DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA SCIENCE DES CATHÉDRALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 10 Juin 2015, 20:01

Patrice Pooyard, réalisateur de la révélation de pyramides.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 10 Juin 2015, 22:53

Si vous comptez sur ces niaiseries pour savoir quelque chose de la science des cathédrales... regardez plutôt un bon polar...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 10 Juin 2015, 23:16

adamev a écrit:
Si vous comptez sur ces niaiseries pour savoir quelque chose de la science des cathédrales... regardez plutôt un bon polar...

Personnellement je visite directement les cathédrales avec un guide bien calé + un supplément d’âme, le Mystère des cathédrales de Fulcanelli/Canseliet.

Qui dit mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 09:42

Vous faites bien. Mais la science des cathédrales ne se révèle pas dans ce qui est visible ni dans "la mathématique".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 11:07

C'est tellurique mais la géométrie sacrée et les proportions mathématiques sont une réalité aussi.
Les cathédrales sont un condensé de la science des anciens.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 14:51

Si ce que vous dites est vrai prouvez-le???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 17:19

adamev a écrit:
Si ce que vous dites est vrai prouvez-le???

Prenez votre équerre et votre compas puis tracez des lignes, vous le savez mieux que moi, humble Pignon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 18:39

Arte

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 18:41

Le Mystère Fulcanelli : l'enquête

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Jeu 11 Juin 2015, 23:35

François Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Si ce que vous dites est vrai prouvez-le???

Prenez votre équerre et votre compas puis tracez des lignes, vous le savez mieux que moi, humble Pignon.

Spoiler:
 

Simple hypothèse avec reconstruction justificative. Sans plus d'intérêt que ça. L'essentiel n'est pas là.

Quant à l'identité de Fulcanelli... bof ce n'est que la nième.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Ven 12 Juin 2015, 03:59

Adamev, je vais sur Turin, méditez sur le linceul ..
C'est un signe incroyable, un "faux" dessiné en négatif !!
Si vous faites un faux, vous faites un négatif? ??
Ok, c'est hors sujet, mais je voulais en parler; )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Ven 12 Juin 2015, 04:35

Les cathédrales sont des livres de PIERRE
V.H.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Ven 12 Juin 2015, 10:29

François Pignon a écrit:
Les cathédrales sont des livres de PIERRE
V.H.

Oui... et alors???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 00:01

adamev a écrit:
François Pignon a écrit:
Les cathédrales sont des livres de PIERRE
V.H.

Oui... et alors???

Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. ..
Les cathédrales sont une synthèse de la Tradition.
Rooo lala ; )
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 09:32

Oui et alors???
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 11:14

ah les cathédrales c'est grandiose,d'ailleurs les églises anciennes ont aussi leur"mystère".
dans les cathédrales,il y a deux sciences principales surtout lors de leur construction:
la science de la construction et là respect aux constructeurs.
la science de "l'endroit où elle est construite" ou géobiologie

n'oublions pas la "science de la consécration et l'entretien de cette consécration",il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 14:07

jean-luc56 a écrit:
ah les cathédrales c'est grandiose,d'ailleurs les églises anciennes ont aussi leur"mystère".
dans les cathédrales,il y a deux sciences principales surtout lors de leur construction:
la science de la construction et là respect aux constructeurs.
la science de "l'endroit où elle est construite" ou géobiologie

n'oublions pas la "science de la consécration et l'entretien de cette consécration",il me semble.

Il y a du vrai dans ceci... mais encore?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 14:33

adamev a écrit:
Oui et alors???

Et alors tout est à redécouvrir concernant ces livres de pierre dixit V.H.
Le monde moderne a soif d'une véritable connaissance et ces cathédrales vont peut-être nous dévoiler des choses surprenante, les FM feraient bien de se consacrer à ce déchiffrement...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 15:07

François Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Oui et alors???

Et alors tout est à redécouvrir concernant ces livres de pierre dixit V.H.

Le croyez-vous vraiment? Pourquoi croyez-vous que les porches armoriés sont appelés "tympans" si ce n'est parce qu'ils raisonnent pour des yeux qui savent entendre...

Le monde moderne a soif d'une véritable connaissance

Certes! Pas de théories échevelées sur le "nombre d'or".

et ces cathédrales vont peut-être nous dévoiler des choses surprenantes,

Surprenantes pour qui?  

les FM feraient bien de se consacrer à ce déchiffrement...

Si ce n'est déjà fait? Croyez-vous vraiment que la connaissance soit perdue?
Si un jour ce que cachent les cathédrales venait à être mis en place publique alors vous et les croyants de tous poils ferez bien de vous accrocher aux branches (de la croix)... car l'Esprit risque de souffler très fort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 16:57

adamev a écrit:
François Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Oui et alors???

Et alors tout est à redécouvrir concernant ces livres de pierre dixit V.H.

Le croyez-vous vraiment? Pourquoi croyez-vous que les porches armoriés sont appelés "tympans" si ce n'est parce qu'ils raisonnent pour des yeux qui savent entendre...
C'est à redécouvrir pas à découvrir (nuance), les tympans rejoignent l'idée de vibration de l’ensemble architectural mais aussi de ce que je disais plus haut, la dimension tellurique de l'emplacement des cathédrales.
Le monde moderne a soif d'une véritable connaissance

Certes! Pas de théories échevelées sur le "nombre d'or".

Le nombre d'or est une constante dans les constructions anciennes puis c'est juste un aspect de l'ensemble: géométrie,mathématique,symbolique,alchimie,sons/vibrations,géographie. Bref, tout ce que les anciens connaissaient très bien et que les modernes méprisent ou ignorent.
Cela m’intéresse non pas parce que je maîtrise la chose (qui maîtrise vraiment ces connaissances ?) mais parce que j'en pressent l'utilité afin d'avoir une vision globale du beau,du bien et du vrai.


et ces cathédrales vont peut-être nous dévoiler des choses surprenantes,

Surprenantes pour qui?  

Pour les scientifiques matérialiste bornés.

les FM feraient bien de se consacrer à ce déchiffrement...

Si ce n'est déjà fait? Croyez-vous vraiment que la connaissance soit perdue?
Si un jour ce que cachent les cathédrales venait à être mis en place publique alors vous et les croyants de tous poils ferez bien de vous accrocher aux branches (de la croix)... car l'Esprit risque de souffler très fort...


Ce que cachent les cathédrales c'est de la métaphysique et surtout la divinité du Christ qui est en même temps la Gnose, la Connaissance de tous les domaines de l’intelligence.

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 17:12

adamev a écrit:
jean-luc56 a écrit:
ah les cathédrales c'est grandiose,d'ailleurs les églises anciennes ont aussi leur"mystère".
dans les cathédrales,il y a deux sciences principales surtout lors de leur construction:
la science de la construction et là respect aux constructeurs.
la science de "l'endroit où elle est construite" ou géobiologie

n'oublions pas la "science de la consécration et l'entretien de cette consécration",il me semble.

Il y a du vrai dans ceci... mais encore?

que désires tu dire en "mais encore"
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 18:39

que désires tu dire en "mais encore"

au delà du constat tu en dis quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 19:00

Et Admev il en dit quoi ?

Par exemple, je sais que Adamev connait ce lieu pas loin de chez moi, pouvez-vous nous en faire une visite guidée selon vos connaissances ???

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_de_Cimiez
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 19:03

de ce que je peux en dire, c'est que bons nombres de cathédrales et d'églises ancienne sont construites sont des sites des "religions" antérieures celtes ou autres.
lors de l'arrivée de l'église romaine ,les membres du clergé pour casser les religions antérieures se sont accaparés les lieux en y construisant des lieux de cultes.

les anciennes religions connaissaient de trés nombreux éléments de géobiologie permettant de "jouer" avec les "énergies telluriques et cosmiques"; cela a créé des lieux que l'on appelle de hautes énergies.
je pense que certains des membres du clergé avaient remarqué cela et ont utilisé ces lieux.

il existe de nombreux écrits de membres du clergé surtout des prêtres qui se sont intéressés à la géobiologie en rapport avec les monuments sacrés.
certains ont même écrits sur certaines techniques pour modifier une géobiologie néfaste dans une église.

je pense que les constructeurs des cathédrales les Maçons qui ont créé il me semble la Franc Maçonnerie avaient des notions trés anciennes.Je n'ai pas étudié ce versant qui est trés complexe.

ensuite une église ou cathédrale se consacre ou se sacralise d'ailleurs avec la chute de la religion dans les campagnes et même dans les villes l'église vend ses bâtiments religieux et les désacralise.

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 19:05

François Pignon a écrit:
Et Admev il en dit quoi ?

Par exemple, je sais que Adamev connait ce lieu pas loin de chez moi, pouvez-vous nous en faire une visite guidée selon vos connaissances ???

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_de_Cimiez

une visite?qu'entendez vous par ce terme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 19:12


http://www.archerjulienchampagne.com/article-1992093.html

https://toysondor.wordpress.com/librairie/le-monastere-de-cimiez/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 22:01

Très beau monastère... avec des peintures murales remarquables. E. Canceliet en a fait un long commentaire alchimique.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Sam 13 Juin 2015, 22:13

jean-luc56 a écrit:
de ce que je peux en dire, c'est que bons nombres de cathédrales et d'églises ancienne sont construites sont des sites des "religions" antérieures celtes ou autres.

Exact

lors de l'arrivée de l'église romaine ,les membres du clergé pour casser les religions antérieures se sont accaparés les lieux en y construisant des lieux de cultes.

Encore exact.

les anciennes religions connaissaient de trés nombreux éléments de géobiologie permettant de "jouer" avec les "énergies telluriques et cosmiques"; cela a créé des lieux que l'on appelle de hautes énergies.

Ca commence à relever des hypothèses de chrono-géo-biologues +- farfelus.

je pense que certains des membres du clergé avaient remarqué cela et ont utilisé ces lieux.

Lire De Res Metallica - Agricola ou Les 10 livres d'architecture de Vitruve.

il existe de nombreux écrits de membres du clergé surtout des prêtres qui se sont intéressés à la géobiologie en rapport avec les monuments sacrés.
certains ont même écrits sur certaines techniques pour modifier une géobiologie néfaste dans une église.

Oui et mon évêque déplorait récemment encore qu'on n'enseigne plus ces savoirs dans les séminaires (alors de temps à autres il fait appel aux maçons).

je pense que les constructeurs des cathédrales les Maçons qui ont créé il me semble la Franc Maçonnerie avaient des notions trés anciennes. Je n'ai pas étudié ce versant qui est trés complexe.

Non les maçons opératifs ne sont pas directement les initiateurs de la maçonnerie moderne. Mais certains d'entre-nous (spéculatifs savent... parce qu'ils sont issus de la filière opérative et transmettent).

ensuite une église ou cathédrale se consacre ou se sacralise d'ailleurs avec la chute de la religion dans les campagnes et même dans les villes l'église vend ses bâtiments religieux et les désacralise.

Hélas pas toujours... On ne "décharge" pas plusieurs siècles de prières comme ça.

Comme je suis charitable (si, si) http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fintranet.ehai-cva.com%2Fuploads%2Fimg%2F0e6fd502df820a7df94388f047505fba3dc76772.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fintranet.ehai-cva.com%2Fen%2Fautores%2F2345&h=300&w=400&tbnid=07dijvQ2Ez1XMM%3A&zoom=1&docid=fv-VHR3y5A8THM&ei=k6J8Vdj6PNLQ7Ablt4ToDw&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=4011&page=2&start=20&ndsp=25&ved=0CJQBEK0DMCRqFQoTCJiQ-73QjcYCFVIo2wod5RsB_Q

Quand vous aurez compris vous aurez la première clé.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 14 Juin 2015, 09:33

qu'appelles tu hypothèses de chrono-géo-biologues?
la géobiologie a des bases et est utilisée depuis trés longtemps avec il est vrai des farfelus newageurs et des sérieux
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 14 Juin 2015, 09:43

Hélas plus de farfelus que de sérieux. Combien ont lu les travaux du docteur Rocard?
Hypothèses parce que le pendule et les baguettes (dont je me sert aussi) n'ont jusqu'à présent pas de preuves scientifiques?
Mis à part les courants d'eau souterrains dont on peut rationnellement établir le passage... le reste n'est que du ressenti.
Ceci étant les anciens constructeurs ont eu ces ressentis et les ont écrits visiblement dans la pierre.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Dim 14 Juin 2015, 09:56

en effet les preuves scientifiques pures sont maigres .
mais on peut en démontrer dans certains cas l'objectivité par exemple en faisant des études sur les pollutions électriques ou plus exactement électro-magnétiques en double aveugle pendule contre détecteur électronique.
d'ailleurs c'est surtout aux résultats que la géobiologie est confrontée.
si un ensemble de données se recoupe sans s'influencé c'est qu'un sérieux se dégage.
les frères SERVRANX ont aussi permis de garder le sérieux nécessaire dans ce domaine.
les courants ou veines d'eau souterraines sont la première cause de "nocivité".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Lun 15 Juin 2015, 00:20

mis en ligne le 14 juin 2015



Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 15:57

Comme Pignon nous a fait dériver des cathédrales aux pyramides...
Pas besoin de calculs savants. Les relations entre Pi et le (pseudo) nombre d'or, la hauteur des pyramides et le rapport à leur base est connu depuis belle lurette de même que bien d'autres relations. Notamment à travers le problème bien connu des charpentiers de la couverture d'un pavillon carré afin de déterminer la longueur vraie de l'arêtier (pièce de bois qui verrouille la charpente et sur laquelle se fait le raccordement des faces).
Le Nd'O n'est en construction jamais calculé mais il est déduit par une suite logique d'opérations de géométrie opérative (par la règle et le compas). Tous les pseudo Nd'O qu'on découvre dans les monument ne sont que le constat (recalculé) de ces opérations de géométrie par la règle et le compas (ou le cordeau pour les grandes dimensions). La très grande majorité des "calculateurs du Nd'O" ignore totalement la pratique de ces opérations qui dégagent (en plus de formes harmonieuses) une spiritualité de très haut niveau... susceptible de remettre en cause bien des certitudes (religieuses notamment).

c'est cette spiritualité qui s'exprime aussi bien dans les pyramides que dans les cathédrales, voire dans de très modestes chapelle "agissantes".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 16:20

Je suis arrivé à 7777 messages, c'était ma limite fixée pour le forum.
Si jamais vous avez des informations sur la coudée sacrée (dite aussi pouce pyramidal ou coudée pyramidale) qui équivaut à 63,5 cm (soit 0,635....m -  25 inches) merci de m'envoyer un MP.
Cette coudée sacrée (hébraïque & égyptienne) découverte par Newton est controversée.
http://www.newtonproject.sussex.ac.uk/view/texts/normalized/THEM00276

Fides & ratio.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 16:48

Je vous suggère : cercle de 1000 mm /3,14 (ou 22/7) *2 = 63,6363... qui est la longueur de branche de mon compas de charpentier...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 21:58

De toute manière, les cathédrales ne sont en réalité que des livres de pierres et de verres, d'une part afin de témoigner concrètement de la foi de ces batisseurs, tout en étant les éléments stimulants pour les illettrés majoritaires de l'époque, tout en concrétisant une architecture typiquement occidentale, sans éléments étrangers qui influaient auparavant, jusqu'au Roman. C'est seulement à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, que l'architecture éclectique fera son apparition. Même les labyrinthes comme à Chartres ou Amiens, n'étaient que compensations à défaut d'un véritable pélérinage comme à Compostelle. Par contre, l'édifice religieux qui captive vraiment mon attention, en matière de symbolisme mystérieux, est Rennes-le-Château.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 22:39

les labyrinthes comme à Chartres ou Amiens, n'étaient que compensations à défaut d'un véritable pélérinage comme à Compostelle

Ca c'est une affirmation d'ignorant... comme souvent d'ailleurs. Et pour le reste ce n'est qu'en partie vrai.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 22:41

Mais non totalement faux. Arrêtez donc le frustré de chercher toujous la petite bête. Au lieu de vous comporter en trou d'cul, informez donc, les gens ici de l'autre partie! A moins que c'est hermétique, vous ne pouvez le dévoiler? :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 23:22

adamev a écrit:
Je vous suggère : cercle de 1000 mm /3,14 (ou 22/7) *2 = 63,6363... qui est la longueur de branche de mon compas de charpentier...


Multipliez votre branche de compas soit 0,635 660 m X dix millions et vous avez le Rayon polaire 6356,8 KM  (ne pas confondre avec le rayon équatorial)

Vous pouvez aller le vérifier facilement ...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 23:31

Mais ne pourrait être en mesure d'être à la hauteur, car sa boîte franc-mac est si ''hermétique''... Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 23:40

ysov a écrit:
Mais non totalement faux. Arrêtez donc le frustré de chercher toujous la petite bête. Au lieu de vous comporter en trou d'cul, informez donc, les gens ici de l'autre partie! A moins que c'est hermétique, vous ne pouvez le dévoiler? :beret:

On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif. Quand vous aurez compris le sens du labyrinthe vous changerez d'avis... d'ici là...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 23:42

Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Je vous suggère : cercle de 1000 mm /3,14 (ou 22/7) *2 = 63,6363... qui est la longueur de branche de mon compas de charpentier...


Multipliez votre branche de compas soit 0,635 660 m X dix millions et vous avez le Rayon polaire 6356,8 KM  (ne pas confondre avec le rayon équatorial)

Vous pouvez aller le vérifier facilement ...

Il y a d'autres jeux du compas plus utiles et surtout plus intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mar 16 Juin 2015, 23:42

Mais expliquez donc? et laissez nous le soin de juger suite à votre étalement sans doute irréalisable, si c'est de la part d'un éclairé ou d'une bourique frustrée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 00:08

Allez vous faire ... et ça s'adresse exclusivement à ysov. Bourrique frustrée coincée dans sa camisole de force.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14486
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 00:26

Ah voilà j'ai toucher dans le mille... :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 03:56

adamev a écrit:
Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Je vous suggère : cercle de 1000 mm /3,14 (ou 22/7) *2 = 63,6363... qui est la longueur de branche de mon compas de charpentier...


Multipliez votre branche de compas soit 0,635 660 m X dix millions et vous avez le Rayon polaire 6356,8 KM  (ne pas confondre avec le rayon équatorial)

Vous pouvez aller le vérifier facilement ...

Il y a d'autres jeux du compas plus utiles et surtout plus intéressants.

Le but est d'utiliser cette coudée sur la G.P. et ensuite s'exercer sur d'autres constructions.

Sur la G.P., essayez de diviser la hauteur par la coudée sacrée : 147,7 M /0,635  mm = ?

Résultat:
 

Puis, la largeur divisé la coudée sacrée 232 M / 0,635 mm = ?

Résultat:
 





Vérifier la hauteur et le côté:

Joseph Davidovits - dimensions GP:
 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 05:11

ysov a écrit:
Ah voilà j'ai toucher dans le mille... :mdr:


Bienvenue au club , cher Ysov . Auparavant , M. Dumouch et moi-même avions déjà fait l'objet du charmant conseil d'Adamev : VTVF .

Et il voudrait recruter pour son club , destiné à éclairer définitivement le monde et à réduire au rang de bétail tous les " non-initiés " ...

J'espère que tous ses affiliés ne sont pas à son image et ne forment pas tout simplement un club de grossiers merles .

De toute façon , vendre des secrets , cela s'apparente , à mon humble avis , à de l'escroquerie . Très peu pour moi .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 05:22

A mon avis Adamev est un bon bonhomme, un bon chrétien.
Il est juste influencé par une sorte d’atavisme maçonnique, anticlérical (très radical).
Il faut absolument dépasser ces clivages, c'est à nous de tendre la main jusqu'au bout (charité bien placée).
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 08:53

ysov a écrit:
De toute manière, les cathédrales ne sont en réalité que des livres de pierres et de verres, d'une part afin de témoigner concrètement de la foi de ces batisseurs, tout en étant les éléments stimulants pour les illettrés majoritaires de l'époque, tout en concrétisant une architecture typiquement occidentale, sans éléments étrangers qui influaient auparavant, jusqu'au Roman. C'est seulement à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, que l'architecture éclectique fera son apparition. Même les labyrinthes comme à Chartres ou Amiens, n'étaient que compensations à défaut d'un véritable pélérinage comme à Compostelle. Par contre, l'édifice religieux qui captive vraiment mon attention, en matière de symbolisme mystérieux, est Rennes-le-Château.


Pouffer de rire :mdr: :mdr: :mdr:
du vrai bouffon, aucune connaissance mais il ramène sa fraise :bravo:

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: LA SCIENCE DES CATHÉDRALES   Mer 17 Juin 2015, 10:23

François Pignon a écrit:
C'est tellurique mais la géométrie sacrée et les proportions mathématiques sont une réalité aussi.
Les cathédrales sont un condensé de la science des anciens.
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
LA SCIENCE DES CATHÉDRALES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» des temples aux cathédrales
» histoire des Arts: Cathédrale de Rouen par Monet à intégrer dans ma progression
» Les Cathédrales du monde !
» La construction des édifices religieux
» Messe de fondation des Invalides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: