DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 00:15

N'est-il pas dit que : " Les portes de l'enfer ne prévaudront pas " contre l'Eglise ?
Comment résolvez vous ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 17:44

Comme cela, très cher:

Saint Thomas, Catena aurea a écrit:
S. Cyr. D'après cette promesse du Seigneur, l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques, de tous les pasteurs, de tous les chefs des Églises et des fidèles, demeure pure de toutes les séductions et de tous les artifices des hérétiques dans ses pontifes, dans sa foi toujours entière et dans l'autorité de Pierre. Tandis que les autres Églises sont déshonorées par les erreurs de certains hérétiques, seule elle règne, appuyée sur des fondements inébranlables, imposant silence et fermant la bouche à tous les hérétiques

S. Jér. Les portes de l'enfer sont, à mon avis, les vices et les péchés des hommes, ou du moins les doctrines des hérétiques qui séduisent les hommes et les entraînent dans l'abîme.

Donc, les portes de l'enfer qui ne prévaudront jamais, ça veut dire que le pape et l'Eglise ne pourront jamais dire des hérésies.

Et donc, dire que l'Eglise, sainte et immaculée Epouse du Christ, puisse aller se prostituer avec toutes les fausses religions comme à Assise, dire qu'elle a le culte de l'Homme, dire qu'il faut respecter et étudier l'islam, dire bravo aux homos, dire qu'il y a deux papes, l'un émérite, l'autre pas, comme le font les conciliaires, c'est admettre que les portes de l'enfer ont prévalu.
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 17:51

Cher Abedaner, je ne vous cache pas que ma question vous était en fait plus ou moins adressé directement, je suis donc content que vous m'ayez répondu. Si j'ai bien compris, votre raisonnement:

1- Le pape et l'Eglise ne pourront jamais dire d'hérésie
2- Or V2(l'Eglise conciliaire) le fait
3- Donc V2(l'Eglise conciliaire) n'est pas " l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques "

Mais donc, ou est cette Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques ? Si elle a disparu, s'il n'y a plus de Pape, c'est bien que les portes de l'enfer ont prévalu, et donc cela est en contradiction avec les paroles du Christ, non ?


Dernière édition par Serviteur_De_Jesus le Dim 15 Mar 2015, 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 18:41

2- Or V2(l'église conciliaire) le fait.

Eglise s'écrit avec une majuscule; mais peut-être que vous estimez que depuis Vatican II, l'Eglise ne le mérite plus ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 19:12

Cécile a écrit:
2- Or V2(l'église conciliaire) le fait.

Eglise s'écrit avec une majuscule; mais peut-être que vous estimez que depuis Vatican II, l'Eglise ne le mérite plus ? scratch


Je vous prie de m'excuser pour cette erreur, il m'arrive de l'oublier. C'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 19:30

Abenader a écrit:
Comme cela, très cher:

Saint Thomas, Catena aurea a écrit:
S. Cyr. D'après cette promesse du Seigneur, l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques, de tous les pasteurs, de tous les chefs des Églises et des fidèles, demeure pure de toutes les séductions et de tous les artifices des hérétiques dans ses pontifes, dans sa foi toujours entière et dans l'autorité de Pierre. Tandis que les autres Églises sont déshonorées par les erreurs de certains hérétiques, seule elle règne, appuyée sur des fondements inébranlables, imposant silence et fermant la bouche à tous les hérétiques

S. Jér. Les portes de l'enfer sont, à mon avis, les vices et les péchés des hommes, ou du moins les doctrines des hérétiques qui séduisent les hommes et les entraînent dans l'abîme.

Donc, les portes de l'enfer qui ne prévaudront jamais, ça veut dire que le pape et l'Eglise ne pourront jamais dire des hérésies.

Et donc, dire que l'Eglise, sainte et immaculée Epouse du Christ, puisse aller se prostituer avec toutes les fausses religions comme à Assise, dire qu'elle a le culte de l'Homme, dire qu'il faut respecter et étudier l'islam, dire bravo aux homos, dire qu'il y a deux papes, l'un émérite, l'autre pas, comme le font les conciliaires, c'est admettre que les portes de l'enfer ont prévalu.

Mais dire cela, n'est-ce pas avoir perdu la foi en la sainte Église et en la parole du Christ ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 20:33

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Cécile a écrit:
2- Or V2(l'église conciliaire) le fait.

Eglise s'écrit avec une majuscule; mais peut-être que vous estimez que depuis Vatican II, l'Eglise ne le mérite plus ? scratch


Je vous prie de m'excuser pour cette erreur, il m'arrive de l'oublier. C'est corrigé.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 20:37

Cher Simon, cher SDJ, vous posez là des questions qui sont primordiales, et qui demandent un peu de temps pour y répondre de façon correcte; temps qui me manque présentement. Mais soyez certains que, dès que je pourrais, j'y répondrai avec grand plaisir.

D'ici là, que Dieu vous garde.
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 20:41

Abenader a écrit:
Cher Simon, cher SDJ, vous posez là des questions qui sont primordiales, et qui demandent un peu de temps pour y répondre de façon correcte; temps qui me manque présentement. Mais soyez certains que, dès que je pourrais, j'y répondrai avec grand plaisir.

D'ici là, que Dieu vous garde.


J'attend avec impatience, merci de nous accorder de votre temps

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 20:48

SDJ a écrit:
J'attend avec impatience

Evangile selon saint Luc, chap. XXI, v. 19 a écrit:

In patientia vestra possidebitis animas vestras


;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Dim 15 Mar 2015, 21:18

Abenader a écrit:


Donc, les portes de l'enfer qui ne prévaudront jamais, ça veut dire que le pape et l'Eglise ne pourront jamais dire des hérésies.
.

Et comme vous, pape suprême juge des papes, avez décidé que les papes légitimement élus disent des hérésies, vous en avez déduit qu'ils ne sont pas papes.

Ce qui fait de vous un surpape et d'eux des soupapes. C'est bien cela ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 14:52

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Cher Abedaner, je ne vous cache pas que ma question vous était en fait plus ou moins adressé directement, je suis donc content que vous m'ayez répondu. Si j'ai bien compris, votre raisonnement:

1- Le pape et l'Eglise ne pourront jamais dire d'hérésie
2- Or V2(l'Eglise conciliaire) le fait
3- Donc V2(l'Eglise conciliaire) n'est pas " l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques "

Mais donc, ou est cette Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques ? Si elle a disparu, s'il n'y a plus de Pape, c'est bien que les portes de l'enfer ont prévalu, et donc cela est en contradiction avec les paroles du Christ, non ?

Lors de son apparition sur la montagne de La Salette, la sainte Vierge en pleurs déclara:

Citation :

L'Eglise sera éclipsée et Rome deviendra le siège de l'Antéchrist.

Dans la même veine, le pape Léon XIII, dans son exorcisme, déclara:

Léon XIII, exorcisme a écrit:
L'Eglise, épouse de l'Agneau Immaculé, la voici saturée d'amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé
.

Ce qui fait écho à ce verset de l'Evangile:

Mat. 26, 31 a écrit:
Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.


Donc, si je reprends votre question:

SDJ a écrit:
Mais donc, ou est cette Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques ? Si elle a disparu, s'il n'y a plus de Pape, c'est bien que les portes de l'enfer ont prévalu, et donc cela est en contradiction avec les paroles du Christ, non

Je vous répondrai que l'Eglise est actuellement éclipsée. Une éclipse, c'est lorsqu'un astre en cache un autre. L'Eglise catholique éclipsée est donc cachée par la secte conciliaire. Mais qu'est-ce donc que cette secte conciliaire ? Ce sont des modernistes, et ils ont été condamnés et excommuniés par le pape saint Pie X dans son encyclique Pascendi, dont je vous cite un passage:

Saint Pie X, Encyclique Pascendi a écrit:
les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Eglise, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Eglise; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'oeuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité.

...

Ennemis de l'Eglise, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, on l'a déjà noté, c'est du dedans qu'ils trament sa ruine; le danger est aujourd'hui presque aux entrailles mêmes et aux veines de l'Eglise; leurs coups sont d'autant plus sûrs qu'ils savent mieux où la frapper. Ajoutez que ce n'est point aux rameaux ou aux rejetons qu'ils ont mis la cognée, mais à la racine même, c'est-à-dire à la foi et à ses fibres les plus profondes. Puis, cette racine d'immortelle vie une fois tranchée, ils se donnent la tâche de faire circuler le virus par tout l'arbre: nulle partie de la foi catholique qui reste à l'abri de leur main, nulle qu'ils ne fassent tout pour corrompre.

Et tandis qu'ils poursuivent par mille chemins leur dessein néfaste, rien de si insidieux, de si perfide que leur tactique :

amalgamant en eux le rationaliste et le Catholique, ils le font avec un tel raffinement d'habileté qu'ils abusent facilement les esprits mal avertis.

D'ailleurs, consommés en témérité, il n'est sorte de conséquences qui les fasse reculer, ou plutôt qu'ils ne soutiennent hautement et opiniâtrement.

Avec cela, et chose très propre à donner le change, une vie toute d'activité, une assiduité et une ardeur singulières à tous les genres d'études, des moeurs recommandables d'ordinaire pour leur sévérité....

Ah ! s'il n'était question que d'eux, Nous pourrions peut-être dissimuler,

mais c'est la Religion Catholique, sa sécurité qui sont en jeu.

Trêve donc au silence, qui désormais serait un crime !

Il est temps de lever le masque à ces hommes-là

et de les montrer à l'Eglise universelle tels qu'ils sont.


Encyclique qui, à nouveau, fait écho à ce passage de la première Epitre de saint Jean l'Evangéliste:

I Jn. 2, 19 a écrit:
Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ;
car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous ; mais ils en sont sortis, afin qu'il soit manifeste que tous ne sont pas des nôtres.

On voit que Saint Jean parle des ennemis de l'Eglise (au verset précédent, il les nomme antichrists), qui, étant dans l'Eglise, ne sont pas de l'Eglise, et qui en sont sortis, rendant manifeste leur non-appartenance à l'Eglise. Et ce sont précisément eux, aux dires de saint Pie X, qui sont les plus grands ennemis de l'Eglise, car ils sont cachés.

Saint Augustin nous apprend également ceci:

S. Augustin, homélie 11 sur l'Apocalypse a écrit:

C'est là l'Assemblée hérétique (haeretica Ecclesia). A présent, elle feint l'identité Chrétienne pour tromper plus sûrement ceux qui n'y prennent point garde.

C'est pourquoi le Seigneur a dit : « Prenez garde aux faux prophètes..» (Mt. 7,15)...

Et elle fera de grands signes, au point de faire descendre le feu du ciel.

Puisque le ciel est l'Eglise, qu'est-ce d'autre que faire descendre le feu du ciel,

si ce n'est de faire s'écouler des hérésies de l'Eglise ?, ainsi qu'il est écrit :

« Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres » (I Jn. 2,19).

Voilà donc cet astre qui éclipse la vraie Eglise, que j'appelle la secte conciliaire, et que saint Augustin nomme haeretica ecclesia.

Et on le voit bien, car depuis V2, il n'y a que des hérésies qui sortent du Vatican occupé, et depuis Bergoglio, c'est pratiquement trois fois par jour.

Enfin, pour finir sur une note d'espérance, lors de la crise arienne, l'une des plus grandes qu'a dû subir la sainte Eglise catholique (hormis cette crise apocalyptique que nous vivons), un saint Evêque, Père et Docteur de l'Eglise, saint Athanase, écrivit une lettre à ses fidèles, dans laquelle il dit ceci à son petit troupeau, pour l'encourager à rester fidèle à la foi de toujours et à ne pas faire de compromis avec les hérétiques.

Saint Athanase, lettre aux fidèles a écrit:
C’est vous qui êtes heureux, vous qui restez dans l’Église par votre foi, vous qui tenez fermement aux fondements de la foi qui vous est parvenue de la sainte Tradition apostolique et si, à maintes reprises, une jalousie exécrable a voulu l’ébranler, elle n’y a pas réussi. C’est ceux qui s’en sont détachés dans la crise présente. Personne, jamais, ne prévaudra sur notre foi, frères bien aimés. Et nous croyons que Dieu nous rendra un jour nos églises. Ainsi donc, plus ils s’acharnent à occuper les lieux de culte, plus ils se séparent de l’Église. Ils prétendent représenter l’Église ; en réalité, ils s’en expulsent eux-mêmes et s’égarent. Les catholiques fidèles à Dieu dans la sainte Tradition, même s’ils sont réduits à une poignée, voilà ceux qui sont la vraie Église de Jésus-Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 14:55

Le verset de saint Jean sur les antichrists peut s'appliquer aussi à des hérésies comme celle ayant engendré l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 15:07

Cher Abenader,

Votre réponse est claire comme de l'eau de roche.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 15:09

En partie, peut-être cher Simon. Mais je crois que ce verset-ci s'applique mieux à l'islam:

1 Jean 2, 21 a écrit:
21 Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité.

22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils.

23 Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 15:10

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Cher Abenader,

Votre réponse est claire comme de l'eau de roche.

Grâces en soient rendues à Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 15:12

Abenader a écrit:
En partie, peut-être cher Simon. Mais je crois que ce verset-ci s'applique mieux à l'islam:

1 Jean 2, 21 a écrit:
21 Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité.

22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils.

23 Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.

Oui, mais les judéo-nazaréens étaient parmi les disciples et en sont sortis.

N'étaient-ce pas eux qui prescrivaient aux païens convertis d'observer les rites juifs ? Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 15:18

En effet, car l'islam est un mix d'hérésies catholiques mâtiné de trucs juifs plus ou moins kabbalistiques.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 16:08

Simon a écrit:
Le verset de saint Jean sur les antichrists peut s'appliquer aussi à des hérésies comme celle ayant engendré l'islam.

LUMEN GENTIUM n'a pas l'air de dire cela :

Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui, professant avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour. Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu’ils ignorent, de ceux-là mêmes Dieu n’est pas loin, puisque c’est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses (cf. Ac 17, 25-28), et puisqu’il veut, comme Sauveur, amener tous les hommes au salut (cf. 1 Tm 2, 4). En effet, ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel [33].

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 17:53

Est-ce que les musulmans adorent la Sainte Trinité ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 17:58

Abenader a écrit:
Est-ce que les musulmans adorent la Sainte Trinité ?

Les Juifs non plus et ce avant comme après Jésus.

Ce qui montre bien qu'on peut avoir certaines choses vraies sans avoir tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 19:04

Laissons les juifs d'avant Jésus de côté pour l'instant.

Il n'en demeure pas moins que Gaudium et machin est erroné, vu que les musulmans n'adorent pas la Trinité, mais une idole qu'ils nomment Allah.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 19:07

Abenader a écrit:
Laissons les juifs d'avant Jésus de côté pour l'instant.

Il n'en demeure pas moins que Gaudium et machin est erroné, vu que les musulmans n'adorent pas la Trinité, mais une idole qu'ils nomment Allah.

Et si cette idole était le créateur non encore connu dans sa vie intime ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 20:26

Allons Arnaud, cessez de foutre la pagaille avec votre adhésion subconsciente à l'islam... No
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 20:29

ysov a écrit:
Allons Arnaud, cessez de foutre la pagaille avec votre adhésion subconsciente à l'islam... No

On n'est pas obligé de réduire Allah à Lucifer. On peut faire comme l'Eglise et dire qu'Allah c'est Dieu en INCONNU, selon ce texte :

Jean 4, 22 Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 16 Mar 2015, 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 20:33

Allah est simplement le souvenir du Dieu-lune. ''Allah est le plus grand'' Le plus grand des autres Dieux... Mr. Green Mais bon, je m'abstiens d'élaborer pour ne pas sortir du sujet, que je lis très attentivement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 20:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Abenader a écrit:
Laissons les juifs d'avant Jésus de côté pour l'instant.

Il n'en demeure pas moins que Gaudium et machin est erroné, vu que les musulmans n'adorent pas la Trinité, mais une idole qu'ils nomment Allah.

Et si cette idole était le créateur non encore connu dans sa vie intime ?

Je serais d'accord, cher Arnaud, si c'était effectivement ainsi. Sauf que pour les musulmans, ce n'est pas que le Créateur n'est pas connu, c'est qu'il est clairement nié, rejeté, combattu.

Six siècles avant l'islam était le catholicisme. L'islam n'ignorait pas le Dieu Un et Trine. Mais il le nie, le combat, le rejette.

Tout dieu qui n'est pas le seul vrai Dieu, à savoir la Trinité, est une idole.

De plus. les musulmans (ainsi que les juifs du reste) nient formellement que Jésus-Christ soit Dieu.

Et alors on retombe sur le verset que j'ai cité à Simon...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:04

COMMISSION DOCTRINALE DES ÉVÊQUES DE FRANCE 11 FÉVRIER 2008

Comment chrétiens et musulmans parlent-ils de Dieu ?


D’emblée, un aspect s’impose : christianisme et islam (auquel il faudrait ajouter le judaïsme) sont des religions monothéistes. Le credo chrétien commence par ces mots : « Je crois en un seul Dieu » et les musulmans déclarent : « Pas d’autre dieu que Dieu » (Allah). Le décret du concile Vatican II sur les religions non chrétiennes déclare « l’Eglise regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, et qui a parlé aux hommes » (Nostra aetate n° 3).
1.Il convient d’emblée de préciser de quel point de vue nous parlons de Dieu. S’il s’agit de Dieu avec lequel la créature humaine est en relation par l’acte de foi, la prière, le désir d’accomplir sa volonté, de lui plaire et même de l’aimer (ce qui est vrai dans le courant mystique de l’islam), en tant qu’entité éternelle, créatrice, bienveillante … christianisme et islam peuvent se reconnaître sans trop de difficulté. De même, une approche métaphysique révèle de nombreuses similitudes.

Mais une convergence aussi apparente, soulignée par le choix des qualificatifs que retient le Concile, ne peut pas laisser dans l’ombre des différences et même des oppositions radicales. La façon dont chrétiens et musulmans parlent de Dieu est très différente.

-          L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Ecritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116).

-          Non seulement, il ne peut pas y avoir plusieurs personnes en Dieu, mais encore il ne peut pas y avoir d’incarnation. Celle-ci, pour l’islam, est une atteinte à la transcendance de Dieu. En effet, l’islam estime que Dieu est très proche de l’être humain, mais également d’une nature totalement différente de lui. Les musulmans refusent « d’associer » toute créature à Dieu. Il n’est donc ni possible ni sérieux d’affirmer qu’un être puisse être vrai Dieu et vrai homme (Coran 3,59 ; 5,72 ; 43,59).

Il faut bien dire que l’impression qui émane d’une lecture du Coran par les chrétiens est que son information concernant le christianisme est très pauvre et bien souvent inexacte.

-          Le Coran refuse la mort de Jésus sur la croix. En réalité, dit-il, la crucifixion de Jésus fut pour les témoins de la scène une apparence ou une illusion (certains commentateur parleront plus tard d’un sosie qui aurait été crucifié à la place de Jésus, que Dieu a élevé auprès de lui). De ce fait, il n’y a plus de salut qui vienne par le Christ Jésus (Coran 4,157-159). Celui-ci est seulement un grand prophète, né de la Vierge Marie, qui est venu apporter aux hommes l’Évangile, un message provenant réellement de Dieu, mais qui a été déformé par les chrétiens. Jésus est donc un simple homme.

Pour l’islam, Jésus étant prophète, subit normalement des épreuves, mais puisqu’il est vraiment un envoyé de Dieu, il ne peut connaître d’échec final.

-          L’islam ignore toute médiation et rejette ce qui lui semble être un obstacle entre Dieu et les hommes alors que pour le christianisme le salut est donné par le Christ, le seul médiateur entre Dieu et les hommes.

-          Pour l’islam comme pour le christianisme, Dieu parle aux hommes et il existe des Écritures saintes. Mais les conceptions de la révélation sont très différentes : le Coran est le fruit d’une dictée de Dieu à Mohammed, il est la parole de Dieu telle que Dieu lui-même l’exprime et la prononce. On ira jusqu’à dire que le Coran est éternel et incréé. Mais cette position majoritaire est, aujourd’hui, l’objet de débats parmi les savants et croyants musulmans. Certains, parmi eux, n’hésitent pas à parler d’interprétation du Coran. Pour les chrétiens, c’est Dieu qui a inspiré les auteurs bibliques qui ont rédigé les livres de la Bible en se servant des mots et des formes littéraires de leur temps.

-          Pour les musulmans, les affirmations du Coran ont l’autorité de la Parole de Dieu. De ce fait, le dialogue dogmatique est rendu bien difficile sur ces questions essentielles. Sans ignorer ces différences fondamentales, il faut noter que le dialogue est possible sur d’autres domaines de la foi, comme la prière, la vie morale, la création, le sens de l’homme …
2.Il convient d’approfondir cette question en relevant avec soin des points d’appui pour un vrai dialogue. Vatican II a cette phrase : « Le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour » (Lumen gentium  n° 16).

Cette phrase du Concile utilise l’expression « adorent avec nous », ce qui montre une relation réelle entre les croyants tournés ensemble vers le Dieu Créateur. Les points communs sont soulignés également dans cette citation lorsqu’elle indique un certain nombre de caractéristiques dans lesquelles chrétiens et musulmans peuvent se retrouver.

Notre perception du mystère de Dieu n’est pas la même. Pour les chrétiens, l’incarnation du Fils de Dieu a transformé les choses : « Dieu, personne ne l’a jamais vu, le Fils Unique qui est tourné vers le sein du Père, nous l’a fait connaître » (Jean 1,18).

Le dialogue théologique portant sur Dieu se construit dans un climat dans lequel on se livre personnellement dans son intimité. Il demande de la sympathie entre les interlocuteurs. Mais il exige en même temps une réelle clarté de l’identité de la foi chrétienne. Ce que le Christ nous a fait connaître de Dieu est d’une exceptionnelle richesse : contempler la Trinité et en parler, c’est montrer comment elle est la source de notre vie spirituelle et de notre manière de nous comporter.

Il est bon de renvoyer à l’allocution du Pape Jean-Paul II à Casablanca pour de jeunes musulmans, le 19 août 1985 (voir DC 1985, pp. 942-946). En voici quelques extraits : « Je crois que nous, chrétiens et musulmans, nous devons reconnaître avec joie les valeurs religieuses que nous avons en commun et en rendre grâce à Dieu. Les uns et les autres, nous croyons en un Dieu, le Dieu unique, qui est toute justice et miséricorde ; nous croyons à l’importance de la prière, du jeûne et de l’aumône, de la pénitence et du pardon ; nous croyons que Dieu nous sera un juge miséricordieux à la fin des temps et nous espérons qu’après la résurrection, il sera satisfait de nous et nous savons que nous serons satisfaits de lui. La loyauté exige aussi que nous reconnaissions et respections nos différences. La plus fondamentale est évidemment le regard que nous portons sur la personne et l’œuvre de Jésus de Nazareth. Vous savez que, pour les chrétiens, ce Jésus les fait entrer dans une connaissance intime du mystère de Dieu et dans une communion filiale à ses dons, si bien qu’ils le reconnaissent et le proclament Seigneur et Sauveur. Ce sont là des différences importantes, que nous pouvons accepter avec humilité et respect, dans la tolérance mutuelle ; il y a là un mystère sur lequel Dieu nous éclairera un jour, j’en suis certain » (p. 945).

Enfin, dans son récent voyage apostolique en Turquie, le Pape Benoît XVI a déclaré aux responsables des affaires religieuses du pays : « Le Pape Grégoire VII parlait de la charité spéciale que se doivent réciproquement les chrétiens et les musulmans puisque « nous croyons et nous confessons un seul Dieu, même si nous le faisons de manières diverses, chaque jour le louant et le vénérant comme créateur des siècles et souverain de ce monde » (Patr. Latine, 148, 451 – cf. D.C. 2007 p. 12).

http://www.relations-catholiques-musulmans.cef.fr/ressources/documents/textes-de-refernce-de-leglise/commission-doctrinale-des-eveques-de-france-11-fevrier-2008/

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:14

Espérance, les musulmans adorent-ils comme Dieu la sainte Trinité, oui ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:23

Abenader a écrit:
Espérance, les musulmans adorent-ils comme Dieu la sainte Trinité, oui ou non ?

les évêques ont répondu.

L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Ecritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116).

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:42

Abenader a écrit:
En effet, car l'islam est un mix d'hérésies catholiques mâtiné de trucs juifs plus ou moins kabbalistiques.


L'abbé Pagès parle des origines talmudiques de l'islam:

https://youtu.be/JqFrJRYmORE

https://youtu.be/83q4779NJWM

https://youtu.be/R2jXV2-wh-Q

https://youtu.be/2vtfakQf0Po
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:44

Espérance a écrit:
Simon a écrit:
Le verset de saint Jean sur les antichrists peut s'appliquer aussi à des hérésies comme celle ayant engendré l'islam.

LUMEN GENTIUM n'a pas l'air de dire cela :

Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui, professant avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour. Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu’ils ignorent, de ceux-là mêmes Dieu n’est pas loin, puisque c’est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses (cf. Ac 17, 25-28), et puisqu’il veut, comme Sauveur, amener tous les hommes au salut (cf. 1 Tm 2, 4). En effet, ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel [33].

Autre son de cloche de l'abbé Pagès:

https://youtu.be/pYOOItvHt4M

Citation :
Mais, à bien y regarder, ce texte ne parle pas de l'islam, mais des musulmans. Et cela, dans la mesure où ils « professent avoir la foi d'Abraham ». Or, une chose est de professer avoir la foi d'Abraham, et autre chose de l'avoir. L'Église n'a jamais dit que les musulmans avaient la foi d'Abraham, mais qu'ils croyaient l'avoir. Nuance ! Les musulmans en effet n'ont pas la foi d'Abraham puisqu'ils ne croient pas que le Messie est le Fils de Dieu (Jn 8.56-59 ; 10.30-33 ; 20.30-31)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Abenader a écrit:
Laissons les juifs d'avant Jésus de côté pour l'instant.

Il n'en demeure pas moins que Gaudium et machin est erroné, vu que les musulmans n'adorent pas la Trinité, mais une idole qu'ils nomment Allah.

Et si cette idole était le créateur non encore connu dans sa vie intime ?

Ils devraient le connaître puisque Jésus est celui qui le fait connaître (Jn 1, 18).
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 21:52

L'abbé Pagès n'est pas une référence...

Où vas-tu Simon ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:00

Bien il est beaucoup plus une référence que vous en tous cas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:04

Certainement plus que moi aussi sans doute, mais j'aime mieux lire ou écouter ce que disent les papes et les évêques que cet Abbé Pages.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:07

Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter, car si elle les disaient ces vérités, pleins de chrétiens minoritaires dans les pays musulmans en pâtiraient encore plus.


Dernière édition par ysov le Lun 16 Mar 2015, 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:10

ysov a écrit:
Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter.

certains évêques, dont celui par exemple de St-Denis en région parisienne, sont bien au courant de l'islam, mais ne sont pas islamophobes comme l'Abbé Pages.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:11

ysov a écrit:
Bien il est beaucoup plus une référence que vous en tous cas. Wink

Il a une bonne connaissance de l'islam, je trouve. En tout cas, il ne fait pas de courbettes devant l'envahisseur...

Et les premiers chrétiens n'en faisaient pas devant les païens non plus, ce qui leur a valu le martyre.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:12

Espérance a écrit:
ysov a écrit:
Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter.

certains évêques, dont celui par exemple de St-Denis en région parisienne, sont bien au courant de l'islam, mais ne sont pas islamophobes comme l'Abbé Pages.

Vu le taux de musulmans chez vous, étant à 10% sans oublier votre passé colonial au Maghreb, les évêques en France marchent aussi sur des oeufs.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:17

Simon a écrit:
ysov a écrit:
Bien il est beaucoup plus une référence que vous en tous cas. Wink

Il a une bonne connaissance de l'islam, je trouve. En tout cas, il ne fait pas de courbettes devant l'envahisseur...

Et les premiers chrétiens n'en faisaient pas devant les païens non plus, ce qui leur a valu le martyre.

Mais non Simon, les chrétiens du temps des catacombes n'étaient pas tous des ancêtres de Théodéric, car sinon point d'Église aurait existée. Pouffer de rire  Ils étaient traqués, donc beaucoup se cachèrent.

Pour l'abbé Pagès, oui je suis d'accord avec toi, mais justement, comme je l'ai expliqué à Espérance, il peut se le permettre, contrairement les hautes instances ecclésiastiques, car ça mettrait en danger encore plus grandement les chrétiens minoritaires dans les pays islamiques qui se font déjà persécuter...

Mais attention Simon, ne t'exprimes pas trop contre l'islam, car dès que nos deux xxxxxxxx s'en lamenteront, tes collègues autruches verront des dents pousser et te mordre car ton hostilité à l'islam les dérangeront. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Lun 16 Mar 2015, 22:26

Une autruche passant par ici... vous répond Ysov...

Je vais vous avouer que je ne lis pas et n'écoute pas ce que raconte l'Abbé Pages (oui, je suis peut-être conditionnée par mon passage dans un autre forum, je le dis avant que vous le disiez...)

Mais étant ce que je suis, de par mon passé, je préfère de beaucoup les paroles de paix et de sagesse de nos évêques, voir ce qui peut nous unir que ce qui nous divise.

En gros, pour vivre l'Evangile, il me faut un guide mais pas pour suivre mes instincts.

Là-dessus, bonne nuit.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 08:34

ysov a écrit:
Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter, car si elle les disaient ces vérités, pleins de chrétiens minoritaires dans les pays musulmans en pâtiraient encore plus.

Avez-vous déjà entendu le pape ou les évêques manquer à la charité ? On dirait que cette vertu vous échappe complètement.

Personne ne vous demande d'apprécier ou d'aimer l'Islam, mais vous pourriez faire preuve de charité envers les Musulmans au lieu de les insulter à longueur de messages... Est-ce ainsi que doit se manifester la Paix du Christ à votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 11:29

Espérance a écrit:
Abenader a écrit:
Espérance, les musulmans adorent-ils comme Dieu la sainte Trinité, oui ou non ?

les évêques ont répondu.

L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Ecritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116).

Ce n'est pas vraiment ce que j'appellerais une réponse. Plutôt une description (voire une affirmation?) de la position musulmane.
  La seule partie un peu catholique de ce bout de texte, c'est l'affirmation (qui jure d'ailleurs avec tout le reste du texte) que "la notion de Trinité n'est pas comprise". Et qu'en est-il de la Trinité elle-même, messieurs les "évêques", pas juste la notion ? Je suppose que pour vous, comme pour les musulmans, la Trinité n'est qu'une notion/invention/raisonnement/création humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 13:02

chartreux a écrit:
Espérance a écrit:
Abenader a écrit:
Espérance, les musulmans adorent-ils comme Dieu la sainte Trinité, oui ou non ?

les évêques ont répondu.

L’islam insiste très fortement sur l’unicité de Dieu et ne peut pas accepter la révélation du christianisme portant sur le fait que Dieu est Père, Fils et Esprit. La notion de Trinité n’est pas comprise. Elle est refusée au nom du rejet du polythéisme. Le texte du Coran est généralement compris par la tradition musulmane pour estimer que les chrétiens ont altéré, voire falsifié les Ecritures bibliques pour leur faire affirmer la Trinité (Coran 4,171 ; 5,116).

Ce n'est pas vraiment ce que j'appellerais une réponse. Plutôt une description (voire une affirmation?) de la position musulmane.
  La seule partie un peu catholique de ce bout de texte, c'est l'affirmation (qui jure d'ailleurs avec tout le reste du texte) que "la notion de Trinité n'est pas comprise". Et qu'en est-il de la Trinité elle-même, messieurs les "évêques", pas juste la notion ? Je suppose que pour vous, comme pour les musulmans, la Trinité n'est qu'une notion/invention/raisonnement/création humaine.

Vous liriez la suite au moins avant de critiquer. Je ne vais quand même pas remettre ce post d'hier à 21:04

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 13:17

Cécile a écrit:
ysov a écrit:
Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter, car si elle les disaient ces vérités, pleins de chrétiens minoritaires dans les pays musulmans en pâtiraient encore plus.

Avez-vous déjà entendu le pape ou les évêques manquer à la charité ? On dirait que cette vertu vous échappe complètement.

Personne ne vous demande d'apprécier ou d'aimer l'Islam, mais vous pourriez faire preuve de charité envers les Musulmans au lieu de les insulter à longueur de messages... Est-ce ainsi que doit se manifester la Paix du Christ à votre avis ?

Cette vertu ne m'échappe pas du tout, cependant la qualité de discernement elle vous échappe.  Dans ma rue, connaissant des musulmans, je les respecte en autant qu'ils font pas de chichis et ne tentent pas du prosélytisme, mais en tant qu'humain, ils sont les créatures de Dieu comme tous les hommes de la planète. MAIS ICI, dans un forum, chrétien de surcroit, contenant des volets permettant de traiter de sujets religieux, d'actualité, JE NE VAIS PAS ME GÊNER A CAUSE DE CERTAINS MUSULMANS QUI VEULENT VOUS IMPOSER LES MANIÈRES DE PARLER DE LEUR RELIGION CAR ILS SE SENTENT INSULTÉS AISÉMENT. De plus, vous êtes raciste par ommission. De toute manière, j'ai mis en garde Simon à propos de l'islam dont d'après ses propos, il ouvre vraiment ses yeux, mais vous seriez capable de vous opposer à lui, surtout si le moindrement un susceptible musulman dès qu'il vous flatterait avec un beau bouquet de roses et une petite tasse de thé illustré. Mr.Red Enfin, je connais des évêques de mon diocèse qui ont également des relations régulières en direct de Rome et je peux vous dire que si c'est qu'une question de charité
vous êtes tellement en dehors de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 15:25

"De plus, vous êtes raciste par omission."

C'est la meilleure de l'année ! mort de rire mort de rire mort de rire

Quant à croire que je serais sensible aux flatteries éventuelles, vous êtes bien prétentieux de me croire si naïve. Je pourrais les lire, s'il y en avait, de manière aussi détachée que quand je lis vos radotages ( + ou - grossiers) concernant les Musulmans.
Pauvre Simon, s'il vous suit...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14455
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 15:37

Premièrement, mes radotages ne sont pas sur les musulmans mais sur l'islam, preuve une fois de plus que vous n'êtes rien en matière de discernement. Vous n'êtes qu'une autruche pour faire plaisir à certains, et si vous ainsi que les autres ne font rien quand untel utilise une des nations amérindiennes
péjorativement, dans ce cas je peux vous dire ''pauvre petite belge'' vous voyez sottement parfois. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 15:53

Cécile a écrit:
ysov a écrit:
Un détail bien important que vous devriez tâcher de saisir une fois pour toute, est que jamais un pape,
ou un cardinal du Vatican parlera péjorativement de l'islam, car à cause des stratégies diplomatiques,
mais l'abbé Pagès dont je ne suis pas entièrement en accord, sauf pour le sujet de l'islam, est en position lui permettant de dire certaines vérités, que hélas Rome doit éviter, car si elle les disaient ces vérités, pleins de chrétiens minoritaires dans les pays musulmans en pâtiraient encore plus.

Avez-vous déjà entendu le pape ou les évêques manquer à la charité ? On dirait que cette vertu vous échappe complètement.

Personne ne vous demande d'apprécier ou d'aimer l'Islam, mais vous pourriez faire preuve de charité envers les Musulmans au lieu de les insulter à longueur de messages... Est-ce ainsi que doit se manifester la Paix du Christ à votre avis ?

C'est à vous que cette vertu échappe complètement, ma chère (pour Ysov, je sais pas, je ne comprends pas un mot de ce qu'il essaye péniblement d'exprimer). La charité, c'est d'abord dans la vérité. Pas dans la dhimmitude.

Tenez, petit cadeau pour vous faire bien comprendre comme il est méchant l'abbé Pagès:

http://www.lalibre.be/actu/international/irak-le-groupe-etat-islamique-detruit-des-croix-des-icones-et-autres-symboles-chretiens-5507faeb35707e3e93f2f057
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires    Mar 17 Mar 2015, 15:54

Citation :
ysov a écrit:
Premièrement, mes radotages ne sont pas sur les musulmans mais sur l'islam, preuve une fois de plus que vous n'êtes rien en matière de discernement. Vous n'êtes qu'une autruche pour faire plaisir à certains, et si vous ainsi que les autres ne font rien quand untel utilise une des nations amérindiennes
péjorativement, dans ce cas je peux vous dire ''pauvre petite belge'' vous voyez sottement parfois. Mr.Red


y'a pas d'autruche en belgique; par contre en Saône et Loire... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
 
Questions aux sédévacantistes / à ceux qui sont anti-conciliaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre. — Mat. 5:5.
» poème : DIEU. QUE VAS-TU DONNER A CEUX QUI SONT MORTS POUR LA PATRIE ?
» Vous devez être disposés à aider tous ceux qui sont dans le besoin et à les servir.
» Heureux ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle.
» Heureux ceux qui sont dans le deuil, puisqu’ils seront consolés. — Mat. 5:4.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: