DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La non-violence selon Dims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
J&B



Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 17:10

Je ne sais pas si m'en remettrai Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 17:17

ce n'est pas une punition où on fait ouin ouinnnn
c'est stérile et ça le restera ! Je ne vais pas me prendre la tête à expliquer des bases sur 3 pages.
Ou faire un concours à "ce n'est moi qui ai violent c'est toi"

ça évite de continuer à stériliser l'avenir. Il n'y a rien à échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 19:26

Tabris a écrit:

Je vous sais respectueuse d'autrui et tolérante .
Bonsoir Talbris , nul n'est parfait sur cette terre et moi non plus mais dims avec ses belles paroles embobine un certain nombre de membre , je persiste et signe qu'il est important d'avoir les deux pieds sur terre .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 19:42

Occitane a écrit:
Bonsoir Tabris, nul n'est parfait sur cette terre et moi non plus mais dims avec ses belles paroles embobine un certain nombre de membre, je persiste et signe qu'il est important d'avoir les deux pieds sur terre.

Et moi, on peut me rebaptiser Simplet mais pas Benêt ! Wink

Vous n'avez certainement rien compris à ses "belles paroles" comme vous dites, je ne peux que vous conseiller de relire ce qui a été résumé un peu plus haut ou bien tout au plus de respecter le fait que d'autres y trouvent de la lumière. Le Christ a été méprisé et ses paroles ont été considérées comme rudes pour son époque, ceux qui le suivent n'y couperont pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 21:48

Tout d'abord je tiens à remercier Tabris et J&B d'avoir réussit à rendre cela plus compréhensible.

Dieu est absolu et pourtant il est apparu conditionné. C'est un paradoxe ultime, Dieu est sans début et sans fin et pourtant nous l'avons vu naitre et mourir.
Celui qui est né et qui est mort sur la croix ne fait qu'un avec celui qui est sans début et sans fin.
C'est dans ce sens que nous devons approcher la réalité de ce monde et non en acceptant nos concepts, nos perceptions pour réalité. ( la naissance et la mort )

Ce que je reprochais à Milites Templi c'était de légitimer la violence ( la guerre juste ), de lui donner du crédit, une valeur que Dieu ne pourrait accepter.
Le royaume de Dieu est ici et maintenant dans le cœur de l'homme. De croire que le royaume arrive après ce monde c'est séparer le créateur et la création. Tout est déjà parfait il est donc inutile de croire que demain sera meilleur qu'aujourd'hui.
Quand nous sommes dans ce qui est ( le royaume de Dieu ) alors soudain surgit la perfection, cela est d'une grandeur telle que les notions de violence et de non violence n'ont aucun sens.
Dans le royaume de Dieu il n y a aucune violence, tout est paisible et sa profondeur est sans fin.

Cependant nous ne sommes pas des êtres réalisés c'est à dire que nous ne réalisons pas notre nature inconditionnée qui est la depuis toujours. Nous sommes conditionnés par nos illusions, par nos concepts. Nous devons manger, boire, s'abriter et pour cela nous sommes obligés d'être violent ( par notre péché ).
Mais celui qui perçoit la perfection de Dieu sait que ce monde n'est pas en conformité avec ce qu'il est vraiment.
Dans ce monde le loup mange l'agneau alors qu'en Dieu le loup dort avec l'agneau. C'est pour ces raisons qu'il ne faut contenter que les besoins vitaux ( prière aussi pour alléger les souffrances de l'animal ) et non satisfaire nos plaisirs. Il est tout aussi important d'écarter toutes les violences entre nos frères et nos sœurs.
Mais il est inconcevable d'accepter la violence c'est un péché !

Nous avons tous la même nature profonde, nous sommes tous les même dans l'absolu. Quand il y a souffrance c'est qu'il y a non conformité avec l'ultime et nous souffrons nous aussi même si la souffrance ne nous est pas infligée directement ( nous sommes qu'un ). C'est pour cela que de voir une personne qui est agressée me blesse profondément dans mon cœur, mais de voir aussi l agresseur qui est agressé me blesse tout aussi profondément dans mon cœur.


Dernière édition par dims le Ven 13 Mar 2015 - 23:55, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Ven 13 Mar 2015 - 22:12

Milites Templi a écrit:
Tout n'est peut-être que malentendu après tout. Si dims n'a rien à ajouter on peut en rester là. Car comme vous l'avez justement dit hier il ne s'agit pas ici de prendre les autres en grippe ou de cracher notre bouillie formatée sur le premier venu en croyant pouvoir sonder son âme. Bonne journée Tabris.

Effectivement !
Je penses que nous nous attendions pas sur le même terrain.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 0:12

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 12:00

Tabris a écrit:
Gérard2 a écrit:
Il faudra bien que Dims, Tabris et vous-même assumiez vos croyances jusqu'au bout.

Livrez-nous donc aux lions, ô Kaiser ! :beret:

Ce n'est pas moi qui affirme que le mal et la violence n'existent pas et qu'ils ne sont qu'illusions. Il faut chercher Keyser Söze là il oú il est réellement, si c'est bien à ce Keyser que vous faites allusion. Mr. Green

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 12:42

Gérard2 a écrit:
Ce n'est pas moi qui affirme que le mal et la violence n'existent pas et qu'ils ne sont qu'illusions. Il faut chercher Keyser Söze là il oú il est réellement, si c'est bien à ce Keyser que vous faites allusion. Mr. Green

Vous êtes lassant, Gérard !

Tout d'abord, je n'ai pas affirmé que la violence n'existait pas mais qu'elle était relative ET inexistante dans le Royaume des Cieux qui est l'absolu. Vous saisissez ? Mais non, bien sûr si nous nous sommes des langues de bois alors vous vous êtes un troll qui n'a rien de mieux à faire que chipoter et faire semblant de savoir lire entre les lignes. C'est comme dims le dit, vous êtes incapable de faire la part des choses dans tout ce qui touche à la dualité/réalité. Cette vie réelle que vous percevez serait donc votre ultime vision et la base de toutes vos allégations, or Dieu a prouvé mille fois que la sagesse des hommes s'écroule quand ils lui mettent comme support leurs perceptions liées à leurs sens limités et à cette réalité toute relative.

Continuez à vous entêter, moi j'ai faim donc bon déjeuner !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 19:40

Tabris a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ce n'est pas moi qui affirme que le mal et la violence n'existent pas et qu'ils ne sont qu'illusions. Il faut chercher Keyser Söze là il oú il est réellement, si c'est bien à ce Keyser que vous faites allusion. Mr. Green

Vous êtes lassant, Gérard !


Ha ben, vous savez, faut pas trop chipoter le diable, sinon vous le réveillez.  Smile

Tabris a écrit:

Tout d'abord, je n'ai pas affirmé que la violence n'existait pas mais qu'elle était relative ET inexistante dans le Royaume des Cieux qui est l'absolu. Vous saisissez ?

C'est ce que je dis aussi depuis le début. Je parlais de Dims, continuons...

Tabris a écrit:

Mais non, bien sûr si nous nous sommes des langues de bois alors vous vous êtes un troll qui n'a rien de mieux à faire que chipoter et faire semblant de savoir lire entre les lignes.

 Parce que le doigt, cher Tabris, le doigt...  Smile

Tabris a écrit:

C'est comme dims le dit, vous êtes incapable de faire la part des choses dans tout ce qui touche à la dualité/réalité.  

A vrai dire les seuls ici qui font réellement la part des choses ce sont Milites et moi-même.

Tabris a écrit:

Cette vie réelle que vous percevez serait donc votre ultime vision et la base de toutes vos allégations,

Vous n'avez encore rien compris à ce que je dis. Vous pouvez relire tout le fil et vous verrez que j'ai toujours affirmé que Dieu est la seule Réalité objective qui existe. Je rajoute seulement que la réalité relative existe aussi PARCE QUE NOUS LA FAISONS EXISTER. Dans le paradigme "dimsien" il manque la notion d'être relatif, dans le sens de partiellement construit.

Dims ne peut pas affirmer des bêtises du style: "La violence ne provient que des approches dualistes." Pour affirmer cela il faut ne rien comprendre à la spiritualité et rejeter absolument tous les principes de Karma et d'évolution de l'âme (ou de la conscience), qui sont, dois-je vraiment le rappeler, des principes bouddhistes.

Je vous ai répété des dizaines de fois que l'être spirituel se fiche totalement des approches mentales et des intelligences intellectuelles. Même un athée peut démontrer de l'altruisme, de l'Amour et de la bonté, l'approche mentale n'a absolument rien à voir avec la grandeur de coeur.

Comment après une telle évidence vous pouvez encore insister à me parler "du doigt" alors que vous êtes incapable de comprendre ce que je vous dis?

Tabris a écrit:

or Dieu a prouvé mille fois que la sagesse des hommes s'écroule quand ils lui mettent comme support leurs perceptions liées à leurs sens limités et à cette réalité toute relative.

Mais aucune sagesse ne peut s'écrouler si elle est de toute manière inexistante, voyons! La sagesse vient du coeur, pas du mental!
Tabris a écrit:

Continuez à vous entêter, moi j'ai faim donc bon déjeuner !
Bon appétit Tabris, vous êtes gentil, mais évitez d'être sarcastique, ça éveille le diable qui est en moi!  Mr. Green  

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 20:01

Bon appétit Tabris, vous êtes gentil, mais évitez d'être sarcastique, ça éveille le diable qui est en moi!


Mince j'ai trouvé mon double !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Sam 14 Mar 2015 - 23:58

Gérard ( ou Tania ),

Depuis le début vous êtes dans cette approche à 2 sens.
C'est à dire que vous acceptez ce que l'on dit ( pour essayer de faire accepter votre vue )
et directement après vous vous posez dans la contradiction.
Mais vous prenez sans doute les gens pour des simplets ?

"Dieu est la seule Réalité objective qui existe"

" Je rajoute seulement que la réalité relative existe aussi PARCE QUE NOUS LA FAISONS EXISTER. "

Et le problème c'est que vous rajoutez constamment ! Ce que vous ne comprenez pas c'est qu'il n'y a pas de "nous" qui fait exister une réalité relative ( qui n'existe pas en réalité ). Justement si elle est relative c'est qu'elle ne contient rien en soi.
L'absolu ou le royaume de Dieu est la seule vérité existante .

Bon Gérard ( ou Tania ) vous pouvez à nouveau changer de pseudo ( la ressemblance est tellement flagrante avec Tania... )

Ps: Milites Templi ne suit pas votre ligne, j ai compris ou il voulait en venir sur la " violence justifiée" et lui même lui fait la différence entre terre à terre et transcendance ce que vous ne faites pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Dim 15 Mar 2015 - 13:16

dims a écrit:
Bon Gérard ( ou Tania ) vous pouvez à nouveau changer de pseudo ( la ressemblance est tellement flagrante avec Tania... )

C'est vrai qu'il rappelle Tania, autant par la forme de son discours que sa manière de signer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Dim 15 Mar 2015 - 17:56

Tabris a écrit:
dims a écrit:
Bon Gérard ( ou Tania ) vous pouvez à nouveau changer de pseudo ( la ressemblance est tellement flagrante avec Tania... )

C'est vrai qu'il rappelle Tania, autant par la forme de son discours que sa manière de signer.

Ha bon? Je n'ai pourtant pas l'impression de tenir des discours "féminins"...

Cette considération n'a aucune importance, je reviendrai sur tout ça plus tard...

A++

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 10:47

dims a écrit:
Gérard ( ou Tania ),

Depuis le début vous êtes dans cette approche à 2 sens.
C'est à dire que vous acceptez ce que l'on dit ( pour essayer de faire accepter votre vue )
et directement après vous vous posez dans la contradiction.
Mais vous prenez sans doute les gens pour des simplets ?

"Dieu est la seule Réalité objective qui existe"

" Je rajoute seulement que la réalité relative existe aussi PARCE QUE NOUS LA FAISONS EXISTER. "

Et le problème c'est que vous rajoutez constamment ! Ce que vous ne comprenez pas c'est qu'il n'y a pas de "nous" qui fait exister une réalité relative ( qui n'existe pas en réalité ). Justement si elle est relative c'est qu'elle ne contient rien en soi.
L'absolu ou le royaume de Dieu est la seule vérité existante .

Bonjour Dims,

Quand je dis que c’est réel parce que NOUS le faisons exister cela veut dire que c’est réel seulement pour celui qui vit sa réalité. Il ne peut en être autrement, car sinon aucune vie ne serait possible. Nous vivons tous une réalité qui nous apparait nécessairement vraie, voire même absolue, de manière à ce que la vie soit. La non-dualité sans la dualité ne serait rien! L'un comprend forcément et nécessairement l'autre, même si à la finalité le deuxième point de vue fait partie du premier, c'est à dire de la réalité absolue unique. Comme vous voyez je fais bien partie de ceux qui font la part des choses.

D'autre part, des croyances/connaissances théoriques du type la dualité ou la non-dualité, ne changent absolument rien à l’être, tout comme croire à une religion plutôt qu’à une autre, d’ailleurs. Cela ne sert pas à grand-chose (si ce n'est nourrir le désir de connaissance de notre ego) de savoir comment les choses sont en réalité pour ensuite tenir cette connaissance théorique à l’écart de notre propre vie et de notre propre être intime (chose que vous avouez vous-même faire en vous disant pécheur et imparfait).

Vous écrivez aussi: "Justement si elle est relative c'est qu'elle ne contient rien en soi".

Je ne suis pas d'accord pour des raisons que je vous ai déjà expliquées.
Sans entrer encore dans de grands discours, pouvez-vous répondre juste à une question:
Pourquoi selon-vous Bouddha a dit: « Ne retenez pour vrai que ce que vous avez-vous-même expérimenté »?

Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 11:21

Citation :


Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?

Gérard
Bonjour Gérald , dims et toi êtes tous les deux sur deux routes différentes donc il n'y a pas moyen de trouver une voie d'entente  . !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 11:35

"Pourquoi selon-vous Bouddha a dit: « Ne retenez pour vrai que ce que vous avez-vous-même expérimenté »

Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?"

Propos du Bouddha lors d'un enseignement et qui se rattache à son enseignement;cela est repris par les maîtres tibétains:
"expérimentez ce que je vous enseigne et si cela se passe c'est que c'est réel"
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 11:43

Occitane a écrit:
Citation :


Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?

Gérard
Bonjour Gérald , dims et toi êtes tous les deux sur deux routes différentes donc il n'y a pas moyen de trouver une voie d'entente  . !

C'était déjà le cas quand Gérard se nommait Tania !!!
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 12:44

jean-luc56 a écrit:
"Pourquoi selon-vous Bouddha a dit: « Ne retenez pour vrai que ce que vous avez-vous-même expérimenté »

Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?"

Propos du Bouddha lors d'un enseignement et qui se rattache à son enseignement;cela est repris par les maîtres tibétains:
"expérimentez ce que je vous enseigne et si cela se passe c'est que c'est réel"
I love you

Ben oui Jean-Luc, si c'est réel c'est que c'est une vérité et que ce n'est pas rien.

Mais attendons la réponse de Dims...

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 12:58

Cécile a écrit:
Occitane a écrit:
Citation :


Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?

Gérard
Bonjour Gérald , dims et toi êtes tous les deux sur deux routes différentes donc il n'y a pas moyen de trouver une voie d'entente  . !

C'était déjà le cas quand Gérard se nommait Tania !!!

Ecoutez, je me fiche d'être Tania ou Gérard, je suis ni l'un et ni l'autre, je suis ce que je suis. Non seulement vous ne pouvez percevoir de moi que ce que je veux bien que vous perceviez, mais, de plus, chacun me perçoit avec son niveau de perception et sa subjectivité. Pendant que sur certains forums je suis très bien considéré parce que je suis en harmonie avec ce qu'il s'y dit, sur d'autre je suis plutôt mal considéré par je contredis tout ce qu'il s'y dit.

C'est ma manière d'avancer dans la compréhension des autres et de moi-même. Que pensez-vous, que je ne réfléchis pas à tout ce qu'on me dit et que je ne me remets jamais en question? Je ne suis plus du tout ce que j'étais il y a seulement 10 ans, que ce soit au niveau de l'être (du coeur) ou au niveau de l'intellect (mes croyances). Alors pourquoi vouloir absolument me cataloguer alors qu'à la finalité tout ce que vous percevez de moi n'est qu'illusion destinée à périr?

Au moins sur ce point je rejoins Dims. Heu... seulement en partie, puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître. C'est la grandeur du coeur qui est difficile à cerner. certains peuvent très facilement vous dire ma chérie, mon chérie, je t'aime, je t'adore etc... et au fond il n'aime qu'une apparence et ne sont eux-mêmes qu'apparence. On le voit ici lorsque deux intervenants pensent la même chose, alors ils s'aiment, ils s'envoient des fleurs, des coeurs et des bisous... Smile Cela peut-être un amour spirituel sincère, bien sûr, mais ce n'est pas aussi évident que ça en a l'air...

Gérard


Dernière édition par Gérard2 le Lun 16 Mar 2015 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 13:25

Gérard2 a écrit:
Ecoutez, je me fiche d'être Tania ou Gérard, je suis ni l'un et ni l'autre, je suis ce que je suis. Non seulement vous ne pouvez percevoir de moi que ce que je veux bien que vous perceviez, mais, de plus, chacun me perçoit avec son niveau de perception et sa subjectivité. Pendant que sur certains forums je suis très bien considéré parce que je suis en harmonie avec ce qu'il s'y dit, sur d'autre je suis plutôt mal considéré par je contredis tout ce qu'il s'y dit.

C'est ma manière d'avancer dans la compréhension des autres et de moi-même. Que pensez-vous, que je ne réfléchis pas à tout ce qu'on me dit et que je ne me remets jamais en question? Je ne suis plus du tout ce que j'étais il y a seulement 10 ans, que ce soit au niveau de l'être (du coeur) ou au niveau de l'intellect (mes croyances). Alors pourquoi vouloir absolument me cataloguer alors qu'à la finalité tout ce que vous percevez de moi n'est qu'illusion destinée à périr? Au moins sur ce point je rejoins Dims.

Ce n'est pas de savoir qui vous êtes qui importe, Gérard !
Je suis même entièrement d'accord avec ce que vous dites ci-dessus.

Mais, vous devez comprendre que quand on attise la suspicion autour de soi ça ne joue pas en notre faveur. Pas que ça change grand chose, mais pour ma part ça ne fait que m'agacer car je suis plus intervenu pour éclaircir des malentendus que pour obtenir des réponses à mes questions dernièrement. Et, vous en êtes la cause principale à cause de votre virulence à l'égard de dims. Je me fiche éperdument de savoir qui a tort ou raison, qui est de confiance ou non, tout ce qui m'importait était de comparer les discours sans qu'il n'y ait ces "parasites" de critiques impliquant vos allégations à l'encontre de dims. Le problème n'est pas que vous lui rétorquiez vos propres convictions, mais que vous en profitiez pour le descendre.

Content pour vous que ayez avancé spirituellement au cours de votre vie, mais vous n'êtes pas le seul et il y en a bien d'autres qui souhaitent aussi avancer. J'ignore si vous vous pensez suffisamment avancé pour prendre un rôle de pasteur, ça m'est égal mais ce n'est certainement pas en accusant faussement dims ou moi que vous allez convaincre qui que ce soit. Nous ne vous accusons de rien quant à nous, nous remarquons juste que votre discours et moult détails rappellent Tania qui nous a joué la même comédie sur le thème de l'Amour spirituel. Tant mieux pour vous si vous n'avez rien à vous reprocher, de notre côté ça nous empêche de porter du crédit à vos messages et vos interventions. C'est tout ce qu'il y a à dire !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 13:32

Pourquoi selon-vous Bouddha a dit: « Ne retenez pour vrai que ce que vous avez-vous-même expérimenté »?
Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?


Ce que Bouddha demande c'est d expérimenter soi même la non dualité.
Car la non dualité ne se réalise que dans l expérience direct et non dans l intellect par l enseignement.
C est pour ces raisons qu ils demandent de douter de sa parole et de le vérifier.

Vous voyez encore une fois vous opposez non dualité et dualité. C est encore une vision dualiste !
La non dualité est un terme conventionnel qui reste insuffisant pour désigner le sans condition. En d autre terme la non dualité n est pas la non dualité.

C est comme dire Dieu n est pas bonheur,  car le bonheur est un terme insuffisant pour montrer le bonheur en Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 13:42

Tabris a écrit:
...Tant mieux pour vous si vous n'avez rien à vous reprocher, de notre côté ça nous empêche de porter du crédit à vos messages et vos interventions. C'est tout ce qu'il y a à dire ![/justify]

En disant cela vous avouez préférer regarder le doigt plutôt que là oú je le pointe. Excusez-moi de vous le dire, mais ce n'est pas très intelligent.

Pourquoi tout ce partie pris, Tabris? Vous ne voyez pas à quel point Dims est agressif avec moi? Même si de temps en temps je vous secoue un peu (souvent c'est même une défense) je ne suis pas un démon, vous savez?

Il y a un grave problème dans le paradigme "Dimsien" et si j'arrive à le démontrer j'aurais au moins appris la bonne méthode pédagogique pour l'expliquer. C'est la seule raison qui me fait insister.

G.
PS. Au fait, j'ai fait un rajout important dans le message précédent. D'accord avec Dims, mais...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 13:44

Et pour le coup ce qu'il y a expérimenter Gérard est effectivement de la même nature que le vent.

"Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit."
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 13:50

Bonjour Gérard,

Vous dites :

Gérard2 a écrit:
puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître.

Je me demande si pour vous le cœur ne peut faire que croître, quitte à stagner parfois, mais ne peut jamais régresser (même si l'on est dans une période de régression spirituelle). Autrement dit, Est-ce que la grandeur du cœur est un acquis que l'on ne peut pas perdre ou bien l'acquis peut-il nous être retiré ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 14:25

Gérard2 a écrit:
En disant cela vous avouez préférer regarder le doigt plutôt que là oú je le pointe. Excusez-moi de vous le dire, mais ce n'est pas très intelligent.

Pourquoi tout ce partie pris, Tabris? Vous ne voyez pas à quel point Dims est agressif avec moi? Même si de temps en temps je vous secoue un peu (souvent c'est même une défense) je ne suis pas un démon, vous savez?

Il y a un grave problème dans le paradigme "Dimsien" et si j'arrive à le démontrer j'aurais au moins appris la bonne méthode pédagogique pour l'expliquer. C'est la seule raison qui me fait insister.

Je ne vous ai pas pris en pestiféré, Gérard ! Wink

Je traite les gens avec beaucoup d'honnêteté quand la charité et la tolérance me font défaut. Mais comme je l'ai expliqué précédemment, il y a des éléments concrets qui me laissent dubitatif et obligé de me cantonner à votre doigt tandis qu'avec dims tout passe avec fluidité et franchise. Lui même dit que son paradigme n'en est plus un une fois appliqué dans l'expérience personnelle, et il ne m'en faut pas plus pour accorder ma confiance à ce doigt qui pointe gratuitement et bénévolement. Oui, en effet je ne peux pas me permettre de regarder tout ce que les doigts peuvent me pointer… il me faut d'abord du physique pour passer au métaphysique. Et vous n'êtes pas un démon pour moi, je sais bien que le démon est en nous tous.

Bref, j'espère que vous comprendrez mon dilemme et mon parti pris pour dims. S'il vous a agressé aussi alors vous êtes quittes, mais lui ne le fait pas pour vous discréditer une bonne fois pour toutes. Lui c'est l'expérience et vous la théorie, et j'ai déjà choisi !

N.B. : Dieu vous garde malgré tout !
Nos chemins diffèrent en apparence, mais la destination est la même.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 15:56

Je vais conclure sur cela Gérard.

La vision dualiste en absolu n'a aucune réalité c'est une ilusion. La seule réalité est l absolu.
Maintenant quand je dis cela je parle de façon conventionnelle. Car celui qui s exprime et son discours non aucune réalité absolu. Absolu, relatif, vue, état sont des termes illusoires, des termes qui figent en concept et qui leurs donnent un sens ultime qui non pas. C'est cela votre problème vous accordez une valeur ultime à ce qui n à aucune réalité, car vous les opposez et leur donnez des differences en les validant comme réel.

Maintenant tant que l on a pas compris que cette réalité est illusoire nous pensons la vivre comme l unique réalité.
Même si nous pensons qu elle est réele, elle reste en vérité une illusion.
Tant que vous pensez qu il faut la vivre pleinement c'est que vous restez pleinement dans l illusion. Quand vous avez reconnu le mirage alors vous abandonnez l illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 17:22

dims a écrit:
Je vais conclure sur cela Gérard.

La vision dualiste en absolu n'a aucune réalité c'est une ilusion. La seule réalité est l absolu.
Maintenant quand je dis cela je parle de façon conventionnelle. Car celui qui s exprime et son discours non aucune réalité absolu. Absolu, relatif, vue, état sont des termes illusoires, des termes qui figent en concept et qui leurs donnent un sens ultime qui non pas. C'est cela votre problème vous accordez une valeur ultime à ce qui n à aucune réalité, car vous les opposez et leur donnez une difference en les validant comme réel.

Maintenant tant que l on a pas compris que cette réalité est illusoire nous pensons la vivre comme l unique réalité.
Même si nous pensons qu elle est réele, elle reste en vérité une illusion.
Tant que vous pensez qu il faut la vivre pleinement c'est que vous restez pleinement dans l illusion. Quand vous avez reconnu le mirage alors vous avez abandonnez l illusion.

Vous appelez cela une conclusion? Je n'ai jamais affirmé nulle part que la réalité relative était absolue tout court. J'ai dit que la réalité relative apparaissait nécessairement absolue pour celui qui la vit. C'est donc une réalité absolue SUBJECTIVE, c'est différent! Sinon personne ne pourrait vivre et la vie elle-même n'existerait pas. Personne ne réchappe à cela, ni vous, ni moi. Cela signifie que votre croyance en la non-dualité ne change absolument rien à votre réalité. Ce n'est pas ce que vous laissez supposer avec la dernière phrase en gras.

Maintenant, il ne me semble pas que je sois trop exigeant en vous demandant de répondre à une seule question concernant une affirmation du Bouddha lui-même; est-ce que vous auriez l'amabilité de bien vouloir me répondre? Merci d'avance.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 17:42

Gérard2 a écrit:
J'ai dit que la réalité relative apparaissait nécessairement absolue pour celui qui la vit. C'est donc une réalité absolue SUBJECTIVE, c'est différent!

Là je crois que je comprends et si j'ai bien compris je pense que je suis d'accord avec vous. C'est ce que j'avais dit à Dims, dans le fil sur la notion de Dieu dans le Bouddhisme, sur l'importance de l'individualité... Il est évident que l'on ne peut accéder à l'absolu que par une notre individualité qui perçoit un monde qui lui est propre.

Je n'ai pas compris tout ce que vous dites mais là je crois que je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 19:29

Gérard2 a écrit:


Vous appelez cela une conclusion? Je n'ai jamais affirmé nulle part que la réalité relative était absolue tout court. J'ai dit que la réalité relative apparaissait nécessairement absolue pour celui qui la vit. C'est donc une réalité absolue SUBJECTIVE, c'est différent! Sinon personne ne pourrait vivre et la vie elle-même n'existerait pas. Personne ne réchappe à cela, ni vous, ni moi.


Vous persistez et signez...
Encore en train de parler de vie qui existe ou qui n'existe pas.

Les apparences conditionnées que l'on perçoit ( illusoire ) sont part nature absolues et donc non conditionnées..
Comme dit le Bouddha l'éveil c'est de voir au delà des apparences, voir le réalité ultime c'est autrement dit réaliser la vacuité.
La vacuité se réalise par l'expérience et ne peut s'intellectualiser. Par conséquent la vie d'on vous pensez faire l'expérience ne s'explique ni en notion d'existence et ni en notion de non existence.

Gérard2 a écrit:

Cela signifie que votre croyance en la non-dualité ne change absolument rien à votre réalité. Ce n'est pas ce que vous laissez supposer avec la dernière phrase en gras.

Toujours en train de saisir en concept Gérard. La non dualité n'est pas la non dualité ( croyance ) en opposition à la dualité ( croyance ), c'est un concept que je formule pour essayer de vous montrer le fond. Mais comme à votre habitude vous ne comprenez que la forme.
J'ai beau vous dire qu'il n y a ni croyance / ni non croyance à entretenir vous continuez à croire que je parle de croyance et de non croyance. Donc à partir de ce moment vous ne pourrez jamais saisir.

Par contre l'évolution spirituelle / l'amour spirituel / les consciences emboitées / les consciences relatives, spirituelles, divines / Le relatif absolu relatif, la flute enchantée et les schtroumfs c'est de la même nature une croyance qui n'est pas la réalité.

Gérard2 a écrit:

Maintenant, il ne me semble pas que je sois trop exigeant en vous demandant de répondre à une seule question concernant une affirmation du Bouddha lui-même; est-ce que vous auriez l'amabilité de bien vouloir me répondre? Merci d'avance.

Gérard

Déjà répondu plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 19:57

Thomas33 a écrit:
Bonjour Gérard,

Vous dites :

Gérard2 a écrit:
puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître.

Je me demande si pour vous le cœur ne peut faire que croître, quitte à stagner parfois, mais ne peut jamais régresser (même si l'on est dans une période de régression spirituelle). Autrement dit, Est-ce que la grandeur du cœur est un acquis que l'on ne peut pas perdre ou bien l'acquis peut-il nous être retiré ?

Le coeur, ou l'être, ou l'individualité spirituelle ou même le corps causal, c'est le siège de Dieu. Il se manifeste dans l'homme dans la mesure de ce qui a été assimilé en expérimentant par l'intermédiaire du corps. Lorsqu'il apparait, même partiellement, il ne disparait plus jamais. Il ne régresse jamais, il ne peut que croître car il est le fruit de l'expérience. Lorsque cette dernière est assimilée elle n'est plus jamais à refaire.

Je suis heureux de constater qu'il y en a au moins un qui se pose les vrais questions! Merci!

Gérard Smile
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 20:00

"Lorsque le bouddhisme enseigne que la vacuité est la nature ultime des choses, il veut dire que les phénomènes et les fonctions qu’ils remplissent sont dénués d’existence autonome et permanente.La vacuité n’est donc pas une sorte d’entité indépendante. C’est le mode d’être des choses tel qu’il est révélé par l’analyse. Il ne s’agit en aucun cas du néant, de l’absence de tout phénomène comme les premiers commentateurs occidentaux du bouddhisme l’avaient cru ( comme vous Gérard ). La notion de vacuité, à son tour, ne doit pas servir de support à l’élaboration de nouvelles fixations conceptuelles ( comme vous Gérard ). C’est pourquoi le Bouddha prend la précaution de parler de “vacuité de la vacuité”. En effet, les concepts d’existence et de non-existence n’ont de sens que l’un par rapport à l’autre. Si on ne peut pas parler d’existence réelle, parler de non-existence devient absurde ( comme vous Gérard ). Dans son Traité fondamental de la perfection de la sagesse, Nagarjuna dit :

“Ceux qui s’attachent à la vacuité
Sont dit incurables”. " ( Comme vous Gérard )

Matthieu Riccard.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 20:36

Thomas33 a écrit:
Bonjour Gérard,

Vous dites :

Gérard2 a écrit:
puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître.

Je me demande si pour vous le cœur ne peut faire que croître, quitte à stagner parfois, mais ne peut jamais régresser (même si l'on est dans une période de régression spirituelle). Autrement dit, Est-ce que la grandeur du cœur est un acquis que l'on ne peut pas perdre ou bien l'acquis peut-il nous être retiré ?

Il y a les états passagers et les états stables en effet. Pour employer la terminologie de l'ésotérisme musulman, hâl (état) et maqâm (station). On peut aussi rajouter la notion de waqt (instant).
Rappelons aussi que le cœur dans son sens traditionnel représente l’intelligence pure et non les sentiments. Dans l'iconographie chrétienne traditionnelle cette différence est représentée par le cœur rayonnant pour le premier et le cœur enflammé pour le second.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 21:07

Gérard2 a écrit:
Tabris a écrit:
dims a écrit:
Bon Gérard ( ou Tania ) vous pouvez à nouveau changer de pseudo ( la ressemblance est tellement flagrante avec Tania... )

C'est vrai qu'il rappelle Tania, autant par la forme de son discours que sa manière de signer.

Ha bon? Je n'ai pourtant pas l'impression de tenir des discours "féminins"...

Cette considération n'a aucune importance, je reviendrai sur tout ça plus tard...

A++

G.

"Dieu est en toute chose, mais nous ne sommes pas Dieu, nous sommes en Dieu et Dieu est en nous. Mais la divinité intérieure n'est en nous qu'en potentiel. Nous devons progressivement la retrouver en vivant et en cumulant des expériences, c'est à dire en AMPLIFIANT NOTRE CONSCIENCE SPIRITUELLE.

C'est une manière universelle de voir la vérité. Chaque individu est à un stade évolutif particulier et à chaque individu correspond une réalité. La réalité d'un saint n'est pas la même que celle de votre voisin du palier ou de celle d'un criminel. Je doute fort que soyez en mesure de parler de kénose à votre concierge...

Tania"


Vous utilisez les mêmes concepts, dans les mêmes termes, vous signez de la même façon et la même manière de marquer en gras pour faire comprendre aux interlocuteurs.
Vous avez également fait directement une fixation sur mon discours alors que Gérard n'était pas sensé me connaître.

http://docteurangelique.forumactif.com/t17036-la-conscience-spirituelle-d-apres-tania-un-nouvel-age

Cela ne me dérange pas si c'est Tania, ce qui me dérange c'est le procédé employé pour avoir absolument raison.
C'est assez mal honnête et vicieux ce qui démontre bien si c'est le cas que ce n'est pas tant la recherche de vérité qui vous intéresse mais d'être acclamé par la foule.
Pour moi vous avez changé de pseudo car le discours de Tania ne passait plus et donc hubahup barbatruc voici Gérard qui revient avec un discours plus sage et modéré. Sauf que le naturel revient toujours au galop et vous vous trahissez quand vous sortez de vos gonds.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 21:32

Milites Templi a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bonjour Gérard,

Vous dites :

Gérard2 a écrit:
puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître.

Je me demande si pour vous le cœur ne peut faire que croître, quitte à stagner parfois, mais ne peut jamais régresser (même si l'on est dans une période de régression spirituelle). Autrement dit, Est-ce que la grandeur du cœur est un acquis que l'on ne peut pas perdre ou bien l'acquis peut-il nous être retiré ?

Il y a les états passagers et les états stables en effet. Pour employer la terminologie de l'ésotérisme musulman, hâl (état) et maqâm (station). On peut aussi rajouter la notion de waqt (instant).
Rappelons aussi que le cœur dans son sens traditionnel représente l’intelligence pure et non les sentiments. Dans l'iconographie chrétienne traditionnelle cette différence est représentée par le cœur rayonnant pour le premier et le cœur enflammé pour le second.


Quelqu'un demanda à Bankei :

« J'essaie de pratiquer le mieux possible, mais parfois, au lieu d'une progression, je sens une régression, que faire pour ne pas régresser ?
- Soyez dans l'esprit de non-naissance du Bouddha. Si vous y demeurez, il ne vous arrivera ni progression, ni regression. Au point de vue de la « non-naissance », vouloir progresser est déjà une régression vis-à-vis de la « non-naissance ».
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 21:46

dims a écrit:
Pourquoi selon-vous Bouddha a dit: « Ne retenez pour vrai que ce que vous avez-vous-même expérimenté »?
Ce que l'on a expérimenté et qui est retenu pour vrai, c'est quoi? du vent?


Ce que Bouddha demande c'est d expérimenter soi même la non dualité.
Car la non dualité ne se réalise que dans l expérience direct et non dans l intellect par l enseignement.
C est pour ces raisons qu ils demandent de douter de sa parole et de le vérifier.

Vous voyez encore une fois vous opposez non dualité et dualité. C est encore une vision dualiste !
La non dualité est un terme conventionnel qui reste insuffisant pour désigner le sans condition. En d autre terme la non dualité n est pas la non dualité.

C est comme dire Dieu n est pas bonheur,  car le bonheur est un terme insuffisant pour montrer le bonheur en Dieu

Ok, j'avais sauté la réponse.

Vous pouvez évidemment tout interpréter comme vous voulez, cependant il est clair pour tout le monde, sauf pour vous, que bouddha parlait d'expérimenter les vérités qu'il enseignait concernant l'altruisme, l'amour, la sagesse et la compassion; rien à voir avec votre rêve de la non-dualité absolue. Si son discours devait se limiter à cela, il n'aurait eu plus rien d'autres à dire. Son enseignement ce serait limité à une seule phrase: "expérimentez la non-dualité".

G.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:12

Non ca c'est votre fantasme Gérard de voir dans les propos du Bouddha votre croyance.
Bouddha et Bouddhisme que vous critiquiez ouvertement depuis le début.

Je vous citerais donc des maitres Bouddhistes et des sutras pour que vous constatiez que ce n'est pas "la vue de Dim's".

BANKEI :

Un laïc demanda à Bankei :
"Si vous devenez un Bouddha, où allez-vous ?"
Le Maître répondit : "Si vous devenez un Bouddha, il n’y a aucun endroit où aller. Vous remplissez le vaste univers dans ses limites. C’est quand vous devenez tout autre type d’être qu’il y a des endroits différents à parcourir."

"Réveillez l’enfant à naître au milieu de la vie quotidienne.
Habituez-vous à rester dans l’état de "non-naissance".
Essayez-le pendant trente jours, et vous serez incapable de vous en éloigner, vous vivrez dans l’Esprit du Bouddha pour le reste de votre vie ....
Écoutez-moi, et oubliez les ordures de tous vos préjugés.
Voilà ma parole d’exhortation, et vous pourrez obtenir le satori ”

"Si vous restez dans l’Esprit du Bouddha sans vous égarer, il n’y a pas de Satori à rechercher. Que ce soit endormi ou éveillé, vous êtes un Bouddha vivant.
Zazen ne signifie qu’une posture assise tranquillement dans l’Esprit du Bouddha.
Mais vraiment, vous le savez, la vie quotidienne dans son intégralité doit être considéré comme Zazen."


"Allez en arrière au moment où vous êtes né :
vous ne pouvez pas en trouver le souvenir, il n’y a rien du tout !
Gardez votre esprit tel qu’il était lorsque vous êtes entré dans le monde, et aussitôt même : un être vivant, ce qui arrive, un Tathâgata ou Bouddha ....
Attachement, soif, etc, je ne les ai pas dans mon esprit. C’est pourquoi aujourd’hui je peux dire tout ce monde est vraiment le mien !
En repensant au cours de ces dernières années, vous ne trouverez que le rêve d’une nuit. Sachez-le et vous verrez que tout ce qui vous semble juste, n’est qu’un mensonge ....
Depuis et cependant, ce monde flottant est irréel, au lieu de tenir sur les choses dans votre esprit, rendez-vous et chantez !
Quand vous êtes sans attachement aux choses, le monde flottant cessera d’être en tant que distinct, mais seulement apparence objective. Rien n’est laissé, rien du tout. Ce ne sont que les moyens du Tathagata vie.
Quand tu fais le mal, ton esprit est le démon, il n’y a pas d’enfer à l’extérieur.
Détestant cordialement l’enfer, ton désir pour le ciel te fais souffrir dans un monde joyeux.
Mystères et miracles, il n’y a pas de telles choses !
Mais quand vous ne comprenez pas, le monde est plein d’événements étranges.
C’est le fantôme du Moi qui trompe l’esprit, qui vous fait prendre le monde illusoire pour être vrai.
Lorsque votre étude du bouddhisme va de travers, vous trouvez que vous n’obtenez rien de nouveau.
Lumières et illusions sont sans existence dès l’origine. Ce sont les idées que vous avez ramassé, des choses que vos parents n’ont jamais enseigné.
Si vous pensez que l’esprit qui atteint l’illumination va combattre vos pensées.
Ces jours-ci, je ne suis pas à me soucier de l’illumination, et le résultat c’est que je me réveille le matin en me sentant parfaitement bien !
De vivre le jour et la nuit sans dormir.
Une fois que vous avez fait cela, alors vous pouvez tenir le monde dans votre main !
Je suis désolé pour les bouddhas, avec tous ces ornements qu’ils portent, ils doivent être éblouis par l’éclat !
L’esprit qui n’est pas conditionnée à naître est à l’origine, ce qui est conditionné n’existe pas, c’est-pourquoi il n’y a aucune illusion.
Bien que les années à venir puissent se glisser, l’esprit lui-même ne connaît pas son âge.
Cet esprit qui est toujours la même chose.
Merveilleux ! Merveilleux !
Lorsque vous avez cherché et trouvé enfin celui qui sera à jamais libre de la vieillesse : lui seul est !
La Terre Pure où l’on communie à la paix est ici et maintenant, ce n’est pas à distance des millions et des millions de lieues. "


SUTRA DU DIAMANT :

"Dans les temps à venir, demanda le Vénérable Subhuti au Bouddha, y aura-t-il des êtres qui, lorsqu'ils entendront ces enseignements, auront foi et confiance en eux?

- Ne parle pas ainsi, Subhuti, répondit le Bouddha. Cinq cents ans après que le Tathâgata se sera éteint, il y aura encore des êtres qui jouiront du bonheur résultant de l'observance des préceptes. Lorsque de tels êtres entendront ces paroles, ils auront foi et confiance dans la présence de la vérité. Ceux-là, sache-le, ont semé leurs graines bénéfiques non seulement durant la vie d'un Bouddha, voire même de deux, trois, quatre ou cinq, mais en vérité, durant la vie de dix mille Bouddhas. Celui qui, durant une seule seconde, donne naissance à une pure et simple confiance en écoutant les paroles du Bouddha, celui-là sera vu et reconnu par le Tathâgata - et il atteindra un bonheur sans mesure en raison même de cette compréhension. Pourquoi?
«Parce qu'un tel être n'est pas emprisonné dans l’idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d’une durée d'existence.
Ni dans l'idée d'u dharma ou d'une absence de dharma.
Ni dans l'idée selon laquelle ceci est un signe et cela n'est pas un signe.
Pourquoi?
Si vous êtes emprisonné dans l'idée d'un dharma, vous êtes aussi emprisonné dans l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une durée d'existence.
Si vous êtes emprisonné dans l'idée d'une absence de dharma, vous restez encore emprisonné dans l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une durée d'existence.
C'est pourquoi nous ne devons pas nous laisser piéger par l'idée d'un dharma ou d'une absence de dharma. Telle est la signification cachée de la parole du Tathâgata :
"Bhikkhus, sachez-le, l'enseignement que je vous délivre est pareil à un radeau. Cet enseignement doit être abandonné - pour ne rien dire du non-enseignement."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:23

Tabris a écrit:
... Lui c'est l'expérience et vous la théorie, et j'ai déjà choisi !

Question de point de vue, je pense évidemment exactement le contraire. La théorie de Dims ne s'adresse qu'à une infime minorité, alors que la théorie que je défends s'adresse à tous car elle est une prise de conscience par l'expérience de la vie (et non de la vacuité ou la non-dualité, qui n'est que du vent pour tous ceux qui ne sont pas près à l'expérimenter, c'est à dire la toute grande majorité). Cela signifie que ce qu'affirme Dims ne demeurera pour la plupart qu'une théorie.


Tabris a écrit:

N.B. : Dieu vous garde malgré tout !
Nos chemins diffèrent en apparence, mais la destination est la même.[/justify]

Merci! Dieu vous garde aussi cher Tabris! Smile

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:25

SUTRA DU LOTUS :

"La forme est vide. La vacuité est la forme. La vacuité n'est pas autre que la forme et la forme n'est pas autre que la vacuité. De même, la sensation, l'identification, les facteurs composés et la conscience sont-ils vides.

Sharipoutra, ainsi tous les phénomènes sont-ils vacuité ; ils sont sans caractéristique ; ils ne naissent ni ne cessent ; ne sont ni souillés ni non souillés ; ni déficients; ni parfaits.

En conséquence, Sharipoutra, dans la vacuité il n'y a ni forme, ni sensation, ni identification, ni facteurs composés, ni conscience ; ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni mental ; ni forme, ni son, ni odeur, ni saveur, ni objet du toucher, ni phénomène mental. De l'élément de l'œil et ainsi de suite, jusqu'à l'élément de la conscience du mental, il n'y a pas d'élément. Il n'y a ni ignorance ni élimination de l'ignorance et ainsi de suite, jusqu'il n'y a ni vieillissement et mort, ni élimination du vieillissement et de la mort. Et à l'avenant, il n'y a ni souffrance, ni origine de la souffrance, ni cessation, ni voie ; il n'y a ni sagesse transcendante, ni obtention, ni non-obtention.

Sharipoutra, ainsi, puisqu'il n'y a pas d'obtention, les bodhisattvas se fondent-ils sur la perfection de la sagesse et ils demeurent en elle, l'esprit sans voile et sans peur. Et comme ils sont passés bien au-delà de toute erreur, ils parviennent au stade final du Nirvāna. C'est en s'appuyant sur la perfection de la sagesse que tous les bouddhas des trois temps eux aussi font naître pleinement l'insurpassable éveil parfaitement accompli.

Aussi le mantra de la perfection de la sagesse, le mantra de la grande connaissance, le mantra auquel rien n'est supérieur, le mantra égal à l'inégalable, le mantra qui apaise à jamais toute souffrance, doit être reconnu comme véridique car il ne trompe pas. Et voici le mantra de la perfection de la sagesse :

Tadyathā [om] gaté gaté pāragaté pārasamgaté Bodhi Svāhā (aller, aller, aller au-delà, au-delà du par delà, que l'éveil soit réalisé!)

Sharipoutra, c'est ainsi qu'un bodhisattva Mahâsattva doit s'exercer à la profonde perfection de la sagesse."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:29

dims a écrit:
Non ca c'est votre fantasme Gérard de voir dans les propos du Bouddha votre croyance.
Bouddha et Bouddhisme que vous critiquiez ouvertement depuis le début.

Je vous citerais donc des maitres Bouddhistes et des sutras pour que vous constatiez que ce n'est pas "la vue de Dim's".

BANKEI :

[i]Un laïc demanda à Bankei :
"Si vous devenez un Bouddha, où allez-vous ?"
....

Bah, c'est trop long et après cette première phrase je n'ai même pas envie de lire la suite. Dans un premier temps le problème n'est certainement pas de devenir un Bouddha.

Et arrêtez de nous asséner tous ces longs texte qui polluent le fil et qu'on n'a même pas envie de lire. Quand vous aurez compris qu'il s'agit d'être réellement et non pas savoir qu'il faut être, on commencera à se comprendre.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:50

Thomas33 a écrit:
Gérard2 a écrit:
J'ai dit que la réalité relative apparaissait nécessairement absolue pour celui qui la vit. C'est donc une réalité absolue SUBJECTIVE, c'est différent!

Là je crois que je comprends et si j'ai bien compris je pense que je suis d'accord avec vous. C'est ce que j'avais dit à Dims, dans le fil sur la notion de Dieu dans le Bouddhisme, sur l'importance de l'individualité... Il est évident que l'on ne peut accéder à l'absolu que par une notre individualité qui perçoit un monde qui lui est propre.

Je n'ai pas compris tout ce que vous dites mais là je crois que je suis d'accord.

C'est un peu plus complexe que cela, mais en gros c'est ça. Il y a notre personnalité globale qui est faite de vérités (situées dans le coeur) et d'illusions (venant de nos attachements et notre animalité). Notre réelle individualité est l'individualité spirituelle: le coeur. Elle n'est faite que de vérités qui engendrent un certain degré de capacité à aimer et un certain degré de sagesse. En d'autres termes, la connaissance expérimentale se traduit en vibration vivante dans le coeur.

Contrairement à ce que croit Dims par rapport à ce que je dis, l'identification en Dieu ne se fait pas par un cumul de connaissances, mais par un accroissement de la qualité de l'être. Ce n'est donc pas une question de quantité, mais de qualité. Nous pouvons ne pas faire les mêmes expériences et arriver à la même qualité (qui est Amour et sagesse). C'est la qualité qui permet l'Unité. On ne devient pas Un en s'assemblant comme un groupe de rock! Very Happy

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:51

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Non ca c'est votre fantasme Gérard de voir dans les propos du Bouddha votre croyance.
Bouddha et Bouddhisme que vous critiquiez ouvertement depuis le début.

Je vous citerais donc des maitres Bouddhistes et des sutras pour que vous constatiez que ce n'est pas "la vue de Dim's".

BANKEI :

[i]Un laïc demanda à Bankei :
"Si vous devenez un Bouddha, où allez-vous ?"
....

Bah, c'est trop long et après cette première phrase je n'ai même pas envie de lire la suite. Dans un premier temps le problème n'est certainement pas de devenir un Bouddha.

Et arrêtez de nous asséner tous ces longs texte qui polluent le fil et qu'on n'a même pas envie de lire. Quand vous aurez compris qu'il s'agit d'être réellement et non pas savoir qu'il faut être, on commencera à se comprendre.

G.

Je sais très bien que vous ne les lirez pas ! Mais cela démontre encore une fois que votre argumentation se base sur le mensonge.
Je vous montre juste que ce que je dis depuis le début n'est pas seulement mon propre constat de la réalité mais le constat de Bouddha et de différents maitres qui ont suivit par la suite. Le but est de vous coller le paquet pour vous montrer votre mensonge.
Et excusez moi les textes à rallonge sur l'évolution spirituel c'est un peu votre marque de fabrique.
Maintenant que je vous colle la preuve sous le nez et bien vous tombez dans un argument fuite et dans la mauvaise foi. Car vous ne supportez pas d'avoir tort.

Tania je peux te tutoyer maintenant ! Tu es grillée car comme à ton habitude tu viens jouer sur tous les tableaux et comme je t'ai déjà dis au final on a toujours rien compris car tu n'as aucune ligne. Tu pars dans tous les sens car ce qui t'intéresse c'est l'admiration et les acclamations sur ce forum.
Pour ma part ce dernier échange ne pouvait que mètre en lumière ta mauvaise foi.

Je te laisse donc à tes rêves de gloires, bonne continuation dans ta quête du nouvelle âge...

salut


Dernière édition par dims le Lun 16 Mar 2015 - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 22:52

Milites Templi a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bonjour Gérard,

Vous dites :

Gérard2 a écrit:
puisque j'estime qu'en chacun de nous il y a un coeur plus ou moins grand qui ne périt jamais et qui est voué à croître.

Je me demande si pour vous le cœur ne peut faire que croître, quitte à stagner parfois, mais ne peut jamais régresser (même si l'on est dans une période de régression spirituelle). Autrement dit, Est-ce que la grandeur du cœur est un acquis que l'on ne peut pas perdre ou bien l'acquis peut-il nous être retiré ?

Il y a les états passagers et les états stables en effet. Pour employer la terminologie de l'ésotérisme musulman, hâl (état) et maqâm (station). On peut aussi rajouter la notion de waqt (instant).
Rappelons aussi que le cœur dans son sens traditionnel représente l’intelligence pure et non les sentiments. Dans l'iconographie chrétienne traditionnelle cette différence est représentée par le cœur rayonnant pour le premier et le cœur enflammé pour le second.

Intéressante distinction, merci Milites! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 23:14

dims a écrit:
Un laïc demanda à Bankei :
"Si vous devenez un Bouddha, où allez-vous ?"
Le Maître répondit : "Si vous devenez un Bouddha, il n’y a aucun endroit où aller. Vous remplissez le vaste univers dans ses limites. C’est quand vous devenez tout autre type d’être qu’il y a des endroits différents à parcourir."

"Réveillez l’enfant à naître au milieu de la vie quotidienne.
Habituez-vous à rester dans l’état de "non-naissance".
Essayez-le pendant trente jours, et vous serez incapable de vous en éloigner, vous vivrez dans l’Esprit du Bouddha pour le reste de votre vie ....
Écoutez-moi, et oubliez les ordures de tous vos préjugés.
Voilà ma parole d’exhortation, et vous pourrez obtenir le satori ”

"Si vous restez dans l’Esprit du Bouddha sans vous égarer, il n’y a pas de Satori à rechercher. Que ce soit endormi ou éveillé, vous êtes un Bouddha vivant.
Zazen ne signifie qu’une posture assise tranquillement dans l’Esprit du Bouddha.
Mais vraiment, vous le savez, la vie quotidienne dans son intégralité doit être considéré comme Zazen."

Un tel détachement est quasiment inenvisageable pour la majorité du monde, mais je pense que beaucoup encore en tirent des trésors. Je me doute bien par ailleurs que l'état de non-naissance ne doit pas être compris par le concept dualiste avec la naissance; voire même pas compris tout simplement mais vécu sans se forcer ni se le poser comme marche à suivre.

Cette question me semble trop évasive mais je tente : "Comment vivez-vous, dims, un tel état sans attachement ?" Évidemment, je ne m'attends pas à une réponse qui soit à prendre comme modèle mais j'ai un doute que j'aimerais vérifier. Par rapport aux dispositions de votre esprit, contrairement au mien qui doit parfois se faire violence pour ne pas vagabonder avec mes pensées. Dès que je ressens cette violence, ça me fait bizarre de penser qu'il ne faut plus rien tenter et laisser passer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 23:20

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Non ca c'est votre fantasme Gérard de voir dans les propos du Bouddha votre croyance.
Bouddha et Bouddhisme que vous critiquiez ouvertement depuis le début.

Je vous citerais donc des maitres Bouddhistes et des sutras pour que vous constatiez que ce n'est pas "la vue de Dim's".

BANKEI :

[i]Un laïc demanda à Bankei :
"Si vous devenez un Bouddha, où allez-vous ?"
....

Bah, c'est trop long et après cette première phrase je n'ai même pas envie de lire la suite. Dans un premier temps le problème n'est certainement pas de devenir un Bouddha.

Et arrêtez de nous asséner tous ces longs texte qui polluent le fil et qu'on n'a même pas envie de lire. Quand vous aurez compris qu'il s'agit d'être réellement et non pas savoir qu'il faut être, on commencera à se comprendre.

G.

Je sais très bien que vous ne les lirez pas ! Mais cela démontre encore une fois que votre argumentation se base sur le mensonge.
Je vous montre juste que ce que je dis depuis le début n'est pas seulement mon propre constat de la réalité mais le constat de Bouddha et de différents maitres qui ont suivit par la suite. Le but est de vous coller le paquet pour vous montrer votre mensonge.
Et excusez moi les textes à rallonge sur l'évolution spirituel c'est un peu votre marque de fabrique.
Maintenant que je vous colle la preuve sous le nez et bien vous tombez dans la fuite et dans la mauvaise foi. Car vous ne supportez pas d'avoir tort.

Tania je peux te tutoyer maintenant ! Tu es grillée car comme à ton habitude tu viens jouer sur tous les tableaux et comme je t'ai déjà dis au final on a toujours rien compris car tu n'as aucune ligne. Tu pars dans tous les sens car ce qui t'intéresse c'est l'admiration et les acclamations sur ce forum.
Pour ma part ce dernier échange ne pouvait que mètre dans la lumière ta mauvaise foi.

Je te laisse donc à tes rêves de gloires, bonne continuation dans ta quête du nouvelle âge...

salut

Comme d'habitude au bout d'un moment le masque tombe. On est ici pour discuter pas pour faire du copié-collé. Par respect pour le forum et mes interlocuteurs je n'en fais jamais. D'autant plus que je sais pertinemment que s'ils sont longs ils ne sont pas lus.  

Votre discours est franchement athéiste! La conclusion est toujours la même, vous ne croyez en rien, c'est le vide le plus total, le néant. Vous ne procédez pas par addition pour arriver à Dieu, mais par soustraction. Vous ne vous rendez pas compte qu'en disant que la conscience n'existe pas, que le vrai n'existe pas (l'amour, la sagesse etc...), et surtout, que la vie n'existe pas, vous ôtez quelque chose à Dieu. A partir du moment oú vous ôtez quoi que ce soit à Dieu vous le limitez et ce n'est plus Dieu.

Si Dieu est conscience, alors il est conscience absolue, s'il est vie, alors il est vie absolue, tout comme connaissance absolue etc... Mais force est de constater que pour vous Dieu est rien!

Là je crois que vous avez fini par me convaincre que vous êtes un gourou dangereux, de pacotille, certes, mais dangereux.

Que Dieu fasse que personne ne tombe jamais dans les mailles de votre filet. Heureusement que personne ne comprend rien à ce que vous racontez (et parfois malheureusement c'est là qu'est le piège). Si Tabris comprenez réellement le fond de votre discours il vous porterez certainement un peu moins de crédit.

Et qu'on me comprenne bien, la finalité que je prône est identique, mais le moyen d'y arriver est opposé. Les deux logiques sont incompatibles. L'une peut arriver au néant (si la volonté d'y arriver vient de l'ego) et l'autre à Dieu. Mais attention, comme j'expliquais à Thomas, on n'arrive pas à Dieu en cumulant une quantité de connaissance, mais en augmentant la qualité de l'être (qui est la conséquence d'un certain cumul d'expériences).

Gérard


Dernière édition par Gérard2 le Mar 17 Mar 2015 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 23:35

C est une grande paix intérieure,  un profond bonheur et l effondrement de toutes notions.
C est un émerveillement sans fin, vous devenez extrêmement profond.  
Au début vous commencez en ayant l impression d être situé la dans votre corps et pendant l experience votre conscience rempli tout l espace,  vous ne pouvez plus vous situer.
La bienveillance et la compassion ne deviennent plus un acte réfléchi mais naturel. Vous êtes rempli de joie à voir la vie evoluer devant vous.

Retenez ce discours pour concept mais cela vous donne une approche.

Le mental est agité mais il va se pacifier à force.


Dernière édition par dims le Mar 17 Mar 2015 - 0:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Lun 16 Mar 2015 - 23:53

dims a écrit:
C est une grande paix intérieure,  un profond bonheur et l effondrement de toutes notions.
C est un émerveillement sans fin, vous devenez extrêmement profond.  
Au début vous commencez en ayant l impression d être situé la dans votre corps et pendant l experience votre conscience rempli tout l espace,  vous ne pouvez plus vous situer.
La bienveillance et la compassion ne devienne plus un acte réfléchi mais naturel. Vous êtes rempli de joie à voir la vie evoluer devant vous.

Retenez ce discours pour concept maid ca vous donne une approche.

Le mental est agité mais il va se pacifier à force.

thumleft

Je peux vous dire infiniment merci, car je n'ai nulle déception !

Je sais que ma foi en Christ n'est absolument pas un obstacle, c'est même vraiment limpide quand j'évite de chercher. Récemment, je me sens comme disposé à vivre naturellement alors que je ne me le permettais jamais auparavant. Je calculais, planifiais et faisais attention à tous les détails par prévention, à la limite vous pourriez dire que j'étais quelqu'un qui patauge dans la duplicité et l'apparat. Mais, je crois qu'avoir passé le stade de l'adolescence m'a assagi et permis de me disposer à quelque chose que j'avais perdu, à cause du monde et de ma faiblesse. Je ne saurais pas en parler, mais à ma première lecture de vos discours ça m'a foudroyé… littéralement. En temps normal, je suis dans l'analyse constante et l'introspection mais depuis trois ans j'ai soif de vérité, je désire vivre véritablement et ne plus être esclave du mensonge et des faux semblants. J'en ai pleuré amèrement pendant cinq ans de marasme, et je pense qu'il est temps de commencer à tourner la page. Je commence aussi à entrevoir ce qu'est vraiment "être", ça n'est rien encore mais je sens que Dieu n'est jamais loin quand je m'assois loin du mensonge.

C'est un combat et une violence pour moi, on croit son imagination fertile mais quelle erreur… en tout cas, votre présence est une providence au même titre que celle de J&B. L'Amour, la Compassion et la Vérité sont Dieu lui-même, il n'y a nul besoin de les exprimer quand nous les laissons se manifester absolument. C'est notre vraie nature, et c'est un début de renaissance tel que je le sens venir. Encore merci, rien que pour ce que vous êtes je me sens le besoin de vous remercier.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 17 Mar 2015 - 0:36

Tabris a écrit:
dims a écrit:
C est une grande paix intérieure,  un profond bonheur et l effondrement de toutes notions.
C est un émerveillement sans fin, vous devenez extrêmement profond.  
Au début vous commencez en ayant l impression d être situé la dans votre corps et pendant l experience votre conscience rempli tout l espace,  vous ne pouvez plus vous situer.
La bienveillance et la compassion ne devienne plus un acte réfléchi mais naturel. Vous êtes rempli de joie à voir la vie evoluer devant vous.

Retenez ce discours pour concept maid ca vous donne une approche.

Le mental est agité mais il va se pacifier à force.

thumleft

Je peux vous dire infiniment merci, car je n'ai nulle déception !

Je sais que ma foi en Christ n'est absolument pas un obstacle, c'est même vraiment limpide quand j'évite de chercher. Récemment, je me sens comme disposé à vivre naturellement alors que je ne me le permettais jamais auparavant. Je calculais, planifiais et faisais attention à tous les détails par prévention, à la limite vous pourriez dire que j'étais quelqu'un qui patauge dans la duplicité et l'apparat. Mais, je crois qu'avoir passé le stade de l'adolescence m'a assagi et permis de me disposer à quelque chose que j'avais perdu, à cause du monde et de ma faiblesse. Je ne saurais pas en parler, mais à ma première lecture de vos discours ça m'a foudroyé… littéralement. En temps normal, je suis dans l'analyse constante et l'introspection mais depuis trois ans j'ai soif de vérité, je désire vivre véritablement et ne plus être esclave du mensonge et des faux semblants. J'en ai pleuré amèrement pendant cinq ans de marasme, et je pense qu'il est temps de commencer à tourner la page. Je commence aussi à entrevoir ce qu'est vraiment "être", ça n'est rien encore mais je sens que Dieu n'est jamais loin quand je m'assois loin du mensonge.

C'est un combat et une violence pour moi, on croit son imagination fertile mais quelle erreur… en tout cas, votre présence est une providence au même titre que celle de J&B. L'Amour, la Compassion et la Vérité sont Dieu lui-même, il n'y a nul besoin de les exprimer quand nous les laissons se manifester absolument. C'est notre vraie nature, et c'est un début de renaissance tel que je le sens venir. Encore merci, rien que pour ce que vous êtes je me sens le besoin de vous remercier.


Vos paroles me touche profondément Tabris, d'autant plus que votre vie ressemble étrangement à la mienne.
C'est vous qui m'impressionnez vous parlez avec une sagesse déconcertante ! Malgré vent et marée votre certitude ne bouge pas.
Si vous percevez cela c'est qu'il y a déjà peu de voiles qui couvrent la lumière en vous. Car si les voiles étaient trop épais jamais vous n'auriez été touché car vous m'auriez jugé avec vos attachements conceptuels. Cela semble évident pour vous mais si l'attachement était trop fort jamais vous n'auriez vu l'attachement. Vous auriez continué à saisir la forme et non le fond.
Mais je suis heureux que vous puissiez voir et trouver de la joie dans mes paroles mais le bonheur que vous trouverez en l'esprit saint ( en terme catholique ) lui est sans fin.
Je suis heureux également d'avoir trouver des compagnons de route sur ce forum comme Vous, J&B et Empathry. Je souhaite à tous les autres également de rencontrer ce bonheur.

"Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l'eau que moi je lui donnerai n'aura plus jamais soif ; et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle."

Etre c'est redevenir naturel, redevenir ce que nous sommes et comme nous sommes toujours agités, entrainés par nos ruminations mentales nous ne voyons pas ce qui est devant notre nez depuis toujours.
C'est magnifique car tout est la et tout est d'une simplicité absolue ! Quand on se rend compte de cela mais ca semble tellement évident finalement.
Nous faisons confiance à nos concepts car nous les considérons comme des repères valables. Il est difficile de les lâcher car tout de suite d'autres concepts vous interprétez cela comme dangereux ( annihilation de soi, sans repère ou folie ).
S'abandonner en Dieu c'est comme se laisser tomber dans le vide et savoir intuitivement que Dieu va nous rattraper. La confiance vient petit à petit et l'abandon va suivre de la même manière.


Dernière édition par dims le Mar 17 Mar 2015 - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 17 Mar 2015 - 1:02

Tabris a écrit:
...Encore merci, rien que pour ce que vous êtes je me sens le besoin de vous remercier.[/justify]

Vous faites erreur sur un point Tabris, vous devez le remercier pour ce qu'il dit et pas pour ce qu'il est. Et vous savez pourquoi? Parce que vous vous êtes prêt.

Lorsqu'on sait qu'une petite fille éprouve de la joie avec une poupée, on lui offre une poupée, puis, lorsque l'enfant devient adulte, on lui fait des discours d'adulte et on lui explique ce qu'est la réelle joie et le réel bonheur. Une vraie théorie universelle doit s'adresser à tous, pas à une élite. Les discours de Dims mal compris et révélés trop tôt sont un véritable frein et peuvent être une source de graves ennuis (déséquilibre mentaux et j'en passe).

Voilà Tabris, c'est tout simple I love you

Gérard
PS: Me considérant comme un être matérialiste et inférieur enfermé dans la dualité, la réelle grandeur d'âme de Dims aurait dû être une totale compréhension et compassion et il aurait dû m'offrir l'équivalent de la poupée à la petite fille. J'espère que vous saurez saisir cette analogie.


Dernière édition par Gérard2 le Mar 17 Mar 2015 - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 17 Mar 2015 - 1:33

Gérard2 a écrit:
Vous faites erreur sur un point Tabris, vous devez le remercier pour ce qu'il dit et pas pour ce qu'il est. Et vous savez pourquoi? Parce que vous vous êtes prêt.

Lorsqu'on sait qu'une petite fille éprouve de la joie avec une poupée, on lui offre une poupée, puis, lorsque l'enfant devient adulte, on lui fait des discours d'adulte et on lui explique ce qu'est la réelle joie et le réel bonheur. Une vraie théorie universelle doit s'adresser à tous, pas à une élite. Les discours de Dims mal compris et révélés trop tôt sont un véritable frein et peuvent être une source de graves ennuis (déséquilibre mentaux et j'en passe).

Voilà Tabris, c'est tout simple I love you

Soit je fais erreur sur toute la ligne soit je suis sur le bon chemin !

Je remercie dims pour ce qu'il est et non ce qu'il dit, car ce qu'il dit est la forme et ce qu'il est le fond. Il a trouvé en lui et au cours de sa vie cette voie sublime, et je l'en remercie sans même comprendre pourquoi. Comprenne qui peut ! Je lis sa réponse, et c'est l'humilité qui répond à l'humilité, il est doux, franc, sans malice. Relisez-vous, s'il vous plaît, et dites-moi franchement… comment pouvez-vous vous acharner ainsi et lui dire toutes ces horreurs ? C'est cruel de votre part, et je ne puis plus ni vous suivre ni vous octroyer un pseudonyme. S'il est tel que vous le dites, alors je suis comme lui. Ainsi soit-il !

Ça ne touche pas, parce que j'aime l'humilité et la vérité. J'ai été trop longtemps conditionné pour ne pas reconnaître ce qui est vanité et orgueil, et aujourd'hui je tombe amoureux de la Vérité de Dieu. Si vous êtes vraiment pour l'Amour et la Compassion, commencez par demander pardon à dims et à ceux que vous entraînez dans votre frénésie. Nous avons tous fait le mal, Dieu sait combien mes pensées en sont teintées. N'essayez plus avec moi, c'est vain car je rapetisse au point que toutes les plus grandes théories aussi simples soient-elles ne valent plus rien à mes yeux. Comme je vous l'avais dit, Dieu vous bénisse et bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 17 Mar 2015 - 1:42

Tabris a écrit:
[justify]
Gérard2 a écrit:
Vous faites erreur sur un point Tabris, vous devez le remercier pour ce qu'il dit et pas pour ce qu'il est. Et vous savez pourquoi? Parce que vous vous êtes prêt.

Lorsqu'on sait qu'une petite fille éprouve de la joie avec une poupée, on lui offre une poupée, puis, lorsque l'enfant devient adulte, on lui fait des discours d'adulte et on lui explique ce qu'est la réelle joie et le réel bonheur. Une vraie théorie universelle doit s'adresser à tous, pas à une élite. Les discours de Dims mal compris et révélés trop tôt sont un véritable frein et peuvent être une source de graves ennuis (déséquilibre mentaux et j'en passe).

Voilà Tabris, c'est tout simple I love you

Soit je fais erreur sur toute la ligne soit je suis sur le bon chemin !

Voici ce que j'ai rajouté à mon message précédent:

PS: Me considérant comme un être matérialiste et inférieur enfermé dans la dualité, la réelle grandeur d'âme de Dims aurait dû être une totale compréhension et compassion et il aurait dû m'offrir l'équivalent de la poupée à la petite fille. J'espère que vous saurez saisir cette analogie.

Bonne continuation Tabris, ne vous inquiétez pas, j'ai mes raisons pour m'acharner de la sorte. Mon but ici n'est pas de me faire aimer (encore un ad hominem de Dims, parmi tant d'autres...).

Gérard :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 18 Mar 2015 - 8:16

Gérard, comme je l'avais fait remarquer une fois, essaie de faire sortir Dims de sa pudeur, ou ce qu'il ressent comme une  cage de glace  enveloppant ses concepts, et l'accusant de parler sans expérience.

La glace ayant fondu, il n'y a pas de tour d'ivoire derrière, mais un Dims très noble dans sa  compassion pour tous, patient, aimant, constant et ferme, respectant son interlocuteur jusqu'aux limites de l'absurde, il nous dévoile sa joie d'avoir pu aider Tabris... qui est aussi ma joie pour tous les deux.

C'est toute la différence avec un Gérard qui nous dit s’acharner pour des raisons personnelles et qui nous parle d'Amour....

Une discussion soutenue sur du long terme est aussi une expérience de vie qui transparaît entre les concepts.

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2548
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 18 Mar 2015 - 9:01

J&B a écrit:
Gérard, comme je l'avais fait remarquer une fois, essaie de faire sortir Dims de sa pudeur, ou ce qu'il ressent comme une  cage de glace  enveloppant ses concepts, et l'accusant de parler sans expérience.

La glace ayant fondu, il n'y a pas de tour d'ivoire derrière, mais un Dims très noble dans sa  compassion pour tous, patient, aimant, constant et ferme, respectant son interlocuteur jusqu'aux limites de l'absurde, il nous dévoile sa joie d'avoir pu aider Tabris... qui est aussi ma joie pour tous les deux.

C'est toute la différence avec un Gérard qui nous dit s’acharner pour des raisons personnelles et qui nous parle d'Amour....



:chapeau:

Bonjour J&B, j'ai une certaine expérience du fonctionnement des sectes pour savoir le danger que représente Dims. Il est d'autant plus dangereux qu'il en est totalement inconscient. Dims n'est pas méchant, il est juste inconscient. Si vous voulez savoir qui est réellement Dims, allez jeter un oeil sur le fil concernant la violence bouddhiste. Je suis curieux de voir comment il va gérer cela.

Je vois que vous aussi vous confondez la paroles et les actes (par rapport à Dims), mais ce n'est pas grave, je sens une bien plus grande sincérité en vous et Tabris qu'en Dims, bien que, comme je l'ai écrit plus haut, je sais que Dims n'est pas méchant. C'est son ego son problème, et je peux vous dire qu'il est énorme!

Vous dites aussi:
"Une discussion soutenue sur du long terme est aussi une expérience de vie qui transparaît entre les concepts."

Oui J&B, je suis entièrement d'accord, et c'est bien cela que je cherche à démontrer. Lorsque nous discutons nous sommes en face de notre miroir, c'est bien autre chose que de méditer tout seul dans une chambre.

La réelle expérience, celle qui vaut vraiment, c'est la manière dont nous vivons notre rapport avec les autres, tout le reste n'est que du bla bla bla. Aimez plus Dims, Tabris, J&B, Milites ou Gérard par rapport aux théories qu'ils défendent est une erreur, c'est aimer du vent, une illusion. La seule chose qui compte vraiment c'est le coeur. Et si le coeur compte, même s'il s'exprime à des niveaux différents, c'est qu'il EST BIEN RÉEL, LUI! Et c'est cela que fondamentalement je reproche aux théories bouddhistes extrêmes telles que Dims nous les présente.

I love you
Gérard :hello:
Revenir en haut Aller en bas
 
La non-violence selon Dims
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trinité et Quaternité selon C.G. Jung
» Selon Velikovsky : la fin du monde a déjà eu lieu plusieurs fois !
» Dieu jugera chacun selon ses oeuvres.
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» La Conversion des nations selon les prophéties

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: