DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Gilles de Québec



Messages : 245
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 03:10

saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Je vais être davantage rabat joie, existe-t-il aujourd'hui l'acte de contrition? J'ai péché, en PENSÉE, en acte, par omission''... siffler

En effet, l'avatar de Gilles n'est pas pour le porter à la méditation...
Fuyez les occasions prochaines de péché!
pukel
Je viens de changer mon avatar... Il est plus convenable ; l'Amour vrai de Jésus ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 03:23

Gilles de Québec a écrit:
saint Zibou a écrit:
ysov a écrit:
Je vais être davantage rabat joie, existe-t-il aujourd'hui l'acte de contrition? J'ai péché, en PENSÉE, en acte, par omission''... siffler

En effet, l'avatar de Gilles n'est pas pour le porter à la méditation...
Fuyez les occasions prochaines de péché!
pukel
Je viens de changer mon avatar... Il est plus convenable ; l'Amour vrai de Jésus ! thumleft

L'amour divin, c'est l'agapè, bien au-dessus de l'amour charnel. C'est l'amour de Celui qui nous a aimés au point de donner sa vie. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec



Messages : 245
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 03:32

Chrysostome a écrit:
Citation :
L'amour divin, c'est l'agapè, bien au-dessus de l'amour charnel. C'est l'amour de Celui qui nous a aimés au point de donner sa vie. I love you
Absolument cher Chrysostome ! thumleft

Si j'avais rencontré Jésus lorsqu'Il marchait sur cette Terre, je n'aurais même pas eu besoin de Lui demander me "guérir"... Seul Son Amour aurait rempli mon âme pour l'éternité ! cheers

Mais je n'ai pas encore eu ce bonheur de "ressentir" Sa présence, malgré que je lui ai remis ma vie. Qui sait, peut-être un jour ? Very Happy

P.S. : As-tu lu mon commentaire sur mon fil de présentation au sujet des "Petits Frères" de Charlevoix ?  Je t'ai proposé quelque chose. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 04:20

saint Zibou a écrit:
Combien de fois faudra-t-il répéter l'ÉVIDENCE? Les menstrues indiquent que le vagin appelle le sperme, le sperme n'a d'autre fonction que de féconder l'ovule. De sorte que, toute activité sexuelle, ou tout plaisir vénérien non ordonné, volontairement, à la procréation sont contre-nature.

Bonsoir Zibou,

c'est une façon très technique de voir l'amour humain !

si on dépasse l'attrait charnel dans l'Amour ce n'est pas avec une information comme celle ci me semble-t-il, mais parce que on réussit a entrer dans la dimension Spirituelle en suivant Jésus !

et puis une parole de Jésus laisse aussi entendre que " ce qui est chair est chair ce qui Est Esprit Est Esprit !" pour se retrouver en haut de l'escalier (ou l’Échelle de Jacob) il faut monter marche par marche , Jess dit " désormais J'attirerais tous les hommes (humains) a Moi !" ce qui nous fait entrer en abstinence c'est ce désir du Christ non pas la logique biologique qui n'est que ce qu'elle est une mécanique de perpétuation de l’espèce, mais aussi pour l'humain aussi une façon de s'aimer de s'attirer l'un à l'autre !!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 05:07

Gilles de Québec a écrit:
ysov a écrit:
Ce que je veux souligner est que l'homme en moyenne est esclave de son zizi.
En ce qui me concerne non, car je ne pratique la masturbation que très occasionnellement. siffler  Car cette privation de sensations est à ce point souffrante (même avec la prière), au point de devenir fou... Il faut bien un échappatoire !

De plus, je ne pense jamais à des gens que je connais ; je m'imagine même un ami fictif ! Pouffer de rire

Bonjour Gilles ,

tu sais se corriger n'est pas facile , mais on peut commencer par corriger des choses simples , par exemple prendre Jésus au sérieux , donc lire les évangiles , comprendre que l'orsqu'IL dit de ne pas laisser entrer en notre cœur certaines pensés ou désirs, ce n'est pas parce qu'IL Est le Chef et qu'il faut claquer des bottes en disant " Yawoll!" mais aprce que IL nous dit ce qui va nous aider a grandir !

tu répond a Ysov en souriant comme ci ce n'était pas sérieux , mais si le Seigneur nous dit de veiller sur notre cœur c'est donc que c'ets très sérieux ! alors commence par éviter de banaliser cela , car en plus tu n’édifie personne ainsi !

il faut déjà prendre Jésus au sérieux et vouloir l'Aimer et l'Aimer c'est aussi voir a cesser de nous faire du tord a nous-même parce que Lui il en souffre de nous voir vivre dans certaines situations !
donc il faut commencer par corriger ce qui est simple et qui nous aide a entendre Jésus avec attention !! que l'on chute c'est malheureusement pas impossible mais qu'on en rigole ça il faut cesser , sinon en quoi on évolue ?

ton soucis d'homosexualité ta solitude , tout cela c'est de l'attachement a sois même , certains diront " oui mais c'est naturel !" hé bien alors attachons nous au Christ on ne sera plus seul et on vivra d'un autre Amour qui fera mourir le veille amour dépassé !
mais il faut prendre Jésus au sérieux , nos péchés ce n'est pas de la rigolade ,
1°) Jésus a payé de sa Vie pour nous arracher aux conséquence du péché = la mort
2°) le péché nous tiens éloigné du Seigneur et ruine notre âme !
3°) a force de concilier avec le péché on en devient le serviteur et a la fin il ne sera pas simple d'accepter d'entrer au Royaume si en étant complice on est devenu obstiné !

il faut vraiment prendre du temps et prier parler a Jesus de tous son coeur en cherchant a corriger notre cœur le temps qu'on Lui parle c'est à dire ne pas trainer sur nos soucis trop à la dérive (Il les connait très bien trop bien) donc orienté notre attention sur la Vérité du Seigneur , ainsi en revenant de la prière on est (changé) réorienté vers Dieu et non vers nous même et le monde !!
ensuite lorsque l'on fait des choix travailler à faire ce qui est le plus conforme au Christ et cela seul l'Amour peut le faire, tant dans nos propos que nos pensés que nos regards que le fond des intentions , il faut permettre a l'Esprit Saint de nous éclairer et corriger !
on est pas seul Jésus est avec nous chaque jour alors ne nous séparons pas de Lui pour assouvir ce que la chair désir car elle ne mène a rien sinon la mort alors que Jésus nous mènera de plus en plus a La Vie et Liberté des enfants de Dieu !!

il faut L'Aimer mais aussi se laisser Aimer et corriger là où on ne s'y attend pas ! là où on ne voyait qu'un fait banal voir normal et où l'Esprit nous fait Connaitre sa Tristesse car Il espère en nous !! ensuite quand tu comprend que tu es aimé ainsi tu as une force plsu grande pour tenir ferme ! :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 06:36

ysov a écrit:
La fellation n'est pas une déviance, c'est une technique de plaisir garanti sans conséquence, contrairement à la sodomie.

Sans conséquences ?

Papillomavirus, augmentation des cancers de la bouche et de la gorge.

Vous trouverez ici la liste de 65800 réponses qui en parlent :
Spoiler:
 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 06:53

ysov a écrit:
La fellation n'est pas une déviance, c'est une technique de plaisir garanti sans conséquence, contrairement à la sodomie.
je ne vais pas intervenir sur les conséquences biologiques de la fellation, mais sur sa valeur morale.
Si la fellation est juste une forme de caresse pour exciter l'homme pour lui permettre de "bander" afin qu'il pose un acte sexuel ordonné, alors elle est moralement bien. Mais si on l'utilise comme un acte sexuel à par entière pour rechercher de la jouissance, alors c'est un acte contre nature au même titre que la sodomie!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 07:07

Gilles de Québec a écrit:
Mais dites-moi chers amis... Un homosexuel (abstinent) comme je le suis, peut-il partager entre hommes l'affection ou la tendresse ?   scratch   Je ne parle pas ici de "Hard sex" ou de débauches à l'emporte-pièce, mais seulement de caresses ou de baisers limités avec un seul homme.

c'est tout acte d'union à caractère sexuel qui est un péché! que cet acte soit soft ou hard! Jésus a dit que si on désir seulement on a déjà commis le péché.
Un acte d'union à caractère sexuel n'est pas simplement le coït. C'est tout acte d'union de corps qu'une personne "normale" ne ferait jamais avec son père, sa mère, son frère, sa sœur ou son enfant. Je dis bien personne "normale" car on en trouve de tout surtout dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 07:38

Gilles de Québec a écrit:

En ce qui me concerne non, car je ne pratique la masturbation que très occasionnellement. siffler  Car cette privation de sensations est à ce point souffrante (même avec la prière), au point de devenir fou...
C'est là le noeud du problème ou bien le noeud de la vie en Christ: le chrétien est Heureux de souffrir quelque chose à cause de Jésus. Il est Heureux de se priver de quelque chose qui le rend "heureux" à cause de Jésus, parce-qu'il aime Jésus, parce-que Jésus mérite d'être aimer à ce point car lui même c'est privé des biens beaucoup plus grands pour nous aimer. Et lui il est notre Dieu, notre Roi, notre Père , notre Bien suprême, il n'a pas besoin de nous, mais il a fait des privations au delà de l'extrême pour nous aimer. Pensons à cet amour et ayons plutôt honte de ne pas vouloir ou pouvoir nous priver pour Lui des petits plaisirs brefs, inutiles, et dégoûtants. Et surtout il nous dit qu'en nous privant pour Lui on a la garanti qu'on sera heureux aux centuples dès ici bas et heureux à l'infini dans l'éternité.
Donc si on ne peut pas encore l'aimer gratuitement croyons au moins que ce qu'il dit est vrai, à savoir qu'en renonçant aux joies passagères pour Lui on va trouver le vrai bonheur sur cette terre et dans l'éternité, et que en se livrant aux joies désordonnées on va connaitre des souffrances extrêmes en Enfer ou au Purgatoire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 08:23

"Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive."
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 09:21

C'est exact. Et pensons aussi à certain martyr Chrétien qui ont acceptés des souffrances indescriptibles pour Jésus. Pensons à tous ceux qui connaissent des souffrances hors du commun, et bien que n'étant pas chrétiens les supportent courageusement. Et rougissons  d'être incapable ou de ne pas vouloir nous priver des plaisirs passagers de la chair alors qu'on a le support de la parole du Christ, de ses sacrements, de l'intercession de la Vierge Marie et des saints!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 13:34

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:
La fellation n'est pas une déviance, c'est une technique de plaisir garanti sans conséquence, contrairement à la sodomie.

Sans conséquences ?

Papillomavirus, augmentation des cancers de la bouche et de la gorge.

Vous trouverez ici la liste de 65800 réponses qui en parlent :
Spoiler:
 

L'acte en soi n'est pas une déviance et la conséquence que vous soulignez n'est pas du tout systématique elle peut y être
si le couple ou un des deux du couple a une vie sexuelle désordonnée, comme avoir plusieurs partenaires, sans protection, etc. C'est exactement la même chose qu'une fille atteinte du cancer de l'utérus à cause de ces papillomes.

La sodomie par contre aura au moins une conséquence SYSTÉMATIQUE pour tous, les problèmes d'incontinences.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 13:39

monge a écrit:
ysov a écrit:
La fellation n'est pas une déviance, c'est une technique de plaisir garanti sans conséquence, contrairement à la sodomie.
je ne vais pas intervenir sur les conséquences biologiques de la fellation, mais sur sa valeur morale.
Si la fellation est juste une forme de caresse pour exciter l'homme pour lui permettre de "bander" afin qu'il pose un acte sexuel ordonné, alors elle est moralement bien. Mais si on l'utilise comme un acte sexuel à par entière pour rechercher de la jouissance, alors c'est un acte contre nature au même titre que la sodomie!

Encore une fois, la fellation et le cunnilingus sont des moyens normaux faisant partie du contexte amoureux dans le cadre
de l'expression charnelle de cet amour. Ne confondez pas égoïsme et acte contre-nature.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 14:41

un acte sexuel est contre-nature quand il n'est pas naturellement ordonné à l'ouverture de la vie. C'est pour cette raison que l'usage des préservatifs ou même l'usage de la pilule sont intrinsèquement mauvais et considérés comme contre-nature.
Par contre le respect du cycle de menstruation n'est pas contre-nature car on respecte l'ordre naturel de la procréation dans ce cas.
je donne ici l'enseignement officiel de l'Eglise que je trouve d'ailleurs assez cohérent et logique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 14:46

monge a écrit:
un acte sexuel est contre-nature quand il n'est pas naturellement ordonné à l'ouverture de la vie. C'est pour cette raison que l'usage des préservatifs ou même l'usage de la pilule sont intrinsèquement mauvais et considérés comme contre-nature.
Par contre le respect du cycle de menstruation n'est pas contre-nature car on respecte l'ordre naturel de la procréation dans ce cas.
je donne ici l'enseignement officiel de l'Eglise que je trouve d'ailleurs assez cohérent et logique.

Monge, vous oubliez une des dimensions intrinsèque de l'acte sexuel. Votre message est donc contre-nature.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 14:57

Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave! c'est pour cela que le respect du cycle de menstruation est le seul moyen de régulation de naissance (avec la continence bien entendu) reconnu par l'Eglise.
Dire qu'une finalité juste de l'acte sexuel dans la perspective du salut est l'expression de l'amour des époux en dehors de toute ouverture naturelle à la vie est un mensonge clair et limpide. C'est derrière l'ouverture naturelle à la vie que s' exprime justement l'amour des époux sinon on a juste une recherche égoïste de la jouissance entre deux personnes , et c'est un abus grossier d'appeler cela "amour"
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 15:06

"Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave!"  

si vous pouviez trouver la référence de ces propos, svp, moi, je ne l'ai pas trouvé .... et dans ce cas, les couples stériles , ils vont en enfer ?

2360 La sexualité est ordonnée à l’amour conjugal de l’homme et de la femme. Dans le mariage l’intimité corporelle des époux devient un signe et un gage de communion spirituelle. Entre les baptisés, les liens du mariage sont sanctifiés par le sacrement.


2362 " Les actes qui réalisent l’union intime et chaste des époux sont des actes honnêtes et dignes. Vécue d’une manière vraiment humaine, ils signifient et favorisent le don réciproque par lequel les époux s’enrichissent tous les deux dans la joie et la reconnaissance " (GS 49, § 2). La sexualité est source de joie et de plaisir :

Le Créateur lui-même (...) a établi que dans cette fonction [de génération] les époux éprouvent un plaisir et une satisfaction du corps et de l’esprit. Donc, les époux ne font rien de mal en recherchant ce plaisir et en en jouissant. Ils acceptent ce que le Créateur leur a destiné. Néanmoins, les époux doivent savoir se maintenir dans les limites d’une juste modération (Pie XII, discours 29 octobre 1951).

2363 Par l’union des époux se réalise la double fin du mariage : le bien des époux eux-mêmes et la transmission de la vie. On ne peut séparer ces deux significations ou valeurs du mariage sans altérer la vie spirituelle du couple ni compromettre les biens du mariage et l’avenir de la famille.


Dernière édition par k11 le Sam 19 Nov 2016, 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 15:19

monge a écrit:
Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave! c'est pour cela que le respect du cycle de menstruation est le seul moyen de régulation de naissance (avec la continence bien entendu) reconnu par l'Eglise.
Dire qu'une finalité juste de l'acte sexuel dans la perspective du salut est l'expression de l'amour des époux en dehors de toute ouverture naturelle à la vie est un mensonge clair et limpide. C'est derrière l'ouverture naturelle à la vie que s' exprime justement l'amour des époux sinon on a juste une recherche égoïste de la jouissance entre deux personnes , et c'est un abus grossier d'appeler cela "amour"

Tout ça c'est contre nature et c'est à cause des arriérés comme vous, du temps qu'ils étaient légions que depuis le babyboom,
le rejet ainsi que les excès de relâchements ont eu lieux!

La contraception ne doit plus être considérée comme péché et contre nature. Le contrôle des naissances ne constitue pas
un problème, mais le refus systématique perpétuel de procréer, c'est en cela que réside l'absence d'ouverture à la vie.

Vous aurez des croûtes à manger pour évoluer, mais heureusement que des arriérés comme vous, il y en a de moins en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 15:29

monge a écrit:
Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave! c'est pour cela que le respect du cycle de menstruation est le seul moyen de régulation de naissance (avec la continence bien entendu) reconnu par l'Eglise.
Dire qu'une finalité juste de l'acte sexuel dans la perspective du salut est l'expression de l'amour des époux en dehors de toute ouverture naturelle à la vie est un mensonge clair et limpide. C'est derrière l'ouverture naturelle à la vie que s' exprime justement l'amour des époux sinon on a juste une recherche égoïste de la jouissance entre deux personnes , et c'est un abus grossier d'appeler cela "amour"

Ce sont les poules, les chiens, les talibans et les cerfs dont l'acte sexuel est ordonné à la reproductions seule.

Devinez quelle est l'autre finalité qui, outre l'ouverture à la vie, fait de l'acte sexuel humain une spécificité.


Cherchez. Vous allez voir. Vous n'êtes pas loin de passer du statut de singe à celui d'homme. :beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 16:34

Théodéric a écrit:
saint Zibou a écrit:
Combien de fois faudra-t-il répéter l'ÉVIDENCE? Les menstrues indiquent que le vagin appelle le sperme, le sperme n'a d'autre fonction que de féconder l'ovule. De sorte que, toute activité sexuelle, ou tout plaisir vénérien non ordonné, volontairement, à la procréation sont contre-nature.

Bonsoir Zibou,

c'est une façon très technique de voir l'amour humain !

si on dépasse l'attrait charnel dans l'Amour ce n'est pas avec une information comme celle ci me semble-t-il, mais parce que on réussit a entrer dans la dimension Spirituelle en suivant Jésus !

et puis une parole de Jésus laisse aussi entendre que " ce qui est chair est chair ce qui Est Esprit Est Esprit !" pour se retrouver en haut de l'escalier (ou l’Échelle de Jacob) il faut monter marche par marche , Jess dit " désormais J'attirerais tous les hommes (humains) a Moi !" ce qui nous fait entrer en abstinence c'est ce désir du Christ non pas la logique biologique qui n'est que ce qu'elle est une mécanique de perpétuation de l’espèce, mais aussi pour l'humain aussi une façon de s'aimer de s'attirer l'un à l'autre !!

Je n'ai jamais dis que l'acte sexuel ne se résumait QU'à la mécanique vitale. Cependant, il ne doit pas la supprimer!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:25

Arnaud Dumouch a écrit:
monge a écrit:
Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave! c'est pour cela que le respect du cycle de menstruation est le seul moyen de régulation de naissance (avec la continence bien entendu) reconnu par l'Eglise.
Dire qu'une finalité juste de l'acte sexuel dans la perspective du salut est l'expression de l'amour des époux en dehors de toute ouverture naturelle à la vie est un mensonge clair et limpide. C'est derrière l'ouverture naturelle à la vie que s' exprime justement l'amour des époux sinon on a juste une recherche égoïste de la jouissance entre deux personnes , et c'est un abus grossier d'appeler cela "amour"

Ce sont les poules, les chiens, les talibans et les cerfs dont l'acte sexuel est ordonné à la reproductions seule.

Devinez quelle est l'autre finalité qui, outre l'ouverture à la vie, fait de l'acte sexuel humain une spécificité.


Cherchez. Vous allez voir. Vous n'êtes pas loin de passer du statut de singe à celui d'homme. :beret:

je l'ai déjà souligné les animaux font l'acte sexuel par instinct et non parce-qu'ils recherchent un bébé! quand ils s'accouplent ils ne savent pas que cela va donner un bébé ils veulent simplement satisfaire leur instinct.
Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors plus à ces animaux! car le désir charnel et les passions sont l'équivalent de l'instinct chez l'animal. Et quand les humains qui s'accouplent ainsi voient par la suite un bébé venir ils disent que c'est venu "par accident." ceux qui sont plus pernicieux utilisent les moyens artificiels pour interrompre un processus naturel voulu par Dieu qui aurait débouché à la vie! il ne sont pas alors différent dans leur logique de ceux qui avortent. Ceux là commettent un péché contre nature. Et toujours ces hommes pernicieux appellent cette concupiscence désordonnée l'amour! oh quel mépris!
Par contre lorsque l'homme pose un acte sexuel parce-qu'il recherche l'enfant il se place au dessus de l'animal, car il pose un acte réfléchi et en regardant l'avenir, et l'homme  est le seul animal qui peut se projeter dans l'avenir et qui peut poser des actes réfléchis!

Et je me dis que Dieu a permis que le problème de l'homosexualité se pose pour confondre justement ceux là qui confondent la concupiscence désordonnée à l'amour. Ils interdisent, ne donnent aucun cadre aux homo pour qu'ils"s'aiment", sous prétexte que leur acte est contre-nature, mais eux même ne trouvent rien qui soit contre nature quand ils font la sodomie, la fellation, ou quand ils utilisent les présos ou la pilule.
Ils demandent aux homos de se contrôler et de s'abstenir toute leur vie, mais eux par contre quand on leur demande simplement de s'abstenir pendant les périodes  fécondes s'ils ne veulent pas d'enfant, trouvent qu'ils peuvent quand même violer la loi de la procréation de Dieu par l'usage des contraceptifs artificiels sous le fallacieux prétexte de "l'amour"


Dernière édition par monge le Sam 19 Nov 2016, 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:35

Décidément Monge, vous êtes un taliban. Vous traitez votre femme comme une matrice. Vous n'avez pas encore trouvé la finalité conjointe... Ca tient en un mot pourtant !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:42

je vous ai déjà répondu, il n'y a rien de taliban: à poser un acte réfléchi ah oui c'est l'acte sexuel qui respecte l'ordre naturel de la procréation qui est réfléchi et qui respecte le corps de la femme. je vous ai montré votre mesquinerie à appeler la concupiscence désordonnée l'amour!
l'union ET la procréation ne doivent pas être séparées dans l'acte sexuel. L'usage des contraceptifs sépare ce lien, et tout acte sexuel fait dans ce cadre n'est plus de l'amour, car opposée à la loi d'amour de Dieu.
Obstinez vous à boucher votre entendement pour nier ce qui est logique
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:42

Plus nous répondons aux plaisirs personnels et plus nous nous éloignons de Dieu.
L'ego ne permet pas d’accueillir Dieu, celui ci doit mourir pour que notre corps devienne le prolongement de Dieu.



Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:44

k11 a écrit:
"Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave!"  

si vous pouviez trouver la référence de ces propos, svp, moi, je ne l'ai pas trouvé .... et dans ce cas, les couples stériles , ils vont en enfer ?
la stérilité est naturelle, ce n'est pas un acte artificiel posé par l'homme pour s'opposer à la loi de procréation voulue par Dieu. Concernant les références vous pouvez lire l'encyclique de paul 6 sur la régulation de naissance. Humanae vitae

Citation :

2360 La sexualité est ordonnée à l’amour conjugal de l’homme et de la femme. Dans le mariage l’intimité corporelle des époux devient un signe et un gage de communion spirituelle. Entre les baptisés, les liens du mariage sont sanctifiés par le sacrement.


2362 " Les actes qui réalisent l’union intime et chaste des époux sont des actes honnêtes et dignes. Vécue d’une manière vraiment humaine, ils signifient et favorisent le don réciproque par lequel les époux s’enrichissent tous les deux dans la joie et la reconnaissance " (GS 49, § 2). La sexualité est source de joie et de plaisir :

Le Créateur lui-même (...) a établi que dans cette fonction [de génération] les époux éprouvent un plaisir et une satisfaction du corps et de l’esprit. Donc, les époux ne font rien de mal en recherchant ce plaisir et en en jouissant. Ils acceptent ce que le Créateur leur a destiné. Néanmoins, les époux doivent savoir se maintenir dans les limites d’une juste modération (Pie XII, discours 29 octobre 1951).

2363 Par l’union des époux se réalise la double fin du mariage : le bien des époux eux-mêmes et la transmission de la vie. On ne peut séparer ces deux significations ou valeurs du mariage sans altérer la vie spirituelle du couple ni compromettre les biens du mariage et l’avenir de la famille.

l'union et la transmission de la vie sont liées. L'Eglise dit que même si les époux posent l'acte sexuel pour rechercher le plaisir, ils doivent le faire dans un cadre qui  respecte l'ordre naturel de la procréation, ce qui exclu l'usage des contraceptifs artificiels, la sodomie, la fellation


Dernière édition par monge le Sam 19 Nov 2016, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:45

Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:55

dims a écrit:
Plus nous répondons aux plaisirs personnels et plus nous nous éloignons de Dieu.
L'ego ne permet pas d’accueillir Dieu, celui ci doit mourir pour que notre corps devienne le prolongement de Dieu.  

C'est une question d'équilibre. Renier dans une certaine mesure son passage terrestre au nom de la volonté de s'unir à Dieu,
au détriment de cet étape terrestre, bafoue finalement la création de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 21:56

ysov a écrit:
Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler

il n' y a rien d'artificiel dans la méthode du calendrier si je ne m'abuse. Suivre les lois naturelles pour réguler les naissance c'est respecter l'ordre naturel de la procréation voulu par Dieu, car c'est Dieu qui a voulu que à certain moment on ne puisse pas concevoir si on s'accouple
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:00

monge a écrit:
k11 a écrit:
"Tout acte sexuel qui n'est pas naturellement ordonné à la procréation est un péché grave!"  

si vous pouviez trouver la référence de ces propos, svp, moi, je ne l'ai pas trouvé .... et dans ce cas, les couples stériles , ils vont en enfer ?
la stérilité est naturelle,(pas que.... suite a une maladie ou une prise de médicament; un accident etc etc ...
et: ne pas oublier que : avoir Un Enfant c'est UN DON de Dieu)
ce n'est pas un acte artificiel posé par l'homme pour s'opposer à la loi de procréation voulue par Dieu. Concernant les références vous pouvez lire l'encyclique de paul 6 sur la régulation de naissance. Humanae vitae

Citation :

2360 La sexualité est ordonnée à l’amour conjugal de l’homme et de la femme. Dans le mariage l’intimité corporelle des époux devient un signe et un gage de communion spirituelle. Entre les baptisés, les liens du mariage sont sanctifiés par le sacrement.


2362 " Les actes qui réalisent l’union intime et chaste des époux sont des actes honnêtes et dignes. Vécue d’une manière vraiment humaine, ils signifient et favorisent le don réciproque par lequel les époux s’enrichissent tous les deux dans la joie et la reconnaissance " (GS 49, § 2). La sexualité est source de joie et de plaisir :

Le Créateur lui-même (...) a établi que dans cette fonction [de génération] les époux éprouvent un plaisir et une satisfaction du corps et de l’esprit. Donc, les époux ne font rien de mal en recherchant ce plaisir et en en jouissant. Ils acceptent ce que le Créateur leur a destiné. Néanmoins, les époux doivent savoir se maintenir dans les limites d’une juste modération (Pie XII, discours 29 octobre 1951).

2363 Par l’union des époux se réalise la double fin du mariage : le bien des époux eux-mêmes et la transmission de la vie. On ne peut séparer ces deux significations ou valeurs du mariage sans altérer la vie spirituelle du couple ni compromettre les biens du mariage et l’avenir de la famille.

l'union et la transmission de la vie sont liées. L'Eglise dit que même si les époux posent l'acte sexuel pour rechercher le plaisir, ils doivent le faire dans un cadre qui  respecte l'ordre naturel de la procréation, ce qui exclu l'usage des contraceptifs artificiels, la sodomie, la fellation

je parle pas de cela , mais de citer ... ou cela est "un péché grave" qui mène en enfer, si on partage un moment charnel juste par plaisir avec son épouse.... ou époux....


Dernière édition par k11 le Sam 19 Nov 2016, 22:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:03

ysov a écrit:
dims a écrit:
Plus nous répondons aux plaisirs personnels et plus nous nous éloignons de Dieu.
L'ego ne permet pas d’accueillir Dieu, celui ci doit mourir pour que notre corps devienne le prolongement de Dieu.  

C'est une question d'équilibre. Renier dans une certaine mesure son passage terrestre au nom de la volonté de s'unir à Dieu,
au détriment de cet étape terrestre, bafoue finalement la création de Dieu.


L'ego est ce qui nous sépare de Dieu ( le péché originel ). Plus nous cherchons à contenter cet ego et plus nous sommes loin de lui. Nous devons vivre dans la recherche de Dieu et non pour le plaisir personnel. Il faut simplement contenter nos besoins vitaux et ne pas cultiver ce qui est facultatif.
Dans cette étape terrestre nous pouvons soit nous rapprocher de lui en acceptant de mourir à nous même.
Ou soit nous éloigner de lui en cultivant les plaisirs éphémères de l'ego.

L'étape terrestre ne sert pas à jouir du péché mais à s'ouvrir à Dieu. Rien n'est bafoué si nous acceptons nous aussi de porter notre croix. C'est ce que Dieu veut de vous dans ce monde, votre capacité a vous abstenir du péché témoigne de votre capacité à vous abandonnez à lui c'est à cela que sert ce monde.


Dernière édition par dims le Sam 19 Nov 2016, 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:04

monge a écrit:
ysov a écrit:
Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler

il n' y a rien d'artificiel dans la méthode du calendrier si je ne m'abuse. Suivre les lois naturelles pour réguler les naissance c'est respecter l'ordre naturel de la procréation voulu par Dieu, car c'est Dieu qui a voulu que à certain moment on ne puisse pas concevoir si on s'accouple

Ce que Dieu veut est qu'on procréer. Le crime d'Onan je vous le rappelle une fois de plus EST LE REFUS SYSTÉMATIQUE DE PROCRÉER. Allez-vous saisir ou...?

De plus, c'est quoi cette idiotie entre une méthode artificielle ou par calendrier? Logiquement, peu importe c'est le fait d'éviter
une grossesse qui est condamnable et non le fait d'une méthode!

Vous êtes l'exemple absolu de l'arriéré.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:06

dims a écrit:
ysov a écrit:
dims a écrit:
Plus nous répondons aux plaisirs personnels et plus nous nous éloignons de Dieu.
L'ego ne permet pas d’accueillir Dieu, celui ci doit mourir pour que notre corps devienne le prolongement de Dieu.  

C'est une question d'équilibre. Renier dans une certaine mesure son passage terrestre au nom de la volonté de s'unir à Dieu,
au détriment de cet étape terrestre, bafoue finalement la création de Dieu.


L'ego est ce qui nous sépare de Dieu ( le péché originel ). Plus nous cherchons à contenter cet ego et plus nous sommes loin de lui. Nous devons vivre dans la recherche de Dieu et non pour le plaisir personnel. Il faut simplement contenter nos besoins vitaux et ne pas cultiver ce qui est facultatif.
Dans cette étape terrestre nous pouvons soit nous rapprocher de lui en acceptant de mourir à nous même.
Ou soit nous éloigner de lui en cultivant les plaisirs éphémères de l'ego.

L'étape terrestre ne sert pas à jouir du péché mais à s'ouvrir à Dieu. Rien n'est bafoué si nous acceptons nous aussi de porter notre croix. C'est ce que Dieu veut de vous dans ce monde, votre capacité a vous abstenir du péché témoigne de votre capacité à vous abandonnez à lui c'est à cela que sert ce monde.

Encore une fois, c'est une question d'équilibre. Notre ego est une réalité, faut seulement qu'il ne nous rende pas esclave.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:12

k11 a écrit:


je parle pas de cela , mais de citer ... ou cela est "un péché grave !!!! qui mène en enfer, si on partage un moment charnel juste par plaisir"

Attention je n'ai pas dit que s'accoupler juste par plaisir est un péché , mais que c'est poser un acte sexuel qui ne respecte pas l'ordre naturel de la procréation qui en est un. Et c'est alors un péché qui crie vengeance, tenez:

Catéchisme st pie 10 a écrit:
Il y a quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu :

1 l’homicide volontaire ;

2 le péché impur contre l’ordre de la nature ;

3 l’oppression des pauvres ;

4 le refus du salaire aux ouvriers.

Pourquoi dit-on que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu ?

On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments.


L'Eglise interdit la séparation entre l'union et la procréation. Cela ne signifie pas que tout acte sexuel doit se faire pour rechercher l'enfant, mais que même si on le fait pour rechercher le plaisir on doit veiller à respecter la loi de procréation voulue par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:16

ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
dims a écrit:
Plus nous répondons aux plaisirs personnels et plus nous nous éloignons de Dieu.
L'ego ne permet pas d’accueillir Dieu, celui ci doit mourir pour que notre corps devienne le prolongement de Dieu.  

C'est une question d'équilibre. Renier dans une certaine mesure son passage terrestre au nom de la volonté de s'unir à Dieu,
au détriment de cet étape terrestre, bafoue finalement la création de Dieu.


L'ego est ce qui nous sépare de Dieu ( le péché originel ). Plus nous cherchons à contenter cet ego et plus nous sommes loin de lui. Nous devons vivre dans la recherche de Dieu et non pour le plaisir personnel. Il faut simplement contenter nos besoins vitaux et ne pas cultiver ce qui est facultatif.
Dans cette étape terrestre nous pouvons soit nous rapprocher de lui en acceptant de mourir à nous même.
Ou soit nous éloigner de lui en cultivant les plaisirs éphémères de l'ego.

L'étape terrestre ne sert pas à jouir du péché mais à s'ouvrir à Dieu. Rien n'est bafoué si nous acceptons nous aussi de porter notre croix. C'est ce que Dieu veut de vous dans ce monde, votre capacité a vous abstenir du péché témoigne de votre capacité à vous abandonnez à lui c'est à cela que sert ce monde.

Encore une fois, c'est une question d'équilibre. Notre ego est une réalité, faut seulement qu'il ne nous rende pas esclave.

Oui nous sommes obligés de réponde un minimum à notre ego pour survivre.
Il s'agit bien d'un équilibre mais cet équilibre se trouve en dehors des extrêmes. C'est loi du milieu dans le Bouddhisme.  
C'est à dire que tant que le royaume de Dieu n'est pas effectif nous devons seulement répondre à nos besoins vitaux, c'est cela le juste milieu. Ne pas tomber dans les mortifications et dans les plaisirs mondains.


Dernière édition par dims le Sam 19 Nov 2016, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:19

ysov a écrit:

Ce que Dieu veut est qu'on procréer. Le crime d'Onan je vous le rappelle une fois de plus EST LE REFUS SYSTÉMATIQUE DE PROCRÉER. Allez-vous saisir ou...?

De plus, c'est quoi cette idiotie entre une méthode artificielle ou par calendrier? Logiquement, peu importe c'est le fait d'éviter
une grossesse qui est condamnable et non le fait d'une méthode!

Vous êtes l'exemple absolu de l'arriéré.

Non justement, l'Eglise dit que même si vous voulez éviter la grossesse, respectez au moins la loi de Dieu sur la procréation.
il y a une différence fondamentale entre la contraception artificielle et la contraception naturelle. Dans un cas en s'en fou des lois de Dieu, dans l'autre cas on respecte la loi d'amour de Dieu.

L'Eglise condamne le rejet systématique de la procréation, ET condamne aussi le non respect de l'ordre naturel de la procréation, il s'agit de deux choses distinctes.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:33

monge a écrit:
k11 a écrit:


je parle pas de cela , mais de citer ... ou cela est "un péché grave !!!! qui mène en enfer, si on partage un moment charnel juste par plaisir"

Attention je n'ai pas dit que s'accoupler juste par plaisir est un péché , mais que c'est poser un acte sexuel qui ne respecte pas l'ordre naturel de la procréation qui en est un. Et c'est alors un péché qui crie vengeance, tenez:

Catéchisme st pie 10 a écrit:
Il y a quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu :

1 l’homicide volontaire ;

2 le péché impur contre l’ordre de la nature ;

3 l’oppression des pauvres ;

4 le refus du salaire aux ouvriers.

Pourquoi dit-on que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu ?

On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments.


L'Eglise interdit la séparation entre l'union et la procréation. Cela ne signifie pas que tout acte sexuel doit se faire pour rechercher l'enfant, mais que même si on le fait pour rechercher le plaisir on doit veiller à respecter la loi de procréation voulue par Dieu.

ah! ok! ca me rassure! donc:
Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
vous imaginez sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...


Dernière édition par k11 le Sam 19 Nov 2016, 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:44

monge a écrit:
ysov a écrit:

Ce que Dieu veut est qu'on procréer. Le crime d'Onan je vous le rappelle une fois de plus EST LE REFUS SYSTÉMATIQUE DE PROCRÉER. Allez-vous saisir ou...?

De plus, c'est quoi cette idiotie entre une méthode artificielle ou par calendrier? Logiquement, peu importe c'est le fait d'éviter
une grossesse qui est condamnable et non le fait d'une méthode!

Vous êtes l'exemple absolu de l'arriéré.

Non justement, l'Eglise dit que même si vous voulez éviter la grossesse, respectez au moins la loi de Dieu sur la procréation.
il y a une différence fondamentale entre la contraception artificielle et la contraception naturelle. Dans un cas en s'en fou des lois de Dieu, dans l'autre cas on respecte la loi d'amour de Dieu.

L'Eglise condamne le rejet systématique de la procréation, ET condamne aussi le non respect de l'ordre naturel de la procréation, il s'agit de deux choses distinctes.

L'ordre naturel de la procréation vous la voyez comme les animaux, c'est-à-dire mécaniquement.

L'ordre naturel de la procréation n'est pas de s'attendre à une grossesse après des ébats amoureux,
c'est comme aller comme des lapins... L'ordre naturel de la procréation est de procréer un moment donné, non à chaque ébats. Sans vous en rendre compte, vous perpétuez l'hypocrisie de l'Église temporelle en ce domaine. Le contrôle des naissances qu'il soit par un moyen artificiel ou le calendrier, ne peut pas constituer de la contre-nature, c'est le refus net et perpétuel de procréer, c'est cela qui constitue à saper l'ordre naturel de procréation.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:46

k11 a écrit:

Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
z'imaginez  sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...

Oh que si, ils sont plus proche du comportement animal que tu comportement divin, comment vous ne voyez pas cette évidence? alors tenez:
Les animaux vont toujours dans le sens où leur instinct leur guide juste pour satisfaire cet instinct. Un homme qui va dans le sens de ses désirs juste pour satisfaire une passion charnel ressemble donc plus à un animal que celui qui s'en abstient.
Et s'abstenir des plaisir charnels pour Dieu c'est ressembler aux anges. Ainsi jeûner, vivre dans le continence sexuelle c'est ressembler aux anges, c'est avoir déjà un comportement de ce qu'on sera dans le futur au Ciel, on est donc plus proche du divin que de l'animal.

Donc même si faire l'acte sexuel pour rechercher le plaisir n'est pas un péché, c'est une vanité qui nous fait plus ressembler aux animaux qu'aux anges, et qui ne nous apporte rien pour notre salut!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:48

k11 a écrit:
monge a écrit:
k11 a écrit:


je parle pas de cela , mais de citer ... ou cela est "un péché grave !!!! qui mène en enfer, si on partage un moment charnel juste par plaisir"

Attention je n'ai pas dit que s'accoupler juste par plaisir est un péché , mais que c'est poser un acte sexuel qui ne respecte pas l'ordre naturel de la procréation qui en est un. Et c'est alors un péché qui crie vengeance, tenez:

Catéchisme st pie 10 a écrit:
Il y a quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu :

1 l’homicide volontaire ;

2 le péché impur contre l’ordre de la nature ;

3 l’oppression des pauvres ;

4 le refus du salaire aux ouvriers.

Pourquoi dit-on que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu ?

On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments.


L'Eglise interdit la séparation entre l'union et la procréation. Cela ne signifie pas que tout acte sexuel doit se faire pour rechercher l'enfant, mais que même si on le fait pour rechercher le plaisir on doit veiller à respecter la loi de procréation voulue par Dieu.

ah! ok! ca me rassure! donc:
Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
vous imaginez sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...

Ça ne doit pas ressembler aux animaux évidemment. Prenez l'exemple du lion, qui pour le plaisir de s'accoupler, n'hésitera pas à tuer les lionceaux afin que la lionne se remette en chaleur. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:54

ysov a écrit:

L'ordre naturel de la procréation vous la voyez comme les animaux, c'est-à-dire mécaniquement.

L'ordre naturel de la procréation n'est pas de s'attendre à une grossesse après des ébats amoureux,
c'est comme aller comme des lapins... L'ordre naturel de la procréation est de procréer un moment donné, non à chaque ébats. Sans vous en rendre compte, vous perpétuez l'hypocrisie de l'Église temporelle en ce domaine. Le contrôle des naissances qu'il soit par un moyen artificiel ou le calendrier, ne peut pas constituer de la contre-nature, c'est le refus net et perpétuel de procréer, c'est cela qui constitue à saper l'ordre naturel de procréation.

L'ordre naturel de procréation c'est la loi naturelle qui dit que à tel moment on peut concevoir, et à tel autre moment on ne peut concevoir. On doit respecter cette loi car elle est voulue par Dieu.
Et respecter cette loi est plus contraignante qu'utiliser les contraceptifs artificiels, car elle peut nous imposer de faire des sacrifices dans notre quête de jouissance. Alors que l'usage des contraceptifs artificiels c'est de la vraie luxure
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 22:58

monge a écrit:
k11 a écrit:

Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
z'imaginez  sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...

Oh que si, ils sont plus proche du comportement animal que tu comportement divin, comment vous ne voyez pas cette évidence? alors tenez:
Les animaux vont toujours dans le sens où leur instinct leur guide juste pour satisfaire cet instinct. Un homme qui va dans le sens de ses désirs juste pour satisfaire une passion charnel ressemble donc plus à un animal que celui qui s'en abstient.
Et s'abstenir des plaisir charnels pour Dieu c'est ressembler aux anges. Ainsi jeûner, vivre dans le continence sexuelle c'est ressembler aux anges, c'est avoir déjà un comportement de ce qu'on sera dans le futur au Ciel, on est donc plus proche du divin que de l'animal.

Donc même si faire l'acte sexuel pour rechercher le plaisir n'est pas un péché, c'est une vanité qui nous fait plus ressembler aux animaux qu'aux anges, et qui ne nous apporte rien pour notre salut!

désir charnel .... pour vous c'est comment?
c'est grave d'avoir du désir charnel pour son mari ????  .....il faut juste faire sans désir .. et pis c'est tout ?
je ne parles pas de pulsions charnel incontrôlable! ou de sex pour le sex !
je sais pas si je comprends bien le terme... même avec votre explication ....

désir charnel , signifie automatiquement , sex sans amour ?
si cela est le cas, méaculpa Embarassed je ne traduisais pas du tout cela comme ca dans ma tête !!


Dernière édition par k11 le Sam 19 Nov 2016, 23:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 23:00

Je suppose Monge que vous dormez sur le dos et les mains sur la couverture...
Ou, si vous êtes en couple (marié bien sûr) avec une chemise percée d'un trou là où il faut et que votre femme, compagne... (car je n'ose penser à un compagnon) est revêtue de la même chemise percé d'un même trou... On ne saurait prendre trop de précautions contre la concupiscence. N'est-il pas?


Dernière édition par adamev le Sam 19 Nov 2016, 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 23:08

ysov a écrit:
monge a écrit:
ysov a écrit:
Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler

il n' y a rien d'artificiel dans la méthode du calendrier si je ne m'abuse. Suivre les lois naturelles pour réguler les naissance c'est respecter l'ordre naturel de la procréation voulu par Dieu, car c'est Dieu qui a voulu que à certain moment on ne puisse pas concevoir si on s'accouple

Ce que Dieu veut est qu'on procréer. Le crime d'Onan je vous le rappelle une fois de plus EST LE REFUS SYSTÉMATIQUE DE PROCRÉER. Allez-vous saisir ou...?

De plus, c'est quoi cette idiotie entre une méthode artificielle ou par calendrier? Logiquement, peu importe c'est le fait d'éviter
une grossesse qui est condamnable et non le fait d'une méthode!

Vous êtes l'exemple absolu de l'arriéré.

Pour une fois mon général je suis d'accord avec ça : Vous (monge) êtes l'exemple absolu de l'arriéré
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 23:21

oh punaise...... je confonds le terme : désir charnel! et union charnel !.....  Embarassed !!!!
:beret: PARDON !!!!!!!!!

c'est cadeau !


Dernière édition par k11 le Dim 20 Nov 2016, 00:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Sam 19 Nov 2016, 23:32

ysov a écrit:
Spoiler:
 

Ça ne doit pas ressembler aux animaux évidemment. Prenez l'exemple du lion, qui pour le plaisir de s'accoupler, n'hésitera pas à tuer les lionceaux afin que la lionne se remette en chaleur. Mr.Red

oui, Pardon !!!!!!!!!!!!

je confonds desir charnel et union charnel!!!
Embarassed
et dans ma tête a un moment j'ai été jusqua me dire : que avoir une relation , sans "désir" de l'avoir ... était comme un viol... fou   :mdr:

nan , mais la , je coupe l'ordi et je vais rommmmpich  I don't want that   :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 03:33

monge a écrit:
ysov a écrit:
Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler

il n' y a rien d'artificiel dans la méthode du calendrier si je ne m'abuse. Suivre les lois naturelles pour réguler les naissance c'est respecter l'ordre naturel de la procréation voulu par Dieu, car c'est Dieu qui a voulu que à certain moment on ne puisse pas concevoir si on s'accouple

L'amour réciproque et choisi et sa croissance,
mon cher singe.

L'amour réciproque ne vous est même pas venu à l'idée.

Il fait partie de la nature humaine et ce sont les cerfs et les talibans qui disent que la sexualité a comme finalité unique la reproduction !

Je suis stupéfait que depuis deux jours, votre volonté de vous soumettre à la nature ne vous ait pas fait voir cette spécificité humaine qui se manifeste clairement dans une sexualité faite pour le face à face.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:01

Arnaud Dumouch a écrit:
monge a écrit:
ysov a écrit:
Finalement, vous devriez réutiliser votre pseudo initial. :mdr:

Puisque vous évoquez à tort et à travers la logique, dans ce cas, même l'Église a eu tort de permettre d'éviter la grossesse
par la méthode du calendrier. siffler

il n' y a rien d'artificiel dans la méthode du calendrier si je ne m'abuse. Suivre les lois naturelles pour réguler les naissance c'est respecter l'ordre naturel de la procréation voulu par Dieu, car c'est Dieu qui a voulu que à certain moment on ne puisse pas concevoir si on s'accouple

L'amour réciproque et choisi et sa croissance,
mon cher singe.

L'amour réciproque ne vous est même pas venu à l'idée.


il s'agit La concupiscence réciproque et non de l'amour réciproque, merci de ne plus salir ce noble mot: Amour.
Pour votre gouverne, il n'y a pas de viol chez les animaux, donc il y a aussi cet "amour" réciproque lorsque deux s'animaux s'accouplent, les deux cherchent réciproquement à satisfaire leur instinct!
Les hommes qui s'accouplent par désir réciproque de jouissance sont exactement comme ces animaux. L'esprit pernicieux de l'homme a réussit à faire appeler ce comportement animal "amour"

Afin je parle depuis de respect de l'ordre naturel de procréation et non de recherche absolut de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:02

k11 a écrit:

Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
z'imaginez  sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...

Oh que si, ils sont plus proche du comportement animal que du comportement divin, comment vous ne voyez pas cette évidence? alors tenez:
Les animaux vont toujours dans le sens où leur instinct leur guide juste pour satisfaire cet instinct. Un homme qui va dans le sens de ses désirs juste pour satisfaire une passion charnel ressemble donc plus à un animal que celui qui s'en abstient.
Et s'abstenir des plaisir charnels pour Dieu c'est ressembler aux anges. Ainsi jeûner, vivre dans la continence sexuelle c'est ressembler aux anges, c'est avoir déjà un comportement de ce qu'on sera dans le futur au Ciel, on est donc plus proche du divin que de l'animal.

Donc même si faire l'acte sexuel pour rechercher le plaisir n'est pas un péché, c'est une vanité qui nous fait plus ressembler aux animaux qu'aux anges, et qui ne nous apporte rien pour notre salut!


Dernière édition par monge le Dim 20 Nov 2016, 08:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:08

monge a écrit:


il s'agit La concupiscence réciproque et non de l'amour réciproque, merci de ne plus salir ce noble mot: Amour.
Pour votre gouverne, il n'y a pas de  viol chez les animaux, donc il y  a aussi cet "amour" réciproque lorsque deux s'animaux s'accouplent, les deux cherchent réciproquement à satisfaire leur instinct!
Les hommes qui s'accouplent par désir  réciproque de jouissance sont exactement comme ces animaux. L'esprit pernicieux de l'homme a réussit à faire appeler ce comportement animal "amour"

Afin je parle depuis de respect de l'ordre naturel de procréation et non de recherche absolut de l'enfant.


Ce n'est pas possible ! Vous êtes où là ?

Vous ne voyez pas que l'amour réciproque et choisi fonde et finalise l'union conjugale et que c'est cet amour qui est source de l'enfant.

Je ne pensais pas qu'il pouvait exister dans le christianisme des Taliban afgans pour qui la femme est juste une génisse reproductrice. 

Lisez la Bible, vous comprendrez :

Citation :
Matthieu 19, 4 Il répondit : "N'avez-vous pas lu que le Créateur, dès l'origine, les fit homme et femme, et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair?Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer" --

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 20 Nov 2016, 08:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:20

ce n'est pas l'amour mon cher c'est la concupiscence. Ce n'est pas l'amour qui est source de l'enfant, car lorsqu'il y a viol il peut bien avoir enfant alors qu'il n'y avait pas "amour".
Cessons de vouloir introduire de l'hédonisme dans la Foi chrétienne.

Ah vous citez Mathieu. Pour votre gouverne, Jésus a cité ce passage de la Génese pas pour louer les vertus de l'accouplement, mais pour interdire  le divorce et le remariage, lisez jusqu'à la fin ce passage de Mathieu.
Et vous savez la conclusion tirée par les disciples de Jésus quand Jésus a donné sa catéchèse sur le mariage? c'est toujours à la suite de ce passage que vous avez citez allez bien le lire.
Les disciplines ont tous conclut qu'il n' y aucun avantage à se marier, et Jésus leur a dit que tout le monde ne comprend pas cela.
Mais le grand mystère que je ne comprend pas c'est que quasiment plus personnes ne comprend cela aujourd'hui! du Pape au chrétien lambda, plus personne! au contraire il y a plutôt une tendance à vouloir faire de la jouissance sensuel un acte d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:37

monge a écrit:
k11 a écrit:

Les humains qui s'accouplent parce-qu'ils en ont envie et se mettent à suivre leur désirs charnels ressemblent alors PAS à ces animaux!
z'imaginez  sinon les couples stérile ; ou ménopause etc...

Oh que si, ils sont plus proche du comportement animal que du comportement divin, comment vous ne voyez pas cette évidence? alors tenez:
Les animaux vont toujours dans le sens où leur instinct leur guide juste pour satisfaire cet instinct. Un homme qui va dans le sens de ses désirs juste pour satisfaire une passion charnel ressemble donc plus à un animal que celui qui s'en abstient.
Et s'abstenir des plaisir charnels pour Dieu c'est ressembler aux anges. Ainsi jeûner, vivre dans la continence sexuelle c'est ressembler aux anges, c'est avoir déjà un comportement de ce qu'on sera dans le futur au Ciel, on est donc plus proche du divin que de l'animal.

Donc même si faire l'acte sexuel pour rechercher le plaisir n'est pas un péché, c'est une vanité qui nous fait plus ressembler aux animaux qu'aux anges, et qui ne nous apporte rien pour notre salut!

:beret: je répète : j'ai pas dormi depuis des jours, et le cumule de fatigue a exposé toute ma blondeur.... :beret:
dailleur, il est fort possible que je lache encore quelques perles ! car pas pu récupéré
j'ai confondu désir charnel avec union charnel.... puis désir avec le synonyme vouloir.... bref : fou

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 08:54

monge a écrit:
ce n'est pas l'amour mon cher c'est la concupiscence. Ce n'est pas l'amour qui est source de l'enfant, car lorsqu'il y a viol il peut bien avoir enfant alors qu'il n'y avait pas "amour".

C'est l'amour réciproque qui fonde le mariage.

Le sexe exalté fonde la luxure ou le viol. Le sexe exalté ne s'appelle "amour" que pour vous et c'est grave.

Il faut que vous vous rendiez compte de votre problème et de l'incompatibilité de votre position sans amour spirituel comme fondement et finalité du couple, fondement et réceptacle de l'enfant.

Voici un texte du Magistère :


Code de Droit canonique de 1983 :


C.1055 L’alliance matrimoniale, par laquelle un homme et une femme constituent entre eux une communauté de toute la vie, ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants, a été élevée entre baptisés par le Christ Seigneur à la dignité de sacrement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?   Dim 20 Nov 2016, 09:03

savez Monge, voir la concupiscence partout .... dans un couple qui "s'aime" .... c'est particulier quand même...

il s'agit La concupiscence réciproque et non de "l'amour réciproque", donc:  merci de ne plus salir ce noble mot: "Amour"  hein...    Wink  ....

"Pour votre gouverne, il n'y a pas de  viol chez les animaux, donc il y  a aussi cet "amour" réciproque lorsque deux s'animaux s'accouplent, les deux cherchent réciproquement à satisfaire leur instinct!"

y a pas de viol chez les animaux ? première nouvelle .... et ils s'aiment réciproquement en plus? fou  ..... wow !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on "guérir" de l'homosexualité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» peut-on m'interdire de faire acheter un cahier de grammaire?
» Le stress peut faire vomir?
» L'anarchisme voire le terrorisme peut-il être légitime ?
» La cortisone peut-elle aider à soigner les phobies ?
» Peut on déterminer la taille d'un objet que l'on voit dans le ciel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: