DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La sexualité vue par l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chantecl
Invité



MessageSujet: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 19:18

Je salue tous les membres de ce forum.
Il semblerait, à entendre les discours de beaucoup de chrétiens, que le plaisir sexuel soit suspect, voire interdit, sous toutes ses formes, même dans le mariage.
Or, le plaisir est l'oeuvre de Dieu, me semble-t-il, et non une chose inventée par le diable, comme on aurait tendance à nous le laisser croire.
Que dit l'Eglise à ce sujet ? Et vous, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 19:21

L'Église interdit la sexualité pour autre chose que la reproduction. Voilà une puissante raison de rejeter l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 19:26

Je pense que la sexualité fait partie de notre humanité et qu'elle est bonne . Elle contribue à l'épanouissement d'un couple. Contrairement à ce que j'ai parfois entendu et qui me affraid fait dresser les cheveux sur la tete, la sexualité n'a pas le but unique de procréer.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 19:30

Sânkhya a écrit:
L'Église interdit la sexualité pour autre chose que la reproduction. Voilà une puissante raison de rejeter l'Église.

Pas du tout samlechat ! Je m'insurge contre cette idée véhiculée par les anti-catho ou extrémistes cathos : une erreur de jugement de part et d'autre
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 19:56

Sânkhya a écrit:
L'Église interdit la sexualité pour autre chose que la reproduction. Voilà une puissante raison de rejeter l'Église.
N'importe quoi ! Voilà un beau préjugé qui trahie votre ignorance de l'enseignement de l'Église sur la sexualité humaine. La sexualité humaine, loin d'être tabou, est vue comme un bien dans toute l'anthropologie biblique. Ce sont les gnostiques qui rejettent la chair...pas l'Église...du moins la véritable et quand on comprend bien son enseignement et non ce que le monde veut nous faire croire ! Allez lire le Cantique des cantiques, vous allez rougir tellement c'est beau et que l'eros n'est pas du tout quelque chose de tabou. Oh ! Bien sûr notre monde croit avoir fait sauter tous les tabous de la sexualité...mais en fait il n'a pas libéré la sexualité, seulement la libido !

Pour vous instruire un peu, je vous renvois ici : http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/family/documents/rc_pc_family_doc_08121995_human-sexuality_fr.html

Le père de notre communauté, lorsqu'il prépare les fiancés au mariage, leur dit que l'étreinte charnelle est la plus belle prière que le couple puisse faire monter vers Dieu...

Cordialement,
Hélène


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû 2006 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:07

..


Dernière édition par le Lun 23 Oct 2006 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:27

Sylvie a écrit:
À quoi ça sert une fleur à part que d'être jolie et sentir bon ?

À se reproduire!
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:28

Donc selon l'Église, on peut avoir des relations sexuelles juste pour le plaisir?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:37

Sânkhya a écrit:
Donc selon l'Église, on peut avoir des relations sexuelles juste pour le plaisir?
À condition que ce plaisir soit partagé dans le cadre du Sacrement du mariage et qu'il soit ouvert à la vie éventuellement. Que ce soit un amour donné et non un amour égoïste (qui devient alors convoitise) car la vie que les époux partage est un don réciproque qu'ils font d'eux-mêmes (de toute leur personne)... puisqu'ils sont à l'image de Dieu qui est don total de Lui-même sans retour sur soi. L'amour conjugal doit être ouvert à la fécondité...car la fécondité est le résultat de l'amour donné et reçu. Logique et beau non ? Very Happy

Cordialement,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:43

Ouvert à la fécondité... ça revient à dire qu'on ne peut avoir de rapport sexuel sans avoir l'intention de se reproduire.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 20:59

Sânkhya a écrit:
Ouvert à la fécondité... ça revient à dire qu'on ne peut avoir de rapport sexuel sans avoir l'intention de se reproduire.
...un jour... pas à chaque relation ! Mais d'être prêts à accueillir la vie qui pourrait jaillir de cette étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Pierre-Nicolas



Messages : 191
Inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 21:09

Cher Sankhya,

Citation :
Ouvert à la fécondité... ça revient à dire qu'on ne peut avoir de rapport sexuel sans avoir l'intention de se reproduire.

C'est bien cela. On ne pourrait pas avoir de relation sexuelle si on refusait l'enfant qui pourrait naître de l'union!

C'est pour cela que l'Église refuse la contraception, par exemple. Si on pouvait avoir des relations sexuelles seulement pour le plaisir, il n'y aurait aucun problème avec la contraception!

a+

Pierre-nicolas
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 21:47

Tu vois, Sâmkhya, c'est raté question faire l'amour pour le plaisir.

Maintenant, faut dire que, si les hommes et les femmes de l'ancien temps n'avaient pas copulé aussi de temps en temps pour faire des enfants, on ne serait pas là à discuter de la sexualité.

C'est tout bête : la prescription de "l'Eglise" c'est dans un souci démographique. Seulement, aujourd'hui, ce qui menace l'humanité ce serait plutôt la surproduction.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 21:55

lagaillette a écrit:
Maintenant, faut dire que, si les hommes et les femmes de l'ancien temps n'avaient pas copulé aussi de temps en temps pour faire des enfants, on ne serait pas là à discuter de la sexualité.
Very Happy Oui c'est sûr.

Est-ce qu'un enfant issu d'un relation hors mariage n'est-il pas un don de Dieu?

Je crois que le problème est le sacrement de mariage. Pour justifier sa validité et son importantce, l'Eglise est obligée d'être intransigeante en matière de sexe, de couple et de procréation. C'est une position intenable de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 22:05

Bonjour Louis,
Louis a écrit:
Est-ce qu'un enfant issu d'un relation hors mariage n'est-il pas un don de Dieu?
Toute vie est don de Dieu...seulement, la vie biologique fait partie de la Vie avec un grand V... qui est a sanctifier par le don de l'Amour avec un grand A (pour Agapè).

Louis a écrit:
Je crois que le problème est le sacrement de mariage. Pour justifier sa validité et son importantce, l'Eglise est obligée d'être intransigeante en matière de sexe, de couple et de procréation. C'est une position intenable de nos jours.
Pourriez-vous spécifier votre position ? Je ne suis pas sûr d'avoir compris où vous vous situez par rapport à l'enseignement de l'Église concernant la sexualité.

Merci !
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 23:00

Pierre-Nicolas a écrit:


C'est pour cela que l'Église refuse la contraception, par exemple. Si on pouvait avoir des relations sexuelles seulement pour le plaisir, il n'y aurait aucun problème avec la contraception!

Mais ceux qui ont des rapports en fonction du cycle de la femme, par exemple, cela ne les prive pas du plaisir, de faire l'amour durant les périodes non fertiles. Et cela n'aboutit pas à la procréation. De même avec l'usage du préservatif.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 23:01

Hélène a écrit:
Pourriez-vous spécifier votre position ? Je ne suis pas sûr d'avoir compris où vous vous situez par rapport à l'enseignement de l'Église concernant la sexualité.
Je ne me situe pas. Chacun fait ce qu'il veut en matière de mariage.

Au départ, le mariage est une invention romaine païenne. Les Chrétiens l'ont adopté car cela permettait de légaliser la monogamie.

Le sacrement de mariage a été instauré au XIIème siècle pour des raisons sociales et politiques. Je crois que pour d'autres raisons sociales le sacrement de mariage disparaitra dans quelques décennies peut-être quelques siècles, qu'importe.

St Paul en a dit des bêtises sur le mariage : "Il est bon pour l'homme de ne pas toucher une femme" (1Cor.7-1), "Le mariage est un remède à la concupiscence" (1Cor. 7,2), "Le mariage entraîne au monde" (1 Cor. 7, 32-34), "Le mariage est inférieur à la virginité" (1 Cor. 7, 37-38 ).

Pour ma part, je me souviens enfant dire à ma mère "je ne me marierai jamais à l'Eglise comme mes soeurs et mes cousins". Je ne peux expliquer pourquoi mais c'est ainsi.


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû 2006 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Jeu 24 Aoû 2006 - 23:06

Louis a écrit:

"Le mariage est un remède à la concupiscence" (1Cor. 7,2)

Laughing Laughing Laughing
Quel grand philosophe !
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 0:12

lagaillette a écrit:
Tu vois, Sâmkhya, c'est raté question faire l'amour pour le plaisir.

Maintenant, faut dire que, si les hommes et les femmes de l'ancien temps n'avaient pas copulé aussi de temps en temps pour faire des enfants, on ne serait pas là à discuter de la sexualité.

C'est tout bête : la prescription de "l'Eglise" c'est dans un souci démographique. Seulement, aujourd'hui, ce qui menace l'humanité ce serait plutôt la surproduction.

Bien sûr, il y aura toujours des gens qui voudront avoir des enfants. Mais ils ne veulent pas nécessairement des enfants à chaque fois qu'ils font la chose. Et il y a ceux qui ne veulent absolument pas d'enfants mais qui aimeraient qu'on leur foute la paix sur leurs rapports intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 0:58

..


Dernière édition par le Lun 23 Oct 2006 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 1:03

Tous les vivants poursuivent cette ultime finalité obsédante: se reproduire. La survie elle-même n'a de sens que si elle permet la reproduction. L'extraordinaire diversité de la vie témoigne de son inventivité pour trouver toujours de meilleurs moyens de se reproduire.

Par contre, l'homme est assez sophistiqué pour contrarier de temps en temps cette impulsion biologique. Mentionnons aussi les dauphins qui peuvent avoir des rapports sexuels pour le plaisir (mais ce n'est pas confirmé: je l'ai lu sur internet dans un site non spécialisé).
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 1:24

Sânkhya a écrit:
. Et il y a ceux qui ne veulent absolument pas d'enfants mais qui aimeraient qu'on leur foute la paix sur leurs rapports intimes.

et personne ne les oblige a suivre la pense de l'Eglise a ce sujet, alors qu'ils nous foutent la paix dans nos rapports intimes avec nos conjoints catho et avec l'Eglise...!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 1:35

Oui mais l'Église agite encore le poing avec ses menaces de souffrances éternelles.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 1:36

Louis a écrit:
Je ne me situe pas. Chacun fait ce qu'il veut en matière de mariage..
Vous vous situez alors... mais pas dans la doctrine de l'Église ?

Citation :
Au départ, le mariage est une invention romaine païenne.
Des sources historiques sérieuses s'il vous plaît pour soutenir cette affirmation ? Moi je lis dans la Genèse, chapitre 2 : Le Seigneur Dieu dit : "Il n'est pas bon pour l'homme d'être seul. Je veux lui faire une aide qui lui soit accordée". (...) L'homme s'écria : "Voici cette fois l'os de mes os et la chair de ma chair, celle-ci, on l'appellera femme car c'est de l'homme qu'elle a été prise." Aussi l'homme laisse-t-il son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et ils deviennent une seule chair". Puis le récit continue : Il les bénit et leur dit d'être féconds et de remplir la terre... Il vit que cela était très bon. Puis Jésus reprend ce récit lorsque les sadducéens viennent le mettre à l'épreuve concernant le divorce. Il remonte en amont de Moïse pour démontrer que le mariage est une institution de Dieu et pas des hommes : ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas (paroles encore dans la liturgie du mariage à ce jour).

Citation :
Les Chrétiens l'ont adopté car cela permettait de légaliser la monogamie.
Tout au long de l'Ancienne Alliance, le peuple de Dieu est guidé dans une pédagogie divine concernant la monogamie/polygamie et ce, depuis le Dabar de Dieu au mon Sinaï ! Pas une invention tardive de paganisme romain ! Les dix commandements parlent déjà de fidélité dans le couple en proscrivant l'adultère. Il faudrait refaire vos cours d'histoire religieuse...

Citation :
Le sacrement de mariage a été instauré au XIIème siècle pour des raisons sociales et politiques.
Attention de ne pas confondre la liturgie du sacrement du mariage telle que nous la connaissons aujourd'hui et les traditions qui s'y rattachent avec le Sacrement du mariage : c'est le Christ qui l'a élevé à la dignité de Sacrement par tout son message : toute l'histoire de la Rédemption dans la Bible est exprimée en des termes nuptiaux. Au risque de me répéter, allez méditer le Cantique des cantiques et la Lettre aux Éphésiens, chapitre 5.

Citation :
Je crois que pour d'autres raisons sociales le sacrement de mariage disparaitra dans quelques décennies peut-être quelques siècles, qu'importe.
Il disparaîtra seulement lorsque nous serons dans la Jérusalem céleste, c'est Jésus qui le dit dans le même récit contre les arguments pièges des sadducéens sur le divorce. Le Sacrement du mariage n'est pas d'ordre temporel...il nous dépasse comme tous les Sacrements. Tous les Sacrements n'auront plus besoin d'être dans la Nouvelle Jérusalem lorsque Dieu sera Tout en tous. cheers

Citation :
St Paul en a dit des bêtises sur le mariage
shaking Bêtises ?

Citation :
"Il est bon pour l'homme de ne pas toucher une femme" (1Cor.7-1)
J'ignore quelle version biblique vous possédez mais ma Tob dit ceci : "Il est bon pour l'homme de s'abstenir de la femme" (1 Co 7, 1). What's wrong with that ? Ben oui...c'est effrayant de dire à un homme de ne pas harceler sa femme (ou les femmes) ou de contrôler ses pulsions... il me semble que le message est plutôt en faveur de la dignité de la femme et de la dignité de l'homme...qui n'est pas une bête mais un animal doué d'intelligence et d'un esprit.

Citation :
"Le mariage est un remède à la concupiscence" (1Cor. 7,2)
Version Tob : "Toutefois, pour éviter tout dérèglement, que chaque homme ait sa femme et chaque femme son mari" (1 Co 7, 2). Shocking ! Shocked

Citation :
"Le mariage entraîne au monde" (1 Cor. 7, 32-34),
Version Tob : "Je voudrais que vous soyez exempts de soucis. Celui qui n'est pas marié a souci des affaires du Seigneur: il cherche comment plaire au Seigneur. Mais celui qui est marié a souci des affaires du monde: il cherche comment plaire à sa femme, et il est partagé. De même, la femme sans mari et la jeune fille ont souci des affaires du Seigneur, afin d'être saintes de corps et d'esprit. Mais la femme mariée a souci des affaires du monde: elle cherche comment plaire à son mari." Vous avez une version bien abrégée :no ... saint Paul s'adresse à ceux qui sentent un appel à la vocation et il met en parallèle les deux chemins de sainteté. Il ne les oppose pas, seulement, il croit que pour se consacrer entièrement au Seigneur, il est préférable de rester seul (célibataire). Il ne méprise nullement le Sacrement du mariage dans ces paroles, seulement il distingue les deux vocations comme deux voix possibles : l'une radicale (consécration pour le Royaume de Dieu) et l'autre, tout aussi valable et louable (puisqu'il fait l'éloge de ce grand mystère dans Éphésiens 5) mais qui se vit dans le monde... exactement la voie que l'Église proposera depuis Vatican II concernant la vocation des laïcs ! Saint Paul, plutôt que d'être un vieux ronchon rétrograde...est plutôt 20 siècles en avance sur son temps ! Very Happy

Citation :
"Le mariage est inférieur à la virginité" (1 Cor. 7, 37-38 ).
Rien à voir avec le Sacrement du mariage ! Il s'agit d'un conseil pour le discernement des vocations. Vous avez oublié de lire ce qui précède. Je vous le cite : "Celui qui a pris dans son coeur une ferme résolution, hors de toute contrainte et qui, en pleine possession de sa volonté, a pris en son for intérieur la décision de respecter sa fiancée, celui-là fera bien. Ainsi celui qui épouse sa fiancée fait bien, et celui qui ne l'épouse pas fera encore mieux". C'est-à-dire : celui qui a senti l'appel et qui a choisi la vocation à se consacrer au Seigneur alors qu'il est fiancé ferait mieux de ne pas épouser sa fiancé...car il risque de ne pas être tout à elle, de ne pas être honnête, d'être malheureux de ne pas avoir choisi la vocation, de rendre la femme malheureuse, etc. C'est par souci pastoral que saint Paul exhorte à prendre la bonne décision. "Il a bien fait de ne pas l'épouser" parce qu'il aurait fait une erreur alors qu'il voulait se consacrer au Seigneur.

Je vous propose de méditer sur la très belle Lettre aux Éphésiens, chapitre 5, versets 21 à 33.

Pardon pour la longueur de mon post... :oops:

Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 1:42

Sânkhya a écrit:
Oui mais l'Église agite encore le poing avec ses menaces de souffrances éternelles.

des references, des textes, des citations, s'il te plait...parce que la tu n'es pas credible... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 2:18

Oui, le vilain Paul dit quelque part que ceux qui enfreignent sa morale sexuelle n'hériteront pas du royaume des cieux. Je crois que c'est dans 1Corinthiens.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 3:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 3:13

Sânkhya a écrit:
Oui, le vilain Paul dit quelque part que ceux qui enfreignent sa morale sexuelle dégénérée n'hériteront pas du royaume des cieux. Je crois que c'est dans 1Corinthiens.
"Je crois que" n'est pas très crédible. Un peu plus d'honnêteté intellectuelle je vous prie. Quand on cite les Écritures, on les cite parce qu'on les a étudié, médité et comprise, sans sortir des versets de leurs contexte ni inventer des paroles qu'un apôtres n'auraient jamais prononcé ou encore en leur faisant dire ce qu'elles ne disent pas. D'ailleurs aucune parole ne dit "enfreigne ma morale sexuelle" dans les Lettres de Paul. Ce même saint Paul dit aussi : "tout m'est permis, mais tout ne m'est pas profitable". Également : "Tout est à vous, mais vous êtes au Christ et le Christ est à Dieu"... aussi : "ne savez-vous pas que votre corps est le temple de l'Esprit Saint ?"

Qu'entendez-vous par "sa morale sexuelle dégénérée" ? Un peu de respect de votre part pour ceux qui sont les colonnes de l'Église, notre Mère, serait apprécié parce que vous êtes sur un forum catholique. Si vous avez des griefs ou des questions contre l'Église, posez-les avec respect et nous vous répondrons avec joie et respect...sinon, ça pourrie l'athmosphère et ça dégénère en affrontements stériles (parlant de fécondité ! Laughing ).

Amitiés Very Happy ,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 9:42

Hélène a écrit:

Ben oui...c'est effrayant de dire à un homme de ne pas harceler sa femme (ou les femmes) ou de contrôler ses pulsions... il me semble que le message est plutôt en faveur de la dignité de la femme et de la dignité de l'homme...qui n'est pas une bête mais un animal doué d'intelligence et d'un esprit.

Puis vient un temps où la femme se plaint que son mari ne la touche plus... et regrette le temps où il la "harcelait".
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 11:22

[quote="Sânkhya"]
lagaillette a écrit:
Tu vois, Sâmkhya, c'est raté question faire l'amour pour le plaisir.

Et il y a ceux qui ne veulent absolument pas d'enfants mais qui aimeraient qu'on leur foute la paix sur leurs rapports intimes.

Mais qu'ils baisent en paix ! Qu'est-ce qui les en empêche ? Qu'est-ce qui les oblige à écouter les discours des moralisateurs de tout poil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 11:26

Sylvie a écrit:

Je me demande si la fleur a du plaisir scratch
Laughing
Sylvie

Pourquoi pas ? Son plaisir est tout intérieur, comme tous les plaisirs les plus profonds. Et pourquoi se ferait-elle belle sinon pour inviter le papillon à lui faire la cour ? Tu connais l"histoire du Petit Prince avec sa rose ?

Et pourquoi ce qui fait le plus plaisir à une femme, c'est de lui offrir des fleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 11:31

Clotilde a écrit:
Sânkhya a écrit:
Oui mais l'Église agite encore le poing avec ses menaces de souffrances éternelles.

des references, des textes, des citations, s'il te plait...parce que la tu n'es pas credible... Idea

Pas besoin de références ; ça suinte du discours officiel des hommes d'église catholique. Si les hommes d'église sont pour la liberté sexuelle, qu'ils le disent clairement. Benoit XVI, dans son encyclique sur l'amour, a commencé, timidement, à réhabiliter "eros" ; mais avec tant de circonlocutions que ce n'est pas très convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 11:40

Code:
"Je crois que" n'est pas très crédible. Un peu plus d'honnêteté intellectuelle je vous prie. Quand on cite les Écritures, on les cite parce qu'on les a étudié, médité et comprise, sans sortir des versets de leurs contexte ni inventer des paroles qu'un apôtres n'auraient jamais prononcé ou encore en leur faisant dire ce qu'elles ne disent pas

I Cor. 3 : 13 (3-12) l’oeuvre de chacun sera manifestée; (3-13) car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun.

I Cor. 5 : 1 On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.
2 Et vous êtes enflés d’orgueil! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous!
3 Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte.
4 Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,
5 qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 13:21

Hélène a écrit:
Au départ, le mariage est une invention romaine païenne. Des sources historiques sérieuses s'il vous plaît pour soutenir cette affirmation ? Moi je lis dans la Genèse
Chère Hélène

Je ne crois pas à l'Ancien Testament et encore moins au mythe de la Génèse. Ce ne peut être une source historique sérieuse.

Mes citations sont un résumé en langage courant pour aller vite et ne correspondent pas littéralement au texte de la Bible en francais. Pardon pour la confusion. :oops:

L'invention du contrat de mariage par les romains est relaté par les historiens. Il suffit de faire une petite recherche pour le vérifier : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_dans_la_tradition_chr%C3%A9tienne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 15:33

Pour ceux et celles qui n'auraient pas le courage d'aller voir sur wikipedia :

Code:
IVe concile du Latran, en 1215, l'Église catholique romaine réglementa le mariage une première fois :

il impose la publication des bans (pour éviter les mariages clandestins)
il instaure le mariage comme sacrement, donc indissoluble, sauf par la mort

Voir la suite pour ceux et celles qui désireraient s'instruire.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 18:16

Hélène a écrit:


Le père de notre communauté, lorsqu'il prépare les fiancés au mariage, leur dit que l'étreinte charnelle est la plus belle prière que le couple puisse faire monter vers Dieu...

Cordialement,
Hélène

Dites-moi chère cousine, (Hélène Bourgeois, localisation Québec) pour ceux qui ne connaissent pas, et qui sévit sur le forum "La Cité Catholique". Pourquoi ne pas avoir précisé "La belle Province"? Est-ce que -VR- (VexillumRegis), ou plus anciennement "Enseigne Royal" vous a envoyé en sous-marin, sachant qu'il s'est fait très proprement et poliment renvoyer dans sa chaumière par l'un de mes "Frères"? Quant à votre communauté, le Renouveau Charismatique, que gentiment je qualifie de "dévisseurs d'ampoules", n'est rien d'autre qu'une chapelle de plus qui vient ajouter à la confusion, fût-elle la communauté de St Joseph, dont le siège social est à Lyon et sous la domination du Père Verlinde. Permettez-moi de vous dire que ses agissements relèvent davantage de la dérive sectaire que d'une quelconque transmission du message du Christ. J'ai toujours eu la plus grande méfiance à l'égard des scientifiques, fussent-ils de très haut niveau, puisque votre mentor n'est rien de moins qu'un ingénieur en chimie nucléaire, qui à un moment ou un autre de leur vie s'emparent du sacré. Ça sonne faux ma chère. Mais je ne vous en veux pas d'être aveuglée par le pouvoir de votre gourou. Vous n'êtes malheureusement pas la seule victime.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 18:28

Ecossais a écrit:

Quant à votre communauté, le Renouveau Charismatique, que gentiment je qualifie de "dévisseurs d'ampoules", n'est rien d'autre qu'une chapelle de plus qui vient ajouter à la confusion, fût-elle la communauté de St Joseph, dont le siège social est à Lyon et sous la domination du Père Verlinde. Permettez-moi de vous dire que ses agissements relèvent davantage de la dérive sectaire que d'une quelconque transmission du message du Christ.
Cher Ecossais

Petit rappel de la charte : On n'attaque pas les personnes, mais les idées!!
On ne va pas recommencer par pitié! Sad

Même si je ne partage pas tous les points de vue du père Verlinde, au niveau de leur pratique spirituelle il n'y a rien à redire. Et puis il existe des groupes bien plus "charismatiques" dans le sens où vous l'entendez.
J'ai appris grace à diverses communautés charismatiques que la louange est une prière très efficace, et j'ai senti la présence de l'Esprit Saint à plusieurs reprises en leur compagnie.

La pratique sprituelle, la prière et le développement la Charité ne sont-ils pas l'essentiel?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 18:29

Ecossais a écrit:
Hélène a écrit:


Le père de notre communauté, lorsqu'il prépare les fiancés au mariage, leur dit que l'étreinte charnelle est la plus belle prière que le couple puisse faire monter vers Dieu...

Cordialement,
Hélène

Dites-moi chère cousine, (Hélène Bourgeois, localisation Québec) pour ceux qui ne connaissent pas, et qui sévit sur le forum "La Cité Catholique". Pourquoi ne pas avoir précisé "La belle Province"? Est-ce que -VR- (VexillumRegis), ou plus anciennement "Enseigne Royal" vous a envoyé en sous-marin, sachant qu'il s'est fait très proprement et poliment renvoyer dans sa chaumière par l'un de mes "Frères"? Quant à votre communauté, le Renouveau Charismatique, que gentiment je qualifie de "dévisseurs d'ampoules", n'est rien d'autre qu'une chapelle de plus qui vient ajouter à la confusion, fût-elle la communauté de St Joseph, dont le siège social est à Lyon et sous la domination du Père Verlinde. Permettez-moi de vous dire que ses agissements relèvent davantage de la dérive sectaire que d'une quelconque transmission du message du Christ. J'ai toujours eu la plus grande méfiance à l'égard des scientifiques, fussent-ils de très haut niveau, puisque votre mentor n'est rien de moins qu'un ingénieur en chimie nucléaire, qui à un moment ou un autre de leur vie s'emparent du sacré. Ça sonne faux ma chère. Mais je ne vous en veux pas d'être aveuglée par le pouvoir de votre gourou. Vous n'êtes malheureusement pas la seule victime.
scratch Et que Dieu vous bénisse aussi cher frère ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 18:43

Louis a écrit:

Cher Ecossais

Petit rappel de la charte : On n'attaque pas les personnes, mais les idées!!
On ne va pas recommencer par pitié! Sad

Même si je ne partage pas tous les points de vue du père Verlinde, au niveau de leur pratique spirituelle il n'y a rien à redire. Et puis il existe des groupes bien plus "charismatiques" dans le sens où vous l'entendez.
J'ai appris grace à diverses communautés charismatiques que la louange est une prière très efficace, et j'ai senti la présence de l'Esprit Saint à plusieurs reprises en leur compagnie.

La pratique sprituelle, la prière et le développement la Charité ne sont-ils pas l'essentiel?

Cher Louis,

Je suis très étonné d'avoir un echo, fût-il négatidf de votre part. Mais soit. Je n'attaque pas Hélène, ni Verlinde en tant que personne. J'attaque les idées qu'ils véhiculent. Ils sont reconnus par Rome certes. Mais pas sans raison non plus. Je ne développerai pas davantage.

La pratique spirituelle oui. La prière et le développment oui. La charité oui.
Mais pas l'endoctrinement sectaire. Pour trouver plus charismatique que Verlinde, faut chercher très loin. Je vous rappelle pour mémoire que cette ecclésiole est d'origine protestante et non pas Catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 18:46

Ecossais a écrit:
Hélène a écrit:
Et que Dieu vous bénisse aussi cher frère ![/color] Very Happy

Je suis votre frère en Christ bien sûr ma chère cousine. ;) Mais le Frère dont je parlais dans mon post est Franc-Maçon comme moi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 19:49

Hélène a écrit:

scratch Et que Dieu vous bénisse aussi cher frère ! Very Happy

....C'est ce qui s'appelle un "chouette" bizutage Thumright rendeer Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 21:08

lagaillette a écrit:
Benoit XVI, dans son encyclique sur l'amour, a commencé, timidement, à réhabiliter "eros" ; mais avec tant de circonlocutions que ce n'est pas très convaincant.

l'encyclique de Benoit 16 ce n'est pas Deus eros est mais Deus caritas est...me semble-t-il... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 21:10

Ecossais a écrit:
Je vous rappelle pour mémoire que cette ecclésiole est d'origine protestante et non pas Catholique.
C'est quoi une ecclésiole?! Shocked Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 21:16

Louis a écrit:
Ecossais a écrit:
Je vous rappelle pour mémoire que cette ecclésiole est d'origine protestante et non pas Catholique.
C'est quoi une ecclésiole?! Shocked Very Happy

....Une "casserole" ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 21:50

Clotilde a écrit:
lagaillette a écrit:
Benoit XVI, dans son encyclique sur l'amour, a commencé, timidement, à réhabiliter "eros" ; mais avec tant de circonlocutions que ce n'est pas très convaincant.

l'encyclique de Benoit 16 ce n'est pas Deus eros est mais Deus caritas est...me semble-t-il... Laughing

Clotilde, si tu en avais lu, ne serait-ce que des extraits, tu saurais qu'il y parle d'eros et d'agapè.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 21:51

Merci, Ecossais de nous avoir éclairé sur cette communauté dont je me demandais ce que c'était.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 22:11

lagaillette a écrit:
Merci, Ecossais de nous avoir éclairé sur cette communauté dont je me demandais ce que c'était.
Je ne voulais pas répondre à l'attaque délirante d'Écossais (remplie de ronces, de mensonges et de paranoïa dans ses théories de complots) mais je vais parler franchement.

Qui êtes-vous lagaillette ? Vous me connaissez ? J'ai posté jusqu'à maintenant une vingtaine de posts et déjà, vous êtes prêts à croire à cet "éclaircissement sur cette communauté" qu'Écossais dépeint à tort et à travers la lunette de son appartenance à la FM ?

Je croyais atterrir sur un site catholique cordial pour y trouver un peu de répit pour mon âme et partager entre frères et soeurs...eh ben non...je crois bien m'être trompée d'adresse ! Tout ce qu'on y trouve (en majeure partie, sauf à quelques exceptions près) sont des ronces, des jugements sur les autres, sans même se connaître, des préjugés, des insultes à l'emporte-pièce, des procès d'intentions et des jugements de valeurs sans jamais le moindre argumentaire crédible et des passions qui se déchaînent à tous vents. Comme si il n'y avait pas une vraie personne de l'autre côté de notre écran mais qu'on pouvait se permettre tous les coups parce qu'on frappe dans une machine ! Décidément, il est très difficile de vivre la Charité sur le Web...

Sur ce, que Dieu vous bénisse...Mon passage fût de courte durée...
Hélène


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 22:15

Cher Ecossais, vos insinuations devraient être étayées : vous pouvez ouvrir un "fil" sur... les communautés charismatiques, par exemple!

Ne croyez-vous pas préférable de vous en tenir aux propos d'Hélène dans le cadre de ce débat? Smile. C'est la modératrice en herbe qui vous le conseille... Merci!
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 23:02

Ce qui m’a semblé mériter au moins attention dans les propos de l’Ecossais, c’est la précision de ces indications.

Si la « Hélène », promeneur localisée « dans le cœur de Dieu » (curieuse géographie) n’est pas Hélène Bourgeois, localisation Québec et qui a fréquenté le forum "La Cité Catholique" et ne connaît pas -VR- (VexillumRegis), ou plus anciennement "Enseigne Royal", il lui suffisait de le dire, sans s’énerver pour les mots un peu pointus de l’Ecossais qui, c’est son droit, n’apprécie pas les mouvements charismatiques, et encore moins les « sous-marins ».
On a, bien sûr, le droit d’user de pseudos ; mais quand c’est dans l’intention apparente, sinon manifeste, de tromper son monde, il ne faut pas s’étonner de se faire démasquer.

Ceci dit, Hélène, votre présence sur ce forum ne dérange personne ; inutile de vous vexer, vous pouvez rester.

signé : un vieux routier des forums cathos.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 23:12

Famille de saint Joseph
La fraternité monastique


Vie monastique
Des hommes et des femmes voulant vivre la radicalité de leur consécration baptismale dans les voeux évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance pour l’amour de Jésus, selon une Règle de vie monastique gardant une ouverture apostolique.

Brûlés au Feu de l’Amour de Dieu nous désirons partager notre bonheur avec tous ceux qui cherchent la vraie liberté et la vraie vie en les conduisant à la Source de toute guérison et résurrection.

Nous nous présentons devant Dieu les mains vides (Ste Thérèse de l’Enfant Jésus) ne comptant que sur sa seule Miséricorde à laquelle nous nous livrons dans l’adoration de son Cœur Eucharistique (St Jean-Marie Vianney).

Chaque jour que Dieu nous donne, nous lui offrons notre "ecce, fiat, magnificat" (Marie) accueillant de Lui de grandir en grâce et en sagesse sous son regard et celui des hommes (Lc 2,52) dans la charité fraternelle, la simplicité et la joie veillant à garder l’unité de l’esprit par le lien de la Paix (Ep 4,3).

Rassemblés pour apprendre à servir le Seigneur (Prologue, Règle de St Benoit) à l’école de la Sainte Famille. Nous combattons le beau combat de la charité sous l’étendard du Christ (exercices de St Ignace).

Enfants de l’Eglise, nous recevons d’elle le pain de la Parole et de l’Eucharistie ainsi que les directives pour vivre selon l’Evangile au cœur du monde d’aujourd’hui.

Nous apprenons à vivre dans l’abandon confiant à la Providence (St Joseph) rendant grâce à Dieu en toutes circonstances (St François) par de libres louanges et dans le secret du cœur (Ste Thérèse d’Avila)
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: La sexualité vue par l'Eglise   Ven 25 Aoû 2006 - 23:20

lagaillette a écrit:
Ce qui m’a semblé mériter au moins attention dans les propos de l’Ecossais, c’est la précision de ces indications.

Si la « Hélène », promeneur localisée « dans le cœur de Dieu » (curieuse géographie) n’est pas Hélène Bourgeois, localisation Québec et qui a fréquenté le forum "La Cité Catholique" et ne connaît pas -VR- (VexillumRegis), ou plus anciennement "Enseigne Royal", il lui suffisait de le dire, sans s’énerver pour les mots un peu pointus de l’Ecossais qui, c’est son droit, n’apprécie pas les mouvements charismatiques, et encore moins les « sous-marins ».
On a, bien sûr, le droit d’user de pseudos ; mais quand c’est dans l’intention apparente, sinon manifeste, de tromper son monde, il ne faut pas s’étonner de se faire démasquer.
Mon cher ami, répondre aux élucubrations paranoïaques de ce personnage n'aurait que mis le feu sur un terrain miné (qu'il est) car je connais (pas personnellement) ce monsieur pour l'avoir effectivement croisé sur deux autres forums catholiques. Mais si vous tenez à ce que je me justifie - ce qui me semble ridicule mais soit - je vous invite à lire mon post de présentation ici : http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=184&start=250
alors que je me suis présentée clairement, sans cachoterie et avec les meilleures intentions du monde. J'use de mon vrai prénom désormais par peur de me faire harceler (la planète est de plus en plus petite) mais je n'ai jamais caché mon identité et je ne me cache pas derrière des pseudos. Ce qui motive Écossais dans sa haine viscérale contre moi et le père Verlinde est le fait qu'il dénonce dans un de ses bouquins la Franc Maçonnerie (ce que fait l'Église Catholique également et ce n'est un secret pour personne) ainsi que tout mouvement sectaire (ironique d'être accusés d'être sectaire et de gourou !). Écossais préfère accuser de n'importe quoi sauf donner les bonnes raisons de sa haine contre nous quitte à discréditer la Famille de saint Joseph, le père, le Renouveau et tout le reste. Il est celui qui a choisi la voie hors de l'Église (car on ne peut appartenir à la FM et se dire également Catholique Romain) et projette sur nous sa culpabilité enfouie...je n'y peux strictement rien.

Citation :
Ceci dit, Hélène, votre présence sur ce forum ne dérange personne ;
Apparement oui...

Citation :
inutile de vous vexer, vous pouvez rester.
Me vexer ? Vous avez remarqué quel accueil on me réserve alors qu'on ne me connaît pas ?
Enfin...


Dernière édition par le Sam 26 Aoû 2006 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
 
La sexualité vue par l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Aucune Eglise ne peut s'identifier au Christ"
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» oratoire,chapelle,eglise,cathedrale,basilique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: