DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Commémoration des Fidèles Défunts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Commémoration des Fidèles Défunts   Dim 02 Nov 2014, 13:13

Commémoration des Fidèles Défunts

(Angélus du dimanche 2 novembre 2003)

Saint JEAN-PAUL II


Très chers frères et sœurs !

1. Après avoir célébré hier la solennité de la Toussaint, aujourd'hui, 2 novembre, notre regard orant se tourne vers ceux qui ont quitté ce monde et attendent d'arriver à la Cité céleste. Depuis toujours, l'Église a exhorté à prier pour les défunts. Celle-ci invite les croyants à regarder le mystère de la mort non pas comme le dernier mot sur le destin humain, mais comme le passage vers la vie éternelle. « Tandis qu'est détruite la demeure de cet exil terrestre - lisons-nous dans la préface d'aujourd'hui - une demeure éternelle est préparée au Ciel ».

2. Il est important et de notre devoir de prier pour les défunts, car même s'ils sont morts dans la grâce et dans l'amitié de Dieu, ils ont peut-être encore besoin d'une dernière purification pour entrer dans la joie du Ciel (cf. Catéchisme de l'Église catholique, n. 1030). Notre prière d'intention pour eux s'exprime de diverses façons, parmi lesquelles également la visite aux cimetières. S'arrêter dans ces lieux sacrés constitue une occasion propice pour réfléchir sur le sens de la vie terrestre et pour alimenter, dans le même temps, notre espérance dans l'éternité bienheureuse du Paradis.

Que Marie, Porte du Ciel, nous aide à ne pas oublier et à ne jamais perdre de vue la Patrie céleste, objectif ultime de notre pèlerinage ici sur Terre.

Source principale : vatican.va (« Rév. x gpm»).

©Evangelizo.org 2001-2014
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Dim 02 Nov 2014, 20:03

A la résurrection, c'est Jésus lui-même qui "réveillera" les morts

Angélus du 1er novembre 2014 (texte intégral)

Rome, 2 novembre 2014 (Zenit.org) Pape François | 69 clics

A la résurrection, c'est Jésus lui-même qui "réveillera" les morts, explique le pape François à l'occasion de l’angélus de ce dimanche, 2 novembre, où l’Eglise fait mémoire des défunts, de « tous les défunts », a insisté le pape.

La Toussaint, le 1ernovembre, et cette fête des fidèles défunts est l’occasion de rendre grâce à Dieu qui « nous a délivrés de la domination du péché et de la mort », a ajouté le pape.

Il a rappelé la foi chrétienne dans la résurrection des morts, à la suite du Christ ressuscité, qui tirera les morts de leur « sommeil » : « C’est beau de penser que Jésus lui-même nous réveillera. » En effet, a rappelé le pape, « l'homme est destiné à une vie sans limites », car « l'objectif ultime de la vie » c’est « le Paradis ».

Voici notre traduction intégrale des allocutiosn du pape François avant et après l'angélus.

A.B.

Paroles du pape avant l’angélus

Chers frères et sœurs, bonjour!

Hier, nous avons célébré la solennité de la Toussaint, et aujourd'hui, la liturgie nous invite à commémorer les fidèles défunts. Ces deux fêtes sont intimement liées l’une à l’autre, de même que la joie et les larmes trouvent en Jésus-Christ une synthèse qui est le fondement de notre foi et notre espérance. D'une part, en effet, l'Eglise en pèlerinage dans l'histoire se réjouit par l'intercession des saints et des bienheureux qui la soutiennent dans sa mission d'annoncer l'Evangile; d'autre part, comme Jésus, elle partage les larmes de qui souffre de la séparation de ceux qui lui sont chers, et, comme Lui, et grâce à Lui, fait entendre son action de grâce au Père qui nous a délivrés de la domination du péché et de la mort.

Hier et aujourd'hui, beaucoup font une visite au cimetière, qui, comme le mot le dit, est le "lieu du repos", en attendant le réveil final. C’est beau de penser que Jésus lui-même nous réveillera. Jésus a révélé que la mort du corps est comme un sommeil dont il nous réveille. Avec cette foi, nous nous arrêtons - même spirituellement – auprès des tombes de nos proches, ceux qui ont aimé et nous ont fait du bien. Mais aujourd'hui, nous sommes appelés à nous souvenir de tous, même de ceux dont personne ne se souvient. Nous nous souvenons des victimes des guerres et de la violence; beaucoup de "petits" écrasés par la faim et par la misère; nous nous souvenons des anonymes qui reposent dans la fosse commune. Nous nous souvenons de nos frères et sœurs tués parce qu'ils sont chrétiens; et de ceux qui ont sacrifié leur vie au service des autres. Confions spécialement au Seigneur ceux qui nous ont quittés au cours de l'année.

La tradition de l'Église a toujours exhorté à prier pour les morts, en particulier en offrant pour eux la célébration de l'Eucharistie: elle est la meilleure aide spirituelle que nous puissions donner à leurs âmes, en particulier les plus abandonnés. Le fondement de la prière de suffrage se trouve dans la communion au Corps mystique. Comme le redit le Concile Vatican II : «l'Église en pèlerinage sur la terre, bien consciente de cette communion de tout le Corps mystique de Jésus-Christ, a cultivé le souvenir des défunts avec une grande piété, dès les premiers temps de la religion chrétienne" (Lumen Gentium, 50 ).

Le souvenir des défunts, le soin des tombes et la prière de suffrage sont la preuve d’une espérance confiante, enracinée dans la certitude que la mort n'a pas le dernier mot - la mort n'a pas le dernier mot -sur ​​le sort de l'homme, que l'homme est destiné à une vie sans limites, qui a ses racines et son accomplissement en Dieu. A Dieu, nous adressons cette prière:

"Dieu de miséricorde infinie, nous confions à ton immense bonté tous ceux qui ont quitté ce monde pour l'éternité, où tu attends toute l'humanité, rachetée par le sang précieux du Christ, ton Fils, mort en rançon pour nos péchés. Ne regarde pas, Seigneur, les nombreuses pauvretés, misères et faiblesses humaines, lorsque nous nous présenterons devant ton tribunal pour être jugés pour le bonheur ou pour la condamnation. Tourne vers nous ton regard de pitié, qui découle de la tendresse de ton cœur, et aide-nous à marcher sur le chemin de la purification complète. Qu’aucun de tes enfants ne soit perdu dans le feu éternel de l'enfer, où il ne peut plus y avoir de repentir. Nous te confions, Seigneur, les âmes de ceux qui nous sont chers, des personnes qui sont mortes sans le réconfort des sacrements, ou qui n’ont pas eu la possibilité de se repentir, même au terme de leur vie. Que personne n’ait peur de te rencontrer, après le pèlerinage terrestre, dans l’espérance d'être accueilli dans les bras de ton infinie miséricorde. Que notre Soeur la Mort corporelle nous trouve vigilants dans la prière et chargés de tout le bien accompli au cours de notre vie brève ou longue. Seigneur, que rien ne nous éloigne de toi sur cette terre, mais que tout et tous nous soutiennent dans le désir ardent de reposer sereinement et éternellement en toi. Amen. "

(Père Antonio Rungi, passioniste italien, Prière pour les défunts)

Avec cette foi dans le destin ultime de l'homme, nous nous adressons maintenant à la Vierge Marie, qui a souffert sous la Croix le drame de la mort du Christ et qui a ensuite pris part à la joie de sa résurrection. Qu’elle nous aide, elle qui est la Porte du Ciel, à comprendre de plus en plus la valeur de la prière pour les défunts. Ils sont proches de nous! Qu’elle nous soutienne dans notre pèlerinage quotidien sur la terre et nous aide à ne jamais perdre de vue l'objectif ultime de la vie qui est le Paradis. Et avec cette espérance qui ne déçoit jamais, avançons!

Paroles du pape après l’angélus

Chers frères et sœurs,

Je salue les familles, les groupes paroissiaux, les associations et tous les pèlerins qui sont venus de Rome, d’Italie, et de nombreuses parties du monde. En particulier, je salue les fidèles du diocèse de Séville (Espagne), ceux de Case Finali in Cesena et les bénévoles d’Oppeano et de Granzette qui font la clown-thérapie dans les hôpitaux. Je les vois, là : continuez à faire cela ! Cela fait tant de bien aux malades. Nous saluons ces bonnes personnes!

Je vous souhaite à tous un bon dimanche dans le souvenir chrétien de nos chers défunts. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi.

Bon déjeuner et au revoir!

Traduction de Zenit, Anita Bourdin

( 2 novembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/a-la-resurrection-c-est-jesus-lui-meme-qui-reveillera-les-morts
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Lun 03 Nov 2014, 14:25

« la mort n’a pas le dernier mot »
2014-11-03 Radio Vatican

En ce dimanche 2 novembre, où l’on commémore tous les fidèles défunts, le Pape François, devant des dizaines de milliers de personnes réunies Place Saint-Pierre pour la prière de l'angélus, a rappelé que la mort n'a pas le dernier mot. Le Saint-Père a invité, en cette journée, à penser à tous ceux dont personne ne se souvient, aux victimes des guerres, à ceux qui sont tués parce qu’ils sont chrétiens, et il a insisté sur le sens de la Toussaint, et du 2 novembre. Deux fêtes « intimement liées tout comme la joie et les larmes trouvent en Jésus-Christ, une synthèse qui est le fondement de notre foi et de notre espérance ».

En ces deux journées, relève le Saint-Père, « de nombreuses personnes font une visite au cimetière, qui, comme son nom l’indique, est le “lieu de repos”, dans l’attente du réveil final ». « Jésus lui-même a révélé que la mort du corps est comme un sommeil dont il nous réveille. Avec cette foi, nous nous rendons - même spirituellement - sur les tombes de nos proches, de ceux qui nous ont aimé. Mais aujourd'hui, insiste le Pape, nous sommes appelés à nous souvenir de tous, même de ceux dont personne ne se souvient ». « Souvenons-nous des victimes de la guerre et de la violence; de tant de “petits” de ce monde terrassés par la faim et la misère. Souvenons-nous des anonymes qui reposent dans la fosse commune, de nos frères et sœurs tués parce qu'ils étaient chrétiens ; et de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour servir les autres. »

La tradition de l'Eglise, a poursuivi le Saint-Père, a toujours exhorté à prier pour les défunts, en particulier à travers la célébration de l'Eucharistie. Offrir une messe pour les défunts « est la meilleure aide spirituelle que nous pouvons donner à leurs âmes, en particulier à celles qui sont les plus abandonnés ».

La mort n'a pas le dernier mot sur le sort de l’humanité, a déclaré le Pape François parce que l'homme est destiné à une vie sans limites, qui a ses racines et son accomplissement en Dieu.

Après la prière de l’angélus, le Saint-Père a salué les familles, les groupes paroissiaux et associations présents ainsi que des bénévoles italiens qui pratiquent la « clown-thérapie » dans les hôpitaux. Le Pape les a encouragés « continuez, leur a t-il dit, vous faites tant de bien aux malades ».

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Lun 03 Nov 2014, 14:26

« Chacun de nous est invité à entrer dans la Résurrection »

2014-11-03 Radio Vatican

Ce dimanche 2 novembre, le Pape François n’a pas célébré de messe publique mais il est allé se recueillir en privé dans la crypte de la basilique vaticane pour aller prier sur les tombes de ses prédécesseurs. Lundi matin, c’est avec les cardinaux résidant à Rome qu’il a présidé, en la basilique Saint-Pierre, la traditionnelle messe de suffrage pour les cardinaux et évêques décédés dans l’année. Lors de son homélie, François a insisté sur la Résurrection de Jésus, qui fonde la foi des chrétiens.

« Si Jésus-Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vide et inconsistante. Mais puisqu’il est ressuscité, alors notre foi est pleine de vérité et de vie éternelle.» C’est en s’appuyant sur Saint-Paul que le Pape François a répété ce qui fait le cœur de la foi chrétienne : la conviction que la mort n’a pas le dernier mot et que chacun suit le Christ dans sa résurrection.

« L’Évangile que nous avons écouté, qui unit, selon la rédaction de Marc, le récit de la mort de Jésus et celui de la tombe vide, représente le point culminant de tout le chemin, insiste François : c’est l’avènement de la Résurrection qui répond à la longue recherche du Peuple de Dieu, à la recherche de chaque homme et de l’humanité entière. Chacun de nous est invité à entrer dans cet évènement. »

Mais suivre le Christ implique donc le suivre dans la mort aussi, dans la souffrance, dans le dernier souffle, dans le silence, des étapes qui prennent sens au regard de la Résurrection. Et comme il le fait souvent, le Pape a demandé à chacun de se situer personnellement face à Jésus dans sa Passion : « Nous sommes appelés à être devant la Croix de Jésus, comme Marie, comme les femmes, comme le centurion, à écouter le cri de Jésus. Et sa respiration ultime, et enfin le silence, ce silence qui se prolonge pour tout le Samedi Saint. Et ensuite nous sommes appelés à aller à la tombe, pour voir que la grande pierre a été renversée, pour écouter l’annonce. « Il est ressuscité, il n’est pas ici » (Mc 16,6). Là est la réponse. Là est le fondement, le roc. Pas dans des discours persuasifs de sagesse, mais dans la parole vivante de la Croix et de la Résurrection de Jésus. »




_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Lun 03 Nov 2014, 15:32

Hier a la messe on a honoré beaucoup de défunt car dans ma ville c'est assez courant je trouve :/ depuis que je servante d'autel je partage les merveilles de la vie chrétienne et j'adore ça. Je n'ai qu'une chose a dire maintenant : hormis mon attachement aux animaux , l'Eglise c'est ma vie <3
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Lun 03 Nov 2014, 18:25

Tibelleamour07 a écrit:
Hier a la messe on a honoré beaucoup de défunt car dans ma ville c'est assez courant je trouve :/ depuis que je servante d'autel je partage les merveilles de la vie chrétienne et j'adore ça. Je n'ai qu'une chose a dire maintenant : hormis mon attachement aux animaux , l'Eglise c'est ma vie <3

Hier, c'était le Jour des Défunts et pas seulement dans ta paroisse, mais dans toute l'Eglise catholique.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Commémoration des Fidèles Défunts   Lun 02 Nov 2015, 13:03

Photo prise au cimetière de notre paroisse.

(Ce n'est pas une photo ancienne, j'en suis l'auteur.)

Revenir en haut Aller en bas
 
Commémoration des Fidèles Défunts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercredi 2 Novembre :Commémoraison des fidèles défunts ...
» 2 Novembre : Commémoration des fidèles défunts
» LA COMMÉMORATION DE TOUS LES FIDÈLES DÉFUNTS
» LUNDI 2 NOVEMBRE 2009 : Commémoraison des fidèles défunts...
» La vie après la mort : un lieu où l’amour sera total ! Solennité de tous les saints et commémoration des fidèles défunts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: