DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aux obédients de tout accabit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 18:54

J&B a écrit:
Aux obédients de tous poils,

J'avoue que j'ai de la peine à comprendre les modérateurs, il y a eu des sujets intéressants verrouillés pour beaucoup moins que ça, mais  là .
Bonsoir , si vous ne comprenez pas les modérateurs pourquoi ne pas faire un MP et leur demander , pourquoi certain sujet sont verrouillés c'est quand même pas compliqué siffler
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 19:05

Loup Ecossais a écrit:

Quant à avoir "trafiqué" les évangiles, je maintiens, à l'instar de Paul Le Cour, qu'il y a eu des interpolations volontaires, pour faire de Jésus-Christ un juif, alors qu'il ne l'a jamais été. Et voici un autre auteur, difficilement soupçonnable de collusion avec je ne sais quelle obédience...
[/color]

Je connais le personnage, j'avoue ne pas avoir tout lu de lui, trop pompeux à mon goût. Et on comprend bien dans quoi il marinait aussi :

"Il y avait eu le Congrès maçonnique de Wilhelmsbad en 1782 et l'influence malfaisante d'un juif allemand Weishaupt, qui entraîna le mouvement rationaliste des loges et provoqua la révolution sanglante de 1793. C'est depuis lors que domina, semble-t-il, l'influence juive dans la maçonnerie. (Les loges anglaises n'admettaient ni les juifs ni les mahométans.) Or, si le premier temple fut juif (Temple de Salomon) , le deuxième, après la conquête de Jérusalem par les croisés, fut chrétien, c'est donc revenir en arrière que de reconstituer le Temple juif." "La véritable Maçonnerie", Atlantis, Nr 68, 21 Novembre 1938, ‘Église - Maçonnerie - Tradition’, pages 70-75.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 19:09

Dragna Din a écrit:
Loup Ecossais a écrit:

Quant à avoir "trafiqué" les évangiles, je maintiens, à l'instar de Paul Le Cour, qu'il y a eu des interpolations volontaires, pour faire de Jésus-Christ un juif, alors qu'il ne l'a jamais été. Et voici un autre auteur, difficilement soupçonnable de collusion avec je ne sais quelle obédience...
[/color]

Je connais le personnage, j'avoue ne pas avoir tout lu de lui, trop pompeux à mon goût. Et on comprend bien dans quoi il marinait aussi :

"Il y avait eu le Congrès maçonnique de Wilhelmsbad en 1782 et l'influence malfaisante d'un juif allemand Weishaupt, qui entraîna le mouvement rationaliste des loges et provoqua la révolution sanglante de 1793. C'est depuis lors que domina, semble-t-il, l'influence juive dans la maçonnerie. (Les loges anglaises n'admettaient ni les juifs ni les mahométans.) Or, si le premier temple fut juif (Temple de Salomon) , le deuxième, après la conquête de Jérusalem par les croisés, fut chrétien, c'est donc revenir en arrière que de reconstituer le Temple juif." "La véritable Maçonnerie", Atlantis, Nr 68, 21 Novembre 1938, ‘Église - Maçonnerie - Tradition’, pages 70-75.


Tout est résumé dans cette phrase :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 19:13

Loup Ecossais a écrit:
je maintiens, à l'instar de Paul Le Cour, qu'il y a eu des interpolations volontaires, pour faire de Jésus-Christ un juif, alors qu'il ne l'a jamais été. Et voici un autre auteur, difficilement soupçonnable de collusion avec je ne sais quelle obédience...

C'est à vous de le prouver. Rien dans les enseignements de l'Eglise universelle ne soutient cette thèse personnelle.

Je préfère les développements plus argumentés par la Tradition comme ici http://www.nrt.be/docs/articles/1964/86-7/1668-J%C3%A9sus%3A+Juif+ou+non%3F.pdf

Tenez, et tout d'abord, pourquoi l'Eglise catholique - à laquelle vous prétendez appartenir - fête-t-elle la circoncision de Jésus le 1er janvier ?

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 19:32

Dragna Din a écrit:


Je connais le personnage, j'avoue ne pas avoir tout lu de lui, trop pompeux à mon goût. Et on comprend bien dans quoi il marinait aussi :

"Il y avait eu le Congrès maçonnique de Wilhelmsbad en 1782 et l'influence malfaisante d'un juif allemand Weishaupt, qui entraîna le mouvement rationaliste des loges et provoqua la révolution sanglante de 1793.

Weishaupt n'a pas participé à ce congrès, car il est à l'origine des "illuminatis", dont les vêtures et les pratiques ont été calquées sur la maçonnerie. Qu'il y ait des FM qui ont participé en coulisses, comme en 1789 d'ailleurs, à la Révolution, est une certitude et j'en suis le premier désolé. Par ailleurs, il s'était converti au catholicisme et fut instruit par les jésuites.

C'est depuis lors que domina, semble-t-il, l'influence juive dans la maçonnerie. (Les loges anglaises n'admettaient ni les juifs ni les mahométans.)

Vous avez une source de ça ?

Or, si le premier temple fut juif (Temple de Salomon) , le deuxième, après la conquête de Jérusalem par les croisés, fut chrétien, c'est donc revenir en arrière que de reconstituer le Temple juif." "La véritable Maçonnerie", Atlantis, Nr 68, 21 Novembre 1938, ‘Église - Maçonnerie - Tradition’, pages 70-75.

Je vois que vous avez de saines lectures. Pour votre information, c'est Paul Le Cour, qui a fondé cette association, le 24 juin 1926...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 19:34

Loup Ecossais a écrit:
Dragna Din a écrit:


Je connais le personnage, j'avoue ne pas avoir tout lu de lui, trop pompeux à mon goût. Et on comprend bien dans quoi il marinait aussi :

"Il y avait eu le Congrès maçonnique de Wilhelmsbad en 1782 et l'influence malfaisante d'un juif allemand Weishaupt, qui entraîna le mouvement rationaliste des loges et provoqua la révolution sanglante de 1793.

Weishaupt n'a pas participé à ce congrès, car il est à l'origine des "illuminatis", dont les vêtures et les pratiques ont été calquées sur la maçonnerie. Qu'il y ait des FM qui ont participé en coulisses, comme en 1789 d'ailleurs, à la Révolution, est une certitude et j'en suis le premier désolé. Par ailleurs, il s'était converti au catholicisme et fut instruit par les jésuites.

C'est depuis lors que domina, semble-t-il, l'influence juive dans la maçonnerie. (Les loges anglaises n'admettaient ni les juifs ni les mahométans.)

Vous avez une source de ça ?

Or, si le premier temple fut juif (Temple de Salomon) , le deuxième, après la conquête de Jérusalem par les croisés, fut chrétien, c'est donc revenir en arrière que de reconstituer le Temple juif." "La véritable Maçonnerie", Atlantis, Nr 68, 21 Novembre 1938, ‘Église - Maçonnerie - Tradition’, pages 70-75.

Je vois que vous avez de saines lectures. Pour votre information, c'est Paul Le Cour, qui a fondé cette association, le 24 juin 1926...

Je suis étonné, vous n'aviez pas lu Paul Le Cour donc ? Car c'est sa plume.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:12

Dragna Din a écrit:


Tenez, et tout d'abord, pourquoi l'Eglise catholique - à laquelle vous prétendez appartenir - fête-t-elle la circoncision de Jésus le 1er janvier ?

Il faut poser la question au Vatican. Je ne suis pas pape, ni évêque, ni prêtre...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:14

Dragna Din a écrit:

Je suis étonné, vous n'aviez pas lu Paul Le Cour donc ? Car c'est sa plume.

Pas tous les numéros. Je n'ai pas les moyens, de me les offrir tous, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:19

Loup Ecossais a écrit:
Dragna Din a écrit:


Tenez, et tout d'abord, pourquoi l'Eglise catholique - à laquelle vous prétendez appartenir - fête-t-elle la circoncision de Jésus le 1er janvier ?

Il faut poser la question au Vatican. Je ne suis pas pape, ni évêque, ni prêtre...

Vous avez suivi un peu le catéchisme non ? Vous êtes déjà allé à la messe du 1er janvier au moins une fois dans votre vie ? Vous n'avez jamais lu les explications, lectures et leçons de ce jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:25

adamev a écrit:
Quand les cloches iront à Rome à tire-d'aile vous serez chef d'escadrille!!!!

Désolé Adamev, tu es un juif de synthèse, perso j'ai fait le chemin inverse.
Ta FM est devenue le bras armé de l'idéologie sioniste et la volonté de reconstruire le 3e temple pour accueillir le "messie" ...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:28

Dragna Din a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Dragna Din a écrit:


Tenez, et tout d'abord, pourquoi l'Eglise catholique - à laquelle vous prétendez appartenir - fête-t-elle la circoncision de Jésus le 1er janvier ?

Il faut poser la question au Vatican. Je ne suis pas pape, ni évêque, ni prêtre...

Vous avez suivi un peu le catéchisme non ? Vous êtes déjà allé à la messe du 1er janvier au moins une fois dans votre vie ? Vous n'avez jamais lu les explications, lectures et leçons de ce jour ?

Un peu beaucoup même. De plus, j'ai été instruit par les frères des écoles chrétiennes, ce qui ne gâche rien. Que le premier janvier fasse l'objet d'une fête pour l'hypothétique circoncision de Jéus (qui n'est rien d'autre qu'une mesure d'hygiène à l'origine, et existait bien avant) ne change en rien ma position quant à la non judaïté de Jésus. Politiquement, je suis de l'église catholique. J'ai foi en cette église car elle est la seule a avoir la légitimité en occident. Spirituellement, je suis de l'église de Saint-Jean, car gnostique et hermétique.

Si je puis me permettre une question, outre nos divergences radicales, comme j'en ai d'ailleurs beaucoup (et c'est peu dire) avec le frère Adamev, dans quel rite avez-vous été reçu ou initié ??? Si vous ne souhaitez pas répondre ici, vous pouvez le faire en mp...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:29

François Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Quand les cloches iront à Rome à tire-d'aile vous serez chef d'escadrille!!!!

Désolé Adamev, tu es un juif de synthèse, perso j'ai fait le chemin inverse.
Ta FM est devenue le bras armé de l'idéologie sioniste et la volonté de reconstruire le 3e temple pour accueillir le "messie" ...  

Thumright Thumright Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 21:45

Loup Ecossais a écrit:


Si je puis me permettre une question, outre nos divergences radicales, comme j'en ai d'ailleurs beaucoup (et c'est peu dire) avec le frère Adamev, dans quel rite avez-vous été reçu ou initié ??? Si vous ne souhaitez pas répondre ici, vous pouvez le faire en mp...[/color]

Au départ, mais je pensais l'avoir écrit ailleurs, au DH. Ensuite 66e de MM. Grand Elu de Zorobabel au sein du système Reau+. Et enfin Royal Arch.

En aparté SIIL IV.

Aujourd'hui : rien.

Je ne parlerai plus de FM.

Je m'interroge sur votre refus de la judéité de Jésus, vrai homme... Car vrai Dieu, Il est bien le Dieu d'Abraham, d'Israël et de Jacob. Il n'est pas né ex-nihilo, ne s'est pas incarné par hasard au sein du peuple juif (ne pinaillez pas sur les termes, je parle du peuple sous la loi de Moïse). Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 22:19

Dragna Din a écrit:
Loup Ecossais a écrit:


Si je puis me permettre une question, outre nos divergences radicales, comme j'en ai d'ailleurs beaucoup (et c'est peu dire) avec le frère Adamev, dans quel rite avez-vous été reçu ou initié ??? Si vous ne souhaitez pas répondre ici, vous pouvez le faire en mp...[/color]

Au départ, mais je pensais l'avoir écrit ailleurs, au DH. Ensuite 66e de MM. Grand Elu de Zorobabel au sein du système Reau+. Et enfin Royal Arch.

En aparté SIIL IV.

Aujourd'hui : rien.

Merci. C'est quoi SIIL IV ? C'est la première fois que je rencontre ce sigle ? Dites-vous bien que, les véritables responsables de votre échec en FM sont vos parrains, qui n'ont pas su vous orienter correctement. Ils auraient dû vous dire, qu'au delà des trois premiers degrés (exception faite pour MM), vous serez confronté à un choix cornélien où la reconnaissance du Christ (pour faire court), vous sera demandée. Comme vous êtes d'obédience juive, vous êtes bloqué. J'ai connu plusieurs frères dans ce cas...

Dragna Din a écrit:
Je ne parlerai plus de FM.

Personne ne vous y contraint. Mais pourquoi l'avoir quittée ? Je crois avoir la réponse. Néanmoins, je vous saurai gré de me la donner, si vous le souhaitez, bien entendu. Je ne vous en voudrai pas si vous refusez...

Dragna Din a écrit:
Je m'interroge sur votre refus de la judéité de Jésus, vrai homme... Car vrai Dieu, Il est bien le Dieu d'Abraham, d'Israël et de Jacob. Il n'est pas né ex-nihilo, ne s'est pas incarné par hasard au sein du peuple juif (ne pinaillez pas sur les termes, je parle du peuple sous la loi de Moïse). Etrange.

Encore faut-il que Moïse ait existé et Abraham avant lui, ce que l'archéologie dément. Sans parler de l'interprétation erronée qui a été faite quant au nom "Israël" sur la stèle de Merneptah (Merenptah)...

Après de nombreuses interrogations et recherches, j'en ai conclu (et je n'engage que moi) à l'instar de Paul Le Cour (et d'autres), dont les travaux ont été repris par Jacques d'Arès, que nous étions face à une construction théologique, dont je ne mets pas en doute la sincérité, pour donner une cohérence à l'ensemble des livres retenus canoniquement. Si l'on a évincé d'autres évangiles, au bénéfice des quatre qui composent l'Evangile, c'est très nettement parce que, ils dérangeaient.
Je ne vois pas en vertu de quoi, ceux écrits au premier siècle, voire après, ont davantage de légitimité que ceux qui suivent. Il y a de multiples preuves, que l'ensemble du récit biblique est une compilation de textes beaucoup plus anciens, émanant de l'Egypte, de Sumer, de Babylonie. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer les similitudes entre les croyances de l'époque, et celles relatées dans la Bible. Pour autant, la Bible est le livre Saint de la majorité des chrétiens, comme la Torah l'est pour les juifs et le Coran l'est pour l'islam, pour nous en tenir qu'à l'aspect religieux. Dans les faits, les choses sont beaucoup plus complexes, et nécessitent pour une analyse objective, l'abstraction du caractère religieux

N'oublions pas, que l'ensemble des écrits sacrés, l'ont été en fonction de la situation géopolitique et géostratégique du moment. Les écritures relatent que des sentiments, voire des ressentiments humains. Le Dieu Créateur n'a que faire de ces contingences humaines...


Dernière édition par Loup Ecossais le Ven 19 Déc 2014, 08:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Jeu 18 Déc 2014, 23:10

Loup Ecossais a écrit:
François Pignon a écrit:
adamev a écrit:
Quand les cloches iront à Rome à tire-d'aile vous serez chef d'escadrille!!!!

Désolé Adamev, tu es un juif de synthèse, perso j'ai fait le chemin inverse.
Ta FM est devenue le bras armé de l'idéologie sioniste et la volonté de reconstruire le 3e temple pour accueillir le "messie" ...  

Thumright Thumright Thumright

Mais pourquoi voulez-vous que nous perdions notre temps à reconstruire un temple de pierres? Que le pignon finisse dans le ventre d'un pigeon je veux bien mais toi le Loup???

En plus ex.232 je connais bien tes procédés : prendre dans un argumentaire éculé (j'ai failli écrire d' +n) une phrase supposée faire mouche et la marteler... mais mon pauvre tu ne convaincs que toi et tu te couvres de pipi (et je me modère).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 00:06

Écoute, Adamev, soit tu comprends le sens profond de l'histoire soit tu ne comprends rien et si c'est le cas tu as le devoir de la fermer à tout jamais et de la femer physiquement ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 00:11

Oui, ce n'est pas le temple physique mais intérieur... Pourtant c'est bien le temple physique qu'ils vont reconstruire sous peu et, sous votre complicité, consciente ou inconsciente...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 07:45

Je crois enfin découvrir la FM . Ces empoignades homériques n'auront pas été inutiles pour moi .
Merci , messieurs , de lever ainsi un coin du voile de vos petits secrets .

Mais ce coup d'œil à l'intérieur ne m'engagera sûrement pas à franchir le seuil ...

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 07:50

boulo a écrit:
Je crois enfin découvrir la FM . Ces empoignades homériques n'auront pas été inutiles pour moi .
Merci , messieurs , de lever ainsi un coin du voile de vos petits secrets .

Mais ce coup d'œil à l'intérieur ne m'engagera sûrement pas à franchir le seuil ...

Toute société humaine est imparfaite, hélas. Et la FM n'y échappe pas...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 09:12

Loup Ecossais a écrit:


Merci. C'est quoi SIIL IV ? C'est la première fois que je rencontre ce sigle ?

Dragna Din a écrit:
Je ne parlerai plus de FM.

Personne ne vous y contraint. Mais pourquoi l'avoir quittée ? Je crois avoir la réponse. Néanmoins, je vous saurai gré de me la donner, si vous le souhaitez, bien entendu. Je ne vous en voudrai pas si vous refusez...


J'avais dit que je ne parlerai plus de FM, mais ce post lui étant dédié...

SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme.

Concernant mon départ de la FM. Voyez-vous le jour où j'ai décidé de divorcer d'avec mon épouse, certains "frères" se sont conciliés afin de me convaincre d'entrer en HP (hôpital psychiatrique) pour soigner ma "dépression". Une fois entré, je me suis retrouvé dans un univers semi-fermé, avec autorisation de sortie limitée. Et bien sûr, plus d'argent, ni de contact avec l'extérieur... En fait c'est le jour de mon entrée que mon ex-épouse a déposé les documents du divorce.

Donc, plus de contact avec mes enfants : impossible d'aller les voir lors de mes rares sorties autorisées, pas moyen de passer chez "moi" puisque les serrures furent changées.

Bien donc.

Et la fraternité... Sur un atelier de plus de 70 personnes, UNE seule est passée me voir, et encore pour me demander de lui promettre que je ne tenterai pas d'entrer en contact avec les autres membres de l'atelier ; l'HP ça faisait tache, voyez. Dans mon affaire je me suis retrouvé mis au banc comme un pestiféré, aucun soutien, pas de visite donc, pas même une once de compréhension.

6 mois après - 6 longs mois en HP - un divorce perdu et une interdiction de voir mes enfants en prime (j'étais devenu un "sataniste" sectaire participant à des viols collectifs !!!!!!!) je renoue contact avec l'atelier pour me retrouver devant les "lumières" en cachette où j'ai subis, non pas un procès maçonnique en règle, mais une inquisition des plus puante où l'on me reprochais mon divorce (sic sic), mon abandon de ma famille (re sic sic), mes engagements et recherches en ésotérisme (la Bible !!!!) et enfin d'avoir enfreint mes serments en ne payant pas en temps et en heure la pension alimentaire de mes enfants. Pour la petite histoire : mon ex-femme avait mis la main sur mes cartes bancaires et à la sortie, il me restait pas mal de chiffres négatifs un peu partout. Mes parrains de maçonnerie m'ont cloué au pilori.

Bref, j'ai annoncé aux "lumières" que je quittais séance tenante l'atelier.

Alors la fraternité disais-je... Le psy qui m'a conseillé d'entrer en HP donc : FM ; le chef de service de l'HP : FM. L'avocat de mon ex-femme : FM ; le juge : FM. Pour la petite histoire, mes ex-beaux parents étaient maçons depuis de nombreuses années...

Alors, je comprends bien qu'en parlant d'HP on va se dire : mais le monsieur il était pas bien, peut-être fou... C'est tout le point : je suis entré en HP sain de corps, j'en suis sorti 6 mois plus tard drogué aux saloperies qui devaient me faire du bien, j'avais perdu la moitié de mes cheveux et mes dents étaient devenues un peu pourries.

On m'a poursuivi afin que je remette ma lettre de démission. J'ai tenté de faire intervenir l'obédience, au siège central, sans succès.

Je suis resté des années sans pouvoir voir mes enfants, tous mes recours ayant échoué.

Proche du suicide, j'ai été sauvé par un Frère - un vrai celui-là - qui m'a permis de sortir la tête de l'eau. Pas de mon obédience, pas de mon pays, pas de mes amis : un presque inconnu pour qui "fraternité" allait au-delà de mon exécration de la maçonnerie (double si l'on pense que je fus rejeté par elle et que je la rejetai en retour). J'avais encore un peu la "foi", j'ai donc continué mon cheminement. Mais au bout du compte, j'ai préféré m'éloigner définitivement.

On pourrait dire que je suis tombé sur un mauvais atelier - je ne le crois pas, c'en était un parmi mille autres - une mauvaise obédience - mais les frères et les soeurs que je fréquentais des autres ateliers ont agi exactement de même.

Il va s'en dire que j'ai ensuite rompu et trahi tous mes serments envers ces "copains de sabord".

Voilà mon histoire, une histoire insignifiante vécue par des milliers d'autres que moi...

J'ai encore des amis "frères et soeurs" et je visite en sauvage. Mais la fraternité qui nous unis va au-delà du cognac derrière la cravate en salle humide ou d'une fraternité affectée sans essence réelle.

N'ayant donc pas d'idoles je me permets de dire donc librement ce que je pense de la franche-machouillerie tout en conservant un réel amour pour quelques rares perles qui la sertissent encore. Cela fait partie de mes inconséquences personnelles. Les catholiques diront que je suis encore allié au diable, les FM que je suis un traite qui grenouille chez eux au détour d'une beuverie philosophique. Mais je m'en tape royalement.

Et je ne poste pas ce témoignage avec une idée derrière la tête. Juste que concurremment un ami subis actuellement les mêmes déboires que les miens passés, mais lui ce n'est pas la FM, mais son église (autre que catholique, je vous rassure) qui le broie. Ca reste thérapeutique d'écrire, c'est aussi grâce à elle que je ne suis pas passé trop vite à l'orient infernel.

PS: il y a trop de choses qui nous séparent Loup solitaire, je ne peux pas temporiser comme adamev - un signe de manque de travail de ma pierre diront certains - face à vos idéaux (j'écris idéaux, car je ne crois pas que ce soit bassement politique). J'ai trop passé de temps à combattre les idéologies et les philosophies qui de près ou de loin pourraient amener à la souffrance pour avoir la moindre compassion pour vous sur ce plan.
Cela dit maintenant, au niveau humain et personnel, même si j'écris parfois des vacherie, je vous respecte au-delà de ce que vous pourriez imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 09:38

Plus de 30 ans de maçonnerie... jamais connu ce genre de choses... et pourtant j'ai donné dans de multiples commissions de conciliation??? Sans doute parce que dans ma boutique un divorce est une affaire privée qui ne relève en rien de la juridiction de la loge.
Soutenir un membre dans la difficulté ne peut en aucun cas devenir "ingérence". Tout au plus conseil.
Quant à temporiser... il m'arrive aussi d'être "procureur" voire aussi "déménageur" si la nécessité s'en fait sentir.
Nous avons et tu le sais bien une Règle simple et exigeante qui ne supporte pas la transgression. Les propos tenus ici par tel ou tel m'importent peu sauf pour l'image dégradée qu'ils donnent du vrai de la maçonnerie. Je peux tout au plus les déplorer et essayer de discrets rappels à l'ordre. Au delà c'est affaire de conscience pour chacun.
Quant à mes propres propos en réponse aux imbécilités de certains ils n'ont pas d'autre portée que de me mettre au niveau pour être compris parce que souvent entre chrétien et crétin il n'y a qu'une lettre de différence... et plus encore entre catholique et cathoclique.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 09:47

adamev a écrit:
Plus de 30 ans de maçonnerie... jamais connu ce genre de choses... et pourtant j'ai donné dans de multiples commissions de conciliation??? Sans doute parce que dans ma boutique un divorce est une affaire privée qui ne relève en rien de la juridiction de la loge.
Soutenir un membre dans la difficulté ne peut en aucun cas devenir "ingérence". Tout au plus conseil.
Quant à temporiser... il m'arrive aussi d'être "procureur" voire aussi "déménageur" si la nécessité s'en fait sentir.
Nous avons et tu le sais bien une Règle simple et exigeante qui ne supporte pas la transgression. Les propos tenus ici par tel ou tel m'importent peu sauf pour l'image dégradée qu'ils donnent du vrai de la maçonnerie. Je peux tout au plus les déplorer et essayer de discrets rappels à l'ordre. Au delà c'est affaire de conscience pour chacun.

Et oui, c'est étonnant hein. Tous les maçons a qui je rapporte mon histoire personnelle ont du mal à me croire. Cela dit, je me fiche un peu d'être cru ou pas. Les premiers mois, j'étais assez violent dans mes critiques, les années ayant passé, j'arrive à faire quand même la part du fantasme et de la réalité.

Que la réalité égratigne la vision angélique qu'ont certains de la FM, peu me chaut. Car en définitive ce fut une coalition des c0ns qui ont réussi, en se mêlant de ce qui ne les regardait pas, à détruire 10 ans de vie avec mes enfants. Qu'ils aient éteint ma flamme maçonnique est de bien peu d'importance donc.

Un moment donné je me suis engagé dans une association de pères et de mères ayant subi mes déboires. J'y ai rencontré au moins deux personnes où la FM avait joué les casseurs.

A nouveau mon histoire racontée ici est une forme d'exorcisme de la douleur (croire que même après 10 ans se soit totalement cicatrisé serait une erreur) et un rappel pour moi de la malédiction que j'ai lancée sur la tête de ces pseudo-frères-soeurs qui ne méritent même pas que je marche sur leur âme - même si cela est censé me porter chance.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 09:47

Votre témoignage est très poignant. En tout cas en ce qui me concerne, j'ai de la compassion pour vous et je suis triste que vous ayez eu à souffrir de ce qui aurait dû vous élever, spirituellement et humainement. Ceux qui vous ont lâchement abandonné, alors qu'ils ont prêté serment eux aussi, se sont comportés en hommes sans foi, sans honneur, et dignes du mépris des autres frères.

Nous avons le devoir de venir en aide aux frères, mais aussi à tous les autres hommes. Bien entendu dans la limite des possibilité de chacun. C'est ce que je fais lorsque je le peux.

Cette affaire de capitation est un éternel problème. Tant que vous pouvez payer, vous êtes un bon frère. Vous ne pouvez plus, vous devenez un paria et n'êtes plus frère. Nombre de profanes auraient le profil pour devenir d'excellents maçons, mais c'est financièrement que ça bloque systématiquement. C'est là l'inconvénient majeur du système obédientiel.

Pour la petite histoire, lors de mon divorce (eh oui, moi aussi) j'ai pris comme avocat un frangin. Mal m'en a pris. Non seulement je lui ai glissé une enveloppe sous la table, qu'il a acceptée (peut-être pas suffisamment conséquente pour lui), mais il a complètement torpillé mon dossier. Je me suis retrouvé en slip sur la banquise. Plus de maison, meubles etc. plus rien. J'ai galéré 7 ans pour m'en sortir. Dieu merci, en tant que "gueule noire", j'avais droit à un logement gratuit, sinon j'étais SDF. Bref. L'humanité a encore beaucoup de chemin à faire pour tendre vers la perfection...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 10:34

Il m'est arrivé, pour des raisons que je n'ai pas à expliquer ici, de préparer plusieurs dossiers de divorces "durs". Il vaut mieux en effet ne pas laisser aux avocats le soin de monter les dossiers... seulement leur mise en forme juridique. J'ai beaucoup de scepticisme sur les motivations et les explications des uns et des autres. Et j'en ai entendu de ces pauvres maris injustement "spoliés" par leur femme mais oubliant le plus souvent les nombreux cas de cocufiage, les indélicatesses financières consécutives et le sort des enfants laissés à la seule charge de leur mère.
Face à la très mauvaise foi d'un grand nombre d'hommes il faut vraiment se battre pour obtenir une prestation compensatoire et une pension alimentaire pour les enfants qui tiennent la route. Il suffit de voir le nombre de mères divorcées qui sont dans les plus grandes difficultés (toutes ne s'appelle pas RD et ne sont pas ancien ministre avec une fille à 2500 euro de PA pendant qu'une autre bien moins lotie et en vue ne recevra que 250 euros de PA).
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Quant à la question des capitations... l'expérience montre que ce sont le plus souvent les mieux lotis qui sont les plus mauvais payeurs... Dans toutes les loges il existe une caisse de solidarité qui permet d'aider ceux qui sont vraiment en difficultés (sous réserve qu'ils fassent preuve d'un minimum d'assiduité). Pas plus tard que la semaine dernière nous avons dans ma loge actuelle viré un mauvais payeur pas démuni loin de là (3 années de retard) avec un taux d'assiduité proche de 0. Qui supporte cette charge... les autres membres... (dont plus jeunes qui parfois tirent la langue ou sont au chômage). Donc là pas de cadeau... avec sans doute procédure en recouvrement à la clé.

Il y a en effet des profanes qui ont le profil. La solidarité personnelle peut jouer en complément de la solidarité collective pendant 2 à 3 ans ... à charge pour le bénéficiaire de se décarcasser pour améliorer sa situation et le cas échéant d'assurer un bout de réciprocité. C'est un des avantages des obédiences majeures. Je l'ai fait pour un de mes filleuls qui aujourd'hui soutien l'un des siens. C'est ça aussi la maçonnerie de tradition, libérale et adogmatique sur laquelle on crache tant.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 10:59

Finalement, c'est toujours l'idéologie, l'enfermement dans des valeurs et l'organisation qui est le poison de l'être humain et ceci dans tous les domaines.

Peut-on savoir ce qui vous a attiré dans les rangs FM ?
- Les promesses d'un savoir supérieur à la masse , ou élitisme ?
- un mal-être intérieur qui cherchait de la fraternité ?
- simple recrutement, du à l'environnement social ou familial ?

Loup écossais a écrit:
Nombre de profanes auraient le profil pour devenir d'excellents maçons, mais c'est financièrement que ça bloque systématiquement. C'est là l'inconvénient majeur du système obédientiel.
Quel est le profil idéal d'un maçon ?

Ceci dit, mes respects à tous les deux,  Dragna et Loup, et mes excuses pour la dureté de mes propos.
Mais vous comprendrez, je pense, qu'il y a, dans ce forum souvent deux poids, deux mesures, concernant la FM et le simple quidam,  qui ne sait pas toujours exprimer ses questions en souffrance autrement que par une certaine agressivité et se retrouve confronté à une modération plus chatouilleuse que pédagogue. Une église est là pour accueillir les êtres en souffrance, et non pas d'en être agacée. Enfin, je suppose que la vie d'église doit être partout et non pas localisée aux lieux de culte...

Je ne suis pas la seule à  avoir remarqué cette indulgence à l'endroit des FM.
Je ne sais pas ce que vous en pensez...

Pour ma part, je trouve que c'est assez typiquement français d'être scotché dès que quelqu'un parle sur un ton doctoral, académique et autoritaire...
Un culte à la culture française ?

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:05

Tous humains...

Je pense qu'il n'existe aucun groupe, aucune famille, aucune association quelle qu'elle soit qui puisse se targuer de n'avoir jamais été lâche, injuste, méchante, tout simplement.

Est-ce toujours la recherche du bouc-émissaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:14

adamev a écrit:
Il m'est arrivé, pour des raisons que je n'ai pas à expliquer ici, de préparer plusieurs dossiers de divorces "durs". Il vaut mieux en effet ne pas laisser aux avocats le soin de monter les dossiers... seulement leur mise en forme juridique. J'ai beaucoup de scepticisme sur les motivations et les explications des uns et des autres. Et j'en ai entendu de ces pauvres maris injustement "spoliés" par leur femme mais oubliant le plus souvent les nombreux cas de cocufiage, les indélicatesses financières consécutives et le sort des enfants laissés à la seule charge de leur mère.
Face à la très mauvaise foi d'un grand nombre d'hommes il faut vraiment se battre pour obtenir une prestation compensatoire et une pension alimentaire pour les enfants qui tiennent la route. Il suffit de voir le nombre de mères divorcées qui sont dans les plus grandes difficultés (toutes ne s'appelle pas RD et ne sont pas ancien ministre avec une fille à 2500 euro de PA pendant qu'une autre bien moins lotie et en vue ne recevra que 250 euros de PA).
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Quant à la question des capitations... l'expérience montre que ce sont le plus souvent les mieux lotis qui sont les plus mauvais payeurs... Dans toutes les loges il existe une caisse de solidarité qui permet d'aider ceux qui sont vraiment en difficultés (sous réserve qu'ils fassent preuve d'un minimum d'assiduité). Pas plus tard que la semaine dernière nous avons dans ma loge actuelle viré un mauvais payeur pas démuni loin de là (3 années de retard) avec un taux d'assiduité proche de 0. Qui supporte cette charge... les autres membres... (dont plus jeunes qui parfois tirent la langue ou sont au chômage). Donc là pas de cadeau... avec sans doute procédure en recouvrement à la clé.

Il y a en effet des profanes qui ont le profil. La solidarité personnelle peut jouer en complément de la solidarité collective pendant 2 à 3 ans ... à charge pour le bénéficiaire de se décarcasser pour améliorer sa situation et le cas échéant d'assurer un bout de réciprocité. C'est un des avantages des obédiences majeures. Je l'ai fait pour un de mes filleuls qui aujourd'hui soutien l'un des siens. C'est ça aussi la maçonnerie de tradition, libérale et adogmatique sur laquelle on crache tant.

Dans TOUS les cas la FM devrait se tenir loin de ces affaires où elle n'a rien à faire.

Mon cas, est l'exemple typique du jugement à l'a priori : c'est le mec, il a fauté, il est le coupable. De quel droit la FM s'érige-t-elle en juge et partie dans une affaire familiale ?

On m'a sorti aussi que je "volais" l'argent du ménage - alors que je versais 80% de mon salaire mensuel à mon épouse pour les frais communs - on m'a sorti que je buvais trop - regardant le petit rouge que j'affectionne et en oubliant ces ivrognes à moitié pétés en tenue - que j'étais volage - dit celui qui avait placé sa maîtresse attitré comme hospitalière en poussant les bonnes boules et regardant mon dérapage comme une faute impardonnable...

En fin de compte c'est moi qui me suis retrouvé quasi SDF, sans droit de visite aux enfants. Et ça - sachant que je n'étais pas un père et un mari violent, abuseur, violeur ou autre - c'est cher payer la capitation.

Je crache sur ces saloperies iniques qui forniquent leur âme en se posant tels des chevalier blancs ! Qu'ils aillent donc se laver l'arrière train avant de se la jouer grand sage omnipotent.

Je ne suis pas un saint - l'ai-je prétendu ? Mais que des grenouilles de la FM viennent mettre leurs pattes sales dans mes affaires familiales en s'érigeant comme source morale infaillible, voilà bien le problème.

On comprendra au ton de cette réponse que les blessures, comme je l'écrivais, ne cicatrisent jamais complètement.

Par ailleurs ces histoires de capitation sont délirantes et infâmes. C'est d'ailleurs ce qui coule la FM moralement et initiatiquement. Pour mon plus grand plaisir, je ne vous le cache pas.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:21

De J&B : Ceci dit, mes respects à tous les deux, Dragna et Loup

Et au passage Adamev sous la semelle de vos godasses???

De J&B : Finalement, c'est toujours l'idéologie, l'enfermement dans des valeurs et l'organisation qui est le poison de l'être humain et ceci dans tous les domaines.

C'est aussi de l'idéologie...

De J&B : - simple recrutement, du à l'environnement social ou familial ?

Un peu aussi parce qu'ayant un peu étudié la chose j'en ai trouvé l'idéal... correspondant à mes valeurs plus qu'une église.

De J&B : Profil idéal?

Se reporter aux Constitutions d'Anderson chapitre 1
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:28

adamev a écrit:
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Certes. Très rarement respecté, quelle que soit l'obédience...

Quant à la question des capitations... l'expérience montre que ce sont le plus souvent les mieux lotis qui sont les plus mauvais payeurs... Dans toutes les loges il existe une caisse de solidarité qui permet d'aider ceux qui sont vraiment en difficultés (sous réserve qu'ils fassent preuve d'un minimum d'assiduité). Pas plus tard que la semaine dernière nous avons dans ma loge actuelle viré un mauvais payeur pas démuni loin de là (3 années de retard) avec un taux d'assiduité proche de 0. Qui supporte cette charge... les autres membres... (dont plus jeunes qui parfois tirent la langue ou sont au chômage). Donc là pas de cadeau... avec sans doute procédure en recouvrement à la clé.

En effet. Les plus mauvais payeurs sont souvent ceux qui sont SDF (sans difficulté financière)...

Il y a en effet des profanes qui ont le profil. La solidarité personnelle peut jouer en complément de la solidarité collective pendant 2 à 3 ans ... à charge pour le bénéficiaire de se décarcasser pour améliorer sa situation et le cas échéant d'assurer un bout de réciprocité. C'est un des avantages des obédiences majeures. Je l'ai fait pour un de mes filleuls qui aujourd'hui soutien l'un des siens. C'est ça aussi la maçonnerie de tradition, libérale et adogmatique sur laquelle on crache tant.

Ça existe aussi ailleurs, à la GLNF notamment...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:29

Dans TOUS les cas la FM devrait se tenir loin de ces affaires où elle n'a rien à faire.

J'en suis bien d'accord...

Mon cas, est l'exemple typique du jugement à l'a priori : c'est le mec, il a fauté, il est le coupable. De quel droit la FM s'érige-t-elle en juge et partie dans une affaire familiale ?

Voir réponse précédente c'est pas son problème... A ceci près que ce n'est pas la maçonnerie mais des membres.

On m'a sorti aussi que je "volais" l'argent du ménage - alors que je versais 80% de mon salaire mensuel à mon épouse pour les frais communs - on m'a sorti que je buvais trop - regardant le petit rouge que j'affectionne et en oubliant ces ivrognes à moitié pétés en tenue - que j'étais volage - dit celui qui avait placé sa maîtresse attitré comme hospitalière en poussant les bonnes boules et regardant mon dérapage comme une faute impardonnable...

On comprend mieux pourquoi certaines obédiences se veulent absolument et exclusivement "masculines" ou "féminines". Pour le reste il n'y a que toi pour en juger.


Dernière édition par adamev le Ven 19 Déc 2014, 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:33

Cécile a écrit:


Est-ce toujours la recherche du bouc-émissaire ?


Tout à fait cela je pense, dans la droite ligne de R. Girard. Tout groupe humain a besoin de ses saints et de ses brebis galeuses. La FM n'y déroge pas - et elle ne le peut comme tout groupe humain.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:34

Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Certes. Très rarement respecté, quelle que soit l'obédience...

Simple question de discipline de loge. Et c'est le problème des anciens que d'y veiller. De même sur l'autre règle implicite du Code précité : "touche pas la femme du frère".
Deux cas récents. Sanction immédiate. Virés.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 11:50

adamev a écrit:


Pour le reste il n'y a que toi pour en juger.


Oui, et comme je le disais plus haut, je n'oublie pas frères et les soeurs qui - hors de mon obédience - m'ont tenu et sauvé. Ce n'est pas un procès d'intention collectif de la FM, mais une mise en abîme de l'agissement de certains de ses membres.

Ah il me revient à l'esprit une des accusations portées par les "lumières" de la loge... J'avais presque oublié tellement c'était surréaliste. J'étais un infiltré agissant pour le compte de l'extrême-droite ! Mon ex-femme ayant produit les exemplaires du "Père Ubu", revue belge assez réactionnaire que les Belges du forum doivent connaître, et de "Faits et documents" du Ratier que je possédais. Ainsi qu'une lettre que m'avait adressé Christian Bouchet concernant un texte que j'avais commis sur la Fraternité d'Eulis.

Parfois, je sourirais presque en repensant à toute cette époque...

Cela dit, il faut aussi lire mes autres posts sur la FM sur ce forum. Ici je lâche un peu les souvenirs trop lourds et négatifs, mais je ne suis pas un anti-maçon, juste un aigri comme dirait l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 12:01

Ce qui est important pour un Chrétien, c'est de pouvoir pardonner, même si oublier est impossible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 12:07

pardonner est une preuve de sagesse quelle que soit la voie spirituelle. :bisou:
Un chrétien sage doit pouvoir pardonner et savoir pardonner.
Mais pour pardonner une offense il faut que l'offenseur comprenne sa faute et fassent un certain travail de façon à admettre sa faute et ne plus réitérer cette faute. siffler
Il est facile de dire pardon, il est beaucoup plus difficile de faire une démarche respectueuse et pleine d'amour pour « se racheter ».
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 12:42

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Certes. Très rarement respecté, quelle que soit l'obédience...

Simple question de discipline de loge. Et c'est le problème des anciens que d'y veiller. De même sur l'autre règle implicite du Code précité : "touche pas la femme du frère".
Deux cas récents. Sanction immédiate. Virés.

Normal...
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 22:18

[quote="Gaudius"]
adamev a écrit:
Il m'est arrivé, pour des raisons que je n'ai pas à expliquer ici, de préparer plusieurs dossiers de divorces "durs". Il vaut mieux en effet ne pas laisser aux avocats le soin de monter les dossiers... seulement leur mise en forme juridique. J'ai beaucoup de scepticisme sur les motivations et les explications des uns et des autres. Et j'en ai entendu de ces pauvres maris injustement "spoliés" par leur femme mais oubliant le plus souvent les nombreux cas de cocufiage, les indélicatesses financières consécutives et le sort des enfants laissés à la seule charge de leur mère.
Face à la très mauvaise foi d'un grand nombre d'hommes il faut vraiment se battre pour obtenir une prestation compensatoire et une pension alimentaire pour les enfants qui tiennent la route. Il suffit de voir le nombre de mères divorcées qui sont dans les plus grandes difficultés (toutes ne s'appelle pas RD et ne sont pas ancien ministre avec une fille à 2500 euro de PA pendant qu'une autre bien moins lotie et en vue ne recevra que 250 euros de PA).
"L'avocat a torpillé mon dossier"... C'est généralement ce que disent ceux dont l'avocat a essayé de plaider en équité. De plus mon cher Loup il y a une règle dans le Code de Conduite Maçonnique... "jamais d'affaires entre frères" ça se termine le plus souvent mal et c'est préjudiciable à la loge.

Quant à la question des capitations... l'expérience montre que ce sont le plus souvent les mieux lotis qui sont les plus mauvais payeurs.
.. Dans toutes les loges il existe une caisse de solidarité qui permet d'aider ceux qui sont vraiment en difficultés (sous réserve qu'ils fassent preuve d'un minimum d'assiduité). Pas plus tard que la semaine dernière nous avons dans ma loge actuelle viré un mauvais payeur pas démuni loin de là (3 années de retard) avec un taux d'assiduité proche de 0. Qui supporte cette charge... les autres membres... (dont plus jeunes qui parfois tirent la langue ou sont au chômage). Donc là pas de cadeau... avec sans doute procédure en recouvrement à la clé.

Il y a en effet des profanes qui ont le profil. La solidarité personnelle peut jouer en complément de la solidarité collective pendant 2 à 3 ans ... à charge pour le bénéficiaire de se décarcasser pour améliorer sa situation et le cas échéant d'assurer un bout de réciprocité. C'est un des avantages des obédiences majeures. Je l'ai fait pour un de mes filleuls qui aujourd'hui soutien l'un des siens. C'est ça aussi la maçonnerie de tradition, libérale et adogmatique sur laquelle on crache tant.

J'ai vu tous vos échanges respectifs et j'ai plusieurs questions à vous poser et si vous trouvez qu'elles sont trop intrusives, vous êtes libres de le dire.
En ce qui concerne l'aspect "politique" de certaines loges, mais aussi "religieux": est ce que le fait de coopter les membres n'a pas tendance à installer de fait un tel état d'esprit, ce qui peut donner dans un premier temps une certaine harmonie d'esprit, mais aussi induire des réactions de défense envers le membre qui pense différemment? Je m'explique: en général, un franc-maçon lambda peut se dévoiler s'il se sent en affinité avec un "profane", dans son milieu professionnel ou associatif. Harmonie de pensée, d'opinion, donc peut-être intégration plus facile?
En ce qui concerne les cotisations et les capitations, de quel ordre sont-elle? 5%, 10%?  Quel est le montant d'une cotisation mensuelle? Un membre en difficulté est-il dispensé de cotisation mais doit-il être astreint à la capitation? (Je fais la comparaison avec ce que je connais: à un moment donné, j'ai demandé d'être exempté de cotisation pendant 3 mois, le temps de régulariser ma situation, mais j'ai réglé la capitation. D'autres membres ont aussi bénéficié de ce système d'allègement. Il y a aussi un système de cotisation de soutien).
En vous lisant, Adamev, je vois que vous aussi avez affaire à des absents systématiques ou des retards de cotisation. En ce qui concerne ma loge, un membre non à jour de cotisation est automatiquement rayé des registres au bout d'1 an, conformément à nos folios, s'il n'a pas répondu malgré les rappels réguliers ou fait le nécessaire pour régulariser sa situation.(Il est toujours possible d'envoyer un courrier au C.A. ou de s'entretenir avec le maître de loge. En général, il y a souvent accord après discussion en C.A).
En ce qui concerne les membres absents mais qui s'astreignent malgré tout à participer à la vie de l'organisme, une petite visite fraternelle, un coup de fil, un petit mot d'amitié et de soutien ne sont pas inutiles. On ne peut pas préjuger des raisons de l'absence de tel ou tel membre et il est toujours possible d'organiser un covoiturage.
Le côté financier peut peut-être choquer pour ceux qui considèrent qu'un mouvement humaniste ou spiritualiste ne devrait pas s'occuper de choses aussi triviales mais nous vivons dans un monde de matière et on ne peut vivre d'eau, d'amour, d'eau fraîche et de l'air du temps, malheureusement. (A moins d'avoir affaire à des mécènes extrêmement généreux mais il ne faut pas rêver).
Pour Dragna Din:
Avez-vous été martiniste "papusien"? (SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 22:59

Gaudius a écrit:
J'ai vu tous vos échanges respectifs et j'ai plusieurs questions à vous poser et si vous trouvez qu'elles sont trop intrusives, vous êtes libres de le dire.
En ce qui concerne l'aspect "politique" de certaines loges, mais aussi "religieux": est ce que le fait de coopter les membres n'a pas tendance à installer de fait un tel état d'esprit, ce qui peut donner dans un premier temps une certaine harmonie d'esprit, mais aussi induire des réactions de défense envers le membre qui pense différemment? Je m'explique: en général, un franc-maçon lambda peut se dévoiler s'il se sent en affinité avec un "profane", dans son milieu professionnel ou associatif. Harmonie de pensée, d'opinion, donc peut-être intégration plus facile?

Le risque cooptation à l'identique existe en effet. Mais nos procédures le limitent. A titre d'exemple dans ma loge d'origine nous avons reçu le même jour un militaire de haut rang et un syndicaliste de la CGT et une autre fois un juif assez orthodoxe et un palestinien non pratiquant....

En ce qui concerne les cotisations et les capitations, de quel ordre sont-elle? 5%, 10%?  Quel est le montant d'une cotisation mensuelle? Un membre en difficulté est-il dispensé de cotisation mais doit-il être astreint à la capitation? (Je fais la comparaison avec ce que je connais: à un moment donné, j'ai demandé d'être exempté de cotisation pendant 3 mois, le temps de régulariser ma situation, mais j'ai réglé la capitation. D'autres membres ont aussi bénéficié de ce système d'allègement. Il y a aussi un système de cotisation de soutien).

Actuellement je dépense 750 euros pas an répartis sur 5 loges. Ma loge de base me coûte 350 euros pas an (les 4 autres étant +- facultatives). En cas de pb il y a plusieurs modalités d'aménagement dont les effets seront pris en compte par le trésorier de la loge.

En vous lisant, Adamev, je vois que vous aussi avez affaire à des absents systématiques ou des retards de cotisation. En ce qui concerne ma loge, un membre non à jour de cotisation est automatiquement rayé des registres au bout d'1 an, conformément à nos folios, s'il n'a pas répondu malgré les rappels réguliers ou fait le nécessaire pour régulariser sa situation.(Il est toujours possible d'envoyer un courrier au C.A. ou de s'entretenir avec le maître de loge. En général, il y a souvent accord après discussion en C.A).

Toutes les obédiences ont à peu près les mêmes modalités de gestion des membres dont l'application est laissé à l'appréciation de la loge. A charge pour elle d'assumer ses décisions .


En ce qui concerne les membres absents mais qui s'astreignent malgré tout à participer à la vie de l'organisme, une petite visite fraternelle, un coup de fil, un petit mot d'amitié et de soutien ne sont pas inutiles. On ne peut pas préjuger des raisons de l'absence de tel ou tel membre et il est toujours possible d'organiser un covoiturage.

Cela fait partie de ce que nous appelons l'hospitalité, la fraternité active...

Le côté financier peut peut-être choquer pour ceux qui considèrent qu'un mouvement humaniste ou spiritualiste ne devrait pas s'occuper de choses aussi triviales mais nous vivons dans un monde de matière et on ne peut vivre d'eau, d'amour, d'eau fraîche et de l'air du temps, malheureusement. (A moins d'avoir affaire à des mécènes extrêmement généreux mais il ne faut pas rêver).

Hélas oui. Dans le montant de ma capitation de base annuelle 15% revient à la loge (secrétariat, matériel, réserves), 20% aux frais d'hébergement  (loyer, chauffage, électricité, eau, entretien) et le reste à l'obédience pour assurer les frais de siège, le fond administratif et les fonds de solidarité (orphelinat, solidarité chômage, solidarité décès...).

Ca va ça répond?

Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 23:23

adamev a écrit:
Gaudius a écrit:
J'ai vu tous vos échanges respectifs et j'ai plusieurs questions à vous poser et si vous trouvez qu'elles sont trop intrusives, vous êtes libres de le dire.
En ce qui concerne l'aspect "politique" de certaines loges, mais aussi "religieux": est ce que le fait de coopter les membres n'a pas tendance à installer de fait un tel état d'esprit, ce qui peut donner dans un premier temps une certaine harmonie d'esprit, mais aussi induire des réactions de défense envers le membre qui pense différemment? Je m'explique: en général, un franc-maçon lambda peut se dévoiler s'il se sent en affinité avec un "profane", dans son milieu professionnel ou associatif. Harmonie de pensée, d'opinion, donc peut-être intégration plus facile?

Le risque cooptation à l'identique existe en effet. Mais nos procédures le limitent. A titre d'exemple dans ma loge d'origine nous avons reçu le même jour un militaire de haut rang et un syndicaliste de la CGT et une autre fois un juif assez orthodoxe et un palestinien non pratiquant....

En ce qui concerne les cotisations et les capitations, de quel ordre sont-elle? 5%, 10%?  Quel est le montant d'une cotisation mensuelle? Un membre en difficulté est-il dispensé de cotisation mais doit-il être astreint à la capitation? (Je fais la comparaison avec ce que je connais: à un moment donné, j'ai demandé d'être exempté de cotisation pendant 3 mois, le temps de régulariser ma situation, mais j'ai réglé la capitation. D'autres membres ont aussi bénéficié de ce système d'allègement. Il y a aussi un système de cotisation de soutien).

Actuellement je dépense 750 euros pas an répartis sur 5 logesC'est énorme! Comment faites-vous? Ma loge de base me coûte 350 euros pas an (les 4 autres étant +- facultatives). En cas de pb il y a plusieurs modalités d'aménagement dont les effets seront pris en compte par le trésorier de la loge.

En vous lisant, Adamev, je vois que vous aussi avez affaire à des absents systématiques ou des retards de cotisation. En ce qui concerne ma loge, un membre non à jour de cotisation est automatiquement rayé des registres au bout d'1 an, conformément à nos folios, s'il n'a pas répondu malgré les rappels réguliers ou fait le nécessaire pour régulariser sa situation.(Il est toujours possible d'envoyer un courrier au C.A. ou de s'entretenir avec le maître de loge. En général, il y a souvent accord après discussion en C.A).

Toutes les obédiences ont à peu près les mêmes modalités de gestion des membres dont l'application est laissé à l'appréciation de la loge. A charge pour elle d'assumer ses décisions .


En ce qui concerne les membres absents mais qui s'astreignent malgré tout à participer à la vie de l'organisme, une petite visite fraternelle, un coup de fil, un petit mot d'amitié et de soutien ne sont pas inutiles. On ne peut pas préjuger des raisons de l'absence de tel ou tel membre et il est toujours possible d'organiser un covoiturage.

Cela fait partie de ce que nous appelons l'hospitalité, la fraternité active...

Le côté financier peut peut-être choquer pour ceux qui considèrent qu'un mouvement humaniste ou spiritualiste ne devrait pas s'occuper de choses aussi triviales mais nous vivons dans un monde de matière et on ne peut vivre d'eau, d'amour, d'eau fraîche et de l'air du temps, malheureusement. (A moins d'avoir affaire à des mécènes extrêmement généreux mais il ne faut pas rêver).

Hélas oui. Dans le montant de ma capitation de base annuelle 15% revient à la loge (secrétariat, matériel, réserves), 20% aux frais d'hébergement  (loyer, chauffage, électricité, eau, entretien) et le reste à l'obédience pour assurer les frais de siège, le fond administratif et les fonds de solidarité (orphelinat, solidarité chômage, solidarité décès...).

Ca va ça répond?

Merci pour vos éclairages qui me permettent de me faire une idée du fonctionnement interne. En fait, c'est la loge qui fait vivre l'obédience. 65%, c'est quand même assez conséquent, mais j'ai pu comparer avec la cotisation rosicrucienne ("membres du sanctum") : c'est à peu près du même ordre. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de folio administratif valable pour toutes les loges, mais que chacune est relativement autonome dans les règlements intérieurs. Est ce que mon impression est justifiée?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 23:34

Gaudius a écrit:
Merci pour vos éclairages qui me permettent de me faire une idée du fonctionnement interne. En fait, c'est la loge qui fait vivre l'obédience.

Comme dans tous mouvements fédératifs. Et même l'église romaine ne vit que par les versements divers de ses membres (les paroisses qui reversent aux évêques qui reversent...).

65%, c'est quand même assez conséquent, mais j'ai pu comparer avec la cotisation rosicrucienne ("membres du sanctum") : c'est à peu près du même ordre.

C'est à mettre en relation avec les services rendus aux loges et aux membres... comme pour vos impôts.

J'ai l'impression qu'il n'y a pas de folio administratif valable pour toutes les loges, mais que chacune est relativement autonome dans les règlements intérieurs. Est ce que mon impression est justifiée?

Non les obédiences ont toutes des (règlements généraux, constitutions...) valables pour toutes les loges et les membres (un exemplaire est d'ailleurs remis à l'entrée en loge à chaque nouvel arrivant et régulièrement mis à jour). Mais les loges peuvent, avec l'accord de l'obédience, établir un règlement intérieur qui précise au plan local certains points de fonctionnement interne. Bien entendu ces règlements intérieurs ne peuvent pas déroger aux règlement généraux. Note les règlements généraux, obligations, constitutions... sont déclinés des Constitutions d'Anderson et des anciennes obligations (landmarks).
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 23:43

adamev a écrit:
Gaudius a écrit:
Merci pour vos éclairages qui me permettent de me faire une idée du fonctionnement interne. En fait, c'est la loge qui fait vivre l'obédience.

Comme dans tous mouvements fédératifs. Et même l'église romaine ne vit que par les versements divers de ses membres (les paroisses qui reversent aux évêques qui reversent...).

65%, c'est quand même assez conséquent, mais j'ai pu comparer avec la cotisation rosicrucienne ("membres du sanctum") : c'est à peu près du même ordre.

C'est à mettre en relation avec les services rendus aux loges et aux membres... comme pour vos impôts.

J'ai l'impression qu'il n'y a pas de folio administratif valable pour toutes les loges, mais que chacune est relativement autonome dans les règlements intérieurs. Est ce que mon impression est justifiée?

Non les obédiences ont toutes des (règlements généraux, constitutions...) valables pour toutes les loges et les membres (un exemplaire est d'ailleurs remis à l'entrée en loge à chaque nouvel arrivant et régulièrement mis à jour). Mais les loges peuvent, avec l'accord de l'obédience, établir un règlement intérieur qui précise au plan local certains points de fonctionnement interne. Bien entendu ces règlements intérieurs ne peuvent pas déroger aux règlement généraux. Note les règlements généraux, obligations, constitutions... sont déclinés des Constitutions d'Anderson et des anciennes obligations (landmarks).
Il y a quand même conformité à la constitution de l'obédience, donc, et supervision. OK, ça me va comme réponse. Un grand merci.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Ven 19 Déc 2014, 23:49

Il y a quand même conformité à la constitution de l'obédience, donc, et supervision. OK, ça me va comme réponse. Un grand merci

Tout comme les statuts d'une assoc qui doivent être conformes à la loi.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 06:48

Dragna Din a écrit:
Loup Ecossais a écrit:


Merci. C'est quoi SIIL IV ? C'est la première fois que je rencontre ce sigle ?

Dragna Din a écrit:
Je ne parlerai plus de FM.

Personne ne vous y contraint. Mais pourquoi l'avoir quittée ? Je crois avoir la réponse. Néanmoins, je vous saurai gré de me la donner, si vous le souhaitez, bien entendu. Je ne vous en voudrai pas si vous refusez...


J'avais dit que je ne parlerai plus de FM, mais ce post lui étant dédié...

SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme.

Concernant mon départ de la FM. Voyez-vous le jour où j'ai décidé de divorcer d'avec mon épouse, certains "frères" se sont conciliés afin de me convaincre d'entrer en HP (hôpital psychiatrique) pour soigner ma "dépression". Une fois entré, je me suis retrouvé dans un univers semi-fermé, avec autorisation de sortie limitée. Et bien sûr, plus d'argent, ni de contact avec l'extérieur... En fait c'est le jour de mon entrée que mon ex-épouse a déposé les documents du divorce.

Donc, plus de contact avec mes enfants : impossible d'aller les voir lors de mes rares sorties autorisées, pas moyen de passer chez "moi" puisque les serrures furent changées.

Bien donc.

Et la fraternité... Sur un atelier de plus de 70 personnes, UNE seule est passée me voir, et encore pour me demander de lui promettre que je ne tenterai pas d'entrer en contact avec les autres membres de l'atelier ; l'HP ça faisait tache, voyez. Dans mon affaire je me suis retrouvé mis au banc comme un pestiféré, aucun soutien, pas de visite donc, pas même une once de compréhension.

6 mois après - 6 longs mois en HP - un divorce perdu et une interdiction de voir mes enfants en prime (j'étais devenu un "sataniste" sectaire participant à des viols collectifs !!!!!!!) je renoue contact avec l'atelier pour me retrouver devant les "lumières" en cachette où j'ai subis, non pas un procès maçonnique en règle, mais une inquisition des plus puante où l'on me reprochais mon divorce (sic sic), mon abandon de ma famille (re sic sic), mes engagements et recherches en ésotérisme (la Bible !!!!) et enfin d'avoir enfreint mes serments en ne payant pas en temps et en heure la pension alimentaire de mes enfants. Pour la petite histoire : mon ex-femme avait mis la main sur mes cartes bancaires et à la sortie, il me restait pas mal de chiffres négatifs un peu partout. Mes parrains de maçonnerie m'ont cloué au pilori.

Bref, j'ai annoncé aux "lumières" que je quittais séance tenante l'atelier.

Alors la fraternité disais-je... Le psy qui m'a conseillé d'entrer en HP donc : FM ; le chef de service de l'HP : FM. L'avocat de mon ex-femme : FM ; le juge : FM. Pour la petite histoire, mes ex-beaux parents étaient maçons depuis de nombreuses années...

Alors, je comprends bien qu'en parlant d'HP on va se dire : mais le monsieur il était pas bien, peut-être fou... C'est tout le point : je suis entré en HP sain de corps, j'en suis sorti 6 mois plus tard drogué aux saloperies qui devaient me faire du bien, j'avais perdu la moitié de mes cheveux et mes dents étaient devenues un peu pourries.

On m'a poursuivi afin que je remette ma lettre de démission. J'ai tenté de faire intervenir l'obédience, au siège central, sans succès.

Je suis resté des années sans pouvoir voir mes enfants, tous mes recours ayant échoué.

Proche du suicide, j'ai été sauvé par un Frère - un vrai celui-là - qui m'a permis de sortir la tête de l'eau. Pas de mon obédience, pas de mon pays, pas de mes amis : un presque inconnu pour qui "fraternité" allait au-delà de mon exécration de la maçonnerie (double si l'on pense que je fus rejeté par elle et que je la rejetai en retour). J'avais encore un peu la "foi", j'ai donc continué mon cheminement. Mais au bout du compte, j'ai préféré m'éloigner définitivement.

On pourrait dire que je suis tombé sur un mauvais atelier - je ne le crois pas, c'en était un parmi mille autres - une mauvaise obédience - mais les frères et les soeurs que je fréquentais des autres ateliers ont agi exactement de même.

Il va s'en dire que j'ai ensuite rompu et trahi tous mes serments envers ces "copains de sabord".

Voilà mon histoire, une histoire insignifiante vécue par des milliers d'autres que moi...

J'ai encore des amis "frères et soeurs" et je visite en sauvage. Mais la fraternité qui nous unis va au-delà du cognac derrière la cravate en salle humide ou d'une fraternité affectée sans essence réelle.

N'ayant donc pas d'idoles je me permets de dire donc librement ce que je pense de la franche-machouillerie tout en conservant un réel amour pour quelques rares perles qui la sertissent encore. Cela fait partie de mes inconséquences personnelles. Les catholiques diront que je suis encore allié au diable, les FM que je suis un traite qui grenouille chez eux au détour d'une beuverie philosophique. Mais je m'en tape royalement.

Et je ne poste pas ce témoignage avec une idée derrière la tête. Juste que concurremment un ami subis actuellement les mêmes déboires que les miens passés, mais lui ce n'est pas la FM, mais son église (autre que catholique, je vous rassure) qui le broie. Ca reste thérapeutique d'écrire, c'est aussi grâce à elle que je ne suis pas passé trop vite à l'orient infernel.

PS: il y a trop de choses qui nous séparent Loup solitaire, je ne peux pas temporiser comme adamev - un signe de manque de travail de ma pierre diront certains - face à vos idéaux (j'écris idéaux, car je ne crois pas que ce soit bassement politique). J'ai trop passé de temps à combattre les idéologies et les philosophies qui de près ou de loin pourraient amener à la souffrance pour avoir la moindre compassion pour vous sur ce plan.
Cela dit maintenant, au niveau humain et personnel, même si j'écris parfois des vacherie, je vous respecte au-delà de ce que vous pourriez imaginer.
 

Un immense merci à vous et à l'administration de ce forum , pour votre partage , cher Dragna Din . Mes prières vous accompagneront , surtout lors de mes visites dans les annexes psychiatriques des homes .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 08:33

boulo a écrit:


Mes prières vous accompagneront , surtout lors de mes visites dans les annexes psychiatriques des homes .

Merci à vous. Mais soyons honnête,comme patient j'étais privilégié, par rapport à d'autres qui étaient dans une souffrance bien plus grande que la mienne.

J'avais un soutien moral donné par un visiteur de la Maison de la Laïcité, maçon lui-même, connaissant ma situation. Il fut l'un de ceux qui m'ont aidé à m'en sortir. Il me payais "l'eau au café" (si vous connaissez les HP, vous savez ce que je veux dire) et des clopes.



Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 08:42

Gaudius a écrit:

Pour Dragna Din:
Avez-vous été martiniste "papusien"? (SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme)


On n'y échappe pas, mais je le fus de personne à personne, non en loge martiniste. Le mysticisme chrétien de L-C de Saint-Martin m'attirait. J'ai continué dans le système de Martines de Pasqually, mais je n'y ai trouvé que des fous et les rituels y étaient trop empreints de "magie". Le mysticisme de Martines est étrange et ne me convenait pas non plus.J'ai abandonné le jour où l'un des "pontes" m'a annoncé que pour faire revivre l'egregore il faudrait sacrifier des boucs noirs (une connerie bien sûr, mais qui a suffit à me convaincre que je n'y avais plus ma place).
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 09:38

Dragna Din a écrit:
Gaudius a écrit:

Pour Dragna Din:
Avez-vous été martiniste "papusien"? (SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme)


On n'y échappe pas, mais je le fus de personne à personne, non en loge martiniste. Le mysticisme chrétien de L-C de Saint-Martin m'attirait. J'ai continué dans le système de Martines de Pasqually, mais je n'y ai trouvé que des fous et les rituels y étaient trop empreints de "magie". Le mysticisme de Martines est étrange et ne me convenait pas non plus.J'ai abandonné le jour où l'un des "pontes" m'a annoncé que pour faire revivre l'egregore il faudrait sacrifier des boucs noirs (une connerie bien sûr, mais qui a suffit à me convaincre que je n'y avais plus ma place).

Des boucs noirs! Vous avez eu affaire à un charlot. Je ne crois pas que Martines de Pasqually se serait abaissé à de telles pratiques.
En ce qui concerne l'aspect "magique", ou plutôt "théurgique", il fallait, d'après ce que je sais un mode de vie extrêmement pur et pratiquer la prière des 6 heures, entre autres. Bref, quelque chose d'extrêmement rigoureux.
Saint-Martin a préféré une voie plus intérieure ("l'interne préserve de tout").
Les membres que vous fréquentiez s'étaient-ils organisés en "heptade" (loge martiniste) , en organisation type loi 1901 ou bien n'avez vous vraiment eu affaire qu'à une seule personne pour vos initiations? (Si je suis trop intrusif, dites-le moi.)
Actuellement, il semble que des franc-maçons s'attachent à faire revivre le martinézisme, mais je n'en sais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 15:17

Dragna Din a écrit:
Loup Ecossais a écrit:


Merci. C'est quoi SIIL IV ? C'est la première fois que je rencontre ce sigle ?

Dragna Din a écrit:
Je ne parlerai plus de FM.

Personne ne vous y contraint. Mais pourquoi l'avoir quittée ? Je crois avoir la réponse. Néanmoins, je vous saurai gré de me la donner, si vous le souhaitez, bien entendu. Je ne vous en voudrai pas si vous refusez...


J'avais dit que je ne parlerai plus de FM, mais ce post lui étant dédié...

SIIL IV c'est : Supérieur Inconnu Initiateur Libre (IV°) dans le martinisme.

Concernant mon départ de la FM. Voyez-vous le jour où j'ai décidé de divorcer d'avec mon épouse, certains "frères" se sont conciliés afin de me convaincre d'entrer en HP (hôpital psychiatrique) pour soigner ma "dépression". Une fois entré, je me suis retrouvé dans un univers semi-fermé, avec autorisation de sortie limitée. Et bien sûr, plus d'argent, ni de contact avec l'extérieur... En fait c'est le jour de mon entrée que mon ex-épouse a déposé les documents du divorce.

Donc, plus de contact avec mes enfants : impossible d'aller les voir lors de mes rares sorties autorisées, pas moyen de passer chez "moi" puisque les serrures furent changées.

Bien donc.

Et la fraternité... Sur un atelier de plus de 70 personnes, UNE seule est passée me voir, et encore pour me demander de lui promettre que je ne tenterai pas d'entrer en contact avec les autres membres de l'atelier ; l'HP ça faisait tache, voyez. Dans mon affaire je me suis retrouvé mis au banc comme un pestiféré, aucun soutien, pas de visite donc, pas même une once de compréhension.

6 mois après - 6 longs mois en HP - un divorce perdu et une interdiction de voir mes enfants en prime (j'étais devenu un "sataniste" sectaire participant à des viols collectifs !!!!!!!) je renoue contact avec l'atelier pour me retrouver devant les "lumières" en cachette où j'ai subis, non pas un procès maçonnique en règle, mais une inquisition des plus puante où l'on me reprochais mon divorce (sic sic), mon abandon de ma famille (re sic sic), mes engagements et recherches en ésotérisme (la Bible !!!!) et enfin d'avoir enfreint mes serments en ne payant pas en temps et en heure la pension alimentaire de mes enfants. Pour la petite histoire : mon ex-femme avait mis la main sur mes cartes bancaires et à la sortie, il me restait pas mal de chiffres négatifs un peu partout. Mes parrains de maçonnerie m'ont cloué au pilori.

Bref, j'ai annoncé aux "lumières" que je quittais séance tenante l'atelier.

Alors la fraternité disais-je... Le psy qui m'a conseillé d'entrer en HP donc : FM ; le chef de service de l'HP : FM. L'avocat de mon ex-femme : FM ; le juge : FM. Pour la petite histoire, mes ex-beaux parents étaient maçons depuis de nombreuses années...

Alors, je comprends bien qu'en parlant d'HP on va se dire : mais le monsieur il était pas bien, peut-être fou... C'est tout le point : je suis entré en HP sain de corps, j'en suis sorti 6 mois plus tard drogué aux saloperies qui devaient me faire du bien, j'avais perdu la moitié de mes cheveux et mes dents étaient devenues un peu pourries.

On m'a poursuivi afin que je remette ma lettre de démission. J'ai tenté de faire intervenir l'obédience, au siège central, sans succès.

Je suis resté des années sans pouvoir voir mes enfants, tous mes recours ayant échoué.

Proche du suicide, j'ai été sauvé par un Frère - un vrai celui-là - qui m'a permis de sortir la tête de l'eau. Pas de mon obédience, pas de mon pays, pas de mes amis : un presque inconnu pour qui "fraternité" allait au-delà de mon exécration de la maçonnerie (double si l'on pense que je fus rejeté par elle et que je la rejetai en retour). J'avais encore un peu la "foi", j'ai donc continué mon cheminement. Mais au bout du compte, j'ai préféré m'éloigner définitivement.

On pourrait dire que je suis tombé sur un mauvais atelier - je ne le crois pas, c'en était un parmi mille autres - une mauvaise obédience - mais les frères et les soeurs que je fréquentais des autres ateliers ont agi exactement de même.

Il va s'en dire que j'ai ensuite rompu et trahi tous mes serments envers ces "copains de sabord".

Voilà mon histoire, une histoire insignifiante vécue par des milliers d'autres que moi...

J'ai encore des amis "frères et soeurs" et je visite en sauvage. Mais la fraternité qui nous unis va au-delà du cognac derrière la cravate en salle humide ou d'une fraternité affectée sans essence réelle.

N'ayant donc pas d'idoles je me permets de dire donc librement ce que je pense de la franche-machouillerie tout en conservant un réel amour pour quelques rares perles qui la sertissent encore. Cela fait partie de mes inconséquences personnelles. Les catholiques diront que je suis encore allié au diable, les FM que je suis un traite qui grenouille chez eux au détour d'une beuverie philosophique. Mais je m'en tape royalement.

Et je ne poste pas ce témoignage avec une idée derrière la tête. Juste que concurremment un ami subis actuellement les mêmes déboires que les miens passés, mais lui ce n'est pas la FM, mais son église (autre que catholique, je vous rassure) qui le broie. Ca reste thérapeutique d'écrire, c'est aussi grâce à elle que je ne suis pas passé trop vite à l'orient infernel.

PS: il y a trop de choses qui nous séparent Loup solitaire, je ne peux pas temporiser comme adamev - un signe de manque de travail de ma pierre diront certains - face à vos idéaux (j'écris idéaux, car je ne crois pas que ce soit bassement politique). J'ai trop passé de temps à combattre les idéologies et les philosophies qui de près ou de loin pourraient amener à la souffrance pour avoir la moindre compassion pour vous sur ce plan.
Cela dit maintenant, au niveau humain et personnel, même si j'écris parfois des vacherie, je vous respecte au-delà de ce que vous pourriez imaginer.
 

Votre histoire personnelle est très touchante et je comprends bien que des blessures comme celles-là ne se referment pas si facilement.

J'ai moi-même eu une histoire qui m'a beaucoup impacté(mais moins grave que la votre) avec un personnage que vous devez connaître « le Père Samuel » où j'y suis resté plusieurs années.

D’ailleurs c'est « drôle » que vous parlez du journal Père UBU,car le père Samuel y était  « PERE SAMUEL UBU » pour y parler de l'islam .Il nous vendait ce journal dans l'église,juste après la messe.(J'ai gardé tous ses articles jusqu'en 2007,ainsi que son fameux échange avec sœur Emmanuelle)  

Je pars au travail :hello:


Dernière édition par Lapis-lazuli le Dim 21 Déc 2014, 06:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Sam 20 Déc 2014, 16:40

Gaudius a écrit:

En fait, c'est la loge qui fait vivre l'obédience. 65%, c'est quand même assez conséquent, mais j'ai pu comparer avec la cotisation rosicrucienne ("membres du sanctum") : c'est à peu près du même ordre.

Pas seulement l'obédience, mais surtout les dirigeants, qui se baladent à travers le monde en première classe aux frais des frères et soeurs. On pointera ensuite du doigt le frère ou la soeur qui a des difficultés à payer.
Par ailleurs, le montant des capitations est aussi en fonction des locaux loués, avec tout ce que cela implique comme frais de fonctionnement. Les grandes obédiences ont acquis des locaux luxueux, qui ne sont absolument pas indispensables à l'existence des loges. Il serait sans doute beaucoup plus économique de louer une grande salle pour les occasions spéciales. Mais ça n'aurait pas la même prestance. Pourtant, Dieu sait si les métaux doivent rester à la porte du Temple et que les frères doivent creuser des tombeaux au vice et élever des temples à la vertu...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Dim 21 Déc 2014, 12:06

Gaudius a écrit:



Des boucs noirs! Vous avez eu affaire à un charlot. Je ne crois pas que Martines de Pasqually se serait abaissé à de telles pratiques.
En ce qui concerne l'aspect "magique", ou plutôt "théurgique", il fallait, d'après ce que je sais un mode de vie extrêmement pur et pratiquer la prière des 6 heures, entre autres. Bref, quelque chose d'extrêmement rigoureux.
Saint-Martin a préféré une voie plus intérieure ("l'interne préserve de tout").
Les membres que vous fréquentiez s'étaient-ils organisés en "heptade" (loge martiniste) , en organisation type loi 1901 ou bien n'avez vous vraiment eu affaire qu'à une seule personne pour vos initiations? (Si je suis trop intrusif, dites-le moi.)
Actuellement, il semble que des franc-maçons s'attachent à faire revivre le martinézisme, mais je n'en sais pas plus.

Bien sûr que cette histoire de bouc noir était une connerie, mais significative des dérives ésotéristes que l'on rencontre dans le milieu maçonnique. La voie martinézienne est thaumaturgique, hautement et exclusivement, mais la "Chose" - comme les "anges" de l'énochien - me semble assez sulfureuse. Cette historiette de bouc n'était que la confirmation que je devais m'éloigner. Les Cohen modernes ne sont qu'une reconstruction de Robert Ambelain, et franchement ils ont du boulot pour "purifier" le bidule, mais peu me chaut, car ce n'est plus mon problème.

Concernant le martinisme, il s'agissait d'une progression de personne à personne, comme le faisait Saint-Martin qui jamais n'a constitué de loges... Tout se résume - de manière délibérément caricaturale - par la prière. Pas de formules magiques ni de salmigondis : la prière à Dieu. Les heptades sont respectables, mais le martinisme vit très bien sans les marches au pas de l'oie.

Dans ma courte vie maçonnique j'ai un peu vu de tout : ceux fagotés comme des chevaliers du moyen-âge et se prenant pour des templiers, ceux en toge de mage et se prenant pour des thaumaturges égyptiens, ceux qui ressemblaient à des sapins de Noël illuminés, ceux qui portent des titres qui ne tiendraient pas dans un bottin...

Mais, je le redis, j'y ai rencontré aussi des êtres qui m'ont permis de comprendre que mon athéisme d'alors était une erreur, d'autres qui sont de réels frères en humanité. C'est pour cela qu'il faut pas se tromper et me confondre avec un sectateur de l'anti-maçonnisme. Il y a mon expérience personnelle qui me révulse, mais comme je le disais, je fréquente encore des francs-maçons, et ceux-là me reconnaissent toujours comme un frère.

Pour finir sur les capitations : c'est le moyen idéal pour s'assurer qu'un membre ne puisse plus jamais entrer dans les obédiences soeurs. On met un frère en défaut de métaux et jamais il ne pourra s'affilier ailleurs. "Mes frères, les métaux à la porte du Temple !", et ce sont ces métaux qui agissent comme formule excommunicatoire par excellence.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Dim 21 Déc 2014, 12:51

" De son côté , Roger Peyrefitte , dans ses " Fils de la Lumière " , leur fait écho . La Maçonnerie cherche à s'intégrer dans l'Eglise , ce n'est pas du roman , c'est un fait .
Après deux siècles passés à  "singer" l'Eglise Romaine , pourquoi ne pas l'utiliser ?
N'est-ce pas une "administration" qui a fait ses preuves , depuis Grégoire VII ?

Mais la Maçonnerie ne se rend pas compte qu'elle n'est là qu'un pion , dans un jeu qui a pour but la direction du monde actuel , par certains ...

Mais qui connaît ( les maçons , moins que personne ) leurs Supérieurs Inconnus , S. I . , les menant à réaliser l'idéal de Benamozegh , idéal qui se présente sous un aspect moins agressif que
le machiavélismes des Protocols ?

Que ceux-ci soient authentiques ou non , ils peignent la situation réelle .

En fait , quand on sait lire , le " communisme sacerdotal " d'un récent roman d'Abellio , ne traduit guère autre chose . Mais qui le réalisera ? Il semble bien que la maçonnerie , recrutée parmi les moyens , voire les trop humains , doive s'effacer devant les " supermen " de la Synarchie ... et
eux-mêmes ... devant ... .

Si la maçonnerie basse ignore la Kabbale , il suffit de jeter les yeux
sur la " Patente de Chev .: , de l'aigle blanc et noir , Grand Elu , Chevalier Kadosh " ( rendu célèbre par Camille Chautemps , il y a quarante ans ) pour être convaincu de l'introduction de multiples symboles hébraïques dans l'élément aryen , représenté par les Templiers . Le diplôme comporte , outre l'aigle à deux têtes , blanc et noir , deux Templiers porteurs de bouclier , avec Croix de Malte et
Croix de Lorraine . Tout cela n'est pas pour faciliter l'intégration dans
l'Eglise . "

( Jean-Gaston Bardet , " Le Trésor secret d'Ishraël " , Robert Laffont
1970 , p 375 - 376 )

Bardet antisémite et antimaçonnique délirant ou simplement lucide ?

Allez savoir ... !


Dernière édition par boulo le Dim 21 Déc 2014, 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Dim 21 Déc 2014, 13:05

Dommage boulo de tomber encore dans le fantasme.

La FM n'est, au mieux et dans ses principes, qu'une école initiatique visant au perfectionnement moral de ses membres, et, au pire, un club à l'anglaise...

Il n'y a pas de supérieurs inconnus, pas de grand manitou tirant les ficelles. Juste des hommes avec leurs qualités et leurs travers.

La FM n'a pas besoin de noyauter l'Eglise puisque, par certains de ses membres, elle y est déjà présente. Arrêtez de lire Peyrefitte qui n'a fait qu'écrire un mauvais romain dans lequel il se donne le bon rôle.

Si vous voulez savoir ce qu'est la Cabale chrétienne, je vous conseillerais plutôt la lecture du chevalier Drach, ancien rabbin converti au catholicisme. La majorité de ses oeuvres est ici : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Drach/Table.html

Une petite présentation pas trop mauvaise :

http://www.kabbale.eu/la-cabale-des-hebreux-par-le-chevalier-drach/
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Dim 21 Déc 2014, 13:12

boulo a écrit:

sur la " Patente de Chev .: , de l'aigle blanc et noir , Grand Elu , Chevalier Kadosh " ( rendu célèbre par Camille Chautemps , il y a quarante ans ) pour être convaincu de l'introduction de multiples symboles hébraïques dans l'élément aryen , représenté par les Templiers . Le diplôme comporte , outre l'aigle à deux têtes , blanc et noir , deux Templiers porteurs de bouclier , avec Croix de Malte et
Croix de Lorraine . Tout cela n'est pas pour faciliter l'intégration dans
l'Eglise . "

( Jean-Gaston Bardet , " Le Trésor secret d'Ishraël " , Robert Laffont
1970 , p 375 - 376 )

Bardet antisémite et antimaçonnique délirant ou simplement lucide ?

Allez savoir ... !

Les deux je le crains. Je vous avais déjà conseillé d'approfondir vos lectures de Bardet, qui est très mauvais en Kabbale et ne comprend pas grand chose à l'hébreu dont il se vante de nous expliquer l'essence.

Qu'est-ce qu'un symbole "aryen", pouvez-vous seulement - ou Bardet - nous éclairer ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux obédients de tout accabit   Dim 21 Déc 2014, 14:30

Et la contre-initiation personne en parle ?

Initiation et contre-initiation
Par René Guénon

Publié dans le numéro de février 1933 du Voile d’Isis et daté : Mesr, 11 ramadân 1351 H.
Nous avons dit, en terminant notre précédent article1, qu’il existe quelque chose qu’on peut appeler la « contre-initiation », c’est-à-dire quelque chose qui se présente comme une initiation et qui peut en donner l’illusion, mais qui va au rebours de l’initiation véritable. Pourtant, ajoutions-nous, cette désignation appelle quelques réserves ; en effet, si on la prenait au sens strict, elle pourrait faire croire à une sorte de symétrie, ou d’équivalence pour ainsi dire (quoique en sens inverse), qui, sans doute, est bien dans les prétentions de ceux qui se rattachent à ce dont il s’agit, mais qui n’existe pas et ne peut pas exister en réalité. C’est sur ce point qu’il convient d’insister spécialement, car beaucoup, se laissant tromper par les apparences, s’imaginent qu’il y a dans le monde deux organisations opposées se disputant la suprématie, conception erronée qui correspond à celle qui, en langage théologique, met Satan au même niveau que Dieu, et que, à tort ou à raison, on attribue communément aux Manichéens. Cette conception, remarquons-le tout de suite, revient à affirmer une dualité radicalement irréductible, ou en d’autres termes, à nier l’Unité suprême qui est au-delà de toutes les oppositions et de tous les antagonismes ; qu’une telle négation soit le fait des adhérents mêmes de la « contre-initiation », il n’y a pas lieu de s’en étonner ; mais cela montre en même temps que la vérité métaphysique, même dans ses principes les plus élémentaires, leur est totalement étrangère, et par là leur prétention se détruit d’elle-même.
Il importe de remarquer, avant toutes choses, que, dans ses origines mêmes, la « contre-initiation » ne peut pas se présenter comme quelque chose d’indépendant et d’autonome : si elle s’était constituée spontanément, elle ne serait rien qu’une invention humaine, et ainsi ne se distinguerait pas de la « pseudo-initiation » pure et simple. Pour être plus que cela, comme elle l’est en effet, il faut nécessairement que, d’une certaine façon, elle procède de la source unique à laquelle se rattache toute initiation, et, plus généralement, tout ce qui manifeste dans notre monde un élément « non-humain » ; et elle en procède par une dégénérescence allant jusqu’à ce « renversement » qui constitue ce à quoi l’on peut donner proprement le nom de « satanisme ». Il apparaît donc qu’il s’agit là, en fait, d’une initiation déviée et dénaturée, et qui, par là même, n’a plus droit à être qualifiée véritablement d’initiation, puisqu’elle ne conduit plus au but essentiel de celle-ci, et que même elle en éloigne l’être au lieu de l’en rapprocher. Ce n’est donc pas assez de parler ici d’une initiation tronquée et réduite à sa partie inférieure, comme il peut arriver aussi dans certains cas ; l’altération est beaucoup plus profonde ; mais il y a là, d’ailleurs, comme deux stades différents dans un même processus de dégénérescence. Le point de départ est toujours une révolte contre l’autorité légitime, et la prétention à une indépendance qui ne saurait exister, ainsi que nous avons eu l’occasion de l’expliquer ailleurs2 ; de là résulte immédiatement la perte de tout contact effectif avec un centre spirituel véritable, donc l’impossibilité d’atteindre aux états supra-humains ; et, dans ce qui subsiste encore, la déviation ne peut ensuite qu’aller en s’aggravant, passant par des degrés divers, pour arriver, dans les cas extrêmes, jusqu’à ce « renversement » dont nous venons de parler. Une première conséquence de ceci, c’est que la « contre-initiation », quelles que puissent être ses prétentions, n’est véritablement qu’une impasse, puisqu’elle est incapable de conduire l’être au-delà de l’état humain ; et, dans cet état même, du fait du « renversement » qui la caractérise, les modalités qu’elle développe sont celles de l’ordre le plus inférieur. Dans l’ésotérisme islamique, il est dit que celui qui se présente à une certaine « porte », sans y être parvenu par une voie normale et légitime, voit cette porte se fermer devant lui et est obligé de retourner en arrière, non pas cependant comme un simple profane, ce qui est désormais impossible, mais comme sâher (sorcier ou magicien) ; nous ne saurions donner une expression plus nette de ce dont il s’agit.
Une autre conséquence connexe de celle-là, c’est que, le lien avec le centre étant rompu, l’« influence spirituelle » est perdue ; et ceci suffirait pour qu’on ne puisse plus parler réellement d’initiation, puisque celle-ci, comme nous l’avons expliqué précédemment, est essentiellement constituée par la transmission de cette influence. Il y a pourtant encore quelque chose qui se transmet, sans quoi on se trouverait ramené au cas de la « pseudo-initiation », dépourvue de toute efficacité ; mais ce n’est plus qu’une influence d’ordre inférieur, « psychique » et non plus
« spirituelle », et qui, abandonnée ainsi à elle-même, sans contrôle d’un élément transcendant, prend en quelque sorte inévitablement un caractère « diabolique »3. Il est d’ailleurs facile de comprendre que cette influence psychique peut imiter l’influence spirituelle dans ses manifestations extérieures, au point que ceux qui s’arrêtent aux apparences s’y méprendront, puisqu’elle appartient à l’ordre de réalité dans lequel se produisent ces manifestations (et ne dit-on pas proverbialement, dans un sens comparable à celui-là, que « Satan est le singe de Dieu » ?) ; mais elle l’imite, pourrait-on dire, comme les éléments du même ordre évoqués par le nécromancien imitent l’être conscient auquel ils ont appartenu4. Ce fait, disons-le en passant, est de ceux qui montrent que des phénomènes identiques en eux-mêmes peuvent différer entièrement quant à leurs causes profondes ; et c’est là une des raisons pour lesquelles il convient, au point de vue initiatique, de n’accorder aucune importance aux phénomènes comme tels, car, quels qu’ils soient, ils ne sauraient rien prouver par rapport à la pure spiritualité.
Cela dit, nous pouvons préciser les limites dans lesquelles la « contre-initiation » est susceptible de s’opposer à l’initiation véritable : il est évident que ces limites sont celles de l’état humain avec ses multiples modalités ; autrement dit, l’opposition ne peut exister que dans le domaine des « petits mystères », tandis que celui des
« grands mystères », qui se rapporte aux états supra-humains, est, par sa nature même, au-delà d’une telle opposition, donc entièrement fermé à tout ce qui n’est pas la vraie initiation selon l’orthodoxie traditionnelle5. Quant aux « petits mystères » eux-mêmes, il y aura, entre l’initiation et la « contre-initiation », cette différence fondamentale : dans l’une, ils ne seront qu’une préparation aux « grands mystères » ; dans l’autre, ils seront forcément pris pour une fin en eux-mêmes, l’accès aux « grands mystères » étant interdit. Il va de soi qu’il pourra y avoir bien d’autres différences d’un caractère plus spécial ; mais nous n’entrerons pas ici dans ces considérations, d’importance très secondaire au point de vue où nous nous plaçons, et qui exigeraient un examen détaillé de toute la variété des formes que peut revêtir la « contre-initiation ».
Naturellement, il peut se constituer des centres auxquels se rattacheront les organisations qui relèvent de la « contre-initiation » ; mais il s’agira alors de centres uniquement
« psychiques », et non point de centres spirituels, bien qu’ils puissent, en raison de ce que nous indiquions plus haut quant à l’action des influences correspondantes, en prendre plus ou moins complètement les apparences extérieures. Il n’y aura d’ailleurs pas lieu de s’étonner si ces centres eux-mêmes, et non pas seulement certaines des organisations qui leur sont subordonnées, peuvent se trouver, dans bien des cas, en lutte les uns avec les autres, car le domaine où ils se situent est celui où toutes les oppositions se donnent libre cours, lorsqu’elles ne sont pas harmonisées et ramenées à l’unité par l’action directe d’un principe d’ordre supérieur. De là résulte souvent, en ce qui concerne les manifestations de ces centres ou de ce qui en émane, une impression de confusion et d’incohérence qui n’est pas illusoire ; ils ne s’accordent que négativement, pourrait-on dire, pour la lutte contre les véritables centres spirituels, dans la mesure où ceux-ci se tiennent à un niveau qui permet à une telle lutte de s’engager, c’est-à-dire, suivant ce que nous venons d’expliquer, pour ce qui est du domaine des « petits mystères » exclusivement. Tout ce qui se rapporte aux « grands mystères » est exempt d’une telle opposition, et à plus forte raison le centre spirituel suprême, source et principe de toute initiation, ne saurait-il être atteint ou affecté à aucun degré par une lutte quelconque (et c’est pourquoi il est dit « insaisissable » ou
« inaccessible à la violence ») ; ceci nous amène à préciser encore un autre point qui est d’une importance toute particulière.
Les représentants de la « contre-initiation » ont l’illusion de s’opposer à l’autorité spirituelle suprême, à laquelle rien ne peut s’opposer en réalité, car il est bien évident qu’alors elle ne serait pas suprême : la suprématie n’admet aucune dualité, et une telle supposition est contradictoire en elle-même ; mais leur illusion vient de ce qu’ils ne peuvent en connaître la véritable nature. Nous pouvons aller plus loin : malgré eux et à leur insu, ils sont en réalité subordonnés à cette autorité, de la même façon que, comme nous le disions précédemment, tout est, fût-ce inconsciemment et involontairement, soumis à la Volonté divine, à laquelle rien ne saurait se soustraire. Ils sont donc utilisés, quoique contre leur gré, à la réalisation du plan divin dans le monde humain ; ils y jouent, comme tous les autres êtres, le rôle qui convient à leur propre nature, mais, au lieu d’être conscients de ce rôle comme le sont les véritables initiés, ils en sont dupes eux-mêmes, et d’une façon qui est pire pour eux que la simple ignorance des profanes, puisque, au lieu de les laisser en quelque sorte au même point, elle a pour résultat de les rejeter plus loin du centre principiel. Mais, si l’on envisage les choses, non plus par rapport à ces êtres eux-mêmes, mais par rapport à l’ensemble du monde, on doit dire que, aussi bien que tous les autres, ils sont nécessaires à la place qu’ils occupent, en tant qu’éléments de cet ensemble, et comme instruments « providentiels », dirait-on en langage théologique, de la marche du monde dans son cycle de manifestation ; ils sont donc, en dernier ressort, dominés par l’autorité qui manifeste la Volonté divine en donnant à ce monde sa Loi, et qui les fait servir malgré eux à ses fins, tous les désordres partiels devant nécessairement concourir à l’ordre total.



Aperçu sur la contre-initiation


Cependant, il ne faut pas oublier que la contre-initiation change de direction et agit différemment lorsque le « cercle magique » que je viens d’indiquer s’affaiblit et que l’homme commence à soupçonner de nouveau qu’il y a un monde invisible au-delà du monde visible ; un domaine extra-normal au-delà du normal ; au-delà de la conscience ordinaire de tous les jours, une conscience plus profonde et mystérieuse - non pas comme théorie, mais comme réalité. Dans la civilisation contemporaine, ce genre d’« ouvertures » se produit désormais dans de vastes secteurs, en raison de circonstances diverses. Sous ce rapport, il est clair que des influences cherchent à empêcher que ce genre de bouleversements n’aboutisse à des résultats positifs et à entraîner les gens, du fait de ces bouleversements, vers des dangers et des dégradations plus graves que ceux qu’ont pu et que pourront provoquer le matérialisme et le scientisme.

On emploie ici une tactique que j’appellerai de diversion, qui est efficace partout où l’on ignore que, au-delà du domaine du « normal », il y a celui du supranormal, mais aussi celui de l’infranormal, que la suppression des limites de la conscience ordinaire peut se produire dans le sens de la supra-personnalité et de la supra-conscience, aussi bien que dans celui de l’infra-personnalité et d’une conscience amoindrie et que, au-delà de la réalité sensible et « naturelle », il y a, non seulement la sphère du surnaturel, mais aussi celle de l’infra-naturel et de l’infra-psychisme. Tout cela semble être complètement ignoré des divers courants du « spiritualisme » et de l’occultisme contemporains et encore davantage par les « méta-psychologues », les psychanalystes et autres, qui, en raison de leur étroitesse d’esprit et de leurs méthodes, ne soupçonnent même pas l’origine de ce genre de distinction. Or, c’est justement dans les courants du « spiritualisme » et de l’occultisme contemporains que Guénon et, avec lui, Evola ont montré l’existence d’un ensemble de contrefaçons, de confusions et de déviations idéologiques et pratiques qui autorisent à penser que tout cela n’est pas étranger à une action secrète intelligente qui n’est pas simplement humaine et dont l’objectif principal est de diriger tout esprit qui s’efforce de sortir du cercle magique du matérialisme pratique, non pas vers le haut, mais vers le bas, non pas vers la supra-personnalité, mais vers l’infra-personnalité, non pas vers la spiritualité vraie, la connaissance métaphysique et initiatique, mais vers le monde de l'infra-psychisme, du visionnarisme nébuleux et des sensations qui ne font qu’entraver toute possibilité de développement véritable ou même contribuer à altérer et à désagréger l’unité spirituelle, ce qui est le but principal de la contre-initiation. Comme on le voit, tout ceci nous amène à un ordre d’idées qui intéresse tout spécialement nos lecteurs. Devant le pullulement de sectes, de loges et de mouvements de toutes tendances, ils doivent donc se rendre compte que la confusion que je signale ici est aujourd’hui extrêmement répandue et dangereuse, puisqu’il n'y a presque personne qui, outre la compétence, ait l’autorité nécessaire pour la dénoncer comme il se doit.

http://thompkins_cariou.tripod.com/id30.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Aux obédients de tout accabit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Bible reméde à tout nos tracas
» Tout sur les moralistes
» Saint Marcellin Joseph Benoît Champagnat et commentaire du jour "Elle a tout donné"
» il bouge tout le temps...
» Tout ce qu'il faut savoir sur le kilt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: