DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Gérard2



Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Lun 08 Déc 2014, 22:30

dims a écrit:
L absolu n est pas un point de vue c est ce qui Est. L éveil est depuis toujours, les êtres qui subissent le relatifs n existent pas. C'es simplement de cette facon que l absolu s'auto réalise. L erreur est de croire qu il y une évolution de cet être relatif.

Ok, vous insistez toujours à me parler de l'absolu lorsqu'il s'agit de relatif. Il n'y a donc plus rien à dire.

Bonne soirée

G.
PS. L'absolu n'est pas un point de vue, mais c'est vous qui le rendez comme tel en vous y référant de manière absolue depuis votre position relative, mais c'est pas grave...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 00:13

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
L absolu n est pas un point de vue c est ce qui Est. L éveil est depuis toujours, les êtres qui subissent le relatifs n existent pas. C'es simplement de cette facon que l absolu s'auto réalise. L erreur est de croire qu il y une évolution de cet être relatif.

Ok, vous insistez toujours à me parler de l'absolu lorsqu'il s'agit de relatif. Il n'y a donc plus rien à dire.

Bonne soirée

G.
PS. L'absolu n'est pas un point de vue, mais c'est vous qui le rendez comme tel en vous y référant de manière absolue depuis votre position relative, mais c'est pas grave...

Notre discours est un discours uniquement relatif, quand nous parlons d'ABSOLU en vérité nous n'en parlons pas. Ces concepts que j'expose ne sont en aucun cas des références ou des vérités car ils empêchent le juste être. J’essaye simplement de donner une approche pour répondre à vos questions mais cette approche ne pourra jamais vous montrer ce qu'est réellement la nature de l'esprit. Il n y à que vous qui pouvez en faire l'expérience !
La meilleure façon de répondre à la question c'est quoi la vérité ? Et bien c'est de ne pas répondre comme le faisait Bouddha et Jésus.
J&B par exemple comprend le sens car son expérience personnelle lui à permise de toucher cet inconditionné.

Le problème c'est que l'échange est fermé car j’essaye de montrer ce qu'est la conscience pure ( le ni l’être et le ni non être ) par des concepts d’être et de non être. Donc forcément et systématiquement vous m'opposerez des arguments d’être et de non être, car le mental et l'intellect ne peut concevoir que sur ces 2 notions.

Le monde phénoménal évolue sans but et sans logique. Essayer d'aller plus loin et d'exposer un raisonnement est impossible, on y gagne juste à tomber dans la torture mental. De plus peut importe la complexité philosophique ou métaphysique que l'on peut mettre en place on ne pourra toujours pas expliquer ce qu'est le juste être. Autant dire que comme bien souvent sur ce forum nous sommes dans l'impasse.

Voila pourquoi Jésus disait heureux les pauvres d'esprit, car le royaume des cieux est à eux. Le royaume des cieux n'est ni Bouddhiste, ni Hindou, ni Chrétien etc...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 00:47

Dims a écrit:
"Le monde phénoménal évolue sans but et sans logique. Essayer d'aller plus loin et d'exposer un raisonnement est impossible, on y gagne juste à tomber dans la torture mental. De plus peut importe la complexité philosophique ou métaphysique que l'on peut mettre en place on ne pourra toujours pas expliquer ce qu'est le juste être. Autant dire que comme bien souvent sur ce forum nous sommes dans l'impasse."

Cher Dims, c'est vous qui avez décidé de vous enfermer dans votre paradigme. La vie a un sens lorsqu'on sait qu'on a un chemin à parcourir. Ce chemin consiste à faire croitre en nous notre capacité à aimer et à l'universaliser jusqu'à ce que le "je" disparaisse et qu'on fasse partie de l'Unité. C'est l'Amour altruiste qui fait disparaitre le "je" et rien d'autres. Seulement, je dis bien SEULEMENT après ce parcours vous pouvez parler de conscience pure, PAS AVANT!

Si c'est l'Amour qui permet cela (dans un premier temps affectif et égoïste et dans un deuxième temps spirituel et altruiste) c'est que c'est un attribut PERMANENT essentiel à Dieu. Voilà pourquoi il est indispensable de croire en Dieu. On ne peut rien ôter à Dieu, et encore moins l'Amour. Dieu est comme une lumière blanche neutre composée de toutes les couleurs de l'arc en ciel. On ne peut ôter aucune couleur à l'arc en ciel, sinon ce n'est plus Dieu. Donc, pour prétendre réaliser Dieu (la vacuité) IL FAUT RÉALISER TOUTES LES COULEURS DE L'ARC EN CIEL.

Si vous réduisez l'Amour spirituel et l'altruisme à une illusion impermanente qui ne vous sert qu'à moins souffrir, vous ne pourrez jamais comprendre la vie et la réelle spiritualité. Malheureusement le bouddhisme n'est qu'une philosophie de vie, rien de plus. Il égare plus que ce qu'il vous permet de vous retrouver.

C'est sur l'idée de Dieu qu'il faut discuter. J'ai commencé une analyse et vous n'y avez pas répondu. Je répète que vous ne pouvez pas réduire Dieu à une seule conscience pure. Dieu est cela, mais il également TOUT LE RESTE!

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 08:03

Gérard vos propos collent parfaitement avec la théorie new age, dommage que Tania n'est pas la vous vous serez bien entendu.

L'altruisme et la compassion prend son sens dans le non soi, vous ne pouvez pas créer un dogme sur cela. Si vous réalisez le sens de la vacuité vous aurez compris le sens de l'amour ( attention l'amour véritable et non passionnel ). Tout ce que je constate c'est que vous n'avez pas assez étudié et approfondit le Bouddhisme pour le comprendre.

Quand je parle de conscience pure je parle de vacuité. Et c'est précisément cela que vous avez du mal à saisir. Et la vacuité c'est tout l'absolu et relatif, je ne sépare pas les 2 réalités.
Seulement la réalité relative reste une réalité illusoire, l'origine de la réalité relative est l'absolu.
L'absolu c'est de manière simultané relatif et absolu, plus précisément il est inconscient de lui même et en même temps conscient. Si vous préférez c'est parce qu’il est inconscient qu'il conscient de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 08:57

dims a écrit:
Gérard vos propos collent parfaitement avec la théorie new age, dommage que Tania n'est pas la vous vous serez bien entendu.

L'altruisme et la compassion prend son sens dans le non soi, vous ne pouvez pas créer un dogme sur cela. Si vous réalisez le sens de la vacuité vous aurez compris le sens de l'amour ( attention l'amour véritable et non passionnel ). Tout ce que je constate c'est que vous n'avez pas assez étudié et approfondit le Bouddhisme pour le comprendre.

Quand je parle de conscience pure je parle de vacuité. Et c'est précisément cela que vous avez du mal à saisir. Et la vacuité c'est tout l'absolu et relatif, je ne sépare pas les 2 réalités.
Seulement la réalité relative reste une réalité illusoire, l'origine de la réalité relative est l'absolu.
L'absolu c'est de manière simultané relatif et absolu, plus précisément il est inconscient de lui même et en même temps conscient. Si vous préférez c'est parce qu’il est inconscient qu'il conscient de lui même.

Oui oui Dims, je vois que vous persistez et signez... Le new-âge je ne connais pas, je fais de la "religion rationnelle" et je crois à un absolu divin; et vous vous faites de la philosophie et vous êtes athée. On peut difficilement s'entendre. C'est pourtant ce que vous avez essayé de faire en ouvrant ce sujet...

La vacuité comprend l'absolu et le relatif, je vous l'ai également dit et je suis totalement d'accord avec vous, mais vous oubliez un élément de taille, l'élément qui change tout: NOUS nous sommes dans le relatif, et ce qui nous concerne C'EST LE RELATIF!

Pour que la discussion soit plus constructive il faut discuter sur l'idée de Dieu. Ça n'a pas l'air de beaucoup vous intéresser, pourtant c'est bien l'objet de ce fil, non?

G.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 09:30

dims a écrit:
L absolu est à la fois l absolu et le relatif.  Ce qui fait qu il n y a qu une réalité ultime c est l absolu, c est donc simplement l illusion qui fait croire en une complexité. Donc on ne peut pas affirmer qu une complexité existe réellement, ultimement. Si vous perceverez dans la croyance en une complexité vous ajouterez du complexe au complexe c est cela que je veux dire ( vous ajouterez de l illusion à l illusion ).


On est obligés d'utiliser l'illusion pour démonter l'illusion, ou le concept pour démonter le concept.

Il faut utiliser les baguettes de mikado pour enlever toutes les autres baguettes de mikado sans les bouger, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de baguettes de mikado.

C'est vrai que Gérard ressemble beaucoup à Tania ;)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 09:58

J&B a écrit:

On est obligés d'utiliser l'illusion pour démonter l'illusion, ou le concept pour démonter le concept.


Oui, en somme c'est un cercle vicieux. L'illusion n'en est plus une lorsqu'elle sert à démonter l'illusion. Alors, qu'est-ce qui est réellement illusion, on se le demande! Ces discours tautologiques n'ont aucun sens.

Et la vie c'est quoi? Une illusion? Un concept? Qui peut me dire ici ce qu'est la vie et comment et pourquoi un être se sent vivant?

G.

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 10:39


C'est juste une méthode qui est propre aux bouddhistes.
Comme les arts martiaux, utiliser la force de l'adversaire contre lui.
Les bouddhistes tchan disent qu'après avoir utilisé la nasse pour prendre les poissons, il faut la laisser de côté.

Il faut donc ne pas focaliser sur l'outil, mais le considérer comme une méthode.

Disons que les bouddhistes sont très forts au jeu du mikado, mais ils risquent de tomber dans le piège de la méthode.
A chaque tradition, ses pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 10:52

J&B a écrit:

C'est juste une méthode qui est propre aux bouddhistes.
Comme les arts martiaux, utiliser la force de l'adversaire contre lui.
Les bouddhistes tchan disent qu'après avoir utilisé la nasse pour prendre les poissons, il faut la laisser de côté.

Il faut donc ne pas focaliser sur l'outil, mais le considérer comme une méthode.

Disons que les bouddhistes sont très forts au jeu du mikado, mais ils risquent de tomber dans le piège de la méthode.
A chaque tradition, ses pièges.

C'est sympa d'avoir répondu sur la problématique de l'illusion, chère J&B, mais c'est à cela que j'attends une réponse:

"Et la vie c'est quoi? Une illusion? Un concept? Qui peut me dire ici ce qu'est la vie et comment et pourquoi un être se sent vivant?"

Tu crois qu'un animal se pose la question à savoir si sa vie est une illusion? Pourquoi l'animal se sent vivant? Et pourquoi l'homme-animal se sent vivant?

G.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 11:32

Gérard, je vous répondrais bien tout bêtement : parce qu'on vit... qu'on a conscience qu'on est ou en bonne santé ou malade ou parfois même certains sont conscients qu'ils vont mourir.

Un animal aussi le sent (qu'il va mourir), certains chiens préfèrent aller mourir dans un coin loin de chez eux, mes chats ont fait pareil.
Il n'y a qu'à voir les veaux et les porcs qui partent à l'abattoir pour savoir qu'ils sentent qu'ils vont mourir.

Et ce n'est pas une illusion.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 11:34

Autant demander pourquoi Dieu a créé...
Dieu qui joue à cache-cache avec lui-même ?
Il y autant de manière de répondre qu'il y a de milliards de personne sur la terre (avec le GPS de Dieu à l'intérieur)
Paul aux philippiens 13 : car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Faites toutes choses sans murmures ni hésitations,…

Pas d'autre réponse...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 13:44

Oui je persiste car vous ne saisissez toujours pas ce que je veux vous démontrer. Le relatif est relatif de ce point de vue pretendre qu il y a réellement des êtres qui y vivent et y progressent est erroné dand la vérité. Ni Gérard et ni Dims sont ici present mais l illusion Gérard est Dims est présente. Comprenez vous ? Même quand vous pensez j existe, ce n est pas vous qui pensez mais simplement la réunion de plusieurs conditions qui favorisent le reflet de cette conscience du soi. Ce n est donc pas vous qui avez conscience. Le fait que la conscience pure prend support sur ses propres projections fait qu elle s identifie à ce qu elle projete. Mais quand elle a conscience d elle même alors elle se reconnaît ses projections. L éveil c est voir l absolu dans le relatif, voir l envers du decord, voir le sens profond des apparences. Ce n est pas être séparé du relatif mais c est de réaliser son sens ultime. Voir au delas des apparences, ne plus être trompé par cela.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 14:01

dims a écrit:
Le relatif est relatif de ce point de vue pretendre qu il y a réellement des êtres qui y vivent et y progressent est erroné dand la vérité..

"C'est erroné dans la Vérité", c'est ce que j'appelle raisonner d'un point de vue absolu. Ce n'est pas erroné dans la vérité relative! Je ne sais pas comment vous le dire autrement.

dims a écrit:
L éveil c est voir l absolu dans le relatif, voir l envers du decord, voir le sens profond des apparences. Ce n est pas être séparé du relatif mais c est de réaliser son sens ultime. Voir au delas des apparences, ne plus être trompé par cela.

L'éveil relatif peut-être, voire la prise de conscience intellectuelle, peut-être aussi, mais ça n'avance pas à grand chose. Vous devrez toujours chercher à aimer d'une manière toujours plus universelle. Et l'Amour ne se commande pas, ne se réfléchit pas, ne s'impose pas, ne se médite pas, c'est un élan naturel qui vient du tréfonds de l'âme. Seul un tel Amour est réel, le reste n'est, au mieux, qu'une pure illusion, au pire, de la pure hypocrisie.

Le pire qu'il peut arriver à un bouddhiste c'est d'être altruiste sans éprouver de la joie, sans sentir le besoin irrésistible de le mettre en acte, sans aimer sincèrement les gens.

G.



Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 22:26

Vérité relative = vérité illusoire = non vérité.  Il n y a pas une entité qui serait une vérité relative disposant de caractéristique qui lui soit intrinsèquement propre c'est cela que je vous dis. Maintenant la conscience prit d'illusion peut croire que le relatif est la vérité absolu, elle peut croire être un être qui existe dans le relatif mais cela reste une pure illusion.

Notre échange se place dans un discours de vérité et il n y a qu'une vérité qui EST c'est tout. Il n y a qu'une vérité qui n'est ni relative et ni absolue si vous préférez. Vous faites de la vérité absolue un point de référence, vous entrez alors dans une vue relative et dualiste ( relatif vs absolu ) . Dire que ceci est la vérité absolu c'est rester dans une vision relative.

L'éveil dont je vous parle n'est pas intellectuel, je me reformule donc il est dans l’être ( le juste être ) dans le naturel, se replacer simplement dans la nature de l'esprit.
Vous n'avez aucune connaissance du Bouddhisme et de l'idéal du Bodhisattva qui est précisément d'aider tout les êtres à se libérer de la souffrance et d'atteindre l'ultime éveil. Le sens de la compassion c'est justement de reconnaître la nature parfaite qui est en toutes choses. Notre bonheur dépend donc entièrement du bonheur des autres. Les apparences nous séparent, la croyance en l'ego nous sépare.

Au final l'éveil c'est voir dans une fleur ou dans un être vivant la nature ultime qui est aussi en nous. Vous voyez à la fois les apparences et à la fois la véritables nature des apparences.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mar 09 Déc 2014, 22:45

J&B a écrit:
dims a écrit:
L absolu est à la fois l absolu et le relatif.  Ce qui fait qu il n y a qu une réalité ultime c est l absolu, c est donc simplement l illusion qui fait croire en une complexité. Donc on ne peut pas affirmer qu une complexité existe réellement, ultimement. Si vous perceverez dans la croyance en une complexité vous ajouterez du complexe au complexe c est cela que je veux dire ( vous ajouterez de l illusion à l illusion ).


On est obligés d'utiliser l'illusion pour démonter l'illusion, ou le concept pour démonter le concept.

Il faut utiliser les baguettes de mikado pour enlever toutes les autres baguettes de mikado sans les bouger, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de baguettes de mikado.

C'est vrai que Gérard ressemble beaucoup à Tania ;)

Le concept pour démonter le concept dans le Bouddhisme s'appel le Dharma.
Ce sont les enseignements du Bouddha et un mode de vie très rigoureux à adopter. Mais le Dharma est comme une barque, vous allez pouvoir traverser le fleuve avec mais arriver à la rive il faudra la quitter.

Le Bouddha disait de ne pas s'attacher à l'enseignement. Ce serait comme l'homme à qui on indique du bout du doigt la lune et qui prendrait le bout du du doigt pour la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 01:32

dims a écrit:
Maintenant la conscience prit d'illusion peut croire que le relatif est la vérité absolu, elle peut croire être un être qui existe dans le relatif mais cela reste une pure illusion.

Il est indispensable que la conscience croie qu’elle vit une réalité objective, sinon plus aucune vie n’est possible. Une illusion encore plus grande est de croire que l’on peut sortir du relatif parce que le mental (ou la conscience) a compris qu’il n’existe qu’une seule réalité objective absolue.

dims a écrit:

Notre échange se place dans un discours de vérité et il n y a qu'une vérité qui EST c'est tout. Il n y a qu'une vérité qui n'est ni relative et ni absolue si vous préférez.

Il n’y a pas qu’une Vérité qui n’est ni relative et ni absolue, mais une Vérité absolue contenant toutes les vérités relatives. Parfois vous le dites et parfois vous l’oubliez. C’est parce que vous n’avez pas vraiment conscience de ce que cela implique. Personne ne peut prétendre réaliser l’absolu sans passer par toutes les vérités relatives. Si vous y croyez, c’est votre illusion, à chacun les siennes.

Que disent les bouddhistes sur la vie? D’où vient-elle et pourquoi?

On est très loin de la notion de Dieu Dans tout vos propos...

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens



Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 05:09


Es-ce qu'affirmer, tout est relatif, est une vérité absolut? scratch

Bien à vous

Jonathan Mongrain
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 10:32

Sixsens a écrit:

Es-ce qu'affirmer, tout est relatif, est une vérité absolut?  scratch

Bien à vous

Jonathan Mongrain

Oui, dit comme cela: "tout est relatif" c'est faire du relatif l'absolu. Mais la vérité absolue n'est pas relative, elle est absolue par définition. Elle comprend donc toutes les vérités/réalités relatives. Sur ce point, au moins, personnellement je rejoins le bouddhisme. C'est quand il s'agit de parler du relatif et de la condition de l'homme que ça se gatte...

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 11:43

dims a écrit:

La meilleure façon de répondre à la question c'est quoi la vérité ? Et bien c'est de ne pas répondre comme le faisait Bouddha et Jésus.

Cher Dims, Jésus a dit de lui: "Je suis le chemin, la vérité et la vie"
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 12:00

Arnica a écrit:
dims a écrit:

La meilleure façon de répondre à la question c'est quoi la vérité ? Et bien c'est de ne pas répondre comme le faisait Bouddha et Jésus.

Cher Dims, Jésus a dit de lui: "Je suis le chemin, la vérité et la vie"

Oui, merci de le rappeler chère Arnica. J'ai préparé un post qui va énormément décevoir notre cher Dims...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 12:09

Merci Espérance et J&B d'avoir tenté de répondre à ma question! Smile J’attends toujours celle de Dims. Si on ne discute pas sur ce qui pourrait être Dieu on ne se comprendra jamais. Il aura alors été totalement inutile d’ouvrir ce sujet. Puisqu’il ne veut pas parler de Dieu (et pour cause, il est parfaitement inexistant dans le bouddhisme), je vais tenter une réponse.

On sent qu'on vit parce qu'on a des émotions, des sentiments, des désirs, des idées, des opinions, des appartenances etc... Bref, l'animal et l'homme-animal savent qu'ils vivent, pas forcément parce qu'ils pensent, mais parce qu'ils sentent. Il en va de même pour l’homme spirituel, mais sa capacité à sentir est plus subtile. Selon son évolution il sent relativement l'Amour altruiste, la compassion, le beau, le juste, le vrai l’universalité et l’Unité.

Une chose est certaine, la vie ne peut provenir que de la vie, l'intelligence de l'intelligence, la conscience de la conscience et l’Amour de l’Amour! Dans le germe de la vie tout est déjà présent EN POTENTIEL ! La fleur vient d’un germe, elle est donc à la fois la fleur et le germe. Par analogie il en va de même pour Dieu : Il est à la fois le germe du manifesté (et non du créé) et le manifesté lui-même. C'est-à-dire que tout le manifesté EST EN DIEU ainsi que toutes les qualités intelligentes manifestées (tout comme le parfum fait partie de la fleur).

Non seulement Dieu est vie, mais Dieu VIT. C’est le manifesté qui est l’expression de la vie de Dieu, ET NOUS EN FAISONS PARTIE ! Nous contribuons à la vie de Dieu comme les cellules d’un corps qui contribuent à la vie du corps mais qui sont indépendantes les unes des autres, chacune ayant sa fonction.

Lorsqu’on commence à avoir un minimum d’intuition de ce que peut être Dieu, on s’aperçoit à quel point Il est grandiose et à quel point le discours bouddhiste est non constructif, anti-Dieu et anti-vie (le discours théorique seulement, bien sûr, car de toute manière eux aussi rejoignent Dieu tôt ou tard, mais, contrairement à ce qu’ils pensent, c’est beaucoup plus long). Je répète pour la énième fois que Dieu ne peut se réduire à quelque chose qu’on expérimenterait et qui s’appellerait la vacuité ou la conscience pure. La conscience n’est pure que si elle intègre de manière absolue l’intelligence, l’omniscience, l’Amour, etc… bref tous les plus nobles attributs que l’on puisse imaginer. Elle n’est donc pas pleinement expérimentable SI CES ATTRIBUTS N’ONT PAS ÉTÉ PLEINEMENT RÉALISÉS ! Cette réalisation ne dépend pas d’une théorie ou d’un concept, mais d’un cumul d’expériences dans la matérialité qui permet d’être la Vérité elle-même, c'est-à-dire l’expression naturelle de l’Amour, du beau, du vrai et de l’intelligence.  

Il existe une Vérité intermédiaire très élevée qui est encore sentie par la conscience humaine (dont certains religieux font partie), mais, in fine, il n’y a plus de « je », ce n’est plus une entité qui sent (ou une conscience), la VÉRITÉ  EST ! Et ce n’est qu’à partir du moment où la vérité EST que l’on peut dire que la conscience humaine est pleinement réalisée et qu’elle se fond dans la conscience pure.

On est bien bien loin de « il suffit de »…

En petit complément : Personne ne peut créer la vie, tout ce qu'un scientifique peut faire c'est créer les conditions qui permettent à la vie d'apparaitre. La vie existe de toute éternité en tout point de l'univers. De partout où les conditions sont favorables, la vie apparait.

Voilà, en espérant que se post permettra de faire avancer la discussion (car il m'a pris un certain temps pour le rédiger).

Cordialement
Gérard


Dernière édition par Gérard2 le Jeu 11 Déc 2014, 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 13:03

C'est pourtant simple ou vous faites semblant de ne pas comprendre. Par divers moyen je vous ai expliqué que Dieu ou plutôt l inconditionnė est dans le juste être.  Vouloir en dire plus ou même vouloir en dire tout  cour ne reste qu une conceptualisation mentale et erronée. Vous parlez de vérité absolue et relative au relatif, vous créez le concept absolu. Ce n'est qu une analyse, une idée mentale de Dieu relative qui ne peut vous montrer l inconditionnė qui est dans le juste être.  

De la même manière je peux m exprimer que de façon conceptuelle. Il n y a rien qui sort du relatif et il n y a rien qui entre dans l absolu. Vous ne pourrez saisir le sens si vous n êtes pas dans le je suis. Vous êtes dans l annalyse dualiste et donc relative, votre saisie de la realité est donc mentale et binaire. De ce fait vous avancé des vérités illusoires comme absolues en pensant que ceci est comme ci ou comme ca. L altruisme n est pas non plus un concept,  l altruisme est la nature de l esprit.

Vous ne pouvez donc comprendre en dehors de la negation ou de l affirmation. La vacuité n est ni négatif ni affirmatif, ni bien ni mal, ni dualiste ni non dualiste, ni absolue ni relatif, ni vérité ni non vérité.  Il faut juste être pour le saisir.


Dernière édition par dims le Mer 10 Déc 2014, 14:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 13:25

Ce qui me fait un peu rire c est vos critiques du Bouddhisme avec votre connaissance largement insuffisante de ce qu il peut être.  Bien sure cela de manière relative car dans la réalité il n y a pas de Bouddhisme.  La réalité n est pas Bouddhiste mais hors de votre compréhension binaire vous ne pouvez saisir le sens. Pour ma part je ne poursuivrai pas sur ce sujet car c est parler de facon improductive car cil est certain que le debat n evolura plus.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 14:38

Ps : je soupçonne fortement Gérard d être Tania. Car sa vision ne reste pas moins une vision new âge qui cole parfaitement avec le discours de Tania, mot pour mot je dirais même. Et toujours cette focalisation sur ma personne et le bouddhisme. Après je peux me tromper mais c'est très bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 15:45

Désolé Dims, vous ressassez sans arrêt les mêmes choses que je ne peux partager pour les raisons que j'ai suffisamment développées. Vous avez ouvert un sujet sur Dieu et je ne vois aucun Dieu dans votre discours. Aussi je vais m'arrêter là. S'il existe une Tania qui pense comme moi, tant mieux, j'espère bien ne pas être le seul!

Dims:
"Vous ne pourrez saisir le sens si vous n êtes pas dans le je suis."

Et je suppose évidemment que vous vous y êtes... Smile

Ce que je dis sur Dieu n'est bien sûr pas exhaustif. Dieu est toujours au-delà de toute définition, mais ce que je dis sur Lui se doit d'être inclus en Lui, sinon là aussi ce n'est plus Dieu.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 17:19

J ai parlé de la notion de Dieu dans le Bouddhisme et non de Dieu dans le Bouddhisme. Dieu être suprême et tout puissant n a aucune existence, ou sinon que de manière relative. Maintenant si dans le mot Dieu nous parlons d un inconditionné alors cela rejoint le Bouddhisme. Et de l inconditionnė que pouvons nous dire ? Ni rien ni quelque chose car cela resterai du concept ( conditionné ), voici donc ma réponse sur  l inconditionnė. Pour le réaliser il suffit d être après c est a vous dans faire l expérience.  

Les êtres divins existent sur un plan d existence divin. Ce sont des deites mais comme tout plan d existence il est relatif et impermanent. Voilà la notion de Dieu dans le Bouddhisme,  bonne soirée à vous Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Mer 10 Déc 2014, 23:24

dims a écrit:
...bonne soirée à vous Gérard.

Vos théories (ou celles des bouddhistes) n'apportent aucune réponse aux pourquoi de la vie. Elles me donnent le sentiment d'un vide abyssal. Si elles vous conviennent, tant mieux pour vous, à chacun ses croyances.

Merci et bonne soirée également.

Gérard Smile
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Jeu 11 Déc 2014, 07:43

Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Jeu 11 Déc 2014, 07:52

dims a écrit:
Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut

Non, comme une fusion dans le tout.

L’annihilation est juste celle de la conscience individuelle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Jeu 11 Déc 2014, 13:00

dims a écrit:
Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut

Et bien sûr je suppose que vous vous estimez une exception, que vous êtes dans le "je suis" et dans la "conscience pure"... Smile

Être rigoureux dans sa pensée c'est considérer l'univers dans sa totalité, c'est à dire sous ses deux aspects: Objectif absolu et subjectif relatif. L'Unité existe grâce à la multiplicité et la multiplicité existe grâce l'Unité. Rien ne peut être séparé et l'un sans l'autre n'est rien. La rigueur philosophique implique la considération des deux point de vue. Je répète que l'absolu n'est pas un point de vue mais qu'il le devient lorsqu'on en parle depuis le relatif.

Je vois le bouddhisme comme on me le présente, quant à savoir s'il est une annihilation totale, je n'en sais rien. En ce qui me concerne je vois la Vérité/Réalité absolue comme la somme de tout, pas la soustraction de tout. Lorsque vous assemblez les couleurs de l'arc-en-ciel vous obtenez du blanc par addition. Si vous mélangez les mêmes couleurs avec du plastique opaque ou de la peinture vous obtenez du noir par soustraction. Voilà, j'ai l'impression d'aller vers le blanc pendant que vous allez vers le noir.

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 21:30

Arnaud Dumouch a écrit:
dims a écrit:
Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut

Non, comme une fusion dans le tout.

L’annihilation est juste celle de la conscience individuelle.

Il n y a aucune annihilation car il n y a aucune conscience individuelle qui existe en soi et pour soi c'est cela le Bouddhisme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 21:35

Pour le moment. Il y a une conscience même si elle est fallacieuse et vaine (pour eux)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 21:42

Gérard2 a écrit:
dims a écrit:
Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut

Et bien sûr je suppose que vous vous estimez une exception, que vous êtes dans le "je suis" et dans la "conscience pure"... Smile

Être rigoureux dans sa pensée c'est considérer l'univers dans sa totalité, c'est à dire sous ses deux aspects: Objectif absolu et subjectif relatif. L'Unité existe grâce à la multiplicité et la multiplicité existe grâce l'Unité. Rien ne peut être séparé et l'un sans l'autre n'est rien. La rigueur philosophique implique la considération des deux point de vue. Je répète que l'absolu n'est pas un point de vue mais qu'il le devient lorsqu'on en parle depuis le relatif.

Je vois le bouddhisme comme on me le présente, quant à savoir s'il est une annihilation totale, je n'en sais rien. En ce qui me concerne je vois la Vérité/Réalité absolue comme la somme de tout, pas la soustraction de tout. Lorsque vous assemblez les couleurs de l'arc-en-ciel vous obtenez du blanc par addition. Si vous mélangez les mêmes couleurs avec du plastique opaque ou de la peinture vous obtenez du noir par soustraction. Voilà, j'ai l'impression d'aller vers le blanc pendant que vous allez vers le noir.

Gérard

Il n y a pas de "je" donc il n y a pas de valorisation de l'ego, quand la conscience est elle est sans référence au "je".

Vous dites :"Je répète que l'absolu n'est pas un point de vue mais qu'il le devient lorsqu'on en parle depuis le relatif. " Cette vérité annoncée reste un point de vue et une vision relative c'est cela que vous n'arrivez à comprendre. Car en annonçant cette vérité vous raisonnez dans le relatif et pourtant vous annoncez cela comme de l'ultime.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 21:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Pour le moment. Il y a une conscience même si elle est fallacieuse et vaine (pour eux)

Oui l’illusion conscience pour le moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 22:59

dims a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
dims a écrit:
Sachez que votre sentiment est tout à fait normal car la conscience discursive ne peut voir le Bouddhisme que comme une annihilation totale. salut

Non, comme une fusion dans le tout.

L’annihilation est juste celle de la conscience individuelle.

Il n y a aucune annihilation car il n y a aucune conscience individuelle qui existe en soi et pour soi c'est cela le Bouddhisme.

C'est surtout que si on suit vos raisonnements il n'y a même pas de bouddhisme et on se demande ce que vous faites ici en train de discuter de quelque chose qui n'existe même pas.

G.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 23:06

dims a écrit:


Il n y a pas de "je" donc il n y a pas de valorisation de l'ego, quand la conscience est elle est sans référence au "je".

Vous dites :"Je répète que l'absolu n'est pas un point de vue mais qu'il le devient lorsqu'on en parle depuis le relatif. " Cette vérité annoncée reste un point de vue et une vision relative c'est cela que vous n'arrivez à comprendre. Car en annonçant cette vérité vous raisonnez dans le relatif et pourtant vous annoncez cela comme de l'ultime.

Si aucun argument n'est recevable parce qu'il n'existe pas, en fait il n'y a rien du tout puisque ce qui est censé être est indéfinissable. Heu... c'est ça que vous ne comprenez pas...

Ha mais si, suis-je bête, il n'y pas rien du tout, ni il y a rien du tout. C'est simple la Vérité absolue après tout, il suffit de se taire.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 23:12

Vous tombez toujours dans le piège de l’analyse relative. Quand vous dites il ni à rien du tout vous êtes toujours dans le concept du quelque chose. C'est à dire que la ou vous ne trouvez rien vous attendez en vérité à trouver quelque quelque chose. Mais plusieurs fois je vous ai dis que la vacuité n'est ni être et ni non être.

Donc il ni à ni argument recevable et ni non argument recevable.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Ven 12 Déc 2014, 23:42

dims a écrit:
Vous tombez toujours dans le piège de l’analyse relative. Quand vous dites il ni à rien du tout vous êtes toujours dans le concept du quelque chose. C'est à dire que la ou vous ne trouvez rien vous attendez en vérité à trouver quelque quelque chose. Mais plusieurs fois je vous ai dis que la vacuité n'est ni être et ni non être.

Donc il ni à ni argument recevable et ni non argument recevable.

Tout à fait, j'avais bien compris, vous confirmez exactement ce que je vous ai écrit: "il n'y a pas rien du tout, ni il y a rien du tout". Mais il est vrai que j'avais oublié un "a".

Remarquez vous avez écrit un "à" en tant que préposition au lieu de "a" en tant que verbe, on est quitte... Smile Faute de mieux on apprend au moins à écrire, c'est déjà ça.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 00:01

Il y a 2 aspect de la vie que nous pouvons constater et cela de manière relative. 1er aspect je vois la forme, 2 eme aspect je vois la forme vide de forme. Voir les choses ainsi n'est pas réaliser l'inconditionné mais nous laisse comprendre de façon relative que l'absolu ne peut être sonder.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 00:14

dims a écrit:
Il y a 2 aspect de la vie que nous pouvons constater et cela de manière relative. 1er aspect je vois la forme, 2 eme aspect je vois la forme vide de forme. Voir les choses ainsi n'est pas réaliser l'inconditionné mais nous laisse comprendre de façon relative que l'absolu ne peut être sonder.

Ha ben oui, mais ça c'est ce que je vous dis depuis le début et que je vous ai répété plusieurs fois. Le problème c'est que lorsqu'on discute du premier aspect, la forme, vous vous nous répondez sur le deuxième aspect: la forme vide de forme.

Donc, aucune discussion n'est possible. Ce n'est pas faute d'avoir essayé.

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 00:31

Oui mais comme je vous dis la forme vide de forme reste un aspect relatif aussi. La vacuité est au delà des concepts. Ce n'est pas faute d'avoir essayé non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 00:50

dims a écrit:
Oui mais comme je vous dis la forme vide de forme reste un aspect relatif aussi. La vacuité est au delà des concepts. Ce n'est pas faute d'avoir essayé non plus.

Ha d'accord, c'est encore pire que ce que je pensais, en fait il faudrait demander au modo de supprimer la discussion car elle n'a jamais existé... Ha ben mince, je me trompe, si elle n'a jamais existé on ne peut pas la supprimer! shakng2

G.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 00:55

Vous voilà dans le paradoxe de la vacuité ! Maintenant il vous faut réaliser ce qui EST pour le saisir.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 01:08

dims a écrit:
Vous voilà dans le paradoxe de la vacuité ! Maintenant il vous faut réaliser ce qui EST pour le saisir.

Et c'est quoi qui EST? Ce qui n'est pas? Et on fait comment, on s'enferme en lotus dans une chambre et on médite?

La mission dont vous vous sentez investi se limite à faire comprendre cela à vos interlocuteurs?

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 01:11

Dims, pourquoi intervenez-vous sur le site de l'Islam en disant qu'il faut l'aimer alors que ni l'Amour, ni vous et ni l'Islam n'existez?
Revenir en haut Aller en bas
Sixsens



Masculin Messages : 285
Inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 09:03

L'habit ne fais pas le moine. bigsmurf



Bien sur le Chemin. Thumright

Jonathan
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 09:45

Citation :
dims a écrit:
   Vous voilà dans le paradoxe de la vacuité ! Maintenant il vous faut réaliser ce qui EST pour le saisir.


Gérard a écrit:

Et c'est quoi qui EST? Ce qui n'est pas? Et on fait comment, on s'enferme en lotus dans une chambre et on médite?

La mission dont vous vous sentez investi se limite à faire comprendre cela à vos interlocuteurs?



Jésus à sainte Catherine de Sienne :
"Sache bien que tu es celle qui n’est pas et que je suis Celui qui suis "

Etonnant, non ?



Même saint Paul le dit, avec ses phrases qui ont l'air de rien, si on ne s'y arrête pas...

(1 Corinthiens 6:17)

AELF :Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit.

SBG :Mais celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit avec lui.

BDP :        Par contre, celui qui s’unit au Seigneur devient un seul esprit avec Lui.
NBS :        Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul Esprit.
Semeur :   Mais celui qui s’unit au Seigneur devient, lui, un seul esprit avec lui.
PDV :         Mais celui qui s'unit au Seigneur, dans son cœur, devient comme une seule personne avec lui.  

Même la Watchtower (qui en a oublié sa passoire ! ): Mais celui qui est uni au Seigneur est un seul esprit.
BFC :         Mais celui qui s'unit au Seigneur devient spirituellement un avec lui.
Colombe :  Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
Chouraqui : Qui colle à l’Adôn est avec lui un seul souffle.
TOB            Mais celui qui s'unit au Seigneur est avec lui un seul esprit.
Jérusalem : Celui qui s'unit au Seigneur, au contraire, n'est avec lui qu'un seul esprit.
Pirot-Clamer : Celui au contraire qui s'unit au Seigneur est un seul esprit (avec lui).
Crampon : Au contraire celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit avec lui.
Darby :   mais celui qui est uni au Seigneur est un seul esprit [avec lui].
Martin :   Mais celui qui est uni au Seigneur, est un même esprit [avec lui].

Si on est un même esprit, point n'est besoin d'y ajouter "avec lui"...
Parenthèses ou clin d'oeil ?

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 11:33

J&B a écrit:

Jésus à sainte Catherine de Sienne :
"Sache bien que tu es celle qui n’est pas et que je suis Celui qui suis "

Etonnant, non ?

Même saint Paul le dit, avec ses phrases qui ont l'air de rien, si on ne s'y arrête pas...

BDP :        Par contre, celui qui s’unit au Seigneur devient un seul esprit avec Lui...

etc...


La quantité de vrais/faux prophètes qui parlent au nom de Jésus m'a toujours fait sourire. Quel est le vrai Jésus, on se le demande. Pour l'Église, le vrai Jésus ne parle évidemment qu'aux saint(e)s catholiques. Smile Il y a "un cours en miracle" qui est également censé provenir de Jésus et bien d'autres... Mais bon, à mon avis le problème n'est pas la provenance du message mais la qualité de son contenu.

Cette parenthèse faite, je ne conteste pas une telle affirmation. Ce n'est pas le principe d'Unité ou de communion des saints le problème, c'est comment y parvenir. De plus, l'Union au seigneur n'implique pas forcément l'état de conscience pure dont parle Dims. Il se peut que le chemin soit encore bien long même après. Si Jésus avait été dans un état de conscience pure telle qu'elle est expliquée par le bouddhisme, alors il ne serait jamais descendu sur terre.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 11:47

J&B a écrit:


Si on est un même esprit, point n'est besoin d'y ajouter "avec lui"...
Parenthèses ou clin d'oeil ?

Wink

Peut-être le "avec lui" est-il important pour préciser qu'il ne s'agit pas de la fusion de deux personnes mais qu'il s'agit de deux personnes dans un même esprit. L'altérité, le "je" et le "tu" ne sont pas niés mais sont ensemble dans et avec l'Esprit-Saint.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 12:09

Gérard a écrit:
Si Jésus avait été dans un état de conscience pure telle qu'elle est expliquée par le bouddhisme, alors il ne serait jamais descendu sur terre.


Ben si justement, selon l'hindouisme et le bouddhisme, quand la conscience est unie au Seigneur Suprême (qui, selon le bouddhisme, ne peut être nommé, ni identifié, ni imaginé, ni conceptualisé)  "Quelque chose" Quelqu'un, une Manifestation, une Figure visible de ce qui est invisible  s'incarne parmi les hommes, par pure compassion, par sacrifice, pour les instruire et les sauver d'une sempiternelle pérégrination dans les ténèbres de la réalité relative.

Citation :

comment y parvenir
Quand on arrête de se chercher des obstacles, des divisions, des complications.


Citation :

Il se peut que le chemin soit encore bien long même après
Après ?  il n'y a plus de temps.


Arnica a écrit:
Peut-être le "avec lui" est-il important pour préciser qu'il ne s'agit pas de la fusion de deux personnes mais qu'il s'agit de deux personnes dans un même esprit. L'altérité, le "je" et le "tu" ne sont pas niés mais sont ensemble dans et avec l'Esprit-Saint.
C'est parce que l'esprit de l'homme qui est séparé de par sa vision erronée de la réalité, ne peut pas concevoir, ou ne veut pas concevoir  : EST UN SEUL ESPRIT... tout court, pour des raisons théologiques...
C'est le genre de phrase qui peut te projeter dans le UN.

Quand Jésus dit : Ce que vous faites à l'autre, c'est à MOI que vous le faites.
Droit au but, ce n'est pas du langage figuré, ni une comparaison. (il ne dit pas : c'est comme si....)
Il me semble que c'est assez clair, mais il se trouve qu'il y a un voile qui nous empêche de le comprendre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 12:24

Ne faire qu'un en communion n'a rien à voir avec ne faire qu' un par fusion.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 13:56

J&B a écrit:
Gérard a écrit:
Si Jésus avait été dans un état de conscience pure telle qu'elle est expliquée par le bouddhisme, alors il ne serait jamais descendu sur terre.


Ben si justement, selon l'hindouisme et le bouddhisme, quand la conscience est unie au Seigneur Suprême (qui, selon le bouddhisme, ne peut être nommé, ni identifié, ni imaginé, ni conceptualisé)  "Quelque chose" Quelqu'un, une Manifestation, une Figure visible de ce qui est invisible  s'incarne parmi les hommes, par pure compassion, par sacrifice, pour les instruire et les sauver d'une sempiternelle pérégrination dans les ténèbres de la réalité relative.

Ben non justement, la réalisation ultime n'est ni compassion, ni non compassion, ni Amour ni non Amour etc... Le sacrifice, l'Amour et la compassion sont certes des états d'êtres très élevés, mais ne sont pas encore ce que Dims appelle la vacuité.

J&B a écrit:

Citation :

comment y parvenir
Quand on arrête de se chercher des obstacles, des divisions, des complications.

Peut-être, mais quand arrêterons-nous de nous incarner? Quand notre conscience sera unie au seigneur? Mais n'est-ce pas à ce moment là qu'on ressentira le besoin irrésistible de revenir enseigner/éveiller l'humanité tel Bouddha ou Jésus? De toute évidence la pleine réalisation de la vacuité est encore au-delà de l'union au seigneur telle que tu la présentes ici.

Toi aussi tu es une partisane de "il suffit de"?

J&B a écrit:

Citation :

Il se peut que le chemin soit encore bien long même après
Après ?  il n'y a plus de temps.

Probablement en se replongeant dans le temps... Tu comprends, ou on parle de la pleine vacuité (hors du temps) ou d'une réalisation intermédiaire de la vacuité (dans le temps). De toute manière même dans l'au-delà il y a une forme de temps. Il se mesure en successions d'évènements, comme le dépouillement graduel des divers corps subtils...


J&B a écrit:

Arnica a écrit:
Peut-être le "avec lui" est-il important pour préciser qu'il ne s'agit pas de la fusion de deux personnes mais qu'il s'agit de deux personnes dans un même esprit. L'altérité, le "je" et le "tu" ne sont pas niés mais sont ensemble dans et avec l'Esprit-Saint.
C'est parce que l'esprit de l'homme qui est séparé de par sa vision erronée de la réalité, ne peut pas concevoir, ou ne veut pas concevoir  : EST UN SEUL ESPRIT... tout court, pour des raisons théologiques...
C'est le genre de phrase qui peut te projeter dans le UN.

Quand Jésus dit : Ce que vous faites à l'autre, c'est à MOI que vous le faites.
Droit au but, ce n'est pas du langage figuré, ni une comparaison. (il ne dit pas : c'est comme si....)
Il me semble que c'est assez clair, mais il se trouve qu'il y a un voile qui nous empêche de le comprendre.



Je comprends tout à fait ce que veut dire Arnica. Faire UN en esprit ne signifie pas faire UN en capital expériences. L'Unité spirituelle n'ôte pas tout le passé expérientiel d'une individualité spirituelle. Bien qu'atteindre l'Unité indique une vibration spirituelle identique, elle n'indique pas du tout le même chemin parcouru. Un grand artiste comme Mozart peut très bien faire UN avec le seigneur tout comme un grand philosophe ou un grand théologien.

G.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2547
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )   Sam 13 Déc 2014, 14:14

Arnica a écrit:
Ne faire qu'un en communion n'a rien à voir avec ne faire qu' un par fusion.

Après réflexion et en complément à ma réponse à J&B, faire qu'Un par fusion me semble supérieur à faire qu'Un en communion. L'âme résultante contiendrait toutes les expériences réunies et ne serait plus qu'une. C'est à dire, par exemple, que mes expériences deviennent les tiennes et les tiennes deviennent les miennes. Ensuite ce n'est plus toi ni moi qui existons, mais une âme unique (tout comme notre corps est composé de plusieurs cellules et ne forment qu'un corps).

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
 
La notion de Dieu dans le Bouddhisme ( Mahayana )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» La non religion
» Dieu dans le bouddhisme ?!
» Bouddhisme - Mahayana: L’idéal du bodhisattva par Geshe Thupten Jinpa
» La symbolique des nombres dans le bouddhisme
» Et Dieu dans tout ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: