DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 D'une prière... au massacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: D'une prière... au massacre   Mer 27 Aoû 2014 - 13:03

Le 8 juin dernier, Bergoglio a décidé d'organiser une prière au Vatican occupé entre lui, un juif et un mahométan, soi-disant pour la paix.

Résultat: le musulman a récité une sourate appellant à la mort des infidèles, i. e. des chrétiens.

Deuxième résultat: les allumés d'Allah égorgent à tout va les chrétiens d'Orient.

Comme c'est beau le dialogue interreligieux, comme c'est efficace, vive Vatican 2 !

Quand je pense que pour l'autre le prosélytisme est une aberration... Enfin, vous avez ce que vous méritez en termes d'autorité.

Voici un excellent article: http://french.ruvr.ru/2014_08_26/L-effrayant-balbutiement-du-Vatican-devant-la-souffrance-et-la-persecution-des-chretiens-4720/

Extraits:


Citation :
Saint-François, le grand religieux médiéval qui a inspiré, semble-t-il, le choix du nom au Cardinal Bergoglio lors de son élection à Pontife romain, rencontra pendant les Croisades le Sultan d’Egypte, non pas pour « dialoguer » avec lui, mais bien pour le convertir à la foi chrétienne. Quel contraste avec l’initiative prise par le Pape François concernant la soi-disant « prière pour la paix » du 8 juin dernier ! Shimon Peres, Mahmoud Abbas et le Pontife romain réunis dans les jardins du Vatican pour invoquer on ne sait pas bien quel divinité en commun, en présence un imam musulman qui priait pour le soulèvement contre les chrétiens juste au cœur de la chrétienté catholique. Le résultat, d’ailleurs, est embarrassant : peu de temps après cette prière en commun, la guerre entre Israéliens et Palestiniens a éclatée à nouveau avec une violence qu’on n’avait plus vue depuis des années. Beaucoup de catholiques se demandent si le Pape François, dans sa conscience, regrette ou non ce genre d’initiatives et s’il commence à douter de la justesse de cette stratégie.

Citation :
Force est de constater que le pontificat du Pape François se caractérise pour une volonté de plaire à une certaine opinion publique laïque et progressiste, alors que le christianisme devrait être « signe de contradiction » devant le monde. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer la timidité des déclarations sur la persécution des chrétiens avec l’énergie des appels à l’aide humanitaire lors de la mort des migrants au large de Lampedusa. Le mot d’ordre de ce pontificat, de toute évidence, est bien le « dialogue », qui ressemble toutefois à une éternelle conversation où les parleurs causent à l’infini sans jamais s’entendre. Le juste refus de la violence contre les innocents se transforme ainsi en un pacifisme lâche que le christianisme apostolique (catholique et orthodoxe) n’a jamais prêché. Bien au contraire, dans l’histoire de la civilisation chrétienne la mobilisation armée contre l’ennemi persécuteur a toujours été, tant dans le catholicisme que dans l’orthodoxie, un élément fondamental de la profession de foi. Il suffit de rappeler la glorieuse victoire de Lépante en 1571, la victoire à Vienne sur l’Empire Ottoman en 1683, les extraordinaires entreprises de Georges Skandenberg, le formidable combattant albanais contre les Turcs du XVe siècle, ou encore l’émouvante victoire de Dmitri Donskoy dans la bataille de Kulikovo en 1380 avec le soutien spirituel de Saint Serge de Radonezh.

Citation :
Ce qui est étonnant, c’est surtout la timidité avec laquelle le Vatican juge les massacres jihadistes et, plus en général, les persécutions antichrétiennes dans le monde entier. Le maximum auquel on arrive, c’est quelques mots génériques contre une imprécisée « violence religieuse », sur le fait qu’on est tous égaux devant Dieu et qu’on ne devrait jamais tuer quelqu’un d’autre s’il a des convictions religieuses différentes. Il s’agit de propositions d’une banalité déconcertante, qui évitent soigneusement d’affirmer qu’en Syrie et en Irak, on est devant à une tuerie de chrétiens perpétrée par des musulmans sans qu’aucune autorité islamique ne vienne demander pardon (comme les représentants de l’Église catholique aiment faire souvent pour les fautes réelles ou présumées du christianisme dans l’histoire). De même, pas un mot fort sur le sens du martyr chrétien, sur la foi témoignée jusqu’à l’effusion du sang qui devrait donner force à chaque chrétien ayant du mal à vivre sa vie religieuse dans un monde hostile (c’est justement à cela qu’on s’attendrait en principe da la part du Chef de l’Église catholique).
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 27 Aoû 2014 - 13:50

À trop vouloir être gentil avec tout le monde, on finit par déplaire à plusieurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 27 Aoû 2014 - 14:31

Simon1976 a écrit:
À trop vouloir être gentil avec tout le monde, on finit par déplaire à plusieurs...

Bonjour Simon Very Happy , il est impossible de plaire à tout le monde à la moisson le Seigneur enlèvera l'ivraie du bon grain .
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2404
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 27 Aoû 2014 - 21:31

http://www.swissinfo.ch/fre/le-vatican-d%C3%A9nonce-la--barbarie--de-l-ei-en-irak/40550620

Citation :
Le Vatican a vivement dénoncé la "barbarie" dont se rendent coupable les jihadistes de l'Etat islamique (EI). "Aucune cause, et sûrement pas une religion, ne saurait (la) justifier", a-t-il accusé, alors que les opérations humanitaires se poursuivent dans le nord de l'Irak et que le pays attend la formation d'un gouvernement.

Dans une longue déclaration, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux énumère les "actions criminelles indicibles" de l'EI. Le ministère vatican chargé du dialogue avec l'islam et les autres religions a exhorté "les responsables religieux, surtout musulmans", à condamner "sans ambiguïté" ces violences.

C'est quoi que vous aimeriez qui se passe? Qu'on déclare une croisade?

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 1:13

Il a déjà la tenue de croisé, ne manque plus que le signal du départ. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 1:15

Haut les coeurs et les épées cruciformes !
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 13:53

Abenader a écrit:
Le 8 juin dernier, Bergoglio a décidé d'organiser une prière au Vatican occupé entre lui, un juif et un mahométan, soi-disant pour la paix.

Résultat: le musulman a récité une sourate appellant à la mort des infidèles, i. e. des chrétiens.

Deuxième résultat: les allumés d'Allah égorgent à tout va les chrétiens d'Orient.

Comme c'est beau le dialogue interreligieux, comme c'est efficace, vive Vatican 2 !

Quand je pense que pour l'autre le prosélytisme est une aberration... Enfin, vous avez ce que vous méritez en termes d'autorité.


On n'aurais pas su mieux dire surtout considérant l'autorité auquel vous adhéré, et qui n'est autre que vous-même. Comme de quoi quelqu'un peut être prophète malgré lui, comme on le rencontre occasionnellement dans la bible.
:beret:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15775
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 14:13

Abenader a écrit:
Le 8 juin dernier, Bergoglio a décidé d'organiser une prière au Vatican occupé entre lui, un juif et un mahométan, soi-disant pour la paix.

Résultat: le musulman a récité une sourate appellant à la mort des infidèles, i. e. des chrétiens.

Deuxième résultat: les allumés d'Allah égorgent à tout va les chrétiens d'Orient.

Comme c'est beau le dialogue interreligieux, comme c'est efficace, vive Vatican 2 !

Quand je pense que pour l'autre le prosélytisme est une aberration... Enfin, vous avez ce que vous méritez en termes d'autorité.

Voici un excellent article: http://french.ruvr.ru/2014_08_26/L-effrayant-balbutiement-du-Vatican-devant-la-souffrance-et-la-persecution-des-chretiens-4720/

Extraits:


Citation :
Saint-François, le grand religieux médiéval qui a inspiré, semble-t-il, le choix du nom au Cardinal Bergoglio lors de son élection à Pontife romain, rencontra pendant les Croisades le Sultan d’Egypte, non pas pour « dialoguer » avec lui, mais bien pour le convertir à la foi chrétienne. Quel contraste avec l’initiative prise par le Pape François concernant la soi-disant « prière pour la paix » du 8 juin dernier ! Shimon Peres, Mahmoud Abbas et le Pontife romain réunis dans les jardins du Vatican pour invoquer on ne sait pas bien quel divinité en commun, en présence un imam musulman qui priait pour le soulèvement contre les chrétiens juste au cœur de la chrétienté catholique. Le résultat, d’ailleurs, est embarrassant : peu de temps après cette prière en commun, la guerre entre Israéliens et Palestiniens a éclatée à nouveau avec une violence qu’on n’avait plus vue depuis des années. Beaucoup de catholiques se demandent si le Pape François, dans sa conscience, regrette ou non ce genre d’initiatives et s’il commence à douter de la justesse de cette stratégie.

Citation :
Force est de constater que le pontificat du Pape François se caractérise pour une volonté de plaire à une certaine opinion publique laïque et progressiste, alors que le christianisme devrait être « signe de contradiction » devant le monde. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer la timidité des déclarations sur la persécution des chrétiens avec l’énergie des appels à l’aide humanitaire lors de la mort des migrants au large de Lampedusa. Le mot d’ordre de ce pontificat, de toute évidence, est bien le « dialogue », qui ressemble toutefois à une éternelle conversation où les parleurs causent à l’infini sans jamais s’entendre. Le juste refus de la violence contre les innocents se transforme ainsi en un pacifisme lâche que le christianisme apostolique (catholique et orthodoxe) n’a jamais prêché. Bien au contraire, dans l’histoire de la civilisation chrétienne la mobilisation armée contre l’ennemi persécuteur a toujours été, tant dans le catholicisme que dans l’orthodoxie, un élément fondamental de la profession de foi. Il suffit de rappeler la glorieuse victoire de Lépante en 1571, la victoire à Vienne sur l’Empire Ottoman en 1683, les extraordinaires entreprises de Georges Skandenberg, le formidable combattant albanais contre les Turcs du XVe siècle, ou encore l’émouvante victoire de Dmitri Donskoy dans la bataille de Kulikovo en 1380 avec le soutien spirituel de Saint Serge de Radonezh.

Citation :
Ce qui est étonnant, c’est surtout la timidité avec laquelle le Vatican juge les massacres jihadistes et, plus en général, les persécutions antichrétiennes dans le monde entier. Le maximum auquel on arrive, c’est quelques mots génériques contre une imprécisée « violence religieuse », sur le fait qu’on est tous égaux devant Dieu et qu’on ne devrait jamais tuer quelqu’un d’autre s’il a des convictions religieuses différentes. Il s’agit de propositions d’une banalité déconcertante, qui évitent soigneusement d’affirmer qu’en Syrie et en Irak, on est devant à une tuerie de chrétiens perpétrée par des musulmans sans qu’aucune autorité islamique ne vienne demander pardon (comme les représentants de l’Église catholique aiment faire souvent pour les fautes réelles ou présumées du christianisme dans l’histoire). De même, pas un mot fort sur le sens du martyr chrétien, sur la foi témoignée jusqu’à l’effusion du sang qui devrait donner force à chaque chrétien ayant du mal à vivre sa vie religieuse dans un monde hostile (c’est justement à cela qu’on s’attendrait en principe da la part du Chef de l’Église catholique).

Abenader, suivez l'actualité du Vatican et vous verrez que le Pape François prie et fait prier tous les jours pour la paix.
N'est-ce pas cela que nous devrions TOUS faire au lieu de critiquer ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 14:37

Espérance a écrit:
Abenader, suivez l'actualité du Vatican et vous verrez que le Pape François prie et fait prier tous les jours pour la paix.
N'est-ce pas cela que nous devrions TOUS faire au lieu de critiquer ?

Ce qui manque à Abenader, c’est la tempérance spirituelle !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15775
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 16:30

Tabris a écrit:
Espérance a écrit:
Abenader, suivez l'actualité du Vatican et vous verrez que le Pape François prie et fait prier tous les jours pour la paix.
N'est-ce pas cela que nous devrions TOUS faire au lieu de critiquer ?

Ce qui manque à Abenader, c’est la tempérance spirituelle !

et surtout la confiance en notre Pape François et en l'Eglise.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 28 Aoû 2014 - 18:30

Ah ! Si Abenader était pape ! ça barderait autrement ! :colere:
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9087
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Ven 29 Aoû 2014 - 1:55

Abenader a écrit:
...



Deuxième résultat: les allumés d'Allah égorgent à tout va les chrétiens d'Orient.


Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il y a un lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Sam 30 Aoû 2014 - 14:51

Cécile a écrit:
Ah ! Si Abenader était pape ! ça barderait autrement ! :colere:

Bonjour Cécile , si l'ami Abenader était promu pape et bien il y aurait très peux de miséricorde dans son pontificat Thumbdown
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 12:14

Bonjour Abenader,

Je pense qu'en tant que chrétiens nous devons avoir un regard bienveillant envers nos frères, le même que Dieu porte sur eux. Qu'ils soient chrétiens comme nous ou d'autres religions. Les considérer comme des ennemis et les rejeter n'est pas digne du Christ. Dieu n'attend pas de nous que nous convertissions les non chrétiens mais que nous les aimions même s'ils sont nos pires ennemis (relisez le sermon sur la montage)

A ce titre le Pape François a bien fait d'inviter d'autres confessions religieuses à prier pour la paix. Qu'un musulman ai profité de cette rencontre pour inviter à la haine et à la guerre ne remets pas cette invitation du Saint Père en cause mais démontre que certains ont désespérément le coeur endurci.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 15:20

Philippe B. a écrit:
Bonjour Abenader,

Je pense qu'en tant que chrétiens nous devons avoir un regard bienveillant envers nos frères, le même que Dieu porte sur eux. Qu'ils soient chrétiens comme nous ou d'autres religions. Les considérer comme des ennemis et les rejeter n'est pas digne du Christ. Dieu n'attend pas de nous que nous convertissions les non chrétiens mais que nous les aimions même s'ils sont nos pires ennemis (relisez le sermon sur la montage)

A ce titre le Pape François a bien fait d'inviter d'autres confessions religieuses à prier pour la paix. Qu'un musulman ai profité de cette rencontre pour inviter à la haine et à la guerre ne remets pas cette invitation du Saint Père en cause mais démontre que certains ont désespérément le coeur endurci.

Mais Jésus a aussi demandé de faire des disciples de toutes les nations (Mt 28, 20) et d'annoncer l'Évangile à toute la création, en ajoutant:

"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné." (Mc 16, 16)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 15:57

Oui, il faut aimer autrui et lui annoncer la Bonne Nouvelle !
À quoi sert-il de faire la moitié du labeur seulement ?
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2453
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 16:29

simon a écrit:
Mais Jésus a aussi demandé de faire des disciples de toutes les nations (Mt 28, 20) et d'annoncer l'Évangile à toute la création, en ajoutant:

"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné." (Mc 16, 16)
[/quote]
Ce qui est difficile dans l'écriture , c'est qu'on y trouve Toujours la position diamétralement opposée:
par exemple , si vous prenez l'évangile du Jugement dernier en Matthieu 25, 31-46, il n'est fait aucune allusion à une quelconque appartenance religieuse  ou à un baptême pour être sauvé(e)....
c'est même encore pire que ça : il n'est fait aucune allusion à un credo, à une croyance , ou même à la Grâce !!!!( ça pourrait apparaitre même comme un texte où le salut émane de la seule volonté humaine , donc apparenté  à l'hérésie pélagienne ...)
seulement à ce que vous aurez FAIT ( ou pas ) aux plus petits d'entre les miens ...
Incroyable , n'est-il pas ?
je n'en reviens toujours pas des conséquences inimaginables  de ce texte ...
c'est le genre de texte qui me fait comprendre qu'on ait interdit la lecture , puis la possession du NT par les catholiques pendant des siècles ( la petite Thérèse de Lisieux n'avait pas de NT complet ...) effectivement ça déniaise assez radicalement .
ce que Christian K appelle du "Biblisme " de Vatican II alors qu'il ne s'agit que de lecture et de logique , qui pose des questions génantes aux entournures ...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2453
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 16:48

Pour en revenir aux bénéfices de la prière de notre Pape pour la paix , je trouve que les résultats ne sont pas si mauvais : Israël a été contraint d'accorder ce qu'il ne voulait pas à la bande de Gaza après l'échec cuisant de son offensive meurtrière et aura administré la preuve de l'inanité de sa politique néo-coloniale . Quant aux leaders musulmans , je crois que toutes les plus hautes autorités de l'Islam ( Grands Muftis d'al azhar et d'arabie saoudite ) ont condamné comme jamais l'EI .
Je ne vois pas que des résultats négatifs dans tout ça ...question de point de vue que je ne prétend pas partager avec Aben ...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 17:42

Je vois que vous êtes un optimiste Oculus ! Et ça me plaît bien !

Et "ça" surtout ! : "seulement à ce que vous aurez FAIT ( ou pas ) aux plus petits d'entre les miens ...
Incroyable , n'est-il pas ?
je n'en reviens toujours pas des conséquences inimaginables  de ce texte ..."
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Dim 31 Aoû 2014 - 19:08

Oculus a écrit:
c'est même encore pire que ça : il n'est fait aucune allusion à un credo, à une croyance , ou même à la Grâce !!!!( ça pourrait apparaitre même comme un texte où le salut émane de la seule volonté humaine , donc apparenté  à l'hérésie pélagienne ...)
seulement à ce que vous aurez FAIT ( ou pas ) aux plus petits d'entre les miens ...
Incroyable , n'est-il pas ?

Spoiler:
 


Ceux qui sont jugés ne semblent pas avoir conscience de l'avoir fait ou de pas l'avoir fait à Jésus. Ils ont simplement agi avec une compassion naturelle ou pas et découvrent la vérité ultime, le jour du jugement. S'agit-il d'un jugement de ceux qui n'ont pas eu connaissance de Jésus ?

D'autre part, Jésus dit, une fois à Nicodème et l'autre fois aux chefs des juifs, qui étaient censés reconnaître le Messie. (en fait, ils l'ont reconnu, puisque Nicodème dit : NOUS savons que tu viens de la part de Dieu)
Jean 3:18
Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu

Jean 5:24
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Ce qui explique que  le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’a pourtant rien préparé, ni accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups. Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n’en recevra qu’un petit nombre. « À qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage. »
Luc 12:48

Ce qui peut expliquer aussi la jalousie du frère aîné vis-à-vis du fils prodigue.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Lun 1 Sep 2014 - 10:56

Simon1976 a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour Abenader,

Je pense qu'en tant que chrétiens nous devons avoir un regard bienveillant envers nos frères, le même que Dieu porte sur eux. Qu'ils soient chrétiens comme nous ou d'autres religions. Les considérer comme des ennemis et les rejeter n'est pas digne du Christ. Dieu n'attend pas de nous que nous convertissions les non chrétiens mais que nous les aimions même s'ils sont nos pires ennemis (relisez le sermon sur la montage)

A ce titre le Pape François a bien fait d'inviter d'autres confessions religieuses à prier pour la paix. Qu'un musulman ai profité de cette rencontre pour inviter à la haine et à la guerre ne remets pas cette invitation du Saint Père en cause mais démontre que certains ont désespérément le coeur endurci.

Mais Jésus a aussi demandé de faire des disciples de toutes les nations (Mt 28, 20) et d'annoncer l'Évangile à toute la création, en ajoutant:

"Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné." (Mc 16, 16)

Bonjour Simon,

Mais Jésus n'a pas demandé de convertir (et encore moins par la force) : "si on vous accueille, bénissez cette maison, si non secouez la poussière de vos pieds et allez vous en, la paix reviendra sur vous."

Nous ne sommes que des messagers de la paix du Christ et de la Bonne Nouvelle, nous la partageons avec ceux qui l'acceptent, chrétiens ou non, s'ils la rejettent ils se condamnent eux même mais cela n'est plus notre problème. Nous ne devons pas limiter le partage de la paix du Christ au seul cercle des chrétiens (sinon comment sa Parole arrivera aux 4 coins du monde ?)

Quant à la conversion c'est l'affaire de l'Esprit saint dans les coeurs. S'ensuit le baptême. A ce moment le chrétien accueille le nouveau converti dans l'Eglise.

---

@J&B :

Matthieu 25, 31-46 :

On voit clairement dans ce passage que les justes ignorent que Jésus se cachait dans les pauvres envers lesquels ils sont venus en aide. Donc ces justes ne connaissaient pas Jésus et pourtant faisaient la volonté de son Père et donc le "Venez les bénis de mon Père" s'adresse pleinement à eux même s'ils ne sont pas chrétiens.

De toute façon il n'est pas nécessaire d'être chrétiens pour être sauvés, n'oublions pas que Jésus a d’abord été envoyé aux Juifs, brebis d'Israël et non aux chrétiens qui ne sont apparus qu'une fois les apôtres envoyés par Jésus à l'Ascension, ni aux païens considérés alors comme les petits chiens qui ne mangent que les miettes tombées de la table de leurs maîtres.

Par la désobéissance et le refus des juifs d'accueillir le Christ, accomplissement de la loi et des prohètes, le salut et la miséricorde ont été proposés aux païens puis à l'ensemble de l'humanité. Ensuite aujourd'hui comme l'Occident déchristianisé refuse à son tour le Christ, le salut et la miséricorde seront à nouveau proposés en raison de notre propre désobéissance à Israël et ils se convertiront cette fois.

Les écritures disent bien que Dieu a enfermé dans la désobéissance Israel, pour que les païens (non juifs) puissent par cette désobéissance être sauvés, tout s'inversera ensuite à la fin des temps et nous nous y rapprochons.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Lun 1 Sep 2014 - 20:12

C'est justement ça qui peut laisser dans le flou…
Comment devons-nous agir quand la Bonne Nouvelle est rejetée ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 6:25

Agir comme des oiseaux, reprendre notre envol et continuer de partager la Bonne Nouvelle sans nous soucier de la façon dont elle est accueillie. Autre le semeur, autre le moissonneur.

"Je savais que tu récolte ce que tu n'as pas semé" disait le mauvais serviteur à son maître, prenant ce prétexte pour enterrer la Bonne Nouvelle et ne pas la partager ni faire fructifier ses dons en les mettant au service de ses frères, car c'est cela aussi la Bonne Nouvelle, la charité plus que des paroles.

"C'est à ce signe que l'on vous reconnaîtra comme mes disciples : à l'amour que vous aurez les uns pour les autres" (Jn 13, 35)

Mais l'annonce de la Bonne Nouvelle doit je pense se faire toujours dans le respect du vécu de l'autre, avec douceur et respect. Comme le faisait Jésus, et non imposer cette Bonne Nouvelle comme le font les TJ par exemple.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 7:19

l'insistance du pape et de certains catholiques à vouloir, contre toute logique, faire du dialogue inter-religieux avec les musulmans, alors que ce dialogue n'existe pas du côté des Musulmans.
Les Musulmans ont le mérite et l'honnêteté d'avoir toujours démontré qu'ils ne rentraient pas dans ce dialogue, on ne peut pas leur reprocher cela.
Les Musulmans au contraire, et c'est le sens de leurs prières, n'ont qu'un seul objectif, c'est de convertir tout le monde, y compris le pape.
D'ailleurs, le pape jean paul II, il lui a été remis entre les mains un coran au Caire, et pris au dépourvu, il l'a embrassé ce coran.
L'inverse n'a jamais existé, nous n'avons jamais eu un pape qui a présenté une Bible ou les évangiles à un Imam et voir ce dernier l'embrasser.
Le cardinal Barbarin, lorsqu'il récite sa chahada en pleine messe, et qu'il la récite avec un plaisir évident, on ressent que ce Mgr prend plaisir à réciter cette chahada, il l'a prononce dans un arabe parfait, on voit qu'il s'applique.
Par ailleurs, on voit les organisations catholiques et aussi le pape, appelez à accepter l'immigration, en particulier l'immigration arabe des pays pauvres.
Le pape demande, à nous catholiques, de faire les efforts financiers pour venir en aide aux pauvres musulmans, alors que cette aide devrait revenir aux  pays musulmans riches.
Le Qatar n'aide pas leurs frères musulmans, ils achètent nos villes.

Je pense que l'Islam captive les gens, même l'Eglise, j'ai le sentiment que de nombreux catholiques sont captivés par cette religion.
Il y a un attrait irrésistible que l'islam exerce sur de nombreuses personnes.
C'est la religion qui monte, inexorablement.
C'est pour ça, que les musulmans peuvent tout faire, prier contre les Chrétiens, le pape, les cardinaux comme Barbarin sont si attirés par cette religion, qu'ils prendront jamais une seule décision.

C'est terrible ce que je vais dire, mais je trouve aujourd'hui beaucoup plus de convictions, une foi vive chez des amis orthodoxes.

Eux, l'attirance de l'islam, non, ils n'ont pas.

Les orthodoxes, ont tellement souffert dans leur histoire, que cette attirance, ils ne l'ont pas,

Ils ont une répugnance.

Il faut prier, je pense, prier beaucoup pour que nos papes, nos Evêques, nos prêtres, nos théologiens, s'accrochent à la foi, c'est notre devoir de catholiques. Notre devoir afin qu'ils se détournent de cette fausse religion qu'est l'islam, l'islam qui ne rentre que dans le dessein de satan. Prions pour tous les clercs de l'église, qui quoique clercs de l'église, peuvent vivre dans l'erreur, ce ne sont que des hommes, ce que l'histoire de l'église nous démontre, ce n'est pas la première fois que  l'Eglise voit ses représentants en difficulté.
Mais l'église se remettra car Jésus Christ veille et ne laissera pas faire, mais jusqu'à quand ?

Car on ne peut pas savoir jusqu'à quand, comment, l'Eglise sera éprouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 7:59

Une prière pour la paix n'est pas un dialogue interreligieux...

Du reste je ne me sens pas un chouilla attiré par la religion musulmane. Je cherche juste à considérer les musulmans comme mes frères. Beaucoup de musulmans en France et en Belgique ont cette même façon de reconnaitre les chrétiens, des frères. Le problème vient davantage de l'islam politique, le Coran peut en effet être interprété de façon spirituelle mais également politique et là est le danger.

Pour les chrétiens il en est de même on le voit dans les évangiles, alors que le sens des enseignements de Jésus a toujours été spirituel. Malheureusement les musulmans sont livrés à leurs propres interprétations du Coran, tout comme les chrétiens de la Bible s'ils se séparent du successeurs de Pierre. On voit ainsi le nombre de sectes chrétiennes aux USA par exemple.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Philippe B. le Mar 2 Sep 2014 - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:04

Philippe B. a écrit:
Une prière pour la paix n'est pas un dialogue interreligieux...


Une prière pour la paix n'a que de sens si elle s'appuie sur  une parole de vérité qui nécessite du courage dans la  proclamation de la foi.
Il n'y a qu'une seule vérité, le Christ, il faut le rappeler au pape,
or dans l'église, dans le dialogue, il remplace le christ par paix, c'est bizarre, le christ est bien plus que cela.


Dernière édition par Phoebus le Mar 2 Sep 2014 - 8:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:07

Je suis entièrement d'accord avec vous, mais on ne peut imposer le Christ, et l'évangélisation se fait d'abord par l'amour et non par des paroles. L'amour dans la Vérité bien entendu.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:10

Il faut aussi le rappeler au catholiques qui ne cessent sur la place Saint Pierre de crier "Fransesco Fransesco", le Pape leur a déjà dit que c'était "Jésus Jésus" qu'il fallait crier.

Combien de catholique ignorent qui est vraiment le Christ, et qui est vraiment le Pape. Moi quand je vois le Pape je vois le Christ à travers lui, hélas beaucoup de catholiques semblent ne voir qu'une pop star...

Vous avez raison, le mot paix doit être incarné par le Christ sinon on peut le mettre à toutes les sauces. On peut tuer un frère pour la paix...

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Philippe B. le Mar 2 Sep 2014 - 8:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:11

Philippe B. a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec vous, mais on ne peut imposer le Christ, et l'évangélisation se fait d'abord par l'amour et non par des paroles. L'amour dans la Vérité bien entendu.

Exactement, on ne peut pas imposer le Christ comme ça.

C'est notre erreur de Catholiques, je le déplore pour moi, pour ma famille, nous avons été peu exemplaires, voir nous avons complètement faillis.

Quand je vois des familles dites catholiques, des familles engagés qui vont à la cathédrale tous les dimanches et qui en même temps sont abonnés à Canal + et qu'ils se joignent à la foule pour rire des moqueries sur le pape, je me dis que là, il y a quelque chose qui tourne pas rond,
une anomalie parmi tant d'autres.

Nous sommes victimes d'une faute collective, le catholicisme est faible parce que nous sommes faibles et que nous n'avons pas porté la foi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:15

Philippe B. a écrit:
Il faut aussi le rappeler au catholiques qui ne cessent sur la place Saint Pierre de crier "Fransesco Fransesco", le Pape leur a déjà dit que c'était "Jésus Jésus" qu'il fallait crier.

Combien de catholique ignorent qui est vraiment le Christ, et qui est vraiment le Pape. Moi quand je vois le Pape je vois le Christ à travers lui, hélas beaucoup de catholiques semblent ne voir qu'une pop star...

Vous avez raison, le mot paix doit être incarné par le Christ sinon on peut le mettre à toutes les sauces. On peut tuer un frère pour la paix...

Là aussi, je suis tout à fait d'accord avec toi.

Je suis surpris de ce culte de la personnalité autour des papes, toute cette immense littérature sur les papes, des milliers de livres ont été écrit au travers du monde pour écrire la vie du pape, c'était pareil avant.

Nous catholiques, nous restons pas centrés sur la vérité, on remplace Christ par paix, on réduit notre seigneur à un seul attribut, pire, on établit un culte de la personnalité sur la personne qui est le successeur de Pierre.

Sur ça, je sais qu'on fait beaucoup rire les musulmans qui nous trouvent très léger en la matière, et sur ça, j'avoue qu'ils ont complètement raison.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15775
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:18


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:22

Citation :
Je suis surpris de ce culte de la personnalité autour des papes, toute cette immense littérature sur les papes, des milliers de livres ont été écrit au travers du monde pour écrire la vie du pape, c'était pareil avant.

Par rapport à ces écrits, ce qui est intéressant c'est de voir ce que l'Esprit Saint a réussi à faire dans l'histoire par l'intermédiaire des différents Papes. Même le pire Pape peut avoir été un instrument de salut entre les mains de Dieu.

Mais peu de catholiques voient les choses ainsi. On se place trop souvent à la superficie des choses, ce doit être dû à la mentalité occidentale. Combien de chrétiens ne savent même pas interpréter les signes des temps (par contre pour interpréter la météo se sont des chefs !)

Un appauvrissement spirituel (3ème Mystère Joyeux du Rosaire) est à demander pour chacun de nous afin de ne plus voir l'extérieur des choses mais l'intérieur.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 8:49

Bonjour,
J'avais mis des pensées de Saint Augustin,dont je vais essayer de retrouver le texte exact.
Voici de mémoire:
Dieu est au plus profond de l'homme
L'homme n'est pas au plus profond...........???
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 9:09

Bonjour ptrem,

J'ai trouvé ceci :



Source

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 10:28

Et qu'est-ce que le coeur de l'homme?: ce qu'il y a de plus profond en l'homme!
Dieu y est entièrement présent.
Mais l'homme n'y est pas entièrement présent!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 10:38

Merci pour vos réponses et cet extrait, ça m'est d'une grande aide !

ptrem a écrit:
Et qu'est-ce que le coeur de l'homme?: ce qu'il y a de plus profond en l'homme!
Dieu y est entièrement présent.
Mais l'homme n'y est pas entièrement présent!

Je pense que Philippe vous répondra avec plus de justesse !
Mais voici un petit quelque chose que j'ai mis en parallèle avec votre question :
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 10:46

Merci Philippe B
Comme il est bon de lire et méditer les écrits des penseurs chrétiens pères de l'Eglise, qui ont dû lutter avec une grande fermeté contre les hérésies.
Faudra't'il que l'Occident en général et les chrétiens souffrent de nouveau pour se tourner vers Dieu.
......................
Autre sujet: B.Obama n'a pas encore mis au point la stratégie mondiale adéquate pour affronter la guerre des dhiadistes;et pourtant il est urgent de la mettre au point et en oeuvre.
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 10:54

Si les puissances coloniales avaient pu convertir les musulmans, on aurait la paix dans cette région.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 12:24

Le pire dans toutes ces affaires de massacre, de dérives Islamistes, la part de l'occident est hyper importante, c'est nous qui avons initié l'islamisme, (en particulier les USA), derrière les manipulations des USA, tout l'occident.
L'Islamisme est loin d'être un phénomène strictement religieux, circonscrit à l'Islam, ça été manipulé par l'occident dans des buts politiques, en Syrie, dés le départ, c'est l'occident usa et france incluse qui ont armé le Jihad.
L'hypocrisie et le diabolisme de ce monde matérialiste qui agit que pour ses intérêts financiers conduit à une politique totalement folle, délirante.

On en revient toujours à la même chose, pourquoi les USA ont inventé cette histoire d'armes de destruction massive pour envahir l'Irak ?

En tout cas, un Abou Bakr al-Baghdadi n'existerait pas aujourd'hui sans la politique inique des usa, ce personnage était dans le collimateur de Saddam Hussein, aujourd'hui, nous en serions pas à cette catastrophe si les USA étaient restées tranquille.

Sans aller si loin que les révélations de Snowden.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mar 2 Sep 2014 - 12:42

ptrem a écrit:
Et qu'est-ce que le coeur de l'homme?: ce qu'il y a de plus profond en l'homme!
Dieu y est entièrement présent.
Mais l'homme n'y est pas entièrement présent!

Pour ma part je pense que la réalité se trouve dans l'homme. L'homme qui vit à la surface de lui même ne peut arriver à toucher le réel, il est dans le superficiel. A notre mort une déchirure se produit et ce qui est extérieur disparait, le monde que nous connaissons disparait à notre mort à chacun, tel un gant nous sommes retournés et ce qui est en nous sort au grand jour. L'Eternité apparait alors, déjà en germe dans notre être le plus profond. Malheur à celui qui n'a pas nourri cet intérieur, négligeant le spirituel au profit du matériel. "Ne savez pas que vous êtes le Temple de l'Esprit Saint".

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80250
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 3 Sep 2014 - 8:57

Phoebus a écrit:
Le pire dans toutes ces affaires de massacre, de dérives Islamistes, la part de l'occident est hyper importante, c'est nous qui avons initié l'islamisme, (en particulier les USA), derrière les manipulations des USA, tout l'occident.

Je vois que vous vous trompez et l'erreur est importante :

L'Occident n'a pas INITIE l'islamisme.

L'islamisme s'est initié de lui-même.

L'Occident l'a juste financé à son début en Afghanistan pour combattre l'URSS.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 3 Sep 2014 - 10:39

Et aujourd'hui, il s'en mord les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80250
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 3 Sep 2014 - 10:55

Simon1976 a écrit:
Et aujourd'hui, il s'en mord les doigts.

Pas de ce que l'Occident a fait à l'époque. Il faut se rappeler le danger communiste et ses 100 millions de morts. C'était un monstre à l'époque bien plus dangereux que l'islamisme aujourd'hui, qui ne fait pour le moment ( neutral ) qu'une guerre révolutionnaire de terrain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2453
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 3 Sep 2014 - 17:34

l'Occident a encouragé Saddam Hussein à attaquer l'Iran , puis l'a laissé supposer qu'il pouvait se faire le Koweit . Auparavant , il l'avait étranglé par le poids de la dette militaire des armes vendues .
Ce comportement est d'une perversité criminelle inexpiable même si saddam était le roi des nigauds.
Tout est parti de là ...
c'est ce qui me fait penser que les Etats Unis sont en réalité dirigés par les intérêts de leur complexe militaro-industrialo-financier .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Mer 3 Sep 2014 - 21:50

Oculus a écrit:
l'Occident a encouragé Saddam Hussein à attaquer l'Iran , puis l'a laissé supposer qu'il pouvait se faire le Koweit . Auparavant , il l'avait étranglé par le poids de la dette militaire des armes vendues .
Ce comportement est d'une perversité  criminelle inexpiable même si saddam était le roi des nigauds.
Tout est parti de là ...
c'est ce qui me fait penser que les Etats Unis sont en réalité dirigés par les intérêts de leur complexe militaro-industrialo-financier .

Ce complexe s'appelle "l'Etat profond", c'est le terme exacte des spécialistes en géopolitique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 4 Sep 2014 - 0:26



Dernière édition par Tabris le Jeu 4 Sep 2014 - 1:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 4 Sep 2014 - 1:12

C'est quelqu'un de la modération qui a changé son statut. siffler

Les sédévacs vont dire qu'ils sont la vraie Église catholique, en opposition à ce qu'ils appellent l'église conciliaire.

Ils sont plutôt des catholiques en-dehors de l'Église, ayant largué Vatican II et niant les papes depuis 1958.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 4 Sep 2014 - 1:28

Au temps pour moi, en ce cas… je ne cautionne pas du tout cela parce que ça peut porter à des jugements hâtifs comme le mien ci-dessus.
Merci à la modération de respecter le caractère personnel des profils !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28026
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 4 Sep 2014 - 2:02

C'était pour clarifier les choses, pour qu'on évite de se demander comment un catholique peut dire que le pape actuel n'est pas légitime, que la messe n'est pas valide, qu'il n'y a plus de sacrements ni de prêtres, etc.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2404
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: D'une prière... au massacre   Jeu 4 Sep 2014 - 2:35

Tabris a écrit:
Au temps pour moi, en ce cas… je ne cautionne pas du tout cela parce que ça peut porter à des jugements hâtifs comme le mien ci-dessus.
Merci à la modération de respecter le caractère personnel des profils !

C'est un vieux débat, mais il y a beaucoup de gens qui se sont mis à un moment donné à se réclamé être catholique sur le forum, mais rejetant tout du Credo de ce qui fait un catholique.

Personnellement, je les aurais affublé du profil "ENFUMEUR", puisqu'ils se servent de subterfuges ingénieux pour embobiner les gens.

On a même vu des francs maçon venir se réclamer être des catholiques, tout en faisant l'éloge de l’euthanasie, de l'avortement et en étant d'un anticléricalisme sulfureux.

Alors, une étiquette s'impose. Pour la protection de ceux qui pourraient penser qu'il sont de bonne foi... Alors qu'ils ont démontré tout le contraire par leur commentaire.

Je crois que c'est une bonne chose, ça permet de savoir à qui on a affaire.

Vous comprenez mieux pourquoi "L'Abbé Nader" se moque sans vergogne du Saint Père, son profil vous permet de comprendre... L'étiquette qu'il a reçu, il l'a bien réclamé.
Revenir en haut Aller en bas
 
D'une prière... au massacre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halte au massacre des pigeons au Havre
» Vidéo sur massacre de dauphin
» Exclusif : des religieuses racontent le massacre des chrétiens le 31 octobre à Bagdad
» Massacre de chiens par l'armée Boliviene.
» Massacre d'oiseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: