DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Question PHILO du jour (MAJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 03:39

Chaque jour ou presque une phrase/question pour réfléchir.


La démarche (allure), la "beauté" et le sourire sont-ils le reflet de l'âme ?
( l'on pourrait ajouter a voix)


- Si oui lequel des trois (ou quatre) est le plus significatif.
- Si c'est non, n'êtes vous pas un peu manichéen (religion) ?
- Ni oui ni non c'est une réflexion/question insensée (limite délit de sale gueule).
- Oui et non, tous ces aspects sont trop subjectifs pour déterminer quoi que ce soit de précis.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 06:08

Telle que posée , je répondrais " oui " et " le sourire " .

Mais la question est viciée parce que tu ajoutes " la voix " . La voix est la plus fantastique machinerie d'expression d'un être humain . Alfred Tomatis faisait des diagnostics médicaux assez précis , rien qu'en écoutant la voix de ses interlocuteurs/trices .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 10:06

non, absolument pas. Je l'ai cru très longtemps, jusqu'à ce que j'exerce un métier en contact avec des personnes "peu recommandables" et je constate que les pires sont parfois les plus sympathiques. il n'y a rien de plus trompeur que l'aspect extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 10:36

rebelle a écrit:
non, absolument pas. Je l'ai cru très longtemps, jusqu'à ce que j'exerce un métier en contact avec des personnes "peu recommandables" et je constate que les pires sont parfois les plus sympathiques. il n'y a rien de plus trompeur que l'aspect extérieur.

Je suis de ton avis Very Happy

Les grands malades ne peuvent plus sourire, certains grands handicapés font des grimaces et ont des gestes incontrôlés, mais il reste les yeux et ce sont souvent eux qui sont (pour moi), le reflet de l'âme.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 10:43

Vous oubliez le regard...
Etymologiquement, l'âme désigne un principe vital (psyche) et un principe de mouvement (anima).
C'est donc bien dans les mouvements du corps qu'on voit l'âme.

Rebelle a écrit:
non, absolument pas. Je l'ai cru très longtemps, jusqu'à ce que j'exerce un métier en contact avec des personnes "peu recommandables" et je constate que les pires sont parfois les plus sympathiques. il n'y a rien de plus trompeur que l'aspect extérieur.

Il est vrai qu'à côté de cela, il y a un art du mouvement qui permet de simuler tout et n'importe quoi. On le retrouve chez les acteurs, comme chez les psychopathes..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 11:30

même un criminel (crime de sang) peut avoir un regard éblouissant.... le regard n'est pas non plus un indice...

on ne peut observer l'arbre qu'à sa fruits..... il n'y a aucune autre méthode.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 04 Nov 2014, 17:23

Entre allure , beauté et sourire , c'est le sourire qui est le plus significatif pour moi , à condition de se concentrer sur lui ( ne voir que lui et bien l'analyser , particulièrement les rapports entre les commissures droite et gauche ) . Surtout pas l'associer au regard , car cette association est trompeuse . Ne regarder que les lèvres .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mer 05 Nov 2014, 00:18

Réflexion PHILO du jour sur l'économie/commerce :

"Est-ce l'offre qui crée la demande ou la demande qui crée l’offre?"

Phrase très courte mais qui détermine toute l'économie, même les économistes les plus brillants n'arrivent pas à véritablement trancher...


Pistes de réflexions personnelles:

- Si c'est l'offre qui crée la demande alors nous serons dans un marché très artificiel, boosté par le marketing, cette économie est très éphémère car basée sur le "gadget".

- Si c'est la demande qui crée l'offre nous serons dans une économie plus saine basée sur des biens d'équipement indispensables mais la croissance/consommation ne sera pas optimisée à son maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mer 05 Nov 2014, 07:55

un peu des deux peut être?

étant paresseux de nature, nous sommes sans cesse (enfin bon, pas tout le monde) en recherche de ce qui peut nous rendre la vie plus facile.... et ce besoin de facilité étant sans limites.. ben le "marketing" cherche a satisfaire nos désirs.

Comme çà marchait bien avec la satisfaction des besoins, la société de consommation s'est vite "essouflée" et pour assumer cette volonté de croissance, la solution était de créer des besoins encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mer 05 Nov 2014, 08:00

Michel-José a écrit:
...

- Si c'est l'offre qui crée la demande alors nous serons dans un marché très artificiel, boosté par le marketing, cette économie est très éphémère car basée sur le "gadget".

...

Cela me rappelle l'argument pseudo-rationnel que l'industrie automobile a utilisé lorsque l'essence était bon marché et qu'elle fabriquait des moteurs à explosion de plus en plus volumineux et de plus en plus puissants :  avec une grosse voiture , " vous avez une réserve de puissance en cas d'accident " ( comme s'il était possible de fuir après une amorce de collision ... ) . Ce slogan a été révélé par Vance Packard .

L'argument a porté juqu'au renchérissement des produits pétroliers .

Mais pour la voiture automobile , je crois que la demande a précédé l'offre car les transports publics
( au moins en Belgique ) étaient nombreux et efficients . Ensuite , le succès de l'automobile a appelé le succès jusqu'à arriver à certains moments et dans certains lieux à l'impasse de l'immobilité .


Dernière édition par boulo le Jeu 06 Nov 2014, 05:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Jeu 06 Nov 2014, 01:32

boulo a écrit:
Michel-José a écrit:
...

- Si c'est l'offre qui crée la demande alors nous serons dans un marché très artificiel, boosté par le marketing, cette économie est très éphémère car basée sur le "gadget".

...

Cela me rappelle l'argument pseudo-rationnel que l'industrie automobile a utilisé lorsque l'essence était bon marché et qu'elle fabriquait des moteurs à explosion de plus en plus volumineux et de plus en plus puissants :  avec une grosse voiture , " vous avez une réserve de puissance en cas d'accident " ( comme s'il était possible de fuir après une amorce de collision ... ) .

L'argument a porté juqu'au renchérissement des produits pétroliers .

Mais pour la voiture automobile , je crois que la demande a précédé l'offre car les transports publics
( au moins en Belgique ) étaient nombreux et efficients . Ensuite , le succès de l'automobile a appelé le succès jusqu'à arriver à certains moments et dans certains lieux à l'impasse de l'immobilité .

Salut Boulo

Je pense comme vous que la voiture est un bien d'équipement, que c'est la demande qui fait l'offre, avec la prime à la casse ils ont tout de même essayé de booster ce marché, cela a fonctionné, le parc automobile a été renouvelé (une fois renouvelé la demande s'est essoufflée).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Jeu 06 Nov 2014, 01:37

rebelle a écrit:
un peu des deux peut être?

étant paresseux de nature, nous sommes sans cesse (enfin bon, pas tout le monde) en recherche de ce qui peut nous rendre la vie plus facile.... et ce besoin de facilité étant sans limites.. ben le "marketing" cherche a satisfaire nos désirs.

Comme çà marchait bien avec la satisfaction des besoins, la société de consommation s'est vite "essouflée" et pour assumer cette volonté de croissance, la solution était de créer des besoins encore et encore.

Je me demande si cela peut durer indéfiniment, surtout si les gens se tournent vers des choses immatérielles comme la spiritualité/religion, la consommation est une sorte de compensation du vide/anxiété (Dieu est le pire ennemi d'un marché fondé sur la consommation compulsive).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Jeu 06 Nov 2014, 02:46


Réflexion PHILO du jour:

"Sandwich ou hamburger : qui est le meilleur pour la santé ?"





Je plaisante c'est pour rigoler, je ne suis pas inspiré ... si vous l'êtes n'hésitez pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Jeu 06 Nov 2014, 17:26

"Sandwich ou hamburger : qui est le meilleur pour la santé ?"

un sandwich au jambon avec des frites : un régal Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Jeu 06 Nov 2014, 17:37

un petit pois entre deux rondelles de carottes, que voilà un super hamburger diététique mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 02:16

Question PHILO du jour, question délicate...

" La pauvreté, condition de soumission/nihilisme ou d'humilité ?"

Piste de réflexion:

"En réalité, on savait peu de chose des prolétaires. Il n’était pas nécessaire d’en savoir beaucoup. Aussi longtemps qu’ils continueraient à travailler et à engendrer, leurs autres activités seraient sans importance. Laissés à eux-mêmes, comme le bétail lâché dans les plaines de l’Argentine, ils étaient revenus à un style de vie qui leur paraissait naturel, selon une sorte de canon ancestral. Ils naissaient, ils poussaient dans la rue, ils allaient au travail à partir de douze ans. Ils traversaient une brève période de beauté florissante et de désir, ils se mariaient à vingt ans, étaient en pleine maturité à trente et mouraient, pour la plupart, à soixante ans. Le travail physique épuisant, le souci de la maison et des enfants, les querelles mesquines entre voisins, les films, le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas difficile. Quelques agents de la Police de la Pensée circulaient constamment parmi eux, répandaient de fausses rumeurs, notaient et éliminaient les quelques individus qui étaient susceptibles de devenir dangereux.


On n’essayait pourtant pas de les endoctriner avec l’idéologie du Parti. Il n’était pas désirable que les prolétaires puissent avoir des sentiments politiques profonds. Tout ce qu’on leur demandait, c’était un patriotisme primitif auquel on pouvait faire appel chaque fois qu’il était nécessaire de leur faire accepter plus d’heures de travail ou des rations plus réduites. Ainsi, même quand ils se fâchaient, comme ils le faisaient parfois, leur mécontentement ne menait nulle part car il n’était pas soutenu par des idées générales. Ils ne pouvaient le concentrer que sur des griefs personnels et sans importance. Les maux plus grands échappaient invariablement à leur attention...

Il y avait tout un État dans l’État, fait de voleurs, de bandits, de prostituées, de marchands de drogue, de hors-la-loi de toutes sortes. Mais comme cela se passait entre prolétaires, cela n’avait aucune importance. Pour toutes les questions de morale, on leur permettait de suivre leur code ancestral. Le puritanisme sexuel du Parti ne leur était pas imposé. L’inversion sexuelle n’était pas punie, le divorce était autorisé. Entre parenthèses, la dévotion religieuse elle-même aurait été autorisée si les prolétaires avaient manifesté par le moindre signe qu’ils la désiraient ou en avaient besoin. Ils étaient au-dessous de toute suspicion. Comme l’exprimait le slogan du Parti : « Les prolétaires et les animaux sont libres. »

1984, de Georges Orwell, texte paru en 1948.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 07:52

Nous y sommes....vive le Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 08:45

Nihilisme et humilité ont une ressemblance. Le nihilisme favorise une certaine forme de désinvestissement dans le monde, l'humilité implique également d'accorder peu d'attention à ce qui dans le monde favorise l'orgueil.
Mais le monde est vaste.
On peut se désinvestir de l'engagement politique (nihilisme) et vivre dans le mépris des autres et l'égocentrisme.
On peut se désintéresser du jeu du monde qui nous demande de nous y investir pour des motifs égoïstes comme la popularité ou l'argent, on commence alors à voir le monde, ou soi-même, sans tous ses vêtements qui le travestissaient, sans tous les calculs que la société nous incite à avoir pour y avoir notre place, et ainsi entrer dans l'humilité.

Premier niveau d'analyse :
Pauvreté = Nihilisme = Humilité (pauvreté du regard porté sur soi ou sur le monde, dans le nihilisme et l'humilité on accorde peu d'attention aux fioritures du monde)

Second niveau d'analyse :
Raffiner. Il y a plusieurs formes de pauvreté, car il y a plusieurs manières de voir le monde.
Le monde de l'homme humble n'est pas le même que le monde de l'homme nihiliste
On peut donc dire : telle pauvreté favorise l'humilité telle autre favorise le nihilisme

Troisième niveau d'analyse :
Approche dynamique : la pauvreté modifie notre vision. Dans un premier temps elle peut déboucher sur le nihilisme, puis, si la personne fait retour sur elle-même, et cherche à accentuer ou relever la qualité de sa pauvreté, la personne peut arriver dans l'humilité.




Sandwich ou hamburger ?
Point commun : ce que l'on mange est caché (par le pain).
Mieux vaut cacher la viande que l'on mange, cela en diminue l'impact négatif.

Bien sûr pour un sandwich végétarien l'importance de cacher ce que l'on mange n'a plus lieu d'être. Au contraire, on peut mettre en valeur la qualité de la nourriture. Un sandwich revisité, un pain de carotte orange et dans le sandwich une purée de petits poids, et des morceaux de poivron jaune. Les couleurs pour donner plus d'enthousiasme à notre appétit.

Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 08:49

Certaines hypothèses de recherche sur Jésus disent qu'il appartenait à la secte Essénienne, et qu'à ce titre il avait un régime végétarien.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 08:56

Nathan2 a écrit:
Certaines hypothèses de recherche sur Jésus disent qu'il appartenait à la secte Essénienne, et qu'à ce titre il avait un régime végétarien.

Et pourtant, il a partagé le repas de la Pâque (un agneau) avec ses disciples.

Invité chez l'un ou l'autre, il mangeait certainement ce qu'on lui présentait...
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 09:06

S'agissait-ilb réellement d'un agneau ou bien le récit est-il symbolique ici ?

Ce repas pascal correspondait-il à la fête juive de Pessah ?
Le repas de Pessah doit être frugal car il se remémore la sortie du désert, mais on peut associer frugalité et viande (ronger un os) je ne sais pas si, à l époque de Jésus, il y avait de la viande à Pessah, auquel cas Jésus, dans la mesure où il respectait la loi juive, aurait pu manger de la viande.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 10:37

Michel-José a écrit:
Chaque jour ou presque une phrase/question pour réfléchir.


La démarche (allure), la "beauté" et le sourire sont-ils le reflet de l'âme ?
( l'on pourrait ajouter a voix)


- Si oui lequel des trois (ou quatre) est le plus significatif.
- Si c'est non, n'êtes vous pas un peu manichéen (religion) ?
- Ni oui ni non c'est une réflexion/question insensée (limite délit de sale gueule).
- Oui et non, tous ces aspects sont trop subjectifs pour déterminer quoi que ce soit de précis.


Attention, tant que nous sommes sur terre, la beauté n'est reflet de l'âme que chez les personnes droites.

Les hypocrites, les menteurs arrivent à faire de leur beauté un piège de séduction pour le mal.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 12:43

Satan lui-même est nommé le séducteur... Ce n'est pas avec une tête de croquemitaine qu'il parvient
à faire chuter ses "proies"...
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 16:01

http://www.livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Delapaix/Paixindex.htm

ce lien donne accès à l'évangile de la paix
c'est un apocryphe où Jésus donne des conseils pour bien manger.
Jésus était un médecin, il nous explique que quand l'homme s'écarte des lois divines il tombe malade, maladie de l'âme aussi bien que du corps (mauvaise alimentation)
Les maladies de l'âme sont fréquentes et quasi universelles (à des degrés divers) hier comme aujourd'hui
Les maladies du corps augmentent du fait de l alimentation moderne.
Cette augmentation n'est pas évidente à voir car, si nous sommes tous ou presque malades, nous sommes tous ou presque en train de nous soigner. Prendre du doliprane ou des anti-dépresseurs nous permet d'être à peu près en forme, nous donne l'illusion d'être en bonne santé. Manger un hamburger mac donald nous donne l'illusion de prendre soin de nous-mêmes car nous y mangeons de la bonne nourriture, de la vache française, de la salade française. Si on est plus sandwich qu'hamburger cela ne va pas davantage nous guérir. Aujourd'hui la plupart des pains que l'on mange sont sans levain, ils lèvent artificiellement avec des levures ad hoc, ils sont moins propre à la digestion.

Nous confondons être en bonne santé et être normal, alors que la normalité est aujourd'hui la maladie contrôlée (vaccination par exemple).


Quant à manger de la viande, si tant est que Jésus en mangeait, il y a beaucoup de différences entre la viande que l'on pouvait manger à son époque et celle qui sort aujourd'hui des abattoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Dim 09 Nov 2014, 22:00

Elles sont intéressantes toutes vos réflexions, personnellement j'ai remarqué une chose, parfois  l'extrême richesse rejoint l’extrême pauvreté, notamment sur la notion de nihilisme.
Ces deux extrêmes produisent parfois/souvent le nihilisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Lun 10 Nov 2014, 01:34

"Question" PHILO du jour, réflexion sur le désir.

"Le désir humain"



Comme piste de réflexion je vous propose la conférence d'un catholique inspiré par René Girard, cette conférence dure 42 minutes mais ça vaut le coup, vraiment !




PS . Notre société est la société du désir ou du plaisir... ? les désir meilleur sentiment que le plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Question PHILO du jour (MAJ)   Mar 11 Nov 2014, 00:20

Réflexion PHILO du jour:

"Les "gens" agissent comme ils pensent ou ils pensent comme ils agissent ?"

Est-ce que nos convictions façonnent notre action ou est-ce que c'est l'action (habitus,vices,plaisirs,empirisme) qui forge nos convictions....
Revenir en haut Aller en bas
 
Question PHILO du jour (MAJ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La question du jour
» Questions diverses sur le premier jour avec les élèves
» Questionnaire sur le film Gattaca
» La tentation des femmes : le romantisme exagéré, la "nuit des sens" vers un an de vie commune
» question bête du jour: vaut-iml mieux passer les oraux en début ou fin de session?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: