DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Benoît XVI notre Saint-Père.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Benoît XVI notre Saint-Père.   Sam 12 Aoû 2006 - 10:16

Benoît XVI intervient pour trois catholiques condamnés à mort en Indonésie

Indonésie : Benoît XVI et les catholiques condamnés à mort

Fabianus Tibo, Dominggus da Silva et Marianus Riwu sont catholiques. Ils ont été appréhendés dans des violences qui opposaient les musulmans aux catholiques en 2000 dans l'île de Célèbes. Le bilan fut d'un millier de morts.
Les trois catholiques ont été condamnés à mort et devaient être éxécutés cet après-midi.

Benoît XVI est intervenu ce matin par l'intermédiaire du cardinal Sodano pour obtenir que la peine ne soit pas exécutée. Le communiqué du Vatican stipule :

"Apprenant la nouvelle de l'exécution imminente" des trois hommes "condamnés mort parce qu'accusés d'être responsables de violences advenues à Poso en Indonésie en 2000, le cardinal Angelo Sodano, au nom du Saint-Père, a demandé au président indonésien Susilo Yudhoyono un geste de clémence".

Le télégramme du Pape est visible ici.

Nous apprenons ce soir que l'exécution n'a pas eu lieu et ne sera pas effective avant le 17 août, jour de la fête nationale en Indonésie et occasion de nombreuses remises de peine. On peut penser que le Pape, "ajoutant sa voix à d'autres", a été entendu par les autorités indonésiennes.

Source: Le Salon Beige (via Bafweb)

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2006/08/indonsie_benot_.html


Dernière édition par le Lun 9 Oct 2006 - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Benoît XVI à bâtons rompus avec les journalistes avant son v   Dim 13 Aoû 2006 - 12:08

Benoît XVI à bâtons rompus avec les journalistes avant son voyage en Bavière







Interview accordée par le Pape Benoît XVI à la télévision publique de Bavière, Bayerischer Rundfunk (ARD), à la chaîne de télévision publique allemande ZDF, à la chaîne d’information allemande Deutsche Welle, et à Radio Vatican.

Question : Très Saint-Père, au mois de septembre vous visiterez l’Allemagne, ou plus précisément, la Bavière. «Le Pape a la nostalgie de sa patrie », ont indiqué vos collaborateurs au cours des préparatifs. Quels sont les thèmes que vous souhaitez plus spécialement aborder pendant votre visite, et le concept de « patrie » fait-il partie des valeurs que vous entendez proposer?

Benoît XVI: Certainement. Le motif de ma visite c’est justement mon désir de revoir encore une fois les lieux, les personnes auprès desquels j’ai grandi, qui m’ont marqué et qui ont façonné ma vie, je voulais remercier ces personnes. Et naturellement aussi adresser un message qui aille au-delà de ma terre, en accord avec mon ministère. Les thèmes, ils seront indiqués tout simplement par le calendrier liturgique. Le thème fondamental est que nous devons redécouvrir Dieu et pas n’importe quel dieu, mais le Dieu à visage humain, puisque quand nous voyons Jésus Christ nous voyons Dieu. Et à partir de là nous devons trouver les chemins pour nous rencontrer au sein des familles, entre générations et puis aussi entre cultures et entre peuples, et les chemins de la réconciliation et de la convivialité pacifique en ce monde, et les chemins qui mènent vers l’avenir. Ces chemins vers l’avenir nous ne pouvons les trouver que si nous recevons la lumière qui vient d’en haut. Je n’ai donc pas choisi des thèmes très spécifiques, c’est pour ainsi dire la liturgie qui me guide à exprimer le message fondamental de la foi, qui naturellement se greffe dans l’actualité de nos jours, où nous voulons par-dessus tout chercher la collaboration entre les peuples, et les chemins possibles vers la réconciliation et la paix.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:08

Question : En tant que Pape, vous êtes responsable de l’Eglise dans le monde entier. Mais naturellement votre visite focalise l’attention sur la situation des catholiques en Allemagne. Or, tous les observateurs sont d’accord pour dire que le climat est bon, grâce aussi à votre élection. Bien entendu, les vieux problèmes demeurent, pour ne citer que quelques exemples: il y a toujours moins de pratiquants, moins de baptêmes, et surtout moins d’influence sur la société. Comment voyez-vous la situation actuelle de l’Eglise catholique en Allemagne?

Benoît XVI : Je dirais avant tout que l’Allemagne appartient à l’Occident, même s’il y a des nuances qui lui sont propres, et dans le monde occidental aujourd’hui nous connaissons une nouvelle vague d’illuminisme drastique ou de laïcité, si vous préférez. Il est devenu plus difficile de croire, puisque le monde où nous nous trouvons, nous le faisons par nous-mêmes, et Dieu, pour ainsi dire, n’y comparaît plus directement. On ne boit plus directement à la source, mais dans le récipient qu’on nous présente déjà plein et ainsi de suite. Les hommes ont reconstruit leur propre monde par eux-mêmes, et il est devenu plus difficile de retrouver Dieu dans ce monde. Cela n’est pas une spécificité de l’Allemagne, c’est quelque chose qui se produit dans le monde entier, en particulier en Occident.
D’un autre côté, l’Occident est aujourd’hui fortement touché par d’autres cultures, où l’élément religieux d’origine est très marqué, et qui sont horrifiées par la froideur qu’elles constatent en Occident à l’égard de Dieu. Et cette présence du sacré dans d’autres cultures, même si elle est voilée de diverses façons, touche à nouveau le monde occidental, elle nous touche nous qui nous trouvons au carrefour de tant de cultures. Et d’autre part le besoin de quelque chose « de plus grand » est entrain de poindre du plus profond de l’homme occidental et en Allemagne aussi. Nous voyons que les jeunes cherchent un « supplément », nous voyons que d’une certaine manière le phénomène religieux – comme on dit – revient, même si cette recherche est souvent plutôt floue. Mais avec tout cela l’Eglise est à nouveau présente, la foi s’offre comme réponse. Et je pense que cette visite justement, comme celle de Cologne déjà, est une opportunité afin que l’on puisse voir qu’il est beau de croire, que la joie d’une grande communauté universelle possède une force entraînante, que derrière elle, il y a quelque chose d’important et que par conséquent avec ces nouveaux mouvements de recherche, il y a aussi de nouveaux débouchés pour la foi, qui nous conduisent les uns vers les autres et qui sont également positifs pour la société dans son ensemble.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:09

Question : Très Saint Père, il y a tout juste un an vous étiez à Cologne avec les jeunes, et je crois que vous avez constaté que la jeunesse est extraordinairement prête à l’accueil, et que vous, personnellement, vous avez été très bien accueilli. Avez-vous pour ce prochain voyage un message spécial pour les jeunes?

Benoît XVI : Je dirais avant tout que je suis très heureux qu’il y ait des jeunes qui désirent être ensemble, être ensemble dans la foi, et faire quelque chose de bon. La disponibilité au bien est très forte chez les jeunes, qu’il suffise de penser aux nombreuses formes de volontariat. L’engagement à offrir sa propre contribution aux besoins de ce monde est quelque chose de grand. La première impulsion peut donc être de les encourager: Allez de l’avant! Cherchez les occasions de faire le bien! Le monde a besoin de cette volonté, il a besoin de cet engagement! Et puis peut-être faudrait-il ajouter: ayez le courage des décisions définitives! Chez les jeunes, il y a beaucoup de générosité, mais face au risque de s’engager pour la vie entière, aussi bien dans le mariage que dans le sacerdoce, ils ont peur.
Le monde est en mouvement de façon dramatique: actuellement je peux disposer à tout moment de ma vie entière avec tous ses imprévisibles événements futurs: mais si je prends une décision définitive, est-ce que je ne vais pas enchaîner ma propre liberté, est-ce que je ne vais pas me priver de ma liberté de mouvement? Réveiller le courage d’oser des décisions définitives, les seules en réalité qui permettent de grandir, d’aller de l’avant et de parvenir à quelque chose de grand dans la vie, les seules qui ne détruisent pas la liberté, mais qui lui offrent la juste direction dans l’espace. Prendre ce risque, ce saut – pour ainsi dire – dans le définitif, et accueillir pleinement la vie, voilà ce que je serais heureux de pouvoir communiquer.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:09

Question : Très Saint Père, une question sur la politique étrangère. Les espoirs de paix au Moyen Orient ont diminué au cours de ces dernières semaines. Quelles possibilités voyez-vous pour le Saint-Siège concernant la situation actuelle? Quelle influence positive pouvez-vous exercer sur la situation, sur les développements au Moyen Orient ?

Benoît XVI : Naturellement nous n’avons aucune possibilité politique, et nous ne voulons aucun pouvoir politique. Mais nous voulons faire appel aux chrétiens et à tous ceux qui se sentent d’une manière ou d’une autre interpellés par la parole du Saint-Siège, afin que soient mobilisées toutes les forces qui reconnaissent que la guerre est la pire des solutions pour tous. Qu’elle n’apporte rien de bon pour personne, pas même pour ses apparents vainqueurs. Nous le savons très bien en Europe, après deux guerres mondiales. Ce dont tous ont besoin c’est la paix. Et il y a une forte communauté chrétienne au Liban, il y a des chrétiens parmi les arabes, il y a des chrétiens en Israël, et des chrétiens du monde entier pour qui ces pays sont chers. Il y a des forces morales qui sont prêtes à faire comprendre qu’une solution est possible: nous devons vivre ensemble. Ces forces nous voulons les mobiliser: les politiques doivent trouver les moyens pour que cela puisse se réaliser le plus vite possible et surtout d’une manière durable.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:10

Question : En tant qu’Evêque de Rome vous êtes le successeur de saint Pierre. Comment le ministère de Pierre peut-il s’exercer d’une manière appropriée au temps présent? Et comment voyez-vous le rapport de tension et d’équilibre entre la primauté du Pape d’un côté et la collégialité des évêques de l’autre?

Benoît XVI : Il y a naturellement un rapport fait de tension et d’équilibre, et nous disons que cela est bien. La multiplicité et l’unité doivent sans cesse redéfinir leur rapport réciproque et ce rapport doit s’intégrer d’une manière toujours nouvelle dans les situations mouvantes du monde. Aujourd’hui nous avons une nouvelle polyphonie de cultures, où l’Europe n’est plus le seul élément déterminant, mais où les communautés chrétiennes des divers continents sont en train d’acquérir leur propre poids, leur propre couleur. Nous devons toujours apprendre à nouveau cette fusion des diverses composantes. C’est pour cela que nous avons développé divers instruments; ce que l’on appelle « visites ad limina » des évêques ; elles ont toujours existé, mais on s’en sert beaucoup plus aujourd’hui pour dialogue réellement avec toutes les instances du Saint-Siège et avec moi-même. Je parle personnellement avec chaque évêque. J’ai déjà parlé avec presque tous les évêques d’Afrique et avec de nombreux évêques d’Asie. Maintenant, ce sera le tour de l’Europe Centrale, l’Allemagne, la Suisse: au cours de ces rencontres, justement le Centre et la Périphérie se retrouvent ensemble, dans un échange franc. Je pense que cela permet de développer des rapports réciproques corrects dans une tension équilibrée. Nous avons aussi d’autres instruments, comme le Synode, le Consistoire, que je tiendrai désormais de manière régulière et que je voudrais développer, et où même quand il n’y a pas à proprement parler un ordre du jour, on peut discuter ensemble des problèmes actuels, chercher des solutions. Nous savons d’un côté que le Pape n’est pas du tout un monarque absolu, mais il doit – pour ainsi dire – personnifier le tout qui se met ensemble à l’écoute du Christ. On ressent très fort le besoin d’une instance unifiante, susceptible de garantir l’indépendance par rapport aux forces politiques, le besoin que les « christianismes » ne s’identifient pas trop avec les nationalités, on ressent très fort le besoin d’une telle instance supérieure et plus vaste capable de créer l’unité dans l’intégration dynamique du tout, et qui d’autre part accueille et promeut la multiplicité. C’est pourquoi je crois qu’il y a vraiment une adhésion intime au ministère de Pierre qui s’exprime dans la volonté de le développer encore plus, afin qu’il puisse répondre aussi bien à la volonté du Seigneur qu’aux nécessités du temps présent.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:10

Question : L’Allemagne en tant que terre de la réforme est naturellement marquée d’une manière particulière par les rapports entre les diverses confessions. Les rapports œcuméniques sont une réalité sensible qui se heurte toujours à de nouvelles difficultés. Quelles possibilités voyez-vous d’améliorer les rapports avec l’Eglise évangélique ou quelles difficultés voyez-vous sur ce chemin?

Benoît XVI : Il est peut-être important de dire avant tout que l’Eglise évangélique présente une remarquable diversité. En Allemagne nous avons, si je ne m’abuse, trois communautés principales: les Luthériens, les Réformés et l’Union Prussienne. En outre de nombreuses Eglises libres (Freikirchen) se forment aujourd’hui et, au sein même des Eglises classiques, des mouvements, comme « l’Eglise qui confesse » et ainsi de suite. Il s’agit donc d’un ensemble à plusieurs voix avec lequel nous devons entrer en dialogue dans la recherche de l’unité, en respectant la multiplicité des voix et avec lequel nous voulons collaborer. Je crois que la première chose à faire dans la société actuelle c’est de nous engager tous ensemble à clarifier, trouver et mettre en pratique les grandes lignes directrices éthiques afin de garantir la consistance éthique de la société, sans laquelle cette société ne pourra pas réaliser l’objectif ultime de la politique, qui est justice pour tous, paix et convivialité. Dans ce domaine, je crois que l’on fait déjà beaucoup, que nous nous retrouvons déjà réellement ensemble sur un fondement chrétien commun face aux grands défis moraux. Naturellement il faut ensuite témoigner Dieu dans un monde qui a du mal à le trouver, comme on l’a déjà dit, et rendre visible Dieu dans le visage humain de Jésus Christ, et offrir aux hommes l’accès à ces sources sans lesquelles la morale devient stérile, perd ses repères, et aussi apporter la joie pour que nous ne soyons pas isolés en ce monde. Ce n’est qu’ainsi que peut naître la joie devant la grandeur de l’homme qui n’est pas un produit raté de l’évolution, mais l’image de Dieu. Nous devons agir sur ces deux plans – pour ainsi dire – celui des grands repères éthiques et celui qui prouve – de l’intérieur et en s’orientant vers eux – la présence de Dieu, d’un Dieu concret. Si nous le faisons, et surtout si dans chacun de nos regroupements nous essayons de ne pas vivre la foi d’une manière particulariste, mais toujours à partir de ses fondements les plus profonds, nous n’arriverons peut-être pas très vite à des manifestations extérieures d’unité, mais nous pourrons mûrir vers une unité intérieure qui, si Dieu le veut, portera un jour aussi à des formes extérieures d’unité.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:10

Question : Le thème de la famille. Il y a un mois environ vous étiez à Valence pour la rencontre mondiale des familles. Ceux qui vous ont écouté attentivement – comme nous avons essayé de le faire à Radio Vatican – ont noté que vous n’avez jamais prononcé les mots « mariages homosexuels », que vous n’avez jamais parlé d’avortement ni de contraception. Des observateurs attentifs ont trouvé que cela était intéressant!
A l’évidence votre intention est d’annoncer la foi et non pas de parcourir le monde comme un « apôtre de la morale ». Pouvez-vous commenter cela?


Benoît XVI : Oui, naturellement. Il faut avant tout dire que j’avais à ma disposition pour parler en tout deux fois 20 minutes. Et quand on a aussi peu de temps, on ne peut pas en venir à bout en disant simplement non. Il faut savoir avant tout ce que nous voulons réellement, n’est-ce pas? Et le christianisme, le catholicisme, n’est pas une somme d’interdits, mais une option positive. Et il est très important que cela soit à nouveau visible, car aujourd’hui cette conscience a presque totalement disparu. On a tellement entendu parler de ce qui n’était pas permis qu’il est nécessaire de proposer aujourd’hui nos idées positives: nous avons une idée positive à vous proposer à savoir que l’homme et la femme sont faits l’un pour l’autre, que la séquence - pour ainsi dire - sexualité, éros, agapè, indique les dimensions de l’amour et que c’est sur cette voie que se développe en premier lieu le mariage, qui est la rencontre débordante de bonheur et de bénédiction d’un homme et d’une femme, et puis la famille qui garantit la continuité entre les générations, et où les générations se réconcilient entre elles et où même les cultures peuvent se rencontrer. Il est donc important, avant tout de mettre en évidence ce que nous voulons. En second lieu, on peut aussi voir ce que nous ne voulons pas et pourquoi. Et je crois qu’il faut voir et réfléchir, car, et ce n’est pas une invention catholique, l’homme et la femme sont faits l’un pour l’autre afin que l’humanité continue à vivre: toutes les cultures le savent. En ce qui concerne l’avortement, il n’entre pas dans le sixième mais dans le cinquième commandement: « tu ne tueras point!». Et cela nous devons le considérer comme une évidence et nous devons toujours réaffirmer que la personne humaine commence dans le sein de sa mère et reste une personne humaine jusqu’à son dernier souffle. L’homme doit toujours être respecté en tant qu’homme. Mais cela devient plus clair si on a commencé par dire ce qu’il y a de positif.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:11

Question : Très Saint Père, ma question se rattache d’une certaine manière à celle du Père von Gemmingen. Dans le monde entier les croyants attendent de la part de l’Eglise catholique des réponses aux problèmes globaux les plus urgents, comme le SIDA et la surpopulation. Pourquoi l’Eglise catholique insiste-t-elle autant sur la morale plutôt que sur les efforts destinés à apporter une solution concrète à ces problèmes cruciaux pour l’humanité, par exemple sur le continent africain?

Benoît XVI : Justement, c’est le problème: est-ce que nous insistons vraiment tant que cela sur la morale? Moi je dirais – et j’en suis toujours plus convaincu après mes entretiens avec les évêques africains – que la question fondamentale, si nous voulons faire des pas en avant dans ce domaine, c’est l’éducation, la formation. Le progrès ne peut être authentique que s’il rend service à la personne humaine et si la personne humaine elle-même grandit, non seulement au niveau de son potentiel technique, mais aussi de ses capacités morales. Et je crois que le vrai problème dans la conjoncture historique actuelle c’est le déséquilibre entre la croissance incroyablement rapide de notre potentiel technique et celui de nos capacités morales, qui n’ont pas grandi de manière proportionnelle. C’est pourquoi la vraie recette c’est la formation de la personne humaine, c’est, selon moi, la clef de tout, et c’est aussi notre option. Et cette formation – pour être bref – a deux dimensions : tout d’abord naturellement nous devons apprendre, acquérir des connaissances, des compétences, know how comme ont dit. L’Europe, et au cours des dernières décennies l’Amérique, ont fait beaucoup dans cette direction, et c’est très important. Mais si on se limite à propager uniquement le know how, si on enseigne seulement la façon de construire et d’utiliser les machines, et le mode d’emploi des contraceptifs, alors il ne faut pas s’étonner si on finit par se retrouver avec des guerres et des épidémies de SIDA. Nous avons besoin de deux dimensions: il faut dans le même temps la formation des cœurs – si je peux m’exprimer ainsi – qui permet à la personne humaine d’acquérir des repères et d’apprendre aussi à employer correctement sa technique. Voilà ce que nous essayons de faire. Dans toute l’Afrique et aussi dans de nombreux pays d’Asie, nous avons un vaste réseau d’école à tous les degrés, où on peut avant tout apprendre, acquérir de vraies connaissances, des compétences professionnelles, et donc obtenir l’autonomie et la liberté. Mais dans ces écoles nous cherchons justement non seulement à communiquer du know-how, mais à former des personnes humaines, qui aient envie de se réconcilier, qui sachent qu’il faut construire et non détruire, et qui aient les repères nécessaires pour savoir vivre ensemble. Les évêques ont institué avec les musulmans des comités communs pour voir comment on peut créer la paix dans les situations de conflit. Et ce réseau d’écoles, d’étude et de formation humaine, qui est très important, est complété par un réseau d’hôpitaux et de centres d’assistance qui rejoint de façon capillaire les villages les plus reculés. Et en de nombreux endroits, malgré les destructions de la guerre, l’Eglise est la seule force qui soit restée intacte. Voilà la réalité! Et là où on soigne, où on soigne aussi le SIDA, on offre aussi une éducation, qui aide à nouer de justes rapports avec les autres. C’est pourquoi je crois qu’il faudrait corriger l’image selon laquelle nous ne faisons que semer autour de nous des « non » catégoriques. En Afrique, justement, on travaille beaucoup, afin que les diverses dimensions de la formation puissent s’intégrer et afin qu’il soit possible de surmonter la violence et les épidémies aussi, parmi lesquelles il faut citer également le paludisme et la tuberculose.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:11

Question : Très Saint Père, le christianisme s’est répandu dans le monde entier à partir de l’Europe. Aujourd’hui, beaucoup pensent que l’avenir de l’Eglise se trouve dans les autres continents. Est-ce vrai? Ou en d’autres termes, quel avenir pour le christianisme en Europe, où il a l’air de se réduire petit à petit à une affaire privée ne touchant qu’une minorité?

Benoît XVI : Tout d’abord je voudrais introduire quelques nuances. En fait, comme nous le savons, le christianisme est né au Proche-Orient. Et pendant longtemps c’est là principalement qu’il s’est développé et il s’est répandu en Asie beaucoup plus que ce que nous croyons aujourd’hui après les changements apportés par l’Islam. D’autre part pour ces raisons justement son axe s’est déplacé sensiblement vers l’Occident et l’Europe, et l’Europe – nous en sommes fiers et nous nous en félicitons – a ultérieurement développé le christianisme dans ses grandes dimensions intellectuelles et culturelles également. Mais je crois qu’il est important de se souvenir des chrétiens d’Orient, puisqu’ils risquent d’émigrer, eux qui ont toujours représenté une minorité importante, entretenant des rapports fructueux avec le contexte environnant. Et le grand danger est que ces lieux d’origine du christianisme se vident de leurs chrétiens. Je pense que nous devons les aider à rester.
Mais venons-en à votre question. L’Europe est devenue certainement le cœur du christianisme et de son mouvement missionnaire. Aujourd’hui les autres continents, les autres cultures, font partie au même titre du concert de l’histoire mondiale. Ce qui fait que le nombre des voix de l’Eglise augmente, et c’est un bien. Il est bon que puissent s’exprimer les divers tempéraments, les dons propres à l’Afrique, à l’Asie et à l’Amérique et en particulier aussi à l’Amérique latine. Tous naturellement sont touchés non seulement par la parole du christianisme, mais aussi par le message séculier de ce monde. Tous les évêques des autres endroits du monde nous disent: nous avons encore besoin de l’Europe, même si l’Europe n’est qu’une partie d’un tout plus vaste. Nous portons aujourd’hui encore laresponsabilité qui nous vient de nos expériences, de la science théologique qui s’est développée ici, de notre expérience liturgique, de nos traditions, et aussi des expériences œcuméniques que nous avons accumulées: tout cela est très important y compris pour les autres continents. C’est pourquoi nous ne devons pas capituler, nous plaindre, nous dire: « Voilà, nous ne sommes qu’une minorité, essayons au moins de sauvegarder notre petit nombre! »; au contraire, nous devons tenir en vie notre dynamisme, nouer des relations afin que nous puissions aussi recevoir des autres des forces nouvelles. Aujourd’hui il y a des prêtres indiens et africains en Europe, et au Canada aussi de nombreux prêtres africains font un travail très intéressant. Il y a cet échange mutuel. Mais si à l’avenir nous recevons davantage, il faudra aussi continuer à donner avec un courage et un dynamisme croissant.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:12

Question : Un thème qui a déjà en partie été abordé, très Saint Père. Les sociétés modernes, lorsqu’il s’agit de prendre des décisions importantes en matière de politique et de science, ne s’inspirent pas des valeurs chrétiennes et l’Eglise – les enquêtes le prouvent – est la plupart du temps considérée uniquement comme une voix qui met en garde, voire qui freine. L’Eglise ne devrait-elle pas sortir de cette attitude défensive et assumer une attitude plus positive vis-à-vis de l’avenir et de sa construction?

Benoît XVI : Je dirais que de toute manière nous avons le devoir de mieux mettre en évidence ce qui pour nous est positif. Et nous devons le faire en premier lieu dans le dialogue des cultures et des religions, puisque, comme je l’ai déjà dit je crois, le continent africain, l’âme africaine ainsi que l’âme asiatique sont horrifiées par la froideur de notre rationalisme. Il est important qu’elles puissent voir qu’il n’y a pas que cela chez nous. Et réciproquement il est important que notre monde laïciste se rende compte que la foi chrétienne n’est pas une entrave, mais un pont pour le dialogue avec les autres mondes. Il est erroné de croire que la culture purement rationnelle, en vertu de sa tolérance, dispose d’une approche plus facile avec les autres religions. Il lui manque en partie «l’organe religieux » et par conséquent le point d’accroche à partir duquel et vers lequel les autres veulent entrer en relation. C’est pourquoi nous devons, nous pouvons montrer que justement pour la nouvelle inter culturalité, dans laquelle nous vivons, le pur rationalisme libéré de Dieu est insuffisant, mais qu’il faut un rationalisme plus ample, qui considère Dieu en harmonie avec la raison, conscient que la foi chrétienne qui s’est développée en Europe est aussi un moyen pour faire converger la raison et la culture et pour les compléter aussi avec l’action dans une vision unitaire et globale. Dans ce sens je crois que nous avons une tâche importante à accomplir, montrer que cette Parole que nous possédons, n’appartient pas – pour ainsi dire – aux oripeaux de l’histoire, mais qu’elle est nécessaire justement aujourd’hui.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:12

Question : Très Saint Père, parlons de vos voyages. Vous êtes au Vatican, cela vous coûte peut-être d’être un peu loin des personnes, coupé du monde, ici aussi dans le très beau cadre de Castelgandolfo. Mais vous allez avoir bientôt 80 ans. Pensez-vous, avec l’aide de Dieu, pouvoir faire encore de nombreux voyages? Avez-vous une idée de ceux que vous aimeriez faire? En terre Sainte, au Brésil? Avez-vous déjà décidé?

Benoît XVI : A vrai dire je ne suis pas si seul que cela. Naturellement il y a – pour ainsi dire – les murs qui rendent l’accès difficile, mais il y a une « famille pontificale », je reçois chaque jour de nombreuses visites, surtout quand je suis à Rome. Il y a les évêques qui viennent, il y a d’autres personnes, il y a les visites d’Etat, de personnalités qui veulent parler avec moi personnellement et non seulement de questions politiques. Dans ce sens il y a une multiplicité de rencontres qui grâce à Dieu me sont données sans cesse. Et il est aussi important que le siège du Successeur de Pierre soit un lieu de rencontre – n’est-ce pas? Depuis l’époque de Jean XXIII d’autre part, le pendule s’est déplacé aussi dans l’autre direction: les papes ont commencé à rendre visite eux aussi. Je dois dire que je ne me sens pas assez fort pour programmer de nombreux grands voyages, mais je voudrais aller là où je pourrai apporter un message ou – pour ainsi dire – répondre à un vrai désir ; je voudrais y aller, en « dosant » ce que je peux faire. Certaines choses sont déjà prévues: l’année prochaine au Brésil se déroulera la rencontre du CELAM, le Conseil épiscopal Latino Américain, et je pense qu’il est important que j’y sois dans le contexte actuel que l’Amérique du Sud vit intensément, et pour renforcer l’espérance qui est vive dans cette région. Puis je voudrais aller en Terre Sainte, et j’espère pouvoir la visiter en temps de paix, et pour le reste nous verrons ce que la Providence me réserve.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:12

Question : Permettez-moi d’insister. Les Autrichiens parlent eux aussi l’allemand et ils vous attendent à Mariazell.

Benoît XVI : Oui, des accords ont été pris. Moi je l’ai tout simplement promis, d’une manière un peu imprudente. C’est un lieu qui m’a tant plu et j’ai dit: Oui, je reviendrai à la Magna Mater Austriae. Naturellement cela s’est transformé immédiatement en promesse, que je maintiendrai, et je le ferai volontiers.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:13

Question : J’insiste encore. Je vous admire tous les mercredis, quand vous présidez l’audience générale. Il y a 50.000 personnes. Cela doit être fatigant, très fatigant. Vous arrivez à résister?

Benoît XVI : Oui, le Bon Dieu me donne la force nécessaire. Et quand on voit la cordialité de l’accueil, naturellement c’est encourageant.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:13

Question : Très Saint Père, vous venez de dire que vous avez fait une promesse une peu imprudente. Entendez-vous dire que malgré votre ministère, malgré les nombreuses contraintes protocolaires, vous ne perdez pas votre spontanéité?

Benoît XVI : En tous les cas, j’essaye de ne pas la perdre. Parce que, même si les choses sont établies, je voudrais essayer de garder et de réaliser aussi quelque chose de purement personnel.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:13

Question : Très Saint Père, les femmes sont très actives dans diverses fonctions dans l’Eglise catholique. Leur contribution ne devrait-elle pas devenir plus clairement visible, même à des postes de responsabilité plus élevés dans l’Eglise?

Benoît XVI : Sur ce sujet naturellement on réfléchit beaucoup. Comme vous le savez, nous considérons que notre foi, la constitution du collège des Apôtres, nous obligent et ne nous permettent pas de conférer l’ordination sacerdotale aux femmes. Mais il ne faut pas non plus penser que dans l’Eglise seuls les prêtres ont un rôle à jouer. Dans l’histoire de l’Eglise il y a eu de très nombreuses tâches et fonctions. En commençant par les sœurs des Pères de l’Eglise, pour arriver au Moyen-âge, lorsque de grandes femmes ont joué un rôle déterminant, et jusqu’aux temps modernes. Qu’il suffise de penser à Hildegarde de Bingen, qui protestait avec force contre des évêques et contre le Pape; à Catherine de Sienne et à Brigitte de Suède. Ainsi même à l’époque moderne les femmes doivent – et nous avec elles – chercher pour ainsi dire leur juste place. Aujourd’hui, elles sont bien présentes aussi dans les Dicastères du Saint Siège. Mais il y a un problème juridique: celui de la juridiction, c’est-à-dire le fait que selon le Droit Canonique le pouvoir de prendre des décisions juridiquement contraignantes est lié à l’Ordre sacré. De ce point de vue il y a donc des limites, mais je crois que les femmes elles-mêmes, avec leur élan et leur force, avec leur supériorité, avec ce que je définirais leur « puissance spirituelle », sauront déblayer le terrain. Et nous, nous devrions essayer de nous mettre à l’écoute de Dieu, afin de ne pas entraver ce mouvement, mais au contraire nous réjouir que l’élément féminin obtienne dans l’Eglise la place pleine d’efficacité qui lui convient, à commencer par la Mère de Dieu et par Marie Madeleine.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:14

Question : Très Saint Père, depuis quelque temps on parle du nouvel attrait qu’exerce le catholicisme. Quels sont donc la vitalité et les possibilités d’avenir pour cette institution si ancienne?

Benoît XVI : Je dirais que déjà tout le pontificat de Jean Paul II a attiré l’attention des hommes et les a réunis. Ceux qui s’est produit à l’occasion de sa mort est historique, un événement unique: des centaines de milliers de personnes accourraient de manière disciplinée vers la Place saint Pierre, restaient debout pendant des heures, et alors qu’elles auraient dû s’effondrer elles résistaient sous une poussée intérieure. Et nous l’avons vécu à nouveau à l’occasion de l’inauguration de mon pontificat et puis à Cologne. Il est très beau que l’expérience communautaire devienne en même temps une expérience de foi, que l’on fasse l’expérience de la communauté non seulement dans un lieu quelconque, mais que cette expérience devienne plus vive et qu’elle donne au catholicisme son intensité lumineuse justement là où se trouvent les lieux de la foi. Naturellement cela doit se prolonger aussi dans la vie quotidienne. Les deux choses doivent aller de pair. D’une part, les grands moments, où l’on ressent qu’il est beau d’être là, que le Seigneur est présent et que nous formons une grande communauté réconciliée au-delà de toutes les frontières. Mais ensuite, il faut aussi savoir puiser l’élan nécessaire pour résister pendant les pèlerinages éprouvants de la vie quotidienne, et vivre en s’inspirant de ces moments lumineux, s’orienter vers eux, et savoir aussi inviter les autres à s’intégrer dans la communauté en marche. Mais je voudrais profiter de cette occasion pour dire que je rougis quand je pense à tout ce qui est fait pour préparer ma visite, à tout ce que les gens sont entrain de faire. Ma maison a été repeinte, une école professionnelle a refait la grille. Le professeur de religion évangélique a collaboré pour ma grille. Et ce ne sont que des petits détails, mais ils en disent long sur tout ce qui est fait. Je trouve que tout cela est extraordinaire, et je ne le rapporte pas à moi-même, je le considère comme l’expression d’une volonté d’appartenir à cette communauté de foi et de se servir les uns les autres. Faire preuve d’une telle solidarité et se laisser inspirer par le Seigneur: c’est quelque chose qui me touche et je voudrais dire merci de tout cœur.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:14

Question : Très Saint Père, vous avez parlé de l’expérience communautaire. Vous venez en Allemagne pour la seconde fois déjà depuis votre élection. Avec la Journée Mondiale de la Jeunesse, et peut-être aussi d’une autre manière avec la coupe du monde de football, le climat en un certain sens a changé. On a l’impression que les allemands sont plus ouverts au monde, plus tolérants, plus joyeux. Qu’espérez-vous encore de la part des allemands?

Benoît XVI : Je dirais que la transformation intérieure de la société allemande et même de la mentalité allemande a déjà commencé avec la fin de la seconde guerre mondiale et s’est renforcée encore plus avec la réunification. Nous nous sommes insérés beaucoup plus profondément dans la société mondiale et naturellement nous avons été transformés aussi par sa mentalité. Et alors des aspects du caractère allemand dont les autres auparavant n’étaient pas conscients apparaissent au grand jour. Et nous avons peut-être un peu trop été décrits comme si nous étions tous toujours disciplinés et réservés ce qui n’est certes pas sans fondement. Mais si on voit maintenant un peu mieux ce que tous sont en train de voir, je trouve c’est bien: les allemands ne sont pas seulement réservés, ponctuels et disciplinés, mais ils sont aussi spontanés, gais, accueillants. Cela est très beau. Et voilà ce que je souhaite: que ces vertus se développent encore plus, et qu’elles puissent profiter de l’élan et du caractère durable que donne la foi chrétienne.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:16

Question : Très Saint Père, votre Prédécesseur a proclamé un très grand nombre de bienheureux et de saints. Certains trouvent même que c’était trop. Voici ma question: les béatifications et les canonisations n’apportent à l’Eglise quelque chose de nouveau que si ces personnes peuvent être considérées comme de vrais modèles. L’Allemagne produit un nombre relativement faible de saints et de bienheureux par rapport à d’autres pays. Peut-on faire quelque chose pour que cette dimension pastorale se développe et pour que le besoin de béatifications et de canonisations donne de vrais fruits pastoraux?

Benoît XVI : Au début je pensai un peu moi aussi que le grand nombre de béatifications nous écrasait presque et que peut-être il fallait mieux choisir: des figures qui puissent pénétrer plus clairement dans nos consciences. Entre-temps j’ai décentralisé les béatifications, pour que, à chaque fois, ces figures soient plus visibles dans les lieux spécifiques de leur appartenance. Peut-être qu’un saint du Guatemala ne nous intéresse pas en Allemagne et vice versa un saint d’Altötting peut-être n’intéresse personne à Los Angeles et ainsi de suite, vous ne pensez pas? En outre je crois que cette décentralisation est en accord avec la collégialité de l’épiscopat, avec ses structures collégiales, et qu’elle est opportune justement pour bien montrer que chaque pays a ses propres grandes figures et que celles-ci sont plus efficaces dans leurs pays. J’ai par ailleurs noté que ces béatifications dans des lieux différents touchent d’innombrables personnes et que les gens se disent: «Enfin, un des nôtres! » et ils vont vers lui et ils s’en inspirent. Le bienheureux leur appartient et nous sommes heureux qu’il y en ait beaucoup. Et si petit à petit nous aussi, avec le développement de la société mondiale, nous apprenons à mieux les connaître, c’est bien. Mais avant tout il est important que la multiplicité soit présente aussi dans ce domaine et c’est pourquoi il est important que nous aussi en Allemagne nous apprenions à connaître nos propres grandes figures et à nous réjouir de les avoir. A côté de cela il y a les canonisations des plus grandes figures qui sont importantes pour l’Eglise tout entière. Je dirais que chaque Conférence épiscopale devrait choisir, voir ce qui est plus opportun, ce qui peut nous apporter réellement quelque chose et qu’elles devraient rendre ces figures plus visibles – il ne faut pas qu’il y en ait trop – des figures qui laissent des traces profondes. Elles peuvent le faire par la catéchèse, la prédication, on pourrait peut-être leur consacrer des films. J’imagine de très beaux films. Moi naturellement je ne connais bien que les Père de l’Eglise: un film sur Augustin, et un aussi sur Grégoire de Nizance et sa personnalité si particulière, sa façon de fuir sans cesse les responsabilités toujours plus grandes qui lui étaient confiées et ainsi de suite. Il faut essayer de réfléchir à tout cela: Il n’y a pas que les situations mauvaises auxquelles sont consacrés tant de films, il y a des figures merveilleuses de l’histoire, qui ne sont pas du tout ennuyeuses, qui sont très actuelles. Bref il faut essayer de ne pas trop peser sur les gens, mais de leur proposer les figures qui restent actuelles et dont on peut s’inspirer.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:19

Question : Des histoires où il y ait aussi un peu d’humour? En 1989 à Munich vous avez été décoré du Karl Valentin Orden. Quel est le rôle de l’humour dans la vie d’un Pape, de la légèreté de l’être?

Benoît XVI (en riant) : Je ne suis pas le genre d’homme qui a toujours une blague à raconter. Mais je trouve qu’il est très important de savoir cueillir les côtés amusants de la vie et sa dimension joyeuse et de ne pas tout prendre de façon tragique, et je dirais que cela est même nécessaire pour mon ministère. Un écrivain a dit que les anges pouvaient voler parce qu’ils ne se prennent pas trop au sérieux. Et nous, nous pourrions peut-être voler un peu plus, si nous ne nous donnions pas toujours de grands airs.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:20

Question : Quand on a une responsabilité importante comme la vôtre, Très Saint Père, on est naturellement scruté à la loupe. On parle beaucoup de vous. Et j’ai été frappé de lire que certains observateurs trouvent que le Pape Benoît XVI est différent du Cardinal Ratzinger. Quel regard portez-vous sur vous-même, si je peux me permettre de poser cette question ?

Benoît XVI : J’ai déjà été sectionné plus d’une fois: le professeur de la première période, puis la période intermédiaire, puis les premiers temps du cardinalat puis la période suivante. Et maintenant une nouvelle section. Bien entendu, on est influencé par les circonstances, par les situations, par les hommes aussi, quand on recouvre des postes différents. Ma personnalité de base et aussi ma vision de base se sont développées, mais elles sont restées identiques dans tout ce qui est essentiel, et je me réjouis que l’on mette aujourd’hui en avant des aspects qui n’avaient pas été remarqués auparavant.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:20

Question : Est-ce qu’on peut dire que votre rôle vous plait, que ce n’est pas un poids pour vous?

Benoît XVI : Ce serait aller trop loin, parce qu’en fait c’est fatigant, mais quoiqu’il en soit j’essaye de trouver de la joie là aussi.


Dernière édition par le Dim 13 Aoû 2006 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:20

Conclusion : En mon nom et au nom de mes collègues je vous remercie très sincèrement de ce colloque, de cette « première mondiale ». Nous nous réjouissons de votre prochaine visite en Allemagne, en Bavière. Au revoir.


(Traduit de l’allemand)

Castelgandolfo, le 5 août 2006

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=91041
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 12:42

Benoît XVI salue les espoirs de cessez-le-feu au Proche-Orient



http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=91081




(RV- dimanche 13 août 2006) Benoît XVI a salué ce dimanche les espoirs de cessez-le-feu au Moyen-Orient et demandé que l'assistance humanitaire parvienne "promptement et efficacement" aux populations victimes du conflit.

Le pape qui parlait du balcon de sa résidence d'été de Castel Gandolfo, devant plusieurs milliers de pèlerins, a par ailleurs entretenu les fidèles de sa conception des vacances.
Mathilde Auvillain
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Seb



Messages : 1087
Inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 13 Aoû 2006 - 19:00

JCMD tu connais la fonction "éditer" et la balise en gras pour mettre en valeur les questions?
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Lun 14 Aoû 2006 - 0:00

ça y'est,c'est fait!

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Lun 9 Oct 2006 - 13:28

Le Pape Benoît XVI a adressé son exhortation en saluant les 350 jeunes "missionnaires", comme il les a appelés, qui viennent de prendre part à la troisième édition de la mission "Jésus au centre", tenue du 28 septembre au 8 octobre dans les rues du centre historique de Rome.

Citation :
Citation:
"Je salue avec affection les 350 jeunes "missionnaires", appartenants à des paroisses, associations, mouvements et des communautés du Diocèse de Rome, qui, ces derniers jours, accompagnés de quelques prêtres, religieuses et séminaristes, ont lancé la troisième édition de la "mission des jeunes aux jeunes", dénommée "Jésus au centre". Chers amis, je vous félicite pour votre joyeux engagement àannoncer l'Évangile sur les routes et sur les places, dans les écoles et dans les hôpitaux, comme aussi sur les lieux de loisirs des jeunes romains. Je vous encourage à maintenir ce style missionnaire dans la vie de tous les jours, en mettant à profit toujours les initiatives formatives diocésaines." leur a déclaré Benoît XVI.


http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0810063_jeunes
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Lun 9 Oct 2006 - 13:30

Le pape Benoit XVI, à l'occasion de sa dernière visite en Allemagne, a déclaré que l’évangélisation doit avoir la priorité afin que le SIDA puisse être combattu dans ses causes profondes.

Citation :
Citation:
« Nous sommes convaincus de pouvoir apporter par la transmission de la foi une contribution importante à la lutte contre le VIH/SIDA » écrit le Directeur National de Mission Aachen, le P. Hermann Schalück, dans sa présentation de la campagne, rappelant les paroles du Pape Benoît XVI qui a dit à l’occasion de sa récente visite en Allemagne : « l’évangélisation doit avoir la priorité afin que le SIDA puisse être combattu dans ses causes profondes. Le fait social et l’Evangile sont indissociables entre eux » (Homélie du Saint Père à Munich, le 10 septembre 2006). « Accompagner les malades du SIDA et soutenir tous ceux qui s’engagent pour eux est le devoir d’une Eglise missionnaire. Ils doivent pouvoir expérimenter ce que veut dire Dieu quand il dit "Je ne te quitterai ni ne t’abandonnerai", souligne le Directeur national des Œuvres Missionnaires Pontificales.

Le pape Benoît XVI a affirmé que les "causes profondes" du sida devaient être combattues par la diffusion de la foi.


http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0710061_sida
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mer 11 Oct 2006 - 15:18

Benoît XVI pourrait publier son "motu proprio" avant Noël pour faciliter la célébration de la messe en latin, indique aujourd'hui une source vaticane.

Citation :
Citation:
Une source vaticane requérant l'anonymat a indiqué aux journalistes accrédités qu'un "motu proprio" (décret du pape) est en préparation "concernant les rapports avec les traditionalistes", qui réclament de pouvoir célébrer librement la messe en latin selon le rite dit "de Saint Pie V".

Ce décret prendra la forme d'un "indult", c'est-à-dire d'une dérogation au droit commun régissant les célébrations de l'Eglise catholique, a précisé cette source.

Plusieurs sites internet liés aux courants traditionalistes ont fait état depuis plusieurs jours d'une publication rapide de ce document.
http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1110063_latin
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Jeu 12 Oct 2006 - 3:07

Citation :
La devoir de défense de l'identité chrétienne



Le pape Benoît XVI a appelé mercredi les catholiques au "courage de la provocation" dans l'affirmation de leur identité chrétienne, au cours de son audience générale hebdomadaire qui a rassemblé 35.000 fidèles au Vatican, place Saint-Pierre.

Le chef de l'Eglise catholique a aussi estimé que le dialogue avec ceux qui ne partagent pas la foi chrétienne ne devait pas faire oublier le "devoir" d'affirmer son identité.

"Le chemin de la tolérance et du dialogue, que le concile Vatican II a heureusement engagé, doit être poursuivi avec constance", a déclaré le pape.

"Mais cela ne doit pas nous faire oublier le permanent devoir de repenser et d'affirmer avec tout autant de force les lignes maîtresses, inaliénables, de notre identité chrétienne", a-t-il ajouté.

"Il faut avoir conscience que notre identité ne se joue pas sur un plan simplement culturel, ou à un niveau superficiel, mais requiert force, clarté et le courage de la provocation, qui sont le propre de la foi", a insisté Benoît XVI. Il a appelé les chrétiens à témoigner "avec force et sérénité".

Source: AFP

http://voxgalliae.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Mgr Bernard Fellay va écrire au pape   Lun 16 Oct 2006 - 3:20

Citation :
Mgr Bernard Fellay va écrire au pape



"Cette lettre, qui est aussi une lettre de soutien au Pape face aux adversités présentes et à venir, devrait être envoyée avant la fin du mois " déclare Mgr Fellay selon le Figaro. Par cette lettre, Mgr Fellay devrait demander au Vatican la fin de l'excommunication des évêques de la Fraternité Saint-Pie X et une demande de libéralisation de la messe selon le rite tridentin (messe en latin).

La levée par Rome des sanctions envers les lefebvristes laisse présager "d'une guerre dans l'Église" selon Mgr Fellay .

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/10/mgr-bernard-fellay-va-crire-au-pape.html
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Benoît XVI en Turquie, voyage confirmé   Mar 17 Oct 2006 - 23:13

Citation :
Benoît XVI en Turquie, voyage confirmé


(RV-mardi 17 octobre 2006) Le Vatican a confirmé lundi le voyage de Benoît XVI en Turquie du 28 novembre au 1er décembre prochain. Les préparations étaient en cours, mais rien n’était officiel avant l’annonce par la salle de presse du Saint-Siège. Le pape commencera sa visite apostolique dans la capitale, à Ankara, avec les rencontres protocolaires. Il se rendra ensuite à Izmir et à Ephèse sur les pas de Saint Paul. Les dernières rencontres se feront à Istanbul.
Cette visite de Benoît XVI en Turquie, pays laïc mais à majorité musulmane, interviendra un peu plus de deux mois après la polémique suscitée par l’interprétation de ses propos à Ratisbonne.
Monseigneur Antonio Lucibello est le nonce apostolique en Turquie

Notons que le secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Bertone, a souligné lundi que ce voyage du pape en Turquie serait une « occasion de dialogue interreligieux. »

audio ici:

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=99664
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Ven 3 Nov 2006 - 2:05

Citation :
UN MUSULMAN TIRE CONTRE LE PAPE
Un jeune homme a tiré jeudi devant la résidence du consul d'Italie à Istanbul en protestation contre la visite prévue pour la fin du mois du pape Benoît XVI en Turquie.

Il a également proféré des insultes contre le pape et appelé à l'annulation de la visite que doit effectuer le souverain pontife en Turquie du 28 novembre au 1er décembre.

"Heureux celui qui peut se dire musulman", a crié l'individu. Amené dans un hôpital, il a également hurlé aux journalistes : "Je tirerai une balle dans la tête de celui qui traite le Prophète de terroriste".

Comme le constate Lahire c'est une conséquence prévisible de la désinformation médiatique sur la conférence de Ratisbonne : "le Pape a besoin de nos prières et de notre soutien."

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/11/un-musulman-tire-contre-le-pape.html#comments
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 5 Nov 2006 - 11:07

.........
"L'hôpital n'a pas d'électricité et manque d'eau"
Des chars et des bulldozers encerclaient par ailleurs l'hôpital de Beit Hanoun. Des soldats ont menacé par haut-parleur d'ouvrir le feu sur toute personne qui tenterait de sortir ou d'entrer dans l'établissement.

"Les soldats dans les chars nous ont demandé de fermer les entrées de l'hôpital et nous ont ordonné de ne pas bouger, sinon ils ouvriraient le feu", a affirmé le directeur adjoint de l'hôpital, Nasser Radouane. D'après lui, l'hôpital n'a pas d'électricité et manque d'eau pour les blessés et les malades.

Selon des images de la télévision palestinienne à Beit Hanoun, interdite d'entrée aux journalistes, l'armée a procédé dans la soirée de samedi à de nouvelles vagues d'arrestations d'hommes, emmenés dans des camions.
.......

Le pape "vivement préoccupé" par la situation au Proche-Orient
Le pape Benoît XVI a fait part dimanche 5 novembre de sa "vive préoccupation" devant "la dégradation de la situation" dans la bande de Gaza, espérant que Dieu allait "éclairer" les autorités palestiniennes et israéliennes pour "que le sang ne coule plus", lors de la prière de l'angélus.

"Je suis avec une vive préoccupation les nouvelles sur la grave détérioration de la situation dans la bande de Gaza et je souhaite exprimer mon soutien aux populations civiles qui subissent les conséquences des actes de violence", a déclaré le souverain pontife.

Le pape a demandé aux pélerins réunis place Saint-Pierre de s'unir à sa prière, "pour que Dieu tout puissant et miséricordieux éclaire les autorités israéliennes et palestiniennes, et tous les pays qui ont une responsabilité particulière dans la région, afin qu'ils fassent en sorte que le sang ne coule plus".

Benoît XVI a également lancé un appel à "une multiplication des opérations de secours humanitaires" et à "la reprise immédiate de négociations directes, sérieuses et concrètes".

LA CROIX dimanche 05 novembre
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2285701&rubId=4077
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Dim 5 Nov 2006 - 11:18

apres le samedi,nous nous occuperons du dimanche disent les mahometans.

ma famille est persecutée en palestine,pas par les juifs mais par les mahometans et cela depuis toujours.

c'est la loi du silence,quiconque parle est lapidé publiquement par la foule mahometane!
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mer 8 Nov 2006 - 13:11

Citation :
Le Vatican distribue un discours du pape qu’il n’a pas prononcé
8

11

2006
Le Vatican a dû annuler le texte d’un discours préparé pour une rencontre de Benoît XVI avec les évêques suisses mardi et diffusé par le service de presse, mais que le pape n’a pas prononcé.

Lors de la rencontre avec les évêques suisses, le pape “a improvisé en allemand”, précise le communiqué.

Des évêques suisses ont par ailleurs fait savoir à des journalistes que la tonalité de l’intervention de Benoît XVI n’était pas tout à fait celle du texte écrit, qui ne leur a en outre pas été remis.

Les évêques, qui se prenaient une méchante brossée dans la version originale, n’ont pas beaucoup aimé que cela se sache…

http://www.bafweb.com/

on fait le ménage! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Ven 10 Nov 2006 - 5:47

Citation :
Le Pape ému devant les destructions turques à Chypre

"Uncredible..." a murmuré Benoît XVI, très ému, en regardant les photos des 300 églises chypriotes détruites ou dévoyées par les Turcs à Chypre.
Ce n'est pas moins que le président chypriote Tassos Papadopoulos en personne qui les a présentées au Pape en lui offrant un album de ces photos, au cours d'une visite au Vatican ce matin, à moins de 15 jours du voyage pontifical en Turquie.

Il est vrai que les dégats sont très importants : Non contents d'avoir instauré l'esclavage à Chypre, les Turcs s'y livrent aussi à un véritable campagne d'éradication de la présence chrétienne.

Lahire
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Ven 10 Nov 2006 - 8:07

Citation :
L'identité chrétienne est fondée sur la figure du Christ



(RV- mercredi 8 novembre 2006) Benoît XVI est revenu sur le thème de l’identité chrétienne au cours de l’audience générale. Une identité fondée sur la figure du Christ, sommet de l’histoire du salut. C’est le Christ, a-t-il dit, qui fait la différence y compris dans le dialogue avec les autres religions. Le compte rendu de Romilda Ferrauto


http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=103131
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Sam 11 Nov 2006 - 3:06

Citation :
Le pape reçoit le président chypriote grec


(RV-samedi 11 novembre 2006) C'est une visite remarquée au Vatican qu'a effectué vendredi le président chypriote grec. Benoit XVI a reçu en audience Tassos Papadopoulos. Au cours de leur entretien, le pape s’est félicité de la liberté dont jouissent les catholiques dans la partie Sud-ouest de Chypre.Bernard Decottignies
Vendredi, lors d’une conférence de presse, le président Papadopoulos a indiqué que son pays ne s’opposait pas à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne à condition qu’Istanbul respecte les « principes communautaires » et notamment reconnaisse l’existence de la république de Chypre.

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=103292
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mar 14 Nov 2006 - 3:05

Citation :
Le pape dénonce "le scandale de la faim dans le monde"


(RV- Lundi 13 novembre 2006) Au cours de l'angélus de ce dimanche, le pape Benoît XVI a lancé un appel à lutter efficacement contre la faim dans le monde. Un appel à destination des dirigeants de toutes les nations, mais également à l'attention de tous les hommes et femmes.
Des précisions sur cet appel avec Antony Torzec

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=103527
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Jeu 16 Nov 2006 - 8:15

Citation :
La famille du migrant au coeur de la prochaine journée des migrants


http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=103849




(RV-mercredi 15 novembre 2006) Au Vatican, le message de Benoît XVI a été présenté hier matin à l’occasion de la prochaine journée mondiale des migrants et des réfugiés. Ce sera le 14 janvier 2007. Le thème cette année est la famille des migrants, un point sur lequel le pape insiste dans ce texte. Jérémy Brossard
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Lun 20 Nov 2006 - 4:40

Citation :
La vie monastique au coeur de l'Angélus



(RV-lundi 20 novembre 2006) Benoît XVI a rendu hommage dimanche, lors de l’Angélus, à tous ceux qui choisissent de répondre à l’appel de Dieu par une vie cloîtrée dans un monastère. Le pape a souligné l’importance du rôle de ces hommes et de ces femmes qui, dans le silence et la discrétion, œuvrent pour l’ensemble des hommes.
Benoît XVI s’exprimait à l’occasion de la journée de prière pour la vie contemplative, qui aura lieu mardi.
Antony Torzec.

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=104601
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mar 21 Nov 2006 - 3:00

Citation :
Le Pape en Turquie

semainte thématique
du 24 novembre au 1er décembre

Benoît XVI se rendra en Turquie du 28 novembre au 1 er décembre. Ankara, Ephèse et Istanbul seront les principales étapes de ce voyage apostolique dans un pays majoritairement musulman. Parmi les temps forts de cet événement, la rencontre du Saint-Père avec Bartholomée 1 er , patriarche œcuménique de Constantinople.

Pendant une semaine, KTO consacre toute son antenne au voyage du Saint-Père : les rencontres et les célébrations seront retransmises en direct, des documentaires nous permettront de mieux connaître la Turquie, enfin plusieurs magazines approfondiront le sens et les enjeux de cette visite.

En introduction à cette semaine thématique, une édition spéciale « Foi et raison, la polémique de Ratisbonne », revient sur les grands enjeux de la conférence de Benoît XVI et replace les propos du Pape dans leur contexte historique, philosophique et théologique.

Voir la bande-annonce

http://www.ktotv.com/html/turquie2006.html
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mer 22 Nov 2006 - 11:28

Citation :
Le pape a écrit un livre sur Jésus



http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=104918




(RV-mardi 21 novembre 2006) Benoît XVI a choisi de consacrer son prochain ouvrage à Jésus de Nazareth.Il ne s’agira pas d’une encyclique mais d’une présentation personnelle de la figure de Jésus, précise le pape. Son livre devrait être publié au printemps 2007 par la librairie éditrice vaticane. Les précisions de Romilda Ferrauto

Le Pape a commencé à rédiger ce livre en 2003 pendant ses vacances d’été. Ignorant combien de temps et de forces il lui reste, précise-t-il, Benoît XVI a décidé de publier les dix premiers chapitres qui vont du baptême à la transfiguration.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mer 22 Nov 2006 - 11:51

Je suis impatient de le lire ! Je suis un inconditionnel de Benoît XVI et de Ses écrits.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Mer 22 Nov 2006 - 12:00

Théophane a écrit:
Je suis impatient de le lire ! Je suis un inconditionnel de Benoît XVI et de Ses écrits.

et moi dont!!!! cheers

sa derniere(premiere)encyclique est superbe! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Jeu 23 Nov 2006 - 2:26

Le pape encourage les jeunes à évangéliser les villes
Publié le mardi 7 novembre 2006

S'adressant le 8 octobre dernier à un groupe de 350 jeunes présents place Saint-Pierre et qui viennaient de participer à la mission « Jésus au centre », il leur déclara : « Chers amis, je vous félicite pour votre joyeux engagement à annoncer l’Evangile dans les rues et sur les places, dans les écoles et les hôpitaux, comme dans les lieux de loisir des jeunes de Rome. Je vous encourage à conserver ce style missionnaire dans la vie de tous les jours, en profitant toujours des initiatives de formation du diocèse (de Rome) ».

Dans le cadre de cette mission avaient été organisés des rencontres de prière, des temps d’adoration eucharistique, un chemin de Croix (de la basilique de Saint-Jean-de-Latran jusqu’à Santa-Croce-in-Gerusalemme), des visites dans les écoles catholiques et publiques, ainsi que dans les hôpitaux, des animations de rue, etc. Une « Tente de la rencontre » avait également été dressée, un concert a eu lieu place Navonne...

Après la première édition de cette mission organisée par le service diocésain pour la pastorale des jeunes du Vicariat de Rome et par le Séminaire pontifical romain majeur, en collaboration avec quelques paroisses, associations et mouvements présents sur le territoire du diocèse, une « Ecole d’évangélisation diocésaine » ouverte aux jeunes entre 18 et 35 ans a vu le jour.

http://www.anuncioblog.com/index.php?2006/11/07/26-le-pape-encourage-les-jeunes-a-evangeliser-les-villes#co
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Jeu 23 Nov 2006 - 2:47

Benoît XVI condamne l'assassinat de Gemayel








(RV-23 novembre 2006) Le pape Benoît XVI a "condamné fermement" "l'attentat brutal" qui a coûté la vie au ministre libanais de l'Industrie Pierre Gemayel, dénonçant "les forces obscures qui cherchent à détruire" le Liban. "Face aux forces obscures qui cherchent à détruire le pays, j'invite tous les Libanais à ne pas se laisser vaincre par la haine mais au contraire à consolider l'unité nationale, la justice et la réconciliation et à travailler ensemble pour construire un univers de paix", a déclaré le pape lors de son audience générale
hebdomadaire. "J'invite les responsables des pays qui ont à coeur le sort de cette région à contribuer à une solution globale et négociée des différentes situations d'injustice qui la frappent depuis trop longtemps", a-t-il ajouté en présence de milliers de fidèles Place Saint-Pierre.
La mort de Pierre Gemayel a provoqué uen onde de choc au Liban. Reportage au siège du parti chrétien Kataeb. Isabelle Dellerba
Ce nouvel assassinat relance les tensions entre pro et anti-syriens. Ecouter l'analyse d'Antoine Messara, professeur à l'université Saint-Joseph à Beyrouth.
Ecouter

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=105110
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Jeu 23 Nov 2006 - 23:01

Le pape reçoit l'archevêque de Canterbury



http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=105274



(RV-24 novembre 2006) Le pape Benoît XVI a reçu jeudi en audience l'archevêque de Canterbury Rowan Williams, chef de l'Eglise anglicane. Les deux hommes ont appelé à une poursuite du dialogue entre les deux Eglises, tout en reconnaissant l'existence de sérieux obstacles au progrès oecuménique. C'est ce qui ressort d'une déclaration commune publiée à l'issue de leur rencontre.
Xavier Sartre.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Benoît XVI notre Saint-Père.   Ven 5 Jan 2007 - 1:56

Audience générale : Benoît XVI regrette le "drame du refus du Christ"

http://www.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=111058

(RV-Jeudi 4 janvier) Au cours de la Première audience générale de l’année ce mercredi 3 janvier. Benoît XVI a regretté “le drame du refus du Christ“ qui prend, “dans l’ère contemporaine“ des formes “plus subtiles et dangereuses“.Le compte-rendu de l'audience, Bernard Decottignies
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
 
Benoît XVI notre Saint-Père.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intentions de prières du Saint Père Benoît XVI
» Veillée pour la vie demandée par Notre saint Père
» Important : Le Saint Père demande notre prière pour qu'il puisse accomplir jusqu'au bout sa mission
» 27 novembre - Prier en direct avec Notre Saint Pere
» Benoît l'Africain (saint) et le commentaire du jour "Afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: