DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 quelles limites à la liberté d'expression ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
J&B



Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 11:34

Certes, la conscience spirituelle (l'esprit) est la mesure donnée par Dieu pour chacun de nous.
Comme un récipient qui attend d'être rempli par la conscience individuelle (l'âme, avec son intelligence, sa foi, ses oeuvres)
C'est l'âme qui souffre de ne pouvoir accomplir son but, faute des éléments nécessaires.

Les certitudes et les dogmes sont nécessaires, comme apprendre les bases d'un art pour ensuite l'exprimer selon la nature que Dieu nous a donnée.
Mais encore faut-il se référer à une tradition qui n'est pas entachée par les préceptes humains contraires à la conscience spirituelle. C'est ce qui est arrivé de tous temps aux religions dès le moment où elles ont été prises en mains par des gens plus enclins à la domination qu'à une volonté de transformation de l'humanité.
Mais j'imagine que ce sera toujours le cas. Le véritable challenge est de voir clair et d'agir selon l'Esprit en toutes circonstances, en tous lieux et à toutes les époques.

Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.  

Citation :
C'est une vraie science de l'esprit dont la société actuelle a besoin (un peu à la manière de Matthieu Ricard).
Les bouddhistes ont aussi des dogmes et des certitudes (un enseignement, une tradition de base)
Toutes les religions refusent le recours à la force, même l'Islam (puisqu'il n'y a pas de contraintes en religion)
Toute religion vécue de manière juste est une religion de paix, elle cesse de l'être quand on veut l'imposer ou quand on s'en sert pour revendiquer une justification personnelle ou collective à ses frustrations.

Si on s'en tient à un site comme celui-ci, le Prophète est un homme digne d'éloges et de respect, son enseignement est noble et beau. http://www.sajidine.com/prophete/ses-qualites/portrait.htm

On a aussi les versions (trafiquées ?) des islamistes et autres salafistes ou je ne sais quoi.
Le problème avec l'islam est qu'ils n'ont pas de gardiens de la tradition, ou alors ils sont plusieurs à la revendiquer, on a connu ça aussi chez nous.

Il faut bien convenir que les hommes aiment trouver la poutre dans l'oeil du prochain pour se sentir meilleur que lui que ce soit à l'intérieur d'une seule religion qu'entre religions.


Et c'est clair que ce n'est pas avec Charlie le diviseur, que dis-je, Charlie le diable , qu'on va régler la question !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 11:43

Arnica a écrit:
Gérard2 a écrit:
boulo a écrit:
Gérard2 a écrit:
... C'est une vraie science de l'esprit dont la société actuelle a besoin (un peu à la manière de Matthieu Ricard).  

Gérard

Intéressant mais contraire à mon expérience , à ma foi et aux dogmes .

C'est d'illuminations de l'Esprit que nous avons besoin .  " Sans Moi , vous ne pouvez rien faire " , a dit le Christ .

Et comment fait-on pour être "Christiquement" illuminé lorsqu'on a un esprit rationnel et que ce que propose les religions sort de toute rationalité? Une science de l'esprit pourrait s'enseigner à l'école, ce ne sera jamais le cas pour les religions. En tout cas plus en occident, l'humanité ne peut qu'avancer, pas reculer.

G.

Ne cherchez pas par vous même dans les philosophies humaines cher Gérard.

La science de l'esprit est plus qu'une philosophie.

Arnica a écrit:

Elles n'ont pas la réponse. Parlez à Jésus dans la prière en lui disant que vous avez un esprit rationnel et que vous ne trouvez pas la solution pour être illuminé de Sa Lumière.Faire cette prière sous forme de conversation toute simple avec un ami, cela est une démarche riche de promesses mais ce n'est pas une solution mathématique froide que le Seigneur va vous donner mais le don de Lui-Même, don d'amour qui éclaire tout. I love you

Oui mais, justement, cette démarche n'est pas rationnelle! Smile

Pour le don d'amour, le Christ n'est pas indispensable. Des millions de personnes le démontrent de part le monde. Le Dalaï Lama, par exemple, ne délivre que des messages d'amour (autant que le pape ou toutes personnes ayant du coeur, quelle que soit leur religion). Ce fait est beaucoup trop évident pour que les religions survivent à long terme.

G.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 12:23

J&B a écrit:
...Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.

Je partage assez tout ton discours. Mais j'aimerais encore plus l'universaliser. Il n'y a pas que la religion qui est un moyen de parvenir à la vérité. Le seul et unique moyen UNIVERSEL c'est l'Amour spirituel. Les athées, qu'ils soient philosophes ou scientifiques, peuvent aussi accéder à la vérité, car là oú il y a Amour il y a vérité!

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 12:43

Le Christ est le petit grain de sable bienfaisant qui nous permet de sortir du rouage du rationnel pur dans lequel nous pouvons rester enfermés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28488
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 12:52

Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:
...Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.  

Je partage assez tout ton discours. Mais j'aimerais encore plus l'universaliser. Il n'y a pas que la religion qui est un moyen de parvenir à la vérité. Le seul et unique moyen UNIVERSEL c'est l'Amour spirituel. Les athées, qu'ils soient philosophes ou scientifiques, peuvent aussi accéder à la vérité, car là oú il y a Amour il y a vérité!

G.

"Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent" (Ps 84, 11)

I love you :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:37

Liberté d'expression ? C'est du cinéma


Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php


Dernière édition par Lapis-lazuli le Sam 17 Jan 2015, 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:44

Arnica a écrit:
Le Christ est le petit grain de sable bienfaisant qui nous permet de sortir du rouage du rationnel pur dans lequel nous pouvons rester enfermés. Wink

Hum... On ne peut guère douter que le Christ ait existé. C'est donc un fait rationnel. Ce qui l'est moins ce sont toutes les religions qui ont été créées en son nom.

Si on aime son prochain on aime le Christ, l'inverse est moins sûr... Tout comme si on aime son prochain on aime Allah et Mahomet, l'inverse est moins sûr (et c'est peu de le dire).

Voilà, la rationalité engendre ce type de raisonnement; ce n'est pas compliqué, ça tient en 2 lignes. Même un athée dessinateur chez Charlie Hebdo peut y adhérer.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:50

Le "deux poids, deux mesures" est la matrice des violences de demain

Jean-Louis Bourlanges, ancien membre de la Cour des compte et député européen, est professeur à Sciences Po, déclare au Figaro :

"La France égarée, marginalisée, reléguée des quartiers n’était pas dans les rues de Paris dimanche dernier. Les jeunes qui en sont issus ne comprennent tout simplement pas que le droit à l’irrespect et à la provocation puisse être sacralisé à Charlie-Hebdo et diabolisé pour Dieudonné. Méfions-nous du « deux poids, deux mesures », car c’est la matrice des violences de demain"
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:51

Religion et blasphème : ne pas confondre

De Henri Hude :

"Il est faux de prétendre qu’il n’y ait plus rien de sacré. Nous vivons au contraire dans une ambiance saturée de sacralité paradoxale. La profanation est la seule chose sacrée. Mais c’est une chose absolument sacrée. La désacraliser, c’est du sacrilège. Parler contre elle, c’est blasphémer. Le blasphème est la chose la plus sacrée. Le blasphémateur est un dieu. Comme l’empereur romain, il connaît à sa mort une apothéose. Il entre au Panthéon, c’est-à-dire dans l’assemblée des dieux. C’est ainsi. L’Homme est toujours un animal religieux. Il ne sort jamais de la religion. Il en change. Pour le meilleur, ou le pire."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:55

Lapis-lazuli a écrit:
.............................

Je ne comprends pas. Pourquoi le premier est interdit (l'apôtre)? Vous sortez ça d'oú?
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:57

http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php
Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :

   «C'est un film de paix. L'Apôtre devrait être projeté à des chrétiens et à des musulmans, et dans des lieux de culte. Je suis une réalisatrice catholique et j'ai collaboré avec des acteurs musulmans. J'ai essayé de faire un film qui permette une vraie ouverture vers l'autre et vers la différence. Il est interdit par peur, et je le comprends parfaitement parce que ce qui s'est produit chez Charlie Hebdo, c'est terrifiant. Mais pour faire avancer les choses et faire se rencontrer chrétiens et musulmans, il faut être capable de prendre des risques».

   «On ne gagne pas des guerres par le silence et en se censurant. On gagne en ayant du courage, comme Charlie Hebdo, et en continuant à travailler. Même s'il y a une part de danger, il ne faut pas se priver des outils que nous avons pour ouvrir le dialogue».

Si la réalisatrice avoue qu'elle n'a «jamais osé aller vers un public musulman pour présenter le film», elle estime que «ces censures [lui] donnent envie d'aller vers ce public pour recueillir leur avis».

   «Avec l'interdiction qui tombe, je prends conscience que ce film peut être un outil de dialogue. Je suis confrontée à une réalité, celle de la peur et de la police française qui insiste fortement à la prudence aujourd'hui avec ce qui se passe».

Elle aimerait «que ce film soit un point de départ pour un rapprochement entre chrétiens et musulmans» et «qu'il y ait des projections à l'initiative des musulmans, dans les banlieues et dans les mosquées».

   «Si on en vient à annuler ce film, qui n'est pas de la propagande, c'est que la France va très mal. Si mon film ne parlait pas de fraternité, s'il était radical, je comprendrais, mais là non. On vit dans une sale période, une période de fermeture et de peur. Il faut que nous soyons combatifs».

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/01/cheyenne-marie-carron-r%C3%A9agit-%C3%A0-la-censure-de-lap%C3%B4tre.html


Dernière édition par Lapis-lazuli le Sam 17 Jan 2015, 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:58

Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:
...Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.  

Je partage assez tout ton discours. Mais j'aimerais encore plus l'universaliser. Il n'y a pas que la religion qui est un moyen de parvenir à la vérité. Le seul et unique moyen UNIVERSEL c'est l'Amour spirituel. Les athées, qu'ils soient philosophes ou scientifiques, peuvent aussi accéder à la vérité, car là oú il y a Amour il y a vérité!

G.

c'est moyennement vrai !!

en fait si tu cherches réellement l'Amour tôt ou tard tu croiseras le chemin du Christ , car Sans l'Esprit Saint nul ne peut entrer dans LA Vérité de l'Amour !
certes le seigneur ne va pas botter le derrière a tous ceux qui ont tentés d'Aimer sans comprendre le Christ , mais sincèrement quel dommage de se priver du Saint Esprit =de La Réalité du Royaume en ce monde tout cela a cause des bêtises de la religion ou d'idées personnel anti ::: !

mais sinon il et rai qu'il vaut mieux Aimer que de rester dans la violence !!

un homme comme Gandhi a fini par accepter Jésus parce qu'il trouver que le reste été devenu trop court trop le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:59

On agite un chiffon rouge au nom de la tolérance

Mais cette question est aujourd’hui posée à tous ceux qui incitent les Français à se ruer pour acheter Charlie Hebdo et à le brandir devant la terre entière comme on agite un chiffon rouge devant un taureau. Faire de ce chiffon (j’avais un autre mot en tête) le symbole de la liberté de l’esprit et de la tolérance emblématiques de la « France des lumières » face à l’« obscurantisme » régnant dans le monde, quelle… dérision ! « Je crois que nous sommes des inconscients vulnérables et des imbéciles qui avons pris un risque inutile », aurait dit Wolinski, l’autre figure tutélaire de Charlie Hebdo, après l’incendie criminel des locaux du journal, en novembre 2011. « On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d’années même, on fait de la provocation et puis un jour la provocation se retourne contre nous » (cité par Delfeil de Ton).

Et la France, peut-elle encore se croire invulnérable ? Qui est prêt à mourir pour avoir caricaturé Mahomet ou Allah ? Et pour dire quoi, au fait ? Quel est le message qui mériterait qu’on songeât au martyre ? Faut-il mourir bêtement pour un journal « bête et méchant » ?


Lire l'article complet : http://www.aleteia.org/fr/societe/article/opinion-charlieislam-stop-ou-encore-5775802553597952
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 13:59

Lapis-lazuli a écrit:
Le "deux poids, deux mesures" est la matrice des violences de demain

Je partage cette opinion. L'éducation des enfants ne peut se faire que dans la justice. Seul ce qui est juste est entendu.
La route est encore longue...

G.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:03

Lapis-lazuli a écrit:
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php
Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :

 
Spoiler:
 

ou la liberté d'expression bien comprise sous la direction des camarades !!

c'est vrai que la définition de la liberté d'expression = l'insulte élevée au rang de valeur nationale selon saint holland est une réussite mondiale comme on peut le voir un peu partout !

la libre expression est donc insulter mais surtout ne pas oser d'autres chemins que celui des camarades insulteurs !

on va bientôt rire tré jaune vu ce que cela va avoir comme conséquences !!
de toute façons est-il encore besoin de Mr. Green prouver qu'ils sont d'une stupidité sans limite ?! non ils s'en chargent chaque jour ! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:18

Lapis-lazuli a écrit:
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php
Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :

Je comprends mieux. Je pense qu'il faut voir le film pour avoir un jugement objectif. Il est clair que la conversion d'un musulman au christianisme ne peut être du goût des musulmans, mais de là à censurer le film c'est qu'il doit être plus provocant que cela, sinon l'état est vraiment en train de perdre la boule.

G.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2626
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:40

Philippe B. a écrit:
On agite un chiffon rouge au nom de la tolérance

Mais cette question est aujourd’hui posée à tous ceux qui incitent les Français à se ruer pour acheter Charlie Hebdo et à le brandir devant la terre entière comme on agite un chiffon rouge devant un taureau. Faire de ce chiffon (j’avais un autre mot en tête) le symbole de la liberté de l’esprit et de la tolérance emblématiques de la « France des lumières » face à l’« obscurantisme » régnant dans le monde, quelle… dérision ! « Je crois que nous sommes des inconscients vulnérables et des imbéciles qui avons pris un risque inutile », aurait dit Wolinski, l’autre figure tutélaire de Charlie Hebdo, après l’incendie criminel des locaux du journal, en novembre 2011. « On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d’années même, on fait de la provocation et puis un jour la provocation se retourne contre nous » (cité par Delfeil de Ton).

Et la France, peut-elle encore se croire invulnérable ? Qui est prêt à mourir pour avoir caricaturé Mahomet ou Allah ? Et pour dire quoi, au fait ? Quel est le message qui mériterait qu’on songeât au martyre ? Faut-il mourir bêtement pour un journal « bête et méchant » ?


Lire l'article complet : http://www.aleteia.org/fr/societe/article/opinion-charlieislam-stop-ou-encore-5775802553597952

Je partage cette opinion. Mon pays devrait aussi en tirer des leçons.

J'ajouterais qu'il est possible de tout dénoncer de façon respectueuse.

La spiritualité fait partie de la nature humaine. On ne choisi pas. S'en moquer est une insulte directe à la personne concernée. Il faudrait y penser.

Je fais tout de même la distinction entre dénoncer les actes d'un groupe de personne et dénoncer leurs croyances.



Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:47

Gérard2 a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Le "deux poids, deux mesures" est la matrice des violences de demain

Je partage cette opinion. L'éducation des enfants ne peut se faire que dans la justice. Seul ce qui est juste est entendu.
La route est encore longue...

G.
Oui
mais avec amour qui est plus fort que fraternité, je peux en témoigner : quatre enfants, douze petits enfants et deux arrières petits enfants.
Beaucoup d'amour et de larmes aussi.
ptrem
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:49

@L'assoiffé : Oui, le problème chez Charlie Hebdo c'est qu'ils provoquent et attaquent les croyances des musulmans, catholiques... mais ils ignorent 99% de ce qui fondent nos croyances. Ils ne se contentent pas de dénoncer les actes mais attaquent l'identité, la foi et la croyance de leurs concitoyens.

Un exemple : ils caricaturent la Sainte Trinité, alors qu'ils ignorent tout de ce qu'est le Sainte Trinité. Cela prouve qu'il ne s'agit pas de liberté d'expression mais de provocation gratuites et d'aveuglement / conditionnement / esclavagisme / idolâtrie (ils ne peuvent s'empêcher de caricaturer et blasphémer et se servent de la liberté d'expression pour légitimer le blasphème comme les islamistes utilisent Dieu pour justifier le meurtre). La liberté d'expression est devenue leur dieu.

       "Tout m'est permis, mais je ne me laisserai asservir par rien" - 1 Corinthiens 6

Défendre et soutenir Charlie Hebdo ce n'est donc si on y réfléchit, pas défendre ni soutenir la liberté d'expression mais tout ce qui précède.

Cela prouve aussi qu'une grande partie de la population est victime du syndrome du mouton de Panurge et ne sait pas réfléchir par elle-même, ni percevoir les conséquences de leurs actes irréfléchis.

Ce qui pointe à l'horizon si la France ne se réveille pas c'est que toute la nation deviendra un immense chiffon rouge pour les islamistes même si ce n'est pas conscient. Les islamistes le comprendront ainsi : "Regardez nous sommes tous Charlie, toute la nation est aussi pourrie qu'eux, nous sommes comme les dessinateurs que vous avez massacrés, nous adhérons à leurs mentalité, leurs valeurs, tirez nous dessus !"

Quand on y pense on réalise que le véritable Mal n'est pas l'islamisme mais les forces démoniaques qui nous manipulent allègrement du fait que nous avons majoritairement rejeté le véritable Dieu Vivant, eux comme le peuple dans un seul et même dessein : détruire l'humanité et l'image de Dieu dans l'homme.


Dernière édition par Philippe B. le Sam 17 Jan 2015, 15:04, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 14:50

Théodéric a écrit:
Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:
...Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.  

Je partage assez tout ton discours. Mais j'aimerais encore plus l'universaliser. Il n'y a pas que la religion qui est un moyen de parvenir à la vérité. Le seul et unique moyen UNIVERSEL c'est l'Amour spirituel. Les athées, qu'ils soient philosophes ou scientifiques, peuvent aussi accéder à la vérité, car là oú il y a Amour il y a vérité!

G.

c'est moyennement vrai !!

en fait si tu cherches réellement l'Amour tôt ou tard tu croiseras le chemin du Christ , car Sans l'Esprit Saint nul ne peut entrer dans LA Vérité de l'Amour !
certes le seigneur ne va pas botter le derrière a tous ceux qui ont tentés d'Aimer sans comprendre le Christ , mais sincèrement quel dommage de se priver du Saint Esprit =de La Réalité du Royaume en ce monde tout cela a cause des bêtises de la religion ou d'idées personnel anti ::: !

mais sinon il et rai qu'il vaut mieux Aimer que de rester dans la violence !!

un homme comme Gandhi a fini par accepter Jésus parce qu'il trouver que le reste été devenu trop court trop le monde !

Il n'y a rien à chercher, l'Amour spirituel est un sentiment qui apparait progressivement depuis l'intérieur de l'homme. Ensuite, que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu. D'ailleurs, si cet amour est vrai et pur, alors il n'y a plus aucune interférence intellectuelle et la rencontre n'est pas le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, elle est les quatre à la fois.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:15

Gérard2 a écrit:
Théodéric a écrit:
Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:
...Chaque religion a les moyens de parvenir à la vérité, même l'Islam, puisqu'il y a des musulmans qui aiment Dieu et vivent tout aussi saintement que nos plus grands saints.  

Je partage assez tout ton discours. Mais j'aimerais encore plus l'universaliser. Il n'y a pas que la religion qui est un moyen de parvenir à la vérité. Le seul et unique moyen UNIVERSEL c'est l'Amour spirituel. Les athées, qu'ils soient philosophes ou scientifiques, peuvent aussi accéder à la vérité, car là oú il y a Amour il y a vérité!

G.

c'est moyennement vrai !!

en fait si tu cherches réellement l'Amour tôt ou tard tu croiseras le chemin du Christ , car Sans l'Esprit Saint nul ne peut entrer dans LA Vérité de l'Amour !
certes le seigneur ne va pas botter le derrière a tous ceux qui ont tentés d'Aimer sans comprendre le Christ , mais sincèrement quel dommage de se priver du Saint Esprit =de La Réalité du Royaume en ce monde tout cela a cause des bêtises de la religion ou d'idées personnel anti ::: !

mais sinon il et rai qu'il vaut mieux Aimer que de rester dans la violence !!

un homme comme Gandhi a fini par accepter Jésus parce qu'il trouver que le reste été devenu trop court trop le monde !

Il n'y a rien à chercher, l'Amour spirituel est un sentiment qui apparait progressivement depuis l'intérieur de l'homme. Ensuite, que l'on croise le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, c'est égal. C'est l'Amour qui importe, pas l'idée que l'on se fait de Dieu. D'ailleurs, si cet amour est vrai et pur, alors il n'y a plus aucune interférence intellectuelle et la rencontre n'est pas le Christ, Bouddha, Shiva ou Allah, elle est les quatre à la fois.

G.  

c'est bien là où tu te trompes !

tu n'as pas dû faire l'expérience de la Descente du Saint Esprit En toi , sinon tu ne soutiendrais pas cela !

il y a ce que l'homme peut !
et ce que Dieu Est et Donne !

quand Jésus est amener a dire " Nul ne vient au Père que Par MOI "  ou encore " en dehors de Moi vous en pouvez rien faire !"
Il ne cherche pas a Se vanter seulement a nous Offrir l'Unique Vrai Chemin !
Il n'a rien contre l'Amour Sincère , bien au contraire ; malgré tout Seul Dieu Donne Dieu = l'Esprit Saint !

il ne s'agit pas de religion mais d'Acte Divin Libre  !
c’est pour cela que l'on ne peut Réduire l’Église a une Religion !
ce qui est l'un des gros problème actuelle lorsque le monde et même biens des baptisés croient pouvoir se permettre de dire " ben oui faisons un meltingpot du (meilleur a vue humaine) de chaque religion et on ne ce disputera plus " si ils font cela (et cela va ce faire) ils bazarderont l'Esprit Saint car il apparait bien trop abstrait a beaucoup , ils trouveront une formulation bidon et alors la super religion sera sèche comme le reste du monde, une consécration de celui qui singe Dieu batman
l’Église sera alors combattu au nom de l'unique vérité acceptée humainement viable elle deviendra minuscule mais tiendra par l'Esprit !
regarde bien ce qui est encourt là tu vas voir au nom de l'amour (quel amour ?) du droit de la paix des tièdes on est en train de fabriquer l'idole mondiale ! qui trônera même sur l'autel au temple , tant le temple de pierre que le temple humain puisque cela sera accepter dans les consciences !
et l’effort sincère qu'a fait le pape Jean Paul2 sera travestit et trahit , il n'a pas voulu liquider la foi de l’Église en allant prier a Assise seulement il a pris un risque d'un signe fort que beaucoup sont entrains trahir !

Paul en a parlé en disant " ils iront jusqu’à renier le Maitre !"

il faut que ces temps arrivent , ce qui explique le profond malaise actuel et que l'Esprit Saint pousse ce Pape a crier Haut et fort son désaccord avec bien des actes dans la religion !!
quand tu en est là, autant dire que tu es sur l'Autel et déjà Offert au Martyr ! et que c'est un des dernier rappel du Seigneur avant que Dieu coupent les branches qu'Ils rejettent ! et n'arrachent ce qu'IL n'a pas planté !

tout cela va être extrêmement douloureux et surprenant pour ceux qui en veillent pas dans la Prière !! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:18

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:23


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28488
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:30

Lapis-lazuli a écrit:
Liberté d'expression ? C'est du cinéma
Spoiler:
 
Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php

Mais on prend la défense de CH qui jette de l'huile sur le feu...

#BandeDeCharlots !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:33

Théodéric a écrit:

...ce qui est l'un des gros problème actuelle lorsque le monde et même biens des baptisés croient pouvoir se permettre de dire " ben oui faisons un meltingpot du (meilleur a vue humaine) de chaque religion et on ne ce disputera plus " si ils font cela (et cela va ce faire) ils bazarderont l'Esprit Saint car il apparait bien trop abstrait....

L'Esprit Saint n'a pas vocation à être concret ou abstrait, Il est Amour spirituel. Si l'Amour spirituel est présent dans la croyance à Allah ou Bouddha, alors l'Esprit Saint est présent.

Ta réaction est malheureusement tout ce qui est à proscrire pour le rapprochement des peuples, des cultures et des religions. Tant que tu ne comprendras pas que les musulmans et les juifs raisonnent également comme toi par rapport à leur propre religion, il n'y aura aucune paix possible dans le monde.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 15:57

En fait nous touchons là les limites des limites de la liberté d'expression.

Il y a une différence entre exposer une vérité ou une croyance (y adhère ensuite qui veut) et prétendre que c'est sa propre vérité ou croyance qui est Vérité absolue tout en affirmant que l'autre est dans l'erreur.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 16:28

Simon a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Liberté d'expression ? C'est du cinéma
Spoiler:
 
Cheyenne-Marie Carron réagit à la censure de l'Apôtre

Des projections du film L'Apôtre ont été annulée, à la demande de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cheyenne-Marie Carron déclare au Figaro :
http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php

Mais on prend la défense de CH qui jette de l'huile sur le feu...

#BandeDeCharlots !

Allez un peu de promotion pour le DVD alors, film magnifique !! Smile

http://www.laprocure.com/apotre-cheyenne-carron/3760166347742.html
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 16:30

Gérard2 a écrit:
En fait nous touchons là les limites des limites de la liberté d'expression.

Il y a une différence entre exposer une vérité ou une croyance (y adhère ensuite qui veut) et prétendre que c'est sa propre vérité ou croyance qui est Vérité absolue tout en affirmant que l'autre est dans l'erreur.

G.

Un chrétien reconnait le Christ comme le Chemin, la Vérité et la Vie. Mais son devoir en tant que chrétien n'est pas d'imposer cette Vérité mais d'en témoigner.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 16:51

Philippe B. a écrit:
Gérard2 a écrit:
En fait nous touchons là les limites des limites de la liberté d'expression.

Il y a une différence entre exposer une vérité ou une croyance (y adhère ensuite qui veut) et prétendre que c'est sa propre vérité ou croyance qui est Vérité absolue tout en affirmant que l'autre est dans l'erreur.

G.

Un chrétien reconnait le Christ comme le Chemin, la Vérité et la Vie. Mais son devoir en tant que chrétien n'est pas d'imposer cette Vérité mais d'en témoigner.

Bravo, j'applaudis des deux mains! Si les autres religions faisaient la même chose, athées y compris, ça en serait fini des problèmes. Ce n'est malheureusement pas ce que l'on constate régulièrement dans les diverses discussions (voire disputes) sur les forums.

G.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 16:59

Gérard2 a écrit:
Théodéric a écrit:

...ce qui est l'un des gros problème actuelle lorsque le monde et même biens des baptisés croient pouvoir se permettre de dire " ben oui faisons un meltingpot du (meilleur a vue humaine) de chaque religion et on ne ce disputera plus " si ils font cela (et cela va ce faire) ils bazarderont l'Esprit Saint car il apparait bien trop abstrait....

L'Esprit Saint n'a pas vocation à être concret ou abstrait, Il est Amour spirituel. Si l'Amour spirituel est présent dans la croyance à Allah ou Bouddha, alors l'Esprit Saint est présent.

Ta réaction est malheureusement tout ce qui est à proscrire pour le rapprochement des peuples, des cultures et des religions. Tant que tu ne comprendras pas que les musulmans et les juifs raisonnent également comme toi par rapport à leur propre religion, il n'y aura aucune paix possible dans le monde.  
G.

:bravo::bravo::bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 22:45

Philippe B. a écrit:
Gérard2 a écrit:
En fait nous touchons là les limites des limites de la liberté d'expression.

Il y a une différence entre exposer une vérité ou une croyance (y adhère ensuite qui veut) et prétendre que c'est sa propre vérité ou croyance qui est Vérité absolue tout en affirmant que l'autre est dans l'erreur.

G.

Un chrétien reconnait le Christ comme le Chemin, la Vérité et la Vie. Mais son devoir en tant que chrétien n'est pas d'imposer cette Vérité mais d'en témoigner.


bonsoir Phillipe B

on est bien d'accord j’espère et n'ai nullement l'intention de le faire pas imposer en parlant franchement !!
mais le temps qu'ils n'ont pas encore trop musellé la liberté d'expression je ne m'en prive pas car tu vas voir cela ne va spas durer encore bien longtemps !

je tente d'en témoigner a Gérard2 en lui signalant sa méprise ; nullement de lui imposer , évidement si lui répondre il le perçoit comme étant imposer , autant ne plus discuter avec personne !
mais alors bonjour la liberté d'expression si cher a nos frères qui se prétendent modèle de tolérance !!

et malgré tout pour les Chrétiens ne pas faire la différence Entre le Christ et la gentillesse humaine on va en perdre du monde en route !

l'Esprit Est Amour mais Aussi Esprit du Christ et non pas esprit de tartanpion d'un dieu anonyme !!!  
Celui qui Est Mort en Croix qui S'est Incarné Est Bien Une Personne Qui Se fait Connaitre , attention la foi fourretout !

car Jésus a posé une question Limpide et tranchante aux Apôtre " a Son retour le Fils de l'Homme trouvera-t-Il encore la Foi en Lui en ce monde ?!"

pas la foi en dieu machin chose le grand architecte ou horloger mais BIEN EN JÉSUS CHRIST SEIGNEUR ET SAUVEUR !
comme on est parti là a vouloir plaire a tout le monde la réponse risque bien d'être :
" y a rien de sûr Jésus mais on va te sortir un truc bien a nous !!" siffler


Dernière édition par Théodéric le Sam 17 Jan 2015, 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 22:50

adamev a écrit:
Gérard2 a écrit:
Théodéric a écrit:

...ce qui est l'un des gros problème actuelle lorsque le monde et même biens des baptisés croient pouvoir se permettre de dire " ben oui faisons un meltingpot du (meilleur a vue humaine) de chaque religion et on ne ce disputera plus " si ils font cela (et cela va ce faire) ils bazarderont l'Esprit Saint car il apparait bien trop abstrait....

L'Esprit Saint n'a pas vocation à être concret ou abstrait, Il est Amour spirituel. Si l'Amour spirituel est présent dans la croyance à Allah ou Bouddha, alors l'Esprit Saint est présent.

Ta réaction est malheureusement tout ce qui est à proscrire pour le rapprochement des peuples, des cultures et des religions. Tant que tu ne comprendras pas que les musulmans et les juifs raisonnent également comme toi par rapport à leur propre religion, il n'y aura aucune paix possible dans le monde.  
G.

:bravo::bravo::bravo:

pas étonné de voir qui applaudit puisque son dieu est un grand architecte d'on le nom demeure une abstraction un algorithme maçonnique !

c'est sûr que tu as le profil a fabriquer ce que l'Ange du Christ a fait annoncer a Jean !

a Babel ils avaient aussi une langue commune a tous une foi commune a tous une paix pour tous et on connait la suite !!

Jésus n'a jamais dit que Sa Royauté aller plaire a tous d'ailleurs sa mort le démontre bien !
pour le moment Il nous demande de témoigner d'Aimer et accepter la Croix , mais le jour où IL dira " c'est fini" y en a qui vont pleurer amèrement comme Il l'a annoncé !  :sts:


Dernière édition par Théodéric le Sam 17 Jan 2015, 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Sam 17 Jan 2015, 22:58

Gérard2 a écrit:
Théodéric a écrit:

...ce qui est l'un des gros problème actuelle lorsque le monde et même biens des baptisés croient pouvoir se permettre de dire " ben oui faisons un meltingpot du (meilleur a vue humaine) de chaque religion et on ne ce disputera plus " si ils font cela (et cela va ce faire) ils bazarderont l'Esprit Saint car il apparait bien trop abstrait....

L'Esprit Saint n'a pas vocation à être concret ou abstrait, Il est Amour spirituel. Si l'Amour spirituel est présent dans la croyance à Allah ou Bouddha, alors l'Esprit Saint est présent.

Ta réaction est malheureusement tout ce qui est à proscrire pour le rapprochement des peuples, des cultures et des religions. Tant que tu ne comprendras pas que les musulmans et les juifs raisonnent également comme toi par rapport à leur propre religion, il n'y aura aucune paix possible dans le monde.  

G.

en gros tu reconstruit la tour de Babel !

je ne condamne pas je signale que dés que l'on oublie le Christ on refais sans Lui l'Esprit Saint sans Jésus Seigneur et Sauveur n'existe pas prétendre bâtir quoi que ce soit sans Lui te ramènera toujours au monde !!

je ne critique pas l'intention d'Aimer je signale l'erreur de croire pouvoir faire une grande soupe qui a bon goût et qui se suffit a elle même !

Dieu S'est DONNÉ a nous En et Par Jésus et par personne d'Autre , oublier cela le tenir pour secondaire et accessoire vous mènera a des chaines encore plus puissantes que tu ne peux le supposer !
mais bon on aime sa libre expression sa liberté alors allons " droit devant et sans freins ça doit bien mener quelque part aussi !" :help:  pale

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 12:34

En fait Théodéric je pense que vous cherchez à réveiller les chrétiens car vous avez conscience de la tiédeur au sein de l'Eglise du Christ. Et je vous rejoins sur ce point.

Tout ce que vous dites me semble juste, mais il faut vraiment être ancrés sur le Christ pour vraiment le comprendre.

N'oublions pas que celui à qui il a été beaucoup donné il sera beaucoup demandé (...) et il recevra un plus grand nombre de coups s'il s’attiédit en chemin.

Etre chrétien est une grande responsabilité que Dieu nous confie, nous ne pouvons plus en tant que tel négocier avec l'esprit du monde ou chercher dans d'autres croyances ou spiritualités des éléments de vérité au risque de nous perdre. Pour un chrétien, le Christ est le Roc sur lequel nous fondons notre vie. Rassembler et bâtir en dehors de Lui c'est disperser et détruire. Et il est à déplorer que beaucoup de chrétiens n'en ont pas conscience... Combien de chrétiens ne croient même pas en la Résurrection de Jésus, ou en l'Esprit Saint...

Mais ne les jugeons pas, car chacun avance à son rythme, Dieu connait très bien nos faiblesses et nos tiédeurs et Il ne nous condamne pas, donc ne condamnons pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 13:28

Am I Charlie ?

 Paradoxe indéniable, il n’est pas certain qu’il fasse bon dire une autre façon de percevoir le massacre de Charlie Hebdo au pays de la dite libre-expression. Et pourtant, certains, qui ne sont pas moins sensibles à la barbarie que d’autres, peuvent proposer un questionnement propre à satisfaire une impérative exigence d’élévation.

 Ne brandissons donc pas les causes secondes au diapason du traitement ordinaire de l’évènement. Les médias les plus intellectuels se chargent de produire leurs lots de spécialistes, philosophes ou politiques dont peu s’extraient d’une pensée formatée sur fond d’émotivité convenue: y prêter l’oreille, à ce moment encore plus qu’à l’habitude, c’est suffoquer dans une horizontalité claustrophobique. Dénué de tout besoin de représentation, on peut donc s’essayer à traduire les perceptions plus verticales que l’on pourrait avoir du drame: au fond, on y suggèrera simplement que l’événementiel est corps de la métaphysique.

 Tout d’abord, cette vidéo difficile mais instructive des tueurs en action. Instructive par l’observation du Mal en mouvement. On peut presque saisir dans la scène sa grossièreté et sa pesanteur propre: la façon de bouger des tueurs, réceptacles marqués, natures dédiées, y est vraiment caractéristique. Il ne s’agit pas seulement de leur conditionnement pseudo-guerrier, mais surtout de la signature d’une combinaison nature/habitation/action, qui trouve son paroxysme autant dans la finition mécanique du malheureux Ahmed – Paix à son âme -, que dans le pathétique ramassé de chaussure, qu’enfin dans les éclats de voix qui en apprennent tant sur l’épaisseur des brutes. On décèle la présence, comme dans d’autres manifestations de ce registre, d’une atrocité directrice qui n’est plus humaine et donc se dépouille de toute qualité propre à être assimilée par la seule raison.

 Ne serait-ce pas là une piste autrement subtile à suivre que de quêter dans les causes géopolitiques ou sociétales, une réponse au “pourquoi cela ?”: agitation qui, même experte, ne se distingue du bavardage de comptoir que par la spécialisation des intervenants? Car il faudrait une véritable vision méta-historique pour identifier et interpréter les résurgences du Mal dans le tissu de l’Histoire. Cette capacité subordonnerait le domaine mental à celui de l’Intuition. Il serait nécessaire de dégager la notion de Mal de son carcan conceptuel et sentimental pour l’élever au statut de principe actif, de constante ontologique, de polarité négative inhérente au processus de la destinée humaine. En d’autres termes, si la source de ces monstruosités n’est pas du domaine du visible, il est logiquement vain de balayer ce champ à l’aune des analyses cloisonnées du temps: si fouillées soient-elles, ces dernières resteront lacunaires de par l’engluement naturel de leur point de vue. C’est là toute la limite du discursif: être l’instrument d’une intelligence logée aux étages supérieurs, qui peut tout à fait se passer de lui pour effectuer de foudroyantes et silencieuses synthèses.

 Les vices du libéralisme, l’hypertrophie de l’individualisme et son corrélatif l’illusion de la liberté individuelle, la prévarication des structures religieuses, le nationalisme, la mondialisation, le consumérisme, le lobbying, l’infirmité politique tout comme, qu’on le veuille ou non, le statut pour le moins ambigu des parutions de Charlie Hebdo, ne sont que les manifestations ici-bas d’une force privative d’Intelligence nécessaire au développé de l’Histoire du Monde. Que nous soyons, d’après les données traditionnelles de toutes les civilisations sérieuses, au plus mauvais moment du conte, n’exclut en rien d’assumer la responsabilité d’une certaine hauteur de regard, malgré la pression attendue du quantitatif, de la tyrannie des opinions.

 En effet, au stade où nous en sommes, choisir son camp sans une prise d’altitude relève de l’illusion: laissé seul en scène, le Mal s’auto-déchire, et se décline lui-même dans des nuances qui font d’une pâle noirceur un bien, et d’un acte monstrueux une cible facile pour l’hypersensibilité chérie de l’occidental moderne. Ici, d’un côté les victimes, chantres proclamés d’un cynisme déstructurant portés aux nues par la pensée unique, de l’autre ces lourdes pathologies/possessions populaires de l’islamisme radical, ennemies déclarées de leur propre matrice: une république athée, affairiste et individualiste érigée en absolu idéal. Où donc est donc la Lumière ?

 Car enfin, il paraît vain de vouloir faire passer à ces foules, grisées d’émotion entretenue, celles se rassemblant sous l’étendard de l’intouchable liberté d’expression, que la nature même de cette dernière, réceptacle/idéologie du sans-fond, déboulonneuse des garde-fous, a contribué avec d’autres vecteurs, à l’amendement du terreau des extrémismes de tous poils. Pour l’oeil éprouvé, l’hystérique liberté d’expression trahit la détresse des coeurs: dans un monde sciemment dépourvu de sens profond et de perspective eschatologique, elle apparaît comme une pitoyable vanité, soufflée à l’oreille de l’égaré par un principe déicide, celui-là même qui s’est rendu invisible dans le cours de l’Histoire en aveuglant subtilement ses victimes.

 Cet éclairage est un nécessaire affront au moutonnement qui s’ignore. Nul doute que l’implacable efficacité de la chape de silence, verrouillée par une surdité volontaire, protègera quelque temps encore les contradictions de la démocratie moderne qui, Tocqueville l’avait bien vu, ne supporte rien d’autre qu’elle-même, ce qui est, rappelons-le, une des caractéristiques de la dictature: emprise d’autant plus subtile qu’elle s’appuie, à l’inverse des oppressions classiques, sur la propagande marchande d’un devenir techno-idyllique, auquel le plus grand nombre adhère dans une orgueilleuse ignorance érigée en dogme du confort.


Par Sylvain Labeste
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 13:45

Philippe B. a écrit:
En fait Théodéric je pense que vous cherchez à réveiller les chrétiens car vous avez conscience de la tiédeur au sein de l'Eglise du Christ. Et je vous rejoins sur ce point.


Il ne faut pas confondre la tiédeur animée par un coeur vide et la peur et la tiédeur apparente animée par l'Amour.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 14:36

Qu'est ce que la "la tiédeur apparente animée par l'Amour", concrètement ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 15:49

Philippe B. a écrit:
Qu'est ce que la "la tiédeur apparente animée par l'Amour", concrètement ?

Au fur et à mesure que l'Amour spirituel croît, le détachement croît et les passions décroissent. Ne pas agir peut être l'expression de la sagesse, de l'Amour et de la compréhension. Ce qui anime un ignorant vide de coeur c'est la peur. Il peut avoir deux types de réactions, ils se bat ou il fuit.

Les dessinateurs de Charlie Hebo, par exemple, ont le sentiment qu'en respectant les religions ils se mettent à genoux, alors qu'en réalité le respect est une vertu spirituelle qui, spirituellement parlant, est un acte supérieur.

G.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 16:24

Pour que les religions soient respectées il faudrait qu'elles soient elles-mêmes respectables.
Or dans un grand nombre de situations ce n'est pas le cas. Déviances multiples, enseignements erronés, mauvaise conduite des clercs....
Ne pas confondre Foi et religion. Pour vivre la première il n'est pas nécessaire de passer par la (les) secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 16:47

adamev a écrit:
Pour que les religions soient respectées il faudrait qu'elles soient elles-mêmes respectables.
Or dans un grand nombre de situations ce n'est pas le cas. Déviances multiples, enseignements erronés, mauvaise conduite des clercs....
Ne pas confondre Foi et religion. Pour vivre la première il n'est pas nécessaire de passer par la (les) secondes.

Ne pas confondre la religion et l'homme qui agit au nom de cette religion. Une boussole peut nous aider à arriver à destination, comme elle peut si on en fait mauvais usage et qu'on la fait dévier, être utilisée pour égarer.

Pour moi la foi est la confiance spirituelle en ce que nous ne voyons pas, en une promesse du Ciel ; la religiosité est ce qui permet à l'homme d'incarner sa foi et de la vivre en relation avec ses frères.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 16:52

Un père assomptionniste à la retraite (missionnaire au Brésil pendant presque 50 ans) que je transportais à un monastère pour dire la messe,m' a fait la triste constatation: s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 17:10

s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 17:41

Milites Templi a écrit:
s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.
Quand je l'ai fait constater sur ce forum avec des mots un peu hard , je me suis fait traiter presque de haineux et extrémiste de droite.
Pourtant dans une vidéo le Pape François a dit que l'on pouvait "critiquer " ceux qui nous gouvernent. J'essaierais de retrouver cette vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 17:53

Les propos du pape François sur la liberté religieuse et la liberté d’expression :

Hier matin, durant la messe, vous avez parlé de la liberté religieuse comme d’un droit humain fondamental. Dans le respect des différentes religions, jusqu’à quel point peut-on aller en termes de liberté d’expression qui, elle aussi, est un droit humain fondamental ?

Merci pour cette question intelligente ! Je crois que ce sont toutes les deux des droits humains fondamentaux : la liberté religieuse et la liberté d’expression. On ne peut pas… Vous êtes français non ? Alors allons Paris, parlons clairement ! On ne peut pas cacher une vérité aujourd’hui : chacun a le droit de pratiquer sa religion, sans offenser, librement, et nous voulons tous faire ainsi.

Deuxièmement, on ne peut pas offenser, faire la guerre, tuer au nom de sa religion, c’est-à-dire au nom de Dieu.

Ce qui se passe maintenant nous surprend, mais pensons toujours à notre histoire : combien de guerres de religion avons-nous connu ! Pensez seulement à la nuit de la saint Barthélémy ! Comment comprendre cela ? Nous aussi nous avons été pécheurs sur cela, mais on ne peut pas tuer au nom de Dieu, c’est une aberration. Tuer au nom de Dieu est une aberration. Je crois que c’est le principal, sur la liberté religieuse : on doit le faire avec la liberté, sans offenser, mais sans imposer ni tuer.

La liberté d’expression… Non seulement chacun a la liberté, le droit et aussi l’obligation de dire ce qu’il pense pour aider le bien commun : l’obligation ! Si nous pensons que ce que dit un député ou un sénateur – et pas seulement eux mais tant d’autres - n’est pas la bonne voie, qu’il ne collabore pas au bien commun, nous avons l’obligation de le dire ouvertement. Il faut avoir cette liberté, mais sans offenser. Car il est vrai qu’il ne faut pas réagir violemment, mais si M. Gasbarri (responsable du voyage, debout à ses côtés, ndlr) qui est un grand ami dit un gros mot sur ma mère, il doit s’attendre à recevoir un coup de poing ! C’est normal… On ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres, on ne peut pas se moquer de la foi !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:03

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:18

ptrem a écrit:
Un père assomptionniste à la retraite (missionnaire au Brésil pendant presque 50 ans) que je transportais à un monastère pour dire la messe,m' a fait la triste constatation: s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?


Salut ptreem

 lorsque l'Esprit s’empare des anciens dans le camps d’Israël et qu'ils se mettent a prophétiser ; Josué tout bouleversé  
trouve cela anormal et dit a  Moïse "empêche les, les voila qui prophétisent que devons nous faire ?"
d'un air de dire " te laisse pas faire c'est réservé a toi on va pas se laisser faire on va devenir chômeur !" Very Happy

et là Moïse lui réponde " que Dieu accorde a tous de devenir Prophète en répandant Son Esprit sur eux  !"

il y a aussi la parabole des ouvriers de la 11eme heure qui se font embaucher par le propriétaire de la Vigne (l’Église) et qui leur donne le même salaire que ceux qui ont été embauchés a la 1ere heure !

donc ce que peine a comprendre et a accepter bien du monde , c'est que même si les prêtres officiels de la religion venaient a disparaitre Le Propriétaire de la Vigne peut embaucher des personnes et leur accorder autant qu'aux prêtres sans avoir a rendre de compte a ceux embauché au commencement cela ne volerait personne , le tarif convenu serait a versé a chacun, même si ceux qui ne travaillent qu'une heure reçoive le même salaire (le même Don) tous devraient s'en réjouir au lieu de réagir comme Josué ou comme la religion officielle !

le But n'était il pas de Bénir et sauver les Hommes par Le Baptême et la Fidélité a l’Évangile et on en voulant en rester a nos habitudes traditionnelles !?

 on est incapable de comprendre que ce qui Prime Est l'esprit Saint non la forme que nous avons donné jusqu’à ce jour a l'expression dans la religion (qui a aussi eu pas mal de clash elle même) !

la Vérité Est Jésus l'Esprit Saint la Conformité a l'Amour et notre Lucidité de Notre appartenance au Royaume avec la vigueur et rigueur a en Offrir l’accès et a  l'Offrir a tous !!

en fait on ne cesse de buter sur la forme et on oublie le fond !

il est évidant que certaines choses doivent vraiment évoluer ; en fait elles doivent êtres transfigurées par l'Esprit l'essentiel étant Jésus et Le Don De Dieu en Esprit !!

l'humanité a besoin a nouveau de Témoins mais vu le nombre de couacs avec la forme actuelle cela rendrait inaudible l’Évangile , donc Dieu coupe les vielles branche fait refleurir et redit l’Évangile a ce monde égarée dans la nuit !
cela fait peur ?
les Juifs se sont fait une peur terrible en entendant Leur Messie leur dire qu'IL Est Fils de Dieu et que Lui Seul Sauve (et pourtant ils l'attendaient et ils l'ont combattu a mort) , nous on a a peu prés le même problème avec l'action du Saint Esprit ce que l'on a connu sous une forme on ne veut pas que cela change !
l’Important n'est-il pas que Jésus Soit Connu et l'Esprit Rependu sur toute chair ?
cela fit des décennies que l'on prie pour des vocations le Seigneur Est-Il devenu sourd ? NON ; forcément IL a répondu comme Il L'a promis mais on a pas su voir ni comprendre parce que Il nos dérange forcément !

l’Évangile peut être redite et Jésus Offert a cette génération mais pas forcément par des prêtres issus des séminaires religieux !

Paul a dit que " L’Église est un Peuple de Prêtre !"  A NOUS A CHACUN DE NOUS D'ÊTRE A HAUTEUR DE LA VOCATION DE PRÊTRE EN CHRIST , mais cela demande application et sérieux !
votre cœur doit être une chapelle ardente toujours Habitée par l’ôte Divin c'est ce qui est a redire aux Baptisés et ce qu'ils doivent s'appliquer a Vivre ensuite l'Ôte Éclaire tout !

c'est a force de rajouter doctrine sur doctrine que l'on rend l’Évangile complexe , IL faut Juste fixer son regard intérieure sur le Christ l'Aimer et le Laisser faire Se Laisser faire !
cela n’importe quelle personne sérieuse peut le comprendre et le Vivre ensuite l'Esprit Saint produit le Fruit qu'Il Veut
!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16668
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:22

Théodéric, ne pas écrire en vert svp, c'est difficile à lire. Merci

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:34

Milites Templi a écrit:
s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.

Vous qui êtes du pays du cassoulet vous devriez péter un bon coup au lieu de vous la péter avec vos phrases creuses. Pénibles ces gens qui la ramènent sans cesse en donnant à croire qu'ils ont tout compris de la spiritualité. Dégonflez-vous la tête les gens de par le monde ne vous ont pas attendu pour croire et élaborer leur foi.
Et vous savez ce que vous disent les humanistes décadents?

Il faut souhaiter la disparition des castes sacerdotales qui captent, triturent, déforment, arrangent à leur sauce les textes fondamentaux de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2626
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:35

Philippe B. a écrit:
adamev a écrit:
Pour que les religions soient respectées il faudrait qu'elles soient elles-mêmes respectables.
Or dans un grand nombre de situations ce n'est pas le cas. Déviances multiples, enseignements erronés, mauvaise conduite des clercs....
Ne pas confondre Foi et religion. Pour vivre la première il n'est pas nécessaire de passer par la (les) secondes.

Ne pas confondre la religion et l'homme qui agit au nom de cette religion. Une boussole peut nous aider à arriver à destination, comme elle peut si on en fait mauvais usage et qu'on la fait dévier, être utilisée pour égarer.

Pour moi la foi est la confiance spirituelle en ce que nous ne voyons pas, en une promesse du Ciel ; la religiosité est ce qui permet à l'homme d'incarner sa foi et de la vivre en relation avec ses frères.

Thumright

De la façon évoqué plus haut, c'est comme si on insinuait que la religion serait la cause des agissements irrespectables de certains de ceux qui y adhère.

Il faut faire la distinction.


_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12247
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:36

ptrem a écrit:
Milites Templi a écrit:
s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.
Quand je l'ai fait constater sur ce forum avec des mots un peu hard , je me suis fait traiter presque de haineux et extrémiste de droite.
Pourtant dans une vidéo le Pape François a dit que l'on pouvait "critiquer " ceux qui nous gouvernent. J'essaierais de retrouver cette vidéo.

Ouais on peut critiquer ceux qui nous gouvernent mais pas lui...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2552
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:45

Personne n'a encore compris sur ce forum (à part Espérance), que le problème n'est pas de dire, mais de dire en RESPECTANT! Et c'est ce que dit le pape François!

Tout ce que les musulmans demandent c'est de ne pas représenter Mahomet. La majorité a condamné les attentats.

C'est pas compliqué tout de même!

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 18:58

adamev a écrit:
ptrem a écrit:
Milites Templi a écrit:
s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.
Quand je l'ai fait constater sur ce forum avec des mots un peu hard , je me suis fait traiter presque de haineux et extrémiste de droite.
Pourtant dans une vidéo le Pape François a dit que l'on pouvait "critiquer " ceux qui nous gouvernent. J'essaierais de retrouver cette vidéo.

Ouais on peut critiquer ceux qui nous gouvernent mais pas lui...
Chercher avec Google les critiques contre le Pape, il y a beaucoup de réponses
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: quelles limites à la liberté d'expression ?   Dim 18 Jan 2015, 19:01

adamev a écrit:
Milites Templi a écrit:
s'il n'y a plus de prêtres , qui annoncera l'Evangile ?

Les humanistes décadents qui vous construiront leur propre religion horizontale. Pénible ces gens qui confondent la fonction sacerdotale avec les individualités qui trahissent sa représentation, qui confondent la religion et ses exigences avec une vague religiosité libertaire, le vertical avec l'horizontal, le surnaturel et la superstition.

Vous qui êtes du pays du cassoulet vous devriez péter un bon coup au lieu de vous la péter avec vos phrases creuses. Pénibles ces gens qui la ramènent sans cesse en donnant à croire qu'ils ont tout compris de la spiritualité. Dégonflez-vous la tête les gens de par le monde ne vous ont pas attendu pour croire et élaborer leur foi.
Et vous savez ce que vous disent les humanistes décadents?

Il faut souhaiter la disparition des castes sacerdotales qui captent, triturent, déforment, arrangent à leur sauce les textes fondamentaux de l'humanité.

Je ne m'adressai pas à vous mais comme le dit l'expression populaire, il n'y a que les morveux qui se mouchent. Personne ne vous oblige à me lire et encore moins de consulter ce forum puisqu'il semble tant vous agacer.

Ouais on peut critiquer ceux qui nous gouvernent mais pas lui...

Ben, et la liberté d'expression alors? On nous aurait menti?

Il faut souhaiter la disparition des castes sacerdotales

Elle est belle la laïcité. Vous les humanistes de la gogoche, il suffit de vous chatouiller un peu pour voir votre vrai visage et la véritable définition que vous mettez derrière le mot tolérance.


Dernière édition par Milites Templi le Dim 18 Jan 2015, 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
quelles limites à la liberté d'expression ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelles limites à la liberté d'expression ?
» [Discussion] Le PVP : quelles limites imposer?
» Savoir dire non ou quelles limites/punitions appliquer?
» Liberté d'expression menacée en Italie : Wikipedia ferme ses portes pour une journée
» ACTA: la nouvelle menace pour la liberté d'expression sur Internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: