DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 15:17

dims a écrit:
Espérance Dieu au sens Bouddhiste est l absolu. On ne parle pas d un être qui serait encore un concept relatif et limité mais d une nature immuable qui est en chaque être.  Tout naît et tout disparaît en elle !

c'est là le problème Jésus établis avec Le Père une relation Filiale donc un Visage de personne a Personne , comme un enfant c'est qu'il est homme par la nature de ses parents !

le bouddhisme c'est on est quelqu'un d'un un grand absolut !!!" surprised

plus j'avance en Christ plus je découvre Quelqu'UN et je le deviens Par Lui EN lui certe sIl Est Absolu mais quelqu'un !

de plus Jésus n'a jamais mis Sa Personne et Divinité en veilleuse JE SUIS !

tout cela pose tout de même question !!

ceux qui dans les sphères Célestes ne m'ont pas annoncé la Royauté du Christ ne m'ont jamais été profitable cela a même été la pire source de conflit quand j'ai oser prononce rle Nom de Jésus et avoir des explications !

il ne s'agit pas de dire que Jésus est acceptable , mais de pouvoir dire Qui Il Est ou n'Est pas !!

moi je Dis "QU'IL EST LE VERBE DIVIN LE PRINCIPE DE TOUT SUR TERRE COMME AU CIEL !"
et quand tu affirme cela tu verras si les gentils amis anonymes apprécient !

ce n'est pas pour rien que Jésus a du affirmer " qui n'est pas pour Moi et Contre Moi et qui n'est pas contre Moi et Pour Moi !" !

a chacun de savoir où il en est mais le jour où vous savait il faut alors Trancher dans le vif !!
parce que lui il apprécie peu ! batman
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 16:31

Vous n'avez lu que ce que vous vouliez bien lire, passant sur le reste.

Cette remarque ne s'applique qu'à vous-même au sujet de Guénon, car dans le cas contraire dites-moi donc sur quelle biographie vous vous êtes appuyé si ce n'est probablement celle de Wikipédia pour affirmer toutes ces contre-vérités? Un minimum de sérieux de votre part aurait supprimé les trois quarts de vos assertions sans fondement (quel manque de sérieux de recracher des ragots sans en vérifier la teneur réelle) le dernier quart relevant de l'incompréhension qu'il est toujours possible d'éclairer à moins d'être animé d'une haine personnelle envers l'auteur ou plutôt ce qu'il a dénoncé et qui vous touche manifestement. En ne pouvant répondre sur le fond car la teneur vous échappe (ce qui est un constat et non une insulte), vous en êtes réduit à salir l'individualité de ce métaphysicien dont vous ne connaissez pas grand-chose. Votre bêtise et votre amateurisme ne vous grandissent pas et ne mérite que mépris. Mais nul doute que les ignares préfèreront ce genre de ragouts indigestes à l'étude soutenue et réfléchie d'une œuvre qui à l'origine ne s'adressait pas à tout le monde. Mais maintenant toutes les perles sont à dispositions des cochons qui s'en donnent à cœur joie, énième signe de la fin des temps.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 16:37

Loup Ecossais a écrit:
Milites Templi a écrit:
Ne revenons pas sur le fait qu'il ne s'est jamais converti à l'Islam,

Guénon ne s'est jamais converti à l'islam ? Tu peux m'expliquer ?

La réponse dans le chapitre XII d'Initiation et Réalisation spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 16:48

Milites Templi a écrit:
Vous n'avez lu que ce que vous vouliez bien lire, passant sur le reste.

Cette remarque ne s'applique qu'à vous-même au sujet de Guénon, car dans le cas contraire dites-moi donc sur quelle biographie vous vous êtes appuyé si ce n'est probablement celle de Wikipédia pour affirmer toutes ces contre-vérités? Un minimum de sérieux de votre part aurait supprimé les trois quarts de vos assertions sans fondement (quel manque de sérieux de recracher des ragots sans en vérifier la teneur réelle) le dernier quart relevant de l'incompréhension qu'il est toujours possible d'éclairer à moins d'être animé d'une haine personnelle envers l'auteur ou plutôt ce qu'il a dénoncé et qui vous touche manifestement. En ne pouvant répondre sur le fond car la teneur vous échappe (ce qui est un constat et non une insulte), vous en êtes réduit à salir l'individualité de ce métaphysicien dont vous ne connaissez pas grand-chose. Votre bêtise et votre amateurisme ne vous grandissent pas et ne mérite que mépris. Mais nul doute que les ignares préfèreront ce genre de ragouts indigestes à l'étude soutenue et réfléchie d'une œuvre qui à l'origine ne s'adressait pas à tout le monde. Mais maintenant toutes les perles sont à dispositions des cochons qui s'en donnent à cœur joie, énième signe de la fin des temps.

Cool

Ça ne redescend pas hein ? Je comprends, ça me fait la même chose quand on me remet ma sexualité sur le tapis.

Bonne journée, et sans rancune I love you

PS: Guénon contrairement à ce que vous pensez, je l'aime beaucoup au point d'avoir commis il y a quelques années une biographie. Mais las.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:04

Milites Templi a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Milites Templi a écrit:
Ne revenons pas sur le fait qu'il ne s'est jamais converti à l'Islam,

Guénon ne s'est jamais converti à l'islam ? Tu peux m'expliquer ?

La réponse dans le chapitre XII d'Initiation et Réalisation spirituelle.
Qui était René Guénon ?
http://www.islamweb.net/FRh/index.php?page=articles&id=190582
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:21

Vous confondez le rétablissement de la vérité avec une réaction sentimentale ayant l'égo comme sujet. Je ne vois pas ce que la rancune vient faire ici et tant mieux si vous êtes las on pourra ainsi passer à autre chose. Quant à l'individualité de Guénon, que vous l'aimiez ou non est votre affaire (comme votre sexualité), mais cela n'a aucune importance face à l’œuvre dont il s'est fait le transmetteur et qui est la seule chose qui compte véritablement. Si les "guénoniens" doivent eux aussi se documenter sur sa vie personnelle c'est parce que ce sont les seuls chemins qu'empruntent ses ennemis pour déconsidérer son travail. Mais pas de chance pour eux, il a eu aussi une vie personnelle exemplaire.
En espérant que nos futurs échanges soient plus constructif, bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:22

Mais vous aimez Guénon pour ces travaux avant sa conversion à l'islam ou bien vous incluez ces ouvrages en liens au soufisme?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:24

ptrem a écrit:
Milites Templi a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Milites Templi a écrit:
Ne revenons pas sur le fait qu'il ne s'est jamais converti à l'Islam,

Guénon ne s'est jamais converti à l'islam ? Tu peux m'expliquer ?

La réponse dans le chapitre XII d'Initiation et Réalisation spirituelle.
Qui était René Guénon ?
http://www.islamweb.net/FRh/index.php?page=articles&id=190582

Il s'est converti à l'islam, il en n'a même changé son nom!
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:34

Je n'ai plus rien à ajouter. Comprenne qui pourra.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 17:37

qui voudra ou qui pourra?Wink
et comme sur le blason du château de pierrefond;"Qui Veut,Peut" siffler
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 20:07

Milites Templi a écrit:
Vous confondez le rétablissement de la vérité avec une réaction sentimentale ayant l'égo comme sujet. Je ne vois pas ce que la rancune vient faire ici et tant mieux si vous êtes las on pourra ainsi passer à autre chose. Quant à l'individualité de Guénon, que vous l'aimiez ou non est votre affaire (comme votre sexualité), mais cela n'a aucune importance face à l’œuvre dont il s'est fait le transmetteur et qui est la seule chose qui compte véritablement. Si les "guénoniens" doivent eux aussi se documenter sur sa vie personnelle c'est parce que ce sont les seuls chemins qu'empruntent ses ennemis pour déconsidérer son travail. Mais pas de chance pour eux, il a eu aussi une vie personnelle exemplaire.
En espérant que nos futurs échanges soient plus constructif, bien à vous.

Quelle rancune ? Chez vous, sans aucun doute. Je faisais - très simplement - un parallèle dans lequel vous tombez de manière peu gracieuse. Allons, vous pouvez reprendre vos esprits. Votre maître vous a vu, et il est satisfait, dormez sur vos deux oreilles.

Les guénoniens, par contre, je ne les aime pas, car, voyez-vous, ils tentent d'imiter un maître qui leur est inaccessible. D'autant plus frustrante est la situation dans laquelle ils se trouvent à tenter de tirer une couverture trop grande pour leur pudeur.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mar 20 Jan 2015, 22:26

De toute manière, ce post est outrageusement ridicule de par le contenu du son titre! Pour qu'une telle chose puisse s'envisager, faudrait ne pas tenir compte des textes issus soit du bouddhisme qui est une philosophie avant tout, ou bien du brahmanisme, de l'indouisme, de l'islam (surtout car bipique) chrétiens, judaïque... Bon, sans compter les mals de vivre conséquemment amoureux  de l'exotisme comme Guénon et autres.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 07:57

le ridicule c'est vous ysov et vos écrits;vous faites "tache",il me semble dans le décors par un manque de tolérance christique et d'amour christique.
vous ressemblez à l'écuyer qui joue au chevalier
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 09:50

jean-luc56 a écrit:
le ridicule c'est vous ysov et vos écrits;vous faites "tache",il me semble dans le décors par un manque de tolérance christique et d'amour christique.
vous ressemblez à l'écuyer qui joue au chevalier

Oui, ici on n'aime pas son prochain, on aime les écrits, les doctrines et les théories! Tout ce beau monde en rendra compte en temps voulu...

G.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 16:43


pour ce site;
"La foi est l'attitude de l'homme qui accepte et tient pour vraies des réalités qui sont maintenant invisibles, ou incontrôlables (Hb 11.1)"

cela est juste pour le christ, le bouddha,shiva ou Allah.
en sachant que pour le bouddha c'est la foi en une philosophie.

on peut parler d'avoir foi en la science, et même en son avenir .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 16:44

le site vient de disparaître , dommage
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 19:18

Théodéric a écrit:
dims a écrit:
Espérance Dieu au sens Bouddhiste est l absolu. On ne parle pas d un être qui serait encore un concept relatif et limité mais d une nature immuable qui est en chaque être.  Tout naît et tout disparaît en elle !

c'est là le problème Jésus établis avec Le Père une relation Filiale donc un Visage de personne a Personne , comme un enfant c'est qu'il est homme par la nature de ses parents !

le bouddhisme c'est on est quelqu'un d'un un grand absolut !!!" surprised

plus j'avance en Christ plus je découvre Quelqu'UN et je le deviens Par Lui EN lui certe sIl Est Absolu mais quelqu'un !

de plus Jésus n'a jamais mis Sa Personne et Divinité en veilleuse JE SUIS !

 tout cela pose tout de même question !!

ceux qui dans les sphères Célestes ne m'ont pas annoncé la Royauté du Christ ne m'ont jamais été profitable cela a même été la pire source de conflit quand j'ai oser prononce rle Nom de Jésus et avoir des explications !

il ne s'agit pas de dire que Jésus est acceptable , mais de pouvoir dire Qui Il Est ou n'Est pas !!

moi je Dis "QU'IL EST LE VERBE DIVIN LE PRINCIPE DE TOUT SUR TERRE COMME AU CIEL !"
et quand tu affirme cela tu verras si les gentils amis anonymes apprécient !

ce n'est pas pour rien que Jésus a du affirmer " qui n'est pas pour Moi et Contre Moi et qui n'est pas contre Moi et Pour Moi !" !

a chacun de savoir où il en est mais le jour où vous savait il faut alors Trancher dans le vif !!
parce que lui il apprécie peu ! batman

Le Bouddhisme ce n'est pas quelqu'un dans un grand absolu.
Le Bouddhisme c'est 2 réalités : le Samsara ( vision relative de la réalité ) et Nirvana ( vision ultime de la réalité ).
Ces 2 réalités sont exactement la même choses la seule différence c'est " le point de vue ". Dans le Samsara des êtres vivent dans le Nirvana il n y a ni d'être et ni de non être.

Donc dans une réalité relative nous pouvons voir et même créer des représentations. Mais elles ne restes que des illusions car c'est une vue incorrecte de la réalité. Dans la réalité ultime il n y a pas de représentation ou de non représentation, c'est une vision direct au delà des mots et des concepts.

Jésus est l'apparence relative qui témoigne de l'absolu. Sa personne ( relative ) n'a pas d'existence réelle, il est simplement ce qui est ( l'ultime ). Comme tous les êtres d'ailleurs !

Sinon pourquoi me parles tu des gentils amis anonymes ?
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 21:13

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Et la je réponds à Gérard,  effectivement vous pouvez observez une idée mais si vous l observez dans la pleine conscience elle perd tout son sens et ne prend plus racine. Alors que quand vous êtes absorbez par une idée vous êtes forcément inconscient car d autres idées vont se succéder et la du sens leurs est accordés.

C'est pas si simple, Dims, tout est une question d'évolution et de karma. Lorsque par exemple on a choisi de fonder une famille et d'avoir des amis, il ne s'agit pas de se mettre à observer les idées en pleine conscience, il faut assumer...

G.  

Avoir des amis, avoir une famille. Constatez ce mot "avoir" qui nourrit la croyance en l'ego.
Vouloir avoir c'est de la que provient l'illusion. Et l'illusion apporte de l'illusion car comme vous dites après il faut assumer. Cela nous conditionne inévitablement dans un mode de vie, dans une façon de penser etc...
Et la je ne met pas en cause l'amour mais l'amour égoïste qui lui est battit sur l'illusion. Le véritable amour justement c'est s'oublier, c'est des actes totalement désintéressés.  

Vous pouvez évidemment ayant une famille entrez dans la contemplation des choses ( le juste être ), vous pourrez prendre conscience de certaines choses. Mais jamais vous ne pourrez être totalement dans le juste être, du moins dans cette vie car le fait "d'avoir" constitue des attachements et maintient l'esprit inconscient. Sauf quand vos enfants pourront s'assumer seul. D'ailleurs regardez chez les Hindous le père de famille quitte le foyer une fois qu'il a accomplit ses devoirs, une fois qu'il a assumer. Il abandonne sa famille pour se consacrer à la recherche du Divin.

Bouddha lui même eu une famille et il nomma son fils Rahula ( entrave ). Quand à son tour il quitta sa famille en leur expliquant qu'il était dur pour lui de se séparer d'eux et de leur causer de la peine. Mais qu'il était plus important de trouver la solution à la souffrance et cela pour tous les êtres.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 23:39

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Et la je réponds à Gérard,  effectivement vous pouvez observez une idée mais si vous l observez dans la pleine conscience elle perd tout son sens et ne prend plus racine. Alors que quand vous êtes absorbez par une idée vous êtes forcément inconscient car d autres idées vont se succéder et la du sens leurs est accordés.

C'est pas si simple, Dims, tout est une question d'évolution et de karma. Lorsque par exemple on a choisi de fonder une famille et d'avoir des amis, il ne s'agit pas de se mettre à observer les idées en pleine conscience, il faut assumer...

G.  

Avoir des amis, avoir une famille. Constatez ce mot "avoir" qui nourrit la croyance en l'ego.
Vouloir avoir c'est de la que provient l'illusion. Et l'illusion apporte de l'illusion car comme vous dites après il faut assumer. Cela nous conditionne inévitablement dans un mode de vie, dans une façon de penser etc...
Et la je ne met pas en cause l'amour mais l'amour égoïste qui lui est battit sur l'illusion. Le véritable amour justement c'est s'oublier, c'est des actes totalement désintéressés.  


" Avoir" ne nourrit rien, "avoir" répond à une exigence de notre âme, c'est un besoin irrésistible. D'abord on "a" d'une manière égoïste, c'est ce qui permet d'aller au devant des expériences. Ensuite on a des amis de manière altruiste, puis on est naturellement altruiste et le "je" disparait. Le désir se déplace graduellement de l'égoïsme à l'altruisme, pour ne devenir ensuite que sagesse. Ce processus évolutif ne s'intellectualise pas, il se vit. Savoir que le "je" doit disparaitre ne le fait pas disparaitre pour autant. Ce n'est pas le savoir qui importe, c'est le vivre.

Celui qui le vit (peut-être toi, j'en sais rien, mais bon, tu ne serais pas sur ce forum si c'était le cas), ne peut pas répéter à son voisin qui ne le vit pas que la vérité est dans le non "je", ou dans quoi que ce soit de ton choix, ça ne sert à rien; le "je" ne peut disparaitre que graduellement en expérimentant la vie.

Sans être d'abord passé par un Amour incommensurable, il n'y a aucun espoir de se libérer du "je". Toutes les tentatives ne seront que des tentatives de l'égo. Voilà pourquoi les Chrétiens disent que par soi-même on ne peut rien. C'est l'Amour spirituel ou l'Esprit Saint qui chasse le "je", pas la volonté de ne plus avoir de "je". C'est ce que je t'ai déjà écrit, mais c'est comme ça, on peut retourner la question dans tous les sens, on en arrivera toujours aux mêmes conclusions.

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Mer 21 Jan 2015, 23:47

Gérard2 a écrit:
"Avoir" ne nourrit rien, "avoir" répond à une exigence de notre âme, c'est un besoin irrésistible. D'abord on "a" d'une manière égoïste, c'est ce qui permet d'aller au devant des expériences. Ensuite on a des amis de manière altruiste, puis on est naturellement altruiste et le "je" disparait. Le désir se déplace graduellement de l'égoïsme à l'altruisme, pour ne devenir ensuite que sagesse. Ce processus évolutif ne s'intellectualise pas, il se vit. Savoir que le "je" doit disparaitre ne le fait pas disparaitre pour autant. Ce n'est pas le savoir qui importe, c'est le vivre.

Celui qui le vit (peut-être toi, j'en sais rien, mais bon, tu ne serais pas sur ce forum si c'était le cas), ne peut pas répéter à son voisin qui ne le vit pas que la vérité est dans le non "je", ou dans quoi que ce soit de ton choix, ça ne sert à rien; le "je" ne peut disparaitre que graduellement en expérimentant la vie.

Sans être d'abord passé par un Amour incommensurable, il n'y a aucun espoir de se libérer du "je". Toutes les tentatives ne seront que des tentatives de l'égo. Voilà pourquoi les Chrétiens disent que par soi-même on ne peut rien. C'est l'Amour spirituel ou l'Esprit Saint qui chasse le "je", pas la volonté de ne plus avoir de "je". C'est ce que je t'ai déjà écrit, mais c'est comme ça, on peut retourner la question dans tous les sens, on en arrivera toujours aux mêmes conclusions.

Gérard

La réponse se situe peut-être entre vos deux raisonnements ?
Le "je" est annihilé par l'alliance de l'Esprit Saint (Amour Spirituel) ET un oui comme la volonté propre de s'en débarrasser.

H.S. : Je ne sais pas si vous avez changé de pseudo ou non, mais votre discours ressemble à celui de Tania.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 07:53

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
dims a écrit:

Et la je réponds à Gérard,  effectivement vous pouvez observez une idée mais si vous l observez dans la pleine conscience elle perd tout son sens et ne prend plus racine. Alors que quand vous êtes absorbez par une idée vous êtes forcément inconscient car d autres idées vont se succéder et la du sens leurs est accordés.

C'est pas si simple, Dims, tout est une question d'évolution et de karma. Lorsque par exemple on a choisi de fonder une famille et d'avoir des amis, il ne s'agit pas de se mettre à observer les idées en pleine conscience, il faut assumer...

G.  

Avoir des amis, avoir une famille. Constatez ce mot "avoir" qui nourrit la croyance en l'ego.
Vouloir avoir c'est de la que provient l'illusion. Et l'illusion apporte de l'illusion car comme vous dites après il faut assumer. Cela nous conditionne inévitablement dans un mode de vie, dans une façon de penser etc...
Et la je ne met pas en cause l'amour mais l'amour égoïste qui lui est battit sur l'illusion. Le véritable amour justement c'est s'oublier, c'est des actes totalement désintéressés.  


" Avoir" ne nourrit rien, "avoir" répond à une exigence de notre âme, c'est un besoin irrésistible. D'abord on "a" d'une manière égoïste, c'est ce qui permet d'aller au devant des expériences. Ensuite on a des amis de manière altruiste, puis on est naturellement altruiste et le "je" disparait. Le désir se déplace graduellement de l'égoïsme à l'altruisme, pour ne devenir ensuite que sagesse. Ce processus évolutif ne s'intellectualise pas, il se vit. Savoir que le "je" doit disparaitre ne le fait pas disparaitre pour autant. Ce n'est pas le savoir qui importe, c'est le vivre.

Celui qui le vit (peut-être toi, j'en sais rien, mais bon, tu ne serais pas sur ce forum si c'était le cas), ne peut pas répéter à son voisin qui ne le vit pas que la vérité est dans le non "je", ou dans quoi que ce soit de ton choix, ça ne sert à rien; le "je" ne peut disparaitre que graduellement en expérimentant la vie.

Sans être d'abord passé par un Amour incommensurable, il n'y a aucun espoir de se libérer du "je". Toutes les tentatives ne seront que des tentatives de l'égo. Voilà pourquoi les Chrétiens disent que par soi-même on ne peut rien. C'est l'Amour spirituel ou l'Esprit Saint qui chasse le "je", pas la volonté de ne plus avoir de "je". C'est ce que je t'ai déjà écrit, mais c'est comme ça, on peut retourner la question dans tous les sens, on en arrivera toujours aux mêmes conclusions.

Gérard


Avoir se r attache toujours à l ego. Avoir decrit bien le fait de recevoir pour soi et en soi.
Je dis aussi que la croyance en l ego et non l ego se dissipe graduellement. Mais le problème de tvotreraisonnement Richard c'est que si il n y a plus de "je" a la fin, il n y a alors plus rien qui reçoit. Donc je vous renvoi la balle en disant que oui le "je"  s efface graduellement dans l expérience mais qu il est tout aussi inutile de prétendre que le "avoir" est nécessaire. Le dire c'est encore une foi renforcer le "je".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 09:40

Bonjour Dims, d'un point de vue naturel, pourquoi naissons-nous avec la capacité innée de créer des représentations mentales ? Pourquoi un petit enfant quand il commence à parler peut dire "je" et "tu" et que c'est à partir de cela que son psychisme se construit? Pourquoi devoir faire tout un travail de détricotage de ce qui est inné et naturel? Cela ne me semble pas...naturel justement. drunken
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:00

ce qui peut paraître de l'inné est en fait un acquis suite à une "société".
notre éducation enfin celle de nos parents et grands parents etc... est en partie marquée dans nos gênes qui nous sont transmis
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:03

Arnica a écrit:
Bonjour Dims, d'un point de vue naturel, pourquoi naissons-nous avec la capacité innée de créer des représentations mentales ? Pourquoi un petit enfant quand il commence à parler peut dire "je" et "tu" et que c'est à partir de cela que son psychisme se construit? Pourquoi devoir faire tout un travail de détricotage de ce qui est inné et naturel? Cela ne me semble pas...naturel justement. drunken

oui et c'est tout un apprentissage justement de faire dire "je" à un enfant.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:23

jean-luc56 a écrit:
ce qui peut paraître de l'inné est en fait un acquis suite à une "société".
notre éducation enfin celle de nos parents et grands parents etc... est en partie marquée dans nos gênes qui nous sont transmis

Bonjour jean-Luc, quand je parle d'inné, je parle de ce que nos gènes contiennent. Ceux-ci déterminent notamment chez tous les êtres des caractéristiques (propres et communes). Egalement, ceux-ci sont à l'origine de capacités ex: marcher. Chez le petit enfant, il existe la capacité génétique de dire "je" qui nécessite bien-sûr un apprentissage social. Sans cette spécificité génétique chez l'enfant, l'apprentissage social qui lui permet de dire "je" est impossible. Aussi, nous naissons "programmés" pour avoir conscience du monde qui nous entoure et de notre propre existence. Quel est la justification d'un processus qui voudrait faire croire que tout cela n'est qu'illusion alors que cette soit-disant illusion se construirait à notre insu? La loi naturelle du développement des êtres peut-elle produire de l'illusion?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:37

Espérance a écrit:
Arnica a écrit:
Bonjour Dims, d'un point de vue naturel, pourquoi naissons-nous avec la capacité innée de créer des représentations mentales ? Pourquoi un petit enfant quand il commence à parler peut dire "je" et "tu" et que c'est à partir de cela que son psychisme se construit? Pourquoi devoir faire tout un travail de détricotage de ce qui est inné et naturel? Cela ne me semble pas...naturel justement. drunken

oui et c'est tout un apprentissage justement de faire dire "je" à un enfant.

Oui, tout un apprentissage! Et les pauvres pauvres enfants qui n'y parviennent jamais (autistes profonds), passent leur vie dans d'atroces souffrances Sad Sad Sad . Comme quoi, c'est contre nature et il faut les aider à trouver leur "je". Cela a longtemps été mon travail de psychomotricienne.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:40

Et si c'était nous qui étions malades de notre "je" ?



Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:40

dims a écrit:

Avoir se r attache toujours à l ego. Avoir decrit bien le fait de recevoir pour soi et en soi.
Je dis aussi que la croyance en l ego et non l ego se dissipe graduellement. Mais le problème de tvotreraisonnement Richard c'est que si il n y a plus de "je" a la fin, il n y a alors plus rien qui reçoit. Donc je vous renvoi la balle en disant que oui le "je"  s efface graduellement dans l expérience mais qu il est tout aussi inutile de prétendre que le "avoir" est nécessaire. Le dire c'est encore une foi renforcer le "je".

Bien sûr "qu'avoir" se rattache toujours à l'ego. Mais ni l'ego et ni le sentiment "d'avoir" ne dépendent d'une croyance. Ils dépendent du niveau de capacité à aimer, de sagesse et de détachement que l'on a atteint. Le processus évolutif n'est pas une croyance qui s'estompe, mais l'Amour spirituel qui grandit. C'est en croyant ce que tu affirmes que tu fais erreur. C'est cette croyance là qui est ton illusion. Tu intellectualises la vérité, alors qu'elle ne peut que se vivre.

Je répète que dans un premier temps le "avoir" est nécessaire pour créer une dynamique de manière à pouvoir expérimenter la vie (le désir est égoïste). Dans un deuxième temps il est nécessaire pour être altruiste et le DÉMONTRER PAR DES ACTES (le désir est toujours présent, mais il est altruiste). Dans un troisième temps tout désir disparait et il n'y a plus "d'avoir", d'égoïsme, de "je" etc...

Lorsqu'il n'y a plus de "je", il n'y a plus rien à recevoir, car l'être EST TOUT AMOUR ET TOUTE SAGESSE. C'est le corps de gloire, l'être rayonne en Dieu. Ce n'est qu'à ce moment là qu'on peut parler de vacuité ou de béatitude, jamais avant. On n'entre pas dans un tel état d'être parce que l'ego l'a décidé, c'est insensé.

On dit la même chose quant à l'objectif à atteindre, mais ce dernier ne dépend pas d'une croyance et d'une volonté de l'ego. Il faut certes être conscience de là oú on va, mais ensuite il y a tout le chemin à parcourir. Si tu ne SENS pas en toi une vocation de saint, un Amour incommensurable du prochain, de la nature, de la vie et de Dieu, c'est que tu en es encore très loin (comme tout le monde ici). ÊTRE c'est SENTIR ÊTRE.

Gérard



Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:42

Arnica a écrit:
Espérance a écrit:
Arnica a écrit:
Bonjour Dims, d'un point de vue naturel, pourquoi naissons-nous avec la capacité innée de créer des représentations mentales ? Pourquoi un petit enfant quand il commence à parler peut dire "je" et "tu" et que c'est à partir de cela que son psychisme se construit? Pourquoi devoir faire tout un travail de détricotage de ce qui est inné et naturel? Cela ne me semble pas...naturel justement. drunken

oui et c'est tout un apprentissage justement de faire dire "je" à un enfant.

Oui, tout un apprentissage! Et les pauvres pauvres enfants qui n'y parviennent jamais (autistes profonds), passent leur vie dans d'atroces souffrances Sad Sad Sad . Comme quoi, c'est contre nature et il faut les aider à trouver leur "je". Cela a longtemps été mon travail de psychomotricienne.

C'est à une petite fille autiste justement que je pensais Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:49

J&B a écrit:
Et si c'était nous qui étions malades de notre "je" ?



Le "je" c'est ce qui permet de se sentir vivant tant que nous ne vivons pas pleinement Dieu en nous. L'animal a mis des millénaires avant de pouvoir dire "je", à partir de là la conscience était née. Il s'agit maintenant de l'élever.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 10:50

J&B a écrit:
Et si c'était nous qui étions malades de notre "je" ?




Oui J&B, nous sommes tous malade de notre "je" lorsqu'il devient narcisse, c'est vrai. Cependant, pour m'être occupée d' enfants de 4-5 ans qui se mordaient jusqu'au sang, qui émettaient des gémissements insoutenables, qui se fracassaient la tête contre les murs ou par terre au point de devoir porter un casque en permanence...je peux vous dire que de ne pas pouvoir dire "je" est une maladie très grave et qui fait atrocement souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:09

Citation :
je peux vous dire que de ne pas pouvoir dire "je" est une maladie très grave et qui fait atrocement souffrir.

Est-on sûr que c'est la véritable raison  ?

Peut-être faut-il voir la chose à l'inverse et voir ces enfants comme luttant contre l'apprentissage du moi, de la prise de conscience de soi-même, et par là même, de la séparation d'avec la Source.

Peut-être luttent-ils contre le bug originel ?

On constate qu'il y a beaucoup plus d'autistes à notre époque du tout-matériel que dans les temps anciens...
Les enfants vont à l'école de plus en plus tôt, on les force à en rajouter à leur perception innée : nommer les couleurs, les formes, etc...bref se mettre en travers d'une perception de la nature telle que Dieu l'a créée. Apprendre aux enfants à percevoir le monde selon une norme établie par les hommes.

L'homme vient avec sa science de tout vouloir maîtriser et crée un filtre, un obstacle pour utiliser la création à ses propres fins.

L'éducation, toujours plus précoce, amène justement à tordre les esprits sains et saints pour en faire des rouages de plus pour la Machine

Ils se fracassent la tête contre les murs ?
parce qu'on leur met des murs, on les force à entrer dans une prison,  mais laissez les courir dans la campagne, ils seront guéris ! Mais la société a ses propres remèdes...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:15

Apparemment J&B, vous ne savez pas ce que c'est qu'avoir à s'occuper d'un enfant autiste !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:25

Non, mais tout récemment, dans un ascenseur de centre commercial, j'ai caressé la tête d'un petit autiste agité et il m'a envoyé une gifle... je lui ai encore caressé la tête une deuxième fois (avec une prière intérieure) et il m'a, cette fois, regardé avec de grands yeux... tout calme sunny

...sous l'oeil étonné de la mère qui commençait déjà à s'excuser ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:30

J'ai rencontré des parents extraordinaires d'enfants autistes, ainsi que des médecins et infirmiers (ères) très dévoués également. Il existe des associations de parents qui se soutiennent, s'entraident, se mettent au courant de bonnes méthodes de soins. Il faut voir comment ceux-ci aiment leurs enfants! Vous décrivez les aberrations de l'éducation précoce pour les enfants normaux et je vous rejoins tout à fait. Cependant, dans le cas de l'enfant autiste, c'est vraiment une maladie psychique, on pourrait presque dire neurologique dès la naissance. Pendant longtemps le courant psychanalytique a accusé les mamans d'être de mauvaise mères. Cela est totalement faux et n'a fait qu'ajouter culpabilité à la détresse. L'autisme est incurable et seules des améliorations, des stabilisations peuvent apparaître et sont le fruit de soins et d'amour très subtilement donnés. Les autistes ont besoin de repères qui ne parviennent à se créer qu'avec énormément de patience et d'amour et de savoir-faire de la part des parents et des soignants.
Enfin, ces enfants ne luttent pas contre la prise de conscience de soi-même comme vous dites. Ils sont étrangers à eux-même et ne comprennent pas le monde qui les entoure. Leur impossibilité de communiquer, ne serait-ce que d'échanger un simple regard, les plonge dans une solitude abyssale et une résille de douleur permanente.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:33

Chez les handicapés de naissance , la souffrance intériorisée est plus forte que l'unification par le développement .

L' " enfermement " ne vient pas de l'extérieur . Mais l'extérieur peut l'accentuer ou le diminuer .

Il faut faire attention dans les classifications ( autisme , IMC , etc ) .

Les plus étonnants sont les autistes surdoués .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Jeu 22 Jan 2015, 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:34

Arnica a écrit:
. Ils sont étrangers à eux-même et ne comprennent pas le monde qui les entoure. Leur impossibilité de communiquer, ne serait-ce que d'échanger un simple regard, les plonge dans une solitude abyssale et une résille de douleur permanente.


et épuisant pour les parents !

(je vous ai mis un mp Arnica)

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:49

Pour moi, ce sont des manifestations de Dieu, emprisonnées dans la folie de ce monde, pour dire quelque chose au monde...
Des Christ souffrants...

Mais bon, ce n'est que mon humble avis, et j'ai bien conscience que c'est un blasphème contre la toute-puissante science des hommes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 11:55

Bonjour J&B,

Ce n'est pas le "je" ou le "moi" le problème, mais l'égoïsme. Un enfant démontre très rapidement s'il désire partager son jouet ou le garder pour lui tout seul, il n'a même pas besoin de dire "je" ou "à moi", un geste suffit.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 15:26

Ce que je comprends de J&B, c'est que le "je" lui-même est lié au péché originel et qu'il ne nous semble normal que parce que nous l'avons fondamentalement intériorisé. C'est logique dans un sens, je ne dis pas que j'y crois d'emblée mais quelque chose me dit qu'il faut explorer dans ce sens. Ça apparaît clair comme le nez au milieu de la figure, quand on songe que le péché originel et le moi sont notre nature.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 15:35

le but ne serait il pas de réaliser le passage du:Je au Nous?
il y a de plus en plus de problème de genoux d'ailleurs.

l'illusion est beaucoup plus dans le fait que nous pensons que l'extérieur et nous faisons deux alors que nous sommes tous interdépendants et que nous ne faisons qu'un avec l'extérieur.
c'est un peu compliqué je l'avoue
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 16:35

jean-luc56 a écrit:
le but ne serait il pas de réaliser le passage  du:Je au Nous?
il y a de plus en plus de problème de genoux d'ailleurs.

l'illusion est beaucoup plus dans le fait que nous pensons que l'extérieur et nous faisons deux alors que nous sommes tous interdépendants et que nous ne faisons qu'un avec l'extérieur.
c'est un peu compliqué je l'avoue

Non, ce n'est pas compliqué, c'est exactement ça.
Ce qui est plus compliqué c'est de sortir de l'illusion (qui en réalité n'en est pas une car elle est nécessaire, et ça aussi c'est compliqué  Smile ). Sans l'illusion du "je" (même temporaire) il n'y a aucune vie possible, il ne reste plus que Dieu sans dualité. Dieu est dualité et non dualité, sinon ce n'est plus Dieu.

G.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 16:48

Jean-Luc et Tabris,

Non, pas passer du "je" au "nous", mais du  "je" au "tu"
Parce que tout ce que je suis, c'est le "tu" qui me le fait savoir.
C'est la relation que j'ai avec mon prochain qui me dit qui je suis.
Quand la relation est vraie, je m'oublie.
Difficile d'explorer, peut-être ne faut-il pas le faire, mais le vivre.


Le Christ est notre prochain, et nous sommes le Christ du prochain.
Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même.
C'est ce qu'il faut comprendre quand Jésus dit : c'est à Moi que vous l'avez fait (ou non)
(sous-entendu : Si vous ne Me l'avez pas fait, c'est à vous que vous l'avez fait, pour nourrir votre ego)
Il dit de se faire serviteur, de ne pas prendre la première place.. donner sa vie pour ses amis...

Diminuer pour qu'Il grandisse (Jean-Baptiste)
Ce n'est plus moi qui vis mais le Christ en moi. Le Christ est tout en tous. (Paul)
Et tous les saints connus et inconnus.


Le "nous" c'est la collectivité, le système dans lequel nous vivons, une mer fluctuante ou du sable, mais pas le Rocher sur lequel on bâtit. En ce moment, le "nous" c'est Charlie Smile
C'est l'illusion de la paix et de la sécurité.
Le vrai "Nous" quand il apparaîtra, c'est Le Christ, mais pour le moment, tout est parodie de la nouvelle Jérusalem. Et celle-là descend du Ciel, de l'Esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:11

J&B a écrit:
Jean-Luc et Tabris,

Non, pas passer du "je" au "nous", mais du  "je" au "tu"
Parce que tout ce que je suis, c'est le "tu" qui me le fait savoir.
C'est la relation que j'ai avec mon prochain qui me dit qui je suis.
Quand la relation est vraie, je m'oublie.
Difficile d'explorer, peut-être ne faut-il pas le faire, mais le vivre.


Le Christ est notre prochain, et nous sommes le Christ du prochain.
Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même.
C'est ce qu'il faut comprendre quand Jésus dit : c'est à Moi que vous l'avez fait (ou non)
(sous-entendu : Si vous ne Me l'avez pas fait, c'est à vous que vous l'avez fait, pour nourrir votre ego)
Il dit de se faire serviteur, de ne pas prendre la première place.. donner sa vie pour ses amis...

Diminuer pour qu'Il grandisse (Jean-Baptiste)
Ce n'est plus moi qui vis mais le Christ en moi. Le Christ est tout en tous. (Paul)
Et tous les saints connus et inconnus.


Le "nous" c'est la collectivité, le système dans lequel nous vivons, une mer fluctuante ou du sable, mais pas le Rocher sur lequel on bâtit. En ce moment, le "nous" c'est Charlie Smile
C'est l'illusion de la paix et de la sécurité.
Le vrai "Nous" quand il apparaîtra, c'est Le Christ, mais pour le moment, tout est parodie de la nouvelle Jérusalem. Et celle-là descend du Ciel, de l'Esprit...

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:20

Je lis souvent que la clé est l'amour, mais l'amour au sens de Dieu, c'est quoi ?
C'est comme la notion de mort, un débat sans fin avec diverses significations ou il y a une réponse juste et, si possible, simple ?

J'ai regardé pas mal de vidéos de M. Dumouch sur le sujet mais ça reste obscure, j'ai du mal à imaginer que dans ce monde nous puissions arriver à cet amour compte tenu de toutes les mauvaises choses qui nous tentent...

Pfiou, j'ai l'impression que jamais je ne vais m'en sortir lol
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:23

""Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même.""

sommes nous pas des créatures du père?

"aides toi, et, le ciel t'aidera"

nous avons notre vie en main avec le libre arbitre de choisir le chemin.
vers la bas, c'est plus facile mais c'est la fausse route;vers le haut c'est beaucoup plus dure mais c'est la vraie route.

nous sommes tous un ensemble interdépendant qui marchent vers le haut et où le travail de l'égo (je) est aidé l'autre avec l'amour que l'on nous a donné.

amour universel et tourné vers celui qui l'a créé:le créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:24

Gérard2 a écrit:
jean-luc56 a écrit:
le but ne serait il pas de réaliser le passage  du:Je au Nous?
il y a de plus en plus de problème de genoux d'ailleurs.

l'illusion est beaucoup plus dans le fait que nous pensons que l'extérieur et nous faisons deux alors que nous sommes tous interdépendants et que nous ne faisons qu'un avec l'extérieur.
c'est un peu compliqué je l'avoue

Non, ce n'est pas compliqué, c'est exactement ça.
Ce qui est plus compliqué c'est de sortir de l'illusion (qui en réalité n'en est pas une car elle est nécessaire, et ça aussi c'est compliqué  Smile ). Sans l'illusion du "je" (même temporaire) il n'y a aucune vie possible, il ne reste plus que Dieu sans dualité. Dieu est dualité et non dualité, sinon ce n'est plus Dieu.

G.

Il ne faut pas confondre dualité avec altérité. Je crois que Dieu est profondément altérité, ne serait-ce que par sa Trinité. Wink
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:26

personne ne possède cet Amour absolu car il n'est pas de ce monde.
"vis avec amour,sagesse et compassion,alors tu aimeras comme je vous ai aimé"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:26

Citation :


Pfiou, j'ai l'impression que jamais je ne vais m'en sortir
Bonsoir Lino ouf , j'ai la même impression que toi donc gardons courage et faisons confiance à notre Dieu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:28

Arnica a écrit:
Gérard2 a écrit:
jean-luc56 a écrit:
le but ne serait il pas de réaliser le passage  du:Je au Nous?
il y a de plus en plus de problème de genoux d'ailleurs.

l'illusion est beaucoup plus dans le fait que nous pensons que l'extérieur et nous faisons deux alors que nous sommes tous interdépendants et que nous ne faisons qu'un avec l'extérieur.
c'est un peu compliqué je l'avoue

Non, ce n'est pas compliqué, c'est exactement ça.
Ce qui est plus compliqué c'est de sortir de l'illusion (qui en réalité n'en est pas une car elle est nécessaire, et ça aussi c'est compliqué  Smile ). Sans l'illusion du "je" (même temporaire) il n'y a aucune vie possible, il ne reste plus que Dieu sans dualité. Dieu est dualité et non dualité, sinon ce n'est plus Dieu.

G.

Il ne faut pas confondre dualité avec altérité. Je crois que Dieu est profondément altérité, ne serait-ce que par sa Trinité. Wink

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:34

J&B a écrit:
Jean-Luc et Tabris,

Non, pas passer du "je" au "nous", mais du  "je" au "tu"
Parce que tout ce que je suis, c'est le "tu" qui me le fait savoir.
C'est la relation que j'ai avec mon prochain qui me dit qui je suis.
Quand la relation est vraie, je m'oublie.
Difficile d'explorer, peut-être ne faut-il pas le faire, mais le vivre.


Le Christ est notre prochain, et nous sommes le Christ du prochain.
Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même.
C'est ce qu'il faut comprendre quand Jésus dit : c'est à Moi que vous l'avez fait (ou non)
(sous-entendu : Si vous ne Me l'avez pas fait, c'est à vous que vous l'avez fait, pour nourrir votre ego)
Il dit de se faire serviteur, de ne pas prendre la première place.. donner sa vie pour ses amis...

Diminuer pour qu'Il grandisse (Jean-Baptiste)
Ce n'est plus moi qui vis mais le Christ en moi. Le Christ est tout en tous. (Paul)
Et tous les saints connus et inconnus.


Le "nous" c'est la collectivité, le système dans lequel nous vivons, une mer fluctuante ou du sable, mais pas le Rocher sur lequel on bâtit. En ce moment, le "nous" c'est Charlie Smile
C'est l'illusion de la paix et de la sécurité.
Le vrai "Nous" quand il apparaîtra, c'est Le Christ, mais pour le moment, tout est parodie de la nouvelle Jérusalem. Et celle-là descend du Ciel, de l'Esprit...

Oui J&B, je plussoie pleinement! Smile

J'ai mis longtemps avant de comprendre la réelle signification de "Sans Lui, nous ne sommes rien, et nous ne pouvons rien faire par nous-même". Voilà pourquoi j'ai un très très gros doute sur certaines théories bouddhistes qui insistent sur cette volonté d'annihiler le "je", alors qu'aucune volonté n'y peut rien. Nous devons sentir que l'Esprit Saint (le Christ) émerge du tréfonds de notre âme. Le contrôle mental du "je" ne nous rend pas plus aimant et plus saint pour autant.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2586
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:41

Arnica a écrit:
Gérard2 a écrit:
jean-luc56 a écrit:
le but ne serait il pas de réaliser le passage  du:Je au Nous?
il y a de plus en plus de problème de genoux d'ailleurs.

l'illusion est beaucoup plus dans le fait que nous pensons que l'extérieur et nous faisons deux alors que nous sommes tous interdépendants et que nous ne faisons qu'un avec l'extérieur.
c'est un peu compliqué je l'avoue

Non, ce n'est pas compliqué, c'est exactement ça.
Ce qui est plus compliqué c'est de sortir de l'illusion (qui en réalité n'en est pas une car elle est nécessaire, et ça aussi c'est compliqué  Smile ). Sans l'illusion du "je" (même temporaire) il n'y a aucune vie possible, il ne reste plus que Dieu sans dualité. Dieu est dualité et non dualité, sinon ce n'est plus Dieu.

G.

Il ne faut pas confondre dualité avec altérité. Je crois que Dieu est profondément altérité, ne serait-ce que par sa Trinité. Wink

Le propre même de la trinité est d'être Unité. L'altérité est encore une illusion du "je". Tant que tu crées un séparation, ton "je" est toujours présent (même s'il n'est plus égoïste).

G.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."   Jeu 22 Jan 2015, 17:49

annihiler l'égo est un combat perdu d'avance.
le canaliser lui rendre sa juste valeur dans une société qui l'a dressé en roi.

comment travailler dessus si ce n'est pas ce qui est notre point fort et faible à la fois? par le mental.
notre mental, nos pensées lorsqu'elles sont tournées vers l'amour avec sagesse et compassion nous permettent de nous changer. c'est dominé le fauve qui est en nous, ou le démon qui sommeil pour arriver à en faire un "saint".

pour ressentir cet Esprit saint il faut que notre Graal soit construit et c'est Nous que le construisons

le fait de se construire est notre chemin de Croix que nous faisons pour arriver au calvaire,passer par cette croix.
Revenir en haut Aller en bas
 
"Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu."
» Allah ou Jésus-Christ ?
» Humilité / Pauvreté / kénose ?
» Jean Baptiste ne reconnait pas son Dieu ?
» Les démons aussi croient en Dieu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: