DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que serait un monde enfin humain?

Aller en bas 
AuteurMessage
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Que serait un monde enfin humain?    Mer 15 Avr 2015, 20:49

La question que je me pose... à quoi ressemblerait un monde enfin "humain?"

Comment fonctionnerait-il?

Quelles seraient ses valeurs?

Et comment serait leur société, à quoi elle ressemblerait...?


Voici un petit quelque chose qui donne un petit aperçus... mais il manque des choses... comment est le travail, comment s'est organisé... et l'éducation des enfants?

Sachant que pour eux, question fidélité, sont intransigeants. C'est pas un truc qu'ils aiment déconner avec (pas comme en france!)

Et le mariage chez eux c'est pas la peine d'y penser ou de rêver!

Par contre, les couples seraient nettement plus stables, plus durables...

Quand au système d'éducation... la france serait à ramasser à la petite cuillère... et encore...

Ah, et, c'est pas des larves assistés dans ce monde!

ils aiment bien faire les choses eux-même! la technologie c'est bien mais faut pas pousser non plus!

et ça ils l'ont bien compris! (mais faut pas non plus tomber dans certains clichés... pas de voitures volantes par exemples, ou de s'éclairer avec des lampes à feu ou des trucs anciens...



Le Vrais Peuple De La Paix.



Une étoile bien jaune se levait doucement dans le ciel affublé d'un fond légèrement empourpré qui se dégradait subtilement en partant des couleurs les plus chaudes aux plus froides. Sur cette planète, ils bâtirent leur société empreinte d'humanité. Cet environnement s'était construite durant plusieurs siècles, murissant presque aussi longtemps, se débarrassant des restes du patriarcat ou de tout ce qui provenait des religions. Sans théorie du genre, sans ordre moral, leur nation préservait l'égalité de tous, permettant aux êtres humains de vivre sans injustices.

Ils baignaient dans la lumière, repoussant les ténèbres du passé, refusant le retour en arrière, le retour à un monde violent, primitif, sanguinaire… brutal et misogyne. Ils respectaient la liberté de chacun et chacune depuis bien longtemps dans un système conçus pour durer. Agir de façon raisonnée, êtres responsables, penser aux autres sans s'oublier sois-même, faisaient partis des bases de leur monde, de leur univers. Préserver le meilleurs, voir l'améliorer, l'optimiser, afin de transmettre leur héritage aux générations futures, les préoccupaient beaucoup.

Un tel environnement aurait jadis paru bien plus qu'utopique, un rêve fou, impossible, à peine concevable, inimaginable. Mais aujourd'hui, il n'en restait pas moins une réalité, leur réalité. Ce dernier perdurait, toujours hermétique à toutes choses mauvaises ou idéologies destructrices. La ville resplendissait, dégageant une belle aura de prospérité. Immeubles et buildings, constitués de formes arrondis en des lignes allongées, criblés de balcons ou de belles ouvertures verdoyantes, exhibaient fièrement leurs toits recouverts de panneaux solaires organiques bleutés ou verdâtres.

Larges passages dans la vaste cité, coins verts tels que les parcs présents ici et là, comme toutes les autres villes, elle avait été construite pour être accueillante, confortable... durable. Les vitres des constructions comportaient toutes une unique couche de cellules organiques capables de recycler les restes des autres cellules autour si elles mouraient.

Ce matin, comme tant d'autres, la timide lumière de l'étoile câlinait doucement un potager mesurant quatre mètres de large sur huit mètres de long organisé en rangées désordonnées dont les pseudos lignes faisaient face à la baie vitrée.

Les rayons rentraient à l'intérieur de l'appartement aménagé de sorte à les recevoir au mieux, d'être le plus éclairé possible. Dans une chambre assez modeste, un éclairage tamisé s'alluma sur un grande lit aux couvertures teintes d'un bleu des plus attrayants. Un mobilier sobre, comme tout le reste dans cette habitation, composé de meubles parfois âgés, des tapisseries également bleus, tout était relativement plaisant et donnait un cadre apaisant aux lieux.

La jeune femme, entièrement nue sous ses couvertures, s'étira, ouvrant des yeux comparable à deux émeraudes dont les subtiles nuances semblaient presque les faire briller. Une fois réveillée, la chimère quitta son lit, bayant en s'étirant tranquillement, prenant son temps du fait de ne pas être pressée. Mesurant un peu plus d'un mètre quatre-vingt, un corps élancé sans être trop fin, sans avoir trop de « formes » ou de « rondeurs » mais d'élégantes courbes gracieuses qui accompagnaient à merveille sa démarche féline, légère, elle faisait à peine ses trente ans.

Une fourrure blanche, soyeuse, très douce, recouvrait tout son corps excepter les lèvres de son visage fin et doux. Son nez semblable à celui d'un félin était assez jolie à regarder. Le bout de ses seins plutôt ronds et fermes formaient deux jolies cercles clairs très attirants d'un diamètre tout juste moyen, sortaient de la délicate fourrure qui se dissipait de façon progressive tout autour. Le dessous de ses pieds comportaient des sortes de coussinets, comme l'animal dont elle portait quelques traits sur son visage arborant pourtant une apparence très humaine. Elle dégageait beaucoup de charme tout en étant raffinée, ayant une certaine délicatesse dans ses mouvements.

Latya profitait pleinement de sa bonne santé, de sa vitalité héritée d'une alimentation saine mais aussi d'un environnement également très sain bien que les gênes de renard et de lynx n'y étaient pas étrangers sans pour autant en faire une surdouée, une surhumaine.

Les hybrides restaient des êtres humains avant tout. Du fait de sa rétro-compatibilité avec les « originels » ils supportaient quasiment tous les traitements médicaux sans encombre. Leur corps fonctionnait pratiquement comme celui d'un « originel » si ce n'était totalement. Maintenant qu'elle vivait, comme les autres, qui pouvait s'octroyer le droit de vie ou de mort sur eux et sur elle ?

Nue dans son appartement, elle jeta un regard à un cadre familial sur le mur du grand salon faisant office de sale à manger. Ce dernier offrait une vue sur sa belle cuisine ouverte cernée en partie par un grand plan de travail plutôt confortable. Cet habitat comportait une douche des plus raisonnables, deux toilettes ainsi que quatre chambres dont la sienne. Elles étaient toutes de même dimensions. Bien qu'elle peinait à le reconnaître pour elle-même, Latya pensait de plus en plus à fonder une famille, à aller câliner un enfant… ou plusieurs, personne n'avait le droit de choisir à sa place, elle serait la seule à décider d'en avoir un seul ou plus.

Une grande table en bois capable de s'allonger par de simples mécanismes rudimentaires incorporés dedans, accompagnés d’extensions internes sommaires mais pratiques, trônait au milieu du salon. La lumière, de part les baies vitrées ainsi que l'organisation de son espace vital, éclairait déjà fort bien tout l'ensemble de son domicile. Encore un peu endormie, elle partit dans la douche pour se débarbouiller d’un bon coup d'eau sur le visage.

L'horloge affichait neuf heure huit du matin. La belle hybride voulait prendre du temps, sortir pour s'aérer un peu, goûter un air frais empreint des senteurs issues des nombreuses plantes présentes dans cette charmante cité. Tout en préparant son petit déjeuné, la belle chimère sentait que quelque chose de gênant se déclenchait dans son corps, un processus naturel bien précis qui l'indisposait, un mécanisme qu'elle contrôlait et maîtrisait parfaitement.

Mais Latya préférait attendre deux ou trois jours pour être vraiment sûre, sachant à l'avance ce dont il s'agissait. Ayant célébré ses trente ans dans une fêtes un peu trop arrosée, cela ne pouvait venir que de ce moment précis où elle n'hésita pas à finir la soirée en compagnie de plusieurs partenaires masculins. Sa fertilité était contrôlé par sa volonté sans que cela occupe sans cesse son esprit, juste un simple réflexe. Seulement, l’alcool avait un impact sur le cerveau et le perturbait...

En dépit de ses désirs qui prenaient toujours plus d'ampleur à mesure que le temps passait, il ne serait pas question d'avoir un enfant en de telles conditions. Elle refusait d'être mère sans avoir un père et suite à un abus d'alcool lui ayant valu une douloureuse migraine le lendemain. Elle ne voulait pas rester avec ça sur la conscience toute sa vie, avec un secret, un poids qui pèserait de plus en plus lourd, la ferait souffrir. Ou le révéler plus tard : « Je suis désolée, quand j'ai fêté mes trente ans je me suis mise à boire au point de perdre la tête, de ne plus me rappeler ce que j'avais fait, d'avoir une migraine le jour suivant… puis tu es arrivé... »

La même chose s'était produite une dizaines d’années plus tôt. Latya faisait attention en respectant ce qui coûta si cher à des centaines de millions d'innocentes par le passé. Pourtant, l’autre soir, elle fut prise dans cette fête au point de ne plus parvenir à se retenir. Comme n’importe quel individu, elle restait un être humain avant tout et n’était pas infaillible. Elle n’éprouvait ni honte, ni culpabilité ni rien d’autre pour avoir avorté onze ans plus tôt, si ce n'était un certain soulagement sans avoir aucune gêne à cela. Généralement ça se faisait dans des conditions très sûres, presque sans risques, sans séquelles, sans impact notable sur le corps, les hormones, la psychologie et tous les aspects de la santé d'une femme.

Tout ceci se retrouvait intégré en elles depuis deux mille cinq cents ans. La limite biologique naturelle maximale étant de trois mois, celle-ci ne pouvait être dépassée sauf en cas d’IMG. Ils disposaient d'une éthique, connaissant la Vérité sur le sujet qui ne pouvait être attaquée. Ceci serait comme refuser l'évidence que les planètes étaient rondes, qu'elles tournaient autour de leur étoile. La jeune femme n'avait pas à subir une punition, une humiliation, une telle violence, pour avoir eu un instant de faiblesse.

Passablement énervée, Latya pesta intérieurement. Ses leçons d'histoires accompagnée de leurs images d'archives, de vieux documents, d'articles qui, pour un grand nombre, dataient d'entre deux mille neuf cents et trois mille ans, lui avaient bien faits comprendre la chance inestimable dont elle disposait. Quand ils prenaient connaissances du passé et de ses horreurs, certains venaient même à douter de la réalité et ils réalisaient à quel point leur peuple arrivait de loin.

Désireuse de ne ps broyer du noir car cela l'énervait et générait un stress inutile, elle partit prendre une douche avant de prendre son déjeuné et de sortir pour prendre un bol d'air bien frais. Aller se promener dans les bois juste à côté de la ville lui ferait le plus grand bien et après trois mois passée à travailler avec passion sur la mise ou point des systèmes informatiques destinées à des systèmes de propulsions destinés autant dans les civiles que dans le domaine militaire, les bois et la nature lui manquaient. Certes, leur technologies était très avancée, mais ils allaient au plus simple, à l'essentiel, gardaient toujours des liens avec la nature.

La journée s'annonçait bien belle et elle voulait en profiter, se déconnecter de son travail qu'elle aimait et qui la passionnait.


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86514
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Mer 15 Avr 2015, 21:22

Ce n'est pas pour cette terre. Mais c'est promis pour la vision béatifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Mer 15 Avr 2015, 22:42

Un monde sans Dieu, c'est un enfer. batman
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Jeu 16 Avr 2015, 18:41

Eeeuuuu, vus avez lu au moins? (oui je ne suis pas écrivain je sais, ça se voit fort bien, mais c'est l'intention qui compte, les valeurs...)

_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9930
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Jeu 16 Avr 2015, 18:43

le monde humain existe en vérité car le monde est issu de dieu
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Ven 17 Avr 2015, 07:23

un monde de respect et d'amour .
un monde de justice et de tolérance. Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
""l'eau d'une rivière est toujours plus pure à la source" :chapeau:

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey :sage:

"Respecter les uns comme les autres nous fait éviter le mal."
Proverbe hébreu ; Les sentences et proverbes des anciens Rabbins (1629)
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Ven 17 Avr 2015, 19:57

humanlife

faudrait la preuve... et si ce monde existe ce n'est certainement le notre.


jean-luc56

Si c'est du texte dont tu parles, du monde sommairement et partiellement présenté, on peut le résumer à cela.

Un truc, ils ont mis des barrières.

Par exemples, les chimères existent, des gênes ou facteurs cancéreux et autres ont été retirés, mais ils ne font pas d'eugénisme, ils se soucient uniquement de la santé humaine. En fait c'est un interdit total et absolu de changer l'ADN pour "améliorer l'espèce."

Ils ne permettront pas de faire des horreurs (et chez eux ainsi depuis 25 siècles...)

Dans notre monde il existe très peu de repères, de valeurs, qui sont en plus attaqués... chez eux ils ont des valeurs, des repères... et le transmettent solidement...


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Ven 17 Avr 2015, 22:44

François 07 a écrit:

Dans notre monde il existe très peu de repères, de valeurs, qui sont en plus attaqués...

Les valeurs chrétiennes sont attaquées de plus en plus par ceux qui veulent les remplacer par des valeurs contraires à l'Évangile... Sad
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 14:27

Citation :


Les valeurs chrétiennes sont attaquées de plus en plus par ceux qui veulent les remplacer par des valeurs contraires à l'Évangile...


Et ça aurait la meilleure chose à faire si on mettait des trucs viables et bons à la place de ce poison!

Problème, c'est l'islam et les féministes avec leur théorie du genre qui foutent le bordel!

Zemmour avait justement expliqué ce problème... c'est bien de déconstruire, encore faut-il mettre un truc au moins potable et valable à la place plutôt que des fientes ou même rien du tout!

Mais entre choisir entre les "valeurs" (anti valeurs, fausses valeurs, mauvaises valeurs) chrétiennes et l'islam, mieux vaut un cancer que du cyanure mélangé à du roundupe! (bref, mieux vaut les valeurs chrétiennes certes mauvaises et fausses, famillicides, féminicides, humanicide, que l'islam qui tue et qui viol en plus d'être pédophile (puisque les non convertis sont justes bons à êtres exterminer et que les femmes ne valent rien, encore moins qu'ailleurs, et que le "prophète" a touché une petite fille!)

Dans le texte posté plu haut justement, c'est un monde sans "valeurs" religieuses, donc pas de truc chrétiens dedans!

C'est d'ailleurs un paradis, ce monde, puisqu'ils ont de vraies bonnes valeurs, puisque la famille chez eux a un sens, elle existe vraiment et ils la protègent! Ce qui n'a jamais été le cas ici sur Terre avec les religions qui sous prétexte et prétention de "bâtir" la "famille" celle-ci a toujours été asphyxiée...

Le problème étant ceux qui ne jurent que par leur religion et ce qu'ils prétendent êtres des "valeurs" alors que ce n'est que négation de la famille... et de l'être humain.

Et comment un truc inventé par des hommes, à une époque de barbares primitifs, ignorants et avec une mentalité aussi basse, aussi limitée, devraient encore être suivis à la lettre de nos jours avec toutes nos connaissances surtout sur l'être humain et sur le plan humain, avec l'histoire également?!

Sans doute les formatages et autres lavages de cerveaux...

Les musulmans, leur monde musulman... c'est la corée du nord version islam!

Mais c'est à ça qu'on viendrait en france avec une monarchie de l'église!

Le Zemmour, lui qui sait tant de choses et qui est si cultivé... il n'a pourtant pas compris que les valeurs religieuses sont un mal à combattre et qu'il faut le remplacer par le bien, des valeurs non religieuses, humaines, des valeurs qui mettent l'humain au centre, qui font s'exprimer le meilleurs de lui-même, qui sont vraiment pour la famille et aident,, construisent réellement la famille au lieu de la détruire ou de l'empêcher d'exister...

Tant que ça ne sera pas compris, le monde restera dans les ténèbres et tournera en rond, c'est un premier pas pour espérer entraîner une dynamique inverse au cercle vicieux, pour s'élever enfin...

C'est le sens que devrait avoir justement ce texte, du moins, la suite...

Parce qu'ils ont les bonnes notions, les bonnes valeurs, des repères, des limites, ils peuvent vraiment êtres libres et ils peuvent enfin prospérer... et êtres dans un paradis...

Tant qu'il n'y aura pas cette prise de conscience, faudra pas s'attendre à quoi que ce soit de bon ou de bien... ça ne fera qu'empirer et régresser.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 14:40

un monde humain?
tout l'opposé de ce forum Pouffer de rire
du respect et du travail pour aider son prochain avec beaucoup de compassion et d'amour. Thumright

_________________
""l'eau d'une rivière est toujours plus pure à la source" :chapeau:

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey :sage:

"Respecter les uns comme les autres nous fait éviter le mal."
Proverbe hébreu ; Les sentences et proverbes des anciens Rabbins (1629)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 15:57

François 07 a écrit:
Citation :


Les valeurs chrétiennes sont attaquées de plus en plus par ceux qui veulent les remplacer par des valeurs contraires à l'Évangile...


Et ça aurait la meilleure chose à faire si on mettait des trucs viables et bons à la place de ce poison!

L'Évangile, un poison ? Non, c'est le remède aux problèmes de notre société ! Very Happy study
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 16:03

Quel évangile?

_________________
""l'eau d'une rivière est toujours plus pure à la source" :chapeau:

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey :sage:

"Respecter les uns comme les autres nous fait éviter le mal."
Proverbe hébreu ; Les sentences et proverbes des anciens Rabbins (1629)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 16:04

Ben, l'Évangile... celui qu'on lit tous les jours. surprised
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 16:16

il y a en a de trés nombreux que l'on peut lire tous les jours.
certes certains sont un peu courts.
prenez l'exemple de celui du père de l'église qui est un évangile non reconnu par la même église qu'il a créé,il est assez court mais trés porteur.Celui de PIERRE apotre

_________________
""l'eau d'une rivière est toujours plus pure à la source" :chapeau:

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey :sage:

"Respecter les uns comme les autres nous fait éviter le mal."
Proverbe hébreu ; Les sentences et proverbes des anciens Rabbins (1629)
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 17:10

Citation :


un monde humain?
tout l'opposé de ce forum Pouffer de rire


je ne te le fais pas dire!

Citation :


Livre de la Sagesse 2, 1-24 a écrit:
01 Ils (les athées) ne sont pas dans la vérité lorsqu’ils raisonnent ainsi en eux-mêmes : « Notre existence est brève et triste, rien ne peut guérir l’homme au terme de sa vie, on n’a jamais vu personne revenir du séjour des morts.
02 Nous sommes nés par hasard, et après, nous serons comme si nous n’avions pas existé ; le souffle de nos narines, c’est de la fumée, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre cœur :
03 si elle s’éteint, le corps s’en ira en cendres, et l’esprit se dissipera comme l’air léger.
04 Avec le temps, notre nom tombera dans l’oubli, et nul ne saura plus ce que nous avons fait. Notre vie passera comme un nuage, sans laisser de traces ; elle se dissipera comme la brume chassée par les rayons du soleil, écrasée par sa chaleur.
05 Nos jours passent comme une ombre, l’heure de notre fin ne peut être reculée : elle est scellée, et nul ne revient.
06 Alors allons-y ! Jouissons des biens qui sont là ; vite, profitons des créatures, tant que nous sommes jeunes :
07 enivrons-nous de bons vins et de parfums, ne laissons pas échapper la fleur du printemps,
08 couronnons-nous de roses en boutons, avant qu’elles ne soient fanées !
09 Qu’aucun de nous ne manque à nos orgies, laissons partout des signes de réjouissance, car c’est là notre part et c’est là notre lot !
10 Écrasons le pauvre et sa justice, soyons sans ménagement pour la veuve, et sans égard pour le vieillard aux cheveux blancs.
11 Que notre force soit la norme de la justice, car ce qui est faible s’avère inutile.
12 Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie, il s’oppose à nos entreprises, il nous reproche de désobéir à la loi de Dieu, et nous accuse d’infidélités à notre éducation.
13 Il prétend posséder la connaissance de Dieu, et se nomme lui-même enfant du Seigneur.
14 Il est un démenti pour nos idées, sa seule présence nous pèse ;
15 car il mène une vie en dehors du commun, sa conduite est étrange.
16 Il nous tient pour des gens douteux, se détourne de nos chemins comme de la boue. Il proclame heureux le sort final des justes et se vante d’avoir Dieu pour père.
17 Voyons si ses paroles sont vraies, regardons comment il en sortira.
18 Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires.
19 Soumettons-le à des outrages et à des tourments ; nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience.
20 Condamnons-le à une mort infâme, puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui. »
21 C’est ainsi que raisonnent ces gens-là, mais ils s’égarent ; leur méchanceté les a rendus aveugles.
22 Ils ne connaissent pas les secrets de Dieu, ils n’espèrent pas que la sainteté puisse être récompensée, ils n’estiment pas qu’une âme irréprochable puisse être glorifiée.
23 Or, Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, il a fait de lui une image de sa propre identité.
24 C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde ; ils en font l’expérience, ceux qui prennent parti pour lui.


c'est humain ça dis donc!

Citation :


L'Évangile, un poison ? Non, c'est le remède aux problèmes de notre société !


Tiens donc, quoi de plus naturel pour quelqu'un d'aussi aveugle qui ne pense que par ses évangiles et qui ne pense pas en dehors!

C'est vrais que pour toi tout ce qui n'est pas des évangiles c'est juste de la zut à dégager!

Et bien j'attends tes explications!

Tu affirme mais tu ne fais rien d'autre!

Tu ment, tout simplement!

Tes évangiles sont l'ennemi de la femme, tuent la famille et détruisent la société!

Aucune société n'a jamais été bonne parce que les évanglies et tout le reste ont été présentes dedans!

Tes évangiles ne sont pas un remède, c'est l'un des pires mal qui puisse exister.

Tes évangiles n'apprennent rien et déshumanisent totalement les humains.

Tes évangiles ont faits brûler des gens parce qu'ils n'étaient pas conformes à leurs critères!

Le seul remède c'est d'en finir avec les religions et de mettre l'humain et son humanité au centre.

Les religions ne font rien de tel.

Les évangiles on créé cette société, le remède serait de les faire disparaître.


Ce par quoi tu jure de façon aveugle sans la moindre réflexion n'a rien apporté de bon dans ce bas monde.

Il n'existe pas le moindre vérité là-dedans.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Sam 18 Avr 2015, 19:26

François 07 a écrit:

Spoiler:
 
c'est humain ça dis donc!

C'est ce que croient les humanistes athées: il n'y a pas de Dieu ni de vie éternelle, on ne vit que pour cette vie et on doit en jouir au maximum en faisant ce que bon nous semble (et au diable la morale et la religion), ceux qui s'opposent à cette vision sont des nuisances qu'on peut persécuter et tuer.

François 07 a écrit:
Tiens donc, quoi de plus naturel pour quelqu'un d'aussi aveugle qui ne pense que par ses évangiles et qui ne pense pas en dehors!

C'est vrais que pour toi tout ce qui n'est pas des évangiles c'est juste de la zut à dégager!

Et bien j'attends tes explications!

Tu affirme mais tu ne fais rien d'autre!

Tu ment, tout simplement!

Tes évangiles sont l'ennemi de la femme, tuent la famille et détruisent la société!

Aucune société n'a jamais été bonne parce que les évanglies et tout le reste ont été présentes dedans!

Tes évangiles ne sont pas un remède, c'est l'un des pires mal qui puisse exister.

Tes évangiles n'apprennent rien et déshumanisent totalement les humains.

Tes évangiles ont faits brûler des gens parce qu'ils n'étaient pas conformes à leurs critères!

Le seul remède c'est d'en finir avec les religions et de mettre l'humain et son humanité au centre.

Les religions ne font rien de tel.

Les évangiles on créé cette société, le remède serait de les faire disparaître.


Ce par quoi tu jure de façon aveugle sans la moindre réflexion n'a rien apporté de bon dans ce bas monde.

Il n'existe pas le moindre vérité là-dedans.


:mortderire:

Non, c'est l'athéisme et la culture de mort qui sont un poison à éliminer car il n'apportent rien de bon. batman
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12440
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Dim 19 Avr 2015, 07:31

François 07 a écrit:








 



...

Tant qu'il n'y aura pas cette prise de conscience, faudra pas s'attendre à quoi que ce soit de bon ou de bien... ça ne fera qu'empirer et régresser.

Votre mystérieuse " prise de conscience " , François07  , Est-ce cela :

https://vimeo.com/70956171

?
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    Dim 19 Avr 2015, 11:43

Disons que cela en fait partie boulo, mais c'est un morceau, certes, pas des moindres, un composant important même, mais il y d'autres choses comme la famille, la société, la mentalité générale...

Je demande à ce que ce topic soit supprimé par: Espérance.

Merci bien.


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que serait un monde enfin humain?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que serait un monde enfin humain?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'utopie
» Benoit XVI serait-il l’avant-dernier Pape avant la fin du monde ?
» Pourquoi le monde est-il si imparfait ?
» que nous sert de gagner le monde, si nous perdons notre ame ?
» [Philo] Le but de l'homme dans ce monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: