DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9085
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 00:12

Beaucoup de couples utilisent des smartphones ou tablettes pour se faire des " selfies " au lit .
Les images se retrouvent ensuite parfois sur Internet , contre le gré des intéressés .

Ceci pour vous dire , cher Th. Mo. , que si la morale est aussi immuable que vous le pensez , les technologies de l'information
finiront bien par en influencer le cours .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 21:33

Bonsoir à tous , ce sujet me fais rire aux larmes car dans un couple il n' y pas de sexualité catholique il y a sexualité tout court , et rien n'est interdit car sa relève uniquement du domaine privé et l'église catholique n'a rien à y voir .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 21:48

Occitane a écrit:
Bonsoir à tous , ce sujet me fais rire aux larmes car dans un couple il n' y pas de sexualité catholique il y a sexualité tout court , et rien n'est interdit car sa relève uniquement du domaine privé et l'église catholique n'a rien à y voir .

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 21:50

Occitane a écrit:
Bonsoir à tous , ce sujet me fais rire aux larmes car dans un couple il n' y pas de sexualité catholique il y a sexualité tout court , et rien n'est interdit car sa relève uniquement du domaine privé et l'église catholique n'a rien à y voir .

Cher Occitane, loin de moi l'idée de vous choquer, cependant:

1) Vos paroles sont typiques de la propagande moderniste
2) L'Eglise représente Dieu, or il n'est aucune partie de la vie de l'homme qui ne doive être faite en adéquation avec la volonté du Seigneur.
3) Dire que l'Eglise ne doit pas se mêler de la sexualité d'un couple, c'est comme dire que Dieu n'a pas à s'en mêler.
4) Quand on dit " Sexualité catholique " cela veut dire " La sexualité qu'un catholique se doit d'avoir " sous entendu : conformément à la volonté de Dieu.
5) La masturbation et la sodomie sont des péchés, point.

PS: Nous avons donc la une administratrice qui valide un point de vu selon lequel " rien n'est interdit en sexualité " ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:05

Mais enfin, c'est vous qui parlez de masturbation et de sodomie, comme si toute sexualité en avait besoin ?

Et j'étais mariée avant votre naissance.  

Voici ce que dit Monseigneur Garnier :

La sexualité dans le mariage et l'Eglise

Monseigneur Francois Garnier, évêque du diocèse de Cambrai (59) explique le choix de l'Eglise concernant la morale sexuelle, une position exigeante et respectueuse.

Pour Monseigneur François Garnier, évêque du diocèse de Cambrai, l’Église respectera toujours les choix des époux en ce qui concerne la morale sexuelle. Mais il est aussi de son devoir d'aider les croyants à conformer leur vie à l’Évangile.

" A vous qui fondez un couple, je souhaite beaucoup de bonheur. J'aimerais vous dire une chose très simple : notre Église catholique n'est pas ce que l'on dit trop facilement d'elle. Elle ne serait qu'une mauvaise mère, passant son temps à interdire pilule ou préservatif. Elle se méfierait de la sexualité en se mêlant de ce qui ne la regarde pas. Elle imposerait une morale sexuelle complètement nulle. Que sais-je encore ? Nous entendons toutes ces critiques et nous en souffrons, je puis vous le dire. N'avons-nous pas su nous expliquer ? Est-il possible de dissiper quelques malentendus ?

De l’Église, je sais cela : qu'elle ne nous imposera jamais rien. Ni vous, ni moi ne sommes des marionnettes ou des pantins dans les mains de notre Dieu et/ou de sa famille Église. Ce qui ne l'empêchera pas de vous appeler à aimer mieux, à aimer plus vrai, à aimer plus juste.
En vous offrant la patience, la prudence, le pardon, le respect, l'amour de toute vie que le Christ veut nous donner !

http://mariage.croire.com/La-sexualite-dans-le-mariage-et-l-Eglise

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:07

Citation :

1) Vos paroles sont typiques de la propagande moderniste
Cher ami inconnu , vous ne me choqué en rien je suis une simple chrétienne qui marche dans les pas du Christ , et donc pas moderniste il ne sert à rien de ce cacher derrière un masque de sainteté , je persiste à dire que l'église catholique n'a rien à voir n'y à mettre son nez d ans la sexualité d'un couple unis , si vous saviez ce qui ce passe parfois dans les couples qui se disent catholiques , vous deviendrez vert et  chauve en 10 secondes !
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:10

Cher Espérance,

Certes, vous étiez mariée avant ma naissance.
Il est certain que toute sexualité n'ont pas besoin de masturbation ou de sodomie.

Maintenant, il est aussi clair que vous avez validé le message d'occitane, où il est clairement écrit " rien n'est interdit ".

De plus, je vous prie de ne pas faire preuve d'hypocrisie en disant que " c'est moi qui ait parlé de masturbation / sodomie " , la sodomie est certes encore un peu tabou, mais vous ne ferez croire à personne qu'aujourd'hui 99,99% des jeunes hommes ne se masturbent pas en pensant que c'est bien, que c'est bon pour eux, que c'est naturel.

Le pape, aujourd'hui, n'a plus le droit de dire:
- que la masturbation est un péché
- que la contraception est un péché

Et cela, que vous vous soyez marié avant ma naissance, ou non. Je dirai même que le fait que vous soyez âgé vous empêche de voir l'état de décadence de la jeunesse moderne.

Cordialement fleur2

Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:11

Occitane a écrit:
Citation :

1) Vos paroles sont typiques de la propagande moderniste
Cher ami inconnu , vous ne me choqué en rien je suis une simple chrétienne qui marche dans les pas du Christ , et donc pas moderniste il ne sert à rien de ce cacher derrière un masque de sainteté , je persiste à dire que l'église catholique n'a rien à voir n'y à mettre son nez d ans la sexualité d'un couple unis , si vous saviez ce qui ce passe parfois dans les couples qui se disent catholiques , vous deviendrez vert et  chauve en 10 secondes !


Cher Occitane, il y a là un énorme amalgame de votre part: dire que dans la sexualité catholique, il ne faut pas se masturber ne veut pas dire les catholiques sont des sains et ne se masturbent pas. Le fait que des catholiques aient une sexualité débridé ne veut pas dire 1) que c'est bien 2) que ce n'est pas un péché.

Que vous vous considériez moderniste ou non n'est pas la question, le fait est que:

1) il y a 200 ans, tout le monde savait que la masturbation était un péché et qu'il fallait faire preuve de retenue même au sein du couple.

2) Aujourd'hui, ca baise à droite à gauche, ca se pax, ca divorce, ca se met en concubinage, et ca croit que ca dérange pas Dieu parce que " on fait rien de mal ".

Êtes vous dans la premiere catégorie , ou dans la deuxième ?
Dans la deuxième, donc même si vous ne vous réclamez pas moderniste, l'esprit moderne vous a imprégné.

PS: je ne dis pas que vous baisez à droite à gauche hein, simplement que vous êtes dans l'air du temps, simplement de part le faites que vous disiez que " rien n'est interdit ", et que " l'eglise n'a pas a mettre son nez la dedans ".

Cordialement   fleur6 fleur6
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:19

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Cher Espérance,

Certes, vous étiez  mariée avant ma naissance.
Il est certain que toute sexualité n'ont pas besoin de masturbation ou de sodomie.

Maintenant, il est aussi clair que vous avez validé le message d'occitane, où il est clairement écrit " rien n'est interdit ".

De plus, je vous prie de ne pas faire preuve d'hypocrisie en disant que " c'est moi qui ait parlé de masturbation / sodomie " , la sodomie est certes encore un peu tabou, mais vous ne ferez croire à personne qu'aujourd'hui 99,99% des jeunes hommes ne se masturbent pas en pensant que c'est bien, que c'est bon pour eux, que c'est naturel.

Le pape, aujourd'hui, n'a plus le droit de dire:
- que la masturbation est un péché
- que la contraception est un péché

Et cela, que vous vous soyez marié avant ma naissance, ou non. Je dirai même que le fait que vous soyez âgé vous empêche de voir l'état de décadence de la jeunesse moderne.

Cordialement  fleur2


ce que dit Monseigneur Francois Garnier vous passe par dessus aussi sans doute ?

La sexualité fait partie de l'amour dans le mariage, c'est tout ce que j'ai à dire là-dessus.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Jeu 19 Mar 2015, 22:23

J'ai vu dans ma vie chrétienne , des supers spirituels comme vous tombés comme des mouches car nul n'est parfait dans ce bas monde , mais bon de toutes façon je n'ai de compte à rendre qu'à mon Seigneur et Dieu .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15768
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 10:57

Saviez-vous que la sexualité est un des piliers du mariage ? En 2 minutes, le P. Cédric Burgun, prêtre de la Communauté de l'Emmanuel, vous révèle le vrai discours de l'Eglise sur la sexualité du couple. Osé !

http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Evenements/Synode-des-eveques-sur-la-famille-a-Rome/Question-a-un-pretre-special-famille/Quel-est-le-but-de-la-sexualite

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 11:54

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Occitane a écrit:
Citation :

1) Vos paroles sont typiques de la propagande moderniste
Cher ami inconnu , vous ne me choqué en rien je suis une simple chrétienne qui marche dans les pas du Christ , et donc pas moderniste il ne sert à rien de ce cacher derrière un masque de sainteté , je persiste à dire que l'église catholique n'a rien à voir n'y à mettre son nez d ans la sexualité d'un couple unis , si vous saviez ce qui ce passe parfois dans les couples qui se disent catholiques , vous deviendrez vert et  chauve en 10 secondes !


Cher Occitane, il y a là un énorme amalgame de votre part: dire que dans la sexualité catholique, il ne faut pas se masturber ne veut pas dire les catholiques sont des sains et ne se masturbent pas. Le fait que des catholiques aient une sexualité débridé ne veut pas dire 1) que c'est bien 2) que ce n'est pas un péché.

Que vous vous considériez moderniste ou non n'est pas la question, le fait est que:

1) il y a 200 ans, tout le monde savait que la masturbation était un péché et qu'il fallait faire preuve de retenue même au sein du couple.

2) Aujourd'hui, ca baise à droite à gauche, ca se pax, ca divorce, ca se met en concubinage, et ca croit que ca dérange pas Dieu parce que " on fait rien de mal ".

Êtes vous dans la premiere catégorie , ou dans la deuxième ?
Dans la deuxième, donc même si vous ne vous réclamez pas moderniste, l'esprit moderne vous a imprégné.

PS: je ne dis pas que vous baisez à droite à gauche hein, simplement que vous êtes dans l'air du temps, simplement de part le faites que vous disiez que " rien n'est interdit ", et que " l'eglise n'a pas a mettre son nez la dedans ".

Cordialement   fleur6 fleur6

Et l'esprit obscurantiste lui?

La masturbation n'est pas un péché, mais la sodomie oui absolument car contre nature. Quand un pape Pie X se faisait rabrouer par sa propre mère désespérée des propos de son fils en lui rappelant qu'elle l'a eu via les mamours au lit, c'est grave
à quel point ça peut rendre malade. La sexualité a toujours été un point très puissant chez l'humain et la comprimer par des
sans couilles qui ont autorité, c'est aussi PATHOGÈNE que le relâchement actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 12:00

La masturbation est un péché de luxure.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 12:13

Oui mais il faudra que l'Église fasse une petite révision. Associer la masturbation avec l'onanisme faut que la personne ait été malade car rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 12:26

ysov a écrit:
Oui mais il faudra que l'Église fasse une petite révision. Associer la masturbation avec l'onanisme faut que la personne ait été malade car rien à voir.

C'est un péché de faiblesse. Cette faiblesse touche beaucoup d'hommes et, s'ils veulent bien se regarder en face, ils y acquiert un coeur repentant et sans illusions sur leurs "vertus".

Jésus apprécie cette vérité. Ce texte le montre :

Citation :
Jean 8, 7 Comme ils persistaient à l'interroger, il se redressa et leur dit : "Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre!"
Jean 8, 8 Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.
Jean 8, 9 Mais eux, entendant cela, s'en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux ; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 13:00

Citation :
rabrouer par sa propre mère désespérée des propos de son fils en lui rappelant qu'elle l'a eu via les mamours au lit, c'est grave
à quel point ça peut rendre malade. La sexualité aint a toujours été un point très puissant chez l'humain et la comprimer par des
sans couilles qui ont autorité, c'est aussi PATHOGÈNE que le relâchement actuel.
ysov hello Very Happy , je persiste et signe  dans un couple unis les relations sexuelles  relèvent  du privé non de l'église catholique , Serviteur de Jésus est tellement saint avec déjà les deux pieds dans le ciel qu'il oublie le véritable sens d'aimer ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 14:24

la relation sexuelle est normale mais le danger en est de faire un tabou
Je ne parle pas de déviances sexuelles...quoique je me demande si la chasteté poussée à son paroxisme par le célibat des prêtres en est une?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 14:45

Mister be a écrit:
la relation sexuelle est normale mais le danger en est de faire un tabou
Je ne parle pas de déviances sexuelles...quoique je me demande si la chasteté poussée à son paroxisme par le célibat des prêtres en est une?
Shalom  Mister Be , perso je ne prends pas tes deux réponses ! " La relation sexuelle est normal mais le danger en est de faire un tabou , Je ne parle pas de déviances sexuelles ... quoique je me demande si la chasteté poussée à son paroxisme par le célibat des prêtres en est une ? "
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 15:22

Shalom Occitane,
La sexualité humaine fait partie de la magnifique création de Dieu. Il n’y a rien de mal en elle. Toutefois, comme tous les dons de D.ieu aux êtres humains, elle est soumise au plan insidieux de Satan pour éloigner l’humanité des intentions divines. Sa fonction est l’union et la procréation, au sein de la relation de l’homme et de la femme s’unissant pour ne faire qu’une « seule chair ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 16:43

Mister be a écrit:
Shalom Occitane,
La sexualité humaine fait partie de la magnifique création de Dieu. Il n’y a rien de mal en elle. Toutefois, comme tous les dons de D.ieu aux êtres humains, elle est soumise au plan insidieux de Satan pour éloigner l’humanité des intentions divines. Sa fonction est l’union et la procréation, au sein de la relation de l’homme et de la femme s’unissant pour ne faire qu’une « seule chair ».

Tout à fait! Le problème dans nos sociétés est que la vraie sexualité qui unit un homme et une femme qui ne font alors qu'une seule chair est galvaudée au point de devoir plutôt parler de lubricité. Lubricité ambiante qui plus est!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 16:44

Et qu'elles en sont les causes?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28018
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 18:15

Arnica a écrit:
Mister be a écrit:
Shalom Occitane,
La sexualité humaine fait partie de la magnifique création de Dieu. Il n’y a rien de mal en elle. Toutefois, comme tous les dons de D.ieu aux êtres humains, elle est soumise au plan insidieux de Satan pour éloigner l’humanité des intentions divines. Sa fonction est l’union et la procréation, au sein de la relation de l’homme et de la femme s’unissant pour ne faire qu’une « seule chair ».

Tout à fait! Le problème dans nos sociétés est que la vraie sexualité qui unit un homme et une femme qui ne font alors qu'une seule chair est galvaudée au point de devoir plutôt parler de lubricité. Lubricité ambiante qui plus est!

Aujourd'hui, on en est rendu à dire que l'important, c'est l'amour, peu importe avec qui...

"C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature. De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement." (Romains 1, 26-27)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 18:29

ysov a écrit:
Et qu'elles en sont les causes?

A votre avis, qu'elles sont les causes quand on ne m'est pas l'Eternel au centre de sa vie et de sa sexualité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 18:33

Citation :

Aujourd'hui, on en est rendu à dire que l'important, c'est l'amour, peu importe avec qui...
Bonsoir Simon , dans les médias et pour certains jeunes oui c'est vrais faire l'amour avec n'importe qui mais pas dans la vie chrétienne , je dirais simplement ceci dans un couple unis je dirais oui même toute la journée , la vie sexuelle ce passe dans l'intimité et ne regarde personne même pas l'église catholique .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 19:05

Mister be a écrit:
ysov a écrit:
Et qu'elles en sont les causes?

A votr avis, qu'elles sont les causes quand on ne m'est pas l'Eternel au centre de sa vie et de sa sexualité?
Mister B , selon  vous faudrait-il chaque fois demander la permission à l'Eternel pour faire l'amour avec son mari Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 20:12

Mister be a écrit:
ysov a écrit:
Et qu'elles en sont les causes?

A votre avis, qu'elles sont les causes quand on ne m'est pas l'Eternel au centre de sa vie et de sa sexualité?

L'Eternel doit être au centre de notre vie, de la société via les dix commandements et les prescriptions christiques. Si
les mentors religieux dans l'histoire avait été capables de véritablement s'en tenir à cela, les choses auraient été bien mieux,
mais hélas, des excès préjudiciables inculqués dans l'esprit des gens, dans la société quoi, ont contribués directement aux excès
actuels contraires. Quand une Église manipule ses ouailles au point de faire inculquer que dans le mariage, le plaisir ne doit jamais
prendre place sous prétexte de luxure, de ne s'en tenir qu'à procréer et le reste du temps qu'à réciter des prières, ça rend une
société carencée et accroît des dérèglements encore pires dans celle-ci. Le vent de liberté s'est généralisé finalement pour se
sortir de ce marrasme mais au prix de l'autre excès étant le relâchement, l'anarchie.

Donc pour en revenir à mon exemple plus haut à propos de la masturbation, cette pratique est NATUREL, je n'ai pas besoin je crois
à vous dispenser d'un cours de sexologie, c'est une facette normale chez les ados qui sentent le désir de découvrir leur propre corps et si les enfants qui la pratiquent ont de beaux exemples d'amour, de respect, d'encadrement positif dans son développement, cette pratique ne deviendra jamais une déviation. Mais à inculquer quasiment à coup de marteau-pilon que c'est de la luxure systématique, que c'est un péché de faiblesse à tout le moins, contrecarre l'évolution intime des gens de jeune âge.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 20:31

Occitane a écrit:
Mister be a écrit:
ysov a écrit:
Et qu'elles en sont les causes?

A votr avis, qu'elles sont les causes quand on ne m'est pas l'Eternel au centre de sa vie et de sa sexualité?
Mister B , selon  vous faudrait-il chaque fois demander la permission à l'Eternel pour faire l'amour avec son mari Very Happy

Bien sûr que non mais le remercier pour l'échange que vous avez partageé,le faites-vous?
Cet amour qui vous unit est une bénédiction puisque vous avez décidé de vous marier religieusement...
Shabbat Shalom
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Ven 20 Mar 2015, 20:42

Vivre en conformité avec les commandements est d'avantage qu'un remerciement.
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 10:42

Chère Occitane,

vous dites que :

« la vie sexuelle ce passe dans l'intimité et ne regarde personne même pas l'église catholique »

Reconnaissez vous à Dieu le droit de soumettre l'homme et la femme à une épreuve pour mettre en lumière aux yeux de tous s'ils aiment Dieu  ou s'ils font le choix du mépris de Dieu et de ses commandements ?

Acceptez vous les dix commandements ou estimez vous qu'ils sont une ingérence insupportable dans la vie des juifs et des chrétiens ? (cf. 6ème et 9ème qui ont des implications sexuelles très importantes)

Le livre de Mgr Bouvier et de l'abbé Vittrant a pour but d'aider les chrétiens à comprendre et à incarner dans leur vie concrète l'amour de Dieu dans ce domaine là.

Jésus a-t-il à vos yeux le droit d'interdire toute activité sexuelle hors du mariage homme/femme ?
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 10:48

cher Boulo,

Oculus a lancé des accusations grotesques contre le Dieu juif et contre le Dieu chrétien en prétendant que Dieu aurait interdit la fornication avec une femme juive mais autorisé la fornication avec les femmes étrangères. Interdit la prostitution avec une femme juive mais autorisé la prostitution avec une femme non juive....

Oculus doit être le seul à penser que le Dieu des juifs et des chrétiens serait aussi hypocrite et incohérent.

En tout cas, sur ce forum, il est le seul à avoir du mal à comprendre le sens des 6ème et 9ème commandement en ce qui concerne la fornication et la prostitution.

Il n'est pourtant pas difficile de contacter des rabbins pour éviter d'énoncer des contre verités aussi énormes.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 14:48

Le problème n'est pas qu'ils ne comprennent pas, le problème est qu'ils ne veulent pas appliquer ni se soumettre à la loi de Dieu.

Citation :
Nous ne voulons pas qu'Il règne sur nous !

Voilà leur leitmotiv.

Et c'est comme ça pour tout.

Calamitas !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 21:31

théologie morale a écrit:
cher Boulo,

Oculus a lancé des accusations grotesques contre le Dieu juif et contre le Dieu chrétien en prétendant que Dieu aurait interdit la fornication avec une femme juive mais autorisé la fornication avec les femmes étrangères. Interdit la prostitution avec une femme juive mais autorisé la prostitution avec une femme non juive....

Oculus doit être le seul à penser que le Dieu des juifs et des chrétiens serait aussi hypocrite et incohérent.

En tout cas, sur ce forum, il est le seul à avoir du mal à comprendre le sens des 6ème et 9ème commandement en ce qui concerne la fornication et la prostitution.

Il n'est pourtant pas difficile de contacter des rabbins pour éviter d'énoncer des contre verités aussi énormes.

Juda a bien pris Tamar pour une prostituée et s'est comporté comme un client.

Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.

Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.

Les filles de Loth, en enivrant leur père pour se faire engrosser, c'est depuis que l'idée de la couchette en famille n'était plus du viol.

Dans un épisode atroce de la Bible (Juges XIX, 22), ceux d’Éphraïm assiègent la maison d’un prêtre qui a donné l’hospitalité à un jeune Lévite et à sa concubine. Les assiégeants trouvent le jeune Lévite si beau qu’ils le veulent pour s’amuser un peu à le violer. Le prêtre, au nom de l’hospitalité, refuse de livrer Lévite mais il a alors une délicate idée: «Voici ma fille qui est vierge et lui a une concubine! Je vais les faire sortir, faites leur violence et traitez-les comme il semblera bon à vos yeux!» (Juges XIX, 22). Le Lévite pousse alors sa concubine dehors et le texte saint donne la suite: «Ils la connurent et abusèrent d’elle toute la nuit, jusqu’au matin. Ils la lâchèrent au lever de l’aurore». Elle vient mourir à la porte de la maison!!!

Vous en voulez d'autres exemples?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 21:34

ysov a écrit:


Juda a bien pris Tamar pour une prostituée et s'est comporté comme un client.

Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.

Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.

Les filles de Loth, en enivrant leur père pour se faire engrosser, c'est depuis que l'idée de la couchette en famille n'était plus du viol.

Dans un épisode atroce de la Bible (Juges XIX, 22), ceux d’Éphraïm assiègent la maison d’un prêtre qui a donné l’hospitalité à un jeune Lévite et à sa concubine. Les assiégeants trouvent le jeune Lévite si beau qu’ils le veulent pour s’amuser un peu à le violer. Le prêtre, au nom de l’hospitalité, refuse de livrer Lévite mais il a alors une délicate idée: «Voici ma fille qui est vierge et lui a une concubine! Je vais les faire sortir, faites leur violence et traitez-les comme il semblera bon à vos yeux!» (Juges XIX, 22). Le Lévite pousse alors sa concubine dehors et le texte saint donne la suite: «Ils la connurent et abusèrent d’elle toute la nuit, jusqu’au matin. Ils la lâchèrent au lever de l’aurore». Elle vient mourir à la porte de la maison!!!

Vous en voulez d'autres exemples?

Ces exemples révèlent comment Dieu gérait les hommes durs du néolithique et de l'âge de bronze, à savoir PAR LEUR DURETE.

Mais la volonté définitive de Dieu est ailleurs. Seul l'Evangile la donne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11426
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 21:47

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:


Juda a bien pris Tamar pour une prostituée et s'est comporté comme un client.

Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.

Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.

Les filles de Loth, en enivrant leur père pour se faire engrosser, c'est depuis que l'idée de la couchette en famille n'était plus du viol.

Dans un épisode atroce de la Bible (Juges XIX, 22), ceux d’Éphraïm assiègent la maison d’un prêtre qui a donné l’hospitalité à un jeune Lévite et à sa concubine. Les assiégeants trouvent le jeune Lévite si beau qu’ils le veulent pour s’amuser un peu à le violer. Le prêtre, au nom de l’hospitalité, refuse de livrer Lévite mais il a alors une délicate idée: «Voici ma fille qui est vierge et lui a une concubine! Je vais les faire sortir, faites leur violence et traitez-les comme il semblera bon à vos yeux!» (Juges XIX, 22). Le Lévite pousse alors sa concubine dehors et le texte saint donne la suite: «Ils la connurent et abusèrent d’elle toute la nuit, jusqu’au matin. Ils la lâchèrent au lever de l’aurore». Elle vient mourir à la porte de la maison!!!

Vous en voulez d'autres exemples?

Ces exemples révèlent comment Dieu gérait les hommes durs du néolithique et de l'âge de bronze, à savoir PAR LEUR DURETE.

Mais la volonté définitive de Dieu est ailleurs. Seul l'Evangile la donne.
Ouais!
Ben cela me dégoute beaucoup!
Qu'est ce que cela fout dans la Bible?????
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 21:49

Arnaud Dumouch a écrit:


Ces exemples révèlent comment Dieu gérait les hommes durs du néolithique et de l'âge de bronze, à savoir PAR LEUR DURETE.

Mais la volonté définitive de Dieu est ailleurs. Seul l'Evangile la donne.

Ah ouais???? Mais la volonté définitive de Dieu n'est pas si ailleurs que ça au bout du compte, car après le Christ, Dieu s'est révélé avec régressions envers Momo. Mr.Red

D'où toute la pertinence de la conclusion du général Patton mille sept cent ans plus tard: ''Vient de finir de lire le Coran, un livre intéressant. Cependant, il me semble évident que les enseignements fatalistes de Mahomet et la profonde dégradation des femmes sont les causes fondamentales du non-développement des Arabes... Il y a ici, je pense, matière à un éloquent sermon sur les vertus du christianisme'' Général George Patton Mr.Red

Cela soit dit en passant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:12

théologie morale a écrit:
Chère Occitane,

vous dites que :

« la vie sexuelle ce passe dans l'intimité et ne regarde personne même pas l'église catholique »

Reconnaissez vous à Dieu le droit de soumettre l'homme et la femme à une épreuve pour mettre en lumière aux yeux de tous s'ils aiment Dieu  ou s'ils font le choix du mépris de Dieu et de ses commandements ?

Acceptez vous les dix commandements ou estimez vous qu'ils sont une ingérence insupportable dans la vie des juifs et des chrétiens ? (cf. 6ème et 9ème qui ont des implications sexuelles très importantes)

Le livre de Mgr Bouvier et de l'abbé Vittrant a pour but d'aider les chrétiens à comprendre et à incarner dans leur vie concrète l'amour de Dieu dans ce domaine là.

Jésus a-t-il à vos yeux le droit d'interdire toute activité sexuelle hors du mariage homme/femme ?

Ce qui me vexe un peu c'est que ce soient des hommes d'église qui ont choisi le célibat qui ont l'air de donner des leçons de morale sexuelle à des couples mariés ou sur le point de se marier
Je vous invite à regarder d'un peu plus près comment l'Eglise catholique aborde la sexualité soi disant selon le décalogue
Je vous invite prendre connaissance de ceci:

http://sexodoc.fr/pages/catho10commandements.html
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:19

RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:


Juda a bien pris Tamar pour une prostituée et s'est comporté comme un client.

Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.

Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.

Les filles de Loth, en enivrant leur père pour se faire engrosser, c'est depuis que l'idée de la couchette en famille n'était plus du viol.

Dans un épisode atroce de la Bible (Juges XIX, 22), ceux d’Éphraïm assiègent la maison d’un prêtre qui a donné l’hospitalité à un jeune Lévite et à sa concubine. Les assiégeants trouvent le jeune Lévite si beau qu’ils le veulent pour s’amuser un peu à le violer. Le prêtre, au nom de l’hospitalité, refuse de livrer Lévite mais il a alors une délicate idée: «Voici ma fille qui est vierge et lui a une concubine! Je vais les faire sortir, faites leur violence et traitez-les comme il semblera bon à vos yeux!» (Juges XIX, 22). Le Lévite pousse alors sa concubine dehors et le texte saint donne la suite: «Ils la connurent et abusèrent d’elle toute la nuit, jusqu’au matin. Ils la lâchèrent au lever de l’aurore». Elle vient mourir à la porte de la maison!!!

Vous en voulez d'autres exemples?

Ces exemples révèlent comment Dieu gérait les hommes durs du néolithique et de l'âge de bronze, à savoir PAR LEUR DURETE.

Mais la volonté définitive de Dieu est ailleurs. Seul l'Evangile la donne.
Ouais!
Ben cela me dégoute beaucoup!
Qu'est ce que cela fout dans la Bible?????

Ca prouve que le peuple choisi par D.ieu est composé d'hommes et de femmes bien imparfaits
Devons-nous juger le comportement morale de nos ancêtres à la lumière du XXIès qui a connu la libération sexuelle,mai 68 avec il faut interdire d'interdire etc....?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:25

ça se ressemble non? :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:25

ysov a écrit:
Mister be a écrit:
ysov a écrit:
Et qu'elles en sont les causes?

A votre avis, qu'elles sont les causes quand on ne m'est pas l'Eternel au centre de sa vie et de sa sexualité?

L'Eternel doit être au centre de notre vie, de la société via les dix commandements et les prescriptions christiques. Si
les mentors religieux dans l'histoire avait été capables de véritablement s'en tenir à cela, les choses auraient été bien mieux,
mais hélas, des excès préjudiciables inculqués dans l'esprit des gens, dans la société quoi, ont contribués directement aux excès
actuels contraires. Quand une Église manipule ses ouailles au point de faire inculquer que dans le mariage, le plaisir ne doit jamais
prendre place sous prétexte de luxure, de ne s'en tenir qu'à procréer et le reste du temps qu'à réciter des prières, ça rend une
société carencée et accroît des dérèglements encore pires dans celle-ci. Le vent de liberté s'est généralisé finalement pour se
sortir de ce marrasme mais au prix de l'autre excès étant le relâchement, l'anarchie.

Donc pour en revenir à mon exemple plus haut à propos de la masturbation, cette pratique est NATUREL, je n'ai pas besoin je crois
à vous dispenser d'un cours de sexologie, c'est une facette normale chez les ados qui sentent le désir de découvrir leur propre corps et si les enfants qui la pratiquent ont de beaux exemples d'amour, de respect, d'encadrement positif dans son développement, cette pratique ne deviendra jamais une déviation. Mais à inculquer quasiment à coup de marteau-pilon que c'est de la luxure systématique, que c'est un péché de faiblesse à tout le moins, contrecarre l'évolution intime des gens de jeune âge.

Oui ça reste une pratique normale chez les ados comme l'homosexualité mais lorsque ça perdure chez l'adulte,il y a un problème!
En plus autoriser par la loi ces pratiques immorales et contre nature ne rend pas service à l'humanité...
Il se fait qu'il y a quand même moins de perversions chez les orthodoxes que chez les libéraux et pour cause
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:28

Ça dépend. Que la masturbation contribut à une déviation, soit, mais ce n'est pas la masturbation en tant que telle, mais bien à cause de carences sur bien d'autres points. Ce n'est pas une question d'adolescence et d'âge adulte qui détermine le correct et le patho.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11426
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:29

Mister be a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:


Juda a bien pris Tamar pour une prostituée et s'est comporté comme un client.

Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.

Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.

Les filles de Loth, en enivrant leur père pour se faire engrosser, c'est depuis que l'idée de la couchette en famille n'était plus du viol.

Dans un épisode atroce de la Bible (Juges XIX, 22), ceux d’Éphraïm assiègent la maison d’un prêtre qui a donné l’hospitalité à un jeune Lévite et à sa concubine. Les assiégeants trouvent le jeune Lévite si beau qu’ils le veulent pour s’amuser un peu à le violer. Le prêtre, au nom de l’hospitalité, refuse de livrer Lévite mais il a alors une délicate idée: «Voici ma fille qui est vierge et lui a une concubine! Je vais les faire sortir, faites leur violence et traitez-les comme il semblera bon à vos yeux!» (Juges XIX, 22). Le Lévite pousse alors sa concubine dehors et le texte saint donne la suite: «Ils la connurent et abusèrent d’elle toute la nuit, jusqu’au matin. Ils la lâchèrent au lever de l’aurore». Elle vient mourir à la porte de la maison!!!

Vous en voulez d'autres exemples?

Ces exemples révèlent comment Dieu gérait les hommes durs du néolithique et de l'âge de bronze, à savoir PAR LEUR DURETE.

Mais la volonté définitive de Dieu est ailleurs. Seul l'Evangile la donne.
Ouais!
Ben cela me dégoute beaucoup!
Qu'est ce que cela fout dans la Bible?????

Ca prouve que le peuple choisi par D.ieu est composé d'hommes et de femmes bien imparfaits
Devons-nous juger le comportement morale de nos ancêtres à la lumière du XXIès qui a connu la libération sexuelle,mai 68 avec il faut interdire d'interdire etc....?
Je parlais de cela
Citation :
Dans le livre des Juges, Dieu commande bien au vainqueurs de violer les filles des vaincus.
Dans le Deutéronome, il est dit que si un homme prenait une fille s'en accaparait et la violait, il devait la prendre pour épouse SI LE VIOLEUR ÉTAIT PRIS SUR LE FAIT, mais autrement il aurait réussi son coup sans conséquence.
C'est immonde quel que soit l'époque!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:32

Et les filles de Loth et la décision du prêtre de donner en pâture sa fille et la concubine du Lévite? Shocked Vous devriez pas sélectionner dans votre dégoût. siffler
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:38

Que l'ado se cherche dans sa sexualité ça me semble normale mais quand un homme marié éprouve le besoin de se masturber,je me pose des questions...
Pour moi oui c'est le statut d'ado et d'adulte qui déterminent le correct et le patho chez un être humain sain bien sûr et n'ayant subi aucun traumatisme(viol;inceste et autres....)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:43

Le besoin de se masturber chez l'adulte, peut très être le fait qu'il se veut du plaisir, soit parce qu'il est en voyage d'affaire, ou bien son épouse doit être absente. Ça peut devenir une pathologie si l'adulte n'y trouve que satisfaction via cette pratique, mais comme je l'ai dit, cette personne démontre en ce cas des carences psychiques, non à cause de la masturbation en tant que telle. Vous comprenez?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11831
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:51

En tous cas y en a que ça travaille...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 22:52

En effet.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 23:08

RenéMatheux a écrit:

Ouais!
Ben cela me dégoute beaucoup!
Qu'est ce que cela fout dans la Bible?????

Pour que vous vous souveniez d'où vient l'humanité puisque les fouilles archéologiques sur le néolithique ne suffisent pas à vous le montrer.

Pour que vous vous souveniez à quel point le Christ a changer le monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 23:11

Mais son père a vu autrement pour avoir par Gabriel dicté à Momo. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 23:18

Ah voilà ...le problème du plaisir!
Les religions autorisent-t-elles le plaisir?
Si oui doit-il être encadré théologiquement?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14163
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Mar 2015, 23:26

Les dix commandements avant tout. Ce qui permet tous les plaisirs en autant que ça porte pas atteinte à l'un de ces commandements. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Mar 2015, 06:56

Mister be a écrit:
Ah voilà ...le problème du plaisir!
Les religions autorisent-t-elles le plaisir?
Si oui doit-il être encadré théologiquement?

Le plaisir n'est "péché capital" qui si il devient le BUT DE NOTRE VIE, réduisant le prochain à un moyen de jouissance.

Il doit rester un MOYEN pour mieux aimer Dieu et le prochain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11426
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Mar 2015, 13:12

Le vrai plaisir, c'est recevoir le don de l'autre! Paf! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Mar 2015, 13:21

RenéMatheux a écrit:
Le vrai plaisir, c'est recevoir le don de l'autre! Paf! What a Face

le vrai plaisir c'est le partage par ce don qui nous conduit vers l'épanouissement et le bonheur
Il ne faut pas que ce soit à sens unique
Revenir en haut Aller en bas
 
SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emo, et catholique
» EST-IL PERMIS DE MAUDIRE UNE PERSONNE MÊME LE DIABLE ? ...
» Catholique et la Bible
» Questions sur la Bible et des pratiques dans l'Eglise Catholique
» le role du diacre dans l'eglise catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: