DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Sam 18 Juil 2015, 08:37

Le mémorial du repas pascal de Jésus, il est pour nous chrétiens, ce qu'est le mémorial de la pâque était pour les juifs : "un évènement du passé, toujours actuel, que les hébreux ne devait pas oublier. Voici en effet ce que Dieu avait dit en leur donnant l'alliance et en leur demandant de célébrer la pâques :

14 Ce n'est point avec vous seuls que je conclus cette alliance, et que je fais ce serment; 15 mais c'est avec quiconque se tient ici aujourd'hui avec nous devant Yahweh, notre Dieu, et avec quiconque n'est pas ici avec nous en ce jour. (Deutéronome (CP) 29)

Il ne s'agissait pas de "se souvenir de l'alliance" comme un évènement du passé, mais de rendre présent l'alliance toujours actuelle car passée avec toutes les générations. C'est comme l'exode dont on devait se souvenir dans la célébration de la Pâques, c'était pas d'un évènement du passé dont on se souvenait, mais d'un évènement toujours actuel. C'est ainsi avec toutes les générations de tous les temps, comme i elles avaient été présentes au pied du Sinaïe, comme si elles avaient vécu les évènements, elles-mêmes, de l'exode, de la pâque et de l'alliance ; c'est AVEC TOUS LES ENFANTS D'ISRAËL.

Célébrer la pâques, c'est faire nôtre les évènements vécu dans le passé, les actualiser en leur signification, les revivre. Il s'agit en quelque sorte de ressusciter l'histoire, de vivre la sortie d'Egypte non pas comme un fait passé, un souvenir, mais comme un fait présent, actuel. C'est aujourd'hui que s'opère pour nous notre libération ; c'est aujourd'hui que Dieu conclut avec nous une alliance, et que nous nous donnons notre accord ; c'est aujourd'hui la Pâques. Tout ceci correspond à la notion du temps biblique.

La pâques dont Jésus a voulu qu'on se souvienne, c'est de son passage (c'est le sens du mot pâque) de la terre au Royaume de Dieu, par sa mort, sa résurrection et son ascension. Pourquoi ?

Parce que cet évènement nous concerne tous, il concerne tous les hommes de toutes les générations, car c'est en vivant cet évènement unique, que Jésus nous fait tous passer de ce monde dans le Royaume de Dieu. C'est l'évènement qui nous sauve.

Tout comme les juifs qui vivaient en terre promise, 10 génération après l'entrée en terre promise, devaient se souvenir de cet évènement comme si eux-mêmes étaient sortis d'Egypte, pour entrer en terre promise ; nous devons nous souvenir de cet évènement de la mort et la résurrection de Jésus, sa Pâques, comme si nous y participions et nous y participons. Jésus nous uni à Lui, le jeudi Saint, par notre communion à sa chair, pour que le vendredi saint nous lui soyons unis quand il meurt, le dimanche suivant quand il ressuscite et quand plus tard il fait son ascension.

A vrai dire, quand le dimanche nous faisons mémoire du repas du jeudi saint, nous faisons plus que mémoire, cet évènement qui est un évènement toujours actuel, nous y participons. Chaque dimanche, quand nous sommes rassemblés autour de Jésus pour communier à sa chair et à son sang, nous sommes présent avec les Apôtres de Jésus, autour de Jésus, le jeudi saint.

Le jeudi saint, se trouvait mystérieusement réunis autour de Jésus, qui vit dans le temps et hors du temps, tous les baptisés, de toutes les générations et de tous les temps, qui communient chaque dimanche, pour être unis à Jésus, ne faire plus qu'Un avec Lui au moment où il s'apprête à nous faire entrer dans son Royaume.

Cela justement parce que Jésus meurt pour sauver tous les hommes de toutes les générations, que tous les hommes de toutes les générations qui veulent être sauvés par Jésus, se rassemble autour de Jésus, la veille de sa mort, pour déposer à ses pieds tous leurs péchés. Et c'est par le mémorial de ce repas eucharistique, que se réalise cet évènement. Chaque dimanche nous venons déposer au pieds de Jésus qui nous rassemble le jeudi saint, pour déposer à nos pieds tous nos péchés, Jésus qui nous unit à sa chair pour le jour de sa mort en laquelle il récapitule toutes nos morts.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Sam 18 Juil 2015, 20:58

Vous employez dès la première phrase un imparfait alors que ce mémorial existe toujours bien aujourd'hui....
Le mémorial est bien une aide pour le devoir de mémoire
Ce mémorial signifie que c^'est grâce à ces événements que j'existe aujourd'hui et surtout qu'une telle bénédiction n'est permise que par tant de souffrances pour le bien de tous...
Le mémorail de Pâque signifie ...si aujourd'hui vous êtes libres...c'est grâce aux sacrifices de nos ancêtres et faites en sorte que l'oubli ne se charge de vous faire revivre les mêmes événements doulkoureux du passé!
Faire fi du passé...c'est reproduire les mêmes erreurs....
Alors lorsque à Pessa'h,nous associons le sacrifice du Christ et la sortie de l'Egypte,nous nous devons de nous souvenir que c'est pour notre liberté que le Christ est mort et ressuscité...Nous n'avons pas besoin de faire cela chaque dimanche mais une fois l'an ça suffit!
l’efficacité du rite ne réside pas en lui-même, mais en ce qu’il nous rappelle le geste du Christ et son don parfait et total. Le Christ a accepté de se sacrifier pour sa mission, pour son enseignement, donnant sa vie pour nous et par amour pour nous. Participer à ce sacrement, c’est se rappeler qu’il est la vraie nourriture de notre existence, qu’il est le pain de vie, et que nous devons le mettre en nous si nous voulons vivre vraiment.


Dans 1 Corinthiens 11, Paul raconte que Jésus, "la nuit où il fut livré" donna d'abord du pain, ensuite du vin à ses disciples, en leur disant après chaque distribution : "faites ceci en mémoire de moi". Les récits de Matthieu et Marc mentionnent le partage du pain et du vin (alors que celui de Jean n'en dit pas un mot) sans rapporter cette phrase. Elle se trouve chez Luc, mais manque, dans plusieurs manuscrits anciens de cet évangile, et on soupçonne qu'elle y a été rajoutée sous l'influence de Paul.
Nous connaissons donc cette parole par Paul. D'où l'apôtre la tenait-il lui-même? Il ne faisait pas partie des disciples de Jésus, et n'a pas assisté à son dernier repas. Une phrase énigmatique introduit son récit : "J'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis". Faut-il comprendre que le Seigneur a informé directement Paul dans une vision de ce qui s'est passé ce soir-là, ou que l'apôtre tient ce récit d'une tradition qui remonte à Jésus lui-même? Rien ne permet de trancher entre ces deux hypothèses.
On ne peut pas être certain que Jésus a vraiment prononcé cette parole. En tout cas, s'il l'a effectivement dite, les évangiles de Matthieu de Marc et de Jean ne lui ont pas accordé assez d'importance pour la rapporter à leurs lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Sam 18 Juil 2015, 22:25

Mister be a écrit:
Vous employez dès la première phrase un imparfait alors que ce mémorial existe toujours bien aujourd'hui....

Le mémorial de la paque juive existe toujours pour vous, parce que vous l'avez associé au sacrifice du Christ ; alors que Jésus a institué un nouveau mémorial pour nous rendre participant de sa Pâques, de sa sortie de ce monde et son retour vers le père.

Mister be a écrit:
Le mémorial est bien une aide pour le devoir de mémoire

Sauf que pour Jésus, c'est pas une aide pour le devoir de mémoire, c'est communier à la chair du Christ, à son corps pour vivre sa Pâques avec Lui. On ne se souvient pas, on participe à un évènement du passé qui est un évènement que Jésus vit hors du temps, puisqu'il est le Fils de Dieu.

Il s'agit de suivre Jésus comme les hébreux ont suivis Moïse, sauf que nous suivons Jésus en étant incorporés au Corps de Jésus, en devenant un seul Corps avec Lui, pour entrer dans le Royaume de Dieu avec Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Sam 18 Juil 2015, 23:33

Mais la Pâque et Pâques ont le même symbolisme,Petero....le même devoir de mémoire!
Pâques s'est pasée à Pessa'h et pas à une autre fête de l'Eternel

Désolé pour moi ça ne veut rien dire:participer à un événement du passé qui est un événement que Jésus vit hors du temps....c'est du délire mystique!
Cet événement s'est produit il y a2000 ans pourque je puisse aujourd'hui vivre en enfant de D.ieu
Pourquoi je peux vivre en enfant de D.ieu?Parce que c'est comme ça,un point c'est tout!Et bien non parce ça s'est produit il y a 2000 ans!

On ne suit plus Moïse aujourd'hui mais grâce à ce mémorial avec le devoir de mémoire institué avec le séder de Pessa'h,on peut éviter et se libérer de l'esclavagisme moderne par exemple et idem pour Pâques....
mieux comprendre le passé pour mieux appréhender le futur en évitant certains écueils de la vie!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 19 Juil 2015, 03:11

Mister be a écrit:
Mais la Pâque et Pâques ont le même symbolisme,Petero....le même devoir de mémoire!
Pâques s'est pasée à Pessa'h et pas à une autre fête de l'Eternel

Désolé pour moi ça ne veut rien dire:participer à un événement du passé qui est un événement que Jésus vit hors du temps....c'est du délire mystique!
Cet événement s'est produit il y a2000 ans pourque je puisse aujourd'hui vivre en enfant de D.ieu
Pourquoi je peux vivre en enfant de D.ieu?Parce que c'est comme ça,un point c'est tout!Et bien non parce ça s'est produit il y a 2000 ans!

On ne suit plus Moïse aujourd'hui mais grâce à ce mémorial avec le devoir de mémoire institué avec le séder de Pessa'h,on peut éviter et se libérer de l'esclavagisme moderne par exemple et idem pour Pâques....
mieux comprendre le passé pour mieux appréhender le futur en évitant certains écueils de la vie!

Mais la Pâque ancienne était une figure de la Pâque nouvelle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 19 Juil 2015, 07:44

Mister be a écrit:
Mais la Pâque et Pâques ont le même symbolisme,Petero....le même devoir de mémoire!
Pâques s'est pasée à Pessa'h et pas à une autre fête de l'Eternel

Désolé pour moi ça ne veut rien dire:participer à un événement du passé qui est un événement que Jésus vit hors du temps....c'est du délire mystique!

Cet événement s'est produit il y a2000 ans pourque je puisse aujourd'hui vivre en enfant de D.ieu.

Pourquoi je peux vivre en enfant de D.ieu?Parce que c'est comme ça,un point c'est tout! Et bien non parce ça s'est produit il y a 2000 ans!

On ne suit plus Moïse aujourd'hui mais grâce à ce mémorial avec le devoir de mémoire institué avec le séder de Pessa'h,on peut éviter et se libérer de l'esclavagisme moderne par exemple et idem pour Pâques....

mieux comprendre le passé pour mieux appréhender le futur en évitant certains écueils de la vie!

Sauf que c'est d'une personne que Dieu a envoyé Moïse délivrer son peuple :  "le prince d'Egypte". C'est lui qui retenait prisonnier les hébreux depuis des années, les hébreux qui ployaient sous le fardeau que leur faisait porter le prince d'Egypte.

Et c'est aussi d'une personne que Jésus, envoyé par son père, est venu nous délivrer : "le prince de ce monde", Satan, qui s'en est pris à lui pour lui faire abandonner sa mission qui était de nous libérer de son emprise et nous ramener au Ciel, dans le jardin d'Eden, le Royaume de Dieu dans lequel nos premiers parents avaient été déposés après avoir été créés sur la terre.

Jésus est le Nouveau Moïse, le Prophète que Dieu avait annoncé qu'il enverrait ; Lui-même venant par sa Parole incarnée, sur la terre pour prendre soin de nous, nous faire entrer dans sa vie,  pour nous ramener sur les hauteurs d'Israël qui ne sont pas autre chose que sa demeure, le Ciel, dont les montagnes d'Israël étaient la figure, le symbole. C'est en effets sur les montagnes d'Israël que Dieu parlait à son peuple, là où le Ciel se manifestait.

Quand Jésus sur la montagne du Thabor fait apparaître sa gloire à ses 3 apôtres Pierre, Jacques et Jean ? C'est parce que sur la montagne où il les avaient fait monter, il a fait voir aux Apôtres, le Ciel où il se trouvait mystiquement, tout en étant dans le monde. Les Apôtres sont montés au Ciel avec Jésus, où ils ont vu, à côté de Jésus, Moïse et Elie.

Cette montée au Ciel qu'ils ont vécu à côté de Jésus, ils vont la vivre en entrant dans le corps de Jésus, en n'étant plus qu'un seul corps avec Lui, une seul Vigne, la Vigne Véritable que l'Esprit va élever jusqu'au Ciel, va transplanter au Ciel le vendredi saint.

Celui qui fait mémoire du repas pascal, il s'unit à Jésus, devenant un membre vivant de son Corps, un sarment vivant de la Vigne Véritable qu'Il Est, pour vivre au Ciel avec Lui, là où il est monté.

Le mémorial de la Nouvelle Pâques, c'est vraiment le jeudi saint qui est rendu présent à tous les disciples de tous les temps, pour qu'ils entrent tous dans le Corps du Christ, deviennent un membre vivant de la Vigne Véritable, qui a été transplanté au Ciel.

L'Eglise de Jésus, nous tous qui communion à sa chair pour être une seul Vigne avec Lui, elle est plantée depuis 2000 ans au Ciel, puisque c'est Jésus la Vigne Véritable. L'Eglise de la terre, n'est que la partie visible en ce monde, de cette même Eglise dont les racines et le cep, l'Esprit Saint et Jésus, se trouvent au Ciel.

Ce que je te dis là c'est pas du délire mystique, c'est la réalité. Nous sommes déjà, nous qui communion au Corps du Christ, déjà au Ciel, puisque le Corps de Jésus est monté il y a 2000 ans au Ciel. Nous vivons dans le Ciel, porté par Jésus en son sein, au sein de la Vigne véritable qu'il est. La salle nuptiale dans laquelle il nous fait entrer c'est son Corps. C'est en Lui que nous nous préparons à naître dans le Ciel et nous y naîtrons que si notre croissance comme enfant de Dieu est allé à son terme ; que si nous avons revêtu la robe nuptiale de la sainteté ; que si vraiment nous sommes devenu une parfaite image de Jésus notre Père.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Lun 20 Juil 2015, 00:16

Simon a écrit:
Mister be a écrit:
Mais la Pâque et Pâques ont le même symbolisme,Petero....le même devoir de mémoire!
Pâques s'est pasée à Pessa'h et pas à une autre fête de l'Eternel

Désolé pour moi ça ne veut rien dire:participer à un événement du passé qui est un événement que Jésus vit hors du temps....c'est du délire mystique!
Cet événement s'est produit il y a2000 ans pourque je puisse aujourd'hui vivre en enfant de D.ieu
Pourquoi je peux vivre en enfant de D.ieu?Parce que c'est comme ça,un point c'est tout!Et bien non parce ça s'est produit il y a 2000 ans!

On ne suit plus Moïse aujourd'hui mais grâce à ce mémorial avec le devoir de mémoire institué avec le séder de Pessa'h,on peut éviter et se libérer de l'esclavagisme moderne par exemple et idem pour Pâques....
mieux comprendre le passé pour mieux appréhender le futur en évitant certains écueils de la vie!

Mais la Pâque ancienne était une figure de la Pâque nouvelle. Very Happy

La bible est cyclique....tout s'y répète!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3587
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Jeu 20 Aoû 2015, 20:11

@Peteros
encore une très bonne méditation Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Ven 21 Aoû 2015, 13:12

Mister be a écrit:
Dans 1 Corinthiens 11, Paul raconte que Jésus, "la nuit où il fut livré" donna d'abord du pain, ensuite du vin à ses disciples, en leur disant après chaque distribution : "faites ceci en mémoire de moi". Les récits de Matthieu et Marc mentionnent le partage du pain et du vin (alors que celui de Jean n'en dit pas un mot) sans rapporter cette phrase. Elle se trouve chez Luc, mais manque, dans plusieurs manuscrits anciens de cet évangile, et on soupçonne qu'elle y a été rajoutée sous l'influence de Paul.
Nous connaissons donc cette parole par Paul.
D'où l'apôtre la tenait-il lui-même? I
il ne faisait pas partie des disciples de Jésus, et n'a pas assisté à son dernier repas. Une phrase énigmatique introduit son récit : "J'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis". Faut-il comprendre que le Seigneur a informé directement Paul dans une vision de ce qui s'est passé ce soir-là, ou que l'apôtre tient ce récit d'une tradition qui remonte à Jésus lui-même? Rien ne permet de trancher entre ces deux hypothèses.

Si , ce que dit Paul de lui même permet de penser qu'il a reçu une révélation particulière de la part du Seigneur:

2 Co 12, 1-7 a écrit:

1 S'il faut se glorifier... Cela n'est pas bon. J'en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur.
2 Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).
3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait)
4 fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer.
5 Je me glorifierai d'un tel homme, mais de moi-même je ne me glorifierai pas, sinon de mes infirmités.
6 Si je voulais me glorifier, je ne serais pas un insensé, car je dirais la vérité; mais je m'en abstiens, afin que personne n'ait à mon sujet une opinion supérieure à ce qu'il voit en moi ou à ce qu'il entend de moi.
7 Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir.
8 Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi,
9 et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.
10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.



Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Ven 21 Aoû 2015, 13:23

Mister be a écrit:
Mais la Pâque et Pâques ont le même symbolisme,Petero....le même devoir de mémoire!
Pâques s'est pasée à Pessa'h et pas à une autre fête de l'Eternel   Désolé pour moi ça ne veut rien dire:participer à un événement du passé qui est un événement que Jésus vit hors du temps....c'est du délire mystique!
Cet événement s'est produit il y a2000 ans pourque je puisse aujourd'hui vivre en enfant de D.ieu
Pourquoi je peux vivre en enfant de D.ieu?Parce que c'est comme ça,un point c'est tout!Et bien non parce ça s'est produit il y a 2000 ans!  On ne suit plus Moïse aujourd'hui mais grâce à ce mémorial avec le devoir de mémoire institué avec le séder de Pessa'h,on peut éviter et se libérer de l'esclavagisme moderne par exemple et idem pour Pâques....
mieux comprendre le passé pour mieux appréhender le futur en évitant certains écueils de la vie!

Cher Mister be, est-ce que  pour vous , les juifs messianiques ,vous faites mémoire de jésus seulement une fois par an
lors du Séder de Pessah  ?  ou est-ce que vous avez  dans l'année d'autres célébrations  avec partage du pain et de vin ?

Deuxième point : il y a au cours du séder je crois 4 (ou 5 ?) coupes de vin partagées (  cf les deux dont parle  Luc 22, 14-20 ) et  plusieurs partages des pains azymes ou Matsot dont le dernier appelé si je ne m'abuse l'Afikoman  est partagé en deux avec une moitié cachée que les enfants doivent retrouver .C'est cet Afikoman que chacun était sensé emporter dans sa besace  pour marcher pour quitter l'égypte et qui était en fait le "Pain de la Marche " , celui qui donnait l'énergie . je viens d' écouter un commentaire de
rabbin sur le sens de cet Afikoman :
ça pourrait être ,puisque l' exode d'aujourd'hui est une marche pour maintenir et transmettre la spiritualité de l'existence juive, immergée dans l'univers pagano-matérialiste , plutôt l'énergie du pélerinage spirituel pour faire au moins aussi bien et sinon mieux que les  meilleures spiritualités paiennes dont celle de Socrate par exemple dans le Banquet de Platon .

ma question est : quel est l'ordre de la coupe de vin et du Matsa  que  Jésus aurait  partagés et consacrés  dans son dernier repas ?
merci .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 00:46

Il y a une énorme confusion en ce qui concerne la sainte cène et la manière dont celle-ci doit être célébrée.  Je vais sans doute en étonner certain, mais la sainte cène telle qu’on la connait et pratique dans les milieux évangéliques, n’est pas Biblique. Voilà qui devrait rassurer ceux qui prennent le pain et le vin chaque dimanches matin en se demandant au fond d’eux : « en suis-je digne ? »
Ce rite ajoute un peu plus de culpabilité inutile à tous ces croyants Chrétiens qu’ils soient protestants, évangéliques ou autres, en les enfermant dans une sorte de superstition religieuse dont la source remonte à l’institution de l’eucharistie par l’église de Rome. Cette église enseigne que « Par l'effet des paroles de l'Épiclèse (invocation à l'Esprit-Saint) et de la Consécration prononcées sur le pain et sur le vin pendant le sacrifice de la Messe, ces deux éléments sont dépossédés de leur substance propre.
Sous le voile des apparences de ce pain et de ce vin, se trouvent le corps et le sang du Sauveur Vivant, et par conséquent aussi son âme et sa divinité, c'est à dire Jésus-Christ tout entier, vraiment réellement et substantiellement. Sous ces espèces ou apparences ne se révèlent donc pas figurativement un souvenir, une image, un symbole, mais le vrai corps substantiel et réel de Jésus-Christ. »
L’impression et la peur causé par ces fausses révélations étaient tellement bien ancrées dans l’esprit des gens, que même les Réformateurs ne purent réussir à les en extirper. Aujourd’hui encore beaucoup de croyants voient dans la sainte-cène un certain pouvoir rénovateur voir miraculeux. Ceux qui se sentent coupable d’un quelqu’onque péché et ne prennent pas la sainte-cène se font aussitôt remarquer et l’on s’interroge sur leur sort. Doit-il en être ainsi ?
Nous sommes bien loin de ce que Yeshoua(Jésus) a voulu nous enseigner au soir de sa mort.
Il y a quelque temps, j’ai trouvé un très bon texte qui éclaire un peu plus le lecteur au sujet de la sainte cène, et qui me parait être très important. Je cite :
« J'ai longtemps réfléchi sur l'origine de la Sainte Cène. Tout d'abord nous ne voyons jamais ce mot dans les Évangiles et encore moins dans les épîtres de Paul ou d'autres disciples de Yeshoua dans les années qui ont suivies la mort et la résurrection de notre Adon Yeshoua Ha'Mashiah ! Alors d'où vient cette tradition ? Est-ce que cela n'est pas un rite qui vient du paganisme ? De quoi s'agit-il au juste ? Un rite au nom d'une divinité du soleil venant de la Babylone Antique, repris également par la mythologie romaine, que l'assemblée de Rome a reprise à son compte pour nous faire croire que c'est le vrai repas du Seigneur, celui dont Yeshoua aurait pris avec ses apôtres la veille de sa mort. Que dire de plus si ce n'est que les fidèles croient fermement en la présence réelle de « Jésus » dans le pain et le vin. D'ailleurs ils appellent cela le sacrifice de la messe. Cela n'est pas biblique car depuis la mort et la résurrection du Mashiah, il n'y a plus de sacrifice.
D'autres dérives en découlent, celles des protestants et des évangéliques. C'est à ce moment-là que le mot Sainte Cène apparaît me semble-t-il. Ils ne croient pas en la présence réelle de « Jésus » dans le pain et le vin, mais ceci une commémoration de ce qu'il a fait au dernier repas lorsqu'il a béni le pain et la coupe. Je pense que cette institution humaine est due à une mauvaise connaissance des rites qui se pratiquaient au temps de la fête de Pessah, qui n'est pas une fête juive j'ose précisez ici, mais une sainte convocation de l'Éternel. Que Hashem soit béni ! Même si dans certaine assemblée l'hostie est remplacée par du pain de boulanger ou par du pain azyme, il n'en reste pas moins que cela n'est pas le repas du Seigneur proprement dit si nous croyons véritablement en la Parole de Dieu. Beaucoup de « folklore » se déroule à ce moment-là. L'assemblée de Rome a instauré un âge pour que l'enfant puisse prendre part à la communion ou eucharistie, ce rite est la 1ère communion, cela se déroule vers 9 ou 10 ans. Cela se passe des années après son baptême en tant qu'enfant. Ce baptême qui est une dévotion à la divinité du soleil où l'enfant entre dans l'église accompagné de son parrain et de sa marraine. C'est l'assemblée qui dit « oui » car l'enfant n'a pas l'âge de parler et de comprendre ce que lui dit le prêtre. Ce rite est repris par les églises protestantes réformées. Dans d'autres assemblées, seuls les fidèles baptisés par immersion peuvent participer à la Sainte Cène. Je n'ai vu cela nulle part dans la Bible de Béréshit (Genèse) à Révélation (Apocalypse). Le seul repas que je vois c'est le repas pris à Pessah (Pâque). C'est de ce repas que nous parle le Shalliah (Apôtre) Shaoul (Paul) de Tarse au chapitre 10 de la 1ère lettre aux disciples de Corinthe. Le chapitre 11 nous en parle également. Remettons cela dans le contexte que Paul a écrit cela. Il s'adresse à des païens qui ont donné leur vie à Yeshoua et qui semblerait, seraient retombés dans les pratiques anciennes.
La tradition chrétienne veut que « Jésus » aie institué l'Eucharistie ou la Sainte Cène. Pour moi Yeshoua n'a rien institué ou instauré ce jour-là. Il a fait qu’appliquer ce qui se déroulait déjà au cours du Séder de Pessah comme nous l'avons vu. (http://shofar.free.fr/SEDER%20DE%20PESSAH.html ) Même si Yeshoua a prononcé une bénédiction nouvelle (kidoush) ce jour-là, ce n'est pas pour autant qu'il a institué l'Eucharistie ou la Sainte Cène. D'ailleurs d'où vient le mot « Cène » ? Voilà ce que nous pouvons lire sur :http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A8ne
L'assemblée de Rome c'est totalement séparée d'Israël et des juifs pour remplacer volontairement Israël, pour ne plus être greffé sur l'olivier franc que nous parle Paul aux disciples de Rome (chap. 11) Les assemblées orthodoxes et chrétiens orientaux n'ont guère fait mieux. Eux aussi se sont coupés du vrai Dieu. Jusqu'au 4ème siècle de notre ère, les 1ers disciples de Yeshoua respectaient les lois données par Elohim à Moshé Rabbinou. Il est vrai que par la suite les chefs religieux avaient instaurés d'autres lois, aujourd'hui ils sont remplacés par les Rabbins. Plusieurs courants sont issus du judaïsme, comme il se trouvait autrefois au temps de Yeshoua. C'est réforme que Yeshoua est venu faire en venant chez les siens pour que la loi soit moins lourde à porter, qu'elle ne soit plus un fardeau. Mais Yeshoua n'a pas enlevé les fêtes de l'Éternel pas plus que le shabbath. Pour en revenir à la Sainte Cène, nous voyons que Yeshoua nous parle d'une nouvelle alliance en son sang, les chrétiens ont seulement gardé cette formulation nouvelle, lorsque Yeshoua a partagé le pain et partagé la coupe de vin avec ses apôtres. Ces Paroles qui sont repris par les prêtres ou les pasteurs au moment de ce rituel. Les chrétiens ont retiré cette partie de son contexte. Ils ont oubliés ce qui se déroulait au tour de cette coupe et de ce pain. C'était au cours d'un repas. Aujourd'hui ce repas c'est l'Eucharistie ou la Sainte Cène, ce n'est plus le véritable repas pris le jour de Pessah. Que chacun réfléchisse à ce qu'il fait en prenant cela chaque dimanche à quelle coupe est-il en communion et quel pain partage-t-il ce jour-là ? Je me suis souvent posés la question et je vous laisse y répondre à votre tour en votre âme et conscience devant Dieu. » (Sources G.D forumeretzisrael)

Pessah (Sources Bethyeshoua)
Le "kidoush" ou "sainte cène" célèbre une fois l'an le sacrifice de l'agneau immolé, célébration de la libération de l'Egypte, symbole du pardon des péchés par le sang. Ce kidoush est pris avec de la matzah (du pain sans levain) suivi par le vin que l'on boit dans la cinquième coupe.

Le "kiddoush Hashem, en hébreu קידוש השם signifie la "sanctification du Nom de Dieu". Ce mot en dit long déjà sur l'activité qui va suivre : le partage du pain et du vin sanctifiés, consacrés et qui célèbrent un événement biblique : le sacrifice de l'agneau pascal en rémission des péchés. Seul le sang versé, nous dit Moïse, peut pardonner nos péchés. Hébreux 9:22 "Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon". Aujourd'hui le sacrifice parfait de Yeshoua l'Agneau de Dieu nous sanctifie : "Or, c’est par lui que vous êtes en Yeshoua HaMashiah, lequel, de par Elohim, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption" (1 Corinthiens 1:30).  Un "kiddoush Hashem" désigne donc tout acte par lequel on est amené à reconnaître et louer le Dieu d'Israël.  "Vous ne profanerez pas Mon Nom de sainteté et Je serai déclaré Saint au milieu des fils d'Israël" (Lévitique 22:32)

Le mot Kidoush dérive au mot Kadosh "saint". Le Kidoush est la prière de sanctification du shabbat et des jours de fête, récité ou chanté en même temps que l'on élève une coupe de vin. La bénédiction commence par un rappel du fondement du shabbat dans la Création. Puis la bénédiction sur le vin intervient. Cette bénédiction sur le vin n'en modifie pas la nature physique. Finalement est rappelé la sortie du pays d'Egypte. Le shabbat nous fait sortir de l'esclavage des six jours profanes pour rentrer dans ce jour exclusif réservé à Dieu, le jour de shabbat.

Qui peut prendre le kidoush messianique ?

Uniquement ceux qui sont en règle avec Dieu, à savoir ceux qui croient en Yeshoua le Rédempteur, qui sont nés de nouveau et qui se sont repentis de leurs péchés. Ceux qui ne sont pas en règle ou ceux qui ne se sont pas repentis de leurs péchés, encourrent donc une condamnation qui peut même être suivie de maladie physique et même de mort. C'est le pain de la consécration et de la sanctification. "Vous serez saints, car Je suis Saint". L'apôtre Paul met en garde de la façon de prendre le kidoush indignement : "23 Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c’est que le Seigneur Yeshoua, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. 25  De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. 26  Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. 27  C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28  Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29  car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30  C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts." (1 Corinthiens 11:23-30)

Le pain et la coupe

Dans la fête de Pessah, 4 coupes de vin sont diluées avec de l'eau et une cinquième coupe appelée par la tradition "la coupe d'Elie" n'est touchée par personne. Lorsqu'après le Seder de Pessah, Yeshoua a pris "LA" coupe", les apôtres ont eu la confirmation qu'il était vraiment le Messie car personne d'autre que Lui ne pouvait toucher à cette coupe. Après le repas, selon 1 Corinthiens 11:23  le Seigneur a pris "LA" coupe c'est-à-dire la cinquième coupe selon Luc 22:20. A Pessah, on prend du vin d'abord puis de la matzah, du pain sans levain, signe de l'agneau sans tache.


Pour conclure :
1)- Le "kidoush" ou "sainte cène" célèbre une fois l'an le sacrifice de l'agneau immolé, célébration de la libération de l'Egypte, symbole du pardon des péchés par le sang. Ce kidoush est pris avec de la matzah (du pain sans levain)suivi par le vin que l'on boit dans la cinquième coupe.  Ne participe uniquement ceux qui sont en règle avec Dieu, à savoir ceux qui croient en Yeshoua le Rédempteur, qui sont nés de nouveau et qui se sont repentis de leurs péchés. Ceux qui ne sont pas en règle ou ceux qui ne se sont pas repentis de leurs péchés, encourent donc une condamnation qui peut même être suivie de maladie physique et même de mort. C'est le pain de la consécration et de la sanctification. "Vous serez saints, car Je suis Saint".

2)- La fraction du pain : Le VIN : En Luc 22 :17, les disciples partageaient entre eux "une" coupe, c'est-à-dire une des 4 coupes diluées. Cette coupe représente le vin de la vigne, fruit et arbre prophétique d'Israël. La vigne représente dans la Bible la vie religieuse d'Israël et la racine divine de la communication avec ELOHIM - communion avec le CEP. Deux utilisations du vin pour deux activités différentes : à Pessah, la vigne représente la communication avec Dieu au travers du sang de Yeshoua, alors qu'au shabbat ce même vin représente la vie religieuse d'Israël.
Le PAIN : Le "partage fraternel" ou "communion fraternelle" est la fraction du pain de chaque semaine citée dans les actes et se déroule tous les vendredis soirs au coucher du soleil. La "HALA" qui est fréquemment utilisée est un pain levé - pain tressé - qui est le même mot hébreu utilisé pour les 12 pains de proposition dans la tente d'assignation selon Exode 25:30. Ce pain levé est préparé chaque semaine depuis des siècles par ceux de la tribu de Kehat. Le mot "Kehat" est d'ailleurs à l'origine de la "kehila" c'est-à-dire "assemblée" - "Parmi les fils de Qehatites, certains de leurs frères étaient chargés de la préparation du pain de proposition pour chaque shabbat." (1 Chroniques 9:32)
C'est en général la maîtresse de maison qui récite la bénédiction accompagnant ce geste. Ces bougies s'appellent Nérot shel shabbat "les bougies de shabbat". L'allumage des bougies donne une lumière qui doit éclairer la table du repas de shabbat. La lumière des bougies du Shabbat efface l'obscurité apportée par le péché. Après les bénédictions et l'allumage de 2 bougies (symbole de l'unité juifs-gentils) en signe d'ouverture du shabbat, on prend d'abord le vin et puis le pain levé. Ce pain est levé car nous sommes tous des pécheurs lavés dans le sang de l'agneau et nous ressusciterons tous avec Yeshoua HaMashiah. Selon la tradition, il y a contact entre le sel et des morceaux de Halot avant consommation. La Mapa (le napperon) cache l'offrande car à l'époque du Temple, seul le prêtre était en mesure de valider l'offrande, le sel atteste de la validation. Le sel conserve les aliments, le sel a été donné en exemple par Yeshoua "vous êtes le sel de la terre" (Matthieu 5:13).
Ce pain levé est pris en toute liberté dans les familles juives. Dans l'assemblée messianique, les enfants peuvent en prendre autant que les pécheurs. Il n'y a aucune condamnation ni risque d'en prendre indignement. Une confirmation nous est donnée par le Roi David qui s'est permis de manger du pain de proposition lorsque lui et ses compagnons avaient faim. Pour le Roi David il n'y avait évidemment aucun lien ni rapport entre le pain sans levain sanctifié du sacrifice de Pessah et les pains de proposition symboles des tribus d'Israël.
(Sources Bethyeshoua)

-  Donc attention à ne pas confondre :
1) le kidoush messianique ou "sainte cène" tel qu'enseigné par la Bible suivant la tradition juive à Pessah et qui est différente de :
2) la fraction du pain citée dans le Nouveau Testament en Actes 2:42 qui est faite chaque vendredi soir à "Erev Shabbat" dans toutes les familles juives lors de l'allumage des bougies.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 08:02

Mister be a écrit:
Que dire de plus si ce n'est que les fidèles croient fermement en la présence réelle de « Jésus » dans le pain et le vin. D'ailleurs ils appellent cela le sacrifice de la messe. Cela n'est pas biblique car depuis la mort et la résurrection du Mashiah, il n'y a plus de sacrifice.

Il n'y a plus de sacrifice qui est renouvelés, parce que le sacrifice, l'offrande que Jésus nous fait de Lui-même en son corps, il est rendu présent par le nouveau mémorial institué par Jésus.

C'est ce don que Jésus nous fait de Lui-même dans son corps : "prenez et mangez ceci est mon corps", qui est rendu présent, par ce mémorial, à tout homme.

Quand nous nous rassemblons autour de Jésus pour célébrer sa Pâques, nous nous rassemblons tous le jeudi saint, avant qu'il ne soit livré, arrêté, crucifié et ne s'en retourner vers son père en passant par la mort, la résurrection et son ascension.

Tu vas me dire : "mais comment c'est possible" ? Parce que Jésus est Dieu et que son offrande de lui-même, il nous l'a fait hors du temps et dans le temps qui est le nôtre.

Mister be a écrit:
La tradition chrétienne veut que « Jésus » aie institué l'Eucharistie ou la Sainte Cène. Pour moi Yeshoua n'a rien institué ou instauré ce jour-là. Il a fait qu’appliquer ce qui se déroulait déjà au cours du Séder de Pessah comme nous l'avons vu. (http://shofar.free.fr/SEDER%20DE%20PESSAH.html ) Même si Yeshoua a prononcé une bénédiction nouvelle (kidoush) ce jour-là, ce n'est pas pour autant qu'il a institué l'Eucharistie ou la Sainte Cène. D'ailleurs d'où vient le mot « Cène » ? Voilà ce que nous pouvons lire sur :http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A8ne

Jésus ce jour là, n'a pas appliquer ce qui se déroulait au cours du Seder de Pessah, il a institué un nouveau Seder, ou rituel pour faire mémoire non plus de la pâques juive, c'est à dire de la libération de l'esclavage des hébreux par Moïse, comme si on y étais ; mais pour que ses disciples par ce mémorial, soit rendu participant de la Nouvelle Pâques ou passage de l'esclavage à la liberté qu'il allait leur faire vivre.

Jésus a institué ce mémorial, avant de vivre sa Pâques, c'est à dire son retour vers le père, vers la terre promise à Adam et Eve, la Vie avec le Père, d'où il était sorti pour nous y ramener. S'il l'a institué avant, c'était pour nous rendre participant de ce retour vers le Père. Jésus nous a donné son Corps, comme Nouvelle arche d'alliance, pour que rassembler en Lui, en un seul Corps, le sien, nous entrions avec Lui dans son Royaume, le Royaume de son Père où il s'en retournait en passant par la mort, la descente aux enfers, sa sortie des enfers, son retour sur la terre et sa montée au Ciel.

L'Eucharistie, c'est l'œuvre qu'il accomplit avec sa grâce, la puissance de l'Esprit Saint ; c'est ce rassemblement dont il parle ici :

"Que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu! (Matthieu (CP) 23)

Jésus, en nous faisant participer à ce repas pascal, le repas de sa Pâques, pris avant de vivre sa Pâques, il nous rassemble sous ses ailes, c'est à dire, les ailes de son Esprit avec lequel il s'est envoyé au Ciel, après sa résurrection et être resté durant quelques jours avec ses Apôtres, avec nous tous.

Alors que dans le temps humain, Jésus s'en est retourné au Ciel, dans le temps divin, hors du temps, où il a aussi célébré sa Pâques avec ses disciples, la résurrection et l'ascension n'a pas eu lieu, car ils auront lieu à la fin du temps, quand un fois rassemblée tous ses disciples en son corps, il se manifestera à nouveau, rendant présent le repas du jeudi saint.

Mister be a écrit:
L'assemblée de Rome c'est totalement séparée d'Israël et des juifs pour remplacer volontairement Israël, pour ne plus être greffé sur l'olivier franc que nous parle Paul aux disciples de Rome (chap. 11)

Ce que tu dis c'est ton interprétation Very Happy Ors on voit bien, que ce sont les Israélites qui se sont séparés de Jésus venu les rassembler, en le faisant sortir du peuple, par sa condamnation à mourir hors de Jérusalem. C'est le peuple juif qui a rejeté le rejeton de la maison d'Israël qu'était Jésus, plantant Jésus sur la croix, hors des murs de Jérusalem, hors du peuple de Jérusalem.

Et c'est à partir de ce rejeton qu'Il Est, que s'est développé la Nouvelle Vigne, la Vigne véritable, le Véritable Israël, dont les racines se trouvaient dans les Cieux.

Mister be a écrit:
Le "kidoush" ou "sainte cène" célèbre une fois l'an le sacrifice de l'agneau immolé, célébration de la libération de l'Egypte, symbole du pardon des péchés par le sang. Ce kidoush est pris avec de la matzah (du pain sans levain) suivi par le vin que l'on boit dans la cinquième coupe.

Avec Jésus on est passé du symbole de la libération par le sang de l'agneau immolé, à la libération opérée par le sang de Jésus, libération que les chrétiens sont appelés à vivre avec Jésus, en étant incorporé à son Corps, avant qu'il ne vive cette libération, son retour vers le père.

Mister be a écrit:
Donc attention à ne pas confondre :
1) le kidoush messianique ou "sainte cène" tel qu'enseigné par la Bible suivant la tradition juive à Pessah et qui est différente de :
2) la fraction du pain citée dans le Nouveau Testament en Actes 2:42 qui est faite chaque vendredi soir à "Erev Shabbat" dans toutes les familles juives lors de l'allumage des bougies.

On ne les confond pas, c'est Jésus lui-même qui a institué sa Pâques, le jeudi soir en demandant à ses Apôtres de faire mémoire de cette Pâques qu'il allait leur faire vivre.

Et si les Apôtres ont ensuite, fait mémoire de cette Pâques le dimanche, jour de la résurrection de Jésus, c'est parce que cette Pâques, elle nous conduit jusqu'à la résurrection du dimanche et au-delà, puisqu'elle se continue dans l'ascencion.

L'Eucharistie c'est vraiment le rite qui nous rend participant de la Pâques de Jésus, qui nous fait entrer dans la Pâques vécue par Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 10:35

Merci Mister be ,
si je comprend bien vous faites mémoire de jésus une fois par an au Séder de pessah.
mais est-ce que c'est un vrai séder avec herbes amères, agneau pascal, afikoman , haggadah de pâques , etc..ou est-ce un Kidouch particulier réduit aux matsot et coupes de vin ?

après je comprend bien que la cérémonie du Shabbat toujours vivante pour vous vous immerge en permanence dans le partage du pain et du vin en famille ou avec des amis , mais qu'elle n'a pas le caractère sacré de Pessah.

quant au fait que la sainte Cène ou la messe aient évolué au cours du temps , comment faire autrement ? Un des livres qui retrace l'histoire de l'Eucharistie , (l'Eucharistie par Louis Bouyer )
dit bien que dans notre messe catholique , il y a fusion d'une Liturgie synagogale de la parole,
et d'un mémorial du dernier repas qui a amalgamé effectivement le repas du Shabbat, le séder de Pâques originel et après la disparition du temple des éléments de la tradition sacerdotale d'israel
( comme les ablutions du prêtre )
bref on a fusionné un peu tout et la disparition du Judéo-Christianisme nous a peu à peu rendu étranger à notre propre histoire , hélas .

Mais une chose est sûre : sans le mémorial institué par Jésus , quel qu'il soit , il n'y aurait pas eu de rédaction du Nouveau Testament et la mémoire de Jésus aurait disparue de la surface de la terre , donc pour vous aussi les Juifs ... Donc n'invalidez pas trop cela .
qu'il y ait richesse liturgique et que vous vous sentiez beaucoup plus proche de l'original que nous ,
je le comprend facilement par contre .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 14:38

Citation :
si je comprend bien vous faites mémoire de jésus une fois par an au Séder de pessah.
mais est-ce que c'est un vrai séder avec herbes amères, agneau pascal, afikoman , haggadah de pâques , etc..ou est-ce un Kidouch particulier réduit aux matsot et coupes de vin ?

Oui c'est un vrai séder...
Il y a dix ans nous étions une poignée donc ça se passait sur un seul autel si je puis dire....
Aujourd'hui nous sommes plus de 100 donc à chaque table de 8 personnes,on désigne un maître de cérémonie et tout ensemble nous dirigeons le séder.
L'an dernier j'ai eu l'honneur de pouvoir être ce maître de cérémonie parce que je suis juif
Ce fut un grand honneur,un peu d'orgueil mais ça m'a fait prendre conscience de la gravité de la responsibilité que nous avons,nous Juifs,envers les nations....

Citation :
quant au fait que la sainte Cène ou la messe aient évolué au cours du temps , comment faire autrement ? Un des livres qui retrace l'histoire de l'Eucharistie , (l'Eucharistie par Louis Bouyer )
dit bien que dans notre messe catholique , il y a fusion d'une Liturgie synagogale de la parole,
et d'un mémorial du dernier repas qui a amalgamé effectivement le repas du Shabbat, le séder de Pâques originel et après la disparition du temple des éléments de la tradition sacerdotale d'israel
( comme les ablutions du prêtre )
bref on a fusionné un peu tout et la disparition du Judéo-Christianisme nous a peu à peu rendu étranger à notre propre histoire , hélas .

Nous ne sommes pas contre l'évolution car chaque année,chaque génération découvre des éléments de Vérité que les années précédentes ne pouvaient pas comprendre...
Par contre je déplore que l'introduction de rites paiens dénaturent et nous éloignent de la source et nous font perdre à longue échéance le sens de tout cela.
C'est ce qui est rappelé dans la fête de Hannoukkah par exemple....
Oui il faut évolution dans la continuité...
Au début, les apôtres n'étaient même pas conscient que Yéshoua était fils de D.ieu sauf Pierre....
Il a fallu plus d'un siècle qu'on soit conscient de l'Incarnation et encore....
Yéshoua n'a rien inventé ni créé et il le dit lui même
Mt5,17
Code:
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Citation :
Mais une chose est sûre : sans le mémorial institué par Jésus , quel qu'il soit , il n'y aurait pas eu de rédaction du Nouveau Testament et la mémoire de Jésus aurait disparue de la surface de la terre , donc pour vous aussi les Juifs ... Donc n'invalidez pas trop cela .
qu'il y ait richesse liturgique et que vous vous sentiez beaucoup plus proche de l'original que nous ,
je le comprend facilement par contre .

Le mémorial existait avant Jésus!
Rien de neuf sous le soleil....il a simplement(bien que ce soit énorme) fait une continuité puisque c'est un remake de ce qui s'est déjà produit dans la Bible mais avec un échelon de plus dans le salut
Croyez bien que je n'invalide pas trop mais étant méfiant de nature à cause de l'Esprit D'Amalek,exprimé dans des faits historiques comme Hannoukkah ou Pourim...et je réfléchis avec d'autres rabbins,bien plus influants que moi, pour mettre la shoah comme texte biblique,je reste cependant circonspect

Ce que je ne comprends pas sauf sous le couvert superficiel d'une évolution en vue selon moi de faire de la théologie de substitition alors que la liturgie synagonale doit être selon moi immuable tout en étant en pleine évolution par le sens approfondi de son accomplissement comme le dit Yéshoua


https://www.youtube.com/watch?v=s2LysEMaXHw
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 17:18

Mister be a écrit:
Le mémorial existait avant Jésus!

Rien de neuf sous le soleil....il a simplement(bien que ce soit énorme) fait une continuité puisque c'est un remake de ce qui s'est déjà produit dans la Bible mais avec un échelon de plus dans le salut.

Jésus a accompli la loi et les prophètes, ce qui veut dire qu'il a accomplit ce que la Loi et les prophètes annonçaient, ce que les rites annonçaient.

Jésus a accompli la Pâques, c'est à dire la vraie libération, la libération du prince de ce monde qui nous retenait esclave du péché et de la mort. Il a pris la place et de Moïse et de l'Agneau, en se donnant Lui-même pour être notre Pâques, notre passager vers le Père.

Jésus a donner à la pâques juive, toute sa plénitude, elle qu'il n'était qu'une figure de la Pâques qu'il nous ferait vivre, par sa mort, sa resurrection et son ascension.

Jésus est vraiment devenu le vraie Moïse envoyé par Dieu son Père, à partir du Ciel, pour nous ramener avec Lui au Ciel, dans son Paradis, après nous avoir libéré du péché et de la mort et surtout du diable qui nous gardait captif dans le cachot des ténèbres.

Célébrer la Pâques de Jésus, c'est vraiment entrer dans sa Pâques, son retour vers le Père, pour vivre ce retour, cette Pâques nouvelle et définitive, avec Lui.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 23 Aoû 2015, 22:37

Petero,
Ainsi Jésus, quand il a partagé la Pâque avec ses disciples, aurait-il mangé son propre corps et son propre sang ?

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Lun 24 Aoû 2015, 06:28

J&B a écrit:
Petero,
Ainsi Jésus, quand il a partagé la Pâque avec ses disciples, aurait-il mangé son propre corps et son propre sang ?

Relisions le témoignage donné par Luc :

17 Il reçut alors une coupe et, après avoir rendu grâce, il dit: " Prenez-la et partagez entre vous. 18 Car, je vous le déclare: Je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne jusqu'à ce que vienne le Règne de Dieu. " 19 Puis il prit du pain et, après avoir rendu grâce, il le rompit et le leur donna en disant: " Ceci est mon corps donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi. " 20 Et pour la coupe, il fit de même après le repas, en disant: " Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang versé pour vous. (Luc (TOB) 22)

Jésus a pris la coupe, et a dit à ses Apôtres : "prenez-là et partagez entre vous ... car je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne" et il a fait de même pour le pain.

Donc, apparemment, Jésus n'a pas bu à la coupe de vin qu'il a tendu à ses Apôtre, ni mangé au pain qu'il leur donné pour qu'ils se le partagent. Il leur a fait don de son corps et de son sang, pour qu'ils soient un seul Corps avec Lui et vive de son sang, vivent par Lui.

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Lun 24 Aoû 2015, 12:45

Il semble, au contraire, que Jésus ait mangé la Pâques avec ses disciples, pour la dernière fois, car dorénavant, et puisqu'il va mourir, il ne mangera plus jusqu'à sa résurrection, où il mangera à nouveau avec eux, ce qui marque le début de la nouvelle Alliance, le vin nouveau.

Il semble que "manger la Pâque" inclut la bénédiction du pain et du vin.
A Mister be de nous dire si le "Maître de cérémonie" mangeait lui aussi, avec l'assemblée.

Mais les textes le laissent penser :

Pendant qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit: «Je vous le dis en vérité, l'un de vous, qui mange avec moi, me trahira.» (Marc 14:18)
Il leur dit : " C’est l’un des Douze, celui qui est en train de se servir avec moi dans le plat. (Marc 14:20)

En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu." (Marc 14:25)


'Le maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?'   Luc 22, 11

Il leur dit : « J'ai ardemment désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! Car je vous le déclare : jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle soit pleinement réalisée dans le royaume de Dieu. » Luc 22, 15
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Lun 24 Aoû 2015, 13:12

Citation :
Il semble que "manger la Pâque" inclut la bénédiction du pain et du vin.
A Mister be de nous dire si le "Maître de cérémonie" mangeait lui aussi, avec l'assemblée.


Evidemment sinon ça n'a pas de sens!
Chaque chef de famille juif mange la Pâque avec sa famille
Le chef de famille est un prêtre....chaque juif est prêtre
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Lun 24 Aoû 2015, 21:38

J&B a écrit:
Il semble, au contraire, que Jésus ait mangé la Pâques avec ses disciples, pour la dernière fois, car dorénavant, et puisqu'il va mourir, il ne mangera plus jusqu'à sa résurrection, où il mangera à nouveau avec eux, ce qui marque le début de la nouvelle Alliance, le vin nouveau.

Il semble que "manger la Pâque" inclut la bénédiction du pain et du vin.
A Mister be de nous dire si le "Maître de cérémonie" mangeait lui aussi, avec l'assemblée.

Mais les textes le laissent penser :

Pendant qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit: «Je vous le dis en vérité, l'un de vous, qui mange avec moi, me trahira.» (Marc 14:18)
Il leur dit : " C’est l’un des Douze, celui qui est en train de se servir avec moi dans le plat. (Marc 14:20)

En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu." (Marc 14:25)


'Le maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?'   Luc 22, 11

Il leur dit : « J'ai ardemment désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! Car je vous le déclare : jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle soit pleinement réalisée dans le royaume de Dieu. » Luc 22, 15

Jésus a désiré manger la Pâques avec ses Apôtres, pour faire don à ses Apôtres, du Pain Nouveau qu'il était venu leur apporter, le Pain descendu du Ciel, le Pain qui donne la Vie éternelle.

C'est au cours du repas de la Pâques, qu'il prenait avec eux, que Jésus a pris du pain, et en a fait son corps et du vin et en a fait son sang.

Jésus lorsqu'il a pris la coupe, il a bien dit :  "prenez, et partagez là entre vous". Il n'est pas dit qu'il a bu à cette coupe de vin ; tout comme il n'est pas dit qu'il a manger ensuite au pain qu'il leur a donné, d'autant plus que Lui n'avait pas besoin de manger ce pain de Vie descendu du Ciel pour avoir la Vie éternelle.

Il dit bien : "prenez, buvez ... Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, répandu pour vous. (Luc (CP) 22)

Jésus n'a pas versé ou répandu son sang pour lui Very Happy Ce sang nouveau était pour eux, c'est pour cela qu'il leur dit : "partagez-le entrer vous".


Quand Jésus a mis la main dans le plat, c'était avant de prendre le vin et le pain nouveau.

D'ailleurs, quand Jésus se montre aux disciples d'Emmaus, il prend le pain et le donne :

30 Or, quand il se fut mis à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna. (Luc (CP) 24)


Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Jeu 27 Aoû 2015, 22:51

Mais Jésus n'a fait que ce qu'il faisait de coutume comme tout bon Juif:faire le mémorial de Pessa'h et s'il voulait instituer un nouveau mémorial aurait-il choisi la fête de Pessa'h?N'y avait-il pas un autre jour pour faire son propre mémorial?
On a choisi d'autres jours pour d'autres mémoriaux....vous voulez les dates?
Vous donnez un sens à la Pâque autre que celui qu'il faut donner...un mémorial est un mémorial:faire un devoir de mémoire!
Revenir en haut Aller en bas
*Rachel



Féminin Messages : 107
Inscription : 27/11/2013

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Sam 29 Aoû 2015, 22:48

Mister be a écrit:
Mais Jésus n'a fait que ce qu'il faisait de coutume comme tout bon Juif:faire le mémorial de Pessa'h et s'il voulait instituer un nouveau mémorial aurait-il choisi la fête de Pessa'h?N'y avait-il pas un autre jour pour faire son propre mémorial?
On a choisi d'autres jours pour d'autres mémoriaux....vous voulez les dates?
Vous donnez un sens à la Pâque autre que celui qu'il faut donner...un mémorial est un mémorial:faire un devoir de mémoire!

Bonjour le Juif, Very Happy
Pour nous chrétiens, catholiques, les grands événements et fêtes de l'ancien testament,
prophétisent ce qu'accomplira le Christ, (Jésus),
qui n'est pas venu abolir mais accomplir,
Diriez-vous à Jésus: "Quelle idée d'être resté dans le ventre de la terre 3 jours et 3 nuits comme Jonas?

pour la Pâques, par exemple il nous tire de l'esclavage du péché à la liberté des enfants de Dieu,
ceci déjà "prophétisé" dans la libération d'Egypte...
(ses pensées sont élevées des nôtres comme le Ciel de la terre...)

C'est un fait que souvent le prophète assume dans sa vie humaine, incarnée, l'accomplissement de sa prophétie (osée,Jérémie, Isaie etc....)

Bien à vous!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus   Dim 30 Aoû 2015, 05:57

Mister be a écrit:
Mais Jésus n'a fait que ce qu'il faisait de coutume comme tout bon Juif:faire le mémorial de Pessa'h et s'il voulait instituer un nouveau mémorial aurait-il choisi la fête de Pessa'h?N'y avait-il pas un autre jour pour faire son propre mémorial?

Eh bien c'est justement ce qu'il a fait Mister Be, Jésus a institué le mémorial de sa Pâques un autre jour que la pâque juive. Il a institué son mémorial avant que ne se déroule la Pâques, car le jour de la pâque juive, il vivait la Nouvelle Pâque dont la pâque juive n'est qu'une pâle figure.

Jésus est mort le jour de la Pâques, et il a institué le mémorial de sa Pâque qu'il allait vivre le jour de la pâque, avant que ne se déroule la pâques et sa mort le jour de la pâque.  

Mister be a écrit:
Vous donnez un sens à la Pâque autre que celui qu'il faut donner...un mémorial est un mémorial:faire un devoir de mémoire!

Je donne au mémorial de la Pâques de Jésus, le sens que Dieu avait donné au mémorial de la pâques juive. Les juifs, du temps de Jésus, peut-être plus pour vous aujourd'hui, ils célébraient la pâques, c'est à dire se souvenait de la libération que le peuple juif avec vécu avec Moïse, comme s'ils avaient eux-mêmes vécus cette libération dont ils étaient les bénéficiaires eux aussi. C'était leur manière à eux de vivre cette libération, sous forme d'un mémorial.

C'est pour nous associer à sa Pâques, celle qu'il va vivre le jour de Pessah, que Jésus institue, avant de vivre sa Pâques, la Pâques Nouvelles, la Libération Nouvelles, son propre mémorial. Pour nous rendre participant de la Pâques Nouvelle qu'il va vivre, il nous incorpore à Lui, il nous fait entrer en sa chair, en son Corps ; ce Corps avec lequel il va traverser la mort sans que la mort le retienne prisonnier.

Je donne à la Pâques de Jésus, son véritable sens. Elle n'est pas un copier-coller de la pâques juive. C'est tout autre chose que la pâque juive, ni n'est qu'une parabole annonçant la véritable Pâques, la véritable libération, celle réalisée par Jésus le Nouveau Moïse, dont Moïse n'était que la pale figure.
Revenir en haut Aller en bas
 
bien comprendre ce qu'Est le mémorial du repas pascal de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que l
» représentation de Fischer
» Pour bien comprendre le forum...
» L'essentiel pour bien comprendre l'Eucharistie
» Petite métaphore pour comprendre la politique mondiale...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: