DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pape François : "Le Seigneur nous rendra nos chers disparus !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Pape François : "Le Seigneur nous rendra nos chers disparus !"   Mer 17 Juin 2015, 19:11

Poignante catéchèse du Pape place Saint-Pierre sur la mort des proches, entre douleur, foi, espérance et amour.



"Le Seigneur nous les rendra !" C’est le cri d’espoir jailli à plusieurs reprises du cœur Pape, à propos des "défunts de nos familles", lors de la catéchèse du mercredi 17 juin 2015. Une catéchèse consacrée à la douloureuse expérience de la mort des proches, "qui concerne toutes les familles, sans aucune exception", a tenu a souligner le successeur de Pierre. "La mort, a-t-il ajouté, fait partie de la vie, mais quand elle touche un proche, elle ne réussit jamais à paraître naturelle."

Où est Papa ? Où est Maman ?

Ce "trou noir qui s’ouvre dans la vie des familles, à qui on ne peut donner aucune explication" est au contraire insupportable, a-t-il insisté, en lâchant souvent ses notes pour laisser s’exprimer son cœur de pasteur. Comme quand il a parlé de ces parents qui, participant à sa messe du matin à la maison Sainte-Marthe avec la photo de leur enfant décédé, lui expliquent : "Il est parti". Ou de ces petits orphelins qui demandent : "Où est Papa ? Où est Maman ? Au Ciel ? Mais pourquoi ne puis-je pas le (les) voir ?". Place Saint-Pierre, François a fait remarquer que "le vide de l’abandon qui s’ouvre en eux est d’autant plus angoissant [pour ces enfants] qu’ils n’ont pas l’expérience suffisante qui leur permette de donner un nom à ce qui leur est arrivé".

Un abîme s’ouvre, qui engloutit à la fois la passé et l’avenir

Face à une foule silencieuse, le Pape a expliqué ce que l’on ressent lors de telles épreuves : "Pour les parents, survivre à ses enfants est quelque chose de particulièrement déchirant, qui contredit la nature élémentaire des rapports qui donne son sens à la famille. Perdre un enfant est comme si le temps s’arrêtait. Un abîme s’ouvre, qui engloutit à la fois la passé et l’avenir. La mort qui vous enlève un enfant, petit ou jeune, est une gifle aux promesses et aux dons et sacrifices d’amour joyeusement consentis, à la vie que l’on a fait naître. Toute la famille en est comme paralysée, abasourdie. Il en va de même pour l’enfant qui reste seul, après la perte d’un parent ou des deux à la fois".

Pourquoi me l’as-Tu pris ?

Comment, dans ce cas, ne pas céder à la colère et à la révolte, s’est alors demandé le Pape, remarquant que "parfois, on en vient même à rendre Dieu responsable" et on Lui lance, à propos de la mort d’un proche, fils ou fille, époux ou épouse : "Pourquoi me l’as-Tu pris ?". Se gardant bien de condamner une telle attitude, le Pasteur de l’Église universelle a alors rappelé la place et la force des vertus théologales (foi, espérance et charité) dans de telles épreuves. C’est le second volet de cette catéchèse.

La foi et l’amour pour enlever son dard à la mort

"De nombreuses familles montrent que la mort n’a pas le dernier mot, a rapporté le Pape. Toutes les fois où la famille, même dans le deuil le plus terrible, trouve la force de garder la foi et l’amour qui nous unissent à ceux que nous aimons, cette force empêche la mort de tout nous prendre. (…) Dans la lumière de la Résurrection du Seigneur, qui n’abandonne aucun de ceux que le Père Lui a confiés, nous pouvons enlever à la mort son 'aiguillon' (ou dard, ndlr), comme disait l’apôtre Paul. Nous pouvons l’empêcher de nous empoisonner la vie [et] de nous faire tomber dans le vide le plus noir."

L’amour plus fort que la mort

Dans cette foi qui nous assure que le Seigneur a vaincu la mort une foi pour toute, nous pouvons nous consoler les uns les autres, a poursuivi François, précisant : « Ceux qui nous sont chers n’ont pas disparu dans le noir du rien : l’espérance nous assure qu’ils sont dans les mains bonnes et fortes de Dieu. L’amour est plus fort que la mort. Le chemin est donc de faire grandir l’amour, de le rendre plus solide ; et il nous gardera, jusqu’au jour où toute larme sera essuyée, quand 'il n’y aura plus ni mort, ni lutte, ni pleurs, ni souffrance'. Si nous nous laissons soutenir par cette foi, l’expérience du deuil peut générer une solidarité plus forte des liens familiaux, une ouverture à la souffrance des autres familles, une fraternité nouvelle avec les familles qui naissent et renaissent dans l’espérance".

Suite sur http://www.aleteia.org/fr/religion/article/pape-francois-le-seigneur-nous-rendra-nos-chers-disparus-5823371426136064
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28508
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François : "Le Seigneur nous rendra nos chers disparus !"   Mer 17 Juin 2015, 19:16

Et surtout, nous les reverrons à l'heure où nous passerons de ce monde à l'autre. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François : "Le Seigneur nous rendra nos chers disparus !"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pape François "« Le Seigneur nous a choisi et ne nous laisse jamais seuls » "
» Le pape François, tout un programme !..
» Pape François : " Rappelons-nous que la haine, l’envie, l’orgueil souillent la vie ! "
» Le Pape François invite les jeunes a Rio
» LE PAPE FRANÇOIS PARLE DU "MARIAGE POUR TOUS" ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: