DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 11:51


Bonjour à tous.

Je me permets de lancer une discussion tout ce qu'il y a de plus basique, à savoir la question des différences théologiques entre l'Islam et le christianisme. J'ai lu récemment un livre très instructif intitulé "La croix et le croissant : le christianisme face à l'Islam" de Antoine Moussali. C'est un livre qui pose les bases nécessaires d'un bon dialogue avec les musulmans. Bien évidemment, il est à compléter avec d'autres ouvrages traitant du même sujet.

La question est la suivante : quel dialogue voulons-nous et pouvons-nous entamer avec les musulmans ? Aujourd'hui, les chrétiens cèdent trop facilement, par manque de formation je pense sur l'essence du christianisme, à une certaine complaisance pour l'Islam, soit que leur foi n'est pas bien assuré, soit qu'une pensée fausse sur l'Islam fasse céder à une certaine fascination. Quelle distinction pouvons-nous faire entre l'Islam et le christianisme ? Avons-nous le même Dieu ? Autant de questions que j'aimerai voir traitées avec toute la rigueur souhaitée et le sérieux recommandé par le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 15:02

Voici un dialogue...

Le cri d’avertissement de l’archevêque de Mossoul aux Européens

« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche », a crié l’archevêque à ses frères chrétiens d’Occident. « S’il-vous-plaît, il faut que vous compreniez. Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine. L’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. »

http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/le-cri-davertissement-de-larcheveque-de-mossoul-aux-europeens_114582.html
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 18:19

La situation des chrétiens d'Orient est une chose. Elle est dramatique, cela va de soi. Maintenant, les musulmans sont aussi sur le territoire français. Ils nous côtoient quotidiennement dans les trams, les bus, dans la rue, les supermarchés, etc.

Pourquoi l'Islam prend-il des couleurs si radicales ? La solution se trouve peut-être dans le Coran, les Hadiths et la Sunna. C'est cela qui m'intéresserait dans cette discussion. La théologie de l'Islam et la théologie chrétienne en confrontation !

Quelques éléments : l'idée d'un Dieu tout-puissant est très présente dans le Coran. Ce Dieu peut être miséricordieux. Mais cette miséricorde n'est pas motivée par l'amour des hommes. La miséricorde de Dieu, chez eux, c'est le salut accordé à certains élus qui dépend de sa volonté arbitraire. C'est arbitraire parce qu'il n'y a pas d'amour, il y a une loi, des règles, le Dieu-Allah n'est pas une Dieu-amour.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 19:30

Sur le fond, il ne peut y avoir de dialogue. Cela serait vraiment possible tant qu'au résultat si le mahométisme était semblable au christianisme dans ses prescriptions. Pensez seulement à l'aspect politique du mahométisme qui s'oppose au christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 20:21

J'ai pendant un temps dialoguer avec de nombreux musulmans sur un forum et je peux vous dire que :

-l'amour n'est pas présent même si avec le Coran ils prétendent le contraire , le meilleur exemple est tout simplement aujourd'hui en Israël et en Irak.

-la miséricorde de Dieu est présente en Islam...mais seulement pour les musulmans pas pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 23 Aoû 2014, 20:37

Un copain musulman marocain, songe à ne plus aller dans les mosquées, car le vendredi beaucoup d'imams parlent péjorativement du pays où ils vivent et furent accueillis!
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 00:07


bonsoir Aristote

Je te cite:
"C'est cela qui m'intéresserait dans cette discussion. La théologie de l'Islam"

RP:
http://ripostelaique.com/decapitations-lhistoire-sanglante-de-lislam-de-mahomet-a-aujourdhui-attention-videos-horribles.html

Je te cite:
"et la théologie chrétienne en confrontation !"

RP:
Mt 5:43- " Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
Mt 5:44- Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,
Mt 5:45- afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Mt 5:46- Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-il pas autant ?
Mt 5:47- Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 01:31

Christophe, tu as très bien énuméré les textes d'évangiles, mais pour le côté mahométan, tu aurais dû
plutôt faire la même chose, insérer les textes puisés du coran, de la sunna, des hadiths, non en insérant ce lien qui aux yeux des autruches façonnées par les braillards manipulateurs musulmans d'Occident, y verront une volonté de puiser uniquement à partir de sites anti-musulmans. No 
Revenir en haut Aller en bas
Tibelleamour07



Féminin Messages : 1093
Inscription : 20/06/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 12:34

ysov a écrit:
Un copain musulman marocain, songe à ne plus aller dans les mosquées, car le vendredi beaucoup d'imams parlent péjorativement du pays où ils vivent et furent accueillis!

Et ben il a raison , ton ami se fait guider par Jesus en ne voulant plus aller a la mosquée c'est un premier (grand) pas.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 13:13

http://www.google.fr/url?url=http://www.rfi.fr/france/20140209-france-hassen-chalghoumi-mobilisent-face-departs-le-jihad-syrie/&rct=j&frm=1&q=&esrc=s&sa=U&ei=Nsj5U6P1LITSaM2Aghg&ved=0CBoQFjAB&usg=AFQjCNH1CoFjO4P9vKzrPl_7zVAM-2QiSg
Voilà un commencement
Ptrem

Un séminaire pour éviter que de jeunes Français ne partent rejoindre les groupes islamistes en Syrie se tenait près de Paris ce samedi 8 février. Organisé par Hassen Chalghoumi, président de la Conférence des imams de France, il a réuni religieux, associations et parents. Avec ce mot d'ordre : les imams doivent être des relais et prévenir les jeunes de ces dangers.
Le phénomène des jeunes musulmans qui partent faire le jihad en Syrie va en s’amplifiant, estime le gouvernement français. Réunis ce samedi à Montreuil, en banlieue parisienne, des imams et des représentants d’associations ont dénoncé pour leur part un « lavage de cerveau ». C’est un processus insidieux, discret, mais aussi d'une force sans limites, celui de la radicalisation.

« Chaque mère, chaque père, doit faire attention. On ne ferme pas les yeux, surtout quand ça devient dangereux et grave comme ça pour un enfant de 15 ou 16 ans », a expliqué Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier parachutiste tué par Mohammed Merah en mars 2012 à Toulouse. Et de décrire quelques symptômes : un enfant qui rentre tard le soir, qui ne veut plus manger avec sa mère à table…

L'imam Hassen Chalghoumi exhorte donc ses confrères, mais aussi le milieu associatif, à dire les choses aux jeunes. Forcément, beaucoup ne sont pas de son avis et préfèrent ne pas évoquer ces questions de radicalisation. Menacé à plusieurs reprises de mort, l’imam continue son combat. « Nous, les imams, avons un rôle dans les mosquées de dénoncer, de prêcher, de parler. On peut le faire aussi sur internet et dans l’éducation nationale. Elle devrait prendre la responsabilité de parler de ce phénomène », considère Hassen Chalghoumi.

En France, on estime que 250 jeunes sont actuellement prêts à s'engager dans les filiales
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 19:52

Pourquoi l'Islam prend-il des couleurs si radicales ?

Il ne s'agit pas de l'Islam mais de musulmans égarés. Le fléau du takfir, par le Cheikh Abou Chayma:

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 19:59

Non. Point d'égarés ils sont, Ils ne sont que véritable, plus intègres.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 24 Aoû 2014, 20:25

Le véritable Islam se rapprocherait plutôt de cela:




Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 457
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 25 Aoû 2014, 09:52

Bonjour Yesov

Ta as surement raison mais vu l’heure j’avais la flegme, c’est pour cela que je vous ai orientés vers ce blog qui cite des versets et hadiths qui sont pour les muslims leurs sources d’inspiration pour leurs futures actions. Alors il ne faut pas s’étonner que les disciples de jibril en 2014 continuent à couper des mains et des pieds comme au Mali ou à lapider ! Comment nos pieux musulmans pourraient-ils faire autrement ? La parole intemporelle de Jibril et du dernier prétendu prophète serait-elle obsolète ?

Ptrm nous montre que certains Imams partant d’une bonne intention voudraient occulter ce qui est intrinsèque au coran, le mal ! Nos naïfs Imams voudraient-ils réformer le coran et les hadiths ? C’est une blague ! Certains Imams commencent à s’éveiller bien qu’ils soient encore englués dans leurs conformismes culturels et religieux qui ne sont que des chaines invisibles, l’héritage colonial imposé par leurs conquérants arabes.

Ces imams risquent inutilement leur vie à vouloir expliquer à des « zombies » le contraire de ce qui est écrit noir sur blanc dans le coran et les hadiths comme la lapidation, l’amputation et la haine des Juifs , des Chrétiens, enfin tous ceux qui n’ont pas le postérieur en l’air cinq fois par jours , et encore ! …

Ces érudits muslims pensent-ils aseptiser le coran pour le reléguer à l’ornement d’une bibliothèque ? Cela n’est pas la vocation du livre de l’ange déchu ! Comment un Imam peut-il défendre naïvement le coran alors que celui-ci témoignera contre lui et cela quoi qu’il ait pu en dire ? Nos Imams, en se faisant l’avocat du Diable, seront toujours perdants ! Alors plutôt de risquer leur vie pour essayer de voir le bien là où se tapit le mal, ils devraient plutôt se convertir à Dieu/Jésus et tous ceux qui perdront leur vie en son nom gagneront la vie éternelle ! Car leur témoignage leur sera compté, pour eux et leurs frères.

PS : Yesov, tu te rappelles de la vidéo que tu avais mise en ligne sur la blonde de You-tub ? Elle m’a inspiré, pas la blonde mais son sujet, et je pense que notre ami Ptrm y trouvera des informations dans ces vidéos :http://anti-islam.skynetblogs.be/archive/2014/03/21/les-amazones-bottes-le-cul-aux-mahometains-8139723.html#comments


Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 25 Aoû 2014, 11:33

@christophe
je suis de votre avis sur
1 mahomet aurait été inspiré par un faux ange, un ange déchu
2 le coran dit une chose et son contraire
3 Abraham, les prophètes, Jésus Christ qui est venu accomplir la Loi et nous a révélé la Vérité, nous a envoyé l'aide de l'Esprit Saint, pour comprendre la Vérité.
Je pense et je crois en effet que les Imams sincères ne pouront pas éradiquer les mensonges du Coran.
Mais dénoncer ces mensonges ne suffit pas.
Donc faut-il éradiquer directement la racine d'un mal,et sa conséquence: l'orgueil qui anime les jihadistes, que l'on peut comparer aux idéologies du 20ème siècle qui ont exterminé des centaines de millions d'êtres humains.
Quand j'écris: "éradiquer directement" je pense à un affrontement direct: la guerre.
Les américains et leurs alliés ont gagné contre le nazisme et les soviets;
Mais maintenant ont'il étudié et élaboré une stratégie globale, mondiale pour un effondrement total de la Bête immonde:qualifiée dans la Bible de: le Meurtrier, le Père du mensonge.
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 25 Aoû 2014, 12:50

http://www.google.fr/url?url=http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/11/ecole-de-guerre-la-guerre-totale-contre-lislam-enseignee-au-pentagone/&rct=j&frm=1&q=&esrc=s&sa=U&ei=ZxP7U9f3J4TcaPuggsAL&ved=0CDsQFjAG&usg=AFQjCNGvXlUtS_6uDJGHYF1-zcsYVElbYQ

Le plus haut gradé de l'armée américaine, le chef d'état-major interarmées Martin Dempsey, a vivement condamné mercredi l'enseignement d'un professeur du département de la défense, qui prônait "la guerre totale contre l'islam". Ce cours facultatif de huit semaines, dispensé depuis 2010 à des officiers par un professeur du collège interarmées de Norfolk, en Virginie, considérait en détail la possibilité d'atomiser les villes saintes de La Mecque et de Médine, à la façon "d'Hiroshima".

"C'était absolument insupportable, contraire à nos valeurs et ça n'était pas défendable du point de vue académique" a déclaré, jeudi au Pentagone, le général Martin Dempsey. L'officier a précisé que le lieutenant colonel Matthew Dooley, qui dispensait ce cours, n'était désormais "plus en position d'enseigner". Il reste pour l'heure maintenu au collège interarmées. Une enquête interne doit être achevée à la fin du mois.

Selon M. Dooley et certains des consultants en contre-terrorisme qu'il invitait en classe, il n'existe pas de musulmans "modérés", et l'islam dans son ensemble doit être considéré par l'armée américaine comme un ennemi. Il a été suspendu après qu'un officier suivant le cours en eut informé sa hiérarchie, le mois dernier. Le magazine Wired a révélé l'affaire sur son blog Danger Room, qui publie jeudi des extraits du cours.

Sur son blog, le rédacteur en chef de la BBC aux Etats-Unis s'étonne que des commandants, capitaines et colonels aient pu suivre ce cours depuis 2010, "sans sentir le besoin de dire à quelqu'un que quelque chose de bien étrange se passait dans cette salle".

Le général Dempsey a demandé, jeudi, aux officier du Pentagone de se débarrasser de tout matériel d'enseignement marqué par ces attaques contre l'islam dans son ensemble.

L'an dernier, une affaire similaire avait frappé le FBI. Un document de formation au contre-terrorisme du Bureau avait été publié sur Wired, expliquant que les musulmans américains "mainstream" étaient "susceptibles d'être des sympathisants terroristes". La Maison Blanche avait alors demandé à toutes ses forces de sécurité, militaires et civiles, de passer en revue leurs formations au contre-terrorisme. Celle-là était apparemment passée inaperçue.

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 25 Aoû 2014, 13:17

Pour en savoir plus
Ptrem

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Jeu 28 Aoû 2014, 12:58

Ptrem a écrit:
L'imam Hassen Chalghoumi exhorte donc ses confrères, mais aussi le milieu associatif, à dire les choses aux jeunes. Forcément, beaucoup ne sont pas de son avis et préfèrent ne pas évoquer ces questions de radicalisation. Menacé à plusieurs reprises de mort, l’imam continue son combat. « Nous, les imams, avons un rôle dans les mosquées de dénoncer, de prêcher, de parler. On peut le faire aussi sur internet et dans l’éducation nationale. Elle devrait prendre la responsabilité de parler de ce phénomène », considère Hassen Chalghoumi.

Vous touchez du doigt un problème crucial. Est-ce que le danger de braquer les projecteurs sur un Islam radical dénoncé par cet imam Chalghoumi n'est pas pour le chrétien d'abandonner son zèle apostolique, qui, je le rappelle, doit être orienté vers tous les musulmans ? Je veux dire : sur l'existence d'un Islam radical, nous sommes tous d'accord. Mais l'imam Chalghoumi est en France, terre chrétienne anciennement. Il rejette peut-être l'Islam radical, mais il est lui-même de confession musulmane. Le débat doit être orienté impérativement sur cette question : un dialogue avec les musulmans constructif, dépassionné, mais rigoureux. La révélation du christianisme est en jeu.

Sur cet imam Chalghoumi, il me semble qu'il y a un malentendu : il est vraisemblablement bien intégré en France, bénéficie d'une bonne couverture médiatique pour présenter un "respectable" "Islam de France", mais il me faut rappeler que cette intégration est facilitée par un climat ambiant de relativisme absolu, où l'on ne reconnaît pas la Vérité et où toutes les "vérités" se valent. Si l'on construit des mosquées, si l'on accueille avec une effrayante facilité des personnes de confession musulmane, pardonnez-moi, mais les autorités françaises se prennent les pieds dans le tapis. Réprimer un Islam radical, qui trouble la paix civile, et accepter (c'est-à-dire s'engager à ne pas rejeter) avec un subjectivisme absolu toutes les vérités, d'où qu'elles viennent, est un comportement schizophrène ! L'Islam mérite l'usage d'un dialogue, de mettre sur la table des vérités sur l'Islam et non les soi-disant "vérités" de l'Islam. Là, étant donné que l'Etat a abdiqué dans ce rôle, c'est à l'Eglise je pense qu'il revient d'assumer cette charge, et les laïcs en particulier !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Jeu 28 Aoû 2014, 13:40

aristote a écrit:
Réprimer un Islam radical, qui trouble la paix civile, et accepter (c'est-à-dire s'engager à ne pas rejeter) avec un subjectivisme absolu toutes les vérités, d'où qu'elles viennent, est un comportement schizophrène !
Accepter les vérités d'où qu'elles viennent, cher Aristote, c'est tout le contraire du subjectivisme absolu (drôle de nom) que vous dites tant redouter. Pour accepter la vérité, d'où qu'elle vient, il faut tout d'abord accepter qu'il y a une différence entre le vrai et le faux, et aussi le principe suivant lequel mon opinion, subjective, n'est pas une vérité.
Ceux qui refusent la vérité parce qu'elle provient d'une source qui ne leur plaît pas, ceux-ci sont les subjectivistes absolus. Et refuser d'écouter autrui par principe en est évidemment un des modes.
Donc, tout esprit honnête commence par accepter la vérité d'où qu'elle vienne, et il n'y a là rien qui oblige à soutenir le fanatisme, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Jeu 28 Aoû 2014, 14:27


Pardonnez-moi, j'ai mal parlé :
Moi a écrit:
Réprimer un Islam radical, qui trouble la paix civile, et accepter (c'est-à-dire s'engager à ne pas rejeter) avec un subjectivisme absolu tout ce qui est considéré comme vérité par telle ou telle personne, soit la plupart du temps les opinions de chacun, d'où qu'elles viennent, est un comportement schizophrène !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Jeu 28 Aoû 2014, 14:53

D'accord.
Mais cela change tout quant à la perspective de dialogue qui est votre sujet principal. Votre nouvelle formulation est incontestable, mais que veut-elle dire? Qu'on ne peut pas dialoguer en partant du principe que tout se vaut, que c'est (et c'est bien le cas en effet) une manière non seulement de ne pas respecter la vérité que l'on a à défendre, mais aussi une manière de ne pas écouter l'autre.
Donc, pour que le dialogue soit possible, il faut admettre d'une part que l'autre peut avoir des vérités à dire et à nous apprendre (sinon ce n'est pas dialoguer, c'est faire taire), mais aussi d'autre part que tout ce qu'il dira ne doit pas être admis sans examen, le dialogue pouvant d'ailleurs constituer déjà cet examen.
Vouloir comprendre l'autre, défendre la vérité : voici en résumé les deux jambes sur lesquelles s'appuyer. Que ce soit avec un musulman ou avec n'importe qui, je crois que cela ne change rien sur le fond. Le renseignement : "c'est un musulman" n'est pas suffisant pour savoir ce qu'exactement il pense.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Jeu 28 Aoû 2014, 15:24


Et je suis bien de votre avis !
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 31 Aoû 2014, 15:09

Vous avez peut-être tous entendu parler ces dernières années de l'ex-rappeuse Diam's/Mélanie, dont la conversion à l'Islam en 2009 eut un certain retentissement dans les médias. Voici l'une des rares interview qu'elle a accordée aux médias :



"Quand vous avez l'amour de Dieu, vous vous sentez comblée".

"ça a totalement guéri mon coeur [ndlr : la conversion], parce qu'aujourd'hui je sais ce que je fais sur terre".

"se lever tous les matins, en essayant d'être meilleure que la veille, c'est un gros programme dans une journée !"

"si j'avais fini (...) comme tous ces artistes délurés que l'on voit tous les jours à la télé, est-ce qu'on aurait dit de moi ce qu'on a dit ?"

(suite à la lecture du Coran) "j'ai eu l'intime conviction que Dieu existait".

La question est simple : quel dialogue pourrions-nous entamer avec cette personne convertie ? De quels principes ne devons-nous jamais dévier ? L'interview, je l'ai trouvée pour ma part très intéressante. Visiblement, Diam's a vécu (ce sont des prêtres qui me l'ont dit et qui en sont convaincus) une authentique expérience spirituelle. Une expérience qui ne doit pas être négligée, dépréciée. Combien de personnes comme Diam's se convertissent à l'Islam parce qu'elles y voient une réponse à leur quête d'identité, à leur quête de sens ?

Où sommes-nous, chrétiens ? J'ai bien conscience que des conversions au christianisme ont lieu, je peux le voir dans mon entourage. Mais l'Islam attire aussi. Il faut continuer à réagir. L'ex-rappeuse mentionnée est une femme, douée d'une sensibilité particulière qui la fait s'appuyer très certainement sur son ressenti. A la date de l'interview, elle est très certainement encore animée du zèle des "nouveaux convertis". Avec sincérité, elle accueille Dieu, prête à faire de son mieux. Mais elle est aussi fragile. Ses difficultés ont été grandes, le danger est qu'elle n'ait pas suffisamment de recul pour faire un retour sur la religion qu'elle a embrassée. Je pense pour ma part qu'elle sait trouver les mots justes pour parler de son expérience.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 31 Aoû 2014, 15:16

M'oui, mais elle habite où? Son désir de l'exotisme subconsciente pourrait être à la source de son intérêt particulier pour ce mahométisme. Chose fort probable est qu'elle n'était pas du tout favorable
à l'Église chrétienne, romaine en particulier. Elle s'est détournée de l'Église du Christ, mais tant mieux
si elle vit une spiritualité et un genre de vie pouvant être conforme aux commandements. Ce dont je
suis absolument certain, c'est que tout comme occidentaux typiques, elle sélectionne dans sa tête
ce que cette religion prescrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Dim 31 Aoû 2014, 15:19

ysov a écrit:
M'oui, mais elle habite où? Son désir de l'exotisme subconsciente pourrait être à la source de son intérêt particulier pour ce mahométisme. Chose fort probable est qu'elle n'était pas du tout favorable
à l'Église chrétienne, romaine en particulier.  Elle s'est détournée de l'Église du Christ, mais tant mieux
si elle vit une spiritualité et un genre de vie pouvant être conforme aux commandements. Ce dont je
suis absolument certain, c'est que tout comme occidentaux typiques, elle sélectionne dans sa tête
ce que cette religion prescrit.

Je doute de pouvoir adopter ce point de vue, mais il est possible que vous ayez raison.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 18:48

Suffit d'aller au-delà de son voile... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 20:55


Pour Diam's, est-ce que vous ne pensez pas qu'un chrétien pourrait la brancher sur le Dieu-Amour, en essayant de lui montrer que le Dieu de l'Islam est d'abord un Dieu Tout-Puissant, qui n'est pas en mesure de combler l'homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 21:05

aristote a écrit:

Bonjour à tous.

Je me permets de lancer une discussion tout ce qu'il y a de plus basique, à savoir la question des différences théologiques entre l'Islam et le christianisme. J'ai lu récemment un livre très instructif intitulé "La croix et le croissant : le christianisme face à l'Islam" de Antoine Moussali. C'est un livre qui pose les bases nécessaires d'un bon dialogue avec les musulmans. Bien évidemment, il est à compléter avec d'autres ouvrages traitant du même sujet.

La question est la suivante : quel dialogue voulons-nous et pouvons-nous entamer avec les musulmans ? Aujourd'hui, les chrétiens cèdent trop facilement, par manque de formation je pense sur l'essence du christianisme, à une certaine complaisance pour l'Islam, soit que leur foi n'est pas bien assuré, soit qu'une pensée fausse sur l'Islam fasse céder à une certaine fascination. Quelle distinction pouvons-nous faire entre l'Islam et le christianisme ? Avons-nous le même Dieu ? Autant de questions que j'aimerai voir traitées avec toute la rigueur souhaitée et le sérieux recommandé par le sujet.


Je pense que nous n'avons pas lu le même livre, mais alors pas du tout !

La conclusion implicite du Père Antoine Moussali est que le dialogue est .................  IMPOSSIBLE.


Je ne comprends pas que vous preniez ce livre pour base pour entamer ce débat. Shocked



à par ça, je pense qu'il ne faut pas s'occuper de la foi des autres religieux, il y a tellement de religions qui existent dans le monde, concernant les conversions, les expériences spirituelles, ce que vit Diam's m'impressionne pas du tout.

J'ai des exemples bien plus probant d'autres mouvements religieux autre que le Christianisme qui consiste à recevoir Dieu et à se tourner vers les autres au lieu de s'enrouler dans des draps pour se dissimuler.

Prés de chez moi, je connais des personnes qui sont adeptes de Peter Deunov, ils sont vraiment sympas.

La seule réponse qu'on puisse donner à tout ce beau monde, c'est de vivre notre foi, c'est notre vie qui témoigne et de ce point de vue, il y a peut être un déficit chez nous, beaucoup de chrétiens se sont laissés emportés par le progrès matériel.

Nous avons pas construit une société qui porte nos valeurs, c'est le moins qu'on puisse dire.


Dernière édition par Phoebus le Lun 01 Sep 2014, 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 21:13

Tibelleamour07 a écrit:
J'ai pendant un temps dialoguer avec de nombreux musulmans sur un forum et je peux vous dire que :

-l'amour n'est pas présent même si avec le Coran ils prétendent le contraire , le meilleur exemple est tout simplement aujourd'hui en Israël et en Irak.

-la miséricorde de Dieu est présente en Islam...mais seulement pour les musulmans pas pour les autres.

Bonsoir Tabris , durant près de quatre ans j'ai été modératrice sur un forum inter-religieux entre catholiques et musulmans , j'ai été bannie car j'ai eu le tord de dire qu'il était réellement impossible d'avoir un réel dialogue avec les musulmans , car la moindre contradiction dite par un catholique est souvent une provocation , il y a moyen d'avoir du respect pour le musulman oui mais pas plus .
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:02

Phoebus a écrit:
Aristote a écrit:
Bonjour à tous.

Je me permets de lancer une discussion tout ce qu'il y a de plus basique, à savoir la question des différences théologiques entre l'Islam et le christianisme. J'ai lu récemment un livre très instructif intitulé "La croix et le croissant : le christianisme face à l'Islam" de Antoine Moussali. C'est un livre qui pose les bases nécessaires d'un bon dialogue avec les musulmans. Bien évidemment, il est à compléter avec d'autres ouvrages traitant du même sujet.

La question est la suivante : quel dialogue voulons-nous et pouvons-nous entamer avec les musulmans ? Aujourd'hui, les chrétiens cèdent trop facilement, par manque de formation je pense sur l'essence du christianisme, à une certaine complaisance pour l'Islam, soit que leur foi n'est pas bien assuré, soit qu'une pensée fausse sur l'Islam fasse céder à une certaine fascination. Quelle distinction pouvons-nous faire entre l'Islam et le christianisme ? Avons-nous le même Dieu ? Autant de questions que j'aimerai voir traitées avec toute la rigueur souhaitée et le sérieux recommandé par le sujet.

Je pense que nous n'avons pas lu le même livre, mais alors pas du tout !

La conclusion implicite du Père Antoine Moussali est que le dialogue est ................. IMPOSSIBLE.


Je ne comprends pas que vous preniez ce livre pour base pour entamer ce débat. Shocked



à par ça, je pense qu'il ne faut pas s'occuper de la foi des autres religieux, il y a tellement de religions qui existent dans le monde, concernant les conversions, les expériences spirituelles, ce que vit Diam's m'impressionne pas du tout.

J'ai des exemples bien plus probant d'autres mouvements religieux autre que le Christianisme qui consiste à recevoir Dieu et à se tourner vers les autres au lieu de s'enrouler dans des draps pour se dissimuler.

Prés de chez moi, je connais des personnes qui sont adeptes de Peter Deunov, ils sont vraiment sympas.

La seule réponse qu'on puisse donner à tout ce beau monde, c'est de vivre notre foi, c'est notre vie qui témoigne et de ce point de vue, il y a peut être un déficit chez nous, beaucoup de chrétiens se sont laissés emportés par le progrès matériel.

Nous avons pas construit une société qui porte nos valeurs, c'est le moins qu'on puisse dire.

Pour être tout à fait sincère avec vous, je connaissais cette conclusion du Père Moussali. En effet, il dit que musulmans et chrétiens ne peuvent s'accorder. D'abord, il est toujours nécessaire de prêcher par l'exemple. Je suis d'accord avec vous, ne pas être trop attaché à la lettre. Après, il faut connaître notre foi, être bien formé, afin de répondre aux questions que certains musulmans nous posent..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:12

aristote a écrit:
Phoebus a écrit:
Aristote a écrit:
Bonjour à tous.

Je me permets de lancer une discussion tout ce qu'il y a de plus basique, à savoir la question des différences théologiques entre l'Islam et le christianisme. J'ai lu récemment un livre très instructif intitulé "La croix et le croissant : le christianisme face à l'Islam" de Antoine Moussali. C'est un livre qui pose les bases nécessaires d'un bon dialogue avec les musulmans. Bien évidemment, il est à compléter avec d'autres ouvrages traitant du même sujet.

La question est la suivante : quel dialogue voulons-nous et pouvons-nous entamer avec les musulmans ? Aujourd'hui, les chrétiens cèdent trop facilement, par manque de formation je pense sur l'essence du christianisme, à une certaine complaisance pour l'Islam, soit que leur foi n'est pas bien assuré, soit qu'une pensée fausse sur l'Islam fasse céder à une certaine fascination. Quelle distinction pouvons-nous faire entre l'Islam et le christianisme ? Avons-nous le même Dieu ? Autant de questions que j'aimerai voir traitées avec toute la rigueur souhaitée et le sérieux recommandé par le sujet.

Je pense que nous n'avons pas lu le même livre, mais alors pas du tout !

La conclusion implicite du Père Antoine Moussali est que le dialogue est .................  IMPOSSIBLE.


Je ne comprends pas que vous preniez ce livre pour base pour entamer ce débat. Shocked



à par ça, je pense qu'il ne faut pas s'occuper de la foi des autres religieux, il y a tellement de religions qui existent dans le monde, concernant les conversions, les expériences spirituelles, ce que vit Diam's m'impressionne pas du tout.

J'ai des exemples bien plus probant d'autres mouvements religieux autre que le Christianisme qui consiste à recevoir Dieu et à se tourner vers les autres au lieu de s'enrouler dans des draps pour se dissimuler.

Prés de chez moi, je connais des personnes qui sont adeptes de Peter Deunov, ils sont vraiment sympas.

La seule réponse qu'on puisse donner à tout ce beau monde, c'est de vivre notre foi, c'est notre vie qui témoigne et de ce point de vue, il y a peut être un déficit chez nous, beaucoup de chrétiens se sont laissés emportés par le progrès matériel.

Nous avons pas construit une société qui porte nos valeurs, c'est le moins qu'on puisse dire.

Pour être tout à fait sincère avec vous, je connaissais cette conclusion du Père Moussali. En effet, il dit que musulmans et chrétiens ne peuvent s'accorder. D'abord, il est toujours nécessaire de prêcher par l'exemple. Je suis d'accord avec vous, ne pas être trop attaché à la lettre. Après, il faut connaître notre foi, être bien formé, afin de répondre aux questions que certains musulmans nous posent..


Ne soyez pas dupes et surtout ne tombez pas dans le piège,

Les musulmans qui vous posent des questions n'ont pas d'autre but  ................. Que de vous convertir à l'islam. Le seul dialogue que souhaite le musulman est un dialogue consistant à contrer, à ébranler, et donc à convertir la personne avec laquelle il dialogue, donc ce n'est pas du dialogue, apprenez ça et retenez le !

Le pire étant que ce sont des personnes qui usent le mensonge contre nous, ils nient les authentiques évangiles et pour ce faire, mettent en avant un faux évangile, celui de barnabé ! Par conséquent le vrai dialogue ne peut s'établir, le pré-requis qui consiste à l'honnêteté, ils ne le respectent pas.

Dans mon quartier, j'ai constaté que les familles peu formés tombés souvent dans le piège, car eux, les musulmans, ils bossent leur truc à bloc, ils sont super calés dans leur système et ont vite fait de retourner des éléments faibles,


ce qui est d'ailleurs le cas de la personne dont vous parlez plus haut, Diam's, cette fille est une personne de santé mentale très fragile qui a fait de nombreux séjours en service psychiatrique, ça leur a été hyper facile de la convertir, c'était une proie, le jour ou elle s’écœurera de son islam, elle replongera encore plus bas qu'avant.

ne perdez pas de vue que les musulmans s'intéressent d'abord aux gens fragiles, leur terrain de mission sont les prisons, les hôpitaux et les écoles, c'est à dire des populations fragiles.

Et aussi des personnes dont ils sentent qu'ils vont pouvoir facilement ébranler, des personnes qui "n'assurent pas".

J'espère que vous n'avez pas été approché par les musulmans, car si tel est le cas, c'est qu'ils vous sentent fragile.

Je parle tout de même en connaissance de cause, je sais ces choses là d'expérience, mon père étant né en 1940 au Maroc, il a vécu ça avant de venir en France.

Au contraire, si les musulmans sentent que vous avez une foi Chrétienne solide et vraie, avec des valeurs identitaires fortes, JAMAIS, ils s'approcheront de vous pour causer religion, ABSOLUMENT JAMAIS.

De plus, j'ajoute que les convertis (comme Diam's) si les musulmans en sont fiers comme trophées de guerre, n'ont pas pour autant un grand respect auprès des musulmans,

Pour un musulman, un converti, c'est toujours un traître à la religion de ces parents ou de ces ancêtres.

Pour être respecté par les musulmans, il faut rien lâcher, absolument rien, de toutes façons qu'est ce qu'ils ont à nous dire de constructif ?

Rien !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:24

J'abonde de votre lucidité.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:34

Si la société occidentale avait gardé ses racines chrétiennes, il y aurait moins de jeunes perdus comme celui-là qui seraient attirés par l'islam et la guerre soi-disant "sainte"...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:35

Mais ces trucs ont toujours existé! Prends un pays qui a su si bien exploiter ce genre de volontaires, est la France avec sa légion étrangère!

Pour les racines chrétiennes comme tu dis, elles y sont toujours, car sinon, on ferait comme des musulmans égyptiens, on évoquerait le relâchement pour violer en pleine rue en groupe d'une centaine en toute impunité. Mr.Red

Les boomers vont tous retrouver le Seigneur au plus tard dans 20 ans. siffler  Reste la moyenne de leurs mômes aînés qui perpétuent ce relâchement nombriliste, consommateur à outrance. Mais les tout petits de la génération Z actuelle, reviendront
à des valeurs PLUS EXTÉRIEURES chrétiennes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:42

Simon1976 a écrit:
Si la société occidentale avait gardé ses racines chrétiennes, il y aurait moins de jeunes perdus comme celui-là qui seraient attirés par l'islam et la guerre soi-disant "sainte"...


Ces Convertis ont perdu la boule, ils élèveraient des chameaux dans le grand nord. C'est pitoyable.

L'occident matérialiste en focalisant les gens que sur leurs matières, sur leurs sous, sur des préoccupations bassement matérielles, a créé des générations d'imbéciles, de sots, jusqu'à des pseudos élites qui ont aucune véritable formation.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:45

Ce sont les boomers qui sont responsables. Bien-sûr je parle de la vague la plus terrible, ceux nés entres 1948 et 1955. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:48

En répétant ad nauseam que la religion, c'est privé, en mettant en place une société de consommation et de plaisirs, on a créé une génération complètement perdue, égarée, et qui finit par être attirée par la facilité (drogue, criminalité, etc.). Tous autant de pièges du tentateur.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Lun 01 Sep 2014, 22:51

La drogue a toujours existé, la criminalité encore plus, c'est que ça fesse encore plus aujourd'hui, car
toutes informations sont à la vitesse de l'éclair et tellement facile d'y accéder. Plus rien à voir avec ton arrière grand-père qui pouvait lire que le journal et un peu de radio. Enfin au cabinet d'aisance, il aurait sans doute bandé en regardant en secret la section des sous-vêtements pour femme du catalogue Sears ou Dupuis & Frères. :mdr: Wink
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mar 02 Sep 2014, 11:37

Phoebus,
Ce que tu dis là :
Citation :
Au contraire, si les musulmans sentent que vous avez une foi Chrétienne solide et vraie, avec des valeurs identitaires fortes, JAMAIS, ils s'approcheront de vous pour causer religion, ABSOLUMENT JAMAIS.

m'a fait penser à ça :
Exode 12:12
Cette nuit-là, je passerai dans le pays d'Égypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d'Égypte, depuis les hommes jusqu'aux animaux, et j'exercerai des jugements contre tous les dieux de l'Égypte. Je suis l'Éternel.
Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez ; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n'y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d'Égypte.

et c'est bien à cause de ça :
Citation :
Nous avons pas construit une société qui porte nos valeurs, c'est le moins qu'on puisse dire.

Il y a beaucoup à méditer la-dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mar 02 Sep 2014, 12:53

Effectivement, c'est un parallèle bien éclairé !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mar 02 Sep 2014, 23:13

Phoebus a écrit:
Au contraire, si les musulmans sentent que vous avez une foi Chrétienne solide et vraie, avec des valeurs identitaires fortes, JAMAIS, ils s'approcheront de vous pour causer religion, ABSOLUMENT JAMAIS.

Demandons donc à Dieu d'augmenter en nous la foi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mar 02 Sep 2014, 23:20

Simon1976 a écrit:
Demandons donc à Dieu d'augmenter en nous la foi ! Very Happy

Et montrons-nous en dignes !
Même Simon-Pierre l'a renié trois fois par crainte du martyre.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mer 03 Sep 2014, 03:00

Oui. Demandons-lui cette grâce de ne pas faiblir dans l'épreuve. salut
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9381
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mer 03 Sep 2014, 05:55

ptrem a écrit:
http://www.google.fr/url?url=http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/11/ecole-de-guerre-la-guerre-totale-contre-lislam-enseignee-au-pentagone/&rct=j&frm=1&q=&esrc=s&sa=U&ei=ZxP7U9f3J4TcaPuggsAL&ved=0CDsQFjAG&usg=AFQjCNGvXlUtS_6uDJGHYF1-zcsYVElbYQ

Le plus haut gradé de l'armée américaine, le chef d'état-major interarmées Martin Dempsey, a vivement condamné mercredi l'enseignement d'un professeur du département de la défense, qui prônait "la guerre totale contre l'islam". Ce cours facultatif de huit semaines, dispensé depuis 2010 à des officiers par un professeur du collège interarmées de Norfolk, en Virginie, considérait en détail la possibilité d'atomiser les villes saintes de La Mecque et de Médine, à la façon "d'Hiroshima".







...


Cette information conforte mon hypothèse , exprimée déjà dans ce forum :
les dirigeants occultes du complexe militaro-industriel américain se prépareraient à expérimenter une nouvelle arme , la bombe à antimatière , secrètement en cours de fabrication .

Le chaos favorisé depuis des années en Irak et en Syrie serait destiné machiavéliquement à
justifier aux yeux de l'opinion publique internationale , l'utilisation de cette bombe contre des islamistes préjugés totalement inhumains .


Claude Nougaro chantait déjà en 1964 :

" Que se passe-t-il ?
J'y comprends rien .
Y avait une ville
Et y a plus rien . "

Mais dans sa chanson , il voyait encore des gravats après la bombe . En fait , il n'y aurait sans doute plus qu'un trou bien net , analogue aux cratères qui ont été constatés en Sibérie récemment ( probablement dus , quant à eux , aux bulles de gaz provoquées par le réchauffement climatique ) .
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Mer 03 Sep 2014, 10:25

L'Arabie a pourtant été un allié précieux pour l'Amérique, on ne peut pas à la fois utiliser les islamistes et lutter contre eux Question  A la réflexion peut-être que si  Idea

http://www.info-palestine.net/spip.php?article14917
Revenir en haut Aller en bas
elwaraini



Masculin Messages : 314
Inscription : 03/08/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 13 Sep 2014, 20:26

Mike Gendron un ancien catholique. a passé trente ans dans l'église catholique avant de devenir chrétien. Il a le désir et l'amour de partager l'évangile de Christ avec les catholiques du monde entier.a dit
Si je vous insultais, vous réaliseriez l'attaque immédiatement. Si je vous mettais dans l'embarras, vous seriez le premier à vous en apercevoir. Mais si je vous trompais... vous pourriez ne jamais vous en apercevoir.
Aussi douloureux que l'insulte et l'embarressement puisse être, au moins vous êtes au courant de ce qui se passe. Mais la tromperie peut être mortelle parce que vous ne réalisez pas que vous êtes trahi, induit en erreur, séduit, piégé. C'est bien plus qu'un tour de passe-passe.
Les personnes qui sont trompées ne sont même pas conscientes d'être induit en erreur à moins d'être confronté à la vérité. Tragiquement, il y a de nombreuses personnes qui vont à la tombe ayant été trompées sur la nature de la relation qu'elles doivent avoir avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 13 Sep 2014, 20:28

elwaraini a écrit:
Mike Gendron un ancien catholique. a passé trente ans dans l'église catholique avant de devenir chrétien.

Les catholiques sont chrétiens. Wink
Revenir en haut Aller en bas
elwaraini



Masculin Messages : 314
Inscription : 03/08/2014

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 13 Sep 2014, 20:43

Simon1976 a écrit:
elwaraini a écrit:
Mike Gendron un ancien catholique. a passé trente ans dans l'église catholique avant de devenir chrétien.

Les catholiques sont chrétiens. Wink
peut etre qu'il a vu qu'il y a une difference entre etre catholique et etre chretien
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14451
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 13 Sep 2014, 21:39

Et vous êtes-vous sunnite, chiite ou bien coraniste?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.   Sam 13 Sep 2014, 22:34

elwaraini a écrit:
Simon1976 a écrit:
elwaraini a écrit:
Mike Gendron un ancien catholique. a passé trente ans dans l'église catholique avant de devenir chrétien.

Les catholiques sont chrétiens. Wink
peut etre qu'il a vu qu'il y a une difference entre etre catholique et etre chretien

Et c'est quoi, la différence ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogue avec les musulmans : le problème de Dieu, de l'amour, de la miséricorde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Miséricorde de Dieu pour nous
» De la miséricorde de Dieu envers le pécheur
» Sainte Mère de Dieu, sous l'abri de ta miséricorde !
» Dialogue avec Dieu
» Dialogue avec Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: