DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le travail est-il un péché ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Norbert de Sartène



Masculin Messages : 22
Inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 14:22

Bonjour à tous,

Je commence par me présenter, puisque je suis nouveau sur le forum : je suis un catholique de 23 ans qui cherche activement à séparer ce qui, dans notre pratique religieuse, relève véritablement de la spiritualité, et ce qui relève de nos névroses, de nos illusions et de nos paradigmes personnels.

J'en viens au vif du sujet : pensez-vous que se donner à fond dans ses études, dans son travail, dans une activité tierce (le sport par exemple), c'est en quelque sorte "trahir le Christ", puisque celui-ci nous demande de lui dévouer intégralement notre vie, de ne rien mettre avant lui, etc ?

Travailler pour sa carrière, pour ses études, n'est-ce pas un aveu d'incrédulité et de méfiance vis à vis de la promesse divine :

Matthieu 6 : 32 -
Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus?

Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

De plus, n'est-ce pas une objection pure et simple à la demande de Jesus :

Matthieu 16 : 24 - Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.

Vous arrive t-il de vous sentir coupables, incertains, quand vous travailliez ou quand vous poursuivez un autre but que la stricte observance de cet verset ? Il n'est jamais dit explicitement que travailler est un péché (au contraire, Saint Benoit y voit un moyen de la sainteté). Pourtant, il me semble que travailler pour soi, même dans un but noble comme entretenir sa famille ou la protéger du besoin, c'est un péché.

Cela vous semble t-il correct théologiquement ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 14:26

Bonjour Norbert et bienvenue.

Dans la Genèse (chapitre 3, verset 19), on peut lire : "Tu mangeras ton pain à la sueur de ton visage jusqu'à ce que tu retournes dans la terre d'où tu as été tiré".

Il est vrai que le pain est depuis toujours le symbole du travail, ou encore de la récompense reçue en échange d'un rude labeur. "Gagner son pain à la sueur de son front" signifie que l'on gagne de quoi se nourrir soi-même, et ce, par le biais du travail.

C'est la paresse qui est un péché, pas le fait de travailler.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 14:27

Bienvenue, Norbert !

Alors, j'irai aussi droit au but pour vous répondre :

Non, s'activer durement pour réussir dans ses études, son travail et autre n'est pas une "trahison envers le Christ". La preuve, vous vous en souciez vous-même et n'est trahison que ce qui livre Jésus à la rançon de nos péchés. Je suis dans le même cas que vous, étudiant qui n'a rien de mieux à faire qu'étudier et s'instruire de côté sur le Christ car il ne peut pas se l'ôter de la tête.

Le tout est de ne pas faire passer les choses de ce monde avant le Christ dans son esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 14:41

Voici des liens qui vous seront peut-être utiles :

http://www.eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/economie/travail-et-retraite/370414-textes-et-documents-de-reference-sur-le-travail/

http://www.eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/economie/travail-et-retraite/

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 14:44

Norbert de Sartène a écrit:

J'en viens au vif du sujet : pensez-vous que se donner à fond dans ses études, dans son travail, dans une activité tierce (le sport par exemple), c'est en quelque sorte "trahir le Christ", puisque celui-ci nous demande de lui dévouer intégralement notre vie, de ne rien mettre avant lui, etc ?

C'est se donner à fond au point de faire de son travail le but ultime de sa vie (ambition, gloire) est un péché.

Mais se donner à fond à son travail comme un MOYEN qui va permettre de mieux réaliser sa finalité (sa famille et Dieu, c'est excellent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 15:43

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Norbert de Sartène



Masculin Messages : 22
Inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 19:54

Merci pour vos réponses, et pour votre accueil très sympathique !

Je suis assez d'accord avec vous trois, ce que vous dites fait sens, néanmoins je ne peux pas m'empêcher de penser, pour plusieurs raisons que le travail peut être, et il est en général, très néfaste à la vie spirituelle, même si ce n'est pas un "péché mortel".

@Espérance : Le verset que tu cites me semble davantage relever de la condamnation, de la fatalité qui attend la descendance d'Adam à cause de son péché, que d'un commandement divin. En revanche, l'injonction de Jésus à tout abandonner pour le suivre, et à ne pas s'inquiéter de nos moyens de survie, c'est véritablement un commandement divin, le seul moyen d'échapper à la condition d'homme misérable qui doit "travailler à la sueur de son front" jusqu'à sa mort.

J'ai parcouru les liens que tu m'as donnés : il me semble que le thème de ces encycliques est surtout le statut moderne et la fonction sociale du travail, comment rendre les conditions de travail plus "humaines" dans les pays sous-développés, comment réguler les abus de la mondialisation, etc... Tout cela est absolument nécessaire sur le plan global. Mais à titre individuel, quand on prend le choix pour soi, ne vaudrait-il pas mieux devenir une sorte de "clochard de Dieu" dont le travail est le prêche ittinérent et qui ne se soucis pas de ce qu'il va manger demain, ou alors un moine, qui ne jouit pas des fruits de son travail et qui peut dès lors véritablement en faire une méditation ?

@Tabris :
Tabris a écrit:
"Le tout est de ne pas faire passer les choses de ce monde avant le Christ dans son esprit !"

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais c'est justement ce que j'ai l'impression de faire en travaillant, en suivant mes études : j'ai l'impression de faire passer les choses de ce monde avant le Christ. En effet, quand on travail, c'est toujours (sans se l'avouer) pour avoir des succès mondains, pour avoir un statut qui nous protégera, nous et notre famille, des coups durs, pour gagner de l'argent, etc... Toutes ces choses, n'est-ce pas faire passer le monde avant le Christ ?

@Arnaud Dumouch : n'est-ce pas hypocrite au fond, de se dire qu'on travaille in fine pour le Christ alors qu'en fait on travail pour se mettre soi et sa famille à l'abri du besoin ? On peut toujours aller plus loin, plus loin dans le dénuement et la charité, n'est-ce pas seulement ceux là qui sont sauvés ? Ceux qui donnent TOUT au Christ, leur temps, leur vie, leurs actions, la moindre goutte d'énergie qu'ils ont, et qui se rient bien fort de faire des économies ou de gagner de l'argent pour se mettre à l'abri du besoin ?

Comment peut-on vouloir entrer dans le royaume de Dieu ET travailler en même temps ? Cela me parait inconciliable (mais j'espère que vous arriverez à me détromper !)
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 21:35

La relation entre l'accouchement et le goût au ( ou le dégoût du ) travail , n'a pas été assez étudiée , me semble-t-il .

En tout cas , c'est le même mot qui désigne les deux .


Dernière édition par boulo le Mar 20 Jan 2015 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 21:48

boulo a écrit:
La relation entre l'accouchement et le goût au ( ou le dégoût du ) travail , n'a pas été assez étudié , me semble-t-il .

En tout cas , c'est le même mot qui désigne les deux .

Question Question

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Lun 19 Jan 2015 - 22:21

J'ai rien compris… quel rapport avec l'accouchement ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 0:36

Le travail est un terme qui vient du moyen âge et il y a toujours une notion de souffrance car il désigne une machine de torture de l'inquisition je crois?
L'accouchement est quand la femme est en travail

Le travail est un péché comme le dit Arnaud et quand il nous oblige à oublier le jour de repos commandé par D.ieu
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 3:40

Tabris a écrit:
J'ai rien compris… quel rapport avec l'accouchement ? Shocked

C'est une théorie personnelle issue des idées d'Otto Rank , psychanalyste hétérodoxe par rapport à Sigmund Freud ( sinistre individu dont le pansexualisme triomphe hélas discrètement dans le monde occidental ) .

Je pense que la réplique du péché originel professée par la religion catholique , notamment , s'illustre concrètement dans le " traumatisme de naissance " d'Otto Rank , qui tare le terrien d'une propension à la cruauté et à la violence , laquelle s'épanouira en fonction de l'évolution de ses COEX ( complexes d'expériences , conceptualisés par Stanislav Grof ) .

J'ajoute personnellement que les sentiments d'un terrien par rapport au travail sont fonction de ce qu'il a éprouvé lors du
" travail " de sa mère pour le mettre au monde . Ces sentiments sont fort complexes car ils sont en partie ceux de la mère
( notamment ) , transmis par télépathie et en partie personnels . Ils forment l'une des bases des constellations d'expérience qui auront tendance à déterminer la destinée d'un individu . Un " travail " de mise au monde devrait toujours s'effectuer dans des conditions psychologiques optimales . C'est hélas rarement le cas .

L'évangile y fait allusion : " Malheur à celles qui seront enceintes en ces jours-là " ( jours de guerres ) .

Certains terriens sont absolument rétifs à tout travail ( plus souvent des riches que des pauvres ) .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 9:57

C'est comme un psychanaliste qui affirmait qu'une femme ne souffrant pas lors de l'accouchement ne pouvait aimer son enfant comme si le travail faisait naître l'instinct maternel? siffler
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 10:02

Norbert de Sartène a écrit:
revanche, l'injonction de Jésus à tout abandonner pour le suivre, et à ne pas s'inquiéter de nos moyens de survie, c'est véritablement un commandement divin, le seul moyen d'échapper à la condition d'homme misérable qui doit "travailler à la sueur de son front" jusqu'à sa mort.

bonjour Norbert
c'est de l'utopie aussi d'attendre que tout vienne tout seul.

Voici un article que je viens de trouver qui, je pense, peut répondre à votre interrogation ;

L'importance du devoir d'état

A chaque instant de la vie, nous sommes amenés à poser des actes, à prendre des décisions, à opter pour une solution, donc à faire des choix. Pour faire face à cet exercice parfois délicat, Hugues Dollié, marié et père de famille, publie un guide pratique pour apprendre à choisir, à faire des choix en conscience, que ce soit dans le quotidien, ou à l’occasion des grands moments de la vie. Dans Comment faire un bon choix ?, Hugues Dollié offre une méthode pour apprendre à faire des choix et à les faire bien. Voici un extrait, concernant notre devoir d'état :

On peut faire de multiples sessions de discernement, aucune ne viendra contredire ce principe fondamental que le Seigneur nous attend en tout premier lieu dans notre devoir d'état. [...]

On ne saurait se soustraire à ses obligations professionnelles, familiales ou civiles inhérentes à chaque état de vie : pour l'étudiant c'est étudier, pour les parents c'est éduquer, pour l'artisan c'est fabriquer, pour le moine c'est prier... Accomplir notre devoir d'état, c'est cela qui plaît au Seigneur plus que tout autre chose [...]

A l'opposé, certains utilisent leur devoir d'état comme un prétexte pour ne jamais s'engager. C'est vrai que la famille est prioritaire mais ce n'est pas une raison pour se replier sur son foyer. Lorsque les enfants grandissent, les parents ont plus de temps disponible : ce peut être le moment de revoir leurs engagements à la lumière de l'Esprit."


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/06/limportance-du-devoir-d%C3%A9tat.html




_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 10:04

Norbert de Sartène a écrit:
Le travail est-il un péché ?

Seul les chômeurs hériteront du royaume de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 10:27

Le monde compte 204 millions de chômeurs

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/20/20002-20150120ARTFIG00004-le-monde-compte-204-millions-de-chomeurs.php
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 11:51

Evidemment, que c'est un péché. Souvenez-vous de Caïn et Abel. C'est du chômeur touriste Abel, dont les offrandes étaient agréées par dieu, pas le travail de Caïn qui se tuait à la tâche...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 12:18

Mister be a écrit:
C'est comme un psychanaliste qui affirmait qu'une femme ne souffrant pas lors de l'accouchement ne pouvait aimer son enfant comme si le travail faisait naître l'instinct maternel? siffler

Non . Rien à voir avec ma théorie . Dans le cadre de cette dernière , le rapport au travail de chacun est personnel et unique , parce que toute naissance
est unique .

Pourquoi les enfants nés sous X et pourtant adoptés dans des conditions optimales , restent-ils insatisfaits tant que l'histoire ( complète ) de leur naissance n'est pas intégrée dans la conscience de leur développement ?


Dernière édition par boulo le Mar 20 Jan 2015 - 13:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 12:27

boulo a écrit:
C'est une théorie personnelle issue des idées d'Otto Rank , psychanalyste hétérodoxe par rapport à Sigmund Freud ( sinistre individu dont le pansexualisme triomphe hélas discrètement dans le monde occidental ) .

Je pense que la réplique du péché originel professée par la religion catholique , notamment , s'illustre concrètement dans le " traumatisme de naissance " d'Otto Rank , qui tare le terrien d'une propension à la cruauté et à la violence , laquelle s'épanouira en fonction de l'évolution de ses COEX ( complexes d'expériences , conceptualisés par Stanislav Grof ) .

J'ajoute personnellement que les sentiments d'un terrien par rapport au travail sont fonction de ce qu'il a éprouvé lors du
" travail " de sa mère pour le mettre au monde . Ces sentiments sont fort complexes car ils sont en partie ceux de la mère
( notamment ) , transmis par télépathie et en partie personnels . Ils forment l'une des bases des constellations d'expérience qui auront tendance à déterminer la destinée d'un individu . Un " travail " de mise au monde devrait toujours s'effectuer dans des conditions psychologiques optimales . C'est hélas rarement le cas .

L'évangile y fait allusion : " Malheur à celles qui seront enceintes en ces jours-là " ( jours de guerres )

Certains terriens sont absolument rétifs à tout travail ( plus souvent des riches que des pauvres )

Là ça m'intéresse dites, merci ! Smile
Je vais faire des recherches sur ce sujet.

Quant au "travail" sous toutes ses formes, il conviendrait plutôt de dire que c'est une "conséquence" du péché comme pour la mort. Je doute fort qu'aucun ne puisse survivre sans travailler et l'injonction de Dieu de s'en remettre à lui ne s'appliquerait que dans les temps de crise.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 16:02


2 Thessaloniciens 3 a écrit:
Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à charge à aucun de vous.

Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter.

Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus.

Alors si vous ne voulez pas travailler ne manger pas non plus et si vous ne manger pas vous allez mourir, et si vous vous tuez pour n'avoir pas manger vous aurez commis un péché mortel.

Pourquoi vous dites qu'on ne peut travailler que pour des fins égoïstes ? comment aller vous donner à Dieu, aux pauvres vos biens si on départ vous n'avez pas ces biens, et comment allez vous faire pour avoir des biens à partager? en les volant, en mendiant? et vous trouvez que voler ou mendier c'est mieux que travailler?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 21:43

Un spéculateur estime qu'il travaille mais le plus souvent , il a le vrai travail en horreur .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 22:00

boulo a écrit:
Un spéculateur estime qu'il travaille mais le plus souvent , il a le vrai travail en horreur .
Thumright thumleft :bisou: lol! :mdr: et ! (je n'ai pas trouvé le smiley Bravo)
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 22:32

Loup Ecossais a écrit:
Evidemment, que c'est un péché. Souvenez-vous de Caïn et Abel. C'est du chômeur touriste Abel, dont les offrandes étaient agréées par dieu, pas le travail de Caïn qui se tuait à la tâche...

Tu ne crois pas si bien dire...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 22:40

Gaudius a écrit:
boulo a écrit:
Un spéculateur estime qu'il travaille mais le plus souvent , il a le vrai travail en horreur .
Thumright thumleft :bisou: lol! :mdr:  et ! (je n'ai pas trouvé le smiley Bravo)

:bravo:

Wink
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 22:44

Caïn veut dire posséder, bâtir, bref faire un monde sans Dieu
Abel, vide, buée, vacuité, le vide qui plaît à Dieu pour se manifester à travers nous.

Travailler, c'est la suite logique de l'indépendance de l'homme vis-à-vis de Dieu.
La Rédemption, c'est revenir en Dieu, dans sa substance et sa subsistance.


De toute façon, quand on ne travaille pas, on se distrait, on remplit le vide, c'est pareil.
Caïn et Abel, c'est aussi Marthe et Marie Smile

Tiens, le pape l'a dit !
François a aussi à nouveau dénoncé la corruption, un « mal mondial » qui « fait facilement son nid dans les institutions » et dont les victimes favorites sont les pauvres. Au Pape d’inviter alors à être mendiants, car ils « ont des valeurs que nous n’avons pas ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mar 20 Jan 2015 - 23:00

J&B a écrit:
Caïn veut dire posséder, bâtir, bref faire un monde sans Dieu
Abel, vide, buée, vacuité, le vide qui plaît à Dieu pour se manifester à travers nous.

Travailler, c'est la suite logique de l'indépendance de l'homme vis-à-vis de Dieu.
La Rédemption, c'est revenir en Dieu, dans sa substance et sa subsistance.

De toute façon, quand on ne travaille pas, on se distrait, on remplit le vide, c'est pareil.
Caïn et Abel, c'est aussi Marthe et Marie Smile

Tiens, le pape l'a dit !
François a aussi à nouveau dénoncé la corruption, un « mal mondial » qui « fait facilement son nid dans les institutions » et dont les victimes favorites sont les pauvres. Au Pape d’inviter alors à être mendiants, car ils « ont des valeurs que nous n’avons pas ».

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Norbert de Sartène



Masculin Messages : 22
Inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 1:08

Merci messieurs (et mesdames ?) pour vos réponses excellentes.

Vous m'avez convaincu que :

1) Le travail en soi n'est pas un péché
2) Respecter son devoir d'état est agréable à Dieu
3) C'est ne pas travailler qui constitue un péché, puisque ne pas travailler, c'est une sorte de suicide

Très bien, je trouve vos réflexions justes, mais dans ce cas, comment comprendre l'injonction de Jésus ? Comment associer dans sa vie un travail, et l'obéissance au commandement de "Tout laisser pour suivre le Christ",

 « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. »

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »

"Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle." (Matt 19.29)

Est-il possible de suivre ce commandement radical et de continuer tranquillement à gagner sa croûte par ailleurs ? Quel doit être notre état d'esprit, dans ce cas, quand on fend son bois pour le week-end qui s'annonce froid, ou quand on remplit des lignes de chiffres sur un tableau excel, ou quand on étudie " l'athéisme chez Sade " pour sa licence de Lettres ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 2:46

Norbert de Sartène a écrit:
Est-il possible de suivre ce commandement radical et de continuer tranquillement à gagner sa croûte par ailleurs ? Quel doit être notre état d'esprit, dans ce cas, quand on fend son bois pour le week-end qui s'annonce froid, ou quand on remplit des lignes de chiffres sur un tableau excel, ou quand on étudie " l'athéisme chez Sade " pour sa licence de Lettres ?

Notre état d'esprit devrait être celui-ci : "Je te supplie, Seigneur, de ne pas me tenir à l'écart de ta Miséricorde. De me soutenir tous les jours de ma vie, alors que je gagne mon pain à la sueur de mon front. Et moi, je te dédie toute ma vie et mon labeur en témoignage. Inspire-moi pour accomplir ta Volonté, vivre selon ta Charité et être dans l'allégresse car ton Amour est mon pain."

Laissez Dieu décider de votre état d'esprit et vous guider, et mettez toute votre confiance en Lui. Le péché n'aura ainsi jamais le dessus ! :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 7:32

Norbert de Sartène a écrit:


 « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. »

vendre tout ces biens ne signifie pas ne plus travailler! sinon comment faites vous ce lien? Je vide tout mon compte en banque et je vend tous ms biens pour aider les pauvres, puis je continue de trvailler non plus pour jouir de la vie mais pour continuer d'aider les autres, donc le fruit de mon trvail je ne le possède pas pour en jouir, mais je l'utilise pour aimer jéésus et mon prochain.



Citation :

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
Encore une fois de plus je peux travailler, mais sans vouloir posséder les biens qui sont le fruit de mon travail. Donc cette proposition que vous semblez insinuer "travailler=posséder les richesses" est fausse. Voici les proposition qui est vraie "travailler=produire les richesses" ensuite comment allez vous gérer les richesses que vous avez produites? en les possédant ou bien en les partageant?

Citation :

"Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle." (Matt 19.29)

Encore une fois je ne fois vraiment pas le lien avec le travail! pouvez vous svp me dire en quoi quitter sa mère, ses frères ses maisons etc signifie ne plus travailler?
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 9:59

Tabris a écrit:
"Je te supplie, Seigneur, de ne pas me tenir à l'écart de ta Miséricorde. De me soutenir tous les jours de ma vie, alors que je gagne mon pain à la sueur de mon front. Et moi, je te dédie toute ma vie et mon labeur en témoignage. Inspire-moi pour accomplir ta Volonté, vivre selon ta Charité et être dans l'allégresse car ton Amour est mon pain."

Elle est belle cette prière, elle est de toi ?

En tout cas, c'est vraiment dans cet esprit, qu'il faut "gagner" son pain.
A l'origine il était sûrement plus facile de "cueillir" son pain.
Mais après toutes les conséquences du bug originel et récurrent qui consiste à vouloir bâtir un monde sans Dieu, cette construction étant devenue très complexe en ses rouages, on n'a plus tellement le choix que d'y participer pour vivre. « Et elle [la bête] fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom » (Apocalypse 13 :16-17).
La Bête c'est l'animal en nous couplé à notre intelligence qui consiste à acquérir un territoire et des biens non seulement par la force et le combat, mais par l'étude, le calcul, les projets, bref toute notre éducation et nos études.

Le travail de maintenant, c'est acheter et vendre, acquérir, posséder, c'est  le monde de Caïn.
En dehors de cela, il est difficile d'y survivre, ne serait-ce déjà que pour payer l'impôt à "César"
C'est pour cela que dans les derniers temps, rares sauront trouver le chemin qui ne mène pas à la perdition !

Je suis en train de lire un livre d'Alexandre Men "Jésus, le Maître de Nazareth", et  il mentionne que selon des écrits apocryphes (Justin le Gnostique), il y a un fait qui semble véridique, c'est que Jésus ait été berger, pendant une partie de sa vie.
Jésus, Berger !  cheers

Pauvre ou riche, travaillant ou non, le croyant doit savoir que “ que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés suivant son dessein” (Romains 8, 28)
Il faut juste ouvrir l'oeil de la foi pour voir que Dieu a tout placé devant nous pour notre instruction. Le bien comme le mal.
Les autres, ils récriminent, ils se plaignent que les circonstances ne sont pas telles qu'ils les auraient voulues.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:11

J&B a écrit:
Je suis en train de lire un livre d'Alexandre Men "Jésus, le Maître de Nazareth", et  il mentionne que selon des écrits apocryphes (Justin le Gnostique), il y a un fait qui semble véridique, c'est que Jésus ait été berger, pendant une partie de sa vie.


Dans les Évangiles, la seule affirmation se trouve chez Marc (6, 3) : «  Celui-là n’est-il pas le charpentier ?  » se demandent les habitants de Nazareth qui s’étonnent de la capacité de Jésus à commenter la Bible.

La même scène chez Matthieu (13,55) évoque le « fils du charpentier ». C’est ici la seule occurrence du métier de Joseph. Jésus aurait donc été formé par son père adoptif.

Notons ici que les deux Évangiles (Luc et Matthieu) qui mettent en scène Joseph ne parlent pas du tout de son métier !

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Mer 21 Jan 2015 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:34

Citation :
La même scène chez Matthieu (13,55) évoque le « fils du charpentier ». C’est ici la seule occurrence du métier de Joseph. Jésus aurait donc été formé par son père adoptif.
Notons ici que les deux Évangiles (Luc et Matthieu) qui mettent en scène Joseph ne parlent pas du tout de son métier !

C'est donc bien une référence qui parle du métier de Joseph !

Il est dit dans la tradition que Jésus a perdu son père Joseph vers 19 ans, et c'est la raison pour laquelle on l'appelle généralement "le fils de Marie"
Rien n'empêche qu'il ait pu garder les brebis avant ou après avoir travaillé avec son père, le charpentier.
Matthieu a quand même connu Jésus personnellement et Marc écrit ce qu'il a entendu dire.
Luc aussi et il dit seulement : "le fils de Joseph"

Qu'il ait été également charpentier n'est pas LA question, mais le fait qu'il ait pu être également berger est un beau symbole.
Il semble néanmoins que le travail manuel soit plus apte à laisser entrer Dieu dans notre vie que le travail intellectuel, s'il n'est pas voué à la recherche de Dieu.
Ainsi que le vivaient les moines de toutes obédiences.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:41

J&B a écrit:


Matthieu a quand même connu Jésus personnellement et Marc écrit ce qu'il a entendu dire.
Luc aussi et il dit seulement : "le fils de Joseph"

Ah bon ? De quel Matthieu parlez-vous ?

Quant à Luc, il n'a pas non plus connu Jésus de son vivant. Pas plus que Marc, et encore moins le rédacteur de l'Evangile de Saint-Jean...
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:46

Loup Ecossais a écrit:
J&B a écrit:


Matthieu a quand même connu Jésus personnellement et Marc écrit ce qu'il a entendu dire.
Luc aussi et il dit seulement : "le fils de Joseph"

Ah bon ? De quel Matthieu parlez-vous ?

Quant à Luc, il n'a pas non plus connu Jésus de son vivant. Pas plus que Marc, et encore moins le rédacteur de l'Evangile de Saint-Jean...


J'ai écrit :
Citation :
Marc écrit ce qu'il a entendu dire.
Luc aussi
"dit aussi ce qu'il a entendu dire.

Matthieu, c'est Lévy, le collecteur d'impôt, non ?
Aurais-je raté un épisode ?
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:51

Il paraîtrait même qu'il existe un évangile original en hébreu dont nous avons perdu la trace :
http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/levangile-de-matthieu-t-il-un-original-hebreu

Cet évangile a peut-être été retrouvé http://www.torahresource.com/DuTillet/Peshito-DuTillet.pdf

http://cheminementspirituel.net.over-blog.com/article-evangile-de-matthieu-en-hebreu-qu-est-ce-que-le-dutillet-109713300.html


Mais ceci est un autre sujet.

Edit :
La traduction de cet évangile hébreu en français :
http://livredemattityahoutemoignagedeyeshoua.blogspot.ch/2012/10/livre-de-mattityahou-chapitre.html


Dernière édition par J&B le Mer 21 Jan 2015 - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:53

J&B a écrit:


Matthieu, c'est Lévy, le collecteur d'impôt, non ?
Aurais-je raté un épisode ?

Je ne sais pas si vous avez raté un épisode, mais le publicain n'est pas le rédacteur de l'évangile...
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:54

-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant Jésus comme Fils de Dieu.

"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de Jésus-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain. L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent. En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"


-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2

"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 10:54

J&B a écrit:
Il paraîtrait même qu'il existe un évangile original en hébreu dont nous avons perdu la trace :
http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/levangile-de-matthieu-t-il-un-original-hebreu

Cet évangile a peut-être été retrouvé http://www.torahresource.com/DuTillet/Peshito-DuTillet.pdf

http://cheminementspirituel.net.over-blog.com/article-evangile-de-matthieu-en-hebreu-qu-est-ce-que-le-dutillet-109713300.html


Mais ceci est un autre sujet.

Jusqu'à preuve du contraire, les évangiles canoniques ont été rédigés en grec...
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens



Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 11:04

Pour répondre au sujet du présent Sujet... Désoler de couper le fil... carton rouge
Se mot, "travail" provient de l'association de ses deux mots latins, ( Tripalium et Trabicula ) neutral

En quelques mot travail est de l'esclavage pour esclaves. Et le péché vient de celui qui met sous esclavage. Mais entendons-nous certain travail sont du péché nul besoin d'expliquer. Confused

Certain métier sont vieux comme le monde. :bougie:

Bien à vous  Basketball

Jonathan Mongrain


Dernière édition par Sixsens le Mer 21 Jan 2015 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 11:06

J&B a écrit:
-citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant Jésus comme Fils de Dieu.

"Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de Jésus-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain. L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent. En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"


-citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2

"Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."

C'est inexact. D'abord, le rédacteur de l'évangile de Matthieu se sert de l'évangile de Marc (le premier des synoptiques), pour composer le sien. Il reproduit Marc assez fidèlement, mais change son ordonnance à partir du chapitre 14. La paternité de l'auteur n'est plus retenue à ce jour par les exégètes.

Source : Le nouveau testament commenté...


PS : il n'existe à ce jour, aucun écrit original des évangiles. Tous sont des copies maintes fois réécrites...


Dernière édition par Loup Ecossais le Mer 21 Jan 2015 - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens



Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 11:08

Votre source n'est pas le nouveau testament mais les commentaires inscrit... Exact? siffler
Aussi quelle Bible utilisez-vous?  Question
Merci de répondre  :chapeau:

Bien ou pas?  :bougie:

Jonathan Mongrain


Dernière édition par Sixsens le Mer 21 Jan 2015 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 11:11

Sixsens a écrit:
Votre source n'est pas le nouveau testament mais les commentaire inscrit... Exact? siffler

Bien ou pas?

Jonathan Mongrain

Les quatre évangiles sont complets et enrichis de commentaires d'exégètes, théologiens etc...
Revenir en haut Aller en bas
Norbert de Sartène



Masculin Messages : 22
Inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 15:16

Très intéressant, merci pour vos réponses. Je vais méditer tout cela Smile

Comme quoi, il suffit de discuter un peu pour éclaircir d'un seul coup des points d'ombre de nos esprits confus ! Merci la communauté chrétienne pour ton aide !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 15:21

Espérance a écrit:
J&B a écrit:
Je suis en train de lire un livre d'Alexandre Men "Jésus, le Maître de Nazareth", et  il mentionne que selon des écrits apocryphes (Justin le Gnostique), il y a un fait qui semble véridique, c'est que Jésus ait été berger, pendant une partie de sa vie.


Dans les Évangiles, la seule affirmation se trouve chez Marc (6, 3) : «  Celui-là n’est-il pas le charpentier ?  » se demandent les habitants de Nazareth qui s’étonnent de la capacité de Jésus à commenter la Bible.

La même scène chez Matthieu (13,55) évoque le « fils du charpentier ». C’est ici la seule occurrence du métier de Joseph. Jésus aurait donc été formé par son père adoptif.

Notons ici que les deux Évangiles (Luc et Matthieu) qui mettent en scène Joseph ne parlent pas du tout de son métier !

Normal! Il existe une tradition hébraïque qui veut que le père enseigne à son fils un métier manuel "afin est-il dit, qu'il ne se dévoie pas".
Il existe une autre tradition hébraïque qui dit  "qu'il n'est nulle question ou nul problème auxquels un charpentier ne saurait trouver réponse ou apporter une solution". Et ce métier de charpentier fait considérer celui qui en a la maîtrise comme "sage".

De plus le charpentier est à la fois un homme de terre et de ciel. En effet une charpente ça se conçoit, se taille, s'assemble au sol avant que ses éléments soient élevés au sommet pour y être assemblés et former le support de la toiture. Ce qui explique pourquoi ne fut pas suspendu à la croix mais d'abord fixé sur elle au sol avant d'être dressée. Ce qui explique aussi pourquoi il est à la fois le rocher (base) et la pointe (la tête) de l'Eglise universelle (ce qui rend caduque la prétention des papes à partir du mot céphas...).

Comme le faisait remarquer le Loup les Evangiles ont été écrits en grec et tardivement. Dans cette langue le mot pour artisan signifie à la fois le maçon et le charpentier. Comprenne qui voudra.

Ceci étant je ne sais pas si c'est un péché mais à coup sûr c'est une punition (tu gagneras ton pain....) dont un grand nombre a su habillement tirer profit alors tous les autres se contentaient des miettes (voir DSE qui recommande aux pauvre de remercier le ciel et les riches de leurs bienfaits...).
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 16:53

Ne pas travailler étant devenu un péché de "contre-productivité" contre le système,

on pourrait presque paraphraser Jésus ainsi :

"Le travail a été fait pour l'homme et non pas l'homme pour le travail".

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 18:14

J&B a écrit:
Ne pas travailler étant devenu un péché de "contre-productivité" contre le système,

on pourrait presque paraphraser Jésus ainsi :  

"Le travail a été fait pour l'homme et non pas l'homme pour le travail".

Wink

J'aime ! Thumright
Exactement comme pour le sabbat dont certains condamnent encore la non-observance.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 19:18

Norbert de Sartène a écrit:
Merci messieurs (et mesdames ?) pour vos réponses excellentes.

Vous m'avez convaincu que :

1) Le travail en soi n'est pas un péché
2) Respecter son devoir d'état est agréable à Dieu
3) C'est ne pas travailler qui constitue un péché, puisque ne pas travailler, c'est une sorte de suicide

Très bien, je trouve vos réflexions justes, mais dans ce cas, comment comprendre l'injonction de Jésus ? Comment associer dans sa vie un travail, et l'obéissance au commandement de "Tout laisser pour suivre le Christ",

 « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. »

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »

"Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle." (Matt 19.29)

Est-il possible de suivre ce commandement radical et de continuer tranquillement à gagner sa croûte par ailleurs ? Quel doit être notre état d'esprit, dans ce cas, quand on fend son bois pour le week-end qui s'annonce froid, ou quand on remplit des lignes de chiffres sur un tableau excel, ou quand on étudie " l'athéisme chez Sade " pour sa licence de Lettres ?

Mon avis :

" Tout laisser pour suivre le Christ ne s'adresse pas à tout le monde mais aux disciples qui sont
appelés .

Ceux qui sont appelés au don total , ne doivent plus avoir d'autre souci en tête .



Le souci des richesses matérielles ou morales est un obstacle au " royaume des cieux " , lequel est la sérénité et l'abandon à Dieu en toutes circonstances , même les plus effroyables .

Les appelés au nom du Christ pourront aimer ce dernier plus que toute autre relation humaine , qui sera sublimée .

Pour le " rapport au travail " , j'ai déjà dit qu'à mon avis , il s'agissait d'un sentiment complexe et absolument personnel , conditionné en premier lieu , par l' expérience unique de notre naissance .

Quant à l'éducation et la formation de l'homme Jésus , je m'aperçois que je m'en suis fait une image assez inédite , qui ne correspond en tout cas à aucune de vos descriptions dans le présent fil .


Dernière édition par boulo le Mer 21 Jan 2015 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 20:19

Jésus n'a pas appelé ses riches disciples Lazare et ses soeurs,  Nicodème, Joseph d'Arimathie, Marie de Magdala, Jeanne de Chouza et d'autres à tout laisser, parce qu'ils étaient tellement proches de Jésus que leur richesse ne leur était pas un obstacle.
Pourquoi a-t-il appelé le jeune homme riche à tout laisser ?
Jésus savait bien qu'il ne serait pas prêt à le suivre, il lui dit cela pour qu'il prenne conscience qu'il était asservi par ses richesses.
Donc, quand on sent Jésus nous poser cette question, c'est le moment d'y réfléchir en toute honnêteté, sans se référer au jugement moral d'autrui.

boulo a écrit:
Pour le " rapport au travail " , j'ai déjà dit qu'à mon avis , il s'agissait d'un sentiment complexe et absolument personnel , conditionné en premier lieu , par l' expérience unique de notre naissance .

C'est difficile à prouver le contraire, car tout le monde passe par la naissance et tout le monde a plus ou moins un fond instinctif animal, et donc, dominateur et violent, qu'il doit dompter pour vivre selon les préceptes divins, intelligence et sagesse.
N'est-ce pas  plus simple de voir l'homme comme un animal (vieil homme) qui a la possibilité d'utiliser son intelligence pour devenir un homme spirituel, plutôt que de rester un "vieil homme" avec un vernis plus ou moins épais de civilisation ?

boulo a écrit:

Quant à l'éducation et la formation de l'homme Jésus , je m'aperçois que je m'en suis fait une image vraiment inédite , qui ne correspond en tout cas à aucune de vos descriptions dans le présent fil .

Ce serait intéressant de savoir quelle est cette image inédite Smile
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 20:47

Comme je n'ai pas la facilité pour écrire je copie, mais je peux aussi commenter, j'ai mis en couleur l'injonction de Paul: si quelqu'un ne veut pas travailler qu'il ne mange pas aussi.
J'avais demandé à un prêtre aussi si la prière est une activité, un travail, il m'avait répondu oui.
L'étude intellectuelle philosophique ou scientifique est un travail aussi.
ptrem

Paroisse Saint Loup
Chercher :

Présentation
Etapes de la vie chrétienne
Vie de la paroisse
St Loup propose aussi
Nos liens
Archives

Sommaire > Archives > Lundis de la foi > La doctrine sociale de l’Eglise > Références bibliques sur « vie économique et travail humain »
Références bibliques sur « vie économique et travail humain »
Le travail humain

Selon la Bible, le premier travailleur est Dieu lui-même... Dans la genèse, le premier récit de la création dit :

Gn 2, 2 : Dieu conclut au septième jour l’ouvrage qu’il avait fait et, au septième jour, il chôma, après tout l’ouvrage qu’il avait fait.

Et dans le second récit, Dieu modèle l’homme avec la glaise du sol, plante un jardin, fait pousser arbres et plante... et il invite l’homme à poursuivre son œuvre :

Gn 2, 15 : Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Éden pour le cultiver et le garder.

Plus loin, au chapitre 3, la conséquence du péché originel n’est pas le travail, mais la pénibilité du travail :

Gn 3, 19 : A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain.

Le travail doit donc être honoré, mais la loi juive prévoit, avec le sabbat, des temps de repos.

Jésus lui-même a travaillé. Pour les hommes, il est fils de charpentier, et a sans doute exercé longtemps la profession de son père. Il enseigne à apprécier le travail, le travail est souvent à la base de ses paraboles, et il déclare :

Mt 9, 37-38 : La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson.

Si le travail est bon, il ne faut pas pour autant se laisser asservir. A Marthe qui accorde une attention excessive au travail de la maison lorsqu’il vient chez elle, il dit :

Lc 10, 41-42 : Marthe, Marthe, tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ; pourtant il en faut peu, une seule même. C’est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée.

Mais il remet aussi le repos du sabbat à sa juste place en déclarant :

Mc 2, 27-28 : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat ; en sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.

Saint Paul met un point d’honneur à vivre de son travail. Là où il séjourne, il travaille et exerce son métier d’origine, probablement fabricant de tentes, et il appelle à faire de même :

1Th 4, 10-12 : [...] Mais nous vous engageons, frères, à faire encore des progrès en mettant votre honneur à vivre calmes, à vous occuper chacun de vos affaires, à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons ordonné. Ainsi vous mènerez une vie honorable au regard de ceux du dehors et vous n’aurez besoin de personne.

Mais certains chrétiens ne travaillent pas, dans l’attente d’une fin des temps qu’ils croyaient imminente, alors il réagit vivement en disant :

2Th 3, 7-10 : Nous n’avons pas eu une vie désordonnée parmi vous, nous ne nous sommes fait donner par personne le pain que nous mangions, mais de nuit comme de jour nous étions au travail, dans le labeur et la fatigue, pour n’être à la charge d’aucun de vous : non pas que nous n’en ayons le pouvoir, mais nous entendions vous proposer en nous un modèle à imiter. Et puis, quand nous étions près de vous, nous vous donnions cette règle : si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.

Saint Jacques à son tour dénonce les injustices causées par certains à leurs ouvriers :

Jc 5, 4 : Voyez : le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont fauché vos champs, crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur des Armées.
La vie économique

Dans la Bible, l’abondance est une bénédiction de Dieu. La pauvreté est parfois vue comme la conséquence de l’oisiveté... Mais les prophètes condamnent les injustices et appellent au partage avec les pauvres. Ainsi pour Isaïe, à ceux qui demandent à Dieu pourquoi leur jeûne est sans effet, Il répond :

Is 58, 3-9 : C’est qu’au jour où vous jeûnez, vous traitez des affaires, et vous opprimez tous vos ouvriers. [...] N’est-ce pas plutôt ceci, le jeûne que je préfère : défaire les chaînes injustes, délier les liens du joug ; renvoyer libres les opprimés, et briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec l’affamé, héberger chez toi les pauvres sans abri, si tu vois un homme nu, le vêtir, ne pas te dérober devant celui qui est ta propre chair ? Alors ta lumière éclatera comme l’aurore, ta blessure se guérira rapidement, ta justice marchera devant toi et la gloire de Yahvé te suivra. Alors tu crieras et Yahvé répondra, tu appelleras, il dira : Me voici !

L’ecclésiaste affirme par ailleurs que l’argent en lui même n’est rien :
Qo 5:9-Qui aime l’argent ne se rassasie pas d’argent, qui aime l’abondance n’a pas de revenu, cela aussi est vanité.

Dans les béatitudes, Jésus à son tour déclare « heureux les pauvres », et condamne les riches qui n’ont pas su partager. Il appelle à ne pas être esclave des biens matériels, ni se reposer dessus :

Mt 6, 24 : Nul ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.

Lc 12, 15 : Puis il leur dit : " Attention ! gardez-vous de toute cupidité, car, au sein même de l’abondance, la vie d’un homme n’est pas assurée par ses biens. "

Au contraire, il appelle à mettre ses richesses au service des autres :

Lc 16, 9 : Et moi je vous dis, commente Jésus, faites-vous des amis avec les richesses injustes.

Dans sa première lettre, Jean affirme enfin :

1Jn 3,17 : “Si quelqu’un, jouissant des richesses du monde, voit son frère dans la nécessité et lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeurerait-il en lui ?”

Site hébergé
par cef.fr
Covfé des évèques de France
Plan du site
Mentions légales
RSS
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Le travail est-il un péché ?   Mer 21 Jan 2015 - 20:50

http://www.saintloup-cathisere.cef.fr/article376.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Le travail est-il un péché ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Requête vierge noire devant le tribunal du travail
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» Priez pour que Christophe puisse garder son travail
» [1ère] HELP - Travail sur l'argumentation classes technologiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: