DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Immigration. L'Europe sous pression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 09:48

Immigration. L'Europe sous pression

Route meurtrière pour tous ceux qui cherchent à fuir le nord de l'Afrique pour gagner l'Europe, la mer Méditerranée a encore été le théâtre d'un véritable drame en début de semaine. Quelque 400 personnes auraient péri au large des côtes libyennes, selon le témoignage de plusieurs rescapés. Ce mercredi, le mystère sur leur sort restait entier. Les associations humanitaires dénoncent, elles, l'incurie des autorités européennes face à ces arrivées massives d'immigrés, submergeant l'Italie et ses centres d'accueil.

1. Les contours du drame restent flous.

Jusqu'à 400 migrants ont disparu dans le naufrage d'une embarcation de fortune, dimanche, en Méditerranée, selon les quelque 150 survivants débarqués, mardi matin, en Italie, et interrogés par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'ONG « Save the children ». Ces survivants ont assuré qu'il y avait, au total, 500 à 550 personnes à bord de leur bateau, dont de nombreux jeunes. Selon un porte-parole de l'OIM, les récits de ces survivants laissent penser que le bateau a chaviré sous l'effet du mouvement des passagers quand ils ont aperçu les premiers secours.

De leur côté, les garde-côtes italiens ont confirmé avoir sauvé 145 migrants, agrippés à leur embarcation qui avait chaviré en pleine mer, et repêché neuf corps à proximité. « Il n'est pas exclu que ce bateau ait transporté beaucoup plus de monde, comme c'est habituellement le cas avec ce type d'embarcation », a souligné le commandant Filippo Marini, porte-parole des garde-côtes italiens. Il était toutefois toujours impossible, hier, de savoir si le naufrage sur lequel sont intervenus, dimanche, les garde-côtes, était le même que celui évoqué par les deux organisations.

2. La colère des organisations.

Si les témoignages des survivants sont confirmés, « ces derniers jours auront été parmi les plus meurtriers dans les eaux les plus dangereuses du monde pour les migrants et les demandeurs d'asile », a déclaré Judith Sunderland, responsable régionale de Human rights watch. Cette énième catastrophe maritime a d'ores et déjà provoqué la colère de plusieurs ONG et organisations internationales. « Le nombre intolérable des victimes ne va que s'accroître si l'UE n'agit pas maintenant pour garantir des opérations de secours à travers la Méditerranée », a ainsi souligné Judith Sunderland.

L'OIM a déjà enregistré plus de 500 morts de migrants en Méditerranée depuis le début de l'année avant ce nouveau drame, contre 47 l'année dernière pendant la même période. Entre-temps, la vaste opération italienne de secours « Mare Nostrum » a cédé la place à « Triton », un programme européen de contrôle des frontières nettement moins ambitieux...

3. « Les départs ne diminuent pas ».

Originaires essentiellement d'Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient, en particulier de Syrie ravagée par la guerre civile, ces migrants s'efforcent de gagner l'Europe à la faveur du chaos régnant en Libye. Signe de la confiance des passeurs au large de la Libye, plusieurs d'entre eux ont ouvert le feu, lundi, sur deux navires engagés dans l'opération « Triton » pour récupérer une embarcation dont les passagers venaient d'être secourus. Et la tendance ne devrait pas s'inverser de sitôt. « Les départs ne diminuent pas : la peur de mourir ne dissuade pas », estime ainsi la porte-parole du Haut-commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR) en Europe du Sud, Carlotta Sami.


4. Les Italiens débordés... et divisés sur la marche à suivre.

Plus de 10.500 arrivées ont déjà été enregistrées, depuis le début du mois, en Italie, où les structures d'hébergement des demandeurs d'asile, permanentes ou établies en urgence, accueillent déjà plus de 80.000 personnes. Le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, a envoyé, en début de semaine, une directive aux préfets, les appelant à trouver d'urgence 6.500 places d'hébergement, en particulier dans le nord et le centre du pays. Cette demande a provoqué la colère de nombreux responsables, dont celle du gouverneur de la région Lombardie (nord). « Nous nous refusons à subir cette invasion, donc zéro place en Lombardie tant que continuera cette attitude irresponsable du gouvernement », a-t-il déclaré hier, faisant écho à une déclaration semblable de son collègue de la région Vénétie (nord-est). Le secrétaire général du mouvement anti-immigration Ligue du Nord, Matteo Salvini, s'est montré encore plus direct : « Pourquoi devrais-je prendre ne serait-ce qu'un seul de ces migrants devant les 22.000 Italiens qui attendent toujours un logement social à Milan ? », s'est-il interrogé.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/monde/immigration-l-europe-sous-pression-16-04-2015-10596729.php






_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
coeurdemarie



Féminin Messages : 213
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 15:09

C'est un sujet délicat, Espérance. La solution de bon sens - et elle est déjà mise en oeuvre, il faudrait l'accentuer - ce serait de donner à ces personnes dans leur pays d'origine les moyens de leur autonomie et de leur indépendance .
Ainsi tous ces gens resteraient dans leur pays , car je suis persuadée qu'ils l'aiment, et que seule la misère et le désespoir les font s'exiler.
Nous pourrions tous être ces étrangers qui fuient , rappelons-nous de Moïse fuyant Pharaon.
Je me demande ce que le Pape va indiquer comme solution .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 15:14

coeurdemarie a écrit:
C'est un sujet délicat, Espérance. La solution de bon sens - et elle est déjà mise en oeuvre, il faudrait l'accentuer - ce serait de donner à ces personnes dans leur pays d'origine les moyens de leur autonomie et de leur indépendance .
Ainsi tous ces gens resteraient dans leur pays , car je suis persuadée qu'ils l'aiment, et que seule la misère et le désespoir les font s'exiler.
Nous pourrions tous être ces étrangers qui fuient , rappelons-nous de Moïse fuyant Pharaon.
Je me demande ce que le Pape va indiquer comme solution .


Personne ne quitte sa terre de gaieté de coeur, mais il y a aussi l'illusion que l'Europe est un paradis riche; et aussi -surtout, l'existence des revenus alloués aux immigrants à titre humanitaire, et payés sur nos impôts.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 15:15

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 17:17

Karl2 a écrit:
Personne ne quitte sa terre de gaieté de coeur, mais il y a aussi l'illusion que l'Europe est un paradis riche; et aussi -surtout, l'existence des revenus alloués aux immigrants à titre humanitaire, et payés sur nos impôts.

Vous avez raison au sujet de l'illusion que l'Europe est un paradis riche et ça l'est d'ailleurs sûrement pour ces gens qui prennent le bateau pour fuir la misère.

Par contre, je ne suis pas sûre que ceux qui arrivent en Italie aient de quoi vivre.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 17:18

Espérance a écrit:


Par contre, je ne suis pas sûre que ceux qui arrivent en Italie aient de quoi vivre.

Ils sont logés (dans des camps, pas à l'hôtel) et nourris.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 16 Avr 2015, 17:20

Dragna Din a écrit:
Espérance a écrit:


Par contre, je ne suis pas sûre que ceux qui arrivent en Italie aient de quoi vivre.

Ils sont logés (dans des camps, pas à l'hôtel) et nourris.

c'est le moins qu'on puisse faire quand même !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 08:44

Espérance a écrit:
Dragna Din a écrit:
Espérance a écrit:


Par contre, je ne suis pas sûre que ceux qui arrivent en Italie aient de quoi vivre.

Ils sont logés (dans des camps, pas à l'hôtel) et nourris.

c'est le moins qu'on puisse faire quand même !

reportage aux infos: hotel en Sicile subventionné par l'état italien
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 09:00

Karl2 a écrit:
Espérance a écrit:
Dragna Din a écrit:
Espérance a écrit:


Par contre, je ne suis pas sûre que ceux qui arrivent en Italie aient de quoi vivre.

Ils sont logés (dans des camps, pas à l'hôtel) et nourris.

c'est le moins qu'on puisse faire quand même !

reportage aux infos: hotel en Sicile  subventionné par l'état italien

Vous confondez avec l'information de fdesouche qui rapportait que 150 immigrés clandestins avaient dévastés l'hôtel où ils étaient logés. Cette info ne se trouvant que sur fdesouche, islamisation.fr, contre-info, quenelleplus, on ne doute pas de sa "qualité"....

Cela dit, il y a un problème. Pour une fois je vais abonder dans votre sens. L'Europe ne peut plus importer la misère, mais les solutions à ce problème sont douloureuses, car on ne va pas faire tirer à la canonnière sur les embarcations (sur lesquelles des femmes et des enfants se trouvent). Une fois débarqués on ne va pas les traiter non plus comme des animaux : ce sont des humains, comme vous et moi. On ne va pas les "finaliser" non plus, vous serez d'accord (sans sous-entendu de ma part vis-à-vis de vous).

Comme vous aimez l'histoire, je vous laisse méditer sur Rome... Les légions, les limes, les tribus, l'assimilation et l'octroi de "royaumes" fédérés... Rien n'a pu endiguer le flux migratoire. On me croit millénariste, il n'en est rien, mais ne nous voilons pas la face. Quelque chose était possible, il y a 40 ans, mais faute de visionnaire, la monde a choisi la fuite en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 09:28

Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:
Espérance a écrit:
Dragna Din a écrit:


Ils sont logés (dans des camps, pas à l'hôtel) et nourris.

c'est le moins qu'on puisse faire quand même !

reportage aux infos: hotel en Sicile  subventionné par l'état italien

Vous confondez avec l'information de fdesouche qui rapportait que 150 immigrés clandestins avaient dévastés l'hôtel où ils étaient logés. Cette info ne se trouvant que sur fdesouche, islamisation.fr, contre-info, quenelleplus, on ne doute pas de sa "qualité"....

Mais non: infos bien pensantes de TFI 20 heures; hotel sicilien en perdition, relevé par l'aide de létat italien pour le logement des immigrants. Pas de mention de déprédations.

Cela dit, il y a un problème. Pour une fois je vais abonder dans votre sens. L'Europe ne peut plus importer la misère, mais les solutions à ce problème sont douloureuses, car on ne va pas faire tirer à la canonnière sur les embarcations (sur lesquelles des femmes et des enfants se trouvent). Une fois débarqués on ne va pas les traiter non plus comme des animaux : ce sont des humains, comme vous et moi. On ne va pas les "finaliser" non plus, vous serez d'accord (sans sous-entendu de ma part vis-à-vis de vous).

Les bateaux sont assez mauvais pour qu'il ne soit pas besoin de tirer dessus, bien souvent.
Et c'est trop aimable de votre part de ne pas me sous-entendre des idées et de solutions barbares.
A vrai dire je n'ai pas de solution, mais je connais au moins un des coupables à ce transit libyen: M. Sarkozy et sa volonté d'anéantir le colonel Khadafi.
Dieu sait ce quelle autre tragique et monstrueuse sottise il nous prépare pour un éventuel second mandat...
Pourtant -même s'il m'en coûte de le reconnaitre- M. Sarkozy avait aussi valablement diagnostiqué la nécessité de remédier avant tout à la pauvreté des africains, sur place.


Comme vous aimez l'histoire, je vous laisse méditer sur Rome... Les légions, les limes, les tribus, l'assimilation et l'octroi de "royaumes" fédérés... Rien n'a pu endiguer le flux migratoire. On me croit millénariste, il n'en est rien, mais ne nous voilons pas la face. Quelque chose était possible, il y a 40 ans, mais faute de visionnaire, la monde a choisi la fuite en avant.

C'est juste; et l'Europe est dans une situation pê pire encore que Rome: car elle a perdu ses "défenses immunitaires" -je veux dire: sa religion, sa foi chrétienne, qui lui permettrait d'intégrer en les convertissant les nouveaux arrivants.
Nous sommes au coeur d'un conflit spirituel: l'islam pousse ses pions en profitant de nos faiblesses (les droits de l'homme -mal compris et appliqués-, la laicité -muée en laicisme-, l'hédonisme...).

Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 09:56

Karl2 a écrit:



Pourtant -même s'il m'en coûte de le reconnaitre- M. Sarkozy avait aussi valablement diagnostiqué la nécessité de remédier avant tout à la pauvreté des africains, sur place.

C'est la seule solution viable, pour eux et pour nous. La population de l'Europe c'est 750 million d'habitants, quand même. Et les immigrés, globalement, ne représentent que 4% (et tous ne viennent pas des pays Barbaresques). Alors on peut fantasmer sur une invasion et un remplacement des population, ce n'est pas pour demain. Par contre, il est criminel de continuer à laisser un flux comme celui de la Méditerranée se prolonger. Non à cause d'un risque génétique ou religieux pour l'Europe, mais à cause des crises sociales et, surtout, humaines, que cela va induire.

Quand des personnes risquent leur vie dans de frêles esquifs pour tenter l'aventure européenne, cela en dit long sur leur vie dans leur terre natale. L'Europe (et le monde en général), par solidarité, se devrait d'aider à leur développement, mais nous savons qu'il est préférable pour les consortiums de continuer à piller l'Afrique plutôt que de la développer. Mais sans cela, un jour on finira par faire tirer les canonnières, je vous le prédis. Et un jour encore on dressera, comme à Ceuta ou Melilla, des barrières et des miradors.




Karl2 a écrit:
C'est juste; et l'Europe est dans une situation pê pire encore que Rome: car elle a perdu ses "défenses immunitaires" -je veux dire: sa religion, sa foi chrétienne, qui lui permettrait d'intégrer en les convertissant les nouveaux arrivants.
Nous sommes au coeur d'un conflit spirituel: l'islam pousse ses pions en profitant de nos faiblesses (les droits de l'homme -mal compris et appliqués-, la laicité -muée en laicisme-, l'hédonisme...).



La religion officielle de Rome était peut-être le christianisme - sous des formes parfois hérétiques, mais celui-ci n'a pas joué de rôle immunitaire, ni même de ferment de décomposition comme certains se plaisent à l'écrire. Les rois barbares se sont convertis bien plus tard, par calcul souvent plus politique que par élan spirituel.

L'Europe n'a aucun modèle moral ou spirituel à proposer, et c'est le pire. Mais cela n'a rien à voir avec la laïcitié qui est un phénomène presque exclusivement français. La Belgique n'est pas laïque, la Grande-Bretagne non plus, l'Allemagne pas plus (si l'on se réfère à "l'esprit laïc"), ni encore moins la Pologne, ou la Hongrie, ou le Portugal...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 10:52

[quote="Dragna Din"]
Citation :
C'est la seule solution viable, pour eux et pour nous. La population de l'Europe c'est 750 million d'habitants, quand même. Et les immigrés, globalement, ne représentent que 4% (et tous ne viennent pas des pays Barbaresques). Alors on peut fantasmer sur une invasion et un remplacement des population, ce n'est pas pour demain. Par contre, il est criminel de continuer à laisser un flux comme celui de la Méditerranée se prolonger. Non à cause d'un risque génétique ou religieux pour l'Europe, mais à cause des crises sociales et, surtout, humaines, que cela va induire.

Oui, et en France au moins les arabo ou afro-musulmans sont les plus représentés dans la délinquance et les prisons (je n'invente rien, c'est bien connu, c'est même montré à la TV...), et revendicatifs de traitement religieux distinct, facteur de déstabilisation sociale. C'est déjà la réalité, et depuis plusieurs années déjà, mais les gouvernements sont dans le déni et c'est ce déni qui radicalise de plus en plus de français et d'européens.
Je ne crois pas que la thèse d'un grand remplacement relève du fantasme: il suffit de considérer les démographies comparées des population immigrées et des populations des pays "d'accueil" (concept que je réprouve, puisqu'il est imposé): regardez autour de vous dans un hypermarché par exple, ds quasi n'importe quelle grande ville de l' UE (je ne parle pas de Varsovie ou de Riga)... De plus, les lois sur l'IVG, le féminisme, le travail des femmes, l'hédonisme, le consumérisme, le déclin de la pratique religieuse (ça commence même en Pologne et Irlande) tout se ligue -conspire?- en Europe pour anéantir à terme, sa population de souche.
Comme tout se ligue pour multiplier le nombre des arrivants (vaccinations et progrès médicaux dans les pays d'origine qui sont individuellement bienvenus mais qui contribuent à rompre l' équilibre précaire entre les ressources et la demande; conflits armés -dont souvent mais pas toujours, les occidentaux sont les pyromanes intéressés-, etc.)


Citation :
Quand des personnes risquent leur vie dans de frêles esquifs pour tenter l'aventure européenne, cela en dit long sur leur vie dans leur terre natale. L'Europe (et le monde en général), par solidarité, se devrait d'aider à leur développement, mais nous savons qu'il est préférable pour les consortiums de continuer à piller l'Afrique plutôt que de la développer. Mais sans cela, un jour on finira par faire tirer les canonnières, je vous le prédis. Et un jour encore on dressera, comme à Ceuta ou Melilla, des barrières et des miradors.

Cela en dit long aussi sur l'écart relatif entre les niveaux de vie au sud et au nord de la Méditerranée. Et sur la nécessité de mettre fin au financement de cette immigration sur notre sol, parce que nous ne pouvons pas indéfiniment y pourvoir (2 milliards par an pour les demandeurs d'asiles, dont 75% de faux demandeurs...).
Certes il faut aider l'Afrique, mais il faut jouer des muscles pour mettre le holà à ce qui n'est pas autre chose qu'une invasion. Et de notre côté, revenir sur des lois qui piétinent les droits de Dieu et la loi naturelle (tout un programme, dont je ne vois pas la réalisation proche, tant seraient grandes les réticences).
Je sais que les européens ont semé la tempête, mais ils ne sont pas les seuls; et les gvnts des pays d'où partent des cohortes de malheureux ont svt des arrières-pensées.


Citation :
La religion officielle de Rome était peut-être le christianisme - sous des formes parfois hérétiques, mais celui-ci n'a pas joué de rôle immunitaire, ni même de ferment de décomposition comme certains se plaisent à l'écrire. Les rois barbares se sont convertis bien plus tard, par calcul souvent plus politique que par élan spirituel.

Le christianisme a maintenant en place des lambeaux de civilisation romaine, le droit romain (au moins partiellement et pour les gallo-romains), la langue latine... Quant aux conversions par calcul politique, le résultat compte aussi.


Citation :
L'Europe n'a aucun modèle moral ou spirituel à proposer, et c'est le pire. Mais cela n'a rien à voir avec la laïcitié qui est un phénomène presque exclusivement français. La Belgique n'est pas laïque, la Grande-Bretagne non plus, l'Allemagne pas plus (si l'on se réfère à "l'esprit laïc"), ni encore moins la Pologne, ou la Hongrie, ou le Portugal...

La laicité en effet, c'est surtout français; mais la déchristianisation c'est partout.
Si les barbaresques sur notre sol trouvaient une religion avec une spiritualité vivante, séduisante, (au lieu de la laicité qui semble surtout permettre toutes les déviances (désolé, je ne vous vise pas, mais c'est un fait que les musulmans n'apprécient pas que ce soit mis sur la place publique) tous les vices, l' athéisme et le matérialisme, bon nombre s'y convertiraient... Mais si c'était le cas, nous ne serions pê pas non plus confrontés à pareil défi...



Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 11:36

[quote="Karl2"]
La laicité en effet, c'est surtout français; mais la déchristianisation c'est partout.


Non, je ne suis pas d'accord. Globalement le manque de foi est plus apparent du fait de la libération de l'information : grâce à l'internet, à une vitesse de propagation et au grand jeu télévisuel. Mais dans la réalité des faits il s'agit moins d'une déchristianisation que d'une perte totale de sens. Les socialos n'en sont pas plus responsables que les musulmans ou les athées, il s'agit d'un des signes extérieurs d'un pourrissement bien plus essentiel.

Je n'en dirai pas plus ici, car on va encore m'accuser d'être millénariste.

Karl2 a écrit:
Si les barbaresques sur notre sol trouvaient une religion avec une spiritualité vivante, séduisante, (au lieu de la laicité qui semble surtout permettre toutes les déviances (désolé, je ne vous vise pas, mais c'est un fait que les musulmans n'apprécient pas que ce soit mis sur la place publique) tous les vices, l' athéisme et le matérialisme, bon nombre s'y convertiraient... Mais si c'était le cas, nous ne serions pê pas non plus confrontés à pareil défi...

Non, je ne suis pas d'accord non plus.

J'ai vu dans les années 70 les premiers immigrés arabo-musulmans d'Afrique du nord arriver. Ils se sont intégrés. Ensuite, sont arrivés les mollah - non pas d'Iran, mais d'Arabie saoudite - et là leurs fils ont commencé à virer étrange. Or, avouez que les années 70 étaient presque plus libérales qu'aujourd'hui au niveau du sexe. Certes on n'avait pas Youporn, mais globalement - sans la dictature actuelle de l'image et sa propagation planétaire - cela aurait dû bien plus choquer ces premiers immigrés de voir des femmes en jupes que la génération actuelle rivée le samedi sur C+ et qu'un sein nu n'émoustille même plus.

Le problème est bien plus essentiel que de montrer les vices (réels ou supposés) de notre société ; on n'a jamais vu autant de richesse exposée aux yeux de tous et si mal répartie ! Chacun veut sa nouvelle voiture avec les jolis gadgets qui vont avec, le dernier portable, la dernière télé de 2m², les vacances à Rio... Et cela au vu de tous - on peut refuser l'explication sociale des problèmes actuels, mais comment voulez-vous que les pauvres (majoritairement représentés par des immigrés) se tiennent tranquilles : on leur met des pots de confiture devant le nez, ouverts, et on leur demande de ne pas y toucher. Je schématise ici à l'extrême.
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 12:23

Dragna Din a écrit:


Non, je ne suis pas d'accord. Globalement le manque de foi est plus apparent du fait de la libération de l'information : grâce à l'internet, à une vitesse de propagation et au grand jeu télévisuel. Mais dans la réalité des faits il s'agit moins d'une déchristianisation que d'une perte totale de sens. Les socialos n'en sont pas plus responsables que les musulmans ou les athées, il s'agit d'un des signes extérieurs d'un pourrissement bien plus essentiel.

Je n'en dirai pas plus ici, car on va encore m'accuser d'être millénariste.

Bonjour Dragna Din,
Parfaitement d'accord avec vous. Ce qui se passe sous nos yeux est parfaitement inédit dans l'histoire de l'humanité... Cela fait quelques temps que je réalise peu à peu ce que vous avez écrit ci-dessus.
Multiplication des conflits en tout genre (nationaux, civils, ethniques, religieux...) ; mouvements de population en augmentation constante (réfugiés, migrants économiques et bientôt climatiques confusion des esprits (le mal pour le bien, le bien pour le mal...) ; circulation de l'information (une mauvaise caricature dans un obscur journal parisien peut provoquer des dizaines de morts à l'autre bout du monde instantanément) ; démocraties en panne sur le plan socio-économique, civilisationnel et éthique, voire discréditées (alors qu'elles "guidaient" et "éclairaient" le monde depuis au moins une centaine d'années) ; consumérisme et individualisme effrénés et désormais à l'échelle de la planète ; destruction à grande échelle des ressources de la planète, de la biosphère et qui s'accélère... ; rejet des ancêtres et de ce qu'ils ont transmis (on n'est pas obligé d'aimer tout ce qu'ils ont fait mais on doit les respecter, c'est même un commandement dans la Bible - cet aspect est d'ailleurs particulièrement vivace en France sur le plan collectif/national autant qu'individuel) ; rejet de la mort et par là rejet de toute vie qui ne serait pas "normale" donc normée (l'eugénisme nous guette) et bien entendu rejet de Dieu (et donc de toutes notions de Bien et de Mal entrevues comme des notions absolues) qui conduit à une croyance en l'auto-suffisance de l'Homme...
Bref, je pourrais continuer longtemps à énumérer des "signes"...

Saint Matthieu XXIV, 21-35 a écrit:
21.Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus.
22.   Et si ces jours-là n'avaient été abrégés, nul n'aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là.
23.   « Alors si quelqu'un vous dit : «Voici : le Christ est ici ! » ou bien : «Il est là ! », n'en croyez rien.
24.   Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d'abuser, s'il était possible, même les élus.
25.   Voici que je vous ai prévenus.
26.   « Si donc on vous dit : «Le voici au désert», n'y allez pas ; »Le voici dans les retraites», n'en croyez rien.
27.   Comme l'éclair, en effet, part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme.
28.   Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.
29.   « Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
30.   Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.
31.   Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités.
32.   « Du figuier apprenez cette parabole. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l'été est proche.
33.   Ainsi vous, lorsque vous verrez tout cela, comprenez qu'Il est proche, aux portes.
34.   En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé.
35.   Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

J'ai mis en gras ce qui me donne des raisons d'espérer : après l'hiver, le printemps... Chaque génération traverse nécessairement ces tribulations, mais la notre semble particulièrement "soignée"...

En tant que chrétiens, nous avons cette espérance qui peut nous tenir debout malgré les vents contraires. Je crois, c'est personnel, que ces temps que nous traversons doivent être mis à profit pour approfondir notre relation à Dieu : Foi, Espérance, Charité. Je ne peux pas changer le monde, mais je peux me convertir toujours plus et, de là, modifier mon environnement proche (familles, amis, relations...) avec la grâce de Dieu. Le pire que nous puissions faire, à mon sens, serait de nous radicaliser en idolâtrant (c'est à dire en plaçant notre espérance à ce niveau) telle ou telle "solution magique", qu'elle soit politique, économique, sociale, militaire, idéologique...

Or, c'est précisément la grande tentation que l'on voit se développer aujourd'hui dans la majorité de la population, en France au moins : dans la confusion, la perte de repère, l'absence de vision d'avenir, on voudrait un "messie" terrestre (que ce soit une personne, une idéologie ou autre chose) qui vienne avec son balai de fer mettre en ordre tout ce foutoir : pour certains c'est le libéralisme, pour d'autres le socialisme, l'écologisme, l'étatisme, voire la dictature, le fascisme, la monarchie absolue de droit divin ou même la théocratie (liste non exhaustive loin s'en faut, à part le communisme qui semble avoir définitivement rendu l'âme).
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 13:16

[quote="Dragna Din"]
Karl2 a écrit:

La laicité en effet, c'est surtout français; mais la déchristianisation c'est partout.


Non, je ne suis pas d'accord. Globalement le manque de foi est plus apparent du fait de la libération de l'information : grâce à l'internet, à une vitesse de propagation et au grand jeu télévisuel. Mais dans la réalité des faits il s'agit moins d'une déchristianisation que d'une perte totale de sens. Les socialos n'en sont pas plus responsables que les musulmans ou les athées, il s'agit d'un des signes extérieurs d'un pourrissement bien plus essentiel.

Je n'en dirai pas plus ici, car on va encore m'accuser d'être millénariste.

Ah? Mais moi, je ne suis pas au courant de cette accusation... par MP?
que désignez-vs par ces "perte totale de sens" et "pourrissement" (bien réels selon moi)?
Voulez-vous dire que c'est l'objet de la foi qui est dévié sur des gadgets ou sur n'importe quelle imposture prétendument spirituelle, genre niouillâge?


Citation :
Karl2 a écrit:
Si les barbaresques sur notre sol trouvaient une religion avec une spiritualité vivante, séduisante, au lieu de la laicité qui semble surtout permettre toutes les déviances (désolé, je ne vous vise pas, mais c'est un fait que les musulmans n'apprécient pas que ce soit mis sur la place publique) tous les vices, l' athéisme et le matérialisme, bon nombre s'y convertiraient... Mais si c'était le cas, nous ne serions pê pas non plus confrontés à pareil défi...

Non, je ne suis pas d'accord non plus.

J'ai vu dans les années 70 les premiers immigrés arabo-musulmans d'Afrique du nord arriver. Ils se sont intégrés.

mal! mais c'était avant le regroupement familial: ils étaient isolés, encore peu nombreux...

Ensuite, sont arrivés les mollah - non pas d'Iran, mais d'Arabie saoudite - et là leurs fils ont commencé à virer étrange. Or, avouez que les années 70 étaient presque plus libérales qu'aujourd'hui au niveau du sexe. Certes on n'avait pas Youporn, mais globalement - sans la dictature actuelle de l'image et sa propagation planétaire - cela aurait dû bien plus choquer ces premiers immigrés de voir des femmes en jupes que la génération actuelle rivée le samedi sur C+ et qu'un sein nu n'émoustille même plus.

Je vous accorde que la descente aux enfers de la pornographie universelle ne date pas d'aujourd'hui,  mais tout était hélas en place pour que les immigrés se communautarisent au lieu de s'intégrer:
liberté religieuse de VaticanII (donc aucun effort de conversion); habitat quasi-concentrationnaire dans les tours et les barres des banlieues d'où les natifs allaient fuir en masse devant la difficulté de cohabiter avec des nouveaux-venus ayant des coutumes peu compatibles avec le genre de vie français;
aveuglement des responsables politiques agnostiques et gauchis,
puis renforts incessants à cette population allogène, puis constitution de cet habitat en quartiers communautarisés -c'est-à-dire islamisés...
Si nous avions été une nation chrétienne jusqu'au plus haut niveau, une nation qui fait des enfants au lieu de jouir irresponsablement,  il n'y aurait rien eu de tout ça -ni mini-jupes ni youporn ni les immigrés besoin de mollahs, ni autant d'immigrés d'ailleurs.


Le problème est bien plus essentiel que de montrer les vices (réels ou supposés) de notre société ; on n'a jamais vu autant de richesse exposée aux yeux de tous et si mal répartie ! Chacun veut sa nouvelle voiture avec les jolis gadgets qui vont avec, le dernier portable, la dernière télé de 2m², les vacances à Rio... Et cela au vu de tous - on peut refuser l'explication sociale des problèmes actuels, mais comment voulez-vous que les pauvres (majoritairement représentés par des immigrés) se tiennent tranquilles : on leur met des pots de confiture devant le nez, ouverts, et on leur demande de ne pas y toucher. Je schématise ici à l'extrême.


Les pauvres sont tout autant français de souche... ou natifs du pays si vs préférez -puisque nous parlons de l'Europe.
Je vois ds ma ville des gens qui mendient: ce ne sont svt pas des arabes ni des noirs...
Mais vs avez raison de rappeler que la pauvreté est pour beaucoup dans l'échec de l'intégration: je ne la mentionnais pas, parce que ce n'était pas l'objet de ma réponse, mais oui, c'est important à souligner; malgré toutes les aides...

cela dit, ds une émission TV, on voyait des trafiquants et des dealers africains qui disaient préférer vivre comme ça (et niquer la France) car ils gagnaient bien mieux leur vie -250 euros par jour- qu'en travaillant (et je suis sûr que ça ne les empêchaient pas de toucher les aides de la nation qu'ils exècrent); éviter l'angélisme, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 13:53

Karl2 a écrit:


que désignez-vs par ces "perte totale de sens" et "pourrissement" (bien réels selon moi)?
Voulez-vous dire que c'est l'objet de la foi qui est dévié sur des gadgets ou sur n'importe quelle imposture prétendument spirituelle, genre niouillâge?

La perte de sens rejoindrait presque la critique guénonienne de notre monde contemporain.

Le culte de la quantité - à tous les niveaux : personnel avec le désir d'enrichissement et l'égoïsme exacerbé ; au niveau social avec la course à une croissance illusoire (dans un monde fini). Le règne donc du laid et du temporaire - des objets qui durent moins que le temps du désir ; des gadgets ineptes qui illusionnent sur une présence dans le monde alors que l'on s'en extrait pour sombrer dans une virtualité malsaine...

De la laideur partout et pour tous, mais qui brille comme l'or.

Je vous rassure je n'y échappe pas plus que les autres. J'ai juste conscience que ce pourrissement n'est pas un progrès, mais une régression vers un gouffre jusqu'ici inconnu de l'humanité.

Mais je ne lis pas cela dans le même sens que vous. Car je suis intimement persuadé, que dans cette noirceur, les solutions sont globales, pas locales : d'où mon aversion pour des théories qui feraient accroire que sauver un village (un pays) équivaudrait à sauver l'humanité. Et donc le communisme comme le nationalisme sont des voies sans issues ; socialisme, libéralisme, libertarianisme, royalisme, tous les -ismes donc sont suspects, car tous dans le passé et le présent ont échoué.

Il faut inventer - réinventer - une voie réellement salutaire, mais globale, sans tomber dans les travers du communisme réducteur ou de l'individualisme triomphant.

Si j'avais la solution, je serais en une des journaux ! Ce n'est pas le cas, donc comme tout le monde, je cherche, je cherche.


Karl2 a écrit:

habitat quasi-concentrationnaire dans les tours et les barres des banlieues d'où les natifs allaient fuir en masse devant la difficulté de cohabiter avec des nouveaux-venus ayant des coutumes peu compatibles avec le genre de vie français;

Là vous pointez correctement le problème !

Toute population qui a été enfermée dans un espace clos devient une bombe à retardement. C'est mathématique.

La laideur de l'habitat influe plus sûrement sur la psyché et la sociabilisation de l'être que l'éducation ou le confort. Il faudrait être fourriériste ! Revenir à un culte du beau et de l'harmonieux, sans cela comment demander à ceux que l'on parque dans des cages à poules de se comporter comme des humains sociables et responsables ? On forme des loups ! Si vous connaissez un peu la campagne, on ne surpeuple pas les espaces, les poules finissent par s'entre-tuer pour de l'espace vital. Les démunis des cités, sont pareils. Mais je simplifie encore ici, bien sûr.




Karl2 a écrit:
Les pauvres sont tout autant français de souche... ou natifs du pays si vs préférez -puisque nous parlons de l'Europe.
Je vois ds ma ville des gens qui mendient: ce ne sont svt pas des arabes ni des noirs...

Bien sûr, et je ne les oublie pas. Mais ici on parlait des immigrés. Et les dérives sont aussi graves chez ces pauvres natifs que chez les allogènes. On remarque plus l'allogène : par concentration et par habitude.

Paris, au début du 20e, avait ses apaches, ils étaient bien de souche aussi.

Karl2 a écrit:
Mais vs avez raison de rappeler que la pauvreté est pour beaucoup dans l'échec de l'intégration: je ne la mentionnais pas, parce que ce n'était pas l'objet de ma réponse, mais oui, c'est important à souligner; malgré toutes les aides...

cela dit, ds une émission TV, on voyait des trafiquants et des dealers africains qui disaient préférer vivre comme ça (et niquer la France) car ils gagnaient bien mieux leur vie -250 euros par jour- qu'en travaillant (et je suis sûr que ça ne les empêchaient pas de toucher les aides de la nation qu'ils exècrent); éviter l'angélisme, donc.
[/quote]

L'intégration est un échec collectif - pas d'un parti ou d'une frange de la population ; pas des Français seuls ou des immigrés seuls. Quand on parque des humains comme des poules - même dans des ensembles "modernes" comme certaines cités des années 70, implacablement, comme je le disais plus haut, on crée un problème pour le futur.

Pour les trafics, il est certain que se faire 250 euros par jour c'est tentant, parce que notre société vend le rêve de la quantité et de l'illusoire. Couplé à une perte de sens globale de notre société qui n'a aucun modèle spirituel / moral / social valable et attractif à proposer, on sombre dans le temporaire et l'inutile : qu'importe de fonder une famille et de construire quelque chose si le monde qui nous entoure tourne fou et semble ne plus en valoir le jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 16:21

Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:


que désignez-vs par ces "perte totale de sens" et "pourrissement" (bien réels selon moi)?
Voulez-vous dire que c'est l'objet de la foi qui est dévié sur des gadgets ou sur n'importe quelle imposture prétendument spirituelle, genre niouillâge?

La perte de sens rejoindrait presque la critique guénonienne de notre monde contemporain.

Le culte de la quantité - à tous les niveaux : personnel avec le désir d'enrichissement et l'égoïsme exacerbé ; au niveau social avec la course à une croissance illusoire (dans un monde fini). Le règne donc du laid et du temporaire - des objets qui durent moins que le temps du désir ; des gadgets ineptes qui illusionnent sur une présence dans le monde alors que l'on s'en extrait pour sombrer dans une virtualité malsaine...

De la laideur partout et pour tous, mais qui brille comme l'or.

Je vous rassure je n'y échappe pas plus que les autres. J'ai juste conscience que ce pourrissement n'est pas un progrès, mais une régression vers un gouffre jusqu'ici inconnu de l'humanité.

Mais je ne lis pas cela dans le même sens que vous. Car je suis intimement persuadé, que dans cette noirceur, les solutions sont globales, pas locales : d'où mon aversion pour des théories qui feraient accroire que sauver un village (un pays) équivaudrait à sauver l'humanité. Et donc le communisme comme le nationalisme sont des voies sans issues ; socialisme, libéralisme, libertarianisme, royalisme, tous les -ismes donc sont suspects, car tous dans le passé et le présent ont échoué.

Il faut inventer - réinventer - une voie réellement salutaire, mais globale, sans tomber dans les travers du communisme réducteur ou de l'individualisme triomphant.

Si j'avais la solution, je serais en une des journaux ! Ce n'est pas le cas, donc comme tout le monde, je cherche, je cherche.

Il vient un moment où chercher ne suffit plus... quand il y a urgence.
Il y a une sorte de blocage universel; il faut trancher le noeud gordien; il faut un nouvel Alexandre! Certains en appellent à Jeanne d'Arc (ça n'est pas votre tasse de thé, mais elle n'appartient pas en propre au FN, vs le savez bien)
Or, Jeanne est partie d'un village... Alexandre d'un royaume lilliputien: chacun atteint en sa manière, à l'universel...

Pour le reste, je partage entièrement votre déploration; elle est mienne; la croissance illusoire... la laideur... vous dites vrai et cela me rappelle ces cours de géo assommants en 5eme et 4eme où on nous assenait des millions de tonnes de tout, produits par les grandes puissances, auprès desquelles la France apparaissait comme un nain négligeable... et je me demandais aussi déjà comment tout cela pouvait évoluer... puisque le monde était fini: la question valait analyse ultime de l'imposture qui nous bernait.
Quant à la laideur... je prefère ne pas entrer ds les détails.


Karl2 a écrit:

habitat quasi-concentrationnaire dans les tours et les barres des banlieues d'où les natifs allaient fuir en masse devant la difficulté de cohabiter avec des nouveaux-venus ayant des coutumes peu compatibles avec le genre de vie français;

Citation :
Là vous pointez correctement le problème ! merci pour mes errements précédents !

Toute population qui a été enfermée dans un espace clos devient une bombe à retardement. C'est mathématique.

La laideur de l'habitat influe plus sûrement je crois que vs voulez dire "négativement"? sur la psyché et la sociabilisation de l'être que l'éducation ou le confort. Il faudrait être fourriériste ! Revenir à un culte du beau et de l'harmonieux, sans cela comment demander à ceux que l'on parque dans des cages à poules de se comporter comme des humains sociables et responsables ? On forme des loups ! Si vous connaissez un peu la campagne, on ne surpeuple pas les espaces, les poules finissent par s'entre-tuer pour de l'espace vital. Les démunis des cités, sont pareils. Mais je simplifie encore ici, bien sûr.

Je connais la campagne: j'y ai vécu 28 ans; et je me dis effectivement que, selon le bon mot d'Alphonse Allais, il n'a jamais été si urgent d'y mettre les villes. On a encore de la place pour ça en France...





Citation :
Karl2 a écrit:
Les pauvres sont tout autant français de souche... ou natifs du pays si vs préférez -puisque nous parlons de l'Europe.
Je vois ds ma ville des gens qui mendient: ce ne sont svt pas des arabes ni des noirs...

Bien sûr, et je ne les oublie pas. Mais ici on parlait des immigrés. Et les dérives sont aussi graves chez ces pauvres natifs que chez les allogènes. On remarque plus l'allogène : par concentration et par habitude.

Paris, au début du 20e, avait ses apaches, ils étaient bien de souche aussi.

Citation :
Karl2 a écrit:
Mais vs avez raison de rappeler que la pauvreté est pour beaucoup dans l'échec de l'intégration: je ne la mentionnais pas, parce que ce n'était pas l'objet de ma réponse, mais oui, c'est important à souligner; malgré toutes les aides...

cela dit, ds une émission TV, on voyait des trafiquants et des dealers africains qui disaient préférer vivre comme ça (et niquer la France) car ils gagnaient bien mieux leur vie -250 euros par jour- qu'en travaillant (et je suis sûr que ça ne les empêchaient pas de toucher les aides de la nation qu'ils exècrent); éviter l'angélisme, donc.


L'intégration est un échec collectif - pas d'un parti ou d'une frange de la population ; pas des Français seuls ou des immigrés seuls. Quand on parque des humains comme des poules - même dans des ensembles "modernes" comme certaines cités des années 70, implacablement, comme je le disais plus haut, on crée un problème pour le futur.

Pour les trafics, il est certain que se faire 250 euros par jour c'est tentant, parce que notre société vend le rêve de la quantité et de l'illusoire. Couplé à une perte de sens globale de notre société qui n'a aucun modèle spirituel / moral / social valable et attractif à proposer, on sombre dans le temporaire et l'inutile : qu'importe de fonder une famille et de construire quelque chose si le monde qui nous entoure tourne fou et semble ne plus en valoir le jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 16:35

Karl2 a écrit:
Certains en appellent à Jeanne d'Arc (ça n'est pas votre tasse de thé...

Je n'ai jamais critiqué sainte Jeanne d'Arc, j'ai même failli avoir chez moi une statue d'elle "grandeur nature". On m'a arrêté à temps !
Pour ce qui est de son utilisation politicienne, là c'est autre chose effectivement.



Karl2 a écrit:
Dragna Din a écrit:

habitat quasi-concentrationnaire dans les tours et les barres des banlieues d'où les natifs allaient fuir en masse devant la difficulté de cohabiter avec des nouveaux-venus ayant des coutumes peu compatibles avec le genre de vie français;

Là vous pointez correctement le problème ! merci pour mes errements précédents !

Taratatataaaaa, d'abord hein ! Smile

Nous sommes sur des longueurs d'ondes politiques différentes, et vous me permettrez de croiser le fer à ce sujet. Pour le reste je tente, autant que mon humeur le permette, de reconnaître chez l'autre ses qualités. Et la dernière fois que je vous ai fait un compliment, vous m'avez ganté peu gentiment. Loin de moi l'envie de vous faire des mamours, je ne suis pas hypocrite.

Et donc : sur le sujet qui nous occupe, je reconnais un point d'accord avec ma propre vision, acceptez donc que je dise : "Là vous pointez correctement le problème".[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 17 Avr 2015, 17:57

Immigration. Nouveaux drames en Méditerranée

Trois jours après le naufrage d'une embarcation qui aurait coûté la vie à plus de 400 personnes (voir Le Télégramme d'hier), le drame des naufrages de migrants en Méditerranée a fait, hier, 41 nouvelles victimes, selon des survivants.

Quatre migrants, tous Africains, ont ainsi raconté, à leur arrivée à Trapani, en Sicile, être les seuls survivants du naufrage de leur embarcation, qui transportait 45 personnes.

Leur vieux canot pneumatique se serait rapidement dégonflé avant de couler. Repérés par un avion, ils ont pu être sauvés par un navire militaire italien, qui, une fois parvenu sur les lieux, n'a pu récupérer que ces quatre personnes.

Une autre tentative pour rallier le Vieux Continent s'est, elle, soldée par un drame sur fond de différend religieux. Douze hommes, de confession catholique, auraient été jetés à la mer, après une rixe avec des migrants musulmans, sur l'embarcation de fortune qui devait les amener en Europe.

Quinze Sénégalais, Maliens et Ivoiriens ont été arrêtés à leur arrivée en Sicile. Ces nouveaux épisodes portent à 950, si ces faits sont confirmés, le nombre de morts en Méditerranée depuis le début de l'année.



© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/monde/immigration-nouveaux-drames-en-mediterranee-17-04-2015-10597939.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Sam 18 Avr 2015, 21:57

Espérance a écrit:
Immigration. Nouveaux drames en Méditerranée

Trois jours après le naufrage d'une embarcation qui aurait coûté la vie à plus de 400 personnes (voir Le Télégramme d'hier), le drame des naufrages de migrants en Méditerranée a fait, hier, 41 nouvelles victimes, selon des survivants.

Quatre migrants, tous Africains, ont ainsi raconté, à leur arrivée à Trapani, en Sicile, être les seuls survivants du naufrage de leur embarcation, qui transportait 45 personnes.

Leur vieux canot pneumatique se serait rapidement dégonflé avant de couler. Repérés par un avion, ils ont pu être sauvés par un navire militaire italien, qui, une fois parvenu sur les lieux, n'a pu récupérer que ces quatre personnes.

Une autre tentative pour rallier le Vieux Continent s'est, elle, soldée par un drame sur fond de différend religieux. Douze hommes, de confession catholique, auraient été jetés à la mer, après une rixe avec des migrants musulmans, sur l'embarcation de fortune qui devait les amener en Europe.

Quinze Sénégalais, Maliens et Ivoiriens ont été arrêtés à leur arrivée en Sicile. Ces nouveaux épisodes portent à 950, si ces faits sont confirmés, le nombre de morts en Méditerranée depuis le début de l'année.



© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/monde/immigration-nouveaux-drames-en-mediterranee-17-04-2015-10597939.php


12 hommes battus et jetés à la mer en raison de leur foi chrétienne par d'autres, musulmans, majoritaires sur le bateau, on appelle cela UN DIFFÉREND? UNE RIXE???
Mais ce n'est là qu'un "un point de détail" de ces drames des migrations africaines?

Dire que ces types musulmans viennent se réfugier dans l'Europe chrétienne (enfin de leur point de vue), et ils ne trouvent rien de mieux à faire avant même d'y arriver, que de massacrer nos coreligionnaires rambo ....
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 10:49

Méditerranée. Le HCR redoute la mort de 700 migrants
19 avril 2015 à 10h39

10H38. 21 corps repêchés par les garde-côtes

10H29. 28 survivants...mais 700 disparus



Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait 700 morts, selon le Haut-commissariat aux Nations pour les réfugiés (HCR).

Ce chalutier a chaviré à environ 60 miles (110 km) des côtes libyennes avec à son bord plus de 700 personnes, selon le récit de 28 survivants récupérés par un navire marchand, a indiqué à la chaîne italienne RAInews24, Carlotta Sami, porte-parole du HCR en Italie.

http://www.letelegramme.fr/monde/mediterranee-le-hcr-redoute-la-mort-de-700-migrants-19-04-2015-10600752.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 12:34

En voyant les bateaux de secours arriver, tous les migrants se sont portés du même côté de l'embarcation, la faisant chavirer...

Il est fort probable qu'il n'y avait pas de "vrais marins" à bord !

prière
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 12:56

C'est un cauchemar ! Si un vrai gouvernement ne s'impose pas rapidement en Libye , il va y avoir bientôt des drames
tous les jours en Méditerranée .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 13:45



Nouveau drame en Méditerranée : le chavirage d'un chalutier transportant des migrants pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 avril, redoute le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Si ces chiffres étaient confirmés, il s'agirait de la « pire hécatombe jamais vue en Méditerranée », s'est alarmée l'agence des Nations unies.

Vingt-huit personnes ont été repêchées après le naufrage, qui a eu lieu au large des côtes libyennes, à environ 120 milles nautiques au sud de l'île italienne de Lampedusa, rapporte Times of Malta. L'alerte a été lancée vers minuit, selon un porte-parole de la marine maltaise.

Le bateau aurait chaviré lorsque les migrants, qui étaient plus de 700 à bord, selon les témoignages des survivants, se sont massés du même côté à l'approche d'un navire marchand, ajoute-t-il. Selon les médias italiens, environ une vingtaine de cadavres ont déjà été trouvés.

Opération de secours

Le chalutier a lancé dans la nuit de samedi à dimanche un appel au secours reçu par les garde-côtes italiens, qui ont aussitôt demandé à un cargo portugais de se dérouter. A son arrivée sur les lieux, l'équipage a vu le chalutier chavirer, selon le HCR. Une importante opération de secours a été mise en place avec le concours des marines italienne et maltaise, a fait savoir un porte-parole de la marine maltaise.

Cette semaine, deux naufrages ont provoqué la mort d'environ 450 migrants. Là encore, ce sont les récits de survivants qui ont permis d'établir ces bilans, alors que le flux de migrants provenant de Libye ne cesse de grossir.

Entre cinq cents et mille personnes sont chaque jour récupérées par les gardes-côtes italiens ou des navires marchands. Plusieurs organisations internationales et humanitaires ont dénoncé ces derniers jours l'incurie des autorités européennes, réclamant davantage de moyens. « Il faut une opération “Mare nostrum” européenne », a réclamé Carlotta Sami, la porte-parole du HCR. L'opération italienne « Mare nostrum » de sauvetage des migrants a été remplacée par « Triton », une opération de surveillance des frontières beaucoup plus modeste.

M. Hollande demande « le renforcement » de « Triton »

Quelques heures après ce nouveau drame, lors de son intervention sur Canal+, François Hollande a déploré la « pire catastrophe de ces dernières années en Méditerranée », qualifiant les passeurs impliqués dans ces tragédies de « terroristes ». Et de demander « le renforcement du nombre de bateaux » de surveillance de l'opération « Triton » et une réunion européenne d'urgence entre les ministres de l'intérieur et des affaires étrangères – un appel immédiatement entendu puisque Bruxelles a annoncé dans la foulée la tenue d'une réunion.

Un peu plus tôt, le pape François a appelé la communauté internationale à « agir avec décision et rapidité » face à la multiplication des tragédies en Méditerranée. Les migrants sont « des hommes et des femmes comme nous », a déclaré le souverain pontife devant des milliers de fidèles place Saint-Pierre, lançant un nouvel appel à la communauté internationale afin qu'elle « agisse avec décision et rapidité pour éviter que les tragédies ne se répètent ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/04/19/le-naufrage-d-un-bateau-de-migrants-fait-craindre-700-morts-en-mediterranee_4618758_3224.html#RQVG18PkkmDPjgrP.99

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 14:03

Karl2 a écrit:
coeurdemarie a écrit:
C'est un sujet délicat, Espérance. La solution de bon sens - et elle est déjà mise en oeuvre, il faudrait l'accentuer - ce serait de donner à ces personnes dans leur pays d'origine les moyens de leur autonomie et de leur indépendance .
Ainsi tous ces gens resteraient dans leur pays , car je suis persuadée qu'ils l'aiment, et que seule la misère et le désespoir les font s'exiler.
Nous pourrions tous être ces étrangers qui fuient , rappelons-nous de Moïse fuyant Pharaon.
Je me demande ce que le Pape va indiquer comme solution .


Personne ne quitte sa terre de gaieté de coeur, mais il y a aussi l'illusion que l'Europe est un paradis riche; et aussi -surtout, l'existence des revenus alloués aux immigrants à titre humanitaire, et payés sur nos impôts.

Pendant ce temps, environs 30 000 français s'installent au Québec chaque année et au moins le trois quart veulent absolument
rester à vie et le font. Comme j'en rencontre quotidiennement de ces nouveaux cousins, je peux vous dire que ça se dit pas
vraiment dans un forum français ce qu'ils pensent de chez vous...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 20:55

ysov a écrit:
Karl2 a écrit:
coeurdemarie a écrit:
C'est un sujet délicat, Espérance. La solution de bon sens - et elle est déjà mise en oeuvre, il faudrait l'accentuer - ce serait de donner à ces personnes dans leur pays d'origine les moyens de leur autonomie et de leur indépendance .
Ainsi tous ces gens resteraient dans leur pays , car je suis persuadée qu'ils l'aiment, et que seule la misère et le désespoir les font s'exiler.
Nous pourrions tous être ces étrangers qui fuient , rappelons-nous de Moïse fuyant Pharaon.
Je me demande ce que le Pape va indiquer comme solution .


Personne ne quitte sa terre de gaieté de coeur, mais il y a aussi l'illusion que l'Europe est un paradis riche; et aussi -surtout, l'existence des revenus alloués aux immigrants à titre humanitaire, et payés sur nos impôts.

Pendant ce temps, environs 30 000 français s'installent au Québec chaque année et au moins le trois quart veulent absolument
rester à vie et le font. Comme j'en rencontre quotidiennement de ces nouveaux cousins, je peux vous dire que ça se dit pas
vraiment dans un forum français ce qu'ils pensent de chez vous...

30 000? pour le seul Québec? ça me parait bcp mais c'est un fait que les jeunes français sont nombreux (trop) à vouloir s'expatrier.
Mon propre fils me dit aussi qu'il aimerait assez aller au Canada. Il en a marre de voir des arabes partout... et que le gouvernement leur déroule un tapis rouge.




Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 21:12

Karl2 a écrit:

Mon propre fils me dit aussi qu'il aimerait assez aller au Canada. Il en a marre de voir des arabes partout... et que le gouvernement leur déroule un tapis rouge.

Vous ne pensez pas que c'est parce qu'il croit que l'herbe est plus verte ailleurs ? comme le font tous ceux qui viennent en France.
Il y a des régions en France qui ne sont pas encore "envahies".

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Dim 19 Avr 2015, 22:33

Espérance a écrit:
Karl2 a écrit:

Mon propre fils me dit aussi qu'il aimerait assez aller au Canada. Il en a marre de voir des arabes partout... et que le gouvernement leur déroule un tapis rouge.

Vous ne pensez pas que c'est parce qu'il croit que l'herbe est plus verte ailleurs ? comme le font tous ceux qui viennent en France.
Il y a des régions en France qui ne sont pas encore "envahies".

réponse à la 1ere question: bien sûr, d'ailleurs il y a des musulmans au Canada aussi, comme je l'ai d'ailleurs dit à mon fils. Et les gouvernements là-bas sont des carpettes comparables aux nôtres (nos amis québécois me pardonneront cette vérité qu'ils ne peuvent hélas nier)

réponse à la 2eme question: c'est bien la raison pour laquelle il y a encore des français pour faire de l'angélisme et s'imaginer que ça peut continuer comme ça: il y aura encore pendant quelque temps "des régions en France qui ne sont pas encore "envahies", jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. Sauf sursaut salvateur pour lequel tout est entre les mains de Dieu, Certainement pas entre les mains de ceux qui nient le danger parce qu'ils ne le voient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 11:43

Mare Nostrum

Vous passez votre week-end au soleil, dans les bois, avec les petites têtes heureuses et joyeuses de vos enfants qui courent au devant, vous essayez le cerf-volant dans un ciel uniformément bleu. Dans la nuit, des personnes, nées ailleurs, sont de nouveau mortes dans les hurlements, la nuit et l'eau glacée qui vous gagne. Des hommes, des femmes et leurs enfants, l'innocence sur laquelle ils posent leurs yeux. Les cales verrouillées du bateau sont leur cercueil dans le cimetière de Méditerranée.

Nous ne pouvons pas nous défausser derrière les chiffres, les statistiques. En une nuit ou presque, mais assurément en une semaine, c'est dix fois la catastrophe aérienne de la GermanWings, qui nous a occupés une semaine entière. Pour eux, il n'y aura personne pour nous raconter qui ils étaient. Il n'y aura pas de reportage dans leur village, leur école, auprès des voisins. Ils resteront des migrants, amalgamés, et différents de nous. Pire, beaucoup d'entre nous étoufferont, passagèrement honteux, leur compassion sous la "marche du monde" mais voyant néanmoins ces milliers de personnes comme des menaces sur notre stabilité, notre identité, et notre confort.

L'émotion est nécessaire, elle est encore une fois indispensable, par simple humanité, pour réaliser, pour refuser de ne voir que des phénomènes globaux, des grands ensembles, la globalisation. Avoir bien conscience que sont mortes des personnes aussi désespérées que déterminées. Ce matin, l'émotion devant l'horreur semble avoir réveillé quelques politiques et quelques medias. L'émotion n'est jamais suffisante et elle l'est encore moins cette fois.

Nous ne pouvons nous exonérer de notre responsabilité, certes pas exclusive, dans cette situation. Même si l'on peut imaginer que la Libye de Khadafi, dirigée par un homme dont les derniers discours révélaient la folie profonde, n'aurait pas tenu éternellement, l'intervention militaire précipitée de la France l'a plongée dans un chaos dont nous n'avons pas encore subi toutes les conséquences. La politique française en Syrie n'est pour sa part pas étrangère au pourrissement de la situation, à la désagrégation du pays et à l'émergence de la barbarie ignoble de l'Etat islamique - qui s'est encore illustrée ce week-end avec la mise en scène de l'assassinat de chrétiens. Si la France est relativement exempte de responsabilité en Irak, les pays européens ne le sont pas tous et là encore, les Occidentaux ont plongé dans une totale confusion. Ce n'est que justice que nous payons le prix de nos interventions. C'est Notre Mer : nous sommes moralement et concrètement responsables.

Aujourd'hui, puisque cela était nécessaire, l'exigence de sécurité vient suppléer notre charité défaillante. La Libye si proche n'est pas qu'un carrefour de migrations, elle est aussi une implantation de l'Etat Islamique et la jonction des deux, à défaut semble-t-il d'être encore effective, n'est pas un fantasme. Ce qui est effectif en revanche, c'est le trafic d'êtres humains par des groupes criminels qui, lorsqu'ils enferment hommes, femmes ou enfants dans les cales verrouillées d'un bateau, sont les derniers des assassins. Le responsable de Frontex souligne d'ailleurs assez bien qu'il ne s'agit plus seulement de questions migratoires. Le problème est profondément géopolitique.

Les dirigeants de l'Union Européenne vont se réunir. Peut-on espérer qu'ils aillent jusqu'au bout de leurs responsabilités ? Auront-ils le cran d'aller aux racines du problème ? Si aller aux racines du problème suppose une intervention militaire en Libye, l'Europe y est-elle prête matériellement et psychologiquement, en est-elle capable ? Nos dirigeants sont-ils aptes à dépasser les rustines et autres solutions conjoncturelles, rassurant temporairement leur population, avant de transmettre le dossier à un autre ? Alors que l'Union Européenne a drastiquement réduit les moyens destinés au secours des migrants il y a même pas six mois, François Hollande a évoqué la mise à disposition de nouveaux bateaux ainsi que le renforcement de la coopération avec les pays d'origine et de transit. Chacun aura maintenant compris que ce n'est pas à la hauteur de l'enjeu lorsque l'on a affaire à un pays en lambeaux et, potentiellement, à une organisation armée, structurée et terroriste.

Entre-temps, rétablir l'opération Mare Nostrum, comme certains le réclament, et en répartir la charge effective entre les pays de l'Union Européenne, est le minimum de ce que nous pouvons et devons faire, pour secourir ces hommes, ces femmes et ces enfants. Par humanité, par responsabilité, pour ne pas nous renier.

http://www.koztoujours.fr/mare-nostrum

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 12:43

Mad

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 14:00

Naufrage en Méditerranée : le Pape exprime sa douleur

2015-04-19 Radio Vatican

Nouveau drame en Méditerranée : un chalutier qui transportait des migrants a chaviré à 110 kms des côtes libyennes, dans la nuit de samedi à dimanche. 28 personnes ont pu être repêchées, mais leurs témoignages laissent craindre le pire : quelque 700 personnes se trouvaient en effet à bord de l'embarcation. Selon le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, elles auraient toutes perdu la vie.

Le Pape François, à la fin du Regina Coeli, Place St Pierre ce dimanche matin, a tenu à exprimer sa « plus grande douleur face à une telle tragédie ». « Mes prières vont aux disparus et à leurs familles. Je lance un vibrant appel à la communauté internationale, pour qu’elle agisse avec décision et diligence, afin que de telles tragédies ne puissent plus se reproduire », a notamment déclaré le Pape, le visage grave et ému, avant d'ajouter : « ce sont des hommes et des femmes comme nous. Des frères, qui cherchaient une vie meilleure... Affamés, persécutés, blessés, exploités, victimes de guerres. Ils cherchaient une vie meilleure, ils cherchaient le bonheur ». Le Souverain Pontife a ensuite invité les fidèles réunis en nombre sous les fenêtres du Palais apostolique à prier en silence pour ces migrants, avant de réciter un Ave Maria.

Ce terrible drame intervient une semaine après le naufrage de près de 400 personnes, toujours en Méditerranée. Selon les garde-côtes italiens, plus de 11.000 candidats à l'immigration en Europe ont débarqué dans les six derniers jours, et des centaines d'autres continuent d'arriver sur les côtes italiennes.

Recevant ce samedi le Président de la République italienne, Sergio Mattarella, au Vatican, le Pape avait tenu à remercier les autorités de la péninsule pour l’accueil fait aux migrants. Il avait en outre demandé un engagement « plus ample » de la communauté internationale : « Il est évident que l'ampleur de ce phénomène requiert une plus grande implication. Nous ne devons pas nous lasser dans nos tentatives de solliciter une réponse plus globale au niveau européen et international », avait déclaré le Pape devant Sergio Mattarella.

Le président français François Hollande a demandé ce dimanche une réunion européenne d'urgence des ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères pour prendre des mesures après ce nouveau naufrage en Méditerranée. Si le bilan de 700 morts est confirmé a t-il déclaré « ce serait la pire catastrophe de ces dernières années en Méditerranée », appelant à « renforcer le nombre de bateaux et de de survols » aériens dans la zone. Il faut « une lutte beaucoup plus intense par rapport aux trafics parce que ceux qui mettent des personnes sur des bateaux, ce sont des trafiquants, même des terroristes », a déclaré le président français.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 14:10

C'est une hécatombe ! Un nouveau naufrage d'un bateau avec plus de 300 migrants est en cours dans la Méditerranée.

Un naufrage qui fait suite à celui qui a - a priori - fait quelque 700 morts dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, "l'UE n'a plus d'alibi, elle doit prendre des mesures immédiates". Angela Merkel a, de son côté, dénoncé "une situation qui n'est pas digne de l'Europe". > L'UE volera-t-elle au secours de Rome ?

13H55. "Les garde-côtes n'ont pas les moyens de les secourir maintenant" Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), les gardes-côtes "n'ont pas les moyens de les secourir maintenant", car ils manquent de ressources en raison du naufrage d'un chalutier tôt, ce dimanche, au large de la Libye.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/monde/migrants-une-hecatombe-redoutee-20-04-2015-10600880.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 14:12

Cependant, la solution n'est pas l'accueil mais l'impossibilité du départ en mer.

attention au Liban des années 80...

Ou l'Europe sombrera d'ici quelques années dans une guerre de civilisation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 14:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Cependant, la solution n'est pas l'accueil mais l'impossibilité du départ en mer.


// mode cynique on
Non, il suffit de faire tirer la canonnière
//mode cynique off !

Ou bien on dresse un mur le long des côtes africaines...

On a jamais arrêté les flux migratoires autrement que par les armes ou les grandes murailles (et encore l'exemple chinois, ou même romain, n'est pas probant)...

On peut demander aux Libyens de les empêcher d'embarquer, mais je doute qu'ils acceptent... On peut leur demander de fermer leurs frontières... Dans le Sahara ça va être coton...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Lun 20 Avr 2015, 16:03

quelle que soit la solution , il va falloir beaucoup d'argent .
l'idéal serait de restaurer un contrôle et une souveraineté libyenne sur les côtes qui existaient sous Khadafi ....merci qui ?

Il y a un autre exemple de frontière avec un mur  de 3000 km dont on ne parle jamais , celle entre l'Inde et le Bangladesh .C'est un autre exemple de pays qui ne se laisse pas envahir ...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Mar 21 Avr 2015, 06:21

Seule solution méditerranéenne : faire refleurir les déserts de Libye . Défi titanesque et entreprise commune à au moins tous les riverains de la Méditerranée . Cela suppose aussi de mettre les ressources pétrolières du " pays " au service de cette entreprise et d'avoir éradiqué l'islamisme . Utopie , probablement . Sauf miracle .

Priez , lisez la Bible et jeûnez , disait-elle .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Mar 21 Avr 2015, 08:43

Ce ne sont pas les Libyens qui quittent leur pays - enfin pas uniquement eux - mais les migrants qui transitent par ce pays et qui viennent de l'Afrique subsaharienne ou d'autres pays de l'Afrique du nord.

La France a renversé Kaddafi et Total a mis la main sur le pétrole. Le pays est divisé, somalisé, et entre les mains des tribus - et de certains groupes islamistes. On voit mal qui aura les ressources et le pouvoir de rendre les frontières à nouveau moins perméables... C'était la menace qu'agitait Kaddafi devant les Européens : "vous m'embêtez, j'ouvre les frontières et je laisse passer les migrants". Il avait conclu un accord assez ferme avec Berlusconi, d'ailleurs. Aujourd'hui, les migrants passent par le chemin le plus court en Méditerranée (à partir des côtes libyennes), et débarquent à Lampedusa. Et dans l'eau ou sur terre, il n'est humanitairement parlant plus question de les refouler, car les autres pays d'Afrique du nord les empêcheront de revenir dans leurs eaux territoriales, et à plus forte raison de remettre les pieds sur leur territoire.

Avec Sarko et ses caprices, la France est aujourd'hui responsable de cet état de fait et je serais d'avis que ce soit à elle de résoudre le problème.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Mar 21 Avr 2015, 09:32

Je crois que les pays européens sont conscients de leur erreur et c'est pourquoi ils n'ont plus d'autre choix que de laisser faire.
Je ne pense pas que ce soit par compassion, car d'un autre côté, ils spolient les pauvres et les faibles, pour faire de la place.
Ils savent que l'humanitaire c'est de la politique de dernier recours.
La sous-pape de sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Mar 21 Avr 2015, 21:37

Dragna Din a écrit:
Ce ne sont pas les Libyens qui quittent leur pays - enfin pas uniquement eux - mais les migrants qui transitent par ce pays et qui viennent de l'Afrique subsaharienne ou d'autres pays de l'Afrique du nord.

La France a renversé Kaddafi et Total a mis la main sur le pétrole. Le pays est divisé, somalisé, et entre les mains des tribus - et de certains groupes islamistes. On voit mal qui aura les ressources et le pouvoir de rendre les frontières à nouveau moins perméables... C'était la menace qu'agitait Kaddafi devant les Européens : "vous m'embêtez, j'ouvre les frontières et je laisse passer les migrants". Il avait conclu un accord assez ferme avec Berlusconi, d'ailleurs. Aujourd'hui, les migrants passent par le chemin le plus court en Méditerranée (à partir des côtes libyennes), et débarquent à Lampedusa. Et dans l'eau ou sur terre, il n'est humanitairement parlant plus question de les refouler, car les autres pays d'Afrique du nord les empêcheront de revenir dans leurs eaux territoriales, et à plus forte raison de remettre les pieds sur leur territoire.

Avec Sarko et ses caprices, la France est aujourd'hui responsable de cet état de fait et je serais d'avis que ce soit à elle de résoudre le problème.


C'est probablement vrai. Hélas!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Mar 21 Avr 2015, 23:34

Le chemin le plus court vers Lampedusa , ce n'est pas la Libye , c'est la Tunisie , mais cette dernière se défend .

De toute façon , tous les riverains de la Méditerranée ( et pas seulement eux ) sont ou seront concernés . Aucun pays ne pourra résoudre seul ce problème .

Une conférence générale s'impose .
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 12:16

Ne nous trompons pas de cible:


Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 14:58

boorlo face à Bourdin bfm tv sur la question du dévellopement de l'Afrique et l'énergie"la lumière"

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCQQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.bfmtv.com%2Fmediaplayer%2Fvideo%2Fjean-louis-borloo-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-504565.html&ei=ZOs4VY2TA4GEPaTkgOAK&usg=AFQjCNEuy_Mlz5pWmtsz0NNBORoUZAMIUg&bvm=bv.91427555,d.bGQ&cad=rja
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 19:14

Les premières pistes de travail du Sommet européen

Le sommet européen extraordinaire consacré aux migrants en Méditerranée a accouché de plusieurs décisions notables. Toutefois, certains élus et associations comme Amnesty International regrettent des mesures insuffisantes.

Alors que la mer Méditerranée se transforme chaque semaine en un vaste linceul de la misère, les dirigeants européens ont tenté d'apporter des réponses concrètes à ce drame de la migration qui dure depuis des années. Réunis en sommet extraordinaire, ils doivent exposer le résultat des discussions ce jeudi soir à Bruxelles. Voici en avant-première les premiers axes de travail. Confirmation ce soir...

1. Détruire les bateaux

Les 28 pays s'engageraient à tout faire "pour identifier, capturer et détruire les bateaux avant qu'ils ne soient utilisés par les trafiquants." Pour ce faire, il faudrait alors mettre en place une opération militaire. Néanmoins, cette idée provoque l'ire de nombreux acteurs, notamment les Verts qui dénoncent par la voix de Rebecca Harms une action qui se retournerait alors "contre les réfugiés".

2. L'UE accepte d'accueillir 5.000 personnes

Ces migrants auraient déjà obtenu le statut de réfugiés, "dans le cadre d'un projet de réinstallation." Une fois de plus, cette décision a soulevé une volée de bois vert. Selon Olivier Clochard, président du réseau Migreurop, "c'est une goutte d'eau au vu des déplacements de personnes." Il affirme que cette mesure "n'arrêtera pas les gens en situation de détresse" et aurait préféré l'ouverture de "voies de migration légales".

3. Le doublement du budget de Frontex Frontex,

l'agence chargée de la surveillance des frontières, verra son budget passer de trois à six millions d'euros. Cela lui permettra de renforcer les moyens alloués aux missions maritimes Triton en Italie et Poséidon en Grèce. Pour le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations-Unies, la surveillance seule ne suffira pas et pourrait même accentuer les "violences infligées par les migrants et les réfugiés."

4. La Grande-Bretagne offre un soutien logistique... sous conditions

Le premier ministre britannique David Cameron a annoncé que son pays allait offrir trois bateaux et des hélicoptères pour aider l'Europe à contenir le flux de migrants en Méditerranée. "Je vais offrir aujourd'hui le HMS Bulwark, l'un des plus grands navires de guerre britannique, trois hélicoptères et deux autres navires patrouilleurs", a-t-il annoncé. Toutefois, ce don n'est pas désintéressé : "cela implique que les gens que nous repêcherons ou avec lesquels nous aurons affaire seront emmenés vers le pays sûr le plus proche, le plus probablement l'Italie, et qu'ils ne pourront demander immédiatement l'asile au Royaume-Uni".

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/monde/migrants-les-trois-mesures-phares-du-sommet-europeen-23-04-2015-10605472.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 19:19

Plan Marshall pour l'Afrique, J.L. Boorlo cite le chiffre de 50 Milliards d'Euro; comparable à la somme que les Américains avaient investit en 1947 pour sortir l'Europe de la misère d'après guerre; et empêcher les soviets de l'envahir.
L'évasion fiscale se compte en trillons d' euros; mais qu'est-ce qu'ils foutent avec ce fric les charognards.Je vais chercher un lien pour confirmer mes dires.

Ptrem
Voir le lien pour le texte ci-dessous

Face au constat désastreux de l’état des populations africaines, Jean-Louis Borloo tente de mobiliser les troupes et de sensibiliser les peuples occidentaux pour aider ce peuple avec qui «nous avons un destin commun». Selon l’ex-président de l’UDI, le développement de l’Afrique serait la seule solution pour rétablir la paix dans le monde et limiter les naufrages des navires transportant des migrants.

«Les peuples d’Europe doivent bâtir la maison commune avec les Arabes et les Africains subsahariens», confie-t-il sur BFM TV. Comme un message d’alerte, l’ancien député du Nord appelle à la solidarité des peuples en faisant passer une unique annonce : «Nous sommes un seul continent».
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 19:26

http://gildeveleyconseils.com/2015/03/16/25-000-000-000-000-25-trillion-euros-global-tax-evasion/
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 19:39

http://www.europe1.fr/politique/hollande-ressort-encore-l-union-pour-la-mediterranee-2346309
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Jeu 23 Avr 2015, 22:54

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 24 Avr 2015, 00:15

Le groupe " 5 + 5 " n'est plus complet , depuis que la Libye n'existe plus .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 24 Avr 2015, 08:31

ysov a écrit:

Dessin bêtement raciste et xénophobe. Mais cela ne nous étonne plus de vous, maître Yoda-de-la-Belle-Province...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Immigration. L'Europe sous pression   Ven 24 Avr 2015, 08:59

mais quand la réalité rattrape la satire, il faut se poser des questions car il est trés tard.
ce dessin n'est pas si bête que cela.
allez vivre dans le 93, et vous verrez.
il manque néanmoins des personnages sur le dessin:les grand parents africains qui une fois en France touche le minimum vieillesse sans avoir cotisés .
en discutant avec des polonais trés catholiques,ils m'ont expliqué qu'il n'avait ce problème chez eux car il n'y a pas d'aide comme en France.

vous allez rire mais il n'y a pas plus raciste que les africains vis à vis des autres dans le 93. c'est hélas trés vrai,ils gardent l'esprit tribal. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
 
Immigration. L'Europe sous pression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Problème de remise sous pression Amazone UF 800
» Des enseignants-stagiaires sous pression
» Alimentation
» confiture de lait
»  Ascenseur ( invention )!fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: