DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'obéissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 17:12

Je profite de frère Dominique (pas celui qui a traumatisé Arnaud...rassurez-vous shaking mais notre frère Dominique-Joseph à nous) pour partir un fil sur la notion d'obéissance dans la Tradition catholique. Son homélie d'aujourd'hui en parle et je la trouve très éclairante, spécialement pour nous, en prenant l'exemple de Pierre :

Frère Dominique a écrit:
« Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ! ». Ne nous y trompons pas. L’image d’un Pierre qui renâcle et qui râle est dans tous nos esprits, mais ce miracle d’une pêche miraculeuse ne lui est pas donné comme preuve de la puissance de Jésus. Il n’en a pas besoin. Pierre jette les filets parce que Jésus le lui demande et cela lui suffit. Le miracle rapporté aujourd’hui ne cherche pas à concentrer notre attention sur les prouesses de Jésus, il nous raconte la naissance de la vocation de saint Pierre, il nous dit comment ce pêcheur du lac de Galilée est devenu un pêcheur d’hommes.

Quand Pierre rentre bredouille au petit matin, il sait qu’il n’y a pas d’espoir. Il connaît son métier. Donc s’il jette une fois encore les filets après que le maître eût fini son enseignement, ce n’est pas par un fol espoir de glaner quelques poissons. Il l’explique d’ailleurs à Jésus : « sur ton ordre, je vais jeter les filets ». Le Maître a parlé, le disciple obéit.

Au cœur de l’évangile de ce jour est donc l’obéissance. Cette vertu n’a pas bonne presse. Elle vaut pourtant qu’on la considère, parce qu’après une pêche qui a échoué par manque de poisson, nous frôlons l’échec inverse : on manque de déchirer les filets par excès de poisson. Comment se peut-il qu’une telle abondance suive une telle pénurie ?

Par l’obéissance. C'est-à-dire d’abord par l’écoute. « Obéir » vient de « écouter ». Quand Pierre obéit à Jésus, il se décide sur une parole qu’il a entendue et à laquelle il prête foi. Il y prête foi parce que son maître la prononce. Le secret de la sagesse est aussi simple que cela. Aussi simple que réagir à une parole, sans être naïf ni incrédule, mais en étant sage. Le naïf croit mal à propos, l’incrédule détourne son impuissance à croire en décidant de croire au mal. Le sage, lui, reconnaît la voix de son maître et la met en pratique. Il n’y a rien d’humiliant ni de dégradant dans cet acte de liberté puisque, en nous faisant accomplir sa volonté, il nous rapproche de Dieu.

En outre, parmi les nombreuses vertus que nous avons à pratiquer, l’obéissance est la plus accessible. En effet, qui veut être loyal, chaste, travailleur, patient ou fort doit d’abord se faire une idée de ce qu’est un homme loyal, travailleur ou patient. Il doit ensuite évaluer comment exercer ces vertus dans le cadre original de son quotidien. Il doit se demander comment, ici et dans ces conditions, être bon ou être prudent ?

L’obéissance est beaucoup plus simple. Il n’y a pas à se demander où elle mène car elle consiste toujours à avancer, dans la foi, vers l’inconnu. Quand Pierre choisit d’obéir à Jésus, il ne sait qu’une chose : son maître lui a demandé de jeter les filets, contre toute évidence. Cela lui suffit et cela n’a rien d’abstrait. Pierre montre qu’obéir est accepter la volonté d’un autre, un autre en particulier, quelqu’un de bien concret, avec qui on est en relation personnelle. On obéit à quelqu'un qui nous parle.

Cela ne veut pas dire qu’on suit n’importe qui ni qu’on accepte de faire n’importe quoi. Cela veut dire qu’on renonce à suivre un but strictement personnel : Pierre insiste pour dire qu’il n’a aucun espoir de prendre du poisson. Ce qui donne sens à son acte est la qualité de sa relation avec Jésus Il n’y a aucune duplicité en lui, il a simplement choisi la volonté de son maître au détriment de la sienne.

C’est ainsi que Pierre a rencontré Dieu. La présence de Jacques et de Jean lorsque Pierre se prosterne, l’atteste. Ils sont toujours mentionnés tous les trois quand Dieu se dévoile. En Jésus, Dieu se dévoile donc à Pierre qui a obéit et lui révèle le sens de sa vie. La surabondance de poissons était un signe de la surabondance de la grâce faite de ceux qui choisissent de s’en remettre à la volonté de Dieu. Il n’y a plus de limite à l’action du Seigneur dans la vie de celui qui lui obéit.

Seigneur Jésus, donne-nous d’accéder à cet état du disciple qui a réellement tout lâché pour te suivre, qui ne reste lié en rien à sa volonté propre. Toi seul sais ce qui est bon pour nous. Donne-nous de le recevoir de toi et de le réaliser avec toi. Permets que nous soyons suffisamment dociles à l’Esprit de notre baptême, pour faire l’expérience concrète de cette obéissance qui nous engendre à l’image de Dieu, qui nous donne d’être enfin fidèles à la grâce que tu nous as acquise : être les fils qui réjouissent le cœur de Dieu notre Père.

Frère Dominique

À vous la parole ! Very Happy

Hélène


Dernière édition par le Sam 28 Oct 2006, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 18:07

Very Happy Bonjour Hélène,

Mr. Green Je suis plutôt une désobéisante alors le sujet m'intéresse forcément.

Premièrement Pierre a parlé à quelqu'un de concret (ça y fait lol).

Deuxièment je dirais que le moyen de communication avec Jésus reste restreint, voir flou. Force est de constater qu'il n'est pas concret pour nous les générations suivantes.


Mr.Red Donc je comprends ceux qui ne parlent pas avec l'homme invisible.


Very Happy Aussi avant de demander la docilité je demanderais qu'il communique plus concrètement (et oui les temps ont changés) avec les hommes.


Ce que je veux exprimer c'est qu'aujourd'hui il deviens logique que la croyance en Dieu s'amenuise.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 18:15

L'obéissance a malheureusement souvent un sens péjoratif. Il exprime une contrainte.

Quand je regarde Jésus, pour moi, obéir, c'est aller au devant des désirs de celui qu'on aime
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 18:32

C'est très beau Jo flower Cela reste acquis pour ceux qui ont déjà la foi.

Je précise je pense à la fois lol, à ceux habritant cette foi de ceux qui ne l'ont pas.

Cela me parait faire l'effet : Les français parlent aux français.:oops:


Parcequ'il y a quand même une notion de partage non ?


Après avoir acquis la confiance qui mène aux ptits poissons les poissons seront partagés
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 19:02

L'obéissance est à double tranchant. Elle peut être une vertu dans certains cas assez rare (dans un cadre monastique par exemple) mais elle est permet le plus souvent les pires dérives sectaires et autres abus de pouvoir. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 19:45

Louis a écrit:
L'obéissance est à double tranchant. Elle peut être une vertu dans certains cas assez rare (dans un cadre monastique par exemple) mais elle est permet le plus souvent les pires dérives sectaires et autres abus de pouvoir. What the fuck ?!?
Voilà pourquoi saint Paul parle de "l'obéissance de la foi" : la foi, pas en n'importe quoi ou en n'importe qui (à tous vents de doctrines) mais la foi en Jésus-Christ...un Messie crucifié...et bien sûr, Ressuscité !

Pour répondre à Arcanes : Jésus nous parle en direct : dans les Évangiles. Ce n'est certes pas une voix audible (quoique dans certains cas rares peut-être...) mais une voix du murmure de l'Esprit Saint. Il faut alors ouvrir l'oreille et les yeux de notre coeur. Ephata ! Ouvre-toi ! Il s'agit alors de se rendre disponible, d'être à l'écoute...c'est les premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît : "Ausculta", écoute : Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur... c'est aussi la première Parole de tous les commandements de Dieu, le commandement de l'Amour qui récapitule tous les autres : Sh'ma Israël..."Écoute Israël (remplacez Israël par votre prénom), le Seigneur Dieu est l'Unique...Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force"...

Bien sûr cette obéissance passe par les médiations humaines... alors là, il faut prier saint Ignace de Loyola pour obtenir le charisme de discernement...pour ne pas obéir servilement à n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 20:46

Mon avis:

L'obéissance chrétienne est la conséquence ultime de la vie mystique et a un lien direct avec la vision béatifique, selon ce texte :

Citation :
Hébreux 5, 7 C'est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,
Hébreux 5, 8 tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance;
Hébreux 5, 9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,
Hébreux 5, 10 puisqu'il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech.

Il montre que l'obéissance vrai sort d'un coeur brisé, même pour le Christ.
C'est si élevé comme sagesse que, si on ne procède pas avec ordre, on risque de faire de l'obéissance une vertu infantilisante, une apparence de christianisme contre laquelle Nietzsche se dressa.

L'ordre prend toute une vie. Selon moi, il se résume à cela:


1° apprendre l'amour (charité), chacun selon sa spiritualité (c'est comme cela que naît la vie chrétienne).

2° Entrer, de par la considération de ses péchés dans l'humilité. Cela vient souvent avec l'âge, lorsque sa vie chrétienne entre dans la tiédeur du quotidien.


3° Lorsque viennent les épreuves, les nuits de l'esprit, la perte des illusions sur soi, entrer dans l'humilité jusqu'à l'obéissance. L'homme qui n'attend plus rien de lui-même tant il sait qu'il ne vaut rien, celui là sait obéir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Jeu 07 Sep 2006, 21:25

Exact ! Alléluia ! Amen ! cheers

C'est pour suivre Jésus que nous suivons cette voix : si Dieu lui-même se fait obéissant jusqu'à la mort, et la mort sur une croix, c'est bien parce que c'est par là qu'il faut passer pour ressusciter. En plus, Jésus obéit à de pauvres et simples humains (Marie et Joseph) durant sa vie cachée à Nazareth... ce qui nous montre que l'obéissance est une école d'apprentissage au quotidien.

C'est une voix difficile parce qu'elle va à l'encontre de Genèse 3 :twisted: ...c'est un peu devenu "contre nature" depuis ce triste matin...mais avec Jésus, en Jésus...ça devient naturel (dans le bon sens du terme)...

Fraternellement,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 00:25

Hélène : Jésus nous parle en direct : dans les Évangiles. Ce n'est certes pas une voix audible (quoique dans certains cas rares peut-être...)


Dans "notre" réalité commune, ces cas rares seront relégués à la psychiatrie. :evil:


mais une voix du murmure de l'Esprit Saint.

On intègre le crédible dans un contexte de "réalité sociale".



Il faut alors ouvrir l'oreille et les yeux de notre coeur. Ephata ! Ouvre-toi ! Il s'agit alors de se rendre disponible, d'être à l'écoute...c'est les premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît : "Ausculta", écoute : Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...

Very Happy Quoique apparaissant comme secondaire, c'est excellent. Lol les yeux de notre coeur I love you


c'est aussi la première Parole de tous les commandements de Dieu, le commandement de l'Amour qui récapitule tous les autres :


Nous n'avons pas assez médité sur cela.


Sh'ma Israël..."Écoute Israël (remplacez Israël par votre prénom), le Seigneur Dieu est l'Unique...Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force"...

Là ! Je déconnecte ! Je vous respecte chère Hélène, ne vous fiez pas à mon langage. Ceci étant dis, deux choses l'une : Existe une erreur de transcription dans les textes. Existe une manipulation au profit d'une politique de masse. Comment aimer une personne (^m, divine) que l'on ne connait pas ?).


Bien sûr cette obéissance passe par les médiations humaines... alors là, il faut prier saint Ignace de Loyola pour obtenir le charisme de discernement...pour ne pas obéir servilement à n'importe quoi.


Hélas oui, vous le dites vous mêmes : médiations humaines ! :| :|


A mon avis Very Happy Ce n'est pas avec ce genre de messages qu'aujourd'hui nous donnerons une réalitée au Divin et que par ce principe, la paix s'instaurera sur la terre (Que satan gagnera).
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 00:51

Hébreux 5, 7 C'est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,

L'ignorance... La mort n'est pas un martyr, que pour ceux qui restent en la matière organique. Piété prend alors la signification de sincérité d'âme.


Hébreux 5, 8 tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance;

Par lui et en lui.


Hébreux 5, 9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,

Aucun être humain organique ne peut prétendre être parfait.

Hébreux 5, 10 puisqu'il est salué par Dieu du titre de grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech.


:? Connais pas Mechisédech. Tous les hommes sont salués par Dieu car tous sont nés sur terre libre et égaux aux "yeux" de l'Eternel".



Very Happy Je veux bien que vous me parliez de Mechisédech.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 00:56

A mon avis, l'obeissance est libre par definition. Celui qui obeit sous la contrainte se resigne et ce n'est pas l'obeissance. L'obeissance est dans la plupart des cas choisie et non servile, surtout de nos jours ou personne ne veut se laisser marcher sur les pieds.
Il ne faut pas confondre avec la manipulation. On peut obeir parce qu'on est manipulé, mais l'obéissance reste libre.

L'obéissance, c'est accepter de se soumettre.

L'obéissance, elle est partout et c'est nécéssaire : hiérarchie oblige, sinon c'est le boxton.
Mais quand on la choisit par Amour, alors la !!!!!!

Cela devient peut-etre une des plus belle chose ici bas : car il ne peut y avoir d'orgueil dans l'obéissance, si ce n'est celui d'avoir bien fait. (oui il est qd meme toujours la celui-la).

C'est tellement beau d'obéir parce qu'on aime. C'est vraiment et réellement une porte ouverte vers les sommets : et c'est par surcroit l'autre qui nous y emmene.

L'obéissance, c'est la mère de la sainteté, et la fille de l'humilité.

L'obéissance c'est cool (pour finir en queue de poisson)...

dwarf cheers dwarf cheers dwarf


Dernière édition par le Ven 08 Sep 2006, 01:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 01:10

Au niveau théologique, l'obéissance est une necessité.
Qui n'obéit pas à Dieu, qui ne s'humilie pas devant le plan divin devient orgueilleux et rejoint le raisonnement de Lucifer : "je ne servirais pas".

Au plan philosophique et moral, l'obéissance est aussi d'une importance capitale. Je dirais même que c'est non une valeur mais un principe moral.

- L'obéissance est le meilleur rempart contre le pire vice : l'orgueil.
- Qui peut se permettre d'affirmer avoir toutes les cartes en main dans sa vie pour n'avoir jamais a obéir ?
- Heureux celui qui obéit car il est beaucoup plus facile d'obéir que de commander

Dernière remarque, l'on ne peut obéir qu'à une valeur supérieure à la simple immanence : ses parents, sa nation, son Dieu. Toutefois, l'obéissance a l'air d'être quelquechose qui n'existe pas dans le monde sans la force (on obéit par peur des sanctions). Or l'obéissance existe dans la religion sans la force. Donc l'acte d'obéissance ne peut être voulu et décidé librement que dans le rapport avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 10:55

Citation :
- L'obéissance est le meilleur rempart contre le pire vice : l'orgueil.

Cher Tchekfou,

Dit comme cela, je ne suis pas sûr de la vérité de cette maxime. Tout le monde se souvient des religieuses jansénistes de Port Royal, qui étaient des "anges de l'obéissance parfaite, et des monstres d'orgueil".

C'est que l'obéissance juste est le FRUIT de deux vertus qui la précèdent et lui donne sa valeur:

"HUMILITE ET AMOUR"

(Je sais, je me répète ! Laughing

Mais c'est essentiel.

"Si j'obéis jusqu'à la mort et que je n'ai pas la charité, je suis comme un bronze qui rèsonne".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 14:12

Et pourtant l'être humain n'est devenu être humain que par une désobéissance. Sinon, il serait resté un simple animal.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 14:14

lagaillette a écrit:
Et pourtant l'être humain n'est devenu être humain que par une désobéissance. Sinon, il serait resté un simple animal.

Ca c'est l'interprétation évolutioniste du péché origine (un singe OSA penser).

Ce n'est pas celle de l'Eglise catholique... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 17:41

Arnaud Dumouch a écrit:
lagaillette a écrit:
Et pourtant l'être humain n'est devenu être humain que par une désobéissance. Sinon, il serait resté un simple animal.

Ca c'est l'interprétation évolutioniste du péché origine (un singe OSA penser).

Ce n'est pas celle de l'Eglise catholique... Mr.Red

Et alors ?

L'église catholique ... romaine, n'a pas encore admis la théorie de l'évolution ? Comme les fondamentalistes créationnistes américains ?

C'est vrai qu'il a fallu pas mal de temps pour qu'elle admette que la terre tourne.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 17:46

Citation :
L'église catholique ... romaine, n'a pas encore admis la théorie de l'évolution ? Comme les fondamentalistes créationnistes américains ?

Elle ne vit pas dans ce dilemne entre évolutionnisme athée et fixisme biblique.

Elle croit en une évolution orientée par des intelligences angéliques et soutenue par divers actes créateurs du Dieu éternel (deux actes créateurs ex Nihilo, disait saint Thomas:
1° La matière du début
2° Les esprits.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 22:25

Noel a écrit:
Sur l'obéissance : Pour moi elle ne peut pas être soumission.
Je comprend. Mais c'est à vous seul, cher Noël, de décider quand un ordre est bon ou non ?

Pour moi, l'obéissance est aveugle ou n'est pas.

Il arrive parfois que différentes autorités se contredisent, il faut alors respecter l'ordre suivant :
(par ordre croissant)

1) sa conscience personnelle
2) ses parents
3) le pouvoir politique
4) la sainte Eglise Catholique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Ven 08 Sep 2006, 22:40

Code:
dilemne entre évolutionnisme athée et fixisme biblique.

Arnaud, une petite question : la théorie du « Big bang » ne serait-elle pas, elle aussi, « athée » ?

Mais, pour en revenir au mythe de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne penses pas que c’est en violant l’interdit divin portant sur le fruit de cet arbre que l’être humain est devenu ce qu’il est : un être capable de choisir entre le bien et le mal, contrairement aux animaux qui n’ont pas de conscience morale à ce qu’il me semble ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Sam 09 Sep 2006, 08:22

Cher Noel,

Citation :
Vive donc les extra-terrestre!!!!
Ca serait pas plutôt "Elle croit en une évolution orientée par l'intelligence du Dieu éternel créateur et soutenue par divers actes angéliques"????
Mais moi le naturaliste (et autres qualificatifs...) ce que j'en dis???


Justement non: il y a en théologie catholique un principe qui vient de la charité de Dieu: "Le principe de SUBSIDIARITE: Tout ce qu'il peut déléguer à d'autres, il le délègue et laisse ses amis (ici les anges)agir avec sa pleine conscience et autonomie.

C'est ce qui explique sans doute les bricolages et la façon dont les anges se sont amusés avec l'évolution. Ils ont pris vraiment plaisir à TOUT imaginer (sauf l'hélice)... Laughing

lagaillette a écrit:
Code:
dilemne entre évolutionnisme athée et fixisme biblique.

Arnaud, une petite question : la théorie du « Big bang » ne serait-elle pas, elle aussi, « athée » ?

Cette théorie est neutre au plan religieux à partir du mur de Plank. En effet, à partir de ce moment, c'est la simple loi de l'entropie qui s'exerce (une grosse explosion classique)...

C'est avant qu'on entre en métaphysique et en théologie naturelle:

1° D'où vient cette matière? Est ce le néant qui a créé? Faut-il un créateur?

2° Comment se fait-il que cette matière soit apparu avec des constante si précises que si on les faisait varier d'un chiffre situé à la millième place après la virgule, les atomes ne seraient jamais apparus.

Citation :
Mais, pour en revenir au mythe de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne penses pas que c’est en violant l’interdit divin portant sur le fruit de cet arbre que l’être humain est devenu ce qu’il est : un être capable de choisir entre le bien et le mal, contrairement aux animaux qui n’ont pas de conscience morale à ce qu’il me semble ?

Le texte est certes ambigu. Mais, Dans la tradition Juive et donc catholique:
Ce fruit de l'arbre n'est PAS LE FAIT DE PENSER. Cela, la Bible montre qu'ils en reçoivent le don et l'ordre comme un bien avec la création de leur esprit puisqu'ils doivent nommer les animaux, dominer le monde.

C'est le fait de PENSER CONTRE DIEU (donc dira Jésus, contre son projet lié à la confiance, donc à l'amour)...


C'est donc une histoire d'amour trahi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Sam 09 Sep 2006, 11:15

Code:
Ils ont pris vraiment plaisir à TOUT imaginer (sauf l'hélice)... 

Et la roue ! Mais savez-vous qui a inventé le crochet ?

Code:
Cette théorie est neutre au plan religieux à partir du mur de Plank. En effet, à partir de ce moment, c'est la simple loi de l'entropie qui s'exerce (une grosse explosion classique)...

C'est avant qu'on entre en métaphysique et en théologie naturelle:

Il en est de même pour la théorie de l’évolution : neutre au point de vue religieux.

Code:
Ce fruit de l'arbre n'est PAS LE FAIT DE PENSER.

Bien sûr que ce n’est pas le fait de « PENSER ». C’est essentiellement le fait de s’arroger la prérogative « divine » de décider de ce qui est bon ou mauvais, bien ou mal. Autrement dit, c’est le fait de « s’autonomiser » par rapport à la loi de la nature (ou à Dieu si on croit qu’il y a un Dieu).

Code:
C'est donc une histoire d'amour trahi.

De la même façon que l’enfant s’affranchit de ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'obéissance   Sam 09 Sep 2006, 12:38

Citation :
Et la roue ! Mais savez-vous qui a inventé le crochet ?

En premier, je ne sais pas. Mais il est certain que, sur les graines des plantes, il y a des milliers de sortes de crochets, de velcros etc.
Citation :

Il en est de même pour la théorie de l’évolution : neutre au point de vue religieux.

Pour la microévolution (changement de forme des corps), certainement. Les lois de Darwin s'y appliquent sans trop de problèmes...

Par contre, l'apparition d'organes nouveaux comme l'oeil (macroévolution) est loin d'être indifférente à la métaphysique. Tout cela est finalisé, précis, unifiant des dizaines d'organes: Tout sauf le hasard...
De même pour ce qui est de l'insoluble problème de l'apparition du premier microbe (un tout unifié dont TOUS LES ORGANES doivent apparaîytre ensemble et qui doit savoir se reproduire dès son premier moment...)

Citation :
Code:
C'est donc une histoire d'amour trahi.

De la même façon que l’enfant s’affranchit de ses parents.
[/quote]

C'est vrai. Toute la question est celle-ci : lorsqu'un enfant s'affranchi et rejette des parents QUI LE LAISSAIENT ENTEREMENT LIBRE (sauf qu'ils lui demandaient, bien sûr, de l'aimer)...

Dieu était ainsi en Eden. Ils pouvaient TOUT FAIRE, sauf ne pas mettre l'amour en premier...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
L'obéissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: