DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Dim 7 Déc 2014 - 11:10

Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien

2014-12-06 Radio Vatican


« Beaucoup de femmes ressentent le besoin d’être plus reconnues dans leurs droits, dans la valeur des tâches qu’elles accomplissent habituellement dans les divers secteurs de la vie sociale et professionnelle. Certaines d’entre elles sont fatiguées et pratiquement écrasées par le poids de ces tâches ». Voilà ce que le Pape François écrit dans son message au Festival de la famille à Riva del Garda, dans le Trentin.

Ces femmes, a ajouté le Pape, ne trouvent pas « assez de compréhension et de soutien. Il faut faire en sorte que la femme ne soit pas, par exigences économiques, contrainte à un travail trop dur et à des horaires trop contraignants, qui s’ajoutent à toutes ses responsabilités de maîtresse de maison et d’éducatrice des enfants ». « Chers amis, écrit le Pape, je souhaite que le Festival de la Famille porte les fruits espérés, et je soutiens toutes les propositions et les projets de bien en faveur de l’institution familiale, qui a toujours été et reste la cellule vitale de la société ».

« Par l’engagement et la responsabilité que requièrent la mise au monde et l’éducation des enfants, les familles ont besoin d’une aide appropriée de la part des agences publiques et des sociétés, dans une optique d’une collaboration mutuelle. » « La situation démographique préoccupante, a poursuivi le Pape, exige, de la part de tous les sujets intéressés, une stratégie extraordinaire et courageuse en faveur de la famille. De là peut partir une relance économique pour le pays. Et c’est dans cette perspective que doit être reconsidéré et résolu aussi le drame du chômage surtout chez les jeunes. Le manque de travail avilit les personnes, qui se sentent inutiles, et appauvrit la société, qui est ainsi privée de l’apport de forces vives et volontaires ». « Je pense, a encore déclaré le Pape, à l’élaboration des politiques familiales, à tout ce qui concerne le statut juridique et social des familles en général et l’aide qui doit être offerte aux familles désavantagées sur le plan matériel et moral. Et il faut surtout penser son attention au travail des femmes ».
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 12 Déc 2014 - 10:41

bonjour,
s'inquiéter est une chose, agir en est une autre.
fleur4

_________________
""l'eau d'une rivière est toujours plus pure à la source" :chapeau:

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey :sage:

"Respecter les uns comme les autres nous fait éviter le mal."
Proverbe hébreu ; Les sentences et proverbes des anciens Rabbins (1629)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 12 Déc 2014 - 12:38

disons que la première politique familiale, serait que Monsieur contribue aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 12 Déc 2014 - 12:41

rebelle a écrit:
disons que la première politique familiale, serait que Monsieur contribue aux tâches ménagères et à l'éducation des enfants

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Lun 15 Déc 2014 - 14:51

Je me demande pour quelle raison il s'inquiète autant?

Ce qui se passe dans certains pays d'Amérique latine (salvador par exemple) ou en europe et dans bien d'autres pays du monde, ça ne l'inquiète pas et il n'en parle pas (beaucoup d'autres non plus en fait.)

En fait ce qui se passe là-bas et les conséquences des lois sur l'avortement dans ces pays ne le gêne pas, ne lui pose aucun problème (mais à beaucoup d'autres aussi!) (au contraire, ils sont tous pour qu'on fasse la même chose partout sur terre!)

Si une femme ou même une gamine à peine pubère est forcée à être enceinte (pire encore suite à un viol) (et fait une terrible dépression après qui peut durer (ou tenter de se suicider) sans compter la misère dans laquelle ça va la plonger dans certains cas... mais aussi les dégâts sur son intégrité psychologique et physique, le fait d'être autant humiliée... si une chose comme ça arrive personne ne dit rien et tout le monde s'en fiche personne ne fait rien, pas un mot... un silence complice...

Pour un très grand nombre ces choses-là ne les interpellent pas... (ne serait-ce déjà que pour ceux qui dirigent ces pays souvent avec une très forte "influence" religieuse là-bas...) Si ça leur posait vraiment un problème ils agiraient, ils feraient quelque chose, ils en parleraient... mais ça n'est pas le cas. Mais étant donnée qu'elles doivent "assumer" et "prendre leurs responsabilités" alors on se décharge sur elles et elles sont entièrement fautives donc elles n'ont pas besoin d'aide puisque de toute façon elles l'ont bien cherché et bien mérité (si on part de cette "logique.")

Je n'ai jamais entendu parler nul part que qui que ce soit s'en souciait ou faisait quoi que ce soit ou même en parler... (que ce soit les pro choix ou les anti choix... silence total...)

Et là il dit qu'il s'inquiète pour les conditions des femmes au quotidien?


Je n'ai pas entendu parler du reste de sa part ou de la part des autres à aucun moment...

J'ai aussi posé la question sur un autre endroit "très croyant" et on m'a dit justement que personne n'en avait jamais entendu parler nul part... des "conséquences de l'anti avortement."

Et pourtant la personne qui est venue me le dire est anti avortement... donc normalement il ou elle aurait dû penser à ces choses...

Il ou elle m'a aussi dit que le fait de ce silence venait peut-être aussi de l'impuissance des anti avortements, des lois qu'ils ont mis en place et de leurs conséquences... et qu'ils ne savaient pas quoi faire à ce sujet...

Je trouve ça quand même très grave et affligeant que ce soit d'un côté ou de l'autre, que personne n'ait pensé à ces choses là! (et pourtant faut pas être un génie ni une femme pour comprendre humainement parlant qu'une femme puisse en venir à se suicider soit parce qu'elle ne peut pas avorter, soit parce qu'elle n'a pas pu et que la souffrance infligée est trop grande...)

Je comprends pas...


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mar 16 Déc 2014 - 18:43

Le pape veut juste montrer que les femmes ayant ou subissant des violence sont entendues par l'Eglise. Il répond ainsi à ce que véhicule l'actualité. Mais la violence est universelle, ce n'est pas que des coups, ce n'est pas que des femmes. Et c'est à nous de le rappeler.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12456
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mar 16 Déc 2014 - 19:29

François 07 a écrit:
...

Je n'ai jamais entendu parler nul part que qui que ce soit s'en souciait ou faisait quoi que ce soit ou même en parler... (que ce soit les pro choix ou les anti choix... silence total...

...


Si c'est une blague , elle est de mauvais goût .

Il a déjà été signalé sur ce forum qu'un viol induisait un début de schizophrénie chez la victime , nécessitant un soutien psychologique sans faille de la part de l'entourage .
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mar 16 Déc 2014 - 19:45

Vous avez mal été signalé Boulo... Un viol est quelque chose d’inadmissible mais il ne conduit JAMAIS, à une schizophrénie. Et une telle psychose reste irrémissible quelque soit le soutien.

Un jour, je préciserai la pensée autour des pathologies psychiques. Toutes, sont des conséquences du péché originel, non pas par transmission familiale mais sociales au sein de la famille qui n'est en rien responsable (parfois)..

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 7:07

marc a écrit:
Vous avez mal été signalé Boulo... Un viol est quelque chose d’inadmissible mais il ne conduit JAMAIS, à une schizophrénie. Et une telle psychose reste irrémissible quelque soit le soutien.

qu'en savez vous???? durant la guerre, une dame a été violée. Son entourage constitué de bons cathos s'est trouvé plongé dans la honte.... et l'ont fait taire. tout a été étouffé.... cette dame a fini en institution psychiatrique.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 7:23

Bonjour Rebelle, je le sais car ça fait trois ans que j'étudie la psychologie et que c'est mon travail d'accompagner ce type de public au quotidien. La Schizophrénie est une psychose et elle ne se déclenche jamais en réaction à un traumatisme seul. Ce n'est pas une maladie réactionnelle, ça c'est certain. Je précise que cette maladie à pour symptômes principaux un rapport faussé au réel, des idées délirantes, des hallucinations sensorielles.

Il ne faut pas tout mélanger. En revanche d'autres types de psychoses sont réactionnelles comme la dépression (ne pas confondre avec une simple déprime) ou les troubles maniaco-dépressifs. Il y a aussi la paranoïa.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 7:27

alors on ne devient pas forcément schizophrène mais malade mental oui..... forcément, surtout quand l'entourage vous étouffe complètement de surcroit et ne reconnait pas votre statut de victime, voire même insinue une part de provocation dans le chef de la victime.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 7:33

Oui, l'entourage y est pour beaucoup. Mais comme je le disais hier, il n'est pas forcement 100% responsable ayant subit et mettant en oeuvre lui aussi des comportements inadaptés. C'est vraiment loin d'être simple... Moi, je le vois tous les jours... par exemple, j'ai travaillé quelques temps dans un service de protection de l'enfance. Les parents eux aussi ont des grosses problématiques et forcement, cela se répercute chez l'enfant.

L'âme humaine fait tout son possible pour sortir des pires situations, mais elle doit parfois prendre une posture antalgique si j'ose dire, ce qui fait qu'elle pousse tordue mais elle pousse quand même.

C'est d'ailleurs pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, je suis certain de la thèse d'Arnaud sur les fins dernières.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 11:21

vous n'avez pas parfois l'impression que l'âme humaine se complait dans ses comportements déviants? moi oui, mais bon, j'ai sans doute une vision négative de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 11:28

C'est difficile de l'évaluer. Je peux vous le garantir ayant fais cette expérience avec un ado qui provoquait tout le monde, était violent, il frappait et crachait sur les éducateurs et les petits. Il faut vraiment tenir la distance là... Il s'avère qu'en fait, il mettait systématiquement toutes les relations à l'épreuve pour ne pas avoir à se sentir abandonné. Il a suffit que je lui dise, "mais tu sais, même avec tout ce que tu fais, je ne veux pas que tu parte, malgré tout ça, je ne t'abandonnerai pas". Pour qu'il finisse par changer.

Avec le temps, je me suis construit une théorie et une pratique alliant plusieurs disciplines et aussi la théologie et la philosophie chrétienne. Et ça fonctionne !

Sinon, le CEC nous éclaire : "Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l'action pastorale, on tiendra compte de l'immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l'état d'angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui amoindrissent voire exténuent la culpabilité morale". (CEC 2352-2354)

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 11:40

Ce que je pense, c'est que de trouver l'enfant de Dieu dans le pécheur et non pas le pécheur dans l'enfant de Dieu est le positionnement qui à plus de chances de faire changer la personne.

Le problème revient donc à nous même. En sommes nous capable ? Nous aimons nous nous même suffisamment pour pouvoir aimer notre prochain ?

Tout est là ;)

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens

avatar

Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 11:51

Qui n'aime pas la liberté, et encore plus, la vérité.

Bien entendu :beret:
Ça viendrai, ça viendra.

Bien sur tout va. sunny

Bon Matin

Jonathan Mongrain

_________________
₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
     † Ouvriers de la 11ème heure †    
             † Psaumes 111 †
₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 12:14

Citation :


Le pape veut juste montrer que les femmes ayant ou subissant des violence sont entendues par l'Eglise. Il répond ainsi à ce que véhicule l'actualité. Mais la violence est universelle, ce n'est pas que des coups, ce n'est pas que des femmes. Et c'est à nous de le rappeler.


Signaler que les femmes subissent des violences et que soit disant l'église voudrait les entendre?

Pourtant les femmes forcées à êtres enceintes, ces victimes ne sont en rien entendu par l'église (ce qui me sidère ce que les "pro choix" ne semblent pas non plus avoir percutés et réalisés ce dont elles sont victimes et doivent endurer au quotidien...)

S'ils se souciaient réellement des violences que les femmes subissent ils ne leur interdiraient pas de choisir à aucun endroit sur Terre (du moins là où ils sont et où ils dirigent. (force est de constater que ce n'est pas le cas. Donc ce discours est faux du début à la fin. (et il rattache le tout à la famille...)

Avant de parler des violences faites aux femme sur tous les plans il faudrait déjà, surtout et aussi se pencher et se concentrer (mais également agir) sur les violences qu'ils infligent eux-même aux femmes avec leurs 'lois" dans divers pays.

Ils ne l'ont jamais fait à aucune moment et n'ont jamais rien dis nul par là-dessus encore moins réagis et agis.

Ce n'est certainement pas à "VOUS" de venir donner des leçons à tout le monde et à vous mêler des violences (du moins, ce n'est pas UNIQUEMENT à vous.) Ceci est d'une arrogance et d'une prétention de très mauvais goût surtout au vu de l'histoire ou des faits historiques et même actuels.)

Dire aux autres "d'assumer" de "prendre leurs responsabilités" n'est valable que si on le fait sois-même et l'église n'en fait rien ainsi que tant d'autres. Sans doute parce qu'ils se déchargent justement sur ces victimes car sous prétexte qu'elles doivent "assumer" elles n'ont besoin de rien, encore moins d'un soutiens, d'une aide, pour la souffrance qu'elles endurent, les plongent dans de terribles états jusqu'à la dépression voir le suicide. (et c'est encore sur elles que ça retombera surtout pour le suicide on viendra encore dire qu'elles sont "égoïstes" et pensent à "préserver leur confort personnel" même si leurs conditions de vie (ou plutôt d survie) sont terribles...)

Ces violences en particulier concernent toutes les religions. Prétendre que s'occuper des violences en règle générale dans le monde est donc très arrogant et prétentieux surtout quand on est sois-même responsable, coupable et complices de violences mais qu'on n'assume pas ses responsabilités, qu'on s'en fiche et que ça ne fait ni chaud ni froid...

Après ça plaît ou ça ne plaît pas, peu importe, les faits sont là.

Peut-être est-ce une bonne volonté de la part de ce monsieur, seulement, rien ne sera fait puisque rien n'a jamais été fait de leur part surtout pour les femmes.

Les conséquences psychologiques sur le viol beaucoup en parlent et je suis d'accord sur ce qui est dit, par contre quand on interdit à une femme d'avorter... silence total... pas un mot nul part... anti choix ou pro choix tous son sans voix, silencieux... d'ailleurs, très surprenant de la part de ceux qui se disent "pour le libre choix" "pour les droits des femmes" de constater leur incapacité à avoir vu et compris ces choses...

Une fois je sais plus où, j'en ai parlé, et une personne, une femme, m'a dit qu'elle était d'accord, seulement, combien avant n'ont pas compris, combien partout n'avaient même ps réalisés?

Une seule personne d'accord sur beaucoup mais elle n'avait peut-être pas non plus réalisé et compris ces choses jusqu'à ce que j'y dise et lui explique...



Et je suis impuissant face à cette réalité, à ce constat...

Personne n'en parle, personne ne fait rien et tout le monde s'en fout seulement entre temps des victimes sont détruites chaque jours à chaque instant en nombre partout dans le monde...

Ce qui va pas sans me rappeler le génocide du rawanda où pendant que des gens se faisaient massacrer de façon barbare, les politiques se tournaient les pouces à se disputer pour savoir si c'était un génocide ou une guerre civile et s'il fallait intervenir ou non parce qu'ils ne voulaient pas faire ingérence dans un pays et ses affaires...

C'est un peu le même principe ici, on attend, on attend, on s'en fout, on fait rien, mais entre temps d'immenses souffrances sont engendrées dans l'indifférence la plus totale... et les responsables n'assument pas, ils fuient... ils sont dans le dénie et ils se déchargent sur les victimes...

Terrifiant...


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 12:19

Je ne comprends pas vraiment de quoi vous parlez... pourriez vous être plus précis ?


_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens

avatar

Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 12:19

c'est bien d'être en relation, le relationnel, dans un effort spirituel, à l'être d'être comme un enfants pour ses enfants.


Bien Parent, contre le vent. thumleft

Jonathan Mongrain

_________________
₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
     † Ouvriers de la 11ème heure †    
             † Psaumes 111 †
₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 12:41

@ François 07

Bonjour !

J'ai le sentiment que vous portez beaucoup de choses ! Je ne suis pas certain de bien comprendre ce que vous voulez dire. Toutefois, il y en a quelque chose que j'ai à peu près compris.

Précisons les choses alors ;) La violence, elle est partout... elle ne vient pas d'une nation, d'un parti politique, d'une religion, d'un groupe d'homme, la violence, elle commence avec nous. Nous sommes tous violent, vous, et moi, également...Elle est universelle.

SI par malheur un individu au sein d'un groupe commet un acte violent, le groupe en est il responsable ? Et devons nous alors affublé les plus doux du même groupe de "violent" ? Non, bien évidement. Je ne condamne pas les Allemand d'avoir été des Nazis, celui qui est à condamner, c'est Hitler... Je ne condamne pas les communistes à cause de Staline etc... vous comprenez le principe ?

Donc, revenons un peu plus sur ce que vous semblez vouloir dire. Vous parlez du mariage ? De la maternité ? Il me semble que les catholiques ne forcent pas les femmes à se marier..

Maintenant, nous ne sommes pas sur terre par hasard, nous y sommes appelés... c'est juste que nous l'avons oublié et que nous supposons des idéaux issus de notre pensée plus vrais que ce que la réalité a mit des millions d'année à enfanter. Commençons pas le commencement : Qui suis-je et que suis-je ?

C'est la question que Guy Gilbert m'a posé la première fois que je l'ai vu, je vous la pose à mon tour : Et toi, qui es tu ?

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 13:07

François, que lui reprochez vous au fait au pape ?

N'oubliez quand même pas que vous êtes sur un FORUM CATHOLIQUE.
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 19:56

Citation :


J'ai le sentiment que vous portez beaucoup de choses ! Je ne suis pas certain de bien comprendre ce que vous voulez dire. Toutefois, il y en a quelque chose que j'ai à peu près compris.

Précisons les choses alors ;) La violence, elle est partout... elle ne vient pas d'une nation, d'un parti politique, d'une religion, d'un groupe d'homme, la violence, elle commence avec nous. Nous sommes tous violent, vous, et moi, également...Elle est universelle.

SI par malheur un individu au sein d'un groupe commet un acte violent, le groupe en est il responsable ? Et devons nous alors affublé les plus doux du même groupe de "violent" ? Non, bien évidement. Je ne condamne pas les Allemand d'avoir été des Nazis, celui qui est à condamner, c'est Hitler... Je ne condamne pas les communistes à cause de Staline etc... vous comprenez le principe ?

Donc, revenons un peu plus sur ce que vous semblez vouloir dire. Vous parlez du mariage ? De la maternité ? Il me semble que les catholiques ne forcent pas les femmes à se marier..


Tout dépend de qui ne force pas à se marier, en tout cas, c'est obligatoire pour ne pas faire des "bâtards" et être "respectable."

Quand à la maternité, un bien grand mot quand on force une femme à être enceinte (et ça n'est pas du tout le terme approprié, loin de là (mais il est utilisé pour d'obscures raisons!) (on parle alors d'une victime, pas d'une "mère!")

Citation :


François, que lui reprochez vous au fait au pape ?

N'oubliez quand même pas que vous êtes sur un FORUM CATHOLIQUE.


Le reproche ou plutôt le constat je l'ai donné pus haut... il suffit de lire et de réfléchir, de regarder ce qui est en fonction de ce qui est énoncé comme faits, comme réalités.

Il parle d'être soit disant inquiet des conditions des femmes au quotidien, pourtant ça ne lui pose absolument aucun problème d'être animé par la volonté d'interdire à toutes femmes d'avorter partout sur Terre (comme au salvador.)

Et ce n'est gênant pour lui ce que beaucoup de femmes doivent endurer comme souffrances et tortures du fait de l'interdiction de pouvoir choisir (et d'être emprisonnées si on a les preuves qu'elles ont quand même réussies à faire leur choix.)

S'il se préoccupait vraiment des violences faites aux femmes alors il aurait parlé de ces choses et aurait agis d'une manière ou d'une pour ça. Mais ce n'est pas le cas, ce que ces victimes peuvent endurer par l'interdiction de choisir ne lui pose visiblement pas de soucis (et pour bien d'autres aussi!) Pourtant une solution (fausse solution mais toujours mieux que rien) serait d'agir pour que ces victimes aient un soutien, une aide, plutôt que le mépris et le dédain (ou le silence...)

Le très gros problème et ce que je trouve terrible, c'est que les pro choix (ou les féministes... (je me retiens d'être désobligeant envers ces... "choses...") n'ont absolument pas conscience de tout ceci!

Et j'ai bien l'impression qu'ils s'en fichent! (ou ils n'y ont pas pensé! (mais quelque chose d'aussi gros... comme on dit, plus c'est gros, plus ça passe mais comment ne pas s'étouffer avec un morceau aussi énorme?)

Je ne suis peut-être pas le seul à m'en être aperçus, à en avoir pris conscience... mais je n'ai jamais trouvé personne ou vu personne en parler ou s'en soucier je suis le seul en ma connaissance et sur tout ce que j'ai pu voir.

Ma question est donc la suivante.

Pourquoi parler des violences faites aux femmes alors qu'on ne se soucie pas de celles qu'elles subissent ici et là de façon directe ou indirecte pas forcément par notre faute mais celle des autres dans notre camp? Et dans ce cas si on dit s'inquiéter des conditions de vie des femmes au quotidien le moins qui puisse être fait et déjà de tirer les autres par les oreilles, de les mettre devant leurs responsabilités et qu'ils assument.

Parce que c'est de la responsabilité de l'église ce qui se passe dans les pays où a le pouvoir ou une très forte influence (tous interdisent aux femmes de choisir... donc dans tous ces pays les souffrances et violences citées plus haut ont lieu, mais personne ne dit rien, personne ne fait rien...) Ces loi anti choix viennent d'eux, ils sont donc coupables, responsables, complices de ce que ces femmes subissent tous les jours au quotidien.

C'est la vérité, la réalité, et je ne vais pas la nier je ne serai pas dans le dénie. Ceux qui nient, qui fuient, qui osent réfuter parce qu'ils ne veulent pas assumer, ils se rendent encore plus complices et
ils refusent de voir ce qui se passe.

Ceux-là, ils n'ont pas à venir dire après d'aider et d'aimer leur prochain, à fuir ainsi les choses et à ne rien assumer... trop facile.

Je n'ai rien contre le fait que le pape dise ces choses, par contre que ce soit lui ou tout le monde autour, aucun n'est jamais venu parler des conséquences des lois anti choix et aucun ne s'est penché sur la question ou même préoccupé de ces choses.

Après ça plait ou pas, tant pis, je ne fais que dire ce qui est, ce qui se passe, c'est tout.

Tout n'est pas sombre, mais tout n'est pas beau non plus et c'est pareil pour tout et partout...


Je n'oublie pas sur quel forum je suis et justement... mais je ne vois pas non plus en quoi il est mal et répréhensible de donner des faits.

D'ailleurs, à ce propos.

http://docteurangelique.forumactif.com/t18310-une-alternative-oui-mais-laquelle#654756

Citation :


Non c'est vrai soyons sérieux. Un type qui se les joue "je connais tout sur tout", "l'Eglise n'apporte rien"... ça ne peut que susciter des énervements en cette période d'Avent ! Et ce n'est pas bon ! (Je vous avoue, là je suis remonté contre ce François !!)


Je n'ai pas à être victime d'extrémistes ou autres choses peu ragoûtantes qui ne comprennent rien à rien et qui osent encore m'attaquer (sans raison valable!s) et vouloir me censurer.

Si ce dernier avait un peu utilisé ce qui lui sert de cerveau, il aurait pas tenu ces propos (et ces affirmation totalement fausses et mensongères sur toute le ligne) et demandé la fermeture d'un topic tout a fait légitime et qui n'avait pas pour but particulier (comme il ose le prétendre (l'ignorance c'est mauvais, lui il en tient bonne couche!) d'attaquer une religion en particulier (la vôtre) et ses institutions!

C'est un topic de réflexion et de raisonnement sur la mise en place d'un système humain et empreint d'humanité, un système qui puisse enfin permettre à tous de vivre et non pas de survivre (et bien entendu un système qui cherche des solutions aux problèmes et préfère directement prévenir le problème en mettant sa solution en place plutôt que de s'encombrer d'un problème qui n'avait aucune raison d'être et de nuire s'il pouvait être évité par la mise en place d'une solution au préalable!)

Et je ne me suis jamais prétendu science infuse ou encore à avoir l'arrogance et la prétention dont il ose me taxer, de telles insultes de la part d'un tel ignorant à la limite du fanatisme (parce qu'il faut vraiment être fanatique pour ne pas réfléchir et attaquer comme ça et demander la censure parce que ça fait pas plaisir, que les idées ne sont pas les siennes et que les faits (pourtant réels et tels qu'ils sont, je n'invente rien!) ne lui conviennent pas!)

Tous les systèmes et modèles conçus par les humains sont faux, sont un échec et sont mauvais, c'est tout, c'est pas uniquement un constat c'est ce qu'on peut remarquer si on utiliser un peu sa tête et qu'on regarde ce qui est et ce qui se passe et s'est passé!

Aucun n'est meilleurs que les autres! (et ça ne plaît pas à tout le monde des propos qu'il(s) juge(nt) intolérables surtout parce qu'ils ne correspondent pas à leurs idées et à leur pensée!)


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 20:27

Et alors ? que proposez vous ?

Quand à la maternité, un bien grand mot quand on force une femme à être enceinte (et ça n'est pas du tout le terme approprié, loin de là (mais il est utilisé pour d'obscures raisons!) (on parle alors d'une victime, pas d'une "mère!")


seulement, pour être enceinte, il faut être deux, un homme et une femme. Pour moi, ce sont les hommes qui sont lâches, qui ne prennent pas leurs responsabilités.
Mais c'est la femme qui trinque, je suis d'accord avec vous.


Dernière édition par Espérance le Mer 17 Déc 2014 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Mer 17 Déc 2014 - 20:34

François 07 a écrit:
Tout dépend de qui ne force pas à se marier, en tout cas, c'est obligatoire pour ne pas faire des "bâtards" et être "respectable."

Quand à la maternité, un bien grand mot quand on force une femme à être enceinte (et ça n'est pas du tout le terme approprié, loin de là (mais il est utilisé pour d'obscures raisons!) (on parle alors d'une victime, pas d'une "mère!")

On va prendre les choses par le début. Il n'est pas obligatoire de "se marier pour ne pas faire de bâtards ou d'être respectable"... Le but du mariage n'a jamais été ça... Le mariage, au commencement, c'est l'amour. Bon, j'avoue, c'est ce que nous croyons, mais en vrai, c'est surtout les émotions... On n'y échappe pas, c'est comme ça. On ne connait pas vraiment l'autre, et rien dans la société actuelle ne nous enseigne ces choses là, ni la méthode qu'il faut pour que les mariés finissent par aller plus loin que leurs émotions et commence à se rencontrer en vrai.

Par contre, une chose est sûr et certaine, ils en sont convaincus, ils veulent marquer le coup et faire des enfants. Le mariage, c'est donc un choix même si ce choix n'est pas lucide la plupart du temps.

Je donne un exemple, car les exemple, c'est bien, il y a du vrai, et aussi parce que la théorie ça va deux minutes.

C'est un exemple vécu, c'est mon histoire et c'est même ce que je pensais à un moment donné de ma vie. Mes parents se sont mariés à l'Eglise, sauf que voila, pas de chance, il n'étaient pas du tout pratiquants et je n'ai donc bénéficié d'aucune instruction religieuse. Pourtant ils m'ont baptisé, ils ont promis devant Dieu qu'il m'en donnerait une, il ne l'on pas fais, et je ne les en blâme pas et l'Eglise non plus, l'Eglise pardonne, elle ne sait même faire que ça. L'Eglise, c'est un pardon dont la taille dépasse celle de l'univers. Mais passons. Mon père, était stérile, il ne pouvait donc pas avoir d'enfant. Ma mère quand à elle en voulait absolument, c’était pour elle une condition non négociable, alors je suis né d'un adultère. Et qu'a fait l'Eglise ? Elle m'a quand même baptisé et proclamé que j'étais dorénavant prêtre, prophète et roi.... Jamais elle n'a dit de moi que j'étais un bâtard, ni même que mes parents n'était pas des gens bien. Il m'on élevé et croyez moi, ,cela n'a pas été facile pour eux.

Voila pour commencer. Arrivé à l'âge adulte, j'étais du genre à penser, qu'il valait mieux ne pas vivre longtemps, que le mariage c'était de la [Bip] parce que franchement, coucher avec la même fille toute sa vie, mais quelle drôle d'idée !!!! Egalement, j'avais des grosse "représentations" de l'Eglise que je sais aujourd'hui véhiculé par les médias... J'imaginais le prêtre du haut de sa chaire condamnant et fustigeant les pécheurs à un enfer certain. Alors le mariage à l'Eglise, fallait pas trop m'en parler !

Oui mais quand même, moi aussi, j'ai un jour ressenti des émotions pour une personne, je l'aimais, comme un fou, ou du moins je le croyais. Sauf que voila, une maladie grave s'est déclaré chez elle, elle est devenue Schizophrène [Et oui, ici encore ^^] et je suis quand même resté 7 ans avec elle. Au cours de ces 7 années, elle est tombée enceinte et elle et sa mère ne voulais pas garder l'enfant. Sauf que moi, oui, j'aurais bien aimé avoir un ventre pour l'accueillir, j'aurais bien prononcé des serments au ciel pour l'élever mais on ne m'a pas laissé le choix... La nature et la volonté de ma compagne me privait du besoin, de l'envie, du droit d'avoir cet enfant. Au nom de quoi cet enfant qui est ma moitié, qui est une part de moi, cet être ne pouvait il venir au monde afin que je puisse l'élever ? Et bien au nom de la loi, je me retrouvais privé par la loi de cette loi qui en moi, fait ce que je suis : Un homme qui aurait pu être père.

Par la suite, je me suis séparé de cette compagne et c'est beaucoup plus tard que j'ai compris. Rien dans ce monde ne nous apprend à aimer si ce n'est : l'Eglise.

L'Eglise ne nous condamne pas, elle nous accompagne, même dans nos erreurs. Je ne savais pas aimer, je ne savais pas que la vie pouvait avoir un sens, et cela m'a coûté cher.

Aujourd’hui, je sais que le mariage n'est pas une histoire d'émotion mais d'engagement afin d'apprendre à s'aimer. Un engagement ayant l'objectif, il est vrai, d'éduquer, des enfants. Sauf que voila, nous ne pouvons plus en avoir avec mon épouse. Je n'en reste pas moins avec, je ne l'en aime pas moins, au contraire.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 7:22

merci pour ce partage Marc
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 11:59

Merci Marc, très dur...

Mais il ne faut pas oublier une chose, on ne doit pas forcer une femme et c'est tout.

Tu avais et as peut-être ton mot à dire mais pas à décider pour elle. (aucune loi ne devrait décider pour personne... surtout pour de telles choses.)

Il ne s'agit pas que du corps d'une femme, de cette femme (et c'est trop limité car ce n'est pas que ça!)

il s'agissait aussi de son intégrité physique et psychique et de son intimité, c'est en elle et ce n'est pas rien, loin de là.

Après, être stérile pas cool (pour ma part j'aimerais bien, ce serait très pratique et une source d'angoisses et de problèmes en moins! (c'est aussi pour ça que je préfère éviter (et puis en plus, l'infidélité est une banalité surtout en france, ce qui est dégoûtant! (bon après, ça dépend hein, faut pas être une machine non plus et faire au cas par cas! (sinon c'est pas bon!)

la loi a été juste pour elle, après, tu en as souffert et c'est dur aussi... (en plus l'adoption en france c'est mal foutu!) (mais tu n'as pas pu aller avec quelqu'un d'autre et avoir un enfant d'une manière ou d'une autre? (parce que c'est dur quand même!)

Tu me dis que l'église est amour et pardon (sans bien d'autres religions aussi) seulement elle ne pardonne pas de pouvoir choisir, et le condamne totalement (ce qui explique ce qui se passe au salvador (pour ne citer que celui-ci!)

De plus, pour "amour" quel amour ou quelle compassion ont ces femmes (et même ces enfants parce que oui des gamines de 10-11 ans là-bas même violées par leur père et condamnées à une mort certaines si cette gestation est poursuivie, ne peuvent pas avorter...)

Et quand bien même elles n'ont ni amour, ni compassion, ni bonté ou même un peu de pitié que ce soit des filles ado ou des adultes. Sinon pourquoi personne n'en a jamais parlé? Pourquoi personne ne se penche pas sur la question ou ne réagit pas par rapport à ce qu'elles endurent au quotidien?

Personne ne leur tend la main, personne ne leur donne un peu d'aide, de chaleur humaine, ne fait preuve de compassion (et même si ça se passe ailleurs, d'une part ça me met très en colère avec indignation et un profond sentiment d'injustice, d'autre par ça fait quand assez mal surtout que ça pourrait aussi arriver à des proches de mon entourrage une telle chose et que si j'étais là-bas ce serait probablement arrivé... (mais que ce soit mes proches ou non dans un sens ça revient un peu au même car ce seront des victimes...)

Que les religions condamnent le libre choix et s'y attaquent et bien soit, mais qu'elles assument les conséquences de leurs actes et pour le moment ça n'est pas le cas.

Pour prendre un autre exemple, beaucoup de gamines sont excisées et une fois réglée mariées de force. Bien que ce soit dans leur "culture" ça n'en reste pas moins monstrueux et de la pédophilie (en tout cas c'est ce qui est en france et si arrivait en france les type finirait en prison (à juste titre (par contre la famille, je pense qu'ils n'auraient rien (oui parce que si on dit quoi que ce soit on se fait taxer de raciste... (mais c'est vrais qu'on est raciste parce qu'on dénonce des choses ignobles...)

Leur système ou leur religion est derrière, pourtant là aussi personne n'assume et tout le monde s'en fiche...


En gros ce qui est valable pour les uns l'est aussi pour les autres sinon c'est pas la peine...

ce n'est pas contre un en particulier en fin de compte... mais c'est surtout le fait de faire quelque chose sans rien assumer après et sans rien faire... un peu comme si je fracassait quelqu'un gratuitement pour une fausse raison et un faux prétexte et qu'après je ne serais ni poursuivis ni inquiété et que je n'assumerais rien... (c'est un peu le même principe dans un sens...)


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 12:12

s'inquiéter est bien, agir est mieux. thumleft
peut il agir le pape? Wink
j'en doute Thumbdown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 12:21

Je vous ai posé la question : que proposez-vous François ?

sinon, arrêtez de faire toujours le même baratin.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12456
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 14:14

Oui . Il faudrait qu'il se calme . Et qu'il cesse de laisser supposer que l'église catholique a jamais été favorable à l'excision , par exemple ...

Mais bon . On dirait qu'il découvre à 29 ans que le monde est plein d'injustices . Mieux vaut tard que jamais .

Quant à sévir pour tout rectifier d'un coup ( comme il le souhaite ) , d'autres l'ont fait avant nous . Et cela a encore été pire après ...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 17:19

François 07 a écrit:
Merci Marc, très dur...

Mais il ne faut pas oublier une chose, on ne doit pas forcer une femme et c'est tout.

Tu avais et as peut-être ton mot à dire mais pas à décider pour elle. (aucune loi ne devrait décider pour personne... surtout pour de telles choses.)

Il ne s'agit pas que du corps d'une femme, de cette femme (et c'est trop limité car ce n'est pas que ça!)

il s'agissait aussi de son intégrité physique et psychique et de son intimité, c'est en elle et ce n'est pas rien, loin de là.

Après, être stérile pas cool (pour ma part j'aimerais bien, ce serait très pratique et une source d'angoisses et de problèmes en moins! (c'est aussi pour ça que je préfère éviter (et puis en plus, l'infidélité est une banalité surtout en france, ce qui est dégoûtant! (bon après, ça dépend hein, faut pas être une machine non plus et faire au cas par cas! (sinon c'est pas bon!)

la loi a été juste pour elle, après, tu en as souffert et c'est dur aussi... (en plus l'adoption en france c'est mal foutu!) (mais tu n'as pas pu aller avec quelqu'un d'autre et avoir un enfant d'une manière ou d'une autre? (parce que c'est dur quand même!)

Tu me dis que l'église est amour et pardon (sans bien d'autres religions aussi) seulement elle ne pardonne pas de pouvoir choisir, et le condamne totalement (ce qui explique ce qui se passe au salvador (pour ne citer que celui-ci!)

De plus, pour "amour" quel amour ou quelle compassion ont ces femmes (et même ces enfants parce que oui des gamines de 10-11 ans là-bas même violées par leur père et condamnées à une mort certaines si cette gestation est poursuivie, ne peuvent pas avorter...)

Et quand bien même elles n'ont ni amour, ni compassion, ni bonté ou même un peu de pitié que ce soit des filles ado ou des adultes. Sinon pourquoi personne n'en a jamais parlé? Pourquoi personne ne se penche pas sur la question ou ne réagit pas par rapport à ce qu'elles endurent au quotidien?

Personne ne leur tend la main, personne ne leur donne un peu d'aide, de chaleur humaine, ne fait preuve de compassion (et même si ça se passe ailleurs, d'une part ça me met très en colère avec indignation et un profond sentiment d'injustice, d'autre par ça fait quand assez mal surtout que ça pourrait aussi arriver à des proches de mon entourrage une telle chose et que si j'étais là-bas ce serait probablement arrivé... (mais que ce soit mes proches ou non dans un sens ça revient un peu au même car ce seront des victimes...)

Que les religions condamnent le libre choix et s'y attaquent et bien soit, mais qu'elles assument les conséquences de leurs actes et pour le moment ça n'est pas le cas.

Pour prendre un autre exemple, beaucoup de gamines sont excisées et une fois réglée mariées de force. Bien que ce soit dans leur "culture" ça n'en reste pas moins monstrueux et de la pédophilie (en tout cas c'est ce qui est en france et si arrivait en france les type finirait en prison (à juste titre (par contre la famille, je pense qu'ils n'auraient rien (oui parce que si on dit quoi que ce soit on se fait taxer de raciste... (mais c'est vrais qu'on est raciste parce qu'on dénonce des choses ignobles...)

Leur système ou leur religion est derrière, pourtant là aussi personne n'assume et tout le monde s'en fiche...


En gros ce qui est valable pour les uns l'est aussi pour les autres sinon c'est pas la peine...

ce n'est pas contre un en particulier en fin de compte... mais c'est surtout le fait de faire quelque chose sans rien assumer après et sans rien faire... un peu comme si je fracassait quelqu'un gratuitement pour une fausse raison et un faux prétexte et qu'après je ne serais ni poursuivis ni inquiété et que je n'assumerais rien... (c'est un peu le même principe dans un sens...)


Salut, allons y donc pour la suite. Peut on tout choisir à sa guise au détriment de tout cadre que la réalité nous fait remonter ? Moi, c'est la question que je me poserais !

La réalité actuelle est que "avoir droit", c'est à la mode. Je ne m'estime pas avoir moins de droits que ma femmes sur l'enfant qu'elle porte. Mais il est vrai que de l'affirmer ainsi, ce n'est pas juste. C'est ce que l'on appelle : De la communication violente. En communication non violente, on dirait : Cet enfant, quel qu'il soit et bien je l'aime déjà, et toi ma femme, tu est la plus belle chose au monde et je ferai n'importe quoi pour qu'ensemble nous puissions l'éduquer.

C'est presque la même chose, mais d'un côté, on ne pense qu'à soi, on tire la couverture à soi et de l'autre on donne tout.

Or, comme je le disais, nous sommes donc dans une société tout tout le monde tire la couverture à soi, une société de droits, mais pas de DEVOIRS !

J'ai le droit de prendre le pouvoir sur toi et l'enfant que je porte.

J'ai une anecdote là dessus. Cet été, j'ai rencontré un jeune qui est venu me voir pour me dire : Je n'ai vraiment pas de chance, je suis bêtement tombé amoureux, j'ai couché avec une fille, et il s'est trouvé qu'elle me trompait. Elle m'a beaucoup fait souffrir. Dernièrement, elle est venue me voir pour me dire qu'elle était enceinte, qu'elle voulait garder l'enfant, que je n'avais pas mon mot à dire. Ce jeune n'est il pas lui aussi "obligé" contre sa volonté ? Que feriez vous à sa place ? (Lui veut bien de l'enfant, mais pas de la femme, et ça se comprend, je n'ai pas tout dit). C'est un retournement de situation. La femme se libère pour enfermer l'homme et voila, la boucle est bouclée, il ne suffit pas d'être femme pour subir de telles violences...

Parenthèse fermée, revenons en aux droits. Peut on donc avoir droit à tout sous prétexte que nous disposons de moyens technique pour nous "affranchir" de tout déterminisme ? C'est la question d'éthique majeure actuellement. J'ai le droit de faire subir à mon corps les pires sévices pour ressembler au mannequins à la TV, j'ai également le droit de devenir anorexique (maladie apparue au XXème siècle au passage), J'ai le droit de tout et n'importe quoi, mais où sont mes devoirs?

Mais au fait, avec tout ces droits, comment puis-je me trouver ? Alors que je ne suis que pulsion, comment puis-je savoir qui je suis, assoiffé et affamé de droits que je suis ?

Le Réel, pose un cadre. Il est ainsi fait, une femme ça tombe enceinte, le sexe, ce n'est donc pas rien, il ne faut pas le prendre à la légère. Ce n'est pas un objet de consommation, les être ne sont pas des objets de satisfaction. Or, les droits sans les devoirs, creusent l'écart entre les personnes qui n'ont plus de liens, parce que les liens, et bien seuls les devoirs peuvent les faire tenir. C'est ainsi que naît la société individualiste ou tout le monde ne fini par penser qu'à son nombril. L'homme à besoin du cadre de la réalité pour se recentrer sur ce qu'il EST, issu - je le répète - de la longue maturation des millions d'année d'évolution...

Alors, l'avortement et la contraception, qu'est-ce que ça apporte ? La banalisation de la sexualité, le mépris de l'autre n'étant plus qu'un OBJET de satisfaction personnelle, la société individualiste voire, la société consumériste. Parce que lorsque l'on manque d'amour, et bien il faut combler le trou si j'ose dire...

Je finirai avec ceci : L'Eglise n'interdit pas, elle prévient, elle abreuve, elle nourrit. Elle n'est pas dans la répression mais dans la prévention : Si tu fais ça, il t'arrivera ça. Et ça arrive...

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."


Dernière édition par Marc. le Jeu 18 Déc 2014 - 18:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Jeu 18 Déc 2014 - 17:23

peu de gens comprennent tout çà malheureusement
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 9:19

Citation :


Je vous ai posé la question : que proposez-vous François ?


Ce que je propose sur quoi et à propos de quoi? De ces victimes détruites de façon légale et en toute bonne conscience?

Citation :



Et qu'il cesse de laisser supposer que l'église catholique a jamais été favorable à l'excision , par exemple ...

Mais bon . On dirait qu'il découvre à 29 ans que le monde est plein d'injustices . Mieux vaut tard que jamais .


Je n'ai jamais dis que l'église était pour l'excision, j'ai donné cet exemple pour d'autres systèmes, pas pour l'église!

Et je sais depuis un temps que ce monde est des plus barbares et injuste!


Citation :


J'ai le droit de prendre le pouvoir sur toi et l'enfant que je porte.

J'ai une anecdote là dessus. Cet été, j'ai rencontré un jeune qui est venu me voir pour me dire : Je n'ai vraiment pas de chance, je suis bêtement tombé amoureux, j'ai couché avec une fille, et il s'est trouvé qu'elle me trompait. Elle m'a beaucoup fait souffrir. Dernièrement, elle est venue me voir pour me dire qu'elle était enceinte, qu'elle voulait garder l'enfant, que je n'avais pas mon mot à dire. Ce jeune n'est il pas lui aussi "obligé" contre sa volonté ? Que feriez vous à sa place ? (Lui veut bien de l'enfant, mais pas de la femme, et ça se comprend, je n'ai pas tout dit). C'est un retournement de situation. La femme se libère pour enfermer l'homme et voila, la boucle est bouclée, il ne suffit pas d'être femme pour subir de telles violences...



Je suis totalement contre (même "anti") de forcer une femme et un homme! Quelles qu'en soient les circonstances!

Tu as dis qu'elle était dans un état psychologique pas très... pas terrible si je puis dire ainsi. Faut voir ce qu'elle ressentais d'être enceinte et ce que ça lui faisait en elle même l'idée de porter un enfant surtout si elle ne le ovulait pas.

C'est sûr que tu voulais être père... mais on ne pouvait pas non plus la forcer... rien n'est toujours évident ou totalement juste pour tout et tout le monde.... même si on vivait dans un monde beaucoup plus humain, beaucoup mieux, un monde dépourvus de tous les systèmes actuels et d'avant (j'avais abordés la choses dans un topic mais juste pour satisfaire le nombril de quelqu'un il a été fermé! (quelqu'un qui en plus n'a rien compris au topic!)

Dans un tel système la liberté de choisir serait garantie mais sous certaines conditions. Les abus, pas la peine d'y penser! (le problème d'une minorité qui abuse, c'est que ça nuit très fortement à la majorité qui en a besoin alors que la minorité en faisant attention permet à plus de personnes de choisir (et évite aussi d'aller ailleurs! (le délais et le maximum tolérable en france, maintenant, bien que je sois totalement contre au-dela (sauf img) je ne vais pas jeter la pierre à celles qui vont ailleurs! Je comprends dans un sens et ce qui est si horrible ce n'est tant le fait qu'elles y vont mais que tout est fait pour!) (entre celles qui abusent et les budgets coupés pour diminuer les moyens, fallait pas s'attendre à mieux! (et financer des groupes obscures à coups de millions chacune on ferait mieux de couper les robinet pour eux et de mettre dans la libre choix et le planning familial et l'éducation! (parce que la france elle se vente mais elle est à la ramasse, j'ai vu que ça s'est bien dégradé et ça chute encore (et ils parlent du mettre des tablettes tactiles! Enfin, ça coûte par cher ça, de mettre quelque chose d'aussi inutile qui rend les gens stupides (ou qui sert leur stupidité, je sais pas...!) (je n'ai pas de tels engin et je me porte mieux! je ne regarde presque jamais la télé et ça va très bien! mon portable et un appareil des plus simple (me dit-on mais j'ai du mal à m'en servir sauf pour appeler) et je le laisse souvent dans un con et tout va bien!

Mais le soucis du système mal foutu n'est pas d'hier. Problème, il n'est pas conçus non plus pour qu'on y mette de tout dedans... (mais tout ceci est encore autre chose...)

Citation :


J'ai une anecdote là dessus. Cet été, j'ai rencontré un jeune qui est venu me voir pour me dire : Je n'ai vraiment pas de chance, je suis bêtement tombé amoureux, j'ai couché avec une fille, et il s'est trouvé qu'elle me trompait. Elle m'a beaucoup fait souffrir. Dernièrement, elle est venue me voir pour me dire qu'elle était enceinte, qu'elle voulait garder l'enfant, que je n'avais pas mon mot à dire. Ce jeune n'est il pas lui aussi "obligé" contre sa volonté ? Que feriez vous à sa place ? (Lui veut bien de l'enfant, mais pas de la femme, et ça se comprend, je n'ai pas tout dit). C'est un retournement de situation. La femme se libère pour enfermer l'homme et voila, la boucle est bouclée, il ne suffit pas d'être femme pour subir de telles violences...

Parenthèse fermée, revenons en aux droits. Peut on donc avoir droit à tout sous prétexte que nous disposons de moyens technique pour nous "affranchir" de tout déterminisme ? C'est la question d'éthique majeure actuellement. J'ai le droit de faire subir à mon corps les pires sévices pour ressembler au mannequins à la TV, j'ai également le droit de devenir anorexique (maladie apparue au XXème siècle au passage), J'ai le droit de tout et n'importe quoi, mais où sont mes devoirs?

Mais au fait, avec tout ces droits, comment puis-je me trouver ? Alors que je ne suis que pulsion, comment puis-je savoir qui je suis, assoiffé et affamé de droits que je suis ?


Elle mériterait un procès et d'être condamnée, c'est sûr, mais e système n'est pas fait pour.

Il ne peut donc qu'être inefficace car ce sont des situation humaines, qui touche l'humain, le système lui n'est pas humain... automatiquement les problèmes arrivent... (javais dis qu'aucun système au monde n'était humain, une preuve de ce que j'ai dis et que tu donne.)

Dans un système humain respect de la liberté et du libre choix sont indispensables (avec bien sûr la mentalité et la culture adaptées! (passer du rien au au surplus destructeur entre 1960 et aujourd'hui dans les deux cas c'est mauvais et totalement faux!) Bien sûr, ces libertés doivent êtres raisonnées, respectées, responsables. Ce qui implique un taux d'abus très faible si les mentalités sont au moins correctes et la culture valable... mais aussi si les gens sont responsables et raisonnés.

Ce n'est pas le cas en france. Celles qui abusent insultent celles qui sont mortes à causes des lois cruelles et sadiques du pays qui sévissaient par le passé et de toutes les autres qui ont souffert le martyr! Elle ne sont pas très nombreuses mais elles font beaucoup de dégâts! On ne peut pas non plus les forcer (et souvent ce sont des bourgeoises pleines d'argent ou en partie, qui abusent! (avec un compte en banque qui est ailleurs qu'en france et des millions dessus... c'est pas une amande très grosses pour des gens qui ne s'en sortent pas qui vont l'inquiéter...)

Pour l’anorexie ce n'est pas une question de droit mais le système qu'il faut blâmer. On les y a poussé à se détruire de la sorte... l'exemple n'est donc pas très approprié question droit... alors il fallait plutôt citer ceux qui incitent et poussent à de telles choses! (car là oui on leur donne des droits qu'ils ne devraient pas avoir et au détriment des autres!)

Citation :


Le Réel, pose un cadre. Il est ainsi fait, une femme ça tombe enceinte, le sexe, ce n'est donc pas rien, il ne faut pas le prendre à la légère. Ce n'est pas un objet de consommation, les être ne sont pas des objets de satisfaction. Or, les droits sans les devoirs, creusent l'écart entre les personnes qui n'ont plus de liens, parce que les liens, et bien seuls les devoirs peuvent les faire tenir. C'est ainsi que naît la société individualiste ou tout le monde ne fini par penser qu'à son nombril. L'homme à besoin du cadre de la réalité pour se recentrer sur ce qu'il EST, issu - je le répète - de la longue maturation des millions d'année d'évolution...

Alors, l'avortement et la contraception, qu'est-ce que ça apporte ? La banalisation de la sexualité, le mépris de l'autre n'étant plus qu'un OBJET de satisfaction personnelle, la société individualiste voire, la société consumériste. Parce que lorsque l'on manque d'amour, et bien il faut combler le trou si j'ose dire...

Je finirai avec ceci : L'Eglise n'interdit pas, elle prévient, elle abreuve, elle nourrit. Elle n'est pas dans la répression mais dans la prévention : Si tu fais ça, il t'arrivera ça. Et ça arrive...


C'est le problème souligné plus haut dans ce post... Very Happy (que j'écris là maintenant!)

Mais le problème ne vient pas spécialement de la sexualité (comme si c'était le mal la sexualité!) (sauf que nous n'avons pas été apportés par des cigognes! (lol)

D'où ce que j'ai dis aussi plus haut, garantir des libertés mais les respecter (et ondc respecter les autres là-dessus.) Le consumérisme vient aussi du natalisme (les religions ont toujours été dans un système de natalisme (pas de choix possible, si tu fais pas plein d'enfant c'est pas bien et tu n'es pas une famille... ("famille nombreuse, famille heureuse!" (peu de telles familles sont heureuses dans le monde ou même en france...) Le gros problème, le consumérisme étant engendré aussi par le natalisme (qui entraine obligatoirement et automatiquement surpopulation et tous les problèmes liés)
ça entraîne une surconsommation destructrice également. Mais les pays et leurs systèmes qu'ils soient capitalistes ou autres sont aussi dans cette "logique" (logique de mort à mon sens. On ne peut rien construire à long terme avec une chose qui détruit tout à grande vitesse et engendre aussi d'énormes souffrances.)

Je ne parle pas non plus de l'inverse, c'est à dire, de ne presque pas avoir d'enfants! Mais uniquement d'êtres raisonnés, responsables (et ce n'est la cas nul part sur Terre!)


Si l'église (ou autres) n'est pas dans la répression alors de nombreux pays n'auraient pas leur lois qui interdisent aux femmes de choisir (en plus de les maintenir dans l'ignorance sur la sexualité et la contraception...) et elles ne seraient pas condamnées si on les prend à l'avoir fait clandestinement (en sachant les risques!)

Je veux bien d'une telle chose, le soucis c'est que je sais très bien que la conséquences seraient catastrophiques!

Un exemple tristement connu: le nucléaire.

Quand ils ont construits les centrales ils avaient des alternatives beaucoup plus viables, économes, sécurisées (centrales à solution saline il me semble...) seulement ils ont opté pour celles que l'on a aujourd'hui parce que leur uranium servirait en suite à l'armée! Et en plus pour arrêter les réacteurs c'est l'horreur et toutes les installations n'ont même pas été prévues pour qu'on puisse les démonter!

Bref, ça aurait été une avancée réelle avec celles qui étaient plus sécurisées, consommait moins...

Il y aurait toujours eu les déchets, mais beaucoup moins! Quand aux risques d'explosion soit très limités soit aucun! Puisque la réaction peut être contrôlé plus facilement et mieux de façon plus sûre...

Même si c'était pas bon sur le plan des déchets, ça aurait été plus raisonné et responsable et des catastrophes auraient pu être évitées.

Mais je ne suis pas si surpris de tout ce qui se passe avec la sexualité aujourd'hui. Si on brûlait des gens avant pour rien, ça n'a pas changé sur le plan de l'évolution dans la mesure ou maintenant on "attrape" tout ce qui bouge sans réfléchir. L'un comme l'autre c'est primitif...

(c'est aussi pour ça que je suis écœuré et que je préfère rester seul que mal accompagné. Elle pourrait me tromper et me filer une saloperie juste après! (puisque c'est une banalité...) (ou elle pourrait faire un petit et vouloir me forcer.)

Ce n'est pas la peine d'y penser. Autant rester de mon côté.

Vu les circonstances, les humains ne sont pas près de s'en sortir... Very Happy

_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 15:53

Bonjour François, je viens de parcourir votre post mais je ne pourrais pas y répondre ce soir. Quelque chose m'a accroché dans ce que vous appelez des "systèmes humains". Si vous les refusez, c'est que vous vous situez tout comme nous - sans le savoir - dans une philosophie basée sur la réalité. Le Réel, ce n'est rien d'autre qu'une autre bible pour les catholiques...

En attandant de vous répondre, je vous fais partager un article de Fabrice Hadjadj qui pourrait bien -déconstruire des représentations - (c'est le truc à la mode du moment ! Il est tout à fait juste mais il a ses limites) liées au catholicisme. Pour être plus clair, mettez tout ce que vous pensez à l'épreuve de la réalité. Vous pensez que l'Eglise est contre le sexe ou que le sexe c'est"mal" (par exemple) ? http://www.theotokos.fr/dossier-chretien/dossier.php?id_dossier=487]Voici la réponse;)

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 18:41

Je prends un peu les devants, promis, demain je vous lirai en détail mais ce soir, il m'est difficile de me concentrer correctement comme tous les vendredis soir ;)

On pourrait disserter très longtemps sur ces questions mais on passerait à côté de l’essentiel : Pourquoi le mal, qu'est-ce qui fait la violence etc.

C'est ici que se trouve la question qui tue ^^

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 19:19

J'ai mis le lien en marque page, je vais regarder... merci bien.

Mieux vaut prendre le temps, rien ne presse, rien n'est obligatoire. Tu peux répondre comme tu veux, quand tu veux et si tu veux, aucun problème (mais un gros morceau comme ça, bon courage!^^)

Je pense que je ferai un topic un jour quelque part avec quelques petits textes qui chacun donne un petit quelque chose et que mis bout à bout on a peut-être un début de réponse, de solution, à ce monde, à ce système, à tout ceci... mais je dis bien "peut-être" et "un petit bout!"

Parce que contrairement à ce que certain(s) a ou ont pu le prétendre (et donc m'insulter) je n'ai pas la prétention de détenir la vérité, la seule vérité, l'unique vérité... (et il a demandé la fermeture d'un topic auquel il n'a absolument rien compris (ignorance quand tu es là... et réflexion quand tu es absente...)

Enfin, un tel topic est un vague projet et il part sur un principe basé sur le "choc des cultures."

Le bien et le mal dans leur confrontation et sous toutes leurs formes je veux bien, mais un "choc" entre eux me semble assez sympa... (vu et revu, donc je dois chercher un autre chemin... ^^)

Enfin, je sais pas si je le ferai un jour quelque part ici ou ailleurs... faudrait déjà que j'ai la matière pour le travail et pour donner des choses dans le but de réfléchir... (comme disait Coluche mais je vais parler pour moi: "pour lui, ça va être dur!") (faudrait que je trouve des sketch à lui d'ailleurs...)

Citation :


On pourrait disserter très longtemps sur ces questions mais on passerait à côté de l’essentiel : Pourquoi le mal, qu'est-ce qui fait la violence etc.


Pourquoi le mal... j’essayerai de m'y pencher dessus et de fournir une réponse, je ferai de mon mieux... quand à la violence... je pense que c'est une question de perception... ce qui est violent pour l'un ne l'est pas pour l'autre, le frontière serait donc de ne pas empiéter sur le terrain de l'autre.

Mais ce serait aussi assez long et difficile pour moi, je ne suis pas philosophe, j’essaie juste de raisonner comme je peux avec ce que je sais ou trouve ou déduis...

Puis-je copier-coller votre thème pour (quand je pourrai et que j'aurai la tête etc^^) tenter de réfléchir et proposer mon point de vu (qui ne sera très certainement pas juste ou faux... )


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01

avatar

Masculin Messages : 1332
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 19:22

Ce qui est contradictoire dans notre société c'est que le libéralisme a permis la libéralisation des femmes et paradoxalement on voit beaucoup de femmes divorcées et pire des femmes seules avec des enfants à charges. :/ Certains se sont plu à détruire la famille.

_________________
Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres. Jésus Christ
Shemaʿ Yisrā'ēl YHWH elohénou YHWH eḥāḏ (« écoute Israël, l'Eternel [est] notre D.ieu, l'Eternel [est] un »),

Foi+Espoir+Amour.
L'amour a une voix, L'amour a un Nom, JESUS, JESUS

L'Eglise, dit Bossuet, c'est << Jésus-Christ répandu et communiqué >>.
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 20:47

En effet, cette société est pleine de contradiction, elle l'a toujours été...

Quand à la famille, aucune religion au monde ne saura jamais la décrire ou ne serait-ce que donner une quelconque valeur de juste ou de valable. Elles l'ont toutes conceptualisée, réduite à des "normes" et à leur "morale."

La famille a donc toujours été détruite que ce soit pas les systèmes qui l'ont conceptualisé sans jamais tenir compte d'aucune réalité et d'aucune humanité (de ce qui est humain et de ce qui touche l'humain... les rapports et les relation humaines...)

Mais aucune société, aucun système ne l'a jamais vraiment fait...

Le jour ou ça arrivera... un premier pas positif sera fait... peut-être que les humains cesseront de tourner en rond et qu'ils commenceront à se tourner vers la lumière...

La technologie et les lois, tout ce qui est dit "moderne" ne veulent pas dire que les humains sont forcément plus évolués qu'avant... ils sont toujours primitif, mais différemment...


_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3099
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 21:26

François a écrit:
peut-être que les humains cesseront de tourner en rond et qu'ils commenceront à se tourner vers la lumière...

Si toi, tu commences, tu verras un changement immédiat.
Car le monde prend la teinte que tu lui donnes avec les connaissances que tu accumules.
Essaie de réduire ton besoin d'infos c'est la chose la plus subtile et la plus terrible pour s'empoisonner le mental.
Peut-être te diras-tu que c'est faire l'autruche ?
Alors sache que le but de ce monde de mensonge est d'occuper tes pensées, phagocyter ton cerveau,  au lieu de te tourner vers le Christ et le suivre.
Les médias, la politique, les opinions des uns et des autres se contredisent aussi et t'obligent à changer chaque fois de point de vue, ou de te braquer.
C'est le but.
La nature de l'homme est double, quand il sort de l'Etre Suprême, et nous sommes tous dans le même bateau.
Double, doute, deux, division, diable ont la même racine étymologique.


Si tu es d'accord avec ça, tu peux pratiquer l'attitude de Saint-François d'Assise, et si tu le fais avec joie et ... un certain esprit d'aventure qui s'appelle "foi", tu verras déjà le changement dans la journée de demain.
Penses-y et essaie surtout !
Ce ne sera peut-être pas facile, au début Smile



Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix!

Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.
Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l'union.
Là ou il y a l'erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé...qu'à consoler
à être compris...qu'à comprendre
à être aimé...qu'à aimer



Car
c'est en donnant...qu'on reçoit
c'est en s'oubliant ...qu'on trouve
c'est en pardonnant...qu'on est pardonné
c'est en mourant...qu'on ressuscite à l'éternelle vie.



Saint François d'Assise
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3099
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Ven 19 Déc 2014 - 21:51

Les femmes ont cru que c'était vrai quand on leur a dit que le travail de mère au foyer était indigne d'un être humain. Alors elles ont commencé à travailler et on a parlé de progrès.  On leur a offert d'immenses possibilités et elles n'ont pas résisté, elles ont eu honte de leur vraie nature féminine.  

C'est qu'il fallait doubler le nombre des consommateurs.
Toutes ces choses viennent à lumière maintenant.
On commence à comprendre comment fonctionne le monde.

Quand tu vis ce que dit Jésus, tu n'as plus peur de rien et tu constates de grands changement autour de toi, mais tu ne seras pas non plus à l'abri des critiques, mais tu seras plus fort.

Quand tu vois le mal, dis-toi qu'ils agissent ainsi par ignorance, par la sagesse pervertie des hommes qui leur a appris à dominer depuis leur tendre enfance.

Non, tu ne changeras jamais le monde, et les politiciens ne changeront pas.
Seuls ton coeur et ta vision changent, et c'est là l'important, car l'important c'est ta vie en Christ.
Le reste, c'est lui qui s'en charge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 6:17

euh faut relativiser tout de même. une note de "féminin" dans les professions a tout de même améliorer certains points de vue. la justice entre les mains des seuls hommes, on sait ce que çà donnne.point de vue policier et autre surveillants de certaines législation aussi.... la corruption battait son plein et l'arrivée des femmes dans le monde du travail (ce qui existait bel et bien au moyen âge - c'est le siècle des lumières qui a fait reculer les choses - de tout temps, les femmes ont travaillé hors leur foyer) a montré que les hommes n'étaient pas toujours si compétent que çà ni si courageux. combien n'en ai je pas entendu dire qu'ils restaient bien tard (soi disant réunion) parce que comme çà, de retour à la maison, les devoirs, le souper, etc... tout était fait.
non, il faut l'équilibre dans la société, hommes et femmes et l'homme doit s'investir aussi dans son foyer. le tout est de le faire dans le respect de chacun. et que celles qui ont la véritable envie d'être femme au foyer, certes, pourquoi pas..... c'est beau aussi.
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3099
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 9:43

Il n'y a pas de supériorité, ni d'infériorité dans le travail, il y a complémentarité.

Par "foyer" il faut entendre feu, creuset, création.

On peut  imaginer que cette société aurait pu prendre une toute autre forme.
Si les femmes au foyer, en plus de l'éducation de leurs enfants et la tenue de leur maison,  se laissaient porter par leur forces de création et développer leurs dons propres, elles auraient pu créer un réseau d'échange gratuit du produit de leurs créations, arts, peinture, musique, textiles, produits de la terre, médecine naturelle, instruction de haute qualité basée sur la philosophie et la spiritualité. (un peu comme dans le film "la Belle Verte" de Coline Serreau)

Tout cela aurait contribué à une société saine, et beaucoup moins stressée par la course  à toujours plus de biens matériel.  Une telle société aura moins besoin de juristes, de politique, d'assistants sociaux, de policiers, de gens qui travaillent à produire des biens matériels néfastes à la santé physique et spirituelle et d'éducateurs qui contribuent à remettre les gens dans le "droit chemin" de l'idéologie en cours.

Bien sûr, la société parfaite n'existe pas, mais il est permis d'imaginer que par une éducation pleine de sagesse, les dérives idéologiques de masse n'aient aucune prise sur des esprits sains qui ne cherchent pas un bonheur au rabais ni  à court terme mais  soient éradiqués à la base.

On ne peut nier que notre société est bien malade, et c'est peut-être voulu, pour mettre en évidence l'absurdité de l'humanité, mais la racine de la sagesse de Dieu est toujours vivante au coeur des hommes,  tant que la terre durera...
Une société sans Esprit s'effondre, c'est historique et c'est biblique.

On peut déjà voir que le vent est en train de tourner, avec tous ces jeunes qui retournent à la terre, qui veulent vivre simplement et sainement, de corps et d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 9:59

Il est, une compétence innée de la femme à être mère qui reste indiscutable et que l'on voudrait bien supprimer pour légitimer l'idéologie actuelle. Et cette compétence, c'est le commencement de toute chose dans une vie, rien de moins. Seules les femmes peuvent nourrir un nourrisson avec leur seins. Evidemment, il y a la conception, la maternité et l’accouchement en amont qui suffisent amplement à comprendre qu'il n'y a pas d’égalité de fait entre l'homme et la femme. Il n'y a pas d'égalité mais deux personnes de même valeur (aux yeux de Dieu).

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 10:04

A lire : Allaiter et travailler : puisqu’on vous dit que c’est possible Oui, peut être, mais est-ce souhaitable ?

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 10:13

Marc. a écrit:
A lire : Allaiter et travailler : puisqu’on vous dit que c’est possible Oui, peut être, mais est-ce souhaitable ?

Bonjour Marc

Dans le temps, c'était possible. Mes parents ont connu des crèches d'usine qui accueillaient les bébés et les mamans allaient les allaiter pendant leurs heures de travail.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56

avatar

Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 10:44

le monde du travail est devenu un monde totalement inhumain sans place pour le respect de l'individu. Thumbdown
mais un jour,cela changera;l'histoire est un perpétuel recommencement. siffler :pompom: champagne
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 12:11

Oui, évidement, tout comme je ne trouve pas que d'apprendre aux garçons à s'occuper de bébés soit grave en soi, pas du tout même. Ce qui est grave en revanche, c'est de ne pas proposer d'éducation en matière d'amour aux enfants et de maternité aux filles notamment.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 14:18

François 07 a écrit:
Tu as dis qu'elle était dans un état psychologique pas très... pas terrible si je puis dire ainsi. Faut voir ce qu'elle ressentais d'être enceinte et ce que ça lui faisait en elle même l'idée de porter un enfant surtout si elle ne le ovulait pas.

Joli lapsus ;) Vous mélangez deux situations différente, la mienne et celle du jeune. Oui, en effet, pour ma compagne, ce n'était pas simple.

Citation :
C'est sûr que tu voulais être père... mais on ne pouvait pas non plus la forcer... rien n'est toujours évident ou totalement juste pour tout et tout le monde.... même si on vivait dans un monde beaucoup plus humain, beaucoup mieux, un monde dépourvus de tous les systèmes actuels et d'avant (j'avais abordés la choses dans un topic mais juste pour satisfaire le nombril de quelqu'un il a été fermé! (quelqu'un qui en plus  n'a rien compris au topic!)

C'est toujours ma situation et pas celle du jeune ;) Je recopie celle du jeune parce que quand même, elle formidable celle-là comme exemple.

Marc. a écrit:
J'ai une anecdote là dessus. Cet été, j'ai rencontré un jeune qui est venu me voir pour me dire : Je n'ai vraiment pas de chance, je suis bêtement tombé amoureux, j'ai couché avec une fille, et il s'est trouvé qu'elle me trompait. Elle m'a beaucoup fait souffrir. Dernièrement, elle est venue me voir pour me dire qu'elle était enceinte, qu'elle voulait garder l'enfant, que je n'avais pas mon mot à dire. Ce jeune n'est il pas lui aussi "obligé" contre sa volonté ? Que feriez vous à sa place ? (Lui veut bien de l'enfant, mais pas de la femme, et ça se comprend, je n'ai pas tout dit). C'est un retournement de situation. La femme se libère pour enfermer l'homme et voila, la boucle est bouclée, il ne suffit pas d'être femme pour subir de telles violences...

Citation :
Mais le soucis du système mal foutu n'est pas d'hier. Problème, il n'est pas conçus non plus pour qu'on y mette de tout dedans... (mais tout ceci est encore autre chose...)

Nous sommes d'accord !

Citation :
Elle mériterait un procès et d'être condamnée, c'est sûr, mais e système n'est pas fait pour.

Question Je n'ai pas compris.

Citation :
Pour l’anorexie ce n'est pas une question de droit mais le système qu'il faut blâmer. On les y a poussé à se détruire de la sorte... l'exemple n'est donc pas très approprié question droit... alors il fallait plutôt citer ceux qui incitent et poussent à de telles choses! (car là oui on leur donne des droits qu'ils ne devraient pas avoir et au détriment des autres!)

C'est juste, c'est une pathologie.... En revanche elle révèle clairement le dysfonctionnement de la société dans un être vivant. C'est un constat.

Citation :
Mais le problème ne vient pas spécialement de la sexualité (comme si c'était le mal la sexualité!) (sauf que nous n'avons pas été apportés par des cigognes! (lol)

Personne chez les cathos ne pense que "le sexe c'est mal". L'Eglise est pour le sexe, mais à fond, c'est à dire d'en assumer les responsabilités. Les lois de la nature, ne sont pas celles des hommes et c'est cela que dénoncent les cathos qui pensent que tout ce qui est créé participe au sacré. Et si vous y réfléchissez un peu, cela a du sens et même beaucoup. On nous fait passer pour des "irrationnels" alors que justement, il n'y a pas plus rationnel.

Citation :
D'où ce que j'ai dis aussi plus haut, garantir des libertés mais les respecter (et ondc respecter les autres là-dessus.) Le consumérisme vient aussi du natalisme (les religions ont toujours été dans un système de natalisme (pas de choix possible, si tu fais pas plein d'enfant c'est pas bien et tu n'es pas une famille... ("famille nombreuse, famille heureuse!" (peu de telles familles sont heureuses dans le monde ou même en france...) Le gros problème, le consumérisme étant engendré aussi par le natalisme (qui entraine obligatoirement et automatiquement surpopulation et tous les problèmes liés)
ça entraîne une surconsommation destructrice également. Mais les pays et leurs systèmes qu'ils soient capitalistes ou autres sont aussi dans cette "logique" (logique de mort à mon sens. On ne peut rien construire à long terme avec une chose qui détruit tout à grande vitesse et engendre aussi d'énormes souffrances.)

Je ne parle pas non plus de l'inverse, c'est à dire, de ne presque pas avoir d'enfants! Mais uniquement d'êtres raisonnés, responsables (et ce n'est la cas nul part sur Terre!)

Il est possible de réguler les naissances même en étant catholique.... siffler  Il suffit de ne pas avoir de rapports pendant la période d'ovulation (3 J à 1 Sem/mois). De plus, pas d'effets secondaires dus à la pilule. Pourquoi personne n'en parle ? Mystère...

Toutefois, je ne parlais pas de nourriture mais d’ersatz que la société de consommation nous sert abondamment pour combler le manque du lien social.


J'ai volontairement tronqué le texte afin de rester dans le même sujet. Smile

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."


Dernière édition par Marc. le Dim 21 Déc 2014 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
François 07

avatar

Masculin Messages : 232
Inscription : 05/12/2014

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 15:42

Citation :


On leur a offert d'immenses possibilités et elles n'ont pas résisté, elles ont eu honte de leur vraie nature féminine.


La nature d'une femme et ce qui fait sa féminité ce n'est pas uniquement de faire des enfants (surtout si elle en veux dans ce cas ça ne la concerne en rien!)

Conceptualisation de la femme et de son rôle limité à faire des petits et rien d'autre et qu'on associe à une féminité (alors que la féminité est bien plus vaste et étendue, beaucoup moins limitée!)

Ce qui aurait intelligent, ça aurait été d'offrir de vraies possibilités, pas ces choses incomplètes et mal fichues... on voit où ça mène les générations depuis quelque temps et celles qui arrivent!

Livrés à eux-même et les parents qui bossent toute la journée en plus qu'ils ne peuvent même pas s'en sortir, comment espérer que ça puisse bien se passer et qu'il n'y ait pas de problème?

Les féministes ont revendiqué des choses seulement elles n'ont pas réfléchis! Moi le premier je veux bien une égalité et tout le reste mais il faut que ce soit bien fait et bien organisé de façon logique et raisonnée, ce qui n'est pas le cas (et le système n'est pas fait pour ça, n'a pas été conçus pour une telle chose...)

Le seul moyen serait de concevoir un système sans se hâter et de façon réfléchie. Un système capable de se remodeler, tout en gardant une base robuste et donc en mesure de prendre en compte de nouveaux paramètres, de nouvelles choses. Celui-ci à l'heure actuelle aura beau être rafistolé, le bricolage au bout d'un moment ça pose problème et ça ne règle pas vraiment les soucis, c'est juste temporaire...

Citation :


Elle mériterait un procès et d'être condamnée, c'est sûr, mais e système n'est pas fait pour.


Question Je n'ai pas compris.


Eeeeuuu je relis encore et encore mais moi non plus pour le coup je comprends pas ce que j'ai voulu dire... (ça me les brise, en règle générale je retrouve en relisant mais là...)

Citation :


L'Eglise est pour le sexe, mais à fond, c'est à dire d'en assumer les responsabilités. Les lois de la nature, ne sont pas celles des hommes et c'est cela que dénoncent les cathos qui pensent que tout ce qui est créé participe au sacré. Et si vous y réfléchissez un peu, cela a du sens et même beaucoup. On nous fait passer pour des "irrationnels" alors que justement, il n'y a pas plus rationnel.


Ce qui serait bien, c'est une modification génétique qui permette de contrôler sa fertilité comme on veut, quand on veut sans se prendre la tête homme set femmes (et d'avoir un dernier recours pour les femmes, d'interrompre leur gestation jusqu'à un maximum de trois mois.) (mais cela réduirait très fortement les avortements... et les dépenses en contraceptif et tout le reste (sauf pour les préservatifs, seule protection contre les mst.)

L'énorme problème, avec une telle chose, ça risquerait de vraiment partir dans tous les sens! Les humains ne sont pas prêts malheureusement d'un autre côté ce serait aussi nécessaire! (car plus aucune législation ne détruirait plus aucune vie en empêchant de choisir.)

Les humains ont été engendrés par la nature et la nature humaine est conçue par la nature. La nature humain et son libre arbitre, lui permettent de réfléchir et de pouvoir choisir.

La contraception est une extension de tout ceci... ça n'est donc pas un problème. Si l'église était pour le sexe elle n'aurait pas maintenue durant très longtemps les gens dans l'ignorance sur la sexualité et n'aurait rien voulue "normaliser" "codifier" "conceptualiser."

"Le sexe" ainsi avec tout le reste me fait penser à des bêtes qui pratiquent le sexe à font et se reproduisent en masse... comme du bétail... oui à fond pour le sexe, on m'avait dit une fois que dans je ne sais plus quels "saints écrits" il était dit par un dieu de se multiplier sur Terre...

C'est totalement irrationnel dans la mesure où les ressources sont finies et que la population ne peut pas croître à l'infinie... pas logique. "Ceux qui pensent que les ressources limitées sur une planète ou dans l'univers sont infini sont soit fous soit des économistes..." (je sais plus où j'ai vu cette phrase.

On ne peut pas se baser sur un truc très ancien et donc empreint de l'ignorance de l'époque surtout quand on sait les choses maintenant. On sait que les ressources même dans l'univers tout entier sont limitées, qu'elles sont finies. Le nier est une folie.

Citation :


Il est possible de réguler les naissances même en étant catholique.... siffler Il suffit de ne pas avoir de rapports pendant la période d'ovulation (3 J à 1 Sem/mois). De plus, pas d'effets secondaires dû à la pilule. Pourquoi personne n'en parle ? Mystère...


Parce que c'est pas très efficace, peu fiable même et que ça dépend de nombreux paramètre environnementaux mais aussi des personnes et que les risques sont élevés car il peut y avoir des variations, c'est pour ça que personne n'en parle. (et c'est normal.)

Par contre les merdes chimiques comme la pilule ce qui me fout les nerfs c'est que peu de gens savent que ça fout des cancers (bas, ça fait tourner la machine on me dira, le capitalisme n'est pas humain, nous sommes tous des variables, des "choses" reliées à des chiffres et des équations...)

D'ailleurs je sais pas pour l'europe ou ailleurs, mais aux USA des entreprises ou des banques font payer à leurs employés des assurances vie au nom des employeurs. De ce fait quand la personne meurt ils touchent l'argent et la famille rien du tout qui a les frais d'enterrement à charge et pas un centime de la part de ces groupes (qui choisissent les gens qu'ils prennent en fonction de l'âge et du taux de mortalité estimé (selon les paramètres ils rapportent plus ou moins en mourant (après on viendra pleurer sur les camps de concentrations, ok c'est dégueulasse mais ça... c'est peut-être même pire, je sais pas, ça me dépasse! (ce n'est pas un point godwin de ma part hein! je ne compare pas forcément, là c'est un constat et ça fait vraiment froid dans le dos! (faudrait que je trouve le reportage là-dessus et si je le trouve je veux bien proposer mais... c'est vraiment hard!)

Finalement, les banques c'est pire que ce monstre à moustache qui a sévit en europe... dans le sens où lui il se contentait de tuer, là les banques empochent de l'argent et parient sur notre mort, limite à spéculer dessus... (ça donne envie de vomir!)

Tout ça pour dire que, dans ce monde, la vie c'est juste des chiffres, donc qu'on continue de ventre ces immondes pilules ça rapporter et pour les vendre, et pour les labos (qui gagnent à les fabriquer plus les médoc pour les cancers) et ça rapporte avec les cancers!

Je n'ai rien contre la contraception mais faut aussi que ça ne soit pas dangereux et les pilules c'est vraiment mauvais! (mais les banques s'en foutent, elles s'engraissent d'argent plus que sale et malsain... (seulement quand tout aura été détruit leurs billets ne serviront à rien, ils ne seront pas comestibles et leur chiffre virtuels sur leur ordinateurs encore moins!)

Donc la pilule, c'est une histoire d'argent bien cynique je trouve...

En ce qui concerne la condition des femmes, le pape en a parlé ok... mais j'ai trouvé ça déplacé au vu de ce qui se passe dans d'autres pays où on leur interdit tout choix possible (et ainsi où elles sont ravagées.) Dans ce cas pourquoi n'agit-il pas et ne parle-t-il pas de faire quelque choses pour ces victimes? Facile de tout leur interdire, par contre pour les soutenir et les aider...

D'ailleurs, les modifications génétiques citées plus hauts permettraient à tous et surtout toutes de ne plus être détruits par des lois qui n'ont qu'un objectif de destruction, jamais de construire quoi que ce soit de bon, d'humain ou de positif.

Le soucis comme je l'ai dis, c'est qu'il faudrait avoir déjà à la base un système viable pour une telle manipulation génétique (héréditaire donc aucun soucis!) Un système où la fidélité et où agir de façon raisonnée, réfléchie et sans nuire (ou un minimum dans le pire des cas) serait en vigueur depuis assez longtemps pour être fort bien encré dans la culture, les mentalités et les état d'esprits.

Ce qui permettrait de très fortement limité les dérives de telles choses sur le corps et la sexualité... et de les contenir voir de les faire diminuer dans le temps.

Je doute qu'une tel chose puisse arriver un jour car ce jour-là l'humanité aura déjà un niveau d'évolution très intéressant comparé à aujourd'hui ou avant!

Je pense que la condition des femmes ne pourras pas évoluer tant que tout sera mauvais ou à peine potable (avec quelques rares choses valables ou bonnes ici et là mais dispersées n peu partout et noyées dans la masse.) On ne pourras toujours que s'en inquiéter tant que l'humanité ne s'humanisera pas un peu plus... (un paradoxe quand même, nous sommes des humains mais nous ne sommes pas si humains que cela en fin de compte... (problème de l'oeuf et de la poule? Very Happy )

_________________
Le choc?

Ce serait soit la confrontation du monde alternatif avec un univers où les femmes sont des ultra féministe bien radicales... ou la confrontation entre ce monde fait d'humanité et le nôtres depuis les années 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Marc.

avatar

Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 18:51

Le problème, est justement certaines solutions que vous proposez. Modifier le code génétique ? Mais êtes vous pour les OGM ? Savez vous que les embryons des animaux domestiques sont protégés alors que celui de l'homme ne l'est pas ? D'où vient ce désamour de ce que nous sommes ?

Le problème, pour le conceptualiser enfin, c'est que notre volonté s'oppose à ce que nous sommes, à notre corps... Nous nous détestons là aussi... Le problème, c'est juste ça.

_________________
Jean 8, 32 "Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera."


Dernière édition par Marc. le Sam 20 Déc 2014 - 18:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   Sam 20 Déc 2014 - 18:54


Amsterdam : Notre Dame de tous les peuples
Citation :
25e Message - 10 décembre 1950 : La croix posée sur le monde
La Dame semble ensuite former deux rangées de personnes. À sa droite, je vois des hommes, à sa gauche, des femmes. Elle désigne alors la rangée de femmes et prend un air apitoyé. Pleine de pitié, elle secoue la tête et dit, comme si elle s’adressait aux femmes : « Savez-vous encore quelle est votre tâche ? Écoutez bien : tant vaut la femme, tant vaut l’homme ! Vous, femmes, donnez l’exemple. Retournez à la femme en vous. »
Elle regarde ensuite la rangée d’hommes et dit : « J’ai une question à vous poser, à vous, les hommes : où sont les soldats pour le Christ ? C’est tout ce que j’ai à vous dire. »
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pape s'inquiète de la condition des femmes au quotidien
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cherchons textes sur la condition des femmes
» La condition des femmes à travers le monde
» Le Pape François est parmi les personnes plus influentes de la planète, selon le Time.
» Quelle condition pour les femmes dans le monde ?
» Jésus et la condition des femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: