DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeanne d'Arc selon l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 12:41

Tout le monde connaît l'histoire :



Je vais poser une question, qui me surprend moi-même par contre !

Puisque, d'après Jésus, tout ce que l'Église lie et délie, tient pour vrai et mensonger, sera traité comme tel dans les Cieux… alors Ste Jeanne d'Arc, dans la même logique, aurait été en état de damnation jusqu'à pouvoir être canonisée 500 ans plus tard. Je précise que cette pensée me semble aberrante mais d'une logique qui m'a un peu abasourdi en y pensant, et ça m'inquiète quelque peu. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer mon erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 12:51

C'est pierre qui a le pouvoir de lier, pas judas!
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 12:55

j'ai pas compris la question
c'est pas l'église qui est citée dans le texte
c'est les humains de façon générale
à mon avis les gens aiment bien jeanne d'arc parce que sinon le pays était envahi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 12:57

RenéMatheux a écrit:
C'est pierre qui a le pouvoir de lier, pas judas!

Mais, selon le trône terrestre de St Pierre lui-même, elle a été accusée de sorcellerie, brûlée vive et considérée comme damnée pendant près de 500 ans. On ne peut pas dire que l'Église tenait pour rôle celui de Judas, impossible !
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:00

je comprends pas je viens de vous répondre
c'est trop tordu pour moi comme débat
ou alors il y a un point de vue que vous souhaitez évoquer derrière cette question??
mais que vous ne formulez pas clairement..
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:01

à part que Jeanne d'arc n'a jamais été bergère probablement et n'est pas morte sur le bûcher comme on le dit pour se donner une bonne conduite.
pourquoi Jeanne d'arc est elle devenue une "sainte" geste probablement politique.
il serait intéressant de reprendre le contexte historique.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:02

bizarre.. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:06

pourquoi? il y a tellement d'escroquerie historique dans l'histoire que cela n'a rien de bizarre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:07

humanlife a écrit:
je comprends pas je viens de vous répondre
c'est trop tordu pour moi comme débat
ou alors il y a un point de vue que vous souhaitez évoquer derrière cette question??
mais que vous ne formulez pas clairement

Oui, c'est tordu en effet !
Et j'aimerais pouvoir comprendre où est l'erreur.

Car l'Église a le pouvoir de lier et délier les choses avec le Ciel, alors qu'en est-il donc si on applique cette logique à Jeanne d'Arc… elle aurait été damnée pendant plus de 500 ans avant de rejoindre les saints. Bah là oui, c'est bel et bien tordu mais logique !
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:09

non c'est pas l'église dans le texte c'est les humains de façon générale dont il est question
non vraiment j'arrive pas à vous suivre
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:12

le procès de Jeanne voit sa révision ordonnée par le pape Calixte III en 1455. Un second procès est instruit qui conclut, en 1456, à l'innocence de Jeanne et la réhabilite entièrement.
donc ce n'est pas 500 ans qu'il a fallu attendre mais une 20 ene d'année.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:15

bon alors déjà et puis innocence c'est bizarre
non vous voyez ces débats sont compliqués
le problème c'est plus comment elle est traitée aujourd'hui
mais n'en parlons pas non plus c'est compliqué
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:20

jean-luc56 a écrit:
le procès de Jeanne  voit sa révision ordonnée par le pape Calixte III en 1455. Un second procès est instruit qui conclut, en 1456, à l'innocence de Jeanne et la réhabilite entièrement.
donc ce n'est pas 500 ans qu'il a fallu attendre mais une  20 ene d'année.

Et quelle a été la position de l'Église sur son cas durant ces vingt ans depuis sa condamnation ?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:23

justement c'est bien ce que je disais bon je vous dis ça tout le monde en est conscient
à mon avis c'est des vieux débats
je vous dis on est en train de dépasser ces vieux repères
c'est une époque de grande modification sur beaucoup de plans
et en ce qui concerne.. bon je veux pas en dire plus mais je suis sûr que vous savez de quoi je parle
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:25

aucune et vague idée.
elle devait l'église avoir d'autre soucis dans une époque un peu agitée.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:26

précise ta pensée,humanlife, c'est un peu brumeux
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:28

jean-luc56 a écrit:
précise ta pensée,humanlife, c'est un peu brumeux

Fantômatique, dirais-je même !
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:28

non c'est clair si tu dis elle devait avoir d'autres soucis tu te trompes
il faut voir plutôt qu'elle s'est trompée c'est tout parce que ceci et cela
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:30

Dragna Din a écrit:
jean-luc56 a écrit:
précise ta pensée,humanlife, c'est un peu brumeux
Fantômatique, dirais-je même !
oui je te dirais bien le nom des théories d'où je tire cette façon mais ça me gêne après ils me reprochent d'être trop généreux
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:34

Question Question Question pale Question
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:36

bon de toutes façons je vais y aller j'ai un rdv
:esca:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:42

jean-luc56 a écrit:
aucune et vague idée.
elle devait l'église avoir d'autre soucis dans une époque un peu agitée.

Mouais… je reste sceptique là !
Si l'Église ne s'est vraiment pas prononcée alors soit, mais la version officielle l'explicite toujours.

J'attends encore qu'Arnaud vienne éclaircir les gros trous, parce que là j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:47

Tabris a écrit:
jean-luc56 a écrit:
aucune et vague idée.
elle devait l'église avoir d'autre soucis dans une époque un peu agitée.

Mouais… je reste sceptique là !
Si l'Église ne s'est vraiment pas prononcée alors soit, mais la version officielle l'explicite toujours.

J'attends encore qu'Arnaud vienne éclaircir les gros trous, parce que là j'ai du mal.

Il faut retourner votre question. Jeanne d'Arc a été condamnée pour hérésie par l'évêque Cauchon et la Sorbonne. Pas par le pape. Elle fera d'ailleurs appel auprès de celui-ci, mais sa demande sera ignorée par ses accusateurs.

Et donc, est-ce l'Eglise qui a condamné Jeanne ou un évêque simoniaque ? Car Cauchon semble bien avoir été payé par les Anglais pour l'accusation et la condamnation de Jeanne. Et donc, les pouvoirs de "lier et de délier" de cet évêque sont nuls et non avenus pour cause de délit de simonie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 13:57

Dragna Din a écrit:
Il faut retourner votre question. Jeanne d'Arc a été condamnée pour hérésie par l'évêque Cauchon et la Sorbonne. Pas par le pape. Elle fera d'ailleurs appel auprès de celui-ci, mais sa demande sera ignorée par ses accusateurs.

Et donc, est-ce l'Eglise qui a condamné Jeanne ou un évêque simoniaque ? Car Cauchon semble bien avoir été payé par les Anglais pour l'accusation et la condamnation de Jeanne. Et donc, les pouvoirs de "lier et de délier" de cet évêque sont nuls et non avenus pour cause de délit de simonie.

Ça me rassure !
Je n'avais jamais exploré tout ça en profondeur.

À part ça, la scène extraite du film de 1999 est d'une beauté saisissante.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 14:05

jean-luc56 a écrit:
à part que Jeanne d'arc n'a jamais été bergère probablement et n'est pas morte sur le bûcher comme on le dit pour se donner une bonne conduite.
pourquoi Jeanne d'arc est elle devenue une "sainte" geste probablement politique.
il serait intéressant de reprendre le contexte historique.
Ca y est! Maintenant Jeanne d'arc n'a pas existé!
No No No No No No No No
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 15:13

et si elle a existé mais l'histoire dans certains domaines de sa vie est fausse et cela se démontre trés bien.
la petite bergère est d'origine noble.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 15:23

Démontrez, Démontrez! N'hésitez pas!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 15:41

simple démonstration:
au moyen age, il était inconcevable qu'une bergère sache trois choses:
-monter à cheval comme une cavalière émérite
-parler le français comme les nobles de la coure
-se battre comme,elle savait se battre.

l'histoire de la pucelle a été créé pour que les anglais est peur et pour redonner la foi à une armée qui n'avait plus la hargne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 16:06

Mais oui, c'est comme Marie-Antoinette, c'est une sosie à elle qui a été guillotinée à sa place. Elle, a vécu cachée dans une grotte jusqu'à ses 87 ans. Elle y est décédée d'un cathare tubaire et son corps a été embaumé. Il parait que celui-ci est parfaitement conservé et caché dans la même grotte où elle a vécu. Un parchemin existe avec inscrit dessus le plan pour y accéder mais il est aux mains des Illuminatis.
Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 16:39

Jeanne était la fille de Jacques d'Arc originaire de Greux et d'Isabelle Romée originaire de Vouthon.
Ces deux villages sont très proches de Domrémy. Jacques était probablement de petite noblesse terrienne comme sa femme Isabelle. Ce n'était probablement pas un pauvre.

Bien que pieuse Jeanne semble avoir été un peu garçon manqué et, dans les campagnes, il était assez courant de voir les filles et les garçons monter à cheval très tôt et initiés aux armes par l'apprentissage du bâton (c'était encore vrai lorsque j'étais gamin). Quant au parler français la Lorraine l'a parlé très tôt nombre d'écrits aux archives en témoignent.

Sa mission??? Il se pourrait qu'elle ait été par son père et ses liens avec les familles nobles de la région au contact des sociétés forestières de l'époque qui lui auraient fourni le principal de son équipement et les mots de reconnaissance nécessaires pour approcher le roi.

C'est à peu près tout ce qu'on peut en dire dans l'état des connaissances et des suppositions objectivables de cette période.
Le reste ???
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:01

Le reste ???

Sa probable survivance...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:17

adamev a écrit:
au contact des sociétés forestières de l'époque ...

Les ancêtres de la famille de BHL ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:24

Le reste?
Au cours de l'une de ses promenades forestières, elle a été poursuivie par un cochon sauvage... ?
Ben voyons, on arrête le délire, il y a des écrits...de son procès notamment!
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:26

Arnica a écrit:
Le reste?
Au cours de l'une de ses promenades forestières, elle a été poursuivie par un cochon sauvage... ?
Ben voyons, on arrête le délire, il y a des écrits...de son procès notamment!

Et des photos et un film !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:42

Jeanne d’Arc, une sainte pour notre temps

Mgr Jean-Paul Mathieu,Evêque de Saint-Dié

Publié le 18 janvier 2012

Bon Anniversaire, Jehanne : tu es née à Domremy il y a 600 ans, le 6 janvier, dit-on.
Jehanne, brûlée vive à 19 ans après un procès cruel et injuste, tu es toujours vivante aux yeux de beaucoup. Tu as beaucoup de choses à nous dire !

Tu es des nôtres, de ce village au bord de la Meuse, dans ce qui est aujourd’hui le département des Vosges et le diocèse de Saint-Dié.

Nous te connaissons bien, parce qu’au terme de l’aventure que tu as vécue, il y eut un fameux procès à Rouen dont on a gardé toutes les paroles échangées, les nombreuses réponses que tu fis à tes juges. Réponses pleines de bon sens, d’audace et de foi, réponses qui pouvaient même étonner les savants théologiens qui voulaient à tout prix te condamner.

Nous savons ainsi que tu étais une fille ordinaire, née dans une famille simple, chrétienne. Tu connaissais l’essentiel de la foi, ce que ta mère t’avait appris : le Symbole des Apôtres, le Notre-Père et le Je-vous-salue-Marie.

Tu étais vraiment une jeune de ton temps, comme beaucoup d’autres jeunes. Pas de SMS ou de réseaux sociaux. Tu aimais aller aux champs, mais aussi rencontrer les jeunes du village pour jouer avec eux.

De l’écoute à l’engagement total

Ta vie est étonnante pour nous, voire déstabilisante pour certains. Tu aimais prier à l’église ou dans une chapelle voisine, à Bermont. Car tu avais appris à prier, simplement. Et tu savais écouter. Aujourd’hui, il y a presque toujours du bruit autour de nous : ce n’est pas facile de se mettre à l’écoute pour prier. Quand on essaie, c’est « comme si on se vidait », dirait-on parfois. Et c’est étonnant ce qu’on découvre alors !

Un jour, tu as compris que tu aurais une mission particulière à accomplir. À travers la « voix » de l’archange St Michel, tu t’es sentie appelée à intensifier ta vie chrétienne et à t’engager pour la libération de ton peuple. Au début, cette parole du Seigneur t’a plutôt fait peur. Mais peu à peu, tu avais appris à écouter Dieu et ainsi cela te mettait dans la paix, et tu voyais mieux ce que tu avais à faire. Tu écoutais une « voix » de Dieu qui t’aidait à te gouverner, comme tu le disais.

Appelée par Dieu dès l’âge de 13 ans, tu as donc mûri ta vocation pendant 4 ans, secrètement, sans pouvoir en parler à tes parents ou à tes amis : tu menais donc la vie de tout le monde.

Et puis un beau jour, le moment est venu de partir. Tu t’es décidée à vivre l’engagement qui t’était demandé : partir pour redonner courage au Dauphin appelé à devenir roi de France. Car ce dernier avait peur des Anglais qui occupaient la France et tenaient sous leur influence nombre de princes et de gens d’Église. Toi qui ne connaissais pas grand chose à la politique, tu avais compris l’injustice de cette occupation étrangère dont les pauvres gens étaient les premières victimes, dans l’insécurité d’un conflit qui n’en finissait pas.

Tu exprimais une liberté étonnante, y compris envers tes parents : tu aurais voulu leur éviter la peine de te voir partir, mais tu devais suivre ta voie « même si tu avais eu 100 pères et 100 mères ». Tu devais redonner fierté à des gens battus d’avance, soumis, et qui ne croyaient plus à leur dignité.
L’amour, envers et contre tout

Tu manifestais une autorité vraiment étonnante aux yeux de tous. Il est vrai que tu étais prête à tout donner s’il le fallait. Bien sûr : tout cela a beaucoup étonné : tu as été exposée aux rumeurs, aux calomnies, aux moqueries. On cherchait déjà à te récupérer ou à te discréditer.

À 17 ans, tu te lançais sur des chemins improbables, et tu donnais de quoi espérer à des gens qui n’y croyaient plus. Tu te montrais forte, à 17 ans, capable de convaincre des hommes incertains et découragés. À 17 ans, tu prenais le commandement parmi les militaires chevronnés, et tu vivais ton engagement dans la droiture parmi des soldats qui ne respectaient pas toujours les jeunes filles ! Tu les évangélisais par ta bonté, ton courage et ton extraordinaire pureté. À vrai dire, tu continuais d’écouter ce que Dieu pouvait de dire. Car tu continuais de prier régulièrement, de communier et de te confesser aussi : et tout cela t’apportait une force étonnante même au milieu des doutes et des difficultés, quand tu auras été prise par tes ennemis.

Ainsi tu conduisis les troupes jusqu’à délivrer Orléans assiégée (8 mai 1429) et au sacre du Dauphin à Reims (17 juillet 1429). Puis les choses ont plutôt mal tourné, même le nouveau roi semblait avoir autre chose à faire et voulait encore transiger avec l’ennemi : tu as été un peu une monnaie d’échange ! Capturée (23 mai 1430), tu es emmenée de ville en ville, emprisonnée, « jugée » si l’on peut dire par des gens qui cherchaient des prétextes pour te faire mourir. Mais tu savais aussi que quoi qu’il advienne, Dieu ne t’oublierait pas. Tu t’en remettais à Lui, car « tu L’aimais de tout ton coeur », disais-tu. Tu continuais de lui faire confiance.

Malgré l’acharnement de ceux qui voulaient ta condamnation, tu as pu communier avant le sacrifice et, sur le bûcher, tenir entre tes mains la croix du Christ Jésus, dont le nom fut ton dernier cri (30 mai 1431). Jésus allait t’accueillir en sa paix.

Tu nous laisses ainsi le témoignage d’un amour total pour Jésus et pour ton prochain en Jésus. Tu contribuais à une oeuvre de justice humaine en libérant ton peuple et tu accomplissais cette oeuvre dans la charité, par amour de Jésus.
Et maintenant ?

Ensuite, tu as eu une longue histoire posthume. Le roi voulut se racheter et te faire réhabiliter… Ce fut le second procès d’Église, où le 7 juillet 1456, plus de 120 témoins ont permis que soit déclarée nulle ta condamnation de 1431. Les gens d’Orléans te sont restés fidèles et tous les ans célèbrent l’anniversaire de leur délivrance. À travers l’histoire, certains ont répandu l’idée que tu n’aurais pas été brûlée sur le bûcher de Rouen et ont raconté et publié maintes fables. Des historiens athées ont aidé à te redécouvrir. Tu es devenue l’héroïne d’un nouveau patriotisme.

Enfin, l’Église a souhaité faire de toi une « sainte », non pas d’abord en vertu de ton attitude héroïque, mais à cause de ta fidélité au Christ et même à l’Église, cette Église dont quelques prélats allaient te condamner : on imagine ton déchirement quand tu disais aux hommes d’Église qui te jugeaient: « Le Christ et l’Église, c’est tout un » ! Merci, Jehanne, pour ton témoignage.

Jehanne, tu es toujours vivante pour nous. Inspire aux jeunes d’aujourd’hui la foi en eux-mêmes, la conscience qu’ils vivent sous le regard de Dieu. Aide-les à prêter l’oreille à ce que Dieu peut leur dire, qu’ils sont uniques à ses yeux. Aide chacun d’eux à percevoir la mission qui est la sienne, l’engagement qu’il est appelé à entreprendre, avec la certitude qu’ils ne seront pas seuls pour l’accomplir. Fais-leur comprendre que l’Église elle-même, si elle a ses faiblesses, ses infidélités, est finalement à leurs côtés, et qu’ils peuvent et doivent y faire entendre leur voix, avec l’assurance que l’Esprit est présent auprès de chacun de ses fidèles.


+ Jean-Paul Mathieu,Evêque de Saint-Dié

Epinal, le 06 décembre 2011.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:49

La question que nous devons nous poser est : que ferait Jeanne à notre place, face à la perte totale de souveraineté de la France? Est-ce qu'elle voterait? Et de la république elle en penserait quoi?
Jeanne, réponds-nous ... Merci d'avance.
Bise
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:52

jean-luc56 a écrit:
simple démonstration:
au moyen age, il était inconcevable qu'une bergère sache trois choses:
-monter à cheval comme une cavalière émérite
Pourquoi cavalière émérite?
Pourquoi pas monter à Cheval?
jean-luc56 a écrit:

-parler le français comme les nobles de la coure
Qui vous dit qu'elle parlait le français de la cour?
jean-luc56 a écrit:

-se battre comme,elle savait se battre.
Comment savez vous comment elle se battait?

Quelles preuves avez vous de ces allégations?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:53

François Pignon a écrit:
La question que nous devons nous poser est : que ferait Jeanne à notre place, face à la perte totale de souveraineté de la France?  Est-ce qu'elle voterait?  Et de la république elle en penserait quoi?
Jeanne, réponds-nous ... Merci d'avance.
Bise

Alors là, je suis sûre que vous avez la réponse !!!

Par contre, j'aimerais savoir pourquoi le FN la fête le 1er mai ? d'où vient cette tradition ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 17:58

Espérance a écrit:
François Pignon a écrit:
La question que nous devons nous poser est : que ferait Jeanne à notre place, face à la perte totale de souveraineté de la France?  Est-ce qu'elle voterait?  Et de la république elle en penserait quoi?
Jeanne, réponds-nous ... Merci d'avance.
Bise

Alors là, je suis sûre que vous avez la réponse !!!

Par contre, j'aimerais savoir pourquoi le FN la fête le 1er mai ? d'où vient cette tradition ?

Car Jeanne est proche du peuple, des travailleurs.
Le FN est le premier parti ouvrier de France entre autres.
Puis c'est une façon de contrer l'internationalisme du premier mai avec un symbole patriotique.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 18:08

Pourquoi Jeanne serait proche des travailleurs ?

Donc, le FN a politisé Jeanne d'Arc en l'ayant récupéré comme étant un symbole de la défense de l'identité française. Pour moi, ça n'a pas de sens.

Est-ce que Marine va continuer à déposer une gerbe de fleurs comme le faisait son père ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 19:05

Se réclamer d'un ou d'une Saint (te) pour un parti politique est très exigeant. Il faut alors qu'il (ce parti) se convertisse au Christ et suive tous ses enseignements...Dans le cas contraire, le ou la Saint (te) n'a que le rôle de mascotte et cela perd tout son sens.




Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 20:07

article de La Dépèche:

«L'affaire Jeanne d'Arc». C'est le titre du livre signé Marcel Gay, journaliste, et Roger Senzig, ancien membre des services secrets de la France libre. Marcel Gay nous a raconté «sa» version des faits.

« Nous sommes au XV e siècle. La Guerre de Cent ans est marquée par un événement majeur, le Traité de Troyes, qui contient plusieurs clauses : le dauphin Charles est écarté du trône ; Catherine, fille de Charles VI et d'Isabeau de Bavière, est donnée en mariage à Henri V d'Angleterre ; l'enfant à naître sera à la fois roi de France et roi d'Angleterre. Deux ans après, en 1422, les deux rois meurent à quelques mois d'intervalle, le traité devient applicable, le royaume de France revient au petit roi d'Angleterre, Henri VI. Charles VII, chassé de Paris, s'autoproclame souverain. On a donc deux rois de droit divin qui se disputent le même royaume. Qui peut dire le droit à cette époque ? Dieu. Et voilà Jeanne, une gamine, qui, à treize ans, entend des « voix». Celle de Saint-Michel, qui a « des cheveux», selon Jeanne elle-même. Celles de Marguerite d'Alexandrie et de Catherine d'Antioche, deux saintes qui ont « parlé français» à la Pucelle, mais qui n'ont jamais existé ; elles ont d'ailleurs été retirées du martyrologue officiel par Jean XXIII ! Première incohérence.

Ces « voix», bien réelles, étaient-elles celles d'Agnès de Vaudémont, de Jehanne de Joinville, de Colette de Corbie ? Jeanne a peut-être - un témoignage datant de 1456 en fait état - rencontré ces gentes dames près de Domrémy, à l'Hermitage de Notre-Dame de Bermont. Colette de Corbie était une animatrice du mouvement franciscain, favorable aux Armagnacs, et en contact régulier avec Yolande d'Anjou, belle-mère du roi.

«Une opération de services secrets»

Cette Yolande, une femme très intelligente, a conçu une opération de services secrets. Aux bombardes et aux arcs des Anglais, elle va opposer l'arme psychologique : Jeanne. Et ce « miracle» va marcher parce que nous sommes alors dans un monde irrationnel.

Que nous apprend-on encore aujourd'hui à l'école ? Que lit-on dans nos dictionnaires ? Que Jeanne d'Arc, bergère, née à Domrémy dans le Barrois, quitte sa campagne pour aller bouter les Anglais hors de France. Ses exploits guerriers sont réels. Mais elle n'a jamais été bergère - à deux reprises, elle dira : « Je n'ai jamais gardé des moutons» - ni non plus porté le nom de d'Arc, et Jacques son « père» n'était pas un simple laboureur, il a même habité un château. Autres questions : comment Jeanne a-t-elle appris à monter à cheval, des destriers fougueux, pas des bourriques fatiguées ? Comment peut-elle entrer à la cour du dauphin Charles en respectant ses usages compliqués, et se battre comme un homme pendant des années ? Comment, lors de ses procès, une jeune illettrée parlant patois peut-elle s'exprimer subitement en bon français et rédiger d'élégantes missives ?

«Morte à Rouen ? Non !»

Morte à Rouen, brûlée vive, la Pucelle ? Non ! Sur la place du Vieux-Marché, ce jour-là, il y a 800 soldats anglais. Les religieux français sont partis, ne voulant pas assister au spectacle. Un chroniqueur de l'époque nous dit : elle avait le visage « embronché», caché donc. Qui a été brûlé à sa place ? Une inconnue.

Jeanne était en réalité princesse, elle s'appelait Jeanne d'Orléans, elle était la fille d'Isabeau de Bavière et de Louis d'Orléans son amant - elle était de ce fait la sœur du roi de France, et de la reine d'Angleterre - elle a été l'instrument politique de Yolande d'Anjou, sa tante, pour sauver le royaume de France. Elle a été formée en ce sens. Elle va d'ailleurs, après sa « mort» officielle, après avoir disparu pendant cinq ans, réapparaître et continuer à faire la guerre, aux côtés de Gilles de Rais, - un document l'atteste - elle porte alors son nom de Jeanne la Pucelle.

«Elle se marie avec Robert des Armoises et continue de guerroyer»

Son retour s'est passé ainsi : en mai 1436, elle arrive à la Grange- aux- Ormes, dans la banlieue de Metz. Ses deux frères, Pierre et Petit Jehan, la reconnaissent. Assistent notamment à l'entretien un magistrat, Nicole Louve, et tous les grands bourgeois du lieu. On la reconnaît aussi à Vaucouleurs, à Arlon - l'actuel Luxembourg - où elle est reçue, au château, avec tous les honneurs, puis à Cologne où elle obtient un « sauf-conduit à la Pucelle de France». Ensuite ? Elle se marie avec le chevalier lorrain Robert des Armoises, et continue de guerroyer. Elle se rend à Orléans : il y a des traces de son passage. Si elle avait usurpé l'identité de Jeanne d'Arc - d'autres l'ont fait, elles ont été confondues… - Jeanne des Armoises aurait mystifié vingt-quatre personnes de son entourage immédiat, dont le roi, Yolande d'Anjou, ses anciens compagnons d'armes ! Après 1440, l'année où elle vient voir sa «mère», la veuve de Jacques d'Arc, à Orléans, on perd sa trace.

Où a-t-elle été enterrée ? D'abord à Pulligny-sur-Madon au sud de Nancy. En 2001, un savant ukrainien, Gorbenko, a soutenu avoir découvert les restes de Jeanne à Cléry-Saint-André, près d'Orléans. Les restes sans doute déménagés par des émissaires du Vatican pendant la canonisation de Jeanne. Louis XI - son neveu -, Dunois - son frère et compagnon d'armes - y reposent aussi.

Le « registre de Poitiers», ville où Jeanne a été interrogée une première fois, contient-il la clé de l'énigme ? Jeanne a-t-elle avoué à cette occasion la mission dont elle était chargée ? Le « registre», qui s'est trouvé au Vatican, a peut-être été détruit. À moins qu'il ne soit caché, et bien caché. Mgr Tisserant, bibliothécaire du Vatican, confia à un intime lors de son jubilé de sacerdoce : « Ah ! si les Français connaissaient la vérité, quelle désillusion ! » Troublant.

mais quand on désire rester sur des chimères..... siffler
je ne vous parle pas d'autres chimères comme ce cher PASTEUR qui était un escroc de la vaccination. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 21:59

Arnica a écrit:
Mais oui, c'est comme Marie-Antoinette, c'est une sosie à elle qui a été guillotinée à sa place. Elle, a vécu cachée dans une grotte jusqu'à ses 87 ans. Elle y est décédée d'un cathare tubaire et son corps a été embaumé. Il parait que celui-ci est parfaitement conservé et caché dans la même grotte où elle a vécu. Un parchemin existe avec inscrit dessus le plan pour y accéder mais il est aux mains des Illuminatis.
Pouffer de rire
Ca alors, ce que j'avais posté ci-dessus est un article d'un journal du même style que La Dépèche:
Journal "La Rumeur" slogan:"rien savoir sur tout pour mourir idiot." n°386 p 8
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 23:10

jean-luc56 a écrit:
article de La Dépèche:
Ces « voix», bien réelles, étaient-elles celles d'Agnès de Vaudémont, de Jehanne de Joinville, de Colette de Corbie ? Jeanne a peut-être - un témoignage datant de 1456 en fait état - rencontré ces gentes dames près de Domrémy, à l'Hermitage de Notre-Dame de Bermont. Colette de Corbie était une animatrice du mouvement franciscain, favorable aux Armagnacs, et en contact régulier avec Yolande d'Anjou, belle-mère du roi.
.
Mr. Green :beret: What a Face batman :help: :help: alien cherry jocolor I don't want that :greenange: fumeur
Ceci résume toute la foi de Jean Luc! Les saints n'existent pas et ne peuvent parler
jean-luc56 a écrit:

Cette Yolande, une femme très intelligente, a conçu une opération de services secrets. Aux bombardes et aux arcs des Anglais, elle va opposer l'arme psychologique : Jeanne. Et ce « miracle» va marcher parce que nous sommes alors dans un monde irrationnel.
Ceci résume toute la foi de Jean Luc! Les saints n'existent pas et ne peuvent parler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mar 28 Avr 2015, 23:52

RenéMatheux a écrit:
Ceci résume toute la foi de Jean Luc! Les saints n'existent pas et ne peuvent parler

Cette attitude étonne de moins en moins !
On a bien un père jésuite qui enseigne dans notre faculté à l'Université Saint Joseph, et il ne croit pas aux saints.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mer 29 Avr 2015, 08:14

les saints sont "nommés" par les membres du clergé.
combien de temps entre la soit-disant mort de Jeanne et sa canonisation?
pourquoi avoir attendu autant de temps?
pourquoi avoir oublier tous les morts qu'elle a laissé derrière elle?

les saints existent ils ont eu une vie de saint dans la foi et baignée d'un amour infini.
l'aide portée par une personne sainte n'est pas la mort et la guerre de ce fait pour moi jeanne d'arc n'est pas une sainte.
pourquoi ne pas demander que De Gaulle,Napoléon et autres soient au même rang que jeanne?

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mer 29 Avr 2015, 10:16

Espérance a écrit:
Pourquoi Jeanne serait proche des travailleurs ?
Donc, le FN a politisé Jeanne d'Arc en l'ayant récupéré comme étant un symbole de la défense de l'identité française. Pour moi, ça n'a pas de sens.
Est-ce que Marine va continuer à déposer une gerbe de fleurs comme le faisait son père ?
c'est pas un peu de la récupération politique de parler ainsi??
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mer 29 Avr 2015, 10:19

François Pignon a écrit:
La question que nous devons nous poser est : que ferait Jeanne à notre place, face à la perte totale de souveraineté de la France?  Est-ce qu'elle voterait?  Et de la république elle en penserait quoi?
Jeanne, réponds-nous ... Merci d'avance.
la question que je me pose
c'est qui aujourd'hui dans l'époque moderne rationnaliste oserait affirmer véritablement que jeanne d'arc a été appelée par Dieu pour sauver la France de l'envahisseur anglais??
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mer 29 Avr 2015, 10:42

Appelée par Dieu pour sauver la France? belle escroquerie de l'époque qui a traversé les époques car le français est chauvin grave.
l'histoire est mignonne au pays des bisounours.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Jeanne d'Arc selon l'Église   Mer 29 Avr 2015, 10:43

alors c'est bien ce que je dis!!.. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
 
Jeanne d'Arc selon l'Église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeanne d'Arc selon l'Église
» L'Antéchrist selon les Peres de l'église
» À propos des miracles dans l'Église catholique
» L'exorcisme selon l'Église catholique
» Discernement selon l'église(tres important)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: