DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS   Ven 03 Avr 2015, 01:01

Le pape François lave les pieds de détenus pour se faire « esclave »

A la prison romaine de Rebibbia, où il célébrait la messe du Jeudi Saint, le pape a lavé les pieds de douze prisonniers, six hommes et six femmes de divers pays, devant une assemblée recueillie de détenus et de policiers




le pape lave les pieds de douze détenus


Sous de longs applaudissements, l’assemblée tant masculine que  féminine a accueilli le pape François venu célébrer dans la petite église « Padre Nostro » de la prison romaine de Rebibbia la messe du Jeudi Saint. C’est la deuxième fois depuis le début de son pontificat que l’évêque de Rome réserve à un centre carcéral l’une des plus importantes célébrations de l’année liturgique, qu’accueille traditionnellement sa cathédrale, Saint-Jean-de-Latran.

Malgré un retard d’une vingtaine de minutes, le pape a salué des mains et embrassé des petits enfants en remontant vers l’autel, contrairement à son habitude dans la basilique Saint-Pierre. Auparavant, à son arrivée dehors, il a remercié au micro la foule pour son accueil chaleureux. A la sortie, son bain de foule sera plus long et chaleureux encore. Le pape, arborant un large sourire, s’est laissé embrasser, enlacé par des bras tatoués tandis que d’autres tiraient sur son aube.

Dans cette église toute de briques, au mur, derrière l’autel, décoré de deux icônes, il a présidé une célébration simple, à l’image de tant d’églises paroissiales. Au fond, des policiers en uniforme assistent à l’office debout, comme un rappel de la surveillance du lieu.

SIX HOMMES ET SIX FEMMES    

Moment le plus émouvant de cette liturgie, le pape, à genoux, drapé d’un linge blanc, a lavé, un à un, les pieds de douze détenus, à parité hommes et femmes, celles-ci provenant d’une prison voisine. Ces douze, nombre qui reprend celui des disciples dont le Christ a lavé les pieds avant sa Passion, provenaient de divers pays : parmi les femmes, deux sont du Nigeria, une du Congo, une autre de l’Equateur. Chez les hommes, un vient du Nigeria, un autre du Brésil.

L’une des femmes africaines portait un petit sur les genoux, dont le pape a lavé aussi le pied et embrassé avec délicatesse, comme à tous. Sa jeune voisine s’est laissé faire, à son tour, en larmes. Après elle, l’homme à ses côtés a saisi les mains du pape pour les porter sur sa tête pour les embrasser et être béni.

« ESCLAVE DE VOUS »
Auparavant, le pape François a improvisé une brève homélie pour rappeler, d’une voix douce, que ce geste du lavement était au temps de Jésus accompli par des esclaves. « Il s’est fait esclave pour servir », a-t-il souligné, invitant à prier pour que lui aussi – le pape- soit lavé et devienne « esclave de vous ». Il a signalé que son geste s’adressait à tous.

Comme en écho à son homélie à la messe chrismale, célébrée le matin en la basilique Saint-Pierre, le pape a répété que « Jésus ne se fatigue pas d’aimer, ni de pardonner ». S’adressant directement aux détenus, il a rappelé : « Jésus t’aime, sans limite, jusqu’au bout ». Il a insisté sur cet amour sans bornes pour chacun : « Son amour est ainsi personnel ».

La messe s’est poursuivie par la célébration eucharistique, dont le Jeudi saint remémore l’institution. Un récent mort de la prison a été évoqué au cours de la prière autour de l’autel, sur lequel étaient posés des calices de facture moderne. L’assemblée a participé avec recueillement. Au moment du baiser de paix, des détenus ont serré les mains de policiers.

Selon l’aumônier de Rebibbia, le père Sandro Spriano, cité par Radio Vatican, la venue du pape est « le signe de l’attention que l’Église de Rome accorde à l’univers carcéral et cela touche beaucoup les détenus, qui se sentent ainsi fils de Dieu, aimés par l’Église et par le pape. »

JEAN-PAUL ET BENOÎT XVI

Cette prison au nord-est de l’agglomération romaine, qui a le triste record de suicides en Italie, a déjà reçu la visite d’autres papes. Jean-Paul s’y était rendu en 1983 rencontrer Ali Agça, l’homme turc qui avait tenté de l’assassiner. Benoît XVI y est allé à son tour en 2007 et 2011, se livrant à une séance de questions-réponses avec des détenus.

Au tout début de son pontificat, François avait célébré le Jeudi saint dans une autre prison romaine, celle pour mineurs de Casal del Marmo. L’année dernière, il l’avait célébré dans un centre de réhabilitation neuromotrice et d’accueil pour personnes âgées en difficulté.

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-lave-les-pieds-de-detenus-pour-se-faire-esclave-2015-04-02-1298437

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS   Ven 03 Avr 2015, 01:23

« Jésus nous aime tous, sans limite », lance François aux détenus

2015-04-02 Radio Vatican

L’Église est en chemin vers Pâques. À Rome, comme dans le reste du monde, les chrétiens se préparent à commémorer la mort et la résurrection du Christ. En ce Jeudi saint, le Triduum Pascal s’est ouvert. La messe de la Cène du Seigneur, présidée par le Pape François, a été célébrée dans la prison romaine de Rebbibia, dans l’Est de la capitale italienne.

Avant d’entrer dans la chapelle du pénitencier, le Souverain Pontife, accompagné par le vicaire de Rome, le cardinal Agostino Vallini, et par l’aumônier de la prison, le père Sandro Spriano, a longuement salué les membres du personnel du centre de détention et les détenus. Beaucoup l’ont embrassé, visiblement émus de le rencontrer.

Les prisonniers ont offert au Pape plusieurs cadeaux : un livre sur le Chemin de Croix, un crucifix, une icône en papier et un maillot flanqué d’un dessin représentant les barreaux d’une prison. Ils étaient ensuite 300 à assister à la messe in Coena Domini : 150 femmes, dont 15 mères avec leurs enfants, détenues dans la prison voisine, et 150 hommes. À l’extérieur de l’église se trouvaient plus de 300 autres prisonniers, le personnel pénitentiaire et administratif et des bénévoles, accompagnés des membres de leur famille. Des écrans géants avaient été installés à l’intérieur du pénitencier.

« Jésus nous aime, mais sans limite »

Dans son homélie, François s’est concentré sur une phrase, « centrale » selon lui, de l'Évangile du jour : « Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout » (Jn 13, 1-15). « Jésus nous aime, mais sans limite, toujours, jusqu’à la fin, explique le Pape. Son amour pour nous n’a pas de limites. Il ne se fatigue pas d’aimer. Il nous aime tous, au point de donner Sa vie pour chacun d’entre nous. Son amour est ainsi, il est personnel. Son amour ne déçoit jamais, car Il ne se fatigue pas d’aimer, comme Il ne se fatigue pas de pardonner, de nous embrasser. »

Le Souverain Pontife explique ensuite ce geste « que les disciples ne comprenaient pas ». Laver les pieds, « c’était une habitude à cette époque, car quand les gens arrivaient dans une maison, elles avaient les pieds sales à cause de la poussière. Il n’y avait pas de pavés ! » plaisante alors François. Mais d'ajouter : « ce n’était pas le maître de maison qui s’en chargeait, mais les esclaves. L’amour de Jésus est tel qu’il s’est fait esclave pour nous servir, pour nous guérir, pour nous nettoyer. » Un geste, précise le Saint-Père, que les disciples seraient amener à ne comprendre que plus tard.

« Il faut avoir la certitude que quand le Seigneur nous lave les pieds, Il nous purifie, poursuit François. Il nous fait sentir une nouvelle fois Son amour. » Puis s’adressant aux douze détenus à qui il lavera ensuite les pieds, il explique s’adresser à toutes les personnes présentes. Ajoutant qu’il a lui aussi besoin d’être laver par le Seigneur. « C’est pour cela que vous priez pendant cette messe, pour que je devienne plus esclave que vous, plus esclave dans le service envers les personnes, comme l’a été Jésus ».

Le Saint-Père a ainsi lavé les pieds de six prisonnières – deux Nigérianes, une Congolaise, une Équatorienne et deux Italiennes – et de six prisonniers, dont un Brésilien et un Nigérian.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS   Ven 03 Avr 2015, 01:26



Vous n'aurez pas compris lorsque viendra mon heure
Vous n'aurez pas compris grand'chose à ma chanson
Vous n'aurez pas compris mais il faut que je meure
Pour qu'à votre folie soit donné le pardon
Vous n'aurez pas compris, vous fermerez vos portes
Vous fermerez vos cœurs au soleil de l'Amour
Et vous vous en irez lamentable cohorte
Vers d'autres horizons qui reculent toujours

Oh! Gethsémani la lune danse dans les arbres
Oh! Gethsémani, le vieux pressoir est plein de fruits.

Vous n'aurez pas compris la beauté du message
Que je vous apportais en frémissant de joie
Vous n'aurez pas compris vous croirez être sages
En clouant la Sagesse au gibet de la croix
Et vous profanerez toute la paix du monde
En faisant retentir les cris de votre orgueil
Et vous vous en irez pour conquérir le monde
Mais vous n'y sèmerez que la ruine et le deuil

Oh! Gethsémani, la lune danse dans les arbres
Oh! Gethsémani, le vieux pressoir est plein de fruits.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS   Ven 03 Avr 2015, 04:32

Je reviens de l'église, où nous avons partagé la Cène du Seigneur et veillé près de Lui pendant son agonie.

O Gethsémani, nuit d'angoisse et de tristesse...
Seigneur, reste avec moi quand les ténèbres fondent sur moi,
quand l'ennemi se fait tout proche !
Revenir en haut Aller en bas
 
JEUDI SAINT AVEC LE PAPE FRANCOIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour preparer la soirée du jeudi saint
» Jeudi Saint, le Pape François visitera une prison pour mineurs où il lavera les pieds de prisonniers
» Pour preparer la soirée du jeudi saint
» Jeudi Saint
» JEUDI 21 AVRIL – JEUDI SAINT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: