DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Oculus



Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 29 Juin 2015, 18:10

recherchée par Guillaume de Baskerville et Adso de melk face au vieux Jorge ! un must !! :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 29 Juin 2015, 21:32

Ou alors le rire dans l'oeuvre de Spinoza...

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 14 Juil 2015, 16:12

Russie: une page internet prônant l'athéisme bloquée pour "insulte aux croyants"

AFP
13/07/2015

Une page internet prônant l'athéisme a été bloquée lundi sur le réseau social le plus populaire de Russie, la justice russe ayant jugé qu'elle "insultait les sentiments des chrétiens orthodoxes".

La page du groupe "Il n'y a pas de Dieu", qui comptait 26.000 abonnés, a été bloquée sur Vkontakte, le "Facebook russe", en raison d'une décision datant de mai d'un tribunal de Tchétchénie, république russe du Caucase à majorité musulmane, selon les modérateurs.
"Le groupe a été bloqué en raison de possibles violations des règles du site", explique le message des modérateurs de la page.
Pour sa part, Vkontakte s'est refusé à tout commentaire.

Selon la décision de justice dont une copie a été publiée par les médias russes, la page du groupe diffusait des contenus "insultant les sentiments des chrétiens orthodoxes".
Une version de la page disponible en cache montre des images se moquant de la religion, visant en premier lieu l'Église orthodoxe russe.
L'une des images représente notamment une caricature de Jésus lançant à un chirurgien lors d'une opération: "J'ai créé ce cancer, comment oses-tu le supprimer?", avec le médecin répondant "Tais-toi, Jésus".

Depuis 2012, l'insulte envers les sentiments religieux des croyants est un délit en Russie, passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de détention.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 14 Juil 2015, 16:15

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 14 Juil 2015, 16:22

De telles mesures ne rétabliront jamais la dignité chrétienne, car s'il faut pour ça qu'une justice humaine en soit garante alors autant oublier. Un chrétien se distingue par son humilité et sa foi en Dieu contre vents et marées, pas par une volonté quelconque d'être respecté dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 15 Juil 2015, 08:31

C'est bien fait! Je ne vois pas pourquoi on devrait pouvoir insulter librement ce qu'il y a de plus sacré pour les croyants (comme on le fait chez nous); la société ne se porte pas mieux, et plutôt plus mal quand c'est le cas (suffit de voir chez nous, comme tout va bien, n'est-ce pas?).
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 15 Juil 2015, 12:47

On pourrait faire des blagues sur les incroyants. J'en ai quelques-unes en tête. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3479
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 15 Juil 2015, 17:41

On ne peut plus dire que Dieu n'existe pas en Russie et vous trouvez ça normal vous.

Ce n'est pas la défense de la chrétienté, c'est de la dictature de la pensée.


Vous avez une bien pietre opinion du christianisme, comme si il était une idée faible et médiocre, incapable de se défendre seule face à des attaques injustes.


Vous devriez avoir honte de cautionner cette censure: La Christ se défend seul et n'a pas besoin de l’interventionnisme d'un dictateur de pacotille.

Réponse de Jésus à la caricature du chirurgien, pas plus tard que la semaine dernière, dans mon église, un fidèle, la cinquantaine, fait une embolie cérébrale.
L'irm révèle en plus de l’embolie de multiples tumeurs dans le cerveau, présence de cristaux (je ne sais pas ce que c'est)
Le lendemain, nouveaux examen, les tumeurs ont disparus, il n'y a plus que des cicatrices en lieu et place, l’embolie a disparue aussi ainsi que les cristaux...

Merci Seigneur ! Pas besoin de Vladimir....
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 15 Juil 2015, 21:05

Hillel31415 a écrit:
On ne peut plus dire que Dieu n'existe pas en Russie et vous trouvez ça normal vous.

Ce n'est pas la défense de la chrétienté, c'est de la dictature de la pensée.


Vous avez une bien pietre opinion du christianisme, comme si il était une idée faible et médiocre, incapable de se défendre seule face à des attaques injustes.


Vous devriez avoir honte de cautionner cette censure: La Christ se défend seul et n'a pas besoin de l’interventionnisme d'un dictateur de pacotille.

Réponse de Jésus à la caricature du chirurgien, pas plus tard que la semaine dernière, dans mon église, un fidèle, la cinquantaine, fait une embolie cérébrale.
L'irm révèle en plus de l’embolie de multiples tumeurs dans le cerveau, présence de cristaux (je ne sais pas ce que c'est)
Le lendemain, nouveaux examen, les tumeurs ont disparus, il n'y a plus que des cicatrices en lieu et place, l’embolie a disparue aussi ainsi que les cristaux...

Merci Seigneur ! Pas besoin de Vladimir....
Dites ca aux Chrétiens de Irak, Syrie, etc qu'ils ont pas besoin d'aide. 
j'ai aucune honte.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 08:25

[quote="Hillel31415"]On ne peut plus dire que Dieu n'existe pas en Russie et vous trouvez ça normal vous.

L'athéisme est dans la nature humaine; le militantisme athéiste est autre chose, surtout quand il est insultant et c'est cela qui a été interdit.
La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres; je suis d'accord avec vous pour la liberté d'expression mais vous voyez comme moi j'espère les ravages de celle-ci dans un pays comme la France où l'anticléricalisme et l'antichristianisme n'ont plus de limites jusqu'à produire des caricatures du pape et de Jésus dans des positions de rapport sexuel et de soit-disantes oeuvres d'art comme celle qui met en scène un crucifix plongé dans de l'urine.
Je crois que nous aurions bien besoin d'un Vladimir pour mettre un terme à ces déviances inutiles et avilissantes, sans dommage aucun pour personne d'autre que quelques individus pervers.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 12:50

Karl2 a écrit:
L'athéisme est dans la nature humaine;

Je ne pense pas. L'homme est capable d'atteindre des réalités non-matérielles.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 12:55

Simon a écrit:
Karl2 a écrit:
L'athéisme est dans la nature humaine;

Je ne pense pas. L'homme est capable d'atteindre des réalités non-matérielles.

Oui, par le raisonnement. C'est même, pour ce qui concerne l'existence de Dieu et la survie de l'âme, un article de foi défini par le Concile Vatican I (et repris par Vatican II).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 14:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon a écrit:
Karl2 a écrit:
L'athéisme est dans la nature humaine;

Je ne pense pas. L'homme est capable d'atteindre des réalités non-matérielles.

Oui, par le raisonnement. C'est même, pour ce qui concerne l'existence de Dieu et la survie de l'âme, un article de foi défini par le Concile Vatican I (et repris par Vatican II).

Bien sûr; ce que je voulais dire est qu'il est "loisible" à l'homme de ne pas croire; pensez à Pascal, qui dit qu'il y a assez ds l'Evangile pour croire et assez pour mécroire.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 15:34

On peut ne pas croire en Dieu mais croire aux idoles.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 15:54

Chesterton disait:

« Depuis que les hommes ne croient plus en Dieu, ce n’est pas qu’ils ne croient plus en rien, c’est qu’ils sont prêts à croire en tout. »

ou à n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 15:56

C'est vrai, on le voit par la prolifération des sectes et spiritualités à 5 sous.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 16 Juil 2015, 21:31

Karl2 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
On ne peut plus dire que Dieu n'existe pas en Russie et vous trouvez ça normal vous.

L'athéisme est dans la nature humaine; le militantisme athéiste est autre chose, surtout quand il est insultant et c'est cela qui a été interdit.
La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres; je suis d'accord avec vous pour la liberté d'expression mais vous voyez comme moi j'espère les ravages de celle-ci dans un pays comme la France où l'anticléricalisme et l'antichristianisme n'ont plus de limites jusqu'à produire des caricatures du pape et de Jésus dans des positions de rapport sexuel et de soit-disantes oeuvres d'art comme celle qui met en scène un crucifix plongé dans de l'urine.
Je crois que nous aurions bien besoin d'un Vladimir pour mettre un terme à ces déviances inutiles et avilissantes, sans dommage aucun pour personne d'autre que quelques individus pervers.


Si on laissait à tous les raspoutines comme dans des pays arabes interdire en cette matière, viendra l'excès contraire, comme être passible de prison si on parlait contre l'existence de Dieu ou de la religion, car du blasphème. N'oubliez pas que le juste millieu ici-bas n'existe pas, ce sont les extrêmes. Asia Bibi vous ferait sans doute la même nuance de mise en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 17 Juil 2015, 10:07

ysov a écrit:
Karl2 a écrit:
Hillel31415 a écrit:
On ne peut plus dire que Dieu n'existe pas en Russie et vous trouvez ça normal vous.

L'athéisme est dans la nature humaine; le militantisme athéiste est autre chose, surtout quand il est insultant et c'est cela qui a été interdit.
La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres; je suis d'accord avec vous pour la liberté d'expression mais vous voyez comme moi j'espère les ravages de celle-ci dans un pays comme la France où l'anticléricalisme et l'antichristianisme n'ont plus de limites jusqu'à produire des caricatures du pape et de Jésus dans des positions de rapport sexuel et de soit-disantes oeuvres d'art comme celle qui met en scène un crucifix plongé dans de l'urine.
Je crois que nous aurions bien besoin d'un Vladimir pour mettre un terme à ces déviances inutiles et avilissantes, sans dommage aucun pour personne d'autre que quelques individus pervers.


Si on laissait à tous les raspoutines comme dans des pays arabes interdire en cette matière, viendra l'excès contraire, comme être passible de prison si on parlait contre l'existence de Dieu ou de la religion, car du blasphème. N'oubliez pas que le juste millieu ici-bas n'existe pas, ce sont les extrêmes. Asia Bibi vous ferait sans doute la même nuance de mise en garde.


L'excés répond à un autre excès, il est vrai.
Nous sommes, ds l'Occident, dans l'excès de liberté, et j'observe qu'il ne vaut pas mieux et finalement mène tout bonnement à une autre forme de totalitarisme de la pensée.
Le bon sens existe: il consiste à ne pas aller jusqu'au propos de mauvais goût, insultant...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 24 Juil 2015, 20:04

Poutine n'a jamais rien sauvé ..

il aime enfermer.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Dim 26 Juil 2015, 15:39

prinu a écrit:
Poutine n'a jamais rien sauvé ..

il aime enfermer.

Mais alors pourquoi une approbation de 75 % dans les sondages ? ( l'inverse du "démocrate " Hollande :beret: :beret: )

Vous allez me sortir la tirade de la malédiction Russe , Du tropisme autoritaire de ce peuple depuis Ivan le Terrible ,
je sais . ça ne suffit pas à expliquer la popularité : un usage "particulier " des medias , sûrement .
mais vous ne pensez pas que chez nous ça cloche aussi ? Mr.Red

je pense que le comportement diplomatique insensé de l'UE produit mécaniquement le réflexe de corps des russes et leur mentalité
obsidionale .
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 10:17

Un commentaire très intéressant lu sur internet.

Pierre Machenois a écrit:
L'autre ressemblance entre le poutinisme et l'islam (je ne parlerais pas seulement de djihadisme), c'est le rôle que le Kremlin fait jouer à l'Eglise orthodoxe.

Il suffit d'écouter les dirigeants et les idéologues du patriarcat de Moscou pour déceler des similitudes frappantes avec l'islam : même revendication du rôle de la religion dans la vie politique, même culte de l'autoritarisme et du chef, même haine de la liberté, même tendance à la superstition, même fermeture à la modernité, même hostilité envers l'étranger.

La différence est que l'Eglise russe est non seulement légitimiste envers le pouvoir politique, mais joue un rôle actif de soutien et de protection de Poutine. Contrairement aux religieux musulmans, qui ont toujours tendance à se retourner contre leurs gouvernements, poussés par la force anarcho-théologique de l'islam qui en fait un ferment extrémiste et nihiliste, le patriarcat de Moscou ne risque pas, un jour, de poser des bombes au Kremlin.

L'Eglise orthodoxe russe est, en pratique, depuis la Seconde guerre mondiale et plus encore aujourd'hui, une branche de la police politique et un département du ministère de la Propagande. Ni plus ni moins.

Parler de religion ou de foi à son égard est une plaisanterie. Rien à voir avec les Eglises catholiques ou protestantes que nous connaissons en Occident.

En URSS, le KGB noyautait déjà complètement ce qui restait de l'Eglise orthodoxe. Il était impossible de se faire élire évêque sans son assentiment.

Comme dans bien d'autres domaines, Poutine, non seulement n'a pas renié les pratiques communistes, mais les a dépassées en poussant leur logique à fond. Le patriarche actuel de l'Eglise orthodoxe russe, Cyrille Ier, est un officier du KGB. Il l'était déjà dans les années 1970, lorsqu'il a été envoyé à Genève, pour noyauter le prétendu Conseil œcuménique des églises ; lequel n'est autre qu'une des nombreuses façades des services secrets russes à l'étranger. Il est si peu œcuménique qu'il n'inclut pas... l'Eglise catholique, l'un des principaux ennemis du pouvoir russe, excusez du peu !

Cyrille Ier est donc un professionnel de la désinformation, du mensonge et de la subversion internationale, au service de son gouvernement. Son prédécesseur, le patriarche Alexis, mort en 2008, était membre du KGB depuis 1958.

Quant à l'hypothèse qu'il faille s'allier avec la Russie pour combattre les islamistes (hypothèse que je ne rejette pas d'emblée), il convient de tempérer sérieusement l'opposition de fond entre Moscou et l'islam.

Tout d'abord en rappelant le rôle joué par l'URSS dans le réveil de l'islamisme au Moyen-Orient, via la manipulation (pour ne pas dire la création) du mouvement palestinien. Et l'on sait à quel point il y a continuité, et non rupture, entre la politique étrangère de l'URSS et celle de Poutine.

Ensuite, en remarquant à quel point une opposition philosophique à l'islam est difficilement compatible avec le soutien de Moscou aux ayatollahs fanatiques et sanguinaires de Téhéran.

Enfin en soulignant que l'Europe et la Russie sont toutes deux confrontées à une montée en puissance des musulmans sur leur sol, via leur dynamisme démographique et des revendications politiques et identitaires de plus en plus marquées.

Mais la différence, c'est que les musulmans russes sont indigènes... Si l'Europe peut toujours envisager une déportation de masse, à l'image de celle qui a vu les populations turque et grecque exilées se croiser, avec l'accord de leurs gouvernements, pour regagner leurs pays respectifs, c'est impossible en Russie, où les populations musulmanes font effectivement partie de l'histoire ancestrale du pays (et non, comme chez nous, uniquement d'après les mensonges grotesques de la propagande officielle).

Or, Vladimir Poutine n'a aucun embryon de solution, ni même un début de stratégie, pour confronter ce problème qui menace l'existence même de la Russie.

Au contraire : sa politique néo-nazie de soumission au chef suprême, de négation de l'Etat de droit, de suprémacisme ethnique russe et d'impérialisme militariste à l'intérieur comme à l'extérieur, rentre directement en contradiction avec la réalité de la composition de sa population, et excite les tendances centrifuges et subversives en son sein.
Revenir en haut Aller en bas
uiop



Masculin Messages : 164
Inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 11:24

poutine est un manipulateur qui se donne une apparence de croyant en faisant des retraites chez les ortho

il doit plutôt visiter le pape benoit 16, le vrai, pas celui mis en place par le système, consacrer la russie au coeur immaculée de marie et la rendre catholique sans quoi nous aurons sans cesse des guerres et il le sait bien vu que c est son fond de commerce

je pense qu il travaille pour les muslims plus que pour les chrétiens c est un fourbe, un rouge comme l aurait appelé marie julie

uiop

uiop
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 13:05

SJA a écrit:
Un commentaire très intéressant lu sur internet.

Pierre Machenois a écrit:
L'autre ressemblance entre le poutinisme et l'islam (je ne parlerais pas seulement de djihadisme), c'est le rôle que le Kremlin fait jouer à l'Eglise orthodoxe.

Il suffit d'écouter les dirigeants et les idéologues du patriarcat de Moscou pour déceler des similitudes frappantes avec l'islam : même revendication du rôle de la religion dans la vie politique, même culte de l'autoritarisme et du chef, même haine de la liberté, même tendance à la superstition, même fermeture à la modernité, même hostilité envers l'étranger.

La différence est que l'Eglise russe est non seulement légitimiste envers le pouvoir politique, mais joue un rôle actif de soutien et de protection de Poutine. Contrairement aux religieux musulmans, qui ont toujours tendance à se retourner contre leurs gouvernements, poussés par la force anarcho-théologique de l'islam qui en fait un ferment extrémiste et nihiliste, le patriarcat de Moscou ne risque pas, un jour, de poser des bombes au Kremlin.

L'Eglise orthodoxe russe est, en pratique, depuis la Seconde guerre mondiale et plus encore aujourd'hui, une branche de la police politique et un département du ministère de la Propagande. Ni plus ni moins.

Parler de religion ou de foi à son égard est une plaisanterie. Rien à voir avec les Eglises catholiques ou protestantes que nous connaissons en Occident.

En URSS, le KGB noyautait déjà complètement ce qui restait de l'Eglise orthodoxe. Il était impossible de se faire élire évêque sans son assentiment.

Comme dans bien d'autres domaines, Poutine, non seulement n'a pas renié les pratiques communistes, mais les a dépassées en poussant leur logique à fond. Le patriarche actuel de l'Eglise orthodoxe russe, Cyrille Ier, est un officier du KGB. Il l'était déjà dans les années 1970, lorsqu'il a été envoyé à Genève, pour noyauter le prétendu Conseil œcuménique des églises ; lequel n'est autre qu'une des nombreuses façades des services secrets russes à l'étranger. Il est si peu œcuménique qu'il n'inclut pas... l'Eglise catholique, l'un des principaux ennemis du pouvoir russe, excusez du peu !

Cyrille Ier est donc un professionnel de la désinformation, du mensonge et de la subversion internationale, au service de son gouvernement. Son prédécesseur, le patriarche Alexis, mort en 2008, était membre du KGB depuis 1958.

Quant à l'hypothèse qu'il faille s'allier avec la Russie pour combattre les islamistes (hypothèse que je ne rejette pas d'emblée), il convient de tempérer sérieusement l'opposition de fond entre Moscou et l'islam.

Tout d'abord en rappelant le rôle joué par l'URSS dans le réveil de l'islamisme au Moyen-Orient, via la manipulation (pour ne pas dire la création) du mouvement palestinien. Et l'on sait à quel point il y a continuité, et non rupture, entre la politique étrangère de l'URSS et celle de Poutine.

Ensuite, en remarquant à quel point une opposition philosophique à l'islam est difficilement compatible avec le soutien de Moscou aux ayatollahs fanatiques et sanguinaires de Téhéran.

Enfin en soulignant que l'Europe et la Russie sont toutes deux confrontées à une montée en puissance des musulmans sur leur sol, via leur dynamisme démographique et des revendications politiques et identitaires de plus en plus marquées.

Mais la différence, c'est que les musulmans russes sont indigènes... Si l'Europe peut toujours envisager une déportation de masse, à l'image de celle qui a vu les populations turque et grecque exilées se croiser, avec l'accord de leurs gouvernements, pour regagner leurs pays respectifs, c'est impossible en Russie, où les populations musulmanes font effectivement partie de l'histoire ancestrale du pays (et non, comme chez nous, uniquement d'après les mensonges grotesques de la propagande officielle).

Or, Vladimir Poutine n'a aucun embryon de solution, ni même un début de stratégie, pour confronter ce problème qui menace l'existence même de la Russie.

Au contraire : sa politique néo-nazie de soumission au chef suprême, de négation de l'Etat de droit, de suprémacisme ethnique russe et d'impérialisme militariste à l'intérieur comme à l'extérieur, rentre directement en contradiction avec la réalité de la composition de sa population, et excite les tendances centrifuges et subversives en son sein.[
/quote]

Bien d'accord ! c'est pourquoi je "grossis" l'article pour le rendre plus lisible.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 13:36

Tribune commune d’Alexandre Latsa, écrivain et analyste français résident à Moscou, et de Pierre Gentillet, président des Jeunes de la Droite Populaire

Le président russe Vladimir Poutine, qu’une commentatrice talentueuse a récemment qualifié de « volcan de givre », vient de jouer un drôle de tour à la communauté internationale en agrandissant le territoire de la Russie vers l’ouest et l’Europe.

Pourtant cette réunification des territoires russes n’est pas si inattendue qu’il peut paraître et s’inscrit dans une logique politique et stratégique tout aussi méconnue que l’est la situation réelle en Russie, pays victime de préjugés et de mythes apparus au cours des dernières années au sein de la majorité des médias occidentaux.

Par souci de vérité et volonté de réinformation nous avons choisi de porter un regard critique sur ces mythes afin de permettre aux lecteurs de se faire une idée un peu plus objective de la Russie d’aujourd’hui.
Mythe n°1 : La Russie ce pays qui a annexé la Crimée de force

A tel point que la population s’est prononcée à plus de 96 % en faveur du rattachement à la Russie avec une participation de 83 %. En réalité si l’on étudie un peu l’histoire on s’aperçoit que la Crimée est devenue définitivement une province Russe dès 1774 grâce à Catherine II. C’est en 1954 que l’Ukraine va rattacher administrativement la péninsule de Crimée à la république soviétique d’Ukraine.

En somme la Crimée ne reste véritablement Ukrainienne que de 1991 à 2014, soit à peine 23 ans. Contrairement à certaines idées reçues le Kremlin n’avait pas manigancé ce rattachement de la Crimée. La Russie avait en effet depuis déjà quelques années lancé une politique de rapatriement des russes vivant en Crimée et souhaitant réintégrer le territoire russe. L’argument de velléité impériale est donc totalement hors de propos. La Russie a simplement saisi l’occasion historique qu’elle n’attendait pas de pouvoir réunifier son territoire en y rattachant la Crimée qui est un territoire russe sur le plan ethnique, linguistique, culturel et historique. Un rattachement vécu en Russie comme les Allemands de l’Ouest ont vécu la réunification avec l’Allemagne de l’est en 1991.
Mythe n°2 : La Russie, ce pays ou Vladimir Poutine est élu via des élections truquées

Depuis 13 ans celui-ci remporte en réalité haut la main et au premier tour toutes les échéances électorales présidentielles ou il se présente obtenant 52,52 % des voix en 2000, 71,22 % en 2004 et 63,6 % en 2013.

Seule la dernière élection de 2013 a été critiquée par des ONG américaines qui prétendent que celui-ci n’aurait dû obtenir que 55 % au premier tour et non pas 63 % !

Le parti dominant, Russie-Unie a lui obtenu 37 % en 2003, 64,1 % en 2007 et 49,3 % en 2011. En réalité les soupçons de « fraude électorale en Russie » sont nés des élections législatives de la fin 2011 qui ont été entachées d’irrégularités administratives réelles. Pour autant nombre d’études ont démontré que ces fraudes locales et identifiés n’auraient pu influer sur les scores finaux puisque ne comptant pas (selon les analyses sérieuses a ce sujet) pour plus de 3 à 5 % des bulletins dans le pire des scénarios.

Il faut noter que ces fraudes ne concernent du reste pas que le parti du pouvoir mais également tous les partis politiques participant aux élections notamment ceux d’opposition.
Mythe n°3 : La Russie, ce pays qui a orchestré un génocide en Tchétchénie

La Russie est toujours présentée comme le pays dont le pouvoir aurait orchestré un véritable génocide en Tchétchénie. La réalité n’est évidemment pas aussi simple.

En 1994, une prise de pouvoir par la force et des élections entraînent la proclamation de l’indépendance de la Tchétchénie. Craignant que la vague sécessionniste ne s’étende, le pouvoir russe décide d’intervenir pour mater ce coup d’Etat militaire intérieur. Cette guerre régionale durera 2 ans et fera plus de 100.000 morts jusqu’au cessez le feu d’août 1996 qui laisse à la Tchétchénie un statut d’autonomie régionale mais ne lui octroie pas l’indépendance.

Peu à peu la rébellion va s’islamiser avec la présence croissante de combattants djihadistes étrangers (Wahhabites) souhaitant l’instauration d’un califat islamique pancaucasien. En 1999 la guerre reprend lorsque des attentats terroristes frappent Moscou mais aussi car des groupes armés mènent de nombreuses incursions dans les régions voisines du Caucase pour y attaquer les forces de l’ordre et kidnapper des civils dont certains seront décapités.

La guerre verra la victoire de l’armée russe dont la réaction musclée a sans doute néanmoins évité que ne se constitue dans cette région un authentique Djihadistan qui aurait été déstabilisateur pour toute la région. Il est également difficile d’appréhender les évènements de cette époque dans cette région sans les mettre en relief au cœur de la bataille stratégique que se livrent l’Amérique et la Russie pour le contrôle des ressources énergétiques régionales et notamment de la Caspienne.
Mythe n°4 : La Russie, ce pays ou le pouvoir tue les journalistes

La Russie est souvent décrite comme le pays dans lequel on assassine les journalistes puisque 300 journalistes ont été tués dans la Russie post-soviétique, soit l’équivalent d’un journaliste par mois.

Pourtant si l’on prend en compte les journalistes tués de façon avérée dans l’exercice de leurs fonctions ou à cause de leur activité de journaliste, le chiffre tombe à 56 selon le CPJ dont 28 entre 1992 et 2000, soit avant que Vladimir Poutine n’arrive au pouvoir.

Depuis l’accession au pouvoir de Vladimir Poutine, 26 journalistes ont été tués de façon avérée dans l’exercice de leurs fonctions ou à cause de leur activité de journaliste. La tendance longue semble elle à la normalisation puisque 13 ont été tués entre 2000 et 2005, 9 entre 2000 et 2010 et 4 entre 2010 et 2014.

Il faut noter que parmi ces 26 journalistes 12 ont été tués dans le Caucase russe, 3 à Rostov sur le Don et 2 dans la ville de Togliatti, soit dans des zones relativement « mafieuses » et donc à haut risque.
Mythe n°5 : La Russie, ce pays où l’on ne fait pas d’enfants

La Russie est souvent présentée comme un pays avec une démographie déclinante et donc voué à disparaître. Fort mal en point durant les années qui ont suivi l’effondrement de l’Union Soviétique la démographie russe s’est redressée dans les années Poutine en surpassant les scénarios démographiques les plus optimistes.

De 1992 à 2000 le nombre de naissances s’est effondré et le nombre de décès a augmenté entraînant une baisse naturelle de population de 6.830.423 habitants soit une baisse moyenne annuelle de 758.935 habitants. Cette diminution fut cependant compensée par l’immigration retour vers la Russie des russes ethniques habitant dans les républiques soviétiques.

A titre d’exemple pour la seule année 1999 avec 1.214.689 naissances et 2.144.316 décès la population a baissé de 929.627 habitants. Le taux de fécondité est durant cette période passé de 1,89 enfants / femme en 1991 à 1,17 enfants / femme en 1999.

A partir de 2001 le nombre de naissances s’est mis à remonter et dès 2005 le nombre de décès à diminuer. Année après année, l’amélioration des conditions de vie associée à une forte propagande d’Etat protégeant la famille et incitant à faire des enfants ont eu des résultats plus qu’inattendus. Le nombre de naissances ne cesse d’augmenter et l’année 2012 a même vu une hausse naturelle de population avec 1.901.182 naissances et 1.878.269 décès, le taux de fécondité atteignant 1,73 enfants / femme soit plus que dans l’UE.
Mythe n°6 : La Russie, ce pays qui ne profite qu’aux riches

On renvoie souvent l’idée fausse que la richesse en Russie ne profiterait qu’à des élites financières, militaires et aux fameux oligarques. Il s’agit de remettre un peu de vérité en apportant quelques éléments de ré-information.

Tout d’abord, le revenu annuel moyen des russes est passé de 1.322 euros en 2000 (arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine) à 7.988 euros en 2013. Le taux de pauvreté quant à lui a littéralement fondu passant de plus de 35 % en 1999 à près de 13 % en 2012, soit l’équivalent de la moyenne française, pendant que le taux de chômage n’est que de 5,5 %.

Dans le même temps le pays a connu l’apparition d’une très importante classe moyenne qui représente selon les critères de définition de 25 % à 40 % du pays. Ces résultats économiques ne sont pas dus qu’à la rente énergétique (qui ne constitue que 20 % de la création des richesses et 50 % des recettes du budget fédéral) mais aussi à une relativement saine gestion économique ayant permis des taux de croissance positifs sur 12 des 13 dernières années.
Mythe n°7 : La Russie, ce pays ou Vladimir Poutine serait détesté

Tellement détesté que le dernier sondage sur sa cote de popularité dépasse les 80 % d’opinions favorables. Plus sérieusement il s’agit maintenant de sortir de l’image du despote tsariste aux relents staliniens pour constater que l’immense majorité du pays soutient le président russe.

Le parti présidentiel Russie Unie est le premier parti du pays depuis 15 ans, les élections présidentielles ont toujours été remportées par une très large majorité des suffrages dès le premier tour et les récents évènements ont vu l’ensemble du peuple russe très largement favorable à l’action de Vladimir Poutine en Crimée.

Cette adhésion populaire se couple sans difficulté à l’exercice d’un pouvoir fort, seul capable de maintenir l’unité et l’importance de la Russie dans le jeu des grandes puissances du monde.

Malgré avoir pris les rênes d’un pays au bord du gouffre et traversé deux guerres (en 2000 et 2008) ainsi qu’une crise économique (en 2009) la cote de popularité du président russe sur les 13 dernières années n’est jamais descendue au-dessous des 60 %.

Les mouvements de contestation de 2011 n’ont finalement jamais réuni plus de 80.000 personnes dans tout la Russie (en réalité surtout Moscou et dans une moindre mesure Saint-Pétersbourg) ce qui correspondrait, toute proportion égale, à 30.000 personnes en France.

Loin de l’image du despote tsariste aux relents staliniens trop souvent véhiculée il faut accepter de comprendre que l’immense majorité du pays soutient le président russe et que cette tendance devrait s’accentuer à l’avenir puisque des JO de Sotchi (que la Russie a organisé et remporté) à la Crimée le seuil de popularité du président russe atteint désormais les 80 %, preuve que les attentes des russes de voir leur pays redevenir une grande puissance sont réelles.

Sa gouvernance réformatrice (modernisation économique du pays) et conservatrice (sur le plan des valeurs) mais aussi relativement verticale et autoritaire semble parfaitement conforme aux attentes du peuple russe et permet d’atténuer l’apparition de potentielles tendances d’inerties territoriales voir séparatistes, tendances inévitables sur un aussi grand et vaste territoire.

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Source : Sputnik, 22 avril 2014
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 13:37

https://www.les-crises.fr/7-mythes-sur-la-russie-de-poutine/
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mer 23 Sep 2015, 14:03

[quote="Cécile"][quote="SJA"]Un commentaire très intéressant lu sur internet.
[quote]
Pierre Machenois a écrit:

L'Eglise orthodoxe russe est, en pratique, depuis la Seconde guerre mondiale et plus encore aujourd'hui, une branche de la police politique et un département du ministère de la Propagande. Ni plus ni moins.
Parler de religion ou de foi à son égard est une plaisanterie. Rien à voir avec les Eglises catholiques ou protestantes que nous connaissons en Occident. En URSS, le KGB noyautait déjà complètement ce qui restait de l'Eglise orthodoxe. Il était impossible de se faire élire évêque sans son assentiment. [/size]


Et on ne comptait plus les églises transformées en étable, ni les popes expédiés en Sibérie
L'église orthodoxe est si reconnaissante envers Poutine, qu'elle le soutient? et alors? Est-ce bien le meêm type de soutien que celui que pouvait apporter une orthododoxie réduite à merci et noyautée, au pouvoir soviétique?




Citation :
Quant à l'hypothèse qu'il faille s'allier avec la Russie pour combattre les islamistes (hypothèse que je ne rejette pas d'emblée), il convient de tempérer sérieusement l'opposition de fond entre Moscou et l'islam.
Tout d'abord en rappelant le rôle joué par l'URSS dans le réveil de l'islamisme au Moyen-Orient, via la manipulation (pour ne pas dire la création) du mouvement palestinien. Et l'on sait à quel point il y a continuité, et non rupture, entre la politique étrangère de l'URSS et celle de Poutine.
Ensuite, en remarquant à quel point une opposition philosophique à l'islam est difficilement compatible avec le soutien de Moscou aux ayatollahs fanatiques et sanguinaires de Téhéran.  


Je ne vois pas que Poutine ait manifesté bcp de soutien aux palestiniens que ce soit le Hamas ou l'Autorité palestinienne;
Il n'y aurait pê pas de soutien de Moscou à Téhéran sans la politique hostile à la Russie, des USA



Citation :
Mais la différence, c'est que les musulmans russes sont indigènes... Si l'Europe peut toujours envisager une déportation de masse, à l'image de celle qui a vu les populations turque et grecque exilées se croiser, avec l'accord de leurs gouvernements, pour regagner leurs pays respectifs, c'est impossible en Russie, où les populations musulmanes font effectivement partie de l'histoire ancestrale du pays (et non, comme chez nous, uniquement d'après les mensonges grotesques de la propagande officielle).


La présence de musulmans indigène n'a pas empêché Poutine comme ses prédécesseurs de réprimer le terrorisme et l'activisme tchétchène: on le lui a suffisamment reproché...




Citation :
Au contraire : sa politique néo-nazie de soumission au chef suprême, de négation de l'Etat de droit, de suprémacisme ethnique russe et d'impérialisme militariste à l'intérieur comme à l'extérieur, rentre directement en contradiction avec la réalité de la composition de sa population, et excite les tendances centrifuges et subversives en son sein.[
Citation :
/quote]

Politique néo-nazie? qu'est-ce que c'est au juste?
Poutine serait un néo-nazi au pouvoir? Comme Orban? Comme le serait Walesa s'il y revenait, lui qui prétend que les "réfugiés" que l'UE veut envoyer en Pologne, sont mieux habillés que les polonais...?
Négation de l'état de droit? Parce qu'il n'aime pas les homos ni les femen?
Suprémacisme (joli néologisme poutinien) russe? En contradiction avec sa population? parce que les 3/4 des russes sont pour lui (mais avec une kalachnikov ds le dos bien sûr)?
Impérialisme intérieur, Je ne sais pas ce que c'est, mais si c'est le respect de l'autorité de l'état, vive Poutine, et vivement Marine chez nous!
Impérialisme extérieur, La Crimée était russe pendant deux cent ans avant d'être Ukrainienne pendant 20 ans et reprise par la Russie avec le consentement de 80% de ses habitants. Et que je sache, l'Ukraine n'est pas envahie par l'armée russe; ni la Biélorussie ni les états baltes, ni l'Asie centrale ex-soviétique, etc.

Ah oui: les russes ont tjrs leur base de Tartous en Syrie: il n'est pas impossible que l'Occident ait un jour prochain à s'en féliciter...


Dernière édition par Karl2 le Mer 23 Sep 2015, 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 09:33

Poutine le défenseur de la chrétienté inaugure à Moscou la plus grande Mosquée d'Europe.

Vont être contents les musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 09:39

Sans la Russie le monde serait sans antagonistes à l'Empire US, c'est un monde unipolaire que vous voulez ? C'est la pire des choses... La concurrence c'est la liberté... vous devriez le savoir en tant que libéral. ..
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 09:55

Si Poutine n'est pas le sauveur de la chretienté (qui l'est), je veux bien savoir quel état ou quel chef d'état l'est dans le monde aujourd'hui.

Ca me fait sourire qu'on fasse un lien entre la Russie et l'islamisme alors qu'il est très clair que la montée de l'islamisme dans le monde est de la responsabilité directe des Etats-Unis.

Qui a financé et aidé Ben Laden à l'époque lorsque c'était dans l'intérêt des américains? Les Etats-Unis.

Qui a détruit un grand état laïque (l'Irak) avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui? Les Etats-Unis

Qui a détruit un autre grand état laïque en Afrique (la Libye) avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui? (Montée de l'islamisme et fuite de migrants par dizaine de milliers)

Qui est entrain de faire la même chose en déstabilisant la Syrie?

L'ennemi du monde chrétien et du monde en général ce n'est pas l'islam mais l'islam radical. Et l'islam radical a puissamment progressé dans le monde depuis 2003 et la politique guerrière et violente de Bush dans les pays mususlmans.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 09:59

Non l'ennemi principal de la chrétienté avec le communisme et le socialisme qui y mène.

Or l'appareil dirigeant en Russie aujourd'hui est le KGB.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:05

SJA a écrit:
Non l'ennemi principal de la chrétienté avec le communisme et le socialisme qui y mène.
mort de rire
Merci cher SJA, "you made my day" comme ils disent outre-manche. Pouffer de rire
Faut quand même être sacrément gonflé, ou sortir de 25 années d'hibernation pour sortir ça. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:09

Waddle a écrit:
Si Poutine n'est pas le sauveur de la chretienté (qui l'est), je veux bien savoir quel état ou quel chef d'état l'est dans le monde aujourd'hui.

Ca me fait sourire qu'on fasse un lien entre la Russie et l'islamisme alors qu'il est très clair que la montée de l'islamisme dans le monde est de la responsabilité directe des Etats-Unis.

Qui a financé et aidé Ben Laden à l'époque lorsque c'était dans l'intérêt des américains? Les Etats-Unis.

Qui a détruit un grand état laïque (l'Irak) avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui? Les Etats-Unis

Qui a détruit un autre grand état laïque en Afrique (la Libye) avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui? (Montée de l'islamisme et fuite de migrants par dizaine de milliers)

Qui est entrain de faire la même chose en déstabilisant la Syrie?

L'ennemi du monde chrétien et du monde en général ce n'est pas l'islam mais l'islam radical. Et l'islam radical a puissamment progressé dans le monde depuis 2003 et la politique guerrière et violente de Bush dans les pays mususlmans.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:12

Ray a écrit:
SJA a écrit:
Non l'ennemi principal de la chrétienté avec le communisme et le socialisme qui y mène.
mort de rire
Merci cher SJA, "you made my day" comme ils disent outre-manche. Pouffer de rire
Faut quand même être sacrément gonflé, ou sortir de 25 années d'hibernation pour sortir ça. thumleft

Carrément :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:25

Ray a écrit:
SJA a écrit:
Non l'ennemi principal de la chrétienté avec le communisme et le socialisme qui y mène.
mort de rire
Merci cher SJA, "you made my day" comme ils disent outre-manche. Pouffer de rire
Faut quand même être sacrément gonflé, ou sortir de 25 années d'hibernation pour sortir ça. thumleft

Mais allez relire Vatican II, vous y lirez que l'athéisme est l'ennemis du christianisme.

Or le communisme est l'expression politique de cet athéïsme.


Et le KGB qui dirige aujourd'hui la Russie est l'enfant du communisme.

Ne vous laissez pas avoir par la place de l'Eglise orthodoxe en Russie, elle est l'objet du KGB.


Ce n'est pas un hasard si on rechante officiellement en Russie les vieux chants des criminels soviétiques, si l'action du communisme a été louée lors de l'ouverture des jeux olympiques.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:33

Je ne vais pas entrer dans cette discussion. Pour moi, elle n'a même pas lieu d'être et n'a pas d’intérêt.
Cher SJA, moi aussi j'ai dénoncé le communisme, mais lorsque c'était d'actualité.
Aujourd'hui il y a bien d'autres préoccupations dans le monde.

Bonne chance avec vos moulins cher Don QuichotteSJA.  salut

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 10:39

Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 12:18

SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.

Par contre, le capitalisme lui, il mène directement à Dieu c'est bien connu.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Jeu 24 Sep 2015, 12:48

SJA a écrit:

Mais allez relire Vatican II, vous y lirez que l'athéisme est l'ennemis du christianisme.

Le christianisme a plusieurs ennemis: l'athéisme, l'islam...

La Bête a plusieurs têtes ! batman
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 25 Sep 2015, 10:01

SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.


Actuellement, la gauche est au pouvoir et elle laisse entrer tout ce qui vient; mais sous Sarko c'était pareil;
Je ne veux pas défendre la gauche, chacun ici le sait Mr.Red mais c'est Giscard qui a fait le regroupement familial;
et ce sont les patrons qui voulaient la main d'oeuvre immigrée; aujd'hui encore il parait que Bouygues embauche une majorité d'étrangers...
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 25 Sep 2015, 13:49

Karl2 a écrit:
SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.


Actuellement, la gauche est au pouvoir et elle laisse entrer tout ce qui vient; mais sous Sarko c'était pareil;
Je ne veux pas défendre la gauche, chacun ici le sait  Mr.Red mais c'est Giscard qui a fait le regroupement familial;
et ce sont les patrons qui voulaient la main d'oeuvre immigrée; aujd'hui encore il parait que Bouygues embauche une majorité d'étrangers...
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 25 Sep 2015, 15:23

Karl2 a écrit:
SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.


Actuellement, la gauche est au pouvoir et elle laisse entrer tout ce qui vient; mais sous Sarko c'était pareil;
Je ne veux pas défendre la gauche, chacun ici le sait  Mr.Red mais c'est Giscard qui a fait le regroupement familial;
et ce sont les patrons qui voulaient la main d'oeuvre immigrée; aujd'hui encore il parait que Bouygues embauche une majorité d'étrangers...

Mitterrand, Chirac, Giscard, Sarkozy, Hollande , .... Tous des foutus communistes !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Ven 25 Sep 2015, 15:39

SJA a écrit:
Karl2 a écrit:
SJA a écrit:
Alors qu'il n'y a jamais eu autant de personnes soumises à un régime communiste qu'aujourd'hui.

Et je ne compte pas celles qui sont soumises à un régime socialiste qui par effet cliquet mène immanquablement au communisme.

Votre problème est que vous ne voyez pas le lien qui existe entre athéisme et socialisme.

Quant aux islamistes, le problème sera réglé. Dans le sang certes mais il sera réglé.

Je fais remarquer que si les socialo-communistes n'avaient pas fait entrer les musulmans en France, nous n'aurions pas de problème.


Actuellement, la gauche est au pouvoir et elle laisse entrer tout ce qui vient; mais sous Sarko c'était pareil;
Je ne veux pas défendre la gauche, chacun ici le sait  Mr.Red mais c'est Giscard qui a fait le regroupement familial;
et ce sont les patrons qui voulaient la main d'oeuvre immigrée; aujd'hui encore il parait que Bouygues embauche une majorité d'étrangers...

Mitterrand, Chirac, Giscard, Sarkozy, Hollande , .... Tous des foutus communistes !

MMMH... Nous n'avons pas eu Marchais au pouvoir pour faire l'éventuelle différence.

Non, ce sont simplement tous des collabos d'un systeme qu'ils ont contribué à mettre en place, qui est l'UE, enfer pavé des meilleures intentions. Mais comme l'UE est (je l'ai écris plusieurs fois ) un monstre totalitaire athée et matérialiste, avatar du communisme, finalement nous nous rejoignons... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 15:56


Thumright en francais
Revenir en haut Aller en bas
empathry



Masculin Messages : 376
Inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 20:18

dims a écrit:
Poutine ne consulte t'il pas régulièrement des prêtres orthodoxes ?

Oui, je regarde la TV russe régulièrement et Poutine va régulièrement à la messe.  Il s'est fait baptiser sur le tard, mais quand même avant d'avoir été le ministre de Eltsine.

On ne peut (décemment) pas lui reprocher la politique du sabre et du goupillon qu'ont pratiqué tous nos politiciens français au XIX ème siècle.

Par ailleurs, Poutine passe régulièrement à la TV et il est crédible.

... a-contrario, je ne vois guère notre président (à nous) qui pourrait se livrer au même exercice sans sombrer dans le ridicule !

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 20:23

Mais Poutine, lui, n'a pas peur du ridicule !

L'ancien patron du KGB joue les enfants de chœur...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 20:27

Cécile a écrit:
Mais Poutine, lui, n'a pas peur du ridicule !

L'ancien patron du KGB joue les enfants de chœur...

Vous vous rendez ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 20:29

Ce n'est que votre avis... Et il m'importe peu...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 20:30

Cécile a écrit:
Ce n'est que votre avis... Et il m'importe peu...
Depuis quand il a était un "patron du KGB" ? mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14445
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Lun 28 Sep 2015, 22:09

Elle voulait dire sans doute que cet opportuniste, non un vrai stratège, était un officier supérieur au KGB.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 29 Sep 2015, 08:20

"“Officier du KGB”, “colonel espion” ! En réalité, Poutine a fait une carrière plutôt terne au KGB. Mais elle a construit sa réputation et expliquerait son ascension fulgurante entre 1990 et 2000, son mépris des droits de l’homme, les assassinats de journalistes, ses décisions les plus brutales en Tchétchénie, en Géorgie ou en Ukraine, l’argent gagné et ses rapports mal expliqués avec les oligarques, les morts suspectes, les postures viriles. Il est vrai qu’il a passé seize années de sa vie au KGB, de 1975 à 1991, mais ce furent des responsabilités secondaires, des affectations sans relief, cinq ans seulement en poste à l’étranger et même pas à l’Ouest, suivies par un départ du service en douceur, en 1991. Personne ne chercha à le retenir;

Pour le jeune Volodya (diminutif de Vladimir), le KGB est un rêve d’adolescent. Des livres et surtout un film l’ont marqué, comme tous les jeunes de sa génération : le Bouclier et l’Épée, titre qui évoque l’insigne symbole du KGB. Il a 16 ans. Il connaît déjà un peu le sujet . Son père a servi et a été blessé dans une unité du NKVD pendant le siège de Leningrad. Il s’est pourtant d’abord imaginé marin, puis pilote. Les livres et les films d’espionnage ont tout changé : « Je voulais travailler dans le renseignement. C’était un rêve, mais aussi réalisable que d’aller sur Mars. »"

http://www.valeursactuelles.com/exclusif-les-annees-kgb-de-vladimir-poutine-48759

où est le sauveur de la chrétienté? un dictateur plus intelligent que bachar et plus fourbe.
les droits de l'homme et la liberté d'expression en Russie? aussi présents qu'au Tibet.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 1655
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 29 Sep 2015, 10:43

Cécile a écrit:
Mais Poutine, lui, n'a pas peur du ridicule !

L'ancien patron du KGB joue les enfants de chœur...

Il a certainement plus peur du ridicule que Obama, Merket ou Hollande dont la politique internationale cause du sang et des larmes presque partout dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 29 Sep 2015, 10:54

Waddle a écrit:
Cécile a écrit:
Mais Poutine, lui, n'a pas peur du ridicule !

L'ancien patron du KGB joue les enfants de chœur...

Il a certainement plus peur du ridicule que Obama, Merket ou Hollande dont la politique internationale cause du sang et des larmes presque partout dans le monde.


Alors que quand on triple son budget de défense, qu'on se retire unilatéralement des conventions de limitation des armements conventionnels comme l'a fait Putin, c'est pour la paix dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.   Mar 29 Sep 2015, 11:32

jean-luc56 a écrit:

où est le sauveur de la chrétienté? un dictateur plus intelligent que bachar et plus fourbe.
les droits de l'homme et la liberté d'expression en Russie? aussi présents qu'au Tibet.

Si pour vous les droitsdelhoms c'est la gay pride clown , en effet vous pouvez vous faire du souci avec Poutine...
Revenir en haut Aller en bas
 
Poutine le sauveur de la chrétienté ? Pas sûr.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» toute la chrétienté croit en l'âme immortelle pourtant c'est un mensonge , savez vous pourquoi ?
» La chrétienté et le culte de la déesse mère
» La preuve que la Chrétienté et l'Islam ne savent rien
» Qu'est-ce que la chrétienté ?
» Chrétienté ou l´évangile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: