DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 8 mars la Journée de la femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: 8 mars la Journée de la femme   Sam 07 Mar 2015, 18:43

Actuellement, chaque année, en France et dans bien d'autres pays, la journée de la femme suscite l'organisation d'événements par des femmes militant au sein d'associations de plus ou moins grande importance ou de groupes engagés sur le sujet. Il est important pour ces instances locales et nationales de rappeler chaque année, à la date de la journée de la femme que dans ce domaine, rien n'est acquis et que les avancées pour l'amélioration du droit des femmes doivent être un combat de tous les instants.

La journée de la femme dans l'histoire mondiale

Si, en célébrant la journée de la femme 2015, d'aucuns pourront penser aujourd'hui que la Journée de la femme est née de l'initiative de femmes libérées du XXème siècle, il est temps de remettre la bonne date au bon moment. Et pourtant, ce n'est pas si facile de savoir à quand remonte cette idée.

C'est en 1921 que ce jour fut retenu par Lénine pour être la Journée internationale de la femme : il voulait ainsi célébrer les femmes qui, à Pétrograd, le 8 mars 1917, ont manifesté en réaction à la révolution russe.

Progressivement, ce jour a été fêté dans les pays de l'Est et à cette occasion les hommes offraient des fleurs à leurs épouses, mères, grands-mères et amies.

En France, on dit plutôt que la Journée de la femme remonterait à 1857, à un moment où des ouvrières américaines du monde du textile s'étaient mises en grève. Pourtant, on ne retrouve trace de cette grève nulle part.

En fait, c'est bien plus tard, en 1977 que les Nations Unies ont officialisé cette journée et depuis, dans tous les pays, le 8 mars est reconnu comme date de la Journée de la femme.

La journée de la femme 2015 aura lieu le dimanche 8 mars. Le fait que la date de la Journée de la femme soit un jour non travaillé pour une majorité de femmes pourra permettra peut-être que, dans chaque ville, pour la Journée de la femme 2015 les manifestations culturelles, sportives, les colloques, les projections de films, les journées thématiques concernant les avancées des droits des femmes soient davantage suivies.

http://www.joursferies.fr/journee_de_la_femme.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Sam 07 Mar 2015, 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Sam 07 Mar 2015, 18:46

Message de l'ONU Femme pour la journée mondiale de la femme 2015

Radio Vatican

le discours de la Directrice exécutive de l'ONU Femme dans son intégralité :

En 1995, lors de la Conférence mondiale des femmes à Beijing, les dirigeantes et dirigeants mondiaux se sont engagés en faveur de l’avènement d’un monde où les femmes seraient égales.

189 pays et 4 000 organisations de la société civile ont pris part à cette Conférence.

Les femmes ont quitté Beijing pleines d’espoir, avec une stratégie claire en faveur de l’égalité ainsi que des engagements fermes pris au plus haut niveau.

Elles espéraient que les objectifs fixés seraient atteints d’ici 2005.

Mais aujourd’hui, aucun pays n’est parvenu à instaurer l’égalité. Il est plus urgent que jamais de définir – et d’adhérer à – un calendrier précis.

Certes, des progrès ont été réalisés ces 20 dernières années – bien qu’ils aient été lents et irréguliers.

Les pays ont réduit les disparités entre les sexes dans le domaine de l’éducation. Certains sont parvenus à une parité en matière de scolarisation.

Ils ont réduit les taux de mortalité et de morbidité maternelle. Par rapport à 1995, beaucoup plus de femmes aujourd’hui survivent aux grossesses et aux accouchements.

Beaucoup de pays ont créé des institutions qui luttent contre l’inégalité des sexes. Beaucoup ont adopté des lois contre la violence basée sur le genre. Beaucoup ont rendu la violence domestique illégale.

Ce sont là toutes de bonnes nouvelles.

Et, pourtant, nous sommes encore loin de l’égalité entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons.

La mise en œuvre de politiques appropriées a été décousue. L’affectation des ressources nécessaires à une mise en œuvre efficace n’a pas suffi pour financer les ministères de la Condition féminine, les commissions chargées de l’égalité des sexes, les cellules de contact en charge de la coordination des questions de genre et l’élaboration de budgets sensibles au genre.

Pour trop de femmes, en particulier dans les pays les moins développés, trop peu a changé.

En Afrique, 70 pour cent de la production agricole dépend des femmes, alors que celles-ci ne possèdent encore que 2 pour cent des terres.

La violence à l’égard des femmes continue de briser des vies dans le monde entier.

Et aucun pays n’a instauré l’égalité des sexes.

Les femmes ont besoin d’un changement, l’humanité a besoin d’un changement.

Nous pouvons y parvenir ensemble : femmes et filles, hommes et garçons, jeunes et personnes âgées, riches et pauvres.

Il est amplement prouvé aujourd’hui que l’égalité procure d’énormes avantages. Les économies se développent, la pauvreté est réduite, les conditions de santé s’améliorent et les communautés sont plus stables et plus résilientes face aux crises environnementales ou humanitaires.

Les femmes veulent que leurs dirigeantes et dirigeants renouvellent les promesses qui leur ont été faites. Elles veulent que les dirigeantes et dirigeants renouvellent leur engagement envers la Déclaration de Beijing, le Programme d’action et une mise en œuvre accélérée et plus prononcée.

Elles veulent que plus de leurs dirigeants soient des femmes. Et elles veulent que ces femmes, en collaboration avec les hommes, osent changer les paradigmes économiques et politiques existants. La parité entre les femmes et les hommes doit être instaurée avant 2030, afin que nous évitions la trajectoire de progression lente qui condamne un enfant né aujourd’hui à attendre 80 ans avant de vivre dans un monde équitable.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous exhortons nos pays à « franchir le pas » en faveur de l’égalité des sexes, et à réaliser des progrès concrets d’ici à 2020. Notre objectif consiste à vivre dans un monde 50-50 avant 2030.

Le monde doit parvenir à la pleine égalité afin que l’humanité puisse prospérer.

Autonomisation des femmes, autonomisation de l’humanité. Je suis certaine que vous pouvez imaginer ce qu’est un monde équitable !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Sam 07 Mar 2015, 18:57

Journée de la femme

216 000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint.
La moyenne établie par l’I.N.S.E.E. - O.N.D.R.P. fait froid dans le dos.

Il est beau de chanter l’amour. Il convient d’aimer.

Mais si le cœur de l’homme, et de la femme, rêve d’amour, veut aimer
il ne le sait pas toujours.

Il pèche.

Le Carême est un appel à approfondir la démarche de notre baptême
et à vivre tous les jours, toutes nos actions, toutes nos amitiés
comme pour prolonger le sacrement de la Pâque.

La Création est belle. L’amour est beau, mais il a besoin d’être sauvé !
Et ce qui le sauve, c’est la force que donne le Christ.
C’est ce cœur nouveau, promis dans l’Ancien Testament
et donné sur la Croix.

Tout le Carême consiste à demander au Christ de savoir aimer comme lui.
A respecter l’autre comme lui.
A refuser la violence comme lui.
A pardonner comme lui.
A savoir mourir à soi-même pour se donner, comme lui.

216 000 victimes. Ce sont des femmes.
Leur cri dénude nos faiblesses, nos manques, nos incapacités.
Le mal n’est pas que chez les autres.
Chacun d’entre nous a besoin de se renouveler
et de se laisser laver par l’eau de son baptême.

† Mgr Michel Dubost
Évêque d’Évry - Corbeil-Essonnes
le 2 mars 2015

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 11:04

Lagarde. Plébiscitée par les Français devant Le Pen et Royal
8 mars 2015 à 09h38 / Nathalie André

A l'occasion de la Journée des femmes, celui de l'Ifop réalisé pour le "Journal du Dimanche" : les Français placent Christine Lagarde en tête des femmes politiques qu'ils souhaitent voir exercer "un rôle plus important à l'avenir". Avec 30 % des voix, la directrice générale du FMI, qui se dit "flattée" par ce résultat, devance Marine Le Pen et Ségolène Royal.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/france/lagarde-plebiscitee-par-les-francais-devant-le-pen-et-royal-08-03-2015-10550282.php

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 11:50

Contre la Journée de la femme

Le point de vue de Bérénice Levet, docteur en philosophie et professeur de philosophie à l'Ecole Polytechnique et au Centre Sèvres pour le FigaroVox. (Son dernier livre «La théorie du genre, ou le monde rêvé des anges» a été publié chez Grasset (Novembre 2014, 202 p., 18 €).)

"Cette Journée des droits des femmes n'a plus aucun sens.

Et s'il reste des poches de non-droit pour les femmes dans nos sociétés, voire du patriarcat, il est d'importation.[...] Cette requalification de la Journée internationale de la femme en Journée des droits des femmes est extrêmement fallacieuse car ce n'est plus l'égalité des droits qui est poursuivie par le féminisme contemporain mais l'interchangeabilité des êtres.

Ce féminisme se nourrit d'une confusion sémantique entre égalité, différence et discrimination. Ce qui donne un semblant de légitimité à cette journée dans nos pays, ce n'est pas l'expérience, ce sont des statistiques, des chiffres. Et pourtant, les femmes accèdent toujours plus aux postes de direction.[...]

Les femmes, aujourd'hui, et leurs ministres de tutelle successifs semblent n'avoir qu'une aspiration pour elles, leur parfaite intégration à la vie économique. Toutes se rallient comme un seul homme au triomphe de l'économie. Rien ne doit entraver leur destin de working woman… et elles pressent les politiques de prendre les mesures adéquates. Les femmes se sont fondues dans le moule d'«Homo economicus» avec une docilité tout à fait désolante.[...]

La Journée de la femme, en outre, est une journée d'intimidation. Quelle femme moderne, émancipée, oserait annoncer qu'elle suspend momentanément son activité pour élever son enfant? Sans militer pour le retour de la femme au foyer, s'interroge-t-on sur le sens qu'il y a à donner la vie à des enfants et à ne leur accorder -que dis-je, à ne leur concéder- que quelques heures dans un emploi du temps surchargé? Introduire des enfants dans le monde, au sens fort, c'est-à-dire, dans une langue, dans une histoire, dans des manières d'être, suppose de prendre le temps de le leur transmettre. Le résultat est là: l'école se voit chargée et de l'instruction et de l'éducation. Et l'on s'étonne de son échec? On aurait pu imaginer un féminisme plus audacieux, résolu à faire contrepoids à cette réduction de la vie au cycle production-consommation.

Enfin, le moindre hommage à la femme est assimilé à un outrage, une offense, bref, à un «viol». Du regard de l'homme qui, sensible à la féminité, se retourne sur une passante, des quelques mots qu'elle inspire aux attouchements dont d'autres se rendront coupables, tout se retrouve mêlé. Complaisance victimaire et ressentiment envers les hommes contre lequel pourtant Virginia Woolf mettait en garde dans Une chambre à soi, n'ont cessé de s'exacerber. Le sel de l'humour qui a nourri les relations entre les sexes est en train de disparaître. Tout cela s'achève par des calculs sordides au sein de la famille: la répartition des tâches domestiques est pesée au trébuchet du fifty-fifty."

Il va de soi que cette analyse s'applique à la femme européenne, "émancipée". Le paradoxe est que c'est cette femme-là qui en réclame le plus lors de la fameuse "journée de la femme", alors que toutes celles qui auraient de vraies raisons de revendiquer plus d'autonomie et de libertés, celles-là, leur voix est soigneusement étouffée ... sous une prison de toile.

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/03/contre-la-journ%C3%A9e-de-la-femme-.html
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 12:41

Encore une journée commerciale, comme on sait les créer en France...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 13:35


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 13:37

Maternité d'Alençon. Guillaume, un sage-femme pas comme les autres
Alençon - 07h00 -

Il est le seul homme de la maternité d’Alençon et exerce un métier qui compte 99% de femmes.

« Bonjour, je suis le sage-femme qui va vous prendre en charge. » Voilà comment Guillaume Renard, 28 ans, se présente à ses patientes quand elles arrivent à la maternité d’Alençon. Le jeune homme est sage-femme donc. « L’autre nom, c’est maïeuticien, mais peu de gens le connaissent. »

« J’accompagne les grossesses des futures mamans et leur suivi post-accouchements. Entre les deux, j’assure les cours de préparation à l’accouchement, des consultations gynécologiques simples. La base de mon métier étant bien sûr d’être là pendant l’accouchement », détaille Guillaume.

« On ne naît pas sage-femme »

Dans son service, Guillaume fait l’unanimité chez ses collègues. Et chez les mamans, ça commence aussi à bien se savoir. « J’ai trouvé son approche intéressante, glisse Karine, 43 ans, qui vient d’accoucher de son troisième enfant. Ça m’a fait du bien d’avoir un autre regard. Il a un côté très apaisant. » Le sage-femme ne saura jamais ce que représente la douleur d’une contraction. Alors pour accompagner au mieux, il le dit, il faut « de l’empathie, de l’écoute et une certaine maîtrise de soi. On ne naît pas sage-femme. On le devient » !

http://www.ouest-france.fr/maternite-dalencon-guillaume-un-sage-femme-pas-comme-les-autres-3233714

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 14:04

L’Effroyable Imposture du féminisme


Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 14:28

Francine Leca, le coeur sur la main

Grande chirurgienne cardiaque, parmi les pionniers de la discipline en pédiatrie, Francine Leca est reconnue dans le monde entier pour avoir sauvé des centaines d'enfants frappés de maladies cardiaques graves et irréversibles. Après une très longue carrière aux hôpitaux de Paris, elle fonde en 1996 l'organisation caritative Mécénat chirurgie cardiaque qui permet chaque année à cent cinquante enfants de venir en France se faire opérer du coeur. Une association dirigée de main de maître par Madame Leca qui continue d'opérer une fois par semaine. Car à 72 ans, elle reste une femme d'action


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 14:33

Méditation sue le mystère de la dignité et de la vocation de la femme par Saint Jean-Paul II

« L’être humain – homme et femme – est le seul au monde que Dieu ait voulu pour lui-même : il est une personne, un sujet qui décide lui-même. En même temps, l’être humain ne peut pleinement se trouver que par le don désintéressé de lui-même. »[1]

A partir de cette affirmation, Jean-Paul II, dans sa lettre apostolique du 15 août 1988, médite le mystère de la dignité et de la vocation de la femme.

En voici quelques extraits "illustrés"

Maternité

Dina, la maman du petit Yacir, 4 ans, atteint d’une leucémie, à qui les volontaires de Points-Cœur au Salvador vont rendre visite, nous montre qu’être mère, c’est se tenir au pied de beaucoup de souffrances, c’est se tenir debout, au pied d’une multitude de Croix. En veillant jour et nuit son fils durant plus de dix mois, elle a gardé son espérance intacte. Et lorsque les jours les plus sombres sont arrivés et que Yacir était aux portes de la mort, Dina s’appuyait alors sur l’amitié des volontaires de Points-Cœur, qui par leur simple présence rendaient supportable l’insurmontable.

« En contemplant Marie au pied de la Croix, l’esprit se tourne vers toutes les femmes qui souffrent dans le monde, qui souffrent physiquement ou moralement […]. Il est difficile de faire le bilan de ces souffrances, il est difficile de les nommer toutes : on peut rappeler la préoccupation maternelle pour les enfants, surtout quand ils sont malades ou qu’ils prennent une voie mauvaise, la mort des personnes les plus chères, la solitude des mères qu’oublient les enfants adultes ou celle des veuves, les souffrances des femmes qui luttent seules pour survivre et des femmes qui ont été lésées ou exploitées […]. C’est aussi avec ces souffrances qu’il faut venir au pied de la Croix du Christ. »[2]
Dina est de celles qui témoignent dans leur chair, par leur souffrance, du don désintéressé d’elles-mêmes.

Dignité

Koupé Akka, surnommée « Madame poubelle », voisine du Point-Cœur de Madras, a hérité de ce nom à cause d’une vie dissolue. La plus rejetée d’entre les rejetés a petit à petit recouvré sa dignité au contact des volontaires de Points-Cœur, les seuls à ne pas la considérer seulement pour ses actes. L’amitié, l’écoute attentive, la Miséricorde… sont des points de départ d’un relèvement de la dignité humaine.
« La façon d’agir du Christ, l’Evangile de ses œuvres et de ses paroles, est une protestation cohérente contre ce qui offense la dignité de la femme. C’est pourquoi les femmes qui se trouvent dans l’entourage du Christ se redécouvrent elles-mêmes dans la vérité qu’il « enseigne » et qu’il « fait », même lorsque c’est une vérité sur leur « condition de pécheresse ». Elles se sentent « libérées » par cette vérité, rendues à elles-mêmes : elles se sentent aimées d’un amour éternel. »[3]
Par le regard d’amour posé sur elle, Koupé Akka est relevée : elle n’est plus condamnée mais libérée par l’amour désintéressé ; son esprit et son cœur sont comme dilatés.

Consciente d’une mission

« La femme ne peut se trouver elle-même si ce n’est en donnant son amour aux autres. »[4]
C’est ce que nous enseigne Léa, amie du Point-Cœur de Villejuif. Depuis plusieurs années, elle vit dans une maison de retraite, abandonnée des siens. C’est pourtant sans aucune amertume qu’elle nous parle de sa famille, enfants et petits-enfants, vivant à peine à 4 kms de chez elle.
« La femme est forte par la conscience de ce qui lui est confié. »[5]
Léa se sait aimée d’un Autre, elle se sait investie de la mission d’aimer sans cesse, et nous le fait bien comprendre : après une visite chez elle, notre cœur est bouleversé et nous ne rentrons pas chez nous comme avant.

« La dignité de la femme est intimement liée à l’amour qu’elle reçoit en raison même de sa féminité et, d’autre part, à l’amour qu’elle donne à son tour. »[6]
« Ainsi la femme vaillante devient un soutien irremplaçable et une source de force spirituelle pour les autres qui se rendent compte de l’énergie considérable de son esprit. A ces « femmes vaillantes » sont très redevables leurs familles et parfois des nations entières. »[7]

Hymne aux femmes


« C’est pourquoi l’Eglise rend grâce pour toutes les femmes et pour chacune d’elles : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale ; pour les femmes « vaillantes » et pour les femmes « faibles » ; pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles ont été entourées de son amour éternel ; telles qu’avec l’homme elles accomplissent le pèlerinage de cette terre, « patrie » temporelle des hommes, parfois transformée en « vallée de larmes […]. »[8]

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 15:27




:bisou: :bisou: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 16:33

... à quand la "journée de l'homme" ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 17:48

François Pignon, j'ai supprimé votre post : je n'apprécie pas du tout.
Respectez un peu l'opinion des autres svp.

Et cessez de poster vos idioties..


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 18:06

Oui mais, les gens ne peuvent plus savoir de quoi il s'agissait !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 18:09

François Pignon a écrit:
Oui mais, les gens ne peuvent plus savoir de quoi il s'agissait !

et alors ? restez sur vos fils FN/Poutine et laissez nous la journée de la femme.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 19:08

mesdames,tous les jours sont vos journées.


:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 19:09

jean-luc56 a écrit:
mesdames,tous les jours sont vos journées.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Dim 08 Mar 2015, 19:36

jean-luc56 a écrit:
mesdames,tous les jours sont vos journées.


:bisou:

Jean-Luc.

Déjà 5 ans que Jean Ferrat nous a quittés !!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 10:02

Le Pape François salue les femmes qui construisent une société plus humaine

2015-03-08 Radio Vatican

Bouquets de mimosa à la main, les fidèles ont accueilli le Pape François sous un beau soleil place Saint-Pierre pour l’angélus de ce dimanche 8 mars, journée de la femme. Le Pape n’a pas manqué d’ailleurs de saluer « toutes les femmes qui chaque jour cherchent à construire une société plus humaine et plus accueillante ». Le Pape a alors adressé « un merci fraternel à celles qui, de mille manières, sont des témoins de l’Evangile et travaillent dans l’Eglise ».

Le Pape a alors profité de cette occasion pour rappeler à ses yeux « l’importance des femmes et la nécessité de leur présence dans la vie. Un monde où les femmes sont marginalisés, est un monde stérile parce que les femmes ne portent pas seulement la vie, elles nous transmettent la capacité de voir plus loin, au-delà d’elles-mêmes. Elles nous transmettent la capacité de comprendre le monde avec des yeux différents, de sentir les choses avec un cœur plus créatif, plus patient, plus tendre. » Le Pape a alors donné sa bénédiction à toutes les femmes présentes place Saint-Pierre et à toutes les autres.

La féminisation, relative mais réelle, du Vatican

Au Vatican, le pourcentage de femmes employées n’a cessé d’augmenter au fil des années. Selon les recherches effectuées par une journaliste du programme allemand de Radio Vatican, Gudrun Sailer, leur nombre a presque doublé en dix ans au sein du Gouvernorat, autrement dit de l’administration de l’Etat de la Cité du Vatican.

Entre 2004 et 2014, le pourcentage des femmes au service du Pape au sein de la Cité du Vatican est passé de 13% à 19%. Leur présence dans les services du Saint-Siège, l’administration de l’Église universelle, a également augmenté et représente actuellement plus de 18% du personnel. En 2011, 288 femmes travaillaient au sein de la Curie, soit 17% du total. En ce qui concerne leur niveau, il est sensiblement plus élevé chez les femmes qui travaillent au service du Saint-Siège, dont font partie par exemple les archivistes, les historiennes et les journalistes, par rapport aux employées du Gouvernorat, qui englobe les activités commerciales.

Les femmes occupant des postes de responsabilité sont plus nombreuses qu’on le croit. La Curie compte actuellement deux sous-secrétaires femmes : une religieuse italienne, Nicoletta Spezzati à la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de vie apostolique, et une laïque, italienne également, Flaminia Giovanelli, au Conseil pontifical Justice et Paix. La première femme à avoir occupé un poste de dirigeant au Vatican a été nommée par Paul VI. Rosemary Goldie, une australienne morte en 2010, a été vice-secrétaire du Conseil pontifical pour les laïcs de 1967 à 1976. La première femme sous-secrétaire a été une religieuse salésienne, sœur Enrica Rosanna, nommée en 2003 par Jean-Paul II.

Dans ses recherches, Gudrun Sailer a découvert que les origines de la présence féminine parmi les salariés du Vatican datent d’un siècle. Le 1er février 1915, une femme fut embauchée au bureau chargé des décorations, notamment florales. Les premières femmes ayant un niveau universitaire, n’ont été embauchées qu’à partir de 1929. Mais c’est après le Concile Vatican II que leur nombre a commencé à s’accroître sensiblement.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 11:34

Les ficelles de l'antisémitisme me gonfle autant que le féminisme. Si l'un a été utilisé pour nous faire renoncer à toute revendication culturelle et nationaliste, l'autre aura réussi à faire croire aux femmes qu'elles étaient des hommes leur faisant perdre leur féminité
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 11:48

r. a écrit:
Les ficelles de l'antisémitisme me gonfle autant que le féminisme. Si l'un a été utilisé pour nous faire renoncer à toute revendication culturelle et nationaliste, l'autre aura réussi à faire croire aux femmes qu'elles étaient des hommes leur faisant perdre leur féminité

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 11:50

Espérance a écrit:


Déjà 5 ans que Jean Ferrat nous a quittés !!

Jean Tanenbaum nous a quittés, pas Jean Ferrat... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:13

Loup Ecossais a écrit:
Espérance a écrit:


Déjà 5 ans que Jean Ferrat nous a quittés !!

Jean Tanenbaum nous a quittés, pas Jean Ferrat... Wink

Cela vous décrit tout entier... siffler
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:15

C'était un Juif... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:19

Cécile a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Espérance a écrit:


Déjà 5 ans que Jean Ferrat nous a quittés !!

Jean Tanenbaum nous a quittés, pas Jean Ferrat... Wink

Cela vous décrit tout entier... siffler

Je m'attendais à cette réaction épidermique. Il y a l'homme, Jean Tanenbaum, juif communiste, et Jean Ferrat, artiste, qui nous a donné de très belles chansons, pas toutes, hélas.

De même, il y eut Roger Levy, dit Roger Hanin, juif communiste, mais néanmoins bon acteur, tout comme Ivo Livi, dit Yves Montand, juif communiste, mais néanmoins bon acteur etc. etc.

En vertu de quoi faudrait-il taire leur confession juive et leur attachement idéologique au communisme ???

Pour compléter le tableau que vous dépeignez, oui, je suis un antisioniste farouche; ce qui n'a rien à voir avec de l'antisémitisme. Antisémitisme, dont les vrais juifs (pas les Khazars, juifs européens, parlant que le Yidish) se fichent royalement...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:35

Simon a écrit:
C'était un Juif... Wink

Non, il avait des ancêtres ayant pratiqué le Judaïsme. On ne peut être Juif - croyant donc - et communiste - athée donc. Catholique n'est pas une race, et il y a des baptisés qui ont renié leur baptême...

Cela dit, on va nous sortir de belles théories fumeuses et nauséeuses afin de nous faire accroire que tous les Juifs sont communistes... Tous les catholiques sont-ils en ce cas des pinochistes ? des franquistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:36

@ L.E.

Dites, tant qu'il vous plaira; mais dans ce cas, faites-le pour tous, pas seulement pour ceux que vous qualifiez de juifs. Etes-vous certain que ces personnes étaient juives au sens religieux du mot, le seul valable d'ailleurs ?

Finalement, ça doit être fatigant de faire des recherches sur toutes les personnes connues, pour savoir si elles sont juives ou non... Je compatis et vous félicite pour votre abnégation... :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:38

Cécile a écrit:


Finalement, ça doit être fatigant de faire des recherches sur toutes les personnes connues, pour savoir si elles sont juives ou non... Je compatis et vous félicite pour votre abnégation... :mdr:

Ne croyez pas ça. Je suis très ordonné dans ce domaine, comme Heidrich... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:40

On sait où ça l'a mené...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:41

Loup Ecossais a écrit:
Cécile a écrit:


Finalement, ça doit être fatigant de faire des recherches sur toutes les personnes connues, pour savoir si elles sont juives ou non... Je compatis et vous félicite pour votre abnégation... :mdr:

Ne croyez pas ça. Je suis très ordonné dans ce domaine, comme Heidrich... Wink

Et vous finirez comme lui aussi ?... Explosé par des résistants à la barbarie, à la haine et au massacres d'innocents.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 12:42

Loup Ecossais a écrit:


Ne croyez pas ça. Je suis très ordonné dans ce domaine, comme Heidrich... Wink

Pour votre collection de FBlikes débiles...

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:13

Cécile a écrit:
On sait où ça l'a mené...

Moi oui, et aussi pourquoi. Vous, je ne suis pas sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:23

Loup Ecossais a écrit:
Cécile a écrit:
On sait où ça l'a mené...

Moi oui, et aussi pourquoi. Vous, je ne suis pas sûr...

Pour des faits dont vous pourriez vous rêver l'auteur ? Ne me dites pas ça, mon frangin, ce serait terrible ! Condamnable ! Pourquoi vouloir suivre l'exemple de ce pauvre Reinhart et vider la France de ses Juifs ?

Mais vous sortez enfin ces attributs dont nous doutions de l'existence. C'est bien, vous êtes sur la voie de la décomplexitude ! Vrai visage au grand jour.

Wikipedia a écrit:
Entre la date de son arrivée le 27 septembre et le 29 novembre, quatre cents Tchécoslovaques sont exécutés. La Gestapo s’installe au palais Pecek et fait disparaître plus de quatre mille opposants ou résistants. Heydrich entreprend aussi de vider le Protectorat de sa population juive, en la déportant dans le camp de concentration de Theresienstadt, puis dans les camps d’extermination.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:42

Loup Ecossais a écrit:
Espérance a écrit:


Déjà 5 ans que Jean Ferrat nous a quittés !!

Jean Tanenbaum nous a quittés, pas Jean Ferrat... Wink

et alors quelle différence??? :bee:
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:48

jean-luc56 a écrit:


et alors quelle différence??? :bee:

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:49

une simple fête,un simple message devient systématiquement le décor pour que certains déversent leurs idées abjectes et trés loin de toutes religion si ce n'est que celle de la bêtise; bravo pour le niveau trés bas de votre respect. .
cela mériterai un carton rouge et une palme d'or de la connerie Pouffer de rire :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: 8 mars la Journée de la femme   Mar 10 Mar 2015, 13:50

oui et je verrouille.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
8 mars la Journée de la femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8 mars : "journée de la femme".
» La Journée de la Femme
» Journée de la femme
» La journée de la femme
» 8 mars la Journée de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: