DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Génocide en cours au Darfour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Génocide en cours au Darfour   Mer 06 Sep 2006, 15:50

(Remise en ligne du fil, mystérieusement "disparu" Idea )

Historique du massacre :

Darfour : origines et bilans d’un génocide (1ère partie)

Par Serge Farnel

http://www.menapress.com/article.php?sid=1441

Darfour : origines et bilans d’un génocide (2ème partie)

http://www.menapress.com/article.php?sid=1442

Darfour : origines et bilans d’un génocide (3ème partie)

http://www.menapress.com/article.php?sid=1488

Darfour : origines et bilans d’un génocide (4ème partie)

http://www.menapress.com/article.php?sid=1508

...

----------->

Citation :
Une résolution de l'Onu "précipitée"

Il semble que la Ligue arabe, qui hurlait il y a quelques semaines à l’intervention internationale à propos du Liban, se soit un peu calmée.

Il faut dire que cette fois-ci, il ne s’agit plus du Liban et que les sionistes n’ont rien à voir dans l’affaire. Du coup, il y a un peu moins d’urgence.

Cette « Ligue » a estimé que la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur un déploiement de casques bleus au Darfour, dans l'ouest du Soudan, était "précipitée".

"La Ligue arabe considère qu'il y avait une certaine précipitation internationale à adopter la résolution 1706", a fait savoir le bureau du secrétaire général Amr Moussa.

Il est vrai qu’il n’y a pour l’instant que 400.000 morts et plusieurs millions de réfugiés dans des camps de fortune. Les massacres ont continué durant juillet-août. Les milices arabes musulmanes Janjaweed ont supprimé quelques 30.000 personnes cet été.

Pour la seule journée de vendredi, 300 personnes ont perdu la vie et un millier a été contraint à l'exode.

Pour la Ligue arabe, il n’a rien là qui justifie une précipitation de la communauté internationale. Le Darfour peut mourir, mais en silence.

Dès jeudi dernier, le gouvernement soudanais rejetait la résolution 1706, adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU sur l'envoi d'une force de maintien de la paix des Nations unies dans la province du Darfour.

La Ligue arabe confirme et menace.

Fort des sous-entendus diplomatiques de la Ligue Arabe, le vice-président soudanais, Ali Osman Taha, a dénoncé une résolution « totalement inacceptable » et évoqué une éventuelle confrontation armée avec les forces de l'ONU.

Avec un argument de poids : « Nous avons vu ce que le Hezbollah a fait dans les rangs de l'armée de l'ennemi sioniste grâce à la détermination, la patience et la volonté politique que le parti affiche », a-t-il déclaré.

Le président soudanais Omar El-Béchir a renchéri pour sa part et présenté un plan incluant le déploiement de 10 500 soldats soudanais supplémentaires au Darfour….afin de faire face à la force de l’ONU et de massacrer un peu plus plus rapidement sans doute. « Nous avons des options et des plans pour faire face à l'intervention étrangère ».

Triste visage de l'Islam

Ce gouvernement a théorisé le concept d'infériorité des « africains noirs » par rapport aux « arabes », le terme "nègre" étant alors remis en service pour l’occasion. Le Congrès Arabe décréta la suprématie arabe, attribuant à la population arabe la mission de "créer la civilisation dans la région". Avec les résultats que l’on constate actuellement.

Bien que ces actes soient constitutifs d’un génocide, la Ligue Arabe n’a jamais levé un sourcil pour marquer sa désapprobation.

Le secrétaire général de la Ligue Arabe, Amr Moussa a déclaré que "Le dossier soudanais est en train de se compliquer", précisant que, pour cette raison, le comité arabe ministériel chargé du Soudan (Algérie, Soudan, Arabie saoudite, Syrie, Oman, Libye, Egypte, Yémen et Emirats arabes unis) devait se réunir mercredi au Caire.

Mais pas un membre de la communauté internationale n’a pour l’instant jugé l’action du gouvernement soudanais légèrement « disproportionné ». Sans doute Jacques Chirac soutiendra que le conflit du Darfour est la conséquence du conflit israélo-palestinien. Et Védrine aussi...

On a déjà pu se rendre compte du mépris avec lequel le Hezbollah considérait les décisions internationales et - mais c'est moins relevé - la population libanaise. Il ne désarmera pas.

L'Iran vient de déclarer à l'ONU qu'il pouvait utiliser son ultimatum du 31 août pour parfaire sa technique de l'origami*. La Ligue Arabe nous en donne aujourd’hui un autre exemple.

Qui sont donc ces pleutres qui se réfugient derrière l'ONU quand cela les arrange et lui crache dessus lorsque leurs amis et frères sont mis en cause ? Sont-ce ces tristes personnages qu'ici en France, l'UOIF soutiendra ?

C’est Albert Camus qui disait : « Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme ».

Nous y sommes…ou presque.

Pierre Lefebvre © Primo Europe, le 2 Septembre 2006.

* origami : L'origami (de oru, plier, et de kami, papier) est le nom japonais de l'art du pliage du papier. Art originaire de Chine, où il est appelé jiezhi, terme qui regroupe les techniques de pliage de papier et de papier découpé.

http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Ed-474704979

Islam, RATP...

C'est bizarre, mais je n'ai entendu PERSONNE, ici, lâcher ne serait-ce qu'un mot au sujet de ce génocide...où êtes-vous, les belles âmes autoproclamées ???

Ah oui, c'est vrai, ils ne sont pas libanais...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mar 12 Sep 2006, 16:16

Citation :
Soudan/Guerre civile : 350000 personne privées d'aide alimentaire

Le représentant au Soudan du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Kenro Oshidari, a déploré aujourd’hui l’impossibilité pour ses services de fournir de l’aide alimentaire à plus de 350000 personnes au Darfour, à cause des violences incessantes qui sévissent dans la région. «L'insécurité a empêché 355.000 personnes de recevoir une aide alimentaire en août, dans le Darfour du nord […] La majorité de ces personnes n'ont pas reçu notre aide depuis trois mois. Leur situation est d'autant plus désespérée que nous sommes en pleine période précédant la moisson, donc ils ont peu de chance de trouver de la nourriture ailleurs.»

Selon Oshiodari, la pénurie de ressources alimentaires ne pourra que renforcer encore l’instabilité qui règne au Darfour. La région de l’ouest du Soudan a en effet connu un important regain de violence depuis la signature d’un accord de paix en mai dernier entre un mouvement rebelle et le gouvernement de Khartoum. Cependant, et malgré l’insistance du Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, le Soudan refuse toujours obstinément le déploiement d’une force internationale d’interposition pour mettre un terme au conflit. La semaine dernière, Khartoum a encore rejeté une résolution dans ce sens au Conseil de sécurité de l'ONU.

Depuis 2003, c’est plus de deux millions de personnes qui ont été tuées au Darfour, ou obligées de fuir vers le Tchad voisin. Des combats opposent depuis ce moment des groupes rebelles, qui défendent les cultivateurs noirs, aux milices islamistes arabes Janjaweed, soutenues et armées par le gouvernement. Actuellement, seule une faible force de l’Union africaine est positionnée sur place, sans être dotée des moyens suffisants pour agir. Trois millions de personnes dépendent entièrement de l’aide alimentaire internationale pour survivre et resteront en danger tant que la situation n’aura pas été résolue

http://www.esisc.org/index.asp

Citation :
Plus de 350 000 personnes privées d'aide alimentaire au Darfour

Reuters

Plus de 350.000 habitants du Darfour ne reçoivent plus d'aide alimentaire depuis trois mois à cause de l'aggravation des combats provoquée par la signature d'un accord de paix en mai, a déclaré le Programme alimentaire mondial (PAM).

Des responsables de l'Onu ont souligné l'imminence d'une crise humanitaire dans la province soudanaise si la violence ne cessait pas.

"L'insécurité a isolé 355.000 personnes de l'aide alimentaire en août (...), toutes se trouvant au Nord du Darfour", a rapporté Kenro Oshidari, chef du PAM au Soudan.

"La plupart de ces personnes en sont maintenant à leur troisième mois entier sans aide. La situation est d'autant plus désespérée que nous sommes au coeur de la 'saison de la faim' (...) la période qui précède les moissons", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Khartoum a rejeté une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu proposant le déploiement de casques bleus au Darfour.

En trois ans et demi d'affrontements, plusieurs dizaines de milliers de Darfouris ont été tués et 2,5 millions ont été contraints de partir de chez eux.

http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=27182&1807
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 13 Sep 2006, 14:48

Citation :
ARRÊTONS LES MASSACRES AU DARFOUR !

A PARIS, soyons au rendez-vous, Place de la Fontaine des Innocents
Métro Halles ou Chatelet. SAMEDI 16 SEPTEMBRE à partir de 15H00. DIMANCHE 17 SEPTEMBRE à partir de 11h.

ON BOUGE POUR LE DARFOUR !

Alors que le gouvernement de Khartoum :

- menace l' ONU
- concentre ses troupes au Nord Darfour
- s'apprête à lancer une offensive massive contre les rebelles qui n'ont pas signé les accord d'Abuja et de nouveux massacres contre les civils FUR, ethnie majoritaire au Darfour

l'Union Africaine doit quitter le Darfour le 30 septembre !

Nous devons arrêter le génocide !

Le collectif Urgence Darfour
appelle à la mobilisation des citoyens

les journées du 16 et 17 septembre 2006
pour exiger l’envoi sans délai de
casques bleus
pour protéger les populations civiles du Darfour.
Journée Mondiale Darfour
Global Day for Darfur

Dans le monde entier des milliers de personnes demanderont à leurs gouvernements de faire pression sur le gouvernement du Soudan pour
imposer la protection des populations du Darfour.

http://www.dayfordarfur.org

Le Collectif Urgence Darfour lancera à cette occasion une campagne nationale de grande ampleur en faisant signer des cartes postales adressées au Président de la République pour lui demander d'user de son influence auprès du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour l’envoi effectif et immédiat de casques bleus au Darfour.


En silence se déroule depuis 2003 des massacres de populations civiles à grande échelle.
300 000 personnes ont été massacrées par les milices Janjaweeds alliées au gouvernement du Soudan et 2,5 millions de personnes ont été déplacées.

"Plus jamais çà "?

OUI mais plus comme un slogan creux !

Le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme appelle tous ses amis à participer à l'action des 16/17 septembre organisée par le Collectif Urgence Darfour.

La pétition du Collectif URGENCE DARFOUR est en ligne sur
http://www.urgencedarfour.com/petition/ .

Il faut s'empreser de la signer.

Le nombre de signataires s'affiche automatiquement.

Vite, la liste doit devenir impressionnante !

http://www.resiliencetv.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=46
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 20 Sep 2006, 01:20

Citation :
Le Soudan toujours opposé à une force de l'ONU au Darfour


NEW YORK (AFP) - Le président soudanais Omar el-Béchir a réitéré mardi son opposition au déploiement d'une force de l'ONU au Darfour, mais s'est dit en faveur du maintien de l'actuelle force de l'Union africaine (UA) et même de son renforcement.

"Nous voulons bien que l'Union africaine reste au Darfour jusqu'à ce que la paix soit rétablie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à New York, où il participe au débat annuel de l'Assemblée générale de l'ONU.

Mais il n'a pas bougé d'un iota sur son opposition à une force venue d'autres régions que l'Afrique, malgré les fortes pressions internationales pour qu'il accepte le déploiement d'une force de l'ONU, déjà décidé par le Conseil de sécurité.

"Nous au Soudan, nous rejetons totalement la transformation de la force de l'UA en une force de l'ONU", a-t-il dit, à la veille d'un sommet du Conseil de paix et de sécurité de l'UA, auquel il doit participer.

M. Béchir devrait informer ce sommet que Khartoum accepterait la prorogation du mandat de la force de l'UA au-delà du 30 septembre, ce que la communauté internationale juge indispensable pour éviter un nouveau drame humanitaire dans cette province occidentale soudanaise, en proie à une guerre civile depuis 2003 qui a déjà fait au moins 200.000 morts.

Il a affirmé qu'un éventuel renforcement de la mission de l'UA devrait s'effectuer avec des troupes africaines, ajoutant: "Nous n'accepterons pas de forces africaines sous commandement de l'ONU".

Le président soudanais a cependant indiqué qu'il pourrait accepter que la force africaine ait des "conseillers" non africains.

Le Conseil de sécurité a approuvé le 31 août, dans sa résolution 1706, le déploiement d'une force onusienne au Darfour d'environ 17.000 hommes pour relayer la Mission de l'Union africaine au Soudan (Muas), forte d'environ 7.000 hommes mais mal équipée et sous-financée.

Mais le président soudanais Omar el-Béchir refuse catégoriquement ce scénario et propose de renforcer la présence militaire soudanaise au Darfour avec 10.500 hommes, ce que la communauté internationale rejette.

Mardi il a accusé les promoteurs de cette résolution d'avoir "des motifs cachés" et "d'essayer de démembrer le Soudan".

"Le Soudan est ciblé. Tous les pays de la région sont maintenant des cibles", a-t-il affirmé, estimant qu'"il existe un plan pour redessiner (la carte de) la région. Tous les pays de la région doivent être affaiblis pour protéger la sécurité d'Israël".

Le président américain George W. Bush a réclamé mardi de l'ONU qu'elle agisse si le gouvernement du Soudan n'accepte pas rapidement le déploiement de Casques bleus pour faire cesser ce qu'il a de nouveau qualifié de "génocide" au Darfour, dans son discours devant l'Assemblée générale.

http://fr.news.yahoo.com/19092006/202/le-soudan-toujours-oppose-une-force-de-l-onu-au.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Sam 23 Sep 2006, 00:21

Citation :
Réunion internationale sur le Darfour en marge de l'Assemblée générale de l'ONU

NEW YORK (AP) - Les Etats-Unis ont convoqué vendredi une réunion internationale d'urgence sur les moyens de renforcer la force de paix internationale au Darfour (ouest du Soudan), actuellement commandée par l'Union africaine, malgré les réticences de Khartoum.

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice devait présider dans l'après-midi cette réunion organisée en marge de la 61e Assemblée générale des Nations unies à New York.

Le but de la réunion est "de parler de la situation actuelle et de coordonner les efforts diplomatiques en vue d'envoyer une force des Nations unies" au Darfour, a expliqué le porte-parole du département d'Etat Sean McCormack.

L'Union africaine (UA) a annoncé mercredi que le mandat de sa force au Darfour -qui devait s'achever le 30 septembre- serait prorogé jusqu'à la fin de l'année, garantissant ainsi une présence internationale dans cette région théâtre d'une crise humanitaire qui a fait plus de 200.000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2003.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté le mois dernier une résolution prévoyant le renforcement de la mission à hauteur de 20.000 hommes, contre les 7.000 actuellement déployés dans la province soudanaise, et lui donnant de nouvelles prérogatives.

Mais le gouvernement soudanais refuse que l'ONU prenne le relais de l'UA sur le terrain. AP

http://fr.news.yahoo.com/22092006/5/reunion-internationale-sur-le-darfour-en-marge-de-l-assemblee.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mar 21 Nov 2006, 23:17

Citation :
Soudan/Darfour : les Etats-Unis ont un « plan B »

Selon Andrew Natsios, envoyé spécial du président Georges W. Bush pour le Darfour, Washington aurait un « plan B » au cas où un accord international sur l’envoi d’une force de paix au Darfour serait impossible d’ici au 1er janvier. M. Natsios n’a toutefois pas voulu aller plus loin et expliquer en quoi consisterait ce plan « B », soulignant que « Faire des menaces n'est pas sage ». Le Soudan, même s’il semble tergiverser depuis peu, n'a pas accepté la proposition de déploiement d'une force de 20.000 hommes sous mandat conjoint de l'ONU et de l'Union Africaine. Les massacres perpétrés par les milices Janjaweed soutenues par le régime islamiste d’Omar Bashir ont fait 200.000 morts et ont provoqué le déplacement de 2,5 millions de personnes au Darfour.

http://www.esisc.org/index.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mar 13 Mar 2007, 20:53

Citation :
Khartoum orchestre les exactions au Darfour

La mission spéciale du Conseil des droits de l'homme de l'ONU sur la situation au Darfour accuse le gouvernement soudanais d'avoir "lui-même orchestré et participé" aux "crimes de guerre et crimes contre l'humanité" dans la région.

Suite : http://www.rtl.be/page/rtlinfo/articles/international/209.aspx?articleid=71024
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 14 Mar 2007, 05:16

Et, comme d'habitude, le machin (l'ONU) va se bouger quand le génocide sera consommé...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 14 Mar 2007, 13:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Et, comme d'habitude, le machin (l'ONU) va se bouger quand le génocide sera consommé...

Le machin n'est jamais qu'un succédané de la SDN de navrante mémoire
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 21 Mar 2007, 20:33

Citation :
Urgence Darfour (paraît-il...)

Par LSA Oulahbib le 21/03/2007

Même Fabius est au courant de "l'urgence" donc, il l'a dit hier sur LCI, Bhl l'y a amené (en pleine campagne électorale française...), Bhl, nouveau grand reporter là-bas, et il explique bien : au Nord, le gouvernement islam(iste) du Soudan, contre, au Sud, de "mauvais" musulmans : ils sont laïcs et...noirs. D'où la dimension raciste de cette guerre puisque le gouvernement et ses guerriers violeurs et exterminateurs se considèrent "arabes", donc supérieurs (selon un hadith de Mahomet, écrit Paul Balta (1)), ce qui implique qu'après avoir exterminé deux millions de noirs chrétiens, ils éliminent les non conformes.


Soit des centaines de milliers, "seulement" pour l'instant il est vrai, et deux millions de réfugiés. Donc grâce à Bhl tout paraît plus clair : les méchants islamistes au Nord, les gentils musulmans au Sud. Ainsi, il dynamise une campagne de soutien qui avait tout de même peine à démarrer. Pour preuve, hier soir un meeting a rassemblé le tout-Paris jusqu'à Bayrou. Pourquoi un tel retard à l'allumage ? Parce qu'elle suscitait un malaise : comment se fait-il que la-religion-de-paix puisse faire tant d'exactions ? Les journalistes étaient à la peine et se rangeaient à l'idée marxisante habituelle : c'est principalement pour des raisons économiques : le pétrole. Le Nord voulait se débarrasser des populations du Sud et récupérer leurs terres. Pourtant cette explication ne collait pas avec les faits. Il ne s'agissait pas de cela. Puisqu'il suffisait de partager les richesses en tous les "soudanais" pour résoudre le problème.

Il s'agit, semble-t-il, de cette nécessité d'imposer la Charia partout, donc aussi dans le Sud, ce qui implique de briser ces populations qui vivent selon leur islam et préfèrent émigrer plutôt que d'obéir aux décrets venant du Nord. Donc l'explication que Bhl a réussi à imposer est celle-là et il est vrai qu'elle semble plus probante que l'autre, à un iota près cependant, et il est de taille :

Bhl dit qu'il s'agit, au Nord, de l'islam wahhabite, l'islam de Ben Laden, donc, dans sa bouche, du mauvais, du faux islam, tandis que dans le sud, ils vivraient cet islam "laïc" que Bhl a tenté de trouver en Afghanistan et aimerait bien en importer le modèle en Europe en général, en France en particulier.

Or, il semble bien que Bhl, (tout comme Bush et Blair d'ailleurs), se trompe lorsqu'il prétend avoir trouvé le vrai césame en séparant ainsi le bon grain de l'ivraie alors qu'en réalité l'islam de Ben Laden, l'islam des guerriers Janjawid est le vrai islam, celui de la conquête au 7ème siècle et qui a soumis dans le fer et le feu une partie de l'Afrique et de l'Asie. Blair d'ailleurs commence à s'en rendre compte puisque, s'agissant du Royaume Uni et en particulier de son administration scolaire il veut donner liberté aux directeurs d'école d'interdire le port du voile intégral. Une anecdote sur ce point est révélatrice : La BBC organise une sorte de forum aux Emirats, genre " alliance des civilisations" qui réunit divers courants de l'islam ; il y a quelques années, on voyait certaines jeunes filles avec tchador discuter tolérance et libre choix etc ; aujourd'hui, les mêmes arrivent totalement voilées tant et tant qu'il est même difficile de les entendre puisque la voix aussi est voilée (mais le micro arrange tout, comme dit Dark Vador...) et elles exigent d'être admises telles quelles etc...

Et elles ont raison ! le vrai islam en effet l'exige, puisqu'il s'agit moins de purification que d'imposition d'un ordre esthétique et moral puis enfin physique comme veulent l'instituer le gouvernement du Soudan avec la Charia. Et celui-ci, comme les divers adeptes de la juridiction islamique en Europe, ne semble pas flétrir l'islam mais bien l'épurer de ses scories modernes qui en retiennent encore le flux.

Ce qui implique ceci : c'est bien l'islam lui-même, dans sa lettre comme dans son esprit qui pose problème et tant que le débat critique ne se déplace pas aussi là, rien n'avancera et même empêchera précisément les dits modérés de dissocier la lettre de l'esprit.

Car, comment se fait-il que les principales organisations musulmanes françaises, anglaises, ne participent pas à cette "urgence Darfour " ? Il n'y a pas de présence "occidentale", pas l'ombre d'un G.I, que des musulmans et des humanitaires avec quelques soldats de l'Union africaine dépassés par les évènements. Alors ? Ne serait-il pas parce que le gouvernement soudanais, membre à part en tiers de la Ligue arabe, (et non suspendu par ses pairs du fait de ses dits exactions) peut le justifier en expliquant qu'il veut appliquer la loi islamique partout mais que des "rebelles" le refusent et que force doit rester à la loi ?...

Comment se fait-il que tous les gouvernements de la Ligue Arabe ne disent rien, y compris les plus " modérés" ? Comment se fait-il que la Conférence islamique mondiale ne dise rien non plus. Or, qui ne dit mot consent. N'y-a-t-il pas là la réponse à la question ?

On ne critique pas un Etat musulman qui veut appliquer la loi musulmane : CQFD. Il n'y a rien d'islamiste là dedans. Mais de retour aux sources, voilà pourquoi aucun Etat musulman ne bouge. Et ces Etats s'y connaissent en islam. Et le gouvernement chiraquien qui vient d'empêcher le Royaume Uni de proposer à l'Union Européenne une résolution contraignante vis-à-vis du Soudan, l'a bien compris lui aussi...

Voilà pourquoi, s'il faut saluer l'initiative de Bhl, (et signer la pétition qui vient d'être lancée) il est à craindre que celle-ci, s'arrête à mi-chemin. Et s'étiole. A moins qu'elle interpelle également toutes les organisations musulmanes et tous les Etats ayant l'islam comme loi fondamentale pour leur demander ce qu'ils pensent de la situation au Darfour. Leur réponse sera de la plus haute importance...


Notes

(1) Dès le début observe Balta , les « Arabes avaient fait la symbiose entre foi et ethnie, islam et arabité. Ils estimaient (et certains estiment encore) avoir la prééminence sur les autres musulmans. (Note 1 : Il est vrai que Bokhari cite ce hadith de Mahomet : «L’abaissement des Arabes est celui de l’islam»)», in L’islam, Marabout /Le Monde Éditions, 1995, p. 31 note 1)

http://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=2019
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Dim 10 Juin 2007, 12:23

Citation :
Pas de tribunal international

Le Soudan refuse de se soumettre à la communauté internationale qui réclame la comparution devant la Cour pénale internationale (CPI) d'un haut responsable et d'un chef des Janjaweeds pour crimes de guerre au Darfour.

Les autorités soudanaises accusent l’Occident de mener sciemment cette "campagne hostile" afin de les contraindre à accepter une force internationale au Darfour. L’un des accusés, Ali Kosheib, chef des milices arabes est, parait-il, incarcéré au Soudan.

L’autre accusé est Ahmed Haroun, secrétaire d’état à l’Intérieur et aux Affaires humanitaires. C'est du moins le titre dont l'affublent certaines agences de presse. On a peine à imaginer ce que peut être le travail d’un tel secrétariat d’Etat au Soudan.

Le procureur de la Cour Pénale Internationale, Luis Moreno-Ocampo, a bien tenté d’obtenir du Conseil de sécurité de l'ONU l'arrestation d'Ahmed Haroun et de Kosheib.

Mais le ministre de l'Intérieur, le vrai, Zoubeir Béchir Taha, s'est livré à une violente attaque contre M. Moreno-Ocampo, en déclarant à la presse que s'il était à la recherche de la justice, ce dernier aurait pu s'occuper des "auteurs de crimes de guerre à Guantanamo, en Irak, au Liban et en Palestine".

"Je dis à tout le monde que Haroun et Kosheib sont entre de bonnes mains et qu'ils ne seront nullement inquiétés", a-t-il ajouté après avoir dit que Kosheib était incarcéré.

Il faut donc en conclure qu’au Soudan, les prisons sont de véritables petits palais avec hôtesses et jacuzzis.

En ce moment, certains pays arabes ont bien du mal à accepter les règles de la communauté internationale et les tribunaux qui en sont issus (Hariri, Soudan).

C’est d’autant plus ironique que les victimes noires soudanaises des soudanais arabes avoisinent le million et que ceux qui refusent de le leur reprocher sont les mêmes qui assaillent ces mêmes organisations de plaintes et de récriminations contre le « génocide » palestinien pratique par Israël.

On souhaiterait tellement que les soudanais soient victimes d’un génocide à l’israélienne : la population palestinienne sous occupation israélienne a été multipliée par 4 en trente ans !

© Primo, 9 Juin 2007

http://www.primo-europe.org/selection.php?numdoc=Br-499298479
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Dim 10 Juin 2007, 12:30

Citation :
Darfour, Master of Horrors

Quittez le cinéma convaincu que le sang ne coule à pic que sur Grand Ecran, convaincu que l'hémoglobine Tarantinesque est bien la dernière qui puisse encore nous parler. Quel challenge de saisir que le Darfour puisse être le premier film d'horreur en temps réel, quel tour de force d'imaginer qu'on puisse encore agir sur le scénario. Pop-corn entre les cuisses, attrapez vos accoudoirs.

par Emmanuel Bojan

Je vous parle d'un pays où la barbarie terrasse l'innocence. Des terres de feu dévalées par des cavaliers primates et sanguinaires. Des djandjawids arabes qui exterminent leurs frères musulmans ou mécréants pour une peau à peine plus foncée que la leur. Des hordes de génocidaires qui fondent sur les paysans noirs sédentaires du Darfour, du Dar Sila (Tchad) ou du Nord-Est de la République Centrafricaine.

Je vous parle d'yeux crevés, de balles à bout portant sur des vieillards, de grenades dans la cour de l'école, de sabres aiguisés, de cases brûlées, de femmes constamment violées, de camps de réfugiés attaqués, de têtes de bétail volées, de champs saccagés, d'argent et de récoltes pillées. Je vous parle d'une haine née sur l'autel du mal, gangrenée par un tyran islamiste et accessoirement chef d'Etat.

Les ordures ordonnent, les sous-hommes exterminent

A écouter les tribus arabes ou les dignitaires soudanais, les djandjawids n'existent pas. Il y a même un sourire impossible à voiler pour évoquer l'imaginaire de ces cavaliers du diable. Pourtant les morts s'amoncèlent, et ces mercenaires sont plus qu'un fantasme lorsqu'ils investissent les villages bombardés par l'armée, fendent les jarres à coups de massue, brisent les bras à l'envi, lancent des torches dans les huttes, tranchent les gorges à la machette, torturent et exécutent, laissant parfois dans un élan de générosité quelques veuves et orphelins seuls à leur effroi. Il reste des cendres, des paysans sans champ, des enfants affamés, des hommes et des femmes qui, par dignité, fuient pour cultiver une terre plus lointaine, et les autres qui échouent dans un camp de misère.

Je vous parle d'exilés darfouris qui hurlent leur désespoir à la fenêtre de l'ambassade soudanaise à Londres, qu'on laisse retourner au pays se faire punir avec la complicité de vénérables hauts fonctionnaires, cameramen de fenêtre collaboratrice. Je vous parle de militaires français jouant aux assistantes sociales. Tout va bien, puisque l'épervier vous le dit. Je vous parle d'une parodie d'armée tchadienne débordée par les attaques impromptues de ces cavaliers impunis. Je vous parle d'une maigre force africaine, impayée, impuissante.

Dans le sud du Soudan, les Chrétiens savent le sort qu'on leur réserve après 2011, date de la sécession prévue. Voyez ce que nous sommes capables de faire au Darfour, pour vivre entre Arabes, leur glissent les sbires d'El-Béchir, sous l'½il de la communauté internationale, bienveillante et moralisatrice. Pas d'ingérence. Ne pas ajouter de chaos au chaos. Vive la souveraineté de chaque pays. Laissons tuer.

ONU complice de génocide

Je vous parle d'un peuple qu'on extermine, qu'on déplace, qu'on retranche provisoirement.
Je vous parle d'humanitaires attaqués. Je vous parle d'une ONU qui milite pour une paix qui se ferait d'elle-même. L'ONU régit notre monde parce qu'on en a fait un monde de lois. Le droit prime sur la logique, et la procédure sur l'humain. Préparons ensemble, mes amis pacifiques, une énième résolution conforme aux règles de droit international, pendant que le génocide se propage. Imaginez un instant que nous nous hâtions ou que nous froissions la susceptibilité de Khartoum et de la Ligue Arabe. Cet empressement amateur pourrait sauver des dizaines de milliers de vie. Quelle folie. La concertation et la négociation, avant toute chose.

Je vous parle d'une ONU qui a réélu début mai le Soudan à la tête de sa Commission des droits de l'homme. Messieurs, êtes-vous des hommes ? Trop sans doute.

Je vous parle d'une Russie folle de son autoritarisme, d'une Chine peuplée de dirigeants cyniques, toute nouvelle race de communistes capitalistes ayant sucé le sang le plus impur de ces deux idéologies. Deux poids lourds, deux vétos potentiels, deux terres de contrats juteux, deux amis à qui on ne parle pas des choses qui fâchent. Qui achète le pétrole soudanais, leur fournit des armes, s'oppose à toute intervention ? Tout s'achète en oligarchie, même le silence. La castration économique des pétrodollars vitaux n'est pas à l'ordre du jour.

Et quand bien même parviendrions-nous à raisonner leur bassesse. Intervenir ? Avec quels moyens ? Les budgets de la Défense sont en chute libre, les Etats-Unis sont occupés en Irak et en Afghanistan, la France et la Grande-Bretagne tiennent l'Otan à bout de bras, l'Europe de la Défense est une plaisanterie en vogue dans les réceptions cossues. Il est vrai que le monde n'est pas dangereux. Mieux vaudrait désarmer, en chantonnant un air fraternel naïf, pendant que les fous de Dieu s'arment chez les fossoyeurs de l'humanité. Où est l'Occident, où sont les droits de l'homme, où est l'exemple ?

Quand le monde ne sait plus définir le mal qui le ronge

On a laissé mourir le Rwanda, avec toute l'élégance éthique de la classe politique française. On a laissé pourrir la Bosnie, jusqu'à ce que les Américains, encore eux, ces horribles Yankees, décident que tout cela n'avait que trop duré. Milosevic, malgré tous ces soutiens si effrayants, fut terrassé en quelques jours. Chaque massacre que l'on autorise offre la possibilité aux ethnies éventrées, abandonnées, de se venger et devenir les bourreaux de demain.

Il y a toujours ces millions d'imbéciles qui défilent contre la guerre en Irak, l'impérialisme américain. Personne pour critiquer cette Chine sans morale qui exproprie, emprisonne et tue par armes interposées.
Il y a toujours ces millions d'imbéciles hurlant au fascisme devant les méthodes de notre président Nicolas Sarkozy. Personne pour combattre le fondamentalisme musulman destructeur. Il y aura tout au plus quelques centaines de personnes pour s'insurger d'un nettoyage ethnique quelque part en Afrique. Trop loin, trop noir, trop politiquement incorrect pour les moutons repentants que nous sommes devenus, anti-guerre au cerveau lavé et étriqué dont la mauvaise conscience resurgira un jour. L'homme ne sait plus percevoir le mal. Mieux, il aide à sa propagation.

Quel est le pire, tuer ou aider à tuer ? Le mieux est encore de donner la nausée et de s'offusquer d'avoir les mains sales, en cautionnant l'abominable. Bureaucrates onusiens, si vous nous entendez... on ne vous écoute plus.

Emmanuel Bojan

Plus d'infos :
Internet
www.urgencedarfour.fr
www.sauverledarfour.org
hrw.org/french/ (Human Rights Watch)
Librairie
Urgence Darfour, aux éditions Des idées et des hommes, avec la participation, notamment, d'André Glücksmann et Pierre Lellouche.

http://www.surlering.com/article.php/id/5186
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 20 Juin 2007, 14:45

Citation :
Darfour: Google met le génocide en ligne

Posté le Mercredi 20 juin 2007 par jc durbant

Et si les camps de la mort nazis avaient pu être vus par tout un chacun grâce aux images statellites ?

C’est l’initiative intéressante du Musée de l’Holocauste de Washington en association avec Google earth pour sensibiliser les internautes à la destruction systématique des villages et au massacre de la population (plus de 300 000 victimes depuis 2004) par les génocidaires soudanais (dans la plus grande indifférence, d’ailleurs, de leurs coreligionnaires musulmans), ainsi qu’au sort des réfugiés (plus de 2,5 millions) …

Google qui par ailleurs, on le sait, aide la dictature chinoise à réprimer contenus et internautes (laquelle soutient, pétrole oblige, le gouvernement génocidaire soudanais) et n’est pas sans poser des problèmes de sécurité aux gouvernements légitimes face notamment à la guerre contre le terrorisme …

Sans parler, pendant ce temps-là, de l’internement de familles entières qui continue dans le goulag nord-coréen …

http://extremecentre.org/2007/06/20/darfour-google-met-le-genocide-en-ligne/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mar 31 Juil 2007, 23:26

Citation :
Les Nations unies autorisent le déploiement d'une force ONU-UA au Darfour

NEW YORK (Nations unies) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a voté mardi à l'unanimité le déploiement d'une force conjointe ONU-Union africaine dans la province soudanaise du Darfour déchirée depuis 2003 par la guerre civile.

La résolution 1769 autorise le déploiement d'une force hybride ONU-UA, baptisée Unamid constituée d'environ 26.000 soldats et policiers.

Cette force est chargée de prendre le relais des 7.000 soldats de l'Union africaine actuellement sur place, mal équipés et sous-financés.

La résolution a été soutenue par la Grande-Bretagne, la Belgique, le Congo, la France, l'Italie, le Pérou et la Slovaquie.

Elle autorise la force ONU-UA de prendre "les mesures nécessaires" (signifiant l'usage de la force si elle s'impose) prévues au chapitre VII de la Charte de l'ONU pour protéger son personnel, assurer la sécurité et la liberté de circulation des travailleurs humanitaires, prévenir les attaques et les menaces contre les civils et soutenir la mise en oeuvre de l'accord de paix du Darfour.

Les rédacteurs de la résolution ont renoncé à invoquer le chapitre VII pour donner pouvoir à la force mixte d'enquêter sur la présence éventuelle d'armes au Darfour, ce qui serait une violation des résolutions de l'ONU.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué l'adoption de la résolution, en la qualifiant d'"historique et sans précédent", en s'adressant aux 15 membres du Conseil de sécurité.

"Vous envoyez un signal clair et fort de votre engagement à améliorer la vie des gens de la région et à tourner cette page tragique de l'Histoire du Soudan", leur a-t-il dit.

L'ambassadeur du Soudan à l'ONU a indiqué devant la presse que bien que tous les aspects de la résolution ne lui donnaient pas satisfaction, il pourrait cependant "s'en accommoder".

Il faut maintenant porter tous les efforts sur les moyens d'"assurer un règlement politique" entre le gouvernement de Khartoum et tous les groupes rebelles du Darfour, a dit pour sa part l'ambassadeur de Grande-Bretagne, Emyr Jones Parry.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient au départ préconisé une ligne très ferme contre le Soudan, et le projet de résolution rédigé par les Britanniques le mois dernier évoquait sans donner de détails la possibilité de "prendre des mesures" contre les parties soudanaises qui ne respecteraient pas leurs engagements ou ne coopéreraient pas pleinement.

Mais il est vite apparu nécessaire d'adoucir le texte pour obtenir le soutien de certains membres africains du Conseil ainsi que de la Chine, allié et partenaire énergétique de Khartoum.

Ainsi, le 24 juillet, la France et la Grande-Bretagne, soutenus par les Etats-Unis, ont retiré les menaces de sanction du projet de résolution.

Mais peu de temps après l'adoption du texte mardi, l'ambassadeur américain à l'ONU, Zalmay Khalilzad, a prévenu que le Soudan s'exposerait à des sanctions "unilatérales et multilatérales" en cas de non respect de la résolution.

La guerre civile au Darfour a fait environ 200.000 morts et 2,1 millions de déplacés, selon l'ONU, des chiffres contestés par Khartoum.

(©AFP / 31 juillet 2007 23h02)

http://www.romandie.com/infos/news/070731210208.wm0fi3mo.asp
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Mer 01 Aoû 2007, 07:03

Après 200 000 morts ! Merci !

Espérons qu'ils ne devront pas téléphoner à l'ONU pour se servir de leurs armes contre les génocidaires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Génocide en cours au Darfour   Dim 05 Aoû 2007, 12:59

Citation :
Réfugiés du Darfour: Egyptiens Assassins!

Submitted by Ram Zenit on Fri, 2007-08-03 04:33. Cynismes
Qui en parle?

Qui en France sait que tous les jours une centaine de réfugiés soudanais du Darfour infiltrent la frontière égypto israélienne?


Les réfugiés du Darfour fuient le Soudan et cet immense territoire poursuivis, menacés par les bandes arabes de nettoyage ethnique.

Mais l'Egypte ne leur offre aucun refuge, aucune aide: au contraire, elle participe activement à la tuerie!


Hier un reportage des chaînes TV israéliennes a montré les images –dures – d'un incident à la frontière sud du pays: Deux réfugiés ont essayé de s'infiltrer, les soldats égyptiens les ont ciblés dans des tirs au Kalatchnikov. Blessés, l'un d'eux s'est écroulé, le deuxième a réussi à atteindre la barrière barbelée qui signale la frontière. Les soldats israéliens l'ont aidé à passer en territoire israélien alors que les soldats égyptiens le tiraient de force vers l'Egypte. En fin de compte les soldats égyptiens ont menacé de faire feu sur les soldats de Tzahal, qui ont dû renoncer!

Ensuite les soldats égyptiens se sont acharnés sur leur deux victimes blessées et les ont battues à mort!

Qui en France sait qu'Israël a mis en place un camp pour accueillir les réfugiés du Darfour, Africains musulmans, poursuivies par des bandes arabes, musulmanes, pour le compte du régime islamique de Khartoum et qui ne peuvent s'installer en Egypte, pays lui aussi musulman?
http://politiquearabedelafrance.net/node/699
Revenir en haut Aller en bas
 
Génocide en cours au Darfour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Génocide en cours au Darfour
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: