DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:18

adamev a écrit:
Nous dirons expérience de la plénitude. D'autres diront le Nirvana...

Dans ce cas il y a toujours dualité puisqu'il y a celui qui expérimente et la chose expérimentée. Croyez bien qu'il ne s'agit pas ici de pinailler mais de rendre de la meilleure façon possible en langue profane certains états. Ces différences entre les méditations sont ce que les hindous nomment nirguna et saguna.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:22

adamev a écrit:
Ensuite, le fait d'avoir compris le sens réel de la vacuité (du ni être et non être)

Est-ce bien le sens vrai?
N'est-ce pas plutôt être même un bref instant l'Autre. L'ETRE par excellence...

Quand à ce que se soit à portée de tous... Je connais des moines tibétains qui s'y exercent depuis des années et qui en pleurent chaque soir...

Il y a plusieurs manière d'expérimenter la vacuité. Il suffit déjà de prendre conscience que ce que nous éprouvions hier n'a plus aucun sens aujourd'hui car rien n'existe en soi.

Les moines qui en pleurent chaque soir sont ceux qui voudraient demeurer dans l'état de vacuité toute l'éternité. Ils n'ont pas fini d'en pleurer...

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:26

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Citation :
J'ai mis longtemps avant de comprendre la réelle signification de "Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même". Voilà pourquoi j'ai un très très gros doute sur certaines théories bouddhistes qui insistent sur cette volonté d'annihiler le "je", alors qu'aucune volonté n'y peut rien. Nous devons sentir que l'Esprit Saint (le Christ) émerge du tréfonds de notre âme. Le contrôle mental du "je" ne nous rend pas plus aimant et plus saint pour autant.

G.

Toujours l'illusion d'un "je". Il n y a rien qui s'annihile car il n'a jamais existé, vous êtes sur la défensive car vous avez peur de perdre quelque chose qui n'existe pas. Ce qui prouve que vous n'avez pas saisis le sens de la vacuité qui est le ni être et le ni non être.

Juste une question, Dims, te semble-t-il impossible qu'on puisse comprendre le sens de la vacuité qui est le ni être et le ni non être tout en acceptant humblement avoir un ego et un "je"? Comprendre ce que tu dis est enfantin, Dims, est-ce que tu comprends cela toi?

G.

La vérité est extrêmement simple c'est le mental qui rentre dans des élucubrations.
La vacuité ne se comprend pas par l'intellect donc la question n à pas réellement de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:28

La Vacuité est l'Eternité. D'autres la réalise très tôt (comme Ramana Maharshi).
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:31

La vacuité ne se comprend pas par l'intellect donc la question n à pas réellement de sens.

Ne se comprend pas par la raison mais se réalise à travers l'Intelect (traduction française pour Buddhi).
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:34

ptrem a écrit:
dims a écrit:
jean-luc56 a écrit:
pour saisir le sens de la vacuité cela demande du temps et un travail .
Thumright

La vacuité ne peut etre comprise mentalement. Car notre mental fonctionne uniquement sur une vision dualiste et binaire. Tous les concepts, toutes les définitions sont de nature dualiste. L explication que je viens de vous fournir est par conséquent dualiste.

La vacuité est l essence de la vie. Beaucoup l interprète comme du nihilisme mais c'est uniquement à cause de l intervention du mental. La vacuité n est pas le non soi car le non soi est un concept dépendant du soi pour exister. Autant dire que ceux qui vendent le non soi comme objectif sont encore dans l illusion du soi car ils reposent toujours sur ses concepts.
La vacuité n est ni soi et ni non soi !

La vacuité est donc un inconditonné, un absolu que seul l expérience direct peut apporter. Certains l appel Esprit Saint, d autre Rigpa, d autre Dieu etc...

La méditation c est  bien pour calmer l esprit,  mais la méditation royale c est la non méditation qui nous laisse reposer dans la nature de l esprit.
J'ai adhéré il y a quarante ans à cet ordre(voir ci-dessous et j'étais sur mes gardes) car en tant que catholique donc baptisé et ferme dans la Foi, confirmé: car devant l’Évêque successeur des apôtres: j'ai répondu solennellement: oui en réponse aux interrogations:
de mémoire: oui à l'église catholique, oui je renonce à Satan à ses œuvres et à ses pompes,etc..
J'ai pratiqué le hata yoga, puis le yoga, pour survivre dans un milieu assez contraignant.
Maitrise du souffle, pranayama concentration, méditation, contemplation , paix intérieure; une question m'est venue à l'esprit; veux-tu le pouvoir ou la connaissance, j'ai opté pour la connaissance. Bref
Plusieurs années plus tard la Rose Croix m'a attirée.
J'ai reçu un enseignement par les monographies de différentes couleurs(une initiation que je ne reconnais pas,car je reconnais un seul baptême: chrétien catholique)
Mais j'ai fait une expérience: visualisation et projection confirmée par un tiers douée de perceptions...;j'arrête aujourd’hui je vais faire une sieste.
Voici le cite:
Je souhaite que des lecteurs ne soient pas attirés, toutes ces philosophies hermétiques nous éloigne de la Vérité: Jésus qui sauve.
http://www.rose-croix.org/mediatheque/Video/rose-croix-en-clip.html


Ce n'est pas ma voie, pas besoin de technique spécifique dans le Dzogchen mais simplement être. Le Dzogchen parle de non méditation justement car le fait de méditer implique l'ego. Les techniques spécifiques, les mantras sont colorés par l'ego. Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:37

Milites Templi a écrit:
La vacuité ne se comprend pas par l'intellect donc la question n à pas réellement de sens.

Ne se comprend pas par la raison mais se réalise à travers l'Intelect (traduction française pour Buddhi).

L'intellect fonctionne uniquement sur des concepts.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:38

Milites Templi a écrit:
adamev a écrit:
Nous dirons expérience de la plénitude. D'autres diront le Nirvana...

Dans ce cas il y a toujours dualité puisqu'il y a celui qui expérimente et la chose expérimentée. Croyez bien qu'il ne s'agit pas ici de pinailler mais de rendre de la meilleure façon possible en langue profane certains états. Ces différences entre les méditations sont ce que les hindous nomment nirguna et saguna.

Sur le fond OK juste que mon expression n'est pas à la hauteur.
J'ai expérimenté, éprouvé, connu... l'état de plénitude juste une fois et juste un bref instant... j'en garde un souvenir inoubliable.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:39

Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.

Avant d'appendre à courir il faut savoir marcher. Se concentrer pour apprendre à ne pas se laisser dissiper par le mental est une étape préalable obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:40

" L'esprit et les passions ne sont donc qu'un jeu issu de la créativité lumineuse. Les phénomènes se dissolvent en rigpa sans laisser de trace, il n'y a pas d'attachement, pas de finalité et donc pas de karma. Rigpa peut être comparé à un miroir, vide en lui-même mais simultanément doté de la potentialité de refléter toutes les apparences, belles ou laides, sans en être souillé. Dans l'état synchronisé à rigpa, on contemple les phénomènes sans s'y attacher, les rejeter, ou se projeter en eux. Ainsi, on demeure stable, hors de l'illusion et de la saisie, dans la non-dualité. La condition naturelle de l'esprit est donc identique à rigpa, spontanément et primordialement pure, lumineuse et vide.

Pour retrouver cette condition, on distingue la base, la voie et le fruit. La base est indiscernable de rigpa. La voie est la reconnaissance de rigpa en soi. Le fruit ou réintégration de la base est le retour des éléments du corps grossier à leur nature lumineuse, et le plein éveil dans un corps de lumière. Le fruit et la base sont une seule et même chose. C’est pourquoi, pour un bouddha, être éveillé, il n'existe aucune voie susceptible d'être parcourue pour en réaliser le fruit. Le chemin de réintégration n'a de sens que pour les êtres sensibles égarés de la base par l'ignorance.

Pour l'être établi en rigpa, il n'y a pas de différence entre la méditation assise et la vie quotidienne. "

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dzogchen
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:41

Faut seulement espérer se réincarner en arbre, comme ça à végéter, plus aucun problème, la plénitude
par l'absence, même si l'arbre en aura pas conscience, c'est la condition d'ailleurs. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:44

Milites Templi a écrit:
Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.

Avant d'appendre à courir il faut savoir marcher. Se concentrer pour apprendre à ne pas se laisser dissiper par le mental est une étape préalable obligatoire.

Je n'ai jamais dit le contraire ! Pour ma part j'ai commencé par des pratiques mais ces pratiques deviennent également des freins.

Le Bouddha dit cela : Voyez mon enseignement comme la barque qui sert à traverser le fleuve, mais une fois le fleuve traversé vous devrez l'abandonner pour pouvoir continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:45

dims a écrit:
Milites Templi a écrit:
La vacuité ne se comprend pas par l'intellect donc la question n à pas réellement de sens.

Ne se comprend pas par la raison mais se réalise à travers l'Intelect (traduction française pour Buddhi).

L'intellect fonctionne uniquement sur des concepts.

Buddhi ne fonctionne pas avec des concepts, il s'agit du second des vingt-cinq principes du Sânkhya, la première de toutes les productions de Prakriti. L'Intelect n'est ni la raison ni le mental. Connaissez-vous le Vêdânta?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:46

dims a écrit:
Milites Templi a écrit:
Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.

Avant d'appendre à courir il faut savoir marcher. Se concentrer pour apprendre à ne pas se laisser dissiper par le mental est une étape préalable obligatoire.

Je n'ai jamais dit le contraire ! Pour ma part j'ai commencé par des pratiques mais ces pratiques deviennent également des freins.

Le Bouddha dit cela : Voyez mon enseignement comme la barque qui sert à traverser le fleuve, mais une fois le fleuve traversé vous devrez l'abandonner pour pouvoir continuer.

OK
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:48

C'est comme toucher un plan d'eau calme avec sa main dans le but de constater que l'eau est calme.

(Le simple fait de vouloir constater la met en mouvement.)
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:51

adamev a écrit:
Milites Templi a écrit:
adamev a écrit:
Nous dirons expérience de la plénitude. D'autres diront le Nirvana...

Dans ce cas il y a toujours dualité puisqu'il y a celui qui expérimente et la chose expérimentée. Croyez bien qu'il ne s'agit pas ici de pinailler mais de rendre de la meilleure façon possible en langue profane certains états. Ces différences entre les méditations sont ce que les hindous nomment nirguna et saguna.

Sur le fond OK juste que mon expression n'est pas à la hauteur.
J'ai expérimenté, éprouvé, connu... l'état de plénitude juste une fois et juste un bref instant... j'en garde un souvenir inoubliable.

fleur6
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 19:55

Je n'ai jamais dit le contraire ! Pour ma part j'ai commencé par des pratiques mais ces pratiques deviennent également des freins.

Je me permets une indiscrétion. Vous êtes affilié à une école?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:05

Milites Templi a écrit:
Je n'ai jamais dit le contraire ! Pour ma part j'ai commencé par des pratiques mais ces pratiques deviennent également des freins.

Je me permets une indiscrétion. Vous êtes affilié à une école?

Non aucune ! Car j'ai du quitter la barque...


Dernière édition par dims le Ven 23 Jan 2015, 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:08

adamev a écrit:
Milites Templi a écrit:
adamev a écrit:
Nous dirons expérience de la plénitude. D'autres diront le Nirvana...

Dans ce cas il y a toujours dualité puisqu'il y a celui qui expérimente et la chose expérimentée. Croyez bien qu'il ne s'agit pas ici de pinailler mais de rendre de la meilleure façon possible en langue profane certains états. Ces différences entre les méditations sont ce que les hindous nomment nirguna et saguna.

Sur le fond OK juste que mon expression n'est pas à la hauteur.
J'ai expérimenté, éprouvé, connu... l'état de plénitude juste une fois et juste un bref instant... j'en garde un souvenir inoubliable.

Quand cela vous touche c'est effectivement d'une pureté indéfinissable.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:09

@Dims

Ce n'est pas ma voie, pas besoin de technique spécifique dans le Dzogchen mais simplement être. Le Dzogchen parle de non méditation justement car le fait de méditer implique l'ego. Les techniques spécifiques, les mantras sont colorés par l'ego. Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.
Ptrem en bleu:
La continuation de la méditation nous amène à la contemplation,on est absorbé on fusionne avec ce que l'on contemple pour ne faire plus qu'un
.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:11

ptrem a écrit:
@Dims

Ce n'est pas ma voie, pas besoin de technique spécifique dans le Dzogchen mais simplement être. Le Dzogchen parle de non méditation justement car le fait de méditer implique l'ego. Les techniques spécifiques, les mantras sont colorés par l'ego. Car dans la méditation il y a toujours cette notion d'un sujet qui observe un objet, ce qui créait de la crispation et une identification.
Ptrem en bleu:
La continuation de la méditation nous amène à la contemplation,on est absorbé on fusionne avec ce que l'on contemple pour ne faire plus qu'un
.

Cela s'appel l'entrée dans les Jhanas ce n'est pas la nature de l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:35

La connaissance n'est qu'une étape;tandis que la passion de la Vérité est comme un feu qui brûle tout ce qui est vain.
Mais nous sommes dans le monde(les pieds sur terre) tout en n' étant pas de ce monde, et nous croyons qu'il aura une fin.Certains en voit déjà la fin.
Simone weil était une passionnée de vérité jusque presque à en mourir.



Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:36

ptrem a écrit:
La connaissance n'est qu'une étape;tandis que la passion de la Vérité est comme un feu qui brûle tout ce qui est vain.

Je suis totalement d'accord avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 20:38

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 21:08

jean-luc56 a écrit:
Théodéric a écrit:
jean-luc56 a écrit:
"la définition psychologique d'un Saint est " une personne qui n'a plus d'inconscient !"

peut on définir psychologiquement un Saint qui appartient à un domaine théologique????

comment expliquer ce que l'on n'a pas vécu?

inconscient :produit de la division en nous?????????

non j'ai dis que l'inconscient provient de la division en nous , c'est j'ai tord pourquoi l’inconscient échappe a ton contrôle et peut te manipuler malgré toi  ?

un Saint n'appartient pas a un domaine, mais a Dieu il en a fini du psychisme ! Dieu Est Esprit ! :sts:

l'inconscient ne peut te manipuler que si tu le laisses te manipuler. c'est là la force de la foi et du calme méditatif.
la pensée est conscience et  prédomine sur l'inconscient si cette pensée réside dans le calme et la sérénité sauf la nuit quoique.
tous les souvenirs et les conditionnements viennent de notre mémoire inconsciente et deviennent conscients.

une personne devient sainte par décision du clergé d'une religion du fait d'un certain nombre de critères.

si tu comptes sur le psychisme pour te sortir de là !!! couleurs

de plus la méditation n'est rien c'est Celui Qui Nous éclaire au court de la méditation Qui Est :sts: Par Sa Lumière Il Transfigure l'ëtre :jesus: sunny !!

la pêche n'est qu'une technique, ce qui te nourrit c'est le poisson , la position sur la plage ne fait pas bronzer c'est le Soleil qui réalise cela ! fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 21:43

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Citation :
J'ai mis longtemps avant de comprendre la réelle signification de "Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même". Voilà pourquoi j'ai un très très gros doute sur certaines théories bouddhistes qui insistent sur cette volonté d'annihiler le "je", alors qu'aucune volonté n'y peut rien. Nous devons sentir que l'Esprit Saint (le Christ) émerge du tréfonds de notre âme. Le contrôle mental du "je" ne nous rend pas plus aimant et plus saint pour autant.

G.

Toujours l'illusion d'un "je". Il n y a rien qui s'annihile car il n'a jamais existé, vous êtes sur la défensive car vous avez peur de perdre quelque chose qui n'existe pas. Ce qui prouve que vous n'avez pas saisis le sens de la vacuité qui est le ni être et le ni non être.

Juste une question, Dims, te semble-t-il impossible qu'on puisse comprendre le sens de la vacuité qui est le ni être et le ni non être tout en acceptant humblement avoir un ego et un "je"? Comprendre ce que tu dis est enfantin, Dims, est-ce que tu comprends cela toi?

G.

La vérité est extrêmement simple c'est le mental qui rentre dans des élucubrations.
La vacuité ne se comprend pas par l'intellect donc la question n à pas réellement de sens.

J'ai employé le terme "comprendre" parce que tu as toi-même employé le terme "saisir" (le sens de la vacuité).

J'ai moi aussi éprouvé ce sens de plénitude dont parle également Adamev, mais vois-tu, malgré cette expérience (puisque effectivement il s'agit d'une expérience), mon "je" est toujours bel et bien là, tout comme celui d'Adamev et le tien. La différence entre toi et moi c'est que moi je le sais et toi tu ne le sais pas (ou tu ne veux pas le savoir, mais ça c'est ton problème).

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 21:58

Gerard,
L illusion du "je" oui est toujours présente même si il y a eu une introduction à l'éveil. Pourquoi cette illusion est toujours présente car les attachements ne sont pas encore tous depassés.
L eveil c est quand il n y a plus aucun attachement !

Être dans la nature de l esprit deconstruit au fur et à mesure les attachements.  Chaque laché prise est un nirvana.  Vous ne cherchez que la reconnaissance spirituel , c'est est de l ego spirituel et donc oui je vous le confirme la croyance en l ego ne vous a pas quitté.


Dernière édition par dims le Ven 23 Jan 2015, 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 22:25

A savoir qu'il y a plusieurs degrés d'éveil. Pour employer le langage de l'ésotérisme musulman, il y a les états (ḥāl) et les stations (maqām), jusqu'à l'extinction en Dieu (al Fana').
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 22:43

No Dieu ne demande pas de se dénier par une absence totalement du JE, mais l'osmose du JE au IL.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 22:43

Milites Templi a écrit:
A savoir qu'il y a plusieurs degrés d'éveil. Pour employer le langage de l'ésotérisme musulman, il y a les états (ḥāl) et les stations (maqām), jusqu'à l'extinction en Dieu (al Fana').

C est l épaisseur des voiles de l'illusions qui determine le degré d eveil.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:11

ysov a écrit:
No Dieu ne demande pas de se dénier par une absence totalement du JE, mais l'osmose du JE au IL.

Et pourtant jésus dis à Pierre " éloigne toi de moi satan car tu raisonnes comme les hommes raisonnent et non comme Dieu raisonne".
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:14

Mais cela est dans un contexte bien particulier.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:18

ysov a écrit:
Mais cela est dans un contexte bien particulier.

"Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures; mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête."
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:19

Toujours dans un cadre précis, missionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:24

ysov a écrit:
Toujours dans un cadre précis, missionnaire.

Toujours ?

" Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n'est pas d'ici. "
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:25

Idem.

Le plus bel exemple de l'osmose entre le JE et le IL, c'est les deux premiers commandements. Wink

Maintenant, chacun sa technique pour y parvenir, mais véhiculer qu'il faut se désincarner à force de vacuité, de plénitude,
de neutralité absolu en somme, c'est excessif.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:33

La vous prenez le problème à l'envers. Car il n y a rien qui se désincarne si il n'y a rien d'incarner.
Je parles seulement de l'illusion d'une incarnation c'est très différent, il faut s'émanciper de l'illusion c'est tout.

Je ne dis pas qu'il faut arracher son ego car cela voudrait dire que l'ego existe. Je dis qu'il faut dépasser la croyance en l'ego. La vacuité n'est donc pas un concept nihiliste ...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:37

Dans ce cas, dites plutôt qu'il faut dépasser L'UNIQUE croyance en l'ego et non pas la croyance en l'ego, car ça équivaut à dire qu'il faut se sortir de soi même. siffler
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:40

dims a écrit:
Gerard,
L illusion du "je" oui est toujours présente même si il y a eu une introduction à l'éveil. Pourquoi cette illusion est toujours présente car les attachements ne sont pas encore tous depassés.
L eveil c est quand il n y a plus aucun attachement !

D'accord mais c'est votre discours circulaire qui ne tourne pas rond (si je puis dire Smile ).

Plus haut vous affirmiez que c'était la croyance en l'ego qui entretenait les attachements et maintenant vous affirmez que ce sont les attachements qui rendent présente l'illusion de l'ego. Il ne faut peut-être pas intellectualiser la vérité, mais si vous tentez de le faire il faut rester cohérent dans ce que vous dites.

Le "je" est peut-être une illusion d'un point de vue absolu, mais s'il est toujours présent ce n'est plus une illusion d'un point de vue relatif, elle est toute là la nuance. Du coup tout vos discours de "l'égo n'existe pas" tombe à l'eau. Lorsqu'on aime, que l'on est altruiste et qu'on agit que pour le bien, l'ego et le "je" sont toujours présents. C'est l'égoïsme qui n'est plus. On ne peut pas décider de ne plus agir alors qu'on n'a pas encore agi. Il n'y a que l'action qui permette l'épanouissement de l'Esprit Saint. C'est ce que font le Dalaï Lama et Matthieu Ricard, d'ailleurs.

dims a écrit:

Être dans la nature de l esprit deconstruit au fur et à mesure les attachements.  Chaque laché prise est un nirvana.  Vous ne cherchez que la reconnaissance spirituel , c'est est de l ego spirituel et donc oui je vous le confirme la croyance en l ego ne vous a pas quitté.

Ce qu'il faut surtout chercher c'est la vérité, pas la reconnaissance. Ça évite de raconter n'importe quoi lorsqu'on est interrogé par des enfants ou des personnes désireuses de comprendre.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:48

ysov a écrit:
Dans ce cas, dites plutôt qu'il faut dépasser L'UNIQUE croyance en l'ego et non pas la croyance en l'ego, car ça équivaut à dire qu'il faut se sortir de soi même. siffler

Exactement !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Ven 23 Jan 2015, 23:59

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Gerard,
L illusion du "je" oui est toujours présente même si il y a eu une introduction à l'éveil. Pourquoi cette illusion est toujours présente car les attachements ne sont pas encore tous depassés.
L eveil c est quand il n y a plus aucun attachement !

D'accord mais c'est votre discours circulaire qui ne tourne pas rond (si je puis dire  Smile ).

Plus haut vous affirmiez que c'était la croyance en l'ego qui entretenait les attachements et maintenant vous affirmez que ce sont les attachements qui rendent présente l'illusion de l'ego. Il ne faut peut-être pas intellectualiser la vérité, mais si vous tentez de le faire il faut rester cohérent dans ce que vous dites.

Voici la différence entre vision binaire et unifier. Je ne fais pas la dissociation des évènements à l'inverse de vous, il n y a ni cause ni effet mais des évènements simultanés et interdépendants. Ce qui veut dire que l'attachement et l'illusion de l'ego ne font qu'un ils dépendent l'un de l'autre pour exister .

Le "je" est peut-être une illusion d'un point de vue absolu, mais s'il est toujours présent ce n'est plus une illusion d'un point de vue relatif, elle est toute là la nuance. Du coup tout vos discours de "l'égo n'existe pas" tombe à l'eau. Lorsqu'on aime, que l'on est altruiste et qu'on agit que pour le bien, l'ego et le "je" sont toujours présents. C'est l'égoïsme qui n'est plus. On ne peut pas décider de ne plus agir alors qu'on n'a pas encore agi. Il n'y a que l'action qui permette l'épanouissement de l'Esprit Saint. C'est ce que font le Dalaï Lama et Matthieu Ricard, d'ailleurs.

Correction l'illusion de l'ego parait réel dans un certain degré d'illusion. Mais dans un certain degré d'éveil l'homme même encore prit de l'illusion de l'ego se rend compte qu'il se fait berner c'est la toute la différence.
Dans la compassion il n y a plus aucun profit personnel donc expliquez moi le "je" qui reste ?


dims a écrit:

Être dans la nature de l esprit deconstruit au fur et à mesure les attachements.  Chaque laché prise est un nirvana.  Vous ne cherchez que la reconnaissance spirituel , c'est est de l ego spirituel et donc oui je vous le confirme la croyance en l ego ne vous a pas quitté.

Ce qu'il faut surtout chercher c'est la vérité, pas la reconnaissance. Ça évite de raconter n'importe quoi lorsqu'on est interrogé par des enfants ou des personnes désireuses de comprendre.

G.

Comme ca vous pourrez l'appliquer à vous même alors ? J'ai remarqué vous êtes un sévère juge envers les autres mais beaucoup moins en vers vous même. Pourtant les seuls démons à combattre sont en soi.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 01:37

Voici la différence entre vision binaire et unifier. Je ne fais pas la dissociation des évènements à l'inverse de vous, il n y a ni cause ni effet mais des évènements simultanés et interdépendants. Ce qui veut dire que l'attachement et l'illusion de l'ego ne font qu'un ils dépendent l'un de l'autre pour exister .

Bien sûr, comme ça tout est noir et tout est blanc, c'est pratique, ça permet de raconter ce qu'on veut et d'avoir toujours raison...

Correction l'illusion de l'ego parait réel dans un certain degré d'illusion. Mais dans un certain degré d'éveil l'homme même encore prit de l'illusion de l'ego se rend compte qu'il se fait berner c'est la toute la différence.

Ça c'est ce que je vous dis depuis le début. Je sais que je me fais berner, mais je l'accepte, pas vous apparemment...

Dans la compassion il n y a plus aucun profit personnel donc expliquez moi le "je" qui reste ?


Le "je" fais du bien ou "Je" désire faire du bien, "j"'aime, "je" suis altruiste... Lorsqu'on éprouve de la compassion et de l'Amour il faudra bien que ce soit quelqu'un qui éprouve, ce n'est certainement pas l'autre, même si l'autre c'est soi.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 10:56

dims a écrit:
La vous prenez le problème à l'envers. Car il n y a rien qui se désincarne si il n'y a rien d'incarner.
Je parles seulement de l'illusion d'une incarnation c'est très différent, il faut s'émanciper de l'illusion c'est tout.

Je ne dis pas qu'il faut arracher son ego car cela voudrait dire que l'ego existe. Je dis qu'il faut dépasser la croyance en l'ego. La vacuité n'est donc pas un concept nihiliste ...

Une simple question cher Dims: considérez-vous que vous existez? Question
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 11:21

Arnica a écrit:
dims a écrit:
La vous prenez le problème à l'envers. Car il n y a rien qui se désincarne si il n'y a rien d'incarner.
Je parles seulement de l'illusion d'une incarnation c'est très différent, il faut s'émanciper de l'illusion c'est tout.

Je ne dis pas qu'il faut arracher son ego car cela voudrait dire que l'ego existe. Je dis qu'il faut dépasser la croyance en l'ego. La vacuité n'est donc pas un concept nihiliste ...

Une simple question cher Dims: considérez-vous que vous existez? Question

Très bonne question Arnica, Smile tout le problème est justement dans le sentiment d'exister.

J'avais déjà posé cette question dans un autre sujet: Qu'est-ce qui permet de dire qu'on existe? Ça va bien au-delà de "je pense, donc je suis". Même un ver de terre existe. Dès qu'il y a sensation il y a sentiment d'exister. C'est juste que la plante oú le ver de terre ne peuvent pas exprimer le "je" par manque d'intelligence et de conscience. Ils ne sont pas sans conscience, ils ont juste une conscience rudimentaire limitée à leur capacité sensorielle et perceptive.

G.



Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 11:22

Arnica a écrit:
dims a écrit:
La vous prenez le problème à l'envers. Car il n y a rien qui se désincarne si il n'y a rien d'incarner.
Je parles seulement de l'illusion d'une incarnation c'est très différent, il faut s'émanciper de l'illusion c'est tout.

Je ne dis pas qu'il faut arracher son ego car cela voudrait dire que l'ego existe. Je dis qu'il faut dépasser la croyance en l'ego. La vacuité n'est donc pas un concept nihiliste ...

Une simple question cher Dims: considérez-vous que vous existez? Question

Dims est une illusion ce que je suis réellement est identique à ce que vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 11:34

Qu'est-ce que l'on est réellement d'après vous? Que pensez-vous du "Cogito ergo sum" de Descartes? scratch
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 11:42

Richard,
Si je n'acceptais pas d'être berné par mon sentiment d'ego cela voudrait que je le renforcerais encore plus. Car le rejet comme l'acceptation proviennent de ce sentiment que "je" est.
Je suis simplement dans l'abandon et le juste être. Ensuite les choses se purifieront petit à petit, comme je vous l'ai dis il faut plusieurs goute d'eau pour percer la roche.

Pour la compassion si le sentiment du "je" reste alors l'acte désintéressé ne peut pas être total.
A moins que vous parlez de la vision relative de l'échange individu à individu ? Dans ce cas il faut regardé ce qui motive l'acte de compassion.
Si l'acte de compassion était motivé par les apparences alors l'acte se rattacherait au "je" et à l'ego mais si l'acte provient de l'inconditionné alors l'échange d'individu à individu perd son sens, les apparences non plus lieu d'être et il ne reste seulement que l'union à travers le bonheur. Je devrais même dire le détachement total à travers se bonheur qui nous est commun, ce bonheur c'est notre essence qui est la même pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 11:56

Arnica,
Notre nature est sans condition donc elle ne peut se définir, c'est ce qui est.

"A quoi ressemble la nature de l'esprit ? Imaginez un ciel, vide, spacieux, et pur depuis l'origine : telle est son essence. Imaginez un soleil, lumineux, sans voile et spontanément présent : telle est sa nature. Imaginez que ce soleil brille impartialement sur tout être et toute chose, rayonnant dans toutes les directions : telle est son énergie, manifestation de la compassion. Rien ne peut l'entraver, et elle pénètre toute chose.

Où réside précisément notre nature de bouddha ? Elle demeure dans la nature semblable au ciel de notre esprit. Totalement ouverte, libre et sans limites, elle est fondamentalement si simple que rien ne peut la compliquer, si naturelle qu'elle ne peut être corrompue ni souillée, si pure qu'elle est au-delà du concept même de pureté et d'impureté.
Comparer cette nature de l'esprit au ciel n'est, bien entendu, qu'une métaphore pour nous aider à imaginer son caractère illimité et universel ; la nature de bouddha possède en effet une qualité que n'a pas le ciel, celle de la clarté radieuse de la conscience pure.
Il est dit : « Elle est simplement notre conscience claire, parfaite, de l'instant présent, cognitive et vide, nue et éveillée. »
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 12:30

dims a écrit:
Arnica a écrit:
dims a écrit:
La vous prenez le problème à l'envers. Car il n y a rien qui se désincarne si il n'y a rien d'incarner.
Je parles seulement de l'illusion d'une incarnation c'est très différent, il faut s'émanciper de l'illusion c'est tout.

Je ne dis pas qu'il faut arracher son ego car cela voudrait dire que l'ego existe. Je dis qu'il faut dépasser la croyance en l'ego. La vacuité n'est donc pas un concept nihiliste ...

Une simple question cher Dims: considérez-vous que vous existez? Question

Dims est une illusion ce que je suis réellement est identique à ce que vous êtes.

Ok, tout le monde a compris depuis longtemps votre idée de fond: à part ce qui est réellement tout est illusion. Ce n'est pas que je n'adhère pas à cela le problème...

A ce point j'ai une autre question qui me vient à l'esprit. Si tout est illusion et qu'il n'existe qu'une seule réalité objective unique, pourriez-vous me dire alors à quoi sert la vie, l'égo et l'illusion du "je"?

Si vous me répondez que la question ne se pose pas parce qu'il n'y a pas de vie, d'égo et de "je", alors il ne me reste plus qu'à vous laisser sur votre petit nuage, c'est à dire complètement immergé dans votre illusion. C'est grave Dims, vous êtes en train de vous construire une prison de laquelle vous aurez beaucoup de mal à sortir.

Enfin, je vous laisse répondre à la question, on verra bien.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 12:37

dims a écrit:

Pour la compassion si le sentiment du "je" reste alors l'acte désintéressé ne peut pas être total.
A moins que vous parlez de la vision relative de l'échange individu à individu ? Dans ce cas il faut regardé ce qui motive l'acte de compassion.
Si l'acte de compassion était motivé par les apparences alors l'acte se rattacherait  au "je" et à l'ego mais si l'acte provient de l'inconditionné alors l'échange d'individu à individu perd son sens, les apparences non plus lieu d'être et il ne reste seulement que l'union à travers le bonheur. Je devrais même dire le détachement total à travers se bonheur qui nous est commun, ce bonheur c'est notre essence qui est la même pour tous.

L'acte peut très bien provenir de l'inconditionné, mais qui est l'acteur alors? Pour qu'il y ait acte de compassion cela nécessite forcément un acteur, non? Lorsque l'acte est accompli, qui a désiré l'accomplir?

G.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 13:28

Le mot illusion peut prêter à confusion, en fait c'est la conséquence d'une croyance en quelque chose, une tromperie.
Quand Jésus dit que le prince ou le principe de ce monde est un mensonge, c'est ce qu'il veut dire.
Dans la bible c'est aussi le sens du mot "idole" qui veut dire "image" ou "idée"

La perte de la nature divine de l’homme est sa prise de conscience de soi-même, en tant qu'entité indépendante.
Et cela commence bien par vouloir acquérir de la connaissance, alors que la connaissance est innée à notre nature divine.
Cette connaissance du bien et du mal consiste à juger ce qui est bien ou mal, comme son nom l'indique.
Pour pratiquer cette connaissance, il faut être en dehors de la Connaissance (de Dieu) et non plus à l'intérieur.
C'est pourquoi cette manière d'être, "du dehors" est considérée comme un péché originel transmissible.
Transmissible par l'enseignement et l'exemple donné aux tout-petits, par les adultes, par le conditionnement devenu ambiant.
Jésus parle souvent des gens du "dehors", ou de ce qui sera jeté dehors, ou règnent les ténèbres et les grincements de dents, (les contradictions, les absurdités non mises sous la lumière de l'Esprit)


Et c'est pourquoi, à force de millénaires de conditionnement, nous ne voyons plus rien, tellement nous sommes submergés, contaminés par cette maladie de la connaissance du bien et du mal.
Quand Jésus dit de ne pas juger, ça va très loin.
Une seule insulte et on est déjà en enfer.
Une seule pensée de convoitise et on est dans la géhenne. (tas de déchets en-dehors de la ville)


La Bible le raconte sous forme de figure et de métaphore.
Toutes les fois qu'Israël (notre nature divine) se contamine avec les nations voisines, c'est notre nature divine qui s'identifie aux apparences, ce qui paraît, des images, d'où l’idolâtrie.
Les prophètes sont la voix et la voie de Dieu qui ramène notre nature divine dans l'axe de Dieu, et lui enseigne à se laisser guider par Dieu, et Dieu seul.


Jésus est celui qui est la nature Réelle et divine.
Il est appelé nouvel Adam, parce qu'il a vaincu les apparences, (les tentations)
Nous sommes appelés à sa suite pour vaincre les apparences et retrouver notre vraie nature, réelle et divine.




G2 a écrit:
L'acte peut très bien provenir de l'inconditionné, mais qui est l'acteur alors? Pour qu'il y ait acte de compassion cela nécessite forcément un acteur, non? Lorsque l'acte est accompli, qui a désiré l'accomplir?

L'Acteur, c'est Dieu Seul et nous sommes ses figurants.
c'est pourquoi on n'accomplit pas un acte de compassion, mais une Action Juste est accomplie à travers nous* (dans l'Axe, sous le Soleil, exactement)
Et cette Action Juste sera toujours considérée par le hommes comme "bonne" ou "mauvaise".... à cause de sa maladie des yeux....
On apprend à agir de la juste manière en apprenant petit à petit à rejeter les petits poissons à la mer et acheter le champ où est le trésor caché.

*edit Smile


Dernière édition par J&B le Sam 24 Jan 2015, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 13:42

Gérard,
Arrêtez de jouer le prédicateur et de dire aux autres ce qui doivent faire ou pas. Je connais très bien votre discours et je sais parfaitement d'où il provient.

Pour l'ego voici ma réponse : L'ego est une illusion nécessaire pour que la conscience puisse s'auto réaliser. Dans ce cas on pourrait dire que le relatif sert à la réalisation de l'absolu et donc par conséquence que le relatif est absolu.
Cela ne veut pas dire que le relatif existe en lui même de manière absolu, mais cela veut dire que l'illusion du relatif sert à la conscience a prendre conscience d'elle même. Le relatif n'est finalement que sa propre projection, son processus naturel d'auto compréhension ( j'ai mis processus cela devrait vous plaire ). Une fois cela réalisé vous pouvez voir la réalité absolu à travers les apparitions relatives, à chaque fois qu'un phénomène est observé pour ce qu'il est alors il se dissolve pour retourné à son origine absolu.

Si vous intellectualisez l'acte de compassion alors il ne s'appel plus compassion mais intérêt personnel.
Quand je fais un acte de compassion il y a seulement le bonheur si j'intellectualise en me disant JE vais donner, JE désir accomplir, J'AI accompli, je vais dans ce cas m'auto-congratuler.
Maintenant vous de l'extérieur vous observez un homme qui donne à un autre homme ca c'est votre mental ( votre vision relative ) qui se met en route moi je ressens juste du bonheur, une plénitude ( vision absolu ) même si l'acte de compassion est accompli par un autre le bonheur sera le même. C'est cela la nature de l'esprit nous sommes tous un, notre bonheur ne fait qu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2585
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Sam 24 Jan 2015, 13:51

J&B a écrit:


G2 a écrit:
L'acte peut très bien provenir de l'inconditionné, mais qui est l'acteur alors? Pour qu'il y ait acte de compassion cela nécessite forcément un acteur, non? Lorsque l'acte est accompli, qui a désiré l'accomplir?

L'Acteur, c'est Dieu Seul et nous sommes ses figurants.
c'est pourquoi il ne faut pas seulement accomplir un acte de compassion, mais une action juste (dans l'Axe, sous le Soleil, exactement)
Et cette Action Juste sera toujours considérée par le hommes comme "bonne" ou "mauvaise".... à cause de sa maladie des yeux....
On apprend l'Action Juste, en apprenant petit à petit à rejeter les petits poissons à la mer et acheter le champ où est le trésor caché.

Acteur ou figurant, cela ne change rien au problème, nous sommes une individualité, même si cette individualité consiste à agir selon la volonté de Dieu.

Et toi, peux-tu répondre au pourquoi de tout cela, pourquoi l'existence illusoire du "je" ou du "figurant"? Je te préviens tout de suite que les fables du style "péché originel" sont très très loin de me satisfaire. Cela peut se démontrer très facilement, mais c'est plutôt long et ce n'est pas l'objet de ce fil.

G.
Revenir en haut Aller en bas
 
"Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."
» Allah ou Jésus-Christ ?
» Humilité / Pauvreté / kénose ?
» Jean Baptiste ne reconnait pas son Dieu ?
» Les démons aussi croient en Dieu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: