DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Mer 21 Jan 2015, 09:49

Le festin du Seigneur

Livre d'Isaïe 25,6-10

Le Seigneur, Dieu de l'univers, préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés.


La méditation


Pique-assiette

La Bible nous dit, somme toute, bien peu de choses concrètes du paradis. Le programme des activités proposées là-haut, en particulier, n’est pas très clair, à une exception toutefois : il y aura de quoi manger, et en abondance. Le prophète Isaïe déploie l’image grandiose d’un festin, que Jésus reprendra à son tour, en la précisant : il s’agira, dans l’évangile, d’un festin de noces. Rien que pour cela, le programme est alléchant.
Mais, quand on fréquente les mariages, on s’aperçoit vite qu’il y a deux sortes d’invités : ceux qui viennent pour le repas, pour le vin servi généreusement, pour le gâteau des mariés, pour les petits fours de l’apéritif ; et ceux qui viennent pour les mariés. Les deux sortes se réjouissent, bien sûr, mais ce n’est pas exactement la même joie.

Et quand nous cherchons Dieu, que cherchons-nous au fond ? Les biens qu’il peut nous donner, comme une certaine sécurité, ou une grande paix intérieure, ou la solution de tel souci qui nous tourmente ? Ou bien Dieu lui-même, pour lui-même ? Chercher Dieu pour Dieu, ce n’est pas renoncer à vivre ou fuir les petites choses du quotidien : c’est au contraire affronter notre vie parce que l’essentiel et l’accessoire, l’essentiel et l’urgent ne sont plus confondus. C’est mettre chaque chose à sa place : l’amour de Dieu d’abord, avant tout souci d’efficacité. C’est aussi découvrir que notre Dieu est une nourriture qui, mieux que tous les fast foods de notre vie qui prétendent assouvir nos désirs, rassasie solidement notre faim de bonheur.



Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 23 Jan 2015, 09:46

Devant le portail

Évangile selon saint Luc 16. 19-31

Un pauvre, nommé Lazare, était couché devant le portail, couvert de plaies. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche.

La méditation

Confiture

Ventre affamé n’a pas d’oreilles, dit la sagesse populaire. Mais l’évangile nous dit plutôt que celui qui n’entend pas, ce n’est pas l’affamé, mais le satisfait. La faim est un malheur, la satiété est un danger : la voie de l’évangile paraît parfois bien étroite. Et le but d’un commentaire n’est pas d’en diminuer l’exigence.
Non pas que l’évangile soit là pour nous donner mauvaise conscience ; il vient nous empêcher de nous installer dans notre confort. Il y a des conforts agréables, comme il y a aussi des conforts glauques, des conforts où on est malheureux, des conforts où on crève de solitude, mais qui restent des conforts tout de même. Il n’est pas bon pour l’homme de rester toujours confit dans la même confiture.

La voie de l’évangile pour m’arracher aux conforts qui m’isole, c’est mon frère. C’est lui qui, par sa détresse matérielle ou morale, par ses idées qui me surprennent, par ses manières de faire qui ne sont pas les miennes, vient m’empêcher de devenir un vieux garçon spirituel, perclus d’habitudes qui deviennent vite des manies. Mon réflexe sera de me protéger de ces autres qui remettent en question ma vie bien agencée. Attention, nous dit Jésus, ton prochain n’est pas un danger, mais ton salut ! Si tu t’en protèges, si tu le fuis, tu seras aussi seul que le riche qui ne voyait même plus Lazare et sa misère.
Dans la plupart des couvents et monastères, les frères prient en se faisant face. Je prie Dieu, mais celui qui j’ai sous les yeux, c’est ce frère qui m’agace, ce frère dont la détresse m’inquiète et que je ne veux pas voir ; ce frère fait à l’image de Dieu, dont il est, de l’aveu même de Dieu, l’icône la plus ressemblante.


Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Lun 26 Jan 2015, 10:16

Pars, Abraham

Livre de la Genèse 12, 1-9


Le Seigneur dit à Abram : « Pars de ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai. » […] Abram partit, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth partit avec lui.


La méditation



Abraham, mon frère, tu as cru qu’il était possible de marcher avec ton Dieu. Tu as cru que ton Dieu ne te lâcherait pas, même loin de ta maison, même sur des chemins inconnus, même vieux, sans preuve, sur la simple foi de cette parole qui avait résonné en toi.
Et tu marches, Abraham, mon frère. Tu plantes ta tente puis tu la déplantes, mais tu ne te lasses pas de chercher le pays que Dieu, ton grand Dieu, t’a montré. Et parce que tu marches avec ton Dieu, parce que tu parles à ton Dieu, tu provoques ce prodige : Dieu se glisse dans ton entourage, Il vient se faire nourrir à l’ombre du chêne de Mambré, bénit à son tour tous ceux qui te bénissent, et peut-être même qu’il sourit en douce, Dieu, à l’heure du goûter, bienheureux du bon tour qu’il vient de te jouer : oui tu auras un fils, inattendu, un grand fils qui entraînera à sa suite une multitude de frères.

Isaac portera le nom de ce sourire de Dieu, déclenché par le grand éclat de rire de Sarah : Isaac est « le rire » de Dieu. Et Dieu se promet, secrètement, que même si certains oublient de marcher avec lui, lui Dieu, prendra tours et détours pour ne pas les lâcher d’une semelle, ses fils.
Abraham, mon frère, ton véritable fils, c’est Jésus-Christ, le fruit de la joie de Dieu. Le Fils de la promesse, lui qui marche absolument avec son Père au point d’être le chemin. Secrètement, (Jean nous le dira), tu as exulté de voir son jour. Tu l’as vu, et tu t’es réjouis du jour du Christ (*). Car c’est exultation que marcher avec Dieu.


* Évangile selon saint Jean, chapitre 8, verset 56

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Mer 28 Jan 2015, 10:42

Chemins et détours

Livre d'Isaïe 40,25-31


Israël, pourquoi affirmes-tu : « Mon chemin est caché à mon Dieu, le Seigneur néglige mon bon droit » ?


La méditation

Il n’y a pas de chemin caché pour toi, mon Dieu.

Tu connais les raccourcis et les détours, les chemins de traverse et les errements, les caillasses du désert et de la steppe, et les routes prises par les Hébreux esclaves épuisés de bringuebaler des tonnes de briques. Tu connais les chemins de l’exil des hommes qui ont dû partir en catastrophe avec leur maison sur le dos et un enfant dans chaque main, perdant tout, à commencer par l’espoir de rentrer, et l’espoir de vivre. Tu connais les bouchons sur l’autoroute de ceux qui pensent aller plus vite et qui finalement vont plus lentement. Tu connais les chemins que nous prenons pour nous éviter, pour nous ignorer, pour nous pardonner, pour nous retrouver, pour nous aimer.

Tu acceptes tous ces chemins. Tu nous laisses les essayer, et nous suis en douce. Ici, tu enlèves un caillou pour que nous n’ayons pas trop mal en tombant. Là, tu permets qu’un inconnu nous porte notre valise. Et quand tu ne peux rien faire tellement la vie est dure et lourde, tu restes près de nous, que nous soyons faible ou fort, vieux ou jeune, tout près de nous.
Tu n’expliques rien, ne justifies rien, ne condamnes pas, mais tu marches, une croix sur le dos, Toi l’innocent par excellence, jusqu’à être identifié aux coupables. Alors, plus aucun chemin ne t’est étranger : tu es l’innocent et la victime, avec tous les innocents et toutes les victimes, et en même temps Tu es mis à mort du côté des coupables, afin qu’aucun ne reste seul avec sa faute. Et tu fais de tous nos détours, même les plus graves, un chemin avec Toi.




_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 30 Jan 2015, 10:33


La longue marche

Livre du Deutéronne 8, 2-18

Souviens-toi de la longue marche que tu as faite pendant quarante années dans le désert

La méditation

Je voudrais ne jamais t’oublier. Te remercier d’avoir mis sur mes pas des hommes et des femmes de bienveillance et de bonté, qui sont ma joie. Te dire du plus profond de mes entrailles que je ne regrette rien. Que tout est bien ainsi. Même les larmes, même la peur au ventre, même les incertitudes qui me font crier vers toi. Je voudrais te le dire en secret, et ne l’imposer à personne, mais oui, mon Dieu, tout est bien avec toi.

Je ne comprends pourtant rien aux heures de nuit. Mais tu le sais, car je te l’ai assez dit. Je ne comprends surtout pas la peine que doivent porter ceux qui peinent déjà trop, ceux pour qui l’épreuve est trop longue, et la nuit trop épaisse. Je voudrais tant que tu irrigues leur soif, que tu aplanisses les monts arides et que tu adoucisses les déserts. Je ne comprends pas qu’il faille quarante ans pour traverser ce désert bizarre, cette étendue si petite finalement, que l’on pourrait le faire en cinq jours.

A moins que ce ne soit pour apprendre ton pas… Car je sais de toute la force de ma petite foi que tu es là, dans ce désert, plus assoiffé que moi, plus fatigué que moi, plus inquiet que moi, plus perdu que moi, toi mon Dieu, perdu volontairement chez les hommes perdus, pour les trouver.
Je ne sais pas où tu nous emmènes, mais cela m’est égal si c’est avec toi, et tous ensemble que nous y allons. Ma maison, ce sont ceux que j’aime, et ma maison, c’est toi. Ô mon Dieu voyageur, ne nous lâche pas !

Et toi mon frère lecteur, compagnon de ces marches, sois sûr que notre grand Dieu tient ta main bien fort, surtout lorsqu’elle tremble. Oui, sois sûr !


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 30 Jan 2015, 10:34


Espérance, enfin de l'air pure sur un forum galère
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Lun 02 Fév 2015, 10:02

Veiller sur tes remparts

Livre d'Isaïe 62,6-12

Tenez en éveil la mémoire du Seigneur,
ne prenez aucun repos



La méditation

Ce sont de drôles de veilleurs que nous propose aujourd’hui le prophète Isaïe. Habituellement, un veilleur prend son tour pour une durée précise, la nuit le plus souvent, afin d’éviter à d’autres d’être dérangés, sauf nécessité. Mais ceux auxquels s’adresse ici le prophète ont justement pour rôle de déranger avec insistance le Seigneur, nuit et jour, en s’adressant à sa mémoire, c’est-à-dire en lui rappelant son action passée en faveur de son peuple : ils font donc l’inverse de ce qui leur est normalement demandé.

Mais posons-nous la question de savoir qui veille en réalité : les veilleurs ? Pour une part sans doute, mais celle qui veille en priorité, le prophète le dit bien, c’est la mémoire du Seigneur et donc le Seigneur lui-même. Avec cet avantage qu’il ne prend jamais aucun repos et ne souffre aucunement d’être dérangé par ceux qui se tournent vers lui. Au contraire, il prend d’autant plus de plaisir à l’être qu’il peut annoncer à tous ceux qui se tournent vers lui que le salut est à leur porte, qu’ils sont vainqueurs de leurs ennemis, qu’ils forment un peuple racheté par lui.
À notre tour, n’hésitons pas à déranger la mémoire du Seigneur afin qu’il nous fasse part de sa bonne nouvelle.




_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Mer 04 Fév 2015, 22:31

Le Maître de maison

Évangile selon saint Marc 13. 33-37

en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller.


La méditation


Le maître peut arriver à l’improviste

On dit de saint Louis de Gonzague, jésuite du XVIe siècle mort à 23 ans, qu’interrogé tout jeune dans la cour de récréation sur ce qu’il ferait si on lui annonçait sa mort dans le quart d’heure qui devait suivre, il aurait répondu : « je continuerai à jouer ». Louis n’était pas prêt à perdre toute sérénité en raison de l’urgence possible d’une mort prochaine : « Qui pourrait, en s’en inquiétant, ajouter une coudée à la longueur de sa vie ? » (*).
Dans les sociétés modernes, où l’on dit volontiers que « le temps, c’est de l’argent », on n’a de cesse au contraire de vouloir se rendre maître du temps. Les montres, les agendas, aujourd’hui les smartphones, sont tous requis pour remplir ce temps, pour ne rien en perdre car « chaque minute compte ». Beaucoup sont « surbookés ».

Derrière cette volonté de maîtriser le temps, on pressent une peur panique de la mort et une tentative désespérée de l’éloigner. Ainsi veiller ne consiste plus à préparer sereinement son cœur à la venue du Seigneur, mais plutôt à vouloir reculer celle-ci aussi loin que possible. Peine perdue et angoisse assurée !
Celui qui se confie à Dieu de toute son âme et de tout son être peut vivre aussi sereinement que Louis de Gonzague : il sait que son véritable bonheur se trouvera dans la rencontre du Seigneur, fût-elle inopinée, et que la mort ne sera qu’un passage. Il peut, avec l’auteur du Cantique des Cantiques, redire : « je dors mais mon cœur veille » (**).


* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 6, verset 27
** chapitre 5, verset 2



_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Mer 11 Fév 2015, 19:27

Douleurs d'enfantement

Live d'Isaïe 26, 16-19

"Nous étions devant toi, Seigneur, comme la femme enceinte sur le point d’enfanter, qui se tord et crie dans les douleurs."


La méditation


Ajusté

On raconte que saint Vincent de Paul, interrogé sur le temps qu’il faudrait consacrer chaque jour à la prière, avait répondu : « Il est bon de prier une heure, sauf si on est très occupé et qu’on n’a pas le temps. Dans ce cas, deux heures sont nécessaires. »
J’avoue que je suis loin de passer à la prière le temps qu’il faudrait, mais cette petite phrase m’est souvent d’un grand secours quand je me débats devant une journée au programme trop ambitieux. Car ce saint joyeux et attachant ne manie pas seulement le paradoxe ; il énonce aussi le secret de la réussite d’une vie bien remplie, d’un agenda surchargé, d’une activité débordante : savoir distinguer l’essentiel de l’urgent, et s’occuper du premier avant de courir après le second.

Il ne s’agit pas, bien sûr, de chercher dans la prière une excuse à la paresse ou à l’indifférence aux besoins des autres ; mais pour les servir utilement, il est bon de n’être pas dépassé par les événements. Ce n’est pas tout d’être mangé : encore faut-il être nourrissant.
Sans cela, nous nous exposons à la mésaventure qu’évoque Isaïe : prendre notre aérophagie pour une grossesse, brasser du vent sans résultat, sans voir que c’est Dieu qui donnera vie à tout ce que nous faisons, si nous nous mettons à son diapason, sur sa longueur d’ondes. Quand nous prétendons devoir sauver le monde par notre seule énergie, souvenons-nous que nous ne le sauverons pas, pour une très bonne raison : il a déjà été sauvé, Jésus l’a déjà sauvé.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 13 Fév 2015, 10:36

Résurrection du Christ

Évangile selon saint Matthieu 28, 1-10

Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. »

La méditation

Réjouissez-vous

« Je vous salue. » Je me suis longtemps demandé pourquoi les premiers mots du Christ ressuscité étaient d’une telle banalité. « Je vous salue », comme si rien ne s’était passé, comme si la résurrection n’était qu’un événement parfaitement ordinaire. N’est-il revenu d’entre les morts que pour nous faire un petit coucou ?
J’étais perplexe jusqu’au jour où j’ai eu la chance de lire l’évangile en grec, la langue où il a été écrit, cette langue passe-partout de la Méditerranée antique. Et en grec, pour se saluer, on ne dit pas « Bonjour », comme en français ni je vous salue comme dans cette traduction mais « Réjouis-toi ». Et c’est justement ce que dans le texte original de l'évangile Jésus dit aux femmes venues pleurer au tombeau, ce matin-là : « Réjouissez-vous ».

C’est devenu une formule, qu’on emploie sans réfléchir. Mais je crois que, dans l’évangile, il y a là plus que de l’aimable politesse. C’est peut-être même le cœur de ce que le Ressuscité veut nous dire, et c’est pour cela qu’il commence par là : « Réjouissez-vous. » Réjouissez-vous, vous les femmes venues pleurer au tombeau, qui retrouvez vivant cet ami qui était mort. Mais réjouissez-vous aussi, vous qui n’avez pas connu Jésus quand il parcourait les routes de Galilée, parce que vous le connaissez aussi, parce qu’il se tient là, vivant, à la porte de votre cœur. Réjouissez-vous, d’une joie qui n’est pas un simple lieu commun de sacristie, d’une joie qui ne supprimera pas comme par magie les épreuves et les chagrins, mais qui les traversera, comme le Christ a traversé la mort. Réjouissez-vous, parce que vous n’êtes plus seuls. Réjouissez-vous, parce que vous êtes aimés.




_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 13 Fév 2015, 14:11

thumleft Et il y a de quoi se réjouir! thumleft

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 13 Fév 2015, 15:31

Je participe à une session sur le thème de la Bible au sous-sol de notre église. C'était la deuxième rencontre hier soir (il y en a 5). Vraiment intéressant. Very Happy study
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole   Ven 13 Fév 2015, 22:53

thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
 
Signe dans la Bible : s'arrêter, savourer une Parole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Signe dans la Bible
» Que désigne le mot Torah dans La Bible ?
» MOHAMED :pbsl: Est bien mentionné dans la Bible
» Mahomet dans la Bible ?
» Les Contradictions dans la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: