DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 15:48

bonjour à tous,
le site JesusMarie.com vient d'éditer sous la forme de livre imprimé sur papier et sous la forme de fichier pdf diffusé gratuitement deux écrits de deux professeurs de théologie morale catholique : Mgr Jean-Baptiste Bouvier, évêque du Mans et l'abbé Jean-Benoit Vittrant, jésuite mort en 1941. Ce livre présente, sans négliger aucun détail de la vie sexuelle des époux, la vision catholique de la sexualité.
on peut le lire et le télécharger gratuitement sur jesusmarie.com
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 20:39

Hillel31415 a écrit:
Non ils étaient déja là... La charia catholique, ce n'est plus qu'une question de temps.

Latin comme langue internationale, caricature interdite, sexualité observés à la loupe, vente des aiguilles à tricoter en pharmacie et roi de droit divin au pouvoir. Wouai ! \o/

Brulons quelques protestants et réjouissons nous !

Mais c'est quoi la charia catholique pour vous? De le faire dans l'amour et non toujours dans le caoutchouc? S'insurger contre
l'avortement qui devient de plus en plus un mode banal de contraception advenant qu'il y en aurait une qui aurait été un trop
nounoune pour penser à temps à la pilule du lendemain?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 20:51

Ne faites pas exprès, je vous demande des exemples sur c'est quoi une charia CATHOLIQUE!

Avez-vous un code de moral personnel vous ou bien c'est la liberté anarchique?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 20:59

Même entres protestants ils se détestent, s'opposent... Prenez l'exemple des luthériens, les piétistes contre les quiétistes, ils se sont chauffées leurs oreilles parfois.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 21:21

Quand j'ai voulu lire le livre en ligne , j'ai obtenu le message : " Internet a cessé de fonctionner "
( cela m'arrive de temps en temps aussi pour des liens postés sur ce forum ) .

Je vais devoir commander l'édition papier .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3138
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Sam 21 Fév 2015, 21:28

ysov a écrit:
Ne faites pas exprès, je vous demande des exemples sur c'est quoi une charia CATHOLIQUE!

Avez-vous un code de moral personnel vous ou bien c'est la liberté anarchique?

Mon code morale est celui de la bible, du nouveau testament notamment.
Je ne l'imposerai aux autres pour rien au monde, puisque son efficacité réside dans le fait qu'il ne peut etre appliqué que par quelqu'un pour lui-meme par choix consenti et conversion au Christ.

La loi de Dieu Il l'écrit Lui-meme sur la table de nos cœurs et non sur des tables de pierre comme le fait le législateur.
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Adamev, Mgr Bouvier dit le contraire de ce que vous lui reprochez   Dim 22 Fév 2015, 00:48

cher Adamev, vous avez sans doute lu un peu vite car dans le passage que vous ridiculisez (p.233-234), il s'agit de savoir dans quels cas, une femme peut faire l'amour avec son mari alors qu'elle sait qu'il fera usage de la contraception (à l'époque par la technique du retrait, l'onanisme, pratiquée par Onan au chapitre 38, 9-10 de la Genèse) Mgr Bouvier explique justement qu'elle n'a pas à être rouée de coup pour pouvoir faire l'amour avec son mari.
Vous l'accusez de dire le contraire de ce qu'il dit.
De toute manière, en tant que franc-maçon, vous n'êtes sans doute pas d'accord avec l'interdiction catholique de la contraception...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 01:02

Eh bien, je ne suis pas franc=maçon mais je serais pour la contraception. Le crime d'Onan monsieur, est uniquement en lien au REFUS SYSTÉMATIQUE DE PROCRÉER, ce qui n'a rien à voir à la masturbation
ni à la contraception.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 07:22

J'ai effacé pas mal de message venant de l'escadrille des ricaneurs.

Ce sujet mérité d'être traité sans haine systématique de l'Eglise et entre catholiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 07:24

Mon avis en video :

Philosophie du mariage 17 ─ Les gestes de la sexualité dans le mariage (Approche catholique, 13 mn).
Comment répondre de façon la plus exhaustive sur ce qui est autorisé dans la sexualité chez les catholiques ?
Trois principes doivent présider à la sexualité :
L'amour de l'autre, donc la volonté de lui faire plaisir. L’amour est source de liberté dans les gestes du corps. Tout ce qui est contre l'amour réciproque est rejeté : adultère, échangisme, orgies, films pornos etc.
2° Le respect de sa nature humaine : Il y a des limites dans la volonté de faire plaisir à l’autre, à savoir le respect de ce qui est naturel au corps (interdit absolu de la sodomie). Que penser du sexe oral ?
3° L’ouverture à la possibilité d’une vie. Tout ce qui bloque de manière absolue la possibilité d’une vie est rejeté, mais pas la gestion naturelle de la fécondité, dans le respect des rythmes biologiques de la femme.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 22 Fév 2015, 07:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 07:30

Hillel31415 a écrit:
La branche du protestantisme à laquelle j'appartiens est antérieur à celle de Luther et compagnie.
Elle est non violente et n'a jamais tué personne. (par contre elle s'est fait effectivement étriper par des protestants et des catholiques)

Antérieure ? Cette branche n'existait pas avant Luther, puisque c'est précisément Luther qui a donné naissance à ce courant. Quant à dire qu'elle n'a jamais tué, à votre place, je resterai prudent car, elle a participé au massacre des indiens, comme la majorité des colons, pour s'installer sur leurs terres...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 07:32

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai effacé pas mal de message venant de l'escadrille des ricaneurs.

Ce sujet mérité d'être traité sans haine systématique de l'Eglise et entre catholiques.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 07:56

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:34

Les cantiques de manière poétique, répondent à nos questions...

En fait, les cancers augmentent car les femmes portent en elles le cancer à cause de la multiplicité des partenaires. Bref, avec une femme fidèle, aucun risque.

La pilule ne respecte pas le corps de la femme, oui c'est vrai. La pilule peut provoquer des cancers à longs termes, etc....

Mais cette manière de faire, est surréaliste, les hommes ne peuvent s'y conformer.
Surtout qu'à notre époque, c'est lupanar direct et après on se demande le prénom.
Beaucoup considèrent à l'heure actuelle, la sodo comme un préliminaire, alors..... y a du chemin à faire avant de parler d'interdit, je pense.

Le stérilet en cuivre respecte le corps de la femme en principe. Ce n'est pas un avortement, car aucun ovule ne peut s'installer.

C'est tellement difficile... d'imposer un non quand on est une femme. On est toujours dans la confrontation et le marchandage. Le mieux est que l'homme et la femme vivent chacun de son coté. Je plaisante, bien sûr ! Mais l'homme qui est visuel est très attiré par le porno et tout ce qui s'en suit.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:38

Nathalie2 a écrit:

Le stérilet en cuivre respecte le corps de la femme en principe. Ce n'est pas un avortement, car aucun ovule ne peut s'installer.

Pas sûr hélas. S'il permet la fécondation et empêche la nidation de l'oeuf fécondé, c'est un avortement précoce.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:39

il s'agit de savoir dans quels cas, une femme peut faire l'amour avec son mari

Ridicule!!! Une femme et un homme s'aimant (mariés ou pas) font l'amour quand ils le veulent d'un accord commun. Il y a des signes de tendresse et d'affection qui indiquent le désir sans qu'il soit nécessaire d'en faire une demande express. A chacun d'y répondre ou pas et à chacun d'accepter, de comprendre la décision positive ou négative de l'autre (dans le cas d'une réponse négative passer outre s'assimile à une contrainte voire un viol). Quant à contraception c'est au couple de décider du nombre d'enfants désiré et du cadencement des naissances et donc  du moyen de contraception souhaitable. Quant à ce qui est licite de faire ou pas c'est encore en conscience et dans le respect mutuel  que ces choses se font... et personne d'autre que les deux parties n'a à en dire. Tout ceci ne regarde en rien le curé.

Vous avez une conception pour le moins étrange des relations de couple et de la morale des gens qui ne fréquentent pas ou plus vos églises???? On peut les comprendre.


Dernière édition par adamev le Dim 22 Fév 2015, 08:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:40

http://www.lady-comp.fr/utilisation-lady-comp

Je suis assez renseignée là dessus ! Les véganes utilisent des moyens de plus en plus naturels.

Les appareils coûtent dans les 500 euros, et faut faire pipi tous les matins dessus, mais les résultats sont assez étonnants.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:42

adamev a écrit:
il s'agit de savoir dans quels cas, une femme peut faire l'amour avec son mari

Ridicule!!! Une femme et un homme s'aimant (mariés ou pas) font l'amour quand ils le veulent d'un accord commun. Il y a des signes de tendresse et d'affection qui indiquent le désir sans qu'il soit nécessaire d'en faire une demande express. A chacun d'y répondre ou pas et à chacun d'accepter, de comprendre la décision positive ou négative de l'autre (dans le cas d'une réponse négative passer outre s'assimile à une contrainte voire un viol). Quant à contraception c'est au couple de décider du nombre d'enfants désiré et du cadencement des naissances et donc  du moyen de contraception souhaitable. Quant à ce qui est licite de faire ou pas c'est encore en conscience et dans le respect mutuel  que ces choses se font... et personne d'autre que les deux parties n'a à en dire. Tout ceci ne regarde en rien le curé.

La morale du "tout est permis" du moment que c'est entre adulte consentant conduit à la vie rêvée de DSK. 

Il y a une nature humaine, Adamev. On ne fait pas n'importe quoi avec son corps sans en payer les conséquences.

Il y a aussi une responsabilité, Adamev : On ne trompe pas impunément son conjoint, même avec tous les consentements requis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:46

La morale du "tout est permis" du moment que c'est entre adulte consentant conduit à la vie rêvée de DSK.
sauf que les filles ne semblaient pas être tellement consentantes. Le procès de DSK c'est ainsi le drame de la prostitution, dont on tait, car ça arrange les hommes au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:52

Nathalie2 a écrit:
La morale du "tout est permis" du moment que c'est entre adulte consentant conduit à la vie rêvée de DSK.
sauf que les filles ne semblaient pas être tellement consentantes. Le procès de DSK c'est ainsi le drame de la prostitution, dont on tait, car ça arrange les hommes au pouvoir.


Ce gros cochon de DSK (le terme est utilisé par une de ses anciennes maîtresses) a estimé que, étant des prostituées, elles étaient forcément consentantes pour tout. Et elles avaient beau refuser certaines pratiques, le Roi de ce monde interprétait leur "non" comme un "oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !" 


C'est cela la morale du "non-dit" rêvée par un certain nombre de dominateurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 08:59

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
il s'agit de savoir dans quels cas, une femme peut faire l'amour avec son mari

Ridicule!!! Une femme et un homme s'aimant (mariés ou pas) font l'amour quand ils le veulent d'un accord commun. Il y a des signes de tendresse et d'affection qui indiquent le désir sans qu'il soit nécessaire d'en faire une demande express. A chacun d'y répondre ou pas et à chacun d'accepter, de comprendre la décision positive ou négative de l'autre (dans le cas d'une réponse négative passer outre s'assimile à une contrainte voire un viol). Quant à contraception c'est au couple de décider du nombre d'enfants désiré et du cadencement des naissances et donc  du moyen de contraception souhaitable. Quant à ce qui est licite de faire ou pas c'est encore en conscience et dans le respect mutuel  que ces choses se font... et personne d'autre que les deux parties n'a à en dire. Tout ceci ne regarde en rien le curé.

La morale du "tout est permis" du moment que c'est entre adulte consentant conduit à la vie rêvée de DSK. 

Il y a une nature humaine, Adamev. On ne fait pas n'importe quoi avec son corps sans en payer les conséquences.

Il y a aussi une responsabilité, Adamev : On ne trompe pas impunément son conjoint, même avec tous les consentements requis.

Comme d'hab n'importe quoi du moment que ça mousse!!! Ou vous ne lisez pas ou vous ne savez pas lire ce qu'écrivent les scipteurs. Mon texte aurait-il fait l'éloge du tout permis? De l'infidélité? Du déréglement sexuel?...
Vous êtes un pauvre obsédé de la pureté...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 09:03

J'ouvre un fil en "religions non chrétiennes" avec les messages.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 09:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Nathalie2 a écrit:
La morale du "tout est permis" du moment que c'est entre adulte consentant conduit à la vie rêvée de DSK.
sauf que les filles ne semblaient pas être tellement consentantes. Le procès de DSK c'est ainsi le drame de la prostitution, dont on tait, car ça arrange les hommes au pouvoir.


Ce gros cochon de DSK (le terme est utilisé par une de ses anciennes maîtresses) a estimé que, étant des prostituées, elles étaient forcément consentantes pour tout. Et elles avaient beau refuser certaines pratiques, le Roi de ce monde interprétait leur "non" comme un "oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !" 


C'est cela la morale du "non-dit" rêvée par un certain nombre de dominateurs.

En fait, c'est encore les films gonzo, ou hardos qui veulent ça. Il y a pas mal de site de séduction qui propagent ça, en mettant dans la tête des mecs que s'ils n'arrivent pas à pécho, c'est qu'ils n'insistent pas suffisamment (kamal par exemple).
Le nombre de fois où j'ai pu entendre qu'un non pouvait dire oui !

Les féministes récupèrent des femmes violées par leurs conjoints car non voulait dire oui..

Nous avons au sein de la société babylonique (désolé pour mon terme de rasta), une mouvance qui implique un rapport sexuel avec des préliminaires maxi de 15 minutes (tout compris), c'est dire rapport sexuel 15 minutes après avoir dit "bonjour". J'exagère un peu, mais c'est ça.
Donc la femme qui est au niveau 1, alors que l'homme est au niveau 10, se fait violer avec consentement. Difficile à expliquer, je sais.

Je crois qu'un règle catholique ou de respect qu'on pourrait instaurer serait d'obliger l'homme à demander la pénétration de manière orale et audible.
"puis-je, etc..."
et que le non veut dire non, sinon on n'est pas sorti de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 09:24

L'absence de dialogue, les sites pornographiques conduisent à cela.

Et le sexe qui devrait être le lieu de l'expression de l'amour devient de nouveau un lieu de destruction de l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 11:21

c'est l'absence d'éducation sexuelle et de maitrise de son corps qui mène à tout çà.

quand on brisera les tabous et qu'on parlera ouvertement de ces choses le respect s'installera.

il y aura bien entendu toujours une partie de la population qui se conduira de manière abjecte c'est sûr mais ceux là on ne les changera de toute façon pas.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Dim 22 Fév 2015, 17:55

Quand on parle du permis et du défendu , on utilise des catégories de la vie morale qui peuvent s'entendre soit comme imposées , soit comme choisies .
Toute l'ambiguité et les difficultés viennent alors du statut donné à la Liberté .
la Liberté est -elle condamnée par ces catégories  ou bien doit-elle se dépasser par le choix qu'elle fait d'obéir librement à des alternatives  qui incarnent une adhésion  à la plénitude de la Vie pour elle ?

Dans le premier cas , on est dans une civilisation entièrement disparue qu'il est vain  de regarder comme un modèle à faire revivre , car n'y régnait que la contrainte et le contrôle social par la peur du chatiment . Dans le second cas , tout reste à faire car on a à convaincre et se convaincre de la véracité et de l'authenticité de choix de vie qui réclament , c'est certain, effort et ascèse portés dans la joie et la plénitude .

On est dans une civilisation devenue matriarcale  et dont le mouvement va vers la féminisation des prises de décision de vie . Il y aura  de moins en moins  de place pour un autoritarisme patriarcal arbitraire et suranné qui n'a d'ailleurs jamais vécu ce qu'il imposait en imitant ceux qui dans l'évangile "liaient de pesants fardeaux sans en soulever un seul de leur petit doigt ..."
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 13:14

Citation :

Dans le premier cas , on est dans une civilisation entièrement disparue qu'il est vain de regarder comme un modèle à faire revivre , car n'y régnait que la contrainte et le contrôle social par la peur du chatiment .


Êtes vous bien sûr de cela ? Vous êtes vous réellement penché et intéressé sur les conditions de vie des gens pendant le moyen âge ? Ou est-ce seulement le sentiment général de l'époque, qui s'est installé en nous " sans que l'on sache comment " ?
En vérité, le moyen age est loin d'avoir été ce que l'on croit qu'il est , à savoir une société ou " ne régnait que la contrainte et le contrôle social par la peur du chatiment ". Très Probablement que le peuple y était plus heureux qu'aujourd'hui, et les autorités ( le Roi ) plus légitimes.
Une propagande intense anti-moyen age pendant plus de 2 siècles à fait qu'aujourd'hui la quasi-totalité de la population croit qu'il s'agit d'une période d'obscurantisme, de cruauté, de fanatisme, alors qu'en fait c'est tout le contraire.

Citation :

On est dans une civilisation devenue matriarcale et dont le mouvement va vers la féminisation des prises de décision de vie . Il y aura de moins en moins de place pour un autoritarisme patriarcal arbitraire et suranné qui n'a d'ailleurs jamais vécu ce qu'il imposait en imitant ceux qui dans l'évangile "liaient de pesants fardeaux sans en soulever un seul de leur petit doigt ..."

Les dogmes catholiques et la bible elle même sont très clairs: l'autorité est réservée à l'Homme, qui est " le chef de la femme ". Il est dit

Génèse a écrit:
Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

Et aussi:

Bible a écrit:
Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme, mais elle doit demeurer dans le silence » (1 Timothée 2 :11-12).

Si, à cause de la propagande moderne, vous pensez que ces paroles ne sont plus d'actualité, libre à vous.

Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit ! L'homme à lui aussi des devoirs envers sa femme et sa famille.

Le féminisme, et la féminisation en générale, est une PLAIE qui est imposé au peuple. Conséquences: Divorces en pagaille, adultère, destruction de la famille, etc... Regardez l'état de la famille dans les pays ou il y a une forte féminisation ( USA, Suède, oserai-je dire: France ), comparez avec ceux qui ont conservé des valeurs traditionnelles. Pensez vous que chez les vrais décideurs, que chez les puissants, il y ait beaucoup de femmes ? Pensez vous que les hommes de pouvoir, respectent la femme ?
(Le vrai pouvoir ce n'est pas le président de la république, au passage).

Une femme n'a de pouvoir que parce qu'un homme lui en donne de plus haut.

Si un homme (ou groupe d'homme) est dominé par une femme(ou groupe de femmes), c'est car un homme(ou groupe d'hommes) plus puissant(ou méchant) encore le permet, le contraint.

je n'ai jamais parlé du moyen âge , outre que les moeurs y étaient parfois très lestes ( cf les Contes de Canterburry ou les Historiettes de Tallemant des réaux ) il y avait toujours un monde
entre les prescriptions de l'Eglise et leur observance, à commencer par les clercs d'ailleurs qui ne donnaient que rarement l'exemple ...
Non le contrôle des moeurs sexuelles a commencé avec l'obligation de se confesser une fois l'an pour faire ses Pâques , sous peine d'excommunication par un des conciles du Latran .
concile qui soit dit en passant a aussi inventé le consentement mutuel des deux époux pour se marier et donc l'obligation de l'accord féminin pour le choix ( avant souvent arrangé) du mari ,
et donc l'Amour romantique qui est né à ce moment ( cf Luc Ferry)
Il s'est encore renforcé avec le concile de Trente ,qui, tout exacerbé par le conflit de la réforme, a tenté de dissimuler les turpitudes du clergé et a renforcé le contrôle social par la confession plus fréquente et la direction de conscience , d'où l'age d'or de la mystique française du XVI ème dont l'apogée est le très ascétique Monsieur de Genève ( St F de Sales ) .
mais le contrôle social catholique sur les femmes , c'était encore tout autant Franco et Salazar, et Mussolini .


Finalement , votre intervention le met bien en évidence , car vous n'y répondez pas :
Le permis et le défendu pour vous , vous vous arrangez comment pour qu'ils soient observés?
Vous préférez réinstaurer une société d' ordre patriarcal ?
Vous voulez revenir sur le droit de vote des femmes , leur autorisation d'avoir un carnet de chèques , pourquoi pas sur le permis de conduire ( comme à Ryad ? ) , et bien entendu qu'elles ne puissent avoir accès à la contraception qu'elles désirent ? c'est cela votre idéal ?

Et pour le contrôle par l'Eglise , comment faire puisque seulement 5 % des 5% =0.25 % des baptisés se confessent encore régulièrement .
Soit dit en passant l'abandon pratiquement total du sacrement de réconciliation n'est pas étranger à la sainte horreur qu'une curiosité malsaine du clergé pouvait susciter dans de jeunes esprits enfantins où on leur demandait s'ils se touchaient à chaque confession , sans parler des crimes de sollicitations , pas si rares , que des clercs restés eux mêmes à un stade d'immaturité sexuelle et de frustration intense , ont été régulièrement amenés à commettre sur des mineurs et des femmes
tout au long de l'histoire .
Donc comme vous n'avez plus de moyens de coercition , ni sociétaux , ni ecclesiaux , pour imposer une pseudo-observance de vos normes arbitraires et périmées , il ne vous reste plus que la
persuasion . Et là vous allez devoir nous expliquer pourquoi un livre de 1941 est encore pertinent ...
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 14:00

au sujet du titre du livre : il ne faut peut être pas lui accorder trop d'importance car dès les premières pages (p.10-11) on apprend les titres originaux donnés par les auteurs : l'abbé Vittrant a nommé son écrit THEOLOGIE MORALE BREF EXPOSE A A L'USAGE DES MEMBRES DU CLERGE ET SPECIALEMENT DES CONFESSEURS (p.17) 2ème partie : LA CHASTETÉ CHRETIENNE et Mgr Bouvier a nommé ses deux écrits : DISSERTATION SUR LE SIXIEME COMMANDEMENT (p.119) et SUPPLEMENT AU TRAITÉ DU MARIAGE (p.203)

le titre SEXE CATHOLIQUE LE PERMIS ET LE DEFENDU n'a donc aucun lien avec les deux professeurs de théologie morale catholique qui ont écrit ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 14:08

"nous expliquer pourquoi un livre de 1941 est encore pertinent"

quelle est la date des évangiles ? quelle est la date du Pentateuque ? Savez vous que le docteur commun avec lequel le saint siège demande que l'on forme encore aujourd'hui tous les prêtres est saint Thomas d'Aquin, mort au XIIIème siècle ?

ce livre est utile parce que l'on n'a pas la science infuse et que la théologie morale nous aide à comprendre les conséquences de notre désir de vivre l'évangile. Libre à vous de refuser Jésus et son église, mais jusqu'à la fin du monde, il y aura des professeurs de théologie morale qui aideront les catholiques à devenir des saints et à aimer en esprit et en vérité
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6298
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 17:04

Personnellement, je pense que le "permis et le défendu" présente très mal les choses.

Parce que le catholicisme est la religion de la conscience. Ce qui compte, c'est ce qu'il se passe dans la tête des protagonistes.
La même pratique peut être condamnable selon l'orientation des volontés des uns et des autres ou ne pas relever du péché mortel.

Il me semble également que les péchés de chairs sont les plus pardonnables. Il faut certes être miséricordieux envers les autres mais aussi envers soit même pour s'attaquer à des faiblesse bien plus grave.



En faire tout un livre, n'est ce pas déjà donner à la sexualité une place qu'elle ne mérite pas ?



Je précise, lorsque je dis que le péché sexuel n'est pas le plus grave je veux dire que lorsque un homme trompe sa femme, la tromperie est plus grave que l'acte sexuel.

Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 17:21

LES VRAIS TITRES SONT :

LA CHASTETÉ CHRETIENNE (cf. p.19)
DISSERTATION SUR LE SIXIEME COMMANDEMENT (p.119)
SUPPLEMENT AU TRAITÉ DU MARIAGE (p.203)

Aucun des deux auteurs ne parlent de PERMIS ET DE DEFENDU
Les commandements de Dieu relatifs à la sexualité sont le 6ème et le 9ème
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 17:22

Merci !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 17:46

page 44, le livre SEXE CATHOLIQUE LE PERMIS ET LE DEFENDU cite saint Alphonse de Liguori, qui enseigne que les fiancés sont tenus aux règles de la chasteté parfaite, mais vous Arnaud D. vous dites à la fin de votre vidéo Philosophie du mariage 17 ─ Les gestes de la sexualité dans le mariage qu'à la fin des fiançailles officiels, les fiancés ont le droit de se faire des caresses sexuelles, je suis allé voir le catéchisme de l'église catholique et il n'est dit nulle part que les fiancés ont le droit de se faire des caresses sexuelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 17:49

Cher Théologie,

Je ne parle pas de caresses sexuelles mais de baisers et de caresses qui expriment l'amour. 

Les caresses explicitement sexuelles (génitales) sont de l'acte du don total, du mariage.

C'est une question de bon sens puisque, chacun le devine, le don total des corps signifie le don total des âmes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6298
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 18:15

Je suis fort aise de constater que "Permis et défendu" ne sont pas des titres.

Mais je pense tout de même qu'en en faisant un thème central, nous tombons justement dans le piège que l'on souhaite éviter.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 18:24

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai effacé pas mal de message venant de l'escadrille des ricaneurs.
Ce sujet mérité d'être traité sans haine systématique de l'Eglise et entre catholiques.

Ou comment se donner raison en supprimant la contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 18:38

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai effacé pas mal de message venant de l'escadrille des ricaneurs.
Ce sujet mérité d'être traité sans haine systématique de l'Eglise et entre catholiques.

Ou comment se donner raison en supprimant la contradiction.
Vous avez d'autres principes que ceux de la foi catholique (lien indissociable à l'amour, au respect de la nature humaine et ouverture à la vie). Ouvrez un sujet dans le forum de philosophie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 18:39

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Bonjour.../....

Je m'abstiendrais de répondre à cotre post fatguabt parce que trop long et parce que répétant à l'infini les mêmes poncifs et c.onneries bien connues sur la FM.

Une seule question : vous avez 33 ans... êtes vous marié???

Si oui qu'en pense madame???
Si non de quel droit portez-vous un jugement
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 18:59

adamev a écrit:
Serviteur_De_Jesus a écrit:
Bonjour.../....

Je m'abstiendrais de répondre à cotre post fatguabt parce que trop long et parce que répétant à l'infini les mêmes poncifs et c.onneries bien connues sur la FM.

Une seule question : vous avez 33 ans... êtes vous marié???

Si oui qu'en pense madame???
Si non de quel droit portez-vous un jugement


Ou comment se donner raison en évitant l'argumentation Wink

PS: répéter et rappeler une vérité ne la rend pas désuète pour autant


Dernière édition par Serviteur_De_Jesus le Lun 23 Fév 2015, 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 19:01

Ceci étant êtes vous marié....???

pour le reste recherchez dans le site vous trouverez tous les éléments de réponse nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 19:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Théologie,

Je ne parle pas de caresses sexuelles mais de baisers et de caresses qui expriment l'amour. 

Les caresses explicitement sexuelles (génitales) sont de l'acte du don total, du mariage.

C'est une question de bon sens puisque, chacun le devine, le don total des corps signifie le don total des âmes.

Absolument. C'est en cela que l'homme et la femme ne font plus qu'un. Ce qui donne tout son sens à "couple"...
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 19:11

Je n'ai pas envie de répondre quand à ma situation familiale, j'espère que vous comprenez cela. Probablement vous répondrez à cela quelque chose d'ironique, de satirique, ou une moquerie.

Quand à :

Citation :
pour le reste recherchez dans le site vous trouverez tous les éléments de réponse nécessaires.

Je vous remercie de m'inviter à fouiller dans des milliers d'archives pour trouver des éléments pour me contredire moi-même, en sachant que le simple fait de réponde au poste que j'ai fais l'effort de construire vous fatigue car " trop long ".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 19:17

Serviteur_De_Jesus a écrit:
Je n'ai pas envie de répondre quand à ma situation familiale, j'espère que vous comprenez cela. Probablement vous répondrez à cela quelque chose d'ironique, de satirique, ou une moquerie.
Thumright salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Lun 23 Fév 2015, 19:18

Moi j'ai dit plusieurs fois que je suis marié depuis près de 55 ans avec la même... et vous???

Ben oui pas envie de redire une fois de plus ce qui a déjà été dit et redit sur la FM à laquelle comme d'autres ici vous ne comprenez rien... sinon vous n'écririez pas vos sottises et vous vous seriez épargné l'effort de construire .../... " trop long ".
Revenir en haut Aller en bas
théologie morale



Masculin Messages : 60
Inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 13:13

A ARNAUD DUMOUCH

AVEZ VOUS LU LE LIVRE SEXE CATHOLIQUE LE PERMIS ET LE DEFENDU qui est disponible gratuitement ?

POURQUOI NE DITES VOUS RIEN SUR SON CONTENU ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 13:19

Je ne l'ai pas lu. Je regarde vos messages. D'autre part, le titre n'est pas celui que vous donnez semble-t-il ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 14:52

Théologie morale....

Vous vous présentez en donneur de leçons mais vous refusez de dire quoi que ce soit sour les compétences qui sont les vôtre en matière de mariage???? Pourquoi vous avez honte???

Pour le reste je vous laisse à vos délires sur le mariage "maçon" et le "sublime" du mariage catho...
Vous êtes sûr de votre âge? Ou la sardine vous a coincé quelques synapses???


Dernière édition par adamev le Mar 24 Fév 2015, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 14:55

« le droit de demander l'acte conjugal peut se transformer en devoir de charité »
_____________

Ce seul titre suffit à dégoûter de lire ce livre...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 14:58

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ouvre un fil en "religions non chrétiennes" avec les messages.

Ah oui et c'est où, sous quel titre????
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU   Mar 24 Fév 2015, 15:00

Cécile a écrit:
« le droit de demander l'acte conjugal peut se transformer en devoir de charité »
_____________

Ce seul titre suffit à dégoûter de lire ce livre...

mort de rire mort de rire mort de rire Merci Cécile....
Revenir en haut Aller en bas
 
SEXUALITE CATHOLIQUE, LE PERMIS ET LE DEFENDU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» est-il permis de travailler le lundi de Pâques pour un catholique ?
» Emo, et catholique
» EST-IL PERMIS DE MAUDIRE UNE PERSONNE MÊME LE DIABLE ? ...
» Catholique et la Bible
» Questions sur la Bible et des pratiques dans l'Eglise Catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: