DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Pentecôte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: La Pentecôte   Jeu 21 Mai 2015, 10:45

Qui est l'Esprit de Dieu ?

Alors que la Pentecôte approche, beaucoup s'interrogent sur l'Esprit saint. Voici une catéchèse simple mais complète de Mgr Joseph Doré, archevêque émérite de Strasbourg

Déjà, l'Ancien Testament nous parle de "l'Esprit de Dieu". Celui-ci apparaît comme une force divine qui vient s'exercer en certains hommes, les rendant capables de pensées, de paroles et d'actions qui manifestent l'intervention de Dieu lui-même. Ces envoyés sont avant tout les prophètes et les rois, dont on nous dit justement qu'ils sont "oints" de l'Esprit de Dieu. Mais cela culminera avec le Messie, "l'Oint" par excellence, qui pourra dire : "L'Esprit de Dieu repose sur moi, m'a consacré, m'a envoyé".

L'Esprit de Dieu se manifeste ainsi par des actions extérieures, mais qui sont accomplies par des êtres qu'il est venu saisir de l'intérieur. Les établissant en relation et en communion profondes avec lui, il les inspire et les anime. Les grands symboles de l'Esprit de Dieu sont alors :

- l'eau vive et pure qui lave, rafraîchit, vivifie et désaltère ;

- le feu ardent qui réchauffe mais aussi purifie, enflamme et consume ;

- le vent qui remue tout, et peut tout emporter dans sa puissance de renversement ;

- le souffle léger qui apporte l'apaisement.


L'Esprit saint, lien du Père et du Fils

Dans le Nouveau Testament, Jésus est lui-même souvent situé par rapport à un "Esprit Saint" qui paraît le relier à la fois au Dieu qui est son Père et aux hommes auxquels il a été envoyé. Quand Jésus reçoit le baptême, l'Esprit se manifeste comme une colombe qui descend sur lui depuis les cieux ouverts : cela renvoie clairement au "Père qui est aux cieux", qui dans ce cadre désigne du reste Jésus comme son Fils bien-aimé.

Né de la Vierge Marie, Jésus est dit engendré du Père par l'Esprit saint. Cela signifie qu'il n'existe finalement que du Père et que par le Père, grâce à l'Esprit saint, qui paraîtra du reste animer toute sa vie terrestre. Mis à mort, c'est "dans l'Esprit saint" que Jésus remettra son "esprit" entre les mains du Père. Et c'est encore par la puissance de l'Esprit qu'il se relèvera d'entre les morts. L'Esprit d'Amour et de Vie le fera dès lors exister jusque dans sa chair glorifiée comme le "Bien-Aimé" qui est "dans le Père, comme le Père est en lui" (saint Jean).

Se représenter l'Esprit saint ?

Ainsi l'Esprit nous est-il finalement présenté comme l'Esprit "du Père et du Fils". N'oublions cependant pas que lorsque nous parlons de Dieu, nos mots et nos idées ne peuvent être que très approximatifs ! Dans notre condition humaine déjà, pouvons-nous dire ce que signifie vraiment le fait d'être père ? Un fils peut-il mesurer sa « dette » à l'égard de son Père ? Si être père et être fils sont ainsi pour nous un grand mystère, à plus forte raison cela vaut-il en Dieu !

Un père humain et son fils existent évidemment comme des êtres différents, quel que soit le degré de leur union de coeur et de vie. Or si, en Dieu aussi, Père et Fils sont différents, nous confessons bel et bien qu'ils sont "un seul et même Dieu" ! Le Père ne peut jamais exister sans son Fils, ni le Fils sans son Père. C'est le consentement toujours réitéré du Fils à être Fils et à n'être que Fils, qui fait que le Père est réellement Père - et inversement.

Le Père et le Fils n'existent donc que l'un par l'autre, que l'un de l'autre. C'est pour cela qu'ils peuvent être un seul et même être. Et c'est justement l'Esprit saint qui lie le Père et le Fils au point de n'exister jamais l'un sans l'autre. Père et Fils existent unis et différents du fait d'être mis en rapport par une relation qui est leur Esprit commun : l'Esprit saint !

L'Esprit saint dans la vie de l'Église

L'Esprit rend possible et manifeste en Jésus le lien qu'il entretient non seulement avec Dieu son Père, mais aussi avec nous, les hommes. Jésus a promis à ses disciples qu'il leur enverrait « un autre Paraclet ». C'est bien ce que signifient ces récits où le Ressuscité, soufflant sur ses Apôtres, leur dit : "Recevez le Saint-Esprit". Et c'est ce qui éclatera à la Pentecôte.

De nouveau, cet "Esprit du Christ" se manifestera par son action. Il pousse les disciples à la parole, qui les rassemble en un peuple de croyants auquel il communique la vie de Dieu par les sacrements. Il vient habiter et animer chacun de ceux qui s'ouvrent à lui. En résultent à l'extérieur des fruits et des signes qui sont : dynamisme et élan ; assurance, annonce et engagement ; paix, sérénité, douceur et bonté ; rassemblement, reconnaissance mutuelle, unité.

Tous les croyants ne reçoivent cependant pas l'Esprit au même titre. À certains, il confère mission et grâce spéciales pour que sa diffusion ne conduise pas à la dispersion, mais les rassemble tous en un peuple unifié par la même foi et la même vie. Ces "quelques-uns" qui sont au service de "tous" seront, à la suite des Apôtres choisis et envoyés par Jésus, les "ministres ordonnés" : évêques, prêtres, diacres.

Accueillir l'Esprit saint

Accueillir vraiment l'Esprit saint suppose d'abord qu'on reçoive la Parole qui l'annonce, et qu'on ouvre son coeur à la dynamique qu'elle peut susciter dans notre vie en modelant nos comportements. Comme chez les prophètes et les Apôtres, l'Esprit de Jésus imprègne alors toute notre existence, lui donne forme, l'anime et l'arme de l'intérieur. Elle nous fait du même coup porter à l'extérieur le témoignage de sa présence et de son action dans le monde.

Mais cela supposera aussi qu'on reconnaisse ceux qui ont reçu la mission et la grâce de communiquer l'Esprit par les sacrements, puis de le discerner, et que donc on s'efforce de cultiver la communion avec eux. Quant aux "conséquences" et aux "fruits", saint Paul nous les désigne bien :

- d'une part : paix, joie, douceur, sérénité, bonheur, unité, communion ;

- et de l'autre : énergie, élan, générosité, action, service, engagement, témoignage.


Mgr Joseph Doré, théologien et archevêque-émérite de Strasbourg ; novembre 2011

Croire.com


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La Pentecôte   Jeu 21 Mai 2015, 10:51

Qu'est-ce que l'effusion de l'Esprit ?

Un texte du Père Michel Rondet, jésuite. L’effusion de l’Esprit Saint est un don du Christ Ressuscité à son Eglise pour la mission qu’il lui confie à travers les âges.

Le livre des Actes des Apôtres nous révèle que la première communauté chrétienne a fait l’expérience de l'effusion de l'Esprit, non seulement au jour de la Pentecôte, mais en bien d’autres circonstances. Il s’agissait alors d’authentifier par des signes la parole des Apôtres.

Plus tard, il a pu sembler que l’Esprit s’absentait de la vie de l’Eglise, en fait son action s’était intériorisée et universalisée, elle visait la sanctification du peuple de Dieu.

L'Esprit suscite de nouvelles pentecôtes


Tout au long de son histoire, lorsque l’Eglise s’est trouvée menacée de dérives ou d’enlisement graves, l’Esprit a suscité de nouvelles pentecôtes pour la ramener à l’Evangile. Le mouvement franciscain au XIII° siècle en est un exemple parmi beaucoup d’autres. Plus près de nous, le concile Vatican II a été une véritable effusion de l’Esprit pour ramener l’Eglise à ses origines évangéliques et l’ouvrir à un vrai dialogue avec les cultures et les religions. Ce concile a été suivi d’une floraison d’initiatives communautaires qui on tenté d’en traduire les grandes intuitions.

Là aussi, il peut sembler que le Souffle se soit retiré et que l’enthousiasme des communautés nouvelles ait fait place à un quotidien plus morose. Mais le Saint Esprit, au delà des signes donnés, grave en profondeur les grandes intuitions du concile dans la vie des communautés chrétiennes . L’appel de tous à la sainteté qui se traduit par la redécouverte du sacerdoce commun des fidèles et les responsabilités qu’il confère dans la mission. L’ouverture aux autres cultures et religions pour une vision renouvelée de l’universalité du salut, la place privilégiée du petit et du pauvre dans une vision évangélique.

L’Esprit qui hier a soufflé en rafales se manifeste aujourd’hui dans une germination pleine des promesses. Les saints de notre temps témoignent de cet Esprit : Charles de Foucauld, Mère Térésa… Si nous voulons connaître aujourd’hui les effusions de l’Esprit, c’est dans ce courant qu’il faut nous insérer.

P. Michel Rondet, jésuite ; mars 2012

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La Pentecôte   Jeu 21 Mai 2015, 15:22

Le Veni Creator a été composé au IXe siècle. Le titre cet hymne grégorien signifie Viens Saint Esprit Créateur.


Veni, creator, Spiritus,
Viens, Esprit Créateur nous visiter
Mentes tuorum visita,
Viens éclairer l’âme de tes fils;
Imple superna gratia
Emplis nos coeurs de grâce et de lumière,
Quae tu creasti pectora.
Toi qui créas toute chose avec amour
Qui diceris Paraclitus,
Toi le Don, l’envoyé du Dieu Très Haut,
Altissimi donum Dei.
Tu t’es fait pour nous le Défenseur;
Fons vivus, ignis, caritas
Tu es l’Amour le Feu la source vive,
Et spiritalis unctio.
Force et douceur de la grâce du Seigneur

Tu septiformis munere,
Donne-nous les sept dons de ton amour,
Digitus paternae dexterae.
Toi le doigt qui oeuvres au Nom du Père;
Tu rite promissum Patris,
Toi dont il nous promit le règne et la venue,
Sermone ditans guttura.
Toi qui inspires nos langues pour chanter

Accende lumen sensibus
Mets en nous ta clarté, embrase-nous,
Infunde amorem cordibus,
En nos coeurs, répand l’amour du Père;
Infirma nostri corporis
Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,
Virtute firmans perpeti.
Et donne-nous ta vigueur éternelle.

Hostem repellas longius
Chasse au loin l’ennemi qui nous menace,
Pacemque dones protinius;
Hâte-toi de nous donner la paix;
Ductore sic te praevio
Afin que nous marchions sous ta conduite,
Vitemus omne noxium.
Et que nos vies soient lavées de tout péché.

Per te sciamus da Patrem,
Fais-nous voir le visage du Très-Haut,
Noscamus atque Filium;
Et révèle-nous celui du Fils;
Teque utriusque Spiritum
Et toi l’Esprit commun qui les rassemble,
Credamus omni tempore.
Viens en nos coeurs, qu’à jamais nous croyions en toi.

Deo Patri sit gloria,
Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,
Et Filio, qui a mortuis
Gloire au Fils qui monte des Enfers;
Surrexit, ac Paraclito
Gloire à l’Esprit de Force et de Sagesse,
In saeculorum saecula. Amen
Dans tous les siècles des siècles. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Denys



Masculin Messages : 577
Inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: La Pentecôte   Jeu 21 Mai 2015, 15:56

Veni Creator Spiritus  ange1 :
https://www.youtube.com/watch?v=cDhYGdK0KQg
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La Pentecôte   Jeu 21 Mai 2015, 17:57


:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
La Pentecôte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"
» Pentecôte (vidéos et chanson)
» 2007 Année de la Seconde Pentecôte !
» Le cas étonnant du pentecôtisme
» Tour de Babel VS Pentecôte par un jésuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: