DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'un catholique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 00:03

Pascal a écrit:
Mister Be , réincarnation de Saint Eloi ... Smile

Mister Be tes bases s'écroulent ce sont des poussières de bible en parties falsifiées
, des mots que tu choisis comme cet argument faux :"l' archange Michel n'est pas Jésus ."

Et vous le savez pertinemment que c'est falsifié et incompréhensible à ce niveau .
Les hindous ont désignés des dévas , mais ce sont des âmes .
Les Hébreux ont désignés des Anges , mais ce sont des âmes .
Pure fantaisie , pure théatralité , pure mythologie , les Grecs aussi on désignés
des dieux , mais ce sont DES AMES . Des Ames pas des dieux des anges ou des esprits
qu'on n'a jamais vus .
Les âmes oui on peut les voir et les reconnaître Mr Be .
Perso mes bases à moi c'est la réalité , Dieu s'adresse à moi . T'as pas vu mon oeil ?
T'as pas entendu le père souffler à ton oreille ce qu'il te dit sur moi ?

Mister Be m'a dit : " j'ai pas d'âme ... " dans un autre forum c'est pour vous dire que son
savoir n'est que livresque et que son expérience auprès du père est laborieuse ... Ou alors
il m'a reconnu et ne veux plus entendre parler de Pierre c'est plutôt un truc dans ce genre .




Pour que mes bases s'écroulent,il faudrait encore qu'elles soient fragiles mais sur une tradition vieille de 5000 ans,tu peux toujours courrir!
Avant de dire que mes mots sont faux,je te conseille de faire de l'angéologie et puis on pourra discuter!

Votre mailting pot religieux comme l'a si bien dit un de mes prédécessuers fait de vous un adhérant du new age....
Il n' y a que les Muslim qui pensent que les Ecriturent sont falsifiées...je maintiens que c'est la Parole de D.ieu!
Que viennent faire les Hindoux dans notre religion?
Et en plus vous osez mettre en doute la parole de mes ancêtres? Vous êtes gonflés!
Je pense que sincèrement tu devrais consulter!
Je voudrais bien que tu retrouves ce que j'ai prétendu écrire avec le contexte svp sur un autre forum...
Quant à ma relation avec le Père, ca ne regarde que moi!
Fin de la discussion!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 03:13

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Quand à vous, judéo-chrétiens, vous avez fini par rejeter les successeurs des Apôtres et de fait, vous avez rejeté Jésus, vous vous êtes coupés de l'Eglise de Jésus, la Vigne Véritable. Vous n'êtes plus alimentés de la Vie de Jésus, transmis à son Eglise par le cordon ombilicale des sacrements.

et celui qui vous rejette me rejette; (Luc (CP) 10)

Comment osez-vous prétendre être encore nourri par la sève donc vous vous êtes coupés des racines....Relisez Rm 11 et méditez davantage!

Mais Jésus est le vrai cep et c'est à Lui qu'il faut rester uni. Et si on se coupe de Lui, on va devenir comme les branches coupées qui se dessèchent et qu'on brûle.

"Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples." (Jean 15, 1-8)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 07:59

Mister be a écrit:
Une étude attentive de ce passage, ainsi que des autres Ecritures, révèle quelque chose de très différent de ce que pense Benoît XVI. Dans le texte original grec, la déclaration de Jésus est, en fait, basée sur un jeu de mots. Le mot grec pour l’apôtre « Pierre » est petros (signifiant un petit caillou), et le mot grec pour « roc » est petra (un immense rocher ou une montagne). La Bible montre clairement que Jésus-Christ est le Rocher (1 Corinthiens 10 :4 ; 1 Pierre 2 :4 ; Psaume 118 :22 ; Esaïe 28 :16). Jésus faisait référence à Lui-même en tant que petra, et à Son disciple Pierre comme le petros, le caillou.

Sauf que Jésus n'a pas donné à Simon le nom de "pétros", mais le nom arraméen de "Kêfa" qui a été héllénisé en "Céphas". C'est comme cela que Jean et Paul nomment l'apôtre Pierre. C'est "Céphas" qui voulait dire "Pierre" et c'est pour traduire "Pierre" et pas "Céphas", que le mot grec "pétros" a été choisit. Et c'est comme cela que le sens premier du mot "Kêfa" = "Rocher", est devenu par la taduction du mot "pierre" en "pétros", un petit caillou.

Jésus donne clairement à Simon son Apôtres, le nom de Kêfa, qui veut dire "Roc" ou "Rocher". Jésus a bien dit "Tu es Roc", "Rocher" et SUR CE ROCHER je bâtirai mon Eglise.

Jésus est clairement le Rocher sur lequel son Eglise repose, mais en même temps, durant son absence, il fait reposer son Eglise restée sur la terre, sur celui qu'il établit avec Lui, Rocher pour son Eglise restée sur la terre, pour que son Eglise résiste au long des siècles, aux tempêtes que le diable fera lever pour détruire l'Eglise de Jésus, ce Temple qu'il n'a pas pu détruire sur la croix ; pour que son Eglise résiste aux différents courants de pensées ou d'idée ou d'interprétation de sa parole que le diable ne manquera pas de faire couler contre l'Eglise, pour la briser.

Mister be a écrit:
Les Ecritures montrent aussi que l’Eglise n’a pas été fondée sur l’apôtre Pierre, mais fut « [édifiée] sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire » (Ephésiens 2 :20).

Les apôtres sont le fondement, ce qui n'empêche pas que Jésus a voulu que ce fondement, ses Apôtres, repose sur Simon qu'il a établit "Roc" pour son Eglise. Jésus en bâtisseur averti, bâtit son Eglise, en faisant reposer ses Apôtres et toute l'Eglise qui repose sur eux, sur son Apôtre Pierre.

48 Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a creusé bien avant, et en a posé le fondement sur le roc; (Luc (CP) 6)

"et en a posé le fondement sur le roc"

Le fondement (les fondations que sont les apôtres), Jésus le fait reposer sur Simon, dont il a fait le Roc pour toute son Eglise, les apôtres compris.

Mister be a écrit:
Jésus décrivit Son petros – Pierre – comme une pierre de fondation de l’Eglise, avec les autres apôtres et les prophètes.

NON, Jésus a bien donné à Simon, un nom nouveau "Kéfa", héllénisé en "Képhas", qui veut dire "Roc" et pas "pierre". Jésus décrit bien Simon comme étant "le Roc" sur lequel il a voulu que son Eglise, y compris les Apôtres, les pierres de fondation, reposent.

Mister be a écrit:
Cependant, Jésus-Christ et Ses enseignements resteraient les véritables fondements de l’Eglise. Voici la véritable signification de Matthieu 16 :18-19. Essayer de tordre ce verset, pour soutenir l’idée de l’autorité exclusive de Pierre, n’est tout simplement pas biblique. C’est pourquoi, la revendication catholique de l’autorité, basée sur la primauté supposée de Pierre, n’a jamais été acceptée par les Eglises orthodoxes orientales, et fut rejetée par les réformateurs protestants (Civilization Past & Present, Wallbank, page 133).

Ce n'est pas nous qui tordons ce verset, c'est vous, en feignant de croire que le mot "pétros" c'est le mot que Jésus a utilisé, alors que c'est le mot araméen "Kéfa" et dont on retrouve la trace dans Jean et Paul, que Jésus a choisi et qui veut bien dire "Rocher". Le mot "pétros" a été utilisé pour traduire le mot "Pierre" qui était déjà lui-même une traduction du mot araméen "Kêpha", qui ne veut pas dire "une petite pierre", mais "le Rocher", "la pierre" au sens général.

Cela vous suffit-il?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 08:44

C'est joli, mais si l'on admet que tous les évêques ont été consacrés par un successeur de Saint Pierre, tous les évêques qui sont issus de cette lignées sont des fils de Saint Pierre et donc, tout collectivement ils sont Saint Pierre... Et Jésus n'a pas dit à Pierre : tu seras le roc de toi-même, mais de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 08:44

Mister be a écrit:
Comment osez-vous prétendre être encore nourri par la sève donc vous vous êtes coupés des racines....Relisez Rm 11 et méditez davantage!

N'entends-tu pas ce conseil que Paul adresse à ses frères juifs, à Israël :

"18 ne te glorifie pas à l'encontre des branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte."

C'est justement ce que tu fais, toi, qui te glorifie d'être, sur l'Olivier Nouveau qu'Est Jésus ou la Vigne Nouvelle et Véritable qu'Est Jésus, de la branche d'Israël. N'oublie pas l'ami, que sans Dieu, sans Jésus, la racine, tu n'es rien.

Pour se couper de la racine, il faut sortir de l'alliance que Dieu a passé avec son peuple, alliance mené à son accomplissement par et en Jésus ; alliance scellée par le don de l'Esprit. Ce sont ceux qui sortent de la Vie que par son Esprit Jésus transmet à son Corps, son peuple qu'il rassemble en un seul Corps, qui se coupent des racines qui plongent en Dieu pour nous communiquer sa sève, sa Vie. Ce sont donc tous ceux qui se coupent de la Vie reçue de l'Esprit, la Vie que Jésus donne par son Pain de Vie à son Corps, qui tout en faisant toujours partie de la Vigne, de l'olivier, deviennent des sarments secs, des branches d'olivier sec qui n'ont plus la Vie en eux.

Tout comme certaines branches de l'olivier premier que Dieu avait planté sont devenue sèche parce qu'elles n'ont pas accueillis Jésus et son Esprit qui donne la Vie de Dieu, certaines branches qui ont été enté sur l'ancien olivier pour former un Nouvel Oliver nourri directement de la Vie de Dieu, de la Vie dans son Esprit, peuvent devenir sèches faute de se nourrir de cette Vie transmise par l'Esprit.

Je ne me suis pas coupé des racines, puisque que je reçois de Jésus, sa Vie qu'il me transmet par le Nouvel Olivier qu'il a planté, en rassemblant en lui les juifs qui ont bien voulu le suivre, recevoir sa Vie et les païens qui désirent à leur tour entrer dans l'olivier, dans son Eglise pour être nourri de sa Vie, de son Esprit, pour vivre de sa Vie, pour vivre par Lui.

Qui s'est séparé de la Vigne que Jésus a planté, en s'incarnant dans l'olivier que Dieu avait planté ? Les juifs qui ont refusés d'entrer dans la Nouvelle alliance qu'il a scellé en son sang et les chrétiens qui ont coupé le cordon ombilical des sacrements qui le reliait à Jésus ; cordon par lequel Jésus nourrit en nous sa Vie, fait de nous des sarments vivants de sa Vie, de son sang.

Vous où moi Mister Be ? Qui communie au sang de Jésus, transmis par sa chair, par son Corps donné dans le Pain de Vie ? Vous ou moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 09:40

Simon a écrit:
Je crois que tu confonds avec saint François d'Assise, à qui le Seigneur a dit de rénover son Église (l'Église catholique, pas juste le bâtiment). Wink

Et lui, il est resté dans l'Église, contrairement à Luther.
Luther aussi voulait rénover l'église romaine de l'intérieur, il n'a pas choisi de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 12:41

Hillel31415 a écrit:
Simon a écrit:
Je crois que tu confonds avec saint François d'Assise, à qui le Seigneur a dit de rénover son Église (l'Église catholique, pas juste le bâtiment). Wink

Et lui, il est resté dans l'Église, contrairement à Luther.
Luther aussi voulait rénover l'église romaine de l'intérieur, il n'a pas choisi de partir...

S'il avait fait comme saint François, il n'y aurait pas de protestants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 12:59

s'il n'y avait pas eu les protestants, rien n'aurait tempéré le dictat de l'église catho romaine
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 13:33

Affirmation gratuite . Les souverains étaient souvent en conflit avec Rome .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 16:31

Simon a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Quand à vous, judéo-chrétiens, vous avez fini par rejeter les successeurs des Apôtres et de fait, vous avez rejeté Jésus, vous vous êtes coupés de l'Eglise de Jésus, la Vigne Véritable. Vous n'êtes plus alimentés de la Vie de Jésus, transmis à son Eglise par le cordon ombilicale des sacrements.

et celui qui vous rejette me rejette; (Luc (CP) 10)

Comment osez-vous prétendre être encore nourri par la sève donc vous vous êtes coupés des racines....Relisez Rm 11 et méditez davantage!

Mais Jésus est le vrai cep et c'est à Lui qu'il faut rester uni. Et si on se coupe de Lui, on va devenir comme les branches coupées qui se dessèchent et qu'on brûle.

"Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples." (Jean 15, 1-8)

Mais je suis bien d'accord avec toi....Jésus qui est le vrai cep,le Père,le vigneron mais relis ce que Paul dit à ce sujet...
Quelle sève nourrit le Christ?
Alors applique et mets en pratique Rm11!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 16:57

petero a écrit:
Jésus est clairement le Rocher sur lequel son Eglise repose, mais en même temps, durant son absence, il fait reposer son Eglise restée sur la terre, sur celui qu'il établit avec Lui, Rocher pour son Eglise restée sur la terre, pour que son Eglise résiste au long des siècles, aux tempêtes que le diable fera lever pour détruire l'Eglise de Jésus, ce Temple qu'il n'a pas pu détruire sur la croix ; pour que son Eglise résiste aux différents courants de pensées ou d'idée ou d'interprétation de sa parole que le diable ne manquera pas de faire couler contre l'Eglise, pour la briser.

Ben voilà que nous sommes plus ou moins en phase sauf pour l'église terrestre qui ne peut être selon moi bâtie sir le Roc qui est Pierre car il est loin d'être un Roc!
Paul est bien plus Roc que lui!

petero a écrit:
Ce n'est pas nous qui tordons ce verset, c'est vous, en feignant de croire que le mot "pétros" c'est le mot que Jésus a utilisé, alors que c'est le mot araméen "Kéfa" et dont on retrouve la trace dans Jean et Paul, que Jésus a choisi et qui veut bien dire "Rocher". Le mot "pétros" a été utilisé pour traduire le mot "Pierre" qui était déjà lui-même une traduction du mot araméen "Kêpha", qui ne veut pas dire "une petite pierre", mais "le Rocher", "la pierre" au sens général.



De nouveau vous faites la même erreur de traduction ou de translittération qu'avec alma,parthénos...qui deviendra l'immaculée conception et un dogme auquel vous ne devriez pas avoir...
Le pire ennemi du Juif,c'est le grec!

Selon vous Petero je me glorifie d'être sur l'olivier nouveau....Vous pensez ce que vous dites alors que vous vous greffer sur une branche qui n'a plus de sève puisque coupée des racines!
Que pouvez-vous dire de mes racines puisque ce spnt elles qui me portent?
Vous n'avez pas écouté Paul de tarse sur ce sujet mais constantin qui est l'oeuvre de cette rupture!
Brûlez,détruisez les oliviers et nous reviendront 1000 fois plus fort...
Vous savez, les Chrétiens ont besoin de Jésus mais les Juifs n'en ont pas besoin...ce sont des messies en puissance
Le Salut ne vient-il pas des Juifs?N'est-il pas le peuple élu?Nous sommes nourris de la même veine qui nourrit Jésus...
Oui Pétero je vous repose la même question, vous ou moi?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 16:58

Hillel31415 a écrit:
Simon a écrit:
Je crois que tu confonds avec saint François d'Assise, à qui le Seigneur a dit de rénover son Église (l'Église catholique, pas juste le bâtiment). Wink

Et lui, il est resté dans l'Église, contrairement à Luther.
Luther aussi voulait rénover l'église romaine de l'intérieur, il n'a pas choisi de partir...

thumleft ...Luther n'est pas Galillée!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 17:31

Mister be a écrit:
Quelle sève nourrit le Christ?

La sève qui fait vivre le Christ, c'est la vie divine que son Père lui communique par l'Esprit et qu'il transmet au branches de l'olivier dans lequel il s'est incarné, qu'il a épousé. La sève qui nous nourrit, qui nourrit son Corps, l'Olivier qu'il a épousé pour qu'il ne soit plus qu'Un avec Lui, c'est son sang humano-divin qu'il donne à boire à tous les membres de son corps pour les faire vivre de sa Vie.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 18:03

Mister be a écrit:
Ben voilà que nous sommes plus ou moins en phase sauf pour l'église terrestre qui ne peut être selon moi bâtie sir le Roc qui est Pierre car il est loin d'être un Roc! Paul est bien plus Roc que lui!

Pierre l'est dans la foi qu'il proclame, parce que Jésus prie pour lui, prie pour qu'il reste "ferme", "solide" comme le Roc dans sa foi, pour affermir la foi de ses propres frères, la foi des membres de l'Eglise que Jésus fait reposer sur sa Foi.

Mister be a écrit:
Selon vous Petero je me glorifie d'être sur l'olivier nouveau....Vous pensez ce que vous dites alors que vous vous greffer sur une branche qui n'a plus de sève puisque coupée des racines!

Je reçois la sève qu'est la Vie de Jésus, la Vie de son Esprit que Jésus communique via son sang qu'il nous donne à boire, via sa chair, son corps, dans ce même Corps à la tête duquel il a placé sur la terre, son Apôtre Pierre. Je reçois la sève qu'est son sang, de Jésus, via le cordon ombilical des sacrements et plus particulièrement de l'artère du sacrement de l'Eucharistie qui me relie à son Sacré Cœur.

Mister be a écrit:
Que pouvez-vous dire de mes racines puisque ce spnt elles qui me portent?

NON, ce ne sont pas vos racines qui vous portent, c'est le Cep qu'Est Jésus, qui unit en son corps et les branches naturelles et les branches sauvages qui sont entés sur lui, l'Olivier Véritable dont le Père prend directement soin, par son Esprit. Il ne suffit pas que vous soyez porté par Jésus, il faut encore que vous vous nourrissiez de son sang communiqué par son Esprit et qui jaillit de ce Cœur Nouveau, son propre Cœur de chair qui est devenu le Cœur qui fait vivre son Corps.

Communiez-vous au corps et au sang de Jésus, Mister be ? Accueillez-vous en vous, via le cordon ombilical des sacrements institués par Jésus, ce sang que Jésus nous donne à boire en disant : "prenez et buvez en tous, ceci est mon sang".

Mister be a écrit:
Brûlez,détruisez les oliviers et nous reviendront 1000 fois plus fort...

Et pourquoi voulez-vous que je brûle les oliviers, quand je sais que c'est Dieu qui brûlera dans le feu les branches inanimées, desséchées de son Fils, le Véritable Olivier, la Vraie Vigne ? Very Happy

Mister be a écrit:
Vous savez, les Chrétiens ont besoin de Jésus mais les Juifs n'en ont pas besoin...ce sont des messies en puissance

C'est comme si le petit enfant dans le sein de sa mère disait : "je n'ai pas besoin de ma mère pour vivre", car je suis la Vie, je me donne à moi-même la Vie Very Happy

Voilà que vous vous prenez pour des christ !!!

Mister be a écrit:
Le Salut ne vient-il pas des Juifs? N'est-il pas le peuple élu? Nous sommes nourris de la même veine qui nourrit Jésus...

Pour être de la même veine qui nourrit Jésus, il faudrait que vous soyez de Dieu, que vous soyez l'un de Dieu, comme Jésus l'Est, Jésus qui n'est qu'un seul Esprit avec Dieu son Père.

Si vous êtes du Christ, c'est parce que Jésus s'est incarné dans l'Israël ancien, l'ancienne vigne, pour lui communiquer sa Vie, la Vie dans son Esprit, et cette Vie dans l'Esprit que Jésus est venu communiqué à son peuple qu'il rassemble en Lui, en faisant entrer des hommes de toutes les nations, vous êtes appelés à le recevoir comme nous la recevons.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 665
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 18:13

Ben voilà que nous sommes plus ou moins en phase sauf pour l'église terrestre qui ne peut être selon moi bâtie sir le Roc qui est Pierre car il est loin d'être un Roc! Paul est bien plus Roc que lui! a écrit:
Mister.B.E

Balivernes , Paul n'arrive qu'après l'enseignement donné aux apôtres .
Pierre ne renie pas il fuit le tribunal où Jean suivit Jésus , donc Jean témoigne
de ce qu'il entend des juges .
Il fuit pour continuer ce combat car Jésus lui avait dit qu'il ne pourrait pas
empêcher ce jugement à la noix .
Pierre demande à Jésus pour qu'il soit protégé et sauvé de cette injustice , il le
ferait et irait jusqu'à tirer l'épée ! Le ROC et pas une poule mouillée Mister.Be .

Pierre va jusqu'au bout avec Paul à Rome et l'un se fait crucifier , l'autre couper la tête .

L'oeuvre de Satan Néron fait suite à celle de Pilate et de Hérode , bref les archi-démons .

Si SAint Michel selon vous est la haut tout seul comme Archange , alors où sont les démons
du second septénaire hébraique ? Cqfd ce sont ces monstres d'Hérode et compagnie .

Des petits minables .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 19:08

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Quelle sève nourrit le Christ?

La sève qui fait vivre le Christ, c'est la vie divine que son Père lui communique par l'Esprit et qu'il transmet au branches de l'olivier dans lequel il s'est incarné, qu'il a épousé. La sève qui nous nourrit, qui nourrit son Corps, l'Olivier qu'il a épousé pour qu'il ne soit plus qu'Un avec Lui,  c'est son sang humano-divin qu'il donne à boire à tous les membres de son corps pour les faire vivre de sa Vie.


qui est l'olivier?
Le peuple choisi pour cet effet:les Juifs!
Il a le même sang spirituel que celui qui coule dans nos veines,Petero....pourquoi devrions-nous en boire?
Vous devez en boire,oui!Pas nous!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 19:38

petero a écrit:
Pierre l'est dans la foi qu'il proclame, parce que Jésus prie pour lui, prie pour qu'il reste "ferme", "solide" comme le Roc dans sa foi, pour affermir la foi de ses propres frères, la foi des membres de l'Eglise que Jésus fait reposer sur sa Foi.


Belle preuve de force à la Passion quand il renie trois fois son maître

Citation :
NON, ce ne sont pas vos racines qui vous portent, c'est le Cep qu'Est Jésus, qui unit en son corps et les branches naturelles et les branches sauvages qui sont entés sur lui, l'Olivier Véritable dont le Père prend directement soin, par son Esprit. Il ne suffit pas que vous soyez porté par Jésus, il faut encore que vous vous nourrissiez de son sang communiqué par son Esprit et qui jaillit de ce Cœur Nouveau, son propre Cœur de chair qui est devenu le Cœur qui fait vivre son Corps.

Communiez-vous au corps et au sang de Jésus, Mister be ? Accueillez-vous en vous, via le cordon ombilical des sacrements institués par Jésus, ce sang que Jésus nous donne à boire en disant : "prenez et buvez en tous, ceci est mon sang".

Mais si Pétero, mes racines remontent jusqu'à Abraham et c'est le même sang qui coule dans mes veines
Je fais partie de cet olivier véritable et même si je redeviens sauvage,je resterai pour l'Eternité de la famille des oliviers...
Soyez sans crainte je suis né de nouveau,circoncis de chair,d'oreille et de coeur....
Oui les sacrements institués par Jésus et non pas par l'Eglise...N'oubliez pas que nous sommes un peuple de prêtres,un peuple de rois, assemblée des saints, peuple de Dieu, et nous chantons notre Seigneur.

Citation :
Et pourquoi voulez-vous que je brûle les oliviers, quand je sais que c'est Dieu qui brûlera dans le feu les branches inanimées, desséchées de son Fils, le Véritable Olivier, la Vraie Vigne ?
Faites attention à vous dans ce cas!
Citation :
C'est comme si le petit enfant dans le sein de sa mère disait : "je n'ai pas besoin de ma mère pour vivre", car je suis la Vie, je me donne à moi-même la Vie

Voilà que vous vous prenez pour des christ !!!

c'est exactement ce que l'église catholique romaine a fait avec sa théologie de substitution!
Oui comme le salut vient des Juifs, nous sommes des Christ en puissance!


Citation :
Pour être de la même veine qui nourrit Jésus, il faudrait que vous soyez de Dieu, que vous soyez l'un de Dieu, comme Jésus l'Est, Jésus qui n'est qu'un seul Esprit avec Dieu son Père.

Si vous êtes du Christ, c'est parce que Jésus s'est incarné dans l'Israël ancien, l'ancienne vigne, pour lui communiquer sa Vie, la Vie dans son Esprit, et cette Vie dans l'Esprit que Jésus est venu communiqué à son peuple qu'il rassemble en Lui, en faisant entrer des hommes de toutes les nations, vous êtes appelés à le recevoir comme nous la recevons.

Mais nous sommes de D.ieu!Peuple choisi parmi les nations pour y faire naître votre sauveur!

C'est Israël qui a donné naissance au Christ et pas l'inverse!

Nous devons être la lumière des nations...Jésus est notre exemple de ce que nous devons accomplir....il n'a rien inventé



 
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 23:00

Mister be a écrit:
qui est l'olivier ?

Le peuple choisi pour cet effet: les Juifs!

Il a le même sang spirituel que celui qui coule dans nos veines, Petero.... pourquoi devrions-nous en boire?

Vous devez en boire, oui! Pas nous!

Eh bien désolé pour vous l'ami, mais depuis que Jésus le Verbe de Dieu s'est incarné, il a donné à l'Olivier dans lequel il s'est incarné, un Cœur Nouveau, d'où jaillit un Sang Nouveau, l'Eau Vive qui jallit de son Divin Cœur, l'Esprit Saint, l'Esprit de Dieu, le Cœur de Dieu.

Oui vous devez en boire, car ce n'est pas avec le sang hérité de vos père que vous nourrissez en vous la Vie éternelle, mais avec le Sang du Père, que Jésus fait jaillir pour nous de son Sacré Cœur de chair devenu le Cœur de l'Olivier que nous sommes avec Lui.

Si vous ne buvez pas le sang nouveau, ou vin nouveau que Jésus vous donne à boire aussi bien à vous, branches naturelles de l'olivier qu'aux branches antés que nous sommes, vous n'aurez pas la vie en vous :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. (Jean (CP) 6)

Est-ce que le peuple juifs buvait le sang de Jésus avant la venue de Jésus, le sang dans laquelle il scelle la nouvelle alliance ? NON.

Vous êtes donc comme toutes les branches qui poussent sur le Cep qu'Est Jésus, vous devez boire le sang que Jésus fait venir du Ciel pour nous le communiquer et nous faire vivre de sa Vie, le sang donné dans le vin de sa Pâques.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mar 14 Juil 2015, 23:14

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Pierre l'est dans la foi qu'il proclame, parce que Jésus prie pour lui, prie pour qu'il reste "ferme", "solide" comme le Roc dans sa foi, pour affermir la foi de ses propres frères, la foi des membres de l'Eglise que Jésus fait reposer sur sa Foi.


Belle preuve de force à la Passion quand il renie trois fois son maître

C'est après avoir renier son maître que Pierre a reçu mission d'affermir ses frères dans la foi, parce que Jésus a prié pour que sa foi ne défaille pas, pour que sa foi reste solide comme le Roc.

Citation :
Mais si Pétero, mes racines remontent jusqu'à Abraham et c'est le même sang qui coule dans mes veines. Je fais partie de cet olivier véritable et même si je redeviens sauvage,je resterai pour l'Eternité de la famille des oliviers...

Moi aussi cher Mister Be j'ai du sang d'Abraham dans mes veines, car Jésus fait couler en moi son sang ; comme j'ai en moi du sang de Dieu, car Jésus fait couler avec le sang d'Abraham son sang divin, l'Eau Vive Very Happy

Moi aussi je fais partie de cet Olivier Nouveau qu'Est Jésus communiquant aux branches anciennes et nouvelles, le même sang, la même vie. Oui vous faites partie de cet Olivier véritable, comme moi, sauf que vous ne communiez pas au sang que Jésus nous donne à boire dans le vin de sa Pâques, pour que nous vivions par Lui. A moins que vos prêtres avec le pouvoir que Jésus a communiqué à ses Apôtres, consacrent le vin pour qu'ils deviennent le sang de Jésus Very Happy

Mister be a écrit:
Soyez sans crainte je suis né de nouveau,circoncis de chair,d'oreille et de coeur....

Comme moi Mister be ; moi aussi je suis circoncis de chair, d'oreille et de cœur Very Happy Est-ce que comme moi, vous accueillez en vous le sang que Jésus répand dans ses membres, via son sacrement de l'Eucharistie, pour nourrir en nous la vie éternelle ?

Mister be a écrit:
Oui les sacrements institués par Jésus et non pas par l'Eglise...N'oubliez pas que nous sommes un peuple de prêtres, un peuple de rois, assemblée des saints, peuple de Dieu, et nous chantons notre Seigneur.

Offrez-vous à Dieu le Père le sacrifice parfait, tout l'Amour qu'il met en son Fils et que son Fils par son sang, répand en nous ?

Mister be a écrit:
c'est exactement ce que l'église catholique romaine a fait avec sa théologie de substitution! Oui comme le salut vient des Juifs, nous sommes des Christ en puissance!

Tout comme nous Mister be, tout comme ceux en qui Jésus vit ; tous comme ceux qui communient à sa chair et à son sang Very Happy

Mister be a écrit:
Mais nous sommes de D.ieu! Peuple choisi parmi les nations pour y faire naître votre sauveur!

C'est Israël qui a donné naissance au Christ et pas l'inverse!

NON, c'est l'Esprit Saint, Dieu avec la puissance de son Esprit, qui a donné naissance, dans le sein d'Israël, le sein de la Vierge Marie, à son Fils, au Nouvel Olivier par qui il communiquerait à tous les hommes la vie de son Esprit, les juifs qui sont entrés dans la nouvelle alliance avec Jésus par le baptême et les païens qui par ce même baptême sont entrés dans cette même alliance Very Happy

Mister be a écrit:
Nous devons être la lumière des nations...Jésus est notre exemple de ce que nous devons accomplir....il n'a rien inventé

Vous devez l'être pas plus que nous ; vous devez l'être avec nous et surtout tout ensemble en union avec Jésus Very Happy

Arrêtez donc de tirer sans cesse la couverture à vous Very Happy De vous approprier le Christ qui se donne à tous, juifs et païens pour être leur Vie.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 12:54

En tous cas, j'admire la force de votre foi Petero et je me dis que si Pierre avait eu une telle force,on aurait pu admettre que l'Eglise du Christ soit bâtie sur lui   et on n'aurait pas dû tout le temps le reprendre...
Vous forcez l'admiration et j'aime ça!Que tous les Cathos en prennent de la graine! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 13:01

petero a écrit:
Mister be a écrit:
qui est l'olivier ?

Le peuple choisi pour cet effet: les Juifs!

Il a le même sang spirituel que celui qui coule dans nos veines, Petero.... pourquoi devrions-nous en boire?

Vous devez en boire, oui! Pas nous!

Eh bien désolé pour vous l'ami, mais depuis que Jésus le Verbe de Dieu s'est incarné, il a donné à l'Olivier dans lequel il s'est incarné, un Cœur Nouveau, d'où jaillit un Sang Nouveau, l'Eau Vive qui jallit de son Divin Cœur, l'Esprit Saint, l'Esprit de Dieu, le Cœur de Dieu.

Oui vous devez en boire, car ce n'est pas avec le sang hérité de vos père que vous nourrissez en vous la Vie éternelle, mais avec le Sang du Père, que Jésus fait jaillir pour nous de son Sacré Cœur de chair devenu le Cœur de l'Olivier que nous sommes avec Lui.

Si vous ne buvez pas le sang nouveau, ou vin nouveau que Jésus vous donne à boire aussi bien à vous, branches naturelles de l'olivier qu'aux branches antés que nous sommes, vous n'aurez pas la vie en vous :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. (Jean (CP) 6)

Est-ce que le peuple juifs buvait le sang de Jésus avant la venue de Jésus, le sang dans laquelle il scelle la nouvelle alliance ?  NON.

Vous êtes donc comme toutes les branches qui poussent sur le Cep qu'Est Jésus, vous devez boire le sang que Jésus fait venir du Ciel pour nous le communiquer et nous faire vivre de sa Vie, le sang donné dans le vin de sa Pâques.

Le coeur de l'olivier n'a pas besoin de renouvellement mais d'épuration!
Et si ce n'est pas avec le sang hérité de nos Pères....que faites-vous de ceux qui n'ont pas connu Jésus?N'ont-ils pas droit eux aussi à la vie éternelle?
Le sang donné avant Jésus, sang de l'agneau immolé à la Pâque est comparable à celui donné par la Pâque de Jésus!
En le buvant une seule fois ça suffit!La répétition n'est qu'un mémorial
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 13:06

petero a écrit:
Arrêtez donc de tirer sans cesse la couverture à vous De vous approprier le Christ qui se donne à tous, juifs et païens pour être leur Vie.

Ne m'accusez pas de ce que vous faites avec excellence d'ailleurs....
Le Christianisme est une histoire juive avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 15:39

Avant la fin du monde, quand tous les humains auront adhéré au Christ, les Juifs se convertiront, selon saint Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 16:03

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Arrêtez donc de tirer sans cesse la couverture à vous De vous approprier le Christ qui se donne à tous, juifs et païens pour être leur Vie.

Ne m'accusez pas de ce que vous faites avec excellence d'ailleurs....
Le Christianisme est une histoire juive avant tout!

Le christianisme est une histoire universelle,  si elle était une histoire juive avant tout pourquoi les israéliens ne sont pas chrétiens ?
Le christianisme est avant tout une histoire de goy...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 16:38

Simon a écrit:
Avant la fin du monde, quand tous les humains auront adhéré au Christ, les Juifs se convertiront, selon saint Paul.

C'est l'espérance de paul de Tarse et la nôtre...on verra bien!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 16:43

François-Pignon a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Arrêtez donc de tirer sans cesse la couverture à vous De vous approprier le Christ qui se donne à tous, juifs et païens pour être leur Vie.

Ne m'accusez pas de ce que vous faites avec excellence d'ailleurs....
Le Christianisme est une histoire juive avant tout!

Le christianisme est une histoire universelle,  si elle était une histoire juive avant tout pourquoi les israéliens ne sont pas chrétiens ?
Le christianisme est avant tout une histoire de goy...

Mais c'est une histoire juive...les Chrétiens ont pris à leur compte, le Dieu des Juifs, leur religion, leur angéologie,leur théologie....et en n'ont fait la leur
On parle de YHWH,d'Elohim, des prophètes,des rabbins...de la même eschatologie....

J'ai souvent l'impression en vous lisant que vous voulez nous apprendre notre propre théologie...comme si vous,Italiens nés en France, vouliez apprendre l'Italien à un Italien de Rome
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Mer 15 Juil 2015, 18:45

Mister be a écrit:
Le coeur de l'olivier n'a pas besoin de renouvellement mais d'épuration!

L'Olivier ou peuple juifs dans lequel Jésus s'est incarné, il a reçu "un Cœur Nouveau, un Cœur de Chair", un esprit nouveau, le propre Esprit de Dieu, le Sacré Coeur de Dieu, comme Yahvé l'avait promis ici :

"26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous suivrez mes ordonnances, que vous observerez mes lois et les pratiquerez. (Ezéchiel (CP) 36)

Mister be a écrit:
Et si ce n'est pas avec le sang hérité de nos Pères....que faites-vous de ceux qui n'ont pas connu Jésus?

Je le répète, c'est avec le sang hérité de notre Père du Ciel, le sang de son Esprit, transmis par le Cœur de Chair de son Fils, le Cœur Nouveau que Jésus est venu donner à l'Olivier ; Cœur que les Juifs ont refusé pour la majorité d'entre eux.

Quant à ceux qui n'ont pas connu Jésus de leur vivant, ils l'ont connus quand Jésus est descendus aux enfers pour les sauver, et les faire vivre par ce Cœur Nouveau, son Cœur de chair. Ils ont donc droit à la Vie éternelle eux aussi.

Mister be a écrit:
En le buvant une seule fois ça suffit! La répétition n'est qu'un mémorial

NON cela ne suffit pas, car après avoir bu ce sang, nous retombons dans le péché. Il nous faut revenir régulièrement trempée notre robe nuptiale dans le sang de Jésus pour la laver, la purifier.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Jeu 16 Juil 2015, 14:18

Mister be a écrit:
Que révèle la Bible sur le rôle de l’apôtre Pierre, dans l’Eglise primitive ? Pierre est le premier nom cité dans la liste des douze apôtres (Matthieu 10 :1-4 ; Luc 6 :13-16). Il était souvent le porte-parole du groupe (Matthieu 16 :13-16), et il donna le premier sermon à la Pentecôte (Actes 2). Pierre, ainsi que Jacques et Jean, était l’un des trois piliers de l’Eglise de Jérusalem (Galates 2 :9). Pierre, Paul et Barnabas firent des observations au sujet de la doctrine lors de la conférence à Jérusalem, mais c’est l’apôtre Jacques – pas l’apôtre Pierre – qui présida la conférence et rendit la décision finale (Actes 15).


Qu'en est-il exactement ?

Extrait de cet article : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/04/06/la-preuve-biblique-de-la-papaute-5/

Citation :
Actes 15:7- «Une grande discussion s’étant engagée, Pierre se leva, et leur dit : Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l’Evangile et qu’ils crussent.»

Après une grand discussion, Pierre se lève et prononce son premier discours comportant la décision. C’est parce qu’il était le chef de l’Eglise, le premier pape. La Bible porte une attention particulière au fait que lorsque St Pierre parla et donna sa décision, la multitude se tut :

Actes 15:12 –«Toute l’assemblée garda le silence, et l’on écouta Barnabas et Paul… »

St Jacques parla après Paul et Barnabas ; car, comme nous le dit l’historien de l’Eglise, Eusèbe, il était devenu l’évêque de l’église locale de Jérusalem.

Actes 15:28-29 – «Car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire, savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu.»

Considérez que dans Actes 15, les Apôtres, conduits par St Pierre et par leur propre autorité reçue du Christ, sont parvenus à une décision après que Jésus ait quitté la terre. Ce procédé continua au cours de l’histoire de la vraie Eglise de Jésus-Christ : l’Eglise Catholique. Puisque l’Eglise est le pilier et le fondement de la vérité – comme nous le lisons dans 1 Tim.3 :15 – ses commandements, ses préceptes, et ses décisions, sont obligatoires s’ils sont conférés par l’autorité de l’évêque suprême : le pape. Celui-ci a en effet, le pouvoir de lier et de délier du Christ ; c’est pourquoi, après le Concile de Jérusalem, Paul prêcha que les gens devaient suivre ces préceptes :

Actes 15:41- « Or il [ Paul ] parcourait la Syrie et la Cilicie, confirmant les Eglises, et leur ordonnant de garder les préceptes des apôtres et des prêtres.»


Mister be a écrit:
Pierre était l’apôtre des Juifs, et Paul l’apôtre des gentils – mais l’un n’était pas supérieur à l’autre (Galates 2 :7). L’apôtre Paul corrigea même l’apôtre Pierre (Galates 2 :11-14).

Certes, mais St Paul est venu spécifiquement à Jérusalem pour visiter Pierre pendant 15 jours au début de son ministère (Ga 1, 18) et a été mandaté par Pierre, Jacques et Jean (Ga 2, 9) pour prêcher aux païens. Ainsi, l'Apotre des Gentils a soumis son ministère au discernement et à l'autorité centrale de l'Eglise : "Puis, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem ; j’étais avec Barnabé, et j’avais aussi emmené Tite. J’y montais à la suite d’une révélation, et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ; je l’ai exposé en privé, aux personnages les plus importants, car je ne voulais pas risquer de courir ou d’avoir couru pour rien " (Galates 2).



Mister be a écrit:
L’apôtre Pierre refusa les hommages qui lui étaient rendus (Actes 10 :25-26), personne n’embrassa son anneau.

La prosternation (cf par ex. Jacob et les siens en Genèse ch. 33) n'est pas en soi un geste d'adoration. Elle peut signifier simplement un très grand respect. Tout dépend de l'état d'esprit qui anime son auteur.


Mister be a écrit:
La Bible révèle que l’apôtre Pierre fut un leader parmi les autres apôtres, mais il n’a jamais revendiqué la primauté sur les autres.

Il n'a jamais revendiqué la primauté pour la simple raison qu'elle allait de soi dans l'esprit et la pratique des apôtres !


Dernière édition par omajoie le Jeu 16 Juil 2015, 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Jeu 16 Juil 2015, 15:04

Sur la primauté de l'Apotre Pierre, les allégations du protestantisme reposent sur du sable  : https://cathobiblique.wordpress.com/2008/01/09/50-preuves-de-la-primaute-de-pierre-dans-le-nt/
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Jeu 16 Juil 2015, 15:20

Simon a écrit:
Avant la fin du monde, quand tous les humains auront adhéré au Christ, les Juifs se convertiront, selon saint Paul.

Non pas "les Juifs" au sens global mais les Juifs véridiques et de bonne volonté qui en effet appartiennent à cette partie d'Israël qui s’est endurcie (Rm 11, 25) dans l’incrédulité (Rm 11, 20) envers Jésus. Quel grand mystère !

De même, saint Paul parle de la réconciliation globale du monde païen des nations avec Dieu grâce au Salut dans le Christ, mais il ne parle pas du salut de chaque païen en particulier. Le salut final de tous les juifs et de tous les païens n'a donc bien entendu rien d'évident ni d'automatique.

Citation :
Si en effet le monde a été réconcilié avec Dieu quand ils ont été mis à l’écart, qu’arrivera-t-il quand ils seront réintégrés ? Ce sera la vie pour ceux qui étaient morts ! (Rm 11,15)

Certes : « Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, alors que certains prétendent qu’il a du retard. Au contraire, il prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion. » (2 Pierre 3)
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Jeu 16 Juil 2015, 15:35

Quant à la primauté de Pierre et à la Papauté, je conseille également à tout esprit honnête de lire l'argumentaire de la série d'articles de ce lien : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/ tout en avertissant du contenu hélas en partie intégriste (lefebvriste) d'autres articles de ce site.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Jeu 16 Juil 2015, 15:47

Dragna Din a écrit:
C'est joli, mais si l'on admet que tous les évêques ont été consacrés par un successeur de Saint Pierre, tous les évêques qui sont issus de cette lignées sont des fils de Saint Pierre et donc, tout collectivement ils sont Saint Pierre... Et Jésus n'a pas dit à Pierre : tu seras le roc de toi-même, mais de l'Eglise...

Non, tous les Successeurs des Apôtres (les Evêques) ont été consacrés tout au long de l'histoire par des Successeurs des apôtres qui eux-mêmes en remontant jusqu'à l'origine ont été consacrés par un des douze Apôtres (dont Pierre est certes un membre éminent, le chef). C'est la succession apostolique.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 00:15

Petero a écrit:
NON cela ne suffit pas, car après avoir bu ce sang, nous retombons dans le péché. Il nous faut revenir régulièrement trempée notre robe nuptiale dans le sang de Jésus pour la laver, la purifier.
Donc si nous retombons dans le péché,à quoi a servi la résurrection du Christ?
"Faites-ceci en mémoire de moi" ne veut pas dire pour autant et sans cesse succomber au péché!
C'est comme si vous recommenciez à chaque fois la passion et la résurrection...


1 Pierre 4:1
Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,

faut-il constamment reproduire par dolorisme par soucis de purification? je ne le pense pas!
Sinon c'est le 666,6!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 00:20

@omajoie

il n’est écrit nulle part dans les Ecritures que Jésus, les apôtres, ou n’importe quel autre écrivain du Nouveau Testament ait émis l’idée de la “succession apostolique.” Par ailleurs, Pierre n’a pas non plus été présenté comme étant “suprême” sur les autres apôtres. En effet, l’apôtre Paul a réprimandé Pierre lorsque celui-ci conduisait les autres sur un chemin d’égarement (Galates 2:11-14). Oui, l’apôtre Pierre a un rôle proéminent. Oui, l’apôtre Pierre était peut-être le chef des apôtres (bien que le Livre des Actes présente l’apôtre Paul et Jaques, le frère de Jésus, comme ayant également d’importants rôles de leaders). Quel que soit le cas, Pierre n’était pas le “commandant” ou l’autorité suprême au-dessus des autres apôtres. Même si la succession apostolique arrivait à être démontrée à partir des Ecritures, ce qui n’est pas le cas, cela ne voudrait pas dire que les successeurs de Pierre sont dotés de l’autorité suprême sur les successeurs des autres apôtres.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 01:33

Mister be a écrit:
@omajoie
il n’est écrit nulle part dans les Ecritures que Jésus, les apôtres, ou n’importe quel autre écrivain du Nouveau Testament ait émis l’idée de la “succession apostolique.”

Forcément ! La succession apostolique n'est pas une théorie mais une pratique parfaitement constatable, sauf à s'aveugler, à travers les livres du NT et les écrits des Pères de l'Eglise des premiers siècles : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/06/23/la-succession-apostolique-dans-le-nouveau-testament/.

Même par des savants protestants comme le constata l'ex chrétienne protestante Marie Carré :

Citation :


Clément reproche aux Corinthiens d’avoir destitués des prêtres « institués par les Apôtres » ou « par leurs successeurs ». Les Corinthiens obéirent et rétablirent les prêtres injustement dépossédés.

Le docteur Rothe, quoique protestant, a reconnu dans ce document l’origine apostolique de l’épiscopat. Cette lettre montre aussi que la constitution monarchique pape-évêques-prêtres est apostolique car saint Clément fait le parallèle entre la hiérarchie religieuse de la Nouvelle Alliance avec celle de l’Ancienne qui était selon cette lettre la suivante : le souverain pontificat – le sacerdoce inférieur – le ministère des lévites puis il ajoute que «les laïcs n’ont aucune de ces attributions». Il dit : «Au grand prêtre ont été assignés ses fonctions liturgiques, aux prêtres leur rang déterminé, et aux lévites leur ministère propre. Quant aux laïcs, ils sont liés par les ordonnances qui concernent le peuple. Donc, que chacun de vous mes frères, reste dans son ordre, et que, sans dépasser les limites de son ministère, il rende grâce à Dieu dans la pureté de sa conscience.»

Ensuite, il explique l’origine de la constitution de l’Eglise, dans la pensée du Christ et des Apôtres :

«Les Apôtres nous ont annoncé l’Evangile de la part de Jésus-Christ, et Jésus-Christ de la part de Dieu. Jésus-Christ a donc été envoyé par Dieu ; et les Apôtres par l’Esprit-Saint, annonçant la venue du Royaume de Dieu. En prêchant ainsi dans les cités et les campagnes, ils ont pris les prémices de la foi, et après avoir éprouvé ces premiers convertis, ils les ont institués évêques et diacres de ceux qui devaient se convertir plus tard.»

C’est très clair, c’est le commencement de la chaîne qui relie les évêques actuels aux Apôtres. Ce n’est pas le peuple, comme dans certaines Eglises protestantes qui nomme les pasteurs. Le peuple n’a jamais eu ce droit, nul texte de la Bible ne lui donne.
Plus loin, il explique encore cet ordre de succession :

«Lors donc que les Apôtres eurent ainsi établi des chefs spirituels dans toutes les Eglises, ils ordonnèrent qu’après leur mort, quelques-uns de ceux-ci leur succédassent dans le pouvoir d’en instituer d’autres.» […]

Le protestant Matter, dans son livre Du ministère ecclésiastique avoue que :

«La doctrine de la création des pasteurs par le peuple fidèle n’est pas autre chose qu’une doctrine de circonstance, contraire au fait historique et au principe sacré. Si le protestantisme a simplifié le ministère ecclésiastique avec une sorte de complaisance, c’était de peur qu’il ne gardât un reste de prétention pontificale qui, tôt ou tard, viendrait lui ménager une résurrection complète» (c’est-à-dire en langage simple : un retour au catholicisme). » […]

«Ses pasteurs [ceux de l’Eglise catholique] remontent en ligne droite jusqu’aux Apôtres, d’imposition des mains en imposition des mains chaque évêque actuel peut remonter jusqu’à un Apôtre, donc jusqu’à Jésus et […] ils enseignent ce que les Apôtres ont enseigné.»

Mais qu’en pense l’élite du monde protestant ? Non pas ceux qui se transmettent de mère en fille et de père en fils la croyance au protestantisme, fidèle copie du christianisme primitif et sont parfaitement sincères dans cette profession de foi ; mais ceux que leurs études ont pu amener à découvrir la vérité, et donc, plus particulièrement les historiens ?
L’illustre [et très anti-catholique] historien protestant Adolph von Harnack va nous le dire dans son livre L’Essence du Christianisme : « L’Eglise catholique possède dans son organisation une faculté unique de s’adapter au cours historique des choses, en restant toujours l’Eglise ancienne. »

Dans un autre livre, Die Mission : « D’un côté la doctrine de l’Eglise était si simple qu’on pouvait la résumer en quelques formules, la vivre dans une seule émotion ; de l’autre elle était assez complexe et riche pour féconder toutes les pensées, pour vivifier tous les sentiments. Elle pouvait rivaliser, non seulement avec toute recherche du bien et de l’héroïsme moral, mais aussi avec toutes les spéculations et avec tous les mystères. Elle était claire jusqu’à la transparence et en même temps, riche d’insondables profondeurs. Elle était une doctrine et plus qu’une doctrine. Elle était une philosophie et plus qu’une philosophie. »

Dans le Teologische Lietaturzeitung du 16 janvier 1909, il est encore plus catégorique. Il affirme que « Des éléments capitaux du catholicisme remontent à l’âge apostolique» et que «par conséquent il est possible d’établir avec d’impressionnantes preuves que la conception catholique de l’Eglise naissante est historiquement vraie : en d’autres termes, que christianisme, catholicisme et romanisme forment une identité historique parfaite. »

(Marie Carré, J’ai choisi l’unité, Editions de Chiré, 5ème édition, pages 93 à 95 et 107-108)









Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 01:46

Mister be a écrit:
Par ailleurs, Pierre n’a pas non plus été présenté comme étant “suprême” sur les autres apôtres. En effet, l’apôtre Paul a réprimandé Pierre lorsque celui-ci conduisait les autres sur un chemin d’égarement (Galates 2:11-14)

Je ne pense pas que Pierre en l'occurrence conduisait alors les autres dans l'égarement s'agissant de la divine tradition liée à la foi et la morale, mais simplement qu'il succomba par faiblesse à la tentation d'agir ponctuellement selon la chair plutôt que selon l'Esprit en désirant plaire davantage à ses frères juifs plutôt qu'à Dieu. Même pour les Pasteurs catholiques, cette parole du Seigneur se révèle parfois ou souvent opérante : "Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas." Mt 23,3
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 01:54

Mister be a écrit:
Oui, l’apôtre Pierre a un rôle proéminent. Oui, l’apôtre Pierre était peut-être le chef des apôtres (bien que le Livre des Actes présente l’apôtre Paul et Jaques, le frère de Jésus, comme ayant également d’importants rôles de leaders). Quel que soit le cas, Pierre n’était pas le “commandant” ou l’autorité suprême au-dessus des autres apôtres. Même si la succession apostolique arrivait à être démontrée à partir des Ecritures, ce qui n’est pas le cas, cela ne voudrait pas dire que les successeurs de Pierre sont dotés de l’autorité suprême sur les successeurs des autres apôtres.

Affirmations gratuites ne reposant ni sur une lecture objective des saintes Ecritures ni sur l'étude honnête et scientifique de la primitive tradition apostolique, mais bien plutôt sur des idées préconçues héritées de la propagande protestante anticatholique.

Les reproches et les ressentiments envers l'Eglise catholique romaine  [ il est vrai qu'au-delà de la propagande anticatholique avec ses mensonges, distillée jusqu'à nos jours principalement par des protestants, des intellectuels se réclamant des Lumières, des francs-maçons et des communistes, il faut reconnaître que ses membres, jusqu'à ses Papes, furent et sont de pauvres pécheurs faillibles ] ne devraient tout de même pas conduire les hommes de bonne volonté à se départir de toute honnêteté rationnelle.

Que tout lecteur honnête se fasse lui-même son avis en lisant ces liens :

- https://cathobiblique.wordpress.com/2008/01/09/50-preuves-de-la-primaute-de-pierre-dans-le-nt/

Extraits :
Citation :
En conclusion, il est difficile de soutenir que Dieu ait ainsi mis Pierre tellement en avant dans les Ecritures sans qu’il n'y ait une signification pour le gouvernement de l’Eglise. La papauté est l’interprétation la plus plausible et l’actuel accomplissement institutionnel de cette évidence biblique. Pourquoi Dieu aurait-il ordonné d’avance une telle fonction d’autorité pour que celle-ci cesse à la mort de Pierre ?

Clairement, la fonction de la papauté est prépondérante, non pas les papes dans leur individualité, et cela devait être perpétuel (succession apostolique), tout comme la fonction d’évêque, de diacre, d’enseignant et d’évangéliste.

- https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/

(attention toutefois car ce dernier site contient par ailleurs des articles intégristes)
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 06:55

Merci omajoie pour vos contributions de qualité qui défendent la tradition catholique.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 07:48

Mister be a écrit:
Petero a écrit:
NON cela ne suffit pas, car après avoir bu ce sang, nous retombons dans le péché. Il nous faut revenir régulièrement trempée notre robe nuptiale dans le sang de Jésus pour la laver, la purifier.
Donc si nous retombons dans le péché,à quoi a servi la résurrection du Christ?
"Faites-ceci en mémoire de moi" ne veut pas dire pour autant et sans cesse succomber au péché!
C'est comme si vous recommenciez à chaque fois la passion et la résurrection...

C'est justement parce que Jésus savait que nous retombions dans le péché, qu'il a établi le mémorial de sa mort sur la croix ; à savoir que sa mort sur la croix nous est rendue présente, pour que nous accueillons son sang qui coule de la croix ; son sang versé pour la rémission de nos péchés.

Nous venons chaque dimanche à la messe, où Jésus donnant son sang sur la croix est rendu présent, pour que nous recevions son sang qui nous purifie de nos péchés, après que nous les ayons confessés.

Je jour de notre baptême, nous sommes enfantés dans la vie nouvelle des enfants de Dieu, la vie sainte. Nous recevons ce jour là une robe toute propre, toute pure avec laquelle Jésus nous revêts ; ors quand nous retournons dans le monde où l'esprit du mal poursuit son œuvre, nous salissons à nouveau cette belle robe ; comme le fils de la parabole de l'enfant prodigue avait salit la sienne.

Ce jour là, le dimanche, nous ramenons notre robe de baptême pour qu'elle soit plongée à nouveau dans le sang de Jésus, afin de repartir dans le monde, purifiés de nos péchés, et fortifié par la pain de Vie, par l'Esprit.

Mister be a écrit:
1 Pierre 4:1
Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché

Parce que dans ton église, à partir du jour où vous avez été baptisé, vous n'avez plus commis aucun péché !! Parce que dans votre église, le baptême vous rend parfait d'un seul coup !! Vous ne péchez plus !!!

Mister be a écrit:
faut-il constamment reproduire par dolorisme par soucis de purification? je ne le pense pas! Sinon c'est le 666,6!

T'es pas vraiment un juif cher mister be, car un vrai juif il sait que le mémorial dans la bible, c'est pas quelque chose que l'on reproduit, c'est un évènement du passé qui est rendu présent. Quand tes ancêtres célébraient le mémorial de la pâques, Est-ce qu'il faisaient sortir de nouveau les hébreux de l'Egypte ; leur faisait traverser à nouveau la mer rouge, traversé le désert. Very Happy

NON, le juifs participaient symboliquement, à l'unique libération de leur ancêtres, pour montrer que cette libération c'était aussi leur propre libération. Ils ne renouvelaient pas l'évènement, ils le rendaient présent symboliquement.

Eh bien le mémorial de la mort de Jésus, car c'est bien du mémorial de sa mort que Jésus nous invite à célébré, et surtout du mémorial du jeudi saint où il nous donne son Corps à manger, pour que nous entrions dans son Corps, ne fassions plus qu'un seul corps avec Lui le lendemain quand il vivra sa Pâques, c'est à dire son retour vers le Père en passant par sa mort et sa résurrection.

C'est le même évènement que Jésus rend présent. Quand je vais à la messe le dimanche, je participe avec les Apôtres au même repas, à l'unique repas du Jeudi Saint ; je reçois le même Corps que les Apôtres ont reçus, pour n'être plus qu'un seul corps avec Jésus, le jour de ma mort qui coïncide avec la mort de Jésus, la mort de tous les hommes.

J'avoue que je suis étonné qu'un juif ne connaissent pas toute la profondeur du mémorial biblique !!!! C'est pas du tout se souvenir ; c'est être rendu participant d'un évènement du passé qui est rendu présent pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 08:23

Miles Templi a écrit:
Merci omajoie pour vos contributions de qualité qui défendent la tradition catholique.

thumleft C'est ce que j'attends de vous tous!
 
or jusqu'à présent pas beaucoup d'intervenants défendent leur identité religieuse...
Chose pour laquelle je dois me battre constatmment
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 08:58

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Petero a écrit:
NON cela ne suffit pas, car après avoir bu ce sang, nous retombons dans le péché. Il nous faut revenir régulièrement trempée notre robe nuptiale dans le sang de Jésus pour la laver, la purifier.
Donc si nous retombons dans le péché,à quoi a servi la résurrection du Christ?
"Faites-ceci en mémoire de moi" ne veut pas dire pour autant et sans cesse succomber au péché!
C'est comme si vous recommenciez à chaque fois la passion et la résurrection...

C'est justement parce que Jésus savait que nous retombions dans le péché, qu'il a établi le mémorial de sa mort sur la croix ; à savoir que sa mort sur la croix nous est rendue présente, pour que nous accueillons son sang qui coule de la croix ; son sang versé pour la rémission de nos péchés.

Nous venons chaque dimanche à la messe, où Jésus donnant son sang sur la croix est rendu présent, pour que nous recevions son sang qui nous purifie de nos péchés, après que nous les ayons confessés.

Je jour de notre baptême, nous sommes enfantés dans la vie nouvelle des enfants de Dieu, la vie sainte. Nous recevons ce jour là une robe toute propre, toute pure avec laquelle Jésus nous revêts ; ors quand nous retournons dans le monde où l'esprit du mal poursuit son œuvre, nous salissons à nouveau cette belle robe ; comme le fils de la parabole de l'enfant prodigue avait salit la sienne.

Ce jour là, le dimanche, nous ramenons notre robe de baptême pour qu'elle soit plongée à nouveau dans le sang de Jésus, afin de repartir dans le monde, purifiés de nos péchés, et fortifié par la pain de Vie, par l'Esprit.

Mister be a écrit:
1 Pierre 4:1
Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché

Parce que dans ton église, à partir du jour où vous avez été baptisé, vous n'avez plus commis aucun péché !! Parce que dans votre église, le baptême vous rend parfait d'un seul coup !! Vous ne péchez plus !!!

Mister be a écrit:
faut-il constamment reproduire par dolorisme par soucis de purification? je ne le pense pas! Sinon c'est le 666,6!

T'es pas vraiment un juif cher mister be, car un vrai juif il sait que le mémorial dans la bible, c'est pas quelque chose que l'on reproduit, c'est un évènement du passé qui est rendu présent. Quand tes ancêtres célébraient le mémorial de la pâques, Est-ce qu'il faisaient sortir de nouveau les hébreux de l'Egypte ; leur faisait traverser à nouveau la mer rouge, traversé le désert. Very Happy

NON, le juifs participaient symboliquement, à l'unique libération de leur ancêtres, pour montrer que cette libération c'était aussi leur propre libération. Ils ne renouvelaient pas l'évènement, ils le rendaient présent symboliquement.

Eh bien le mémorial de la mort de Jésus, car c'est bien du mémorial de sa mort que Jésus nous invite à célébré, et surtout du mémorial du jeudi saint où il nous donne son Corps à manger, pour que nous entrions dans son Corps, ne fassions plus qu'un seul corps avec Lui le lendemain quand il vivra sa Pâques, c'est à dire son retour vers le Père en passant par sa mort et sa résurrection.

C'est le même évènement que Jésus rend présent. Quand je vais à la messe le dimanche, je participe avec les Apôtres au même repas, à l'unique repas du Jeudi Saint ; je reçois le même Corps que les Apôtres ont reçus, pour n'être plus qu'un seul corps avec Jésus, le jour de ma mort qui coïncide avec la mort de Jésus, la mort de tous les hommes.

J'avoue que je suis étonné qu'un juif ne connaissent pas toute la profondeur du mémorial biblique !!!! C'est pas du tout se souvenir ; c'est être rendu participant d'un évènement du passé qui est rendu présent pour nous.
Le mémorial chez nous cher Petero n'est pas comme vous le prétendez revivre les événements du passé
Et notre devoir de mémoire auquel nous accordons une grande importance sert à se souvenir de ce que nous avons fait et ce qui nous a été fait afin que dans l'avenir ça ne se reproduise plus!
Le mémorail de la Pâque comme celui de Pâques a été institué dans ce but selon moi!
Comme Yéshoua est mort et ressuscité une fois pour toute pour nos péchés,il s'agit de s'en souvenir et une fois l'an,ça suffit!
On ne fête pas Pâque tous les Jours ni les autres fêtes de l'Eternel...Il n'y a rien d'étonnant à cela!

Nous baptisons à l'âge adulte pourquoi pensez-vous?
Je ne veux pas dire que parce que né de nouveau qui conduit au baptême nous dispence de pécher mais nous savons en conscience que les péchés commis sont effacés une fois pour toute après téchouvah donc il est hors de question de succomber aux mêmes péchés...
Ce serait un peu trop facile vous ne croyez pas?
Le jour de votre baptême,vous êtes innocents car vous n'avez pas la maturité pour comprendre ce qu'est le baptême
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 09:03

omajoie a écrit:
Mister be a écrit:
Oui, l’apôtre Pierre a un rôle proéminent. Oui, l’apôtre Pierre était peut-être le chef des apôtres (bien que le Livre des Actes présente l’apôtre Paul et Jaques, le frère de Jésus, comme ayant également d’importants rôles de leaders). Quel que soit le cas, Pierre n’était pas le “commandant” ou l’autorité suprême au-dessus des autres apôtres. Même si la succession apostolique arrivait à être démontrée à partir des Ecritures, ce qui n’est pas le cas, cela ne voudrait pas dire que les successeurs de Pierre sont dotés de l’autorité suprême sur les successeurs des autres apôtres.

Affirmations gratuites ne reposant ni sur une lecture objective des saintes Ecritures ni sur l'étude honnête et scientifique de la primitive tradition apostolique, mais bien plutôt sur des idées préconçues héritées de la propagande protestante anticatholique.

Les reproches et les ressentiments envers l'Eglise catholique romaine  [ il est vrai qu'au-delà de la propagande anticatholique avec ses mensonges, distillée jusqu'à nos jours principalement par des protestants, des intellectuels se réclamant des Lumières, des francs-maçons et des communistes, il faut reconnaître que ses membres, jusqu'à ses Papes, furent et sont de pauvres pécheurs faillibles ] ne devraient tout de même pas conduire les hommes de bonne volonté à se départir de toute honnêteté rationnelle.

Que tout lecteur honnête se fasse lui-même son avis en lisant ces liens :

- https://cathobiblique.wordpress.com/2008/01/09/50-preuves-de-la-primaute-de-pierre-dans-le-nt/

Extraits :
Citation :
En conclusion, il est difficile de soutenir que Dieu ait ainsi mis Pierre tellement en avant dans les Ecritures sans qu’il n'y ait une signification pour le gouvernement de l’Eglise. La papauté est l’interprétation la plus plausible et l’actuel accomplissement institutionnel de cette évidence biblique. Pourquoi Dieu aurait-il ordonné d’avance une telle fonction d’autorité pour que celle-ci cesse à la mort de Pierre ?

Clairement, la fonction de la papauté est prépondérante, non pas les papes dans leur individualité, et cela devait être perpétuel (succession apostolique), tout comme la fonction d’évêque, de diacre, d’enseignant et d’évangéliste.

- https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/

(attention toutefois car ce dernier site contient par ailleurs des articles intégristes)

Pas du tout,je pourrai rétorquer que vos affirmations sont subjectives...et c'est un peu trop facile d'accuser anticatholicisme ce qui est pour moi une simple question de logique
J'appartiens aux gens du Livre et vous aux gens de Tradition....ceci explique cela!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 09:06

omajoie a écrit:
Mister be a écrit:
Par ailleurs, Pierre n’a pas non plus été présenté comme étant “suprême” sur les autres apôtres. En effet, l’apôtre Paul a réprimandé Pierre lorsque celui-ci conduisait les autres sur un chemin d’égarement (Galates 2:11-14)

Je ne pense pas que Pierre en l'occurrence conduisait alors les autres dans l'égarement s'agissant de la divine tradition liée à la foi et la morale,  mais simplement qu'il succomba par faiblesse à la tentation d'agir ponctuellement selon la chair plutôt que selon l'Esprit en désirant plaire davantage à ses frères juifs plutôt qu'à Dieu. Même pour les Pasteurs catholiques, cette parole du Seigneur se révèle parfois ou souvent opérante : "Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas." Mt 23,3

Et vous pensez que c'est crédible8
Auriez-vous foi en une personne qui vous dit:"fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais?"
Moi pas!
Mon Pasteur doit me montrer l'exemple s'il veut être pris au sérieux
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 20:14

Miles Templi a écrit:
Merci omajoie pour vos contributions de qualité qui défendent la tradition catholique.

C'est très aimable de votre part ! Je défends la sainte tradition catholique en ce qu'elle rend présent le Verbe vivifiant et salvifique du Seigneur  sous la guidance sacrée des Successeurs de Pierre et du collège des Apôtres. L'Ecriture Sainte elle-même appartenant en propre au saint dépôt de cette tradition.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 21:09

Mister be a écrit:
Pas du tout,je pourrai rétorquer que vos affirmations sont subjectives...et c'est un peu trop facile d'accuser anticatholicisme ce qui est pour moi une simple question de logique.

A partir du réel, savoir les faits relatés dans l'Ecriture, dans les écrits des Pères, via l'archéologie, via l'histoire, m'est avis cher Mister be que votre "logique" est biaisée et tendancieuse, influencée consciemment et inconsciemment par des courants idéologiques anticléricaux, et peut-être par des ressentiments passionnels liés aux différends historiques judéo-catholiques.

A ce propos, devant vos allusions à l'"antisémitisme" [ mot certes consacré par l'usage mais qui, soit dit en passant, n'a pas grand sens; le racisme antijuif et l'antijudaïsme étant des termes plus adéquats ] de Constantin, de certains Pères de l'Eglise et même du NT !, me vient à l'esprit qu'il serait bon sans doute que vous preniez davantage en compte le contexte de haine et de persécution du fait des dirigeants juifs contre le christianisme et les chrétiens, à telle enseigne qu'il est rationnellement permis de penser que si les chefs juifs des 1ers siècles de notre ère avaient eu les moyens matériels d'éradiquer idéologiquement le christianisme et ..... matériellement les chrétiens, ils n'auraient pas hésité à le faire !

Et quand l'Empire romain s'est christianisé, les juifs ont noué des alliances avec des puissances adverses comme les Perses, qui s'accompagnèrent d'horribles et massifs massacres de chrétiens dont les Juifs furent les agents les plus zélés. Par exemple à Antioche en 608 et en Palestine en 614 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rebyz_1146-9447_1909_num_12_74_3766

L'Eglise catholique romaine a certes transmis en général un enseignement de dénigrement vis à vis du judaïsme talmudique et des Juifs jusqu'au concile Vatican II, mais elle s'est opposée très régulièrement, clairement et fermement, aux massacres contre les Juifs par des populations catholiques et chrétiennes. Contrairement au réformateur Luther...


Dernière édition par omajoie le Ven 17 Juil 2015, 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 21:50

Mister be a écrit:
J'appartiens aux gens du Livre et vous aux gens de Tradition....ceci explique cela!

La foi chrétienne véridique n'est pas religion du Livre mais religion du Verbe fait chair qui continue de vivifier les enfants de Dieu qui croient en Lui en se communiquant de façon privilégiée par les sacrements et la voix de Son Eglise.

A noter que votre position me semble être plus protestante ou "sadducéenne" que juive, car le judaïsme ancestral, traditionnel et ultra-majoritaire, dans ses fondations spirituelles, ne sépare pas la tradition écrite d'avec la tradition orale. Moïse étant censé avoir reçu de Dieu une Torah orale après avoir reçu de Lui les tables de la Loi. Les préceptes bibliques ne pouvant être correctement éclairés qu'en passant par l'interprétation des anciens Sages et des sages d'une génération donnée.

Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 22:10

Mister be a écrit:
omajoie a écrit:
Mister be a écrit:
Par ailleurs, Pierre n’a pas non plus été présenté comme étant “suprême” sur les autres apôtres. En effet, l’apôtre Paul a réprimandé Pierre lorsque celui-ci conduisait les autres sur un chemin d’égarement (Galates 2:11-14)

Je ne pense pas que Pierre en l'occurrence conduisait alors les autres dans l'égarement s'agissant de la divine tradition liée à la foi et la morale,  mais simplement qu'il succomba par faiblesse à la tentation d'agir ponctuellement selon la chair plutôt que selon l'Esprit en désirant plaire davantage à ses frères juifs plutôt qu'à Dieu. Même pour les Pasteurs catholiques, cette parole du Seigneur se révèle parfois ou souvent opérante : "Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas." Mt 23,3

Et vous pensez que c'est crédible ?
Auriez-vous foi en une personne qui vous dit:"fais ce que je dis mais ne fais pas ce que je fais?"
Moi pas!
Mon Pasteur doit me montrer l'exemple s'il veut être pris au sérieux

La parole d'un Pasteur qui agit conformément à ses saintes paroles rayonnera évidemment davantage que celle d'un Pasteur hypocrite. Mais les Pasteurs sont aussi des pécheurs qui peuvent parfois par faiblesse ou mauvaise volonté provoquer des scandales. Et rien ne m'empêche par exemple de mon côté de haïr et de ne pas perpétrer des actes pédocriminels quand des prêtres s'y vautrent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 22:37

omajoie a écrit:
Mister be a écrit:
Pas du tout,je pourrai rétorquer que vos affirmations sont subjectives...et c'est un peu trop facile d'accuser anticatholicisme ce qui est pour moi une simple question de logique.

A partir du réel, savoir les faits relatés dans l'Ecriture, dans les écrits des Pères, via l'archéologie, via l'histoire, m'est avis cher Mister be que votre "logique" est biaisée et tendancieuse, influencée consciemment et inconsciemment par des courants idéologiques anticléricaux, et peut-être par des ressentiments passionnels liés aux différends historiques judéo-catholiques.

A ce propos, devant vos allusions à l'"antisémitisme" [ mot certes consacré par l'usage mais qui, soit dit en passant, n'a pas grand sens; le racisme antijuif et l'antijudaïsme étant des termes plus adéquats ] de Constantin, de certains Pères de l'Eglise et même du NT !, me vient à l'esprit qu'il serait bon sans doute que vous preniez davantage en compte le contexte de haine et de persécution du fait des dirigeants juifs contre le christianisme et les chrétiens, à telle enseigne qu'il est rationnellement permis de penser que si les chefs juifs des 1ers siècles de notre ère avaient eu les moyens matériels d'éradiquer idéologiquement le christianisme et ..... matériellement les chrétiens, ils n'auraient pas hésité à le faire !

Et quand l'Empire romain s'est christianisé, les juifs ont noué des alliances avec des puissances adverses comme les Perses, qui s'accompagnèrent d'horribles et massifs massacres de chrétiens dont les Juifs furent les agents les plus zélés. Par exemple à Antioche en 608 et en Palestine en 614 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rebyz_1146-9447_1909_num_12_74_3766

L'Eglise catholique romaine a certes transmis en général un enseignement de dénigrement vis à vis du judaïsme talmudique et des Juifs jusqu'au concile Vatican II, mais elle s'est opposée très régulièrement, clairement et fermement, aux massacres contre les Juifs par des populations catholiques et chrétiennes. Contrairement au réformateur Luther...

Dont les écrits antisémites ont été repris par les nazis. siffler
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 22:50

Simon a écrit:
Dont les écrits antisémites ont été repris par les nazis. siffler

Je ne vous l'ai pas fait dire, cher Simon...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Ven 17 Juil 2015, 23:12

Et on accuse l'Église catholique et le pape de n'avoir rien fait... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Sam 18 Juil 2015, 07:59

Mister be a écrit:
Le mémorial chez nous cher Petero n'est pas comme vous le prétendez revivre les événements du passé.

Et notre devoir de mémoire auquel nous accordons une grande importance sert à se souvenir de ce que nous avons fait et ce qui nous a été fait afin que dans l'avenir ça ne se reproduise plus!

Je ne vous ai pas parlé de "revivre", comme si les juifs de chaque génération revivaient la sortie d'Egypte, la traversée de la mer rouge et du désert et l'entrée en terre promise" ; je vous ai dit que par le mémorial de la pâques, les juifs de chaque génération devaient faire mémoire de cet évènement comme s'ils participaient à cet évènement unique que Dieu avait fait vivre à son peuple, à l'image de l'alliance qu'il avait conclue. L'alliance qu'il avait conclu, ce jour là, il l'avait conclu non seulement avec les hébreux qui étaient présent autour de Moïse, mais avec tous leurs descendants :

14 Ce n'est point avec vous seuls que je conclus cette alliance, et que je fais ce serment; 15 mais c'est avec quiconque se tient ici aujourd'hui avec nous devant Yahweh, notre Dieu, et avec quiconque n'est pas ici avec nous en ce jour. (Deutéronome (CP) 29)

Il ne s'agissait pas de "se souvenir de l'alliance" comme un évènement du passé, mais de rendre présent l'alliance toujours actuelle car passée avec toutes les générations. C'est comme l'exode dont on devait se souvenir dans la célébration de la Pâques, c'était pas d'un évènement du passé dont on se souvenait, mais d'un évènement toujours actuel. C'est ainsi avec toutes les générations de tous les temps, comme i elles avaient été présentes au pied du Sinaïe, comme si elles avaient vécu les évènements, elles-mêmes, de l'exode, de la pâque et de l'alliance ; c'est AVEC TOUS LES ENFANTS D'ISRAËL.

Célébrer la pâques, c'est faire nôtre les évènements vécu dans le passé, les actualiser en leur signification, les revivre. Il s'agit en quelque sorte de ressusciter l'histoire, de vivre la sortie d'Egypte non pas comme un fait passé, un souvenir, mais comme un fait présent, actuel. C'est aujourd'hui que s'opère pour nous notre libération ; c'est aujourd'hui que Dieu conclut avec nous une alliance, et que nous nous donnons notre accord ; c'est aujourd'hui la Pâques. Tout ceci correspond à la notion du temps biblique.

Mister be a écrit:
Le mémorail de la Pâque comme celui de Pâques a été institué dans ce but selon moi!

A vrai dire vous avez perdu le sens premier de la pâques telle que la célébraient vos pères, à l'image des protestants qui ont perdu le sens premier de la pâques nouvelle telle que la célébraient les premiers chrétiens qui la célébraient dans le même sens que la pâques juive. Pour vous, comme c'est le cas des protestants, célébrer la pâques chrétienne, c'est uniquement se souvenir d'un évènement du passé comme on se souvient de la deuxième guerre mondiale pour ne pas reproduite les erreurs du passés.

Ors c'est pas du tout cela "le mémorial" dans la bible. On ne se souvient pas d'un évènement qui on l'espère ne se reproduira pas, on se souvient d'un évènement qui est toujours d'actualité.

La pâques dont Jésus a voulu qu'on se souvienne, c'est de son passage (c'est le sens du mot pâque) de la terre au Royaume de Dieu, par sa mort, sa résurrection et son ascension. Pourquoi ?

Parce que cet évènement nous concerne tous, il concerne tous les hommes de toutes les générations, car c'est en vivant cet évènement unique, que Jésus nous fait tous passer de ce monde dans le Royaume de Dieu. C'est l'évènement qui nous sauve.

Tout comme les juifs qui vivaient en terre promise, 10 génération après l'entrée en terre promise, devaient se souvenir de cet évènement comme si eux-mêmes étaient sortis d'Egypte, pour entrer en terre promise ; nous devons nous souvenir de cet évènement de la mort et la résurrection de Jésus, sa Pâques, comme si nous y participions et nous y participons. Jésus nous uni à Lui, le jeudi Saint, par notre communion à sa chair, pour que le vendredi saint nous lui soyons unis quand il meurt, le dimanche suivant quand il ressuscite et quand plus tard il fait son ascension.

A vrai dire, quand le dimanche nous faisons mémoire du repas du jeudi saint, nous faisons plus que mémoire, cet évènement qui est un évènement toujours actuel, nous y participons. Chaque dimanche, quand nous sommes rassemblés autour de Jésus pour communier à sa chair et à son sang, nous sommes présent avec les Apôtres de Jésus, autour de Jésus, le jeudi saint.

Le jeudi saint, se trouvait mystérieusement réunis autour de Jésus, qui vit dans le temps et hors du temps, tous les baptisés, de toutes les générations et de tous les temps, qui communient chaque dimanche, pour être unis à Jésus, ne faire plus qu'Un avec Lui au moment où il s'apprête à nous faire entrer dans son Royaume.

Mister be a écrit:
Comme Yéshoua est mort et ressuscité une fois pour toute pour nos péchés,il s'agit de s'en souvenir et une fois l'an,ça suffit!

Cela justement parce que Jésus meurt pour sauver tous les hommes de toutes les générations, que tous les hommes de toutes les générations qui veulent être sauvés par Jésus, se rassemble autour de Jésus, la veille de sa mort, pour déposer à ses pieds tous leurs péchés. Et c'est par le mémorial de ce repas eucharistique, que se réalise cet évènement. Chaque dimanche nous venons déposer au pieds de Jésus qui nous rassemble le jeudi saint, pour déposer à nos pieds tous nos péchés, Jésus qui nous unit à sa chair pour le jour de sa mort en laquelle il récapitule toutes nos morts.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Sam 18 Juil 2015, 08:33

Mister be a écrit:
Nous baptisons à l'âge adulte pourquoi pensez-vous ?

Je ne veux pas dire que parce que né de nouveau qui conduit au baptême nous dispence de pécher mais nous savons en conscience que les péchés commis sont effacés une fois pour toute après téchouvah donc il est hors de question de succomber aux mêmes péchés...

Ce serait un peu trop facile vous ne croyez pas?

Vous devriez dans ce cas, vous faire baptiser sur votre lit de mort, pour que tous les péchés commis tout au long de votre vie, soient tous pardonnés en même temps Very Happy

Et ce que nous croyons, nous, c'est que c'est la mort de Jésus qui est rendu présente et surtout son repas pascal au cours duquel il prend sur lui tous nos péchés, en s'unissant à nous, en nous unissant à Lui par notre communion à sa chair et à son sang qui nous purifie de nos péchés.

On entre par le baptême, dans la communauté chrétienne qui ne fait qu'un seul Corps avec Lui et on a possibilité, tout au long de notre vie, de venir déposer au pied de Jésus, le jeudi saint, tous les péchés que nous commettons tout au long de notre vie.

Le baptême d'un enfant n'empêche pas cet enfant de venir régulièrement déposé ses péchés au pied de jésus le jeudi saint rendu présent, pour que le jour de sa mort, où il meurt avec Jésus, il puisse entrer dans le Ciel, libéré de ses péchés.

Mister be a écrit:
Le jour de votre baptême,vous êtes innocents car vous n'avez pas la maturité pour comprendre ce qu'est le baptême

Cher Mister be,

Qu'ont fait les hébreux avec leurs petits enfants qui n'avaient pas conscience de ce que représentait la sortie d'Egypse, la traversée du désert , et ... ? Ont-ils dit à leurs petits enfant : "quand vous serez adulte, vous nous rejoindrez si vous voulez en terre promise. Vous êtes trop petits pour nous suivre" ? NON et NON

C'est porté dans les bras de leur parents, et par leur foi qu'ils mettaient en Moïse envoyé par Dieu, qu'ils ont suivis Moïse. Dans le désert, ils ont mangé la manne avec leurs parents, sans bien comprendre ce que c'était. Les parents ne les ont pas laissés mourir de faim Very Happy

C'est comme les parents qui ont des enfants et qui suivent Jésus qui les conduit dans son Royaume, ils emmènent avec eux leurs enfants, les portant dans leurs bras et leur foi.

Tout comme l'enfant de parents Juifs entrait dans la communauté rassemblée par Dieu, en étant circoncis à l'âge de 8 jours, l'enfant de parents chrétiens, ils entrent dans la communauté qui est rassemblée par Jésus dans la Nouvelle Alliance, dès après sa naissance, pour avancer avec Jésus, portés dans les bras de ses parents, vers le royaume de Dieu, dans lequel il entre avec Jésus, le jour de sa mort que Jésus récapitule en sa propre mort.

Vous avez tord d'attendre que vos enfants deviennent adultes pour les faire entrer par le baptême dans l'Eglise de Jésus, pour en faire des membres à part entière du Corps de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 665
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un catholique ?   Sam 18 Juil 2015, 09:09

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Arrêtez donc de tirer sans cesse la couverture à vous De vous approprier le Christ qui se donne à tous, juifs et païens pour être leur Vie.

Ne m'accusez pas de ce que vous faites avec excellence d'ailleurs....
Le Christianisme est une histoire juive avant tout!

Bof , le judaisme n'est plus qu'une ombre qui se cache aux yeux des Romains ,
Jésus est réactualisateur , rénovateur de la religion ...

Et Pierre est son assitant . Donc Moi-même .
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'un catholique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» CATHOLIQUE........QU'EST-CE QUE C'EST ? VIDEOS
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» je suis catholique mais non pratiquant!
» Le salut par la charité (Théologie catholique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: