DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 09:40

Bonjour,

J'avais fait part ici même des difficultés que j'ai eu avec un frère pas très gentil, pourtant diacre de l'église. Je ne lui reproche pas d'être diacre, mais de ne pas le témoigner dans sa vie familiale, (je ne juge pas sa vie extérieure que je connais pas).

Hier, j'ai perdu un ami, décédé à l'âge de 54 ans, un homme extraordinaire, qui n'a jamais mis les pieds à l'église, il sera enterré civilement car au travers de paroles qu'il avait pu prononcer car malgré son relatif jeune âge, on commence à dire certaines choses sur notre fin, il avait donc exprimé que conformément à sa vie, il ne voulait pas passer par l'église.

Avec mon épouse, hier soir, nous parlions de ça, mon épouse m'a dit, si la mort vient me chercher, moi aussi, je te demande à ce qu'il n'y ait aucune cérémonie religieuse, directement au cimetière sans aucune cérémonie.

Au travers de cette discussion, on s'est aperçu que par rapport à nos vécus, par la force des choses, à notre insu, sans qu'il s'agisse d'une décision arbitraire, volontaire, un choix, on s'est aperçu tout simplement que par rapport à nos vécus, par rapport aux contacts que nous avions avec différentes personnes, ON NE FAIT PAS PARTIE DE L'EGLISE.

Au delà du fabuleux frère diacre, ma fille n'est pas invitée dans les petites fêtes organisées par ces copines, du moment que ces copines sont de familles cathos.

Il y a rupture, on est pas des leurs.

Sans haine, sans vindicte, en toute simplicité, on s'aperçoit que nous n'appartenons pas à la communauté catholique.

J'ai pourtant participé ces derniers temps aux messes, mais personne pour me saluer, aucun signe pour me dire quoi que ce soit, je serais un chien, ça aurait pareil, non au contraire, si j'avais été un chien, je ne serais pas passé inaperçu comme ça.

Par conséquent, dans l'ambiance quelque peu triste de hier soir, le rappel de l'ami disparu, il y a des décisions qui se prennent, à la suite de mon épouse, j'ai pris la décision de ne plus rechercher une quelconque spiritualité au travers du prisme de l'Eglise, terminé.

Moi de même, comme cet ami disparu, à mon départ, ce sera un aller simple direct au cimetière sans passer par une case cérémonie religieuse.

Je ne ferais pas de critiques de l'église, elle existe,

mais je pense qu'il y a d'autres voies d'accès tout autant valable pour rejoindre notre principe supérieur.

J'ai acquis la certitude que l'église ne peut pas convenir à tout le monde, elle ne peut pas rassembler tout le monde, elle a peut être l'orgueil de se dire l'église du Christ,

or le Christ est dans chacun de nous, il s'offre généreusement, j'ai même la conviction que le Christ, si il ne réfute pas nécessairement l'Eglise, n'en fait pas son seul vecteur de rassemblement, il y a plusieurs demeures....

Merci pour les partages qu'on a pu faire ensemble.

Je vous dis adieu, je vous remercie pour les partages qu'on a pu faire ensemble.

Bonne continuation à vous tous.

Que l'amour du Christ vous porte et nous rassemble !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 12:57

Belle connerie de faire cela, pourtant je vais rarement à l'Eglise, plus je suis loin de l'Eglise plus je trouve que c'est une chose magnifique.
(un peu comme quand l'on habite à l’étranger, votre amour de la mère patrie augmente).
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 14:52

Cher Phoebus,
il y a de l'amertume dans votre témoignage, mais êtes-vous sûr de ne pas formuler en fait une réalité de fait peut-être déjà établie en vous depuis longtemps?

Vous dites que vous avez "pourtant participé ces derniers temps aux messes", mais est-ce la seule relation à l'Eglise que vous avez entretenue?
On n'est pas lié à la communauté de l'Eglise en se rendant seulement à la cérémonie du dimanche, si j'ose m'exprimer ainsi, et sans aucun jugement envers vous.

Mais une relation vivante avec l'Eglise se vit aussi dans les repas en commun, les rendez-vous de prière, les services ou les projets... Et tout ceci ne vient pas toujours à soi tout seul, il faut aller parfois le chercher. N'avez-vous pas laissé mourir votre relation à l'Eglise, pour qu'aujourd'hui, vous fassiez le constat qu'elle n'était plus ?

Il n'est pas trop tard ! L'Eglise est le premier lieu de l'exercice de la charité, de l'amour désintéressé du prochain et du don de soi. Vous vous fourvoyez si vous attendez d'elle d'être d'abord une église de confort, "mondaine", comme dit François, qui vous fournira les invitations aux goûters des amies de votre fille, ou des salutations à la fin de la messe. Tout ceci vient, mais en surplus.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 15:52

Les personnes qui sont en rupture avec l'Eglise devraient se demander ce qu'elles seraient et ce que serait le monde sans Elle.
Quelque imparfaite soit-elle, le monde est-il imaginable sans Elle?
Dans un monde où tout fout le camp, pouvons-nous nous priver de cela seul qui est encore solide?
La morale de l'Eglise nous heurte? Mais combien plus nous meurtrira l'absence de morale?
Les guerres de religion, l'Inquisition, les croisades, sont à mettre au passif des papes et de l'Eglise?
Mais les guerres nationales, les régimes totalitaires, le terrorisme islamique?
Nous ne savons guère, pour être passés à côté, tout ce que l'Eglise et ses prières nous ont évité de misères... Mais nous savons (ceux qui ont des oreilles pour entendre) qu'Elle est porteuse de la Bonne Nouvelle du salut pour tous les hommes.

On peut tjrs prétendre que l'humanité a existé avant l'Eglise et que les anciens n'étaient pas plus malheureux que les modernes, mais qui voudrait revenir en arrière?
L'Eglise est imparfaite? Elle est malade? Cherchez pas: c'est NOTRE faute, pas celle de Dieu ni celle du voisin. Il en est ainsi parce que nous jouons aux saints avec des démons plein la tête.
Même nos prêtres et notre Saint Père en sont là. C'est la lutte la plus terrible que l'homme ait à soutenir; l'Eglise par sa seule existence nous rappelle à l'exigence, à l'honneur de cette lutte, pour laquelle elle nous offre toujours l'aide et le secours des sacrements, en vue de la promesse de la Vie Eternelle.

Toutes lassitude, déception, démission, ou tentation individualiste et solitaire -quelque sincères soient-elles- nous viennent du démon, qui s'en réjouit, n'en doutons pas...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 17:07

cher Phoebus, personne n'a à juger votre message ni vos décisions. je me permettrai néanmoins ce conseil: à défaut d'entretenir une relation avec l'église (l'institution humaine telle que vous la décrivez), entretenez une relation intime avec le Christ, par la prière, le coeur à coeur. les statues et les édifices ne sont pas indispensables. Dieu veille sur toutes ses brebis, il veut que tous soient sauvés et il a bien des manières de poursuivre son objectif, moyens qui nous dépassent. si le coeur vous en dit, je vous encourage à lire les évangiles. c'est bien cette relation à Dieu en passant par son fils qui prime avant tout.... pour le reste, laissez vous porter par la vie, les expériences qu'elle vous apporte (les bonnes comme les moins bonnes). un chrétien est quelqu'un qui choisit de marcher à la suite du Christ.... est ce que cela doit se faire au sein de l'institution ecclésiastique? est ce que quelqu'un qui va à la messe régulièrement est plus proche de Dieu que celui qui n'y va jamais mais qui prie et aime les autres autant que lui même? je ne me permettrait pas de me prononcer à ce sujet. c'est en toute liberté que Dieu veut qu'on aille vers lui. peut être qu'un jour vous retournerez vers cette église qui pour le moment ne vous touche pas. ne vous fermez aucune porte et vivez....
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 17:24

"Un chrétien tout seul est un chrétien en danger".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 18:37

Il y a une grande différence entre quitter l'Église et être l'Église !

Où vous situez vous, Phoebus ?
Ne songez-vous qu'à l'Église terrestre et sa hiérarchie ecclésiastique comme le suggère votre anecdote du mauvais frère diacre ou bien espérez-vous encore faire partie de l'Église céleste dans la famille du Seigneur ? D'après votre message, vous ne rejetez pas le christianisme mais seulement l'Église temporelle et les gens que vous jugez très éloignés de l'esprit de charité du christianisme. Eh bien, je respecte bien sûr votre choix et vous transmets mes plus sincères sentiments car c'est une décision à la fois honnête envers vous-même et audacieuse face à Dieu. Qui sait, vous avez peut-être raison mais veillez à garder la porte ouverte au Christ et soyez le temple du Saint-Esprit.

Ainsi, vous ferez toujours partie de ce que vous appelez la vraie Église !
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 21:15

Bonsoir Phoebus,

Sachez que même si vous ne vous reconnaissez plus dans l'église catholique,vous n'êtes pas seul,nous sommes tous frères.

Courage,Dieu vous garde

(si j'ai pu être maladroit à votre encontre,je vous en demande pardon)
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 18 Sep 2014, 22:19

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.
   Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.
   Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.
   Là où il y a la discorde, que je mette l’union.
   Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.
   Là où il y a le doute, que je mette la foi.
   Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.
   Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.
   Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.
   Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer, car c’est en donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on trouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Ven 19 Sep 2014, 01:26

Cher Phoebus,

J'espère que vous lisez tout de même les posts même si vous nous avez dit vos adieux.

Ici, chez nous, c'est l'inverse.  Le catholique est une anomalie.  Il est suspect.
Le pratiquants est un simple d'esprit. Un suiveur.

Son Pape lui dit quoi faire, il n'est pas foutu de se faire une idée lui-même.

Les enfants catho sont des nuls, des "looser".

À l'Église, on se salut poliment, on ose pas trop se regarder.  Et il est hors de question de parler du Christ à l'extérieur de l'Église, ni à l'intérieur (de toute façon, on ne parle pas pendant une messe...)

Mais il y a quelque chose qui m'anime d'y retourner toujours.  Le Seigneur Jésus y est TOUS les dimanches.  TOUS sans exception.  Il se donne à nous.

Les gens que vous croisez et qui ne vous considère pas ONT BESOIN DE VOUS.  

VOUS ÊTES LEURS SALUTS.

Ne cessez pas de fréquenter l'Église.  Pour l'Amour du Christ.  

Il vous le demande...

Il n'est pas venu pour les biens portants, MAIS POUR LES MALADES.

Et ce n'est pas vous qui êtes malades visiblement...

Courage!

fleur 6


Dernière édition par L'assoiffé le Ven 19 Sep 2014, 04:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28494
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Ven 19 Sep 2014, 03:14

L'assoiffé a écrit:
Ici, chez nous, c'est l'inverse. Le catholique est une anomalie. Il est suspect.
Le pratiquants est un simple d'esprit. Un suiveur.

Son Pape lui dit quoi faire, il n'est pas foutu de se faire une idée lui-même.

Les enfants catho sont des nuls, des "looser".

Un éminent psychiatre d'ici (le doc Mailloux, pour ne pas le nommer :sage:) affirme même (du haut de sa chaire ? Pouffer de rire) que les croyants sont des "demi-civilisés".

Merci pour ce qualificatif qui vient sans doute du fond du coeur. Ça me renforce dans ma foi en Jésus Christ. Very Happy

"Insensés par nature tous les hommes qui ont ignoré Dieu, et qui n'ont pas su, par les biens visibles, voir Celui qui est, ni, par la considération de ses oeuvres, reconnaître l'Ouvrier. Mais ils ont regardé le feu, le vent, l'air mobile, le cercle des étoiles, l'eau impétueuse, les flambeaux du ciel, comme des dieux gouvernant l'univers. Si, charmés de leur beauté, ils ont pris ces créatures pour des dieux, qu'ils sachent combien le Maître l'emporte sur elles; car c'est l'Auteur même de la beauté qui les a faites. Et s'ils en admiraient la puissance et les effets, qu'ils en concluent combien est plus puissant celui qui les a faites. Car la grandeur et la beauté des créatures font connaître par analogie Celui qui en est le Créateur. Ceux-ci pourtant encourent un moindre reproche; car ils s'égarent peut-être en cherchant Dieu et en voulant le trouver. Occupés de ses oeuvres, ils en font l'objet de leurs recherches, et s'en rapportent à l'apparence, tant ce qu'ils voient est beau! D'autre part, ils ne sont pas non plus excusables; car, s'ils ont acquis assez de science pour arriver à connaître le monde, comment n'en ont-ils pas connu plus facilement le Maître?" (Sagesse 13, 1-9)
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2630
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Ven 19 Sep 2014, 04:52

Bonjour Simon,

Oui, ça viens du fond de mon fond (C'est un Perronisme ça??)

Il faut être très intelligent pour être croyant.  C'est de l'intelligence du cœur.
Et le doc Mailloux, c'est un "demi-intelligent du cœur" pour dire de pareilles choses!!!

Merci pour le texte.  Je le trouve remplis de... Sagesse!

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9353
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Ven 19 Sep 2014, 06:39

Karl2 a écrit:
Les personnes qui sont en rupture avec l'Eglise devraient se demander ce qu'elles seraient et ce que serait le monde sans Elle.
Quelque imparfaite soit-elle, le monde est-il imaginable sans Elle?
Dans un monde où tout fout le camp, pouvons-nous nous priver de cela seul qui est encore solide?
La morale de l'Eglise nous heurte? Mais combien plus nous meurtrira l'absence de morale?
Les guerres de religion, l'Inquisition, les croisades, sont à mettre au passif des papes et de l'Eglise?
Mais les guerres nationales,  les régimes totalitaires, le terrorisme islamique?
Nous ne savons guère, pour être passés à côté, tout ce que l'Eglise et ses prières nous ont évité de misères... Mais nous savons (ceux qui ont des oreilles pour entendre) qu'Elle est porteuse de la Bonne Nouvelle du salut pour tous les hommes.

On peut tjrs prétendre que l'humanité a existé avant l'Eglise et que les anciens n'étaient pas plus malheureux que les modernes, mais qui voudrait revenir en arrière?
L'Eglise est imparfaite? Elle est malade? Cherchez pas: c'est NOTRE faute, pas celle de Dieu ni celle du voisin. Il en est ainsi parce que nous jouons aux saints avec des démons plein la tête.
Même nos prêtres et notre Saint Père en sont là. C'est la lutte la plus terrible que l'homme ait à soutenir; l'Eglise par sa seule existence nous rappelle à l'exigence, à l'honneur de cette lutte, pour laquelle elle nous offre toujours l'aide et le secours des sacrements, en vue de la promesse de la Vie Eternelle.

Toutes lassitude, déception, démission, ou tentation individualiste et solitaire -quelque sincères soient-elles- nous viennent du démon, qui s'en réjouit, n'en doutons pas...




Je ne pourrais sûrement pas mieux dire .

Aux personnes âgées du home auxquelles je porte la communion certains dimanches ( tours de rôle ) et qui doutent par suite de la baisse de la pratique religieuse , je paraphrase l'Evangile : " Vous êtes le sel de la terre . En art culinaire , il ne faut pas un kilo de sel d'un coup . Le plus souvent , une pincée suffit . " Et je vois un sourire de bonheur éclairer le visage .

Deux nouvelles candidates à recevoir la communion viennent de se déclarer .
Tu me combles de bonheur , Seigneur Jésus .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28494
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Ven 19 Sep 2014, 12:55

L'assoiffé a écrit:
Bonjour Simon,

Oui, ça viens du fond de mon fond (C'est un Perronisme ça??)

Il faut être très intelligent pour être croyant.  C'est de l'intelligence du cœur.
Et le doc Mailloux, c'est un "demi-intelligent du cœur" pour dire de pareilles choses!!!

Merci pour le texte.  Je le trouve remplis de... Sagesse!

Very Happy

salut Thumright

"En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance." (Matthieu 11, 25-26)
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur_De_Jesus



Masculin Messages : 96
Inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Mer 24 Sep 2014, 09:37

Phoebus, mon ami, puis-je me permettre de vous suggérer quelques pistes de réflexions, sans vous juger ?

Premièrement, quelle est la raison profonde pour laquelle vous écrivez ce message ? est-ce dans un espoir inconscient que l'un d'entre nous vous  réconforte et vous remette sur le chemin de l'Eglise ?

Ou est-ce pour tenter de vous rassurer car vous ressentez un sentiment de culpabilité en vous, du fait que vous vous êtes désolidarisé de l'Eglise dans votre coeur ?

Dans un cas comme dans l'autre, la connaissance des Ecriture permet de savoir assez clairement que l'Eglise catholique est effectivement l'épouse mystique du Christ, elle n'a pas " l'orgueil de le prétendre" comme cela a été suggéré plus haut. Pierre avait-il l'orgueil de prétendre qu'il était le premier Pape ?

Si donc, pour répondre à mes premieres questions, vous  cherchez ici du réconfort quand à votre désolidarisation, je crains fort que vous puissiez en trouver, et qu'ainsi cela vous conforte dans votre décision. Néanmoins, tant que vous croyiez sincèrement en Jésus, rien n'est perdu car, si vous priez humblement et que vous aimez vraiment Dieu, que vous êtes un homme juste, je ne doute pas que le Seigneur, soit vous remette dans le droit chemin, soit, si cela n'est pas possible car vous n'y êtes ( malheureusement ) plus disposé, vous guide afin que votre voie (écartée de l'église, et par conséquent forcément moins parfaite qu'elle ne pourrait l'être) vous mène tout de même au Salut.

Pour finir, je me permet de vous interroger sur les choses interéssantes que vous nous dites, telles que:

Citation :
Avec mon épouse, hier soir, nous parlions de ça, mon épouse m'a dit, si la mort vient me chercher, moi aussi, je te demande à ce qu'il n'y ait aucune cérémonie religieuse, directement au cimetière sans aucune cérémonie.

Ainsi, il semble que ce soit par l'intermédiaire de votre épouse que vous ayez pris cette décision, cela ne vous rappel t-il pas une histoire de la Genèse ?

Citation :

Au travers de cette discussion, on s'est aperçu que par rapport à nos vécus, par la force des choses, à notre insu, sans qu'il s'agisse d'une décision arbitraire, volontaire, un choix, on s'est aperçu tout simplement que par rapport à nos vécus, par rapport aux contacts que nous avions avec différentes personnes, ON NE FAIT PAS PARTIE DE L'EGLISE.

Vous admettez ici que c'est " votre vécu, la force des choses, à votre ainsi " que vous êtes éloigné de l'Eglise, ainsi ce n'est pas elle qui vous rejette, mais vous, ainsi que " la force des choses " , qui la rejetez. Mon point de vu étant qu'il n'y a pas de " Force des choses " , sinon le résultat de votre propre comportement, soit parce que lorsque l'Eglise (ou ses enseignement, ou ses répresentants, ou quoi que ce soit qui y soit lié) vous a tendu les bras, vous l'avez refusé, ou vous n'avez pas jugé necessaire de l'accepter, soit parce que lorsque les obstacles sont survenus, vous n'avez pas eu la force de demeurer dans la foi, et de résister. Ce ne sont la que des suppositions, qui vous amèneront ou non à réfléchir, et non pas des jugements.

Citation :
Sans haine, sans vindicte, en toute simplicité, on s'aperçoit que nous n'appartenons pas à la communauté catholique.

Pourquoi cela ? Vous contentez vous de vivre passivement pour, après un certain temps, " constater " que vous êtes détaché de l'Eglise ? L'on se rapproche de Dieu activement mon ami, il ne s'agit pas de l'ignorer en attendant qu'il vienne vous chercher, ou d'attendre passivement qu'il vous envoie des signes pour y croire. On ne trouve Dieu que si on le cherche. Et on ne le cherche qui si on brûle de le trouver, car l'on y est disposé. Faîtes vous tout ce qui est necessaire pour avoir cette disposition ?

Aussi je me permet d'insister sur le terme précis que vous employé " Communauté catholique ". Cela sera confirmé plus tard, mais il me semble que ce n'est pas de l'enseignement de L'Eglise dont vous vous sentez rejeté, mais bien d'une certaine communauté, purement humaine, donc. Il me semble que ce soit la une affaire purement mondaine.

Citation :
ma fille n'est pas invitée dans les petites fêtes organisées par ces copines, du moment que ces copines sont de familles cathos.

Cela confirme ce que je viens de dire, votre sentiment de rejet ne se situe pas du tout au niveau des enseignement ou des dogmes, mais des communautés catholiques qui vous entoure, qui semblent vous rejeter. Soit elles ont bien vu que vous n'aviez pas les dispositions necessaires et que vous n'étiez pas "assez bien catho" pour elles, et ainsi il est normal qu'elles "protègent" leur enfants. Ce qui semble être le cas, puisque vous dites vous même ne pas vous sentir proche de l'Eglise.

Ou alors, il s'agit d'une affaire tout à fait sociale, c'est à dire que ces " bourgeois " ne veulent pas inviter votre fille car vous n'appartenez pas à la même classe sociale qu'eux. Cela n'a donc aucun rapport avec la foi, et il me semble bien évident que ces personnes n'ont pas bien compris la Parole, même si d'un certain point de vu, par pudeur, il est normal qu'un riche n'invite pas un humble, pour que celui ci ne se sente pas heurté par la différence de classe. Je ne dis pas qu'ils sont riches et vous pauvres, mais que cet instinct de "cloisonnement " entre les classes sociales peut-être sensé, à la base.

Citation :
Il y a rupture, on est pas des leurs.

Pensez vous que vous n'êtes pas des leur car vous ne partagez pas les même valeurs, auquel cas ce n'est pas la communauté qui vous rejete, mais vous qui la rejetez.
Ou alors est-ce simplement le constat que, bien que vous ayez la même foi, elle vous rejette inexplicablement, ce qui pourrait trouver son explication sur ce que j'ai dis plus haut ?

Citation :
J'ai pourtant participé ces derniers temps aux messes, mais personne pour me saluer, aucun signe pour me dire quoi que ce soit, je serais un chien, ça aurait pareil, non au contraire, si j'avais été un chien, je ne serais pas passé inaperçu comme ça.

Ainsi vous cherchez la reconnaissance des hommes, ce qui est contraire à l'enseignement du Christ, et qui est un péché. On ne va pas à l'église pour se faire bien voir, ou pour se faire saluer par autrui.
Cela confirme que votre souci, encore une fois, ne se situe aucunement avec les enseignement et les dogmes de l'église, mais bien au niveau local, vous vous offusquez que vos voisins ne vous acceptent pas, et vous étendez cela à l'Eglise tout entière.

Citation :
le Christ est dans chacun de nous, il s'offre généreusement, j'ai même la conviction que le Christ, si il ne réfute pas nécessairement l'Eglise, n'en fait pas son seul vecteur de rassemblement, il y a plusieurs demeures....

Afin d'aller vers une destination, je peux prendre l'autoroute qui a été créer pour y mener, et y aller en voiture. J'y serai rapidement, sereinement, et sans encombres. Mais, si je n'ai pas de voiture, ou que j'ai pas envie de passer par l'autoroute, ou que je ne sais pas conduire, je pourrai toujours essayer de parvenir à cette destination par des chemins détournés, en vélo, à pied, en passant par des sentiers compliqués, et où nécessairement je serai toujours dans le doute "y arriverai-je un jour ?".

Il en est de même pour le Christ, en effet:

Citation :
Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

Si vous refusez de passer par l'Eglise ( l'autoroute ) crée par Jesus Christ lui même, alors redoublez d'humilité dans vos prières, pour qu'a travers les sentiers difficiles que vous vous obligez à emprunter, Il vous guide.

( Ceci est une métaphore que j'ai faites pour vous transmettre un message, inutile de me dire que "Large est la porte, Spacieux est le chemin qui mène à la perdition, entrez pas la porte étroite". )

J'espère que mon message vous fera réfléchir. Rappelez vous que les hypothèses que j'ai émise ne sont  pas des jugements, en effet je n'ai aucun intérêt à vous juger, d'une part je ne vous connais pas, de plus ce serait pécher.

Bonne continuation à vous, mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Albine



Féminin Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Mer 24 Sep 2014, 09:53

prière avec vous Phoebus et pour vous et votre famille.
J'ai aussi remarqué dans un temps de ma vie que si je m'enfermais en moi et n'allais pas vers les autres, église ou autres groupes, personne ne venait à moi. C'est quand je m'investis pour les autres et avec les autres que je peux avoir des relations.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 25 Sep 2014, 01:38

Personne ne doit vous juger seul Dieu le peut mais faites attention , le démon pourrait profiter de cette décision de quitter l'Eglise prenez soin de vous en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !   Jeu 25 Sep 2014, 08:54

Tibelleamour07 a écrit:
Personne ne doit vous juger seul Dieu le peut mais faites attention , le démon pourrait profiter de cette décision de quitter l'Eglise prenez soin de vous en tout cas.

Je doute que ce soit aussi simpliste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour moi, l'église, c'est terminé, complètement terminé !
» une Église sans prêtres
» Pour un nouvel engagement en Eglise
» URGENT : Appel pour construire une église dans un camp de chrétiens déplacés à Erbil
» Pourquoi la communion à genoux: Benoît XVI veut qu'elle soit reçue de cette façon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: