DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
renestgallo



Masculin Messages : 22
Inscription : 13/10/2011

MessageSujet: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mar 21 Avr 2015, 21:14

La Pericope Adulterae est le nom traditionnel de cet épisode évangélique (péricope) au sujet d'une femme adultère de l'Évangile.

« Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ? Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. » (Jean 8.3 – 11)

On connait tous cette histoire, mais pourtant on ne la retrouve pas dans les anciens manuscrits de la Bible: Les codex Sinaiticus, le codex Vaticanus et  Alexandrinus, on ne le retrouve que dans le codex Bezæ et la Vetus Latina et quelques autres manuscrits qui ne sont pas antérieurs au IXème siècle . Comment expliquer cela ?
Revenir en haut Aller en bas
http://renestg.skyrock.com/
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 11:20

Tu poses une question avec affirmation, comment veux tu que l'on puisse répondre ?

J'aurais tendance à dire, peu importe puisque pour moi cette histoire est vrai.

J'aurais tendance à dire, que toute la vie de Jésus n'est pas non plus dans la Bible, tant les miracles furent nombreux et aujourd'hui même il est présent dans nos vies.

J'aurais tendance à dire, que j'ai lu certaines visions de Saintes sur la vie du Seigneur et rien ne contredit les saintes écritures.

Enfin, j'aurais tendance à dire que c'est quand on sait qu'on ignore tout que l'on est dans la vérité. Et c'est dans l'humilité que l'ont peut être enseigné.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 11:37

La péricope ne se trouve pas dans les manuscrits grecs de l'Évangile suivants : Papyrus 66, Papyrus 75, Codex Sinaiticus, {Codex Alexandrinus}, Codex Vaticanus, {Codex Ephraemi Rescriptus}, Regius, Petropolitanus Purpureus, Codex Borgianus, Codex Washingtonianus, Codex Monacensis, Codex Macedoniensis, Sangallensis, Codex Koridethi, Athous Lavrensis, Onciale 0141, 0211, 22, 33, 124, 157, 209, 565, 788, 828, 1230, 1241, 1242, 1253, 1333, 1424, 2193, 2768, et beaucoup d'autres manuscrits.
La péricope se trouve en revanche dans les manuscrits suivants : Codex Bezae, Codex Basilensis, {Codex Boreelianus}, Codex Seidelianus I, Codex Seidelianus II, Codex Cyprius, Codex Campianus, Codex Nanianus, Codex Tischendorfianus IV, Codex Petropolitanus, Codex Athos Dionysius, 28, 700, 892, 1009, 1010, 1071, 1079, 1195, 1216, 1344, 1365, 1546, 1646, 2148, 2174, et des manuscrits du texte byzantin.

source wiki
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 14:01

renestgallo a écrit:
La Pericope Adulterae est le nom traditionnel de cet épisode évangélique (péricope) au sujet d'une femme adultère de l'Évangile.

On connait tous cette histoire, mais pourtant on ne la retrouve pas dans les anciens manuscrits de la Bible: Les codex Sinaiticus, le codex Vaticanus et  Alexandrinus, on ne le retrouve que dans le codex Bezæ et la Vetus Latina et quelques autres manuscrits qui ne sont pas antérieurs au IXème siècle . Comment expliquer cela ?

Bonjour,
ce passage n'est pas le seul à manquer des codex Sinaiticus et Vaticanus, qu'on a tendance à prendre comme témoins de l'authenticité du texte parce qu'il sont les plus anciens "longs manuscrits" en notre possession. En effet, il y a aussi la finale de l'évangile de Marc qui est absente de plusieurs manuscrits, et qu'on soupçonne ainsi d'avoir été rajoutée.

Le codex Bezae est un manuscrit ancien, il date du IVe siècle ; il faut savoir qu'il a de bonnes chances d'avoir été le manuscrit de St Irénée, qui débarque en Gaule au IIe siècle. La Vulgate elle-même est une traduction latine faite au IVe siècle sur des textes grecs. Alors, faut-il forcément prendre les Sinaiticus et Vaticanus comme référence, pour le seule prétexte que nous les possédons encore? On ne voit pas pourquoi.

Il faut remarquer encore que certains manuscrits placent l'épisode de la femme adultère non pas dans Jean, mais dans Luc !


A ce mystère, j'aimerais vous donner une explication que livrent les spécialistes de l'oralité araméenne des évangiles (prenons-le comme une hypothèse) :
Ce récit pourrait bien n'appartenir à l'origine ni à Jean, ni à Luc, mais peut-être bien à Matthieu.
Le souci avec ce texte est qu'il scandalise la société patriarcale juive, et les communautés judéo-chrétiennes auxquelles Matthieu s'adresse en premier, tout aussi patriarcales.

Ce texte aurait donc été retiré des collections de Matthieu, tout en restant dans la mémoire et la transmission des évangélisateurs de premières générations. Il aurait fini par être récupéré par Jean, qui lui, s'adresse à un public plus spirituel.


Dernière édition par libremax le Mer 22 Avr 2015, 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11444
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 14:26

Délires de l'exégese moderniste destinées à faire douter!

La phase suivante est "donc rien n'est sûr" : donc Jésus n'est peut être pas ressucité et n'a pas peut être pas fait de miracles!
Donc votre foi, messieurs les chrétiens n'est basée sur rien!

Donc que meure l'espérance d'une autre vie plus juste! Vous avez été malade : tant pis pour vous! votre vie a été un enfer : tant pis pour vous! Vous avez perdu un être cher : vous ne le reverrez jamais!
Revenir en haut Aller en bas
renestgallo



Masculin Messages : 22
Inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 17:26

Délires de l'exégese moderniste destinées à faire douter!..RenéMatheux

C'est la recherche de la vérité qui m'intéresse, grâce à Dieu si cette histoire est vraie, mais dans le cas contraire, on devrait retrouver cette histoire dans les écrits des pères de l'église qui vivaient à l'époque des premiers codex ne pensez-vous pas !
Autre point, à l'époque de Jésus, les Juifs ne pouvaient mettre à mort un autre juif, la lapidation n'était donc pas permise, ils devaient obligatoirement en référer aux Romains comme ce fut le cas pour le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://renestg.skyrock.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 17:37

renestgallo a écrit:


On connait tous cette histoire, mais pourtant on ne la retrouve pas dans les anciens manuscrits de la Bible: Les codex Sinaiticus, le codex Vaticanus et  Alexandrinus, on ne le retrouve que dans le codex Bezæ et la Vetus Latina et quelques autres manuscrits qui ne sont pas antérieurs au IXème siècle . Comment expliquer cela ?
Non, on retrouve cette histoire mais à une autre place.

Il semblerait que cette histoire ait été retirée de certains manuscrits TARDIFS. Peut-être par machisme ?


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 17:41

renestgallo a écrit:
Autre point, à l'époque de Jésus, les Juifs ne pouvaient mettre à mort un autre juif, la lapidation n'était donc pas permise, ils devaient obligatoirement en référer aux Romains comme ce fut le cas pour le Christ.


Ce n'est pas si simple.
Ce n'est pas parce qu'une règle est établie par un occupant qu'elle est forcément observée par tous et tout le temps.
De la même façon, pour Etienne, des Juifs ne se sont pas gênés pour lapider.

Le sanhédrin en a "référé aux Romains" pour le Christ, parce que c'était Pâque, et qu'à cette occasion, le gouverneur résidait à Jérusalem et les Romains étaient plus intransigeants. Et surtout, parce qu'il fallait qu'il meure par la main de ceux dont le peuple attendait qu'il les délivre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 17:43

libremax a écrit:


Ce n'est pas si simple.
Ce n'est pas parce qu'une règle est établie par un occupant qu'elle est forcément observée par tous et tout le temps.
De la même façon, pour Etienne, des Juifs ne se sont pas gênés pour lapider.

Le sanhédrin en a "référé aux Romains" pour le Christ, parce que c'était Pâque, et qu'à cette occasion, le gouverneur résidait à Jérusalem et les Romains étaient plus intransigeants. Et surtout, parce qu'il fallait qu'il meure par la main de ceux dont le peuple attendait qu'il les délivre.

Ils ont aussi essayer d'éliminer Jésus par lapidation.

Car les Romains interdisaient de tuer LEGALEMENT, pas de tuer au cours d'une émeute.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
renestgallo



Masculin Messages : 22
Inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 17:58

Saint Étienne en est le parfait exemple, sauf que ce récit ne semble pas le résultat d'une émeute, mais d'un simili procès !
Revenir en haut Aller en bas
http://renestg.skyrock.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Mer 22 Avr 2015, 19:35

renestgallo a écrit:
Saint Étienne en est le parfait exemple, sauf que ce récit ne semble pas le résultat d'une émeute, mais d'un simili procès !

Comme pour Jésus, ils ont avancé des faux témoins pour le faire condamner.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11444
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Jeu 23 Avr 2015, 09:51

renestgallo a écrit:
Délires de l'exégese moderniste destinées à faire douter!..RenéMatheux

C'est la recherche de la vérité qui m'intéresse, grâce à Dieu si cette histoire est vraie, mais dans le cas contraire, on devrait retrouver cette histoire dans les écrits des pères de l'église qui vivaient à l'époque des premiers codex ne pensez-vous pas !
Autre point, à l'époque de Jésus, les Juifs ne pouvaient mettre à mort un autre juif, la lapidation n'était donc pas permise, ils devaient obligatoirement en référer aux Romains comme ce fut le cas pour le Christ.
Il suffit de relire les textes antiques des pères de l'Eglise and co pour répondre à votre question! Car cette question, il y a bien longtemps qu'on se l'est posé! J'ai vu cela sur une bible de 1820!
Laissez moi le temps de les retrouver! Et je vous l'écrit!
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?   Jeu 23 Avr 2015, 10:23

renestgallo a écrit:

Autre point, à l'époque de Jésus, les Juifs ne pouvaient mettre à mort un autre juif, la lapidation n'était donc pas permise, ils devaient obligatoirement en référer aux Romains comme ce fut le cas pour le Christ.

Bonjour, les Romains n'interdisaient pas aux Juifs de mettre à mort selon leur Loi pour des raisons religieuses : Pilate leur dit : « Prenez-le, vous, et jugez-le selon votre Loi. » Les Juifs lui dirent : « Il ne nous est pas permis de mettre quelqu'un à mort »,Saint Jean 18, 31).

La réponse des grands prêtres est hypocrite et évasive : "il ne nous est pas permis de mettre à mort". Mais ils se réfèrent là non pas à la Loi juive, mais au supposé crime de lèse-majesté de Jésus : c'est pour ce crime qu'ils veulent faire condamner Jésus par les Romains afin de ne rien craindre du peuple qui lui avait fait bon accueil.

En effet, pour confirmer cela, on lit au verset 33 : "Alors Pilate entra de nouveau dans le prétoire ; il appela Jésus et dit : « Tu es le roi des Juifs ? »" suggérant ainsi que c'est ce qui lui a été soufflé par les accusateurs du Christ. Le Seigneur, assez ironiquement, lui répond d'ailleurs : « Dis-tu cela de toi-même ou d'autres te l'ont-ils dit de moi ? »

Et in fine, Pilate fera bien mettre à mort le Christ au prétexte qu'il se serait prétendu le roi des Juifs, un crime de lèse-majesté contre l'Empereur.

Enfin, on voit bien que pour la lapidation d'Étienne, les grands prêtres ne se sont pas embarrassés de l'avis de l'occupant romain, justement parce que le crime était de nature religieuse et qu'ils ne craignaient pas de conséquence d'ordre politique. Par contre, quand l'évêque de Jérusalem, Jacques le "frère du Seigneur" sera mis à mort vers 62, le grand prêtre profitant d'une vacance du pouvoir romain pour expédier le procès, les Romains le prirent très mal car il s'agissait d'un personnage illustre et respecté et que l'ordre public était en jeu (cf. Flavius Joseph dans "La guerre des Juifs").

Désolé pour cette réponse carrément hors sujet par rapport au titre du fil de discussion :-)
Revenir en haut Aller en bas
 
LA FEMME ADULTÈRE : HISTOIRE INVENTÉE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"
» BAO DAÏ
» Interview d'Eudes Girard et de Thomas Daum proposée par Passion-Géographie
» Elle m'aimait...
» Jonas poésie : FEMME LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: