DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA SCIENCE DES CATHÉDRALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 05:22

A mon avis Adamev est un bon bonhomme, un bon chrétien.
Il est juste influencé par une sorte d’atavisme maçonnique, anticlérical (très radical).
Il faut absolument dépasser ces clivages, c'est à nous de tendre la main jusqu'au bout (charité bien placée).
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 08:53

ysov a écrit:
De toute manière, les cathédrales ne sont en réalité que des livres de pierres et de verres, d'une part afin de témoigner concrètement de la foi de ces batisseurs, tout en étant les éléments stimulants pour les illettrés majoritaires de l'époque, tout en concrétisant une architecture typiquement occidentale, sans éléments étrangers qui influaient auparavant, jusqu'au Roman. C'est seulement à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, que l'architecture éclectique fera son apparition. Même les labyrinthes comme à Chartres ou Amiens, n'étaient que compensations à défaut d'un véritable pélérinage comme à Compostelle. Par contre, l'édifice religieux qui captive vraiment mon attention, en matière de symbolisme mystérieux, est Rennes-le-Château.


Pouffer de rire :mdr: :mdr: :mdr:
du vrai bouffon, aucune connaissance mais il ramène sa fraise :bravo:

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 10:23

François Pignon a écrit:
C'est tellurique mais la géométrie sacrée et les proportions mathématiques sont une réalité aussi.
Les cathédrales sont un condensé de la science des anciens.
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 11:01

Pignon a écrit:
A mon avis Adamev est un bon bonhomme, un bon chrétien.
Il est juste influencé par une sorte d’atavisme maçonnique, anticlérical (très radical).
Il faut absolument dépasser ces clivages, c'est à nous de tendre la main jusqu'au bout (charité bien placée).

Merci...
Aucun atavisme maçonnique... mais la conséquence logique d'une réflexion... se rappeler ce que fit Noé au sortir de l'arche... la foi fut pervertie par la caste cléricale qui en fit un instrument de domination...
Dans le cas présent si je vous répond c'est en raison d'une certaine retenue de votre part qui accepte des idées pas forcément en phase avec les vôtres.
En ce qui concerne les "calculs" laissez tomber ce ne sont que des reconstructions à postériori sans intérêt. Dans les constructions sacrées il n'y a aucun de ces calculs à priori juste une "idée" qui s'exprime à travers la mise en œuvre d'une science assez imparfaitement représentée par la géométrie descriptive.
En écrivant cela j'ai été très "charitable" et je ne peux guère aller plus loin dans la divulgation. Essayez de vous procurer les "Cahiers de Boscodon...".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 11:04

Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 11:08

adamev a écrit:
Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 11:09

adamev a écrit:
Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...

Pouffer de rire :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 11:15

Pignon a écrit:
A mon avis Adamev est un bon bonhomme, un bon chrétien.
Il est juste influencé par une sorte d’atavisme maçonnique, anticlérical (très radical).
Il faut absolument dépasser ces clivages, c'est à nous de tendre la main jusqu'au bout (charité bien placée).
si vous êtes encore sceptique regardez-bien tout cela
c'est bien les signes de la fin des temps
:crepe:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 14:22

Dragna Din a écrit:
adamev a écrit:
Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...

:mdr:

D'autant que sous son casque il doit prendre garde à son cerveau... "car i bou"... caribou de ficelle, celle de cheval, valparaiso, so gut, gut à percha, chat perché, ché... hibou, bout de ficelle...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 14:48

adamev a écrit:
Dragna Din a écrit:
adamev a écrit:
Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...

:mdr:

D'autant que sous son casque il doit prendre garde à son cerveau... "car i bou"... caribou de ficelle, celle de cheval, valparaiso,  so gut, gut à percha, chat perché, ché... hibou, bout de ficelle...

c'est fort Pouffer de rire :bravo: Pouffer de rire :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 16:33

adamev a écrit:
Pignon a écrit:
A mon avis Adamev est un bon bonhomme, un bon chrétien.
Il est juste influencé par une sorte d’atavisme maçonnique, anticlérical (très radical).
Il faut absolument dépasser ces clivages, c'est à nous de tendre la main jusqu'au bout (charité bien placée).

Merci...
Aucun atavisme maçonnique... mais la conséquence logique d'une réflexion... se rappeler ce que fit Noé au sortir de l'arche... la foi fut pervertie par la caste cléricale qui en fit un instrument de domination...
Dans le cas présent si je vous répond c'est en raison d'une certaine retenue de votre part qui accepte des idées pas forcément en phase avec les vôtres.
En ce qui concerne les "calculs" laissez tomber ce ne sont que des reconstructions  à postériori sans intérêt. Dans les constructions sacrées il n'y a aucun de ces calculs à priori juste une "idée" qui s'exprime à travers la mise en œuvre d'une science assez imparfaitement représentée par la géométrie descriptive.
En écrivant cela j'ai été très "charitable" et je ne peux guère aller plus loin dans la divulgation. Essayez de vous procurer les "Cahiers de Boscodon...".

Vous parlez des cathédrales et vous faites bien, c'est le sujet.
Moi je vous parlais de la GP, cette construction est tellement complexe (pour ceux qui s'y intéressent) qu'il y a bien un cahier des charges qui respecte un plan bien précis à priori et non pas au fil de la construction.

Pour vous donner une idée sur la précision:

Les quatre angles de la base sont :
nord-est 90° 3' 2" ;
nord-ouest 89° 59' 58" ;
sud-est 89° 56' 27" ;
sud-ouest 90° 0' 33".
L'erreur moyenne sur les angles droits de la base est de 0° 3´ 6".
L'erreur moyenne sur l'orientation suivant les quatre points cardinaux est aussi de 0° 3´ 6". La base de la pyramide a été nivelée avec une erreur de quelques centimètres.
La base de la pyramide est horizontale à 21 mm près.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Observation_math%C3%A9matique_de_la_pyramide_de_Kh%C3%A9ops


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 16:56

Le problème Pignon c'est que vous me parlez chiffres, calculs, mathématiques, statistiques...
Alors que je vous parle Principe, transcendance, transposition dans le réel par la science des Etoiles (pas celles qu'on voit dans le ciel mais "celles qu'on rend visibles en allumant les flambeaux").
Sortez de vos schémas... visitez cathédrales, grandes églises, temples... et laissez vous pénétrer par leur message... le reste vous sera donné de surcroit. Mais attention quand même ça peut être décoiffant.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 17:12

adamev a écrit:
et laissez vous pénétrer

Encore un truc de la théorie du genre ça !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 17:27

adamev a écrit:
Le problème Pignon c'est que vous me parlez chiffres, calculs, mathématiques, statistiques...
Alors que je vous parle Principe, transcendance, transposition dans le réel par la science des Etoiles (pas celles qu'on voit dans le ciel mais "celles qu'on rend visibles en allumant les flambeaux").
Sortez de vos schémas... visitez cathédrales, grandes églises, temples... et laissez vous pénétrer par leur message... le reste vous sera donné de surcroit. Mais attention quand même ça peut être décoiffant.

Je ne parle pas de statistiques ou de mathématiques au sens moderne.
En revanche pour les étoiles, détrompez vous, ce sont bien les étoiles visibles qui sont en relation avec la GP (c'est acquis même par l'égyptologie "officielle")

la corrélation d’Orion ( le baudrier d’Orion est aligné sur les trois pyramides)
Orion:
 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_la_corr%C3%A9lation_d%E2%80%99Orion


Quelques citations:

L'existence du nombre dans l'univers prouverait à elle seule celle de l'intelligence suprême, car
« l'intelligence ne se prouve à l'intelligence que par le nombre »,
par l'ordre qui « n'est que le nombre ordonné », et par la symétrie qui « n'est que l'ordre aperçu et comparé ».
Dieu nous a donné le nombre pour nous séparer de l'animalité dans l''ordre immatériel, comme l'usage du feu nous en sépare dans l'ordre physique;
« et c'est par le nombre qu'il se prouve à nous, comme c'est par le nombre que l'homme se prouve à son semblable ».
Sans nombre il n'y a ni science, ni art, ni parole.
Grâce à lui « le cri devient chant, le bruit reçoit le rythme, le saut est danse, la force s'appelle dynamique et les traces sont des figures ».
« Tous les êtres sont des lettres dont la réunion forme un discours qui prouve Dieu... »

                                            Joseph de Maistre

"Les nombres gouvernent le monde"

         Pythagore

“L'univers n'est si resplendissant de divine poésie que parce qu'une divine mathématique, une divine combinaison des nombres règlent ses mouvements”                                                                                              

         Pape Pie XI
       
“ La Sagesse divine se reconnaît aux nombres imprimés en toute chose"

         Saint Augustin
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 17:48

Dragna Din a écrit:
adamev a écrit:
et laissez vous pénétrer

Encore un truc de la théorie du genre ça !
sacré toi...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 18:00

Pignon voyez ce lien
https://i18.servimg.com/u/f18/12/96/60/22/schema10.png

Aucun calcul, rien que de la géométrie sans le nombre, le chiffre, les opérations de calcul... Vous m'accorderez que les tracés de quadrature sont "transcendentaux". Dieu est géomètre n'est-il pas qui crée par poids, mesure et proportions.

Note : il existe un tracé*** sous jacent qui permet d'obtenir avec les seuls règle et compas une précision de l'ordre de 99% dans le rapport H'/b (essentiel si l'on veut que les bouts s'assemblent au sommet). Vous ne m'en voudrez pas de ne pas le mettre en ligne. Discrétion oblige.

*** Tracé qui rend visible les étoiles dont je parle et qui n'ont rien à voir avec celles sur lesquelles ont dit que les pyramides sont alignées des alignements il y en a d'autres... du point de vue de Sirius).

Un point de détail : si vous joignez les extrémités du grand carré avec le milieu du petit vous comprendre pourquoi les faces de la pyramides comportent une déclivité du bord vers le milieu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 20:48

adamev a écrit:
Pignon voyez ce lien
https://i18.servimg.com/u/f18/12/96/60/22/schema10.png

Impressionnant quand on y réfléchit bien ...

Aucun calcul, rien que de la géométrie sans le nombre, le chiffre, les opérations de calcul... Vous m'accorderez que les tracés de quadrature sont "transcendentaux". Dieu est géomètre n'est-il pas qui crée par poids, mesure et proportions.

La géométrie est un langage qui permet d'appréhender le Principe, c'est certain. Mais, la géométrie n'est-elle pas aussi l'habillement des mesures et des chiffres/nombres aussi ?
Les deux sont intimement liés.


Note : il existe un tracé*** sous jacent qui permet d'obtenir avec les seuls règle et compas une précision de l'ordre de 99% dans le rapport H'/b (essentiel si l'on veut que les bouts s'assemblent au sommet). Vous ne m'en voudrez pas de ne pas le mettre en ligne. Discrétion oblige.

*** Tracé qui rend visible les étoiles dont je parle et qui n'ont rien à voir avec celles sur lesquelles ont dit que les pyramides sont alignées des alignements il y en a d'autres... du point de vue de Sirius).

Ok, peut-être/je ne sais pas, nous verrons si vous en dites plus.
Dans la théorie de la corrélation d’Orion (citée plus haut) il est question de Sirius... selon mon point de vue, l'alignement d'Orion est indubitable et Sirius est alignée sur le baudrier d'Orion.


Sirius:
 

Alignement Orion:
 

Un point de détail : si vous joignez les extrémités du grand carré avec le milieu du petit vous comprendre pourquoi les faces de la pyramides comportent une déclivité du bord vers le milieu...

Vous parlez de la concavité des faces, cela indique les équinoxes.
De plus cela complexifie énormément la construction ! pouvez-vous développer votre interprétation ? la relation périmètre/surface du cercle via les deux carrés et la concavité.


Revenir en haut Aller en bas
Denys



Masculin Messages : 577
Inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 22:21

Merci Adamev, c'est très intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 23:17

Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Pignon voyez ce lien
https://i18.servimg.com/u/f18/12/96/60/22/schema10.png

Impressionnant quand on y réfléchit bien ...

Vous savez nous ne voyons loin que parce que nous sommes juchés sur les épaules de géants (d'intelligence, de connaissance, de savoir...) alors restons modestes

Aucun calcul, rien que de la géométrie sans le nombre, le chiffre, les opérations de calcul... Vous m'accorderez que les tracés de quadrature sont "transcendentaux". Dieu est géomètre n'est-il pas qui crée par poids, mesure et proportions.

La géométrie est un langage qui permet d'appréhender le Principe, c'est certain. Mais, la géométrie n'est-elle pas aussi l'habillement des mesures et des chiffres/nombres aussi ?
Les deux sont intimement liés.


Non! le poids n'est pas le grammage, la mesure n'est pas les chiffres et les proportions ne sont pas le calcul. Toutes les mesures que nous pouvons faire ne font que constater... (et je pense l'avoir montré). Nous n'avons aucune preuve qu'ils les aient utilisés.

Note : il existe un tracé*** sous jacent qui permet d'obtenir avec les seuls règle et compas une précision de l'ordre de 99% dans le rapport H'/b (essentiel si l'on veut que les bouts s'assemblent au sommet). Vous ne m'en voudrez pas de ne pas le mettre en ligne. Discrétion oblige.

*** Tracé qui rend visible les étoiles dont je parle et qui n'ont rien à voir avec celles sur lesquelles ont dit que les pyramides sont alignées des alignements il y en a d'autres... du point de vue de Sirius).

Ok, peut-être/je ne sais pas, nous verrons si vous en dites plus.
Dans la théorie de la corrélation d’Orion (citée plus haut) il est question de Sirius... selon mon point de vue, l'alignement d'Orion est indubitable et Sirius est alignée sur le baudrier d'Orion.


Je sais tout cela... simples spéculations... sauf pour ce qui est effectivement relatés par les fresques monumentales et les quelques papyrus dont nous disposons. C'est d'Egypte que vient l'astronomie... mais pas seulement.

Un point de détail : si vous joignez les extrémités du grand carré avec le milieu du petit vous comprendre pourquoi les faces de la pyramides comportent une déclivité du bord vers le milieu...

Vous parlez de la concavité des faces. De plus cela complexifie énormément la construction ! pouvez-vous développer votre interprétation ? la relation périmètre/surface du cercle via les deux carrés et la concavité.

Dans le cas présent ce sont les carrés qui sont quadrants au cercle pas l'inverse. Je ne connais pas assez la technique de construction pour être plus précis... je reste au niveau des principes. P.e tous les blocs de surface ne sont-ils pas de parfaits //pipèdes rectangles? La solution de la quadrature (mathématiquement impossible) n'est réalisable que par le compas (à la feuille) et le cordeau (sur le terrain) mais bien sûr la précision absolue n'existe pas... C'est comme La Vérité on peut s'en approcher mais on ne l'atteint jamais (exemple d'une progression arithmétique et d'une progression géométrique). Si vous laissez faire votre intuition en oubliant vos certitudes... vous trouverez. Faites confiance à la Règle et au Compas ils vous guideront. Ce sont eux nos maîtres. Et priez... 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 23:33

boulo a écrit:
ysov a écrit:
Ah voilà j'ai toucher dans le mille... :mdr:


Bienvenue au club , cher Ysov . Auparavant , M. Dumouch et moi-même avions déjà fait l'objet du charmant conseil d'Adamev : VTVF .

Et il voudrait recruter pour son club , destiné à éclairer définitivement le monde et à réduire au rang de bétail tous les " non-initiés " ...

J'espère que tous ses affiliés ne sont pas à son image et ne forment pas tout simplement un club de grossiers merles .

De toute façon , vendre des secrets , cela s'apparente , à mon humble avis , à de l'escroquerie . Très peu pour moi .

Oui je sais bien boulo, mais ce qu'il ne sait pas est que si je décide de le talonner, cette bourrique au disque qui répète toujours son ''cathoclique'' favori, ne serait pas sorti de l'auberge croyez-moi. Sans compter, que ses deux autres trou-d'culs se sont empressés de se manifester, avec aucune substance.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 18 Juin 2015, 00:20

adamev a écrit:
Pour un canadien se faire un trip avec les rennes du château... quoi de plus normal... ça n'a rien d'orignal...

Pour quelqu'un qui dit avoir participé à la guerre d'Algérie, c'est fort possible, étant donné la moyenne de vos interventions, qui démontrent que durant cette période, vous avez trop joué avec les chèvres... siffler

Enfin, vos élans n'ont riens d'orignaux. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 00:56

adamev a écrit:
Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Pignon voyez ce lien
https://i18.servimg.com/u/f18/12/96/60/22/schema10.png

Impressionnant quand on y réfléchit bien ...

Vous savez nous ne voyons loin que parce que nous sommes juchés sur les épaules de géants (d'intelligence, de connaissance, de savoir...) alors restons modestes

Aucun calcul, rien que de la géométrie sans le nombre, le chiffre, les opérations de calcul... Vous m'accorderez que les tracés de quadrature sont "transcendentaux". Dieu est géomètre n'est-il pas qui crée par poids, mesure et proportions.

La géométrie est un langage qui permet d'appréhender le Principe, c'est certain. Mais, la géométrie n'est-elle pas aussi l'habillement des mesures et des chiffres/nombres aussi ?
Les deux sont intimement liés.


Non! le poids n'est pas le grammage, la mesure n'est pas les chiffres et les proportions ne sont pas le calcul. Toutes les mesures que nous pouvons faire ne font que constater... (et je pense l'avoir montré). Nous n'avons aucune preuve qu'ils les aient utilisés.

Note : il existe un tracé*** sous jacent qui permet d'obtenir avec les seuls règle et compas une précision de l'ordre de 99% dans le rapport H'/b (essentiel si l'on veut que les bouts s'assemblent au sommet). Vous ne m'en voudrez pas de ne pas le mettre en ligne. Discrétion oblige.

*** Tracé qui rend visible les étoiles dont je parle et qui n'ont rien à voir avec celles sur lesquelles ont dit que les pyramides sont alignées des alignements il y en a d'autres... du point de vue de Sirius).

Ok, peut-être/je ne sais pas, nous verrons si vous en dites plus.
Dans la théorie de la corrélation d’Orion (citée plus haut) il est question de Sirius... selon mon point de vue, l'alignement d'Orion est indubitable et Sirius est alignée sur le baudrier d'Orion.


Je sais tout cela... simples spéculations... sauf pour ce qui est effectivement relatés par les fresques monumentales et les quelques papyrus dont nous disposons. C'est d'Egypte que vient l'astronomie... mais pas seulement.

Un point de détail : si vous joignez les extrémités du grand carré avec le milieu du petit vous comprendre pourquoi les faces de la pyramides comportent une déclivité du bord vers le milieu...

Vous parlez de la concavité des faces. De plus cela complexifie énormément la construction ! pouvez-vous développer votre interprétation ? la relation périmètre/surface du cercle via les deux carrés et la concavité.

Dans le cas présent ce sont les carrés qui sont quadrants au cercle pas l'inverse. Je ne connais pas assez la technique de construction pour être plus précis... je reste au niveau des principes. P.e tous les blocs de surface ne sont-ils pas de parfaits //pipèdes rectangles? La solution de la quadrature (mathématiquement impossible) n'est réalisable que par le compas (à la feuille) et le cordeau (sur le terrain) mais bien sûr la précision absolue n'existe pas... C'est comme La Vérité on peut s'en approcher mais on ne l'atteint jamais (exemple d'une progression arithmétique et d'une progression géométrique). Si vous laissez faire votre intuition en oubliant vos certitudes... vous trouverez. Faites confiance à la Règle et au Compas ils vous guideront. Ce sont eux nos maîtres. Et priez... 
Dans le Dictionnaire de la Franc-Maçonnerie, au terme Pyramide, on peut lire : « Les dimensions extérieures, les aménagements intérieurs, les proportions et l'orientation rigoureuse de la pyramide de Chéops sont en relation avec le Nombre d'Or, le mouvement des astres, et les dimensions de la terre.  Ceci confirme la thèse selon laquelle non seulement sa destination était bien en relation directe avec le cosmos mais qu'elle avait un caractère profondément ésotérique..."[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 11:12

Bon et alors???
Rien à voir avec la science des cathédrales sujet de ce fil???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 11:30

adamev a écrit:
Bon et alors???
Rien à voir avec la science des cathédrales sujet de ce fil???

La Cathédrale de Chéops et
la Pyramide de Chartres





La Cathédrale de Chéops et
la Pyramide de Chartres







Oui, vous avez bien lu ! Il est bien écrit
"LA CATHEDRALE DE CHEOPS ET LA PYRAMIDE DE CHARTRES".

Mais puisque ce n'est pas une erreur, pourquoi alors cette inversion de termes?

Parce que ce titre ne recouvre que ce que j'estime être la réalité. Et c'est ce que je vais tenter de démontrer.

Le développement qui va suivre ne sera donc qu'une comparaison point par point de ces deux monuments si dissemblables en apparence que sont la Pyramide de Chéops et la Cathédrale de Chartres. Tout les sépare en effet : la date de leur construction, leur localisation géographique, leur aspect architectural et géométrique.

Pourquoi donc les comparer? Comment oser affirmer leurs similitudes? Par quels moyens les mettre en évidence?

Tout dépend en fait du point de vue auquel on se place.

Au plan architectural, il est évident qu'il n'y a aucune ressemblance.
Mais qu'est-ce que la ressemblance, ou la dissemblance, si elle ne se base que sur les apparences extérieures, que sur le plan exotérique?
Rien… ou si peu!

C'est en réalité sur le plan du Symbolisme que se trouvent les identités, la ressemblance ; à tel point même que selon moi la Cathédrale de Chartres est la copie conforme, quoique selon d'autres règles de construction, de la Pyramide de Chéops. Mais le but est le même : transmettre la Connaissance, permettre à l'homme de se mettre à l'unisson de l'univers pour tenter de ressentir le Cosmos, et peut-être de le comprendre, dès lors qu'il est sous l'influence de ces bâtiments.

C'est donc l'analyse symbolique de ces deux monuments que je vais tenter de développer maintenant, de manière à faire ressortir le parallélisme qui les lie indissolublement


Suite : http://symbuli.pagesperso-orange.fr/inaccessible_etoile/pages_etoile/s08-cheops.htm

Hypothèses

La troisième hypothèse, qui est celle de Louis Charpentier, veut qu'après la destruction du Temple de Jérusalem et la Diaspora, la Connaissance contenue dans l'Arche d'Alliance ait été perdue. C'est au XIIème siècle que la création de l'Ordre des Templiers aurait eu pour but de la retrouver dans les ruines du Temple et de la rapporter en Occident.
La construction des cathédrales, et celle de Chartres en particulier, serait la preuve de la réussite de cette entreprise.
A Chartres même, deux inscriptions en témoigneraient, au Portail Nord-Ouest, dit " des Initiés " :
* ARCA HIC AMITITUR : L'Arche (d'Alliance) fut amenée ici ;
* ARCA CEDERIS : Par l'Arche, tu œuvreras

Une seconde hypothèse veut que Moïse, initié du Temple Egyptien, ait donné au peuple hébreu, à travers le Sepher et les Tables de la Loi, cette Connaissance qu'il avait acquise. Après lui, ses successeurs, entre autres Salomon, l'ont protégée et transmise de siècle en siècle, jusqu'à la Diaspora. Alors, peu à peu, les organisations du Compagnonnage prirent le relais et maintinrent le flambeau vivace jusqu'à la construction des cathédrales.


Tout d'abord, nous avons vu plus haut apparaître Isis comme équivalent de la Vierge Noire.
Mais aussi Bélisama.
Or Bélisama était la déesse principale des Celtes, épouse et sœur du grand Dieu des Gaules : Belen. N'y a-t-il pas là aussi une filiation avec Isis, épouse et sœur d'Osiris ?
Les Celtes auraient donc hérité de la science des Egyptiens, et cela signifierait que les Druides étaient (et peut-être sont encore, qui sait?) parmi les héritiers du Temple Egyptien. A moins qu'ils ne soient, en fait, cohéritiers d'une même source commune, dès longtemps disparue?
Parmi les différentes sources d'information possibles, je recommenderai plus particulièrement les Dictionnaires symboliques de Robert-Jacques Thibaud.

http://symbuli.pagesperso-orange.fr/inaccessible_etoile/pages_etoile/s08-cheops.htm
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 11:45

une question en pensant:

lors d'une journée portes ouvertes,j'ai assisté à une conférence dans l'enceinte des francs-maçons de ma ville; le conférencier a parlé de l'absence de religion chrétienne au moment de la création des francs-maçons et que c'est plus tard qu'une loge s'ouvrit pour les chrétiens.
est ce exacte?

la cathédrale de Chartres est la cathédrale de Chartres construise sur un lieu important avec une architecture précise.

le coup de la pyramide,bof c'est plus que léger,il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 11:51

jean-luc56 a écrit:
une question en pensant:


la cathédrale de Chartres est la cathédrale de Chartres construise sur un lieu important avec une architecture précise.

le coup de la pyramide,bof c'est plus que léger,il me semble.



Louis Charpentier :

" Il peut paraître étonnant que de telles correspondances puissent exister entre Chéops et Chartres ; entre deux monuments tellement différents, deux formes de civilisation tellement éloignées dans l'espace et dans le temps. Ce n'est étonnant qu'en apparence.
" La science traditionnelle est une science, avec tout ce que ce terme peut contenir ; plus complète, sans doute, que la science actuelle qui, par microscope ou par télescope, ne voit toujours l'Univers que par l'extérieur...
" Mais... la science (traditionnelle) est une. Légendes, écrits sacrés, pierres taillées, monuments ont une base commune qui se retrouve de monument initiatique en monument initiatique, qu'il s'agisse de certains dolmens, de certaines pyramides, de certains temples ou de certaines cathédrales.
" (A-t-on remarqué que les espaces vides ménagés dans la Pyramide de Chéops au-dessus de la chambre du Roi, et que l'on tient pour des "chambres de décharge", étaient, en fait, des chambres dolméniques que ménagent cinq dolmens superposés ?).
" Retrouver des proportions identiques dans ces divers monuments est donc moins étonnant qu'il ne semble puisque la grande loi d'harmonie qu'ils expriment est une si le style en est différent…
" Il n'est pas non plus étonnant que ces monuments soient situés en des lieux où les courants telluriques peuvent aider les hommes à parvenir à l'intelligence, à l'" intus legere ", à la lecture par l'" intérieur " de la Grande Nature, symbole visible de la Grande Loi.
" Tout autant que la Nature, la Science est une qui va des Pyramides aux Cathédrales, et c'est pourquoi les coïncidences sont constantes entre les proportions de Chartres et celles de Chéops. "
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 12:11

Trois erreurs majeures de Charpentier :

- Chartres n'est pas construite sur une base de 7 mais sur base 9.
- L'étoile à 5 branche n'est pas "construite" sur le nombre d'or mais ce nombre est déduit du tracé qui conduit à l'étoile.
- La raison de l'existence de constantes entre divers monuments tient au fait qu'ils sont construits à partir des mêmes schémas régulateurs (qui constituent le secret véritable des maitres maçons opératifs... c'est ce secret qui se transmet... de nos jours encore depuis les temples d'Egypte).
Ne pas confondre 'Trait" et tracés.

L'histoire des trois tables ne repose sur rien... ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas.

PS : Je peux bien sûr démontrer ce que j'affirme ici (comme le l'ai fait précédemment sur la rapport base/hauteur de la pyramide) mais je ne le ferais pas. Transmission n'est pas divulgation et encore moins trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 24 Juin 2015, 17:25

adamev a écrit:
Trois erreurs majeures de Charpentier :

- Chartres n'est pas construite sur une base de 7 mais sur base 9.
- L'étoile à 5 branche n'est pas "construite" sur le nombre d'or mais ce nombre est déduit du tracé qui conduit à l'étoile.
- La raison de l'existence de constantes entre divers monuments tient au fait qu'ils sont construits à partir des mêmes schémas régulateurs (qui constituent le secret véritable des maitres maçons opératifs... c'est ce secret qui se transmet... de nos jours encore depuis les temples d'Egypte).
Ne pas confondre 'Trait" et tracés.

L'histoire des trois tables ne repose sur rien... ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas.

PS : Je peux bien sûr démontrer ce que j'affirme ici (comme le l'ai fait précédemment sur la rapport base/hauteur de la pyramide) mais je ne le ferais pas. Transmission n'est pas divulgation et encore moins trahison.

Peu importe Adamev, le but était de montrer la possibilité d'une transmission depuis la construction de la GP jusqu'à l'édification de la Cathédrale de Chartres (et bien d'autres cathédrales).
Vous me demandiez pourquoi je parle de la GP alors que c'est un sujet dédié aux Cathédrales ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 09:47

HISTOIRE SPIRITUELLE DE LA VILLE D’AUTUN
À TRAVERS L’ENSEIGNEMENT
DE LA KABBALE ET À LA LUMIÈRE DE LA RÉVÉLATION CHRÉTIENNE
D’APRÈS LES NOTES DE MGR DEVOUCOUX
______________________________



C’est en cela que l’œuvre de Mgr Devoucoux nous intéresse. C’est en cela qu’elle garde toute sa valeur catéchétique. Mgr Devoucoux s’inscrit dans la lignée patristique. C’est dans l’esprit missionnaire qu’il décrypte pour nous le langage sapientiel de l’architecture sacrée antique autunoise. C’est avec la force évangélisatrice conférée par son sacerdoce que l’auteur dévoile page à page les feuillets du Livre éternel gravé sur le support minéral dont les siècles ternissent à peine les caractères tracés.
    Mgr Devoucoux, dans ses recherches, a recours à la kabbale rabbinique : « Le mot kabbale, dont plusieurs s’effraient, signifie simplement doctrine transmise et acceptée. La défaveur qu’il inspire vient de ce qu’il est spécialement affecté  à l’indication de la science rabbinique et de l’astrologie judiciaire justement suspectes. L’archéologue qui cherche la raison des formes mystérieuses de l’art, doit être moins susceptible. Il s’exposerait à ne rien comprendre aux ouvrages des anciens, s’il ne pénétrait pas dans la profondeur des motifs qui les engagèrent à choisir telle ou telle dimension, telle ou telle image.» ( XVI )[2]
    Mgr Devoucoux aurait reçu l’enseignement kabbalistique du Dr P. Nommès. Il applique sa méthode kabbalistique à la guématrie – science qui établit les rapports entre les noms et leur valeur numérique – qu’il applique au grec comme à l’hébreu, et l’associe à la géométrie. Sans doute a-t-il, plus ou moins, suivi sa méthode  d’investigation, puisque  ce dernier le cite  dans un texte  relatif à ses recherches, intitulé « Le Sceau du septénaire dans les Evangiles » :
    « La Guématrie architectonique ou maçonnique prend pour symbole les mesures des édifices mentionnés dans le texte sacré. Mgr Devoucoux a publié un livre intéressant dans lequel il applique cette méthode aux mesures symboliques des églises du Moyen Age, construites par les Architectes initiés dits Maçons Francs.» (Dr P. Nommès, Actes de la Société de Philologie, III).
    C’est sur la base d’un ouvrage du XVIIème siècle, contribution à l’histoire des origines de la ville d’Autun, écrit par Edme Thomas (1591-1660), official, grand chantre et chanoine de la cathédrale, que Mgr Devoucoux va insérer ses notes d’archéologie traditionnelle, à la manière d’un orfèvre taillant avec minutie chaque pierre pour l’encastrer sur le support élu, avec cet amour du détail qui donne à cet ensemble un sentiment, sinon de perfection impossible à atteindre,  du moins de réussite harmonique.
    Par exemple son plan général s’offre d’une clarté où la plus haute érudition et la simplicité pédagogique, mises au service des « petits »,  signent le souci du pasteur habitué à débroussailler le sentier où l’on tombe si souvent faute de bons bergers. Reprenant l’image numérique de l’idée d’harmonie, il nous explique :
    « Pour le chrétien, [elle] est le signe d’une vérité de l’ordre surnaturel. Il y voit le nom du Sauveur promis à Adam. Cette même image est pour le philosophe le signe d’une vérité de l’ordre naturel qui met en rapport un cycle astronomique avec une vérité géométrique. Le politique y voit un signe d’une idée sociale qui tend à régulariser les forces de l’humanité. L’artiste y voit le signe de la beauté matérielle qu’il tâche de reproduire dans toutes ses œuvres. De là, quatre traditions qui marchent parallèlement depuis l’origine des temps.» ( XXVI)
http://www.contrelitterature.com/apps/m/archive/2011/09/11/a-guematrie-de-mgr-devoucoux.html
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 11:01

intéressante cette fixette à tout ramener à l’Égypte;mais on peut aussi remonter à avant et à l’Atlantide ,pourquoi pas si on sent tient à certaines descriptions de certains voyageurs romains ou grecques.Wink
il faut croire que les celtes et les autres peuples qui peuplaient l’Europe du nord étaient des barbares?? ce qui me parait aberrant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 11:10

À quel endroit il est question de l'Égypte ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 11:15

"Oui, vous avez bien lu ! Il est bien écrit
"LA CATHEDRALE DE CHEOPS ET LA PYRAMIDE DE CHARTRES".

Mais puisque ce n'est pas une erreur, pourquoi alors cette inversion de termes?

Parce que ce titre ne recouvre que ce que j'estime être la réalité. Et c'est ce que je vais tenter de démontrer........................"

Wink

http://docteurangelique.forumactif.com/t18938-la-religion-de-l-egypte-antique-aux-sources-du-monotheisme?highlight=dieu+et+l+egypte

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 11:20

Ok, il fallait préciser alors, je pensais que vous parliez d'Autun, le dernier post.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 11:27

pour Autun, l'importance géobiologique a marqué les lieux.
il suffit de remonter à avant l'arrivée de la chrétienté pour comprendre l'importance des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 18:18

jean-luc56 a écrit:
pour Autun, l'importance géobiologique a marqué les lieux.
il suffit de remonter à avant l'arrivée de la chrétienté pour comprendre l'importance des lieux.

Pas que ... là il est question de géométrie sacrée & gématrie dans les dimensions ! MGR DEVOUCOUX n'est pas un rigolo, il est fait chevalier de la Légion d'honneur des mains de Napoléon III
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 18:21

construire selon une géométrie sacrée sur un lieu "énergétiquement" faible est une ineptie que les anciens ne connaissaient pas,il me semble.

la complémentarité est source d'efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 18:25

jean-luc56 a écrit:
construire selon une géométrie sacrée sur un lieu "énergétiquement" faible est une ineptie que les anciens ne connaissaient pas,il me semble.

la complémentarité est source d'efficacité.

C'est Adamev l'expert mais, depuis que j'ai à nouveau parlé en mal de la FM il ne veut plus m'adresser la parole, il est vexé...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 18:50

François-Pignon a écrit:
jean-luc56 a écrit:
construire selon une géométrie sacrée sur un lieu "énergétiquement" faible est une ineptie que les anciens ne connaissaient pas,il me semble.

la complémentarité est source d'efficacité.

C'est Adamev l'expert mais, depuis que j'ai à nouveau parlé en mal de la FM il ne veut plus m'adresser la parole, il est vexé...

Vous êtes allé chercher ça où???
Il n'est pa nécessaire de perdre du temps à répondre à toutes les conneries qui circulent sur le net... je vous laisse à vos fantasmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 19:24

adamev a écrit:
François-Pignon a écrit:
jean-luc56 a écrit:
construire selon une géométrie sacrée sur un lieu "énergétiquement" faible est une ineptie que les anciens ne connaissaient pas,il me semble.

la complémentarité est source d'efficacité.

C'est Adamev l'expert mais, depuis que j'ai à nouveau parlé en mal de la FM il ne veut plus m'adresser la parole, il est vexé...

Vous êtes allé chercher ça où???
Il n'est pa nécessaire de perdre du temps à répondre à toutes les conneries qui circulent sur le net... je vous laisse à vos fantasmes...

MGR DEVOUCOUX un fantasme ???
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 28 Juin 2015, 23:31

Mais oui! Tout comme les deux épiscopes qu'on nous a sortis des oubliettes pour justifier je ne sait quelle morale sexuelle. Le discours du vôtre est biaisé par sa servilité aux dogmes.

Si vous voulez lire des choses un peu intelligentes sur le sujet lisez donc "A l'Orient des Cathédrales" par le chanoine CJ LEDIT. Je ne partage pas tout ce qu'il écrit mais au moins il essaye d'être objectif et la lecture de ce travail est un bon début
Vous pourriez lire aussi "Initiation à l"Art des Cathédrales" par Jean Cosse aux éditions (monastiques) Zodiaque... technique mais instructif. Là encore pas entièrement d'accord non en raison de la qualité de l'ouvrage mais parce qu'il fait l'impasse sur tout ce qui précède ce qu'il explique.

Quand vous aurez lu et compris vous ne serez pas un expert mais vous aurez moins d'idées fausses sur le sujet.

Quant à la maçonnerie, et ça vaut aussi pour vos comparses, je vous suggère "Le moine et le Vénérable" de Christian Jacq... (éditions de poche)


Dernière édition par adamev le Lun 29 Juin 2015, 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 00:56

Mon cher Pignon, expliquez-nous donc pourquoi ce pentagramme INVERSÉ dans une rosace de la Cathédrale d'Amiens?



La croyance populaire, voit en un pentagramme inversé, le symbole de Lucifer, car non seulement dans sa partie supérieure il y a les deux pointes, mais celle inférieure symboliserait la chute de l'ange, contrairement quand ce pentagramme est en l'endroit, dont en ce moment là, la pointe unique vers le haut
symboliserait la lumière christique en plus que le pentagramme en tant que tel symbolise la lumière divine.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 11:15

Mon pov'r Ysov vous êtes tellement sot que vous n'avez vu que la lumière de Lucifer (alors qu'il est l'étoile du matin et du soir donc toujours situé à l'Orient ou à l'Occident). Enlevez votre casque et vous verrez que le pentagramme est droit et qu'il répète 5 fois l'Avé Maria. Ce qui est normal puisque la VM n'est que la transposition moderne de la vieille matrice du monde au moment de la création (on pourrait dire la lumière des origines).
De plus cette étoile symbolise la connaissance opérative puisque pour la tracer il faut suivre la danse du Jongleur de Notre Dame.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 12:04

Sans oublier qu'avant d'être repris par les satanistes, le pentagramme était fortement associé - comme le dit adamev - à Notre-Dame la Vierge Marie... On le retrouve dans de nombreuses églises et cathédrales...

Il faut presque attendre le 19e siècle et de Guaita pour que le symbole soit coloré comme "sataniste". Ce qui est amusant quand on connaît le personnage.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 15:44

Eh le vieux con,

Hé le jeune c.on... pose ton armure et retourne la... pour en évacuer la m.... qui t'encombre les neurones.... et change de lectures... Wiki c'est bien mais un peu limite.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:02

C'est qui l'idiot ou l'idiote qui s'amuse à enlever des messages au complet?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:06

carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:07

Rien ni personne n'oblige à répondre à n'importe qui qui dit n'importe quoi pour se donner l'illusion d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:09

Exact, vu l'ombre de toi-même via ton avatar.

PS Si tu dis ne pas être obligé de répondre, alors si tu ne peux le faire sans bêler, fermes ta gueule!
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:24

mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 16:40

jocolor
pourquoi autant de vulgarité, celaest vraiment :snake:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 17:23

mais pout certains, c'est hélas une triste vérité Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 18:14

J'ai demandé à Pignon de confirmer ou infirmer UNE CROYANCE POPULAIRE, l'ombre de lui même ne fait que répondre en insultant, au lieu d'éclaircir si il y a lieu et toi tu viens ici pourquoi exactement, à part de foutre ton nez sans aucune espèce de substance? A ce compte, appelons un chat ''Un chat'', cesses
d'emmerder petit étronc!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 29 Juin 2015, 18:17

BON! ON RECOMMENCE:

Mon cher Pignon, expliquez-nous donc pourquoi ce pentagramme INVERSÉ dans une rosace de la Cathédrale d'Amiens?



La croyance populaire, voit en un pentagramme inversé, le symbole de Lucifer, car non seulement dans sa partie supérieure il y a les deux pointes, mais celle inférieure symboliserait la chute de l'ange, contrairement quand ce pentagramme est en l'endroit, dont en ce moment là, la pointe unique vers le haut
symboliserait la lumière christique en plus que le pentagramme en tant que tel symbolise la lumière divine.
Revenir en haut Aller en bas
 
LA SCIENCE DES CATHÉDRALES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» des temples aux cathédrales
» histoire des Arts: Cathédrale de Rouen par Monet à intégrer dans ma progression
» Les Cathédrales du monde !
» La construction des édifices religieux
» Messe de fondation des Invalides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: