DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les hébreux esclaves en Egypte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
humanlife



Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:11

c'est ça ils pensent ne pas être esclaves quand il dit la vérité vous rendra libre
mais en fait ils leur explique que c'est du péché qu'ils sont esclaves
c'est là qu'il fait le lien avec l'esprit de DIEU
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:11

jépéto a écrit:
humanlife a écrit:
c'est l'inverse c'est jésus qui dit la vérité aux ils
ne manipulez pas le texte svp

c'est ridicule ils étaient esclave d Egypte sous le règne d'un pharaon ;on va pas refaire l'épopée du prophète Moise(psl)

Une fois que vous aurez lu (et écouté) tous ces documents vous comprendrez que c'est plus compliqué, revenez discuter ensuite... pas avant.

http://www.yhwh.fr/#!hebreux-egypte/c119q
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:15

esclaves du péché.. :pape: :sts:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16710
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:16

jépéto a écrit:
Espérance a écrit:
jépéto a écrit:
Jamais Jésus abonde dans le sens de leurs affirmation ,ils disent n'avoir jamais été esclave ils mentent et Jésus ne valide pas leur affirmation

donnez les références bibliques.

les verset sont posté sur le premier post

et alors ?

Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : tout homme qui commet le péché est esclave du péché.

11 [...] Va, et désormais ne pèche plus. »
Évangile selon St Jean, 8

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:18

jépéto a écrit:
Pignon a écrit:
jépéto a écrit:
humanlife a écrit:
c'est l'inverse c'est jésus qui dit la vérité aux ils
ne manipulez pas le texte svp

c'est ridicule ils étaient esclave d Egypte sous le règne d'un pharaon ;on va pas refaire l'épopée du prophète Moise(psl)

Une fois que vous aurez lu (et écouté) tous ces documents vous comprendrez que c'est plus compliqué, revenez discuter ensuite... pas avant.

http://www.yhwh.fr/#!hebreux-egypte/c119q

votre Bible Exode

1 Voici les noms des fils d'Israël venus en Egypte avec Jacob, chacun accompagné de sa famille:
2 Ruben, Siméon, Lévi, Juda, 3 Issacar, Zabulon, Benjamin, 4 Dan, Nephthali, Gad et Aser. 5 Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de 70 en tout. Joseph était alors en Egypte.
6 Puis Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là. 7 Les Israélites eurent des enfants et pullulèrent; ils devinrent très nombreux et puissants, au point de remplir le pays.
8 *Un nouveau roi parvint au pouvoir en Egypte, un roi qui n'avait pas connu Joseph.
9 Il dit à son peuple: «Voilà que les Israélites forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous. 10 Allons! Montrons-nous habiles vis-à-vis de lui: empêchons-le de devenir trop nombreux, car en cas de guerre il se joindrait à nos ennemis pour nous combattre et sortir ensuite du pays.»
11 On établit donc sur lui des chefs de corvées afin de l'accabler de travaux pénibles. C'est ainsi qu'on construisit les villes de Pithom et de Ramsès destinées à servir d'entrepôts au pharaon.
12 Mais plus on accablait les Israélites, plus ils devenaient nombreux et envahissants, au point que l'on éprouva de la haine pour eux.
13 Alors les Egyptiens soumirent les Israélites à un dur esclavage. 14 Ils leur rendirent la vie amère par de lourds travaux avec de l'argile et des briques ainsi que par tous les travaux des champs. Ils leur imposaient toutes ces charges avec cruauté.

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16710
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:21

jépéto a écrit:
Quand Jésus dit cela il parle du péché il ne veut pas entrer dans une polémique avec eux pour savoir si oui ou non ils avaient été esclave ...Jésus sait très bien que oui mais il veut pas polémiquer

c'est un enseignement, Jésus se situe à un autre niveau. Il n'y a pas de menteurs.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:21

Vous pensez qu'ils vont tenter de déstabiliser Jésus via une fausse affirmation ? ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:25

Ma bible ce sont les évangiles en premier lieu, la Torah aussi mais c'est plus complexe si l'on doit la prendre au sens littéral.

"Le vieux testament est un chiffre"
Blaise Pascal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:26

l'ancien testament est très clair sur ces sujets
il faut juste avoir le temps de se replonger dedans
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:54

Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2293
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 18:55

RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!
n'importe quoi encore et toujours!!..
:crepe:
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 19:23

RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!

open:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 19:25

humanlife a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!
n'importe quoi encore et toujours!!..
:crepe:
Ah tiens!
Eh bien prouvez le!
Ou bien taisez vous!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 19:27

Pignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!

open:
 
Cela ne prouve rien, mon bon!
Par exemple Akenaton aurait pu être influencé par les hébreux! Hé!
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 19:34

RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:

Oui, c'est pour ça que c'est compliqué, commencez par écouter Roger Sabbah et Joseph Davidovits ... les hébreux sont tout simplement des égyptiens.
Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!

open:
 
Cela ne prouve rien, mon bon!
Par exemple Akenaton aurait pu être influencé par les hébreux! Hé!

Pourtant c'est le contraire, l'idiome des hébreux ce sont les hiéroglyphes ...  
Spoiler:
 
Les Symboles Des Égyptiens Comparés À Ceux Des Hébreux Broché
Pierre Paul Frédéric Baron De Portal

Les Symboles des Égyptiens est une étude linguistique, philologique et symbolique, établissant les relations qu'entretiennent les symboles égyptiens, trouvés sur les monuments, et les racines hébraïques qui leurs correspondent. Ces liens ancestraux sont confortés par les langues coptes et grecques. C'est pourquoi ce livre représente un apport essentiel à la connaissance fondamentale des symboles.


Spoiler:
 

"Les hébreux sont les héritiers de l'Egypte antique - Le polythéisme n'a jamais existé en Egypte - Akhenaton fait une révolution au sens étymologique du terme, un retour aux sources de la théologie Égyptienne" dixit Azem El SHAFEI (à partir de 4:30 min sur la vidéo)

Azem El SHAFEI:
Président de l'Institut des Civilisations du Bassin Méditerranéen et du Moyen Orient
Doctorat en histoire du droit antique (Egypte et Orient anciens),
Responsable de la section d’égyptologie et de Civilisations Orientales et Langue Arabe de l’IUTL de Reims depuis 1986


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 20:42

En ce qui concerne les choses mystérieuses, les symboles des Egyptiens sont semblables à ceux des Hébreux

Clément d'Alexandrie, Stromates, V.


"Moïse, élevé parmi les prêtres égyptiens, savait tout de leur science. Si donc les Hébreux emportèrent leurs vêtements, des vases d'or et d'argent, des instruments pour dresser leurs tentes, Moise emporta aussi de quoi écrire, ainsi que les lois écrites sur des rouleaux de papyrus conservés dans les sanctuaires d'Egypte."

Jean Salvador a publié "les Institutions de Moïse".



"Voilà ce que j'ai vu et compris dans mon lit de douleur: c'est la connivence de fait, spirituellement parlant, entre toutes les théologies hébraïques, chrétiennes et même grecques, mais partant d'un seul monothéisme: celui immergé avec l'Ahâ-Men-Ptah, retransmis par ses survivants jusqu'en Ath-Kâ-Ptah (Aegyptos ou Egypte)".

Albert Slosman né en 1925 mort en 1981  

Professeur de mathématiques et expert en analyse informatique a participé aux programmes de la NASA pour le lancement de Pioneer sur Jupiter et Saturne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 20:48

Khelifa Mahieddine : avocat

Plus de deux siècles de recherches archéologiques dans les temples, les pyramides et les villes enfouies sous les sables n’ont pu trouver la trace d’un quelconque esclavage ou la moindre existence des Hébreux. Par contre,  toutes  les  études  sur l’Egypte s’accordent à établir un lien très étroit entre la religion d’Adon et les textes bibliques. En effet, les sources du Livre des Proverbes sont à chercher dans Les maximes de la sagesse d’Aménémopé, de même que celles du Livre de Job et de L’Ecclésiaste se trouvent dans le Dialogue d’un Egyptien avec son âme qui est aussi appelé Poème du désespéré.
Cet écrit s’inspire de l’effondrement des valeurs que connut l’Egypte vers la fin de l’Ancien Empire (2887-2789 av. JC). C’est au cours de la plus prodigieuse révolution religieuse jamais tentée par un souverain, Anekhi Adon (Akhenaton en grec) que fut instituée la prière du matin, au lever du soleil, et celle du soir, à son coucher. Une lutte sans merci fut alors engagée contre le polythéisme. Des ordres furent donnés pour faire marteler dans les temples et autres édifices religieux le nom du dieu Amon-Rê à travers toute l’Egypte, ou même de Dieu tout court, à chaque fois qu’Il y était inscrit au pluriel. Ce qui explique le fait que l’on ait donné le nom de «Thora»(5) à la Bible, c’est-à-dire révolution, sous entendue religieuse, quelques siècles plus tard.
Hold-up culturel… chez les Berbères
Les relations, tantôt pacifiques, tantôt guerrières, entre les Berbères et l’Egypte datent depuis des millénaires. Des hiéroglyphes gravés sur les monuments font état des «Barbares» de l’Ouest appelés Lebou (Libyens), divisés en tribus dont les personnages, les tatouages ont été  décrits et sculptés pour la postérité. L’historien, G. Camps, fait mention dans son ouvrage sur les Berbères(6) des prières et sacrifices ordonnés par le pharaon Mineptah, en l’an 1227 av- J.C, pour sauver l’Egypte du grand danger que faisait courir l’invasion du pays par les Berbères aussi «nombreux que les grains de sable du désert».
Les égyptologues s’accordent à distinguer, dans la langue parlée en Egypte des pharaons, des dominantes libyques et berbères.(7) Il reste d’ailleurs, à ce jour, un résidu  de parler berbère dans l’oasis de Siwa (Egypte) qui signifie littéralement : «Il a bu» et qui se prononce en berbère «Iswa». On retrouve également le mot boire dans le lieudit Assouan, qui se prononce «assouane» et veut dire, toujours en berbère : «Ils ont bu». Le mot berbère «anekhi», «je suis», n’apparaît-il pas dans le premier commandement biblique «Anekhi Yahvé Alohéka» (je suis Yahvé, ton Dieu) et aussi dans la Thora ? : «Je suis l’Eternel (Anekhi Yahvé) ton Dieu (Elohéka) qui t’a fait sortir du pays d’Egypte…» (Exode XX, 2). Anekhi est l’un des mots les plus importants de la religion hébraïque. Dans la Torah, quand Yahvé parle, il dit «anekhi»* : je suis.
Le Talmud dit d’ailleurs qu’«anekhi» est le «mot des mots».(8) Il en est de même que pour le mot berbère «amen» : de tous les dieux vénérés en Egypte, le principal Amon l’était particulièrement à Thèbes(9), considérée comme capitale religieuse. Amon, transcription grecque d’Amen ou Amin, a perduré jusqu’à nos jours pour ponctuer les prières des trois religions monothéistes. Amon, Amen ou Amin avait une place privilégiée dans la croyance des Egyptiens. Dès le nouvel empire (1550 à 1069 av. J.C.), Amon occupait la position de chef du  panthéon officiel. Sa  prééminence sur les autres dieux vient de sa fusion avec Rê. C’est ainsi qu’il deviendra Amon-Rê. Cette association au dieu Râ ou Rê va lui conférer le statut de «roi des dieux».
L’appellation de Ra ou Rê, d’Amon ou Amen s’explique par le fait que l’écriture hiéroglyphique n’a pas de voyelles. En égyptien, «Amen», «Amin» ou «Amon» s’écrivait en commençant par un Yod. Champollion précise, dans son Traité de grammaire égyptienne, que le Yod a plusieurs valeurs phonétiques : «A», «E», « Y», «Aïe», «Ei», «O». Cette pluralité des valeurs phonétiques se retrouve d’ailleurs dans la transcription de l’article El ou Al.
C’est grâce au décret sculpté sur la pierre de Rosette, reprenant le même texte, en trois écritures différentes : le hiéroglyphe, le démotique, transcription populaire de la première, et le grec, que Jean-François Champollion(10) parvint à déchiffrer les hiéroglyphes en partant du grec. Cette formidable découverte permit aux égyptologues de faire le lien entre la religion de l’Egypte pharaonique et la Thora. C’est sur la base de sa culture orientale et surtout d’une remarquable intuition que ce passionné de l’Orient, père de l’égyptologie, qui demandait à ses proches de l’appeler «Esseghir» (le petit), put lire le cartouche de Ramsès. Il eut l’intuition qu’il y avait un rapport entre le mot «mice» ou «miss» et la filiation avec le mot Ra ou Rê. Il traduisit donc : «fils de Râ», Râ étant le dieu soleil.
Mais Champollion, qui avait étudié certaines langues orientales, ne put faire le rapprochement avec le berbère, qu’il ne connaissait pas. Dans la langue berbère, «miss» signifie fils. L’étymologie du  mot «Misra», appellation donnée à l’Egypte par ses habitants depuis les temps les plus anciens jusqu’à nos jours, fait donc référence aux fils de Ra. Misra a perduré à travers les âges et montre bien que les Egyptiens se définissaient comme étant les fils du dieu Râ, d’où Misra. En réalité, c’est dans l’appellation que se donnaient les Egyptiens à eux-mêmes depuis des millénaires, Misra, que l’on peut tirer l’étymologie du mot Israël.
Pour s’intégrer durablement en terre de Canaan, les prêtres monothéistes, chassés d’Egypte, adoptèrent le dieu assyro-babylonien El ou Al dans leurs croyances, sans pour autant oublier Ra et la terre de leurs ancêtres. Conscients de leur faiblesse vis-à-vis de leurs voisins assyriens et dans le but de les effrayer, ils inventèrent la légende du combat entre Dieu et Jacob, «fondateur de la maison d’Israël» à qui Dieu aurait dit : «On ne t’appellera plus Jacob, mais Israël, car tu as lutté avec Dieu (toute une nuit) et avec les hommes et tu l’as emporté»(11), en supprimant le M de Miss-Ra-El (fils de Ra et du dieu El)… d’où l’étymologie biblique du mot Israël, par un simple jeu de mots.(12) Dans la mythologie égyptienne, Amon-Râ ou Amen Rê est l’émanation du «Noun», océan primordial, étendue infinie d’eau, duquel est né Rê.
Le «Noun» est d’ailleurs représenté dans l’écriture hiéroglyphique sous le signe de vaguelettes. Cette appellation d’«Amen» ou «Amin», telle qu’elle est  prononcée dans les trois religions monothéistes, a-t-elle un rapport avec le mot berbère «amen» qui  veut  dire  les eaux ? En berbère, qui est resté l’une des plus anciennes langues encore parlée du bassin méditerranéen, l’eau (en fait les eaux) se dit «amen». Ces eaux ou océan dont émane, selon la mythologie égyptienne, le divin Amen-Rê, ont fini par donner «Amen» et «Amin», qui signifient foi, croyance, confiance en Dieu. La coutume et la tradition font qu’à chaque grand départ d’un proche parent, les mères nord-africaines jettent derrière le voyageur une tasse d’eau pour le mettre sous la protection du divin Amen.
Ce mot berbère, Amen, qui a donné Amin, se retrouve dans les trois religions monothéistes pour ponctuer chaque prière. Elle devait avoir cours dans les temples d’Egypte et fut reprise par Moïse, qui fut Egyptien au plus profond de son être, de ses croyances et de ses coutumes : «Maudit, l’homme qui fabriquera une idole ou une statue - abomination pour le Seigneur, œuvre de mains d’artisans - et l’installera en cachette ! Et tout le peuple répondra et dira : Amen» (Deutéronome 27, 15)
…et chez les Assyro-babylonniens
Tous les Orientalistes occidentaux s’accordent à considérer que la plupart des prénoms originaires d’Orient sont d’origine hébraïque. Or, rien n’est historiquement plus faux. Si le dieu soleil était  vénéré  sous le  nom de Ra en Egypte, il n’en était pas de même de El ou Al, qui l’était en Mésopotamie. El ou Al a donné Hel dans le grec primitif, puis Hélios en grec classique, désignant également le dieu soleil… ce qui explique l’étymologie, en langue dite «sémitique», en réalité araméenne puis arabe, de nombreux prénoms originaires d’Orient, occidentalisés et sanctifiés par l’Eglise depuis plusieurs siècles.
Pour ne pas les évoquer tous, on citera, entre autres, Michel (Melk El : propriété de Dieu), Daniel (Din  El : religion de Dieu), Samuel (Ism El : nom de Dieu) dont le diminutif a donné (…l’Oncle) Sam, Rashel (tête ou esprit de Dieu), Emmanuel (maana El, Dieu avec nous), Alfred (El farid, l’Unique), Sans parler de Pierre (Boutros), Paul (Baal), Jacques (littéralement : il est venu à toi), Jean (Yahia : qu’il vive), Marie (Mériem), Philippe (faisant référence au dieu Baal), Elisabeth (Elissa Beth), David (Daoud), Jacob (Yacoub), Benyamin (fils de la droite ou du serment) et de bien d’autres encore.
Le nom d’Adam que l’on retrouve dans la Bible n’a, lui aussi, rien d’hébraïque, c’est un nom, araméen ou arabe, qui veut dire sang. Il en est de même pour l’alphabet hébraïque : l’étude comparée des lettres hébraïques et des signes hiéroglyphiques montre bien que les prêtres monothéistes égyptiens, ou du moins leurs descendants, qui ont falsifié leur histoire pour se prétendre «un peuple» à part, supérieur aux autres, se sont inspirés de l’alphabet phénicien, qui comportait 22 lettres, pour confectionner le leur, tout en conservant le même nombre, la forme hiéroglyphique ou hiératique, pour la plupart d’entre eux. Il faut donc rendre aux Assyro-babyloniens et aux Egyptiens ce qui leur appartient.
Le symbole de l’étoile de David trahit, en fait, leur origine égyptienne que les compilateurs de la Bible ont voulu camoufler : il représente deux pyramides juxtaposées, l’une à l’endroit et l’autre à l’envers. L’influence de la pensée et de la culture égyptienne et mésopotamienne sur les écrits bibliques est un fait incontestable et le hold-up culturel pratiqué par les descendants des prêtres monothéistes ne pourra masquer la réalité historique. Les rabbins enseignent, jusqu’à nos jours, le mépris des non-juifs, qu’ils qualifient de goyims(13), convaincus qu’ils sont d’un «peuple» ou une «race» supérieure. Ils continuent à perpétuer le culte du secret en gardant très jalousement les rites des croyances religieuses de leurs ancêtres.
Ces derniers ne se sont cependant pas privés de s’approprier le substrat culturel des populations, au sein desquelles ils vivaient en faisant croire, avec le silence complice des Orientalistes occidentaux, qu’il était le leur.  L’un des secrets les mieux gardés du judaïsme est la profession de foi qui n’apparaît dans aucun de leurs ouvrages : «Shemaaya Israël, Yahvé Elohenou, Yahvé ehod !». La tradition liturgique hébraïque interdit de prononcer le nom de Yahvé, qu’il convient de remplacer par Adonaï : «Tu n’invoqueras pas le nom d’Aï ton Dieu en vain», Exode XX, 2-7). Cette profession de foi se lit : «Shemaaya Israël, Adonaï Elohenou, Adonaï ehod» et se traduit : «Ecoute, ô Israël, Adonaï est notre Dieu, Adonaï est l’Unique !»

* Les mots «anekhi» et «amen» mis en relation avec le berbère ainsi que la cosmogonie égyptienne et la religion hébraïque sont une déduction personnelle en rapport avec l’ensemble des recherches effectuées  par l’auteur. De même que le rapprochement entre Misra, Misraël avec Israël. Il en est de même du prénom d’Alfred avec El Farid.


Notes :
1) Frank Moore  Cross, Exploration J. 53, 119, 2003. Dans revue La Recherche  n° 391, nov. 2005.
2) Pierre de Miroschedji, directeur de recherche au CNRS, Terre promise, conquête de légende dans revue La Recherche n° 391, nov 2005).
3) Shlomo Sand, professeur d’histoire à l’université de Tel Aviv.
4) Edition Fayard, déc. 2009.
5) Thora : «Révolution» en araméen ou en arabe.
6) Gabriel Camps Berbères, aux marges de l’histoire, éditions Hespérides, 1980.
7) Guy et M. F. Rachet dans Dictionnaire de la civilisation Egyptienne.
8) Jean François Champollion : 1790 1832.        
9) Rabbi Chélomo de Lubavicch, Réflexion sur la vie juive, vol. 3 pp. 892-895, source likouté-si-hot.
10) Thèbes : qui a pris, en arabe, le sens de revenir sur le droit chemin.
11) Bible, Genèse 32-24 à 29, Ancien testament, traduction œcuménique, texte intégral.
12) Siraa (israa) qui signifie  lutte en arabe.
13) Goyim : terme péjoratif désignant tous les non-juifs, y compris les White anglo-saxons protestants, (WASP).
Khelifa Mahieddine : avocat
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 22:36

Pignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Je préfère croire la bible que davidovits.
Surtout que sa "démonstration" ce n'est que des hypothèses!

open:
 
Cela ne prouve rien, mon bon!
Par exemple Akenaton aurait pu être influencé par les hébreux! Hé!

Pourtant c'est le contraire, l'idiome des hébreux ce sont les hiéroglyphes ...  

Les Symboles des Égyptiens est une étude linguistique, philologique et symbolique, établissant les relations qu'entretiennent les symboles égyptiens, trouvés sur les monuments, et les racines hébraïques qui leurs correspondent. Ces liens ancestraux sont confortés par les langues coptes et grecques. C'est pourquoi ce livre représente un apport essentiel à la connaissance fondamentale des symboles.


"Les hébreux sont les héritiers de l'Egypte antique - Le polythéisme n'a jamais existé en Egypte - Akhenaton fait une révolution au sens étymologique du terme, un retour aux sources de la théologie Égyptienne" dixit Azem El SHAFEI (à partir de 4:30 min sur la vidéo)
C'est normal : moise était prince egyptien!

Maintenant. Il faut etre cohérent. Si vous croyez que la genèse est mensongère, vous foutez tout par terre, la création, le péché originel Abraham
Et Dieu qui nous dirait qu'un livre mensonger aurait été inspiré par lui
Et surtout Jesus qui dit que pas un mot ne passera!

Si vous voulez vous suicider....
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Jeu 31 Mar 2016 - 22:45

RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:


open:
 
Cela ne prouve rien, mon bon!
Par exemple Akenaton aurait pu être influencé par les hébreux! Hé!

Pourtant c'est le contraire, l'idiome des hébreux ce sont les hiéroglyphes ...  

Les Symboles des Égyptiens est une étude linguistique, philologique et symbolique, établissant les relations qu'entretiennent les symboles égyptiens, trouvés sur les monuments, et les racines hébraïques qui leurs correspondent. Ces liens ancestraux sont confortés par les langues coptes et grecques. C'est pourquoi ce livre représente un apport essentiel à la connaissance fondamentale des symboles.


"Les hébreux sont les héritiers de l'Egypte antique - Le polythéisme n'a jamais existé en Egypte - Akhenaton fait une révolution au sens étymologique du terme, un retour aux sources de la théologie Égyptienne" dixit Azem El SHAFEI (à partir de 4:30 min sur la vidéo)
C'est normal : moise était prince egyptien!

Maintenant. Il faut etre cohérent. Si vous croyez que la genèse est mensongère, vous foutez tout par terre, la création, le péché originel Abraham
Et Dieu  qui nous dirait qu'un livre mensonger aurait été inspiré par lui
Et surtout Jesus qui dit que pas un mot ne passera!

Si vous voulez vous suicider....

Je dis, à travers toutes ces pistes de réflexion à approfondir (que vous ne pouvez rejeter d'un revers de main), que les hébreux sont les héritiers de l’Égypte antique, ils sont une faction égyptienne.
Cela ne remet pas en cause les évangiles, c'est une lecture qui explique de nombreuses incohérences dans l'AT.
C'est un sujet a explorer, ce sera même LE sujet à explorer dans les décennies à venir...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 8:41

Pignon a écrit:
Cela ne remet pas en cause les évangiles, c'est une lecture qui explique de nombreuses incohérences dans l'AT.
Si cela remet en cause les évangiles! Jesus a bien dit "on ne peut abolir l'Ecriture".
Si Il se trompe, Il n'est pas Dieu! Fin de l'histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:12

L'écriture n'est pas abolie, au contraire, elle s'explique.
Je parle bien évidemment de l'AT qui est comme une parabole qu'il faut décoder.
L'ancien testament est décodé dans le Zohar par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:32

la premiere phrase di sujet represente une vindicte ,
et veux dire " nous serons toujours libres".
c'est aussi in cri de souffrance, faisant dire a un peuple nouvellement mis en esclavage, que ce n'est pas sa vocation à etre esclave, et qu'il faudra s'en liberer !!!

il n'existe AUCUNE demonstration scientifique ni qu'il n'y a pas eu d'esclavage en egypte,
ni que les hebreux n'ont pas ete esclave en egypte.
Et ceux qui s'evertuent, dans des hors-série pour gogos pour vendre du papier,
et des essayistes divers, s prouver l'inverse scientifiquement,
par exemple en reflechissant a la presence de tombes, etc,
n'ont RIEN DEMONTRE du tout.

Par Contre on a des preuves absolument scientifiques et visibles en musée ou sur place,
de l'usage d'esclavage non rémunéré en egypte à ces périodes.
Nombreux hyeroglyphes parlant des esclaves vendus.
et des fresques en montrent, demontrant l'usage courant d'esclaves.
jamais payés.
Î y a des extrapolations sur differentes castes d'esclaves ou , sans doute, peut etre - qui sait certaines castes de contre maitres ient pu etre payés et beneficier, peut etre par recompense, avoir une tombe.
la presence ou la non presence de tombe, ou de villages d'ouvrirrs, ne peux pas demontrer quoi que ce soit ni demontrer sûil n'y a pas eu d'esclages, avec des lieux doecifiques selon les castes et les roles dans une industrie de l'esclavage.
il y a toujours eu une " pyramide" dans des responsabilités.
rien ne le demontre.
mais les preuves de l'esclavage sur les hieroglyphes existes, non payés,
nombreuses preuves,

et une seule suffit pour balayer rout les efforts a demontrer l'inverse.

Et au nom de la mémoire des nombreux peuples reduits en esclavages sans etre payés , par les egyptiens, comme les hittites, et rien scientifiquement n'en écarte les hebreux,
ces preuves scientifiques
déglinguent comme un fétu de paille,
tout les scientifiques,
et tout les obnubilès sociaux culturo plumitifs,
qui ont avec achatnements tentés de démontré que l'esclavage des hebreux est un mythe.

nottament des islamopalestinistes qui se complaisent a insulter les victimes hebraiques et d'autres peuples par la meme occasions, ayant subits les meles souffrances,
pour des raisons personelles politiques ou raciales, et qu'on retrouve dans des numeros speciaux de magazines, des sites internets, souvent realisés par des anti-sionistes obnubilés et de scientifiques arabes n'ayant rien démontré du tout, et livres, ne demontrant rien du tout.

C'est du négationnisme historique totalement gratuit.

je mettrais ici des traductions d'hyeroglyphes démontant d'un fétu fe pzille l'idée de l'inexistence de l'esclavage par les egyptiens de ces époques.
et des fresques d'esclaves prisonniers fouéttés de ces époques.





Dernière édition par prinu le Ven 1 Avr 2016 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:39

Allez dire ça à Joseph Davidovits et Roger Sabbah, des plumitifs  ?  Et Freud  ?  Lui aussi  ?  
Fabre d'Olivet un Plumitif  ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:45

pourquoi pas, si une seule preuve scientifique de l'existence d'esclavage à cette époque suffit bien à envoyer leurs certitudes aux quatre vents.

politiquement, on peux noter que les antisionistes convaincus ont l'obligation personelle psycho rigide a insulter les victimes de l'esclavage de cette epoque..

des tablettes de vente d'esclaves parlis d'autres marchandises, ca vous va ?

patatra ! tout vos non plumitifs deviennent des plumitifs.


Dernière édition par prinu le Ven 1 Avr 2016 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:48

Des preuves de l'esclavage chez les égyptiens antiques se trouvent par centaines

" Beaucoup d'historiens ne s'accordent pas sur cette vision des choses et l'on sait, depuis Champollion , que l'esclavage n'existait pas en Égypte. Christiane Desroches Noblecourt, médaille d'or du CNRS, souligne ce point depuis l'exposition Toutânkhamon dont elle était l'organisatrice, à Paris en 1967, sans parvenir à le faire prendre en compte par le grand public. "
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:51

et les preuves scientifiques deglinguent donc les certitudes de ces grands specialistes !!
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 13:53

« Nous sommes les descendants d'Abraham, et nous n'avons jamais été les esclaves de personne.
Comment peux-tu dire : 'Vous deviendrez libres' ? »


Évangile selon St Jean, 8
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 14:00

justement j'en ai lu pas mal depuis cinq ans.
mais pouf patatra !
A bientot ici.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 14:05

Pignon a écrit:
L'écriture n'est pas abolie, au contraire,  elle s'explique.
Je parle bien évidemment de l'AT qui est comme une parabole qu'il faut décoder.
L'ancien testament est décodé dans le Zohar par exemple.
Certainement pas!
L'ancien testament rapporte des faits vrais quand il raconte l'Histoire!
Autant, Noe, Qu'Abraham, Isaac, Ismael et Jacob ont existé.

Ceci dit j'ai toujours cru que la genèse avait été écrite par Moise, prince d'egypte, ce qui implique que le pentateuque soit egyptianisé
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 14:06

je parle de science !

et là vous montrez juste un texte de bravade dexquelqu'un sui a de l'amour propre, dans la bible.

" je ne suis pas un numéro !
je suis un homme libre !"  Le Prisonnier
"nous n'appartenons à personne "! ni avant, ni maintenant ni jamais
ca ne veux rien exprimer de plus !
Celà exprime un cri vindicatif du peuple hébreux pour la liberté !
la liberté est un theme essentiel de la bible.

le tout n'est pas de lire la bible
il faut aussi l'analyser.
la bible aussi sert a eduquer, pas a aboyer.
il parle de vie et de liberté..
reciter ne suffit pas.
vous ne savez pas lire pignon.
farao


Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 14:53

RenéMatheux a écrit:
Pignon a écrit:
L'écriture n'est pas abolie, au contraire,  elle s'explique.
Je parle bien évidemment de l'AT qui est comme une parabole qu'il faut décoder.
L'ancien testament est décodé dans le Zohar par exemple.
Certainement pas!
L'ancien testament rapporte des faits vrais quand il raconte l'Histoire!
Autant, Noe, Qu'Abraham, Isaac, Ismael et Jacob ont existé.

Ceci dit j'ai toujours cru que la genèse avait été écrite par Moise, prince d'egypte, ce qui implique que le pentateuque soit egyptianisé

Qui a dit qu'ils n'avaient pas existé ? oui Moise prince égyptien et la Torah est un condensé de cosmogonie/théologie égyptienne farao, vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 14:55

prinu a écrit:
je parle de science !

et là vous montrez juste un texte de bravade dexquelqu'un sui a de l'amour propre, dans la bible.

" je ne suis pas un numéro !
je suis un homme libre !"  Le Prisonnier
"nous n'appartenons à personne "! ni avant, ni maintenant ni jamais
ca ne veux rien exprimer de plus !
Celà exprime un cri vindicatif du peuple hébreux pour la liberté !
la liberté est un theme essentiel de la bible.

le tout n'est pas de lire la bible
il faut aussi l'analyser.
la bible aussi sert a eduquer, pas a aboyer.
il parle de vie et de liberté..
reciter ne suffit pas.
vous ne savez pas lire pignon.
farao



Et moi aussi je parle de science en plus du passage de St Jean, ça se recoupe:

" Beaucoup d'historiens ne s'accordent pas sur cette vision des choses et l'on sait, depuis Champollion ,que l'esclavage n'existait pas en Égypte. Christiane Desroches Noblecourt, médaille d'or du CNRS, souligne ce point depuis l'exposition Toutânkhamon dont elle était l'organisatrice, à Paris en 1967, sans parvenir à le faire prendre en compte par le grand public. "
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 15:29

Pignon a écrit:
Beaucoup d'historiens ne s'accordent pas sur cette vision des choses et l'on sait, depuis Champollion , que l'esclavage n'existait pas en Égypte. Christiane Desroches Noblecourt,[color=#ff0000] médaille d'or du CNRS , souligne ce point
Oh! Les faits prouvés, je m'en méfie!

Vous savez Dan26 fait la meme chose.

Non! Le plus simple, c'est de donner la démonstration!
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 15:37

En plus des recherches de Davidovits, Sabbah, d'Olivet, Freud, Christiane Desroches Noblecourt etc. etc. (j'ai une liste longue comme le bras de chercheurs qui vont dans ce sens, des chercheurs éminents...)
Cela donne une dimension encore supérieure à la Bible, c'est ça que vous ne comprenez pas...

Je vous donne la démonstration via les évangiles, les mots ont un sens non ?  et le spoiler avec les documents donnés plus haut, l'héritage égyptien est l'ADN du judaïsme.

« Nous sommes les descendants d'Abraham, et nous n'avons jamais été les esclaves de personne.
Comment peux-tu dire : 'Vous deviendrez libres' ? »

Évangile selon St Jean, 8

Ouvrir:
open:
 

Pistes de réflexion:
http://www.yhwh.fr/#!hebreux-egypte/c119q
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 15:58

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
RenéMatheux



Masculin Messages : 12024
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:09

Pignon a écrit:

Je vous donne la démonstration via les évangiles, les mots ont un sens non ?  et le spoiler avec les documents donnés plus haut, l'héritage égyptien est l'ADN du judaïsme.
J'ai toujours pensé que Moise, prince egyptien avait inventé l'Hébreu
Pignon a écrit:

« Nous sommes les descendants d'Abraham, et nous n'avons jamais été les esclaves de personne.
Comment peux-tu dire : 'Vous deviendrez libres' ? »

peut etre, ne parlait ils que d'eux?
Peut etre n'y ont ils pas pensés? De toutes façons il est assez difficile de prétendre que vivant 1400 ans après Moise; il pensaient etre de culture egyptienne!
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:11

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:11

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:12

Des récits d'esclaves vendus, offerts, achetés (avec leur prix) échappés, recherchés, de traités sur les évasions, abondent.
Quelques exemples de textes (traductions de l'égyptien ancien), reportés de bas-reliefs:
Traductions premiéres en anglais:
"The number of spoil taken in them [..... of vile Naharina who were as defenders among them, with their horses, 691 prisoners, 29 hands [of slain], 48 mares ... in that year 295 male and female slaves, 68 horses, 3 gold dishes, 3 silver dishes,......... " Report from the 42nd (?) year of the reign of Thutmose III - Rapporté par W.M.F. Petrie, A History of Egypt Part II p.122 " [...] Nesitetat, triumphant, whose mother is Tedimut, the female slave, daughter of Nebethapi; her mother, Ero ....ekh; [the female slave], [Tepiramenef], daughter of Paynehsi, triumphant; ......... for each one; 5 2/3 kidet of silver being the price of the man; amounting to 3 2/3 deben." 21st dynasty Breasted Ancient Records of Egypt, part IV, § 682 " I bequeath to the Citizeness Ineksenedjem, the woman who is in my house, all that I have acquired with her, namely, two male servants and two female servants, total 4, and their children." The will of Amenkhau, c.1100 BCE " ... I laid low the Meshwesh, the Libyans, the Esbet, the Keykesh, the Shai, the Hes and the Beken. ... I carried away those whom my sword spared, as numerous captives, pinioned like birds before my horses, their wives and their children by the ten-thousand, their cattle in number like hundred-thousands....." Harris Papyrus, James Henry, Breasted Ancient Records of Egypt, Part IV § 405.

Ce sont quelques exemples seulement.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:12

Des traces écrites et illustrées de gens, qu'ils soient appelés, selon les traductions, esclaves ou serviteurs, mais des gens sont négociés, vendus, achetés, possédés, chosifiés et poursuivis lorsqu'ils s'enfuient, ce sont des preuves d'esclavage dans l’Égypte antique.

Inutile donc de suivre la mode, de tenter de remodeler l'Égypte antique ou l'esclavage, dont les diverses formes connues en Egypte antique conviennent très bien au qualificatif d'esclavage: le texte de la convention relative à l'esclavage (1926) de la Société des Nations correspond parfaitement à ce qui se pratiquait en Egypte antique.
Les historiens arabes ne vont pas cesser de falsifier l’histoire. Selon le responsable de l’Autorité des Antiquités égyptiennes, les pyramides ont été construites par des ouvriers libres, et non par des esclaves hébreux, fait corroboré, selon lui, par la découverte et l’étude des caveaux où sont enterrés ces travailleurs. Ces travaux ne démontrent rien.
On peut parfaitement honorer des responsables de travaux en les enterrant.
Pourquoi les pharaons poursuivaient-ils les juifs dans leur exode afin de les tuer ou les faire revenir en Égypte?
L’historien grec Hérodote d’Halicarnasse, qui vivait au Ve siècle av. JC, avait décrit clairement comment les bâtisseurs des pyramides furent des esclaves. La découverte de baraquements et d’un cimetière civil à proximité des pyramides de Khéphren et Mykérinos conforte l’idée selon laquelle les ouvriers bâtisseurs étaient majoritairement des Hommes soumis à une corvée.
Même dans le Coran ont dit que le pharaon persécutait les juifs, esclaves utilisés en particulier pour la construction des pyramides. Alors faudrait-il aujourd’hui rectifier le Coran ?
Certains historiens arabes antijuifs sont aujourd’hui en plein révisionnisme historique. Les guides arabes falsifient l’histoire de Jérusalem au musée de la Tour de David. Récemment la Jordanie et les Palestiniens voulaient voler les Manuscrits de la Mer Morte.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:14

j'ai récolter d'autres hyéroglyphes traduits grace à champillion, sur des esclaves à cette époque  en egypte , il y a deux ans, je vais les retrouver..

DEs esclaves et des maitres
une caste supérieure pouvait etre payée, si non juives ou responsables égyptioens, contre maitres.
j'ai lu toute les études, CNRS, et en fait,
en sérumé: on démontre bien qu'ila existé de l'esclavage à cette époque.
rien ne dit si des esclaves n'étaient pas payés, et certains responsables (sans doute egyptiens ou métis) l'étaient et avaient l'honneur de tombes si c'était des chefs métis ou égyptiens travaillant sur place aussi.
RIEN dans ces études, CNRS ou autre ne permet de démontrer que DES hébreux n'étaient pas mis en esclavage.

Par contre on a trouvé les traces de cailloux tapés au fil des années sur de la pierre, tout autour des grandes pierres pour les en extraire.
on a étudié que ces traces necessitaient un travail de plusieurs années dans un éffort inouï.
rien ne prouve la religion des esclaves. hébreux ou autres, rien ne l'infirme non plus. Les recherches les plus pointues s'arretent là.
la pratique démontrée de l'esclavage, dans de nombreuses tablettes indique que les égyptiens ne mégotaient pas de son usage, et l'étonnant serait justement qu'ils n'utilisent pas les hébreux.
La puissance de la recherche arabe pour tenter de démontrer que les hébreux n'étaient pas captifs, sont financés par un pouvoir politique arabe lié à un pouvoir religieux, dans un but politique anti-sioniste, or ces recherches arabes, et les recherches occidentales (CNRS, etc) ne sont aps probantes et ne démontrent rien de tranchant.
Par contre il est censé de penser que la mémoire collective d'un peuple qui a subit l'esclavage le rapporte dans sa parole orale puis écrite, sans mentir.
Avec un certain recul sur cette presse qui crée de la bave aux lévres de ses lecteurs,avec des grosses exclamations au dessus des photos (exemple dans un numéro hors série d'éditions d'histoire vendu en 2015: un dessin moderne d'esclave hébreux, et en gros  le mot "mensonges" en gras , avec un gros point d'exclamation faisant plus slogan politique dénigrement que de démonstration quelconque, puis en tournant la page , un autre article; "les hébreux ont ils jamais existé ?" remplis de calembredaines, puis deux pages suivantes, des théses négationnistes de l'histoire d'un  certain shlomo sand, pro-islamiste antijuif connu,qui va à téhéran rencontrer des négationjistes de la shoah, et écrit de nombreux articles antisioniste, et dont les théses ont toutes été démontrées à moitié farfelues en mélangeant des réalités, des suppositions, et en retirant de son étude tout ce qui scientifiquement démontre tangiblement l'inverse de sa thése politique, le meme auteur écrit un livre "comment j'ai cessé d'étre juif"..
que voilà d'éminents spécialistes bien neutres.. que voilà des livres de grrAAnds spécialistes assermentés, et des revues bien pensées .. et quelques petits chercheurs cherchant l'estime, sans avoir rien démontré en aucune maniré quoi que ce soit, ni dans un sens , ni dans l'autre.


Plusieurs tablettes egyptiennes de ces époques mentionnent des listes de marchandises et d'esclaves vendus ou achetés.

on réalise qu'il s'agit bien d'une accusation de mensonge, non pas seulement de croyances répétées, mais d'affirmation réalisée par un peuple, et une accusation démontrée infondée, puisque rien ne le prouve dans un sens comme dans l'autre, sinon le rapport mémoriel d'un peuple, se recoupant avec des récits d'autres peuples.
On démontre que de nombreux passages et éléments de la Bible ont été démontré vrais scientifiquement.
La soumission des hébreux est aussi mentionnée dans des stéles égyptiennes au musée du Louvre, au Musée du Caire (rien que ces faits et des preuves de leur simple présence nominatives à l'époque, font dégringoler toutes les théses et efforts des Sand et compagnie). Il y a des mentions au musée de Londres, et simplement des preuves d'esclaves non définis dans de nombreuses tablettes dans des musées du monde.
Cependant, l'imprimerie est lié au récit oral autant que les hyéroglyphes, dont la lecture y a autant de valeur mentale: crois t on ce que l'on lit, croit on des preuves, ou pas. il n'ya pas de test au carbone 14 pour juger de la véracité d'un texte gravé.
l'étonnant plutot serait de douter de recoupement de tant d'origines différentes, de tant de langues, et de tant de peuples différents à propos de la soumission des hébreux, ou de l'utilisation d'eclaves à cette époque en égypte.
et au maximum de l'intolérance, peut on dire face à une accusation: innocent jusqu'a preuve du contraire, avec toute la mauvaise fois qui pousserait donc à jeter au panier la souffrance de nombreuses ethnies mises en esclavage à cette époque, le souvenir de leur sang et de leurs larmes. Il ya une certaine honte à dénigrer la souffrance humaine. Il m'est avis, qu'au milieu de quelques recherches interessantes - qui n'ont en réalité sur rien de probant, car un simple texte démontrant que tels esclaves ont été payés ne démontre rien pour les autres, il y a des responsables et la masse, la politique varie sans cesse - l'étonnant serait de payer des prisonniers - il y a quantité de possibilités, il peux y avoir des récompenses exceptionnelles pour services rendus d'un maitre à ses esclaves,il peux y avoir des groupes humains privilégiés par décrets, il ya des prisonniers de toutes sorces (politiques, peuples soumis, peuples supposés plus ou moins inférieurs à divers degrés, délinquants.,des différences entre esclaves d'état du pouvoir et esclaves personnels, etc.., un texte parlant de rétribution ne démontre donc rien et ne sont que des conjectures non analysables - une majorité des forces mise dans cette recherche, notamment par l'institut archéologique égyptien, et les chercheurs arabes, ne sont ni innocents ni nés du hazard de la recherche de La vérité, ce serait une grande nouvelle au vu de leurs efforts déja pour démontrer que les juifs ca n'existe pas - mais de la recherche d'UNE vérité dont on connait déja la réponse à l'avance, pour des raisons politiques.


Dernière édition par prinu le Ven 1 Avr 2016 - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:15

Plusieurs responsables musulmans ont récemment demandé que les pyramides d’Egypte soient détruites. Le cheikh du Bahreïn lui-même, Abd-Latif al-Mahmoud, aurait même appelé le président Morsi à « détruire les pyramides et accomplir ce que le Shabi Amr bin as-As ne pouvait faire », en référence au compagnon du prophète Mahomet qui a conquis l’Egypte en 641. Sous son règne, de nombreuses antiquités, considérées comme des reliques infidèles, avaient été détruites..."
Le chef du parti islamiste Unité nationale déclare: "Les Bouddhas de Bâmiyân ont été détruits, la cathédrale du Christ-Sauveur aussi. Pourquoi ne pas détruire les pyramides, faire sauter le Sphinx et faire disparaître le musée d'Egyptologie, déjà partiellement pillé? Qui s'intéressera aux pyramides païennes dans un pays de pieux musulmans?".

Le 11/11/2011, le plateau des pyramides a été fermé au public: la raison ? les habitants du Caire, paniqués ont entendus parlés que des juifs seraient présents ce jour là sur le site des pyramides. en effet, des numérologues ésotériques étaient venus faire une réunion d'étude sur place, et parmis eux, de nombreux juifs. Horreur !
La population , paniquée de la présence de juifs, portat l'affaire à la police.. allaient ils provoquer la fin du monde ? La police pretextat un repos sécuritaire pour les lieux, et des travaux d'entretien, après une forte affluence lors de la fête musulmane de l'Aïd el-Adha,
mais fit bien fermer le site une journée, sur pression politique, pour calmer la peur populaire, ce qui ne s'était jamais vu.. la rumeur précisait qu'on eusse également peur que les juifs recouvrent la pyramide de gyseh d'une kippah géante, et ne déclare la pyramide, propriété des juifs ..
Je vous laisse calculer le prix du dépassement du poids du bagage dans l’avion, si celà avait été possible.. rien que ceci aurait fait reculer l’entreprise .. puis le dépassement bagage en retour avec la pyramide ..dans la soute ha ha ! ;)
Et vous savez quoi ? l'histoire est véridique !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:23

prinu a écrit:

Le 11/11/2011, le plateau des pyramides a été fermé au public: la raison ? les habitants du Caire, paniqués ont entendus parlés que des juifs seraient présents ce jour là sur le site des pyramides. en effet, des numérologues ésotériques étaient venus faire une réunion d'étude sur place, et parmis eux, de nombreux juifs. Horreur !


C'est logique car la GP est bâtie selon ce principe (la valeur numérique du tétragramme est inscrite dans les dimensions de la GP - c'est fou, n'est-ce pas ? ):

Open:
 

Open:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:27

suite:

Académie de Nancy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 20:59

Pignon a écrit:
prinu a écrit:

Le 11/11/2011, le plateau des pyramides a été fermé au public: la raison ? les habitants du Caire, paniqués ont entendus parlés que des juifs seraient présents ce jour là sur le site des pyramides. en effet, des numérologues ésotériques étaient venus faire une réunion d'étude sur place, et parmis eux, de nombreux juifs. Horreur !


C'est logique car la GP est bâtie selon ce principe (la valeur numérique du tétragramme est inscrite dans les dimensions de la GP - c'est fou, n'est-ce pas ? ):

Open:
 

Open:
 

oui, c'est assez étonnant, il est donc logique que beaucoup d'ésotériques ou caballistes soient souvent juifs ou s'y interessant familialement,, car ce genre de thémes et de hobbys  necessite une passion personnelle; car soit on est un débile profond, soit on a quelque chose à se prouver à soi meme, un phénoméne identitaire.
de meme, ceux qui ne croient pas au hazard dans le monde , et pensent à une importance personelle  de sa présence sur terre, ou à une sorte de dieu protecteur, vont se mettre à jouer réguliérement au Loto, magie des chiffres, croyance en sa bonne étoile, à une protection, aux chiffres sacrés etc.
Mais dans l'anecdote vraie, les plaintes à la police de leur présence ont été mus par la répétition d' accusations politiques féroces envers Israel et des accusations racistes envers les juifs en général dans les médias arabes, poussant à la crainte des juifs par la rue arabe, rendus démoniaques au point de vouloir s'approprier la grande pyramide, cette meme presse avait accusé Israel d'avoir provoqué des tsunamis.
Le chercheur arabe qui démontrera que les juifs n'existent pas, ou que les hébreux n'ont jamais été réduits en esclavage, aura donc directement sa place au paradis d'Allah et recevra ensuite ses douze vierges autorégénératrices pour l'eternité. ca vaux le coup de se démener un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 21:14

prinu a écrit:
Pignon a écrit:
prinu a écrit:

Le 11/11/2011, le plateau des pyramides a été fermé au public: la raison ? les habitants du Caire, paniqués ont entendus parlés que des juifs seraient présents ce jour là sur le site des pyramides. en effet, des numérologues ésotériques étaient venus faire une réunion d'étude sur place, et parmis eux, de nombreux juifs. Horreur !


C'est logique car la GP est bâtie selon ce principe (la valeur numérique du tétragramme est inscrite dans les dimensions de la GP - c'est fou, n'est-ce pas ? ):

Open:
 

Open:
 

oui, c'est assez étonnant, il est donc logique que beaucoup d'ésotériques ou caballistes soient souvent juifs ou s'y interessant familialement,, car ce genre de thémes et de hobbys  necessite une passion personnelle; car soit on est un débile profond, soit on a quelque chose à se prouver à soi meme, un phénoméne identitaire.
de meme, ceux qui ne croient pas au hazard dans le monde , et pensent à une importance personelle  de sa présence sur terre, ou à une sorte de dieu protecteur, vont se mettre à jouer réguliérement au Loto, magie des chiffres, croyance en sa bonne étoile, à une protection, aux chiffres sacrés etc.


De grands savants catholiques aussi, pas seulement les "ésotéristes" ou kabbalistes ... et la kabbale ça vient d'où à votre avis ? d’Égypte... lien


« La Kabbale surpasse en ancienneté la révélation sinaïtique. Elle remonte aux temps préhistoriques. Moïse n’a fait que l’introduire dans l’histoire d’Israël. »

Alexandre Safran (grand rabbin) est un théologien dont les travaux font autorité au Consistoire Israélite de Paris.


Open:
 

Pistes de réflexion:
http://www.yhwh.fr/#!architecture-sacree/c164h
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 21:17

j'avoue ne pas etre kaballiste ni connaisseur en numérologie.
je sais qu'a force de trouver des chiffres cachés, et des clefs secrétes, on a démontré qu'on arrive a en trouver avec ordinateur de la meme maniére dans des livres de cuisine, donc je n'y crois pas.



Dernière édition par prinu le Ven 1 Avr 2016 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 2368
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 21:18

prinu a écrit:
j'avoue ne pas etre kaballiste ni connaisseur en numérologie.

Moi non plus, ça ne vous empêche pas de vous instruire sur le sujet ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
prinu



Féminin Messages : 5218
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Les hébreux esclaves en Egypte ?   Ven 1 Avr 2016 - 21:19

tout à fait. je l'avait fait un peu il y a deux ans, quand les revues ( les memes maisons d'édition qui vendaient des hors- série expliquant que l'esclavage egyptien n'existe pas d'ailleurs, et aussi de rapports sur les extraterrestres) parlaient des textes cachés de la bible,
mais quand les memes ordinateurs ont trouvé de tels textes prophétiques analogues en épluchant des livres de cuisine, véridique, j'ai abandonné ces lectures en prenant plus de recherche comme du temps de gaché, alors qu'il y a quantité de chose plus interessantes à vivre.


Dernière édition par prinu le Ven 1 Avr 2016 - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Les hébreux esclaves en Egypte ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Hébreux en Egypte
» Les hébreux sont noirs ?
» Bible - Exode des Hébreux : Le partage des eaux expliqué ?
» les hébreux et l'exode
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: