DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 terroristes ,des malades mentaux?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 11:04

Propos recueillis par Ariane Nicolas
Mis à jour le 19/10/2014 | 08:15 , publié le 19/10/2014 | 07:06

Ils décapitent leurs ennemis, pillent les villages, violent des femmes et font régner la charia dans la terreur, un fusil à la main. Les membres de l'organisation Etat islamique sont en guerre au nom d'Allah. Une guerre idéologique dont les actions, d'une violence rare, horrifient la communauté internationale.

Les quelques témoignages de proches d'apprentis jihadistes évoquent leur isolement, leur embrigadement, une forme de déconnexion avec la réalité. Peut-on brosser un portrait psychologique de ces fous de Dieu, qui combattent et massacrent des populations au nom de leur religion ? Sont-ils pleinement conscients de leurs actes ? Francetv info a interrogé Jean-Michel Hirt, psychanalyste et auteur des essais Le Voyageur nocturne : lire à l'infini le Coran (Bayard) et Paul, l'apôtre qui "respirait le crime" (Actes Sud).

Francetv info : Le fanatisme religieux est-il un champ exploré par la psychologie ?

Jean-Michel Hirt : Non, pas à proprement parler. Bien sûr, il existe des travaux sur la religion qui sont fondamentaux, comme ceux de Freud (L'Avenir d'une illusion, L'Homme Moïse et la religion monothéiste), mais le phénomène religieux reste trop peu exploré par les psychanalystes ensuite. Il y a même eu une époque où, en France, il était presque scandaleux pour un analyste de s'intéresser de façon ouverte au religieux. C’était une affaire classée, on était naturellement athée puisqu’analyste, et la messe était dite, alors que personne aujourd’hui ne peut plus ignorer la religiosité du psychisme, c’est-à-dire la répression du pulsionnel par le religieux ou son inverse : le pulsionnel mettant à son service le religieux pour se déchaîner.

On a pu s'imaginer, par exemple, que les pays arabes allaient connaître une évolution comparable à la nôtre, vers la sécularisation, grâce au nationalisme panarabe. On s'est fait de grosses illusions en prenant nos désirs laïcs pour la réalité. Aujourd'hui, il y a urgence à revenir là-dessus, à approfondir les analyses des grandes religions.

Le déchaînement de violence de l'EI est-il une forme de folie ?

Un jihadiste n'est pas un "fou", pour peu que ce terme ait un sens. Le "fou", c'est un individu seul, qui est seul dans son monde et qui n'arrive pas à faire partager son monde aux autres. Précisément, les combattants de l'Etat islamique, ce sont des gens qui ne sont pas seuls. Ils sont en groupe, ils se reconnaissent dans un ensemble de références et ils luttent en se servant de la mise en commun de leurs savoirs pour imposer leur tyrannie.

Ces jihadistes ne sont pas très différents de vous et moi. lls souffrent de toutes les pathologies que nous connaissons dans la société : certains sont très névrosés, d'autres délirent, d'autres sont psychotiques ou suicidaires. Ils tentent de résoudre des difficultés psychiques par des comportements dangereux à la fois pour eux et pour les autres. Pour parler en termes freudiens, chez eux, le conflit entre Eros (la pulsion de vie) et Tanathos (la pulsion de mort) tourne à l'avantage du dernier. Puisque Tanathos a l'ascendant, alors Eros se met à son service. Mais encore une fois, il s'agit juste d'une régression qui n'est pas irréversible. Saint Paul lui-même était un homme qui "respirait le crime", disent les Actes des Apôtres, avant de se convertir sur le chemin de Damas, de convertir ses pulsions de destruction pour se mettre au service de la construction de la religion chrétienne.

S'ils ne sont pas fous, comment expliquer ces actes qui nous horrifient ? On a l'impression que commettre ces crimes ne les affecte pas, qu'ils le font avec une grande légèreté…

Leur idéal mortifère a pris toute la place dans leur personnalité. Comme tous les passages à l'acte, les crimes que les jihadistes commettent se font dans une sorte d'aveuglement, de sidération de la conscience. La plupart des individus qui se retrouvent en prison pour avoir tué ont du mal à reconnaître ce qu'ils ont fait.

Mais on sait, parce que la guerre n'est pas une affaire nouvelle, combien les traumatismes peuvent se révéler considérables, quand les individus en reviennent. Certains ne peuvent plus continuer à vivre normalement et tombent malades. Tuer, ce n'est jamais quelque chose qui se fait comme on avale un verre d'eau. Aucun criminel n'est à l'aise dans sa culture et bien dans sa peau. Ce sont des individus qui souffrent de profonds troubles psychiques qu'ils n'arrivent pas à résoudre et qu’ils projettent violemment sur autrui.


Des hommes paradent pour célébrer la prise de la ville de Tabqa, située près de Raqqa (Syrie), par l'organisation Etat islamique, le 24 août 2014.
Des hommes paradent pour célébrer la prise de la ville de Tabqa, située près de Raqqa (Syrie), par l'organisation Etat islamique, le 24 août 2014. (REUTERS)
Par quel processus psychologique en sont-ils arrivés là ?
Tout commence par le refus de l’altérité et de la différence. On refuse d'accepter ce que l'on ressent, et qui nous dérange, et on accuse l'autre d'être responsable de la crise ou de ce qui fait qu'on est mal dans sa peau. Ensuite, c'est la fuite en avant. Tous les individus connaissent un conflit entre ce qu'ils sont et ce qu'ils devraient être, ou ce que l'on attend d'eux. Or, le fanatique n'accepte pas ses contradictions et déplace ce conflit hors de lui. Autrui devient donc une cible. Il se dit : "Ce n'est pas moi qui suis déchiré entre le bien et le mal, c'est l'autre. Donc, si je supprime l'autre, ça ira mieux." C'est à la fois radical et apparemment confortable, car l'individu semble avoir résolu son conflit intérieur. Mais en fait, c'est une attitude très infantile.

Un adulte doit, au contraire, parvenir à intérioriser et le mal et le bien, de façon complexe. Or, parce que le fanatique religieux rejette le mal sur l'autre, il cherche par tous les moyens à légitimer cette opération psychique, notamment en se faisant l'ennemi de toute interprétation des textes sacrés auxquels il prétend croire. C’est le ressort de tout fondamentalisme religieux, pratiquer une lecture littérale de ses textes de référence. Plus de métaphore, plus de double ou triple sens, les mots deviennent des mots d’ordre. Il n'y a pour lui plus qu'un seul sens dans une parole d'Evangile ou un verset du Coran. Tout est devenu injonction, comme si la religion relevait du code de la route. "Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens" est le drapeau sanglant des fanatiques à travers les siècles, quand la religiosité de leur psychisme se met au service de leurs pulsions destructrices.

Des fanatiques s'en tiennent aux prêches, d'autres prennent les armes. Que signifie ce passage à l'acte ?

Le passage à l'acte constitue une transgression supplémentaire, qui correspond à une tentative désespérée de résoudre par la violence destructrice les conflits qui habitent le fanatique. La conviction que "moi et ceux qui sont comme moi représentent le bien" permet de donner libre cours à des pulsions que nous avons tous en nous, mais avec lesquelles la plupart des gens s’organisent de manière constructive. La question, aussi, c'est comment la société dans laquelle on évolue, avec ses normes et ses valeurs, nous incite à nous précipiter ou pas vers des actes destructeurs. En temps de guerre, par exemple, la société nous autorise à tuer, pas en temps de paix. Tout est réversible.

Que dire des femmes qui partent en Syrie pour vivre selon la charia, mode de vie qui bafoue pourtant leurs droits fondamentaux ?

Ces femmes s'imaginent qu'en changeant radicalement de vie, elles vont connaître la paix intérieure, voire le bonheur. Elles font ce pari, à partir de la façon dont elles vivent difficilement leur histoire personnelle et les conflits psychiques qui les traversent. Combien d'enfants se sont rebellés contre leurs parents ? Aujourd'hui, une forme de cette révolte liée à l'adolescence, à la misère sociale, à l’ignorance de la grandeur culturelle de l’islam passe par cet engagement absurde et criminel. C'est pourquoi certaines familles musulmanes ont besoin d'être aidées pour permettre à leurs enfants de sortir de leurs impasses. Cela suppose une mobilisation de toute la société, que l'islam ne soit plus ostracisé ou caricaturé, que ses valeurs spirituelles et libératrices soient reconnues et encouragées.

Vous citez l'Evangile comme le Coran… Toutes les religions peuvent créer des sujets radicalisés ?

Tout à fait. Ce n'est pas la religion qui suscite de la haine. Il n'y a que des gens qui instrumentalisent des religions pour vivre leur haine. Même les bouddhistes se montrent parfois violents. L'élément clé, c'est le contexte psycho-culturel. S'il vous garantit que l'acte criminel que vous accomplissez est ce qu'il y a de mieux à faire, vous en retirez un grand bénéfice psychique. La même chose se passe dans la mafia, où le crime est perçu comme une initiation, un rite d’appartenance pour des gens qui se trouvent exclus ou se vivent comme rejetés par leur société.

Si vous receviez un jihadiste en consultation, que lui diriez-vous ?

Je lui dirais qu'il est sauvé ! Que si quelqu'un fait cette démarche, c'est qu'il a déjà fait un bout de chemin pour sortir de cette culture de mort. Cela signifierait que les questions qui se posent à lui ne vont pas se résoudre par le passage à l'acte, mais par la recherche de ce qui l'anime, par la connaissance de son désir et de la façon dont il peut l’incarner. Sa réponse par le langage et l’exploration de son monde interne sera pour lui plus constructive.

Nous avons tous connu des situations qui étaient très limites, parfois proches de la dépression grave, du suicide ou même du crime, des situations propices au passage à l'acte. Face à cela, beaucoup ont réussi à trouver dans le travail psychanalytique la possibilité de s'en sortir autrement. Encore faut-il trouver quelqu'un qui écoute, et qu'ils aient le courage d'être écoutés. Il faut beaucoup se confronter à ses dieux et à ses démons intérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 11:20

jean-luc56 a écrit:
Propos recueillis par Ariane Nicolas
Mis à jour le 19/10/2014 | 08:15 , publié le 19/10/2014 | 07:06

...

Francetv info : Le fanatisme religieux est-il un champ exploré par la psychologie ?

Jean-Michel Hirt : Non, pas à proprement parler. ...

Lorsque quelqu'un a éprouvé le profond plaisir de tuer , la thérapie par le langage est en principe sans effets .

Relire la bande dessinée de la série " Lucky Luke " : " La guérison des Dalton " . C'est le psychanalyste qui devient criminel à son tour .

Et lorsque le langage peut encore quelque chose , il faut encore choisir entre les écoles de psychanalyse qui se battent entre elles ( parfois à mort ) .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 11:37

boulo, joue aux psychiatre?? Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 12:13

jean-luc56 a écrit:
boulo, joue aux psychiatre?? Pouffer de rire

rankiens

encore que je n'ai jamais trouvé à quoi ça correspond scratch

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 12:34

" Rares sont les syndromes émotionnels et empiriques qu'on peut expliquer uniquement à partir de la dynamique de l'inconscient individuel . Les écoles psychothérapeutiques qui ne reconnaissent pas les
sources transbiographiques de la psychopathologie proposent en conséquence des modèles aussi superficiels qu'incomplets de l'esprit humain . Leur inefficacité s'explique du fait qu'elles n'utilisent pas les puissants mécanismes thérapeutiques disponibles aux niveaux périnatal et transpersonnel .

Un vaste ensemble de problèmes cliniques plongent leurs racines dans la dynamique du processus de
mort/re-naissance . Ils sont reliés au traumatisme de la naissance et à la peur de la mort et ils peuvent être influencés par la confrontation empirique avec le niveau périnatal de l'inconscient .

Ainsi des systèmes de psychopathologie qui incorporent la dimension périnatale ont ceteris paribus un potentiel thérapeutique plus important que ceux qui se contentent d'explorer et de manipuler
le niveau biographique . "

( Psychologie transpersonnelle , par Stanislav Grof , Editions du Rocher 1998 , chapitre 4 , " Architecture des désordres émotionnels " p 129 )

La citation évangélique : " Nul , s'il ne renaît de l'eau et de l'esprit , ne peut entrer dans le royaume des cieux " , vient immédiatement à l'esprit à la lecture du texte ci-dessus .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 12:56

""Ainsi des systèmes de psychopathologie qui incorporent la dimension périnatale ont ceteris paribus un potentiel thérapeutique plus important que ceux qui se contentent d'explorer et de manipuler
le niveau biographique . " "

Oh grand Psy,boulo,veuillez expliquer à tous les membres du forum en faisant un cours complet de psycho transperso.

c'est une approche ./
c'est résumer les légumes aux pommes de terre ou aux frittes.
c'est leger.
siffler
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 13:03

Stanislav Grof a écrit " grand public " ( ce qui lui a d'ailleurs valu une certaine mise à l'écart , de la part de la " religion de la LASCIENCE " ) .

Achetez ses livres et lisez-les , comme moi , cher Jean-Luc56 . Si vous êtes vraiment docteur en médecine , cela ne devrait pas vous poser de problèmes .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 13:06

écarté de la part de la science???

"Stanislav Grof commence ses recherches sur les drogues psychédéliques, surtout le LSD, en 1956 à l'Institut de recherches psychiatriques de Prague où il les poursuit jusqu'en 1967. Il part alors pour Baltimore (Maryland, États-Unis) pour devenir chercheur et professeur de psychiatrie à l'université Johns-Hopkins. Vient le Printemps de Prague (janvier-août 1968), il reste aux États-Unis où, de 1967 à 1973, comme chef de projet au Centre de recherches psychiatriques du Maryland, il poursuit ses travaux sur le potentiel psychothérapeutique des états de conscience produits par l'utilisation du LSD dans un contexte approprié. Le programme porte en particulier sur certains types de population (toxicomanes, personnes en phases terminales, etc. Dans les années 1970, sa première épouse, Joan Halifax, anthropologue, collabore avec lui dans un projet de recherche sur le LSD et sur "la rencontre de l'homme avec la mort". De 1973 à 1987, il est professeur résident à l'Institut Esalen, à Big Sur, Californie, où, avec sa seconde épouse, Christina Grof, professeur de yoga, il développe la "respiration holotropique" (1976).

Stanislav Grof est, avec Abraham Maslow, l'un des fondateurs de la psychologie transpersonnelle (1969) et l'inventeur de la respiration holotropique, une technique voisine du rebirth. Il a mis sur pied et dirigé pendant de nombreuses années le Grof Transpersonal Training, enseigne au California Institute of Integral Studies, et parcourt le monde pour donner des conférences et animer des séminaires de respiration holotropique.

Il fut président de l'International Transpersonal Association en 1971 et responsable de congrès internationaux dans le domaine transpersonnel.

Aujourd'hui (2007), Stanislav Grof fait partie des conseillers scientifiques de l'Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (INREES), qui a publié un Manuel clinique des expériences extraordinaires (Paris, InterEditions, 2009).

problème de vue???mon ami Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 13:09

Wikipédia ne fait pas partie de la religion de la LASCIENCE , heureusement .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 13:11

non mais beaucoup de scientifique y écrivent .
d'autre part, la technique Grof existe et est enseignée en psycho.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 14:17

Oui . Et alors ? Que cherchez-vous précisément , cher Jean-Luc56 ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 14:34

""Stanislav Grof a écrit " grand public " ( ce qui lui a d'ailleurs valu une certaine mise à l'écart , de la part de la " religion de la LASCIENCE " ) ""
ce qui est faux.
qui a écrit cette phrase? assumez!! boulo
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 14:40

En tout cas , l'interdiction totale du LSD , même thérapeutique , a touché Grof plus que les autres psychiatres !

Était-il visé ? Je n'en sais rien mais cela ne m'étonnerait pas outre mesure ( parce que d'athée , il était devenu croyant ) .

En 2006 , Albert Hofmann ( laboratoires Sandoz ) , fêtait ses cent ans et plaidait pour la réhabilitation de son produit .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 15:47

LSD ,'est pas la solution en psychiatrie,d'ailleurs aucune molécule est la solution.
cela ne saurait depuis longtemps.
les laboratoires pharmaceutiques qui plaident pour la libéralisation de molécules chimiques,c'est classique;c'est leur compte en banque qui se gonfle.
ils se foutent de la santé des gens!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 16:19

La tête de fil cible beaucoup trop le religieux et pas assez la première et essentielle cause du mal: la politique.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 16:29

la politique véreuse faite par des politiciens corrompus. Oui,mais la politique peut renaître de ses cendres.
dans certains pays , la politique est au service du citoyen même si c'est encore difficile.
certains pays d’Europe du nord sont en avance sur nous.
la France depuis toujours à des influences méditerranéenne (italienne, espagnol....) et donc est trés enclin à la magouille à tous les étages.(notre premier ministre a du sang hispanique) Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
christianK



Masculin Messages : 953
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 16:33

Exact. Mais entre les 2 formules imprécises "la religion est la cause" et "la politique est la cause" c'est la 2e qui est la plus proche du vrai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 17:01

christianK a écrit:
La tête de fil cible beaucoup trop le religieux et pas assez la première et essentielle cause du mal: la politique.

La tête de fil cible beaucoup trop le religieux et pas assez la première et essentielle cause du mal: la politique Satan
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 17:08

la politique véreuse a laissé la porte ouverte à l'intégrisme destructeur qui dans ce cas là est l'islamisme radical.
il n'y a pas longtemps en Irlande du Nord c'était protestant et catholique.
dans l’hindouisme,il y a aussi des intégristes.

quand il existe une cohésion des politique rejetant la mafia , la tolérance peut être jouable.

oui la cause de la gangrène de la politique facilite l'intégrisme pour de nombreuses raisons,laissant sur la touche beaucoup de monde récupéré en partie par des intégrisme véreux qui sen servent comme chaire à canon.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 17:10

Satan tire les ficelles, et adore tenter l'homme surtout politique grâce à ses 3 poisons:la puissance,l'argent et le sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 17:43

Oui Jean-Luc  mais son arsenal en vue de la pantomime humaine est astronomique. Il tente chacun d'entre-nous en squattant nos psychologies, je dirais même en les violant sans en avoir l'air. C'est alors que les ficelles des marionnettes  qu'il prépare "poussent" jusqu'à lui. La séduction est tellement habile que l'on peut le laisser faire jusqu' à ce qu'il puisse attraper ces ficelles et manier ces marionnettes à sa guise. Pour s'en protéger, il faut d'abord savoir qu'il existe, ne pas le voir partout sans sous-estimer son action (c'est une intelligence angélique qui nous dépasse de façon gigantesque). Mais SURTOUT, il faut se mettre sous la protection du Christ en l'adorant de tout son coeur, lui qui est Dieu et qui a vaincu satan qui, tout intelligent et ange qu'il soit, n'est qu'une créature. Le sacrement de confession, l'amour sincère de Dieu et du prochain empêchent les ficelles diaboliques de repousser. C'est un "travail" sans cesse à recommencer. J'écris cela car je crois qu'avant de s'attaquer à "l'arsenal" du démon pour manipuler l'homme, il faut tenir très fermement la main, avec tout notre amour, de Celui qui nous protège: Jésus-Christ et Lui demander Sa victoire en nous contre la source de tout mal: satan.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 18:14

""C'est un "travail" sans cesse à recommencer""

tu as 1000 fois raisons Thumright thumleft
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 13 Jan 2015, 19:16

jean-luc56 a écrit:
LSD ,'est pas la solution en psychiatrie,d'ailleurs aucune molécule est la solution.
cela ne saurait depuis longtemps.
les laboratoires pharmaceutiques qui plaident pour la libéralisation de molécules chimiques,c'est classique;c'est leur compte en banque qui se gonfle.
ils se foutent de la santé des gens!!!!!!!!!


Grof ne se contentait pas d'utiliser le LSD ( puis la respiration holotropique ) . Il est l'inventeur du concept des " Coex " ( systèmes psychologiques basés sur les complexes d'expériences ) , qui grossissent comme boule de neige dévalant une pente enneigée  . La raison ne peut rien contre eux . Il faut soit les dissoudre , soit les réorienter ( par une conversion , par exemple ) .

" Un système COEX est une constellation spécifique de souvenirs formés d'expériences condensées ( et de fantasmes ) de différentes périodes de la vie de l'individu . La structure dynamique d'un système COEX particulier
est telle que des souvenirs ayant un thème fondamental similaire ou impliquant des éléments semblables ou encore possédant une charge émotionnelle voisine , sont stockés dans la même zone . [...]

Chaque système COEX ou " banque de mémoire " a un thème fondamental qui caractérise toutes ses couches :
c'est leur dénominateur commun ; la nature de ces thèmes varie considérablement d'une constellation COEX
à une autre .

Les différentes couches d'un système particulier , regroupent par exemple : les souvenirs de tous les événements humiliants et dégradants ayant nui à l'estime qu'un individu se porte à lui-même . "

( " Royaumes de l'Inconscient humain " par Stanislav Grof , Editions du Rocher 1983 , ch 3 Les expériences psychodynamiques p 66 ) .

De tous temps , les instructeurs militaires ont connu et utilisé empiriquement ces COEX ( ou les ont créés ) même s'ils ne pouvaient pas leur donner de nom .

J'avais été frappé , il y a de nombreuses années , par une interview de sergent instructeur qui confiait fièrement au journaliste : " La violence , elle est déjà en eux ( les recrues ) ; c'est tout notre art de la faire sortir . " .


Les contours de certains COEX des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly se distinguent aisément .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 20 Jan 2015, 15:47

http://fr.euronews.com/2015/01/16/todenhofer-l-organisation-etat-islamique-bebe-de-g-w-bush/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 20 Jan 2015, 16:08

Thumright

Un article de " Le Monde Diplomatique " de janvier 2015 commente la fin des " hôpitaux psychiatriques judiciaires " en Italie , sous le titre : " Fous à délier " ( p 16 ) .

" En 2010 , la commission d'enquête sur l'efficacité du système de santé mentale a permis aux Italiens de découvrir la réalité des OPG , qualifiés par le président de la République d' " indignes même d'un pays à peine civilisé " .

Outre la saleté , la contention massive et l'absence criante de soins , c'est bien le système juridique qui pose problème .
Le code pénal comprend encore la notion de " dangerosité sociale " , même si , depuis 1982 , plusieurs décisions de la Cour Constitutionnelle ont établi que le danger pour la société n'était pas un " attribut naturel " d'un individu ou d'une
maladie . "

(s) Mathilde Goanec
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 08:18

revenons au sujet,

http://www.senat.fr/rap/r05-420/r05-4203.html
Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 09:51

J'en ai discuté avec un ami psychiatre d'origine Musulmane.
Selon lui, le terroriste n'est pas un psychopathe, il sait absolument ce qu'il fait, il ne souffre d'aucun trouble d'ordre psychiatrique.
L'horreur des actes ne peut qualifier une pathologie chez celui qui est coupable de ces actes.

De très nombreux grands criminels sont reconnus coupables, dans les affaires judiciaires.

Ce n'est pas parce qu'un type flingue de manière atroce quelqu'un, que ce type est psychopathe. Autrement l'affaire serait réglé, il n'y aurait plus de prisons, il n'y aurait plus que des asiles psychiatriques.

Selon ce psychiatre, la cruauté est une des malheureuses qualités du genre humain.

Il me citait le cas de gosses qui inspirés des leçons d'histoire, sur la révolution françaises, s'étaient fait un cheptel de grenouilles, ils avaient improvisé une guillotine pour décapiter ces grenouilles en les nommant au préalable des noms des grands personnages guillotinés, telle grenouille s'appelant Louis XVI, etc..;

Ces gosses ne souffrant d'aucune pathologie, au contraire, avant que l'éducation est achevé sa belle ouvrage, cela prouve entre autres milles exemples, que le fond naturel de l'homme est constitué par une personnalité qui peut s'exprimer par la cruauté, la violence.

Donc, nul pathologie.

En revanche, il trouve qu'un texte religieux comme le Coran comporte effectivement un fonds très violent, et l'histoire du prophète dont on peut dire qu'il ne faisait pas de cadeaux à ses ennemis prouve que l'Islam est une religion violente.

Par ailleurs, selon ce docteur, l'islam est une religion dur qui endurcit les gens, une religion exigeante, par exemple, les 5 prières, se lever à l'aube, etc, ça implique une discipline sévère, l'observation du ramadan, ce jeune est difficile.

Donc, là encore, il s'agit une religion qui fortifie l'aspect naturel de l'homme dans sa dureté.

Tout simplement, pour lui, le terroriste est ni plus, ni moins, un personnage qui fait une lecture littérale du coran, marchant sur les chemins du prophète. C'est la normalité de l'islam.

Au fond, bien avoir dans notre esprit, d'ou les petites rebellions dans les salles de classes de gosses qui n'ont pas voulu observer la minute de silence en mémoire des victimes des attentats, ils n'ont fait qu'exprimer innocemment l'avis de leurs familles, Coulibaly et ses amis ne sont pas des terroristes, ils sont des martyrs. Pour l'immense majorité des Musulmans qu'on a pas vu lors des manifestations de paix, les terroristes pour nous, sont pour eux des martyrs.

D'ailleurs, on nous a prévenu, vu que c'est la normalité de cette religion qu'on ose pas nous dire, il en demeure pas moins que Mr Valls, premier ministre a prévenu, il faudra s'habituer aux attentats.

Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 10:01

Ce rapport au Sénat , proposé par Jean-Luc à 8h56 , constate une régression déguisée en progrès , en somme ...

Tant que les diverses écoles de psychiatrie ne seront , dans leur immense majorité , que capables de diagnostics et pas de guérisons , nous tournerons en rond et le monde sera de plus en plus dangereux .

Il faudra bien admettre un jour , que dans l'état actuel , la religion constitue pour les troublés émotionnels , l'un des rares moyens d'arriver à une certaine unité de l'individu . Sans elle , les Kouachi et
Coulibaly se seraient probablement suicidé . Il eut mieux valu ? En tant que croyant , je ne peux pas l'accepter .


Dernière édition par boulo le Mer 28 Jan 2015, 03:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 11:29

certaines maladies mentales sont si subtiles qu'elles passent inaperçues.
de plus la notion de bouffées délirantes au moment de l'acte existe.

les notions de coupables et d'irresponsables sont trés subtiles;trop d'ailleurs.
et les psy ne sont hélas rarement d'accord sue certains cas.

pour tuer il faut avoir remplacer des valeurs par des autres valeurs diaboliques qui sont saines pour satan
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 14:35

Phoebus a écrit:
J'en ai discuté avec un ami psychiatre d'origine Musulmane.
Selon lui, le terroriste n'est pas un psychopathe, il sait absolument ce qu'il fait, il ne souffre d'aucun trouble d'ordre psychiatrique.
L'horreur des actes ne peut qualifier une pathologie chez celui qui est coupable de ces actes.
Je partage son avis. Le terroriste est un IDEOLOGUE.

Les théories du complot sont souvent présentes dans son idéologie : complot politique et parfois eschatologique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9391
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: terroristes ,des malades mentaux?   Mar 27 Jan 2015, 16:18

Mon opinion est maintenant connue : nous sommes toutes et tous potentiellement des malades mentaux , par suite de notre naissance traumatisante ( mais certains naissent déjà malades ) .

Nos désordres émotionnels grossissent ou s'atténuent , en fonction de nos expériences et en dialectique avec nos idéologies .

Le remède passe par la dissolution des COEX ( complexes d'expériences s'organisant en constellations dynamiques de souvenirs ) . Les anxiolytiques gèlent les désordres émotionnels
mais ne les résolvent pas .

Quant à déterminer si les Kouachi et Coulibaly étaient surtout malades ou surtout idéologues ,
c'est sans grand intérêt . Dans un alliage , les composants sont bien mélangés .

C'est au délinquant lui-même à faire le tri , avec de l'assistance . Mais le psychiatre devrait d'abord identifier les COEX responsables et les divulguer à l'intéressé d'abord , aux autorités judiciaires
ensuite , si le délinquant marque son accord .
Revenir en haut Aller en bas
 
terroristes ,des malades mentaux?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» terroristes ,des malades mentaux?
» Comment combattre la stigmatisation des malades mentaux ?
» point de vue que j'apprécie. et vous partage. bonne lecture...
» Le purgatoire:avant ou apres la mort????
» musée de la psychiatrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: