DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La souffrance rend-elle humble ou révolté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hillel31415



Masculin Messages : 3135
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 17:53

Il y a une différence entre l'humilité et l'humiliation.

Devenir humble par l'auto-humiliation, ça n'a pas de sens.

Celui qui nous rend humble, c'est Dieu, et Il le fait très bien par notre chemin de vie.
Ce n'est pas à nous de nous humilier nous-même, c'est de l'orgueil de faire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 17:55

Hillel31415 a écrit:
Il y a une différence entre l'humilité et l'humiliation.

Devenir humble par l'auto-humiliation, ça n'a pas de sens.

Celui qui nous rend humble, c'est Dieu, et Il le fait très bien par notre chemin de vie.
Ce n'est pas à nous de nous humilier nous-même, c'est de l'orgueil de faire cela.
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 18:14

Hillel31415 a écrit:
Il y a une différence entre l'humilité et l'humiliation.

Devenir humble par l'auto-humiliation, ça n'a pas de sens.

Celui qui nous rend humble, c'est Dieu, et Il le fait très bien par notre chemin de vie.
Ce n'est pas à nous de nous humilier nous-même, c'est de l'orgueil de faire cela.

On peut s'humilier soi-même, simplement en ne se vantant pas d'une bonne action, ou autre chose du même genre. Mais pas en l'annonçant...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28040
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 19:26

Hillel31415 a écrit:
Il y a une différence entre l'humilité et l'humiliation.

Devenir humble par l'auto-humiliation, ça n'a pas de sens.

Celui qui nous rend humble, c'est Dieu, et Il le fait très bien par notre chemin de vie.
Ce n'est pas à nous de nous humilier nous-même, c'est de l'orgueil de faire cela.

L'humilité, c'est de se reconnaître pécheur en implorant la miséricorde divine:

"Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis."
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 19:32

Mais l'humiliation conduit parfois l'orgueilleux à l'humilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 19:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'humiliation conduit parfois l'orgueilleux à l'humilité.

sauf s'il a choisi lui-même cette humiliation et l'a fait connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudius



Masculin Messages : 501
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Jeu 23 Oct 2014, 20:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'humiliation conduit parfois l'orgueilleux à l'humilité.
"Mieux vaut allumer une chandelle que maudire l'obscurité". Au niveau des vertus à éveiller, c'est la même chose: on ne "combat pas l'impatience, mais on apprend à être patient, on ne combat pas l'avarice, mais on apprend à être plus généreux, etc... C'était le sens de mon intervention précédente. Pour résumer, on ne "combat" un vide mais on aspire à le remplir.C'est une démarche plus positive que de s'acharner à donner de la consistance à ce qui n'en n'a pas. La démarche préliminaire consiste donc à se connaître soi-même suffisamment, faire régulièrement notre examen de conscience, puis s'appliquer à développer en soi la vertu qui nous manque le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Ven 24 Oct 2014, 13:07

Tibelleamour07 a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Tibelleamour07 a écrit:
Michel-José a écrit:
:mdr: :mdr: :mdr:
On nous dit souvent qu'on est grand et con mais personne n'a jamais dit que les gens sont vieux et fou. Michel-José vous êtes irrécupérable  :beret:

Bonjour Tibelleamour,

tu voulais dire "puisqu'on est jeune et con puisqu'ils sont vieux et fou" ! Wink

:beret:

Bonjour Tibelleamour,

c'est juste pour te dire quand relisant mon message je me suis aperçu qu'il pouvait être mal compris,mais que bien évidemment,il devait être pris au second degrés.

En effet,il arrive réellement que nous croyons certaines personnes  idiotes et /ou folles,mais il ne faut surtout pas leur dire,afin d'éviter de les blesser profondément. Il ne faut en juger,ainsi regarder plutôt ce qu'il y a en nous.

Voici un passage de l’Évangile qui je l'espère t’apportera conseil :

Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; car celui qui tuera sera soumis au jugement.
Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sera soumis au jugement.Et celui qui dira à son frère : Raca (idiot,imbécile...), sera soumis au conseil. Mais celui qui lui dira : Fou, sera soumis à la géhenne du feu.
(Matthieu V, 21-22)
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Ven 24 Oct 2014, 18:18

D'autant plus que nous sommes tous un peu idiots et fous par moment! :sage: Confused
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 00:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'humiliation conduit parfois l'orgueilleux à l'humilité.

Ce n'est pas très réaliste. C'est le choc causé par un événement grave, comme frôler la mort, la faillite, non se faire humilier. Franchement! No
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 00:44

Cécile a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Il y a une différence entre l'humilité et l'humiliation.

Devenir humble par l'auto-humiliation, ça n'a pas de sens.

Celui qui nous rend humble, c'est Dieu, et Il le fait très bien par notre chemin de vie.
Ce n'est pas à nous de nous humilier nous-même, c'est de l'orgueil de faire cela.

On peut s'humilier soi-même, simplement en ne se vantant pas d'une bonne action, ou autre chose du même genre. Mais pas en l'annonçant...


S'humilier soi-même c'est mauvais. Ne confondez pas entre l'humilité= être humble, et l'humiliation, soit par masochisme ou par
autrui. No
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 00:50

ysov a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'humiliation conduit parfois l'orgueilleux à l'humilité.

Ce n'est pas très réaliste. C'est le choc causé par un événement grave, comme frôler la mort, la faillite, non se faire humilier. Franchement! No


Toute souffrance peut conduire à l'humilité, ou à la révolte...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 00:53

Mais se faire humilier n'engendre que révolte, à moins d'être une larve, un cloporte. Ce sont des épreuves qui peuvent contribuer à inculquer chez l'individu à voir les choses sans orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 00:58

ysov a écrit:
Mais se faire humilier n'engendre que révolte, à moins d'être une larve, un cloporte. Ce sont des épreuves qui peuvent contribuer à inculquer chez l'individu à voir les choses sans orgueil.


Une petite humiliation engendre la révolte.

Mais une grande humiliation, écrasante, comme à Auschwitz pour les survivants, a produit surtout ceci :


Deutéronome 28, 65 Parmi ces nations où tu seras dispersé, tu n'auras pas de tranquillité et il n'y aura pas de repos pour la plante de tes pieds, mais là Yahvé te donnera un coeur tremblant, des yeux éteints, un souffle court.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:18

On parle de s'auto-humilier ou de se faire humilier par autrui, non une situation dont l'humiliation n'est qu'une facette. Ce que vous évoquez est de l'ordre de L'ÉPREUVE, qui n'est pas qu'humiliation, mais avant tout danger de mort.

Mais en tous cas, ne pas confondre être humble et s'humilier.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:30

Je visais les SS à Auschwitz.

L'épreuve totale qui fait que tout le monde baisse les yeux et rampe. Puis la famine qui vous réduit à l'état de bête. En sortant de là, il n'y a plus de capacité de révolte et de haine. 

Il s'agit juste d'oublier pour vivre.

C'est ce qu'expliquent les survivants.

Par contre, les jeunes qui ont échappé à Auschwitz entrent dans la colère et la révolte et se mettent à se battre pour leur peuple.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:37

Mais il y a eu des révoltes également qui se sont soldées évidemment par des échecs. Mais ce que vous évoquez est de l'ordre de l'épreuve, car instinct de survie avant tout. 95% des situations humiliantes,
ne sont pas dans le cadre d'un danger de mort imminent. La SHOAH puisque vous l'évoquez, n'était pas
qu'humiliation, mais la mort, avant même le désir d'humilier des ravisseurs. c'est de tuer, liquider et non d'humilier.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:42

Oui, l'humiliation est une vraie épreuve. 

Elle peut être de deux sortes : être livré à ses ennemis; être livré à la dégradation de sa vie et de son corps. 

Ce texte biblique en parle :

Citation :
2 Samuel 24, 11 Quand David se leva le lendemain matin -- cette parole de Yahvé avait été adressée au prophète Gad, le voyant de David :
2 Samuel 24, 12 "Va dire à David : Ainsi parle Yahvé. Je te propose trois choses, choisis-en une et je l'exécuterai pour toi" --
2 Samuel 24, 13 Donc Gad se rendit chez David et lui notifia ceci : "Faut-il que t'adviennent trois années de famine dans ton pays, ou que tu fuies pendant trois mois devant ton ennemi qui te poursuivra, ou qu'il y ait pendant trois jours la peste dans ton pays? Maintenant réfléchis et vois ce que je dois répondre à celui qui m'envoie!"
2 Samuel 24, 14 David dit à Gad : "Je suis dans une grande anxiété... Ah! tombons entre les mains de Yahvé car sa miséricorde est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes!"
2 Samuel 24, 15 David choisit donc la peste. C'était le temps de la moisson des blés. Yahvé envoya la peste en Israël depuis le matin jusqu'au temps fixé, le fléau frappa le peuple et 70.000 hommes du peuple moururent depuis Dan jusqu'à Bersabée.
2 Samuel 24, 16 L'ange étendit sa main vers Jérusalem pour l'exterminer, mais Yahvé se repentit de ce mal et il dit à l'ange qui exterminait le peuple : "Assez! retire à présent ta main." L'ange de Yahvé se trouvait près de l'aire d'Arauna le Jébuséen.
2 Samuel 24, 17 Quand David vit l'ange qui frappait le peuple, il dit à Yahvé : "C'est moi qui ai péché, c'est moi qui ai commis le mal, mais ceux-là, c'est le troupeau, qu'ont-ils fait? Que ta main s'appesantisse donc sur moi et sur ma famille!"


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14185
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:53

Mais si dans votre entourage des gens cherchent à vous humilier, cela ne peut pas contribuer à extirper
l'orgueil en vous, au contraire vous allez réagir, à moins d'être maso poux moult raisons. S'humilier n'est pas acceptable non plus, comme je l'ai dit, ne pas confondre entre être humble et s'humilier.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 01:59

C'est vrai pour les humiliations qui ne vous écraseront pas totalement. C'est faux pour l'humiliation qui va jusqu'au désespoir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 08:13

Une humiliation peut, dans un 1er temps, provoquer un sentiment agressif, ou de révolte. Un peu de réflexion peut aussi amener à l'acceptation et donc un progrès dans l'humilité. Évidemment, je ne parle pas ici des épreuves épouvantables comme la Shoah, mais des petits faits quotidiens, ce que Sainte Jeanne de Chantal nommait "le martyre à coups d'épingle".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 08:33

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:04

j'ai remarqué une chose. Chaque fois qu'une exigence du Christ choque certain, ils taxent ( pour quelle raison je ne sais pas) ceux qui cherchent à  la mettre en oeuvre d'orgueil! comme pour se donner bonne conscience de ne pas faire de efforts en vu de la sainteté.
De quoi je me mêle? si quelqu'un le fait par orgueil c'est son problème avec Dieu. Mais toi fais le, mais sans orgueil, et uniquement pour la gloire de Dieu.


Ceci dit:
Jésus c'est humilier lui même, en prenant la condition humaine, en lavant les pieds de ses disciples, en souffrant volontairement sa passion etc. Et il a demandé qu'on l'imite.
Il nous a demandé de prendre toujours la dernière place, il nous a demandé de "tendre l'autre joue",
Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. Matthieu 20, 26
Etc.
En terme clair Jésus nous demande de nous humilier devant les autres!

s'humilier en vérité ne peut pas rendre orgueilleux, c'est absurde et contradictoire. Car l'orgueil par définition cherche à se valoriser (auprès des autres), alors que l'humiliation fait tout le contraire! Lorsqu'on s'humilie on se dévalorise réellement devant les autres, les autres ont envers soit de la pitié ( pour les "bons"),  soit de la moquerie, soit du mépris, de la haine même ( en effet en s'humiliant on dévalorise aussi indirectement nos proches, et ceux ci nous haïssent pour cela) et un cœur orgueilleux ne peut pas supporter de tels outrages.
Donc dire que s'humilier en vérité cache l'orgueil est absurde
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:12

On sait qu'on est vraiment humble et que notre humiliation a réussit, lorsque les autres ne disent pas de nous que nous sommes humble, mais nous voit comme quelqu'un de vil, digne de pitié et de mépris.
Si on dit de vous que vous êtes humble, alors vous avez raté votre acte d'humiliation.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:15

La personne vraiment humble est réellement convaincu, qu'elle est vile, digne de pitié et digne de mépris, donc elle recherche sa juste place en s'humiliant.

Croyez moi l'humilité et la vertu la plus difficile, mais c'est la vertu qui rend réellement saint.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:18

l'idiot a écrit:


s'humilier en vérité ne peut pas rendre orgueilleux, c'est absurde et contradictoire. Car l'orgueil par définition cherche à se valoriser (auprès des autres), alors que l'humiliation fait tout le contraire!

L'idiot, je crois juste que vous ne comprenez pas :

Bien sûr que s'humilier peut rendre orgueilleux.

"Je suis humble", pense intimement l'orgueilleux chrétien aux yeux baissés.

Même l'amour peut rendre orgueilleux : "J'aime dieu et le prochain, moi au moins," pense l'orgueilleux chrétiens les yeux levés vers le Ciel.

Je dis pas par là qu'il ne faut pas s'humilier, se confesser etc. Ce n'est pas mon propos. Je suis juste sans illusions.



La seule chose qui ne fait pas rire, qui casse définitivement l'orgueil, qui enlève toute illusion sur soi, c'est quoi selon vous d'après votre expérience.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:24

Arnaud Dumouch a écrit:
l'idiot a écrit:


s'humilier en vérité ne peut pas rendre orgueilleux, c'est absurde et contradictoire. Car l'orgueil par définition cherche à se valoriser (auprès des autres), alors que l'humiliation fait tout le contraire!

L'idiot, je crois juste que vous ne comprenez pas :

Bien sûr que s'humilier peut rendre orgueilleux.

"Je suis humble", pense intimement l'orgueilleux chrétien aux yeux baissés.
Il ne sait pas ce que c'est que l'humilité! il ne peut pas s'humilier en vérité, si on est orgueilleux on peut dire de bouche qu'on est humble, mais on ne peut pas s'humilier en vérité, c'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:35

Absolument. Le problème c'est que nul ne peut savoir qu'il est humble.

Donc selon vous, quelle est la seule chose qui ne fait pas rire, qui casse définitivement l'orgueil, qui enlève toute illusion sur soi, c'est quoi selon vous d'après votre expérience.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Absolument. Le problème c'est que nul ne peut savoir qu'il est humble.

Donc selon vous, quelle est la seule chose qui ne fait pas rire, qui casse définitivement l'orgueil, qui enlève toute illusion sur soi, c'est quoi selon vous d'après votre expérience.

Mais on doit justement chercher à s'humilier pour exercer son humilité! si on ne peut pas s'humilier c'est un premier signe qu'on n'est pas humble.
Je rappelle que s'humilier c'est se dévaloriser auprès des autres de façon que ceux ci ont envers nous de la pitié, du mépris, de la moquerie ou de la haine, mais pas de l'admiration en tout cas.

Dans l'exercice de l'humilité, on voit clairement nos défauts d'orgueil et on peut demander en vérité à Dieu de corriger ces défauts d'orgueil précis!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 09:59

Je ne crois pas beaucoup à cette technique pour acquérir l'humilité. Disons qu'elle permet un premier pas, très utile, l'acquisition d'une modestie extérieure.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:10

J'ai la chance de connaître plusieurs personnes humbles. Je ne les considère pas comme des êtres vils ou méprisables, bien au contraire !

Mépriser une personne humble est même le comble de l'orgueil !
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:12

Arnaud a écrit:
Je ne crois pas beaucoup à cette technique pour acquérir l'humilité. Disons qu'elle permet un premier pas, très utile, l'acquisition d'une modestie extérieure.

Non justement elle n'est pas qu'extérieur sinon on va abandonner très vite! et ce n'est pas de la modestie du tout, un homme modeste est bien vu, et homme vil n'est pas bien vu. Un homme qui n'est pas humble dans son coeur ne peut pas supporter qu'on le voit comme quelqu'un de méprisable, digne de pitié, c'est intenable! alors devant une telle situation, soit il abandonne son acte d'humilité, soit il cherche à ce que son cœur soit en accord avec son extérieur, il n' y a que ces deux possibilités.

Une dévalorisation extérieure véritable ne peut pas être supportée par quelqu'un qui n'est pas humble dans  son coeur, il va en souffrir.


Dernière édition par l'idiot le Sam 25 Oct 2014, 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:16

Cécile a écrit:
J'ai la chance de connaître plusieurs personnes humbles. Je ne les considère pas comme des êtres vils ou méprisables, bien au contraire !

Mépriser une personne humble est même le comble de l'orgueil !

Vous ne pouvez pas savoir si quelqu'un est humble, Dieu seul le sait! mais tout ce que l'homme peut faire c'est d'exercer son humilité, chercher à s'abaisser d'avantage en espérant atteindre le degré d'humilité que Dieu attend de lui.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:33

C'est pourtant simple, si il n'y a pas d'orgueil, il n'y a pas d'humiliation possible.


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:39

"Si il n'y a pas d'orgueil" Mais ça n'existe pas !

Les personnes humbles que je connais ont certainement encore des mouvements d'orgueil, mais beaucoup moins que le commun des mortels !

Ne voyez-vous pas la différence entre un sot prétendant maîtriser telle science, et un savant qui reconnaît ses limites ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 10:50

Je connais aussi des personnes très humbles : jamais elles ne se mettent en valeur mais cherchent chez leurs sœurs la moindre qualité, le moindre effort pour les mettre en valeur, elles.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 12:29

Bonjour,

ysov a écrit:
Mais se faire humilier n'engendre que révolte, à moins d'être une larve, un cloporte. Ce sont des épreuves qui peuvent contribuer à inculquer chez l'individu à voir les choses sans orgueil.

Je vous trouve bien méprisant à porter un jugement sommaire sans vous interroger sur ce qui peut empêcher cette "révolte" chez un individu : c'est la honte de soi-même, bien souvent due à un passé de victime d'abus sexuel ou de maltraitance familiale.

Sans compter que parfois la révolte est impossible quand c'est tout un groupe qui se ligue pour humilier une personne seule, je pense particulièrement aux brimades scolaires, une importante raison de suicide à l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Hillel31415



Masculin Messages : 3135
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 13:33

Notre propre humilité est comme le silence, dès qu'on en parle...

On ne peut pas s'humilier soit même car nous ne savons pas ce qui est bon pour nous. Si nous nous y essayons, nous satisfaisons notre chair et notre orgueil, ce qui est le résultat contraire à notre intention initiale.

On peut par contre demander à Dieu de nous rendre humble et Il le fera sans aucun doute.
Lui seul sait ce qu'il nous faut pour cela, les épreuves, les humiliations, le péché, la remise en question par l'éclairage de son Esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80260
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 13:35

Hillel31415 a écrit:
Notre propre humilité est comme le silence, dès qu'on en parle...

On ne peut pas s'humilier soit même car nous ne savons pas ce qui est bon pour nous. Si nous nous y essayons, nous satisfaisons notre chair et notre orgueil, ce qui est le résultat contraire à notre intention initiale.

On peut par contre demander à Dieu de nous rendre humble et Il le fera sans aucun doute.
Lui seul sait ce qu'il nous faut pour cela, les épreuves, les humiliations, le péché, la remise en question par l'éclairage de son Esprit...

Ca, je le partage beaucoup plus et même à 100%

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 13:50

ysov a écrit:
Mais si dans votre entourage des gens cherchent à vous humilier, cela ne peut pas contribuer à extirper
l'orgueil en vous
, au contraire vous allez réagir, à moins d'être maso poux moult raisons. S'humilier n'est pas acceptable non plus, comme je l'ai dit, ne pas confondre entre être humble et s'humilier.

l'humiliation met en évidence notre degré d'humilité. Quelqu'un qui est vraiment humble n'est pas touché par les outrages et les actes d'humiliations qu'il subit, il rayonne la sérénité, la joie, son égo n'en souffre pas. Le maso lui souffre et trouve du plaisir dans la souffrance, cela relève de la psychiatrie et discipline assimilée.

Vous savez une lumière est mieux mise en évidence en plein ténèbre. Ainsi on ne peut pas savoir la qualité d'éclairage d'une lampe en plein jour, il faut l'allumer dans les ténèbres pour voir sa capacité d'éclairage.
Il en est de même de l'Amour, c'est dans les ténèbres des souffrances et des humiliations qu'on peut mesurer la qualité de l'Amour en nous. Lorsque dans les souffrances on rayonne la douceur, la paix, et même la joie, l'Amour de Dieu en nous rayonne d'un éclat qui remplit d’allégresse les saints et les anges au Ciel, qui vont nous le rendre une fois qu'on y sera.
C'est selon moi cela le motif d'un désir des humiliations et souffrances justes: faire rayonner d'un éclat particulier l'Amour de Dieu en nous. Les anges ne peuvent pas glorifier Dieu de cette façon, seul nous les hommes avons ce privilège, ainsi dans la gloire on est placé au dessus des anges.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 13:56

Hillel31415 a écrit:
Notre propre humilité est comme le silence, dès qu'on en parle...

On ne peut pas s'humilier soit même car nous ne savons pas ce qui est bon pour nous. Si nous nous y essayons, nous satisfaisons notre chair et notre orgueil, ce qui est le résultat contraire à notre intention initiale.

On peut par contre demander à Dieu de nous rendre humble et Il le fera sans aucun doute.
Lui seul sait ce qu'il nous faut pour cela, les épreuves, les humiliations, le péché, la remise en question par l'éclairage de son Esprit...

On doit collaborer au bien que Dieu veut faire en nous. Ainsi c'est Dieu qui nous inspire et met des opportunités devant nous, afin que nous fassions librement acte d'humilité.
Je vous l'ai montrer sauf si vous me prouvez le contraire: Un acte d'humiliation vrai ne peut nourrir l'orgueil. L'orgueil ne peut tenir longtemps devant le mépris, la pitié, la moquerie. Lorsqu'on s'humilie vraiment on ne dit pas de nous qu'on est humble, mais on dit qu'on est vil, on a pitié de nous, on nous méprise, croyez moi l'orgueil ne tient pas face à de tels outrages.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 14:26

La parabole du pharisien et du publicain est un enseignement à mettre en pratique.

Et j'aimerais bien su'on me dise comment on peut savoir qu'on pose un acte VRAI d'humilité ?? sinon pour "être mieux que les autres".

Les vrais humbles ne le crient pas sur tous les toits...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3135
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 14:50

J'ai du mal à exprimer ce qui devrait être tellement évident pour vous:
Votre démarche de changer de pseudo pour créer en vous un coeur humble est ... tout au mieux un signe d'immaturité spirituelle. (ce que je dis vous humilie il ? ^^)

Dans la bible on revêt le sac et la cendre comme un signe extérieur d'une contrition intérieur.
On ne revêt pas le sac et la cendre pour se faire moquer ou juger par les autres et ainsi devenir humble.
Vous voyez que l'ordre cause conséquence est important.

Il ne sert à rien à une personne orgueilleuse de demander à se faire dénigrer et insulter pour devenir humble.
Notre Seigneur nous a créé digne et à son image. Il nous souhaite humble mais pas qu'on soit des masochistes spirituels.

Nous pouvons être fier de ce que nous sommes en Christ, et non grâce à nous même et à nos propres efforts.

C'est cela être humble en Dieu, et non le dénigrement et l'amoindrissement artificiel qui peut devenir une arme du diable pour nous maintenir sous son emprise (tu vois que tu es minable et ta vie de pécheur ne vaut rien) ou une satisfaction pour notre orgueil (je suis "meilleurs" que les autres car je recherche l'humiliation et la souffrance contrairement à eux)

Le Saint Esprit nous révèle nos péchés pour que nous nous en repentions sincèrement... et que nous passions à autre chose.
Pas que nous restions dans une situation d'amoindrissement et de culpabilité (ce qui est ce que le diable veut).

L'humiliation que nous pouvons subir dans nos vie est un outil entre les mains du maitre pour nous rendre humble, ce n'est pas un outil entre nos mains et ce n'est pas un état que Dieu recherche pour nous. C'est un moyen et non une fin pour Dieu.
Quand on corrige un enfant, qu'on est sévère avec lui c'est pour un bien durable, administrer la correction est un moindre mal pour nous, mais Dieu voudrait pouvoir s'en passer.
En tout état de cause ce n'est pas à l'enfant de s'administrer des corrections lui-même selon son propre jugement, comme si il avait le recul nécessaire pour savoir ce qui est bon pour lui. C'est de l'orgueil de penser qu'on peut se corriger nous même à la place de Dieu.


Dernière édition par Hillel31415 le Sam 25 Oct 2014, 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 14:50

Le vrai humble ne dit pas qu'il est humble,mais qu'il est vil et en est convaincu! de façon que lorsqu'il fait un acte d'humilité, il cherche tout simplement à occuper la place juste qu'il estime être la sienne, car sinon il se dit qu'il vole la place qui revient à quelqu'un d'autre ou qu'il vole la place qui revient à Dieu.
Voilà l'attitude intérieure juste de quelqu'un qui est vraiment humble
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3135
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 14:52

Dieu vous a donné une place, en Christ, qui n'est pas celle que vous vous attribuez.

La bible dit que vous êtes saint et en cours de sanctification à la fois, il faut le croire, Il sait mieux que vous. :bisou:

C'est une affirmation biblique difficile à saisir...

C'est comme un immigré qui reçoit ses papiers français.
Il est réellement français et peut voter...

Néanmoins il parle mal la langue et ne connait pas toutes les traditions de notre culture, il est en devenir.

Nous sommes citoyen du ciel, nous avons en Christ les papiers et la nationalité (nous sommes saint), néanmoins nous sommes aussi en devenir (nous nous sanctifions chaque jour toujours plus).


Dernière édition par Hillel31415 le Sam 25 Oct 2014, 15:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 14:55

Dieu a dit qu'on recherche toujours la dernière place, et qu'on soit l'esclave de tous, car il veut que nous même librement nous fassions acte d'humilité, comme lui même a fait librement acte d'humilité. Ainsi on est vraiment à l'image de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3135
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 15:03

Humilité et humiliation ne sont pas la même chose.

Si on se mets à la dernière place parce qu'on reconnais ne pas valoir plus que les autres, c'est l'humilité.
Il n'y a pas création d'humilité, on est déja humble.

Si on se mets à la dernière place  parce qu'on attend que le maitre de maison nous dise: "monte mon ami ce n'est pas ta place, il y a une meilleur pour toi" car il a vu qu'on s'humiliait soi-même (cad qu'on s'attribuait volontairement une place moindre qu'on sait ne pas être la sienne).
C'est de l’humiliation volontaire, ce qui n'apporte aucun fruit, puisqu'on sait que ce n'est pas notre place et qu'en faisant cela on cherche en fait à atteindre une place plus élevée.


Dernière édition par Hillel31415 le Sam 25 Oct 2014, 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 15:07

Ce n'est pas cela le message du Christ lorsqu'on lit bien cette parabole. Le Christ dit si tu ne connais pas ta véritable place choisit la dernière! or personne ne connait sa véritable place donc on doit tous chercher à choisir la dernière place en suivant le conseil de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 15:08

l'idiot a écrit:
Dieu a dit qu'on recherche toujours la dernière place, et qu'on soit l'esclave de tous, car il veut que nous même librement nous fassions acte d'humilité, comme lui même a fait librement acte d'humilité. Ainsi on est vraiment à l'image de Dieu

Jésus nous demande d'être comme Lui, être au service de nos frères. Et ça, on peut et on doit faire.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3042
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La souffrance rend-elle humble ou révolté ?   Sam 25 Oct 2014, 15:12

Ainsi peut être vous êtes pire que le plus grand criminel, Dieu dans sa bonté vous a simplement empêché d'être dans des situations où votre animalité va s'exprimer!
Donc il ne faut pas croire que vous n'êtes pas un assassin, ni un voleur, ni un pédophile etc. Si Dieu vous met dans le même contexte que ses criminels peut être vous allez faire pire!
Personne ne connait donc sa véritable place, cherchons donc à occuper la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance rend-elle humble ou révolté ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?
» La télévision rend-elle stupide ?!
» J'ai enfin découvert quelqu'un devant qui m'agenouiller !
» FCO: vaccination pas obligatoire!
» L'utilité des études de philosophie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: