DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand la Charité devient un idéal totalitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 15:31

...ou l'histoire d'Ananias de Saphira.

extrait de : http://oratoiredulouvre.fr/predications/il-est-parfois-criminel-de-confondre-son-eglise-et-le-saint-esprit-ananias-et-saphira.php

Luc, l’auteur de ce livre des Actes présente donc Pierre et sa première église de façon assez critique. A mon avis il n’est pas le seul,car si Pierre semble bien être le chef de l’église de Jérusalem au temps d’Ananias et Saphira, plus loin dans le livre des Actes (Actes 15, Galates 2:8), on voit qu’il a perdu cette première place, et que c’est Jacques, le frère du Seigneur qui est devenu le chef et que Pierre obéit à ses ordres. Jacques a l’air bien plus libéral, acceptant que des courants, des pratiques différentes coexistent dans l’Église chrétienne, il y aura le courant de Paul, plutôt libéral et charismatique, et le courant de Pierre qui respecte la Loi juive.

Ananias et Saphira meurent donc, ils meurent aussi pour cette communauté à qui ils vont vraiment manquer. Par contre, il reste Barnabé, le bon élève qui a donné, lui, la totalité de son capital à la gestion raisonnée et centralisée des apôtres. Le texte précise que Barbabas signifie « fils de l’exhortation », oui, il est enfanté et il vit profondément la morale et l’annonce enseignée dans cette église.

Mais Ananias, littéralement, veut dire « la grâce de l’Éternel ». Avec l’attitude de l’apôtre Pierre la notion même de grâce de Dieu disparaît, sa miséricorde est comme morte pour Ananias, mais aussi pour cette communauté avec la mort d’Ananias.

Saphira, en hébreu, veut dire le saphir, comme en français, par son côté éternel et sa couleur d’azur, le saphir évoque le trône de Dieu. Effectivement Pierre dynamite le trône de Dieu quand il confond mentir à l’Église et mentir à Dieu, quand Pierre traite de péché contre l’Esprit le simple fait de rompre un petit peu avec la belle unanimité décrétée par ses chefs.

Le résultat, nous dit le texte, c’est une grande crainte de la part des gens. Ils viennent en nombre car le levier du chantage et de la peur marche bien. Mais ce n’est plus la grâce, c’est la crainte pour soi-même et l’espérance de bénéfice pour soi-même comme on le voit à la fin de ce texte avec cette foule qui attend des miracles. Comment Ananias et Saphira auraient pu se sentir vraiment libres d’assumer leur choix personnels, inspirés par leur intelligence et leur foi ?

et aussi en sermon dès la 10ème minute : https://www.youtube.com/watch?v=ueDxZzlj86w


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 15:39

C'est le mensonge qui est puni, pas le manque de charité.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 15:46

Sans chercher pourquoi Ananias et Saphira ont menti, Pierre décrète que mentir aux hommes, mentir à l’église, c’est mentir à Dieu lui-même. Pierre va même plus loin en disant qu’en ne se conformant pas totalement à l’église ils ont péché contre le Saint-Esprit. C’est le pire des reproches possibles car il y a une parole terrible dans l’Évangile qui dit que tous les péchés sont pardonnés par Dieu, mais que quand c’est contre l’Esprit-Saint cela ne sera pardonné ni dans ce monde-ci, ni dans le monde futur ? J’ai déjà parlé de ce terrible verset dans une prédication et ce serait trop long d’en parler maintenant, mais l’appliquer à une éventuelle faute morale est ravageur. Pierre annonce ainsi nettement à Ananias et Saphira qu’ils sont perdus.

Et Pierre dit à Ananias que Satan a rempli son cœur. En hébreu « satan » est un nom commun qui veut dire « celui qui dénonce, qui accuse ». Ici, l’accusateur, le satan, c’est Pierre, qui ne relève rien de bon, Pierre qui dénonce et qui accuse, et même qui condamne avec la plus extrême sévérité Ananias et Saphira, en qualifiant leur faute contre l’église de péché contre l’Esprit. Comme le serpent de la Génèse, Pierre insuffle ainsi le poison du doute dans le cœur d’Ananias et Saphira, doute sur l’amour de Dieu, doute sur la possibilité de sa miséricorde, doute sur la possibilité même pour Dieu de les relever, de les ressusciter, de les sauver. Pierre remplit ainsi leur cœur du sentiment de culpabilité, du sentiment d’être indigne, d’être une abomination aux yeux de Dieu.

Extrait du même texte que ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 15:53

Pierre érige la morale comme seul critère, le contraire de ce qu'a fait Jésus.
C'est le sens de ce sermon qui est le plus souvent commenté dans le sens moral et non pas dans le sens d'une auto-critique.

Les évangiles, les actes des Apôtres et la Bible en général ne sont pas des livres de morale,  mais racontent l'histoire d'un peuple en marche qui évolue spirituellement et ne fait pas mystère des embûches sur le chemin. C'est le but.

C'est le rapport d'une dérive qui peut arriver à n'importe quel chef religieux, dans n'importe quelle religion.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 17:07

Barnabé d’abord, puis le couple Ananie et Saphire ensuite, offrent leurs biens dans l’optique de faire disparaître la pauvreté dans la communauté (Ac 4, 34), pour que cela soit distribué au gré des besoins de chacun (Ac 4, 35), les dons sont déposés aux pieds des apôtres, en soumission au pouvoir des apôtres en tant qu’envoyés de Dieu dans la communauté. Le contexte est donc celui d’une communauté de partage, et c’est cette communauté qui est missionnaire.

Or voici, Ananie et Saphire meurent. La sortie des cadavres concrétise le slogan du Deutéronome : « tu ôteras le mal du milieu de toi » (Dt 13, 6 etc. cf. Ac 3, 23). Quelle est leur faute ? Actes 5, 3 parle d’un mensonge à l’Esprit Saint. Non seulement Ananie a dissimulé son bien et l’a détourné à son profit, mais il a péché par manque d’intégralité du cœur. En effet, le Actes 5, 4 souligne qu’Ananias était libre de l’usage de son bien, soit avant la vente, soit après. Le mensonge de ce couple se situe envers Dieu. Le couple s’est exclu de l’idéal d’être un seul cœur et d’une seule âme. Toute la communauté est alors menacée dans son efficacité missionnaire -

http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/ananie-et-saphire-pecheurs-contre-lesprit-saint-antithese-de-joseph-et-marie#sthash.rAyZPqMt.dpuf

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2419
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 19:05

Si Pierre aurait fauté comme votre texte le propose, comment expliquer qu'ils en meurent aux simples paroles de celui-ci?

Autrement dit, comment Dieu aurait acquiescer au jugement d'un Pierre qui aurait été dans l'erreur?

Il me semble qu'il manque un bout d'argumentation...

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 19:15

L'assoiffé a écrit:
Si Pierre aurait fauté comme votre texte le propose, comment expliquer qu'ils en meurent aux simples paroles de celui-ci?

Autrement dit, comment Dieu aurait acquiescer au jugement d'un Pierre qui aurait été dans l'erreur?

Il me semble qu'il manque un bout d'argumentation...

Pierre est comme Caïphe. Il n'est pas doctrinalement infaillible par lui-même mais à cause de sa fonction de grand-prêtre protégée par Dieu, comme dans ce texte :

Jean 11, 49 Mais l'un d'entre eux, Caïphe, étant grand prêtre cette année-là, leur dit : "Vous n'y entendez rien.
Jean 11, 50 Vous ne songez même pas qu'il est de votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas tout entière."
Jean 11, 51 Or cela, il ne le dit pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation --
Jean 11, 52 et non pas pour la nation seulement, mais encore afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2419
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 19:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Pierre est comme Caïphe. Il n'est pas doctrinalement infaillible par lui-même mais à cause de sa fonction de grand-prêtre protégée par Dieu,

Il a donc agit de façon infaillible ici.

Est-ce que le couple Ananie et Saphire sont condamné sur le champs (c'est à dire à être privée de la vision béatifique) de leur vivant même?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 19:40

L'assoiffé a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pierre est comme Caïphe. Il n'est pas doctrinalement infaillible par lui-même mais à cause de sa fonction de grand-prêtre protégée par Dieu,

Il a donc agit de façon infaillible ici.

Est-ce que  le couple Ananie et Saphire sont condamné sur le champs (c'est à dire à être privée de la vision béatifique) de leur vivant même?

Non ! L'infaillibilité ne porte JAMAIS sur un acte pratique et prudenciel mais sur la définition d'une doctrine universelle en théologie.

Ici, il y a juste eu vision charismatique ponctuelle, venant du Saint Esprit, de mensonge d'Ananie et de Saphire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Quand la Charité devient un idéal totalitaire...   Sam 06 Déc 2014, 20:51

Il semble que la dissimulation du véritable prix de la vente était motivée par désir de passer pour un chrétien modèle à l'image de Barnabé, le lévite, qui lui, avait donné l'argent de la vente de son bien.

Ce qui est bizarre, c'est que cette hypocrisie mérite la mort, comme dans l'ancien testament.
On dirait un épisode de l'ancien testament transposé dans le nouveau.
Pour montrer que Pierre qui est "l'apôtre des circoncis" a de la peine à se situer entre l'ancienne et la nouvelle Alliance ?
Le récit laisse à penser qu'ils sont morts de peur, de crainte d'avoir péché contre le Saint Esprit.
D'ailleurs, après cet épisode, la crainte avait considérablement augmenté dans la communauté.


Plus tard, dans l'épitre au Galates, on voit Pierre, qui, lui aussi fait preuve de dissimulation et d'hypocrisie, se comportant de manière à plaire aux uns comme aux autres, concernant les rituels du repas, selon que les juifs étaient présents ou non.
Paul lui fait la leçon en Galates 2 :

"Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible.
En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis.
Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie"


L'épisode d'Ananias et de Saphire reste quand même assez énigmatique, pour un récit aussi concret que ces débuts de l'église et ne ressemblent pas à un récit symbolique de lecture à plusieurs niveaux. Et c'est pour cela que la thèse d'une dérive doctrinale paraît possible...
Peut-être est-ce aussi un récit pour signifier qu'il ne faut pas sacraliser les Apôtres, mais voir en eux des frères en Christ, traçant leur voie dans les difficultés, que l'unité ne régnait pas plus que maintenant et qu'ils s'efforçaient de mettre en oeuvre des idéaux communautaires, dans une société aussi diverse que celle notre époque.

Après tout, les évangiles décrivent les erreurs de Pierre, sans aucun commentaire moraliste, mais comme des faits.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la Charité devient un idéal totalitaire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le murmure devient cri
» Arte : Quand la Bible devient une arme
» Quand la vie devient difficile
» Quand la laicité devient un piege
» Quand l'amour devient obsession

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: