DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 16:49

Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique », selon le cardinal Müller

Le préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi affirme que si les conférences épiscopales ont une autorité sur certains sujets, elles ne constituent pas un magistère sans le pape et sans la communion avec tous les évêques.

25/3/15 - 16 H 31

Déléguer certaines décisions doctrinales ou disciplinaires sur le mariage ou la famille aux conférences épiscopales « est une idée absolument anticatholique », affirme le cardinal allemand Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF).

Dans un entretien à paraître dans l’hebdomadaire français Famille chrétienne du 26 mars, le cardinal revient sur les débats houleux du Synode des évêques sur la famille en octobre dernier, et réaffirme l’indissolubilité du mariage chrétien.

À la question de savoir si certaines décisions doctrinales ou disciplinaires sur le mariage et la famille pourraient être déléguées aux conférences épiscopales, le cardinal allemand répond que « c’est une idée absolument anticatholique qui ne respecte pas la catholicité de l’Église ».

« Les conférences épiscopales ont une autorité sur certains sujets, reconnaît-il, mais ne constituent pas un magistère à côté du Magistère, sans le pape et sans la communion avec tous les évêques ».

Au mois de décembre, la Conférence épiscopale allemande avait adopté « à une large majorité », le rapport final de leur groupe de travail sur l’accompagnement des divorcés remariés prévoyant leur accès « sous conditions » aux sacrements de l’Eucharistie et de la réconciliation.

Les propos du cardinal Müller évoquent également la tentative du diocèse de Fribourg-en-Brisgau en Allemagne, avant le Synode d’octobre 2014, de prendre ses propres mesures concernant notamment l’accès à la communion des divorcés remariés. Le Vatican avait aussitôt demandé de ne pas lancer d’initiatives à même de créer la « confusion ».

ROME N’EST PAS BRUXELLES

Réagissant à la remarque récente d’un évêque allemand affirmant que sa conférence épiscopale n’était pas une « filiale de Rome », le cardinal prévient que « ce genre d’attitude risque de réveiller une certaine polarisation entre les Églises locales et l’Église universelle, dépassée lors des conciles Vatican I puis Vatican II ».

Pour le cardinal Müller, le risque est « d’appliquer à l’Église des catégories politiques, au lieu d’utiliser l’ecclésiologie catholique véritable ». « La curie romaine n’est pas l’administration de Bruxelles, affirme-t-il encore. Nous ne sommes pas une quasi-administration, ni une super-organisation au-dessus des Églises locales, dont les évêques seraient les délégués. »

Si le pape François, dans l’Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, a lui-même souligné « la nécessité de progresser dans une décentralisation salutaire concernant certaines problématiques rencontrées par les épiscopats locaux », le cardinal Müller rappelle de son côté que « l’Église n’est pas un ensemble d’Églises nationales, dont les présidents voteraient pour élire leur chef au niveau universel ».

INDISSOLUBILITÉ DU MARIAGE

Dans les colonnes de Famille chrétienne, revenant sur la question du sacrement du mariage, le cardinal Müller déplore que « la valeur du don total d’un homme et d’une femme soit escamotée ».

Évoquant des paroles de saint Jean Chrysostome (347-407) estimant « que le divorce d’un mariage sacramentel était comme une amputation de la chair », le préfet de la CDF avertit alors : « Je crois que certains théologiens et certains évêques doivent se réapproprier ces paroles très claires. »

C.C. avec Apic
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 16:55

Thumright salut
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 18:38

Visiblement , il défend son Job siffler  , preuve que la menace est réelle .

Mais  j'ai un doute sur la logique  de ses arguments : si le Pape délègue une partie de son magistère aux conférences épiscopales , celles ci ne constitueront pas  un deuxième magistère , mais un seul et unique magistère délégué et en communion  ?  Oder ,    Was denken sie an,  Herr Kardinal ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 18:42

"Visiblement , il défend son Job siffler , preuve que la menace est réelle ."

Bien sûr ! Mais je crois qu'il défend davantage l'unité de l'Eglise que son job...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 19:35

Oculus a écrit:
Visiblement , il défend son Job   siffler   , preuve que la menace est réelle .

Mais  j'ai un doute sur la logique  de ses arguments : si le Pape délègue une partie de son magistère aux conférences épiscopales , celles ci ne constitueront pas  un deuxième magistère , mais un seul et unique magistère délégué et en communion  ?  Oder ,    Was denken sie an,  Herr Kardinal ?


Si le pape déléguait le Magistère (la définition de ce qu'il faut croire), l'Eglise serait déchirée. Des Eglises professant une autre foi et une autre morale surgiraient partout.
Par contre, certaines pratiques d'incarnation culturelles peuvent être déléguées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Mer 25 Mar 2015, 20:15

La discipline des sacrements ne constitue pas la définition de ce qu'il faut croire .
Vous savez pertinemment que le Pape n'a pas toujours nommé les évêques en France ,
et que son autorité doctrinale n'en était pas remise en cause .
Que c'était les rois de France qui les nommaient et que ceci a paradoxalement été donné au pape par le Concordat de 1801 entre Napoléon , Pie VII et le cardinal Consalvi .
Encore aujourd'hui , dans certains diocèses , comme à Coire en Suisse , c'est les chanoines de la cathédrale qui élisent l'évêque , qui est ensuite approuvé par Rome .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »   Jeu 26 Mar 2015, 22:43

en fait tout est dans la Communion Spirituelle authentique , Bâtit EN et Sur Christ dans la réalité du Royaume , mais au final c'est bien Pierre qui estampille et personne d'autre !

la Communion implique Prière et Vraie vie Avec le Christ !!!
quand certains n'ont même plus le temps de prier et gèrent la boutique comme une entreprise , évidement il faut craindre de grosse dérives !!

enfin si chacun veut réellement AIMER Jésus Le Seigneur a Assez d'Anges pour nous botter (ou Ailer  :greenange: ) le train afin de revenir a Sa Volonté !

Il nous Aime on prétend l'Aimer ça devrait donc marcher même si ça grince aux entournures par moment !! on peut voir dans les Évangiles que parfois Jésus recadre ses Amis sans ménagements Pierre y compris !!
en fait prions a genoux ça va mieux pour se faire botter le train arrière !! :amen:
Revenir en haut Aller en bas
 
Déléguer des décisions aux conférences épiscopales est « anticatholique »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GUER / Gwern
» Le 'responsable d'établissement' peut il déléguer son autorité en matière de RP ?
» Comment prenez-vous des décisions importantes ? (Admise au CRPE et au CAPES)
» Déléguer a l'eta ou faire moi meme ?
» [juris] demande de précisions offre irrégulière ne la rend pas légale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: