DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Echapper à deux extrémismes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 08:45

Quand on va se réveiller de l'émotion qu'a suscité l’assassinat de toute une Rédaction de journal, n'aura-t-on pas à réfléchir aux deux extrémismes qui se lèvent et qui, en fait, sont en guerre de civilisation :

celui ci :




et celui-ci :




Vous direz : L'une dessine et l'autre tue. Ce n'est pas comparable. C'est en partie vrai.

Car les dessins peuvent blesser et appeler au meurtre.

Pour le comprendre, voici : imaginons que les djihadistes aient tué la rédaction du journal d'extrême Droite Minute. Je pense que la réaction du monde aurait été : "Ne l'ont-ils pas cherché en clivant le monde par leurs dessins ?"

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Sam 10 Jan 2015, 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 09:04

Pour bien faire comprendre aux catholiques de quoi je parle, et afin qu'ils comprennent en quoi les musulmans se sentent souvent insultés, je voudrais mettre ici le message de notre représentant d'extrême Gauche dans ce forum :

adamev a écrit:


Des saints genre JPII par exemple... plusieurs dizaines de millions de morts pour avoir "laissé entendre" que le préso... doit se mettre à l'index? Pour avoir donné le signal du permis de tuer à ceux qui ont assassinés les prêtres de la théologie de la libération... Ou saint Dominique nique nique nique... infatigable chasseur d'hérétiques et grand allumeur de bûchers... Ou saint Augustin qui a dit qu'il était juste de "tourmenter" les infidèles pour les ramener à dieu... Ou le pape François (bien qu'il ne soit pas encore saint) poursuivi dans son pays pour complicité avec la dictature... et qui n'a pas entendu le vol du condor au dessus de sa tête????
Non ma "chère sœur" comme aurait dit ma grand-mère l'église romaine avec ses prétentions absurdes et ses dogmes obscurantistes n'est pas plus reluisante que d'autres organisations humaines... et c'est lui rendre service que de lui dire.
Et ça n'empêche nullement de croire et d'essayer de vivre l'Evangile de manière aussi authentique qu'il soit humainement possible.


Lorsqu'on ne falsifie pas l'histoire (saint Dominique n'a brûlé ni fait brûler personne), on accuse l'Eglise d'arrières-pensées que soi-même on a.

Adamev n'est-il pas un de ces extrémistes qui mettra le feu au monde, avec l'extrémisme inverse d'Al Qaïda ?

Ne peut-on pas calmer les choses ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 11:48

Excellent article de mon amie Altana...

Alors, comme ça, vous êtes Charlie ? Vous, la meute tirant à vue depuis des années sur tous ceux qui vous dérangent, vous vous émouvez maintenant que la mitraille retentit contre votre camp ?

Maintenant que les cadavres ont refroidi, passons aux choses sérieuses. Le choc et le recueillement s’estompant, il est déjà temps – avant qu’il ne soit trop tard – de sortir les plumes des fourreaux, de dégainer les idées brûlantes, enfin, de battre le fer tant qu’il est chaud.

Alors, comme ça, vous êtes Charlie ? Vous, la meute tirant à vue depuis des années sur tous ceux qui vous dérangent, vous vous émouvez maintenant que la mitraille retentit contre votre camp ?

« Je suis Charlie », dites-vous d’une seule et même voix. « Je suis Charlie », annoncent les pancartes que vous brandissez dans les rédactions. « Je suis Charlie », scandent vos avatars et vos hashtags sur les réseaux sociaux. Et vous avez bien raison.

Seulement… voir la suite ci-dessous...


http://www.bvoltaire.fr/altanaotovic/non-vous-netes-pas-charlie-vous-etes-charlot,150885?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=1888c62896-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-1888c62896-30360701&mc_cid=1888c62896&mc_eid=926cfea9c8
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 11:52

Terrorisme islamiste: cette guerre qui commence était hélas prévisible!


[/list]



FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour le philosophe tunisien Mezri Haddad le rejet des amalgames ne doit pas empêcher la remise en cause de la dogmatique ambiante. L'intégration de l'islam dans les pays européens a échoué et a laissé place au développement de l'intégrisme.


Ancien ambassadeur de la Tunisie auprès de l'UNESCO, Mezri Haddad est philosophe, auteur d'essais sur la réforme de l'islam.




Pour la plupart des analystes et des politiciens, le carnage de Charlie Hebdo comme la prise d'otages de Vincennes, ces premières offensives de la guerre contre la France et la République, sont des traumatismes auxquels nul ne pouvait s'attendre. Mais pas pour l'élite franco-musulmane, ni pour les soldats de l'ombre qui luttent contre le terrorisme, ni pour les rares journalistes qui osent nommer l'innommable au risque de se faire accuser d'islamophobes. Ces derniers, comme les intellectuels musulmans éclairés, savaient que cela devait arriver un jour. Ils savent que si les gouvernants ne saisissent pas ce drame national pour revoir de fond en comble leur politique d'immigration, d'intégration, d'éducation, de réforme de l'islam et de relations avec certains émirats du Golfe, le pire serait à craindre.


Citation :
[size=31]Ce qui vient de se produire était en effet écrit, pas par la main d'Allah mais par trente années de laxisme, d'angélisme et de conformisme malséant au pays de Voltaire.[/size]


Ce qui vient de se produire était en effet écrit, pas par la main d'Allah dont les islamo-fascistes ont souillé jusqu'à la magnificence et rabaissé la majesté, mais par trente années de laxisme, d'angélisme et de conformisme malséant au pays de Voltaire. Écrit par les concessions aux tenants de l'islam identitaire, holistique et totalitaire, au nom de la démocratie et de la tolérance républicaine. De la question du voile islamique au massacre tragique de Charlie Hebdo, en passant par l'affaire Redeker ou la conférence du pape Benoît XVI à Ratisbonne, que de chemin parcouru dans la capitulation, l'altération de la laïcité et la subversion de la démocratie. Que de reculs des Lumières face à l'obscurantisme! Que de coups portés au modèle de civilisation occidentale devant la barbarie islamiste! Ce modèle universaliste auquel nous avions fini par y croire, nous autres musulmans d'Orient et du Maghreb, avant de nous réveiller un jour du «printemps arabe» aux sommations de certaines voix politiques et intellectuelles occidentales: la charia, pourquoi pas? L'islamisme «modéré», qu'à cela ne tienne!
Nos zélateurs de l'islamisme «modéré» ont vite oublié que lorsqu'on le célèbre à deux heures de vol de la France, l'on risque d'en subir les assauts en plein cœur de Paris. Ils ont oublié que la Terre est devenue un village interconnecté, qu'il n'y pas de démocratie authentique sans sécularisation, que l'islamisme n'est pas la religion des musulmans mais une religion séculière dont le spectre s'étend des Frères musulmans aux néo-talibans de Daech, qui se partagent le même axiome: «Notre constitution c'est le Coran, notre modèle c'est le prophète, notre régime c'est le califat».


Citation :
[size=31]Nos zélateurs de l'islamisme «modéré» ont vite oublié que lorsqu'on le célèbre à deux heures de vol de la France, l'on risque d'en subir les assauts en plein cœur de Paris.[/size]


Ils ont surtout oublié que la quintessence de la civilisation occidentale est dans la désacralisation du sacré et la sanctification de la liberté humaine. Parmi ceux que je vois se lamenter sur le sort des 12 morts, je reconnais certains qui s'étaient indignés que des dessinateurs aient osé toucher au «sacré» en reproduisant en 2006 les caricatures du Prophète, qui ne s'est d'ailleurs jamais octroyé cette sacralité supposée, celle-ci étant exclusivement réservée à Dieu et à Lui Seul. Je reconnais même certaines figures islamiques qui avaient porté plainte contre Charlie Hebdo, notamment le sempiternel imam de la Mosquée de Paris, ainsi que l'UOIF, qui est membre du Conseil français du culte musulman (CFCM)!


Citation :
[size=31]Le rejet des amalgames ne doit pas nous dispenser de remettre en cause la dogmatique ambiante qui paralyse la pensée et tétanise l'expression.[/size]


Passées les jérémiades des fonctionnaires de l'islam, les indignations sincères de la classe politique, l'heure n'est pas seulement à l'unité nationale et au rejet des amalgames, mais aussi à l'autocritique. Le rejet des amalgames ne doit pas nous dispenser de remettre en cause la dogmatique ambiante qui paralyse la pensée et tétanise l'expression. Ce qui est permis en psychanalyse ne doit pas être interdit en politique: mettre des mots sur les maux.
Même si les Kelkal, Merah, Kouachi et les centaines de sociopathes en Syrie restent minoritaires par rapport à la majorité des musulmans de France, on ne peut pas dire que le modèle d'intégration soit une réussite. Encore moins la gestion de l'islam qu'on disait une chance pour la France. La gallicanisation de l'islam a échoué. Cela vaut aussi pour les autres pays européens, notamment le Danemark, où a vu ses citoyens de la «diversité» manifester sous la bannière noire de Daech et aux cris de «A bas le régime, nous voulons le califat»!
Si l'intégration a «échoué», l'intégrisme a en revanche conquis les cœurs. Parce qu'on a laissé la société s'ouvrir à ses ennemis, une microsociété passée de l'islam quiétiste à l'islamisme radical s'est développée grâce au microclimat culturel, éducatif, politique, médiatique et juridique. Le mal, c'est le cancer islamo-fasciste qu'on a laissé se métastaser dans les banlieues, les prisons, les mosquées, les associations, les écoles et même les universités.


Citation :
[size=31]Plutôt que de ressasser pas d'amalgames, mettre des mots sur les maux, c'est reconnaitre que les terroristes qui ont commis cet abominable crime sont des musulmans.[/size]


Plutôt que de ressasser pas d'amalgames, mettre des mots sur les maux, c'est reconnaitre que les terroristes qui ont commis cet abominable crime sont des musulmans. Mais leur islam n'est pas mon islam, ni celui des 5 millions de Français paisibles, ni celui des 1,700 milliards de coreligionnaires dans le monde. Leur islam génétiquement modifié est celui des Talibans, d'Al-Qaïda et de Daech.
Les musulmans de France, pourront-ils encore dire dans leur prière quotidienne, «Allah Akbar», sans s'attirer la suspicion, voire même la haine? Devront-ils bannir de leur vocabulaire cette expression qui marque la transcendance, la grandeur et l'unicité divine dans la liberté humaine? Devront-ils taire cette invocation de l'Eternel, désormais associée au nihilisme des barbares?
Ces musulmans de France que chacun prétend représenter et dont nul n'incarne le quiétisme sont doublement atteints. Ils ont été frappés au centre de leur patrie et au cœur de leur foi. Ils pleurent l'assassinat de leurs compatriotes et la mort de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 12:05

Nous avons été avertis depuis très longtemps .

A présent nous avons une division intérieure grave + un ennemi extérieur puissant et persuadé ( par sa propre eschatologie ) d'accomplir une œuvre divine .


souvenez vous du 11 septembre 2001 .
comment l'Europe a-t-elle réagi ?
de façon uniforme ou en accusant parfois Bush et son impérialisme ?
Qui a accusé les sionistes et les USA ?

Aujourd'hui même chose :

http://www.staragora.com/news/jesuiskouachi-le-hashtag-qui-revolte-les-twittos-apres-l-attentat-a-charlie-hebdo/505194


je serais bien étonné que la manif de demain fasse montre d'une parfaite union nationale .

Mais encore une fois ça fait trèèèès longtemps que la menace monte .
Et personne n'a voulu la voir  au sein des gouvernements successifs .

L'apostasie ( annoncée depuis longtemps ) s'appelle "droits de l'homme" , (intouchable nouvelle religion ) et les lois appliquées en Arabie saoudite , Indonésie , Pakistan sont effacées de notre radar afin de nier plus efficacement le "choc des civilisation" ( lui aussi œuvre des "faucons" )
Pouvez vous me rappeller quelle lois sont appliquées dans ces pays ? Quelle loi les Frères musulmans voulaient inclure dans la Constitution d’Égypte ? Quelle loi voulait inclure Ehnada dans la Constitution de Tunisie ?

Comment voulez vous dans l'état actuel des choses que l'enchainement logique des évènements soit perturbé ?

Pourquoi ne diffuse-ton pas l'avertissement de l’archevêque chrétien chaldéen de Mossoul Mgr Amel Shimoun Nona

« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche ».
(...) « Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. S’il vous plaît, il faut que vous compreniez. Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans.
Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. »

http://www.france-catholique.fr/Un-grave-avertissement-a-l.html
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 12:25

forum catholique,ici???
quel tristesse, et qu'en penserai la CNIL ?
siffler
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 12:38

toute personne qui désire défiler peut défiler quelques soient les opinions religieuses ou politiques.

nouvelle Jeanne d'Arc:le mur de la bêtise vient d'être franchi(pour ne pas dire autre chose) pauvre Jeanne d'arc(la vraie) siffler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 12:44

Loup Ecossais a écrit:
Notre nouvelle Jeanne D'Arc est indésirable. Tant mieux. Notre score augmentera encore davantage aux élections..





Arnaud Dumouch a écrit:


Adamev n'est-il pas un de ces extrémistes qui mettra le feu au monde, avec l'extrémisme inverse d'Al Qaïda ?



Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 12:53

Quand les charlots se réveillent...

ils voient dans quel labyrinthe ils ont été menés.
Ensuite, ils verront une section du fil d'Ariane, mais dans quelle direction aller ?

D'un côté, les pavés des bonnes intentions, la dictature sentimentale qui cache l'arrogance et les blasphèmes.
Le laïcisme obligatoire né de la démocratie.
C'est la Bête qui  ressemble à un agneau et qui parle comme un dragon et qui séduit les foules, qui tire son pouvoir de la première Bête. (Apoc. 13)
Ceux qui tuent l'âme, la raison humaine et son psychisme.

De l'autre côté,
La première Bête, les diktats officiels et totalitaires qui tuent les corps, mais pas l'âme de ceux qui osent s'interposer.
La première Bête a donné (donnera ?)  son pouvoir à la deuxième, selon toujours le même schéma historique.

A l'intérieur,  vit le  Minotaure, ou un diable déguisé en dieu ou un dieu déguisé en diable, c'est selon... auquel on sacrifie régulièrement quelques jeunes gens.

Certains sortent du labyrinthe par le haut Wink

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Sam 10 Jan 2015, 14:17

Yves Trotignon * « Une solution contre le jihadisme ? On n'y arrive pas »
10 janvier 2015 / Hervé Chambonnière /



Spécialiste de l'antiterrorisme, Yves Trotignon (*) redoute une « escalade du pire » et estime que les événements de ces trois derniers jours signent l'échec de 25 ans de lutte contre le jihadisme.-
Analyste senior chez Risk & Co, Yves Trotignon était précédemment analyste à la DGSE, le service de renseignement extérieur français.[/


Jamais en France les forces de l'ordre n'avaient dû faire face au scénario d'hier : deux prises d'otages simultanées. Est-ce le scénario du pire ?

Les tueurs de Charlie Hebdo visaient évidemment l'état-major du journal. Derrière, mais en avaient-ils réellement conscience, ils se sont en réalité attaqués à ce qui fait de nous des Français, irrévérencieux, arrogants, ricaneurs, amoureux de la vie et des bons mots. Je ne suis pas sûr non plus qu'ils avaient conscience des débats politiques que cela allait entraîner et de la mobilisation de la population. Cet attentat va beaucoup plus loin que les tueries de Merah ou de Nemmouche. C'est le plus meurtrier en France depuis des décennies et le plus sanglant attentat jihadiste commis en Europe depuis ceux de Londres, au mois de juillet 2005 (57 morts). On ne peut cependant pas le comparer avec les attentats du 11 septembre 2001 comme je l'ai entendu. Non. Ce matin, avant la prise d'otages, je vous disais que ce n'était pas non plus l'attentat majeur que redoutent les services. Je disais que la limite haute allait encore au-delà. Hier midi, on a franchi un cran supplémentaire. Mais le pire va encore au-delà. C'est horrible de penser qu'il peut y avoir plus horrible. Mais c'est le cas. C'est cela le jihadisme, une adaptation opérationnelle perpétuelle afin d'obtenir des effets politiques majeurs.

Tout cela est nouveau ?

La nouveauté, c'est que ça se passe en France. La seule rupture, c'est celle de la défense anti-terroriste. Ça y est, ils sont passés. Ils ont brisé la cuirasse. On le redoutait. Jusqu'à présent, les services avaient contenu les terroristes. Nous n'avons eu aucun mort en France entre 1996 et 2012. Les services craignaient deux types d'action : des attentats simultanés de grande ampleur, comme ceux de Bombay par exemple, ou alors un individu isolé qui tire dans la foule.

Comment les suspects, vu leur profil et leurs antécédents, ont-ils pu passer au travers des mailles du filet ?

On n'en sait rien ! C'est pour cela qu'il aurait pu être intéressant de les capturer. Mais la vie des otages est toujours la priorité absolue et la décision prise a évidemment été la bonne. La question centrale, c'est : qu'est-ce qu'ils ont fait que nos services n'ont pas vu ? Ou qu'est ce que nos services n'ont pas fait ? Étaient-ils si bons ? Ont-ils été aidés ? À partir du moment où un attentat survient, c'est qu'il y a quelque chose qui a raté. Peut-être les deux frères étaient-ils suivis mais qu'ils n'ont rien laissé transparaître, qu'aucun de leurs messages n'était inquiétant et qu'au dernier moment, ils ont échappé au dispositif, avec ou sans l'aide d'un réseau. Cela s'est déjà vu. Après, il s'agit rarement d'un échec massif, mais d'une succession de petites erreurs. Mais spéculer n'a jamais fait avancer. Attendons d'en savoir plus.

Cela peut-il être dû à un manque de moyens ?

Le patron de la DGSI le disait encore il y a quelques mois : ils sont débordés. Il y a trop de cibles et trop de personnes à surveiller. Les Britanniques ne disent pas autre chose et ils redoutent bien pire que les trois horribles jours que nous venons de vivre. La question des moyens ne doit pas cacher une réflexion, qu'il faut mener calmement, sur ce qu'on attend des services, sur ce que nous sommes prêts à tolérer en termes de pression judiciaire et de menaces terroristes. Peut-être faudra-t-il admettre que l'invulnérabilité n'est pas de ce monde.

Y a-t-il beaucoup d'autres Kouachi à redouter en France ?

J'en ai peur. Il y a plusieurs dizaines d'individus extrêmement dangereux en France. Ils sont surveillés mais aucun système n'est infaillible malgré l'engagement de tous les services.

Que nous enseignent ces événements ?

C'est une tragique illustration de l'échec de la lutte contre le jihadisme. Cela fait 25 ans qu'on le combat et nous n'avons toujours aucune solution, qu'elle soit judiciaire, politique, militaire ou sociale. Le contexte international a changé et on n'y arrive pas. On n'arrive même pas à se mettre d'accord sur les causes. Il y a pourtant des traits communs.

Quels traits communs ?

À l'origine, il y a un projet religieux né en Égypte dans les années 20 : le seul pouvoir souverain est celui de Dieu, pas celui du peuple. Il n'y a pas de démocratie possible. Il y a aussi des revendications sociétales : l'État n'est pas satisfaisant. Il est violent, corrompu, injuste... Et ce ressentiment est nourri par de nombreuses interactions : guerres en Irak, au Mali, en Syrie... La violence révolutionnaire n'est plus aujourd'hui marxiste ou réactionnaire mais islamiste. Pour la France, l'injustice ressentie est économique mais pas seulement. Il y a beaucoup de « petits bourgeois » ou de gens qui ont un travail. Cela va plus loin. On entend des discours qui étaient ceux des années 1970, à base de tiers-mondisme, de volonté d'indépendance... Il y a une volonté de ne plus entendre la seule voix de l'Occident.

Il y a donc un vrai message de fond ?

Oui. Dire que les jihadistes sont des fous est faux et réducteur. Cela empêche aussi de se poser les bonnes questions, d'étudier les motivations, les raisonnements, leurs constats. Comment peut-on espérer vaincre une idéologie que l'on ne comprend pas ? Comment bâtir un contre-discours, des argumentaires, envisager le point de vue de l'adversaire en partant du principe que des dizaines de milliers de guérilleros, du Sahel aux Philippines, relèvent simplement de la psychiatrie ? Cela évite encore de nous mettre face à nos contradictions, que pointent les terroristes qui nous accusent perpétuellement de pratiquer le « double standard », de défendre la démocratie mais de tolérer des alliances avec des régimes parfois très autoritaires ?

La Syrie, où une armée de dizaines de milliers de jihadistes s'est levée, avec des moyens militaires et financiers sans précédents, est le coeur du problème aujourd'hui ?


Les frères Kouachi n'en revenaient pas, jusqu'à preuve du contraire ! Il faut arrêter de parler avec ses tripes ! Intervenir en Syrie, aujourd'hui, ce serait contre-productif. Et nous n'en n'avons tout simplement pas les moyens. On ne s'en sort pas au Mali, alors en Syrie...

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/bretagne/yves-trotignon-une-solution-contre-le-jihadisme-on-n-y-arrive-pas-10-01-2015-10486662.php












_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Adamev n'est-il pas un de ces extrémistes qui mettra le feu au monde, avec l'extrémisme inverse d'Al Qaïda ?
Ne peut-on pas calmer les choses ?

Que ne les calmez-vous vous même Arnaud?
Pour vous y aider cette simple réflexion... l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle... Merci Arnaud de me faire (malgré vous je crois) cette attribution. On ne peut en effet rêver mieux comme feu salvateur.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:15

adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:26

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Belle manière de calmer les choses... très cathoclique!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:28

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Thumright thumleft

N'oublions jamais que satan est un stratège qui a la puissance révoltée du plus intelligent des anges!
Puissions-nous ne pas devenir un de ses pions inconscient.
A nous d'informer, d'expliquer que sans l'Esprit-Saint, on ne peut y parvenir.
Prions, prions, prions!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:29

Arnica a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Thumright thumleft

N'oublions jamais que satan est un stratège qui a la puissance révoltée du plus intelligent des anges!
Puissions-nous ne pas devenir un de ses pions inconscient.
A nous d'informer, d'expliquer que sans l'Esprit-Saint, on ne peut y parvenir.
Prions, prions, prions!

Une couche de plus... une!!!
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:29

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:31

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Belle manière de calmer les choses... très cathoclique!!!

Lorsque l'on ne veut pas se faire battre, il ne faut pas donner le bâton. Or c'est ce que tu fais à longueur de fils. Arnaud a parfaitement raison...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:36

"N'oublions jamais que satan est un stratège qui a la puissance révoltée du plus intelligent des anges!
Puissions-nous ne pas devenir un de ses pions inconscient."


Hélas, pour certains c'est déjà le cas, et ils ne se cachent pas même ici. carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Dim 11 Jan 2015, 10:47

Je préfère prendre le risque de recevoir quelques coups de bâtons plutôt que de me sucer un pouce merdeux...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Lun 12 Jan 2015, 17:43

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
l'extrémisme inverse de celui de AQ... c'est justement la fraternité universelle...

Une fraternité à la Charlie Hebdo, une douceur et un humour qui passe son temps à dessiner les hommes, les religions, les patries, le fondateur de l'islam, le pape, le Christ par la perspective de l'anus, seule vision humaniste qui vous reste dans votre conception de la fraternité universelle.

Une fraternité universelle du mépris réduisant l'homme à l'égalité de l’égout, et la liberté d'expression à celle du ricanement.

Belle manière de calmer les choses... très cathoclique!!!

dis donc la manière de calmer les choses de tes potes c'est pas elle qui a permit le carnage qui vient d'arriver ?

prend toi a a ces ânes là au lieu d'en faire l'éloge (les loges !)

avec vos manières de faire vous avez créés cela et en plus vous organiser un défilés en vous disant contre cela décidément la cohérence chez vos c'est synonyme de manip !!

enfin quand l'art ce réduit a un plug et qu'un homme est une femme , comme le dit Arnaud on voit le monde par le trou de l'anus !
pas étonnant alors que l'on soit dans la mouise !!

cela ne me fais même as sourire de te l'écrire : la destruction porté en culture et applaudir en prétextant la paix faut vraiment être tombé très bas !
on n'en sortira qu’après catastrophe !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Lun 12 Jan 2015, 17:45

Lettre ouverte au monde musulman
 
Abdennour Bidar
 
Abdennour Bidar est un philosophe et écrivain français né le 13 janvier 1971 à ClermontFerrand. Agrégé de philosophie, normalien issu de l’École normale supérieure de FontenaySaint-Cloud, docteur en philosophie (PhD), il a consacré sa thèse de doctorat au développement d'une « pédagogie de l'individuation » ou du « devenir-sujet» à partir de la pensée du philosophe musulman indien Mohamed Iqbal (1873-1938), notamment de son ouvrage The Reconstruction of Religious Thought in Islam (1928-1932). Après plusieurs essais consacrés à la philosophie de la religion, notamment à partir d'études sur l'islam, il publie en 2014 une Histoire de l'humanisme en Occident (éditions Armand Colin). Abdennour Bidar a enseigné la philosophie en classes préparatoires aux Grandes Écoles de 2004 à 2012. Il est actuellement chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au Ministère de l’Éducation nationale. Il est nommé le 5 avril 2013 membre de l'Observatoire de la laïcité, installé le 8 avril 2013 par le président de la République François Hollande. Il appartient au comité de rédaction de la revue Esprit. De septembre 2012 à juin 2013, il a produit et animé l'émission de débat sur le thème du vivre ensemble et de l'identité - Cause commune, tu m'intéresses le dimanche de 16h à 17h sur France Inter. Durant l'été 2014, il a été le producteur et le présentateur de l'émission France Islam : questions croisées sur France Inter. Il est l'initiateur du groupe facebook Repenser l'islam avec Abdennour Bidar. (lire la suite sur wikipedia)
 
 
Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident!
 
 Et qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que je vois mieux que d'autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe !
 
Car je te vois en train d'enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH. Mais le pire est que je te vois te perdre - perdre ton temps et ton honneur - dans le refus de reconnaître que ce monstre est né de toi, de tes errances, de tes contradictions, de ton écartèlement interminable entre passé et présent, de ton incapacité trop durable à trouver ta place dans la civilisation humaine. Que dis-tu en effet face à ce monstre ? Quel est ton unique discours ? Tu cries « Ce n'est pas moi !», « Ce n'est pas l'islam !
 
». Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom (hashtag #NotInMyName). Tu t'indignes devant une telle monstruosité, tu t'insurges aussi que le monstre usurpe ton identité, et bien sûr tu as raison de le faire. Il est indispensable qu'à la face du monde tu proclames ainsi, haut et fort, que l'islam dénonce la barbarie. Mais c'est tout à fait insuffisant !
 
Car tu te réfugies dans le réflexe de l'autodéfense sans assumer aussi, et surtout, la responsabilité de l'autocritique. Tu te contentes de t'indigner, alors que ce moment historique aurait été une si formidable occasion de te remettre en question !
 
Et comme d'habitude, tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité : « Arrêtez, vous les occidentaux, et vous tous les ennemis de l'islam de nous associer à ce monstre !
 
Le terrorisme, ce n'est pas l'islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre, mais la paix!
 
» J'entends ce cri de révolte qui monte en toi, ô mon cher monde musulman, et je le comprends. Oui tu as raison, comme chacune des autres grandes inspirations sacrées du monde l'islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l'être humain sur le chemin du mystère de l'existence... Je me bats ici en Occident, dans chacun de mes livres, pour que cette sagesse de l'islam et de toutes les religions ne soit pas oubliée ni méprisée !
 
Mais de ma position lointaine, je vois aussi autre chose - que tu ne sais pas voir ou que tu ne veux pas voir... Et cela m'inspire une question, LA grande question : pourquoi ce monstre t'at-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? Pourquoi a-t-il pris le masque de l'islam et pas un autre masque ? C'est qu'en réalité derrière cette image du monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il le faut bien pourtant, il faut que tu en aies le courage. Ce problème est celui des racines du mal. D'où viennent les crimes de ce soi-disant « État islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c'est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd'hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre, le cancer est dans ton propre corps. Et de ton ventre malade, il sortira dans le futur autant de nouveaux monstres - pires encore que celui-ci - aussi longtemps que tu refuseras de regarder cette vérité en face, aussi longtemps que tu tarderas à l'admettre et à attaquer enfin cette racine du mal !
 
Même les intellectuels occidentaux, quand je leur dis cela, ont de la difficulté à le voir : pour la plupart, ils ont tellement oublié ce qu'est la puissance de la religion - en bien et en mal, sur la vie et sur la mort - qu'ils me disent « Non le problème du monde musulman n'est pas l'islam, pas la religion, mais la politique, l'histoire, l'économie, etc. ». Ils vivent dans des sociétés si sécularisées qu'ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur du réacteur d'une civilisation humaine !
 
Et que l'avenir de l'humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière et économique, mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité toute entière !
 
Saurons-nous tous nous rassembler, à l'échelle de la planète, pour affronter ce défi fondamental ? La nature spirituelle de l'homme a horreur du vide, et si elle ne trouve rien de nouveau pour le remplir elle le fera demain avec des religions toujours plus inadaptées au présent - et qui comme l'islam actuellement se mettront alors à produire des monstres. Je vois en toi, ô monde musulman, des forces immenses prêtes à se lever pour contribuer à cet effort mondial de trouver une vie spirituelle pour le XXIe siècle !
 
Il y a en toi en effet, malgré la gravité de ta maladie, malgré l'étendue des ombres d'obscurantisme qui veulent te recouvrir tout entier, une multitude extraordinaire de femmes et d'hommes qui sont prêts à réformer l'islam, à réinventer son génie audelà de ses formes historiques et à participer ainsi au renouvellement complet du rapport que l'humanité entretenait jusque-là avec ses dieux !
 
C'est à tous ceux-là, musulmans et non musulmans qui rêvent ensemble de révolution spirituelle, que je me suis adressé dans mes livres !
 
Pour leur donner, avec mes mots de philosophe, confiance en ce qu'entrevoit leur espérance!
 
Il y a dans la Oumma (communauté des musulmans) de ces femmes et ces hommes de progrès qui portent en eux la vision du futur spirituel de l'être humain. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux ni leur parole assez puissante. Tous ceux-là, dont je salue la lucidité et le courage, ont parfaitement vu que c'est l'état général de maladie profonde du monde musulman qui explique la naissance des monstres terroristes aux noms d'Al Qaida, Al Nostra, AQMI ou de l'«État islamique». Ils ont bien compris que ce ne sont là que les symptômes les plus graves et les plus visibles sur un immense corps malade, dont les maladies chroniques sont les suivantes: impuissance à instituer des démocraties durables dans lesquelles est reconnue comme droit moral et politique la liberté de conscience vis- à-vis des dogmes de la religion; prison morale et sociale d'une religion dogmatique, figée, et parfois totalitaire ; difficultés chroniques à améliorer la condition des femmes dans le sens de l'égalité, de la responsabilité et de la liberté; impuissance à séparer suffisamment le pouvoir politique de son contrôle par l'autorité de la religion; incapacité à instituer un respect, une tolérance et une véritable reconnaissance du pluralisme religieux et des minorités religieuses. Tout cela serait-il donc la faute de l'Occident ? Combien de temps précieux, d'années cruciales, vas-tu perdre encore, ô cher monde musulman, avec cette accusation stupide à laquelle toi-même tu ne crois plus, et derrière laquelle tu te caches pour continuer à te mentir à toi-même ? Si je te critique aussi durement, ce n'est pas parce que je suis un philosophe « occidental », mais parce que je suis un de tes fils conscients de tout ce que tu as perdu de ta grandeur passée depuis si longtemps qu'elle est devenue un mythe !
 
Depuis le XVIIIe siècle en particulier, il est temps de te l'avouer enfin, tu as été incapable de répondre au défi de l'Occident. Soit tu t'es réfugié de façon infantile et mortifère dans le passé, avec la régression intolérante et obscurantiste du wahhabisme qui continue de faire des ravages presque partout à l'intérieur de tes frontières - un wahhabisme que tu répands à partir de tes lieux saints de l'Arabie Saoudite comme un cancer qui partirait de ton cœur lui-même !
 
Soit tu as suivi le pire de cet Occident, en produisant comme lui des nationalismes et un modernisme qui est une caricature de modernité - je veux parler de cette frénésie de consommation, ou bien encore de ce développement technologique sans cohérence avec leur archaïsme religieux qui fait de tes « élites » richissimes du Golfe seulement des victimes consentantes de la maladie désormais mondiale qu'est le culte du dieu argent. Qu'as-tu d'admirable aujourd'hui, mon ami ? Qu'est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect et l'admiration des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes, qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs, tes intellectuels dont les livres devraient être lus dans le monde entier comme au temps où les mathématiciens et les philosophes arabes ou persans faisaient référence de l'Inde à l'Espagne? En réalité tu es devenu si faible, si impuissant derrière la certitude que tu affiches toujours au sujet de toi-même... Tu ne sais plus du tout qui tu es ni où tu veux aller et cela te rend aussi malheureux qu'agressif... Tu t'obstines à ne pas écouter ceux qui t'appellent à changer en te libérant enfin de la domination que tu as offerte à la religion sur la vie toute entière. Tu as choisi de considérer que Mohammed était prophète et roi. Tu as choisi de définir l'islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l'État que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu'à l'intérieur même de chaque conscience. Tu as choisi de croire et d'imposer que l'islam veut dire soumission alors que le Coran lui-même proclame qu'«Il n'y a pas de contrainte en religion» (La ikraha fi Dîn). Tu as fait de son Appel à la liberté l'empire de la contrainte !
 
Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ? Je dis qu'il est l'heure, dans la civilisation de l'islam, d'instituer cette liberté spirituelle - la plus sublime et difficile de toutes - à la place de toutes les lois inventées par des générations de théologiens !
 
De nombreuses voix que tu ne veux pas entendre s'élèvent aujourd'hui dans la Oumma pour s'insurger contre ce scandale, pour dénoncer ce tabou d'une religion autoritaire et indiscutable dont se servent ses chefs pour perpétuer indéfiniment leur domination... Au point que trop de croyants ont tellement intériorisé une culture de la soumission à la tradition et aux « maîtres de religion » (imams, muftis, shouyoukhs, etc.) qu'ils ne comprennent même pas qu'on leur parle de liberté spirituelle, et n'admettent pas qu'on ose leur parler de choix personnel vis-à-vis des « piliers » de l'islam. Tout cela constitue pour eux une « ligne rouge », quelque chose de trop sacré pour qu'ils osent donner à leur propre conscience le droit de le remettre en question !
 
Et il y a tant de ces familles, tant de ces sociétés musulmanes où cette confusion entre spiritualité et servitude est incrustée dans les esprits dès leur plus jeune âge, et où l'éducation spirituelle est d'une telle pauvreté que tout ce qui concerne de près ou de loin la religion reste ainsi quelque chose qui ne se discute pas!
 
Or cela, de toute évidence, n'est pas imposé par le terrorisme de quelques fous, par quelques troupes de fanatiques embarqués par l'État islamique. Non, ce problème-là est infiniment plus profond et infiniment plus vaste !
 
Mais qui le verra et le dira ? Qui veut l'entendre ? Silence là-dessus dans le monde musulman, et dans les médias occidentaux on n'entend plus que tous ces spécialistes du terrorisme qui aggravent jour après jour la myopie générale !
 
Il ne faut donc pas que tu t'illusionnes, ô mon ami, en croyant et en faisant croire que quand on en aura fini avec le terrorisme islamiste l'islam aura réglé ses problèmes !
 
Car tout ce que je viens d'évoquer - une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive - est trop souvent, pas toujours, mais trop souvent, l'islam ordinaire, l'islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l'islam de la tradition et du passé, l'islam déformé par tous ceux qui l'utilisent politiquement, l'islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose. Quand donc vas-tu faire enfin ta vraie révolution ? Cette révolution qui dans les sociétés et les consciences fera rimer définitivement religion et liberté, cette révolution sans retour qui prendra acte que la religion est devenue un fait social parmi d'autres partout dans le monde, et que ses droits exorbitants n'ont plus aucune légitimité !
 
Bien sûr, dans ton immense territoire, il y a des îlots de liberté spirituelle : des familles qui transmettent un islam de tolérance, de choix personnel, d'approfondissement spirituel ; des milieux sociaux où la cage de la prison religieuse s'est ouverte ou entrouverte ; des lieux où l'islam donne encore le meilleur de lui-même, c'est-à-dire une culture du partage, de l'honneur, de la recherche du savoir, et une spiritualité en quête de ce lieu sacré où l'être humain et la réalité ultime qu'on appelle Allâh se rencontrent. Il y a en Terre d'islam et partout dans les communautés musulmanes du monde des consciences fortes et libres, mais elles restent condamnées à vivre leur liberté sans assurance, sans reconnaissance d'un véritable droit, à leurs risques et périls face au contrôle communautaire ou bien même parfois face à la police religieuse. Jamais pour l'instant le droit de dire « Je choisis mon islam », « J'ai mon propre rapport à l'islam » n'a été reconnu par « l'islam officiel » des dignitaires. Ceux-là au contraire s'acharnent à imposer que « La doctrine de l'islam est unique » et que « L'obéissance aux piliers de l'islam est la seule voie droite » (sirâtou-lmoustaqîm). Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l'une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l'un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. Elle enferme toujours trop de tes filles et tous tes fils dans la cage d'un Bien et d'un Mal, d'un licite (halâl) et d'un illicite (harâm) que personne ne choisit mais que tout le monde subit. Elle emprisonne les volontés, elle conditionne les esprits, elle empêche ou entrave tout choix de vie personnel. Dans trop de tes contrées, tu associes encore la religion et la violence - contre les femmes, contre les « mauvais croyants », contre les minorités chrétiennes ou autres, contre les penseurs et les esprits libres, contre les rebelles - de telle sorte que cette religion et cette violence finissent par se confondre, chez les plus déséquilibrés et les plus fragiles de tes fils, dans la monstruosité du jihad !
 
Alors, ne t'étonne donc pas, ne fais plus semblant de t'étonner, je t'en prie, que des démons tels que le soi-disant État islamique t'aient pris ton visage !
 
Car les monstres et les démons ne volent que les visages qui sont déjà déformés par trop de grimaces !
 
Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C'est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l'éducation que tu donnes à tes enfants, que tu réformes chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n'es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l'égalité des sexes et l'émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela !
 
Tu ne peux plus faire moins que ta révolution spirituelle la plus complète !
 
C'est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction. Quand tu auras mené à bien cette tâche colossale - au lieu de te réfugier encore et toujours dans la mauvaise foi et l'aveuglement volontaire, alors plus aucun monstre abject ne pourra plus venir te voler ton visage Cher monde musulman... Je ne suis qu'un philosophe, et comme d'habitude certains diront que le philosophe est un hérétique. Je ne cherche pourtant qu'à faire resplendir à nouveau la lumière - c'est le nom que tu m'as donné qui me le commande, Abdennour, « Serviteur de la Lumière ». Je n'aurais pas été si sévère dans cette lettre si je ne croyais pas en toi. Comme on dit en français: «Qui aime bien châtie bien». Et au contraire tous ceux qui aujourd'hui ne sont pas assez sévères avec toi - qui te trouvent toujours des excuses, qui veulent faire de toi une victime, ou qui ne voient pas ta responsabilité dans ce qui t'arrive - tous ceux-là en réalité ne te rendent pas service !
 
Je crois en toi, je crois en ta contribution à faire demain de notre planète un univers à la fois plus humain et plus spirituel !
 
Salâm, que la paix soit sur toi.
 
(tribune parue dans Marianne daté du 3 octobre)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Lun 12 Jan 2015, 19:38

""Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C'est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l'éducation que tu donnes à tes enfants, que tu réformes chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n'es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l'égalité des sexes et l'émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela !""

c'est trés vrai, trés beau et valable pour tous :bisou: :bisou: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Lun 12 Jan 2015, 22:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

Arrow http://docteurangelique.forumactif.com/t18411-lettre-ouverte-au-monde-musulman
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Lun 12 Jan 2015, 23:20

Arnaud a effectivement raison, c'est comme s'amuser à faire des étincelles à côté d un bidon d essence c'est extrêmement dangereux. Et pourtant si on isole les 2 il n'y a aucun danger.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 00:06

Les 2 comportements sont des comportements meutrier.
Il y a celui qui prend les armes et il y a celui qui incite à prendre les armes. L un comme l autre nous montre une etroitesse d'esprit. Repondre à la violence par l insulte génère de la violence, répondre a l'insulte par la violence génère aussi de la violence.
La parole blesse autant que les actes. Voilà pourquoi celui qui prend l épée périra par l épée à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 08:45

dims a écrit:
Les 2 comportements sont des comportements meutrier.
Il y a celui qui prend les armes et il y a celui qui incite à prendre les armes. L un comme l autre nous montre une etroitesse d'esprit. Repondre à la violence par l insulte génère de la violence,  répondre a l'insulte par la violence génère aussi de la violence.
La parole blesse autant que les actes. Voilà pourquoi celui qui prend l épée périra par l épée à son tour.
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 09:15

bien dit Dims :amen:
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:07



- Bossuet (1627 - 1704), écrivain, précepteur de Louis XIV, évêque de Meaux : L’islam(isme) ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. (Panégyrique de Saint Pierre Nolasque).

- Montesquieu ; ~1689 - 1755 philosophe et écrivain français : "C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." (De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4) "La religion des Guèbres rendit autrefois le royaume de Perse florissant ; elle corrigea les mauvais effets du despotisme : la religion mahométane détruit aujourd’hui ce même empire."

- Chateaubriand (1768 - 1848 écrivain et homme politique français) : "Je dois remarquer que j’ai été le seul, avec Benjamin Constant, à signaler l’imprévoyance des gouvernements chrétiens : un peuple dont l’ordre social est fondé sur l’esclavage et la polygamie est un peuple qu’il faut renvoyer aux steppes des Mongols." (Mémoires, XXIX, 12)
"Tous les éléments de la morale et de la société politique sont au fond du christianisme, tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet." (Mémoires d’Outre-tombe, 1828)

- Alfred de Vigny (1797 - 1863 écrivain français) : "Croyez en Dieu et en son prophète qui ne sait ni lire ni écrire (dans le Coran)."(Journal d’un poète, été-automne 1829)
"Si l’on préfère la vie à la mort on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent s’ils ne changent de culte. (Journal d’un poète, année 1831)

- Gustave Flaubert (1821 - 1880, écrivain français) : "Sans doute par l’effet de mon vieux sang normand, depuis la guerre d’Orient, je suis indigné contre l’Angleterre, indigné à en devenir Prussien ! Car enfin, que veut-elle ? Qui l’attaque ? Cette prétention de défendre l’Islamisme (qui est en soi une monstruosité) m’exaspère. Je demande, au nom de l’humanité, à ce qu’on broie la Pierre-Noire, pour en jeter les cendres au vent, à ce qu’on détruise La Mecque, et que l’on souille la tombe de Mahomet. Ce serait le moyen de démoraliser le Fanatisme." (Lettre à Mme Roger des Genettes / 12 ou 19 janvier 1878)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:35

Incitation à la haine religieuse ça vous dit quelque chose???
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:38

adamev a écrit:
Incitation à la haine religieuse ça vous dit quelque chose???

Allez pisser sur la tombe de Gustave Flaubert tant que vous y êtes !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:41

SJA, utiliser les auteurs français pour nourrir votre haine c'est lamentable et je rejoins Adameve.
carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:44

J'essaye plutôt de nourrir votre culture qui semble s'arrêter à l'ingurgitation des médias subventionnés.

Et pour quelqu'un signe "une fois n'est tolérable que si elle est tolérante".
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:49

humour de gauche a écrit:



- Vive la liberté d'expression.
- Bien, concernant le lien entre islam et islamisme...
- Ta gueule islamophobe, TA GUEULE
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:50

Humour de gauche a écrit:
Mort d'Ahmed : tristesse dans la communauté musulmane.
Mort de David : tristesse dans la communauté juive.
Mort de Franck : tristesse dans la... euh.. pas d'amalgame.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:53

carton rouge carton rouge carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:55

Ce qui est incitation à la haine religieuse c'est l'accumulation de citations d'auteurs allant toutes dans le même sens.
Pisser sur la tombe de XX ou YY certainement pas (j'assume tout ce qui fait la France... vous compris) mais je constate que lorsque vous pissez votre haine de l'autre ça n'aide pas à décongestionner votre unique neurone.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 10:59

Histoire de sainte Flora a écrit:
Saintes Flora et Marie



Martyres à Cordoue (✝ 854)

Sainte Flora ou Flore et sainte Marie qui, durant la persécution des Maures, furent jetées en prison en même temps que saint Euloge et périrent décapitées à Cordoue pour avoir refusé de devenir musulmanes.
À Cordoue en Andalousie, l’an 854, les saintes Flora et Marie, vierges et martyres, qui, durant la persécution des Maures, furent jetées en prison en même temps que saint Euloge et périrent par l’épée.

Martyrologe romain


réponse de Jean Luc 56 a écrit:
carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:04

adamev a écrit:
Ce qui est incitation à la haine religieuse c'est l'accumulation de citations d'auteurs allant toutes dans le même sens.
Pisser sur la tombe de XX ou YY certainement pas (j'assume tout ce qui fait la France... vous compris) mais je constate que lorsque vous pissez votre haine de l'autre ça n'aide pas à décongestionner votre unique neurone.

cher adamev,

Comme je l'ai expliqué par ailleurs, j'ai décidé de changer de stratégie avec l'islam et de ne montrer que ces mauvais côtés car il est impératif que les musulmans fassent leur autocritique ce qui ne risque pas d'arriver avec le padamalgamisme.

La situation est trop grave pour faire comme avant.

La stratégie précédente à échoué. Elle échoue partout dans le monde d'ailleurs.

Il n'y aura qu'un nouvel Islam que lorsqu'on aura montré que l'islam traditionnel est fondamentalement criminel.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:15

carton rouge carton rouge carton rouge

que de mensonge!! Boulet
study :l'islam intégriste destructeur n'est pas l'islam traditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:18

jean-luc56 a écrit:
carton rouge carton rouge carton rouge

que de mensonge!! Boulet
study :l'islam intégriste destructeur n'est pas l'islam traditionnel.

Mais allez vous renseigner sur les exploits de Mahomet !

Et allez voir comment cela se passe en Arabie Saoudites .... à moins que l'Arabie Saoudite n'ait rien à voir avec l'Islam !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:24

allez voir ce qui se passe en chine,
comme dans tous les pays qui ne respectent pas les droits de l'homme.
Ah,j'oubliais,allez en Corée du Nord kifkif bourricot
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:28

Quel rapport avec l'islam ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:34

SJA a écrit:


Comme je l'ai expliqué par ailleurs, j'ai décidé de changer de stratégie avec l'islam et de ne montrer que ces mauvais côtés car il est impératif que les musulmans fassent leur autocritique ce qui ne risque pas d'arriver avec le padamalgamisme.

La situation est trop grave pour faire comme avant.

La stratégie précédente à échoué. Elle échoue partout dans le monde d'ailleurs.

Il n'y aura qu'un nouvel Islam que lorsqu'on aura montré que l'islam traditionnel est fondamentalement criminel.

Tactique valable pour motiver un militaire.

Tactique perdante sur un forum où SEULE LA VERITE  triomphe.
Or la vérité sur l'islam est que c'est une religion DE PAIX et DE GUERRE. Ca dépend où. Lisez Sourate 5, 32 et 33. Vous aurez ces deux aspects.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Lettre ouverte au monde musulman
 
Abdennour Bidar
 
Abdennour Bidar est un philosophe et écrivain français né le 13 janvier 1971 à ClermontFerrand. Agrégé de philosophie, normalien issu de l’École normale supérieure de FontenaySaint-Cloud, docteur en philosophie (PhD), il a consacré sa thèse de doctorat au développement d'une « pédagogie de l'individuation » ou du « devenir-sujet» à partir de la pensée du philosophe musulman indien Mohamed Iqbal (1873-1938), notamment de son ouvrage The Reconstruction of Religious Thought in Islam (1928-1932). Après plusieurs essais consacrés à la philosophie de la religion, notamment à partir d'études sur l'islam, il publie en 2014 une Histoire de l'humanisme en Occident (éditions Armand Colin). Abdennour Bidar a enseigné la philosophie en classes préparatoires aux Grandes Écoles de 2004 à 2012. Il est actuellement chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au Ministère de l’Éducation nationale. Il est nommé le 5 avril 2013 membre de l'Observatoire de la laïcité, installé le 8 avril 2013 par le président de la République François Hollande. Il appartient au comité de rédaction de la revue Esprit. De septembre 2012 à juin 2013, il a produit et animé l'émission de débat sur le thème du vivre ensemble et de l'identité - Cause commune, tu m'intéresses le dimanche de 16h à 17h sur France Inter. Durant l'été 2014, il a été le producteur et le présentateur de l'émission France Islam : questions croisées sur France Inter. Il est l'initiateur du groupe facebook Repenser l'islam avec Abdennour Bidar. (lire la suite sur wikipedia)
 
 
Cher monde musulman,[b]...


[justify][size=13]Je crois en toi, je crois en ta contribution à faire demain de notre planète un univers à la fois plus humain et plus spirituel !
 
Salâm, que la paix soit sur toi.
 
(tribune parue dans Marianne daté du 3 octobre)

De « belles paroles » pour ce que ça chante à leurs oreilles,mais qui resteront vaines car utopiques et irréalistes sur bien des points...Cette personne parle surtout en tant que philosophe et soufi en second lieu,qui se veut prophète,mais ne représente que lui même,malheureusement.

Je remarque que lui aussi se ment à lui même,notamment au sujet de son pseudo âge d'or de l'islam,et le fait qu'il nomme l'état islamique de pseudo islamique.

Je retiens néanmoins un passage pour nos autruches : "Même les intellectuels occidentaux, quand je leur dis cela, ont de la difficulté à le voir : pour la plupart, ils ont tellement oublié ce qu'est la puissance de la religion - en bien et en mal, sur la vie et sur la mort - qu'ils me disent « Non le problème du monde musulman n'est pas l'islam, pas la religion, mais la politique, l'histoire, l'économie, etc. ». Ils vivent dans des sociétés si sécularisées qu'ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur du réacteur d'une civilisation humaine !

Et que l'avenir de l'humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière et économique, mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité toute entière !"

"Je ne suis qu'un philosophe, et comme d'habitude certains diront que le philosophe est un hérétique. Je ne cherche pourtant qu'à faire resplendir à nouveau la lumière - c'est le nom que tu m'as donné qui me le commande, Abdennour, « Serviteur de la Lumière ». Je n'aurais pas été si sévère dans cette lettre si je ne croyais pas en toi. Comme on dit en français: «Qui aime bien châtie bien». Et au contraire tous ceux qui aujourd'hui ne sont pas assez sévères avec toi - qui te trouvent toujours des excuses, qui veulent faire de toi une victime, ou qui ne voient pas ta responsabilité dans ce qui t'arrive - tous ceux-là en réalité ne te rendent pas service !"




Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:35

Le pape pense depuis Vatican II, qu'un jour, l'islam de paix surgira.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 11:39

""De « belles paroles » pour ce que ça chante à leurs oreilles,mais qui resteront vaines car utopiques et irréalistes sur bien des points""

NON c'est jouable, si TOUT le monde AGIT.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 12:01

jean-luc56 a écrit:
""De « belles paroles » pour ce que ça chante à leurs oreilles,mais qui resteront vaines car utopiques et irréalistes sur bien des points""

NON c'est jouable, si TOUT le monde AGIT.

BRAVO Thumright

Ce n'est sûrement pas en attisant la haine qu'on y arrivera.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 12:07

Espérance a écrit:
jean-luc56 a écrit:
""De « belles paroles » pour ce que ça chante à leurs oreilles,mais qui resteront vaines car utopiques et irréalistes sur bien des points""

NON c'est jouable, si TOUT le monde AGIT.

BRAVO Thumright

Ce n'est sûrement pas en attisant la haine qu'on y arrivera.

Ni en faisant l'autruche... Rolling Eyes I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 12:09

Voici la déclaration des évêques (ils sont peut^-être aussi des autruches ??)

http://docteurangelique.forumactif.com/t18431-attentats-la-declaration-des-eveques-de-france

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Echapper à deux extrémismes ?   Mar 13 Jan 2015, 12:10

Lapis-lazuli a écrit:
Espérance a écrit:
jean-luc56 a écrit:
""De « belles paroles » pour ce que ça chante à leurs oreilles,mais qui resteront vaines car utopiques et irréalistes sur bien des points""

NON c'est jouable, si TOUT le monde AGIT.

BRAVO Thumright

Ce n'est sûrement pas en attisant la haine qu'on y arrivera.

Ni en faisant l'autruche... Rolling Eyes I don't want that

Ni en radotant : je vous l'avais bien dit, ils l'ont bien cherché et toutes les litanies des donneurs de leçon qui savent tout mieux que les autres... alien
Revenir en haut Aller en bas
 
Echapper à deux extrémismes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Echapper à deux extrémismes ?
» Egalité homme-femme : Peillon a ouvert la boîte de Pandore des extrémismes
» EXTRÊMISMES
» De la montée des extrémismes...
» Box plot et individus extrêmes sous SPSS, très urgent Merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: