DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Adam et Eve après la faute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantecl
Invité



MessageSujet: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 10:40

Bonjour à tous. Maudits et chassés du paradis terrestre, comment Adam et Eve en sont-ils sortis ? A quatre pattes, avec toute l'évolution à grimper ? Combien de millions d'années avant Caïn et Abel ?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 13:01

Je crois qu'il y avait d'autre créature avant Adam et Eve, d'autre race? Ce que je sais c'est que nous sommes tous issu du premier couple (Adam et Eve) commettant le premier péché (Péché Originel) causant une rupture spirituel d'avec Dieu. Nous en subissons les conséquences depuis...

Mais notre évolution et dans notre démarche à revenir au créateur. Renouer avec lui ce lien d'amour perdu depuis la péché originel. Et nous avons pour aide notre Seigneur Jésus-Christ mort pour nous en qui nous sommes rachetés pour qu'on puisse vivre d'une vie éternel en lui.

A l'origine "Adam et Eve" d'après ce que je sais ne sont pas des animaux marchant à 4 Pattes mais bien des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Un genre littéraire   Mar 29 Aoû 2006, 14:31

Cette question interroge la nature du texte biblique, le texte biblique est de nature poétique et non scientifique.

Le genre littéraire nous amène à un poème sur la création et la chute et non à une description historique de ce qui se serait passé...

Dans le contenu de ce texte l'humain est unique, séparé des animaux et sa propriété est d'être :
- à l'image de Dieu et à sa ressemblance

Ce qui n'est pas la propriété des animaux,le but de la Genèse est étiologique, de donner le sens et l'origine...

Une explication de l'origine de la mort, la mort conçue comme séparation d'avec Dieu...

Le commentaire des Pères est un commentaire, Typique, autrement pour le mode de vie décrit dès Genèse 3 on arrive à la fin du néolithique et au début de l'ère des métaux (les détails sont précis sur ce point)...

La trace de la mémoire historique remonte jusque là...

Il faudrait comparer la Genèse avec l'Enuma Elish (la Genèse Babylonienne) pour comprendre que dans l'Enuma Elish aussi les dieux sont en relation avec les hommes...

Mais les hommes (dans l'Enuma Elish) doivent travailler pour nourrir les dieux...

Ce genre littéraire est commun dans tous le Moyen Orient, et relève de la préoccupation des peuples de l'endroit de raconter leur histoire (la préoccupation de l'Enuma Elish en comparaison est très politique , de démontrer que Marduk est le roi des dieux et que sa ville Babylone , doit être la reine des villes..)
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 14:36

Pierre de lune a écrit:
Bonjour à tous. Maudits et chassés du paradis terrestre, comment Adam et Eve en sont-ils sortis ? A quatre pattes, avec toute l'évolution à grimper ? Combien de millions d'années avant Caïn et Abel ?

Quelques éléments de réponse :

Un peu de généalogie…
Pour comprendre la place de l'homme sur notre planète détaillons la classification des especes et regardons de plus près la carte d'identitée des Homo Sapiens...
Embranchement : Vertébrés
Classe : Mammifères
Ordre : Primates
Sous-ordre : Arthropoidea
Famille : Hominidae (Hominidés)
Genre : Homo
Espèce : Homo Sapiens

Comme cette classification le montre nous sommes très proche du chimpanzé... puique nous partageons la même famille (Hominidés). Il n'y a qu'au niveau du genre que nous nous séparons (Homo pour nous et Pan pour les chimpanzés).
Notre dernier ancêtre commun avec le chimpanzé est évalué vers 6 - 7 millions d’années.

Depuis 120 000 ans Homo Sapiens a bien sur évolué.
Sa capacité cranienne a diminuée... passant de 1 650 cm3 pour les premiers sapiens à 1350 cm3 pour l'homme actuel.
Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, il y a 120 milliers d'années cet "ancêtre" était plutôt assez grand...
Constructeur d'outils de plus en plus perfectionnés (souvent des armes), il s'est aussi lancé dans la création et nous a laissé de nombreuses fresques (dont Lascaux) .
Peu après l' arrivée des Homo sapiens en Europe, les Neanderthaliens ont disparus.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 15:26

Pourtant Adam et Eve n'ont pas évolué vu qu'ils sont à l'image de Dieu et premier parents d'ou nous sommes issus commettant la faute originel?

D'où la nécessité d'être sauvé par le Nouvel Adam et la Nouvelle Eve: Jésus et Marie.
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 16:05

En Christ a écrit:
Pourtant Adam et Eve n'ont pas évolué vu qu'ils sont à l'image de Dieu et premier parents d'ou nous sommes issus commettant la faute originel?

D'où la nécessité d'être sauvé par le Nouvel Adam et la Nouvelle Eve: Jésus et Marie.

Ah Non Marie n'est pas la Nouvelle Eve, qui avait pour destin de fonder l'humanité , le premier Adam créé à l'Image de Dieu l'a été à l'image de la Trinité ...

C'est à dire (la plupart des Pères vont dans ce sens) à l'image de la deuxième personne de la Trinité, le Logos/le Verbe, le Christ...

C'est donc l'Ancien Adam qui a été créé à l'Image du Nouveau et non le contraire....

Quand à Marie elle n'est pas et ne peut pas être l'Epouse du Christ ...

L'Epouse du Christ est connue au sens symbolique il s'agit de de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 16:59

Marie Nouvelle Eve
[quote]
Source : Par John Henry Newman : "Lettre à Pusey" (extraits)


Concernant la Bienheureuse Vierge, (...) je vais premièrement interroger la doctrine de l’Église indivise au sujet de ses prérogatives.

Quel est l’enseignement le plus élémentaire de l’Antiquité la plus ancienne concernant la Vierge ? Par « enseignement le plus élémentaire », j’entends la première vue de sa personne et de son rôle, une large esquisse de ce qui nous a été transmis sur elle, l’aspect sous lequel elle vient à nous, dans les écrits des Pères.

Elle est la seconde Ève ! Maintenant, réfléchissons à ce que cela implique. Ève a eu une position essentielle et bien définie dans la Première Alliance. Le destin de la race humaine repose en Adam : c’est lui qui nous représentait. C’est en Adam que nous sommes tous tombés . Bien qu’Ève ait chuté, encore une fois, si Adam avait tenu debout, nous n’aurions pas perdu les privilèges surnaturels qui lui avaient été accordés en tant que notre premier père. Cependant, bien qu’Ève ne soit pas le chef de la race, encore une fois au regard de cette même race humaine, elle a une place qui lui est propre . En effet, Adam, qui avait reçu l’ordre divin de nommer toute chose, la nomma « la Mère des vivants », un nom significatif assurément, non seulement d’un événement, mais aussi d’une dignité. Mais bien plus encore, puisqu’elle a sa propre place vis-à-vis de la race humaine, elle a aussi sa propre place dans sa tentation et dans sa chute en Adam ! De ces événements primordiaux, Ève eu intégralement sa part : « La femme, séduite, était dans la désobéissance ». Elle écouta l’ange mauvais ; elle offrit le fruit à son mari, et il en mangea. Elle coopéra au péché , non comme un instrument irresponsable, mais profondément et personnellement : elle l’occasionna. Comme l’histoire le raconte, elle fut une cause positive, active, sine qua non de cela. Et elle partagea aussi la punition ; dans le jugement prononcé contre elle, elle fut reconnue comme un acteur effectif de la tentation et de ses suites, et fut punie en conséquence. Dans cette affreuse transaction, trois parties étaient concernées – le serpent, la femme et l’homme ; et à l’époque de leur punition leur fut annoncé un événement à venir, dans lequel ces mêmes trois parties se rencontreraient à nouveau : le serpent, la femme, et l’homme ; mais ce seraient un nouvel Adam, une nouvelle Ève, et la nouvelle Ève serait la mère du nouvel Adam : « Je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre sa descendance et ta descendance ». La descendance de la femme est le Verbe Incarné, et la femme, dont il est le fils (ou « la descendance »), est sa mère : Marie. Cette les cas, ce parallélisme est dans la doctrine des Pères, dès les temps les plus anciens. Ceci étant établi, nous sommes capables, par la position et le rôle d’Ève dans notre chute, de déterminer la position et le rôle de Marie dans notre rachat.
Je vais ajouter des passages de leurs écrits, en notant leur pays respectifs et les dates; les dates iront de leur naissance ou leur conversion à leur mort, puisque ce qu’ils proposent est à la fois la doctrine qu’ils ont reçue de la génération précédente, et la doctrine qui était acceptée et reconnue comme vraie par la génération à laquelle ils l’ont transmise.

Tout d’abord, Saint Justin, Martyre (120-165 ap. J.C.), Saint Irénée (120-200) et Tertullien (160-240).

De ceux ci : Tertullien représente l’Afrique et Rome, Saint Justin représente la Palestine ; et Saint Irénée l’Asie Mineure et la Gaule ; - ou plutôt il représente Saint Jean l’Evangéliste, puisqu’il fut enseigné par Saint Polycarpe, Martyre, qui fut intimement associé à Saint Jean, aussi bien qu’à d’autres Apôtres.

1. St. Justin :

“ Nous savons qu’Il procédait du Père, avant toute créature, par sa force et sa volonté,... et par le moyen de la Vierge Il devint homme, de sorte que de la voie par laquelle la désobéissance venant du serpent avait son commencement, de cette même voie est venu sa fin. Car Ève, étant une vierge et sans tâche, et concevant la parole qui venait du serpent, apporta la désobéissance et la mort ; mais la Vierge Marie, remplie de foi et de joie, lorsque l’Ange lui porta la bonne nouvelle que l’Esprit du Seigneur viendrait sur elle et que la puissance du Très-Haut la couvrirait de son ombre, et que par conséquent l’être saint qui naîtrait d’elle serait appelé Fils de Dieu, répondit : « Qu’il me soit fait selon votre Parole »’’(Tryph. 100)

2.Tertullien :

” Dieu a retrouvé son image et sa ressemblance, dont le démon s’était emparé, par une opération opposée. Car en Ève, pourtant encore vierge, se glissa la parole qui causa la mort. C’est aussi en une vierge que devait être introduit le Verbe de Dieu qui restaura la vie ; ce qui, par ce sexe avait été perdu, a été ramené au salut par ce même sexe. Ève avait cru le serpent ; Marie a cru Gabriel ; la faute que l’une avait commise en croyant, l’autre en croyant l’a effacée. »(De Carn. Christ.17.)

3. Saint Irénée :

“ Selon les formes, Marie la Vierge est trouvée obéissance, disant “Voici ta servante, ô Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole ». Mais Ève fut désobéissante, car elle n’obéit pas, alors qu’elle était encore vierge. Car elle, ayant Adam pour mari, était cependant une vierge... devenant désobéissante, devint la cause de la mort et d’elle même et de la race humaine toute entière ; De même Marie, ayant l’homme prédestiné, et étant cependant une vierge, étant obéissante, devint et pour elle-même et pour la race humaine toute entière la cause du salut.... Et c’est sur le compte de ceci, que le Seigneur déclara, que les premiers seraient les derniers et les derniers les premiers. Et les prophètes signifièrent la même chose , disant « A la place de tes pères te viendront des fils » (Ps44). Car, alors que le Seigneur, étant né, fut le premier revenu des morts, et reçut en son sein les premiers pères, Il les régénéra dans la vie de Dieu, Lui-même devenant le premier des vivants, alors qu’Adam était devenu le premier des morts. De même Luc, commençant la généalogie à partir du Seigneur la remonta jusqu’à Adam, signifiant ainsi que c’est Lui qui avait régénéré les pères anciens dans l’Évangile de la vie, et non le contraire. Et ainsi le nœud de la désobéissance d’Ève fut dénoué par l’obéissance de Marie ; car ce qu’Eve, une vierge, avait noué par son incrédulité, Marie, une vierge, l’a dénoué par la foi » (Adv. Haer. III,22,34.)

Et aussi :

« Comme Ève qui fut séduite par le discours d’un Ange, de sorte qu’elle se cacha de Dieu, transgressant Sa parole, de même Marie reçut la bonne nouvelle par le moyen de l’annonce de l’Ange, de sorte qu’elle porta Dieu en elle, étant obéissante à Sa parole. Et, bien que la première a désobéit à Dieu, la deuxième fut convaincue d’obéir à Dieu ; de sorte que de la vierge Ève, la Vierge Marie devienne l’avocate. Et, comme à cause d’une vierge la race humaine fut liée à la mort, par une Vierge elle est sauvée, l’équilibre étant préservé car la désobéissance d’une vierge contrée par l’obéissance d’une autre. » Ibid v.19

Maintenant, ce qui est remarquable chez ces trois écrivains, c’est qu’ils ne parlent pas de Marie comme d’un simple instrument physique nécessaire pour l’Incarnation de Notre Seigneur, mais comme d’une cause responsable et intelligente de celle ci ; sa foi et son obéissance furent des éléments de l’Incarnation, et l’obtinrent en récompense. Alors qu’Ève avait failli dans ces vertus, et, par là même, apporté la chute à la race humaine en Adam, Marie, par le moyen de ces mêmes vertus apporta sa restauration. (...)

Les trois pères déclarent unanimement qu’elle ne fut pas qu’un simple instrument de l’Incarnation comme on pourrait considérer David ou Juda ; ils déclarent qu’elle coopéra à notre salut non seulement par la descente du Saint Esprit sur son corps, mais par des actes spécifiques de sainteté, les effets de la descente de l’Esprit Saint dans son âme. Ils déclarent que, de même qu’ Ève avait trahi son héritage par le péché, de même Marie gagna des privilèges par les fruits de la grâce ; qu’alors qu’ Ève fut désobéissante et manqua de foi, inversement Marie fut obéissance et cru ; que, de même qu’Ève fut la cause de la ruine de tous, Marie fut à l’origine du salut de tous ; que comme Ève fit le lieu de la chute d’Adam, Marie fit le lieu pour la réparation de cette chute par Notre Seigneur ; et ainsi, tandis que le don gratuit n’était pas comme l’offense, mais bien plus grand, il s’ensuit que, comme Ève avait coopéré à un grand mal, Marie coopéra à un bien encore plus grand.

Et en plus de l’argumentaire, qui rappelle la lecture des antithèses de saint Paul traçant l’analogie entre l’œuvre d’Adam et l’œuvre de notre Seigneur, il est bon d’observer les mots choisis sous lesquels la mission de Marie est décrite. Tertullien dit que Marie « « effaça » la faute d’Ève, et « ramena » le sexe féminin ou « la race humaine au salut. » ; et Saint Irénée dit que par l’ « Obéissance elle fut une cause ou occasion » (quelque soit l’original grec du mot) « du salut pour elle et pour l’entière race humaine » ; Que par elle, la race humaine est sauvée ; que par elle ce qu’Ève a enchevêtré est dénoué ; et qu’elle est l’avocate d’Ève , ou son amie dans le besoin. Il est supposé par les commentateurs, tant protestants que catholiques, que le grec pour « avocat » dans le texte original était le mot « paraclet » : quand on nous accuse de donner à notre Dame les titres et les offices de son Fils, on doit se ressouvenir que saint Irénée lui octroya ce nom et cet office spécial propre au Saint Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 20:34

C'est fort instructif, merci JO.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 23:05

Pierre de lune a écrit:
Bonjour à tous. Maudits et chassés du paradis terrestre, comment Adam et Eve en sont-ils sortis ? A quatre pattes, avec toute l'évolution à grimper ? Combien de millions d'années avant Caïn et Abel ?

Cher Pierre de Lune,

La foi catholique nous dit avec solennité qu'Adam et Eve sont un vrai couple humain, c'est-à-dire un homme et une femme de notre race (Bref, ous les reverrons dans l'autre monde).

Pour le reste, c'est à la science paléontologique et génétique de répondre. Et, pour le moment, voici ce qui ressort de ces recherches:

1° Le premier couple humain (homo sapiens), si on suit une échelle de mesure du temps sur les mutations de l'ADN des mitochondrie, serait apparu il y a environ 50 000 ans.

2° L'évolution des hominidées est autre chose et est bien antérieure: l'homme de Néanderthal est une espèce cousine mais bien une autre espèce et, jusqu'à preuve du contraire, elle est une espèce purement animale (sans âme spirituelle) car les deux exemples très discutés de tombes qui restent d'eux, alors qu'ils vivaient non loin de l'homme moderne, ne suffisent pas.

3° L'homme, fils d'Adam, a du effectivement passer par un long chemin d'évolution CULTURELLE, depuis les outils de pierre, à l'âge de bronze et à l'ordinateur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 23:11

Salut Arnaud !

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mar 29 Aoû 2006, 23:12

J'ai trois cartes de toi: MARIE Pierre te remercie ! C'est super de trouver tout ce courrier en arrivant !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mer 30 Aoû 2006, 09:20

On est accros ou on ne l'est pas !!!

Laughing

(Bon, c'est peut-être pas le sujet du topic)
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mer 30 Aoû 2006, 09:48

Bonjour, Monsieur le Modérateur en Chef,

J'ai beaucoup entendu parler de vous sur ce forum. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mer 30 Aoû 2006, 10:11

Bon il faut lancer un nouveau fil :

A A RNAUD EST REVENU !!! AL LE LUUUU IA !!!

Sinon ce topic va être trollé !

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mer 30 Aoû 2006, 13:23

Pierre de lune a écrit:
Bonjour, Monsieur le Modérateur en Chef,

J'ai beaucoup entendu parler de vous sur ce forum. Very Happy

Cher Pierre de Lune, Vous portez le nom d'un grand pape, et j'ai adoré "L'anneau du pécheur" de Jean Raspail !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Adam et Eve après la faute   Mer 30 Aoû 2006, 14:12

Je n'ai pas lu ce livre. Mon pseudo est le nom d'une pierre naturelle qui prend les nuances de ce qui se reflète en elle. Ce que je sais d'elle, c'est que selon les celtes elle serait symbole de fécondité et éloignerait les cauchemars. J'aime beaucoup cette pierre, c'est uniquement pour cela que j'ai choisi ce pseudo.
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam et Eve après la faute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit biblique d'Adam et Eve : mythe ou réalité ?
» Heureuse faute d'Adam ????
» Chercher partition "venes apres moi" Adam de la Halle
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» Adam et Eve sont-il un symbole androgyne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: