DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Fin de l'Ukraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 00:08

Ukraine : intenses bombardements à l'aéroport de Donetsk




Donetsk (Ukraine) - D'intenses bombardements se sont déroulés dimanche dans l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine, et particulièrement dans la zone de l'aéroport de Donetsk disputé entre l'armée ukrainienne et les rebelles, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Dans l'après-midi, 331 mineurs sont restés bloqués plusieurs heures au fond de la mine de charbon de Zasyadko, l'une des plus importantes de la région, après une coupure d'électricité provoquée par ces bombardements soutenus. Ils ont tous été ressortis sains et saufs en début de soirée, a annoncé un responsable du syndicat indépendant des mineurs ukrainiens, Mikhailo Volynets.

Les tirs soutenus d'artillerie, essentiellement de roquettes Grad et de mortiers, venant des deux camps ont rythmé la journée de dimanche et de puissantes détonations étaient toujours entendues en fin de journée à Donetsk, bastion des rebelles prorusses, a constaté une correspondante de l'AFP sur place.

Selon l'armée ukrainienne, les groupes armés illégaux (séparatistes, ndlr) augmentent le nombre et l'intensité de leurs attaques, dont la principale cible reste l'aéroport de Donetsk. 

La situation reste tendue dans les zones de Marioupol, Donetsk et Lougansk, a également estimé le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko, qui a fait état d'un soldat tué et de dix autres blessés au cours des dernières 24 heures.

Après plusieurs semaines d'une trêve plutôt respectée, les combats, qui ont fait plus de 4.700 morts depuis avril, ont redoublé d'intensité depuis jeudi, alors que Kiev, Moscou, Berlin et Paris s'activent pour trouver une solution politique au conflit.

Les discussions se sont poursuivies dimanche avant un possible sommet sur l'avenir de la région le 15 janvier à Astana (Kazakhstan) entre les présidents ukrainien, Petro Porochenko, et russe, Vladimir Poutine, sous l'égide du président français, François Hollande, et de la chancelière allemande, Angela Merkel.

MM. Porochenko et Hollande ainsi que Mme Merkel se sont entretenus sur le sujet pendant un quart d'heure à Paris en marge de la marche républicaine contre le terrorisme, a indiqué la présidence française en précisant que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, également présent pour l'hommage aux victimes des attentats commis ces derniers jours à Paris, n'avait pas participé à cette rencontre.

La date de ces prochains pourparlers n'est toutefois pas confirmée, les dirigeants français et allemand ayant en effet lié leur tenue à la possibilité de progrès substantiels dans la résolution du conflit.

Une réunion des ministres des affaires étrangères ukrainien, russe, français et allemand est prévue lundi soir à Berlin.


(©AFP / 11 janvier 2015 20h00)


Dernière édition par joker911 le Mar 10 Mai 2016, 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 00:34

Que la Russie les atomise...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 10:04

Loup Ecossais a écrit:
Que la Russie les atomise...

Décidément ma Grand-Mère t'avait prévenu... il a fallu que tu mordes


Dernière édition par adamev le Lun 12 Jan 2015, 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 10:06

le loulou de poutine a parlé. siffler
carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 10:13

il est navrant que l'homme ne soit plus capable de régler les conflits par la paix et la discussions.
pour juger monsieur le loup il faut avoir tous les éléments en main.
si poutine qui rêve de la grande Russie veut jouer au con,il se cassera les dents. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 11:17

jean-luc56 a écrit:
il est navrant que l'homme ne soit plus capable de régler les conflits par la paix et la discussions.
pour juger monsieur le loup il faut avoir tous les éléments en main.
si poutine qui rêve de la grande Russie veut  jouer au con,il se cassera les dents. Pouffer de rire
Poutine ?  Shocked Shocked Shocked

Ce peut être les forces de Donetsk qui bombardent Kiev ou Lyvov...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 11:26

et oui, d'où vient l'armement des soit disant indépendantistes? de Russie avec l’accord de Poutine.
d'ailleurs, d'où viennent ils? de Russie,probablement.
siffler
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 11:35

jean-luc56 a écrit:
et oui, d'où vient l'armement des soit disant indépendantistes? de Russie avec l’accord de Poutine.
d'ailleurs, d'où viennent ils? de Russie,probablement.
siffler
L'occident finance Kiev, la Russie Donetsk et Lugansk. Mais il ne faut pas oublier que ce bien ce deux régions qui sont bombardé et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 12 Jan 2015, 11:41

les bombardements viennent des deux camps.
avez vous oublié la Tchétchénie?et les massacres? merci poutine.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:04

Quand Kiev bombarde Donetsk, Lougansk et les environs le Occidentaux se taisent.
Petit rappelle, plus de 5000 tué dans le Don-basse d'après l'asce.
Maintenant que DNR ou LNR repousse Kiev pour n'est plus être bombardé, demain réunion d'urgence entre Ukraine et OTAN. 
Si vous commencez a parler des soldats russes en Ukraine svp des preuves car ASCE ou/et RHW ( surveillent les frontières et tout dans le bondasse) n'ont jamais observe des soldats depuis qu'ils contrôlent.

la vidéo date de hier.


Dernière édition par joker911 le Dim 25 Jan 2015, 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9353
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:18

pour " bondasse " , lire " Donbass " .

Il y a probablement des volontaires russes en Ukraine du Sud-Est ( comme il y avait des français au secours des républicains ou des communistes pendant la guerre civile en Espagne ) mais l'accusation d'ingérence russe est très probablement un mensonge éhonté de l'OTAN .

Les historiens ont admis qu'il n'y avait pas eu ingérence de la France en Espagne , de 1936 à 1939 .
Ceux du futur devront bien admettre qu'il n'y avait pas d'ingérence russe proprement dite en Ukraine du Sud-Est en 2014/2015 .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:34

boulo a écrit:
pour " bondasse " , lire " Donbass " .

Il y a probablement des volontaires russes en Ukraine du Sud-Est ( comme il y avait des français au secours des républicains ou des communistes pendant la guerre civile en Espagne ) mais l'accusation d'ingérence russe est très probablement un mensonge éhonté de l'OTAN .

Les historiens ont admis qu'il n'y avait pas eu ingérence de la France en Espagne , de 1936 à 1939 .
Ceux du futur devront bien admettre qu'il n'y avait pas d'ingérence russe proprement dite en Ukraine du Sud-Est en 2014/2015 .
Les volontaires oui ce reconnu par le président et les journalistes internationaux parlent d'une minorité russe
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:34


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:38

jean-luc56 a écrit:

oui des volontaires.
------------

Pourquoi je reparle de ca, car si on écoute L'OTAN ou l'Ukraine, la Russie l'envahi depuis un ans.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:42

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:43

mais armés par qui??
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 17:46

jean-luc56 a écrit:
mais armés par qui??
Russie et l'occident
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 18:00

jean-luc56 a écrit:
vidéo intéressante mais non neutre ce que perturbe en peu tout ca. 
N'oublie pas que toute la production ukrainienne n'est aux normes EU. et dans le texte refusée par le président était noté que l'Ukraine devait stopper le marché avec la Russie
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 25 Jan 2015, 18:34

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Que la Russie les atomise...

Décidément ma Grand-Mère t'avait prévenu... il a fallu que tu mordes

Si tu insistes, je peux te mordre aussi...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 27 Jan 2015, 13:05

Le Canada se prépare-t-il à envoyer son armée en Ukraine






Ce n’est plus un secret pour personne que le Canada est bien actif dans cette guerre que l’Occident a provoquée et alimentée en Ukraine. Depuis le coup d’État de février 2014 qui a rendu possible la mise en place, en mars, d’un gouvernement entièrement soumis aux intérêts de l’OTAN et de Washington, les initiatives ne manquent pas pour que la partie prorusse de l’Ukraine soit entièrement soumise aux nouvelles autorités.
Or, cette dernière ne l’entend pas ainsi. Ce fut d’abord les habitants de la Crimée qui firent un référendum pour décider de leur indépendance. Le OUI l’emporta avec une très grande majorité et donna lieu à la déclaration d’indépendance de la Crimée que la Russie reconnut aussitôt. Les autres parties du sud-est de l’Ukraine, Donetsk et Lougansk, réalisèrent également un référendum. Dans les deux cas, le OUI l’emporta pour en faire la République populaire de Donetsk et la République populaire de Lougansk.
En septembre 2014, une entente entre les parties, rendue possible grâce à l’intervention de la Russie, a été signée.
« Les représentants de Kiev et les séparatistes de l'est de l'Ukraine ont signé samedi à Minsk un mémorandum instaurant un cessez-le-feu et la création d'une zone démilitarisée de 30 km au terme de négociations de paix, la trêve restant fragile dans la région. » 
En dépit de cette entente, le gouvernement de Kiev profita de la trêve pour se réarmer et poursuivre, par des groupes mercenaires, les attaques sur le Donbass, secteur sud-est de l’Ukraine. On compte à ce jour plus de 5000 morts dont la grande majorité sont des civils et plus de 10 000 blessés. À cela s’ajoutent des milliers de personnes qui ont trouvé refuge en Russie. 
Tout récemment, les dirigeants de Républiques populaires, appelés également les séparatistes, voyant que les objectifs de Kiev et de l’OTAN demeuraient les mêmes et qu’ils poursuivaient leurs attaques, ont décidé de passer à l’offensive en misant sur la récupération de Marioupol, dernière grande ville du sud-est encore aux mains de Kiev. 
Depuis que le gouvernement de Kiev a tenté, la semaine dernière, de reprendre le contrôle de l’aéroport de Donetsk, les hostilités ont repris de plus belle et la guerre de l’information et de la désinformation renvoie la responsabilité de ces attaques à l’une ou l’autre des parties. 
Dans ce contexte, il n’est pas superflu de prendre bonne note des dernières déclarations du président Poutine. 

« Nous disons souvent : l'armée ukrainienne. Mais qui comprend-t-elle en réalité ? On y trouve un certain nombre d'unités militaires officielles, mais la plupart de ses combattants forment les prétendus +bataillons de volontaires nationalistes+ », a affirmé Vladimir Poutine.
Selon lui, « il ne s'agit plus, de facto, d'une armée, mais d'une Légion étrangère, en l'occurrence d'une Légion étrangère de l'OTAN, qui ne cherche pas à défendre les intérêts nationaux de l'Ukraine ». 
« Ses objectifs sont tout à fait différents », a poursuivi le président russe. Il s'agit d'objectifs géopolitiques qui consistent à « endiguer la Russie, ce qui n'a rien à voir avec les intérêts nationaux du peuple ukrainien », a conclu le chef de l'État. »
Concernant les tentatives occidentales de diminuer le rôle historique déterminant de la Russie dans la chute du nazisme, il avait ceci à dire  :
« Nous devons comprendre que les tentatives de réécrire l'histoire, de revoir le rôle de notre pays dans la Grande Victoire, permettent de justifier les crimes nazis et de faire renaître l'idéologie mortelle du nazisme. Nous devons défendre la vérité sur la Seconde Guerre mondiale, l'exploit, la dignité et l'honneur des survivants et des morts ».
Si nous comprenons bien le message de Poutine, ce dernier comprend que Washington et l’OTAN, laquelle lui est entièrement soumise, n’ont en rien modifié leur objectif, à savoir celui de prendre le contrôle du territoire ukrainien et d’y installer, à la frontière de la Fédération de Russie, leur arsenal militaire. Pour M. Poutine, en aucun moment la Russie ne saurait tolérer, au nom même de sa sécurité nationale, que l’Ukraine devienne un territoire occupé par Washington et l’OTAN.
Tous ces appels au cessez-le-feu et aux négociations politiques seront à l’avance condamnés à l’échec tant et aussi longtemps que l’Occident (Washington et l’OTAN) n’acceptera pas de laisser tomber cet objectif d’une Ukraine militarisée et soumise au commandement de Washington et de l’OTAN. Cet objectif va au-delà de la ligne rouge, tracée par la Russie. 
C’est dans le contexte de cette offensive de Washington et de l’OTAN que le gouvernement canadien apporte sa contribution en millions de dollars et en déploiement des cf-18 et, éventuellement, par l’envoi de soldats entraînés au combat en situation hivernale. Déjà, en novembre dernier, des exercices militaires se sont réalisés dans la région de Portneuf, à Québec. Au moment d’écrire ces lignes, de nouveaux entraînements militaires se réalisent, du 19 au 27 janvier, dans la même région. Cette fois, des soldats polonais et français y participent. 
Sachant ce qui se passe en Ukraine dont le climat est semblable au nôtre, nous pouvons raisonnablement penser que l’OTAN prépare une participation armée de nos soldats pour aller combattre les Ukrainiens et Ukrainiennes qui ne sont pas d’accord avec les nouveaux dirigeants qui leur furent imposés de l’extérieur. Pour qui douterait de cette intervention extérieure (Washington et OTAN) dans ce changement de gouvernement, je recommande cet article
Qui, au Parlement canadien, a suffisamment d’indépendance et de liberté, pour interpeller les autorités gouvernementales sur le rôle que joue le Canada dans cette opération de prise de contrôle d’un territoire étranger ? Combien de millions de dollars y investit le gouvernement et combien de soldats de tous les niveaux y sont impliqués ? Le CF-18 canadiens ont été aussitôt mis à la disposition de l’OTAN. 
Harper dirige le pays comme un subalterne de Washington. Ce dernier a priorité sur ce que les Canadiens voudraient s’ils étaient informés de tout ce qui s’y passe. Trop de secrets et de silences entourent ces opérations qui nous sont toujours présentées comme des missions humanitaires. Regardons ce que nous avons laissé en Libye, en Afghanistan et même en Irak où nous apprenons que l’armée canadienne y joue un rôle. 
Je ne suis pas certain que le Peuple canadien souhaite s’identifier aux intérêts de l’Empire dans le monde et y sacrifier vies et argent. On nous enferme dans une bulle où la pensée unique est reprise par nos médias officiels de manière à ce que nous pensions tous et toutes que tous ce qui s’y fait est pour le plus grand bien de l’humanité. 
Il est important de rappeler que ni Washington, ni l’OSCE n’ont pu, à ce jour, donner des preuves indépendantes à l’effet que l’État de Russie et son armée étaient en Ukraine. Ce n’est pas la Russie, comme le répète Harper et les médias officiel, qui a envahi l’Ukraine, mais bel et bien Washington et l’OTAN. Même Le Devoir, le journal de référence des intellectuels, ne se soucie guère de vérifier ces affirmations.
Le gouvernement de Russie apporte de l’aide humanitaire aux populations du sud-est de l’Ukraine, victimes des attaques venant des soldats et de l’artillerie de Kiev. De cette aide humanitaire nos médias n’en parlent pratiquement pas. Qu’il y ait des Russes qui décident par eux-mêmes de se joindre aux russes ukrainiens, c’est bien possible. Il en va sûrement de même pour les conseillers militaires russes qui vont conseiller les indépendantistes russes de l’Ukraine. Le Canada n’envoie-t-il pas ses conseillers militaires tout comme le fait Washington alors qu’aucun Canadien et Étasunien ne sont mis en danger en Ukraine. 
Vite, il faut qu’on se réveille avant que la troisième Grande Guerre vienne nous sortir de notre amnésie. 
Pour qui veut en savoir plus : 
http://www.legrandsoir.info/recherche.html?cx=partner-pub-4397068416067908%3A6ww16eql74y&cof=FORID%3A9&ie=utf-8&sitesearch=legrandsoir.info&q=Présence+Russe+en+Ukraine
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-repression-et-la-guerre-en-162682

----------------------
http://www.theguardian.com/world/2015/jan/26/ukraine-donetsk-travel-permit-medicines
http://www.theguardian.com/global-development/2015/jan/26/ukraine-war-people-abandoned-medecins-sans-frontieres
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Jeu 29 Jan 2015, 17:11

http://lifenews.ru/news/149116

Kiev a admis qu'il n'a pas de présence de faits dans la zone de conflit dans le sud-est de l'Ukraine, des unités régulières de l'armée russe. La déclaration correspondante aujourd'hui sur Channel 5 TV en Ukraine a fait le chef des forces armées chargé de l'Ukraine Viktor Muzhenko.



- Maintenant, nous ne avons que les faits de la participation des citoyens de la Fédération de Russie et de l'armée russe, qui sont membres de groupes armés illégaux. Je vais aussi dire que l'armée ukrainienne actuellement ne se bat pas avec les unités régulières de l'armée russe - dit Muzhenko.

Dans cette précédentes, les représentants de l'autorité civile a demandé à plusieurs reprises la Russie "un agresseur" par rapport à la situation dans le Donbass. En particulier, la Verkhovna Rada se empressa de «reconnaître» le statut approprié pour la Fédération de Russie. Cette étape, en termes des membres individuels du Parlement ukrainien, était formelle, ne ayant aucun effet. Président de l'Ukraine Porochenko dans leurs déclarations publiques de ces formulations se est abstenu, toutefois, dans son microblog dans le "Twitter" a récemment publié un post que «son peuple se réunit le 70e anniversaire de la victoire sur le nazisme dans les conditions de l'agression russe."

Un point de vue similaire dans ses discours exprimé à maintes reprises certains représentants du Département d'État des États-Unis et la politique européenne. Dans le même temps les demandes formelles et informelles politiciens russes de présenter tout élément de preuve qui permettrait à Kiev et l'Occident de tirer des conclusions à propos de la participation du contingent militaire russe dans le conflit dans le Donbass, restées sans réponse.

Plus tôt cette année, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que personne ne peut prouver que la présence militaire russe en Ukraine. Ses paroles presse ukrainienne perçus hostilité, mais maintenant aussi le commandement militaire à Kiev statué en faveur de la partie russe dans cette affaire.

traduction google
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Ven 30 Jan 2015, 18:18



documentaire britannique ( vous pouvez mettre en sous titre en bas)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 02 Fév 2015, 16:20

Le président américain a enfin reconnu ouvertement le rôle de premier plan joué par Washington dans le renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Barack Obama a également laissé entendre qu'il n'irait pas jusqu'à un conflit armé direct avec la Russie.

© REUTERS/ JONATHAN ERNST
[size]
Obama promet de renforcer les pressions contre la Russie
Barack Obama a dévoilé son jeu. Visiblement, il n'a plus rien à perdre. Dans une interview accordée à CNN, il a reconnu que les USA avaient réussi à "faire transférer le pouvoir" en Ukraine. En d'autres termes, le dirigeant américain a constaté que le coup d'État survenu dans ce pays en février 2014, qui a entraîné des conséquences gravissimes et de nombreuses victimes, s'est déroulé avec une implication directe des USA sur le plan logistique et technique. Il a ainsi désavoué toutes les déclarations antérieures des politiciens et des diplomates américains, qui affirmaient jusqu'alors que l'Euromaïdan était un phénomène ukrainien purement intérieur basé sur la protestation noble du grand public contre le régime corrompu de Viktor Ianoukovitch.

Il y a seulement un an, la sous-secrétaire du département d'État américain Victoria Nuland déclarait que les USA avaient investi 5 milliards de dollars dans le développement de la démocratie en Ukraine, impliquant naturellement le respect des droits de l'homme et le changement de pouvoir par le biais d'élections légitimes. La "révolution" de Kiev et l'opération punitive dans le Donbass ont montré que l'Ukraine avait bien assimilé ces "leçons".

[/size]
© SPUTNIK. ANDREI STENIN
[size]
Chroniques de l'EuroMaïdan
23

Cette révélation de Barack Obama confirme une nouvelle fois que les propos du gouvernement actuel de Kiev sur une "grande Ukraine unie et souveraine" ne sont que des paroles. Comment l'Ukraine peut-elle être indépendante si son gouvernement a été placé au pouvoir depuis l'extérieur? Cela revient à vendre son âme au diable, qui exige toujours de payer la "facture". Par conséquent, en dépit des braves slogans actuels, l'Ukraine a, au contraire, perdu sa souveraineté grâce aux efforts des leaders de l'Euromaïdan. Pourvu que ce ne soit pas pour de bon.
En évoquant la réunification de la Crimée avec la Russie, le président américain a insinué que les protestations à Kiev étaient une surprise pour Moscou. Et que l'"annexion", comme disent les Occidentaux, était une réaction à ces événements. Toutefois, Obama a oublié de mentionner le référendum des Criméens et les escadrons de la mort préparés par les néonazis ukrainiens censés partir en mission punitive dans la péninsule. Si la Crimée n'était pas revenue au sein de sa patrie historique, elle baignerait aujourd'hui dans le sang, comme c'est actuellement le cas dans le Donbass. Sans parler de l'éventuelle installation en Crimée, à la frontière russe, d'une nouvelle base de l'Otan. Toutefois, Barack Obama voit le monde autrement. Il accorde toujours le rôle dominant à l'Amérique, et les révolutions de couleur demeurent un mécanisme clé de cette domination.
Dans son interview à CNN, Barack Obama tente de rassurer la communauté internationale, alarmée, en disant qu'un conflit armé entre les USA et la Russie ne serait pas une sage décision. "Je ne pense pas qu'un réel conflit armé entre les États-Unis et la Russie soit souhaitable pour les USA et le monde", affirme-t-il. La formulation est, certes, arrondie, mais pas belliqueuse après tout. Et l'Ukraine ne devrait pas compter sur un soutien militaire ouvert et officiel de Washington, même si elle l'espère fortement. Le dirigeant américain a déclaré que les USA avaient des "restrictions en termes d'ingérence militaire", "compte tenu de l'ampleur de l'armée russe" et du fait que "l'Ukraine ne fait pas partie de l'Otan".
Par conséquent, les patrons américains de Kiev continueront d'agir en cachette en fournissant secrètement aux punisseurs du Donbass des instructeurs, des armes et des munitions. Ce ne sera pas une première. Toutefois, compte tenu de la franchise d'Obama, les négociations sur les fournitures officielles d'armements lourds de l'Otan à l'Ukraine semblent plus logiques. D'après le New York Times, d'anciens hauts dirigeants américains ont préparé un rapport appelant la Maison blanche à livrer à l'Ukraine des armements létaux pour 3 milliards de dollars. Le rapport indique également le but de ces livraisons létales: l'Occident doit retenir la Russie en Ukraine. Toutefois, cela n'a rien d'un scoop — tôt ou tard Washington l'aurait fait. D'autant qu'Obama a déjà donné le ton en déclarant: "Pourquoi se gêner"…
 
 
Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.
 [/size]


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/analyse/20150202/1014264655.html#ixzz3QbLUCFaO
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 02 Fév 2015, 16:26

Nous le savons depuis le début. Ils ont fait comme toujours partout ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 03 Fév 2015, 12:48

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 03 Fév 2015, 23:14

Ukraine : les Etats-Unis et l'Otan envisageraient un soutien militaire
CRÉÉ : 02-02-2015 09:06

CONFLIT - Le commandement militaire de l'Otan et des responsables de l'administration américaine envisagent de soutenir l'envoi d'armes défensives aux forces ukrainiennes qui combattent les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, a affirmé le New York Times dimanche.



Les forces ukrainiennes dans l'est du pays, dimanche 1er février.
Photo : MANU BRABO / AFP

[size=15]Des combats toujours plus féroces et des négociations au point mort. C’est le bilan douloureux auquel est confronté l’Ukraine, à l’issue d’un week-end marqué par l’échec des pourparlers de paix à Minsk, et l’éventualité d’un soutien militaire de l’Otan et des Etats-Unis. Une "aide létale" officialisée ce dimanche par l’administration américaine.
Le président Barack Obama n'a pas encore pris de décision sur l'envoi d'"aide létale", mais son administration évoque le sujet en raison d'une recrudescence des combats entre Kiev et les séparatistes soutenus par la Russie, rapporte le New York Times.Même point de vue du côté de l’Otan : le commandant en chef, le général américain Philip Breedlove, est désormais favorable à l'envoi d'armes défensives aux forces ukrainiennes, et le secrétaire d'Etat est ouvert à la discussion, selon le Times.
Trois milliards de dollars d'armes


Les Etats-Unis ont accusé la Russie de mener une guerre par procuration en Ukraine, mais ont exclu jusqu'à présent de fournir des armes aux autorités de Kiev. Pour l’instant, la Maison Blanche limite le soutien américain à de l'aide "non létale", qui inclut des gilets pare-balles, de l'équipement médical et des radars pour détecter des tirs de mortier. "Bien que nous restions concentrés sur la recherche d'une solution via les moyens diplomatiques, nous évaluons sans cesse d'autres options afin de créer un espace pour une solution négociée de la crise", a déclaré au quotidien la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Bernadette Meehan.
D'après le Times, le général Martin Dempsey, plus haut gradé américain, chef d'état-major interarmées, est également ouvert à de nouvelles discussions, de même que la conseillère de Barack Obama sur les questions de sécurité, Susan Rice. Le quotidien affirme encore qu'un rapport indépendant, qui doit être rendu public lundi, incitera les Etats-Unis à envoyer à l'Ukraine pour trois milliards de dollars d'armes défensives et d'équipement, y compris des drones de reconnaissance et des missiles antichar.
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 08 Fév 2015, 23:56



Plan de Paix fonctionne ....

http://www.informator.su/po-separatystam-vdaryly-56tochkoyu-u/
d'après le site d'information ukrainien 'Tochka-U!!!' a était utilisé contre les rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 17:12

joker911 a écrit:


Plan de Paix fonctionne ....

http://www.informator.su/po-separatystam-vdaryly-56tochkoyu-u/
d'après le site d'information ukrainien 'Tochka-U!!!' a était utilisé contre les rebelles.



L'impacte ///
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 18:16

Message de mon amie russe Yuliya...

...ARRESTATION d'un JOURNALISTE par le REGIME de KIEV qui est soutenu par les USA, et les pays EUROPEENS, un journaliste arrêté à cause de sa LIBERTE' d'EXPRESSION et sa LIBERTE' de PENSEE !

HONTE à POROCHENKO, HONTE à ceux qui le soutiennent : HONTE à HOLLANDE et à tous les "Charlies" qui ont défilé à côté de ce DICTATEUR dans les rues de PARIS le 11 janvier 2015, sous le slogan de la "défense de la Liberté d'Expression" !

Dirigeants des USA et des pays de l'U.E. , et vous, tous les Occidentaux "Charlies"... : vous n'êtes que des IMPOSTEURS et les COMPLICES objectifs de CRIMINELS et de DICTATEURS, comment vos citoyens pourraient-ils encore avoir un quelconque respect pour vous ?

( ici, sur cette page,nous avions publié dernièrement, la vidéo de ce courageux journaliste Ukrainien Rouslan KOTSABA, celui qui dénonçait le régime de Kiev et exhortait à refuser la mobilisation décrétée par Porochenko.
Or Rouslan KOTSABA a été arrêté, par les services secrets ukrainiens et accusé de haute trahison et écroué. Selon son épouse, Ouliana, il a été arrêté samedi après une perquisition menée par le SBU à son domicile.

Dimanche, 8 février, le tribunal a décidé de le maintenir en détention pour un maximum de 60 jours par "mesure de précaution" jusqu'à la fin de l'enquête. Sa demande de "liberté surveillée" a été rejetée. ..)

Voici sa déclaration depuis la salle d'audience

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 21:11

L'armée ukranien est pro-US
#Ukraine war of words heats up. People fighting "pro-Russian separatists" are now called "pro-U.S. troops" by @CNN.

Répondre
Retweeter
Favori
Plus




So how exactly do you dare describe people fighting for their own country in Ukraine as "Pro-U.S."? #CNN

[size=16]Répondre

Retweeter
Favori
Plus






[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 21:12

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 21:17

Loup Ecossais a écrit:
Thumright 
Ça c'est la démocratie made in US
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 22:18

Vous savez quoi, je suis contre un plan de paix maintenant. Quand Pédéraichenko avançait ses troupes et qu'il a tué plus de 5000 civiles dans Donetsk ou Lougansk personne parlai de paix. Maintenant que les troupes des peuples libres LNR DNR avancent et que plus de 8000 personnes sont encerclée on parle de paix. Que l'amerique livres des armes a ses armées pro-us et que l'europe laisse faire car elle est colonisé ( les sanctions ont des répercutions graves sur l'économie eu et très très légers en économie us ( ils ont même récemment signé un contra pour 10 ans avec Russie pour avoir des moteurs de fusses, mais bon la France n'a pas droit des vendre des bateaux...). La chute de l'europe sera bien pire que celle des l'URSS ...

-----------



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 09 Fév 2015, 23:02

joker911 a écrit:
Vous savez quoi, je suis contre un plan de paix maintenant. Quand Pédéraichenko avançait ses troupes et qu'il a tué plus de 5000 civiles dans Donetsk ou Lougansk personne parlai de paix. Maintenant que les troupes des peuples libres LNR DNR avancent et que plus de 8000 personnes sont encerclée on parle de paix. Que l'amerique livres des armes a ses armées pro-us et que l'europe laisse faire car elle est colonisé ( les sanctions ont des répercutions graves sur l'économie eu et très très légers en économie us ( ils ont même récemment signé un contra pour 10 ans avec Russie pour avoir des moteurs de fusses, mais bon la France n'a pas droit des vendre des bateaux...). La chute de l'europe sera bien pire que celle des l'URSS ...

-----------


L'Europe à tout à y perdre en soutenant l'Ukraine de façon aussi unilatérale, on est vraiment gouvernés par des traîtres qui font monter la tension jusqu'au déclenchement de la TGM.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Ven 20 Fév 2015, 15:47

http://gloria.tv/media/j6q3hv7yywU

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Ven 20 Fév 2015, 17:34

François Pignon a écrit:


L'Europe à tout à y perdre en soutenant l'Ukraine de façon aussi unilatérale, on est vraiment gouvernés par des traîtres qui font monter la tension jusqu'au déclenchement de la TGM.

Attend un peu que la Grèce sorte de l'Euro. Il n'y aura plus de frein... Wink
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Ven 20 Fév 2015, 18:11

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Sam 21 Fév 2015, 17:25

http://www.rtbf.be/video/detail_l-aide-humanitaire-d-un-russe-dans-l-est-de-l-ukraine?id=1994816
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 24 Fév 2015, 23:01

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Jeu 26 Fév 2015, 12:45

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 02 Mar 2015, 10:36

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 15 Mar 2015, 17:26

7eme décès suspect en deux mois d’un allié politique de l’ex-président pro-russe déchu, Viktor Ianoukovitch.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 15 Mar 2015, 20:35

Encore un coup des Tchétchènes ... Ce sont des spécialistes, non ?
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Dim 15 Mar 2015, 22:59

Cécile a écrit:
Encore un coup des Tchétchènes ... Ce sont des spécialistes, non ?
Je pense que vous souffrez des problèmes mentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 16 Mar 2015, 07:54

Je suis quand même moins obsédée que vous par l'Ukraine et la Russie ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Lun 16 Mar 2015, 22:47

Cécile a écrit:
Je suis quand même moins obsédée que vous par l'Ukraine et la Russie ! Mr.Red
Peut être parce que je suis russe?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9353
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 17 Mar 2015, 05:20

joker911 a écrit:
7eme décès suspect en deux mois d’un allié politique de l’ex-président pro-russe déchu, Viktor Ianoukovitch.

La CIA ou le FSB ? Tous deux peuvent y avoir intérêt . Je ne pense pas que Ianoukovitch soit encore considéré comme un allié fiable par le Kremlin . Juste un réfugié politique sans avenir .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 17 Mar 2015, 09:56

Le pape François demande aux évêques d’Ukraine d’agir sans faire de politique

Recevant, en audiences séparées, les évêques ukrainiens unis à Rome, le pape les appelés à répondre aux drames humains secouant le pays, sans prendre partie politiquement.

Il leur a demandé aussi de mieux s’accueillir et d’unir leurs forces.

Les visites ad limina des évêques au Vatican ne sont pas sans faire écho à l’actualité. Après celle de Grèce la semaine dernière, celle d’Ukraine s’est déroulée ces jours-ci alors que le pays reste en proie aux tensions et violences, malgré l’entrée en vigueur officielle d’une trêve.

Le pape François a demandé que « soit observée cette trêve récemment souscrite », en recevant vendredi 20 février les évêques ukrainiens : « (Que) soient appliqués tous les autres engagements qui sont les conditions pour éviter une reprise des hostilités ».

L’allocution du pape, rendue publique, a surtout été l’occasion d’une mise en garde contre une trop forte implication politique directe des évêques dans la situation du pays. « On traite de questions qui en partie ont une base politique, auxquelles vous n’êtes pas appelés à donner une réponse directe », leur a déclaré le pape François. « Mais il y a aussi des réalités socio-culturelles et des drames humains qui attendent votre apport direct et positif », a-t-il aussitôt ajouté.

« UN SENS DE JUSTICE ET DE VÉRITÉ, AVANT QUE POLITIQUE »

La révolte place Maïdan à Kiev et la guerre civile dans le pays a vu des prélats des églises ukrainiennes soutenir directement des mouvements politiques. Le pape a assuré les évêques ukrainiens qu’ils avaient le droit d’exprimer leur pensée au niveau national mais « pas dans le sens de promouvoir une action concrète politique ».

Il les a appelés à avoir un « sens de justice et de vérité, avant que politique », pointant les inégalités dans l’ex-république soviétique : « Un groupe restreint de personnes se sont énormément enrichis au détriment de la grande majorité des citoyens ». Il leur a prié ainsi de se faire avant tout « les défenseurs des familles, des pauvres, des chômeurs, des faibles, des malades, des personnes âgées et des retraités, des invalides et des réfugiés. » Aux nouveaux cardinaux, le pape avait aussi demandé d’avoir un sens fort de la justice.

Le pape a aussi assuré les évêques ukrainiens que le Saint-Siège défendait leurs droits devant la communauté internationale. Une précision alors que la diplomatie vaticane a pu être soupçonnée récemment de ne pas assez condamner les exactions russes dans le pays et les violations par Moscou du droit international.

« UNISSEZ VOS FORCES »

Au-delà des rapports des Églises à la politique et à la société, le pape François a aussi abordé la délicate question des rapports entre les Églises, à commencer par celles unies à Rome, de rite byzantin (grecs-catholiques) et de rite latin. De fait, il a reçu les évêques de ces Églises locales séparément.

« Soyez un corps unique (..) Soyez unis dans les valeurs fondamentales (..) Unissez vos forces », a-t-il exhorté : « Trouvez entre vous la manière de vous accueillir l’un l’autre et soutenez-vous généreusement ». « Cela me fait personnellement mal d’entendre qu’il existe incompréhensions et plaies », s’est-il plaint. « L’unité de l’épiscopat, outre de donner un bon témoignage au peuple de Dieu, rendrait un service inestimable à la nation », a-t-il ajouté, évoquant « l’engagement œcuménique » dans un pays dominé par les Églises orthodoxes, elles-mêmes très divisées entre elles.

Dirigée par l’archevêque Sviatoslav Shevchuk, présent à l’audience, l’Église grecque-catholique ukrainienne compte 4 millions de fidèles contre 14 millions pour l’Église orthodoxe d’Ukraine rattachée canoniquement à Moscou et 12 millions pour celle relevant du Patriarcat de Kiev. Les catholiques latins sont au nombre d’environ un demi million.

Sébastien Maillard (à Rome)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-demande-aux-eveques-d-Ukraine-d-agir-sans-faire-de-politique-2015-02-20-1283120

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Mar 17 Mar 2015, 10:11

Entre Ukraine et Russie, l’exercice d’équilibre du Vatican

Le cardinal Pietro Parolin se rend à Minsk du jeudi 12 au dimanche 15 mars.

Ce rare déplacement du « numéro deux » du Vatican est considéré comme préparatoire à une future visite en Russie.

La neutralité du Saint-Siège à l’égard du conflit en Ukraine ne l’empêche pas d’être préoccupé par ce qu’il considère d’abord comme une guerre civile.

Soutenir les Ukrainiens dans l’épreuve tout en approfondissant le dialogue avec Moscou. C’est la délicate ligne de conduite que tente de tenir la diplomatie vaticane depuis le début du conflit dans l’est ukrainien. Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, va devoir poursuivre cet exercice d’équilibre durant ses quatre jours dans la région, en Biélorussie, où il part jeudi 12 mars. Officiellement, il s’agit de poser la première pierre de l’édifice pour la nouvelle nonciature. Proche du président biélorusse Alexandre Loukachenko, le nonce à Minsk, Mgr Claudio Gugerotti, a persuadé le « numéro deux » du Vatican de séjourner dans ce pays au régime très autoritaire mais considéré, tant par Rome que par le Patriarcat de Moscou, comme un modèle d’entente entre catholiques et orthodoxes.

Ce long déplacement du cardinal Parolin, qui a l’habitude de peu voyager, est surtout considéré comme le premier signe d’une possible future visite en Russie. « Pour cet été », estime même une source diplomatique à Rome. Au Vatican, on ne dément pas le projet, indiquant juste qu’un tel voyage n’est pas prévu « pour l’instant ». Une dernière visite de ce niveau remonte au cardinal Angelo Sodano en 1999. Encore hypothétique et lointain, le vieux projet d’une rencontre entre le pape et le patriarche de Moscou n’est pas abandonné. « Tous les deux, nous voulons nous rencontrer et nous voulons aller de l’avant », avait déclaré le pape François le 30 novembre, reconnaissant aussitôt que l’idée avait été repoussée « au second plan » en raison du « problème de la guerre ».

« D’ABORD UN CONFLIT NATIONAL » DANS UN PAYS « À L’IDENTITÉ FRAGILE »

L’écueil à éviter pour le Saint-Siège est de donner l’impression – déjà forte dans plusieurs chancelleries européennes – que son « Ostpolitik » serait prioritaire par rapport à la paix en Ukraine. Aussi se montre-t-il préoccupé mais en même temps toujours neutre devant ce qu’il considère comme une « guerre civile », « d’abord un conflit national » dans un pays « à l’identité fragile ». Sans nier que cette faiblesse soit attisée par la Russie, mais sans jamais le dire en public.

« En parlant de ‘‘guerre entre chrétiens’’ en Ukraine, François tient le même discours que Benoît XV durant la Première guerre mondiale, justifiant ainsi de ne pas prendre position, observe un diplomate européen.Le pape n’identifie donc jamais l’agresseur. » « La tradition du Saint-Siège dans un conflit est de ne jamais prendre la défense de l’une ou l’autre partie », rappelle Adriano Roccucci, de la communauté Sant’Egidio. Même neutralité quant aux frontières : le Saint-Siège ne dit pas si la Crimée, annexée il y a bientôt un an, doit être russe ou ukrainienne.

Recevant les évêques catholiques ukrainiens à Rome vendredi 20 février, le pape François leur a demandé de tenir cette même distance. Dans l’allocution, qu’il leur a remise – sans la prononcer –, il a critiqué leur engagement jugé trop partisan.

Cette recommandation adressée à l’épiscopat de ne pas faire de politique est aussi traditionnelle de la part du Saint-Siège dans un conflit. Mais ici elle rejoint les reproches du Patriarcat de Moscou à l’égard des gréco-catholiques ukrainiens. Ceux la même que le métropolite Hilarion, responsable des relations extérieures des orthodoxes russes, n’hésita pas à formuler devant le pape, en plein Synode sur la famille.

« LE VATICAN SERAIT INÉVITABLEMENT PERÇU COMME L’OCCIDENT »

La neutralité du Saint-Siège ferait-elle ainsi le jeu de Moscou et condamnerait-elle toute initiative diplomatique propre ? Personne n’interprète le déplacement du cardinal Parolin à Minsk comme une tentative de médiation. « Difficile pour le Vatican de jouer un rôle d’intermédiaire dans la mesure où les greco-catholiques (partie au conflit, NDLR.) font partie intégrante de l’Église catholique », estime Yves Hamant, universitaire spécialiste de la région. « Le Vatican serait inévitablement perçu comme l’Occident, renchérit un diplomate européen. Mais en appelant au respect de la légalité internationale, c’est implicitement la Russie que vise le Saint-Siège. »

Le pape appela à ce respect et au dialogue au début de ses vœux au corps diplomatique il y a deux mois. Comme il l’avait déjà fait, dans une déclaration conjointe le 30 novembre avec le patriarche de Constantinople, Bartholoméos, bête noire des orthodoxes russes. Le pape invita aussi àprier pour l’Ukraine après un angélus le jour de la fête nationale du pays, le 24 août dernier. Et il envoya le cardinal Schönborn au 25e anniversaire de la légalisation de l’Église gréco-catholique d’Ukraine l’an dernier. « Le Vatican nous soutient beaucoup mais agit dans le secret », apprécie une haute source diplomatique ukrainienne.

Délicat de manifester davantage. Toutefois, selon plusieurs sources concordantes, le pape François a dernièrement demandé au cardinal Oscar Maradiaga, très proche de lui, d’investir aussi le dossier ukrainien. Comme l’indique une autre source diplomatique : « Le pape a reconnu qu’il manquait d’information sur ce qui se passe vraiment en Ukraine. »


Sébastien Maillard, à Rome

La Croix

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Fin de l'Ukraine   Sam 11 Avr 2015, 12:14

En passant ... Le renseignement français et l’Ukraine

Soyons honnêtes, c’est Sputnik-français qui a découvert la chose, perdue dans un compte-rendu kilométrique de l’audition du directeur du DRM (Direction du Renseignement Militaire), le général Christophe Gomart. (A noter que notre lecteurperceval78, qui repère tant de bonnes choses sur le réseau, avait repéré la chose également.) Le 10 avril 2015, Sputnik-français notait que le général Gomart avait déclaré devant les députés de la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée Nationale française avoir constaté que «le renseignement américain avait fourni des données erronées selon lesquelles “les Russes allaient envahir l'Ukraine”.»
Le document référencé est le compte-rendu de l’audition par la commission du général Gomart, le 25 mars 2015. En fait et selon notre lecture succincte du document qui ne garantit pas que nous ayons tout vu, il n’y a pas un passage, comme le signale Sputnik-français, mais deux, qui concernent également l’Ukraine, et qui sont d’un égal intérêt dans le même sens. Le mot “Ukraine” est, selon le moteur de recherche, cité cinq fois dans un compte-rendu qui compte 8.132 mots (une heure et quart d’audition). La première fois est fort anodine, dans un passage où est également citée la Russie, la seule et unique fois de toute cette séance («Notre champ d’action est donc large : il couvre aussi bien l’appui direct aux opérations militaires en cours – en Irak, au Sahel, en Centrafrique –, l’anticipation de crises comme en Ukraine ou en Libye, et la veille stratégique permanente comprenant la surveillance des grandes puissances militaires potentiellement dangereuses, notamment la Chine ou la Russie.») ; les deux autres principaux passage où l’on rencontre “Ukraine” sont d’un intérêt certains, mais tout aussi bien les deux, d’une façon qu’on qualifierait de “discrètement suggestive” par ajout à un propos qui ne concernait pas l’Ukraine explicitement. Peut-être bien, nous-mêmes faisant cette hypothèse pour cette “façon”, cela s’est-il passé comme si le général Gomart entendait faire entendre certaines choses, sans trop y toucher, “en passant”. Pas sûr qu’on l’ait entendu de cette oreille ou bien s’est-on bouché les oreilles tant ce qu’il disait aux parlementaires semblait s’éloigner jusqu’à la contradiction flagrante et scandaleuse de la narrative en cours dans nos salons ; en bref, personne n’a relevé ces deux passages tombés dans les oreilles d’autant de sourds. (Voyez la répartie fulgurante de Mr. Philippe Nauche après la longue explication du général Gomart, dans le premier passage cité.)
Nous transcrivons ces deux passages dans leur contexte immédiat, et nous en ajoutons un troisième où l’Ukraine est également citée, mais d’une façon si ambiguë qu’on pourrait croire à une sorte de lapsus linguae qui, si c’est le cas, en dirait également long. Pour autant, aucune réaction, soit d’entendre situer l’Ukraine dans le Levant, soit d’affirmer qu’il y a des combattants de Daech en Ukraine.
• Première intervention (en gras, ce qui concerne l’Ukraine)...
M. Frédéric Lefebvre : «Quelles sont nos relations avec la base de l’OTAN de Norfolk ?
Général Christophe Gomart : «Nous avons d’excellentes relations avec le commandant suprême allié Transformation (SACT) et les notes de renseignement de la DRM alimentent d’ailleurs la réflexion de l’OTAN. En septembre prochain, le général Denis Mercier va succéder au général Jean-Paul Paloméros à ce poste.
»La vraie difficulté avec l’OTAN, c’est que le renseignement américain y est prépondérant, tandis que le renseignement français y est plus ou moins pris en compte – d’où l’importance pour nous d’alimenter suffisamment les “commanders” de l’OTAN en renseignements d’origine française. L’OTAN avait annoncé que les Russes allaient envahir l’Ukraine alors que, selon les renseignements de la DRM, rien ne venait étayer cette hypothèse – nous avions en effet constaté que les Russes n’avaient pas déployé de commandement ni de moyens logistiques, notamment d’hôpitaux de campagne, permettant d’envisager une invasion militaire et les unités de deuxième échelon n’avaient effectué aucun mouvement. La suite a montré que nous avions raison car, si des soldats russes ont effectivement été vus en Ukraine, il s’agissait plus d’une manœuvre destinée à faire pression sur le président ukrainien Porochenko que d’une tentative d’invasion.
M. Philippe Nauche, rapporteur pour avis : «Je vous remercie de nous avoir fait part de vos convictions au sujet du projet de loi relatif au renseignement et de votre service...»
• Seconde intervention (en gras, ce qui concerne l’Ukraine)...
Mme Édith Gueugneau : «La DRM fait partie intégrante du système de renseignement français coordonné par le Conseil national du renseignement (CNR), dont la mise en place en 2008 a permis un meilleur partage des savoir-faire et des informations dans le respect des périmètres de responsabilité de chacun. Quel bilan tirez-vous de la création du CNR ?... [...]
Général Christophe Gomart : «La coopération avec les pays d’Europe occidentale est bonne. La DRM participe à deux forums, dont l’un réunissant régulièrement les pays de l’OTAN autour de divers sujets. Je me souviens que lors de l’un de ces forums, on a cherché à nous forcer la main au sujet de l’Ukraine. Cela montre bien l’importance de disposer de renseignements concrets et factuels : de ce point de vue, la France dispose des moyens lui permettant d’apprécier les situations et de faire valoir son point de vue.»
• Signalons une autre citation de l’Ukraine assez ambiguë, – donc, une sorte de lapsus révélateur du général Gomart, soit pour citer l’Ukraine dans le Levant, soit pour signaler qu’il y a des combattants de Daech en Ukraine ? «La situation actuelle [en Libye] inspire une grande inquiétude à mes homologues égyptien et tunisien : Daech commence en effet à s’implanter en Libye, combattant les affiliés à Al-Qaïda après avoir rétabli la division traditionnelle de la Libye en trois wilayas – la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Fezzan – et il serait de l’intérêt des Libyens de s’entendre contre ce troisième acteur. Il est en effet à craindre de voir des combattants de Daech venus du Levant – Irak et Ukraine – affluer en Libye afin de prendre possession de certains territoires.»
Et ceci, finalement, pourquoi ne serait-ce pas le plus intéressant : le désintérêt total, par inattention pure ou par inattention prudentissime (on a la narrative qu’on doit), que ces remarques amènent chez les parlementaires français, à qui le chef de la DMR chuchote discrètement que l’affaire ukrainienne est une charmante bouillie pour les chats arrangée par “nos amis (et alliés) américains” ... Comme dit l’autre : “Propagande ? Sans doute non, hélas ... Vision hallucinée, plutôt”. Mais hallucination tranquille alors, au contraire de celle des Russkofs-obsédés puisque si en retard sur nous, une de ces hallucinations pépères, type déterminisme-narrativiste pour retraités, qui n’empêche pas de partir en week-end, et à la fin de la semaine en plus (les deux coïncident, car le bloc BAO, la contre-civilisation américaniste-occidentaliste tient à sa cohérence et à sa cohésion). Bref, conseil au directeur de la DMR d’un de nos autres lecteurs du même Forum queperceval78 : « Il serait bon de ne pas aggraver cette vision hallucinée chez les dirigeants russes» en leur faisant croire qu’ils n’ont pas envahi l’Ukraine ; on ne sait jamais, avec leurs cosaques hallucinés qui galopent, ils pourraient retraiter à l’envers et se retrouver jusqu’à nos si paisibles contrées en confondant, hallucination ultime, Brest avec Brest-Litovsk.

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de l'Ukraine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Loi martiale en Ukraine - nouveau virus - peste pneumonique?
» superficie de l'Ukraine
» Prophétie en Ukraine
» Etudiez pharmacie en Ukraine ! Bien Venu !
» L'Ukraine, mauvaise élève en matière de respect des animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: