DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une âme damnée raconte sa damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 14:30

Pourquoi dites-vous : "vous"... Ne vous sentez-vous pas concerné par ces bons conseils ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 14:56

Citation :
Auteur : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Moi si j'avais commis tous les crimes possibles
Je garderais toujours la même confiance
Car je sais bien que cette multitude d'offenses
N'est qu'une goutte d'eau dans un brasier ardent.

Oui, j'ai besoin d'un coeur, tout brûlant de tendresse
Qui reste mon appui et sans aucun retour
Qui aime tout en moi et même ma faiblesse
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour.

Non, je n'ai pu trouver nulle autre créature
Qui m'aimât à ce point et sans jamais mourir
Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature
Qui devienne mon frère et qui puisse souffrir.

Je ne sais que trop bien que toutes nos justices
N'ont devant ton regard pas la moindre valeur
Et pour donner du prix à tous mes sacrifices
Oui je veux les jeter jusqu'en ton divin coeur.

Non, tu n'as pas trouvé créature sans tache
Au milieu des éclairs, tu nous donnas ta Loi
Et dans ton coeur sacré, ô Jésus, je me cache
Non je ne tremble pas car ma vertu c'est Toi.

Revenir en haut Aller en bas
monge



Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 16:36

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est surtout si on dit non à l'humilité et à l'amour généreux, si on développe de l'orgueil et de l'égoïsme, qu'on soit ou non chrétien.

Pour les non-chrétiens, Jésus transfigurera lors de sa venue leurs actes bons humainement en charité et en salut éternel selon ce texte :

Citation :

Matthieu 25, 34 Alors le Roi dira à ceux de droite : Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.
Matthieu 25, 35 Car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais un étranger et vous m'avez accueilli,
Matthieu 25, 36 nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, j’étais en prison et vous êtes venus me voir.
Matthieu 25, 37 Alors les justes lui répondront : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer,
Matthieu 25, 38 étranger et de t'accueillir, nu et de te vêtir,
Matthieu 25, 39 malade ou prisonnier et de venir te voir?
Matthieu 25, 40 Et le Roi leur fera cette réponse : En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.


Seulement vous ne citez que l'aspect de ce passage qui vous arrange. Selon toujours ce même passage, il verra aussi les actes non charitables comme autant de motif de damnation, or tout le monde a dans sa vie à la fois des actes "charitables" et des actes qui ne le sont pas!

Donc il faut chercher d'autres critères de jugement de Dieu, pour résoudre cette situation. Et l'Eglise affirme que Dieu seul sait comment il fera associer les non chrétiens à son oeuvre de rédemption.



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 16:43

pechemignon a écrit:

Seulement vous ne citez que l'aspect de ce passage qui vous arrange. Selon toujours ce même passage, il verra aussi les actes non charitables comme autant de motif de damnation, or tout le monde a dans sa vie à la fois des actes "charitables" et des actes qui ne le sont pas!

Donc il faut chercher d'autres critères de jugement de Dieu, pour résoudre cette situation. Et l'Eglise affirme que Dieu seul sait comment il fera associer les non chrétiens à son oeuvre de rédemption.




Jésus explique comment cela se passe : l'homme bon humainement vient comme naturellement à lui.

L'homme orgueilleux et égoïste le rejette "comme naturellement".

Voici le texte :

Citation :

Jean 8, 42 Jésus leur dit : "Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne viens pas de moi-même ; mais lui m'a envoyé.
Jean 8, 43 Pourquoi ne reconnaissez-vous pas mon langage? C'est que vous ne pouvez pas entendre ma parole.
Jean 8, 44 Vous êtes du diable, votre père, et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui : quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu'il est menteur et père du mensonge.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 16:47

Mais ce n'est pas Dieu qui damne l'homme, c'est l'homme qui choisit librement de se damner ou d'accueillir le salut offert gratuitement en Jésus Christ ! Si l'homme même non chrétien accepte le Pardon de Dieu à sa mort il est sauvé par la mort et la résurrection du Christ, ce sacrifice étant au bénéfice de toute l'humanité et non pas une petite élite.

Peu importe ses manquements, ses péchés, le mal qu'il aurait pu commettre à cause de la faiblesse de la chair, tout cela sera brulé au feu de l'amour de Dieu et il n'en restera plus rien.

Dans 1 Corinthiens 3 : 14-15, il est écrit : « Si l'oeuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. » (ce feu étant le feu de l'amour de Dieu qui comme le dit Sainte Thérèse est un brasier ardent)

La récompense ce sont les oeuvres baties sur le roc qu'est le Christ qui  ne seront pas détruites et qu'on emporte avec soi. Si on engrange des richesses au ciel par nos actes de charités sur terre, ces richesses on les retrouvera là haut démultipliée (cfr. parabole des talents, du bon et du mauvais serviteur). Mais tout ce qu'on n'a pas bati sur le Christ, on le perdra, toutes les oeuvres mauvaises seront détruites mais l'homme sera sauvé ! S'il l'accepte bien entendu, mais Dieu offre le salut à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 16:56

Ces paroles de Ezechiel chapitre 36 sont également pleines d'espérance pour tous les hommes :

   36 24  Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre.
   25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.
   26 Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair.
   27  Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles.

28 Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

(...)

31 Vous vous souviendrez de votre mauvaise conduite, de vos actes qui n’étaient pas bons. Le dégoût vous montera au visage, à cause de vos péchés et de vos abominations.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 18:03

Ce qui conduit au désespoir, c'est le manque de confiance dans la miséricorde de Dieu !

Tous ceux qui prêchent la peur de l'enfer (pour les autres bien sûr) se font les artisans de la conduite de désespoir. C'est une grave responsabilité ! Et un manque de charité notoire !
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 18:53

Ca me fait penser à ces pasteurs chrétiens qui nous parlent de l'enfer si nous ne nous convertissons pas, dans une salle plongée dans le noir. (voir les nombreuses vidéo youtube)

Alors que le Christ est lumière, rien que cela permet de confondre les faux prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 19:26

Philippe B. a écrit:
Ca me fait penser à ces pasteurs chrétiens qui nous parlent de l'enfer si nous ne nous convertissons pas, dans une salle plongée dans le noir. (voir les nombreuses vidéo youtube)

Comme un certain abbé... siffler
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 19:30

Arnaud Dumouch a écrit:
pechemignon a écrit:

Seulement vous ne citez que l'aspect de ce passage qui vous arrange. Selon toujours ce même passage, il verra aussi les actes non charitables comme autant de motif de damnation, or tout le monde a dans sa vie à la fois des actes "charitables" et des actes qui ne le sont pas!

Donc il faut chercher d'autres critères de jugement de Dieu, pour résoudre cette situation. Et l'Eglise affirme que Dieu seul sait comment il fera associer les non chrétiens à son oeuvre de rédemption.




Jésus explique comment cela se passe : l'homme bon humainement vient comme naturellement à lui.

L'homme orgueilleux et égoïste le rejette "comme naturellement".

Voici le texte :

Citation :

Jean 8, 42 Jésus leur dit : "Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne viens pas de moi-même ; mais lui m'a envoyé.
Jean 8, 43 Pourquoi ne reconnaissez-vous pas mon langage? C'est que vous ne pouvez pas entendre ma parole.
Jean 8, 44 Vous êtes du diable, votre père, et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui : quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu'il est menteur et père du mensonge.

Quel homme n'est pas orgueilleux et égoïste? nous le sommes tous! quel homme n'a pas déjà manifester quelque signe de "bonté humaine"? tous l'ont déjà fait, même ceux qu'on peut considérer comme des "monstres" ont déjà été "humainement bon" ne serait ce qu'envers leurs proches.
Cette façon de vouloir diviser de façon "naturelle" les hommes en "bon" et "méchant" ne marche pas!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 20:02

C'est pourquoi il y a combat en nous lors de la rencontre avec le Christ. La Bible l'appelle la Bataille d'Armaguedon. Notre égoïsme se mobilise face au Christ pour le monde du démon et notre générosité tend vers le Christ.

L'arbre tombe du côté où il penche.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 20:13

Cécile a écrit:
Ce qui conduit au désespoir, c'est le manque de confiance dans la miséricorde de Dieu !

Tous ceux qui prêchent la peur de l'enfer (pour les autres bien sûr) se font les artisans de la conduite de désespoir. C'est une grave responsabilité ! Et un manque de charité notoire !

Au contraire c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser à rechercher en vérité la miséricorde de Dieu. En effet plus la crainte d'un danger auquel on ne peut pas échapper par nous même est réel, plus le recours à la miséricorde de celui qui peut nous en préserver sera vrai, et profond.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 20:54

pechemignon a écrit:
Cécile a écrit:
Ce qui conduit au désespoir, c'est le manque de confiance dans la miséricorde de Dieu !

Tous ceux qui prêchent la peur de l'enfer (pour les autres bien sûr) se font les artisans de la conduite de désespoir. C'est une grave responsabilité ! Et un manque de charité notoire !

Au contraire c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser à rechercher en vérité la miséricorde de Dieu. En effet  plus la crainte d'un danger auquel on ne peut pas échapper par nous même est réel, plus le recours à la miséricorde de celui qui peut nous en préserver sera vrai, et profond.

Cela dépend du "fonctionnement" de chacun.
Certains sont mus par la peur, d'autres préfèrent se référer à l'amour et à la miséricorde.

Il y a ceux qui ont peur de Dieu, et ceux qui croient à l'amour de Dieu, leur Père. A chacun son histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 05 Sep 2014, 22:50

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est pourquoi il y a combat en nous lors de la rencontre avec le Christ. La Bible l'appelle la Bataille d'Armaguedon. Notre égoïsme se mobilise face au Christ pour le monde du démon et notre générosité tend vers le Christ.

L'arbre tombe du côté où il penche.

Donc, nous devons faire en sorte qu'il penche du bon côté (du Christ). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Sam 06 Sep 2014, 08:44

Cécile a écrit:
pechemignon a écrit:
Cécile a écrit:
Ce qui conduit au désespoir, c'est le manque de confiance dans la miséricorde de Dieu !

Tous ceux qui prêchent la peur de l'enfer (pour les autres bien sûr) se font les artisans de la conduite de désespoir. C'est une grave responsabilité ! Et un manque de charité notoire !

Au contraire c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser à rechercher en vérité la miséricorde de Dieu. En effet  plus la crainte d'un danger auquel on ne peut pas échapper par nous même est réel, plus le recours à la miséricorde de celui qui peut nous en préserver sera vrai, et profond.

Cela dépend du "fonctionnement" de chacun.
Certains sont mus par la peur, d'autres préfèrent se référer à l'amour et à la miséricorde.

Il y a ceux qui ont peur de Dieu, et ceux qui croient à l'amour de Dieu, leur Père. A chacun son histoire...

D'abord je corrige, je n'ai pas parler d'avoir peur de Dieu, mais de craindre l'Enfer! il y a une grosse différence entre les deux!
Craindre l'Enfer et croire en la miséricorde ne sont pas du tout incompatibles au contraire, elles sont très complémentaires, c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser en vérité à se réfugier dans la miséricorde de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Sam 06 Sep 2014, 10:42

Mais celui qui met sa foi en Dieu n'a plus la crainte de l'Enfer, par contre il a la crainte de Dieu qui est différente et qui consiste à avoir peur non de Dieu comme un Dieu colérique mais de notre faiblesse qui peut offenser son amour indéfectible pour nous. On ne cherche donc plus tant à fuir l'Enfer qu'à ne plus offenser l'amour de Dieu. Cette crainte est donc à rechercher et est l'un des dons de l'Esprit Saint.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Sam 06 Sep 2014, 12:21

pechemignon a écrit:
Cécile a écrit:
pechemignon a écrit:
Cécile a écrit:
Ce qui conduit au désespoir, c'est le manque de confiance dans la miséricorde de Dieu !

Tous ceux qui prêchent la peur de l'enfer (pour les autres bien sûr) se font les artisans de la conduite de désespoir. C'est une grave responsabilité ! Et un manque de charité notoire !

Au contraire c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser à rechercher en vérité la miséricorde de Dieu. En effet  plus la crainte d'un danger auquel on ne peut pas échapper par nous même est réel, plus le recours à la miséricorde de celui qui peut nous en préserver sera vrai, et profond.

Cela dépend du "fonctionnement" de chacun.
Certains sont mus par la peur, d'autres préfèrent se référer à l'amour et à la miséricorde.

Il y a ceux qui ont peur de Dieu, et ceux qui croient à l'amour de Dieu, leur Père. A chacun son histoire...

D'abord je corrige, je n'ai pas parler d'avoir peur de Dieu, mais de craindre l'Enfer! il y a une grosse différence entre les deux!
Craindre l'Enfer et croire en la miséricorde ne sont pas du tout incompatibles au contraire, elles sont très complémentaires, c'est la crainte de l'Enfer qui peut pousser en vérité à se réfugier dans la miséricorde de Dieu.

C'est vrai, la crainte de Dieu n'est pas la peur, mais plutôt le respect. Par contre, nous pouvons avoir peur de l'enfer, mais à condition que cette peur ne soit pas envahissante au point d'oublier l'amour de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Sam 06 Sep 2014, 13:21

Cécile a écrit:

C'est vrai, la crainte de Dieu n'est pas la peur, mais plutôt le respect. Par contre, nous pouvons avoir peur de l'enfer, mais à condition que cette peur ne soit pas envahissante au point d'oublier l'amour de Dieu !

Exactement Thumright
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Sam 06 Sep 2014, 19:00

Philippe B. a écrit:
Ca me fait penser à ces pasteurs chrétiens qui nous parlent de l'enfer si nous ne nous convertissons pas, dans une salle plongée dans le noir. (voir les nombreuses vidéo youtube)

Alors que le Christ est lumière, rien que cela permet de confondre les faux prophètes.
Il est bon de parler de l'enfer! Cela peut donner à réfléchir à quelques uns!
Surtout que le nombre des damnés est incertain. Jésus dit par exemple "un sera pris l'autre laissé" : cela fait un sur deux!
Pour les démons, un tiers des anges ont suivi satan! C'est beaucoup!
Alors, oui! il est bon de faire connaitre le danger! Sinon quel manque absolu de charité!
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 08 Sep 2014, 11:18

RenéMatheux a écrit:
Philippe B. a écrit:
Ca me fait penser à ces pasteurs chrétiens qui nous parlent de l'enfer si nous ne nous convertissons pas, dans une salle plongée dans le noir. (voir les nombreuses vidéo youtube)

Alors que le Christ est lumière, rien que cela permet de confondre les faux prophètes.
Il est bon de parler de l'enfer! Cela peut donner à réfléchir à quelques uns!
Surtout que le nombre des damnés est incertain. Jésus dit par exemple "un sera pris l'autre laissé" : cela fait un sur deux!

Mais cette phrase ne signifie pas que l'un va en Enfer l'autre au Paradis ! Cela indique simplement que la vie ici bas est précaire et que la mort peut frapper n'importe quand et n'importe qui, donc restons toujours prêts, en état de grâce pour si le maître revient pour nous (à la mort le Christ revient pour chacun de nous).

Pour l'Enfer il n'est pas question bien entendu de prétendre qu'il n'existe pas ! Mais Jésus lui même n'a jamais dit aux pécheurs de changer de vie ou ils iraient en Enfer. Son Evangile est plus tourné vers la miséricorde quand il s'adresse aux pécheurs, et sur le châtiment et la justice quand il s'adresse aux pharisiens.

N'oublions pas non plus que quand Jésus dit "Malheur à..." ce n'est nullement une condamnation ou une malédiction. C'est un constat des conséquences de nos actes ("malheur à toi si tu touches cette flamme, tu te brulera"). Mais la conséquence ce n'est pas immédiatement l'Enfer, c'est avant tout la rupture du lien d'amitié avec Dieu.

Parler des flammes de l'Enfer à un pécheur pour qu'il se convertisse c'est contreproductif et c'est oublier que le pécheur à qui on dit cela, ne connaissant pas forcément Dieu comme nous le connaissons, imaginera à tort que c'est Dieu qui l'enverrait en Enfer et du coup il se braquera encore plus contre Dieu.

Mais parler de l'amour de Dieu pour lui c'est bien différent. Quand on découvre combien on est aimé de Dieu, que Dieu n'est pas un bourreau mais un Père aimant, que son Fils est vraiment mort et ressuscité pour nous pardonner nos péchés, la conversion et le changement de vie sont tout proches.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 08 Sep 2014, 11:32

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 08 Sep 2014, 11:37

Philippe B. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Philippe B. a écrit:
Ca me fait penser à ces pasteurs chrétiens qui nous parlent de l'enfer si nous ne nous convertissons pas, dans une salle plongée dans le noir. (voir les nombreuses vidéo youtube)

Alors que le Christ est lumière, rien que cela permet de confondre les faux prophètes.
Il est bon de parler de l'enfer! Cela peut donner à réfléchir à quelques uns!
Surtout que le nombre des damnés est incertain. Jésus dit par exemple "un sera pris l'autre laissé" : cela fait un sur deux!

Mais cette phrase ne signifie pas que l'un va en Enfer l'autre au Paradis ! Cela indique simplement que la vie ici bas est précaire et que la mort peut frapper n'importe quand et n'importe qui, donc restons toujours prêts, en état de grâce pour si le maître revient pour nous (à la mort le Christ revient pour chacun de nous).
Si vous ne voulez pas voir!
Philippe B. a écrit:

Pour l'Enfer il n'est pas question bien entendu de prétendre qu'il n'existe pas ! Mais Jésus lui même n'a jamais dit aux pécheurs de changer de vie ou ils iraient en Enfer.  
Si ton oeil est occasion de péché.....
Il vaut mieux entrer dans la vie Borgne.....
Philippe B. a écrit:

Parler des flammes de l'Enfer à un pécheur pour qu'il se convertisse c'est contreproductif et c'est oublier que le pécheur à qui on dit cela imaginera à tort que c'est Dieu qui l'enverrait en Enfer et du coup il se braquera encore plus contre Dieu.
Certainement pas! Quand quelqu'un sait que l'enfer a toutes chances d'être réels, cela l'amène à réfléchir.
En plus quand quelqu'un est en danger de tomber dans le feu, vous ne lui dites pas vous?
Philippe B. a écrit:

Mais parler de l'amour de Dieu pour lui c'est bien différent. Quand on découvre combien on est aimé de Dieu, que Dieu n'est pas un bourreau mais un Père aimant, que son Fils est vraiment mort et ressuscité pour nous pardonner nos péchés, la conversion et le changement de vie sont tout proches.
Cela se voit tous les jours! Il y a tellement de gens charitables de nos jours! d'ailleurs notre ami lebob a été tellement touché par cet amour que..... il est toujours athéiste fanatiques........

Ce que vous faites est dangereux : Dieu nous a donné des preuves que l'enfer est une réalité, Jésus nous en a parlé, et vous vous dites que cela ne sert à rien!
Je vous signale que j'ai vu des gens se convertir pour leur avoir parlé de l'enfer!.  Et après Dieu a pris le relai!
Et que croyez vous que voulaient les saints? Sauver les ames de l'enfer!
C'est un devoir que de parler de l'enfer!
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 08 Sep 2014, 11:57

Et dans quel cas diriez vous à un pécheur dans votre entourage que s'il ne se converti pas il ira en Enfer ? Avez vous un exemple concret ?

Quand je lis les évangiles je vois Jésus et la samaritaine, ou Jésus et Zaché, Jésus ne lui dit pas de rendre l'argent qu'il a volé sinon il irait en Enfer il lui a dit simplement de descendre de son arbre parce qu'il désirait manger chez lui le soir même, et voyant tant d'amour et de miséricorde Zaché c'est converti.

Quand Jésus parlait de la géhenne de feu c'était face à des pécheurs impénitents, endurcis qui connaissent bien la loi de Dieu et se croient dès lors justes par la seule pratique de cette loi, alros que leur coeur est de pierre vis à vis des pécheurs, les condamnant plutot que leur apportant la miséricorde de Dieu. Tels les pharisiens qui n'ont aucune miséricorde pour leur prochain. Condamnant même Jésus qui mange à la table des pécheurs.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 09 Sep 2014, 12:38

Philippe B. a écrit:
Et dans quel cas diriez vous à un pécheur dans votre entourage que s'il ne se converti pas il ira en Enfer ? Avez vous un exemple concret ?
Je le dis à tous que l'enfer existe! Mais je ne les menace pas! J'essaie de leur faire prendre conscience du danger!

Mais quel serait l'amour de quelqu'un qui refuse d'avertir son frère qu'il est en danger de tomber dans le feu? ?????? C'est tout le contraire de l'amour! C'est infect!
Philippe B. a écrit:

Quand je lis les évangiles je vois Jésus et la samaritaine, ou Jésus et Zaché, Jésus ne lui dit pas de rendre l'argent qu'il a volé sinon il irait en Enfer il lui a dit simplement de descendre de son arbre parce qu'il désirait manger chez lui le soir même, et voyant tant d'amour et de miséricorde Zaché c'est converti.
Jésus savait parfaitement les bonnes disposition du coeur de ces 2 personnes!

Et Bis : Si ton oeil est occasion de péché.....
Il vaut mieux entrer dans la vie Borgne.....
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3548
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 09 Sep 2014, 18:16

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 09 Sep 2014, 18:52

"Et Bis : Si ton oeil est occasion de péché.....
Il vaut mieux entrer dans la vie Borgne....."


On ne voit pas plus de borgnes chez les fondamentalistes que chez les Chrétiens ordinaires ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 09 Sep 2014, 22:45

«Toutes les âmes ne souffrent pas également. Plus on a péché avec une méchanceté systématique, plus lourdement pèse la perte de Dieu, et plus on est opprimé par la créature dont on a abusé.

Les catholiques souffrent plus que les autres, parce qu'ils ont reçu et foulé aux pieds plus de grâces et de lumières.
Celui qui a su davantage souffre davantage que celui qui savait moins. Celui qui pécha par malice souffre d'une manière plus aiguë que celui qui tomba par faiblesse.»


C'est un passage que j'avais déjà entendu et qui m'a toujours fait réfléchir.  

C'est un Saint ou un missionnaire qui en avait parlé je crois.  Il venait presque à envier les païens.  Ne sachant pas, ils ne peuvent rejeter et pécher contre ce qu'ils ne connaissent pas...

Alors que nous, nous connaissons.

J'ai le vertige parfois en y pensant... affraid

Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
palomino3



Masculin Messages : 48
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mer 10 Sep 2014, 09:06

L'enfer c'est le refus de Dieu et ses conséquences  : il n'y a qu'à regarder autour de nous : l'enfer nous le voyons. Et après tout, il n 'y a pas besoin d'aller bien loin, y compris dans certains de nos propres agissements personnels et relationnels. Nous sommes des êtres incomplets et avons besoin de l'autre pour devenir entier... et l'autre, c'est le Christ. Pourtant, nous avons tellement cette tendance à nous centrer sur nous mêmes, réflexe face à notre incrédulité, que nous en devenons aveugles et être aveugle, c'est être ds le noir, hors de la Lumière. C'est aussi cela l'Enfer.
Qt à avoir peur ? .... Tout cela est signe de notre propre responsabilité et de notre propre liberté. Nous avons le choix de creuser notre propre tombe ou d'ouvrir la porte au Christ. "Levez vous... n'ayez pas peur" n'est ce pas ce que demande Jésus ? " .... et à propos d'un malade que les disciples ne peuvent guérir : " O génération incrédule et perverse, jusqu'à quand serai-je avec vous? Jusqu'à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici. " ... il en a un peu soupé de nos peurs. Il souhaite notre foi. Laissons Le entrer dans notre coeur et la question de l'enfer sera résolue.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Jeu 11 Sep 2014, 21:55

le témoignage de l'âme damnée est juste affreux... il fait froid dans le dos. J'imagine déjà mal les damnés, enfin la damnation mais la... ça me fait mal. Enfin bon, c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Free Bird



Masculin Messages : 15
Inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 09:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
"Je sortis du noir brusquement à l'instant du trépas. Je me vis inondée par une lumière éblouissante, à l'endroit même où gisait mon cadavre. Cela se passe comme au théâtre lorsqu'on éteint la salle: le rideau s'ouvre sur une scène imprévisible, affreusement lumineuse - la scène de ma vie. Comme dans un miroir, je vis mon âme, je vis les grâces foulées aux pieds, depuis ma jeunesse jusqu'au dernier "non" à Dieu. Je me sentis comme un assassin auquel on présenterait sa victime, exsangue: "Me repentir? Jamais! - Avoir honte?Jamais!"Cependant je ne pouvais pas résister au regard de ce Dieu que j'avais rejeté. Il ne me restait qu'une seule chose à faire : fuir. Comme Caïn s'enfuit d'Abel,ainsi mon âme fut chassée au loin à la vue de cette horreur.Ce fut le jugement particulier. Le Juge invisible dit: "Loin de moi!". Alors mon âme, comme une ombre jaune de soufre, se précipita dans le lieu de l'éternel tourment."

Je me pose juste cette question à la lecture de cette citation : comment une personne en enfer peut-elle raconter cela à posteriori ? A qui l'a-t-elle raconté ? En est-elle revenu pour dire cela ? A-t-elle parlé à un saint ? MAis peut-on parler à un saint en étant damné ?

Saint Laurent, me semble-t-il, a ressuscité un homme qui était en enfer, et celui-ci l'a dit, il s'est converti et a été immédiatement tué pour cela. Mais je ne sais pas si c'est avec Saint Laurent et le gars avait été ressuscité pour le dire.

Mais le passage en question, dans quelles conditions a-t-il été possible qu'il soit receuilli ? Merci de tes éclaircissements
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 12:38

Si je me souviens bien c'est une jeune fille qui se destinait à être religieuse. En fait c'est un rève qu'elle a eu! mais d'après ce qu'elle dit ce rève est si précis (une longue lettre donc) que c'est une révélation privée!
Citation :
 

Le manuscrit suivant que nous publions a été trouvé dans les papiers d'une jeune fille morte au couvent après quelques années de vie religieuse…
L'écrit se répand rapidement en éditions multipliées parmi les lecteurs toujours plus nombreux .
Il y a le nihil obstat et l'imprimatur

La lettre : http://www.ephphata.net/lettres-de-l-au-dela/Lettre-a-d-recit.html


Ce qui ne veut pas dire qu'il faille tout avaler! Même si il y est obligé par Dieu, un damné fera tout pour introduire des mensonges!
Ici la raison de la damnation me semble légère...... et originale!
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 14:07

L'imprimatur authentifie qu'il n'y a rien qui ne soit non conforme à la foi Catholique dans le récit. Alors, quand bien même que ce serait une fiction de A à Z, on peut tout de même s'en inspirer pour réfléchir sur le sujet.

Cette histoire a reçu un sceau qui lui donne une valeur sûr.

Le mensonge ne peut être la ligne directrice de ce récit selon moi.



Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 19:02

Citation :
Le mensonge ne peut être la ligne directrice de ce récit selon moi.
Certes! Et je crois que Dieu oblige les démons à faire le bien (ici à cause des prières de son amie). Mais le démon fera tout pour nous faire du mal!

Voilà selon elle la raison de sa damnation
L'Ame Damnée a écrit:
Entre moi et Max, nous n'étions pas arrivés souvent à la très grande familiarité. Je comprenais que je me serais abaissée à ses yeux si je m'étais laissée aller complètement avant le temps, c'est pourquoi, je sus me maintenir. J'étais prête à tout, je devais le conquérir. A cette fin, rien ne m'était trop cher. En outre, peu à peu, nous nous aimions, possédant l'un et l'autre de précieuses qualités qui faisaient nous apprécier réciproquement. J'étais habile et capable, d'une agréable compagnie, aussi je tins solidement attaché et réussis, au moins dans les derniers mois avant notre mariage, à être l'unique à le posséder.
En cela consistait mon apostasie de Dieu, d'avoir fait d'une créature, mon idole… Jamais une chose pareille ne peut arriver entièrement que dans l'amour d'une personne pour l'autre sexe lorsque cet amour reste enfermé dans les satisfactions purement terrestres ; c'est aussi ce total abandon qui forme son attrait, son stimulant et son venin.
pour moi, en la personne de Max, cette adoration de moi-même me devint une religion vécue.
Je trouve cela original et leger....

De même les remèdes proposer par la religieuse sont "faire une bonne confession". Mais rien sur la charité qui est l'essentiel. Cela me fait penser à des mensonges du démon!

Par contre d'autre passages sont plus conformes.
L'ame Damnée a écrit:
Ce n'est pas à nous, réprouvés, de vous tenter ; cela est réservé aux esprits tombés. A la vérité, cela accroît encore davantage leur tourment chaque fois qu'ils entraînent ici une âme. Mais, que ne fait pas la haine !…
De toutes façons, c'est une révélation privée : même vrai elle doit être traitée avec prudence!
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 19:07

Ça me semble être un péché d'orgueil.

On devient son propre Dieu ou on adule une personne humaine.

Le Sauveur nous devient insignifiant puisqu'on ne Lui donne pas la place qui Lui est due.

Ce doit être un péché très fréquent de nous jour en Occident...

neutral
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 20:31

Si j'ai bien lu, ce n'est pas certain, la religieuse qui a reçu ces "lettres", les a vues se détruire (en cendres) entre ses mains...

Comment peut-elle relater tout ça ? Comment croire à toute cette histoire ?

Quel besoin avons-nous de faire une fixation sur l'enfer alors que nous connaissons l'amour de Dieu et sa miséricorde infinie ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Ven 12 Sep 2014, 22:20

Parceque c'est l'amour infini qui nous a parlé de l'enfer.
Et parce qu'il veut absoluement nous en sauver : la pire catastrophe pour les damnés c'est d'être privé de Dieu et ils accepteraient volontiers toutes autres peines de l'enfer si ils pouvaient ne pas être privés de Dieu
Et donc parce qu'il faut absoluement sauver ceux qu'on peut de l'enfer!
Etc
Revenir en haut Aller en bas
Free Bird



Masculin Messages : 15
Inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 15 Sep 2014, 13:56

Cécile a écrit:
Si j'ai bien lu, ce n'est pas certain, la religieuse qui a reçu ces "lettres", les a vues se détruire (en cendres) entre ses mains...

Comment peut-elle relater tout ça ?  Comment croire à toute cette histoire ?

Quel besoin avons-nous de faire une fixation sur l'enfer alors que nous connaissons l'amour de Dieu et sa miséricorde infinie ?

ô ce n'est pas bien compliqué : l'homme est oublieux. Il n'y a qu'à lire l'ancien testament pour se rendre compte de cela, et nos vies quotidiennes pour voir comment il est facile d'oublier les grâces permanentes de Dieu en toutes choses.

Et parce que, malheureusement, dans le corps épiscopal comme parmi les croyants, certains pensent que l'enfer n'existe pas. Or c'est une ruse.

Quand à la personne qui relate cela alors que ces lettres se sont volatilisées en cendres - donc, sous-ententu, sans possibilité de les mémoriser en si peu de temps - que fais-tu du Saint Esprit ? Celui-là même qui a fait souvenir tant de détails à des apôtres et aux personnes qui ont écrit les 4 évangiles et les autres évangiles (protoévangile, apocryphes etc) ?

L'Esprit Saint nous fait souvenir toute chose que Dieu souhaite nous faire souvenir pour le bien de ses enfants, pour le instruire, les prévenir, pour affiner leur coeur et leur foi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 16 Sep 2014, 03:22

Cécile a écrit:
Quel besoin avons-nous de faire une fixation sur l'enfer alors que nous connaissons l'amour de Dieu et sa miséricorde infinie ?

Sans nous empêcher d'en dormir la nuit, j'y ai trouvé une utilité à ce texte.

Pour la première fois, je lis un texte qui me projette dans la pensée d'une personne qui se damne.

Ho! surprise! Elle n'a rien fait de bien méchant.

À part prendre à la légère les exigences pour obtenir la vie éternelle!

Vous savez, le chemin étroit...

Je comprends la miséricorde de Dieu (comme il est humainement possible de le comprendre), mais c'est la force de l'égoïsme de notre humanité qui me donne froid dans le dos...

Évangile selon Saint Mathieu 19, 23-26 a écrit:
Et Jésus dit à ses disciples: " Je vous le dis en vérité, difficilement un riche entrera dans le royaume des cieux.

Je vous le dis, il est plus aisé pour un chameau d'entrer par le trou d'une aiguille, que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. "

En entendant (ces paroles), les disciples étaient fort étonnés, et ils dirent: " Qui peut donc être sauvé? "

Et Jésus, les yeux fixés (sur eux), leur dit: " Cela est impossible aux hommes, mais tout est possible à Dieu. "

Cela est impossible aux hommes d'être sauvé... Mais tout est possible à Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
Gratien



Masculin Messages : 40
Inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 22 Sep 2014, 23:05

En fait, la raison de la damnation est le refus du repentir plus que le péché lui-même. C'est ce qui se révèle de l'état de l'âme qui est déterminant plus qu'un acte précis.

Elle dit bien: ""Me repentir ? Jamais! - Avoir honte ? Jamais!"

C'est le refus du repentir, c'est le refus du pardon, qui est par définition le péché contre l'esprit ; c'est cet endurcissement qui semble déterminant et non pas la nature du péché commis. C'est l'état d'esprit d'endurcissement et d'orgueil qui fait basculer dans la damnation.

Car si elle s'était repentie à l'heure de la mort, l'issue eût été différente. Cette possibilité est clairement suggérée dans le texte. Cela était possible dans ce court passage. L'arbre tombe du côté où il penche le plus souvent mais la liberté humaine peut changer les choses parfois. Dans nombre de récits de NDE, le repentir au moment de la présentation de la revue de vie change tout et transforme la condamnation en salut.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Lun 22 Sep 2014, 23:07

La force d'Amour de Celui qui se présente aux mourants est tellement forte qu'il est pratiquement impossible de ne pas se repentir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 09:10

Quasi hérétique, cela, Simon! :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 09:47

Pas du tout ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11972
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 10:30

Alors on se demande pourquoi 1/3 des anges seraient damnés?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 12:01

Simon1976 a écrit:
La force d'Amour de Celui qui se présente aux mourants est tellement forte qu'il est pratiquement impossible de ne pas se repentir. Very Happy


Bien au contraire hélas, cher Simon. Regardez ce que j'en pense :

Arnaud Dumouch a écrit:


Le contresens le plus fréquent qui est fait par des lecteurs superficiels de l'annonce de la venue du Christ miséricordieux à l'heure de la mort est celui ci : Un lecteur superficiel pourrait penser que l'on peut toujours reporter à demain le jour de son conversion, que l'on peut même attendre la mort pour se convertir, voir même après la mort. Ce qui est terrible.

c'est une objection majeure. Mais elle se résout facilement



C'est le même contresens que ceux qui, de tout temps, détournèrent l'existence du sacrement de pénitence pour se dire :
Citation :
"Je pèche. Je me repent et me confesse à l'heure de ma mort et hop ! Je suis sauvé !"
Les personnes qui calculent ainsi ont à mon avis un esprit qui n'est pas fait pour comprendre ce qu'est la miséricorde pour raisonner ainsi et en abuser.


Les péchés mortels (de faiblesse et d'ignorance), il ne faut pas jouer avec eux, même si toute faiblesse et ignorance sont enlevés à la venue du Christ. En effet, si on s'y complait, on fabrique en son âme un goût pour l'égoïsme et l'orgueil qui nous attirera vers la liberté solitaire, qui est justement ce qu'annonce Lucifer en enfer. Mais face au Christ, ce sera devenu un péché mortel contre l'Esprit Saint car il n'y aura plus que lucidité et maîtrise de soi.

Ce poids du péché risque bien, face à la parousie du Christ, de nous faire mépriser sa douceur et sa petitesse (qui sont sa gloire principale) et nous dirons :
Citation :
"Ce n'est que ça le Christ ?  Mr. Green  "
Donc  nous devons FUIR LE PÉCHÉ, par peur NON DU CHRIST mais de NOUS-MÊMES !

Et le péché nous guette. Il est invisible. Je me souviens de cette anecdote qui m'a frappé. A la fin des apparitions de Lourdes, on voulut protéger Bernadette. On lui trouva un couvent à Nevers dirigés par une religieuse de haute qualité, une grande ascète. Une fois, une dame demanda à voir Bernadette. Elle s'attendait à voir en Bernadette une grande mystique, pleine de transports. Or Bernadette n'aimait pas passer des heures à l'oraison. Elle était simple, et préférait servir en cuisine et dans le ménage. Le constatant, la dame fit cette remarque acide :
Citation :
"Ce n'est que cela Bernadette ?  Embarassed  ..."
à quoi Bernadette a répondu en riant : "Mais oui, madame, ce n'est que ça!". Et cela m'a frappé car je me suis dit que beaucoup d'entre nous, chrétiens fervents et secrètement assez sûr de notre salut, nous réagirons peut-être de la même façon FACE A LA SAINTE VIERGE, QUI EST la plus petite (d'où sa royauté au Ciel).

Je suis inquiet pour notre salut. Combien d'entre nous ne se reconnaîtront qu'en suivant "Lucifer le Grand" ? Face à la "grandiose" apparition de Lucifer, ce roi de la fierté solitaire et individualiste, nous risquons bien de reconnaître notre vrai chemin...

Donc, la peur de l'enfer ne doit plus venir de Dieu ! Lui, il est prêt à pardonner TOUT, 70 fois 7 fois, si nous nous repentons.

La peur doit venir de NOUS. Car personne ne sait s'il ne sera pas déçu, lors de la venue du Christ dans sa gloire, par tant d'HUMILITE...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 12:09

Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 12:52

Bonjour,

Par rapport à l'humilité nécessaire pour entrer dans le royaume de Dieu...

Je me suis amusé à faire un croquis (je ne suis pas doué vous me pardonnerez) de l'Enfer et du Paradis, et de ce que signifie "les premiers seront les derniers et les derniers premiers".

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 13:01

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2627
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 13:46

Philippe B. a écrit:
Bonjour,

Par rapport à l'humilité nécessaire pour entrer dans le royaume de Dieu...

Je me suis amusé à faire un croquis (je ne suis pas doué vous me pardonnerez) de l'Enfer et du Paradis, et de ce que signifie "les premiers seront les derniers et les derniers premiers".


C'est une belle image! Ça fait réfléchir...
Dans la bulle "Tassez-vous, Minus", on pourrait mettre bien des choses...

Ex:
Tassez-vous, vous qui n'êtes pas digne de Dieu.
Tassez-vous, vous qui ne pratiquez pas, je n'ai jamais manqué une messe dominicale de toute ma vie.
Tassez-vous, vous qui croyez en V II, vous êtes dans l'erreur! (C'est une petite blague pour notre ami SédéV II, Very Happy )
Tassez-vous, vous qui n'avez pas cru au droit chemin qu'est l'Église catholique romaine. (blague un peu moins drôle pour moi... mais qui serait fort possible par péché d'orgueil!)
Etc...
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 13:52

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 14:05

L'assoiffé a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour,

Par rapport à l'humilité nécessaire pour entrer dans le royaume de Dieu...

Je me suis amusé à faire un croquis (je ne suis pas doué vous me pardonnerez) de l'Enfer et du Paradis, et de ce que signifie "les premiers seront les derniers et les derniers premiers".


C'est une belle image! Ça fait réfléchir...
Dans la bulle "Tassez-vous, Minus", on pourrait mettre bien des choses...

Ex:
Tassez-vous, vous qui n'êtes pas digne de Dieu.
Tassez-vous, vous qui ne pratiquez pas, je n'ai jamais manqué une messe dominicale de toute ma vie.
Tassez-vous, vous qui croyez en V II, vous êtes dans l'erreur! (C'est une petite blague pour notre ami SédéV II, Very Happy )
Tassez-vous, vous qui n'avez pas cru au droit chemin qu'est l'Église catholique romaine. (blague un peu moins drôle pour moi... mais qui serait fort possible par péché d'orgueil!)
Etc...


thumleft

Est-ce voulu ? Vous écrivez : "tassez-vous" alors que Philippe B a écrit : "poussez-vous" ?

En tout cas, oui au "ETC..." Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 15:37

L'assoiffé a écrit:
Philippe B. a écrit:
Bonjour,

Par rapport à l'humilité nécessaire pour entrer dans le royaume de Dieu...

Je me suis amusé à faire un croquis (je ne suis pas doué vous me pardonnerez) de l'Enfer et du Paradis, et de ce que signifie "les premiers seront les derniers et les derniers premiers".


C'est une belle image! Ça fait réfléchir...
Dans la bulle "Tassez-vous, Minus", on pourrait mettre bien des choses...

Ex:
Tassez-vous, vous qui n'êtes pas digne de Dieu.
Tassez-vous, vous qui ne pratiquez pas, je n'ai jamais manqué une messe dominicale de toute ma vie.
Tassez-vous, vous qui croyez en V II, vous êtes dans l'erreur! (C'est une petite blague pour notre ami SédéV II, Very Happy )
Tassez-vous, vous qui n'avez pas cru au droit chemin qu'est l'Église catholique romaine. (blague un peu moins drôle pour moi... mais qui serait fort possible par péché d'orgueil!)
Etc...
thumleft

salut

Nous ne sommes pas à l'abri de la tentation d'orgueil. No
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28490
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 15:40

"Entrez par la porte étroite; car large est la porte, et spacieuse la voie qui conduit à la perdition, et nombreux sont ceux qui y passent; car étroite est la porte, et resserrée la voie qui conduit à la vie, et il en est peu qui la trouvent!" (Matthieu 7, 13-14)
Revenir en haut Aller en bas
Gratien



Masculin Messages : 40
Inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Une âme damnée raconte sa damnation   Mar 23 Sep 2014, 22:29

Dans l'optique catholique, il faut pour comprendre l'Au-delà et le Salut parler du Purgatoire.

Ceux qui vont directement au Paradis, qui trouvent la porte étroite, sont peu nombreux. C'est ce que semble dire Jésus et la voie qui mène à la perdition est large au sens où nos vies terrestres offrent facilement plus d'occasions de s'éloigner de Dieu que de s'en rapprocher. Mais la réalité du Purgatoire affirmée avec force par l'Eglise catholique montre que l'âme qui voit Dieu au moment de sa mort, peut être temporairement tenue éloignée de Lui pour sa purification. Cette réalité n'est pas mentionnée par Jésus dans les paraboles sur le royaume des Cieux de Saint Matthieu sans doute à des fins pédagogiques.

L'existence du Purgatoire est d'ailleurs confirmée par de nombreuses NDE et pas forcément explicitement des NDE catholiques : des âmes voient La Lumière de Dieu, et sont sidérées par Son Amour ; puis la Lumière S'éloigne provoquant une souffrance immense, un manque formidable ; mais cette souffrance est purificatrice et la Lumière revient après un temps variable. Un exemple est la NDE de Eben Alexander. Sa rencontre avec la Lumière divine le bouleverse mais l'éloignement de la Lumière Amour provoque la pire souffrance imaginable. Mais après un temps de purification, la Lumière revient et il voit le Paradis.

Donc quand Jésus évoque ceux qui à leur mort ne sont pas admis au Paradis immédiatement, il évoque implicitement ceux qui vont au Purgatoire et doivent donc pleurer et expier leur péchés par une souffrance purificatrice. Ceux-là ne sont pas admis dans le Royaume tout de suite et en sont rejetés temporairement et on sait notamment par Maria Simma que des âmes peuvent rester au Purgatoire pendant des siècles. On a même parlé d'âmes devant rester au Purgatoire, hors du Royaume de Dieu, jusqu'à la fin du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une âme damnée raconte sa damnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une âme damnée raconte sa damnation
» Allez... Je vous raconte un bout de ma vie!
» faut que je vous raconte...
» Les damnés voudraient-ils ne pas exister ?
» Comment une langue raconte une civilisation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: