DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La non validité du renoncement de Benoît XVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 19:43

Beaucoup de sources (dont des journalistes italiens, tel que Antonio Socci) ont expliqué que des ennemis au sein du Vatican (Franc-maçons) ont poussé Benoît XVI à renoncer, car celui ci n'est pas assez progressiste à leur goût.

Un géant

Ratzinger est l'un des géants de l'Eglise du XXe siècle, et la "carte" de ceux qui, au fil des décennies, y compris dans des camps opposés, ont identifié leur ennemi dans cet homme doux et sage est très vaste. Durant le post-concile, il devienndra l'ennemi de tous ceux qui voulaient utiliser Vatican II pour balayer l'Eglise de toujours et pour en construire une autre, tournée vers le monde et les idéologies: de Rahner à Hans Kung, jusqu'à Martini qui - comme cardinal - s'est opposé frontalement à Ratzinger et au Pape Wojtyla.
Ensuite, ses deux premières interventions, quand il fut appelé par le pape Jean-Paul II à la tête de la saine doctrine n'étaient pas destinées à lui procurer des amis: celle dans laquelle il réaffirmait la condamnation catholique de la franc-maçonnerie et les textes qui réfutaient et condamnaient la théologie de la libération. Enfin, ce sera encore Ratzinger qui dénoncera en mondovision, au cours de la dernière Via Crucis de Jean-Paul II, «la saleté dans l'Eglise», avec des mots extrêment durs et dramatiques.
Ce sera lui qui réalisera une purification radicale de l'Eglise contre le fléau des prêtres pédophiles, avec des mesures drastiques et un renversement total d'une certaine mentalité cléricale.
Encore lui, enfin, qui scandalisera les ecclésiastiques progressistes (au point de susciter la rébellion ouverte de plusieurs évêques) quand - en ligne vraie avec Vatican II - il cherchera à ramener dans l'unité la Fraternité Saint-Pie X et restituera la liberté à la liturgie traditionnelle de l'Église.
C'est lui qui, avec Jean-Paul II, avait valorisé les nombreux mouvements qui ont fleuri dans l'Eglise, en particulier chez les jeunes, et qui avait saisi et dénoncé la «question anthropologique» qui dans le monde d'aujourd'hui est en train de bombarder les valeurs de la vie, de la famille et de la dignité humaine.
Il a fondé le dialogue de l'Eglise avec la modernité, et la laïcité véritable, au point de fasciner des intellectuels comme Habermas, Tronti, Ferrara et Barcellona.
Et pourtant, depuis le début, depuis son élection, il y a eu l'opposition occulte et pesante d'un establishment cardinalice obscur, et prêt - pour le délégitimer - à aller jusqu'au parjure.
Tué médiatiquement
Benoît a ensuite eu d'autres ennemis de l'intérieur, dans la Curie et dans l'establishment ecclésiastique, qui ont boycotté ou contesté ou rejeté son enseignement, celui traditionnel l'Eglise, ayant les médias de leur côté.
Et puis Ratzinger a eu de nombreux ennemis extérieurs et a été soumis à un bombardement médiatique sans fin culminant avec le soi-disant «scandale pédophile» avec lequel on a prétendu transformer l'Eglise en «accusée mondiale» (l'Eglise qui est persécutée de par monde dans l'indifférence générale).
Mais, paradoxalement, les plus gros dégâts au pontificat de Benoît sont probablement venus de la Curie et collaborateurs les plus proches.

(...)

Avec le plus grand acte d'humilité, Benoît, à la fin, a décidé d'aider l'Eglise en remettant tout à zéro, à commencer par lui-même. Et il se conçoit désormais dans le rôle de Moïse priant sur la montagne tandis que Josué combat.
Cependant, pour Joshua-François aussi, ces derniers jours, les attaques et les épreuves les plus dures ont commencé: de l'extérieur (voir l'incroyable dénonciation des Nations Unies) et de l'intérieur, qui visent à utiliser le prochain Synode pour renverser l'Eglise.
Si, pour la première fois dans l'histoire, aujourd'hui, l'Église se retrouve avec deux papes, c'est vraiment un signe qu'il s'agit d'un temps d'épreuve sans égal.
Un détail. Non seulement Ratzinger a voulu rester «dans la cour de Pierre», a voulu conserver le titre de «pape émérite» et l'habit blanc, mais - on l'a appris récemment - il a poliment refusé la proposition de l'archevêque Montezemolo de changer son thème héraldique.


Le Vatican a ainsi fait savoir que Benoît «préfère ne pas adopter un emblème héraldique expressif de la nouvelle situation créée par son renoncement au ministère pétrinien». Si c'est un signal, cela signifie que le pape Benoît XVI est présent. Que le ciel protége sa vie.

- Antonio Socci
Lire l'article complet sur http://benoit-et-moi.fr/2014-I/benoit/qui-a-pousse-benoit-xvi-a-partir.html

Si tel est le cas, l'élection de François n'est canoniquement pas valide car un Pape est encore légitimement sur le siège de Pierre.

Benoit XVI semble avoir donné un signe lors de son renoncement :

Le 11 février 2013 , Benoît XVI déclarait solennellement : « declaro me ministerio Episcopi Romae Successoris Sancti Petri, mihi per manus Cardinalium die 19 aprilis MMV commissum renuntiare »

Ce qui se traduit par :  « je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, successeur de Saint Pierre, qui m’a été confié des mains des cardinaux le 19 avril 2005″

Un acte nul ? Étrange faute de latin dans la renonciation de Benoît XVI

ROME (NOVOpress) - Dans le court texte de la renonciation de Benoît XVI, tel que l’a officiellement diffusé le Vatican et tel qu’il a été imprimé dans l’Osservatore Romano, il y a deux solécismes grossiers. C’est ironiquement le philologue communiste (mais scientifiquement très réputé), Luciano Canfora, professeur à l’université de Bari, qui les a relevés dans le Corriere della Sera, sous le titre « Un exemple de latin moderne ».

La renonciation proprement dite, declaro me ministerio Episcopi Romae, Successoris Sancti Petri, mihi per manus Cardinalium die 19 aprilis MMV commissum renuntiare (« je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005 ») est grammaticalement inintelligible : commissum, qui dépend de ministerio, complément du verbe renuntiare, devrait être au datif comme lui (commisso).

On entend très nettement Benoît XVI dire commissum pour commisso. Cette faute, qui est la plus grave, puisqu’elle porte sur la syntaxe de la phrase et qu’elle concerne la clause essentielle du texte, la renonciation proprement dite, était donc bien dans l’original. Elle figure du reste toujours dans la dernière version officielle.

Il ne s’agit pas seulement de purisme. C’est un principe certain dans le droit canon traditionnel que tout rescrit, bref ou bulle du pape qui contient une faute de latin est nul. Saint Grégoire VII (Registrum 1.33) déclara nul un privilège accordé à un monastère par son prédécesseur Alexandre II, « en raison de la corruption de la latinité », qui constitue « un signe tout à fait évident ».


Dire qu’un texte est nul ne signifie pas nécessairement qu’il s’agisse d’un faux. Mais il a du moins été rédigé sans délibération suffisante : il peut être obreptice et subreptice, comme on dit, c’est-à-dire avoir été obtenu par surprise, en dissimulant de vraies informations ou en en donnant de fausses, ou alors avoir été arraché par des pressions.
Faut-il en conclure que la renonciation de Benoît XVI est nulle ? Il reviendra aux spécialistes du droit canonique d’après Vatican II d’en discuter – je suspecte qu’on ne s’y embarrasse plus autant du latin. On retiendra au minimum qu’un texte d’une telle importance pour la vie de l’Église a été écrit tellement vite, ou sous le coup d’une telle émotion, qu’on n’a pas su y accorder un participe. Étrange.
http://fr.novopress.info/132011/un-acte-nul-etranges-fautes-de-latin-dans-la-renonciation-de-benoit-xvi/

Benoît XVI aurait-il donc signifié quelque chose par cette faute grammaticale évidente ? Aurait-il subi des pressions ?


Dernière édition par Philippe B. le Ven 30 Jan 2015, 19:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 19:43

St François d’Assise
« Un pape non canoniquement élu sera à l’origine d’un grand schisme. »

Je redoute que ce schisme survienne lors du synode sur la famille de 2015, quand les ennemis au sein du Vatican qui pensent avoir affaire à un Pape progressiste en la personne de François (car il faut reconnaitre qu'il y a beaucoup de confusion dans certains de ses propos) verront qu'il ne modifiera pas un seul trait de la doctrine catholique sur la famille. Ces mauvais pasteurs s'opposeront alors à François, peut être violemment.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:01

êtes vous dans la tête de Benoit 16?

il avait avant lui l'exemple de jean-paul 2 et ne voulait peut être pas finir comme lui?

le pape francois est un ancien jésuite qui refuse beaucoup de "clincan".est ce que c'est cela être progressiste?
l'église doit évoluer c'est sure sinon gare à l'absence de fidèle;mais dans quelle direction?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:03

En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. - Jean 21 : 18

Le Pape ne s'appartient plus il apaprtient au Christ, c'est comme un mariage c'est indissoluble. Je ne juge pas Benoit XVI bien au contraire je comprends très bien qu'il a reçu de telles pressions qu'il a eu une sorte de burn out et n'était plus dans la possibilité physique de continuer de lutter contre les ennemis de plus en plus virulents au sein du Vatican. François a pris la relève mais Benoit XVI selon moi reste Pape, un Pape priant.

J'aime bien l'image de Moïse qui prie pendant que Josué combat c'est exactement ce dont quoi nous sommes témoins aujourd'hui.

La preuve que Benoit XVI a subit des pression et que son burn out venait de là c'est qu'aujourd'hui il est en bien meilleure forme.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:10

jean-luc56 a écrit:
êtes vous dans la tête de Benoit 16?

il avait avant lui l'exemple de jean-paul 2 et ne voulait peut être pas finir comme lui?

le pape francois est un ancien jésuite qui refuse beaucoup de "clincan".est ce que c'est cela être progressiste?
l'église doit évoluer c'est sure sinon gare à l'absence de fidèle;mais dans quelle direction?

Je ne dis pas que François est progressiste mais les ennemis au Vatican (cfr. Mgr Bonny aussi, en Belgique) le pensent ! Parce qu'il est ouvert au dialogue, ne porte pas de jugement, ni sur la personne ni sur l'acte. Et cette confusion pose problème à pas mal de catholiques qui se demandent ce que devient la doctrine de l'Eglise catholique. A cela François répond qu'il est fils de l'Eglise, qu'il nous suffit de nous référer à ce que les autres Papes avant lui ont enseigné.

C'est pour ça que les ennemis au vatican (ce que la Bienheureuse Anne Catherine Emmerich entend par "Le clergé local devenait tiède, et j'ai vu une grande obscurité") tentent d'utiliser le synode sur la famille pour faire changer la doctrine de l'Eglise sur la famille et le couple, mais François (et le Christ) ne le permettra pas. Et cela provoquera un schisme.

--

Si François ne parle pas de doctrine c'est parce qu'il est le Pierre le Romain dont parle la prophétie de Saint Malachie, qui fait paître ses brebis.



Il axe son ministère sur la miséricorde. Mais les ennemis ne le comprennent pas ainsi. Heureusement grâce à François, les ennemis qui oeuvraient jusqu'ici dans l'ombre commence à sortir au grand jour.


Dernière édition par Philippe B. le Ven 30 Jan 2015, 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:18

jean -paul voulait ouvrir le dialogue et ouvrir l'église ,il n' a pas pu le faire comme il voulait le faire.
adapter l'église à notre société sans lui faire perdre son identité;revenir au valeur originel.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:19

Le danger par contre est l'oecuménisme, qui risque de faire perdre notre identité catholique si toutes les confession chrétienne commence à se mettre à la même table.

Anne Catherine Emmerich :

« Tous devaient y être admis, pour être unis et avoir des droits égaux: évangéliques, catholiques et sectes de toutes dénominations. Telle devait être la nouvelle Église ... Mais Dieu avait d'autres projets » (22 Avril 1823).

Citation :
Antoine Nouis , directeur de l’hebdomadaire protestant « Réforme »
« Papiste non, mais bergogliste sûrement »
« Je ne suis certainement pas devenu papiste, mais bergogliste, sûrement ! Je reconnais dans ce qu’il est, ce qu’il dit et incarne, l’Évangile auquel je suis attaché et je crois que c’est partagé par beaucoup de protestants. Son comportement et ses propos m’édifient. Au-delà des divergences doctrinales qui demeurent, il me semble que ce pape peut faire avancer le dialogue œcuménique. Ainsi, parlant des relations œcuméniques, il dit qu’il faudrait voir en quoi les autres Églises interpellent l’Église catholique. Ce n’est plus le discours surplombant qu’avaient globalement ses prédécesseurs - nous, les catholiques, avons la vérité et la part de vérité que vous avez dépend de votre proximité avec nous -, mais ce pape semble dire que nous sommes tous en marche vers la vérité et que le compagnonnage que nous avons les uns avec les autres peut nous aider dans notre propre fidélité à l’Évangile ».
http://www.paris.catholique.fr/

Citation :
Le pape François : espoir chez les protestants

Dans une conversation avec l’évêque anglican d’Argentine, le cardinal Bergoglio aurait jugé la structure de l’ordinariat, accueillant les anglicans qui font défection, « inutile », estimant que les catholiques ont besoin des anglicans en tant qu’anglicans. L’Église d’Angleterre dit attendre que le pape François confirme ces paroles. « Nous sommes optimistes », souligne Steve Jenkins, un de ses porte-parole.

« Nous espérons amener toutes les Églises à la même table, surtout celles qui ne sont pas encore incluses dans nos conversations interÉglises, explique Larry Miller, secrétaire général du Forum chrétien mondial. Je ne sais pas si cela constitue une priorité pour le pape François mais je l’espère. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:20

Le François sait comment diriger la barque de Saint Pierre, je ne vois pas où il y aurait problème ?

Si vous estimez qu'il n'est pas pape, convoquez un concile !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 20:35

Sujet ridicule. Théorie du complot démentie tous les jours par la présence paisible et priante du pape émérite.

Heureusement qu'il a fait cela : il fallait bien passer le cap de la fin de la prophétie de saint Malachie qui, manifestement, était une fausse prophétie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 22:19

Oui Benoit XVI prie et François agit cela ne contredit pas ce que je dis plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 22:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Heureusement qu'il a fait cela : il fallait bien passer le cap de la fin de la prophétie de saint Malachie qui, manifestement, était une fausse prophétie.

Pourquoi alors qualifier de "saint" quelqu'un dont la prophétie puisse être démentie ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 22:33

Saint Malachie ne l'a jamais écrite. 

Elle lui a été attribuée des siècles plus tard.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 22:37

Arnaud a écrit:
Heureusement qu'il a fait cela : il fallait bien passer le cap de la fin de la prophétie de saint Malachie qui, manifestement, était une fausse prophétie.

Et si c'était pour faire une entourloupe à la prophétie ? gagner du temps et embrouiller Saint Malachie, lui-même ?    jocolor
Benoît n'est pas mort, donc la prophétie n'est pas accomplie, puisque, selon la tradition, un pape règne jusqu'à sa mort...
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 23:05

Oui la Papauté n'appartient pas au Pape mais à Pierre, donc le Pape reste Pape jusqu'à sa mort qu'il le veuille ou non ("un autre te ceindra et te mènera où tu ne veux pas aller...") le but de la Papauté c'est le martyr (en témoignage de celui du Christ), un Pape ne peut fuir le martyr, comme Pierre ne l'a jamais fait même s'il y a été tenté). A ce moment seulement elle peut être léguée à un autre.

Là aussi le fait que Benoit XVI renonce à son pontificat, cela désacralise la figure de Pierre (comme si Pierre n'était pas retourné à Rome pour vivre son martyr)

Et du coup l'Eglise tombe dans la confusion car elle ne peut plus s'appuyer sur la foi inébranlable de Pierre qui a fuit le martyr, et cela finit par un schisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Ven 30 Jan 2015, 23:10

J'aimerais bien un éclaircissement de la part d'Arnaud, parce que le droit canonique dans le plan théologique m'échappe !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 06:22

Tabris a écrit:
J'aimerais bien un éclaircissement de la part d'Arnaud, parce que le droit canonique dans le plan théologique m'échappe !


Cher Tabris, Le droit canonique est juste l'établissement d'un code de lois, par l'Eglise, pour organiser sa vie. C'est utile, c'est au service de la vie chrétienne tant que nous sommes sur terre.

Une video sur ce thème :

Droit du mariage 1 ─ Qu’est-ce que le Droit canonique ? (43 mn).
1° Pourquoi ce cours de Droit, centré sur le mariage ? C'est le lieu de la pédagogie du Droit par excellence. On comprend, face au mariage que le Droit n'est qu'un instrument, souvent utile quand les choses vont mal. Mais aussi pour indiquer ce qu'est le mariage.
2° Qu'est-ce que le Droit. Si l'homme était parfait et sans for interne caché, si ses actes correspondaient à ses pensées, pas besoin de droit. Pas de droit canon au Ciel. Mais sur terre, le Droit canon n'est pas comme cela, en l'air. Il est un moyen au service de la vie chrétienne. Il est fondé sur quelque chose qui dépasse le droit : c'est le Droit naturel et le droit divin du Christ, la loi non écrite du Christ.
3° L’histoire du droit dans la Bible : 1. passage de la vengeance au Droit le Moïse. 2. Passage du Droit de Moïse à l’esprit de la charité par Jésus. 3. Instauration d’un Droit chrétien au service de la charité par l’Eglise après le départ de Jésus (Actes 15, 29).
4° Pourquoi ce Droit de l’Eglise est-il indispensable ? L’exemple du mariage forcé et des règles de la publication des bancs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 06:24

Pour ce qui est de la renonciation papale, le Droit instauré par saint Jean-Paul le grand (qui y pensait) indique que le pape doit juste renoncer en l'exprimant clairement. 

Voilà.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 07:55

J&B a écrit:
Arnaud a écrit:
Heureusement qu'il a fait cela : il fallait bien passer le cap de la fin de la prophétie de saint Malachie qui, manifestement, était une fausse prophétie.

Et si c'était pour faire une entourloupe à la prophétie ? gagner du temps et embrouiller Saint Malachie, lui-même ?    jocolor
Benoît n'est pas mort, donc la prophétie n'est pas accomplie, puisque, selon la tradition, un pape règne jusqu'à sa mort...

scratchbomPouffer de rire

La prophétie du pseudo-Malachie ne pourra être confirmée ou infirmée qu'après la mort de Benoît XVI
et de François , en effet . Wait and see .

Mais le pseudo-Malachie n'annonce pas nécessairement la fin de la papauté , me semble-t-il , mais la fin de la papauté à Rome ( fatalement si la cité aux sept collines est bien Rome et que Rome est détruite ... ) .


Dernière édition par boulo le Sam 31 Jan 2015, 12:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 08:25

La cité aux 7 collines...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 09:58

Philippe B. a écrit:
La cité aux 7 collines...

Position millénariste...

pape Pie XII a écrit:
"Le millénarisme ne peut être enseigné avec certitude".

CEC 676 a écrit:
Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique :
- même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839),
- surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, " intrinsèquement perverse " (cf. Pie XI, enc. " Divini Redemptoris " condamnant le " faux mysticisme " de cette " contrefaçon de la rédemption des humbles " ; GS 20-21).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 11:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tabris, Le droit canonique est juste l'établissement d'un code de lois, par l'Eglise, pour organiser sa vie. C'est utile, c'est au service de la vie chrétienne tant que nous sommes sur terre.

Une video sur ce thème :

Spoiler:
 

Merci ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 13:26

Dragna Din a écrit:
Philippe B. a écrit:
La cité aux 7 collines...

Position millénariste...

pape Pie XII a écrit:
"Le millénarisme ne peut être enseigné avec certitude".

CEC 676 a écrit:
Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique :
- même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839),
- surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, " intrinsèquement perverse " (cf. Pie XI, enc. " Divini Redemptoris " condamnant le " faux mysticisme " de cette " contrefaçon de la rédemption des humbles " ; GS 20-21).

Rien à voir. La destruction de Rome par des jihadistes (ou suite à un schisme ) par exemple n'aurait rien à voir avec le millénarisme. C'est ce qui se profile à l'horizon. Mais cela n'a rien à voir avec l'escathologie ou la fin des temps. Le monde continuera de tourner après ça, le Vatican sera relevé et une autre lignée de Pape se présentera, ainsi que le relèvement de la France et un "certain temps de paix" tel que prophétisé à Fatima, ou par Marthe Robin.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:06

jean-luc56 a écrit:
jean -paul voulait ouvrir le dialogue et ouvrir l'église ,il n' a pas pu le faire comme il voulait le faire.
adapter l'église à notre société sans lui faire perdre son identité;revenir au valeur originel.

L'Eglise n'a pas à s'adapter à la société, au monde, car l'Eglise n'est pas de ce monde, tout comme les chrétiens ne sont plus du monde :

"15 Je ne vous demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du mal. 16 Ils ne sont pas du monde, comme moi-même je ne suis pas du monde. (Jean (CP) 17)

36 Quel profit en effet aura l'homme d'avoir gagné le monde entier et perdu son âme? (Marc (CP) 8)


Par contre, comme elle est appelé à témoigner du Royaume de Dieu qui n'est pas de ce monde, auprès des hommes qui sont dans le monde, elle se doit d'utiliser pour donner ce témoignage, un langage que le monde au moment où elle donne ce témoignage, est capable de recevoir.

Jésus n'est pas venu pour transformer le monde, mais pour faire entrer l'homme dans son Royaume et le transformer intérieurement, faire de Lui un enfant de Dieu qui marche selon ses lois et ses coutumes.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:19

jésus est venu pour laisser parler DIEU par le fils unique qui s'était incarné dans jésus.
son message c'est par son passage qu'il a laissé :Amour du pere, Respect par le père ,Égalité devant le pére,...toujours en harmonie avec le Père car étant son fils Unique.

il est venu pour essayer de recadrer la religion en place qui dérivait vers des funestes rivages.
il a hélas constater qu'il n'avait pas été compris et qu'une autre eglise(Pierre) devait voir le jour.

il est venu nous montrer le chemin à prendre sur cette terre pour trouver la route qui mene vers Son père.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:37

Jean-Luc56 a écrit:

il est venu nous montrer le chemin à prendre sur cette terre pour trouver la route qui mene vers Son père.

Thumright un Père aimant

et Il nous a aussi enseigné à reconnaître tout homme comme un frère à respecter et à aimer.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11990
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:41

jean-luc56 a écrit:
jésus est venu pour essayer de recadrer la religion en place qui dérivait vers des funestes rivages.
Et encore une fois pour Jeanluc 56, Jésus n'est qu'un prophète parmis les autres.
Eh bieb non!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11990
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:43

Benoit 16 pouvait il démissioner?
B16 était le successeur de Pierre!
Pierre pouvait il démissioner????

On le voit bien démissionant pour éviter la crucifixion juste avant de s'enfuir de Rome?

La question, la vraie est celle-ci Pierre pouvait il démissioner????

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:45

RenéMatheux a écrit:
Benoit 16 pouvait il démissioner?
B16 était le successeur de Pierre!
Pierre pouvait il démissioner????

On le voit bien démissionant pour éviter la crucifixion juste avant de s'enfuir de Rome?

La question, la vraie est celle-ci  Pierre pouvait il démissioner????

Réponse : Oui pour la fonction.

Non pour la prière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11990
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 15:54

Navré arnaud : le réponse est évidemment non!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 16:05

RenéMatheux a écrit:
Navré arnaud : le réponse est évidemment non!


Un autre pape, canonisé, a renoncé à la fonction papale pour le bien de l'Eglise.

S'il est canonisé, c'est que Dieu a apprécié, non ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 16:54

RenéMatheux a écrit:
Benoit 16 pouvait il démissioner?
B16 était le successeur de Pierre!
Pierre pouvait il démissioner????

On le voit bien démissionant pour éviter la crucifixion juste avant de s'enfuir de Rome?

La question, la vraie est celle-ci  Pierre pouvait il démissioner????


C'est bien ce que je pense aussi. Comme je le disais, le ministère du Pape est un ministère qui lui est donné par Dieu, depuis Pierre, à travers les siècles ; son ministère le transcende et il ne peut s'y soustraire avant sa mort. On ne démissionne pas de son pontificat comme on quitte un emploi ou la vie religieuse. ("Un autre te mènera là où tu ne veux pas aller" Le Pape ne s'appartient plus ; c'est la condition pour que le Pape soit jusqu'à sa mort représentant du Christ sur terre) A sa mort ce ministère est transmis à un autre afin que Pierre puisse poursuivre son action dans l'Eglise du Christ.

Les coups de foudre sur la Basilique de Rome ont été pour moi un signe évident que Dieu a d'autre plan que les nôtre et nous donne un signe que l'heure est grave. Il faut aussi reconnaitre que plusieurs prophéties parlent de 2 papes, ce qui correspond à ce que nous vivons. Cependant il ne peut y avoir 2 Papes comme il ne peut y avoir 2 Saints Pierres. Donc Benoit XVI est Pape légitime jusqu'à sa mort (priant), François (on ne dit pas 1er d'ailleurs encore un signe !) est Evêque de Rome (agissant comme par mandat).

Je pense qu'il y a une autre prophétie. Faites cette fois par le Président François Hollande lors de son élection : "Le changement c'est maintenant". Oui dans l'Eglise aussi, où nous avons également un François, le changement c'est maintenant (cfr. liste des derniers Papes de Malachie). Nous arrivons à la fin d'une aire, où tout sera ensuite renouvelé, mais après de grandes tribulations. Je pense même que nous arrivons à la fin du temps de la miséricorde (d'où François dont le ministère est axé sur la Miséricorde) ; après le Grand Avertissement nous devrons tous choisir notre camp.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 17:05

jean-luc56 a écrit:

il est venu nous montrer le chemin à prendre sur cette terre pour trouver la route qui mene vers Son père.

Oui et ce chemin c'est la croix.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 17:34

jean-luc56 a écrit:
jésus est venu pour laisser parler DIEU par le fils unique qui s'était incarné dans jésus.

Cher Jean Luc,

Elle est bizare votre phrase !! Very Happy Le fils unique ne s'est pas incarné en Jésus, comme si le Fils unique était entré dans un homme nommé Jésus !! Jésus est ce Fils unique qui s'est incarné dans notre nature humaine commune.

jean-luc56 a écrit:
son message c'est par son passage qu'il a laissé :Amour du pere, Respect par le père ,Égalité devant le pére,...toujours en harmonie avec le Père car étant son fils Unique.

Je suis étonné que vous n'ayez retenu que cela du message de Jésus !!! Very Happy Jésus, vous semblez ne pas être au courant, il est venu pour nous donner l'Amour du Père qui n'est autre que l'Esprit du Père, son Esprit, qu'il donne au baptisé lorsqu'il devient membre de son Corps.

jean-luc56 a écrit:
il est venu pour essayer de recadrer la religion en place qui dérivait vers des funestes rivages.
il a hélas constater qu'il n'avait pas été compris et qu'une autre eglise(Pierre) devait voir le jour.

Mais qui s'est occupé de votre formation chrétienne ? Qui vous a transmis la foi ? Je me pose vraiment des questions en vous lisant Very Happy

Jésus n'est absolument pas venu pour "recadrer" la religion juive !! Il est venu accomplir la Loi et les prophètes et plus particulièrement ces prophéties :

"10 Ainsi parle le Seigneur Yahweh: Voici que je viens aux pasteurs; je redemanderai à leurs mains mes brebis; et je ne leur laisserai plus de troupeau à paître, et les pasteurs ne se paîtront plus eux-mêmes; j'arracherai mes brebis à leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie à dévorer. 11 Car ainsi parle le Seigneur Yahweh: Me voici; je veux moi-même prendre souci de mes brebis, et je les passerai en revue. 12 Comme un pasteur passe en revue son troupeau, au jour où il se trouve au milieu de ses brebis éparses, ainsi je passerai en revue mes brebis, et je les retirerai de tous les lieux où elles ont été dispersées, en un jour de nuages et de ténèbres.... 15 Moi je paîtrai mes brebis, moi, je les ferai reposer, --oracle du Seigneur Yahweh. 16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade; mais celle qui est grasse et celle qui est forte, je les détruirai; je les paîtrai avec justice... 22 je sauverai mes brebis, et elles ne seront plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. 23 Je leur susciterai un seul pasteur, -- et il les fera paître,-- mon serviteur David; c'est lui qui les paîtra; et c'est lui qui sera pour elles un pasteur. 24 Moi, Yahweh, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles; moi, Yahweh, j'ai parlé. 25 Je conclurai avec elles une alliance de paix (Ezéchiel (CP) 34)

et accomplir cette autre prophétie :

24 Je vous tirerai d'entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai sur votre terre. 25 Je ferai sur vous une aspersion d'eaux pures et vous serez purs; de toutes vos souillures et de toutes vos abominations je vous purifierai. 26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous suivrez mes ordonnances, que vous observerez mes lois et les pratiquerez. 28 Vous habiterez le pays que j'ai donné à vos pères, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. (Ezéchiel (CP) 36)

jean-luc56 a écrit:
il est venu nous montrer le chemin à prendre sur cette terre pour trouver la route qui mene vers Son père.

Là encore, je suis étonné que vous n'ayez pas remarqué ce que Jésus a dit ici Very Happy :

"6 "Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au Père que par moi. (Jean (CP) 14)
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 17:37

Et en tant que le Chemin, nous devons suivre chaque pas de Jésus jusqu'à la Croix.

Mais beaucoup de protestants préfèrent représenter la Croix sans Jésus dessus, comme pour insinuer que la Croix est distincte du Christ ; alors que les 2 ne font qu'un et que c'est par la croix, à travers la mort que nous accédons à la vie, par une renaissance dans l'Esprit Saint.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La non validité du renoncement de Benoît XVI   Sam 31 Jan 2015, 18:47

La Croix est l'autel du Christ prêtre et le trône du Christ roi, c'est normal qu'il y soit représenté.
Revenir en haut Aller en bas
 
La non validité du renoncement de Benoît XVI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA MÉDAILLE DE SAINT BENOÎT
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI
» Angelus de Benoît XVI : le Christ, modèle d'humilité et de gratuité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: