DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La non-violence selon Dims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 18:24

Merci à Espérance et thomas33. Toujours agréable de savoir que l'on n'écrit pas dans le vide.



Dernière édition par Milites Templi le Mar 10 Mar 2015, 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 19:16

Milites Templi a écrit:
Non, une des questions au non-violent que vous êtes est:

Si dans une situation de survie il se retrouve isolé dans la nature en plein hiver avec sa famille sur le point de mourrir de froid et de faim, coupera-t-il des branches d'arbres pour les réchauffer ( bien vivant les arbres eux aussi), mais surtout tuera-t-il le premier animal qui passe? Ou laissera-t-il sa famille mourir...pour cause de non-violence?

L'autre de savoir si vous étiez végétarien, histoire de voir si vous appliquez votre non-violence à votre alimentation. En aucun cas vous voyez il est question d'Absolu, juste des choses terre à terre.

Il me semble vous avoir répondu que je n'étais pas un parfait éveillé.
Il aurait donc été plus judicieux de me demander directement si j'étais un pécheur plutôt que de vous fatiguer par des questions détournées. Je ne m'en suis jamais caché et Tabris ici même en est témoin.

Donc par ma nature de pécheur mes mots peuvent parfois dépasser ma pensée, par ma nature de pécheur je peux en venir aux mains ( ancien pratiquant de boxe anglaise ), par ma nature de pécheur j'ai pu faire souffrir des gens ou l'espèce animal.
Mais cela c'est quand je m'écarte de Dieu et non quand je me trouve en paix avec lui.

Mais que voulez justifier ? Rien votre pétard est mouillé !
Je n'ai jamais prétendu être un parfait éveillé, mais simplement que je percevais le rayonnement de l'absolu pour savoir qu'elle direction prendre.
Par contre je prétends et j'affirme que celui qui porte en lui le royaume de Dieu est un parfait et qu'il est non violent ( l'origine du débat ). Maintenant nous qui sommes pécheurs, nous sommes en dehors du royaume de Dieu nous portons la malédiction du péché originel. C'est parce que nous croyons que notre vie est conditionnée et limitée que nous sommes violents.

Venons en à vous qui assimilez votre nature de pécheur au royaume de Dieu. Vous tombez dans le trou et vous y faites tombez les ignorants qui vous suivent.
Nous sommes tout les 2 pécheurs mais contrairement à vous je travail chaque jour à dissiper ma nature de pécheur alors que vous vous lui donnez du crédit. Vous qui faites le mal vous vous étés trompé de royaume, vous faites ce que Satan aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 19:17

Mais rien du tout, Espérance !

Avec tout le respect que j'ai pour vous, on ne me fera pas passer des vessies pour des lanternes. Ni liberté d'expression ni tutti quanti dans l'histoire, il est facile de discerner le sarcasme et l'irrespect chez ces pseudos puits de science orgueilleux et imbus de leurs personnes. Un chrétien n'a de Père que Dieu et de Maître que le Christ, à partir de là celui qui prend encore la sagesse des hommes à témoin pour éprouver autrui n'a de sensé que son orgueil. Assez d'hypocrisie et de maximes biaisées !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 19:25

Milites Templi a écrit:
Pourquoi tant d'agressivités pour deux petites questions bénignes?

Réponse: Parce que ces messieurs confondent compassion et sentimentalisme et qu'ils ne veulent pas l'admettre. Que quand les traditions orientales nous apprennent que la vie est un rêve, dims prend cela au pied de la lettre. J'ai aussi affirmé qu'il était déconnecté de la réalité et ses réponses n'ont fait que le confirmer.

Terre à terre que vous êtes comment pouvez vous être Chrétien ? Si Jésus se présentait à vous vous le renierez car vous n'avez pas la foi !
L'absolu est la seul réalité et cela dépasse de loin votre esprit étroit et matérialiste.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16637
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 19:46

Non Dims, vous faites une nouvelle fois une entourloupette pour ne pas répondre aux questions que l'on vous pose. Ce n'est pas du tout cela qui se fait lorsqu'on va à des enseignements avec un maitre : ils répondent aux questions clairement.

Les questions de Milites Templi :

Citation :
Si dans une situation de survie il se retrouve isolé dans la nature en plein hiver avec sa famille sur le point de mourrir de froid et de faim, coupera-t-il des branches d'arbres pour les réchauffer ( bien vivant les arbres eux aussi), mais surtout tuera-t-il le premier animal qui passe? Ou laissera-t-il sa famille mourir...pour cause de non-violence?

L'autre de savoir si vous étiez végétarien, histoire de voir si vous appliquez votre non-violence à votre alimentation. En aucun cas vous voyez il est question d'Absolu, juste des choses terre à terre.

Le fait que vous dites qu'il n'est pas chrétien et qu'il n'a pas la foi est un jugement qui n'a pas de sens.

Dans ce cas, moi je vous dis dans ce cas là que vous n'êtes pas bouddhiste. Chacun peut ouvrir un bouquin ou regarder sur le net les discours que vous tenez ici.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 19:50

@Dim
On n'a jamais eu un exemple où Jésus c'est retrouvé dans une situation où il devait sauver une victime des mains de son bourreau et a réagit d'une certaine façon, et il n'a aussi jamais dit qu'on devrait rester pacifique dans de telle situation, donc on ne fait que interpréter ses enseignements pour déduire qu'il est oui ou non favorable au pacifisme absolu.

Et votre interprétation n'est que spéculations et rêve, car d'une part il s'oppose au bon sens ( on vous l'a montré sur plusieurs exemples), vous dites vous même que vous êtes pêcheur donc vous ne pouvez pas faire ce que vous dites et  enfin vous ne pouvez pas de façon irréfutable prendre    Jésus à témoin pour étayer votre point de vue ( qui est l'homme parfait et l'homme modèle pour nous chrétien)

On peut émettre n'importe quelle hypothèse philosophique mais tant qu'on ne peut pas soit même les vivre dans des situations concrètes, et tant qu'on n'a pas un modèle reconnu qui l'a pratiqué alors notre philosophie n'est que spéculation et perte de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 22:52

l'idiot a écrit:
@Dim
On n'a jamais eu un exemple où Jésus c'est retrouvé dans une situation où il devait sauver une victime des mains de son bourreau et a réagit d'une certaine façon, et il n'a aussi jamais dit qu'on devrait rester pacifique dans de telle situation, donc on ne fait que interpréter ses enseignements pour déduire qu'il est oui ou non favorable au pacifisme absolu.

Il a tout de même dit qu'il fallait aimer nos ennemis et tendre l'autre joue. Il est clair que la violence n'est pas spirituellement recommandable.

En ce qui me concerne je défends aussi la non-violence, mais je reconnais la nécessité de la violence dans certains cas. Il se trouve que sur terre il y a des natures violentes et des natures non-violentes. Alors laissons faire la nature, laissons le violent être violent et le non-violent être non-violent sans que le croyant violent, mais juste, ne traite le non violent de lâche, ce n'est pas très honnête, c'est même spirituellement franchement malhonnête.

C'est logique, sans croyants violents le monde appartiendrait aux athées violents.

Le problème est de savoir ce qui est juste. A partir de là peuvent apparaitre de graves dérives. Il faut se méfier, nous marchons là sur le fil du rasoir. Ou nous faisons un discours spirituel et la violence est à proscrire, ou nous faisons un discours sociétal matérialiste et la violence juste est envisageable, voire même recommandée. C'est difficile de tout réunir dans une vérité unique. Le seul moyen c'est d'inclure le mal et la violence dans la réalité absolue divine, l'ignorance étant nécessaires de manière à ce que l'homme puisse apprendre de ses erreurs et qu'une vie évolutive soit possible.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:13

Gérard2 a écrit:
Il a tout de même dit qu'il fallait aimer nos ennemis et tendre l'autre joue. Il est clair que la violence n'est pas spirituellement recommandable.

En ce qui me concerne je défends aussi la non-violence, mais je reconnais la nécessité de la violence dans certains cas. Il se trouve que sur terre il y a des natures violentes et des natures non-violentes. Alors laissons faire la nature, laissons le violent être violent et le non-violent être non-violent sans que le croyant violent, mais juste, ne traite le non violent de lâche, ce n'est pas très honnête, c'est même spirituellement franchement malhonnête.

C'est logique, sans croyants violents le monde appartiendrait aux athées violents.

Le problème est de savoir ce qui est juste. A partir de là peuvent apparaitre de graves dérives. Il faut se méfier, nous marchons là sur le fil du rasoir. Ou nous faisons un discours spirituel et la violence est à proscrire, ou nous faisons un discours sociétal matérialiste et la violence juste est envisageable, voire même recommandée. C'est difficile de tout réunir dans une vérité unique. Le seul moyen c'est d'inclure le mal et la violence dans la réalité absolue divine, l'ignorance étant nécessaires de manière à ce que l'homme puisse apprendre de ses erreurs et qu'une vie évolutive soit possible.

C'est vrai, le divin justifie l'existence de la violence et du mal dans le monde pour mener les êtres humains à l'humilité. Sans cela, c'est comme il a été dit dans l'épisode de la Tour de Babel : "Rien ne leur serait irréalisable, ils se prendraient pour des dieux par leurs égos et non par la vérité !" Si la souffrance existe, c'est pour nous amener à avoir un cœur brisé capable d'avoir la Vision de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:19

dims a écrit:
Mes pensées / croyances / concepts j ai toujours affirmé ne pas les suivre et que personne ne devait les suivre car ils sont naturellement relatifs comme nos échanges. Si je ne vous l ai pas dis 30 fois je ne vous l ai jamais dis. Mais comme à votre habitude vous retenez que ce qui vous arrange.

Vous pouvez même le répéter 1000 fois, ce n'est pas pour cela que vous démontrerez avoir compris ce que je vous dis. Au contraire, vous démontrez que vous parlez dans la vide et que ne devriez même pas exposer vos idées/concepts, croyances puisque ils sont relatifs et que personne ne doit les suivre.

dims a écrit:

Croire à l évolution spirituelle relative c est comme de courir sur un chemin sans fin en espérant y trouver une fin.
Alors que l absolu c'est simplement constater que l on s'épuise à courir pour rien sur ce chemin car tout est déjà la.
L absolu est intemporel et vous continuez à penser que vous l atteindrez demain.

Vous démontrez encore une fois ne rien comprendre à ce que je vous dis. Pas seulement, vous ne comprenez même pas vous-même ce que vous dites. Vous dites que tout est déjà là, mais vous dites aussi que vous n'avez pas atteint l'éveil absolu. Vous dites que tout est déjà là, que je pense qu'on peut atteindre l'absolu demain, et pourtant vous ne l'avez vous même pas atteint.

Tout votre discours est d'une incohérence ahurissante!

dims a écrit:

Je suis dims le non réalisé mais je suis aussi le réalisé. Je percois suffisamment ce qui est realisé pour connaître l attitude à avoir mais je ne le percois pas assez pour effacer Dims et son péché. Ce n'est pas en pensant que c est avec le temps que je vais effacer  l illusion Dims. L absolu ne raisonne pas comme les hommes raisonnent.

Sauf que pour raisonner comme l'absolu il faut être l'absolu. Ce n'est pas une question de temps, la pleine réalisation est le fruit d'un cumul d'innombrables expériences.

Dims, désolé de briser vos rêves, mais vous n'êtes pas encore Dieu!

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:33

l'idiot a écrit:
@Dim
On n'a jamais eu un exemple où Jésus c'est retrouvé dans une situation où il devait sauver une victime des mains de son bourreau et a réagit d'une certaine façon, et il n'a aussi jamais dit qu'on devrait rester pacifique dans de telle situation, donc on ne fait que interpréter ses enseignements pour déduire qu'il est oui ou non favorable au pacifisme absolu.

Et votre interprétation n'est que spéculations et rêve, car d'une part il s'oppose au bon sens ( on vous l'a montré sur plusieurs exemples), vous dites vous même que vous êtes pêcheur donc vous ne pouvez pas faire ce que vous dites et  enfin vous ne pouvez pas de façon irréfutable prendre    Jésus à témoin pour étayer votre point de vue ( qui est l'homme parfait et l'homme modèle pour nous chrétien)

On peut émettre n'importe quelle hypothèse philosophique mais tant qu'on ne peut pas soit même les vivre dans des situations concrètes, et tant qu'on n'a pas un modèle reconnu qui l'a pratiqué alors notre philosophie n'est que spéculation et perte de temps.

Il n y a pas interprétation mais une expérience vécue de l'absolu, je n'ai aucune gloire à en tirer dans ce monde si ce n'est votre mépris. Je suis comme la trace du vol de l'oiseau, je ne laisse aucune trace.
Pour des raisons qui vous resterons inconnus je n'ai pas à m'exprimer sur ce que je vis profondément et deuxièmement même si je le ferrais pour d'autres raisons ce forum n'est pas adapté pour les recevoir.
Je suis pécheur oui mais je travail en permanence sur moi même à l'inverse de vous qui donnez crédit au péché. Car vous pensez orgueilleusement pouvoir comprendre Dieu alors qu'il ne peut se comprendre par l'intellect. Au lieu d'admettre en toute humilité qu'il est insondable, vous prétendez savoir ce qui est bon et mauvais.

Apres je peux parfaitement comprendre que cela apparaisse à vos yeux pour de la rêverie et que mon discours vous semble surréaliste. Mais ce n'est pas aussi surréaliste que de marcher sur l'eau, vous êtes semblables à saint thomas pour croire vous devez voir.
Comme le vol de l'oiseau qui ne laisse aucune trace je ne pourrais vous faire comprendre vous qui saisissez les apparences.
Donc si il vous faut un modèle tout les Bouddhas en sont un. Un Bouddha qui réalise l'éveil obtient les Siddhis, en vérité il n'obtient rien si ce n'est la vue suprême du nirvana. Il n'est plus conditionné, il est libre.

Les Siddhis font partis des enseignement Hindouiste et Bouddhiste mais malgré cela Milites Templi continu de nier le caractère absolu dont dispose un être totalement éveillé. Et cette être qui est totalement éveillé ne raisonne plus en terme de violence et de non violence.

"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père"


En fait ici j'ai l'impression de parler à des athéistes. Si personnes ne croit qu'il est possible d'accomplir des miracles mais que faites vous ici ? Mangez et buvez car demain vous mourrez...
C'est pour cela que je dis que vous avez peu de foi !

Nous devons tous devenir des Christ : " Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. "







Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:35

"Rien ne leur serait irréalisable, ils se prendraient pour des dieux par leurs égos et non par la vérité !" Si la souffrance existe, c'est pour nous amener à avoir un cœur brisé capable d'avoir la Vision de Dieu.


Là c'est de la pure invention, je viens de vérifier dans ma bible et j'ai la TOB 


http://www.info-bible.org/lsg/01.Genese.html#11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:47

Nathalie2 a écrit:
"Rien ne leur serait irréalisable, ils se prendraient pour des dieux par leurs égos et non par la vérité !" Si la souffrance existe, c'est pour nous amener à avoir un cœur brisé capable d'avoir la Vision de Dieu.


Là c'est de la pure invention, je viens de vérifier dans ma bible et j'ai la TOB 


http://www.info-bible.org/lsg/01.Genese.html#11

Simple ajout de ma part, nuance !
Ça va de soi, je dirais. Je préfère développer que citer formellement.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:52

Gérard,

C'est parce que vous essayez de donner une signification que c'est incohérent.

Il y a la graine, ensuite la fleur et ensuite la fleur fane. Mais la nature de l'esprit ( l'absolu ) à toujours été présent durant ces 3 étapes.
Vous donnez une signification absolu aux différentes étapes relatives que vous appellerez évolution spirituelle, alors que la nature de l'esprit elle est depuis toujours présente.
Donc vous allez courir derrière des évolutions relatives qui sont sans fins alors que tout est devant vous depuis toujours.

Ce que je dis c'est quand on est suffisamment conscient nous savons que l'évolution n'est plus nécessaire car l'esprit est toujours la que ce soit hier ou demain comprenez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mar 10 Mar 2015, 23:56

dims a écrit:
Gérard,

C'est parce que vous essayez de donner une signification que c'est incohérent.

Il y a la graine, ensuite la fleur et ensuite la fleur fane. Mais la nature de l'esprit ( l'absolu ) à toujours été présent durant ces 3 étapes.
Vous donnez une signification absolu aux différentes étapes relatives que vous appellerez évolution spirituelle, alors que la nature de l'esprit elle est depuis toujours présente.
Donc vous allez courir derrière des évolutions relatives qui sont sans fins alors que tout est devant vous depuis toujours.

Ce que je dis c'est quand on est suffisamment conscient nous savons que l'évolution n'est plus nécessaire car l'esprit est toujours la que ce soit hier ou demain comprenez vous ?

Une seule et même véritable essence inconditionnée par la croissance de ses manifestations, si on peut dire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 00:20

Tabris a écrit:
dims a écrit:
Gérard,

C'est parce que vous essayez de donner une signification que c'est incohérent.

Il y a la graine, ensuite la fleur et ensuite la fleur fane. Mais la nature de l'esprit ( l'absolu ) à toujours été présent durant ces 3 étapes.
Vous donnez une signification absolu aux différentes étapes relatives que vous appellerez évolution spirituelle, alors que la nature de l'esprit elle est depuis toujours présente.
Donc vous allez courir derrière des évolutions relatives qui sont sans fins alors que tout est devant vous depuis toujours.

Ce que je dis c'est quand on est suffisamment conscient nous savons que l'évolution n'est plus nécessaire car l'esprit est toujours la que ce soit hier ou demain comprenez vous ?

Une seule et même véritable essence inconditionnée par la croissance de ses manifestations, si on peut dire.

Oui l'essence inconditionnée est toujours présente et ses manifestations sont notre réalité relative.
Mais si l'on regarde les manifestations dans leur essence pure il ne reste que l'absolu et le relatif s'évapore comme lorsqu'on s'approche d'un mirage.

Par exemple dans l'absolu on est le passé, le présent , le futur et donc à quoi ressemblera notre fleur ? Et bien on ne pourrait pas la représenter car étant le passé, le présent et le futur nous ne serons finalement ni le passé, ni le présent et ni le futur.
Car la fleur n'a pas commencé à la graine et elle ne se termine pas quand elle se fane c'est une chaine causale sans début et sans fin qui intègre toutes les apparitions dans une interdépendance totale. Ce qui est l'absolue vacuité ou l'essence de l'esprit réalisé et donc on en revient à cette inconditionné que l'on ne peut appréhender.


Dernière édition par dims le Mer 11 Mar 2015, 07:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 01:30

Nous souffrons et par la souffrance répétée nous allons chercher la non souffrance par tout les moyens. Moyens matérialistes, moyens spirituelles et religieux c'est ce que Gérard appel la voie évolutive relative.

Par divers moyens relatifs nous allons chercher à ne plus souffrir c'est cela la voie évolutive. Mais dans cette voie évolutive relative il est impossible de trouver la fin de la souffrance car l'on suit un chemin qui ne se termine jamais. On est toujours prit dans l engrenage des apparences relatives qui sont sans fin.
Cependant par cet épuisement et ce non résultat nous allons générer l'abandon et c'est précisément cette faille qui permet l'introduction à l'absolu.
Nous allons donc ne plus chercher, ne plus s'agiter et ne plus vouloir pour enfin réaliser que tout est la depuis toujours.

Ce n'est pas que je réfute la voie évolutive elle doit se produire pour générer l'abandon mais elle n'est pas une solution en elle même car elle reste relative. Même si elle n'est pas solution direct on peut dire qu'elle est solution indirect. J espère avoir réussis à vous montrer les choses sous un autre angle Gérard ?

Il y a une voie graduelle relative qui prépare à une voie subitiste absolue, ce que Bouddha appelait effort/non effort. Car finalement ce n'est pas tant sur les notions de relatif / absolu que nous divergeons mais sur la solution pour réaliser l'absolu.

Enfin tout cela devient extrêmement compliqué et conceptuel vous en conviendrez...
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 08:08

Le prince Siddhartha était un gosse choyé, gâté, couvé et a tenté de devenir adulte à l'âge adulte. Automatiquement il s'est planté et son enseignement est celui d'un enfant qui vient de découvrir la vie. 

Jésus a été charpentier, la vie ne l'a jamais épargné, il était vivant sur la terre et actif. Son enseignement est celui de l'expérience.

C'est aussi simple que ça, si on veut départager les théories. Parfois faut regarder celui qui les enseigne ainsi que le psychologie derrière.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 09:03

Justement Siddhartha a connu les 2 extrêmes la vie des plaisirs mondains et une vie acétique ou il a frollé la mort.
Il a fait le constat de la non consistance d une vie dans le plaisir des sens et d'une vie de mortification.

Un jour il comprit que quand la corde est trop tendue elle casse et si elle ne l ai pas assez elle ne produit pas de son. C'est la voie du milieu !
Ne trouvant pas de résultat dans les pratiques et les différentes techniques de yoga il renonça à tout effort. Il se plaça dans l abandon de l être sans ne plus rien chercher ou desirer et il atteint l illumination.

L abandon est extrêmement puissant car c'est renoncer à soi même et laisser le Divin être. C'est précisément cela le juste être qui est au delà de toute pratique, de toute philosophie et de toute religion
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1807
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 09:53

Matthieu 11:12 Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent.

Du latin violentia (« force (du vent), ardeur (du soleil), rigueur (de l’hiver), violence (de caractère), fougue, emportement »), dérivé de violens (« violent »), lui-même de vis (« vigueur, force »).

Dans la Bible plusieurs mots ont été traduit par violence :

Bios (grec) : Les forces de la Vie, ses ressources, ses richesses et ses biens. (Celles dont parle notre verset de l'évangile)
Ariyts (hébreu) : crainte, terreur, sans pitié.
Abiyr  (hébreu) : force de Dieu, utilisé  seulement pour décrire la puissance et les actions de Dieu.
Koach (hébreu) : fermeté
Horme (grec) : mouvement hostile, impulsion
Sparasso (grec) : déchirer, convulser, tirer l'épée
et beaucoup d'autres...

Quand Jésus dit que le Royaume des cieux est arraché de force par les violents, il s'agit d'un mouvement aussi fort qu'un vent violent, et le vent nous ramène à l'Esprit-Saint, dont l'action est étrangère aux hommes qui ne peuvent déterminer d'où il vient et où il va. C'est tellement plus facile, comme nous y incite la psychologie moderne et la dégénérescence de la religion à ne pas assumer ni garder ses souffrances pour soi, mais d'aller en contaminer les autres pour se soulager soi-même...
Nous avons tout en mains pour trouver la Vérité, mais la connaissance humaine nous fourvoie dans de fausses voies, et c'est une violence que de ne pas y céder.



Il est évident que la non-violence est une violence, un réveil contre un conditionnement menteur qui nous a appris à nous fier qu'à ce que nous voyons et aux concepts que l'homme a inventé pour faire tourner un système qui ne vise qu'à la survie de sa carcasse mortelle en attendant d'être des purs produits de consommation des uns par les autres...

Quant à la violence qui devrait être utilisée légitimement pour défendre sa vie et celle de sa famille, ou encore de sa patrie, Jésus n'a-t-il pas dit que sa seule famille était ses frères et soeurs qui sont tout entier dans la volonté de Dieu et qui savent voir dans les circonstances et les événements la volonté de Dieu ?
La seule chose à défendre, c'est la Vérité,  et non pas selon les vues humaines, mais celle de Dieu, comme on le voit avec l'histoire de Pierre qui veut empêcher Jésus d'aller à la mort.

La venue de Jésus inaugure le temps de la révélation ou apocalyptique, son temps est le temps de la fin et du jugement, l'ère de Jésus est eschatologique et non pas une religion avec des rituels, mais une Renaissance.
Jusqu'à Jean-Baptiste, le royaume n'avait pas encore percé,  c'est Jésus, le Germe qui a inauguré cette ère, la première et la dernière.

Dieu avait dit à Abraham : Pars et quitte ton pays, et va vers le pays que je te montrerai.
Jésus dit : personne n'aura quitté, à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères, des soeurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, 30 sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, soeurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.
Jésus à notre époque dirait : Quitte tes concepts et suis-moi ! Assume tes souffrances et deviens Christ avec Moi et en Moi !

Ça c'est une violence et elle est d'ailleurs largement niée quand elle n'est pas édulcorée par la majorité des chrétiens, qui veulent le beurre, l'argent du beurre, la crémerie et le Gentil Crémier !
Les saints, eux, ne s'y trompaient pas.


Je suis toujours sidérée par la maturité des pourtant si jeunes Dims et Tabris qui pourfendent les compromis avec une lucidité étonnante, qui ne confondent pas l'Amour avec les bons sentiments/bons procédés et ne se laissent pas impressionner par les obstacles lourds de traditions et de rituels de "ceux qui reçoivent leur gloire les uns des autres, et ne cherchent pas la gloire qui vient du Dieu unique"  (Jean 5,44)

Tenez bon le Cap ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 10:03

dims a écrit:
Gérard,

C'est parce que vous essayez de donner une signification que c'est incohérent.

Laughing Il me semblait pourtant que c'était le but d'une discussion. Si je comprends bien, vous pouvez absolument dire n'importe quoi et tout sera toujours cohérent car il ne faut y donner aucune signification. Excellent! Vraiment excellent Dims, vous devriez faire de la politique! Very Happy

dims a écrit:

Il y a la graine, ensuite la fleur et ensuite la fleur fane. Mais la nature de l'esprit ( l'absolu ) à toujours été présent durant ces 3 étapes.
Vous donnez une signification absolu aux différentes étapes relatives que vous appellerez évolution spirituelle, alors que la nature de l'esprit elle est depuis toujours présente.
Donc vous allez courir derrière des évolutions relatives qui sont sans fins alors que tout est devant vous depuis toujours.

Ce que je dis c'est quand on est suffisamment conscient nous savons que l'évolution n'est plus nécessaire car l'esprit est toujours la que ce soit hier ou demain comprenez vous ?

Seulement quand on sera suffisamment conscient, cher Dims, mais j'aime bien l'effort que vous avez fait et le ton employé. Smile

L'esprit absolu est toujours là, certes, mais le problème c'est que la conscience n'est pas toujours là. A vous de comprendre une bonne fois pour toute. Vous êtes actuellement SEULEMENT dans une prise de conscience intellectuelle (tout comme moi-même d'ailleurs, mais il y a tout de même une petite différence au niveau de la lucidité). Pour la prise de conscience réelle intérieure (l'éveil), nos chemins respectifs sont encore très très longs.

Et notez que j'ai assimilé la conscience spirituelle intérieure à l'éveil, c'est important.

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 10:10

Gérard,

Ma réponse est plus haut avec l effort et le non effort j avais anticipé votre réponse, je vous laisse la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 10:36

dims a écrit:
Nous souffrons et par la souffrance répétée nous allons chercher la non souffrance par tout les moyens. Moyens matérialistes, moyens spirituelles et religieux c'est ce que Gérard appel la voie évolutive relative.

Par divers moyens relatifs nous allons chercher à ne plus souffrir c'est cela la voie évolutive. Mais dans cette voie évolutive relative il est impossible de trouver la fin de la souffrance car l'on suit un chemin qui ne se termine jamais. On est toujours prit dans l engrenage des apparences relatives qui sont sans fin..

C'est incroyable qu'après tous nos échanges vous n'ayez pas encore compris ce que je vous dis. Pourtant mes discours sont plutôt clairs, non? Je ne vous impose pas comme vous le faites de croire à tout et son contraire parce que rien n'a de signification!

C'est au contraire le bouddhisme qui cherche à réduire la souffrance par tous les moyens (qui est avant tout un contrôle mental). Moi j'accepte au contraire de prendre ma croix et de souffrir, car seule la souffrance me permettra d'acquérir un coeur brisé (pour le dire à la manière catholique). C'est uniquement en agissant, en souffrant et en apprenant de nos erreurs que notre âme se transforme!

Lisez cela plusieurs fois de manière à ce que je n'ai plus à le réécrire, merci!  Smile

dims a écrit:

Cependant par cet épuisement et ce non résultat nous allons générer l'abandon et c'est précisément cette faille qui permet l'introduction à l'absolu.
Nous allons donc ne plus chercher, ne plus s'agiter et ne plus vouloir pour enfin réaliser que tout est la depuis toujours.

Ce n'est pas que je réfute la voie évolutive elle doit se produire pour générer l'abandon mais elle n'est pas une solution en elle même car elle reste relative. Même si elle n'est pas solution direct on peut dire qu'elle est solution indirect. J espère avoir réussis à vous montrer les choses sous un autre angle Gérard ?.

Ce n'est pas un épuisement de recherche, mais un épuisement de souffrance. Il ne peut survenir que lorsque l'âme est prête, sinon retour à la case départ (sur terre!).

dims a écrit:

Il y a une voie graduelle relative qui prépare à une voie subitiste absolue, ce que Bouddha appelait effort/non effort. Car finalement ce n'est pas tant sur les notions de relatif / absolu que nous divergeons mais sur la solution pour réaliser l'absolu. .

Exactement! Cependant, vous raisonnez toujours en termes bouddhistes erronés. Ce que je vous dis depuis le début c'est que cette voie graduelle n'est pas une question d'effort et non effort, mais de prise de conscience graduelle par l'expérience de la vie. Lorsque vous parlez d'effort vous laissez supposer que la voie graduelle est une volonté de l'égo. Il en est rien! Ce sont les bouddhistes qui incitent à l'effort de part la manière dont ils enseignent leur doctrine. L'ego n'a rien à voir dans l'évolution de l'âme!

Dieu apparait à notre conscience par la force des choses, grâce aux lois divines, grâce à la loi de cause à effet, grâce aux joies et aux souffrances qui sont la conséquence directe de nos actes; personne ne peut s'opposer à l'apparition divine sous peine de souffrance! Et c'est évidemment ce que la plupart a tendance à faire: on s'oppose à Dieu et on souffre!

Voilà, vous qui parlez de profondeur, essayez de comprendre la profondeur de ce que je viens de vous écrire, car ceci est la manière universelle pour expliquer le fonctionnement des processus spirituels.

dims a écrit:

Enfin tout cela devient extrêmement compliqué et conceptuel vous en conviendrez...

Oui, là au moins je suis entièrement d'accord! Smile

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 10:58

Je fais le même constat de votre part ! Vous ne comprenez toujours pas malgré des centaines de messages. Tabris et J&B ont parfaitement intégré cela et d eux même, il n y a que vous qui ne comprenez pas encore. Le bouddhisme est une voie d effort et de non effort Gérard.

L'effort qui est la conscience evolutive pour vous, qui est aussi les pratiques de méditation ou même les philosophies cherchent à réduire la souffrance. C'est la vue qui considère la souffrance et la non souffrance comme des buts.

Une fois que toutes ces pratiques et definitions sont comprises comme inutiles vient alors le non effort. C est la vue ultime qui ne se place plus dans les notions de souffrance et de non souffrance.

Vous Gérard vous êtes toujours dans la première vue car vous refusez encore de vous abandonner. Vous avez encore besoin de saisir et de vous former un schéma intellectuel pour vous rassurer.  Ce qui tout à fait normal et je ne le juge pas.


Dernière édition par dims le Mer 11 Mar 2015, 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 11:03

dims a écrit:
Gérard,

Ma réponse est plus haut avec l effort et le non effort j avais anticipé votre réponse, je vous laisse la lire.

Oui, mais à quoi ça sert que je rédige de longs messages explicatifs si vous ne faites pas cas des arguments qu'on vous expose/oppose? Votre réponse sur l'effort/non effort n'a pas de rapport avec la conscientisation progressive dont je vous parle.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 11:13

dims a écrit:
Je fais le même constat de votre part ! Vous ne comprenez toujours pas malgré des centaines de messages. Tabris et J&B ont parfaitement intégré cela d eux même, il n y a que vous qui ne comprenez pas encore. Le bouddhisme est une voie d effort et de non effort Gérard.

L'effort qui est la conscience evolutive pour vous, qui est aussi les pratiques de méditation ou même les philosophies cherchent à réduire la souffrance. C'est la vue qui considère la souffrance et la non souffrance comme des buts.

Une fois que toutes ces pratiques et definitions sont comprises comme inutiles vient alors le non effort. C est la vue ultime qui ne se place plus dans les notions de souffrance et de non souffrance.

Vous Gérard vous êtes toujours dans la première vue car vous refuser encore de vous abandonner. Vous avez encore besoin de saisir et de vous former un schéma intellectuel pour vous rassurer.  Ce qui tout à fait normal et je ne le juge pas.

In-cro-yable! Vous êtes complètement enfermé dans vos réflexions et concepts mentaux et vous n'en avez pas conscience! C'est ahurissant!

Vous ne vous rendez même pas compte que le seul fait de poster sur ce forum vous met dans l'effort et la souffrance malgré vous, et que vous êtes plongé MALGRÉ VOUS, TOTALEMENT à VOTRE INSU, dans ce que vous avez appelé la première vue.

Nathalie2 a raison, je jette l'éponge.

Amusez-vous bien!

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 11:38

Gérard,  

Des le départ j'ai toujours precisé que je n etais pas attaché à la forme de mon discours et que personne ne devait si attacher.
Car sinon ce serait en refaire un concept, une philosophie et une religion. Et dans ce cas on reviendrait dans la première vue comme vous dites.

Mais vous avez très bien compris le sens profond de l abandon ( le juste etre au delà de toutes conditions ) mais vous êtes juste trop fière pour l admettre.

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 13:18

dims a écrit:


Mais vous avez très bien compris le sens profond de l abandon ( le juste etre au delà de toutes conditions ) mais vous êtes juste trop fière pour l admettre.

A bientôt !

Mais qu'est-ce que c'est encore cette remarque? Je vais arrêter de discuter avec vous, c'est à dire avec mur, mais je ne vous laisserais pas conclure sur un ad hominem.

Oui, j'ai très bien compris le sens profond de l'abandon et je l'admets sans problème! Et vous, êtes-vous trop fier pour admettre que malgré que vous l'ayez compris vous ne soyez pas encore pleinement réalisé?

Qu'allez-vous me répondre? Que vous l'admettez aussi? Ne voyez-vous pas à quel point tout ce que vous dites se contredit? Ha oui, excusez-moi Dims, j'avais oublié que vos contradictions ne doivent pas s'interpréter car elles n'ont aucune signification!

IN-SEN-SÉ! Vous ne discutez qu'avec vous-même. Vous n'avez rien à faire sur un forum de partage et de discussion.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 13:41

Pourtant il me semble avoir exprimé plusieurs fois que je n etais pas un parfait réalisé.
Cependant je le suis suffisamment pour être conscient que l abandon dans l être est la seule voie.

C'est le fait de vous attacher à logique qui est votre problème, la logique est rassurante ( relativement ) c est pour cela qu'il n'est pas simple de la quitter.  Mais pour s abandonner il faut accepter de se défaire de tout et de redevenir comme un petit enfant.

"Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des cieux est à eux."


Dernière édition par dims le Mer 11 Mar 2015, 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16637
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 13:44

Gérard2 a écrit:
IN-SEN-SÉ! Vous ne discutez qu'avec vous-même. Vous n'avez rien à faire sur un forum de partage et de discussion.

Et je trouve cela bien dommage !

Car ce fil sur la non-violence, s'il avait vraiment évolué vers une discussion bouddhiste et non pas "selon Dims", aurait pû être très intéressante.

Mais comme nous le constatons, ça n'est que du blablabla new-âge.

Et lorsqu'hier, Milites Templi et moi avons demandé des réponses concrètes, comme d'habitude, Dims s'est défilé.

La non-violence, pourtant, c'est ce qui attire vers le bouddhisme, mais avec des faits CONCRETS et non des élucubrations.

J'espère qu'un jour, un véritable bouddhiste s'inscrira et que l'on pourra échanger vraiment sur le bouddhisme.

Désolée Dims, mais moi aussi, j'en ai ras-le-bol.



_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 13:46

C'est vous qui y voyez de la contradiction, parce que votre vision passe par la dualité Gérard !
Ce que je vois chez dims et J&B, c'est de la résignation et de la persévérance. Ces gens-là, insensés pour le monde, sont frère et sœur du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 13:53

Espérance a écrit:
Gérard2 a écrit:
IN-SEN-SÉ! Vous ne discutez qu'avec vous-même. Vous n'avez rien à faire sur un forum de partage et de discussion.

Et je trouve cela bien dommage !

Car ce fil sur la non-violence, s'il avait vraiment évolué vers une discussion bouddhiste et non pas "selon Dims", aurait pû être très intéressante.

Mais comme nous le constatons, ça n'est que du blablabla new-âge.

Et lorsqu'hier, Milites Templi et moi avons demandé des réponses concrètes, comme d'habitude, Dims s'est défilé.

La non-violence, pourtant, c'est ce qui attire vers le bouddhisme, mais avec des faits CONCRETS et non des élucubrations.

J'espère qu'un jour, un véritable bouddhiste s'inscrira et que l'on pourra échanger vraiment sur le bouddhisme.

Désolée Dims, mais moi aussi, j'en ai ras-le-bol.



Et pourtant j ai répondu ! Inutile de repondre à un cas de figure particulier si le seul but était de dire vous voyez vous êtes un pêcheur.
Donc j ai fais gagner du temps à tout le monde en disant directement que je l etais et de vous éviter de partir dans des élucubrations sur des et si ceci et si cela...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16637
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 14:02

Dims a écrit:
Et pourtant j ai répondu ! Inutile de repondre à un cas de figure particulier si le seul but était de dire vous voyez vous êtes un pêcheur.
Donc j ai fais gagner du temps à tout le monde en disant directement que je l etais et de vous éviter de partir dans des élucubrations sur des et si ceci et si cela...

Non, Dims. Vous ne sortez pas justement de VOS discours et tournez toujours en rond. C'est vraiment lassant.

La vie est faite de petits riens et même Jésus a parlé en paraboles pour expliquer ce qu'Il voulait que l'on apprenne sur Dieu et le message qu'Il est venu nous donner.

Nous sommes tous des pécheurs, ça on le sait !

Bon après-midi.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 14:38

Tabris a écrit:
C'est vous qui y voyez de la contradiction, parce que votre vision passe par la dualité Gérard !
Ce que je vois chez dims et J&B, c'est de la résignation et de la persévérance. Ces gens-là, insensés pour le monde, sont frère et sœur du Christ.

Ma vision passe par la réalité, et la violence en est une. Si le monde n'était fait que de Dims, J&B et Tabris, il n'y aurait plus de monde.

D'autre part, l'un n'empêche pas l'autre, on peut très bien être frère du Christ et avoir une vision duelle de la réalité.

Inutile de vous empresser de sauter sur cette remarque car ma vision n'est pas duelle, mais non-duelle. J'ai suffisamment expliqué sur ce forum comment les deux visions peuvent être conciliées. Il est même nécessaire qu'elles soient conciliées, sinon on plonge inévitablement dans une vision absolue qui ne tient pas compte de la vision duelle et qui aboutit à des absurdités telles que nous les pond régulièrement Dims.

A la limite vous c'est différent, vous ressentez la vision absolue et vous défendez Dims par principe. Si Dims ne dit rien, alors on arrive à discuter.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 14:40

j'allais dire... euh non, je fais juste un petit marque page, lol
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 14:57

J&B a écrit:

Ça c'est une violence et elle est d'ailleurs largement niée quand elle n'est pas édulcorée par la majorité des chrétiens, qui veulent le beurre, l'argent du beurre, la crémerie et le Gentil Crémier !
Les saints, eux, ne s'y trompaient pas.


Je suis toujours sidérée par la maturité des pourtant si jeunes Dims et Tabris qui pourfendent les compromis avec une lucidité étonnante, qui ne confondent pas l'Amour avec les bons sentiments/bons procédés et ne se laissent pas impressionner par les obstacles lourds de traditions et de rituels de "ceux qui reçoivent leur gloire les uns des autres, et ne cherchent pas la gloire qui vient du Dieu unique"  (Jean 5,44)

Tenez bon le Cap ! Smile


Bah, moi tout ce que je ressens de ces discussions c'est que tout le monde est attaché à son ego et sa petite personne.

Sincèrement, personnellement j'en ai rien à faire de mourir définitivement, d'aller en enfer, au purgatoire, au paradis, de me réincarner, d'avoir un "je" ou de ne plus en avoir. Il adviendra ce qu'il adviendra, j'ai confiance et je n'ai pas peur.

Voilà, c'est tout ce que j'ai à dire.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 15:08

Gérard2 a écrit:
Ma vision passe par la réalité, et la violence en est une. Si le monde n'était fait que de Dims, J&B et Tabris, il n'y aurait plus de monde.

D'autre part, l'un n'empêche pas l'autre, on peut très bien être frère du Christ et avoir une vision duelle de la réalité.

Inutile de vous empresser de sauter sur cette remarque car ma vision n'est pas duelle, mais non-duelle. J'ai suffisamment expliqué sur ce forum comment les deux visions peuvent être conciliées. Il est même nécessaire qu'elles soient conciliées, sinon on plonge inévitablement dans une vision absolue qui ne tient pas compte de la vision duelle et qui aboutit à des absurdités telles que nous les pond régulièrement Dims.

A la limite vous c'est différent, vous ressentez la vision absolue et vous défendez Dims par principe. Si Dims ne dit rien, alors on arrive à discuter.

Non, je ne m'empresse pas Gérard ! Wink

Je vais simplement la réfuter sans viser votre personne, en affirmant que "les frères et sœurs du Christ sont appelés à devenir le Christ jusqu'à mourir à eux-mêmes". Si vous êtes appelé à devenir son frère, vous aussi vous laisserez tout cela mourir et boirez cette coupe avec terreur et tremblements. Je ne m'y sens pas prêt moi-même mais j'ai déjà ressenti le besoin de commencer ce chemin, parce que le monde me déçoit et me repousse, parce que le Christ m'appelle à ne plus souffrir vainement mais pour porter de bons fruits. Si je peux produire du bien en portant ma croix, il ne m'en faut pas plus pour répondre : "Je ferai de mon mieux, Seigneur. Toi seul effacera mon péché, Toi seul saura me transfigurer, sans Toi seule la mort m'attend."

Ce qui gêne tout le monde ici, c'est l'apparence ingénue du discours de dims sur la non-violence qu'on serait tenté d'interpréter comme dans l'œuvre de Candide. Eh bien, il faut croire que Pangloss est aussi la parodie d'une violence pour le monde… et je ne défends pas dims par principe, parce que j'ai des principes relatifs à ma connaissance du bien et du mal. Si j'ai l'air de prendre son parti c'est parce qu'il marche dans les pas du Christ, tout comme J&B et c'est tout ce qu'il me faut pour cheminer non loin d'eux à mon rythme. Si je peux rester suffisamment lucide pour ne pas trop dévier de ce chemin, c'est par amour tout simplement. Je suis comme vous tous parce que je suis un pauvre pécheur, mais à force d'être confronté à des Thomas et Paul sans sainteté j'en suis arrivé à devenir un petit Jean encore ému par la vision du Calvaire. Je ne veux plus me laisser abuser par le pathos du monde !

Ce n'est pas à vous que je m'oppose Gérard, mais votre discours qui ne me touche pas ou ne le pourrait plus au stade où j'en suis.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 15:08

Gérard,

On ne plonge pas dans une vision absolue c est ce genre de raisonnement qui montre que votre vision est dualiste.
Et c'est ce genre de vison qui croit qu il y a 2 visions a concilier et de la meme façon quand je parle d absolu vous pensez toujours en terme d opposition au relatif.

Pour conclure si vous voulez que Dims ne dise rien évitez de le placer dans toutes vos phrases.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 16:19

Espérance a écrit:
Dims a écrit:
Et pourtant j ai répondu ! Inutile de repondre à un cas de figure particulier si le seul but était de dire vous voyez vous êtes un pêcheur.
Donc j ai fais gagner du temps à tout le monde en disant directement que je l etais et de vous éviter de partir dans des élucubrations sur des et si ceci et si cela...

Non, Dims. Vous ne sortez pas justement de VOS discours et tournez toujours en rond. C'est vraiment lassant.

La vie est faite de petits riens et même Jésus a parlé en paraboles pour expliquer ce qu'Il voulait que l'on apprenne sur Dieu et le message qu'Il est venu nous donner.

Nous sommes tous des pécheurs, ça on le sait !

Bon après-midi.

Ecoutez Milites Templi avait pour intention de démontrer que moi aussi je pouvais commettre des violences.
J ai répondu oui car c'est ma nature de pêcheur de m attacher a une famille et d être conditionné.
Maintenant la question etait si celui qui vit pour le Royaume de Dieu peut etre violent ? Et a cela je réponds non car les parfaits ne sont plus conditionné et n ont plus d attachement.

C est simple non, la retorique de milites tombe à l'eau car je n ai jamais parlé en mon nom de pecheur mais en celui du royaume de Dieu. Alors que lui soutien que celui qui vit pour le Royaume peut etre un violent. J ai donc dis ce qu il voulait savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 16:38

dims a écrit:
Espérance a écrit:
Dims a écrit:
Et pourtant j ai répondu ! Inutile de repondre à un cas de figure particulier si le seul but était de dire vous voyez vous êtes un pêcheur.
Donc j ai fais gagner du temps à tout le monde en disant directement que je l etais et de vous éviter de partir dans des élucubrations sur des et si ceci et si cela...

Non, Dims. Vous ne sortez pas justement de VOS discours et tournez toujours en rond. C'est vraiment lassant.

La vie est faite de petits riens et même Jésus a parlé en paraboles pour expliquer ce qu'Il voulait que l'on apprenne sur Dieu et le message qu'Il est venu nous donner.

Nous sommes tous des pécheurs, ça on le sait !

Bon après-midi.

Ecoutez Milites Templi avait pour intention de démontrer que moi aussi je pouvais commettre des violences.
J ai répondu oui car c'est ma nature de pêcheur de m attacher a une famille et d être conditionné.
Maintenant la question etait si celui qui vit pour le Royaume de Dieu peut etre violent ? Et a cela je réponds non car les parfaits ne sont plus conditionné et n ont plus d attachement.

C est simple non, la retorique de milites tombe à l'eau car je n ai jamais parlé en mon nom de pecheur mais en celui du royaume de Dieu. Alors que lui soutien que celui qui vit pour le Royaume peut etre un violent. J ai donc dis ce qu il voulait savoir ...

Encore une fois totalement absurde! Vous avouez nager en pleine dualité et vous la niez!

ABSURDE!

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 16:40

Gérard2 a écrit:
ABSURDE!

Plus absurde que sortir des théories fumeuses avec un dieu bouche-trou ?
Si je pense comme dims, alors je suis aussi absurde.

Sérieusement, Gérard… vous vous épuisez en vain !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16637
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 16:42

dims a écrit:
Ecoutez Milites Templi avait pour intention de démontrer que moi aussi je pouvais commettre des violences.
J ai répondu oui car c'est ma nature de pêcheur de m attacher a une famille et d être conditionné.
Maintenant la question etait si celui qui vit pour le Royaume de Dieu peut etre violent ? Et a cela je réponds non car les parfaits ne sont plus conditionné et n ont plus d attachement.

C est simple non, la retorique de milites tombe à l'eau car je n ai jamais parlé en mon nom de pecheur mais en celui du royaume de Dieu. Alors que lui soutien que celui qui vit pour le Royaume peut etre un violent. J ai donc dis ce qu il voulait savoir ...

Désolée, mais vous interprétez car ce n'est pas du tout ce que Milites Templi a voulu dire, mais, comme d'habitude, vous tordez le cou à la réalité et voulez à tout prix avoir le dernier mot.

3 pages sur la violence sans RIEN de concret !

Dans le bouddhisme,le refus de la violence ne repose t-il pas sur la théorie du karma, selon laquelle la vie actuelle est la conséquence des actes accomplis dans cette vie ou dans les précédentes.
Dès lors, un acte violent a une influence négative sur le karma.


Vous ne parlez jamais du karma, ça serait quand même plus compréhensible que vos interminables posts qui ne veulent rien dire.



_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 17:07

Alors que lui soutien que celui qui vit pour le Royaume peut etre un violent

Ce n'est pas moi qui le dit c'est la Bible:

"le royaume des cieux appartient aux violents"


Vous trébuchez sur ce mot de "violent" comme le premier hippie bisounours venue. Pourquoi j'ai ouvert selon vous sur ce sujet par un reportage sur la contemplation? Cette violence a la même signification que le djihad, c'est-à-dire un effort intérieur. Pourtant, j'ai bien précisé que mes questions étaient terre à terre non? Ce qui m'a même valu de votre part d'être insulté d'athée!
Une chose maintenant. Insultez-moi autant que vous vous voulez, j'en ai que faire. Mais quand j'écris que je cesse d'intervenir sur ce sujet n'en profitez pas pour me faire tenir des propos que je n'ai jamais tenus. C'est la deuxième fois* que vous le faites. Fuyant et fourbe en plus de cela, elle est belle votre spiritualité!


*Hier à 23:33 :Les Siddhis font partis des enseignement Hindouiste et Bouddhiste mais malgré cela Milites Templi continu de nier le caractère absolu dont dispose un être totalement éveillé
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 17:52

Tabris a écrit:
Gérard2 a écrit:
ABSURDE!

Plus absurde que sortir des théories fumeuses avec un dieu bouche-trou ?
Si je pense comme dims, alors je suis aussi absurde.

Sérieusement, Gérard… vous vous épuisez en vain !

Y a pas que moi qui s'épuise en vain... C'est quoi maintenant cette nouveauté du Dieu bouche-trou?

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 18:00

La non violence quel beau nom à la mode ses dernières années , sa fait planer les âmes sensibles qui espèrent que sa ce réalisera , mais enlevé les écailles  de vos yeux sa sera juste l'inverse et une ruine soudaine interviendra comme au temps de Noé .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 18:03

Gérard2 a écrit:
Y a pas que moi qui s'épuise en vain... C'est quoi maintenant cette nouveauté du Dieu bouche-trou?

Je vous taquine simplement ! Mr. Green
Vous vous êtes tous ligués contre dims, et maintenant je suis fixé.

Je vous dis bonne soirée ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 19:44

Bon c'est quand que vous éviscérez dims, ça fait un moment que je n'avais pas vu de film d'horreur, moi !

C'est normal qu'il soit monté en boucle. Ses opinions sont basés sur la rébellion, non dims ne me dites pas que ce n'est pas vrai, je le sais.
La plupart des gens vont vers le bouddhisme ou autre spiritualité par dégoût des religions monothéistes.

Quand on comprend que la religion à la base n'est pas mauvaise, si elle porte à réfléchir à avancer. Elle est mauvaise quand elle devient fanatisme, et qui dit fanatisme dit souvent débilité profonde (oui, sorry pour le cash) Il est dit ça, ah reuh !

Après voir que le négatif de quelque chose n'est pas être impartial, et donc tu es dans l'incapacité de juger. Nous sommes des hommes et nos actes sont avant tout humain et non divin. Dès qu'on a pigé ce truc, on peut tout aborder.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 20:38

Milites Templi a écrit:

Vous trébuchez sur ce mot de "violent" comme le premier hippie bisounours venue. Pourquoi j'ai ouvert selon vous sur ce sujet par un reportage sur la contemplation? Cette violence a la même signification que le djihad, c'est-à-dire un effort intérieur.

Oui devenir non-violent en vers les autres c'est se faire violence intérieurement ( dépasser ses illusions ).

Milites Templi a écrit:

Une chose maintenant. Insultez-moi autant que vous vous voulez, j'en ai que faire. Mais quand j'écris que je cesse d'intervenir sur ce sujet n'en profitez pas pour me faire tenir des propos que je n'ai jamais tenus. C'est la deuxième fois* que vous le faites. Fuyant et fourbe en plus de cela, elle est belle votre spiritualité!

Vous méprisez et prenez tout le monde de haut. Vous êtes totalement imbu de votre personne, vous vous considérez comme irréprochable. Donc vous imaginez bien l'importance que je donne à votre moral et vos réflexions.

Vous faites semblant de ne pas avoir compris ma réponse car j'ai anticipé votre conclusion.
Pour cela vous me jugé de fuyant ? N'attendiez vous pas que je vous dise que oui je dois utiliser la violence dans ce cas de figure ?
Oui donc ayant anticipé votre conclusion j'ai directement répondu que c'est dans ma nature de pécheur d'être violent car nous sommes soumis à des conditionnements et à des attachements. De la même manière que notre nature de pécheur nous conditionne à nous nourrir pour survivre.

Ce que j'argumente depuis le début c'est que celui qui réalise le royaume de Dieu en lui ne peut en aucun cas être violent.
N'étant plus soumis à aucun conditionnement / attachement il est totalement libre.
Ce que je vous reproche c'est d'associer le royaume de Dieu à notre nature de pécheur, de mélanger ce qui est conditionné et ce qui ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 20:52

Faux, les gens ici ne sont pas imbus de leur personne, ils emploient la condescendance, c'est différent.
La théorie de dims peut tenir debout par rapport aux enseignements orthodoxes : l' Etre !
Une fois que nous sommes totalement libres (cette expression a déjà été utilisée à plusieurs reprises dans le nouveau testament), nous sommes ! Et ce que nous sommes, c'est la puissante, la force, la volonté de décider et d'agir.

Celui a la foi gros comme un grain de moutarde, dira à cette montagne passe d'ici à là bas, et elle ira.
La chrétienté n'a rien à voir avec la paix, c'est violent, car chargée d'énergie..
Il y a un vrai combat, une vraie guerre spirituelle, il suffit de mettre le nez dehors pour s'en apercevoir.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 20:53

Nathalie2 a écrit:
Bon c'est quand que vous éviscérez dims, ça fait un moment que je n'avais pas vu de film d'horreur, moi !

C'est normal qu'il soit monté en boucle. Ses opinions sont basés sur la rébellion, non dims ne me dites pas que ce n'est pas vrai, je le sais.
La plupart des gens vont vers le bouddhisme ou autre spiritualité par dégoût des religions monothéistes.


Ce que vous dites n'à aucun sens !

Le Bouddhisme a un enseignement pur mais il est coloré et taché par les traditions, les rites, les tendances et les philosophies voilà pourquoi il est éclaté en plusieurs véhicules qui sont eux mêmes éclatés en plusieurs écoles.

Le Christianisme a un enseignement pur mais il est coloré et taché par les traditions, les rites, les tendances et les philosophies voilà pourquoi il est éclaté en plusieurs confessions.

L'enseignement pur du Bouddhisme et du Christianisme sont identiques il n y a qu'opposition entre ceux qui s'attachent aux rites, aux traditions, aux tendances et aux philosophies.


Dernière édition par dims le Jeu 12 Mar 2015, 07:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Mer 11 Mar 2015, 21:02

Nathalie2 a écrit:

La chrétienté n'a rien à voir avec la paix, c'est violent, car chargée d'énergie..
Il y a un vrai combat, une vraie guerre spirituelle, il suffit de mettre le nez dehors pour s'en apercevoir.

Oui mais tout cela n'existe que de façon relative, c'est une réalité tronquée il faut voir au delà des apparences.
Dans le royaume de Dieu le loup et l'agneau dorment ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2525
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Jeu 12 Mar 2015, 01:57

dims a écrit:


...Ce que vous dites n'à aucun sens !

...

Venant de vous je trouve cette remarque vraiment comique! Laughing

G.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Jeu 12 Mar 2015, 07:08

dims a écrit:
Nathalie2 a écrit:
Bon c'est quand que vous éviscérez dims, ça fait un moment que je n'avais pas vu de film d'horreur, moi !

C'est normal qu'il soit monté en boucle. Ses opinions sont basés sur la rébellion, non dims ne me dites pas que ce n'est pas vrai, je le sais.
La plupart des gens vont vers le bouddhisme ou autre spiritualité par dégoût des religions monothéistes.


Ce que vous dites n'à aucun sens !

Le Bouddhisme à un enseignement pur mais il est coloré et taché par les traditions, les rites, les tendances et les philosophies voilà pourquoi il est éclaté en plusieurs véhicules qui sont eux mêmes éclatés en plusieurs écoles.

Le Christianisme à un enseignement pur mais il est coloré et taché par les traditions, les rites, les tendances et les philosophies voilà pourquoi il est éclaté en plusieurs confessions.

L'enseignement pur du Bouddhisme et du Christianisme sont identiques il n y a qu'opposition entre ceux qui s'attachent aux rites, aux traditions, aux tendances et aux philosophies.

Merci pour ces échanges .

Un modeste témoignage : le neveu par alliance d'un intime , victime de la mésentente de ses parents ( qui ne se sont jamais séparés ) , a toujours été en révolte et en recherche mais toujours positif . Il est passé par le bouddhisme ( grand et petit véhicule ) et est maintenant totalement athée . Il attend l'autodestruction de la terre avec un certain plaisir .
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La non-violence selon Dims   Jeu 12 Mar 2015, 08:00

Si l on comprend le sens profond du Bouddhisme et du Christianisme alors ils sont inséparables.  
Ils n y a que ceux qui pensent appartenir à un véhicule ou à une confession qui se divisent.

Jesus et Bouddha sont des parfaits au delà de toute notion de croyance et de non croyance.
Ils sont le cadeau le plus précieux fait à l humanité.
Revenir en haut Aller en bas
 
La non-violence selon Dims
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trinité et Quaternité selon C.G. Jung
» Selon Velikovsky : la fin du monde a déjà eu lieu plusieurs fois !
» Dieu jugera chacun selon ses oeuvres.
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» La Conversion des nations selon les prophéties

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: