DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si nous parlions théologie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Et si nous parlions théologie.   Jeu 29 Jan 2015, 22:30

J'aimerai, Arnaud, rebondir sur ce que vous dites dans votre vidéo (je n'ai écouté que le début Very Happy ) sur la théologie mystique.

Voici ce que vous dites et que j'ai relevé :

"Je veux me placer du point de vue de la théologie qui permet directement de mieux aimer Dieu et de le connaître à travers la connaissance. Le sommet de ces parties de la théologie qui existent ce sera celle qui permettra le mieux d'exprimer l'amour de Dieu. Plus une théologie qui se sert de la raison, je suis bien dans la sagesse théologique, je suis bien dans le deuxième degré dont j'ai parlé tout à l'heure, plus elle sera capable d'exprimer le mystère de Dieu, plus elle sera une théologie qu'on pourrait qualifier "faite pour les parfaits" et moins elle pourra exprimer le mystère de Dieu, elle sera faite pour "les débutants".

Ais-je bien compris ? Selon ce que vous dites, la connaissance parfaite de Dieu, on la reçoit de la théologie qui se sert de la raison, de l'intelligence, de la spéculation, de ce qu'on observe avec son intelligence ; une théologie issue d'une réflexion intellectuelle. C'est ce qu'on appelle "la théologie spéculative". Cette théologie spéculative, faite pour les parfaits, c'est celle, dites-vous, qui est capable d'exprimer les mystères de Dieu.

Eh bien, personnellement, si c'est vraiment ce que vous pensez, une fois de plus je ne partage pas votre point de vue. Ecoutez ce que dit St Paul :

"Frères, parmi les dons de Dieu, vous cherchez à obtenir ce qu'il y a de meilleur. Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres.

J'aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n'ai pas la charité, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. J'aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien. J'aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j'aurais beau me faire brûler vif, s'il me manque l'amour, cela ne me sert à rien... 1 Recherchez la charité.(1Corinthiens (CP) 14)


"J'aurai beau avoir toute la science des mystère et toute la connaissance de Dieu, s'il me manque l'amour, je ne suis rien".

Ce qui veut dire que pour Saint Paul, la connaissance parfaite de Dieu, on ne la reçoit pas de la science des mystère et de la connaissance de Dieu, que vous appelez "théologie pour les parfaits", mais de la connaissance de l'amour qui surpasse toute connaissance.

Et c'est ce que tous les mystiques ont cherchés, sachant que la théologie de la terre sera toujours un savoir "relatif", "imparfait" par rapport au seul savoir absolu qui est la théologie du Ciel ou connaissance de l'amour qui surpasse toute connaissance.

Ce qui veut dire que dans la science d'Amour, connaissance (axe horizontal) et amour (axe vertical) représentation de la croix, sont inséparables, mais l'axe vertical est surtout caractérisé par l'Amour (la théologie mystique qui connaît immédiatement le mystère, et la théologie pratique qui fait la volonté de Dieu). Alors que la théologie spéculative et symbolique, axe horizontal, est surtout caractérisé par la connaissance et le langage de l'intelligence discursive dans la spéculation, du Cœur et du Corps dans la symbolique).

C'est l'axe verticale qui porte l'axe horizontal, c'est le vrai amour qui porte la vraie connaissance.

Pour moi, c'est plutôt la théologie mystique et pratique (axe vertical), qui est la théologie qui exprime au mieux les mystères de Dieu, qui est la théologie pour les parfaits. Et c'est la théologie verticale, qui exprime le moins bien les mystères de Dieu, car ces mystères dépassent ce que l'intelligence peut en saisir et comprendre, qui est la théologie pour les débutants.
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si nous parlions théologie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si nous parlions Fortune ?
» Et si nous parlions théologie.
» et si nous parlions des rêves
» « Nous parlions d'amour! » dit Jésus.
» et si nous parlions "architecture,"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: