DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
monge



Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:00

Un peu comme un "bon" juge. il ne veut que personne ne commettent de crimes ou d'infractions. Mais si un criminel se présente devant lui dans sa justice il va lui donner ce qu'il mérite.
Qu'on le dise: Dieu est notre Juge, il n'est nul part dit que c'est l'homme qui se juge lui même, si chacun se juge, on ira tous au Ciel, l'Enfer sera vide!
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:04

pechemignon a écrit:
aroll a écrit:
]
La justice est effectivement une rétribution pour les œuvres qu'on a eu à poser, et lorsque Dieu nous juge, il nous envoie................... au purgatoire! L'enfer n'est pas et ne peut pas être une sanction, tout simplement parce que personne, quel que soit l'étendue et l'intensité de ses crimes, ne mérite des souffrances à la fois INDICIBLES ET ÉTERNELLES.

C'est là où beaucoup se trompent, ils voient la justice par rapport au coupable et non par rapport à la victime. Mon cher, si vous détruisez mon pot de fleur selon la justice c'est à vous de le réparer, si cette réparation nécessite deux jours de travail, vous allez travailler deux jour, si cela nécessite trois ans de travailler vous allez passer trois ans à travailler pour réparer ce que vous avez détruit. Quand vous péché, la nature de Dieu fait que l'homme doit passer une éternité pour réparer les dégâts qu'il a causé à la gloire de Dieu. La souffrance de l'Enfer représente les travaux qu'on doit faire pour payer la dette qu'on doit à Dieu, comme cette dette est infini, la souffrance aussi sera infini.
Le problème c'est que notre égoïsme fait qu'on ne se voit nous, c'est à dire on se dit "ce n'est pas pour cette petite faute que je vais souffrir éternellement, c'est absurde", esprit orgueilleux et égoîste  sais tu les dégâts causés par cette "petite" faute? vous dite que c'est injuste, et c'est juste qu'une partie de la gloire de Dieu que vous avez dissipé ne se manifeste jamais? mon cher ce qui est juste c'est que cette gloire de Dieu que vous avez gaspillé se manifeste, même si pour cela il faut que vous souffriez éternellement en réparant ce que vous même vous avez détruit. C'est cela qui est juste!
Tu as une conception bien étrange de la justice, j'espère simplement qu'elle ne te sera pas appliquée......

pechemignon a écrit:
Citation :

pechemignon a écrit:


il n'y a aucun, alors absolument aucun indice pour faire croire qu'il s'agit des âmes du purgatoire, c'est à dire des âmes qui vont quand même entrer au Ciel après avoir purger une peine
Ben ça marche aussi dans l'autre sens, genre: il n'y a aucun, alors absolument aucun indice pour faire croire qu'il ne s'agit pas des âmes du purgatoire, c'est à dire des âmes qui vont quand même entrer au Ciel après avoir purgé une peine.

Beaucoup chercheront à y entrer mais ne pourront pas les âmes du purgatoire pourront entrer au ciel, mais là Jésus parle des âmes qui ne pourront pas y entrer, malgré leur volonté.
C'est exclusivement ton interprétation personnelle de traduire "ne pourront pas" par "ne pourront jamais", mais ce n'est pas du tout du tout évident. Cela dit c'est bien dans ta logique de vision personnelle de la """"justice"""" (avec beaucoup de guillemets), ce n'est donc pas étonnant venant de toi.


Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:06

pechemignon a écrit:
Un peu comme un "bon" juge. il ne veut que personne ne commettent de crimes ou d'infractions. Mais si un criminel se présente devant lui dans sa justice il va lui donner ce qu'il mérite.
dieu est d'abord notre père. Mais il y en a qui n'en veulent pas! Alors.....

pechemignon a écrit:
si chacun se juge, on ira tous au Ciel, l'Enfer sera vide!
Ben non selon les expériences mystiques, NDE, André Frossard,......
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:06

Arnaud Dumouch a écrit:
pechemignon a écrit:


Cela ne veut absolument pas dire que les âmes qui sont en enfer ont délibérément choisis l'Enfer.  Ce passage du CEC dit tout simplement que si on persiste dans le péché mortel,

C'est juste parce que vous ne comprenez pas que l'enfer, c'est le péché mortel.


Arnaud, vous faites un jeux malsain avec les mots pour quelle finalité je ne sais pas.
Voler n'est pas la prison. La prison est le mérite du vol.
Pécher mortellement n'est pas l'Enfer. L'Enfer est le mérite du péché
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:09

RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Vous êtes encore sur la conception de l'enfer barbecue, que personne effectivement ne choisit.
Les souffrances sont réelles mais par somatisation.
Selon, une sainte, les pecheurs prefereraient jouir de la vision de Dieu et subir toutes les autres peines que de ne pas jouir de cette vision (ou qq chose comme cela). L'enfer, c'est surtout la perte de dieu!


somatisation? gne  qu'est que c'est? gne

Oui, ils veulent la vision béatifique car ils ont compris que c'est le trésor des trésors.

Mais ils la veulent par CONVOITISE, non par amour, un peu comme un homme qui voudrait forcer une femme à l'épouser à cause de son argent.

Mais cela ne marche pas. Dieu ne s'obstient que dans un amour qui se fait tout petit et ça, PAS QUESTION ! spiderman :colere:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:11

René a écrit:
Par Somatisation :

Cette video vous l'expliquera :

http://www.youtube.com/watch?v=56HIWg_V4XU

Lorsque vous avancerez dans la lecture de "l'heure de la mort", vous verrez que:

1° Oui, l'enfer est choisi par les damnés, librement, parce que leur égoïsme y voit le paradis de leur liberté. On ne choisit que ce qu'on aime.

2° Oui Dieu respecte leur choix et leur offre tous les cadeaux qu'il avait prévu: un corps ressuscité magnifique et parfait, immortel, lumineux, subtile et agile; Un monde pour eux seul, plein de merveilles minérales et vivantes.
Ainsi, la justice (droiture extrême) de Dieu est réalisée Elle est tout simplement sa façon d'aimer ceux qui l'aiment comme ceux qui le refusent, se donnant au premier, se cachant aux seconds.

Le reste, en joies comme en peines, c'est de la déduction de l'état d'âme de chacun, les aimants transformant tout en joie, les égoïstes transformant tout en rage.


3° Ainsi, les damnés transforment eux-mêmes, tels des rats de cave, ces dons en malheur,
non à cause de Dieu qui les punirait (En enfer, Dieu ne punit plus pour éduquer. Il respecte), mais à cause de la haine et la jalousie qui anime TOUT LEUR COMPORTEMENT.

Voici quelques exemples de cette SOMATISATION de leur égoïsme qui conduit à toutes ces peines :

1- L’absence de Dieu : C’est la cause de tout : leur âme est faite pour Dieu comme la femme pour l’homme. Et leur volonté préfère se priver de lui plutôt que d’en accepter les conditions (humilité et amour). Dieu ne peut donc se donner à eux. On ne l’épouse que si on l’aime, dans l’humilité. Sans ces conditions, la vision de Dieu est IMPOSSIBLE, comme il est impossible de faire un mariage d’amour sans aimer.

2- Feu spirituel : Du coup, coupé de ce qui SEUL aurait pu les rendre heureux, leur âme, dans son essence, est MAL. Elle est dans une sorte de feu, qui est ressenti comme de l’ANGOISSE (l’angoisse est déjà, ici-bas, la marque de la souffrance d’une âme qui, pour une raison ou une autre, n’a pas Dieu).

3- Le ver rongeur du remords : Du coup, subissant ce feu, ils se disent : « Je suis coincé. Je suis en prison. MAIS PLUTÔT MOURIR QUE CÉDER EN DEMANDANT PARDON ». Le remords, c’est le regret de s’être fait prendre. Rien à voir avec le repentir qui est le regret d’avoir fait du mal aux autres.

4- Les pleurs : Les damnés verront que ces gens dont ils méprisent l’humilité, les élus, rayonne de joie, ils en pleureront de rage et de jalousie.

5- Grincements de dents : Si vous voyez une fleur, vous vous réjouissez et vous en louez la bonté de Dieu. Su un damné voit une fleur, elle lui rappelle ce qu'il refuse de Dieu: son humilité et son amour. Alors ils la détruisent. Les beautés de leur monde disparaissent vite, comme un type crasseux pour sa maison qu'il façonne à l'image de son âme.

6- Le feu et la glace PHYSIQUES : On peut même justifier qu'au terme, par dégradations successives, les damnés finissent dans un lieu sinistre, froid ou brûlant, selon les préférences. En effet, la plus grande douleur d'un damné, c'est de rencontrer par hasard un des élus du Ciel qui, plein de joie, ne cessera de visiter l'univers et de s'y déplacer comme l'éclair (dit la Bible). En effet, pour les damnés, l'humilité des saints qu'ils méprisent accompagnée de leur gloire immense, les enrage. Alors, pour éviter cela, il est très certain qu'ils finissent par s'exiler dans les lieu les plus sinistres et déserts de l'univers.



On m'avait posé une question un jour :
Citation :
Donc, si j ai bien compris :

Une personne qui est en enfer et qui voit une fleur, si elle touche la fleur , se pétales tomberont : c est bien cela ?

Non. C'est plutôt le damné qui ne supporte pas la fleur et la fuit. C'est qu'elle lui rappelle ce Créateur humble et aimant dont il méprise les qualités. Alors il cherche les endroits les plus déserts où rien ne lui rappelle ce Dieu à la fois attirant et rejeté. Au point qu'il finissent par faire leur demeure des désert sinistres et des lieux enflammés AU SENS PROPRE, comme le dit l'Ecriture:
Citation :
"L'étang de feu".

Mais le pire, pour le damné, c'est la rencontre fortuite d'un saint du Ciel. Cela le met en rage, car il dénie à ces gens le bonheur.

Citation :
"C'est MOI qui suis heureux", proclame-t-il ! C'est MOI qui suis l'homme DEBOUT LIBRE.
Pourtant, il VOIT l'inverse. alors il fuit !

Et c'est vrai: les élus du Ciel ont renoncés à TOUT. Et ils ont tout obtenu. Une fleur suffit à les ravir puisqu'ils voient Dieu face à face.

Au contraire, les damnés se sont cherchés et ont tout perdu car ils n'arrivent à profiter de rien.

Conclusions

1° Toute la parole de Dieu sera réalisée, jusqu'au moindre détail, y compris cette description du Moyen Age des étangs de feu.

2° Mais tout cela se fera à cause de la logique de l'âme des damnés, pas à cause d'un sadisme de Dieu. Cela, c'est vraiment un truc périmé définitivement.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:12

Comme le dit René plus haut, Dieu est d'abord UN PERE et non pas un juge.

Ce n'est pas possible que ce Dieu d'Amour envoie qui que ce soit en enfer, c'est bien ceux qui Le refusent et cela jusqu'au moment de la mort, qui vont d'eux même se punir. Ils refusent l'Amour et préfèrent l'orgueil.

Par contre, nous ne pouvons pas savoir si quelqu'un qui a péché toute sa vie ne va pas Le reconnaitre à la dernière minute, comme le Bon Larron.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:14

aroll a écrit:
pechemignon a écrit:


C'est là où beaucoup se trompent, ils voient la justice par rapport au coupable et non par rapport à la victime. Mon cher, si vous détruisez mon pot de fleur selon la justice c'est à vous de le réparer, si cette réparation nécessite deux jours de travail, vous allez travailler deux jour, si cela nécessite trois ans de travailler vous allez passer trois ans à travailler pour réparer ce que vous avez détruit. Quand vous péché, la nature de Dieu fait que l'homme doit passer une éternité pour réparer les dégâts qu'il a causé à la gloire de Dieu. La souffrance de l'Enfer représente les travaux qu'on doit faire pour payer la dette qu'on doit à Dieu, comme cette dette est infini, la souffrance aussi sera infini.
Le problème c'est que notre égoïsme fait qu'on ne se voit nous, c'est à dire on se dit "ce n'est pas pour cette petite faute que je vais souffrir éternellement, c'est absurde", esprit orgueilleux et égoîste  sais tu les dégâts causés par cette "petite" faute? vous dite que c'est injuste, et c'est juste qu'une partie de la gloire de Dieu que vous avez dissipé ne se manifeste jamais? mon cher ce qui est juste c'est que cette gloire de Dieu que vous avez gaspillé se manifeste, même si pour cela il faut que vous souffriez éternellement en réparant ce que vous même vous avez détruit. C'est cela qui est juste!
Tu as une conception bien étrange de la justice, j'espère simplement qu'elle ne te sera pas appliquée......

Ah bon, pourtant c'est le basique de la justice mon cher. Quand je demande justice c'est  pour demander réparation d'un tord qu'autrui m'a fait, aussi simple que cela. Sachez dans la Foi, que le tord que vous faites à Dieu doit être réparé. C'est cela qui est juste!
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:15

RenéMatheux a écrit:
aroll a écrit:

Comment peut on envoyer des gens en enfer? Et qu'est-ce que la précision "pour assouvir leur passion tranquillement" vient faire là dedans? Une autre raison que l'assouvissement d'une passion serait-elle acceptable?
Mon bon aroll, l'intention suffit!
Tu veux dire: l'intention d'envoyer en enfer?

RenéMatheux a écrit:
Il y a des gens qui sont prets à torturer des bébés pour assouvir leurs passions. Quand ils en sont là on peut craindre qu'il aillent jusqu'au bout. Rien ne dit que Dieu ne leur propose pas une telle alternative!
Quelle alternative?

RenéMatheux a écrit:
De toutes façons mon intervention n'était qu'une remarque basé sur cette idée qui me trotte dans la tète : il y a des gens qui iraient jusqu'à envoyer les autres en enfer pour assouvir leurs passions ou leur orgueil ou ce que vous voulez.
Bien sûr qu'il y a des gens qui en seraient capables, mais cela ne change rien à ce que j'ai dit.
Mais à part ça, que penses tu des gens qui enverraient en enfer même ceux qui simplement ne croient pas?

RenéMatheux a écrit:
Si ils torturent un bébé et donc leur famille, on peut craindre que rien ne les arrete!
Ouais, c'est exactement ça, on peut CRAINDRE, pas être sûr.. Et pour condamner, il faut être sûr.

RenéMatheux a écrit:
Et Dieu sait parfaitement de quoi ils sont capables!
Lui, oui, mais seulement lui, et il faut se méfier de jugements trops faciles, je suis convaincu que nombre de crapules détestables finiront quand même par être sauvées (après un purgatoire sans doute long et pénible), et que certains de ceux qui nous paraissaient plus que fréquentables ne le seront pas.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:18

pechemignon a écrit:
aroll a écrit:
pechemignon a écrit:


C'est là où beaucoup se trompent, ils voient la justice par rapport au coupable et non par rapport à la victime. Mon cher, si vous détruisez mon pot de fleur selon la justice c'est à vous de le réparer, si cette réparation nécessite deux jours de travail, vous allez travailler deux jour, si cela nécessite trois ans de travailler vous allez passer trois ans à travailler pour réparer ce que vous avez détruit. Quand vous péché, la nature de Dieu fait que l'homme doit passer une éternité pour réparer les dégâts qu'il a causé à la gloire de Dieu. La souffrance de l'Enfer représente les travaux qu'on doit faire pour payer la dette qu'on doit à Dieu, comme cette dette est infini, la souffrance aussi sera infini.
Le problème c'est que notre égoïsme fait qu'on ne se voit nous, c'est à dire on se dit "ce n'est pas pour cette petite faute que je vais souffrir éternellement, c'est absurde", esprit orgueilleux et égoîste  sais tu les dégâts causés par cette "petite" faute? vous dite que c'est injuste, et c'est juste qu'une partie de la gloire de Dieu que vous avez dissipé ne se manifeste jamais? mon cher ce qui est juste c'est que cette gloire de Dieu que vous avez gaspillé se manifeste, même si pour cela il faut que vous souffriez éternellement en réparant ce que vous même vous avez détruit. C'est cela qui est juste!
Tu as une conception bien étrange de la justice, j'espère simplement qu'elle ne te sera pas appliquée......

Ah bon, pourtant c'est le basique de la justice mon cher. Quand je demande justice c'est  pour demander réparation d'un tord qu'autrui m'a fait, aussi simple que cela. Sachez dans la Foi, que le tord que vous faites à Dieu doit être réparé. C'est cela qui est juste!
Non.... Mais inutile de discuter avec des bornés.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:21

Espérance a écrit:
Comme le dit René plus haut, Dieu est d'abord UN PERE et non pas un juge.
D'abord nous sommes tous appelé à être enfant de Dieu, mais tous ne seront pas à "l'arrivé" enfant de Dieu. Dieu est notre créateur à tous, mais pas notre Père à tous.

Par contre Dieu est NOTRE JUGE à tous. C'est écrit dans le marbre.

Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:37

RenéMatheux a écrit:
pechemignon a écrit:
Un peu comme un "bon" juge. il ne veut que personne  ne commettent de crimes ou d'infractions. Mais si un criminel se présente devant lui dans sa justice il va lui donner ce qu'il mérite.
dieu est d'abord notre père. Mais il y en a qui n'en veulent pas! Alors.....
“À ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu” (Jn 1,12)

Ce n'est donc pas tout le monde qui est enfant de Dieu.

Citation :

pechemignon a écrit:
si chacun se juge, on ira tous au Ciel, l'Enfer sera vide!
Ben non selon les expériences mystiques, NDE, André Frossard,......

Les NDE n'ont pas une interprétation objective, on ne sait même pas encore ce que c'est précisément. Se fabriquer une"croyance" personnelle uniquement à partir des NDE est imprudent. Nous devons croire ce que Jésus nous enseigne c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 12:38

pechemignon a écrit:
Espérance a écrit:
Comme le dit René plus haut, Dieu est d'abord UN PERE et non pas un juge.
D'abord nous sommes tous appelé à être enfant de Dieu, mais tous ne seront pas à "l'arrivé" enfant de Dieu. Dieu est notre créateur à tous, mais pas notre Père à tous.

Par contre Dieu est NOTRE JUGE à tous. C'est écrit dans le marbre.


Ceux qui ne seront pas à l'arrivée le seront de manière parfaitement lucide et maîtrisée selon ce texte :
Citation :

Matthieu 12, 31 Aussi je vous le dis, tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas remis.
Matthieu 12, 32 Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis ; mais quiconque aura parlé contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l'autre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 13:03

pechemignon a écrit:
RenéMatheux a écrit:
pechemignon a écrit:
Un peu comme un "bon" juge. il ne veut que personne  ne commettent de crimes ou d'infractions. Mais si un criminel se présente devant lui dans sa justice il va lui donner ce qu'il mérite.
dieu est d'abord notre père. Mais il y en a qui n'en veulent pas! Alors.....
“À ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu” (Jn 1,12)

Ce n'est donc pas tout le monde qui est enfant de Dieu.
Je parle dans l'autre sens : Dieu est amour. Perdre les ames est pour lui un déchirement!
Et voyez la parabole du fils prodigue
pechemignon a écrit:

Citation :

pechemignon a écrit:
si chacun se juge, on ira tous au Ciel, l'Enfer sera vide!
Ben non selon les expériences mystiques, NDE, André Frossard,......

Les NDE n'ont pas une interprétation objective, on ne sait même pas encore ce que c'est précisément. Se fabriquer une"croyance" personnelle uniquement à partir des NDE est imprudent. Nous devons croire ce que Jésus nous enseigne c'est tout.
Prenez alors l'expérience d'André Frossard tellement forte qu'il était devenu un confident de Jean Paul 2. Il dit que "dès que Dieu parait, nous portons sur nous un jugement définitif. Et c'est ce qu'Il ne veut pas"
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 13:33

RenéMatheux a écrit:

Je parle dans l'autre sens : Dieu est amour. Perdre les ames est pour lui un déchirement!
Et voyez la parabole du fils prodigue
Cela ne l'empêche pas d'être juste. Si quelqu'un s'obstine dans le péché mortel et refuse de se convertir, Dieu va lui donner ce qu'il mérite.

Citation :

Prenez alors l'expérience d'André Frossard tellement forte qu'il était devenu un confident de Jean Paul 2. Il dit que "dès que Dieu parait, nous portons sur nous un jugement définitif. Et c'est ce qu'Il ne veut pas"

Ce "jugement" c'est comme le remord de conscience, un voleur peut avoir le remord, mais cela ne va pas empêcher le Juge de lui demander après de réparer tout le mal qu'il a fait. Le "remord" pousse au désespoir ( Judas a eu le remord..), c'est la contrition parfaite qui pousse au repentir ( St Pierre a eut la contrition..)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 13:58

sainte thérèse de l'enfant Jésus disait à une soeur de son couvent qui lui parlait de la justice au détriment de la miséricorde : "ma soeur, vous voulez la justice, vous serez jugé par justice";
Résultat elle s'est retrouvé au purgatoire où elle a regretté de ne pas avoir écoutez sainte thérèse.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 15:00

Nous allons tous satisfaire à la justice de Dieu dans ce monde comme dans l'autre. Mais sa justice dans l'autre monde est redoutable. Donc on doit faire le maximum pour satisfaire à sa justice dans ce monde.
St Thérèse a satisfaite intensément à la justice divine dans ce monde. Est ce que cela a été suffisant pour que elle même ne fasse pas le purgatoire?
En gros il ne s'agit pas de vouloir ou non la justice, car Dieu nous donne le choix de satisfaire à sa justice dans ce monde, au purgatoire ou en Enfer. C'est à nous de faire le choix censé: satisfaire à sa justice dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:12

Z'avez raison : Saint thérèse était nulle!

Ceci dit, On vous a fait beaucoup de mal dans la vie que vous parliez que de la justice?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9090
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:46

RenéMatheux a écrit:
pechemignon a écrit:
Un peu comme un "bon" juge. il ne veut que personne  ne commettent de crimes ou d'infractions. Mais si un criminel se présente devant lui dans sa justice il va lui donner ce qu'il mérite.
dieu est d'abord notre père. Mais il y en a qui n'en veulent pas! Alors.....

pechemignon a écrit:
si chacun se juge, on ira tous au Ciel, l'Enfer sera vide!
Ben non selon les expériences mystiques, NDE, André Frossard,......

Effectivement , cher René Matheux . Dès que nous sommes de l'autre côté ou près d'y passer , nous avons brutalement
une nette conscience de nous-mêmes et nous ne pouvons plus nous mentir . J'en ai fait une expérience virtuelle dans l'église de Medjugorje .

J'ai cru alors que , lorsque nous trépassons , nous nous jugeons nous-mêmes ( et nous sommes les plus terribles juges qui soient ) . Mais il paraît que ce n'est pas théologiquement exact . Je laisse donc les spécialistes se débrouiller entre eux .

Mon spécialiste préféré est M. Dumouch . Plus personne ici ne l'ignore maintenant , je crois .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:49

boulo a écrit:

Effectivement , cher René Matheux . Dès que nous sommes de l'autre côté ou près d'y passer , nous avons brutalement
une nette conscience de nous-mêmes et nous ne pouvons plus nous mentir . J'en ai fait une expérience virtuelle dans l'église de Medjugorje .
J'ai cru alors que , lorsque nous trépassons , nous nous jugeons nous-mêmes ( et nous sommes les plus terribles juges qui soient ) . Mais il paraît que ce n'est pas théologiquement exact .
Moi je pense que c'est cela : ce sont des témoignages fiables, surtout celui de Frossard vu que cela lui avait valu d'être un des confidents de JP2


Dernière édition par RenéMatheux le Ven 03 Oct 2014, 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:50

pechemignon a écrit:
Nous allons tous satisfaire à la justice de Dieu dans ce monde comme dans l'autre. Mais sa justice dans l'autre monde est redoutable. Donc on doit faire le maximum pour satisfaire à sa justice dans ce monde.
St Thérèse a satisfaite intensément à la justice divine dans ce monde. Est ce que cela a été suffisant pour que elle même ne fasse pas le purgatoire?
En gros il ne s'agit pas de vouloir ou non la justice, car Dieu nous donne le choix de satisfaire à sa justice dans ce monde, au purgatoire ou en Enfer. C'est à nous de faire le choix censé: satisfaire à sa justice dans ce monde.

La justice de Dieu n'est pas la justice des hommes.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:55

La justice de Dieu, c'est si nous avons été miséricordieux (en priant pour nos ennemis), Dieu sera miséricordieux. Sinon, c'est moins évident.....
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:55

RenéMatheux a écrit:
Z'avez raison : Saint thérèse était nulle!

Ceci dit, On vous a fait beaucoup de mal dans la vie que vous parliez que de la justice?

Dieu nous aime. Nous devons aussi aimer Dieu en retour. Le minimum de la charité c'est la justice. Par exemple faire un don de 50 euros à quelqu'un à qui on doit 1000 euros n'est pas de la charité. Rend lui d'abord justice en remboursant toute la dette que tu as envers lui, ensuite tu peux lui faire un don pour manifester ta charité envers lui.
Il en est de même pour notre relation envers Dieu, avant de prétendre faire une quelconque charité à Dieu, rendons lui d'abord justice. C'est le minimum qu'on doit faire si on veut lui manifester notre amour.
Dieu est miséricordieux envers nous, mais nous nous devons être juste envers lui ( au minimum) c'est pour cela que Dieu dans sa miséricorde nous donne la possibilité de satisfaire à sa justice dès ce monde avec un minimum de souffrance ( car quelque soit les souffrances qu'on peut endurer ici bas, c'est symbolique par rapport aux souffrances qu'on devrait normalement subir s'il fallait qu'on satisfasse la justice divine dans l'au delà).
Je n'ai jamais dit que Thérèse était "nulle", mais comme c'est une sainte, elle aurait été très contente si je lui disais qu'elle est nulle.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 16:58

Espérance a écrit:

La justice de Dieu n'est pas la justice des hommes.

Effectivement, la justice de Dieu est parfaite, alors que la justice humaine est imparfaite. Justice parfaite signifie que si on doit "payer" 100 euros, le juge parfait nous fera payer ces 100 euros ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3041
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 17:11

RenéMatheux a écrit:
La justice de Dieu, c'est si nous avons été miséricordieux (en priant pour nos ennemis), Dieu sera miséricordieux. Sinon, c'est moins évident.....

Ce n'est pas tout à fait cela. La formulation correcte c'est: "la miséricorde de Dieu, c'est si nous avons été miséricordieux.." c'est que nous disons dans le notre père.

La justice de Dieu elle sera toujours faite.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Ven 03 Oct 2014, 17:50

Jérémie 17:9-10

"Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Moi, l’Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses oeuvres."

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 07:56

Trouvé sur Internet :

Citation :
Cher Roy, si sa théorie de l'apparition de Jésus et Lucifer à l'heure de la mort était avérée, il est fort à craindre qu' Arnaud Dumouch ferait le choix, face au regard sévère de Jésus et à sa splendeur divine, de lui tourner le dos pour suivre celui qui posera devant lui une fausse miséricorde, chassé du Royaume des Cieux par Saint Michel."

couleurs


Alors donc, pour ce théologien (proche des Sédévacantistes) c'est Jésus qui a un regard dur et sévère et Satan qui a un regard  miséricordieux ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 08:36

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 08:41

Arnaud Dumouch a écrit:

Alors donc, pour ce théologien (proche des Sédévacantistes) c'est Jésus qui a un regard dur et sévère et Satan qui a un regard  miséricordieux ?
Pauvres sédévécantistes! Quand la tradition dit que ceux qui aiment Marie ont toutes les chances d'être sauvés! (ce qui inclue aussi l'abbé Pages of course What a Face )....
Et nul ne peut nier qu'Arnaud a une dévotion envers Marie, vu qu'il croit La voir partout (même à Medjugorje) :beret: :mdr: Mr. Green Mr.Red What a Face


Dernière édition par RenéMatheux le Sam 04 Oct 2014, 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 08:49

:beret: thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 10:34

Bonjour.
Arnaud Dumouch a écrit:
Trouvé sur Internet :

Citation :
Cher Roy, si sa théorie de l'apparition de Jésus et Lucifer à l'heure de la mort était avérée, il est fort à craindre qu' Arnaud Dumouch ferait le choix, face au regard sévère de Jésus et à sa splendeur divine, de lui tourner le dos pour suivre celui qui posera devant lui une fausse miséricorde, chassé du Royaume des Cieux par Saint Michel."

couleurs


Alors donc, pour ce théologien (proche des Sédévacantistes) c'est Jésus qui a un regard dur et sévère et Satan qui a un regard  miséricordieux ?
Ben évidemment, c'est comme je t'ai dit, tout ça c'est pas pour les tarlouzes, diantre de palsambleu!!!!! Mad
Je l'disoys encore à dame Cunégonde, par l'épée, tous ça, allez par l'épée au nom de l'amour et qu'on n'en parle plus!!! :colere: :colere:

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 10:36

Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Zimoï



Messages : 95
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 12:44

Ce que j'adore chez Péché-Mignon, c'est le coup de la "réparation infinie" pour avoir agressé une "gloire infinie"...

J'ai pas mal imité de dictateurs grotesques, en faisant du théâtre... Mais je n'avais encore jamais imaginé celui-là : "moi, je suis une majesté infinie, donc j'exige un châtiment infini ; attrapez-moi ce vermisseau et torturez-moi ça. Qu'après chaque agonie atroce il renaisse dans d'atroces souffrances pour agoniser à nouveau. Je ne serai satisfait qu'au bout de l'éternité.. Du moins pour le capital, parce que pendant ce temps-là, j'ai accumulé des intérêts et des accessoires".

Déjà, je ne vois pas de réparation là-dedans : c'est de la super-prison, du super-Auschwitz, ça ne répare rien. Si je veux que celui qui m'a nui répare, je préfère taper dans sa casse plutôt que de le voir croupir en taule.

Donc, la réparation, ce serait d'en faire un esclave pour l'éternité, produisant des biens pour rembourser.
Sauf que là encore, ça ne va pas : le travail n'est qu'une conséquence de la thermodynamique. Or Dieu n'a pas besoin de la thermodynamique, il n'est pas soumis à la loi de l'entropie... Donc il n'a pas besoin d'esclave, sauf éventuellement pour faire сhiег gratuitement celui qui est réduit en esclavage.

Tout cela ne tient donc pas debout. Seule la théorie d'Arnaud résout ces contradictions qui mériteraient une pièce de théâtre.


Dernière édition par Zimoï le Sam 04 Oct 2014, 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pre-majorite.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Sam 04 Oct 2014, 12:47

:beret: EXCELLENT ! Zimoï ! Excellent !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80256
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Dim 05 Oct 2014, 11:14

Suite du débat sur la souffrance de Dieu dans le forum de théologie

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11458
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Dim 12 Oct 2014, 16:21

Pour notre bon Abenader (et d'autres) What a Face Mr. Green Mr.Red Very Happy

Je viens de trouver dans le livre 2 de Don Amorth exorciste de Rome, page 160, ceci
Don Amorth a écrit:
Des questions ouvertes demeurent. Par exemple, la difficulté d'étabir avec exactitude l'instant de la mort!
C'est quand il évoque le problème des ames errantes rencontrées par lui et d'autres exorcistes.

Et ce n'est pas un quelconque prog!

Donc la question d'Arnaud n'est pas si stupide!
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4621
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition   Dim 12 Oct 2014, 17:33

pechemignon a écrit:
aroll a écrit:
]
La justice est effectivement une rétribution pour les œuvres qu'on a eu à poser, et lorsque Dieu nous juge, il nous envoie................... au purgatoire! L'enfer n'est pas et ne peut pas être une sanction, tout simplement parce que personne, quel que soit l'étendue et l'intensité de ses crimes, ne mérite des souffrances à la fois INDICIBLES ET ÉTERNELLES.

C'est là où beaucoup se trompent, ils voient la justice par rapport au coupable et non par rapport à la victime. Mon cher, si vous détruisez mon pot de fleur selon la justice c'est à vous de le réparer, si cette réparation nécessite deux jours de travail, vous allez travailler deux jours, si cela nécessite trois ans de travaille vous allez passer trois ans à travailler pour réparer ce que vous avez détruit. Quand vous péchez, la nature de Dieu fait que l'homme doit passer une éternité pour réparer les dégâts qu'il a causé à la gloire de Dieu. La souffrance de l'Enfer représente les travaux qu'on doit faire pour payer la dette qu'on doit à Dieu, comme cette dette est infini, la souffrance aussi sera infini.
Le problème c'est que notre égoïsme fait qu'on ne se voit nous, c'est à dire on se dit "ce n'est pas pour cette petite faute que je vais souffrir éternellement, c'est absurde", esprit orgueilleux et égoîste  sais tu les dégâts causés par cette "petite" faute? vous dite que c'est injuste, et c'est juste qu'une partie de la gloire de Dieu que vous avez dissipé ne se manifeste jamais? mon cher ce qui est juste c'est que cette gloire de Dieu que vous avez gaspillé se manifeste, même si pour cela il faut que vous souffriez éternellement en réparant ce que vous même vous avez détruit. C'est cela qui est juste!.

Bonjour,

Ce dont vous parlez là est non pas l'Enfer mais le Purgatoire où les peines ne sont pas éternelles mais temporaires. En Enfer va l'âme de ceux qui refusent à la fois la Miséricorde de Dieu et à la fois la réparation de leurs fautes qu'ils refusent de reconnaître (car sinon Dieu les leur pardonnerait). On ne répare rien en Enfer on y brûle c'est tout, on y brûle tant nous haïssons ce Dieu qui demande l'abaissement et le repentir pour que nous puissions le voir face à face.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie d'Arnaud sur la miséricorde finale et la tradition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'heure de la Miséricorde Divine
» Invocations à la Miséricorde Divine
» Sous l'abri de ta miséricorde
» La miséricorde de Dieu selon Ste Thérèse!
» Un peu de miséricorde ne peut faire que du bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: