DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:16

Citation :
Le problème est que la FM se veut bien plus qu'un think tank philosophique (reconstruire le temple intérieur de Salomon , c'est pas très philosophique) , elle a vocation à mettre d'accord toutes les religion et par conséquent à les relativiser pour ensuite unifier tout cela à travers un syncrétisme "obscur" (abscons).

Exactement comme l'Eglise conciliaire. Du reste, il y a même des messes pour et avec les maks. Comme quoi, elle est belle votre église:



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:18

Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:23

Abenader, vous confondez avec des invités employés chez google (Gmail), pour mettre à jour le moteur de recherche de la paroisse.
Vous confondez...

Gmail google:
 


Dernière édition par Michel-José le Mer 05 Nov 2014, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

Tellement défroqué que le GO d'Italie se félicite et est copain comme cochon avec Bergoglio:

http://www.grandeoriente.it/comunicati/2013/03/il-gran-maestro-raffi-con-papa-francesco-nulla-sara-piu-come-prima.aspx
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

C'est pas lui qui a marché jusqu'à Rome pour plaider sa cause auprès du pape ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:38

Oui

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:41

Abenader a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

Tellement défroqué que le GO d'Italie se félicite et est copain comme cochon avec Bergoglio:

http://www.grandeoriente.it/comunicati/2013/03/il-gran-maestro-raffi-con-papa-francesco-nulla-sara-piu-come-prima.aspx


Comment se fait t-il que en dessous de GADU, sur le lien que vous avez donné il est marqué:  liberté-égalité-fraternité, c'est pas une devise de la république ça normalement ? les deux sont liés ?

" />
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:44

Michel-José a écrit:
Abenader a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

Tellement défroqué que le GO d'Italie se félicite et est copain comme cochon avec Bergoglio:

http://www.grandeoriente.it/comunicati/2013/03/il-gran-maestro-raffi-con-papa-francesco-nulla-sara-piu-come-prima.aspx

Tiens, votre me rappelle cette parole de Jésus à l'égard de ses critiqueurs :

Luc 7, 34 Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs! Et la Sagesse a été justifiée par tous ses enfants."


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 22:53

Michel-José a écrit:

Adamev, dites le carrément, vous n'êtes pas du tout chrétien au niveau théologique:
Si être chrétien c'est mettre le Christ à votre sauce certainement pas en effet


- Le péché originel n’existe pas
(Jean «l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde»)
(Romains 12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort; de même la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.)
(Paul "Comme tous meurent en Adam, tous seront vivifiés dans le Christ"
Raisonnement circulaire qui démontre que vous ne raisonnez pas par vous même.... lobotomisé?

- La résurrection du christ est invérifiable
Formellement oui mais ça n'empêche pas d'y croire ni d'espérer

- L'histoire du Christ est une mythologie reproduite de façon allégorique à travers divers avatars au cours de l'Histoire
En tous cas de nombreux exemples semble le montrer...

- Lucifer est le même principe que le Christ
J'ai écrit ça quelque part?

- L'immaculée conception n'en parlons même pas
Si bien sûr... mais comme le reste pas au niveau où vous situez.


etc. etc.
et comme vous dites blabla... qui fait que vous ne répondez à aucune de mes questions Je vous les repose donc :

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.


(quand on dit que la FM est compatible avec l'Eglise, je ne doute plus maintenant, elle est totalement incompatible, du moins pour la FM contemporaine) muchas gracias pour m'avoir ôté ce doute persistant
Tant mieux que vous en soyez là... pour nous! Ca nous évite de voir nos loges encombrées par des zigotos à l'esprit étroit. muchas gracias
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 23:04

Abenader a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

Tellement défroqué que le GO d'Italie se félicite et est copain comme cochon avec Bergoglio:

http://www.grandeoriente.it/comunicati/2013/03/il-gran-maestro-raffi-con-papa-francesco-nulla-sara-piu-come-prima.aspx

Comme toujours dans le mensonge. Ce prêtre n'a pas défroqué il est suspendu de son ministère (privé en plus de son salaire et de son logement).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 23:06

C'est vrai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 23:33

Pour Adam+Eve, je réponds en gras.

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
Les deux à la fois (piste de réflexion le Christ est le nouvel Adam donc Adam était potentiellement comme ?)

En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
C'est un éloignement causé par prévarication de l'Homme (anomalie par rapport à la logique initiale, un grain de sable...)

En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Par prévarication nous sommes de facto coupés de la source, cela demande réparation (un peu comme la brisure des vases - voir Isaac Louria)

Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.
Oui parfait voir perfectible dans la mesure où Dieu dans sa bonté avait certainement donné à l'Homme la possibilité de le perfectionner.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 23:42

Michel-José a écrit:
Pour Adam+Eve, je réponds en gras.

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
Les deux à la fois (piste de réflexion le Christ est le nouvel Adam donc Adam était potentiellement comme ?)

En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
C'est un éloignement causé par prévarication de l'Homme (anomalie par rapport à la logique initiale, un grain de sable...)

En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Par prévarication nous sommes de facto coupés de la source, cela demande réparation (un peu comme la brisure des vases - voir Isaac Louria)

Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.
Oui parfait voir perfectible dans la mesure où Dieu dans sa bonté avait certainement donné à l'Homme la possibilité de le perfectionner.
En fait, si je comprends bien, vous reprenez la doctrine de Martines de Pasqually alors qu'Adamev parlerait de l'évolution de la conscience humaine? (extrait:Alors que justement c'est l'évolution biologique et physique de l'homme qui permet l'émergence de la perception de la transcendance (il y a environ 70 000 ans avec le culte des ancêtres). Que c'est cette perception de plus en plus fine de la transcendance qui permettra la naissance du christianisme.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Mer 05 Nov 2014, 23:48

Gaudius a écrit:
Michel-José a écrit:
Pour Adam+Eve, je réponds en gras.

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
Les deux à la fois (piste de réflexion le Christ est le nouvel Adam donc Adam était potentiellement comme ?)

En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
C'est un éloignement causé par prévarication de l'Homme (anomalie par rapport à la logique initiale, un grain de sable...)

En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Par prévarication nous sommes de facto coupés de la source, cela demande réparation (un peu comme la brisure des vases - voir Isaac Louria)

Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.
Oui parfait voir perfectible dans la mesure où Dieu dans sa bonté avait certainement donné à l'Homme la possibilité de le perfectionner.
En fait, si je comprends bien, vous reprenez la doctrine de Martines de Pasqually alors qu'Adamev parlerait de l'évolution de la conscience humaine? (extrait:Alors que justement c'est l'évolution biologique et physique de l'homme qui permet l'émergence de la perception de la transcendance (il y a environ 70 000 ans avec le culte des ancêtres). Que c'est cette perception de plus en plus fine de la transcendance qui permettra la naissance du christianisme.)

Ben je parle tout simplement du péché originel, un truc "basique" quand on est chrétien...
La doctrine de Martines de Pasqually n'est pas très éloigné de la théologie catholique (dans son ensemble), sauf sur certains points précis auxquels je n’adhère pas.
Adamev reprend ce qu'il a bossé en loge, c'est à dire un peu de tout sauf les dogmes chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 00:04

Vous avez raison, vous planchez sur quoi en ce moment en loge ? des ateliers intéressants ?
Il faut partager, à être trop discrets voir secrets on alimente le fantasme.
Niveau mixité homme/femme ça avance, la "misogynie" a reculé ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 05:49

Après toutes ces discussions sur la franc-maçonnerie , j'ai l'impression de n'en savoir pas beaucoup plus qu'avant .

Mais une image me vient à l'esprit : celle de termites s'alimentant aux boiseries porteuses d'un édifice , sans se soucier des graves conséquences que cela peut entraîner .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 08:30

Michel-José a écrit:


Ce que vous dites je le conçois, la FM est une sorte d'auberge des religions, un Erasmus de la spiritualité, on accueille tout le monde pour ensuite devenir frères.
L'unité c'est la diversité (de pensée/croyance), une sorte de "chaos constructeur" (qui existe en version doctrine politique aussi).
Je peux le concevoir pour un think tank philosophique qui ne débouche sur aucun absolu, seul le questionnement compte.
Le problème est que la FM se veut bien plus qu'un think tank philosophique (reconstruire le temple intérieur de Salomon , c'est pas très philosophique) , elle a vocation à mettre d'accord toutes les religion et par conséquent à les relativiser pour ensuite unifier tout cela à travers un syncrétisme "obscur" (abscons).
D'où cette constante dont je parlais, le relativisme inéluctable ou la négation de tous les dogmes chrétiens basiques.

Et oui, mais comme le dit le Pape François, qui sommes-nous pour juger, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 08:33

Simon1976 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Ce prêtre Franc-Maçon a du quitter son ministère. Cela vous vous gardez de le rappeler.

C'est pas lui qui a marché jusqu'à Rome pour plaider sa cause auprès du pape ? What the fuck ?!?

Non, celui d'Abenader est italien brésilien, celui dont vous parlez est français.

L'Italien tient toujours sa cure. Et il reçoit toujours des maçons à l'eucharistie.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 08:45

Oui, brésilien, je confondait avec un autre prêtre italien.

Celui d'Abenader est Fr. Geraldo Magela Silva, toujours en cure à ce qui semble.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 08:50

Michel-José a écrit:
Vous avez raison, vous planchez sur quoi en ce moment en loge ? des ateliers intéressants ?
Il faut partager, à être trop discrets voir secrets on alimente le fantasme.
Niveau mixité homme/femme ça avance, la "misogynie" a reculé ?      

Quel secret ?

Quant à la misogynie elle est aussi présente en FM, voire plus chez certains, qu'ailleurs.

A l'heure actuelle je crois qu'on planche sur l'humanisme au XXIe siècle : entre échec et mariage pour tous avec les aliens, ou comment s'astiquer la truelle en vain. Que croyez-vous ? D'autres planchent sur le déficit budgétaire : des pistes sont trouvées ! Vendre la Tour du frère Eiffel à la Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 09:02

Dragna Din a écrit:
Michel-José a écrit:
Vous avez raison, vous planchez sur quoi en ce moment en loge ? des ateliers intéressants ?
Il faut partager, à être trop discrets voir secrets on alimente le fantasme.
Niveau mixité homme/femme ça avance, la "misogynie" a reculé ?      

Quel secret ?

Quant à la misogynie elle est aussi présente en FM, voire plus chez certains, qu'ailleurs.

A l'heure actuelle je crois qu'on planche sur l'humanisme au XXIe siècle : entre échec et mariage pour tous avec les aliens, ou comment s'astiquer la truelle en vain. Que croyez-vous ? D'autres planchent sur le déficit budgétaire : des pistes sont trouvées ! Vendre la Tour du frère Eiffel à la Chine.
En cherchant sur le net, on peut tomber sur des exposés que certains membres ont fait, et puis il y a des livres qui sortent régulièrement sur tel ou tel sujet. Tout dépend de ce qu'on cherche et si on est intéressé par des "sujets de société", on trouvera bien une "planche" s'y rapportant. Idem pour les autres sujets. Ca n'est pas si secret que ça, et ça peut donner des pistes de réflexions aux profanes que nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 09:24

boulo a écrit:
Après toutes ces discussions sur la franc-maçonnerie , j'ai l'impression de n'en savoir pas beaucoup plus qu'avant .

Mais une image me vient à l'esprit : celle de termites s'alimentant aux boiseries porteuses d'un édifice , sans se soucier des graves conséquences que cela peut entraîner .

Pas bête! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 09:31

Dragna Din a écrit:
Michel-José a écrit:


Ce que vous dites je le conçois, la FM est une sorte d'auberge des religions, un Erasmus de la spiritualité, on accueille tout le monde pour ensuite devenir frères.
L'unité c'est la diversité (de pensée/croyance), une sorte de "chaos constructeur" (qui existe en version doctrine politique aussi).
Je peux le concevoir pour un think tank philosophique qui ne débouche sur aucun absolu, seul le questionnement compte.
Le problème est que la FM se veut bien plus qu'un think tank philosophique (reconstruire le temple intérieur de Salomon , c'est pas très philosophique) , elle a vocation à mettre d'accord toutes les religion et par conséquent à les relativiser pour ensuite unifier tout cela à travers un syncrétisme "obscur" (abscons).
D'où cette constante dont je parlais, le relativisme inéluctable ou la négation de tous les dogmes chrétiens basiques.

Et oui, mais comme le dit le Pape François, qui sommes-nous pour juger, n'est-ce pas ?

Il ne s'agit pas de juger, mais de constater les dégâts sur les âmes et les sociétés; après, le jugement vient de lui-même.
C'est ce qu'ont fait les papes: ils ne pouvaient que constater combien les doctrines FM éloignaient les âmes chrétiennes de la vraie foi catholique; d'où leurs condamnations, domaine où ils n'ont point varié -et pour cause.

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante... C'est bien assez pour être dans le colimateur des papes; et cela, non par je ne sais quel inavouable totalitarisme, mais par souci du devenir des âmes dont ils avaient la charge; quand on n'a pas la foi, évidemment, ce raisonnement n'a point de sens, d'où les diatribes répétées des francmacs contre les bulles papales condamnant la FM.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 09:49

Dragna Din a écrit:
Michel-José a écrit:
Vous avez raison, vous planchez sur quoi en ce moment en loge ? des ateliers intéressants ?
Il faut partager, à être trop discrets voir secrets on alimente le fantasme.
Niveau mixité homme/femme ça avance, la "misogynie" a reculé ?      

Quel secret ?

Quant à la misogynie elle est aussi présente en FM, voire plus chez certains, qu'ailleurs.

A l'heure actuelle je crois qu'on planche sur l'humanisme au XXIe siècle : entre échec et mariage pour tous avec les aliens, ou comment s'astiquer la truelle en vain. Que croyez-vous ? D'autres planchent sur le déficit budgétaire : des pistes sont trouvées ! Vendre la Tour du frère Eiffel à la Chine.

Effectivement, frère Aomic a tout balancé, sauf et à mon grand regret:


Citation:
"les rituels des Grades de Vengeance du Rite Français.... Ils auront pas fini de se marrer."
:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 11:21

Karl2 a écrit:

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante...

Les protestants ne sont pas des chrétiens selon vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 11:22

Michel-José a écrit:
Effectivement, frère Aomic a tout balancé, sauf et à mon grand regret:


Citation:
"les rituels des Grades de Vengeance du Rite Français.... Ils auront pas fini de se marrer."
:mdr:

Vous voulez rire ? On les trouve sur le net (et en librairie) sous leurs diverses versions (ancienne et moderne)... Suffit de chercher. Google is your friend.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 11:59

Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante...

Les protestants ne sont pas des chrétiens selon vous ?



Relisez: ais-je écris le contraire? What a Face

Venant de protestants, la FM en était d'autant plus suspecte; une raison de plus pour que la FM soit condamnée par les papes. Une hérésie de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 12:09

Karl2 a écrit:
Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante...

Les protestants ne sont pas des chrétiens selon vous ?



Relisez: ais-je écris le contraire?  What a Face

Venant de protestants, la FM en était d'autant plus suspecte; une raison de plus pour que la FM soit condamnée par les papes. Une hérésie de plus.

Très mauvaise formulation qui prête à confusion What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 12:25

Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:
Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante...

Les protestants ne sont pas des chrétiens selon vous ?



Relisez: ais-je écris le contraire?  What a Face

Venant de protestants, la FM en était d'autant plus suspecte; une raison de plus pour que la FM soit condamnée par les papes. Une hérésie de plus.

Très mauvaise formulation qui prête à confusion What a Face


absolutely not! Shocked


Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 14:48

Dragna Din a écrit:
Karl2 a écrit:

On dira que la FM à ses débuts n'était pas anti-chrétienne? En effet elle est née en terre protestante...

Les protestants ne sont pas des chrétiens selon vous ?


Non:

Caté S. Pie X a écrit:

Quel est le vrai chrétien ?

Le vrai chrétien est celui qui est baptisé, qui croit et professe la doctrine chrétienne et obéit aux pasteurs légitimes de l’Église.

Les prots n'obéissent pas aux pasteurs légitimes de l'Eglise, ils ne sont donc pas de vrais chrétiens.



Mgr de Ségur - Causeries sur le protestantisme d’aujourd’hui a écrit:


Le seul moyen d’être chrétien, c’est d’être catholique, c’est-à-dire d’appartenir non seulement par les sympathies et par les croyances, mais encore par la pratique ouverte et publique, à l’Eglise catholique, à l’Eglise gouvernée par le pape, au seul vrai bercail de Jésus-Christ.

Il n’y a jamais eu et il ne peut y avoir qu’un seul christianisme. Si le protestantisme était le christianisme, le catholicisme ne le serait point.

Ce n’est point ici une question de forme, mais bien une question de fond. L’institution de Jésus-Christ ne peut être soumise aux caprices de personnes, et le protestant qui se forge un christianisme à sa fantaisie n’a pas le vrai christianisme, le christianisme que Notre-Seigneur a apporté au monde et dont il a confié le dépôt et la diffusion à l’Eglise.

On a fait de nos jours un étrange abus de ce glorieux nom de chrétien. Depuis le protestant qui professe ou rejette à sa guise la divinité du Christ, jusqu’au socialiste qui ne voit la liberté que dans l’anéantissement de l’Eglise, toute la foule des hérétiques et des révolutionnaires fait parade de christianisme, mais quel christianisme !

Être chrétien, c’est être catholique; hors de là, on peut être luthérien, calviniste, mahométan, mormon, libre penseur, bouddhiste, mais on n’est pas, on ne peut pas être chrétien."


Fin de l'aparté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 15:05

Dragna Din a écrit:
Michel-José a écrit:
Effectivement, frère Aomic a tout balancé, sauf et à mon grand regret:


Citation:
"les rituels des Grades de Vengeance du Rite Français.... Ils auront pas fini de se marrer."
:mdr:

Vous voulez rire ? On les trouve sur le net (et en librairie) sous leurs diverses versions (ancienne et moderne)... Suffit de chercher. Google is your friend.

Ok, je vais voir ça, de quoi il s'agit exactement !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 15:12

Michel-José a écrit:
Pour Adam+Eve, je réponds en gras.

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
Les deux à la fois (piste de réflexion le Christ est le nouvel Adam donc Adam était potentiellement comme ?)
Donc Jésus étant homme dans notre monde... Adam "potentiellement comme..." est donc lui aussi de notre monde ... donc soumis l'un et l'autre à l'évolution. Alors votre adam "potentiellement comme" vous le placez où? Il y a 14 milliards d'années (en gros), 380 000 ans avant ou quelque part après???? Ceci étant l'un justifiant l'autre d'après votre citation votre raisonnement est circulaire

En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
C'est un éloignement causé par prévarication de l'Homme (anomalie par rapport à la logique initiale, un grain de sable...)
Et c'est quoi selon vous la  "logique initiale"? Il est vrai qu'avec votre avatar vous êtes en communication directe... Tous vos épiscopes étant des hommes sont donc selon vous des prévaricateurs (qui abusent de leur pouvoir). Et Jésus ???  

En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Par prévarication nous sommes de facto coupés de la source, cela demande réparation (un peu comme la brisure des vases - voir Isaac Louria)
Un vase réparé restera toujours un vase fuyard... comme vous devant les questions qui vous gênent... Alors comme le dit la Parole ne mettons pas le vin nouveau dans les vieilles outres. Quand vous dites "nous" sommes coupés de la source... vous devriez dire "je" car que savez-vous de ce qu'il en est pour vos contemporains, ceux qui ont précédé, ceux qui suivront???

Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.
Oui parfait voir perfectible dans la mesure où Dieu dans sa bonté avait certainement donné à l'Homme la possibilité de le perfectionner.
Faudrait savoir parfait ou perfectible parce que si le monde est parfait votre dieu est un fichu bricoleur pour avoir fait l'homme tel qu'il est mais si c'est perfectible donc l'homme est imparfait par nature on ne peut lui reprocher de ne pas être parfait. CQFD. De plus comment savez-vous que dieu est bon??? A voir la somme de misères de ce monde.... De plus encore dieu a "certainement" donné... c'est certainement certain ou c'est encore hypothèse invérifiable???      

Dernier point : A l'avenir vous voudrez bien éviter de bricoler mon pseudo... monsieur qui est relation avec qui vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 15:15

Abenader a écrit:
Les prots n'obéissent pas aux pasteurs légitimes de l'Eglise, ils ne sont donc pas de vrais chrétiens.

Ben vous non plus puisque pour vous le pape est illégitime.
Dieu merci, et je suis sincère, heureusement que tous les chrétiens ne vous ressemblent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 16:16

adamev a écrit:
Michel-José a écrit:
Pour Adam+Eve, je réponds en gras.

Mais il est où votre homme primordial??? Vous le pensez dans le Principe ou dans le commencement?
Les deux à la fois (piste de réflexion le Christ est le nouvel Adam donc Adam était potentiellement comme ?)
Donc Jésus étant homme dans notre monde... Adam "potentiellement comme..." est donc lui aussi de notre monde ... donc soumis l'un et l'autre à l'évolution. Alors votre adam "potentiellement comme" vous le placez où? Il y a 14 milliards d'années (en gros), 380 000 ans avant ou quelque part après???? Ceci étant l'un justifiant l'autre d'après votre citation votre raisonnement est circulaire

En quoi l'éloignement du Principe constitue-t-il une chute alors qu'il n'est que la conséquence très logique de la création?
C'est un éloignement causé par prévarication de l'Homme (anomalie par rapport à la logique initiale, un grain de sable...)
Et c'est quoi selon vous la  "logique initiale"? Il est vrai qu'avec votre avatar vous êtes en communication directe... Tous vos épiscopes étant des hommes sont donc selon vous des prévaricateurs (qui abusent de leur pouvoir). Et Jésus ???  

En quoi cet éloignement est-il porteur d'un péché même originel?
Par prévarication nous sommes de facto coupés de la source, cela demande réparation (un peu comme la brisure des vases - voir Isaac Louria)
Un vase réparé restera toujours un vase fuyard... comme vous devant les questions qui vous gênent... Alors comme le dit la Parole ne mettons pas le vin nouveau dans les vieilles outres. Quand vous dites "nous" sommes coupés de la source... vous devriez dire "je" car que savez-vous de ce qu'il en est pour vos contemporains, ceux qui ont précédé, ceux qui suivront???

Que je sache Dieu n'a pas fait le monde "parfaitement parfait" comme un célèbre fromage, totalement fixé dans sa forme, non susceptible de transformations.
Oui parfait voir perfectible dans la mesure où Dieu dans sa bonté avait certainement donné à l'Homme la possibilité de le perfectionner.
Faudrait savoir parfait ou perfectible parce que si le monde est parfait votre dieu est un fichu bricoleur pour avoir fait l'homme tel qu'il est mais si c'est perfectible donc l'homme est imparfait par nature on ne peut lui reprocher de ne pas être parfait. CQFD. De plus comment savez-vous que dieu est bon??? A voir la somme de misères de ce monde.... De plus encore dieu a "certainement" donné... c'est certainement certain ou c'est encore hypothèse invérifiable???      

Dernier point : A l'avenir vous voudrez bien éviter de bricoler mon pseudo... monsieur qui est relation avec qui vous savez.

Franchement Adamev on ne va pas s'éterniser sur toutes ces questions "d'horloger", ce sont des questions sur lesquelles même les plus grands sages Juifs (et autres) & les docteurs de l'Eglise ont du mal à trancher avec précision.
Tout ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a eu chute/prévarication, toutes les grandes traditions s'accordent là-dessus via des concepts différents, avec leur tradition métaphysique.

Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 16:52

Nous savons que Dieu est bon car Jésus nous l'apprend dans Marc 10-18:

"Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sinon Dieu seul"

Pour la misère dans le monde, ce n'est que le résultat du libre arbitre de l'homme qui se soumet à Satan plutôt qu'aux lois de l’Éternel. Un libre arbitre souligné dans cette parabole:



Pour ce qui est de  "l'Homme Primordial" il ne s'agit ici ni plus ni moins que ce qu'on appelle aussi "Etat Édénique". L'historicité attribuée à une individualité quelconque est donc bien facultative sur ce plan. Quant à l'histoire, il serait très utile de prendre conscience l'origine des erreurs modernes à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:01

Milites Templi a écrit:
Nous savons que Dieu est bon car Jésus nous l'apprend dans Marc 10-18: "Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sinon Dieu seul"
Parfait mais comme il l'est aussi l'universel il est donc aussi le méchant....
Ce n'est pas un hasard si la FM ne le qualifie pas autrement que Grand Architecte de l'Univers en laissant à chacun le soin de le définir selon son cœur.


Pour la misère dans le monde, ce n'est que le résultat du libre arbitre de l'homme qui se soumet à Satan plutôt qu'aux lois de l’Éternel. Un libre arbitre souligné dans cette parabole:
Soit mais il faut aller expliquer ça aux victimes d'ouragans, de tempêtes, de tsunamis, de coulée de boue et de laves, aux malades, aux mourants.......

Pour ce qui est de  "l'Homme Primordial" il ne s'agit ici ni plus ni moins que ce qu'on appelle aussi "Etat Édénique". L'historicité attribuée à une individualité quelconque est donc bien facultative sur ce plan. Quant à l'histoire, il serait très utile de prendre conscience à ce sujet.
Mais l'état édénique ne vaut que pour justifier la chute. Dans l'hypothèse d'un univers créé évolutif.... il n'existe pas en tous cas dans le monde de l'homme. Dans le cas des univers multiples (et multidimensionnels) en quoi nous terriens et homme de cette terre pouvons nous être tenus pour responsables des errements des systèmes?

Mais bien entendu libre à vous de le penser.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:06

Bonjour.
adamev a écrit:
aroll a écrit:
adamev2 a écrit:
Donc Jésus, prométhée, Lucifer sont des porteurs de lumière correspondant à des stades différents de l'évolution.
Tu oses tout toi.... et dans cet ordre là en plus?
Cet ordre ou un autre ne change rien à la nature de la lumière.
L'ordre non, mais les «propriétés» et qualités de celui qui en est à l'origine OUI.

adamev2 a écrit:
Oui j'ose ça s'appelle la transgression... à l'origine de la "chute" selon la bible.
Ah et c'est mieux quand c'est transgressif? Je dis ça parce que quelqu'un qui défends un certain point de vue à cause d'un raisonnement rationnel et qui ajoute que ça lui est égal que ce soit considéré comme transgressif ou pas, je le comprends très bien, mais choisir la transgression parce que c'est la transgression, c'est...... comment dire..... Eeuuh, c'est mal si je trouve ça puéril?

 

adamev a écrit:
aroll a écrit:
adamev a écrit:
Tous ces textes que vous sortez ne tiennent absolument pas compte des connaissances nouvelles relatives à l'origine du monde. Connaissances qui ne sont en rien opposées à la doctrine. Sauf qu'en en reconnaissant le bien fondé le pape François vient de mettre un sacré pavé dans la mare. En effet dans le temps qui sépare le BBg du point zéro+ de la révélation pas de paradis, d'adam et ève, de serpent tentateur...
Ce sont des images...... et en plus illustrant quelque chose que les anciens ont très probablement très mal compris.... et mélangé à de pures légendes.
Et alors?
Ben du coup c''est sans importance, et ça ne méritait même pas d'être signalé, surtout pour laisser sous entendre que la pape François aurait agit de manière inattendue voir quelque part contraire à la foi catholique.

adamev a écrit:
aroll a écrit:
adamev2 a écrit:
 rien d'autre qu'un grand éclat de lumière qui aboutit à une gigantesque explosion celle du BBg.
Eeuuh, non, si ton BBg est bien le Big Bang, il ne s'agit absolument pas d'une explosion, tu as mal compris une très mauvaise vulgarisation.
 Comme tu dis ... images...
Sauf qu'elle induit fortement en erreur.

adamev a écrit:
aroll a écrit:
adamev2 a écrit:
 A partir de ce BBg rien qui soit l'homme qui n'apparait dans ses formes primitive qu'il y a 4 millions d'années pour arriver à la perception de la transcendance il y a environ 70 000 ans. Dans tout ça, n'en déplaise à Arnaud qui ne tranche rien du tout, rien qu'un processus d'évolution. Il a 4 000 ans des gens ont écrit les textes du Tanak (le cœur de la Bible). Ils ont raconté une jolie histoire mais rien qui tienne la route au regard de ce que nous savons de l'origine du monde aujourd'hui. Tout au plus peut-on y lire une histoire de l'évolution de l'humanité des temps sauvages soumis à la loi d'airain d'un dieu terrible jusqu'à la production du message de Jésus et la loi d'amour.  
Tu nies son origine "personnelle"?
Quant tu auras démontré autrement que par affirmation de foi qu'il est dieu... on en recause.
Le problème de ton message précédent n'est pas le doute sur sa divinité, mais sur le fait que le Christ soit bien personnellement à l'origine du christianisme.

adamev a écrit:
aroll a écrit:
adamev a écrit:
 Faut quand même avoir l'esprit pervers pour imaginer que l'évolution biologique s'accompagne d'une involution spirituelle... tout ça pour justifier votre vision religieuse de l'humanité pervertie par le po???
       Alors que justement c'est l'évolution biologique et physique de l'homme qui permet l'émergence de la perception de la transcendance (il y a environ 70 000 ans avec le culte des ancêtres). Que c'est cette perception de plus en plus fine de la transcendance qui permettra la naissance du christianisme.
Tu sous entends donc que le christianisme serait le résultat d'une évolution de la pensée et pas le fait d'un homme en particulier (Le Christ).
Certainement oui. Le Christ n'a pas fondé le christianisme. Il a délivré un message universel et intemporel cause de sa mort. Ce sont ceux qui se réclamaient de lui qui ont  fondé la (les)doctrine(s) chrétienne(s) et leurs avatars (orthodoxie, catholicisme, protestantisme... )
Là, tu joues sur les mots, si le christianisme vient du message du Christ, il en est à l'origine. Que après cela tu contestes telle ou telle façon d'appliquer ce message, c'est ton droit, mais lorsque tu dis: «c'est cette perception de plus en plus fine de la transcendance qui permettra la naissance du christianisme», on a bien l'impression que tu laisses sous entendre que le christianisme est bien plus une évolution de la pensée qui n'avait pas vraiment besoin «d'inventeur» qu'une doctrine singulière issue d'un homme particulier.

adamev a écrit:
De plus comment savez-vous que dieu est bon??? A voir la somme de misères de ce monde....      
Quand j'aurai un peu de temps, je te proposerai une explication.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:10

Michel-José a écrit:
Franchement Adamev on ne va pas s'éterniser sur toutes ces questions "d'horloger", ce sont des questions sur lesquelles même les plus grands sages Juifs (et autres) & les docteurs de l'Eglise ont du mal à trancher avec précision.
Tout ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a eu chute/prévarication, toutes les grandes traditions s'accordent là-dessus via des concepts différents, avec leur tradition métaphysique.

Comme ça vous bottez en touche!!!
Quant aux "grandes traditions" il n'y a que les traditions religieuses et leurs succédanés qui disent cela... et Guénon.

Il n'y a pas lieu de s'y attarder plus que de  s'attarder sur la tradition maçonnique qui ne demande rien à personne... et certainement pas de se faire insulter par des gens qui n'en connaissent rien.
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:27

http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/05/Delassus-Henri-La-conjuration-antichretienne-Tome-1

En PDF gratos.

Il n'y a pas de discussion possible avec la FM. Elle trouve son origine dans un antichristianisme forcené. Ça ne se voit plus trop aujourd'hui (même si avec Adamev on a encore un exemplaire...) parce que la FM a gagné beaucoup de terrain en France et dans le monde. Mais si l'Eglise reprenait du pouvoir, vous les verriez à nouveau déchaînés comme au XIXe siècle. Si j'avais le temps, je vous sortirais toutes les citations de frères maçons qu'on trouve dans ce livre, toutes sourcées et datées, pour montrer que la FM est antichrétienne dans son essence.

A un moment donné, il faut choisir son camp et ne pas se laisser aller au syncrétisme, pilpoul dont les maçons sont spécialistes, précurseurs depuis le XVIIIe siècle, si c'est pas avant...

Le jour où les FM me prouveront par A+B que les archives de Barruel et de Delassus sont fausses, je serai prêt à entamer un dialogue sain et constructif.

Mais depuis que je m'intéresse au sujet, je n'ai jamais rien vu d'autre que des réponses rhétoriques (paranoïa, théorie du complot et tutti cuanti).

La libre pensée des FM n'existe que dans la confrontation avec un dogme solide, sans ce dernier, elle n'est que vent et poursuite du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:31

adamev a écrit:
Michel-José a écrit:
Franchement Adamev on ne va pas s'éterniser sur toutes ces questions "d'horloger", ce sont des questions sur lesquelles même les plus grands sages Juifs (et autres) & les docteurs de l'Eglise ont du mal à trancher avec précision.
Tout ce qu'il faut retenir c'est qu'il y a eu chute/prévarication, toutes les grandes traditions s'accordent là-dessus via des concepts différents, avec leur tradition métaphysique.

Comme ça vous bottez en touche!!!
Quant aux "grandes traditions" il n'y a que les traditions religieuses et leurs succédanés qui disent cela... et Guénon.

Il n'y a pas lieu de s'y attarder plus que de  s'attarder sur la tradition maçonnique qui ne demande rien à personne... et certainement pas de se faire insulter par des gens qui n'en connaissent rien.

Je n'ai pas insulté, au pire ironisé, il faut se détendre Adamev.
Si j'ironise de cette façon c'est parce que déjà les FM le font en bien pire pour l'Eglise ( à l’extrême limite de l'insulte). Moi je suis gentil à côté Wink

Vous devriez accorder beaucoup plus d'importance à Guénon et son oeuvre que je connais succinctement (Milites Templi semble être un fin connaisseur), son oeuvre me semble être un très bon remède à toutes ces dérives maçonniques.
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:34

J'ajoute le Barruel, en PDF Gratos,

http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/05/17/Barruel-Augustin-Memoires-pour-servir-a-l-Histoire-du-Jacobinisme-abrege-par-E-Perrenet

Essayez de le lire sérieusement amis catholiques, et vous verrez si ce type est paranoïaque, aigri, et "théoricien" du complot...
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:37

adamev a écrit:
De plus comment savez-vous que dieu est bon??? A voir la somme de misères de ce monde....      
Allez, j'ai fait l'effort de rechercher et retrouver un texte que j'avais écrit il y a déjà quelques temps, le voici:  


La question de l'apparente contradiction entre la souffrance et la bonté divine, est souvent retenue comme l'argument massue des athées.

Il s'exprime souvent par:
Si Dieu ne peut empêcher les guerres, les massacres, la famine, et les maladies, soit il n'existe pas, soit il n'est pas omnipotent, soit il n'est pas bon. Dans tous les cas, les chrétiens ont donc tout faux.

Ou, plus simplement par:
Si il y avait un Dieu, il n'y aurait pas tout cela.


Même si cela peut sembler curieux, je fais une différence entre deux types de souffrances, parce que, visiblement, elle n'ont pas tout à fait les même conséquences, en particulier chez les proches de la victime.
Je différencie donc la souffrance dont l'homme est responsable de celle dont l'homme n'est aucunement responsable, pourquoi? le mieux est de suivre mon raisonnement jusqu'au bout, et tout deviendra clair.

Je commencerai donc par parler des souffrances dont l'homme est responsable.

On y trouve:
-les guerres
-les massacres
-toutes les formes d'agression sur les personnes et les biens.
Mais aussi:
-les famines (eh oui, nous produisons largement assez pour tout le monde, la famine n'est qu'une conséquence de la politique et de l'égoïsme),
-une bonne part des conséquences des maladies et des catastrophes (il suffit de comparer la différence d'impact d'une épidémie ou d'un tremblement de terre en Californie et en Haẗi).
Sans oublier des choses d'apparence plus bénigne, mais qui peuvent faire plus mal encore que la perte d'un proche, comme les trahisons entre époux.

Dieu a voulu que l'homme soit à son image, ce qui veut dire libre et capable d'aimer (rien à voir, donc avec la forme physique).


Tout le monde comprendra qu'il n'aurait servi à rien d'empêcher le génocide juif, sans faire de même en Arménie, au Rwanda, ou au Cambodge.

De même, empêcher seulement les génocides serait injuste et inéquitable, il faut empêcher aussi les autres "massacres" quelqu'en soient les causes.

Il ne serait pas non plus très juste de placer un nombre de mort minimum en dessous duquel il n'interviendrait pas.

En d'autres termes, s'il intervient pour empêcher dix milles morts, pourquoi pas pour neuf milles, et s'il le fait pour neuf milles, pourquoi pas pour huit milles........... et pour mille, 100, 10,...... 1 seul!

Il doit donc empêcher tous les morts, tous les accidents, toutes les agressions, d'ailleurs tout le monde sait qu'au fond de nous même, nous souffrons bien plus de la perte d'un seul être cher que de l'annonce d'une nouvelle catastrophe ayant fait des milliers de morts.

Il existe encore d'autres souffrances, considérées généralement comme plutôt secondaires, mais qui, pour celui qui en est la victime, sont absolument intolérables, au point de mener parfois au suicide, ou à la révolte contre Dieu, Je veux parler, par exemple des chagrins d'amour, de la trahison.

De tout cela, je déduis que Dieu, doit empêcher tout, absolument tout ce qui fait mal, parce que, comme des enfants gâtés qui ne supportent aucune contradiction, les hommes, protégés de toute catastrophe grave, considéreraient comme inacceptable ce qui nous paraît futile aujourd'hui...

Pour empêcher , toutes les souffrances fortes, il ne doit pas se contenter d'empêcher les guerres ou les catastrophes, il doit empêcher aussi les comportements à risques (excès de vitesse, alcool, manoeuvres dangereuses, tabagisme, etc, etc, etc), ainsi que les trahisons, vol, arnaques (un simple vol, une arnaque peut parfois entraîner une série de conséquences menant au pire).

Pour empêcher cela, Dieu a deux solutions:

1)Interdire tout mal, au besoin en se montrant et en obligeant, par exemple un conducteur à ralentir ou à ne pas boire, et aux séducteurs de renoncer aux femmes des autres. Donc en supprimant notre liberté si chère! ce qui ne manquerait pas d'en révolter plus d'un, à commencer par ceux qui lui font déjà le plus de reproches....

2)Rester discret, permettre tous nos excès, mais tout en nous protégeant des conséquences néfastes de nos choix. Donc en nous infantilisant plus encore que nous ne le ferions avec un bébé handicapé mental........

Il n'est donc pas possible à Dieu d'empêcher le mal que nous nous faisons les uns les autres, sans remettre en cause notre liberté.

Mais si Dieu ne peut intervenir, comment penser qu'il puisse rester simple spectateur?

Ben justement, ne pouvant supporter cette "impuissance" face à la souffrance, il a décidé d'en être lui même la victime, il y a à peu près 2000 ans....

J'ai de bonnes raisons de penser que pour le seul rachat des péchés, l'agonie au jardin des olivier aurait suffit...... Mais il a voulu souffrir tout pour pouvoir dire à chacun: "je te comprends très bien,moi aussi j'ai connu ça."


Je l'ai dit, les conséquences des catastrophes sont d'autant plus graves (et de beaucoup) que les victimes sont pauvres (il suffit de voir la différence de bilan entre un tremblement de terre de 7 à Los-Angeles et en Haîti..), et cela c'est uniquement une conséquence de l'action des hommes.
Il y a bien d'autres cas (inondations, tempêtes) où la gravité des conséquences d'une catastrophe est grandement influencée par la qualité ou l'emplacement des constructions, ce qui est aussi du ressort de l'homme.

Naître en Ethiopie où rien ne pousse semble injuste comparé au fait de naître à Beverly Hills, mais naître dans un zone désertique au coeur de l'Espagne ou des Etats-Unis c'est aussi naître dans une zone où rien ne pousse, seulement dans ces cas là, les conséquences sont bien moins désastreuses, parce que rien n'empêche (sauf contraintes sociales donc d'essence humaine) de quitter son coin désertique pour une meilleure région.

Si l'on imagine que les choses sont différentes pour l'Ethiopie, c'est que dans ce cas il faut carrément quitter le pays et émigrer dans un autre (en France, par exemple), mais il faut rappeler que ce déplacement n'est rendu difficile voir impossible que par décision humaine (politique d'immigration restrictive).

Dieu ne fait donc pas naître en Ethiopie ou à Beverly hills, il fait naître sur une planète qu'on appelle la Terre, et sur laquelle il y a assez de richesses et ressources pour tout le monde, et il se fait que cette planète propose de multiples écosystèmes dont certains sont secs.

Seul l'action libre de l'homme fait qu'il est malchanceux de naître en Ethiopie, mais aussi tout simplement dans une famille pauvre.  

Ce qui génère les injustices, c'est le comportement de ceux qui ont, et ne donne pas, de ceux qui peuvent................ Et ne font rien..........

Mais la souffrance peut aussi être TOTALEMENT indépendante de l'action de l'homme (handicap génétique, maladies), dans ce cas, pourquoi Dieu ne l'empêche-t'il pas, puisque que cela n'interférerait pas avec le respect de notre liberté?
il suffirait pour cela que nous soyons naturellement résistant aux maladies, naturellement sans tare génétique.

Nous ne sommes pas sur Terre pour être simplement mis à l'épreuve afin de vérifier notre niveau de bonté, nous sommes sur Terre pour apprendre la charité, la miséricorde, l'empathie, pour faire simple, nous somme ici pour apprendre à aimer avant de rencontrer l'amour.

Le comportement (au moins) individualiste, élitiste et égoïste de beaucoup (trop) de ceux qui ont toutes les facilités, comparé au comportement,souvent bien plus charitable, empathique, tolérant et attentif envers le prochain, de ceux qui ont côtoyé la souffrance et le manque, montre à quel point l'homme a besoin d'être confronté à la souffrance pour "s'humaniser".

On ne compte plus les témoignages de gens qui, après un drame ou une terrible maladie, déclarent voir désormais la vie sous un angle nouveau et accorder désormais la priorité à ce qui compte vraiment.
Et rien de tel, HÉLAS qu'une catastrophe pour rappeler la valeur de la charité à ceux qui ont pris l'habitude de ne plus voir, chez certains de leurs prochains, que des importuns.


Lorsque le malheur ou la souffrance a une origine humaine, il suscite souvent, chez les victimes et leur entourage une réaction de colère voir de haine envers le responsable.

Lorsque le malheur ou la souffrance a une origine "aléatoire", comme les maladies ou les handicaps, il n'y a pas de responsable et il plus "facile" de s'orienter vers la compassion plutôt que vers la colère.

C'est ce que l'on constate souvent, même si parfois, certains préfèrent quand même la colère.
Ils l'adressent alors à Dieu, coupable selon eux d'avoir permis cela.

Si donc Dieu a voulu un tel monde, dans lequel existe aussi un mal d'origine non humaine, c'est sans doute qu'il préfère être lui même la cible des récriminations de quelques uns pour aider les autres à trouver le chemin de la charité.

Les hommes sont très imparfaits, avec pour conséquence (regrettable) que la charité et l'empathie sont souvent filles de la souffrance (même lorsque cette souffrance n'est pas subie par soi-même, mais par un proche), il y en a donc qui ont BESOIN de la souffrance non seulement pour devenir meilleur, mais même tout simplement pour ne pas devenir pire........

En plus de tout cela, la souffrance constitue aussi une opportunité de "corédemption" , mais cela ne peut être bien compris qu'après un certain cheminement dans la foi .

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 18:58

La question du mal et de la souffrance pour nier l’existence d'un  Dieu bon ou de Dieu simplement, Arnaud l'explique en quelques mots.
Ce qui compte c'est le salut éternel, parfois la souffrance et le mal collaborent indirectement à ce salut.
Pourquoi la mort si Dieu existe ? ben c'est plutôt la mort qui n'existe pas, il faudrait appeler la mort: " la vie après la vie..."
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 19:33

Elriel a écrit:
http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/05/Delassus-Henri-La-conjuration-antichretienne-Tome-1

En PDF gratos.

Il n'y a pas de discussion possible avec la FM. Elle trouve son origine dans un antichristianisme forcené. Ça ne se voit plus trop aujourd'hui (même si avec Adamev on a encore un exemplaire...) parce que la FM a gagné beaucoup de terrain en France et dans le monde. Mais si l'Eglise reprenait du pouvoir, vous les verriez à nouveau déchaînés comme au XIXe siècle. Si j'avais le temps, je vous sortirais toutes les citations de frères maçons qu'on trouve dans ce livre, toutes sourcées et datées, pour montrer que la FM est antichrétienne dans son essence.

A un moment donné, il faut choisir son camp et ne pas se laisser aller au syncrétisme, pilpoul dont les maçons sont spécialistes, précurseurs depuis le XVIIIe siècle, si c'est pas avant...

Le jour où les FM me prouveront par A+B que les archives de Barruel et de Delassus sont fausses, je serai prêt à entamer un dialogue sain et constructif.

Mais depuis que je m'intéresse au sujet, je n'ai jamais rien vu d'autre que des réponses rhétoriques (paranoïa, théorie du complot et tutti cuanti).

La libre pensée des FM n'existe que dans la confrontation avec un dogme solide, sans ce dernier, elle n'est que vent et poursuite du vent.

thumleft

Gonflés d'orgueil,ils se prennent pour des lumières.

Voilà à quoi la franc-maçonnerie me fait penser:





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 20:03

Elriel a écrit:
http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/05/Delassus-Henri-La-conjuration-antichretienne-Tome-1

En PDF gratos.

.

Ce bouquin est une bombe, on m'en a déjà parlé, étude sérieuse du sujet qui ne tombe pas dans la caricature grossière de la FM, le témoignage d'Atomic (bombe ) est juste une mise en bouche à côté.

Delassus Henri - La conjuration antichrétienne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Delassus
" />
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 20:20

Ce n'est pas un hasard si la FM ne le qualifie pas autrement que Grand Architecte de l'Univers en laissant à chacun le soin de le définir selon son cœur.

Sans omettre de préciser qu'admettre cette conception est la condition indispensable pour être admis dans certaines loges. Disons qu'il faut éviter la confusion entre les termes religieux (Dieu) et ésotériques (GADLU). Qui peut le plus peut le moins, et le moins est une adaptation non une erreur vis-à-vis de la vérité.

Soit mais il faut aller expliquer ça aux victimes d'ouragans, de tempêtes, de tsunamis, de coulée de boue et de laves, aux malades, aux mourants.......

Ce n'est qu'une conséquence générale des déviances particulières. Tout ce que nous faisons a une conséquence dans le cosmos. Tout est en interdépendance.

Mais l'état édénique ne vaut que pour justifier la chute.


C'est ainsi que la tradition chrétienne nous enseigne les raisons de la perte du sens de l'éternité, ou de la Parole perdue si vous préférez.


Dans l'hypothèse d'un univers créé évolutif....

La vérité n'est pas une hypothèse, et ce n'est pas ce que nous apprend la doctrine traditionnelle des cycles.


il n'existe pas en tous cas dans le monde de l'homme.

Être du monde mais pas de ce monde. Un pied sur terre un autre dans le ciel. Les états multiples de l'être...

Dans le cas des univers multiples (et multidimensionnels) en quoi nous terriens et homme de cette terre pouvons nous être tenus pour responsables des errements des systèmes?

Reste à savoir ce que l'on entend par univers multiples. Dans ce domaine les conceptions matérialistes n'ont pas lieu d'être, même si on s’appuie sur des images de ce monde pour les symboliser.

Mais bien entendu libre à vous de le penser.

Je ne suis pas un libre-penseur. La vérité étant d'origine non humaine je me soumets aux règles de la tradition qui en possède le dépôt. Sans Son aide, je ne suis rien. Mais soyez assurés en retour que je ne vous imposerai aucune croyance. Le viol des consciences je laisse cela aux intégristes, qu'ils soient d'origine religieuse ou laïque.
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 20:59

Lapis-lazuli a écrit:
Elriel a écrit:
http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/05/Delassus-Henri-La-conjuration-antichretienne-Tome-1

En PDF gratos.

Il n'y a pas de discussion possible avec la FM. Elle trouve son origine dans un antichristianisme forcené. Ça ne se voit plus trop aujourd'hui (même si avec Adamev on a encore un exemplaire...) parce que la FM a gagné beaucoup de terrain en France et dans le monde. Mais si l'Eglise reprenait du pouvoir, vous les verriez à nouveau déchaînés comme au XIXe siècle. Si j'avais le temps, je vous sortirais toutes les citations de frères maçons qu'on trouve dans ce livre, toutes sourcées et datées, pour montrer que la FM est antichrétienne dans son essence.

A un moment donné, il faut choisir son camp et ne pas se laisser aller au syncrétisme, pilpoul dont les maçons sont spécialistes, précurseurs depuis le XVIIIe siècle, si c'est pas avant...

Le jour où les FM me prouveront par A+B que les archives de Barruel et de Delassus sont fausses, je serai prêt à entamer un dialogue sain et constructif.

Mais depuis que je m'intéresse au sujet, je n'ai jamais rien vu d'autre que des réponses rhétoriques (paranoïa, théorie du complot et tutti cuanti).

La libre pensée des FM n'existe que dans la confrontation avec un dogme solide, sans ce dernier, elle n'est que vent et poursuite du vent.

thumleft

Gonflés d'orgueil,ils se prennent pour des lumières.

Voilà à quoi la franc-maçonnerie me fait penser:






Wep, y manque juste le plug de la place Vendôme qui est malheureusement dégonflé Tongue
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Jeu 06 Nov 2014, 21:03

Tiens, un petit lien sur le grand théoricien de la transgression (si chère à Adamev) Georges Bataille:
http://morne.free.fr/celluledessites/OeilZinE/Georges_Bataille.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Ven 07 Nov 2014, 00:14

Karl2 a écrit:
Michel-José a écrit:

Ce que vous dites je le conçois, la FM est une sorte d'auberge espagnole (si je puis me permettre) des religions, un Erasmus de la spiritualité, on accueille tout le monde pour ensuite devenir frères.
L'unité c'est la diversité (de pensée/croyance), une sorte de "chaos constructeur" (qui existe en version doctrine politique aussi).
Je peux le concevoir pour un think tank philosophique qui ne débouche sur aucun absolu, seul le questionnement compte.
Le problème est que la FM se veut bien plus qu'un think tank philosophique (reconstruire le temple intérieur de Salomon , c'est pas très philosophique) , elle a vocation à mettre d'accord toutes les religion et par conséquent à les relativiser pour ensuite unifier tout cela à travers un syncrétisme "obscur" (abscons).
D'où cette constante dont je parlais, le relativisme inéluctable ou la négation de tous les dogmes chrétiens basiques.


thumleft thumleft thumleft thumleft

Un temple/auberge  Wink


« Il est absurde, a dit M. Aulard, professeur d’hisoire révolutionnaire à la Sorbonne, de continuer à dire : nous ne vou-lons pas détruire la religion quand nous sommes obligés d’avouer d’autre part que cette destruction est indispensable pour fonder rationnellement ici cette nouvelle politique et social. Ne disons donc plus nous ne voulons pas détruire la reli-gion; disons au contraire : nous voulons détruire la religion, afin de pouvoir établir en son lieu et place la cité nouvelle. »
Ordinairement en effet on ne démolit que pour réédifier : c’est bien la pensée de la maçonnerie qu’a traduite M.Aulard. Elle veut élever un nouvel ordre de choses sur les ruines de l’ancien. Elle a son idéal, elle en poursuit la realisation Quel est il ? Elle lui a donné un nom : le TEMPLE. C’est pour l’édification de ce Temple que, depuis des siècles, elle a recruté des maçons.
Que doit être ce Temple ?
Le divin Sauveur, apportant à la terre la conception Chrétienne de la civilisation, n’a pas voulu l’abandonner aux ha-sards que court nécessairement une idée laissée à elle même, et par conséquent livrée flottante au souffle des fantaisies et des passions humaines.Il l’a remise aux mains de la société qu’il a élevée sur Pierre, et il a donné à celle-ci la charge de maintenir sa doctrine dans sa pureté, de la défendre contre les idées contraires, de la propager dans le monde et de lui, faire porter des fruits de vie. Aussi, le divin Maître s’est-il comparé à un architecte : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. »
Pour mieux marquer son opposition, Lucifer s’est fait appeler le « Grand Architecte1 », et en face de l’Eglise il construit un « Temple ». Comme l’Eglise, ce Temple est à la fois esprit et corps : corps, une société, la maçonnerie; esprit, une idée que la société a la mission de propager dans le monde et de réaliser par des institutions.

Cette idée est une conception de l’ordre social opposée à celle que le christianisme a fait prévaloir.
« Il ne s’agit de rien moins, dit Findel, que d’une réédification de la société sur des bases entièrement nouvelles, d’une réforme du droit, d’un renouvellement complet du principe de l’existence, notamment du principe de la communauté, et des relations réciproques entre l’homme et ses semblables» (Les principes de la Franc-Maçonnerie dans la vie des peuples, p. 163).
Rabaut-Saint-Etienne avait dit avant lui, à la tribune de la Constituante : « Pour rendre le peuple heureux, il faut le re-nouveler, changer ses idées, changer ses lois, changer ses moeurs, changer les hommes, changer les choses, tout dé-truire, oui, tout détruire, puisque tout est à recréer. »
Voilà ce que la franc-maçonnerie se propose d’obtenir par la Révolution, qui en est aujourd’hui au second acte en at-tendant le troisième. Rien ne peut être imaginé de plus radical : faire disparaître le principe sur lequel repose actuelle-ment notre existence et lui en substituer un autre; puis tirer les conséquences de ce changement : c’est-à-dire renverser les relations des hommes entre eux, réformer le droit, et réédifier la société d’après un principe nouveau.
Quelles sont donc les bases entièrement nouvelles sur lesquelles la société doit être réédifiée ? Sur quel principe nouveau le droit social doit-il être réformé ?


MGR HENRI DELASSUS, DOCTEUR EN THÉOLOGIE
LA CONJURATION ANTICHRÉTIENNE
LE TEMPLE MAÇONNIQUE VOULANT S’ÉLEVER SUR LES RUINES DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE
suite page 126:
http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/05/Delassus-Henri-La-conjuration-antichretienne-Tome-1

DAL, VATICANO, 23 octobre 1910.
EGRETERIA DI STATO Dl SUA SANTITA
Monseigneur,
Le Saint-Père Pie X a reçu avec un paternel intérêt l’ouvrage intitulé : «La Conjuration Antichrétienne», que vous m’avez prié de Lui remettre en votre nom.
Sa Sainteté vous félicite affectueusement d’avoir mené à bonne fin la composition de cet ouvrage important et sug-gestif à la suite dune longue série d’études qui font également honneur à votre zèle et à votre ardent désir de servir la cause de Dieu et de la Sainte Eglise.
Les idées directrices de votre beau travail sont celles qui ont inspiré les grands historiens catholiques: l’action de Dieu dans les événements de ce monde, le fait de la Révélation, l’établissement de l’ordre surnaturel, et la résistance que l’esprit du mal oppose à l’oeuvre de la Rédemption. Vous montrez l’abîme où conduit l’antagonisme entre la civilisation chrétienne et la prétendue civilisation qui rétrograde vers le paganisme. Combien vous avez raison d’établir que la réno-vation sociale ne se pourra faire que par la proclamation des droits de Dieu et de l’Eglise !
En vous exprimant sa gratitude, le Saint-Père fait des voeux pour que vous puissiez, avec une santé toujours vigou-reuse, réaliser entièrement le plan synthétique que vous vous êtes tracé, et comme gage de sa particulière bienveillance, Il vous envoie la Bénédiction Apostolique.
Avec mes remerciements personnels et mes félicitations, veuillez agréer, Monseigneur, l’assurance de mes senti-ments bien dévoués en Notre Seigneur.
Cardinal MERRY DEL VAL.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Ven 07 Nov 2014, 08:51

Ah revoilà le vieux complot maçonnique à l'origine de la Révolution française...

Messieurs, sans elle, vous seriez encore à faire reluire le derrière d'aristocrates dégénérés, à devoir la fermer bien fort, à attendre l'aumône princière dans la crasse de votre ignorance et de votre misère...

On peut regretter les horreurs ayant suivi la Révolution, on peut regretter qu'elle n'ait pas pu aller aussi loin que la Constitution de 1793 le laissait prévoir, mais sans elle, vous seriez tous des gueux, des petits roturiers sans avenirs, des boutiquiers à la merci du bon plaisir du roi...

Cela dit, je comprends, les maçons sont à l'origine de la révolution américain, de la révolution française, de la révolution bolsho de 17, de l'arrivée d'Hitler au pouvoir, de la première bombe atomique, de mai 68, du quinquennat de Hollande...

Ils sont forts ces maçons !

Avec des explications aussi simplistes, je ne doute pas que votre vision du monde soit de la même eau. Et je vois maintenant vos adorations pour Dieudo et ses potes sous un jour plus attristé qu'auparavant.

Vous êtes des enfants apeurés dans le noir serrant contre eux les livres interdits de papa dont vous ne pouvez déchiffrer que les images... Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Ven 07 Nov 2014, 09:05

Le Saint-Père Pie X  félicite et valide les travaux de HENRI DELASSUS ,pensez-vous être plus clairvoyant que lui pour discerner ? au dessus de Pie X c'est le soleil sunny ... il n'y a plus rien après.... enfin si, Dieu, le Christ ou Lucifer tout dépend des points de vue  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"    Ven 07 Nov 2014, 09:42

Michel-José a écrit:
Le Saint-Père Pie X  félicite et valide les travaux de HENRI DELASSUS ,pensez-vous être plus clairvoyant que lui pour discerner ? au dessus de Pie X c'est le soleil sunny ... il n'y a plus rien après.... enfin si, Dieu, le Christ ou Lucifer tout dépend des points de vue  Wink

Les papes ne sont pas infaillibles pour tout What a Face

En outre, je vous rappelle que je ne suis pas catholique, et considère donc avec plus de détachement que vous les avis de ceux-ci. A mon sens il n'y a qu'un seul Dieu, Un et Trine, et j'ai foi en Lui non aux hommes qui seraient censés le représenter sur terre.

Donc vous avez Dieu, le pape, Barruel. Moi j'ai Dieu - le Père et le Fils et le Saint Esprit - et c'est tout. Les idoles finiront toutes en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Marie et "la secte exécrable de la franc-maçonnerie"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» La secte:Coeur Douloureux et Immaculé de Marie
» L'Arche de Marie est une secte.....
» Problèmes avec Vatican II sur l'arche de Marie
» Groupe de travail: Marie Coredemptrice contestée
» La secte l'armée de marie(marie paule giguere)devient l'église de Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: